Analyse du sondage. Vandalisme Environnement Vol habitation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse du sondage. Vandalisme Environnement Vol habitation"

Transcription

1 Analyse du sondage A. Les problématiques Les personnes sondées ont été questionnées sur divers problèmes et un classement a été établi sur base de ce qu elles considèrent être la problématique la plus importante. 4 3,5 3 2,5 2 1,5 1,5 Nuisances Sonores Vandalisme Environnement Vol habitation Menacesviolence Drogue Insécurité Routière Différend de Voisinage Indice moyen 2, , , , , , , , Le classement s établit donc comme suit : 1. Vol dans habitation 2. Insécurité routière 3. Menaces-Violences 4. Vandalisme 5. Drogue 6. Nuisances sonores 7. Environnement 8. Différend de voisinage Il s agit d un classement subjectif basé sur le sentiment d insécurité. Chaque domaine a été analysé et nous vous présentons d une manière simplifiée ce qui ressort de chaque étude. 1. Les vols dans habitation vols qualifiés dans habitation vols simples dans habitation d'1 x 1 x jamais vols qualifiés dans habitation vols simples dans habitation

2 Bien qu il s agisse de la première inquiétude de nos citoyens, il appert que seules 6% des personnes déclarent avoir déjà été victimes d un vol dans leur habitation. Ce taux semble relativement faible surtout lorsque l on s intéresse aux mesures préventives qui sont prises par les personnes contre le vol. En effet, sur les huit questions posées en matière de prévention, près de trois familles sur quatre ne prennent pas assez de mesures préventives contre le vol dans leur habitation. En général, les personnes qui prennent des mesures préventives ne le font qu à la suite d un cambriolage et/ou d un sentiment d insécurité. On peut toutefois remarquer que les actions de la Police en matière de prévention sont efficaces et que les personnes ainsi informées prennent des dispositions pour se garantir une meilleure sécurité. 2. L insécurité routière vitesse conduite dangereuse parking alcool autres écoles piétons jamais parfois toujours Le citoyen est fortement concerné par cette problématique et plus particulièrement sur le problème de la vitesse où trois quarts des personnes sondées signalent avoir déjà été confrontées à ce phénomène. Viennent ensuite pour la moitié des personnes et par ordre d importance, la conduite dangereuse, l insécurité pour les piétons, les stationnements gênants et l insécurité aux abords des écoles. La problématique la moins dérangeante semble être l alcool au volant.

3 3. Les menaces les violences agression + d'1 x 1 x jamais menaces verbales injures autres + d'1 x x jamais Très peu de personnes sont concernées par ce phénomène alors qu il arrive en troisième position des préoccupations. Neuf personnes sondées sur dix n ont jamais été confrontées à cette problématique. 4. Le vandalisme Vandalisme Là aussi, il s agit d un thème auquel les personnes sondées sont très peu confrontées. Bien qu il arrive en quatrième position des préoccupations, il ne touche que très peu de personnes.

4 5. Les jeunes et la drogue oui non abords de l'école à l'école lors de rassemblements dans ma rue autres endroits oui non En moyenne, une personne sondée sur dix a déjà été confrontée par cette problématique. Ce pourcentage semble peu élevé par rapport à notre réalité du terrain et suite au fait de ce qu engendre l usage de stupéfiants. 6. Les nuisances sonores véhicules animaux horeca tontes groupes jeunes ducasses boums industries camping autres jamais parfois toujours Deux points importants ressortent de cette analyse, les nuisances sonores dues aux véhicules et aux animaux qui sont problématiques sur l ensemble de notre Zone de Police et ce, pour une personne sur deux. Dans une moindre mesure, les ducasses, les boums et les rassemblements de jeunes génèrent des problèmes pour une personne sur quatre, tandis que l horeca, la tonte des pelouses, les industries et les campings n engendrent que peu d inconvénients.

5 7. L environnement échardonnage malpropreté rues tags divagations incinérations dépôts clandestins jamais parfois toujours autres L étude concernant les problèmes environnementaux ne démontre pas de problèmes particuliers. Plus de la moitié des personnes sondées déclarent n avoir jamais eu de problème dans cette matière. Pour ceux qui ont déjà rencontré des inconvénients, les aspects les plus marquants sont la malpropreté des rues et la divagation des animaux. Viennent ensuite l incinération et les dépôts clandestins et dans une moindre mesure, l échardonnage et les tags. 8. Les différends de voisinage différends de voisinage

6 Pratiquement, toutes les personnes sondées n ont jamais été confrontées à ce genre de problème. Il ne s agit donc pas d un problème majeur dans notre Zone de Police. B. Le sentiment d insécurité de jour de nuit dans certains lieux dans mon quartier dans mon domicile jamais parfois toujours En moyenne et pour les cinq thèmes, trois quarts des personnes sondées estiment ne pas se trouver en insécurité. Pour celles qui estiment se trouver en insécurité, c est surtout la nuit que ce sentiment est le plus fort.

7 C. Pourcentage de satisfaction des services de Police 1. Recours à un service de Police recours à la Police dépôt d'une plainte appel sans dépôt de plainte demande de renseignement pour une plainte délivrance document administratif renseignements généraux demande de rencontrer un policier visite de courtoisie oui non autre Près d une personne sondée sur deux a déjà eu recours à un service de Police. Ce chiffre est relativement élevé. 2. Qualité du service rendu Huit questions étaient posées afin de mesurer la satisfaction du service rendu : Q1 : La Police connaît-elle suffisamment les problèmes d insécurité? Q2 : La Police agit-elle favorablement sur l insécurité? Q3 : La Police a-t-elle suffisamment de contact avec la population? Q4 : La Police verbalise-t-elle suffisamment les infractions de circulation? Q5 : La Police s occupe-t-elle suffisamment de la criminalité? Q6 : Les Policiers sont-ils facilement abordable en rue? Q7 : Les bureaux de Police sont-ils facilement accessibles? Q8 : Le délai d intervention est-il raisonnable?

8 d'accord pas d'accord sans avis Q1 Q2 Q3 Q4 Q5 Q6 Q7 Q8 d'accord pas d'accord sans avis En général, huit personnes sondées sur dix sont satisfaites ou sans avis sur la qualité du service rendu par la Police. Les deux questions pour lesquelles nous avons obtenu le plus de désaccords sont d une part le manque de contact avec la population "Q3" et d autre part, une verbalisation insuffisante des infractions de circulation "Q4". 3. La satisfaction du service rendu Six questions étaient posées : Etes-vous satisfait(e)? Q1 : De la visibilité sur le terrain de la police Q2 : De la qualité de l'accueil Q3 : De la qualité de l'intervention Q4 : De la qualité du suivi et du re-contact Q5 : De la disponibilité du service de police

9 oui non sans avis Q1 Q2 Q3 Q4 Q5 oui non sans avis Neuf personnes sondées sur dix sont satisfaites ou sans avis sur le service rendu par la Police. Les indices de satisfaction les moins favorables concernent d'abord la visibilité de la Police sur le terrain "Q1" puis la qualité du suivi "Q4" et la disponibilité de la Police "Q5". D. Avis des personnes ayant répondu au sondage Par le biais du sondage, l occasion était donnée aux personnes d expliquer en texte libre leurs attentes par rapport à notre service de Police. Par rapport aux différents domaines du sondage, cinq thèmes importants se dégagent : - 1. Le sentiment d insécurité - 2. L insécurité routière - 3. La drogue - 4. L environnement - 5. La satisfaction des services de Police Chaque thème a été analysé dans son ensemble et conduit aux conclusions suivantes : 1. Le sentiment d insécurité En règle générale, il y a une forte demande du citoyen de voir plus de policiers sur le terrain, notamment la nuit et les WE, et lors des festivités et des boums. Une demande accrue des agents de quartier dans leur quartier avec plus de présence, plus de visibilité et plus de contact avec la population. Il appert que le citoyen a l impression qu il n y a pas assez de présence policière sur le terrain.

10 2. L insécurité routière Il y a une très forte demande du citoyen pour une augmentation des contrôles routiers et notamment des contrôles vitesse non seulement sur les axes principaux mais aussi dans les villages. Une demande importante est également demandée en matière d action et de présence aux abords des écoles. On peut mettre en parallèle ce thème avec le sentiment d insécurité où une présence policière plus accentuée est demandée. 3. La drogue Dans la même optique que les deux thèmes précédents, plus de contrôles en matière de drogue sont demandés au même titre que les contrôles dans les écoles. 4. L environnement Au 7 ème rang des problématiques, l environnement génère tout de même quelques commentaires quant à une augmentation éventuelle en matière des dépôts sauvages, de la pollution de l air et de la malpropreté des rues. A noter une forte demande en matière de divagation d animaux et plus particulièrement la problématique des chiens errants. 5. La satisfaction des services de Police En règle générale, les personnes sont satisfaites des services de Police et les commentaires rejoignent l étude qui a été faite ci-avant au point B sur la satisfaction des services de Police. Deux points ressortent des commentaires l un sur les délais d intervention qui sont estimés trop longs, et l autre sur l impunité des personnes poursuivies et des plaintes qui n aboutissent pas. Ce dernier point n est pas de la compétence de la Police mais les personnes sont interpellées sur la manière dont les dossiers sont traités au niveau de la justice.

QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES

QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES Merci de prendre votre temps pour remplir ce questionnaire avec soin et de l envoyer au plus tard le 31 août 2015. Ce questionnaire comprend 25 questions

Plus en détail

ZONE DE POLICE VESDRE www.policevesdre.be

ZONE DE POLICE VESDRE www.policevesdre.be ZONE DE POLICE VESDRE www.policevesdre.be Verviers, le 01 mars 2010 Madame, Monsieur, Bienvenue à la conférence de presse de la Zone de police Vesdre consacrée au Moniteur de sécurité 2008-2009. Vous trouverez

Plus en détail

Elaboration du Plan Communal de Sécurité

Elaboration du Plan Communal de Sécurité Objectif Elaboration du Plan Communal de Sécurité S E C U R I T E Elaboration du Plan Communal de Sécurité O b j e c t i f S E C U R I T E O b j e c t i f S E C U R I T E 1 Objectif S E C U R I T E Madame,

Plus en détail

1.4.Combien de personnes, vous compris(e), composent votre ménage?

1.4.Combien de personnes, vous compris(e), composent votre ménage? 1. DONNÉES PERSONNELLES (anonymat garanti) 1.1. Quel âge avez-vous? moins de 15 ans 15-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus 1.2. Vous êtes un homme une femme 1.3. Vous êtes de nationalité

Plus en détail

POLICE FÉDÉRALE DIRECTION DE L'INFORMATION POLICIÈRE OPÉRATIONNELLE APPUI À LA POLITIQUE POLICIÈRE SERVICE DONNÉES DE GESTION

POLICE FÉDÉRALE DIRECTION DE L'INFORMATION POLICIÈRE OPÉRATIONNELLE APPUI À LA POLITIQUE POLICIÈRE SERVICE DONNÉES DE GESTION POLICE FÉDÉRALE DIRECTION DE L'INFORMATION POLICIÈRE OPÉRATIONNELLE APPUI À LA POLITIQUE POLICIÈRE SERVICE DONNÉES DE GESTION Analyse de l'enquête Locale de Sécurité 211 pour les zones de police de typologie

Plus en détail

Enquête locale de sécurité

Enquête locale de sécurité Enquête locale de sécurité 2011-2012 Table des matières Introduction...3 1. Méthodologie...4 2. La participation au sondage...6 3. Les problèmes de quartier... 4. Le sentiment d'insécurité...10. Victimisation

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE PREFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Le 17 janvier 2011 PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE par Monsieur Jean DAUBIGNY, préfet de la région Pays de la Loire,

Plus en détail

À votre service...? Let s drive business

À votre service...? Let s drive business À votre service...? Analyse du marché : L entreprise satisfaitelle les attentes des consommateurs européens en ce qui concerne la prise de rendez-vous et les délais de livraison? Étude de marché : Prestation

Plus en détail

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: RISQUES ET NUISANCES 2 NOVEMBRE 2010 Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission

Plus en détail

Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve

Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve Préparé par Tandem Mercier Hochelaga-Maisonneuve Novembre 2012 4375, rue Ontario Est H1V 1K5 514 254-3155 info@tandemmhm.org

Plus en détail

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Janvier 2007 LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Note sur la méthodologie : Les données chiffrées présentées dans ce document sont issues de l état 4001, qui est tenu et mis à jour par la Direction

Plus en détail

Répartition des réponses

Répartition des réponses Résultats de l'enquête de satisfaction réalisée sur l'accueil global de la Préfecture (réalisée auprès des usagers du er au septembre 04) L'enquête de satisfaction sur l'accueil global de la préfecture

Plus en détail

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école

Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école www.besafe.be Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école Mons - Projet Bien-être à l école 1 Auderghem Amélioration du sentiment de sécurité sur le chemin de l école SPF Intérieur

Plus en détail

La protection et la mise en valeur du mont Royal

La protection et la mise en valeur du mont Royal La protection et la mise en valeur du mont Royal Office de consultation publique de Montréal Atelier thématique 2 Sécurité Service de police de la ville de Montréal 1 avril 2008 1 Objectif Trouver des

Plus en détail

Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto

Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto LES PERCEPTIONS DES NOUVEAUX ARRIVANTS ET DES MINORITÉS RACIALES PAR RAPPORT AU SYSTÈME CANADIEN DE JUSTICE PÉNALE : RÉSULTATS D UN SONDAGE MENÉ À TORONTO EN 2007 1 Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité

Plus en détail

Sondage public 2012 sur les services policiers

Sondage public 2012 sur les services policiers Sondage public 2012 sur les services policiers 2 Sixième sondage public depuis 1995. Le sondage est conçu pour faire comprendre les perceptions des citoyens sur la criminalité i et la sécurité et mesurer

Plus en détail

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Section PCF du Pays d Aix 28 août 2013 35 rue Granet 13 100 Aix-en-Provence pcf.aix@sfr.fr 04.42.23.30.91. Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Table des matières Synthèse de l enquête sur Aix en Bus...

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015

Enquête de satisfaction 2015 Dans le cadre de sa démarche qualité, la société SADP met en place une enquête de satisfaction chaque année depuis 2012. Elle permet aux usagers de donner leur avis sur l organisation et la qualité de

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES OBSTACLES À L'UTILISATION DU VÉLO EN VILLE

ENQUÊTE SUR LES OBSTACLES À L'UTILISATION DU VÉLO EN VILLE ENQUÊTE SUR LES OBSTACLES À L'UTILISATION DU VÉLO EN VILLE Enquête auprès de personnes non-cyclistes qui ont déjà été tentées par le vélo mais ne l'utilisent pas régulièrement à Bruxelles. www.provelo.org

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers. du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne

Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers. du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers de la Préfecture

Plus en détail

Association régie par la loi «1901»

Association régie par la loi «1901» Association régie par la loi «1901» Siège social et Direction Générale : 11, rue de la Convention 79000 NIORT Tél. 05 49 24 20 88 Fax. 05 49 24 30 03 siège@gpa79.net 1) CADRE DE L ENQUETE La loi 2002-2,

Plus en détail

L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE

L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE L UTILISATION D INTERNET CHEZ LES PROFESSIONNELS DU SERVICE Sondage mené en ligne auprès de 1000 personnes parmi les prestataires de service aux particuliers inscrits sur sefaireaider.com. Objectif du

Plus en détail

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage TEST D'ACCÈS AU DALF CO. ÉPREUVE ÉCRITE 1 : COMPRÉHENSION ÉCRITE Lisez attentivement le document ci-dessous, puis répondez aux questions : Sécurité routière : les Français amorcent un virage Systématisation

Plus en détail

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011 AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE COLLOQUE EXPOSITION LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE 4 OCTOBRE 2011 De la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 FAITS SAILLANTS

Plus en détail

bonus.ch : les assurances auto en ligne ont atteint 15% de part de marché

bonus.ch : les assurances auto en ligne ont atteint 15% de part de marché bonus.ch : les assurances auto en ligne ont atteint 15% de part de marché Les Suisses sont satisfaits de leur assureur auto : à l issue de l enquête du site comparateur bonus.ch, la note moyenne tout assureur

Plus en détail

Nuisances sonores et gêne auditive

Nuisances sonores et gêne auditive Les Français face aux nuisances et pollutions sonores ENQUETE NATIONALE JNA-IPSOS-REUNICA / MARS 2011 Résultats et synthèse Nuisances sonores et gêne auditive Enquête réalisée dans le cadre de la 14 e

Plus en détail

L approche par milieu de vie : particularités et avantages

L approche par milieu de vie : particularités et avantages Diapositive 1 L approche par milieu de vie : particularités et avantages par Pierre Maurice Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) L approche par milieu de vie, particularités s et avantages

Plus en détail

I PROPRETE DES PARTIES COMMUNES. Propreté du hall Hors ZUS ZUS très satisfaisant satisfaisant insatisfaisant très insatisfaisant

I PROPRETE DES PARTIES COMMUNES. Propreté du hall Hors ZUS ZUS très satisfaisant satisfaisant insatisfaisant très insatisfaisant L Etat et l Union HLM imposent une enquête de satisfaction auprès des locataires tous les trois ans, Brennus Habitat a souhaité sonder ses clients annuellement. Brennus Habitat publiera les résultats et

Plus en détail

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Objectifs et méthodologie Objectifs La Fondation BMW a mandaté l institut d études BVA

Plus en détail

Les Français sur les routes

Les Français sur les routes Les Français sur les routes Institut CSA pour RTL et Auto Plus Décembre 2013 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA / RTL / AUTO PLUS réalisé par Internet du 17 au 19 décembre 2013. Echantillon

Plus en détail

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS?

LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? LES CYCLISTES À BRUXELLES: QUI SONT-ILS? Résultats de l enquête menée en 2013 www.provelo.org Table des matières Introduction...3 Méthodologie...3 Récolte des données... 3 Traitement des données...3 Résultats...4

Plus en détail

Développer l information entre les différents services intervenants et le public concerné.

Développer l information entre les différents services intervenants et le public concerné. 4 LES FICHES ACTION LUTTE CONTRE L INSECURITE ACTION 1 FICHE ACTION POLICE NATIONALE D ans le cadre de la territorialisation, le site du M.I.N. de Rungis constitue le premier quartier du Secteur de Police

Plus en détail

LA SECURITE DEVOIR REGALIEN DE L ETAT

LA SECURITE DEVOIR REGALIEN DE L ETAT LA SECURITE DEVOIR REGALIEN DE L ETAT Le Maire Officier de police judiciaire à l article 16 du C.P.P Représentant de l Etat auprès des administrés. Il assure la tranquillité, la salubrité et la sécurité

Plus en détail

EXPOSITION CONTENEUR DE BERNE. «La vérité sur l alcool, la fumette et la conduite» AUX COLLEGES DE LA PLANTA ET DES CREUSETS A SION 2006

EXPOSITION CONTENEUR DE BERNE. «La vérité sur l alcool, la fumette et la conduite» AUX COLLEGES DE LA PLANTA ET DES CREUSETS A SION 2006 EXPOSITION CONTENEUR DE BERNE «La vérité sur l alcool, la fumette et la conduite» AUX COLLEGES DE LA PLANTA ET DES CREUSETS A SION 2006 L EXPOSITION Exposition ambulante financée par le Fonds de sécurité

Plus en détail

Bien-être et performance au travail

Bien-être et performance au travail Bien-être et performance au travail Synthèse des résultats de l enquête «Parlons bienêtre au travail» en Suisse romande Cette enquête porte sur 723 employés de Suisse romande. Elle s est déroulée sous

Plus en détail

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012 Rendez-vous urbain Quartier Calmette Tilleuls 6 Juin 2012 le 6 Juin 2012 1. Parcours réalisé 1 2 Pour ce troisième rendez-vous urbain, seulement trois personnes étaient présentes sur les douze convoquées.

Plus en détail

Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD. Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive

Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD. Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillères

Plus en détail

BILAN GENERAL. Les enjeux de la santé qui préoccupent le plus les familles pour l avenir sont la proximité et la qualité des soins.

BILAN GENERAL. Les enjeux de la santé qui préoccupent le plus les familles pour l avenir sont la proximité et la qualité des soins. BILAN GENERAL Analyse générale A partir des 380 personnes enquêtées dans la région Auvergne, on a pu constater, au travers de cette enquête de l URAF, que 77% des familles interrogées sont globalement

Plus en détail

La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire

La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR LUTTER CONTRE LES CAMBRIOLAGES DANS LA LOIRE our ceux qui en sont victimes, un cambriolage est un vrai traumatisme

Plus en détail

Pour l ensemble de ces sociétés, nous prévoyons l imprévisible.

Pour l ensemble de ces sociétés, nous prévoyons l imprévisible. A&G SECURITY Société Privée à Responsabilité Limitée Madame, Monsieur, Cela fait plus de quatre ans que nous assurons chaque nuit la sécurité de 53 entreprises des zonings des Plénesses et de Petit- Rechain.

Plus en détail

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement?

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? La Fête du Lycée, le 22 décembre 2006 a été le point d ancrage d une réflexion de notre établissement sur le thème du DEVELOPPEMENT DURABLE où

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

Comité des avocates et avocats de l Administration publique et parapublique

Comité des avocates et avocats de l Administration publique et parapublique Comité des avocates et avocats de l Administration publique et parapublique Rapport sur le sondage effectué auprès des membres du Barreau du Québec exerçant leur profession dans les domaines publics et

Plus en détail

Issue du référentiel AFAQ Service Confiance Qualiville, la certification repose sur plusieurs engagements de service, tels que :

Issue du référentiel AFAQ Service Confiance Qualiville, la certification repose sur plusieurs engagements de service, tels que : Résultats de l enquête de satisfaction 2015 1 I. RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Délivrée par AFNOR (Agence Française de Normalisation), la certification Qualiville a été obtenue par la Mairie Centrale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE COMMUNICATION DOSSIER DE PRESSE LA PREVENTION DES CAMBRIOLAGES DANS LES COMMERCES DE MENDE LUNDI 14 AVRIL 2014 A 15 H 30 En présence de : Guillaume LAMBERT, préfet de la Lozère, Commissaire Christophe

Plus en détail

Sondage : les résultats!

Sondage : les résultats! Sondage : les résultats! Avec 104 réponses, le sondage réalisé par le Parti libéral radical de Troistorrents-Morgins s est révélé un franc succès. Sans pouvoir être représentatif, il constitue néanmoins

Plus en détail

Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014

Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014 Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014 Puis-je refuser l accès au magasin? OUI Magasin = votre propriété Liberté de vendre ou non Uniquement critères objectifs (et pas :

Plus en détail

Déplacements et accessibilité des. commerces CONNAISSEZ-VOUS LE PROFIL DE VOS CLIENTS?

Déplacements et accessibilité des. commerces CONNAISSEZ-VOUS LE PROFIL DE VOS CLIENTS? Déplacements et accessibilité des commerces CONNAISSEZ-VOUS LE PROFIL DE VOS CLIENTS? 1 Les quatre noyaux de l enquête Déjà étudiés lors de l enquête de 1999, les quatre noyaux commerciaux présentent des

Plus en détail

Les transports en Ile-de-France. Harris Interactive

Les transports en Ile-de-France. Harris Interactive Les transports en Ile-de-France Harris Interactive 4 52% des Franciliens estiment que les transports en commun constituent un enjeu prioritaire de la région pour les années à venir Parmi les enjeux suivants,

Plus en détail

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015)

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) Préparée pour les Comptables professionnels agréés du Canada Le 1 er mai 2015 Renseignements sur le sondage Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles

Plus en détail

Sondage au sujet des expériences et opinions sur la criminalité dans le canton de Berne

Sondage au sujet des expériences et opinions sur la criminalité dans le canton de Berne Institut de Criminologie Sondage au sujet des expériences et opinions sur la criminalité dans le canton de Berne Analyses dans le cadre du sondage national de victimisation 2011 Martin Killias, Silvia

Plus en détail

Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD)

Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD) Consultation générale sur le Plan métropolitain d aménagement et de développement du Grand Montréal (PMAD) Mémoire présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Septembre 2011 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

ZONE DE POLICE VESDRE www.policevesdre.be

ZONE DE POLICE VESDRE www.policevesdre.be Zone de Police Vesdre - Conférence de presse - 08 décembre 2014 1 jour sans cambriolage : quelles actions pour la Zone Vesdre? ZONE DE POLICE VESDRE www.policevesdre.be Verviers, le 08 décembre 2014 Madame,

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Analyse transversale PSSP 2014-2017

Analyse transversale PSSP 2014-2017 Analyse transversale PSSP 2014-2017 1 Table des matières Contenu 1 Introduction 3 2 La portée du PSSP 3 3 Choix des phénomènes 4 4 Les objectifs stratégiques 5 5 Collaboration avec la police 7 6 Collaboration

Plus en détail

B1. Accueil extrascolaire au sein de l école

B1. Accueil extrascolaire au sein de l école ACCUEIL TEMPS LIBRE : ETAT DES LIEUX 2015 BESOINS ET ATTENTES DES FAMILLES CONCERNANT LES ACTIVITES EXTRASCOLAIRES. L Accueil Temps Libre (appelé plus couramment accueil extrascolaire) regroupe toutes

Plus en détail

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION Etre capable d apprécier le cadre juridique d intervention et mettre en œuvre la procédure judiciaire. Connaître et articuler les cadres juridiques des interventions. Etre capable de situer son action

Plus en détail

Les Français et le transport partagé

Les Français et le transport partagé Les Français et le transport partagé Institut CSA pour Uber Novembre 2014 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus Constitution de l échantillon

Plus en détail

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

Résultat des enquêtes de satisfaction réalisées auprès des groupes de stagiaires de 2 ème année - 2014

Résultat des enquêtes de satisfaction réalisées auprès des groupes de stagiaires de 2 ème année - 2014 Résultat des enquêtes de satisfaction réalisées auprès des groupes de stagiaires de 2 ème année - 2014 56 réponses sur 66 stagiaires experts-comptables Sommaire VOS RELATIONS AVEC VOTRE MAITRE DE STAGE...

Plus en détail

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 Chers mentors, La Fondation Enablis est très fière de publier pour la première fois les résultats d une étude

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 2015 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF

POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 2015 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 215 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF JUIN 215 RÉSULTATS DU SONDAGE AUPRÈS DES JEUNES DES ÉCOLES PRIMAIRES DE

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS - Présentation des résultats Par Alain Giguère Président, CROP inc. 21 Mai 2009 1

Plus en détail

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010 Les actifs et la retraite 17 septembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 3 2 - Les résultats de l'étude 5 A - Le niveau de préoccupation à l égard de la retraite 6 B - L évaluation des ressources et des

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010 n 13 REPÈRES Septembre 2010 Directeur de la publication : André-Michel VENTRE, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef : Christophe SOULLEZ, chef du département de l ONDRP Les mineures mises en cause pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Evolution des accidents en province de Luxembourg 2014-31 mars 2015 -

DOSSIER DE PRESSE Evolution des accidents en province de Luxembourg 2014-31 mars 2015 - DOSSIER DE PRESSE Evolution des accidents en province de Luxembourg 2014-31 mars 2015 - Contact : VORILLION Fanny, coordinatrice de l Asbl Partageons Nos Routes Tél. : 063/ 212.617 @ : fanny.vorillion@gmail.com

Plus en détail

AMELIORER LA SECURITE AVEC LES AUTORITES LOCALES

AMELIORER LA SECURITE AVEC LES AUTORITES LOCALES AMELIORER LA SECURITE AVEC LES AUTORITES LOCALES Antonio CACI Septembre 2012 Editrice responsable : A. Poutrain 13, Boulevard de l Empereur 1000 Bruxelles INTRODUCTION... 2 A. L ANCRAGE COMMUNAL DE LA

Plus en détail

2014 Lyon est une chance Sécurité, la complémentarité avec l Etat. Optimiser les capacités d intervention et de présence de la police nationale

2014 Lyon est une chance Sécurité, la complémentarité avec l Etat. Optimiser les capacités d intervention et de présence de la police nationale Les derniers bilans sécurité du Préfet font état d une ville relativement sûre, où les délits et crimes en augmentation requièrent d abord des moyens d investigation (cambriolages, crimes intrafamiliaux).

Plus en détail

bonus.ch : les Suisses sont de plus en plus fidèles à leur assureur auto, au détriment de leur porte-monnaie

bonus.ch : les Suisses sont de plus en plus fidèles à leur assureur auto, au détriment de leur porte-monnaie bonus.ch : les Suisses sont de plus en plus fidèles à leur assureur auto, au détriment de leur porte-monnaie Les Suisses sont satisfaits de leur assureur auto : à l'issue de l'enquête du site comparateur

Plus en détail

Le ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs

Le ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs Le ministère du Développement durable, a pour mission d assurer la protection de l environnement, des écosystèmes naturels et de la biodiversité. Le Ministère doit contribuer au bien-être des générations

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DES GARDES DU PARC

RAPPORT D ACTIVITE DES GARDES DU PARC Le 02 octobre 2014 RAPPORT D ACTIVITE DES GARDES DU PARC - Du 1 er septembre 2014 au 02 octobre 2014 - MISSIONS GENERALES 1 ) Police de la circulation dans le Parc a) Véhicules Avertissements pour infractions

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE

INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE INFLUENCE DE L APPARENCE DU CANDIDAT SUR LA DÉCISION D EMBAUCHE Etude menée début 2012 auprès de 80 personnes réalisant des entretiens de recrutement en France Propriété intellectuelle de Karine Averseng.

Plus en détail

Les violences et les incivilités recensées dans le football amateur. lors de la saison 2013-2014. La criminalité en France

Les violences et les incivilités recensées dans le football amateur. lors de la saison 2013-2014. La criminalité en France La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Les violences et les incivilités recensées dans le football amateur lors de la saison 2013-2014 Antoine LE GRAET, Chargé d études à l ONDRP Pour

Plus en détail

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de Conseils de Village Commune de Bouchemaine Janvier 2012 SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE Avis commun des Conseils de village de Pruniers Val de Maine, Le Bourg, La Pointe, Campagne

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Société CARTONS ET PLASTIQUES Avenue Bernard Chochoy à ARQUES CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR PORTANT SUR LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UN ATELIER DE TRANSFORMATION ET D IMPRESSION

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA CREUSE

PRÉFECTURE DE LA CREUSE PRÉFECTURE DE LA CREUSE Direction Départementale des Services Vétérinaires de la Creuse 9, Avenue Fayolle - B.P. 321-23006 GUERET Tél. 05 55 41 72 20 - Fax. 05 55 41 72 39 Janvier 2005 Les pouvoirs du

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré CONFÉRENCE DE PRESSE Jeudi 19 janvier 2015 Préfecture salle Michel Debré LA SÉCURITÉ EN MAINE-ET-LOIRE BILAN 2014 PERSPECTIVES 2015 SÉCUTITÉ ROUTIÈRE BILAN et PERSPECTIVES Le bilan 2014 de l'insécurité

Plus en détail

Groupe de travail Environnement Réunion du 27 juin 2013

Groupe de travail Environnement Réunion du 27 juin 2013 Groupe de travail Environnement Réunion du 27 juin 2013 Préambule L ordre du jour est consacré au bilan de la démarche expérimentale en matière de gestion des véhicules hors d usage sur la voie publique

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

Présentation. à la. Rapports Hurt et MAIDS Section MAIDS

Présentation. à la. Rapports Hurt et MAIDS Section MAIDS Présentation à la Société de l assurance l automobile du Québec Rapports Hurt et MAIDS Section MAIDS 15 mars 2007 Ordre du jour Introduction (N. Noiseux) Rapport Hurt (J Mise en contexte Constats Conséquences

Plus en détail

Plan zonal de sécurité 2014-2017

Plan zonal de sécurité 2014-2017 Plan zonal de sécurité 2014-2017 Zone Vesdre C est une ville plus juste qui rendra la ville plus sûre European Forum for Urban Security, Sécurité, démocratie et villes : Manifeste d Aubervilliers et Saint-Denis

Plus en détail

Numéro du rôle : 5297. Arrêt n 62/2012 du 3 mai 2012 A R R E T

Numéro du rôle : 5297. Arrêt n 62/2012 du 3 mai 2012 A R R E T Numéro du rôle : 5297 Arrêt n 62/2012 du 3 mai 2012 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 38, 5, des lois relatives à la police de la circulation routière, coordonnées par

Plus en détail

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC Novembre 2014 UN BREF RAPPEL : Pourquoi ce sondage a été réalisé? Parce que l opinion du citoyen est importante. La Municipalité

Plus en détail

Les victimes de vols d automobiles

Les victimes de vols d automobiles Info rapide N 2 Octobre 2015 Les victimes de vols d automobiles Le nombre de ménages se déclarant victimes de vols d automobiles était orienté à la baisse entre 2008 et 2011, passant de 106 000 en 2008

Plus en détail

«Big brother is watching you» La vidéosurveillance, instrument de prévention dans l espace public

«Big brother is watching you» La vidéosurveillance, instrument de prévention dans l espace public 4 e rencontre du réseau Jeunes et violence 14 mai 2013, Zurich «Big brother is watching you» La vidéosurveillance, instrument de prévention dans l espace public Maurice Illi Unité de gestion de la sécurité

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 Baromètre annuel vague 4-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

ANNEE 2015. Synthèse des questionnaires de satisfaction sur l application de la réforme des rythmes scolaires

ANNEE 2015. Synthèse des questionnaires de satisfaction sur l application de la réforme des rythmes scolaires ANNEE 2015 Synthèse des questionnaires de satisfaction 1 POURCENTAGES DE QUESTIONNAIRES RETOURNÉS sur 355 questionnaires distribués 42% 58% questionnaires retournés = 207 ( dont 143 avec au moins un commentaire)

Plus en détail

COMMUNE DE VILLIERS SUR ORGE

COMMUNE DE VILLIERS SUR ORGE DEPARTEMENT DE L ESSONNE COMMUNE DE VILLIERS SUR ORGE Enquête publique à la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune CONCLUSIONS MOTIVÉES Enquête : «Modification du PLU Commune de Villiers

Plus en détail

25 mai 2012 Ma chère voiture

25 mai 2012 Ma chère voiture 25 mai 2012 Ma chère voiture Note méthodologique 1 000 personnes âgées de 15 ans et plus représentatives de la population française (dont 843 automobilistes). Interrogation via internet par Harris Interactive

Plus en détail

Les Français au volant

Les Français au volant Les Français au volant Juillet 2012 Date : Juillet 2012 A : Benoît Dutartre - Entre Nous Soit Dit De : Sylvie Lacassagne / Oriane Léti - OpinionWay OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél

Plus en détail

Diagnostic Local de Sécurité 2004. pour la région d Yverdon

Diagnostic Local de Sécurité 2004. pour la région d Yverdon TC TC TEAM CONSULT Diagnostic Local de Sécurité 2004 pour la région d Yverdon Diagnostic et recommandations 31 mars 2004, version II.0 Préface et introduction La réalisation du présent Diagnostic Local

Plus en détail

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F21. MA SÉCURITÉ AU SEIN DU CABINET MÉDICAL. Les suites d une plainte pour agression

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F21. MA SÉCURITÉ AU SEIN DU CABINET MÉDICAL. Les suites d une plainte pour agression Les suites d une plainte pour agression Etape 1. L avis à victime Suite à la plainte que vous avez déposée, le Procureur de la République vous transmet un «avis à victime» à votre domicile. Il vous informe

Plus en détail