C.C.T.P. DCE CONSTRUCTION D'UNE CHAUFFERIE BOIS AUTOMATIQUE A SAVIGNY LE SEC 21380

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C.C.T.P. DCE CONSTRUCTION D'UNE CHAUFFERIE BOIS AUTOMATIQUE A SAVIGNY LE SEC 21380"

Transcription

1 C.C.T.P. Prescriptions communes à tous les lots Lot n 1 : Terrassement, VRD Lot n 2 : Gros œuvre - Maçonnerie Lot n 3 : Charpente-Couverture-Bardage bois Lot n 4 : Etanchéité Lot n 5 : Serrurerie-Menuiserie Extérieure Lot n 6 : Chauffage-Electricité CONSTRUCTION D'UNE CHAUFFERIE BOIS AUTOMATIQUE A SAVIGNY LE SEC Maître d'ouvrage : Communauté de Communes Forêts Seine et Suzon 4 rue des Ecoles MESSIGNY ET VANTOUX DCE SH / AR BUREAU D'ETUDES ET D'APPLICATION DU GENIE CLIMATIQUE ET SANITAIRE CS.I 7 boulevard Rembrandt DIJON Téléphone : Télécopie : av Victor Hugo DIJON Tel Fax DATE DESIGNATION Indice 05 décembre 2014 PHASE DCE Emission originale

2 SOMMAIRE 1 DESCRIPTION SOMMAIRE DES BATIMENTS A RACCORDER LOCALISATION : BATIMENT N 1 : MAIRIE Le bâti Les équipements thermiques BATIMENT N 2 : 4 LOGEMENTS FUTURS BATIMENT N 3 : RESTAURANT LOGEMENT FUTUR Le bâti Les équipements thermiques BATIMENT N 4 : ECOLE PRIMAIRE Le bâti Les équipements thermiques BATIMENT N 5 : ESPACE SAVINUS Le bâti Les équipements thermiques BATIMENT N 6 : LOGEMENT Le bâti Les équipements thermiques BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS A REALISER SITUATION CLIMATIQUE CONDITIONS CLIMATIQUES DONNEES GENERALES COMBUSTIBLE PRINCIPAL BOIS DECHIQUETE COMBUSTIBLE SECONDAIRE CALCULS THERMIQUES ELECTRICITE ESTIMATION DES BESOINS CALORIFIQUES ESTIMATION DES BESOINS CALORIFIQUES MONOTONE DE CHAUFFAGE ESTIMATION DES PUISSANCES EN CHAUFFERIE DESCRIPTION GENERALE DES TRAVAUX CHAUFFERIE DISTRIBUTION DU FLUIDE CHAUFFANT SOUS STATION SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES CHAUFFAGE CHAUDIERE BOIS ET ACCESSOIRES Equipement du silo et alimentation en combustible Equipement de décendrage CHAUDIERE GAZ Alimentation gaz de la chaufferie CHEMINEE AUTO STABLE A DOUBLE PAROI Carneaux EXPANSION ET SECURITE Vase d'expansion Soupape de sécurité Manomètre de pression d'eau ALIMENTATION EF Alimentation EF chaufferie Traitement des eaux de chauffage FILTRE CLARIFICATEUR A POCHE FILTRANTE ET BARREAU MAGNETIQUE: POT A BOUE «SOUS STATIONS» BOUTEILLES DE DECOUPLAGES HYDRAULIQUE POMPES DE CIRCULATION ROBINETTERIE ET VANNES Page 2 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

3 5.11 TUYAUTERIES Tube acier noir Tube cuivre Suspension des canalisations Peinture Calorifuge REGULATION Chaufferie Sous-stations Vannes motorisées à trois voies ARMOIRE ELECTRIQUE RACCORDEMENTS ELECTRIQUES COMPTEURS D'ENERGIE DISTRIBUTION DU FLUIDE CHAUFFANT TRAVAUX DIVERS Accessoires pour sécurité incendie en chaufferie centrale Ventilations Travaux de dépose Percement de l existant et suggestions diverses Dégazage et dépose cuve fioul existante Attentes " logements bâtiment pigeonnier " Chauffe bains gaz Rinçage et désembouage des installations ETIQUETAGE ET REPERAGE MISE EN SERVICE, ESSAIS ET REGLAGES DES INSTALLATIONS Formation du personnel de conduite et d entretien Dossier des ouvrages exécutés SPECIFICATIONS TECHNIQUES ELECTRICITE GENERALE OBJET DES TRAVAUX QUALIFICATIONS ET HABILITATIONS ETUDES D'EXECUTION ESSAIS ET REGLAGES DES INSTALLATIONS ALIMENTATION PROVISOIRE DE CHANTIER : DEPOSE : MISE A LA TERRE : TABLEAUX ET ARMOIRES ELECTRIQUES : CABLES ET FILS : CHEMINS DE CABLES : TUBES, CONDUITS, GOULOTTES, MOULURES : APPAREILS D ECLAIRAGE : ECLAIRAGE DE SECURITE : APPAREILLAGE : COFFRETS DE COUPURE, DISPOSITIFS D'ARRET D'URGENCE : BRANCHEMENTS : ALIMENTATION GENERALE : Page 3 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

4 1 DESCRIPTION SOMMAIRE DES BATIMENTS A RACCORDER 1.1 LOCALISATION : : Mairie 2 : 4 logements futurs 3 : restaurant et logement futur 4 : Ecole primaire 5 : Espace Savinus 6 : Logement Page 4 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

5 1.2 BATIMENT N 1 : MAIRIE Le bâti Caractéristiques de la construction Construction Ancienne Structure Moyenne Nombre de niveaux 3 niveaux Mairie - Tertiaire administratif Usage (s) Restaurant scolaire Surface chauffée 312 m² Niveau d'isolation Inexistant Insuffisant Moyen Correct Très bon Les équipements thermiques Caractéristiques des installations thermiques Energie Type d'installation de chauffage Marque Fioul Chauffage central à eau chaude type bitube, avec chaudière fioul au sol Buderus Brûleur Chaudière Type G 205/42-5 Puissance kw Age + 20 ans Etat général Moyen Marque CUENOD Type kw Etat général Bon état Type d'installation d ECS Production ECS assurée par un ballon électrique de 100 litres Conformité de la chaufferie Non conforme Page 5 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

6 1.3 BATIMENT N 2 : 4 LOGEMENTS FUTURS Projet de rénovation. Déperditions communiquées par l'équipe de maîtrise d'œuvre du projet : 19,1 kw Puissance à installer communiquée par l'équipe de maîtrise d'œuvre du projet : 23 kw Page 6 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

7 1.4 BATIMENT N 3 : RESTAURANT LOGEMENT FUTUR Le bâti Caractéristiques de la construction Construction Structure Nombre de niveaux Usage (s) Ancienne Moyenne 1 niveau + combles (logement futur) Tertiaire restaurant Logement en projet à l'étage Surface chauffée m² Niveau d'isolation Inexistant Insuffisant Moyen Correct Très bon Projet de logement à l'étage. Déperditions communiquées par l'équipe de maîtrise d'œuvre du projet : 4,5 kw Les équipements thermiques Caractéristiques des installations thermiques Energie Type d'installation de chauffage Type d'installation d ECS Gaz Production de chauffage assurée par une chaudière gaz murale Production ECS assurée par la chaudière gaz Conformité de la chaufferie Sans objet (pas de chaufferie) Page 7 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

8 1.5 BATIMENT N 4 : ECOLE PRIMAIRE Le bâti Caractéristiques de la construction Construction Récent (bâtiment de 2003) Structure Lourde Nombre de niveaux 1 niveau Usage (s) Enseignement Surface chauffée 291 m² Caractéristiques des parois Niveau d'isolation Inexistant Insuffisant Moyen Correct Très bon Les équipements thermiques Caractéristiques des installations thermiques Energie Type d'installation de chauffage Marque Gaz naturel Production de chauffage assurée par une chaudière gaz murale située dans un local chaufferie Viessmann Chaudière Type Puissance Age Etat général Type d'installation d ECS Conformité de la chaufferie Vitodens 200 WB2 40 kw 10 ans Bon état Production ECS assurée par la chaudière gaz Conforme Page 8 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

9 1.6 BATIMENT N 5 : ESPACE SAVINUS Le bâti Caractéristiques de la construction Construction Ancienne (bâtiment de 1998) Structure Lourde Nombre de niveaux 2 niveaux Usage (s) Tertiaire bibliothèque-multimédia Surface chauffée 199 m² Caractéristiques des parois Niveau d'isolation Inexistant Insuffisant Moyen Correct Très bon Les équipements thermiques Caractéristiques des installations thermiques Energie Type d'installation de chauffage Chaudière Marque Type Puissance Age Etat général Type d'installation d ECS Conformité de la chaufferie Gaz naturel Production de chauffage assurée par une chaudière gaz murale située dans un local chaufferie E.L.M Leblanc Egalis 23 KW 15 ans Bon état Production ECS assurée par la chaudière gaz Conforme Page 9 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

10 1.7 BATIMENT N 6 : LOGEMENT Le bâti Caractéristiques de la construction Construction Ancienne - rénovation de 1998 Structure Nombre de niveaux Moyenne 2 niveaux Usage (s) Logement Surface chauffée 107 m² Caractéristiques des parois Niveau d'isolation Inexistant Insuffisant Moyen Correct Très bon Les équipements thermiques Caractéristiques des installations thermiques Energie Type d'installation de chauffage Chaudière Marque Type Puissance Age Etat général Type d'installation d ECS Conformité de la chaufferie Gaz naturel Production de chauffage assurée par une chaudière gaz murale E.L.M Leblanc Egalis 23 kw 15 ans Bon état Production ECS assurée par la chaudière gaz Sans objet (pas de chaufferie) Page 10 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

11 Page 11 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

12 2 BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS A REALISER 2.1 SITUATION CLIMATIQUE - Lieu : SAVIGNY-LE-SEC (21) - Altitude : 310 m - Zone climatique : H 1 - Région : V - Classe d'exposition : Ex1 2.2 CONDITIONS CLIMATIQUES Conditions climatiques extérieures d'hiver : - Température minimum de base : - 10 C - Température minimum de base corrigée : - 11 C Conditions climatiques intérieures d'hiver : - Température moyenne ensemble des bâtiments : + 19 C 1 C 2.3 DONNEES GENERALES Fluide caloporteur Eau chaude Température maximum de départ chaufferie 90 C Température minimum de retour chaufferie 70 C 2.4 COMBUSTIBLE PRINCIPAL BOIS DECHIQUETE COMBUSTIBLE ENVISAGÉ POUR LE PROJET Nature Humidité moyenne sur masse brute PCI moyen sur masse brute Granulométrie moyenne Présence de corps étranger Masse volumique moyenne Bois déchiqueté type plaquettes G30 30 % 3300 kwh/tonne Plaquettes de longueur nominale 30 mm. Les refus du tamis large réglé sur une ouverture de 16 mm, et les particules qui passent à travers le tamis moyen réglé sur une ouverture de 2,8 mm, ne doivent pas dépasser la proportion de 20 % de la masse totale du bois. Les éléments surdimensionnés doivent avoir une surface maximale de 3 cm² et une longueur maximale de 8,5 cm. Les fines ne doivent pas dépasser la proportion de 4 % de la masse totale du bois Les impuretés telles les cailloux, les morceaux de métal et autres corps étrangers ainsi que l ajout de substances étrangères inflammables, sont à proscrire absolument. Les bois et/ou les écorces traitées avec des produits chimiques ainsi que les bois revêtus ne doivent pas être mélangés aux plaquettes. 330 kg/m3 Taux de cendres moyen 0,5 <Taux de cendres 2 % Page 12 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

13 2.5 COMBUSTIBLE SECONDAIRE Gaz naturel - Point de livraison : limite de propriété - Pression : 21 mbar - PCI : 10,1 kwh/m CALCULS THERMIQUES Les déperditions des bâtiments à chauffer seront calculées : En prenant en compte la constitution des parois existantes (ou selon projets) En prenant en compte la ventilation naturelle ou mécanique des bâtiments (selon installations existantes ou projets) En prenant en compte l'exposition et la perméabilité à l'air des bâtiments Au regard des renseignements fournis concernant les bâtiments et installations existantes. En considérant que les caractéristiques thermiques des bâtiments à réaménager seront conformes à la réglementation thermique en vigueur 2.7 ELECTRICITE L'origine des installations électriques est constituée par le réseau de distribution basse tension EDF. Alimentation électrique de la chaufferie tri 380V+N+T Page 13 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

14 3 ESTIMATION DES BESOINS CALORIFIQUES 3.1 ESTIMATION DES BESOINS CALORIFIQUES Repère Désignation Bâtiment Déperditions estimées kw Puissance à installer en sous station kw 1 Mairie 30, logements futurs 19, Restaurant + logement futur 14, Ecole primaire 33, Espace Savinus 18, Logement 7,2 10 Total 123,3 174 Pertes réseau 5,8 Puissance minimum en sortie de chaufferie 179,8 3.2 MONOTONE DE CHAUFFAGE Page 14 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

15 3.3 ESTIMATION DES PUISSANCES EN CHAUFFERIE Puissance minimum utile en sortie de chaufferie : 179,8 kw Puissance maximum chaudière bois : 100 kw Taux de couverture bois estimé : 90 % Puissance minimum chaudière gaz : 110 kw Taux de secours : 61 % Taux de délestage (secours à la température de base) : 39 % Puissance globale chaufferie : 210 kw Page 15 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

16 4 DESCRIPTION GENERALE DES TRAVAUX 4.1 CHAUFFERIE La chaufferie à créer sera équipée des éléments principaux comme suit : Chaudière biomasse en acier, a foyer volcan. Elle sera équipée de : deux vis de remplissage du silo d'un extracteur de silo rotatif d'un système d'alimentation automatique en combustible depuis le silo d'un système de décendrage automatique d'un tableau de commande pour la régulation et la surveillance complète de la chaudière et des installations périphériques pour alimentation en combustible. Chaudière daz secondaire Le secours sera fait à partir d'une chaudière gaz installée dans la chaufferie. Cette chaudière, avec corps de chauffe en fonte, permettra d'obtenir un rendement de combustion au moins égal à 90% et sera équipée d'un brûleur modulant. Ce brûleur, sera entièrement automatique et muni de tous les accessoires de fonctionnement, de contrôle et de sécurité. Alimentation gaz de la chaufferie L'origine des travaux s'entend à partir du poste de détente et de comptage G.D.F. en limite de propriété côté rue. Le gaz sera délivré à une pression de 21 mbar. La conduite d alimentation en gaz située à l extérieur du bâtiment sera enterrée. Il sera mis en place une vanne de barrage gaz extérieur sous coffret verre dormant, une bouteille tampon, filtre et une vanne de barrage en amont du brûleur. Cheminées Chaque chaudière sera équipée de son propre conduit de fumée type auto stable à doubles parois d'acier inoxydable contenant un isolant thermique. Raccordements hydrauliques en chaufferie Il sera prévu les raccordements hydrauliques des chaudières en chaufferie pour alimentation du réseau de chaleur, l'ensemble compris : pompes de circulation (chaudières et réseaux) dispositif de remplissage dispositifs d'expansion et de sécurité bouteille de découplage hydraulique (circuit chaudières / réseaux de chaleur) filtre à boue à poche et barreau magnétique pièces de robinetterie, vannes d'isolement, vannes d'équilibrage comptage d énergie global et tous les accessoires nécessaires pour une parfaite circulation du fluide et un entretien aisé. Raccordements électriques et régulation en chaufferie Electricité générale : La chaufferie sera alimentée depuis le branchement abonné en limite de propriété côté rue. L alimentation se fera en enterré sous fourreau pour déboucher à une coupure d urgence (force / éclairage) à l extérieur de la chaufferie. Il sera prévu : Mise à la terre de la chaufferie compris toutes les laissons équipotentielles Installation et câblage de l éclairage intérieur en chaufferie Installation et câblage de l éclairage extérieur en chaufferie Installation et câblage de l éclairage de sécurité intérieur en chaufferie Alimentation de l armoire électrique chauffage Les coffrets électriques nécessaires Page 16 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

17 Electricité et régulation installation de chauffage : Il sera prévu les raccordements électriques de l'ensemble des équipements de la chaufferie depuis une armoire électrique implantée en chaufferie comprenant l'ensemble des automatismes, asservissements, protections, dispositifs de régulation nécessaires au bon fonctionnement des équipements. La régulation devra permettre le fonctionnement suivant de production calorifique : Priorité à l énergie bois Enclenchement de l énergie fioul en appoint et en relève du bois Contrôle de la température de retour de la chaudière bois Gestion des pompes de circulation Accessoires divers en chaufferie et silo Il sera prévu au présent lot la fourniture et pose des équipements suivants : Ventilation haute et basse de la chaufferie Ventilation haute et basse du silo Accessoire pour sécurité incendie 4.2 DISTRIBUTION DU FLUIDE CHAUFFANT Le fluide chauffant en provenance de la chaufferie centrale sera canalisé par des tuyauteries pré isolées en PB (Poly butène) pour alimenter les sous stations terminales. Les parcours seront définis de telle sorte que soient privilégiés les passages à l'intérieur des terrains non revêtus de façon à limiter au maximum les reprise d'enrobé. Dans les traversées des bâtiments, les tuyauteries seront soigneusement calorifugées. Les tuyauteries enterrées seront pré-isolées et placées directement dans une fouille sur lit de sable, leur mise en place ne devant pas nécessiter la façon de caniveaux maçonnés. 4.3 SOUS STATION Chaque sous-station comprend les éléments suivants : - Raccordement au circuit primaire avec vanne d'isolement, vanne de réglage - Une bouteille de découplage hydraulique - Raccordement aux installations de chauffage existantes, compris compteurs d énergie, accessoires (circulateur, vannes, équilibrage, etc ) et régulation ou mise en attente. N 1 Mairie En rez-de-chaussée dans le local technique existant : Dépose de la chaudière fioul existante compris raccordement hydraulique et électrique Neutralisation et dépose de la cuve fioul existante compris alimentation de la chaudière Mise en place d'une bouteille de découplage hydraulique compris accessoires (pot à boue sur le retour général secondaire, vannes, thermomètres, etc ). Raccordement au réseau de chaleur issu de la chaufferie, compris vannes d isolement et d équilibrage. A partir de la bouteille raccordement des deux circuits de chauffage existants compris par circuit : o Régulation en fonction de la température extérieur (régulateur, sondes, vanne trois voies motorisées o Circulateur simple à variation de vitesse Page 17 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

18 o Vannes d isolement, d équilibrage, et tous accessoires (clapets, thermomètres, purgeurs, etc ) o Reprise des raccordements électriques et hydrauliques en conséquence Reprise de l électricité générale dans le local (éclairage) depuis la coupure d urgence existante. N 2 Projet de Logements "bâtiment pigeonnier" Dans un regard dédié mis à disposition : Mise en attente du réseau en regard, il sera prévu 4 départs en attente pour futur raccordement vers les modules hydraulique des logements. N 3 Restaurant + logement futur Dans le local existant au rez de chaussée : Dépose de la chaudière ventouse gaz murale existante Mise en place d'une bouteille de découplage hydraulique compris accessoires (pot à boue sur le retour général secondaire, vannes, thermomètres, etc ). Raccordement au réseau de chaleur issu de la chaufferie, compris vannes d isolement et d équilibrage. A partir de la bouteille raccordement du circuit de chauffage existant compris: o Régulation en fonction de la température extérieur (régulateur, sondes, vanne trois voies motorisées o Circulateur simple à variation de vitesse o Vannes d isolement, d équilibrage, et tous accessoires (clapets, thermomètres, purgeurs, etc ) o Reprise des raccordements électriques et hydrauliques en conséquence A partir de la bouteille création d un départ de chauffage en attente sur vannes d isolement pour le logement de l étage: Mise en place d un chauffe bains type ventouse pour assurer la production d'eau chaude sanitaire du restaurant, implanté en lieu et place de la chaudière existante, raccordement Gaz, EF et ECS sur existant. N 4 Ecole primaire espace Savinus logement Dans la chaufferie existante au rez de chaussée : Dépose des chaudières ventouse gaz murales existantes (école primaire, espace Savinus) compris raccordements gaz, hydrauliques et électriques Dans la sous-station, mise en place d un chauffe bains type ventouse en lieu et place de la chaudière pour assurer la production d'eau chaude sanitaire de l'espace Savinus, raccordement Gaz, EF et ECS sur existant. Mise en place d'une bouteille de découplage hydraulique compris accessoires (pot à boue sur le retour général secondaire, vannes, thermomètres, etc ). Raccordement au réseau de chaleur issu de la chaufferie, compris vannes d isolement et d équilibrage. A partir de la bouteille raccordement des deux circuits de chauffage existants et création d un circuit de chauffage pour le logement compris par circuit : o Régulation en fonction de la température extérieur (régulateur, sondes, vanne trois voies motorisées) o Circulateur simple à variation de vitesse o Vannes d isolement, d équilibrage, et tous accessoires (clapets, thermomètres, purgeurs, etc ) o Reprise des raccordements électriques et hydrauliques en conséquence Page 18 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

19 Pour le logement : Dépose de la chaudière ventouse gaz murale existante compris raccordements hydrauliques et électriques Mise en place d un chauffe bains type ventouse en lieu et place de la chaudière pour assurer la production d'eau chaude sanitaire, raccordement Gaz, EF et ECS sur existant. Raccordement de l installation de chauffage existante dans le logement depuis la sous-station en traversant l espace Savinus Mise en place d une commande déportée permettant au locataire de piloter son installation. Page 19 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

20 5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES CHAUFFAGE 5.1 CHAUDIERE BOIS ET ACCESSOIRES Généralités : Chaudière conçue pour fonctionner avec du bois déchiqueté de granulométrie G30 et/ou G50 (selon norme ÖNORM M 7133) et dont le taux d humidité sur brut n excède pas 35%. Son foyer est de type volcan, avec alimentation par vis sans fin et extracteur rotatif à lames souples. Cette chaudière sera équipée de série de : Alimentation automatique du combustible, Allumage automatique avec optimisation en fonction de la température des fumées, 2 vis d alimentation séparées par un clapet coupe-feu à fermeture par manque de courant, Décendrage automatique, Pré-dépoussiéreur de fumées intégré, Nettoyage automatique de l échangeur, Extracteur de fumées à vitesse variable régulé par sonde de dépression dans le foyer, Contrôle de combustion par sonde d Oxygène (dite sonde Lambda), Contrôle des températures de retour avec action sur vanne 3 voies motorisée, Régulation de puissance modulante entre 25 et 100% de la puissance nominale, Contrôle électronique de l intensité des moteurs de toutes les vis avec marche arrière en cas de dépassement du seuil d intensité programmé, Régulation hebdomadaire de 2 zones de chauffage et 1 ballon (en option jusqu à 34 zones) en fonction de la température extérieure, Contrôle du sens de rotation des phases, avec interdiction de démarrage en cas d inversion, Affichage en clair des défauts avec mémorisation de leur date et heure, Compteurs horaires de fonctionnement des principaux composants etc. Port de communication sur PC, Caractéristiques techniques : Chaudière : Echangeur vertical indépendant en acier à tubes de fumées équipé de turbulateurs mobiles dont la mise en mouvement est automatique pour le nettoyage, Pression de service maxi : 3 bars, pression d épreuve : 6 bars, Température de service maxi : 95 C, Pré-dépoussiérage des fumées par chambre de détente, Echangeur de sécurité anti-surchauffe intégré, Porte en face avant et trappe supérieure pour l accès à l échangeur, Isolation par 8 cm de laine de roche sous jaquette en tôle de finition soignée, Raccordement sur le dessus (Départ) et sur face arrière (Retour, vidange, doigts de gant pour thermostat de sécurité, soupape de décharge thermique, températures départ et retour chaudière, piquage pour température de fumées et sonde d O2). Extracteur de fumées asservi en vitesse à la dépression mesurée dans le foyer. Foyer : Foyer de type «volcan» en acier, entièrement garni de briques réfractaires intégrant : une forme de venturi pour un meilleur mélange des gaz, la réception du bois sur double grille mobile (transfert du lit de braise anti-mâchefers et décendrage), la répartition des arrivées d air primaire (sous la grille) et secondaire (en pourtour dans le réfractaire) par 3 ventilateurs indépendants commandés par variateur de vitesse et asservis à la puissance appelée, la fonction optimisée d allumage (puissance de 2000 W maxi régulée par la température de sa résistance), la fonction décendrage (moteur tri 370 W) dans un bac à cendres amovible de plusieurs semaines d autonomie (cendrier déporté avec vis de remontée et bac de 240 l en option décrit ci-dessous), la fonction de détection de bourrage du foyer. Le foyer est équipé de 2 longerons facilitant la mise en place dans la chaufferie. Il est également isolé par 8 cm de laine de roche sous jaquette en tôle de finition soignée. Page 20 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

21 Régulation : L armoire de régulation intègre 3 fonctions principales : 1. La commande de tous les organes de la chaudière (extraction de bois, ventilateur d air, allumage, décendrage ) 2. Le contrôle et la régulation de combustion : en fonction de la température chaudière, la régulation calcule la puissance demandée et définit la vitesse du ventilateur d amenée d O2. La sonde «lambda» de mesure du taux d oxygène résiduel dans les fumées définit alors le rapport cyclique d amenée de bois pour tenir la consigne d O2 optimal calculé par ailleurs. Ainsi, la qualité de combustion est contrôlée entre 25 et 100% de la puissance nominale. 3. La gestion des circulateurs de chauffage, d ECS, de recyclage, de réseaux éventuels avec programmation journalière ou hebdomadaire horaire en fonction de la température extérieure. La commande et la protection des circulateurs et des moteurs de vanne sont intégrées dans l armoire fournie. Les circulateurs à pompe simple, en monophasé 230V de moins de 200W peuvent y être raccordés directement. Elle dispose d un clavier de programmation simple d utilisation avec un écran à cristaux liquides de 6 lignes.3 niveaux hiérarchisés d accès aux menus sont disponibles : 1. Menu Utilisateur à accès libre (paramétrages simples du chauffage, du combustible, de l heure ) 2. Menu Installateur à accès limité (configuration des caractéristiques de l installation) 3. Menu Fabricant à accès réservé (paramétrages des fonctionnalités de la chaudière) L alimentation électrique nécessite le triphasé 400V + Neutre + Terre (5 x 2,5mm² - 16A maxi). La faible inertie de la chaudière, la souplesse et la grande plage de modulation de puissance permettent de s affranchir de ballons tampon coûteux et encombrants. Un commutateur à 4 positions permet de sélectionner le mode de fonctionnement choisi : Arrêt : Arrêt de la chaudière, pas de chauffage ni de production d ECS. Seule la fonction hors gel de l installation est assurée. Eté : La chaudière n assure que la production d ECS. Hiver : La chaudière assure l ECS et le chauffage. Manuel : La chaudière est arrêtée. Dans ce menu, l utilisateur peut actionner et vérifier le fonctionnement de chaque composant de l installation. Cette fonction est particulièrement utile pour diagnostiquer le défaut d un composant, elle permet par exemple d actionner en marche avant ou en marche arrière chacune des vis, tout en visualisant l intensité du moteur correspondant. Sécurité : Sécurité incendie : Elle est assurée à plusieurs niveaux : Un clapet coupe-feu homologué à ouverture électrique et à fermeture par manque de courant (rappel ressort) assure une protection efficace contre les remontées de fumées ou de flamme entre les 2 vis. En cas d arrêt de la chaudière, de défaut quelconque ou de coupure de courant, le clapet se ferme en moins de 5 secondes. A chaque mise en veille ou arrêt normal de la chaudière, un cycle d arrêt est programmé, qui comprend entre autres la marche arrière de la vis d entrée dans la chaudière pendant quelques secondes, afin de créer une séparation physique de quelques cm entre le bois qui est entré dans le foyer et celui qui se trouve dans la vis. Ainsi, la propagation d un éventuel retour du feu est rendue impossible. Une sonde de température de la vis d entrée est fournie de série, qui met la chaudière en défaut au-delà de 50 C (valeur programmable). Un «sprinkler» sera fourni : ce dispositif contrôle en permanence la température de la vis d entrée dans la chaudière. Si celle-ci dépasse la limite fixée (échauffement anormal de la vis), une vanne s ouvre et déverse une quantité d eau suffisante pour noyer totalement la vis. Cette sécurité ultime est rarement installée, elle ne nécessite pas d alimentation électrique, voire pas de réseau d eau sous pression. En cas de montée anormale de la température des fumées (initialement programmée à 240 ), la puissance de la chaudière est automatiquement écrêtée à la puissance minimale programmée. Page 21 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

22 Sécurité anti-surchauffe : Elle est assurée par plusieurs dispositifs en cascade : Un thermostat électronique contrôle en permanence la température de la chaudière et ajuste la puissance de la flamme (quantité d air et de bois variables) en continu. Plus on approche de la température maximale programmée, plus la puissance de feu baisse, jusqu à l arrêt total de la chaudière si nécessaire. En cas d arrêt volontaire du chauffage (mise en position «ARRET»), les circulateurs de chauffage continuent à fonctionner jusqu à ce que la température de la chaudière redescende en dessous de 40 C (valeur programmable). Si la température de la chaudière devait dépasser accidentellement 90 C (valeur programmable), le(es) circulateur(s) de ballon d ECS, puis les circulateurs de chauffage sont commandés en marche forcée avec ouverture des vannes par simulation de température extérieure de -10 C (valeur programmable) jusqu au refroidissement de la chaudière. Au-delà de 95 C, un thermostat de sécurité à réarmement manuel (réglementaire en France) déclenche la fermeture immédiate du clapet coupe-feu, simultanément avec l arrêt des vis d amenée de bois et le(s) ventilateur(s) de combustion. Si la température de la chaudière devait encore monter, une soupape de décharge thermique s ouvre et refroidit la chaudière par irrigation du serpentin de refroidissement avec de l eau froide. Cette sécurité ultime ne nécessite aucune d alimentation électrique Equipement du silo et alimentation en combustible Alimentation en combustible par vis La chaudière est alimentée par 2 vis sans fin à profil conique indépendantes : La vis d extraction de silo (moteur tri 550W) assure le transfert du bois du silo vers la chaufferie. Cette vis se déverse dans la vis d entrée chaudière à travers le clapet coupe-feu dont la fermeture est commandée par l arrêt de la chaudière ou un défaut quelconque, y compris une coupure de courant. La vis d entrée chaudière est équipée d une sonde de température qui la met en sécurité en cas de montée anormale (>50 C). Elle est également équipée d un doigt de gant qui peut recevoir la sonde de température d une soupape de décharge thermique, qui injecte de l eau dans un orifice prévu à cet effet, en cas d anomalie (voir chapitre sécurité ci-dessous). Chacune des vis est indépendante et peut fonctionner en marche avant ou en marche arrière. Le diamètre des vis est de 115mm. La vis d entrée chaudière est en acier réfractaire, tandis que la vis d extraction est partiellement en acier trempé. Elles sont guidées dans des tubes d acier de section carrée. Le tube de la vis d extraction est renforcé aux endroits les plus sollicités, et équipé d un bord tranchant en acier trempé en sortie de silo. Les motoréducteurs de vis (asynchrones) ont une vitesse constante. L entraînement des vis est assuré par pignons et chaînes dont la démultiplication peut facilement être modifiée pour le combustible de très faible densité (copeaux, sciure ). Le débit d amenée de bois est assuré par le rapport cyclique variable des moteurs. Un couvercle de détection de bourrage assure le fonctionnement correct des vis. En cas de défaut (bourrage ou queue de déchiquetage), la vis est immédiatement commandée en marche arrière sur quelques tours. Si le défaut subsiste, la chaudière est immédiatement mise en sécurité. Si le défaut disparaît, la vis redémarre normalement. En cas de défauts successifs, la chaudière ne se met en sécurité que lorsque le temps de marche arrière dépasse le temps de marche avant. Extracteur de silo rotatif Diamètre nominal compris entre 4 m et 5 m : L extracteur rotatif à lames souples est entraîné par le moteur de la vis d extraction située en chaufferie. Aucun composant électrique n est situé dans le bois. Un mécanisme sans entretien assure le renvoi d angle et la rotation de l extracteur dans le sens anti-horaire, quel que soit le sens de rotation de la vis d extraction. Lorsque le silo est plein, les 4 lames se replient sous un disque dit «de détassage». Au fur et à mesure de la consommation du bois, les 4 lames se déploient dans le bois en décrivant un cercle dont le diamètre croît jusqu au diamètre nominal de l extracteur. Page 22 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12 1 Synoptique de principe Chaufferie 8 7 5 2 6 3 4 Durée : 4h Coefficient : 3 Page 2 / 12 Plan d implantation Conduits de ventilation et de chauffage. Durée

Plus en détail

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur 16 pompes à chaleur de 7 à 36 Géothermie CIAT : Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient et caleo une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur Nouveau design Haute température pour la rénovation

Plus en détail

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol :

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Page : 1 de 6 Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Référence article 058.01.250: VX18 Référence article 058.01.251: VX20 Référence article 058.01.252: VX30 Chaudière spéciale à gazéification

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Chaudières et chaufferies fioul basse température 2 Chaudières et chaufferies fioul basse température Olio 1500 F. La qualité et la robustesse au meilleur prix. Les chaudières

Plus en détail

Ballons. et bouteilles. ballons

Ballons. et bouteilles. ballons Ballons Bouteilles de mélange / Ballons tampon... 26 à 27 Ballons : - Stockeurs chauffage... 28 - Stockeurs & échangeur E.C.S.... 29 à 30 - Stockeurs E.C.S... 3 Résistances et réchauffeurs... 32 Bouteilles

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques 8/FR www.caleffi.com Groupes de transfert pour installations solaires Copyright Caleffi Séries 8 9 MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE Fonction Avertissements Gamme de produits Caractéristiques

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

HYDROGAZ. BALLON ECS 750 À 6 000 Litres

HYDROGAZ. BALLON ECS 750 À 6 000 Litres HYDROAZ BALLON S 750 À 6 000 Litres L Hydrogaz est un système performant de production d eau chaude semi-instantanée, intégrant directement un équipement gaz à haut rendement. Ce concept original et unique

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION LE CHAUFFAGE CENRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULAION Descriptif de la technologie L association d une chaudière turbo bois et d un ballon d hydroaccumulation est aujourd hui le meilleur système de chauffage

Plus en détail

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Simplicité et performance : Tant en nouvelles constructions qu'en remplacement La nouvelle gamme de chaudières gaz à condensation Initia Plus a été spécialement

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

France. France. Bois déchiquetés, granulés de bois, ECO-HK 20-60 kwk W briquettes, copeaux, sciures. www.hargassner.be

France. France. Bois déchiquetés, granulés de bois, ECO-HK 20-60 kwk W briquettes, copeaux, sciures. www.hargassner.be CHAUDIÈRE Hackgut-Heizung EcoHK Bois déchiquetés, granulés de bois, ECO-HK 20-60 kwk W briquettes, copeaux, sciures selon norme ÖNORM M7133 et M7135, DIN51731, etc..., et/ou certification NF, DIN+, etc...

Plus en détail

Condens 5000 W Maxx Chaudière murale gaz à condensation. Chaudière chauffage seul.

Condens 5000 W Maxx Chaudière murale gaz à condensation. Chaudière chauffage seul. Chaudière murale gaz à condensation. Chaudière chauffage seul. WBC 6H R N WBC 98H R N Chauffage seul Les points forts 100 kw sur une surface minimum avec une largeur de cm Idéale pour les petits et grands

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

Vitodens 100-W. climat d innovation

Vitodens 100-W. climat d innovation climat d innovation Vitodens 100-W Chaudière murale gaz à condensation, type WB1C, à brûleur modulant MatriX cylindrique et échangeur de chaleur Inox-Radial pour un fonctionnement avec une ventouse ou

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E 100-130 - 10-210 - 20 Table des matières Généralités 3 Remarques 3 Emballage 3 Consignes de sécurité Symboles utilisés Recommandations générales

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

UNIMIX un système de réglage compact et universel pour le chauffage par le sol. member of

UNIMIX un système de réglage compact et universel pour le chauffage par le sol. member of UNIMIX un système de réglage compact et universel pour le chauffage par le sol member of UNIMIX UNIMIX EST UN SYSTÈME DE RÉGLAGE COMPACT ET UNIVERSEL POUR LE CHAUFFAGE PAR LE SOL QUI FONCTIONNE SUR LE

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE Condensol Chaudière sol gaz à condensation CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE 3 MODÈLES DE 24, 28 ET 34 KW CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE VERSION VENTOUSE/CHEMINÉE* CONDENSATION GARANTIE 3 ANS *

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS

VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS Réchauffage de l eau d un circuit de chauffage Chaudières gaz à condensation PRESTIGAZ Chaudières gaz basse température EFFIGAZ Echangeurs

Plus en détail

Quinta 25/30s et 28/35c

Quinta 25/30s et 28/35c Fiche produit Quinta 25/30s et 28/35c Quinta 25/30s et 28/35c Chaudière murale à condensation Avec ou sans production ECS intégrée Quinta 25/30s et 28/35c Remeha Quinta 25/30s et 28/35c Les Remeha Quinta

Plus en détail

GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES

GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES Grundfos MINI PUST Station de relevage enterrable pour eaux grises et eaux noires > Applications La station MiniPust est une station

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION CENTRE HOSPITALIER 1, rue du Docteur Paul Martinais 37600 LOCHES 02 47 91 33 33 02 47 91 32 00 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MISE EN CONCURRENCE PORTANT SUR MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET

Plus en détail

Notice de montage et de maintenance VITOTRONIC 100 VITOTRONIC 333. Vitotronic 100, type GC1. Régulation numérique de chaudière

Notice de montage et de maintenance VITOTRONIC 100 VITOTRONIC 333. Vitotronic 100, type GC1. Régulation numérique de chaudière Notice de montage et de maintenance Vitotronic 100, type GC1 Régulation numérique de chaudière Vitotronic 333, type MW1 Régulation numérique de cascade en fonction de la température extérieure Remarques

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

Avanttia Solar. Chaudière Hybride CONDENSATION. L innovation qui a du sens

Avanttia Solar. Chaudière Hybride CONDENSATION. L innovation qui a du sens Chaudière Hybride CONDENSATION GAZ AVEC CHAUFFE- EAU-SOLAIRE INTÉGRÉ www.marque-nf.com CIRCUIT SOLAIRE FONCTIONNANT EN AUTOVIDANGE PRÉPARATEUR SOLAIRE EN INOX CAPTEUR SOLAIRE - DRAIN L innovation qui a

Plus en détail

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes.

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes. Notice de Montage T.Flow Activ Modulo Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo 11023718/A - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE EPA Environnement Peinture et Application ÉTUVES POUR SÉCHAGE CUISSON PEINTURE OU POUDRE AVEC ÉCHANGEUR FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE 200 C 95 C 0 à 95 C pour peinture liquide / colle 0 à 200 C pour peinture

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRISE D'OUVRAGE 26 rue de Fleurier B.P. 70309 70006 VESOUL Cedex ~ 03.84.96.13.50

Plus en détail

PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY

PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY PAC HT CHAUFFAGE PRODUCTION ECS POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPÉRATURE PRODUCTION EAU CHAUDE SANITAIRE PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY PAC HT/ECS Pompes à Chaleur Haute Température et production d Eau

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 Notice d utilisation M002867-B 300029621-001-02 Sommaire 1 Introduction...4 1.1 Symboles utilisés...4 1.1.1 Symboles utilisés dans la notice...4 1.1.2

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT Fiche commerciale Pompes à chaleur Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010 bi-bloc MT INNOVATION 2010 Communiqué de presse Arcoa Nouvelle gamme de pompes à chaleur bi-bloc Des

Plus en détail

Foyer 1100 Double ouverture

Foyer 1100 Double ouverture Foyer 1100 Double ouverture Référence 6811 44 LC 27/01/2010 page 1/6 580 949 1158 Foyer 1100 DO AD681144 Notice particulière d utilisation et d installation Consulter attentivement ce complément notice

Plus en détail

NOTICE D'INSTALLATION, DE MISE

NOTICE D'INSTALLATION, DE MISE 8908908902890256 8908908902890256 8908908902890256 NOTICE D'INSTLLTION, DE MISE EN SERVICE ET D'ENTRETIEN Optitherm 6.25/6.5 C Optitherm 5.25/6.25/6.5 B Tableau de commande 2 EXIGENCES RÉGLEMENTIRES ET

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI Aquacondens Chaudières murales à condensation AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ 2 MODÈLES MODULANT DE 6 À 25

Plus en détail

Chaleur bienveillante

Chaleur bienveillante C 256-01 made in Italy Groupe thermique à condensation combiné avec ballon accumulateur et solaire Chaleur bienveillante FR Groupe thermique à condensation combiné avec ballon accumulateur PERFORMANCES

Plus en détail

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Fiche technique Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Table des matières Page Introduction... 3 Caractéristiques techniques... 3 AVTA pour fluides neutres...

Plus en détail

Foyer 900 Double ouverture

Foyer 900 Double ouverture Foyer 900 Double ouverture Référence 6890 LC 26/01/2010 page 1/6 580 1158 Foyer 900 Double ouverture Notice particulière d utilisation et d installation AD6890 Consulter attentivement ce complément notice

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ PMC-X CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION MICRO-ACCUMULÉE PROJECT L essentiel de la condensation >> Compacte et légère >> Installation rapide et simple

Plus en détail

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable.

La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. 111 39 240 1812 906 La relève de chaudière, une solution intermédiaire économique et fiable. La relève de chaudière, qu est ce que c est? On parle de relève de chaudière lorsqu on installe une pompe à

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5500 0/2003 FR (FR) Pour l'opérateur Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos

Plus en détail

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction Guide de conception de projets GC-3.2.4 Fabrication et distribution de l'air comprimé et de l'eau réfrigérée (11/2007)

Plus en détail

UNE FABRICATION SCANDINAVE

UNE FABRICATION SCANDINAVE STOCKAGE D ENERGIE Hydro-accumulateur Série S Ballon tampon sans ballon ECS(O) Ballon tampon avec ballon ECS(B) Ballon tampon avec ballon ECS et échangeur solaire(bs) 500/750 (O) 500/750 (B) 500/750 (BS)

Plus en détail

EasiHeat Unité de production d'eau chaude

EasiHeat Unité de production d'eau chaude IM-S027-05 CH-BEf-02 3.7.1.140 EasiHeat Unité de production d'eau chaude 1. Sécurité 2. Général 3. Montage 4. Mise en route 5. Fonctionnement 6. Entretien MONTAGE et ENTRETIEN Modifications réservées EasiHeat

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL Notice d utilisation 300028223-001-03 Sommaire 1 Consignes de sécurité et recommandations...4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Recommandations...4

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Groupe Thermique BERLIN

Groupe Thermique BERLIN 60 INSTANTANÉE CHAUDIÈRES A FIOUL Groupe Thermique BERLIN Principales caractéristiques Corps en acier; Haut rendement, supérieur à 93%; Grande efficacité énergétique grâce à la conception des corps de

Plus en détail

Préchauffage et réchauffage

Préchauffage et réchauffage Accessoires Préchauffage et réchauffage Page 6 Préchauffage et réchauffage Batterie hors-gel FSH 00 00 500 Ø 60 0 e boîtier du filtre de l'air extérieur FSH (FSH = batterie hors gel) sert à protéger l'échangeur

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 4 847 Vannes 2 voies VVP47.-0.25 à VVP47.20-4.0 Vannes 3 voies VXP47.-0.25 à VXP47.20-4.0 Vannes 3 voies avec Té de bipasse VMP47.-0.25 à VMP47.15-2.5 Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 VMP47... VVP47... VXP47...

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse de l installation Rue : N :. Code Postal : Commune : Age du bâtiment : - plus de 5 ans - moins de 5 ans 2. 2. Coordonnées de l installateur agréé 1

Plus en détail

Ballon d eau chaude WW 300-S

Ballon d eau chaude WW 300-S Système solaire Ligne standard Ballon d eau chaude WW 300-S Français Manuel de montage et d utilisation Version 02 - Etat 10/2008 N article : 257 134 Ballon d eau chaude WW 300-S N article : 257 109 Printed

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

Chaudière murale gaz à condensation avec ballon intégré de 48 litres. Éligible au crédit d impôt* La passion du service et du confort

Chaudière murale gaz à condensation avec ballon intégré de 48 litres. Éligible au crédit d impôt* La passion du service et du confort - 05/2015- Dans un souci constant d améliorer ses produits, la société e.l.m. leblanc se réserve le droit de procéder à toutes modifications des appareils présentés et de leurs caractéristiques. * Sur

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion?

Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion? Yoan Gué Vianney Bucher Faire le bon choix : Quelles chaudières, Quelle solution d évacuation des produits de combustion? Collectif individualisé Chaufferie gaz condensation Chaufferie fioul condensation

Plus en détail

Notice d'installation et de mise en service Stations de transfert d énergie : DKCS 8-50

Notice d'installation et de mise en service Stations de transfert d énergie : DKCS 8-50 Notice d'installation et de mise en service Stations de transfert d énergie : DKCS 8-50 1 Généralités Réf. 996094632DeD02 Version V03 Édition 2011/02 Sous réserve de modifications techniques! Imprimé en

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Annexe au formulaire de demande de prime 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse Adresse de l installation Rue : N : Code Postal : Commune

Plus en détail

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Ce document a pour but de faciliter l'analyse des propositions techniques de l'installateur. HESPUL ne peut être tenue pour responsable de la qualité

Plus en détail

Fournitures standard - colisage 1 carton

Fournitures standard - colisage 1 carton Chaudière murale gaz à condensation Condens 000 W Maxx Chaudière murale gaz à condensation en aluminium-silicium de et 9 kw - chauffage seul Les points forts Performance Densité de puissance élevée : 00

Plus en détail

PANNEAUX SOLAIRES THERMIQUES

PANNEAUX SOLAIRES THERMIQUES PANNEAUX SOLAIRES THERMIQUES SYSTEMES A CIRCULATION FORCEE Eau Chaude Sanitaire et Chauffage Panneaux solaires BLUETECH 2500 de 2,5 m² Panneaux solaires TITANIUM de 2 m² Panneaux solaires TITANIUM O de

Plus en détail

RUBIS. Production d'eau chaude sanitaire instantanée semi-instantanée. www.magnumgs.fr

RUBIS. Production d'eau chaude sanitaire instantanée semi-instantanée. www.magnumgs.fr RUS Production d'eau chaude sanitaire instantanée semi-instantanée www.magnumgs.fr Producteurs d'eau chaude instantanés RUS Le système intégré de production d'eau chaude sanitaire instantané permet, à

Plus en détail

Habitat 70 VOTRE OFRCE PUBLIC LE L'HA8ITP,T EN -

Habitat 70 VOTRE OFRCE PUBLIC LE L'HA8ITP,T EN - .D~~ Habitat 70 VOTRE OFRCE PUBLIC LE L'HA8ITP,T EN - CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES GAZ NATUREL 1 GAZ PROPANE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRISE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR. 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC. Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17.

Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR. 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC. Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17. Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17.33 DESCRIPTIF TECHNIQUE ******** CHAUDIERES EAU CHAUDE A CONDENSATION Série

Plus en détail

Foyer 700 GA Double ouverture à contre poids

Foyer 700 GA Double ouverture à contre poids Foyer 700 GA Double ouverture à contre poids Référence 6876 43 Rédacteur FL, le 23/06/2014 Page 1 sur 7 AN687643 Foyer 700 GA DO à contre poids référence 6876 43 Notice particulière d utilisation et d

Plus en détail

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL Robinetterie de sécurité Sécurité et économies d eau COMAP offre une gamme d équipements de sécurité et de protection de la distribution

Plus en détail

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE

Auré. AuréaSystème. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire AUTO-VIDANGEABLE et ANTI-SURCHAUFFE Les solutions solaires pour l Eau Chaude Sanitaire ou le Chauffage ficie z d'u Auréa n it Crédpôt d'imn la loi deueur Béné Solar Keymark N 011-7S841 F Chauffe-Eau Solaire selo s en vig ce finan Système

Plus en détail

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 Nouvelle solution eau chaude solaire auto-vidangeable estampillée NF CESI et Bleu Ciel

Plus en détail

Energie solaire www.euroclima.fr

Energie solaire www.euroclima.fr Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Energie solaire www.euroclima.fr E U R O C L i M A Un système complet La clé de l efficience solaire réside dans l association et l optimisation des

Plus en détail

cubefrance www.cubefrance.fr

cubefrance www.cubefrance.fr cubefrance www.cubefrance.fr Pourquoi investir dans un chauffe-eau solaire? Pour réduire son empreinte carbone sur la planète et contribuer à limiter les conséquences du changement climatique Pour se préparer

Plus en détail

SOMMAIRE. III.2.2 ) LE FILTRE A SABLE VERTICAL NON DRAINE III.2.2.1 ) Dimensionnement III.2.2.2 ) Installation

SOMMAIRE. III.2.2 ) LE FILTRE A SABLE VERTICAL NON DRAINE III.2.2.1 ) Dimensionnement III.2.2.2 ) Installation SOMMAIRE I ) L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF I.1 ) Généralités I.2 ) Le SPANC II ) PRETRAITEMENT II.1 ) Principe II.2 ) Dimensionnement II.3 ) Installation II.4 ) Entretien III ) TRAITEMENT III.1 ) L'EPANDAGE

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

THRi. Chaudières gaz condensation murales et sol à modulation permanente. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT*

THRi. Chaudières gaz condensation murales et sol à modulation permanente. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT* THRi www.geminox.fr Chaudières gaz condensation murales et sol à modulation permanente CRÉDIT D IMPÔT* SELON LA LOI DE FINANCES EN VIGUEUR * Crédit d impôt sur le prix de la chaudière posée par un professionnel,

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail