C.C.T.P. DCE CONSTRUCTION D'UNE CHAUFFERIE BOIS AUTOMATIQUE A SAVIGNY LE SEC 21380

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C.C.T.P. DCE CONSTRUCTION D'UNE CHAUFFERIE BOIS AUTOMATIQUE A SAVIGNY LE SEC 21380"

Transcription

1 C.C.T.P. Prescriptions communes à tous les lots Lot n 1 : Terrassement, VRD Lot n 2 : Gros œuvre - Maçonnerie Lot n 3 : Charpente-Couverture-Bardage bois Lot n 4 : Etanchéité Lot n 5 : Serrurerie-Menuiserie Extérieure Lot n 6 : Chauffage-Electricité CONSTRUCTION D'UNE CHAUFFERIE BOIS AUTOMATIQUE A SAVIGNY LE SEC Maître d'ouvrage : Communauté de Communes Forêts Seine et Suzon 4 rue des Ecoles MESSIGNY ET VANTOUX DCE SH / AR BUREAU D'ETUDES ET D'APPLICATION DU GENIE CLIMATIQUE ET SANITAIRE CS.I 7 boulevard Rembrandt DIJON Téléphone : Télécopie : av Victor Hugo DIJON Tel Fax DATE DESIGNATION Indice 05 décembre 2014 PHASE DCE Emission originale

2 SOMMAIRE 1 DESCRIPTION SOMMAIRE DES BATIMENTS A RACCORDER LOCALISATION : BATIMENT N 1 : MAIRIE Le bâti Les équipements thermiques BATIMENT N 2 : 4 LOGEMENTS FUTURS BATIMENT N 3 : RESTAURANT LOGEMENT FUTUR Le bâti Les équipements thermiques BATIMENT N 4 : ECOLE PRIMAIRE Le bâti Les équipements thermiques BATIMENT N 5 : ESPACE SAVINUS Le bâti Les équipements thermiques BATIMENT N 6 : LOGEMENT Le bâti Les équipements thermiques BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS A REALISER SITUATION CLIMATIQUE CONDITIONS CLIMATIQUES DONNEES GENERALES COMBUSTIBLE PRINCIPAL BOIS DECHIQUETE COMBUSTIBLE SECONDAIRE CALCULS THERMIQUES ELECTRICITE ESTIMATION DES BESOINS CALORIFIQUES ESTIMATION DES BESOINS CALORIFIQUES MONOTONE DE CHAUFFAGE ESTIMATION DES PUISSANCES EN CHAUFFERIE DESCRIPTION GENERALE DES TRAVAUX CHAUFFERIE DISTRIBUTION DU FLUIDE CHAUFFANT SOUS STATION SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES CHAUFFAGE CHAUDIERE BOIS ET ACCESSOIRES Equipement du silo et alimentation en combustible Equipement de décendrage CHAUDIERE GAZ Alimentation gaz de la chaufferie CHEMINEE AUTO STABLE A DOUBLE PAROI Carneaux EXPANSION ET SECURITE Vase d'expansion Soupape de sécurité Manomètre de pression d'eau ALIMENTATION EF Alimentation EF chaufferie Traitement des eaux de chauffage FILTRE CLARIFICATEUR A POCHE FILTRANTE ET BARREAU MAGNETIQUE: POT A BOUE «SOUS STATIONS» BOUTEILLES DE DECOUPLAGES HYDRAULIQUE POMPES DE CIRCULATION ROBINETTERIE ET VANNES Page 2 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

3 5.11 TUYAUTERIES Tube acier noir Tube cuivre Suspension des canalisations Peinture Calorifuge REGULATION Chaufferie Sous-stations Vannes motorisées à trois voies ARMOIRE ELECTRIQUE RACCORDEMENTS ELECTRIQUES COMPTEURS D'ENERGIE DISTRIBUTION DU FLUIDE CHAUFFANT TRAVAUX DIVERS Accessoires pour sécurité incendie en chaufferie centrale Ventilations Travaux de dépose Percement de l existant et suggestions diverses Dégazage et dépose cuve fioul existante Attentes " logements bâtiment pigeonnier " Chauffe bains gaz Rinçage et désembouage des installations ETIQUETAGE ET REPERAGE MISE EN SERVICE, ESSAIS ET REGLAGES DES INSTALLATIONS Formation du personnel de conduite et d entretien Dossier des ouvrages exécutés SPECIFICATIONS TECHNIQUES ELECTRICITE GENERALE OBJET DES TRAVAUX QUALIFICATIONS ET HABILITATIONS ETUDES D'EXECUTION ESSAIS ET REGLAGES DES INSTALLATIONS ALIMENTATION PROVISOIRE DE CHANTIER : DEPOSE : MISE A LA TERRE : TABLEAUX ET ARMOIRES ELECTRIQUES : CABLES ET FILS : CHEMINS DE CABLES : TUBES, CONDUITS, GOULOTTES, MOULURES : APPAREILS D ECLAIRAGE : ECLAIRAGE DE SECURITE : APPAREILLAGE : COFFRETS DE COUPURE, DISPOSITIFS D'ARRET D'URGENCE : BRANCHEMENTS : ALIMENTATION GENERALE : Page 3 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

4 1 DESCRIPTION SOMMAIRE DES BATIMENTS A RACCORDER 1.1 LOCALISATION : : Mairie 2 : 4 logements futurs 3 : restaurant et logement futur 4 : Ecole primaire 5 : Espace Savinus 6 : Logement Page 4 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

5 1.2 BATIMENT N 1 : MAIRIE Le bâti Caractéristiques de la construction Construction Ancienne Structure Moyenne Nombre de niveaux 3 niveaux Mairie - Tertiaire administratif Usage (s) Restaurant scolaire Surface chauffée 312 m² Niveau d'isolation Inexistant Insuffisant Moyen Correct Très bon Les équipements thermiques Caractéristiques des installations thermiques Energie Type d'installation de chauffage Marque Fioul Chauffage central à eau chaude type bitube, avec chaudière fioul au sol Buderus Brûleur Chaudière Type G 205/42-5 Puissance kw Age + 20 ans Etat général Moyen Marque CUENOD Type kw Etat général Bon état Type d'installation d ECS Production ECS assurée par un ballon électrique de 100 litres Conformité de la chaufferie Non conforme Page 5 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

6 1.3 BATIMENT N 2 : 4 LOGEMENTS FUTURS Projet de rénovation. Déperditions communiquées par l'équipe de maîtrise d'œuvre du projet : 19,1 kw Puissance à installer communiquée par l'équipe de maîtrise d'œuvre du projet : 23 kw Page 6 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

7 1.4 BATIMENT N 3 : RESTAURANT LOGEMENT FUTUR Le bâti Caractéristiques de la construction Construction Structure Nombre de niveaux Usage (s) Ancienne Moyenne 1 niveau + combles (logement futur) Tertiaire restaurant Logement en projet à l'étage Surface chauffée m² Niveau d'isolation Inexistant Insuffisant Moyen Correct Très bon Projet de logement à l'étage. Déperditions communiquées par l'équipe de maîtrise d'œuvre du projet : 4,5 kw Les équipements thermiques Caractéristiques des installations thermiques Energie Type d'installation de chauffage Type d'installation d ECS Gaz Production de chauffage assurée par une chaudière gaz murale Production ECS assurée par la chaudière gaz Conformité de la chaufferie Sans objet (pas de chaufferie) Page 7 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

8 1.5 BATIMENT N 4 : ECOLE PRIMAIRE Le bâti Caractéristiques de la construction Construction Récent (bâtiment de 2003) Structure Lourde Nombre de niveaux 1 niveau Usage (s) Enseignement Surface chauffée 291 m² Caractéristiques des parois Niveau d'isolation Inexistant Insuffisant Moyen Correct Très bon Les équipements thermiques Caractéristiques des installations thermiques Energie Type d'installation de chauffage Marque Gaz naturel Production de chauffage assurée par une chaudière gaz murale située dans un local chaufferie Viessmann Chaudière Type Puissance Age Etat général Type d'installation d ECS Conformité de la chaufferie Vitodens 200 WB2 40 kw 10 ans Bon état Production ECS assurée par la chaudière gaz Conforme Page 8 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

9 1.6 BATIMENT N 5 : ESPACE SAVINUS Le bâti Caractéristiques de la construction Construction Ancienne (bâtiment de 1998) Structure Lourde Nombre de niveaux 2 niveaux Usage (s) Tertiaire bibliothèque-multimédia Surface chauffée 199 m² Caractéristiques des parois Niveau d'isolation Inexistant Insuffisant Moyen Correct Très bon Les équipements thermiques Caractéristiques des installations thermiques Energie Type d'installation de chauffage Chaudière Marque Type Puissance Age Etat général Type d'installation d ECS Conformité de la chaufferie Gaz naturel Production de chauffage assurée par une chaudière gaz murale située dans un local chaufferie E.L.M Leblanc Egalis 23 KW 15 ans Bon état Production ECS assurée par la chaudière gaz Conforme Page 9 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

10 1.7 BATIMENT N 6 : LOGEMENT Le bâti Caractéristiques de la construction Construction Ancienne - rénovation de 1998 Structure Nombre de niveaux Moyenne 2 niveaux Usage (s) Logement Surface chauffée 107 m² Caractéristiques des parois Niveau d'isolation Inexistant Insuffisant Moyen Correct Très bon Les équipements thermiques Caractéristiques des installations thermiques Energie Type d'installation de chauffage Chaudière Marque Type Puissance Age Etat général Type d'installation d ECS Conformité de la chaufferie Gaz naturel Production de chauffage assurée par une chaudière gaz murale E.L.M Leblanc Egalis 23 kw 15 ans Bon état Production ECS assurée par la chaudière gaz Sans objet (pas de chaufferie) Page 10 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

11 Page 11 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

12 2 BASES DE CALCUL DES INSTALLATIONS A REALISER 2.1 SITUATION CLIMATIQUE - Lieu : SAVIGNY-LE-SEC (21) - Altitude : 310 m - Zone climatique : H 1 - Région : V - Classe d'exposition : Ex1 2.2 CONDITIONS CLIMATIQUES Conditions climatiques extérieures d'hiver : - Température minimum de base : - 10 C - Température minimum de base corrigée : - 11 C Conditions climatiques intérieures d'hiver : - Température moyenne ensemble des bâtiments : + 19 C 1 C 2.3 DONNEES GENERALES Fluide caloporteur Eau chaude Température maximum de départ chaufferie 90 C Température minimum de retour chaufferie 70 C 2.4 COMBUSTIBLE PRINCIPAL BOIS DECHIQUETE COMBUSTIBLE ENVISAGÉ POUR LE PROJET Nature Humidité moyenne sur masse brute PCI moyen sur masse brute Granulométrie moyenne Présence de corps étranger Masse volumique moyenne Bois déchiqueté type plaquettes G30 30 % 3300 kwh/tonne Plaquettes de longueur nominale 30 mm. Les refus du tamis large réglé sur une ouverture de 16 mm, et les particules qui passent à travers le tamis moyen réglé sur une ouverture de 2,8 mm, ne doivent pas dépasser la proportion de 20 % de la masse totale du bois. Les éléments surdimensionnés doivent avoir une surface maximale de 3 cm² et une longueur maximale de 8,5 cm. Les fines ne doivent pas dépasser la proportion de 4 % de la masse totale du bois Les impuretés telles les cailloux, les morceaux de métal et autres corps étrangers ainsi que l ajout de substances étrangères inflammables, sont à proscrire absolument. Les bois et/ou les écorces traitées avec des produits chimiques ainsi que les bois revêtus ne doivent pas être mélangés aux plaquettes. 330 kg/m3 Taux de cendres moyen 0,5 <Taux de cendres 2 % Page 12 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

13 2.5 COMBUSTIBLE SECONDAIRE Gaz naturel - Point de livraison : limite de propriété - Pression : 21 mbar - PCI : 10,1 kwh/m CALCULS THERMIQUES Les déperditions des bâtiments à chauffer seront calculées : En prenant en compte la constitution des parois existantes (ou selon projets) En prenant en compte la ventilation naturelle ou mécanique des bâtiments (selon installations existantes ou projets) En prenant en compte l'exposition et la perméabilité à l'air des bâtiments Au regard des renseignements fournis concernant les bâtiments et installations existantes. En considérant que les caractéristiques thermiques des bâtiments à réaménager seront conformes à la réglementation thermique en vigueur 2.7 ELECTRICITE L'origine des installations électriques est constituée par le réseau de distribution basse tension EDF. Alimentation électrique de la chaufferie tri 380V+N+T Page 13 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

14 3 ESTIMATION DES BESOINS CALORIFIQUES 3.1 ESTIMATION DES BESOINS CALORIFIQUES Repère Désignation Bâtiment Déperditions estimées kw Puissance à installer en sous station kw 1 Mairie 30, logements futurs 19, Restaurant + logement futur 14, Ecole primaire 33, Espace Savinus 18, Logement 7,2 10 Total 123,3 174 Pertes réseau 5,8 Puissance minimum en sortie de chaufferie 179,8 3.2 MONOTONE DE CHAUFFAGE Page 14 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

15 3.3 ESTIMATION DES PUISSANCES EN CHAUFFERIE Puissance minimum utile en sortie de chaufferie : 179,8 kw Puissance maximum chaudière bois : 100 kw Taux de couverture bois estimé : 90 % Puissance minimum chaudière gaz : 110 kw Taux de secours : 61 % Taux de délestage (secours à la température de base) : 39 % Puissance globale chaufferie : 210 kw Page 15 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

16 4 DESCRIPTION GENERALE DES TRAVAUX 4.1 CHAUFFERIE La chaufferie à créer sera équipée des éléments principaux comme suit : Chaudière biomasse en acier, a foyer volcan. Elle sera équipée de : deux vis de remplissage du silo d'un extracteur de silo rotatif d'un système d'alimentation automatique en combustible depuis le silo d'un système de décendrage automatique d'un tableau de commande pour la régulation et la surveillance complète de la chaudière et des installations périphériques pour alimentation en combustible. Chaudière daz secondaire Le secours sera fait à partir d'une chaudière gaz installée dans la chaufferie. Cette chaudière, avec corps de chauffe en fonte, permettra d'obtenir un rendement de combustion au moins égal à 90% et sera équipée d'un brûleur modulant. Ce brûleur, sera entièrement automatique et muni de tous les accessoires de fonctionnement, de contrôle et de sécurité. Alimentation gaz de la chaufferie L'origine des travaux s'entend à partir du poste de détente et de comptage G.D.F. en limite de propriété côté rue. Le gaz sera délivré à une pression de 21 mbar. La conduite d alimentation en gaz située à l extérieur du bâtiment sera enterrée. Il sera mis en place une vanne de barrage gaz extérieur sous coffret verre dormant, une bouteille tampon, filtre et une vanne de barrage en amont du brûleur. Cheminées Chaque chaudière sera équipée de son propre conduit de fumée type auto stable à doubles parois d'acier inoxydable contenant un isolant thermique. Raccordements hydrauliques en chaufferie Il sera prévu les raccordements hydrauliques des chaudières en chaufferie pour alimentation du réseau de chaleur, l'ensemble compris : pompes de circulation (chaudières et réseaux) dispositif de remplissage dispositifs d'expansion et de sécurité bouteille de découplage hydraulique (circuit chaudières / réseaux de chaleur) filtre à boue à poche et barreau magnétique pièces de robinetterie, vannes d'isolement, vannes d'équilibrage comptage d énergie global et tous les accessoires nécessaires pour une parfaite circulation du fluide et un entretien aisé. Raccordements électriques et régulation en chaufferie Electricité générale : La chaufferie sera alimentée depuis le branchement abonné en limite de propriété côté rue. L alimentation se fera en enterré sous fourreau pour déboucher à une coupure d urgence (force / éclairage) à l extérieur de la chaufferie. Il sera prévu : Mise à la terre de la chaufferie compris toutes les laissons équipotentielles Installation et câblage de l éclairage intérieur en chaufferie Installation et câblage de l éclairage extérieur en chaufferie Installation et câblage de l éclairage de sécurité intérieur en chaufferie Alimentation de l armoire électrique chauffage Les coffrets électriques nécessaires Page 16 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

17 Electricité et régulation installation de chauffage : Il sera prévu les raccordements électriques de l'ensemble des équipements de la chaufferie depuis une armoire électrique implantée en chaufferie comprenant l'ensemble des automatismes, asservissements, protections, dispositifs de régulation nécessaires au bon fonctionnement des équipements. La régulation devra permettre le fonctionnement suivant de production calorifique : Priorité à l énergie bois Enclenchement de l énergie fioul en appoint et en relève du bois Contrôle de la température de retour de la chaudière bois Gestion des pompes de circulation Accessoires divers en chaufferie et silo Il sera prévu au présent lot la fourniture et pose des équipements suivants : Ventilation haute et basse de la chaufferie Ventilation haute et basse du silo Accessoire pour sécurité incendie 4.2 DISTRIBUTION DU FLUIDE CHAUFFANT Le fluide chauffant en provenance de la chaufferie centrale sera canalisé par des tuyauteries pré isolées en PB (Poly butène) pour alimenter les sous stations terminales. Les parcours seront définis de telle sorte que soient privilégiés les passages à l'intérieur des terrains non revêtus de façon à limiter au maximum les reprise d'enrobé. Dans les traversées des bâtiments, les tuyauteries seront soigneusement calorifugées. Les tuyauteries enterrées seront pré-isolées et placées directement dans une fouille sur lit de sable, leur mise en place ne devant pas nécessiter la façon de caniveaux maçonnés. 4.3 SOUS STATION Chaque sous-station comprend les éléments suivants : - Raccordement au circuit primaire avec vanne d'isolement, vanne de réglage - Une bouteille de découplage hydraulique - Raccordement aux installations de chauffage existantes, compris compteurs d énergie, accessoires (circulateur, vannes, équilibrage, etc ) et régulation ou mise en attente. N 1 Mairie En rez-de-chaussée dans le local technique existant : Dépose de la chaudière fioul existante compris raccordement hydraulique et électrique Neutralisation et dépose de la cuve fioul existante compris alimentation de la chaudière Mise en place d'une bouteille de découplage hydraulique compris accessoires (pot à boue sur le retour général secondaire, vannes, thermomètres, etc ). Raccordement au réseau de chaleur issu de la chaufferie, compris vannes d isolement et d équilibrage. A partir de la bouteille raccordement des deux circuits de chauffage existants compris par circuit : o Régulation en fonction de la température extérieur (régulateur, sondes, vanne trois voies motorisées o Circulateur simple à variation de vitesse Page 17 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

18 o Vannes d isolement, d équilibrage, et tous accessoires (clapets, thermomètres, purgeurs, etc ) o Reprise des raccordements électriques et hydrauliques en conséquence Reprise de l électricité générale dans le local (éclairage) depuis la coupure d urgence existante. N 2 Projet de Logements "bâtiment pigeonnier" Dans un regard dédié mis à disposition : Mise en attente du réseau en regard, il sera prévu 4 départs en attente pour futur raccordement vers les modules hydraulique des logements. N 3 Restaurant + logement futur Dans le local existant au rez de chaussée : Dépose de la chaudière ventouse gaz murale existante Mise en place d'une bouteille de découplage hydraulique compris accessoires (pot à boue sur le retour général secondaire, vannes, thermomètres, etc ). Raccordement au réseau de chaleur issu de la chaufferie, compris vannes d isolement et d équilibrage. A partir de la bouteille raccordement du circuit de chauffage existant compris: o Régulation en fonction de la température extérieur (régulateur, sondes, vanne trois voies motorisées o Circulateur simple à variation de vitesse o Vannes d isolement, d équilibrage, et tous accessoires (clapets, thermomètres, purgeurs, etc ) o Reprise des raccordements électriques et hydrauliques en conséquence A partir de la bouteille création d un départ de chauffage en attente sur vannes d isolement pour le logement de l étage: Mise en place d un chauffe bains type ventouse pour assurer la production d'eau chaude sanitaire du restaurant, implanté en lieu et place de la chaudière existante, raccordement Gaz, EF et ECS sur existant. N 4 Ecole primaire espace Savinus logement Dans la chaufferie existante au rez de chaussée : Dépose des chaudières ventouse gaz murales existantes (école primaire, espace Savinus) compris raccordements gaz, hydrauliques et électriques Dans la sous-station, mise en place d un chauffe bains type ventouse en lieu et place de la chaudière pour assurer la production d'eau chaude sanitaire de l'espace Savinus, raccordement Gaz, EF et ECS sur existant. Mise en place d'une bouteille de découplage hydraulique compris accessoires (pot à boue sur le retour général secondaire, vannes, thermomètres, etc ). Raccordement au réseau de chaleur issu de la chaufferie, compris vannes d isolement et d équilibrage. A partir de la bouteille raccordement des deux circuits de chauffage existants et création d un circuit de chauffage pour le logement compris par circuit : o Régulation en fonction de la température extérieur (régulateur, sondes, vanne trois voies motorisées) o Circulateur simple à variation de vitesse o Vannes d isolement, d équilibrage, et tous accessoires (clapets, thermomètres, purgeurs, etc ) o Reprise des raccordements électriques et hydrauliques en conséquence Page 18 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

19 Pour le logement : Dépose de la chaudière ventouse gaz murale existante compris raccordements hydrauliques et électriques Mise en place d un chauffe bains type ventouse en lieu et place de la chaudière pour assurer la production d'eau chaude sanitaire, raccordement Gaz, EF et ECS sur existant. Raccordement de l installation de chauffage existante dans le logement depuis la sous-station en traversant l espace Savinus Mise en place d une commande déportée permettant au locataire de piloter son installation. Page 19 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

20 5 SPECIFICATIONS TECHNIQUES PARTICULIERES CHAUFFAGE 5.1 CHAUDIERE BOIS ET ACCESSOIRES Généralités : Chaudière conçue pour fonctionner avec du bois déchiqueté de granulométrie G30 et/ou G50 (selon norme ÖNORM M 7133) et dont le taux d humidité sur brut n excède pas 35%. Son foyer est de type volcan, avec alimentation par vis sans fin et extracteur rotatif à lames souples. Cette chaudière sera équipée de série de : Alimentation automatique du combustible, Allumage automatique avec optimisation en fonction de la température des fumées, 2 vis d alimentation séparées par un clapet coupe-feu à fermeture par manque de courant, Décendrage automatique, Pré-dépoussiéreur de fumées intégré, Nettoyage automatique de l échangeur, Extracteur de fumées à vitesse variable régulé par sonde de dépression dans le foyer, Contrôle de combustion par sonde d Oxygène (dite sonde Lambda), Contrôle des températures de retour avec action sur vanne 3 voies motorisée, Régulation de puissance modulante entre 25 et 100% de la puissance nominale, Contrôle électronique de l intensité des moteurs de toutes les vis avec marche arrière en cas de dépassement du seuil d intensité programmé, Régulation hebdomadaire de 2 zones de chauffage et 1 ballon (en option jusqu à 34 zones) en fonction de la température extérieure, Contrôle du sens de rotation des phases, avec interdiction de démarrage en cas d inversion, Affichage en clair des défauts avec mémorisation de leur date et heure, Compteurs horaires de fonctionnement des principaux composants etc. Port de communication sur PC, Caractéristiques techniques : Chaudière : Echangeur vertical indépendant en acier à tubes de fumées équipé de turbulateurs mobiles dont la mise en mouvement est automatique pour le nettoyage, Pression de service maxi : 3 bars, pression d épreuve : 6 bars, Température de service maxi : 95 C, Pré-dépoussiérage des fumées par chambre de détente, Echangeur de sécurité anti-surchauffe intégré, Porte en face avant et trappe supérieure pour l accès à l échangeur, Isolation par 8 cm de laine de roche sous jaquette en tôle de finition soignée, Raccordement sur le dessus (Départ) et sur face arrière (Retour, vidange, doigts de gant pour thermostat de sécurité, soupape de décharge thermique, températures départ et retour chaudière, piquage pour température de fumées et sonde d O2). Extracteur de fumées asservi en vitesse à la dépression mesurée dans le foyer. Foyer : Foyer de type «volcan» en acier, entièrement garni de briques réfractaires intégrant : une forme de venturi pour un meilleur mélange des gaz, la réception du bois sur double grille mobile (transfert du lit de braise anti-mâchefers et décendrage), la répartition des arrivées d air primaire (sous la grille) et secondaire (en pourtour dans le réfractaire) par 3 ventilateurs indépendants commandés par variateur de vitesse et asservis à la puissance appelée, la fonction optimisée d allumage (puissance de 2000 W maxi régulée par la température de sa résistance), la fonction décendrage (moteur tri 370 W) dans un bac à cendres amovible de plusieurs semaines d autonomie (cendrier déporté avec vis de remontée et bac de 240 l en option décrit ci-dessous), la fonction de détection de bourrage du foyer. Le foyer est équipé de 2 longerons facilitant la mise en place dans la chaufferie. Il est également isolé par 8 cm de laine de roche sous jaquette en tôle de finition soignée. Page 20 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

21 Régulation : L armoire de régulation intègre 3 fonctions principales : 1. La commande de tous les organes de la chaudière (extraction de bois, ventilateur d air, allumage, décendrage ) 2. Le contrôle et la régulation de combustion : en fonction de la température chaudière, la régulation calcule la puissance demandée et définit la vitesse du ventilateur d amenée d O2. La sonde «lambda» de mesure du taux d oxygène résiduel dans les fumées définit alors le rapport cyclique d amenée de bois pour tenir la consigne d O2 optimal calculé par ailleurs. Ainsi, la qualité de combustion est contrôlée entre 25 et 100% de la puissance nominale. 3. La gestion des circulateurs de chauffage, d ECS, de recyclage, de réseaux éventuels avec programmation journalière ou hebdomadaire horaire en fonction de la température extérieure. La commande et la protection des circulateurs et des moteurs de vanne sont intégrées dans l armoire fournie. Les circulateurs à pompe simple, en monophasé 230V de moins de 200W peuvent y être raccordés directement. Elle dispose d un clavier de programmation simple d utilisation avec un écran à cristaux liquides de 6 lignes.3 niveaux hiérarchisés d accès aux menus sont disponibles : 1. Menu Utilisateur à accès libre (paramétrages simples du chauffage, du combustible, de l heure ) 2. Menu Installateur à accès limité (configuration des caractéristiques de l installation) 3. Menu Fabricant à accès réservé (paramétrages des fonctionnalités de la chaudière) L alimentation électrique nécessite le triphasé 400V + Neutre + Terre (5 x 2,5mm² - 16A maxi). La faible inertie de la chaudière, la souplesse et la grande plage de modulation de puissance permettent de s affranchir de ballons tampon coûteux et encombrants. Un commutateur à 4 positions permet de sélectionner le mode de fonctionnement choisi : Arrêt : Arrêt de la chaudière, pas de chauffage ni de production d ECS. Seule la fonction hors gel de l installation est assurée. Eté : La chaudière n assure que la production d ECS. Hiver : La chaudière assure l ECS et le chauffage. Manuel : La chaudière est arrêtée. Dans ce menu, l utilisateur peut actionner et vérifier le fonctionnement de chaque composant de l installation. Cette fonction est particulièrement utile pour diagnostiquer le défaut d un composant, elle permet par exemple d actionner en marche avant ou en marche arrière chacune des vis, tout en visualisant l intensité du moteur correspondant. Sécurité : Sécurité incendie : Elle est assurée à plusieurs niveaux : Un clapet coupe-feu homologué à ouverture électrique et à fermeture par manque de courant (rappel ressort) assure une protection efficace contre les remontées de fumées ou de flamme entre les 2 vis. En cas d arrêt de la chaudière, de défaut quelconque ou de coupure de courant, le clapet se ferme en moins de 5 secondes. A chaque mise en veille ou arrêt normal de la chaudière, un cycle d arrêt est programmé, qui comprend entre autres la marche arrière de la vis d entrée dans la chaudière pendant quelques secondes, afin de créer une séparation physique de quelques cm entre le bois qui est entré dans le foyer et celui qui se trouve dans la vis. Ainsi, la propagation d un éventuel retour du feu est rendue impossible. Une sonde de température de la vis d entrée est fournie de série, qui met la chaudière en défaut au-delà de 50 C (valeur programmable). Un «sprinkler» sera fourni : ce dispositif contrôle en permanence la température de la vis d entrée dans la chaudière. Si celle-ci dépasse la limite fixée (échauffement anormal de la vis), une vanne s ouvre et déverse une quantité d eau suffisante pour noyer totalement la vis. Cette sécurité ultime est rarement installée, elle ne nécessite pas d alimentation électrique, voire pas de réseau d eau sous pression. En cas de montée anormale de la température des fumées (initialement programmée à 240 ), la puissance de la chaudière est automatiquement écrêtée à la puissance minimale programmée. Page 21 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

22 Sécurité anti-surchauffe : Elle est assurée par plusieurs dispositifs en cascade : Un thermostat électronique contrôle en permanence la température de la chaudière et ajuste la puissance de la flamme (quantité d air et de bois variables) en continu. Plus on approche de la température maximale programmée, plus la puissance de feu baisse, jusqu à l arrêt total de la chaudière si nécessaire. En cas d arrêt volontaire du chauffage (mise en position «ARRET»), les circulateurs de chauffage continuent à fonctionner jusqu à ce que la température de la chaudière redescende en dessous de 40 C (valeur programmable). Si la température de la chaudière devait dépasser accidentellement 90 C (valeur programmable), le(es) circulateur(s) de ballon d ECS, puis les circulateurs de chauffage sont commandés en marche forcée avec ouverture des vannes par simulation de température extérieure de -10 C (valeur programmable) jusqu au refroidissement de la chaudière. Au-delà de 95 C, un thermostat de sécurité à réarmement manuel (réglementaire en France) déclenche la fermeture immédiate du clapet coupe-feu, simultanément avec l arrêt des vis d amenée de bois et le(s) ventilateur(s) de combustion. Si la température de la chaudière devait encore monter, une soupape de décharge thermique s ouvre et refroidit la chaudière par irrigation du serpentin de refroidissement avec de l eau froide. Cette sécurité ultime ne nécessite aucune d alimentation électrique Equipement du silo et alimentation en combustible Alimentation en combustible par vis La chaudière est alimentée par 2 vis sans fin à profil conique indépendantes : La vis d extraction de silo (moteur tri 550W) assure le transfert du bois du silo vers la chaufferie. Cette vis se déverse dans la vis d entrée chaudière à travers le clapet coupe-feu dont la fermeture est commandée par l arrêt de la chaudière ou un défaut quelconque, y compris une coupure de courant. La vis d entrée chaudière est équipée d une sonde de température qui la met en sécurité en cas de montée anormale (>50 C). Elle est également équipée d un doigt de gant qui peut recevoir la sonde de température d une soupape de décharge thermique, qui injecte de l eau dans un orifice prévu à cet effet, en cas d anomalie (voir chapitre sécurité ci-dessous). Chacune des vis est indépendante et peut fonctionner en marche avant ou en marche arrière. Le diamètre des vis est de 115mm. La vis d entrée chaudière est en acier réfractaire, tandis que la vis d extraction est partiellement en acier trempé. Elles sont guidées dans des tubes d acier de section carrée. Le tube de la vis d extraction est renforcé aux endroits les plus sollicités, et équipé d un bord tranchant en acier trempé en sortie de silo. Les motoréducteurs de vis (asynchrones) ont une vitesse constante. L entraînement des vis est assuré par pignons et chaînes dont la démultiplication peut facilement être modifiée pour le combustible de très faible densité (copeaux, sciure ). Le débit d amenée de bois est assuré par le rapport cyclique variable des moteurs. Un couvercle de détection de bourrage assure le fonctionnement correct des vis. En cas de défaut (bourrage ou queue de déchiquetage), la vis est immédiatement commandée en marche arrière sur quelques tours. Si le défaut subsiste, la chaudière est immédiatement mise en sécurité. Si le défaut disparaît, la vis redémarre normalement. En cas de défauts successifs, la chaudière ne se met en sécurité que lorsque le temps de marche arrière dépasse le temps de marche avant. Extracteur de silo rotatif Diamètre nominal compris entre 4 m et 5 m : L extracteur rotatif à lames souples est entraîné par le moteur de la vis d extraction située en chaufferie. Aucun composant électrique n est situé dans le bois. Un mécanisme sans entretien assure le renvoi d angle et la rotation de l extracteur dans le sens anti-horaire, quel que soit le sens de rotation de la vis d extraction. Lorsque le silo est plein, les 4 lames se replient sous un disque dit «de détassage». Au fur et à mesure de la consommation du bois, les 4 lames se déploient dans le bois en décrivant un cercle dont le diamètre croît jusqu au diamètre nominal de l extracteur. Page 22 de 57 Commune de SAVIGNY-LE-SEC / DCE ind0 05 décembre 2014

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure à un vantail Dépose de l ancienne porte inutilisée Bâti métallique en tôle d acier pliée de

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE Lot N 13 : CHAUFFAGE GAZ- VENTILATION - PLOMBERIE SANITAIRE - DPGF - page 1 LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE 1 PRODUCTION D'EAU CHAUDE SOLAIRE 2 COMPTAGE 3 VENTILATION 4 PLOMBERIE SANITAIRE

Plus en détail

HARGASSNER. GAMME DES CHAUDIÈRES à GRANULÉS 25-100 kw. www.hargassner.at. CARACTÉRISTIQUES COMMUNES à TOUTE la GAMME. EN 303.

HARGASSNER. GAMME DES CHAUDIÈRES à GRANULÉS 25-100 kw. www.hargassner.at. CARACTÉRISTIQUES COMMUNES à TOUTE la GAMME. EN 303. DE L AVENIR HARGASSNER ZA du Buisson 31560 NAILLOUX Tél: 05.61.200.210 Fax: 05.61.200.220 info@hargassner-bce.com www.hargassner.at GAMME DES CHAUDIÈRES à GRANULÉS 25-100 kw GG 1/6 7 Conforme à la norme

Plus en détail

INRA. RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH. Chauffage C.D.P.G.F. PRO

INRA. RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH. Chauffage C.D.P.G.F. PRO Département de LA HAUTE GARONNE Commune de SAINTMARTIN DU TOUCH Site de St MARTIN DU TOUCH Maître d ouvrage INRA Opération RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH Chauffage C.D.P.G.F. Cadre de

Plus en détail

HYDROGAZ Bi-énergie. BALLON SOLAIRE ECS (SOLAIRE-GAZ) 1 000 À 3 000 Litres

HYDROGAZ Bi-énergie. BALLON SOLAIRE ECS (SOLAIRE-GAZ) 1 000 À 3 000 Litres HYDROGAZ Bi-énergie BALLON SOLAIRE ECS (SOLAIRE-GAZ) 1 000 À 3 000 Litres Grâce à la combinaison d un réchauffeur tubulaire démontable et d un équipement gaz monobloc à haut rendement, les ballons HYDROGAZ

Plus en détail

Contrat de maintenance NOTICE D ENTRETIEN DE L INSTALLATION SOLAIRE Exemple type

Contrat de maintenance NOTICE D ENTRETIEN DE L INSTALLATION SOLAIRE Exemple type Contrat de maintenance NOTICE D ENTRETIEN DE L INSTALLATION SOLAIRE Exemple type 1 - PREAMBULE Cette notice s adresse au personnel qui aura à charge l entretien de l installation de production d eau chaude

Plus en détail

Quantité proposée TOTAL.

Quantité proposée TOTAL. CCTP Mars 2015 - Page 2/12 1 - DESCRIPTION D PROJET Pour mémoire PM 0,00 TOTAL DESCRIPTION D PROJET 0,00 Euros HT 2 - INTERVENTIONS PREALABLES 21 - Principe général Pour mémoire PM 0,00 PRINCIPE GENERAL

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F.)

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F.) Vesoul, le 04 juillet 2012 OPH DE HAUTE SAONE 26 RUE FLEURIER 70000 VESOUL --------------------------------------------------- OPERATION --------------------------------------------------- RENOVATION DE

Plus en détail

LOT N 10 : CHAUFFAGE VENTILATION

LOT N 10 : CHAUFFAGE VENTILATION Maître d'ouvrage Février 2011 Ville du CODRAY 32, rue du Gord 28630 LE CODRAY - o O o - Construction d un restaurant scolaire Groupe scolaire «Léonard de Vinci» Rue des Chaises 28630 LE CODRAY LOT N 10

Plus en détail

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress LES AVANTAGES La directive européenne des équipements sous pression

Plus en détail

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur 16 pompes à chaleur de 7 à 36 Géothermie CIAT : Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient et caleo une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur Nouveau design Haute température pour la rénovation

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12 1 Synoptique de principe Chaufferie 8 7 5 2 6 3 4 Durée : 4h Coefficient : 3 Page 2 / 12 Plan d implantation Conduits de ventilation et de chauffage. Durée

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

ASTRANE BASSE TEMPÉRATURE

ASTRANE BASSE TEMPÉRATURE ASTRANE BASSE TEMPÉRATURE CHAUFFERIES COMPLÈTES SOL ACIER FIOUL BASSE TEMPÉRATURE HAUT RENDEMENT AVEC PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE RACCORDEMENT CHEMINÉE OU VENTOUSE PUISSANCE 20, 28 OU 40 KW * CREDIT

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES À BÛCHES

LES CHAUDIÈRES À BÛCHES LES CHAUDIÈRES À BÛCHES Descriptif de la technologie Ce sont les appareils qui permettent de tirer le meilleur parti du bois. On trouve aujourd'hui sur le marché différents types de chaudières à bûches

Plus en détail

Chaudière Colónia II

Chaudière Colónia II 74 COLONIA CHAUDIÈRES INDUSTRIELLES Chaudière Colónia II Principales caractéristiques Température maximale de sortie d'eau chaude: 90ºC. Éléments de fonte et trois pas de fumées offrant un excellent transfert

Plus en détail

PARTIE A - CHAUFFAGE / VENTILATION

PARTIE A - CHAUFFAGE / VENTILATION LOT N 8 : CHAFFAGE / VENTI LATION / PLOMBERIE SANITAIRE N ART DESIGNATION DES OVRAGES QTE P.. P.. x Q PARTIE A - CHAFFAGE / VENTILATION 1 GENERALITES 1.1à 1.9.2 Pour mémoire PM 2 DONNEES TECHNIQES 2.1

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

LES CHAUDIERES MURALES

LES CHAUDIERES MURALES Comme tout générateur, les chaudières murales sont constituées d un corps de chauffe, d un circuit de fluide caloporteur et de parcours des fumées. Les foyers des chaudières murales sont de type atmosphérique

Plus en détail

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol :

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Page : 1 de 6 Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Référence article 058.01.250: VX18 Référence article 058.01.251: VX20 Référence article 058.01.252: VX30 Chaudière spéciale à gazéification

Plus en détail

Ballons. et bouteilles. ballons

Ballons. et bouteilles. ballons Ballons Bouteilles de mélange / Ballons tampon... 26 à 27 Ballons : - Stockeurs chauffage... 28 - Stockeurs & échangeur E.C.S.... 29 à 30 - Stockeurs E.C.S... 3 Résistances et réchauffeurs... 32 Bouteilles

Plus en détail

Ce préparateur est équipé d une protection de cuve

Ce préparateur est équipé d une protection de cuve A T T E N T I O N Ce préparateur est équipé d une protection de cuve Pour que cette protection soit active, il est impératif de raccorder le câble d alimentation de l ACI, fourni avec tous les ballons,

Plus en détail

Une chaudière VARINO, en version standard, module en puissance de façon autonome à partir d une consigne de température affichée sur son thermostat.

Une chaudière VARINO, en version standard, module en puissance de façon autonome à partir d une consigne de température affichée sur son thermostat. Gamme VARINO VARINO GRANDE La gamme se décline en trois versions : - les VARINO d allure verticale de 65 kw à 300 kw (huit modèles) - les VARINO GRANDE d allure horizontale de 350 kw à 600 kw (six modèles)

Plus en détail

Le Module thermique d appartement de l étude au dimensionnement

Le Module thermique d appartement de l étude au dimensionnement Le Module thermique d appartement de l étude au dimensionnement Une Module Thermique d Appartement permet la mise à disposition de chauffage pour l habitation et la production d eau chaude. Un réseau de

Plus en détail

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Chaudières et chaufferies fioul basse température 2 Chaudières et chaufferies fioul basse température Olio 1500 F. La qualité et la robustesse au meilleur prix. Les chaudières

Plus en détail

Chaudières sol à condensation. Systèmes à ventouse

Chaudières sol à condensation. Systèmes à ventouse technique de condensation APERÇU CHAPITRE ecovit Chaudières sol à condensation Chauffage uniquement (sans eau chaude sanitaire) ecovit VKK 6 à 656... page 65 groupes de pompe et séparateur hydraulique...

Plus en détail

LES CHAUDIERES A BUCHES

LES CHAUDIERES A BUCHES LES CHAUDIERES A BUCHES Descriptif de la technologie Ce sont les appareils qui permettent de tirer le meilleur parti du bois. On trouve aujourd'hui sur le marché différents types de chaudières à bûches

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques 8/FR www.caleffi.com Groupes de transfert pour installations solaires Copyright Caleffi Séries 8 9 MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE Fonction Avertissements Gamme de produits Caractéristiques

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

CHAUFFAGE URBAIN CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR SCDC. VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A.

CHAUFFAGE URBAIN CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR SCDC. VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A. CHAUFFAGE URBAIN SOCIETE CHAMBERIENNE DE DISTRIBUTION DE CHALEUR SCDC CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A. SIEBENBOUR SOMMAIRE

Plus en détail

Fiche produit GAS 210 ECO PRO ECO PRO. Chaudière à condensation compacte pour un rendement optimal

Fiche produit GAS 210 ECO PRO ECO PRO. Chaudière à condensation compacte pour un rendement optimal Fiche produit GAS 210 ECO PRO GAS 210 ECO PRO Chaudière à condensation compacte pour un rendement optimal Les points forts en résumé. GAS 210 ECO PRO Remeha GAS 210 ECO PRO La chaudière Gas 210 ECO Remeha

Plus en détail

Chaudières traditionnelles

Chaudières traditionnelles Gamme Chaudières Traditionnelles et Récupérateur à condensation TOTALECO Chaudières traditionnelles ATLANTIC GUILLOT offre une large gamme de chaudières acier à équiper de brûleur gaz ou fioul pour une

Plus en détail

COMMUNE DES CONTAMINES MONTJOIE 4 Route de Notre Dame de la Gorge 74170 LES CONTAMINES MONTJOIE Tél : 04.50.47.04.24. Devis

COMMUNE DES CONTAMINES MONTJOIE 4 Route de Notre Dame de la Gorge 74170 LES CONTAMINES MONTJOIE Tél : 04.50.47.04.24. Devis COMMUNE DES CONTAMINES MONTJOIE 4 Route de Notre Dame de la Gorge 74170 LES CONTAMINES MONTJOIE Tél : 04.50.47.04.24 Devis Marché passé selon la procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics)

Plus en détail

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente MAITRE DE L OUVRAGE Commune de Mairie 62170 Tél. : 03 21 1 46 56 E-mail : mairie.beaumerie@wanadoo.fr Reconstruction de la Salle Polyvalente D.C.E. Juin 2015 LOT PLOMBERIE SANITAIRE CHAUFFAGE V.M.C. Décomposition

Plus en détail

Systèmes de montage rapide pour chaudières au sol et chaudières murales

Systèmes de montage rapide pour chaudières au sol et chaudières murales Document technique de conception Systèmes de montage rapide pour chaudières au sol et chaudières murales Edition 0/000 F/L/B/CH Table des matières Systèmes de montage rapide Buderus................................

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

DPGF EPBP 2010 FOURNITURE ET POSE CLE EN MAIN DE MATERIEL PEDAGOGIQUE PLATINES Brevet Professionnel Equipements Sanitaires

DPGF EPBP 2010 FOURNITURE ET POSE CLE EN MAIN DE MATERIEL PEDAGOGIQUE PLATINES Brevet Professionnel Equipements Sanitaires DPGF EPBP 2010 FOURNITURE ET POSE CLE EN MAIN DE MATERIEL PEDAGOGIQUE PLATINES Brevet Professionnel Equipements Sanitaires CFA DE LA CHAMBRE DES METIERS DU VAL DE MARNE 24 AV RASPAIL 94100 ST MAUR DES

Plus en détail

Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F.

Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (D.P.G.F. Communauté de Communes de la Plaine de l Ain 143 rue du Château 01150 CHAZEY SUR AIN Construction d un bâtiment industriel de type atelier relais 01500 CHATEAU GAILLARD Décomposition du Prix Global et

Plus en détail

Chauffe bain mural à gaz Notice technique destinée à l INSTALLATEUR. Notice d emploi et d entretien destinée à l USAGER.

Chauffe bain mural à gaz Notice technique destinée à l INSTALLATEUR. Notice d emploi et d entretien destinée à l USAGER. Chauffe Bain gaz à Condensation Ind 06 Chauffe bain mural à gaz Notice technique destinée à l INSTALLATEUR. Notice d emploi et d entretien destinée à l USAGER. Généralités : Le Chauffe bain SERIE CBC à

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION

NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION 1 Cher client, Nous vous félicitons pour votre choix et l achat de la chaudière à chauffage central dernière technologie fabriquée par notre société. Vous venez d

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE N Désignation U Qté Prix Unitaire Montant HT 08 LOT CHAUFFAGE GAZ VENTILATION 08.1 OBJET 08.2 GENERALITE 08.2.5 Renseignements et documents à fournir : DOSSIER D'EXECUTION et DES OUVRAGES EXECUTES 08.2.5.2

Plus en détail

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur en logement > pompes à chaleur 113 Fonctionnement air/eau réversible Puissance De 6 à 24 kw Technologie Inverter Modulation de 30 à 140 % Gaz frigorifique R410 a Arcoa 2 Pompe à chaleur monobloc inverter

Plus en détail

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3

SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2. 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITÉS 2 1-1. Présentation de l'opération 2 1-2. Limites de prestations 2 2 - DESCRIPTION DES OUVRAGES 3 2-1. Groupe électrogène 3 2-2. Contrat de maintenance 5 MATH Ingénierie Page 1/5

Plus en détail

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY Lot n 07 - Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

HYDROGAZ. BALLON ECS 750 À 6 000 Litres

HYDROGAZ. BALLON ECS 750 À 6 000 Litres HYDROAZ BALLON S 750 À 6 000 Litres L Hydrogaz est un système performant de production d eau chaude semi-instantanée, intégrant directement un équipement gaz à haut rendement. Ce concept original et unique

Plus en détail

CTL Condensation. Chaufferies complètes acier fioul ou gaz. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT*

CTL Condensation. Chaufferies complètes acier fioul ou gaz. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT* CTL Condensation Chaufferies complètes acier fioul ou gaz www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT* SELON LA LOI DE FINANCES EN VIGUEUR *Crédit d impôt sur le prix de la chaufferie posée par un professionnel, hors

Plus en détail

Implantation des chaudières fioul

Implantation des chaudières fioul Implantation des chaudières fioul Fiche technique Edition février 2010 sommaire Le local p.2 L alimentation de la chaudière p.5 Les raccordements de la chaudière p.9 Glossaire p.11 Documents et contacts

Plus en détail

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI W W W. A T T A C K. S K CHAUDIÈRE À GAZÉIFICA- TION DU BOIS ATTACK DPX Chaudière à gazéification ATTACK DPX est disponible en trois versions: STRANDARD,

Plus en détail

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Simplicité et performance : Tant en nouvelles constructions qu'en remplacement La nouvelle gamme de chaudières gaz à condensation Initia Plus a été spécialement

Plus en détail

Chaudière GILLES bois déchiqueté

Chaudière GILLES bois déchiqueté Chaudière GILLES bois déchiqueté HPK-RA 20 à 145 kw Chaudières GILLES Plaquettes et granulés de bois HPK RA 20-145 kw La qualité de fabrication de la chaudière Gilles, tout en acier, lui permet d optimiser

Plus en détail

Travaux d Aménagement de la Mairie

Travaux d Aménagement de la Mairie Maître d'ouvrage COMMNE DE FRESNAY L EVÊQE 3, Rue de la Mairie 28 310 FRESNAY L EVÊQE Travaux d Aménagement de la Mairie 3, Rue de la Mairie 28 310 Fresnay l Evêque Phase PRO - DCE Lot n 5 : CHAFFAGE VENTILATION

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP

LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP 2006 1 Solubilité de l air dans l eau Les causes de la présence des gaz Effet de la présence des gaz L élimination des gaz Les différents systèmes de purge

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

LES POMPES DE CHAUFFAGE (1ER NIVEAU)

LES POMPES DE CHAUFFAGE (1ER NIVEAU) LES POMPES DE CHAUFFAGE (1ER NIVEAU) retour au sommaire LES POMPES DES CIRCUITS DE CHAUFFAGE (1ER NIVEAU) Les pompes des circuits de chauffage ont pour rôle de permettre la circulation de l eau de la chaudière

Plus en détail

Schémathèque MODULO. Modulonox Modulo Control Modulo K

Schémathèque MODULO. Modulonox Modulo Control Modulo K Schémathèque MODULO Modulonox Modulo Control Modulo K Version 2 Novembre 2004 2 Version 2 Novembre 2004 Sommaire Introduction 6 La qualité de l eau 8 Les équipements à prévoir en chaufferie 10 Légende

Plus en détail

Chaudière polycombustible bois-fioul. Solid 5000 W/WC SFU 17H SFU 17C T100. Notice d utilisation 6 720 801 504 (2014/03) T30.44069.

Chaudière polycombustible bois-fioul. Solid 5000 W/WC SFU 17H SFU 17C T100. Notice d utilisation 6 720 801 504 (2014/03) T30.44069. Chaudière polycombustible bois-fioul Solid 5000 W/WC SFU 17H SFU 17C T100 6 720 801 504 (2014/03) T30.44069.02 Notice d utilisation Madame, Monsieur, Vous avez choisi une chaudière polycombustible (bois/fioul)

Plus en détail

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU AW Aérothermie LIAISON HYDRAULIQUE Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible 6 C départ max Unités extérieures Unités intérieures NOUVEAU ans * garantie compresseur 6 C Radiateurs

Plus en détail

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION

LE CHAUFFAGE CENTRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULATION LE CHAUFFAGE CENRAL AU BOIS AVEC HYDROACCUMULAION Descriptif de la technologie L association d une chaudière turbo bois et d un ballon d hydroaccumulation est aujourd hui le meilleur système de chauffage

Plus en détail

siatherm D E VIS N 1 9 79 3 GÉNIE CLIMATIQUE service après-vente. contrat entretien - dèpannage DESCRIPTIF QUANTITATIF TRAVAUX DE CHAUFFAGE NT/CC

siatherm D E VIS N 1 9 79 3 GÉNIE CLIMATIQUE service après-vente. contrat entretien - dèpannage DESCRIPTIF QUANTITATIF TRAVAUX DE CHAUFFAGE NT/CC 8i GÉNIE CLIMATIQUE CHAUFFAGE - CLIMATISATION siatherm SIATHERM 14, rue de stalingrad 78500 sartrouville - tél. 01 39 14 11 11 service après-vente. contrat entretien - dèpannage INSTALLATEUR r ì PLOMBERIE

Plus en détail

IMPORTANT Faire retour du Bon de Garantie NOTICE TECHNIQUE. La chaleur haute fidélité MODELES GB.. S T30.9658.02

IMPORTANT Faire retour du Bon de Garantie NOTICE TECHNIQUE. La chaleur haute fidélité MODELES GB.. S T30.9658.02 IMPORTANT Faire retour du Bon de Garantie NOTICE TECHNIQUE La chaleur haute fidélité MODELES GB.. S T30.9658.02 SOMMAIRE I Pages GÉNÉRALITÉS SUR LA COMBUSTION DU BOIS 1. Combustion du bois 2 2. Influence

Plus en détail

Cahier des clauses techniques Particulières

Cahier des clauses techniques Particulières Cahier des clauses techniques Particulières REMPLACEMENT DES GENERATEURS GAZ LOT N 1 secteur 401 - Fleury Les Aubrais (45400) : HP 0506-17 et 19 rue Gabriel Péri 12 logements collectifs LOT N 2 - secteur

Plus en détail

BONUS Chaudière bois-bûches/option brûleur à granulés de bois à combustion inversée assistée par extracteur

BONUS Chaudière bois-bûches/option brûleur à granulés de bois à combustion inversée assistée par extracteur BONUS Chaudière bois-bûches/option brûleur à granulés de bois à combustion inversée assistée par extracteur Biomasse TRÈS HAUT RENDEMENT > 89 % CONFORME À LA NORME EN 303.5 - CLASSE 3 COMBUSTION OPTIMALE

Plus en détail

VERSION CHEMINÉE OU VENTOUSE

VERSION CHEMINÉE OU VENTOUSE Aqualia Chaudières murales AQUALIA CHAUFFAGE SEUL 2 MODÈLES DE 9 À 24 KW AQUALIA PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ (MURAL OU SOL) 4 MODÈLES DE 9 À 24 KW GARANTIE 2 ANS AQUALIA MI

Plus en détail

Fiche commerciale. Chauffage. Efficacité et confort optimal pour le chauffage des bâtiments de grands volumes. www.france-air.com

Fiche commerciale. Chauffage. Efficacité et confort optimal pour le chauffage des bâtiments de grands volumes. www.france-air.com Fiche commerciale Chauffage Efficacité et confort optimal pour le chauffage des bâtiments de grands volumes Chauffage Direct @ccess gaine radiante avec brûleur gaz à l extérieur avantages Esthétique. 250

Plus en détail

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL Ecs 300LT CAPTEUR SoL 1 Pose du Capteur Manuel d installation et utilisation Le capteur se pose à 80 cm de profondeur, il doit être installé dans le sol et sera recouvert de terre.(tolérance du terrassement

Plus en détail

CHAUDIÈRES COLLECTIVES

CHAUDIÈRES COLLECTIVES CHAUDIÈRES COLLECTIVES 32 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat GUIDE DE CHOIX VOUS SOUHAITEZ MAÎTRISER LES ESSENTIELS

Plus en détail

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées.

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Gaz 7000 WT WBN 4C O B4 N WBN 4C R B4 N Chauffage + eau chaude sanitaire stratifiée par ballon intégré Les

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz FICHE TECHNIQUE Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 4 5 CONNAÎTRE > Réseau d eau froide > Réseau d eau chaude > Réseau de gaz REGARDER > Réseau d eau ENTRETENIR - AMÉLIORER > Contrat d entretien

Plus en détail

Le nec plus ultra en termes de centrales de traitement d air : combustion directe et combustion indirecte

Le nec plus ultra en termes de centrales de traitement d air : combustion directe et combustion indirecte KLIMAT Le nec plus ultra en termes de centrales de traitement d air : combustion directe et combustion indirecte Mark possède une série de centrales de traitement d air qui peuvent être utilisées dans

Plus en détail

Kit PLANCHER CHAUFFANT SUNAMBIANCE PILOTE Réf. PC SP

Kit PLANCHER CHAUFFANT SUNAMBIANCE PILOTE Réf. PC SP Kit PLANCHER CHAUFFANT SUNAMBIANCE PILOTE Réf. PC SP Document n 1179-1~0IKI0250 12/05/2004 FR Notice de référence A conserver par l utilisateur pour consultation ultérieure Présentation du matériel Instruction

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

Descriptif. Fonctions. Caractéristiques. Applications. Tests

Descriptif. Fonctions. Caractéristiques. Applications. Tests Vanne de régulation permettant le maintien de la pression amont ou la décharge d une pression excessive. Fonctions Transférer les excédents d un réseau (amont) vers un réseau (aval) à plus faible pression,

Plus en détail

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Récupérateurs de chaleur thermodynamiques Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Stop au gaspillage! La consommation d énergie des chauffe-eaux représente une part croissante

Plus en détail

Chauffage de Grands Volumes. Chauffage. par Rayonnement. Tubes radiants. Panneaux rayonnants

Chauffage de Grands Volumes. Chauffage. par Rayonnement. Tubes radiants. Panneaux rayonnants Chauffage de Grands Volumes Chauffage par Rayonnement Tubes radiants Panneaux rayonnants SRP Panneaux Rayonnants lumineux Caractéristiques Adaptés aux locaux mal isolés Montée en température immédiate

Plus en détail

PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE

PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE HYDRAPAC PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE modèles de pompes à chaleur air/eau de à 6 kw (jusqu à 8 kw en parallèle) modèles de ballons de 5 à L Régulation

Plus en détail

Systèmes aurotherm. Chauffe Eau Solaire Individuel (CESI) Système Solaire Combiné (SSC)

Systèmes aurotherm. Chauffe Eau Solaire Individuel (CESI) Système Solaire Combiné (SSC) Systèmes aurotherm Chauffe Eau Solaire Individuel (CESI) Système Solaire Combiné (SSC) Le soleil, une énergie propre et renouvelable Les aurotherm 300, 400 et 700 fonctionnent avec les capteurs plans VFK

Plus en détail

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DESCRIPTION D UN CIRCUIT DE CHAUFFAGE A EAU CHAUDE LE SENS DE LA PENTE LE RADIATEUR EN FONTE

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

équipement chaudière Encombrement : B A

équipement chaudière Encombrement : B A Vannes mélangeuses LAITON P.231 Montage facile la vanne est équipée d'oreilles taraudées qui permettent différents montages du servomoteur. Fiabilité du laiton pour conserver les qualités mécaniques du

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ECOLE EMILE GERBAULT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 22 MARS 2010 DIRECTION DES BÂTIMENTS 6 place François Mitterrand Tél : 02 47 45.85.85 37270 MONTLOUIS SUR LOIRE Fax : 02 47 45.15.74 CHAUFFAGE

Plus en détail

Auréa. Auréa Système. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire auto-vidangeable

Auréa. Auréa Système. Les solutions solaires. Chauffe-Eau Solaire. Combiné Solaire Pulsatoire 90% Système solaire auto-vidangeable Les solutions s pour l Eau Chaude ou le Chauffage Auréa Chauffe-Eau Solaire N 0-7S84 F Système auto-vidangeable et ANTI-SURCHAUFFE Avec Auréa PAC 90% Jusqu à d énergie Gratuite pour votre ECS Auréa Système

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF

AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF 1408 AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF 14 rue de Lesquerde 66 220 SAINT PAUL DE FENOUILLET Maître d'ouvrage Architecte COMMUNAUTÉ

Plus en détail

DOMIproject D Chaudière murale gaz basse température 24 kw

DOMIproject D Chaudière murale gaz basse température 24 kw CHAUDIÈRE BASSE température > > DOMIproject D Chaudière murale gaz basse température 24 kw Chauffage & ECS Instantanée > Performance > Simplicité & Fiabilité > économique & évolutive DOMIproject D Le confort

Plus en détail

Notice de montage et de maintenance VITOTRONIC 100 VITOTRONIC 333. Vitotronic 100, type GC1. Régulation numérique de chaudière

Notice de montage et de maintenance VITOTRONIC 100 VITOTRONIC 333. Vitotronic 100, type GC1. Régulation numérique de chaudière Notice de montage et de maintenance Vitotronic 100, type GC1 Régulation numérique de chaudière Vitotronic 333, type MW1 Régulation numérique de cascade en fonction de la température extérieure Remarques

Plus en détail

VIESMANN. Notice de montage VITODENS 333. Vitodens 333 type WS3B Chaudière compacte gaz à condensation de 4,2 à 19 kw au gaz naturel et propane

VIESMANN. Notice de montage VITODENS 333. Vitodens 333 type WS3B Chaudière compacte gaz à condensation de 4,2 à 19 kw au gaz naturel et propane Notice de montage VIESMANN Vitodens 333 type WS3B Chaudière compacte gaz à condensation de 4,2 à 19 kw au gaz naturel et propane VITODENS 333 12/2005 Consignes de sécurité Respecter scrupuleusement ces

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot : CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot : CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot : CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION Objet du marché : REMPLACEMENT DU GROUPE FROID LABO II INRA SITE DE THEIX 63122 Saint-Genès

Plus en détail

Chaudières gaz à condensation VITODENS 100-W. climat d innovation

Chaudières gaz à condensation VITODENS 100-W. climat d innovation Chaudières gaz à condensation VITODENS 100-W climat d innovation Vitodens 100-W Performances, longévité, prix séduisant 2/3 VITODENS 100-W Performances, longévité, prix séduisant Vous cherchez une chaudière

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

made in Italy C 310-01 Nias condensing Chaudières murales à condensation avec ballon à accumulation EMEA

made in Italy C 310-01 Nias condensing Chaudières murales à condensation avec ballon à accumulation EMEA C 310-01 made in Italy Nias condensing Chaudières murales à condensation avec ballon à accumulation FR EMEA Chaudières murales à condensation avec ballon à accumulation Nias CONDENSING Haut rendement Faibles

Plus en détail

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 03.02 BASE DE CHOIX ET CALCUL...29 03.03 QUALITE DES INSTALLATIONS...29 03.03.01 Matériels...29 03.03.02 Installations électriques...30

Plus en détail

Chaudières murales gaz à condensation. CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré

Chaudières murales gaz à condensation. CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré Chaudières murales gaz à condensation CGB : Chauffage seul CGB-K : Mixte instantanée CGS, CGW : Mixte avec ballon intégré Les avantages de la gamme WOLF Crédit d Impôt 13 % Une gamme étendue : 14 modèles

Plus en détail

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA

C 249-03. made in Italy. Tahiti Dual. Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul EMEA C 249-03 made in Italy Tahiti Dual Chaudières murales à gaz mixtes instantanées et chauffage seul FR EMEA Chaudières murales à gaz mixtes Tahiti Dual FIABILITÉ SÉCURITÉ FACILITÉ D UTILISATION ET D ENTRETIEN

Plus en détail