Projet pour un espace de création intégré au quartier Servette / Grand-Pré

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet pour un espace de création intégré au quartier Servette / Grand-Pré"

Transcription

1

2

3 M o t t A t t o M 20 avenue Giuseppe-Motta Réalisation : Joseph Frusciante, collectif MottAttoM Remerciements à : Christian Burri Fabien Ottet Expeau

4 FÉDÉRATION MottAttoM avenue Giuseppe-Motta, 20 CH-1202 Genève Permanent : Joseph Frusciante groupe de rédaction : Projet : Recherches, conception, rédaction : Mise en page, relecture, impression : Relectures : MottAttoM Joseph Frusciante Angelo Bergomi MottAttoM Genève printemps 2008

5 TABLE 1 Introduction 3 2 Qui est MottAttoM 5 I Buts et objectifs 5 II Associations. 6 III Activités et espaces Mise à disposition d espaces de travail 7 7 IV Structure et fonctionnement 8 Fédération, comité 8 Gestion financière 8 V Gestion des locaux 9 Principes 9 La grande salle 9 VI Synergies 10 Ouverture 10 Ressources 10 VII Accueil de projets 11 Quelques bénéficiaires des espaces d accueil, Projets ayant impliqué MottAttoM 13 3 Le bâtiment, données et réflexions 15 I Architecture et histoire. Evolution II Volumes. 16 Mise en relation des activités et des volumes. 17 III Avis de M. Christian Burri, architecte 18 Tableau comparatif : quelques caractéristiques des deux bâtiments envisagés 18 Rénovation 19 Quelques chiffres 19 Affectation des espaces 19 IV Observations et perspectives. 20 État du bâtiment 20 Rénovation et pérennité 20 Engagement 20 4 MottAttoM dans le Plan Localisé de Quartier N 28748/ I Analyse 21 II Commentaires 22 Alignement des bâtiments 22 Intégration, harmonie et préservation 22 Mutations du PLQ 22 III Proposition 22 5 Finalité 23 I Conclusions 23 Considérant : 24 Nous demandons : 25 6 annexes 27 I Motion M-278, acceptée le 15 mai II Projet de rénovation Giuseppe-Motta

6

7 1 INTRODUCTION Ce projet propose le maintien de la fédération MottAttoM et du bâtiment qui l abrite actuellement, pour que puisse continuer à se développer une activité déjà intense et bien ancrée dans la vie du quartier, de la ville et de la région. En janvier 2000, un groupement d artistes et d'artisans en mal de locaux de travail à prix abordables occupe la halle industrielle sise au 20 de l avenue Giuseppe-Motta et fait part aux autorités de la Ville de Genève, propriétaires des lieux, de son projet d ateliers pour la création artistique et artisanale. A la suite d un incendie survenu le 7 mai 2001, la Ville de Genève décide d assainir le bâtiment et de le mettre à disposition du collectif. MottAttoM se restructure, participe aux travaux et les deux parties concluent un contrat de prêt à usage, dont la première échéance est fixée au 31 décembre Le bâtiment de 1100 m2 au sol, sur deux niveaux, abrite désormais 15 associations aux activités diverses, réparties dans des espaces allant de 20 à 200m2. Chaque association résidente est représentée au comité de gestion qui se réunit une fois par mois pour et travaille aux divers aspects du quotidien et de l avenir du collectif. La gestion du collectif et du bâtiment s'affine et se perfectionne ; de nombreux événements et réalisations voient le jour, des synergies se créent, des réseaux se tissent. Mais, le bâtiment ne répondant pas aux normes de sécurité, la plupart des projets destinés à la population du quartier, impliquant un accueil public sont momentanément abandonnés. Ces projets n attendent que d'être réactivés. Cependant, stages, répétitions, expositions et petites formes scéniques s offrent ponctuellement aux participants et visiteurs sous forme d'événements associatifs ou privés. Depuis 8 ans, MottAttoM affirme sa vitalité et son utilité sur la place culturelle régionale. De nombreuses investigations ont permis de conclure que rien ne s oppose formellement à ce qu un nouveau contrat puisse être signé entre les occupants et la Ville de Genève. La fédération MottAttoM souhaite vivement inscrire son existence ses activités et son rôle dans le long terme en demeurant dans le bâtiment qu elle occupe actuellement. La certitude que la vie de quartier et la richesse du tissu urbain et social se définissent par la diversité et l offre d espaces de rencontres et d expérimentation, ainsi que l actuelle et inquiétante raréfaction de tels espaces, nous amènent à nous mobiliser autour du projet présenté ici. Il est vital que les collectifs culturels ne soient ni fragmentés ni dispersés, que des sites où sont réunis des énergies et des projets originaux puissent exister et être actifs au cœur de la cité genevoise. Introduction 3

8 Rez-de-chaussée Étage 4

9 2 QUI EST MOTTATTOM I Buts et objectifs II Associations. III Activités et espaces Mise à disposition d espaces de travail IV Structure et fonctionnement Fédération, comité Gestion financière V Gestion des locaux Principes La grande salle VI Synergies Ouverture Ressources VII Accueil de projets Bénéficiaires des espaces d accueil Projets ayant impliqué MottAttoM Mise en relation des activités et des volumes. Tableau comparatif : quelques caractéristiques des deux bâtiments envisagés Rénovation Quelques chiffres Affectation des espaces État du bâtiment Rénovation et pérennité Engagement I Buts et objectifs La fédération MottAttoM est une association à but non lucratif selon les articles 60 et suivants du code civil Suisse. Elle a pour but, selon ses statuts, de : «soutenir, de défendre et de représenter les associations, collectifs et individus qui partagent ses locaux, gérer et d'organiser ses locaux, maintenir un espace ouvert, interdisciplinaire et autogéré, garantir un fonctionnement collectif et démocratique, où femmes et hommes sont représentés équitablement.» Ses membres sont les diverses associations qui la constituent. Qui est MottAttoM Buts et objectifs 5

10 II Associations. MottAttoM est un lieu de travail multidisciplinaire regroupant 15 associations. Théâtre, conte, costumes, danse, arts graphiques, constructions artisanales, arts plastiques, musique, technique du spectacle, radio activités régulières et temporaires se côtoient, se croisent, se rejoignent Associations et activités respectives actuelles : Art'hung Les Amis de Radio Zones Atelier Sphinx Atelier Konsdek La Cale Le Cercle Dem.Ass FAMO File par là Korpüs Animüs Mottaforme Metallus Padouk Photous Séléné gestion de la grande salle, dite "la Mine" studio de radio rédaction- événements culturels compagnie de théâtre arts visuels - arts de la scène - robotique sculpture - lutherie évènements associatifs répétition et recherche musique - arts visuels collectif de femmes peintres costumes de scène compagnie de théâtre répétitions et recherche, arts de la scène atelier associatif de serrurerie atelier associatif de menuiserie images numériques espace contes, répétitions et créations 6 Qui est MottAttoM Associations.

11 III Activités et espaces Le travail mené dans chaque espace ou engendré par chaque association ne sera pas détaillé ici. Le Rapport d'activité est un excellent moyen d en apprendre d avantage. Nous aimerions surtout mettre l'accent sur l'esprit dans lequel ce travail s'effectue. Société et économie poussent à l efficacité, à la concurrence et conduisent au cloisonnement et à la superficialité des relations. Les structures associatives, l'autogestion, nos principes et nos valeurs nous amènent à fonctionner différemment. Nous croyons au pouvoir créatif et dynamisant du partage et de la collaboration. Il n'est pas rare de voir plusieurs associations participer au même projet, que celui-ci soit propre à MottAttoM ou émanant d intervenantes de passage. MottAttoM n est pas seulement un lieu d accueil, mais a aussi pour vocation d être un lieu de transmission de savoir et de savoir-faire. Les associations proposent des ateliers et des stages ponctuels de danse, de conte, d initiation aux arts du cirque, de dessin, de sculpture, de théâtre Le nombre de spectacles ou de manifestations engendrées par l activité qui se développe à MottAttoM est un bon reflet du dynamisme régnant dans ses murs, et bien sûr de la nécessité d'un lieu de ce genre. Mise à disposition d espaces de travail Dans les faits, nous nous efforçons non seulement d'être nous même actifs et créatifs sur le plan artistique et associatif, mais également de mettre à disposition nos espaces, nos infrastructures et nos énergies, afin qu elles puissent être utiles au plus grand nombre d'individus, de collectifs, de compagnies, d'associations, etc Notre foi en la force du partage et de l'échange nous conduisent naturellement à cet exercice. La plupart des associations de MottAttoM pratiquent régulièrement la mise à disposition de leurs espaces. Qui est MottAttoM Activités et espaces 7

12 IV Structure et fonctionnement Fédération, comité MottAttoM est donc une association fédérative à but non lucratif. Treize gèrent un espace pour une activité qui leur est propre; deux sont des associations internes de gestion. Le comité de MottAttoM est constitué par une représentante de chaque association et se réunit une fois par mois. Chaque année sont convoquées au moins deux assemblées générales. Gestion financière Au niveau financier, nous assumons les charges du bâtiment, qui comprennent : consommation de gaz (chauffage) et d'électricité entretien des canalisations, du système de chauffage et du monte charges assurances responsabilité civile et mobilières, prévention incendie. A cela viennent s'ajouter les frais de fonctionnement, tels que : permanence bureau nettoyage et entretien aménagements et petites réparations. Le budget 2007 est de francs pour les dépenses. La question du financement de ces frais ne s'est jamais vraiment posée, et c'est tout naturellement que nous avons opté pour l'autofinancement. Ce choix est tout à fait logique par rapport à notre démarche et au type de projet que nous développons. Au début, ces charges étaient relativement peu élevées. Avec le temps et le développement de notre organisation ainsi que des exigences tant contractuelles qu internes, les charges tendent à augmenter. Pour limiter cette augmentation, une bonne partie des tâches courantes reste assumée de manière bénévole. Nous avons mis au point un système de gestion interne qui fait ses preuves, et qui nous a assuré, jusqu'à présent, une solvabilité auprès de nos fournisseurs, et qui est le reflet du sérieux avec lequel nous gérons et entretenons ce bâtiment. A l'interne donc, les charges communes sont équitablement divisées entre toutes les utilisatrices et tous les utilisateurs, soit environ quarante personnes. Les consommations de fluides sont réparties en fonction de la consommation de chaque espace, et, enfin, les frais de chauffage sont assumés en fonction des volumes utilisés. 8 Qui est MottAttoM Structure et fonctionnement

13 V Gestion des locaux Principes Les attributions sont décidées par l Assemblée Générale, après mise sur pied d une commission d examen de dossiers. Lorsqu'un espace est mis à disposition d'un groupe extérieur, une compagnie par exemple, les charges sont assumées par le groupe accueilli. Nous ne percevons aucune forme de loyer pour la mise à disposition de nos espaces. Plutôt que de se retrouver chacun enfermé dans son atelier, avec un service de gérance ou d'exploitation qui assume la gestion, nous prenons en main, de la manière la plus démocratique possible, le fonctionnement et la vie à l'intérieur de MottAttoM. Nous développons ainsi une forme, un style, et défendons des valeurs et des idéaux : la créativité, la recherche, le partage, l'interactivité, etc. La grande salle Au premier étage, le bâtiment comporte une salle aux caractéristiques exceptionnelles : 400m2 sans pilier, vitrée sur trois côtés, 5,5m de haut. Ces atouts, rares du point de vue architectural, en font un espace propice pour le travail des arts de la scène, spécialement pour le théâtre et la danse. Nous avons très vite opté pour la mise à disposition de cet espace plutôt que de l'attribuer à un seul groupe. Cela a engendré un important travail de gestion et d'organisation, souvent bénévole, mais cela a surtout permis une magnifique ouverture vers l'extérieur, et une opportunité pour toutes les compagnies genevoises, grandes ou petites, connues ou non, de théâtre, de danse, scolaires, associatives ou institutionnelles, de bénéficier d'un lieu de travail à des conditions très abordables. Qui est MottAttoM Gestion des locaux 9

14 VI Synergies Ouverture Nous avons voulu dès le début un mode de gestion associatif. L expérience que nous en avons fait jusqu à présent a positivement démontré qu il favorise les échanges d'idées, les débats, et surtout qu il génère ces synergies vitales dans le milieu artistique, aboutissant à la réalisations de projets. Nous avons choisi d'étendre hors de nos murs cette expérience de mise en collectivité. A l instar de lieux tels que le Galpon, la Parfumerie ou l Usine, des espaces attribués à des compagnies de théâtres sont également utilisés par bien d'autres, non membres de MottAttoM, qui ont besoin d'un espace de travail pour leurs répétions ou leurs créations. Ainsi, le collectif de femmes peintres met régulièrement son espace à disposition d'autres artistes et pour des projets ponctuels, ou les ateliers artisanaux, qui sont des ateliers associatifs à but non lucratif, accueillent nombre de personnes, artisans ou non, pour des projets à caractère expérimental ou artistique,. La mise à disposition des espaces de MottAttoM permet le développement d'un nombre important de projets associatifs, artistiques et sociaux. Cela donne également la possibilité à des personnes qui, par leur statut social ou leur situation personnelle, ne trouveraient pas ailleurs l opportunité d'exercer ces activités. MottAttoM remplit donc également un rôle socioculturel. Ressources La richesse de MottAttoM ne se limite pas à offrir des espaces de travail. La proximité immédiate de tous ces espaces où se déroulent des activités diverses et complémentaires, allié à la philosophie du partage d'idées et des lieux, ont contribué à rendre possibles des dynamiques collectives, synergies trop souvent rares à notre époque. Bon nombre de projets nés ou développés à MottAttoM ont impliqué plusieurs associations résidentes. Certains ont même été entièrement produits par les ressources internes de MottAttoM. Tout cela n est pas possible si nous ne sommes pas toutes réunies sous un même toit. 10 Qui est MottAttoM Synergies

15 VII Accueil de projets Depuis l'an 2000, un réseau de liens s est tissé autour de MottAttoM. Des projets individuels et des créations de collectifs indépendants ou institutionnels ont pu bénéficier de notre accueil, dans la grande salle comme dans les autres espaces. PAGES SUIVANTES : aperçu du nombre des bénéficiaires de nos espaces d accueil ainsi que de l étendue des projets qui découlent des activités à MottAttoM. Ces listes couvrent les années 2005 à 2007 et ne sont pas exhaustives Nombre de celles et ceux cités avaient déjà marqué les lieux de leur présence dès Qui est MottAttoM Accueil de projets 11

16 Quelques bénéficiaires des espaces d accueil, A bras l'corps Alexandre Babel Alexandre Joly Antonio Buil Association Ex-Haro Atelier Sphinx BAC Bâtiment d'art Contemporain Ballet junior Bernard Chèze Bertrand Keller Bistr'ok Centre pour l'image Contemporaine/St Gervais Cie Bleuduciel.prod Cie de l Ours Cie du Chat Cie d'une petite technique Cie L'ascenseur à poisson Cie les Faiseurs de Rêves Cie Tohu Wa Bohu Claire Peverelli Compagnie de danse Zagabo Conteurs de Genève Delphine Horst Didier Carrier Enfants de l'avenir/espace Animé Fanfare du Château Festival Archipel F-Information/Filigran Flux Production Fonds Municipal d'art Contemporain Genève Frédéric Polier Geneviève Guhl Giles Jobin Guillaume LaBelle Héloïse Miermon Hutteur Isabelle Bouhet Jacques Siron Jardins de Cocagne Jean-Marc Couffin John Menoud Jozsef Trefeli Julie Campiche La Comédie de Genève La compagnie Danger eux La Lanterne Magique La Ribot La Tête dans le sac La Toupie L association Prélude L atelier vie Les Associés de l Ombre Les Bamboches Les Yeux de la Nuit Lorette Andersen Maison des enfants des grottes Marie-Caroline Hominal Mathieu Chardet Maurice Mc Gee MDA(Mouvement des Ainés) Media & Design Lab EPFL Michel Favre Michel Viala MQ Asters Musée d'art et d'histoire Musée d'ethnographie de Genève Nathalie Tissot Néfissa Bénouniche Olivier Sidore Parano Fondation Pascal Berney Philippe Campiche Philippe Ekeke Philippe Luscher Piano Nobile Pôle romand de coordination d'actions culturelles en prison Pré en bulle Service Culturel de Plan-les- Ouates Service des Ecoles Genève SpaceKIT Studio production Swarm Intelligent Lab EPFL Théâtre de l orangerie Théatre de Poche Théâtre Dedal Théâtre du Grutli Théâtre du Loup Théâtre du Pont Neuf Théâtre Due Punti Théâtre le Colombier Théâtre Racine Théâtre Séraphin Théâtre Vidy-Lausanne Thierry Panchaud Valérie Margot Yaël Miller Yan Marrussich Yves Pinguely 12 Qui est MottAttoM Accueil de projets

17 Projets ayant impliqué MottAttoM Qu ils aient eu lieu à MottAttoM ou ailleurs, ces événements ont vu tout ou partie de leur réalisation se dérouler à MottAttoM. 730 portraits d hommes 730 portraits de femmes Ateliers portes ouvertes Bartleby ou les sans visages Bulle Casimir et Caroline, Théâtre du Loup, Helvetic Shakespeare Company Cette mauvaise habitude de mourir Dostoïevsky à Cuba, Grange de Dorigny, Atelier Sphynx Double deux Elles vont où les choses quand on les oublie? Entre chiens et loups Escurial Escurial Exposition «Affiche sauvage» en Artenîle Félix Festival Archipel 2005, 2006, 2007 Festival Belluard Bollwerk International BBI Fribourg Festival de la Bâtie Festival International d'art Video de Casablanca Festival Point d'impact, Piano Nobile Fête de la maison de quartier de Champel Fête de la Musique 2007, Ville de genève fêtes de la MQ Asters Geneva session 2007 International dance workshop Gloire et Beauté :Liquidation totale HA? Hilda Inconnu à cette adresse Intuit Kroum l ectoplasme, Théâtre de l'orangerie, Atelier Sphynx l Art et les Enfants L école des femmes L enfant froid L habilleur, Théâtre Pitoëff, par le Théâtre du Pont Neuf La nuit des Chandelles La nuit des Chandelles La vierge froide et autres racontars L'Attraction Humaine le bon homme hiver des Grottes Le funambule et la femme assise le maître et Marguerite, théâtre du Loup, Atelier Sphynx Le tiroir suivi de l armoire Les bonhommes hiver 2000-à2008 Les Icebergs Les Jours Heureux Les pieds dans l'eau Les Sursitaires Les voleurs de qualités Léz Arts des Grottes L'heure du lynx Mémoire(s) d un parc. Parole aux Femmes! Méphisto Ode aux enfants des villes Quai quand la vie bégaie Résistance Rien à jeter Salomé Sexotiquies Slub Transhelvétique Trans-Warhol Travail de Bachlor pour le cinema, HEAD Travaux de diplôme de l'ecole des Arts Appliqués Un spectacle par ci Un spectacle par là Union Sacré Vaguement derrière Vidéo luncheonette Virginia Visages Voyages Yeux de la Nuit 2005, 2007 Yvonne, princesse de Bourgogne, au Théâtre du Loup, Atelier Sphynx MottAttoM est un outil de travail extrèmement sollicité, un lieu précieux, un univers particulier et unique à Genève, désormais indispensable aux milieux artistiques, culturels et associatifs. Qui est MottAttoM Accueil de projets 13

18

19 3 LE BÂTIMENT, DONNÉES ET RÉFLEXIONS I Architecture et histoire. Evolution II Volumes. Mise en relation des activités et des volumes. III Avis de M. Christian Burri, architecte Tableau comparatif : quelques caractéristiques des deux bâtiments envisagés Rénovation Quelques chiffres Affectation des espaces IV Observations et perspectives. État du bâtiment Rénovation et pérennité Engagement I Architecture et histoire. «En 1910, Edmond Fatio déposait une requête au nom de la SCSC pour construire "des écuries et remises". Il s'agissait de deux longs corps de bâtiment, parallèles I' un à I'autre, établis dans la profondeur de la parcelle; ils comptaient deux niveaux, étaient séparés par une allée centrale et reliés par une verrière en toiture. Au rez-de-chaussée, on trouvait les stalles dans le corps nord, avec un petit espace réservé au garçon d'écurie, au dépôt d'avoine et à un local pour les outils ; en vis-à-vis, dans le corps sud, se trouvaient les remises à chars. Le niveau supérieur était sans doute entièrement réservé au stockage du foin (également dépôts de marchandises?). Seule la moitié du bâtiment a été réalisée. Il aurait dû mesurer, selon les plans de Fatio, plus de 50 m de long. En longueur et, à cette époque, il ne totalise guère plus de 25m. Cette réduction de longueur à la construction préserva pour quelques années les deux bâtiments anciens (503, 503 bis). A noter que le chauffage avait été installé, en particulier dans la partie occupée par les chevaux. En 1912, la grande halle écurie-remise se vit complétée par la belle maison néo-xvllle implantée à front de rue, destinée essentiellement au logement mais également à la sellerie.(voir fiche 20, Giuseppe-Motta, maison). L'ensemble des bâtiments fut cadastré cette même année 1912.» (in Conservation du patrimoine architectural, Dép. Municipal de l'aménagement, des constructions et de la voirie; V. Palfi dans le cadre de l'inventaire du patrimoine Municipal.) à propos de la maison à front de rue "Construit en 1912 par l architecte Edmond Fatio, ce bâtiment constitue un des rares exemples d édifices genevois de la 1ère moitié du XXème siècle dont la forme emprunte aux modèles de l architecture classique genevoise. Aujourd hui dans un état vétuste, l immeuble doit être restauré. Les travaux porteront sur une rénovation générale de l enveloppe du bâtiment ainsi que sur des interventions légères dans les appartements, tout en assurant la préservation et la mise en valeur de la substance historique. La restauration prévoit également la mise en conformité aux normes de sécurité et l amélioration thermique du bâtiment." (http://www.genf.ch/geneve/amenagement/act_amenag_servette.htm) Le bâtiment, données et réflexions Architecture et histoire. 15

20 Evolution Les halles qui accueillent MottAttoM sont un des rares exemples d'édifices genevois de la 1ère moitié du XXème siècle (Heimatstil), puisque intimement liées à l'immeuble d'habitations sis au même numéro. Au cours des décennies et au gré des changements d usagers, le bâtiment connaît de nombreuses et diverses affectations. Sa conformation évolue : les dépôts sont complétés d ateliers et de bureaux. Un corps supplémentaire est ajouté : c est l appendice sud du bâtiment, avec à l étage la salle de 400m2. En janvier 2000, le bâtiment désaffecté depuis une année est investi : c est la naissance de MottAttoM. Le projet d occupation intégrait déjà un principe évident : l environnement d un lieu, les espaces qui le caractérisent et leurs imbrications déterminent largement le choix des activités qui s y développeront. Suite à l'incendie survenu dans les locaux en 2001, la Ville de Genève décide d'ajouter 240'000 francs aux prestations de l'assurance incendie pour permettre la réhabilitation du bâtiment. En 4 mois entreprises et membres de MottAttoM travaillent de concert : assainissements, remise à neuf de l'installation de chauffage, installation d'une chaudière à gaz de 246 Kw, rénovation et adaptation des installations électriques au projet de développement des activités de MottAttoM, créations de nouveaux ateliers au rez-de-chaussée C est grâce à ce geste et à ce soutien que nous trouvons aujourd'hui des salles de travail pour les arts de la scène avec un équipement électrique de 80 et 125 Ampères, ce qui permet notamment d élaborer des mises en lumière pour des répétitions ou représentations de spectacles également des ateliers de sculpture, de menuiserie, également équipés avec une puissance permettant l'usage de machines. II Volumes. La bâtisse de deux étages présente des volumes intéressants, particulièrement appropriés aux activités que nous y développons Surfaces des locaux variées, hauteurs permettant l'implantation d'éclairage et de décors de spectacles, lumière abondante pour les travaux graphiques, la peinture et la sculpture. Les espaces du bâtiment ont été répartis de façon rationnelle entre les différentes associations qui y développent leurs activités depuis 8 ans. Ainsi, les ateliers artisanaux et techniques, qui nécessitent souvent la manutention de matériel se trouvent au rez-de-chaussée ; les volumes présentant une hauteur intéressante ont été attribués aux compagnie de théâtre, etc En résumé, nous nous trouvons face à un magnifique exemple de réhabilitation d'espaces. Nous avons su choisir et développer des activités totalement adaptées aux particularités du bâtiment et de son environnement, ce qui offre à Genève une magnifique opportunité de dégager des espaces de travail indispensables aux milieux artistiques et associatifs d'une part, et d'autre part, est une manière de revaloriser un patrimoine architectural typique du début du 20ème siècle. D autres villes en Europe et dans le monde ont d ores et déjà intégré dans leur paysage urbain ce type de réaffectation de leur patrimoine architectural (friche de la Belle de Mai à Marseille, la Laiterie à Strasbourg, UFA Fabrik à Berlin, etc voir notamment 16 Le bâtiment, données et réflexions Volumes.

21 Mise en relation des activités et des volumes. Activité La Mine salle de répétition et de travail pour accueil extérieur Les Amis de Radio Zones, studio de radio rédaction- événements culturels Atelier Sphinx, compagnie de théâtre Atelier Konsdek, arts visuels - arts de la scène - robotique La Cale, sculpture - lutherie Dem.Ass, répétition et recherche musicale - arts visuels FAMO, collectif de femmes peintres File par là, costumes de scène Korpüs Animüs, compagnie de théâtre Mottaforme, répétitions et recherche pour les arts de la scène Metallus, atelier associatif de serrurerie Padouk, atelier associatif de menuiserie Photous, images numériques Séléné, espace contes, répétitions et créations Surface m2 Hauteur m Volume m / Le bâtiment, données et réflexions Volumes. 17

22 III Avis de M. Christian Burri, architecte Soucieux de présenter un projet réaliste, nous avons demandé un avis à un architecte confirmé, M. Christian Burri, exerçant à de Berne. Dans son rapport rendu du 6 octobre 2007, M. Burri nous livre quelques des éléments importants. En voici quelques uns qu il nous semble utile de relever. Le bâtiment MottAttoM n est pas maintenu dans le plan localisé de quartier, mais il est techniquement possible de le conserver. La densification de parcelles n est pas un but en soi, mais c est la seule possibilité pour la ville de grandir. Bien qu'il soit bien venu de conserver des vides et des zones moins denses. La décision que MottAttoM soit une de ces zones ou non ne peut être que politique. Tableau comparatif : quelques caractéristiques des deux bâtiments envisagés Dans le PLQ N 28748/29352, la parcelle de terrain actuellement occupée par le bâtiment de MottAttoM est destinée à la construction d un immeuble locatif de 6 étages, rez-dechaussée avec commerces et ateliers, sous-sol. Bâtiment Bâtiment remarques MottAttoM PLQ. Surface brute Ateliers, Artisanat, commerce 2'400 m2 650 m2 Le plan de quartier ne prévoit que le rez-de-chaussée. Entrepots, Garages m2 Admission 1 sous-sol, mais il est possible d en faire plus Logement - 4'500 m2 Correspond à appartements Surface totale 2'400 m2 5'150 m2 Solde 2'650 m2 ou + 115% (sans sous-sols) Valeur du terrain comparé au m2 réalisé 3.6 Mio FS 7.7 Mio FS Pour chaque m2 de surface brute est admis une part pour le terrain de 1'500.- (ceci est un chiffre plutôt bas pour un terrain en ville) 18 Le bâtiment, données et réflexions Avis de M. Christian Burri, architecte

23 Rénovation Si le bâtiment MottAttoM est conservé, il doit être rénové pour satisfaire aux besoins de sécurité et d économie d énergie. Une utilisation durable sans rénovation ne serait pas acceptable. De plus, MottAttoM présente moins d'intérêt si il n'y est pas envisagé la possibilité d un accueil public. Quelques chiffres On peut envisager un investissement de par m2 pour rénover le bâtiment avec son aspect actuel (esthétique industriel, sans confort). Comptons donc 2'400'000.-.(NDLR il faudrait compter au moins 10'000'000.- pour une construction neuve équivalente). En admettant que la ville mette à disposition cette somme et qu elle n'entre pas en matière pour un subventionnement supplémentaire, il faudra compter avec un loyer de 144'000.- par an (6%). Ceci équivaut à un loyer de 12'000.- par mois. Calculé au m2 (brut, donc avec les corridors, WC, etc) cela représente CHF 60 par m2 et par an. Un atelier de 100m2 nets coûterait environ par mois, la grande salle de spectacle 3'600.- par mois, sans les frais annexes (surface nette = 2/3). Affectation des espaces L'espace de 400 m2 sans pilier est indéniablement précieux. La nef centrale avec sa verrière est d une grande qualité spatiale. C'est un espace approprié à l accueil de nombreuses personnes : public, conférences, réunions L'enfilade d'espaces depuis l'avenue Motta sous le bâtiment par la cour pour aboutir dans le "hall" sur 2 étages avec son vitrage me semble très, très intéressante. En cas de transformation cette qualité d'espaces mérite la plus grande attention. 2005, Christian Burri, architecte ETH, Berne. (traduction Marianne Burri, Joseph Frusciante) Le bâtiment, données et réflexions Avis de M. Christian Burri, architecte 19

24 IV Observations et perspectives. État du bâtiment Comme le démontre l'étude menée par Monsieur Fabien Ottet en 2001, le bâtiment est sain : «D'une manière générale, ce bâtiment ne présente pas de dégâts importants. Moyennant des réparations légères de surface, il est possible de le maintenir dans un état satisfaisant.» En revanche, son coefficient thermique est faible et les aménagements intérieurs ne répondent pas aux normes de sécurité du public. Pour y développer des activités il nécessite une rénovation allant dans le sens de ces observations. Rénovation et pérennité Nous pensons qu'il est possible et souhaitable que des travaux soient entrepris et orientés de manière à préserver ses caractéristiques architecturales de type industriel, ainsi que la répartition de ses espaces intérieurs. Une rénovation légère, orientée vers l essentiel : rationalité énergétique, interventions pertinentes sur l enveloppe et son esthétique, mise aux normes pour l accueil du public et améliorations fonctionnelles. Autant de perspectives parfaitement réalistes qui permettront de contribuer au maintien de l offre culturelle dans le périmètre urbain de la Servette-Grand-pré. Engagement Nous savons tous à quel point frappe la pénurie pour le logement, mais il en va de même pour les espaces de création et de travail artistique et associatifs. Aux récents besoins émergents, dus en partie aux évacuations de sites tels que Rhino, l'arquebuse, bientôt Artamis et Kugler, les autorités n ont pas trouvé à ce jour de solution de relogement. Or, MottAttoM offre la possibilité, à un coût raisonnable, de maintenir un tel lieu de travail, qui a fait ses preuves et démontré son utilité. Les membres de la fédération sont prêts à participer activement à l étude d un projet de rénovation. Nous avons la conviction qu il est parfaitement possible de lier fortement et dans la durée l existence du bâtiment et ses activités actuelles dans le tissu du quartier. 20 Le bâtiment, données et réflexions Observations et perspectives.

Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement

Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement A r r e t s u r i m a g e s 2 Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement Sommaire : La Halle couverte p 5 à 11 Les Jardins familiaux

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

PRINTEMPS DU PATRIMOINE MAISONS D AUJOURD HUI

PRINTEMPS DU PATRIMOINE MAISONS D AUJOURD HUI PRINTEMPS DU PATRIMOINE MAISONS D AUJOURD HUI 04 03/06 LAMPERTSLOCH OBERSTEINBACH 07 05 BAERENTHAL HEGENEY DIM 17 JUIN 2012 PORTES OUVERTES CHEZ LES PARTICULIERS POUR DÉCOUVRIR DES ÉCO-RÉNOVATIONS REMARQUABLES

Plus en détail

CREDIT EXTRABUDGÉTAIRE

CREDIT EXTRABUDGÉTAIRE Commune d'echichens PREAVIS N 11/2015 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL DEMANDE DE CREDIT EXTRABUDGÉTAIRE DE CHF 2'985'000.00 POUR LA TRANSFORMATION DU BÂTIMENT ECA N 33 ET DEMOLITION DU BATIMENT

Plus en détail

AGRANDISSEMENT ET RENOVATION DU MUSEE D'ETHNOGRAPHIE DE GENEVE

AGRANDISSEMENT ET RENOVATION DU MUSEE D'ETHNOGRAPHIE DE GENEVE AGRANDISSEMENT ET RENOVATION DU MUSEE D'ETHNOGRAPHIE DE GENEVE CONFERENCE DE PRESSE mardi 15 septembre 2009, à 10 heures Le Conseil administratif soumet ce soir une proposition au Conseil municipal en

Plus en détail

SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE A L ÉCOUTE DU QUARTIER DE SERVETTE - PETIT-SACONNEX EN PRÉSENCE DE M. RÉMY PAGANI

SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE A L ÉCOUTE DU QUARTIER DE SERVETTE - PETIT-SACONNEX EN PRÉSENCE DE M. RÉMY PAGANI SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE A L ÉCOUTE DU QUARTIER DE SERVETTE - PETIT-SACONNEX EN PRÉSENCE DE M. RÉMY PAGANI SÉANCE PUBLIQUE LE 3 FÉVRIER 2010 www.ville-geneve.ch 2. 6. INTRODUCTION LA VILLE DE GENÈVE

Plus en détail

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES.

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. ! PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. Dossier de l Union des Espaces Culturels Autogérés Genève 2010 Introduction Le quartier des Cherpines est au coeur d'une vaste réflexion en matière

Plus en détail

À PROPOS DE L ATELIER JÉRÔME VERZEGNASSI

À PROPOS DE L ATELIER JÉRÔME VERZEGNASSI À PROPOS DE L ATELIER JÉRÔME VERZEGNASSI Pour vous accompagner dans tous vos projets de la conception à la réalisation, nous mettons à votre disposition une équipe pluri - disciplinaire composée de collaborateurs

Plus en détail

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris 1 Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue

Plus en détail

La Cour de l Industrie (11 e ) :

La Cour de l Industrie (11 e ) : Dossier de presse Paris, mai 2013 La Cour de l Industrie (11 e ) : Inauguration du premier bâtiment réhabilité Contact presse : SEMAEST Sabrina LE BOURGEOIS s.lebourgeois@semaest.fr T. 01 43 45 00 05 06

Plus en détail

Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back

Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back Mars 2006 Le plus important regroupement d organismes environnementaux au Québec Des entreprises d économie sociale dynamiques,

Plus en détail

CRÉDIT D INVESTISSEMENT POUR LA RÉALISATION D UNE MAISON DE QUARTIER SISE AU CHEMIN DE-MAISONNEUVE 45 À CHÂTELAINE

CRÉDIT D INVESTISSEMENT POUR LA RÉALISATION D UNE MAISON DE QUARTIER SISE AU CHEMIN DE-MAISONNEUVE 45 À CHÂTELAINE DA 446-14.03 CRÉDIT D INVESTISSEMENT POUR LA RÉALISATION D UNE MAISON DE QUARTIER SISE AU CHEMIN DE-MAISONNEUVE 45 À CHÂTELAINE Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, Le projet concerne la parcelle

Plus en détail

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf couëron Espace culturel et associatif Quai Emile Paraf ANNÉE DE MISE EN SERVICE : 2009 Maître d ouvrage : Commune de Couëron (44) MaîtrISE d ŒUVRE : Sophie BLANCHET, architecte urbaniste, La Rochelle Benoit

Plus en détail

La découverte d un monument historique Ancien Manège Rue du Manège 19-21 La Chaux-de-Fonds

La découverte d un monument historique Ancien Manège Rue du Manège 19-21 La Chaux-de-Fonds La découverte d un monument historique Ancien Manège Rue du Manège 19-21 La Chaux-de-Fonds Construit entre 1855 et 1856 sur les plans de l architecte Frédéric Lang, ce bâtiment est à l origine une halle

Plus en détail

2013, LA VILLE DE BAGNERES-DE-BIGORRE FETE LES 20 ANS DE L OPERATION FACADES

2013, LA VILLE DE BAGNERES-DE-BIGORRE FETE LES 20 ANS DE L OPERATION FACADES Dossier de Presse 2013, LA VILLE DE BAGNERES-DE-BIGORRE FETE LES 20 ANS DE L OPERATION FACADES Consciente de la très grande qualité de son patrimoine architectural et naturel, la Ville de Bagnères-de-Bigorre

Plus en détail

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com INSTITUT et de d'archi www.imad-caen.com à CAEN! ARCHI L IMAD est un Institut de formation spécialisé dans les métiers de l Architecture, de l Aménagement de l Espace et du Design. Il a été créé par l

Plus en détail

PROJET TRI POSTAL envoyé le 05.02.2015 par Marc Maire COMPTE-RENDU REUNION DE PROGRAMMATION AUTOUR DE L'ESPACE ATELIER DU RDC

PROJET TRI POSTAL envoyé le 05.02.2015 par Marc Maire COMPTE-RENDU REUNION DE PROGRAMMATION AUTOUR DE L'ESPACE ATELIER DU RDC PROJET TRI POSTAL envoyé le 05.02.2015 par Marc Maire COMPTE-RENDU REUNION DE PROGRAMMATION AUTOUR DE L'ESPACE ATELIER DU RDC 27.01.2015 Ce compte-rendu reprend les échanges qui ont eu lieu lors de la

Plus en détail

ETAPE 3 : APPEL D AIR De la halle Spada aux Abattoirs Rencontres / débats / spectacles

ETAPE 3 : APPEL D AIR De la halle Spada aux Abattoirs Rencontres / débats / spectacles ETAPE 3 : APPEL D AIR De la halle Spada aux Abattoirs Rencontres / débats / spectacles L'Entre-Pont aux Abattoirs : greffer les arts vivants... L'Entre-Pont, association de gestion d'un lieu de création

Plus en détail

L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS

L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS Faisant référence au lieu empreint d histoire dans lequel ce programme s inscrit, le mot arkéïa s inspire directement de l étymologie du mot archives -armoire pour les actesen

Plus en détail

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Une adresse privilégiée, aux portes de Paris BBC POUR RÉDUIRE VOTRE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE La Seine-et-Marne, le poumon vert de l Ile-de-France Forêts, surfaces

Plus en détail

www.espacehippomene.ch

www.espacehippomene.ch www.espacehippomene.ch MYTHOLOGIE GRECQUE LA LéGENDE D HIPPOMèNE Loin dans la mythologie grecque, l histoire raconte la légende de la jeune chasseresse Atalante qui fut contrainte par son père à se marier.

Plus en détail

Cérémonie de pose de la première pierre d un nouveau bâtiment pour la Haute école de gestion (HEG) sur le site de Battelle

Cérémonie de pose de la première pierre d un nouveau bâtiment pour la Haute école de gestion (HEG) sur le site de Battelle Cérémonie de pose de la première pierre d un nouveau bâtiment pour la Haute école de gestion (HEG) sur le site de Battelle Lundi 17 juin 2013 à 11h Route de Drize 7 1227 Carouge PROGRAMME 11h Allocutions

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes

Journées Portes Ouvertes Journées Portes Ouvertes Samedi 26 janvier Samedi 2 mars Samedi 15 juin ECOLE Classe préparatoire aux concours des écoles supérieures d art et des formations en conservation-restauration des biens culturels

Plus en détail

REGROUPEMENT PIED CARRÉ

REGROUPEMENT PIED CARRÉ REGROUPEMENT PIED CARRÉ PROJET DE GASPÉ : RECHERCHE ET EXPLORATION : ATELIERS D'ARTISTES ET D'ARTISANS, STUDIOS DE MUSIQUE ET DE DANSE, MICROENTREPRISES CRÉATIVES, CENTRES ET COLLECTIFS D'ARTISTES EN PRODUCTION

Plus en détail

Saint-Ouen. l avenir vous appartient. Quai 102. Imaginez une vie sereine aux portes de Paris

Saint-Ouen. l avenir vous appartient. Quai 102. Imaginez une vie sereine aux portes de Paris Saint-Ouen Quai 102 Imaginez une vie sereine aux portes de Paris l avenir vous appartient Imaginez une vie entre modernité et bien-être Idéalement située en lisière de la capitale et au cœur d un département

Plus en détail

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Contexte : Dans le cadre de l animation du réseau des Relais Assistants Maternels des Deux-Sèvres

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO

PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO Un pôle multiculturel pour Strasbourg Projet de réaménagement du lot N 2 des entrepôts

Plus en détail

Projet de rénovation de la salle polyvalente. Saint Médard sur Ille. Notice détaillée du projet 31/08/2009

Projet de rénovation de la salle polyvalente. Saint Médard sur Ille. Notice détaillée du projet 31/08/2009 Projet de rénovation de la salle polyvalente Saint Médard sur Ille Notice détaillée du projet 31/08/2009 Le projet consiste en la rénovation d'un ancien patronage afin de développer un espace de rencontres

Plus en détail

Nyon Le Domaine du Cossy

Nyon Le Domaine du Cossy Façade sud-ouest Magnifique appartement contemporain en fin de construction A deux pas du centre-ville et de la gare Façade nord-est Façade sud-ouest La Ville de Nyon n est plus à présenter. Ville romaine

Plus en détail

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME»

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» La lettre d information municipale n 7 de mars 2005 vous a présenté et expliqué le pourquoi du Plan Local d Urbanisme (PLU).

Plus en détail

Règlement relatif aux plans d utilisation du sol de la Ville de Genève LC 21 211. Dispositions générales

Règlement relatif aux plans d utilisation du sol de la Ville de Genève LC 21 211. Dispositions générales Règlement relatif aux plans d utilisation du sol de la Ville de Genève LC 21 211 Adopté par le Conseil municipal le 20 février 2007 Approuvé par le Conseil d Etat le 27 février 2008 Avec les dernières

Plus en détail

ZAC «QUARTIER DE LA MAIRIE»

ZAC «QUARTIER DE LA MAIRIE» COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX COMMUNE DE BEGLES AQUITANIS ZAC «QUARTIER DE LA MAIRIE» RAPPORT DE PRÉSENTATION 1/6 ZAC QUARTIER DE LA MAIRIE RAPPORT DE PRESENTATION JANVIER 2013 1 PREAMBULE 1.1 Rappel

Plus en détail

Municipalité d Yvonand Av. du Temple 8 Tél. 024/557 73 00 Fax 024/557 73 01 greffe@yvonand.ch www.yvonand.ch AU CONSEIL COMMUNAL

Municipalité d Yvonand Av. du Temple 8 Tél. 024/557 73 00 Fax 024/557 73 01 greffe@yvonand.ch www.yvonand.ch AU CONSEIL COMMUNAL Yvonand, 13 janvier 2014 Municipalité d Yvonand Av. du Temple 8 Tél. 024/557 73 00 Fax 024/557 73 01 greffe@yvonand.ch www.yvonand.ch AU CONSEIL COMMUNAL 1462 YVONAND Préavis municipal No 2014/04 Concerne

Plus en détail

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP Etudiants 300000 Enseignants et chercheurs 95000 Personnels

Plus en détail

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques DEAUVILLE Projet d aménagement Presqu île de la Touques www.deauville.fr Document d information numéro 6 Juillet 2011 La presqu île, perspective 2015 Le long de la Touques et du quai de la Gare, se dessinent

Plus en détail

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE Préavis no 6 23 février 2001 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant une demande de crédit d'investissement de fr. 215'000.- pour la réfection

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Aide au calcul de la surface de référence énergétique

Aide au calcul de la surface de référence énergétique REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie Office cantonal de l'énergie Version N 3 23.01.2014 Aide au calcul de la surface de référence énergétique www.geneve.ch/ocen

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Plan directeur des terrains urbains de la capitale : aperçu du Plan

Plan directeur des terrains urbains de la capitale : aperçu du Plan Plan directeur des terrains urbains de la capitale : aperçu du Plan Objet de la consultation publique La consultation porte sur le concept d aménagement, les grandes affectations du sol et les politiques

Plus en détail

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL Les Parcs naturels régionaux, institués il y a maintenant 40 ans, ont pour objectif de protéger le patrimoine naturel et culturel remarquable d'espaces ruraux de qualité

Plus en détail

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Hôtel de Caumont Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Ouverture printemps 2015 Un nouveau centre d art au cœur du patrimoine aixois Aix-en-Provence, capitale culturelle de la Provence au rayonnement

Plus en détail

E-mail : media@leportfranc.ch Fixe : 027 321 18 93 Mobile : 078 719 17 44

E-mail : media@leportfranc.ch Fixe : 027 321 18 93 Mobile : 078 719 17 44 Complexe dévolu aux musiques actuelles - SION DOSSIER DE PRESSE Résumé du projet artistique, administratif et de gestion de PRO FORMA, association gérante. CONTACT WEB Alexandre Beney E-mail : media@leportfranc.ch

Plus en détail

RAPPORT. Rapport n : CG-942.346-1 Date : 02.06.2014 Dicastère : Bâtiments communaux

RAPPORT. Rapport n : CG-942.346-1 Date : 02.06.2014 Dicastère : Bâtiments communaux RAPPORT du Conseil communal au Conseil général de la Ville et Commune de Boudry relatif à une demande de crédit de CHF 110'000.00 concernant le remplacement du chauffage et des fenêtres de l immeuble rue

Plus en détail

Réunion publique "Quel avenir pour la salle de la Cité?"

Réunion publique Quel avenir pour la salle de la Cité? Réunion publique "Quel avenir pour la salle de la Cité?" Le jeudi 25 juin à 20h Informations générales Lieu: Salle de la Cité Organisateur: La Ville de Rennes Nombre de participants: une trentaine de participants

Plus en détail

Fiscalité des associations du secteur du spectacle vivant

Fiscalité des associations du secteur du spectacle vivant Fiscalité des associations du secteur du spectacle vivant Annexe 10 1. Association de création artistique Question : Dans quels cas les activités des associations de création artistique sont-elles exonérées

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

SALADIN 7 BIS CHENE-BOUGERIES

SALADIN 7 BIS CHENE-BOUGERIES SALADIN 7 BIS CHENE-BOUGERIES SOM MAI RE SOMMAIRE 2 L ENVIRONNEMENT 4 AMÉNAGEMENT 6 DES VILLAS DE QUALITÉ 12 LISTE DE PRIX DES VILLAS 14 LES PARTENAIRES 16 INFORMATIONS 18 GENÈVE SALADIN 7 BIS 73 L EN

Plus en détail

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC - Mions Entre ville et campagne * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aux portes de Lyon, Mions est connectée

Plus en détail

vu le projet de loi présenté par le Conseil d'etat

vu le projet de loi présenté par le Conseil d'etat 446. LOI sur les activités culturelles (LAC) du 9 septembre 978 (état: 0.0.006) LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet de loi présenté par le Conseil d'etat décrète Chapitre I But, généralités

Plus en détail

MAISON FOLIE WAZEMMES

MAISON FOLIE WAZEMMES MAISON FOLIE WAZEMMES TARIFS DE LOCATION ET DOSSIER TECHNIQUE SEPT.2012 MAISON FOLIE WAZEMMES Présentation RUE D'ESQUERMES RUE DES SARRAZINS MONTEBELLO RUE GAMBETTA RUE DU DUMERIN RUE DE WAGRAM RUE DU

Plus en détail

OFFREZ VOUS UN CHATEAU!

OFFREZ VOUS UN CHATEAU! OFFREZ VOUS UN CHATEAU! Pour vos soirées, vos séminaires, vos événements familiaux ou professionnels, nous vous proposons un cadre incroyable, un voyage dans le temps et dans la nature, en plein cœur de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011 S E R V I C E R E G I O N A L D E S P O N T S E T C H A U S S E E S A R E M I C H DOSSIER DE PRESSE 1 er juillet 2011 Historique 25 août 2006 : Projet de loi 12 janvier 2007 : Accord du Conseil de Gouvernement

Plus en détail

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008 SMAS de Lalinde Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale Présentation du 28 octobre 2008 CONSTAT Les locaux et bâtiment du CIAS sont inadaptés : ils ne répondent plus aux

Plus en détail

2011-2012 / Collège de Florimont. Avenue de Florimont 25. arch. vwww.lausanne.ch/architecture

2011-2012 / Collège de Florimont. Avenue de Florimont 25. arch. vwww.lausanne.ch/architecture 2011-2012 / Collège de Florimont Avenue de Florimont 25 arch 7 vwww.lausanne.ch/architecture Conception graphique www.antidote-design.ch Rédaction Katia Freda Photographies Joël Tettamanti Laurent Marquis

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

CAMPUS SCOLAIRE DE MERSCH. (NL)(NL) pour Professions Educatives et Sociales (LTPES) ASSOCIATION MOMENTANEE PROJET PPP CAMPUS SCOLAIRE DE MERSCH

CAMPUS SCOLAIRE DE MERSCH. (NL)(NL) pour Professions Educatives et Sociales (LTPES) ASSOCIATION MOMENTANEE PROJET PPP CAMPUS SCOLAIRE DE MERSCH 30 octobre 2009 Pose de la pre m ière pierre PROJET PPP CAMPUS SCOLAIRE DE MERSCH PROJET CAMPUS SCOLAIRE DE MERSCH Neie LycéePPP (NL) Neie Lycée (NL)(NL) pour Professions Educatives et Sociales (LTPES)

Plus en détail

Maison du Totem Location de salle

Maison du Totem Location de salle Maison du Totem Location de salle Document modifié le 18.06.2015 1. Association RLC et vie associative La maison du Totem est gérée par l association RLC (rencontres, loisirs et culture) dont la mission

Plus en détail

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe...... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation 1 OBJECTIFS "A l'usage, l association IL ETAIT UN

Plus en détail

Residences APPEL A CANDIDATURE

Residences APPEL A CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURE L association Picto *, située dans le bâtiment au 28/30 rue Ernest Pictet à Genève, accueille depuis septembre 2014, en résidence chaque année deux artistes de la région. Durant 6 mois,

Plus en détail

CAHIER DES MISSIONS ET DES CHARGES POUR LES SCÈNES DE MUSIQUES ACTUELLES

CAHIER DES MISSIONS ET DES CHARGES POUR LES SCÈNES DE MUSIQUES ACTUELLES CAHIER DES MISSIONS ET DES CHARGES POUR LES SCÈNES DE MUSIQUES ACTUELLES Préambule La création des lieux de musiques actuelles date des années 70 et 80. Ces premiers lieux ont été portés par des projets

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

Reprise d un espace de travail, de création et de résidences d artistes

Reprise d un espace de travail, de création et de résidences d artistes Reprise d un espace de travail, de création et de résidences d artistes Objet : «conduire un projet artistique autour de résidences d artistes» Lieu : «La Voilerie Danses» (association Son Icône Danse)

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Formations et diplômes Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme national supérieur d expression plastique (DNSEP) option design Ecole nationale supérieure

Plus en détail

Déroulé de l après-midi

Déroulé de l après-midi La Région des Pays de la Loire et le Département de Loire-Atlantique s engagent aux cotés du Pays de Grandlieu, Machecoul et Logne et de ses communautés de coummunes Yannick Rabillé, Président du Pays,

Plus en détail

ACTUALITÉ. Le handicap comme source d inspiration. Le Fonds Boissonnas accessible au public

ACTUALITÉ. Le handicap comme source d inspiration. Le Fonds Boissonnas accessible au public Si les images ne s'affichent pas correctement, consulter la version en ligne ACTUALITÉ Le handicap comme source d inspiration Réfléchir «out of the box» - selon une perspective nouvelle est ce que propose

Plus en détail

VOLET B DEMANDES D AIDES DANS LE CADRE DU CODE WALLON DU LOGEMENT. Récapitulatif des opérations pour lesquelles une fiche de demande est introduite :

VOLET B DEMANDES D AIDES DANS LE CADRE DU CODE WALLON DU LOGEMENT. Récapitulatif des opérations pour lesquelles une fiche de demande est introduite : VOLET B DEMANDES D AIDES DANS LE CADRE DU CODE WALLON DU LOGEMENT Récapitulatif des opérations pour lesquelles une fiche de demande est introduite : Classées par ordre de priorité décroissant. Ordre de

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

MONTREUX. CHF 1'740'000.- Place(s) de parc en sus - n réf. 5938. Cardis SA - Montreux Rue du Théâtre 7 bis, 1820 Montreux

MONTREUX. CHF 1'740'000.- Place(s) de parc en sus - n réf. 5938. Cardis SA - Montreux Rue du Théâtre 7 bis, 1820 Montreux MONTREUX Appartement loft de 192 m² - Lot AR3.4 Au centre de Montreux CHF 1'740'000.- Place(s) de parc en sus - n réf. 5938 Cardis SA - Montreux Rue du Théâtre 7 bis, 1820 Montreux Karyl Chabloz Tél. +41

Plus en détail

Votre partenaire dans le domaine de la Santé

Votre partenaire dans le domaine de la Santé L offre Santé Votre partenaire dans le domaine de la Santé Au sein de Losinger Marazzi, le Pôle Santé composé de spécialistes issus de l hospitalier, de la Santé et du développement de projets vous accompagne

Plus en détail

Jardins, Jardin 2015 : promenade dans un jardin à part (VIDEO)

Jardins, Jardin 2015 : promenade dans un jardin à part (VIDEO) Actualités Projets Solutions et Produits Estim'Travaux Jeu & Concours Chauffage VAILLANT JARDIN Jardins, Jardin 2015 : promenade dans un jardin à part (VIDEO) Par Amélie Pierquin, le 04 Juin 2015 Partager

Plus en détail

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002 A IDENTIFICATION 1. APPELLATION actuelle Barthélémy-Vimont et Centre Wiliam-Hingston Autre(s) appellation(s) 2. No. dossier 45 3. No. réf. Archives CSDM 42B-42C / 42B-42C 4. ANNÉE de construction 1972

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES NUITS EUPHORIQUES

CAHIER DES CHARGES NUITS EUPHORIQUES CAHIER DES CHARGES NUITS EUPHORIQUES 26 février 2014 1 OBJECTIFS - Rassembler des propositions artistiques innovantes, sur une période courte et intense, sur un lieu précis dont on renouvelle l usage quotidien

Plus en détail

AIX-en-provence Campagne Mirabeau

AIX-en-provence Campagne Mirabeau AIX-en-provence Campagne Mirabeau Nature, Lumière, Confort... * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aix-en-Provence

Plus en détail

La LDTR genevoise. Christophe Aumeunier. www.cgiconseils.ch. Avocat, Secrétaire général de la Chambre genevoise immobilière

La LDTR genevoise. Christophe Aumeunier. www.cgiconseils.ch. Avocat, Secrétaire général de la Chambre genevoise immobilière Séminaire de formation professionnelle CEI La LDTR genevoise Christophe Aumeunier Avocat, Secrétaire général de la Chambre genevoise immobilière Plan de l'exposé 1 Bref historique 2 Champ d application

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE D ACTION CULTURELLE

PROJET DE POLITIQUE D ACTION CULTURELLE PROJET DE POLITIQUE D ACTION CULTURELLE 2014 2020 ÉDITO Madame, Monsieur, Le projet de politique d action culturelle de Garges-lès-Gonesse que nous vous présentons est le fruit d une étude menée au sein

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une maison du XV ème siècle Localisation : La Maison des

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

À la fois proche des plages et de l arrière-pays, Montpellier est. unique. Façonnée par une architecture étonnante mêlant l ancien

À la fois proche des plages et de l arrière-pays, Montpellier est. unique. Façonnée par une architecture étonnante mêlant l ancien m o n t p e l l i e r l é m e r g e n c e d u n e a u t r e m o d e r n i t é À la fois proche des plages et de l arrière-pays, Montpellier est unique. Façonnée par une architecture étonnante mêlant l

Plus en détail

axel schoenert architectes

axel schoenert architectes HALL ADMINISTRATIF hôtel de ville de puteaux axel schoenert architectes l hôtel de ville de puteaux L agence Axel Schoenert architectes a livré la restructuration partielle de l hôtel de ville de Puteaux.

Plus en détail

A VENDRE - espace contemporain d exception

A VENDRE - espace contemporain d exception A VENDRE - espace contemporain d exception Maison d Habitation - 2013 COLOMBIER / NE "L architecture est le jeu, savant, correct et magnifique des volumes sous la lumière." LE CORBUSIER, Vers une architecture,

Plus en détail

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002 A IDENTIFICATION 1. APPELLATION actuelle Jeanne-LeBer Autre(s) appellation(s) Saint-Jean 2. No. dossier 56 3. No. réf. Archives CSDM 300 / 300 4. ANNÉE de construction 1957 5. ARCHITECTE concepteur Louis

Plus en détail

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité V I L L E D E L A T O U R D E P E I L Z Municipalité PRÉAVIS MUNICIPAL N 1/2015 le 4 février 2015 Concerne : Demande de crédit de Fr. 451'000.-- pour l organisation d un concours en vue de la rénovation

Plus en détail

Une villa de pro. Architecture. 42 Maisons et Ambiances 1.12 Maisons et Ambiances 1.12 43

Une villa de pro. Architecture. 42 Maisons et Ambiances 1.12 Maisons et Ambiances 1.12 43 Une villa de pro Un savant mélange d audace et d harmonie donne le ton à cette villa de décoratrice. Les matières sensuelles et les nombreuses références empruntées à l univers de la mode maison rythment

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014. 1. Préambule. concernant. l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne

PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014. 1. Préambule. concernant. l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014 concernant l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne Au Conseil communal de Lutry Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Plus en détail

habitations créatives évaluées officiellement d'un budget de 50.000 à 185.000 euros

habitations créatives évaluées officiellement d'un budget de 50.000 à 185.000 euros habitations créatives évaluées officiellement d'un budget de 50.000 à 185.000 euros A.. " BAllR A BON B UDGEl informations 1plans 1photos 1budget 1rénovations 1constructions neuves Éditions 12voor5 100

Plus en détail

Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement

Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement ateliers municipaux 63 avenue de Saint-Simond Franklin Roosevelt-Lafin Aix-les-Bains Dossier IA73001367 réalisé en 2005

Plus en détail

TRANSFORMATION D UN IMMEUBLE DE BUREAUX EN UN PROJET MIXTE A DOMINANTE LOGEMENT

TRANSFORMATION D UN IMMEUBLE DE BUREAUX EN UN PROJET MIXTE A DOMINANTE LOGEMENT Courbevoie, le 26 mars 2015 LIVRAISON DU PROGRAMME SKY : TRANSFORMATION D UN IMMEUBLE DE BUREAUX EN UN PROJET MIXTE A DOMINANTE LOGEMENT Philippe JOSSE, Directeur général de Cogedim, présente ce jour l

Plus en détail

1143 Apples, le 19 mai 2014

1143 Apples, le 19 mai 2014 1143 Apples, le 19 mai 2014 M U N I C I P A L I T E APPLES Préavis N 04/2014 de la Municipalité au Conseil communal concernant : la demande d'un crédit de Fr. 730'000. pour le développement des études

Plus en détail

Commune de Peseux Conseil communal

Commune de Peseux Conseil communal Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général de la commune de Peseux relatif à deux demandes de crédit concernant notre bâtiment de la Grand'Rue 41, la première,

Plus en détail

BOISSY SAINT LEGER 17 rue de Wagram

BOISSY SAINT LEGER 17 rue de Wagram RESIDENCE WAGRAM BOISSY SAINT LEGER 17 rue de Wagram PRESENTATION DU PROGRAMME La résidence WAGRAM est située au 17 rue de WAGRAM, en plein centre ville, à 500m du RER A qui relie notamment aux gares de

Plus en détail

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH CAHIER DES CHARGES Commune de Lanslevillard MAI 2013 ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH SOMMAIRE 1/ Modalités d intervention

Plus en détail

Evaluation immobilière. Données relatives à l objet

Evaluation immobilière. Données relatives à l objet Données relatives à l objet Identificateur de transaction IAZI_22355\0 Mandataire Jean Dupont Type d objet Année de construction 1980 Nombre de pièces 6 Type d habitation individuelle Rue/numéro L exemple

Plus en détail

PRÉAVIS N 180 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 180 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 180 AU CONSEIL COMMUNAL «La Fleur de Lys» rue de Rive 54 à Nyon Demande d un crédit de CHF 540 000.- TTC pour des travaux qui permettront d une part de libérer l immeuble du contrôle de l Etat,

Plus en détail