Cas pratique d une installation de cogénération. Introduction Rappel principes de base cogénération

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cas pratique d une installation de cogénération. Introduction Rappel principes de base cogénération"

Transcription

1 Cas pratique d une installation de Introduction Rappel principes de base Circuit de valorisation thermique (intégration hydraulique) Organes de régulation hydrauliques (dimensionnement, ) et équipements Schéma de principe (cas : hôtel, bâtiment mixte bureaux et appartements, chocolaterie) Ballon tampon? Intégration électrique (raccordement au réseau électrique) Conduit d évacuation des gaz de combustion et ventilation Comptage : chaleur et électricité Étude de faisabilité : points d attention (accessibilité, ) Exploitation et maintenance 1 Introduction La intègre les composants pour : Produire de l électricité Récupérer l énergie thermique Réguler le fonctionnement du groupe Rendement global annuel de 85 à 90% Courant alternatif BT de 20 kw à 1 MW Puissance thermique = 1,2 à 2 fois la puissance électrique 2 1

2 Introduction A partir de quand envisager une étude de pertinence pour la : Quand le rapport entre le coût des consommations électriques et le coût des consommations en combustible > à 2,5 3 Introduction - Dimensionnement 4 2

3 Introduction Profils type 5 Introduction Valoriser les temps de fonctionnement 6 3

4 Introduction Valoriser les temps de fonctionnement 7 Introduction composants de l installation 8 4

5 Introduction composants de l installation Six composants fondamentaux : Moteur pour la production mécanique Génératrice pour la production électrique Système de récupération de chaleur Système d évacuation des gaz de combustion Armoire électrique Enceinte insonorisée 9 Introduction moteur Moteur gaz ou moteur diesel converti au gaz / moteur alimenté en huile de colza Vitesse de rotation constante : 1500 tr/min 10 5

6 Introduction alternateur Alternateur synchrone ou asynchrone Production courant alternatif triphasé basse tension Le module fournit sa puissance en 1 à 2 minutes entre environ 50 à 100% de la puissance électrique 11 Introduction Récupération thermique sur 3 postes Circuit de lubrification moteur par échangeur huile - eau Circuit de refroidissement moteur par échangeur eau eau (récupère la majeure partie de la chaleur émise) Tubes air eau qui récupèrent la chaleur des produits de la combustion Séparation entre circuit de distribution et circuit récupération bloc moteur (échangeur de chaleur à plaques) 12 6

7 Introduction Récupération thermique sur 3 postes 13 Introduction Récupération thermique sur 3 postes 14 7

8 Introduction Récupération thermique sur 3 postes 15 Introduction Armoire de commande 16 8

9 Introduction Enceinte insonorisée Les bruits émis par le moteur en fonctionnement sont de l ordre de 100 à 110 db Réduction debruit possible au niveau des gaz d échappement possible par le placement d un silencieux (réduction à 50 db) Placement de plots anti-vibratoires entre cogénérateur et socle (évite les transmissions de bruit à la structure du bâtiment) 17 Introduction Enceinte insonorisée Silencieux placé sur cogénérateur de 207 kw th / 140 kw électriques 18 9

10 Circuit de valorisation thermique intégration hydraulique Énergie thermique valorisée sur un réseau hydraulique : Chauffage des bâtiments avec ou sans production d ECS Circuit hydraulique de process (industrie) Critères d intégration d une sur installation exisante : Pas de perturbation de l installation existante par augmentation des pertes de charge Assurer le débit exigé par le constructeur quels que soient la charge et le fonctionnement du circuit d utilisation Ne pas générer de mélange qui augmenterait ou diminuerait la t de retour au dessus ou en deçà des valeurs prescrites par le fabricant Si besoins thermiques non constants prévoir un ballon de stockage : énergie y est stockée pour être valorisée ultérieurement 19 Circuit de valorisation thermique intégration hydraulique 20 10

11 Circuit de valorisation thermique intégration hydraulique Privilégier l indépendance hydraulique du module de par rapport aux chaudières : ballon tampon ou bouteille de découplage (permet de travailler à débit constant et de maîtriser les t d entrée vers la ) 21 Circuit de valorisation thermique intégration hydraulique Contrôle de la t de retour avec vanne mélangeuse placée en relèvement de t (PID géré par l automate de commande) plutôt que circulateur à débit variable ou circulateur à fonctionnement «séquentiel» - meilleure maîtrise de la t de retour, pas de trains de chaleur et débit constant dans l unité de = même principe que celui appliqué aux chaudières gaz ou mazout qui nécessitent des t supérieures au point de rosée 22 11

12 Circuit de valorisation thermique intégration hydraulique Contrôle de la t de retour avec vanne mélangeuse placée en relèvement de t 23 Circuit de valorisation thermique intégration hydraulique Placement de vannes de réglage pour contrôler les débits et assurer la compatibilité des débits : 24 12

13 Circuit de valorisation thermique intégration hydraulique Soin particulier à apporter au dimensionnement et à la sélection de la vanne 3 voies et des pompes: Calcul de l autorité des vannes 3 voies (33 à 50%) Sélection des pompes sur base des débits et HMT (voir caractéristiques ) 25 Soin particulier à apporter au dimensionnement des pompes: point de fonctionnement 8,9 m³/h et HMT 5,96 m 26 13

14 Circuit de valorisation thermique intégration hydraulique : cas d un hôtel bruxellois 27 Circuit de valorisation thermique intégration hydraulique : cas d un hôtel bruxellois Envisager l intégration de l ensemble - ballon tampon comme une «seule» chaudière et les placer en tête de cascade Veiller à ce que le cogénérateur mais aussi toutes les chaudières de la cascade puissent être isolés de la cascade par l installation de vannes d isolement motorisées (limite les pertes à l arrêt et évite d avoir un «radiateur» de plusieurs centaines de kw en chaufferie) Si absence de ballon de stockage : risque de surchauffe momentanée au moment de la mise en route d une des chaudières avec arrêt pour cause de t de retour trop élevée L eau chaude issue de la circule dans la chaudière (quand chaudières et fonctionnent en parallèle) avec pour effet une augmentation des pertes à l arrêt et une incompatibilité avec les chaudières basse t et à condensation Puissance chaudière permet d apporter un appoint thermique et doit permettre une grande plage de modulation pour couvrir de manière optimale les besoins (si chaudière trop puissante = risque surchauffe et donc fonctionnement «stop and go» de la DONC 28 14

15 Circuit de valorisation thermique intégration hydraulique : cas d un hôtel bruxellois Intégration d un ballon tampon car plus de flexibilité: s il y a des besoins électriques sans demande de chaleur l excédent peut être stocké Si stockage chargé : priorité à la cuve tampon lors de la demande de chaleur; ensuite appoint généré par la ; et enfin si demande chaleur se poursuit on engage la 1 re chaudière en modulation de base, puis la 2 e chaudière en modulation de bas, PRIORITÉ AU COGÉNÉRATEUR, PUIS FAIRE TRAVAILLER les chaudières en parallèle à la plus petite charge possible (pic de rendement pour les chaudières à condensation vers 15 à 20% de charge) Adéquation entre et capacité de stockage : calcul de la cuve tampon sur base de la courbe des besoins thermiques journaliers (ex hôtel : 6 m³ pour 207 kw th / bâtiment mixte : 3 m³ pour 63 kw th) 29 Circuit de valorisation thermique (ex: application industrielle et logements) 30 15

16 Intégration électrique L armoire électrique comprend : -Le circuit de puissance sur lequel se raccorde le câble de puissance -Le système de couplage -Principe de base: autoconsommer et éviter de revendre au réseau pour valoriser l électricité produite au meilleur tarif 31 Intégration électrique protection de découplage Protection du réseau de distribution par placement d un relais de découplage : déconnecte le module du réseau en cas d anomalie (absence de tension, valeurs de tensions anormales, ): - Découplage de l alternateur du réseau lors d un incident sur le réseau de distribution - maintenir la qualité du réseau - assurer la sécurité des personnes travaillant sur la ligne amont MAIS ENCORE 32 16

17 Intégration électrique protection de découplage - Protection de la car évite son couplage au réseau quand il se «remet en place» (le choc pourrait détruire l alternateur - Différents types de relais de découplage en fonction du nombre de paramètres surveillés La protection à installer dépend : - De la puissance électrique fournie par le module - Du mode de fonctionnement (fonctionnement comme générateur de secours ou non) - Du raccordement sur le circuit HT ou BT - Approbation du module par SIBELGA 33 Conduit d évacuation des gaz brûlés et ventilation - Les gaz de combustion sont en pression dans le conduit: - le module doit disposer de son propre conduit - le conduit doit être étanche - les méthodes usuelles de calcul des cheminées ne sont pas d application - la sélection du conduit se fait en fonction de la vitesse d écoulement des fumées, de leur débit (donnée constructeur) et de leur t en sortie du récupérateur ( C) - Exemple : module de 36 kw thermiques diam. 150 et hauteur 35 mct 34 17

18 Conduit d évacuation des gaz brûlés et ventilation - La ventilation doit : - assurer la ventilation en air comburant de la et des chaudières - évacuation chaleur + air vicié - Débit d air comburant : 2,18 m³/h / kw P utile - si les pertes par ventilation et par rayonnement = 10% de la puissance utile du module, le débit ventilation nécessaire au refroidissement du local : -0,1 * Pu / Cp * r * Dt d où 20 * Pu -Exemple : pour 200 kw 35 dm² (basse) et 31 dm² (haute) 35 Comptage - Ne pas oublier de comptabiliser : - la quantité de chaleur produite par le cogénérateur - la consommation en combustible - la quantité d électricité produite 36 18

19 Réalisation - Attention particulière à : - la possibilité de rentrer facilement le cogénérateur et le ballon de stockage (coûts de manutention trop élevés risquent d augmenter les temps de retour ) - la taille du compteur de gaz (débit chaudières + ) et la perte de charge dans la conduite calculée selon NBN (pression gaz à l entrée du bloc de minimum 20 mbar autrement risque de mise en sécurité au démarrage + mauvaise autorité clapet gaz) - prévoir siphon pour l évacuation des condensats - prévoir des pièges à boues sur circuit hydraulique - prévoir des compensateurs sur les raccordements hydrauliques 37 Exploitation et maintenance - Souscrire impérativement à un contrat de maintenance: - coût varie entre 2 et 2,70 /h de fonctionnement suivant formule retenue - pour la, les raccordements hydrauliques, alimentation gaz et cheminée et raccordements électriques 38 19

20 Exploitation et maintenance - Enjeux de la maintenance: - minimiser les risques encourus (viser à atteindre les objectifs énergétiques et de rentabilité enisagés à la conception) - pertes d exploitation (perte de puissance électrique, perte de puissance thermique ou surconsommation liée à un mauvais réglage) - Usure prématurée du matériel (coûts + indisponibilité de la ) : respecter les critères de temps de fonctionnement (min 120 minutes / démarrage) et limiter le nbre de démarrages - mise à l arrêt de la la plus courte possible - télésurveillance (relevé et archivage des paramètres, déclenchement alarme à distance et reset à distance) 39 Exploitation et maintenance 40 20

21 Exploitation et maintenance 41 Exploitation et maintenance 42 21

22 Exploitation et maintenance 43 Merci pour votre attention 44 22

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

HRC. 4,5 selon la norme EN 14511 COP POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C. L'innovation certifiée depuis 1892. Jusqu à

HRC. 4,5 selon la norme EN 14511 COP POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C. L'innovation certifiée depuis 1892. Jusqu à L'innovation certifiée depuis 1892 HRC 70 POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C FLUIDE Le chauffage garanti même par grands froids! COP ÉCO BREVET Technologie protégée EXCLUSIF! Bénéficiez d

Plus en détail

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22

condens SD_IsoCondens_pro.indd 1 14/09/10 18:10:22 condens Confort Sanitaire Rendement chauffage CONDENSATION 15% Crédit d impôt IsoDyn 2, une technologie exclusive Iso condensation bénéficie évidemment des toutes dernières innovations technologiques

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

GMR 1000 CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION

GMR 1000 CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION GMR 1000 CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION Chauffage de 6 à 24 kw avec production e.c.s. par ballon intégré Chauffage de 6 à 35 kw avec production e.c.s. instantanée Chauffage seul de 6 à 24

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 janvier 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Simplicité et performance : Tant en nouvelles constructions qu'en remplacement La nouvelle gamme de chaudières gaz à condensation Initia Plus a été spécialement

Plus en détail

Ballon tampon. Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973

Ballon tampon. Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Ballon tampon Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Ballon Tampon BT Ballon tampon avec isolation, pour couplage avec chaudière bois, 4 départs, 4 retours, 4 raccordement sonde/thermomètre,

Plus en détail

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC FABRICANT D AEROTHERMES, ROOF-TOP, GENERATEURS D AIR CHAUD, TUBES RADIANTS N Constructeur : AQP 0027 AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION Performances et Rendements Elevés (jusqu à 105%) Pas d émission

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE LOGANO GE434 Chaudière au sol de marque :

FICHE TECHNIQUE LOGANO GE434 Chaudière au sol de marque : FICHE TECHNIQUE LOGANO GE434 Chaudière au sol de marque : Chaudière gaz atmosphérique Ecostream Logano GE434: une chaudière basse température compacte à deux blocs chaudière parallèles pour un chauffage

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes de production de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith Le monitoring Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith André Servais, Stadtwerke St-Vith SITUATION DE DEPART 5 biens fonciers: o Puissance totale installée: o Consommation annuelle: 4.950 kw / 12 chaudières

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT Fiche commerciale Pompes à chaleur Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010 bi-bloc MT INNOVATION 2010 Communiqué de presse Arcoa Nouvelle gamme de pompes à chaleur bi-bloc Des

Plus en détail

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE Présenté par: Marco Girouard, ing. CIDES 1 AVIS Les informations contenues dans ce document Les

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE Condensol Chaudière sol gaz à condensation CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE 3 MODÈLES DE 24, 28 ET 34 KW CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE VERSION VENTOUSE/CHEMINÉE* CONDENSATION GARANTIE 3 ANS *

Plus en détail

Une chaudière VARINO, en version standard, module en puissance de façon autonome à partir d une consigne de température affichée sur son thermostat.

Une chaudière VARINO, en version standard, module en puissance de façon autonome à partir d une consigne de température affichée sur son thermostat. Gamme VARINO VARINO GRANDE La gamme se décline en trois versions : - les VARINO d allure verticale de 65 kw à 300 kw (huit modèles) - les VARINO GRANDE d allure horizontale de 350 kw à 600 kw (six modèles)

Plus en détail

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation électrique Gialix offre la solution de central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation Retour Aquastat de sécurité circuit radiateur MODULANTE ET SILENCIEUSE Gialix est la seule chaudière électrique

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE Jacques Haushalter Responsable Commercial France et Suisse, Correspondant pour la Belgique francophone Wärtsilä France sas - Power 1 rue de la Fonderie BP1210

Plus en détail

Pistes d économies en Chaufferies Industrielles

Pistes d économies en Chaufferies Industrielles Mardi 12 mars 2013 Pistes d économies en Chaufferies Industrielles Pascal LEBOIS Ingénieur Conseil Procédés Industriels Pôle Grands Comptes Direction Commerciale - GRTgaz 1 Plan de la présentation Présentation

Plus en détail

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006.

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006. Qui sommes nous? Fondée début 2005, Cogengreen fabrique et installe des unités de cogénération de 8 à 400 kw au gaz naturel, au fioul et à l huile végétale. Partenaire de la société allemande KW-Energietechnik

Plus en détail

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014 Fiche d application du Titre V Système RT2012 Validé le 1 er décembre 2014 Xiros EAU - 100 L - 150 L Cylia EAU - 200 L - 300 L 1. Le PRINCIPE Les chauffe-eau thermodynamiques Xiros EAU et Cylia EAU, captent

Plus en détail

La chaudière multi-énergie «tout-en-1» Pellematic Smart

La chaudière multi-énergie «tout-en-1» Pellematic Smart La chaudière multi-énergie «tout-en-1» Pellematic Smart Récompenses 24 25 Puissances 3,9 kw 6 kw 7,8 kw Tout-en-1 : chauffage, eau chaude instantanée, solaire, ballon tampon sur seulement 1,5 m 2 Chaudière

Plus en détail

Séries MC et MC CI Chaudières à bûches de bois à tirage naturel

Séries MC et MC CI Chaudières à bûches de bois à tirage naturel Séries MC et MC CI Chaudières à bûches de bois à tirage naturel La préservation de l'environnement accessible à tous Constructeur Français Indépendant Les chaudières PERGE MC et MC CI Depuis plus de 40

Plus en détail

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7 Le livre bla nc d e la eàc mp po haleur SOMMAIRE PRESENTATION DU PRODUIT Présentation du produit...p. 1 AVANTAGES CONCURRENTIELS Tansfert d énergie p. 5 Une plage de fonctionnement tout terrain p. 5 Une

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois Le chauffage central (ou pellet) est un système éprouvé, écologique et économique. Il existe de nombreux distributeurs de granulés de bois livrant dans notre région. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Ces chaudières

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.7.0 du 05/07/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD 26/08/2013 Version 5.0.26 du 30/07/2013 La procédure suivante décrit la saisie

Plus en détail

Notice de montage et de maintenance VITOTRONIC 100 VITOTRONIC 333. Vitotronic 100, type GC1. Régulation numérique de chaudière

Notice de montage et de maintenance VITOTRONIC 100 VITOTRONIC 333. Vitotronic 100, type GC1. Régulation numérique de chaudière Notice de montage et de maintenance Vitotronic 100, type GC1 Régulation numérique de chaudière Vitotronic 333, type MW1 Régulation numérique de cascade en fonction de la température extérieure Remarques

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes de circulation des sociétés membres d Europump portent le label volontaire «Energy», qui utilise le classement de A à G déjà bien

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes à haut rendement équipées de moteurs à aimant permanent ou de «moteurs EC» (Electronic Commutation) sont jusqu à 3x plus efficientes

Plus en détail

COGENERATION : appel d offres, comparaison et choix de l entrepreneur

COGENERATION : appel d offres, comparaison et choix de l entrepreneur A chaque établissement sa cogénération rentable! IBGE, 2009-10-08 COGENERATION : appel d offres, comparaison et choix de l entrepreneur Exemple du Palais de Justice de Bruxelles Régie des Bâtiments ir.

Plus en détail

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR 2014 ACTIVITE DE CORETEC Notre principal objectif est de réduire la facture énergétique de nos 450 clients au travers

Plus en détail

Split - Inverter - Bi-étagée Très haute température e-connectée AÉROTHERMIE CHANGEZ D ENERGIE SANS CONTRAINTES

Split - Inverter - Bi-étagée Très haute température e-connectée AÉROTHERMIE CHANGEZ D ENERGIE SANS CONTRAINTES AJP@C À CHALEUR Split - Inverter - Bi-étagée Très haute température e-connectée 80 CPOMPE AÉROTHERMIE CHANGEZ D ENERGIE SANS CONTRAINTES AJP@C UNE POMPE À CHALEUR TRES HAUTE TEMPERA POUR LE REMPLACEMENT

Plus en détail

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Ventilation générale des bâtiments : concepts techniques et applications pratiques dans les immeubles de logements Martial Götz Présentation du : 19.11.2015

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif-cesc

Chauffe-eau solaire collectif-cesc Chauffe-eau solaire collectif-cesc Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version du 06/02/2015 Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol :

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Page : 1 de 6 Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Référence article 058.01.250: VX18 Référence article 058.01.251: VX20 Référence article 058.01.252: VX30 Chaudière spéciale à gazéification

Plus en détail

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau Nouveau Récupérateur haute performance avec PAC intégrée ÆÆTarifs p. 1142 ÆÆPièces détachées p. 1947 échangeur Contre-flux Moteur Basse consommation ECM RAFRAICHISSEMENT PAC intégrée InsTAllation Intérieur

Plus en détail

GF SERVICES 352 Rue Victor Hugo 42120 COMMELLE VERNAY Tél. : 04-77-67-18-70 Fax : 04-77-67-29-94 www.gfservices;fr info@gfservices.

GF SERVICES 352 Rue Victor Hugo 42120 COMMELLE VERNAY Tél. : 04-77-67-18-70 Fax : 04-77-67-29-94 www.gfservices;fr info@gfservices. Conseils de raccordements pour chauffagiste 1 SOMMAIRE Pictogrammes :...2 1) Principe de raccordement :...3 a) Schéma pour 30 à 65 kw...3 b) Schéma pour 80 à 150 kw...3 2) Dimensionnement de la vanne de

Plus en détail

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE L ORIGINE C est dans les pays où il fait froid que l on sait mieux qu ailleurs produire et conserver la chaleur. Depuis plus de vingt ans

Plus en détail

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens LA COGENERATION Classes : Lycée technique et BTS Durée : 2 heures Disciplines : STI, SSI, Génie Electrique Thème abordé : La cogénération Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

Plus en détail

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU AW Aérothermie LIAISON HYDRAULIQUE Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible 6 C départ max Unités extérieures Unités intérieures NOUVEAU ans * garantie compresseur 6 C Radiateurs

Plus en détail

TECHNIQUES ET NORMES DE CHAUFFAGE DE GRANDS ESPACES INDUSTRIELS

TECHNIQUES ET NORMES DE CHAUFFAGE DE GRANDS ESPACES INDUSTRIELS TECHNIQUES ET NORMES DE CHAUFFAGE DE GRANDS ESPACES INDUSTRIELS - Qui sommes nous? - Possibilités techniques - Les normes produits - Les normes installations - Comment choisir? Qui sommes nous? Association

Plus en détail

Pompes à chaleur géothermiques TELLUS

Pompes à chaleur géothermiques TELLUS Pompes à chaleur s Pompes à chaleur eau/eau Le meilleur de la Géothermie : - maîtrise d œuvre unique (pompe à chaleur - forage) - captage adapté aux terrains paysagés, même de petite taille - installation

Plus en détail

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 ENL 936 EG207 - GMT 50 06/2012 Page 1 / 6 Sommaire page 1 Données techniques 3 2 Configuration

Plus en détail

La performance au service de l eau et du chauffage

La performance au service de l eau et du chauffage La performance au service de l eau et du chauffage Vous cherchez une solution performante de chauffage et de production d eau chaude sanitaire? L ensemble des questions et la diversité des réponses qui

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

Schéma de principe hydraulique

Schéma de principe hydraulique 1. Schéma de fonctionnement Ces s de fonctionnement sont des solutions préférentielles et éprouvées fonctionnant sans problèmes et permettant une plus haute efficacité de l'installation de pompe à chaleur.

Plus en détail

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013 L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix de 0,7 à 196 kw Chaudières électriques murales Une chaudière exceptionnelle aux performances exceptionnelles! Remplace facilement tout type de chaudière Silencieuse

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

Rapport technique. Principes de conception fondamentaux pour la génération optimale de vapeur et de chaleur

Rapport technique. Principes de conception fondamentaux pour la génération optimale de vapeur et de chaleur Rapport technique Dipl.-Ing. Hardy Ernst Dipl.-Wirtschaftsing. (FH), Dipl.-Informationswirt (FH) Markus Tuffner, Bosch Industriekessel GmbH Principes de conception fondamentaux pour la génération optimale

Plus en détail

RESEAUX D EAU SANITAIRE

RESEAUX D EAU SANITAIRE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INSTANTANEE AVEC STOCKAGE PRIMAIRE RESEAUX D EAU SANITAIRE La présente fiche, destinée aux professionnels doit être adaptée suivant chaque application. L utilisation du

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale Fiche commerciale Pompes à chaleur Xinoé E3 & Xinoé Pro P o m P e s à c h a l e u r à a b s o r P t i o n g a z INNOVATION 010 motralec. 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 953 HERBLAY CEDEX. Tel. : 01.39.97.5.10

Plus en détail

Courant de service max. (A)

Courant de service max. (A) Descriptif et prix N ART. PV (CHF) Hors Taxes NIBE F1155 est une pompe à chaleur intelligente équipée du système Inverter pour le contrôle du compresseur et de pompes de circulation vitesse variable. Convient

Plus en détail

POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C

POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C L'innovation certifiée depuis 1892 www.auer.fr 70 HRC POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C BREVET Technologie protégée EXCLUSIF! Le chauffage garanti même par grands froids! Bénéficiez d un

Plus en détail

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Récupérateurs de chaleur thermodynamiques Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Stop au gaspillage! La consommation d énergie des chauffe-eaux représente une part croissante

Plus en détail

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Olivier Palardy - Chambre d Agriculture de Vendée Sources: Ferme Expérimentale de Derval Institut de l élevage Deux gros consommateurs!!! Répartition

Plus en détail

Remeha Gas 210 Eco PRO 87, 120, 166 & 200 kw. Pour les installations les plus professionnelles

Remeha Gas 210 Eco PRO 87, 120, 166 & 200 kw. Pour les installations les plus professionnelles Remeha Gas 210 Eco PRO 87, 120, 166 & 200 kw Pour les installations les plus professionnelles Technique compacte aux applications multiples Remeha Gas 210 Eco La Remeha Gas 210 Eco PRO est une chaudière

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE Production combinée de chaleur et d électricité SOLUTION POUR L INDUSTRIE Récupération de chaleur-rejets thermiques La ligne de produits ENEFCOGEN GREEN est conçue pour

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure à un vantail Dépose de l ancienne porte inutilisée Bâti métallique en tôle d acier pliée de

Plus en détail

produit L avenir est clair Brûleur Weishaupt purflam jusqu à 40 kw Information sur les brûleurs Weishaupt purflam

produit L avenir est clair Brûleur Weishaupt purflam jusqu à 40 kw Information sur les brûleurs Weishaupt purflam produit Information sur les brûleurs Weishaupt purflam L avenir est clair Brûleur Weishaupt purflam jusqu à 40 kw Brûleur Weishaupt purflam : La technique au service de l environnement Plus de 90 personnes

Plus en détail

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin).

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin). TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire Chaudière murale gaz condensation mixte aurocompact Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire aurocompact les avantages d une solution 2 en 1 Compacité

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

Journée technique Herzlich. du 22 octobre 2009. Alain Tzaud. Juillet 2009 Alain Tzaud Walter Meier 1. Walter Meier

Journée technique Herzlich. du 22 octobre 2009. Alain Tzaud. Juillet 2009 Alain Tzaud Walter Meier 1. Walter Meier Journée technique Herzlich de l ARPEA willkommen. du 22 octobre 2009 Alain Tzaud Juillet 2009 Alain Tzaud Walter Meier 1 Les chauffages au gaz et au mazout Introduction La technique actuelle, fait que

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE EN ENERGIES RENOUVELABLES

VOTRE PARTENAIRE EN ENERGIES RENOUVELABLES SOLUTIONS RÉSIDENTIELLES NEUF & RÉNOVATION VOTRE PARTENAIRE EN ENERGIES RENOUVELABLES POMPES À CHALEUR CHAUFFE-EAU CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUES RADIATEURS DYNAMIQUES REVERSIBLES RADIATEURS SÈCHE-SERVIETTES

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Thomas GOETGHEBUER MATRIciel

Plus en détail

Chaudière à condensation fioul WTC-OW

Chaudière à condensation fioul WTC-OW Chaudières à condensation fioul murales Thermo Condens WTC-OW Chaudière à condensation fioul WTC-OW Echangeur très performant en Si/Al Brûleur fioul Premix Le fonctionnement silencieux et l utilisation

Plus en détail

Varino et Varino Grande

Varino et Varino Grande Varino et Varino Grande Chaudières gaz à condensation modulantes de 8 % à 100 % Très Bas NOx De 65 kw à 600 kw Varino et Varino Grande L excellence en matière de chauffage La VARINO, comme la VARINO GRANDE,

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0 Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon PS V 1.0 TABLE DES MATIERES 1. Description du produit... 2 1.1 Type... 2 1.2 Isolation thermique... 2 1.3 Spécifications... 2 2. Généralités... 2 3.

Plus en détail

Efficacité énergétique. Le guide des bonnes pratiques Dans le domaine de l air comprimé. Intégrateur de solutions énergétiques

Efficacité énergétique. Le guide des bonnes pratiques Dans le domaine de l air comprimé. Intégrateur de solutions énergétiques Efficacité énergétique Le guide des bonnes pratiques Dans le domaine de l air comprimé Intégrateur de solutions énergétiques - 01 - - 02 - Introduction Table des matières Les économies d énergie Pour une

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

Notre solution : Souplesse des systèmes

Notre solution : Souplesse des systèmes Projet d efficacité énergétique Notre solution : Souplesse des systèmes et équipements efficaces! par Daniel Bussière, ing. 1 Objectifs du projet Atteindre les objectifs de réduction fixés par le ministère

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

HRC 70. 100 kw 15 % 23 % POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C AUER 1892-2012. 1892-2012 - 120 ans d innovations

HRC 70. 100 kw 15 % 23 % POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C AUER 1892-2012. 1892-2012 - 120 ans d innovations AUER 1892-2012 1892-2012 - 120 ans d innovations www.auer.fr POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C Le chauffage garanti même par grands froids! Chauffe seule et confortablement la maison pendant

Plus en détail

chauffage Harmony Vertical

chauffage Harmony Vertical chauffage Harmony Vertical FTE 402 212 B Septembre 2013 Harmony Vertical rideau d air chaud vertical tertiaire Énergie Électrique Eau chaude Sans chauffage u Avantages Silencieux. Portée jusqu à 7.5 m.

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

Daniel BEJANNIN. Réduire la facture énergétique

Daniel BEJANNIN. Réduire la facture énergétique Daniel BEJANNIN Réduire la facture énergétique Consommations comparées en kwh/kg PIECE TECHNIQUE (Automobile Electro-ménager) PACKAGING Où agir sur une presse hydraulique Où agir sur une presse hydraulique

Plus en détail

Quinta 25/30s et 28/35c

Quinta 25/30s et 28/35c Fiche produit Quinta 25/30s et 28/35c Quinta 25/30s et 28/35c Chaudière murale à condensation Avec ou sans production ECS intégrée Quinta 25/30s et 28/35c Remeha Quinta 25/30s et 28/35c Les Remeha Quinta

Plus en détail

Formation Technique solaire

Formation Technique solaire Formation Technique solaire Sites internet et adresses http://www.swissolar.ch/ http://www.sebasol.ch/ http://www.bfe.admin.ch/index.html?lang=fr http://www.geneve.ch/autorisations-construire/ Formulaire

Plus en détail

Renovent Sky 150 et 300

Renovent Sky 150 et 300 Ventilation double flux haut rendement compacte NOUVEAU Centrales de ventilation mécanique double flux haut rendement idéales pour les projets neufs en logements collectifs ou de rénovation en maisons

Plus en détail

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur en logement > pompes à chaleur 113 Fonctionnement air/eau réversible Puissance De 6 à 24 kw Technologie Inverter Modulation de 30 à 140 % Gaz frigorifique R410 a Arcoa 2 Pompe à chaleur monobloc inverter

Plus en détail

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr.

HRC 15% 23% haute température 70 C AUER 1892-2012. - 120 ans d innovations. Le chauffage garanti même par grands froids! www.auer.fr. AUER 1892-2012 1892-2012 - 120 ans d innovations www.auer.fr 70 HRC modulante haute température 70 C é néficiez 15% de Le chauffage garanti même par grands froids! ou que t d e tr a énéficiez va u x 23%

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Chaudières et chaufferies fioul basse température 2 Chaudières et chaufferies fioul basse température Olio 1500 F. La qualité et la robustesse au meilleur prix. Les chaudières

Plus en détail

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7 Séquence n 7 Introduction : La nature de nécessaire au fonctionnement d un objet technique (énergie thermique, mécanique, électrique, hydraulique ) peut être obtenue à partir de la transformation d énergies

Plus en détail