RAPPORT DE STAGE-OUVRIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE STAGE-OUVRIER"

Transcription

1 FALLET Laurent Groupe INSA 1 RAPPORT DE STAGE-OUVRIER Mécanobloc, Dourdan, 91 ( Essonne ) Août

2 Sommaire Page Remerciements Présentation de l entreprise Les produits et les clients... 6 Introduction au stage.. 9 Organigramme de la branche Production Atelier Aluminium Atelier Serrurerie.. 11 Atelier Peinture Atelier Menuiserie 13 Gestion du flux d information.. 14 Un peu de vocabulaire.. 14 La condition d ouvrier dans l entreprise.. 15 I Les conditions de travail. 15 1) Les 35 heures 15 2) Les horaires. 15 3) Les pauses 15 4) Les locaux 15 5) Le salaire ) La sécurité 16 7) Le confort. 16 II - Les rapports sociaux ) Entre ouvriers ) Entre chefs et ouvriers ) Le dialogue syndical 17 4) La répartition hommes/femmes 17 III La perspective de l ouvrier ) L'image sociale de l'ouvrier dans l'entreprise ) L'intérêt du métier en lui-même Conclusion Annexe : Fascicule décrivant la cloison PM

3 Remerciements Tout d abord je remercie M. CHAUDRON, PDG de Mécanobloc, de m avoir accepté dans son entreprise et accordé un entretien. Je tiens à remercier mon maître de stage, Claude BOYER, directeur de production, de m avoir permis de faire ce stage au sein de son service. Ainsi que Eric CAVERS, pour avoir pris son relais lors de ses vacances. J adresse aussi mes remerciements aux chefs d ateliers qui m ont accepté et intégré parmi les ouvriers. Enfin un clin d œil à tous les ouvriers avec qui j ai travaillé, et à Ryan KERMORGANT, élève-ingénieur tout comme moi. 3

4 Présentation de l entreprise L entreprise MECANOBLOC, qui existe depuis 1979, fabrique et met en œuvre des cloisons amovibles et des stores que l on trouve dans de nombreux bureaux, usines et laboratoires. De plus, depuis deux ans, l entreprise est associée au groupe Clestra qui travaille aussi dans ce domaine d activité. Cependant Clestra propose un autre type de cloisons, à savoir des cloisons fixes de haute gamme, et des cloisons coupe-feu. La demande du client étant spécifique à chaque affaire, l entreprise propose, parmi sa gamme de produits, une solution d aménagement étudiée avec le bureau d étude. Non seulement le client choisit son type de produit ( type de cloison, vitrage, porte, stores ) mais aussi son coloris, sa nature de fabrication et ses dimensions. Le travail à effectuer dans les différents ateliers est donc identique tout au long d un chantier, mais unique sur toutes les affaires à traiter. Il arrive parfois qu il y ait des demandes de prototypes ; dans ce cas la cellule recherche et développement met en œuvre une gestion de projet afin de définir un nouveau type de cloison. Bâtiment Mécanobloc à Dourdan ( 91 ) Pour répondre aux demandes de ses clients, Mécanobloc dispose d une usine située à Dourdan, en Essonne (voir ci-dessus). Ce lieu est relativement stratégique par sa situation géographique : la majorité des chantiers sont à destination de la région parisienne, lieu indiqué pour l accueil des bureaux de grandes sociétés. 4

5 Dourdan Situation de Dourdan : à 50 km de Paris L usine de Dourdan dispose d un atelier d aluminium, où l ossature des cloisons est équipée et débitée, d une chaîne de laquage ainsi que des ateliers de menuiserie et de serrurerie. L ensemble de l effectif pour l année 2000 s élève à 177 personnes. Notons également que Mécanobloc dispose d une douzaine de conducteurs de travaux, qui sont propres à l entreprise et qui lui permettent de coordonner la réalisation des chantiers avec les différents intervenants ( clients, architectes, acteurs de travaux annexes ). Ils rendent aussi possible le bon déroulement du chantier en terme de délais et de mise en œuvre. Mécanobloc réalise ainsi un chiffre d affaire de 290 millions de francs, chiffre à la hausse depuis la création de l entreprise. Son effectif est aussi en progression, avec de ce fait une proportion d ouvriers récemment employés élevée. Mécanobloc est dirigé par M. Jean-Paul CHAUDRON, PDG de cette Société Anonyme au capital de De plus, la société dispose de services complémentaires décentralisés au sein de filiales diverses, telles que : - Le département MECASERVICES ( Maintenance de cloisons ). - MECACLEAN ( Cloisonnement de salles blanches, planchers techniques ). - MECARAY ( Fabrication de stores vénitiens à intégrer ou non dans les cloisons modulaires, de stores à bandes verticales ). 5

6 - MECANOBLOC INSIDE SA ( Délégation de l activité Mécanobloc sur la Région Rhône-Alpes ). - MECANOBLOC SUD-OUEST ( Délégation de l activité de Mécanobloc sur la Région Sud-ouest ). Implantation des revendeurs Mécanobloc en France On peut observer que la répartition est assez uniforme dans l ensemble du territoire français. Cela permet de pouvoir répondre aux demandes se présentant dans toutes les régions de France, ce qui rend Mécanobloc n 1 français dans son domaine. Le marché visé par Mécanobloc est actuellement national, mais si jamais une crise se produisait, le marché des Etats-Unis serait encore à exploiter. Les produits & Les clients Pour avoir un aperçu du produit fini créé par Mécanobloc et installé par divers corps de métiers compétents, voici quelques exemples de chantiers : 6

7 La Société Générale est un des chantiers les plus importants traités à ce jour. Il se situe à La Défense, dans les Hautsde-Seine ( 92 ). Le chiffre d affaire de ce chantier s élève à 45 MF. Ci-dessus, des cloisons comportant des vitrages avec stores incorporés, ainsi que des portes, simples ou doubles. Chantier se situant également à La Défense, dans la Tour Egée, d une importance de 20 MF. Ci-dessus, cloisons vitrées opaques à isolation phonique (pour salles de réunions par ex.). Page suivante, le chantier de La Fédération Continentale, Paris 9 ème. 7

8 Effets de styles possibles, coloris de panneaux variés, le tout monté entre sol fini et plafond fini. Bureau avec porte, imposte, vitrage latéral et cimaise accroche-tableaux. Guichet de la Poste Les chantiers sont donc d importances très diverses, allant de francs à 40 millions de francs. D autres références peuvent être citées, telles que le siège de Renault à Boulogne ( 5,5 MF ) ou encore AXA Corporate Solutions ( 8,5 MF ). 8

9 Introduction Le service production est divisé en plusieurs entités : (voir page suivante) - Le côté technique ( bureau d études ) ; - Les stocks et magasins ( Aluminium et fournitures diverses ) ; - Enfin les ateliers. Les ateliers se répartissent ainsi : L atelier Aluminium : des profils de poutres, couvre-joints, départs murs sont découpés. Les quantités des différents produits sont indiqués sur des feuilles de commande provenant directement du bureau d études, qui a auparavant réalisé des plans complets à l aide du logiciel Logitram. Chaque commande est ensuite palettisée puis expédiée par le service Transport. L atelier Peinture : réception des commandes internes, dégraissage dans une cuve de vapeur de trichloréthylène, puis disposition sur un rail de peinture. La peinture est de type époxy, c est à dire que c est une poudre qui est attirée par électrostatisme sur la pièce. Cela permet la peinte d objets comportant des rainures, et autres plans inaccessibles à la peinture liquide. De plus l épaisseur est identique en tous points de la pièce. La dureté de cette peinture est due à la cuisson de la pièce dans un four à 250 C environ. L atelier Menuiserie : deux types de travaux s effectuent dans cet atelier. D un côté, la fabrication totale de portes (à partir d un plan brut), et de l autre la réception de portes prédécoupées auxquelles doivent être équipées les paumelles, charnières Les commandes "hors-normes" (bureaux, étagères) sont effectuées par un ouvrier hautement qualifié. L atelier Serrurerie : cet atelier est un peu particulier, car la diversité des pièces à réaliser est énorme. Par exemple : grillages, rampes métalliques, pièces de petites surfaces, mise en forme (pliage). Tous les ouvriers de cet atelier possèdent des qualifications en soudure. La maintenance des machines (perceuses, scies, presses ) est effectuée en serrurerie du fait de leur proximité aux machines. La chance qui m a été offerte dans ce stage fût de pouvoir passer du temps dans ces 4 ateliers, en prenant part à l activité quotidienne de ces ouvriers. Pour mieux situer les différents ateliers et services dans l entreprise, j ai joint en page suivante l organigramme de la production, dirigée par Claude BOYER. Et puisqu un beau dessin vaut mieux qu un long discours, je présenterai les opérations effectuées par des macrogammes. Cette méthode permet de mieux cerner les relations entre les différents ateliers. 9

10 Ici enlever la page et insérer celle de l organigramme de l entreprise 10

11 Oui Atelier Aluminium ( 10 à 12 personnes ) Feuille de commande (article, quantité, ) Récupération de chutes possible? Assez de produit en stock? Déduction sur la feuille de stock/commande Non Oui Non Approvisionnement dans le stock aluminium Découpe à la scie circulaire automatique Commande au fournisseur Réalisation de chanfreins sur les couvre-joints Peinture Emballage en film plastique Palettisation Expédition Atelier Serrurerie ( 5 à 6 personnes ) Commande Etude commune ouvrier-chef pour savoir comment traiter la commande spécifique (manière de procéder, matériaux, ) Défaut de fabrication Réalisation (soudure, meulage, pliage de tôles) Pièce non valable Tests (résistance, utilité ) Expédition 11 Peinture

12 Atelier Peinture ( 4 à 5 personnes ) Feuilles de commande (article, quantité, couleur ) D où vient le produit brut? Atelier Aluminium Stock Aluminium Peinture : RAL approvisionné? Non Commande fournisseur Oui Dégraissage (30 min à 2 heures) Accrochage au rail Mise en marche de la cabine Cycle de projection de poudre Seconde couche Cuisson au four Décrochage Emballage Expédition directe OU retour Aluminium Il est utile de souligner que de fréquents contrôles qualité sont effectués après chaque étape ; dans ce milieu, la graisse, les traces de doigts, toute salissure peut être à l origine d un défaut. Il y a donc une manipulation des pièces avant et après laquage qui demande une certaine habileté et délicatesse. 12

13 Atelier Menuiserie ( 9 à 10 personnes ) Feuille de commande Oui Commande importante? ( >50 portes? ) Non Commande à un fournisseur extérieur Non Découpe planche de départ Chutes ou stock non utilisé? Oui Récupération Collage du stratifié Vérification des portes Colle blanche Pressage à chaud ( 1 h ) Recoupe de la porte aux dimensions exactes Colle néoprène Perçage têtières et encoches pour gonds Pose des serrures, vissage serrurerie gâches serrures magasin peinture paumelles Emballage, expédition La fabrication de portes est l activité principale de cet atelier. Mais la menuiserie se charge aussi de la découpe de panneaux d aggloméré présents dans les cloisons. Les portes sont parfois accompagnées d impostes ( planche se logeant entre le haut de la porte et le plafond). Si les portes sont doubles, il y a des "ouvrants", "fixes" ou "semi-fixes". Des variantes sont possibles sur les portes, à savoir un oculus ( pour faire une porte-fenêtre ) ou des gâches électriques. 13

14 La gestion du flux d information En regardant les macrogammes précédents, on s aperçoit rapidement de la simplicité et de la simplicité de la tâche à effectuer. Ceci est un premier aspect du travail d ouvrier : chaque action est simple, détachable de son ensemble, et facilement vérifiable. De plus on remarque que une similitude entre tous les macrogammes, que je résumerai ainsi : Feuille de commande Ordonnancement du chef d atelier OUVRIER Stock (débit, chutes) Produit fini L ouvrier est au centre, il est l acteur principal de la production. C est la raison pour laquelle ce métier est indispensable et ne disparaîtra probablement jamais. Pour effectuer certaines tâches, la présence de l homme est primordiale. Un peu de vocabulaire Gâche : morceau de métal plat qui guide les parties mobiles de la serrure (loquet et verrou). Huisserie : bâti formant l encadrement d une porte, composée de 3 pièces (2 latérales et une transversale supérieure). Paumelle : charnière en métal réunissant le gond d une porte à l huisserie. Têtière : terme technique désignant la cavité où l on insère la serrure lors du montage de la porte. 14

15 La condition d ouvrier dans l entreprise I - Les conditions de travail : 1) Les 35 heures : Le passage aux 35 heures est progressif, et Mécanobloc a préféré la solution d une semaine de 37 heures, avec une journée de RTT par mois. Cette journée est prise d un commun accord ente l ouvrier et son chef d atelier, en essayant d adapter les congés en fonction du travail à effectuer. 2) Les horaires : Les ateliers de menuiserie et de serrurerie fonctionnent à horaires fixes ; la matinée débute à 8h et se termine à 12h, puis l après-midi de 13h à 16h30. Pour totaliser 37 heures à la fin de la semaine, le vendredi la journée se termine à 16h. Mécanobloc ne disposant pas de chaînes ou de machines tournant 24h/24, la quasi-totalité des ouvriers respectent ces horaires. Il n y a pas d horaires en 2/8 ou 3/8, ni d équipes de nuit. Cependant, la cabine de peinture et les scies n étant rentables que si elles fonctionnent, il est nécessaire de placer des ouvriers pour s en occuper pendant la pause déjeuner et jusqu à 18h. Chaque semaine et par roulement, une paire d ouvrier décale ses horaires : 9h30 13h et 14h 18h. Les machines ne sont ainsi pas stoppées, et la production continue. Ceci est très important pour le four, qui consomme énormément de gaz pour être maintenu à la bonne température. 3) Les pauses : Deux pauses de 10 minutes sont accordées par jour ; une le matin à 9h50 ou 10h, et une autre à 14h50 ou 15h. 4) Les locaux : Les commodités sont présentes dans tous les ateliers (lavabos, toilettes). Un local à proximité contient une machine à café, un distributeur de boissons chaudes ou fraîches, ce qui est très agréable été comme hiver. Le tout est d une propreté extrême, étant nettoyé tous les jours. 5) Le salaire : Parmi les ouvriers, des distinctions existent. Il y a les ouvriers spécialisés (OS), les ouvriers qualifiés, hautement qualifiés Un rapport de hiérarchie assez faible dans le milieu des ouvriers, comparé à celui du chef d atelier. Tous les ouvriers sont considérés au même plan, sous la tutelle du responsable. Les salaires sont majoritairement bas, ceci avec des disparités parfois élevées. Les ouvriers nouvellement arrivés sans qualifications démarrent avec un salaire équivalent au SMIC. Ensuite les salaires augmentent avec l ancienneté. Des primes sont aussi prévues en fonction du taux de jours ouvrables travaillés. Cette prime, versée en deux fois à Noël et en juillet, et supérieure à un mois de salaire. L évolution par le biais de stages ou de formation est possible, notamment pour passer son brevet de cariste. Les chariots élévateurs sont très souvent utilisés pour déplacer des palettes ou vider les bennes de chutes. 15

16 6) Cette entreprise travaillant dans le secteur de l aménagement et du bâtiment, aucun matériau ou machine manipulés ne sont inoffensifs. Il est nécessaire d être sans cesse vigilant, que ce soit pour soi-même ou pour les autres. Transporter une poutrelle en aluminium de 6 mètres comporte des risques. D autre part certaines pièces sont stockées en hauteur ; tout cela implique le port de chaussures de sécurité pour toute personne déambulant dans l atelier. Ainsi tous les stagiaires, intérimaires et ouvriers en portaient. Du côté découpe d aluminium, les scies sont très bruyantes et les casques anti-bruit ou boules quiès sont nécessaires. Ces dernières sont à disposition dans un distributeur gratuit du local. Les gants en laines permettent d éviter bien des coupures dues aux copeaux d aluminium. Toutes les machines disposent également d un bouton d arrêt d urgence, le «bouton rouge». Dans l atelier peinture les ouvriers peuvent avoir des gants spéciaux résistants à la chaleur pour éviter de se brûler en sortant des pièces du dégraissage ou du four. Un autre aspect "sécurité" moins évident concerne la santé musculaire des ouvriers. Malgré un réel effort pour minimiser la manipulation des pièces lourdes ou faciliter leur transport grâce à des chariots ou transpalettes, l effort physique est nécessaire. Des pièces de 5 kg sont souvent emboîtées les une dans les autres, et les prendre une par une ne serait pas rentable. C est pourquoi des panneaux d affichage indiquent comment soulever des masses du sol, comment se baisser et se relever sans faire souffrir le dos. En arrivant dans un atelier, on remarque rapidement que les ouvriers ont mis en place des méthodes pour porter une porte (qui pèse de 20 à 35 kg) ou autres pièces En effet ces méthodes permettent de porter mieux et plus, et surtout à plusieurs. Car la synchronisation entre 2 ouvriers est la clé du rendement. C est pourquoi dès mon arrivée, ces astuces m ont été données, et le travail en est vraiment facilité. La pharmacie : Chaque atelier dispose de sa propre armoire à pharmacie, contenant des désinfectants, des pansements, tous accessoires de premier secours. Seul le chef d atelier, après avoir enfilé des gants peut prodiguer des soins. 7) Le confort : La notion de confort rejoint ici celle de la sécurité, car le confort dont on parle est celui du travail, non des temps libres. Il a été défini des zones de confort et d atteinte pour les postes où le travail s effectue avec les mains. En effet, il est contraignant d avoir les bras tendus ou levés, ou de rester immobile dans une zone de travail «étriquée». Ainsi tout a été mis en place pour éviter d avoir le dos courbé, le cou ou le tronc tordu De même il faut pouvoir se mouvoir sans être gêné ou heurté par des éléments fixes ou mobiles. Ceci est fondamental si l on désire que les ouvriers ne soient pas dans des conditions de travail désagréables. Pour utiliser des machines et rester disponible des bras, des commandes à pieds ont été installées. Les postes de soudure disposent de hottes aspirantes pour minimiser la gêne occasionnée par les fumées. Le restaurant d entreprise : La pause déjeuner ne durant qu une heure, le PDG a construit un self-restaurant accessible à tous les salariés de Mécanobloc. La plupart des ouvriers y déjeunent, ne disposant pas de véhicule ou d assez de temps pour rentrer chez eux. Une personne est responsable de l acheminement de la nourriture (commandée à l extérieur) et de sa bonne distribution. Il est aussi possible d apporter sa propre nourriture. 16

17 II Les rapports sociaux : 1) Entre ouvriers : Dans l ensemble, je dirais que les rapports sont amicaux et très entretenus, de par la vie professionnelle commune ou la proximité du logement. On s aperçoit rapidement des habitudes prises ; arrivée 10 à 15 minutes avant l horaire de travail pour se saluer, boire un café, discuter Le moment des pauses est toujours propice à des discussions animées, traitant sur des sujets de vie privée ou de personnes extérieures, du monde environnant. Ces pauses permettent de se relaxer, d avoir des contacts autre que par l intermédiaire du travail. Il est vrai que les sujets de discussions sont parfois légers, mais rire de quelques blagues permet de reprendre son souffle et de sortir de la routine hebdomadaire Pour ce qui est du travail à effectuer, l entraide est le maître mot. Si la cadence sur une machine diminue, il y a toujours quelqu un pour venir prêter main forte, et finir la commande à temps. 2) Entre chefs et ouvriers : "Le chef donne les ordres, l ouvrier les reçoit et les exécute". Ce schéma de base est rarement respecté. En effet, l ouvrier connaît son métier, ses outils et les opérations qu il a à effectuer. Les relations avec les chefs d atelier concernent toujours des problèmes imprévus ou des décisions importantes. Par exemple, la commande d un fournisseur n est toujours pas arrivée, ou alors une série de pièce est défectueuse En général le problème à l origine de la discussion met «sous tension» un des deux interlocuteurs, qui a tout de suite tendance à être plus nerveux ou agressif. Les délais et la qualité sont des sujets récurrents, à l origine de conflits. Ceci dit, une approche professionnelle et un certain recul face au problème permet de le résoudre efficacement. C est pourquoi on observe un respect mutuel, sans signe distinctif de supériorité à l origine du dirigeant, même si la décision finale émane toujours de sa part. 3) Le dialogue syndical : La chose la plus étonnante au niveau social à Mécanobloc est l absence de Comité d Entreprise. La taille de l entreprise impose au niveau légal d en avoir un mais le PDG a décider de faire voter ses salariés. Sa politique est de faciliter la vie de ses employés, donc il a mis à leur disposition tous les services que ceux-ci désiraient. Un voyage est même organisé tous les ans dans une région de France, avec un planning d activités. Tous les ouvriers y sont conviés, et ceci gratuitement. Le restaurant d entreprise fait bénéficier de tarifs réduits à ses clients, et la santé générale de l entreprise est bonne. Voilà pourquoi le vote des salariés a mené à l élection de représentants du personnel, qui se substituent au CE. Les échos que j ai eu de ce système ont toujours été les mêmes : c est la meilleure solution. Pourquoi donc? Tout simplement car la somme que devrait verser le PDG au CE serait inférieure à celle qu il verse actuellement pour la totalité des services qu il a mis en œuvre. Le dialogue social passe donc bien, grâce à un PDG à l écoute de son personnel. Il sait aussi motiver ses salariés, être un «entraîneur». Il n y a qu ainsi qu une entreprise peut réussir à sortir du lot et écarter ses concurrents, en ayant une vie interne basée sur le dialogue et l intérêt commun. 4) La répartition hommes/femmes : Dans les ateliers ne travaillent aucune femme. Cela est compréhensible du fait que le travail est quelques fois pénible physiquement. Cependant elles sont en relation avec les ouvriers qui sont chargés des maquettes ou des bureaux en démonstration. 17

18 III La perspective d ouvrier : 1) L image sociale de l ouvrier dans l entreprise : les ouvriers forment une entité indispensable dans une usine. Leurs liens avec le personnel hiérarchiquement supérieur est du au pouvoir décisionnel de ces derniers sur leur travail. Malgré tout, leurs relations professionnelles ne sont jamais directes. Ainsi les conversations que l on entend traitent soit de grandes généralités sur l entreprise, soit de leur vie privée. 2) L intérêt du métier en lui-même : Lors d un petit sondage interne, j ai eu connaissance de l ancienneté des ouvriers dans l entreprise. Mécanobloc étant en expansion, la majorité du personnel ouvrier y est embauchée depuis moins de 5 ans, mais on y trouve tout de même des «anciens» (Dans ce terme il n y a aucune connotation d âge, seulement d ancienneté dans l entreprise). Discuter avec les personnes depuis longtemps dans l entreprise est très enrichissant. On y apprend plus de choses qu on ne le pense, que ce soit sur l entreprise elle-même ou sur le métier exercé. Seulement on peut se demander si le travail d ouvrier à long terme permet de s épanouir dans sa vie professionnelle. En effet, l aspect lassant et répétitif crée une routine fatigante pour l esprit, non créative. Malgré tout, les plus anciens ouvriers de Mécanobloc ont un statut particulier ; non dans l organigramme, mais dans l atelier. Le respect émanant des autres ouvriers est évident, et en cas de problème, on fait toujours appel aux plus compétents pour récupérer la pièce. De part leur connaissance du métier, les commandes les plus ardues sont confiées aux ouvriers les plus habitués ; c est ainsi que la routine disparaît. La tâche confiée à un ancien par le chef d atelier est toujours plus complexe, ou alors nécessite un soin particulier. Ainsi leur rendement est meilleur, et la qualité au final est aussi remarquable. 18

19 Conclusion Tout d abord je dois dire que ce stage fut une réussite. Les enseignements que j en ai tiré me serviront inéluctablement dans mon futur emploi, où la face sociale est aussi (si ce n est plus) importante que le côté technique. De nos jours le rôle d un ingénieur est de gérer son équipe, de faire du management. Or pour pourvoir diriger, guider les ouvriers vers les bons objectifs, il est nécessaire d être passé de l autre coté de la barrière. Ce stage m a montré que la gestion d une équipe d ouvriers est possible dans une bonne entente, ou tout au moins par un intéressement aux résultats de l entreprise. Je suis conscient que l usine dans laquelle j ai effectué mon stage avait une santé financière excellente, ce qui lui permet de rendre la vie de ses ouvriers moins pénible. Car le salaire n est pas toujours proportionnel à la peine, et le dédommagement reçu à la fin de mon stage m a montré non seulement la valeur de l argent, mais aussi celui du labeur. Les ingénieurs s accordent sur un point au niveau de la supervision des ouvriers ; pour se faire prendre au sérieux, il est nécessaire de parler, d expliquer, de montrer les tâches à accomplir. Or cela ne se fait que par le biais de l apprentissage de la base, puis des notions plus abstraites et immatérielles. Laurent FALLET 19

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

FINE & LÉGÈRE Texto / /

FINE & LÉGÈRE Texto / / 2 Finesse, lignes épurées et sobriété esthétique caractérisent le nouveau concept de cloison Texto. Innovante et performante, Texto est simple et rapide à mettre en oeuvre. Elle offre de multiples finitions

Plus en détail

Métropolines 2 / / 2

Métropolines 2 / / 2 Métropolines 2 / / 2 Systèmes intercontemporains, pragmatiques, clairs Métropolines 2 : un nouveau système de cloison multiple, fonctionnel et pragmatique qui permet de réaliser tous les scénarios et de

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

FERMACELL Montage en doublage sur ossature

FERMACELL Montage en doublage sur ossature sur ossature Domaines d application Le système de doublage sur ossature FERMACELL consiste en une demi-cloison permettant de doubler un ouvrage maçonné existant de façon à en améliorer les performances

Plus en détail

Poseuse de systèmes intérieurs

Poseuse de systèmes intérieurs Poseuse de systèmes intérieurs Le plan de formation des apprentissages (poseuse de systèmes intérieurs) Les tâches du métier de poseuse de systèmes intérieurs Tâche 1 : Tâche 2 : Tâche 3 : Tâche 4 :

Plus en détail

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier.

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier. serrurierv2 Page 1 sur 8 SERRURIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Construction 45.2 Amiante Acier Mécanique Benzène dans mélange d'hydrocarbures Chrome

Plus en détail

PF 30 PF 60 CF 30 - CF 60 CF 90 CF 120 BROCHURE TECHNIQUE

PF 30 PF 60 CF 30 - CF 60 CF 90 CF 120 BROCHURE TECHNIQUE PF 30 PF 60 CF 30 - CF 60 CF 90 CF 120 BROCHURE TECHNIQUE SOMMAIRE : Descriptif technique pages 2 5 Descriptif technique pages 6 9 Descriptif technique pages 10 12 Pare-flammes 30 pages 13-20 Coupe-feu

Plus en détail

LES MENUISERIES INTÉRIEURES

LES MENUISERIES INTÉRIEURES Les portes intérieures Seuls les ouvrages relatifs aux portes intérieures sont décrits ci-après. Pour la description des pièces de bois (montant, traverse ) et des accessoires de quincaillerie (paumelle,

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE DU PERSONNEL

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE DU PERSONNEL PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE DU PERSONNEL SOMMAIRE 1. CONSTRUCTION... 3 1.1 MESURES D HYGIENE... 3 1.1.1 Eclairage Art. R.4213-2 et suivants / Art. R.4223-1 et suivants... 3 1.1.2 Aération - assainissement

Plus en détail

nous voulons être une référence

nous voulons être une référence L e s e n s d e l o u v e r t u r e Plus qu un nom, nous voulons être 1971 Création à Cours la Ville d une entreprise spécialisée dans les huisseries métalliques par Paul Malerba et Jean-Jacques Dugelet.

Plus en détail

Parties communes et services

Parties communes et services Parties communes et services Ergonomie pratique en 128 points CHECKPOINT 95 Mettre des vestiaires et des sanitaires à la disposition des employés pour garantir un bon niveau d'hygiène et de propreté. POURQUOI

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux.

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. Très grandes performances en un temps record: Scies automatiques

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

Ferrures de verre innovatrices

Ferrures de verre innovatrices Ferrures de verre innovatrices le système Vitris est la solution pour toutes les situations où le verre a besoin d un cadre parfait. Une gamme complète de profilés, de ferrures et de serrures pour l aménagement

Plus en détail

Davantage de lumière et de place, meilleure qualité de vie: les parois pliantes vitrées isolées de Schweizer.

Davantage de lumière et de place, meilleure qualité de vie: les parois pliantes vitrées isolées de Schweizer. Davantage de lumière et de place, meilleure qualité de vie: les parois pliantes vitrées isolées de Schweizer. 2 Une vision claire et limpide: les parois pliantes vitrées apportent de la transparence. Que

Plus en détail

Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il

Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il Avis important Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il Si c est le cas, suivez les instructions de montage sur porte métallique à la page 74.

Plus en détail

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux.

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. Compétence sur toute la ligne Depuis plus de 160 ans, KASTO, synonyme de qualité et d innovation, propose le programme

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Mobilier et système de rangement pour garage automobile

Mobilier et système de rangement pour garage automobile Mobilier et système de rangement pour garage automobile Rangement des outils Gestion des fluides Elimination des déchets Mobilier et système de rangement pour garage automobile Adapté à vos besoins Pour

Plus en détail

L élévateur vertical Cibes A 5000

L élévateur vertical Cibes A 5000 L élévateur vertical Cibes A 5000 L élévateur Cibes facilite l accès à tous les niveaux Découvrez le design élégant du Cibes A 5000 et ses qualités exceptionnelles. Cibes A 5000 est un élévateur vertical

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

Les bâtiments modulaires

Les bâtiments modulaires Les bâtiments modulaires Différents types de bâtiments : Le bâtiment modulaire est une construction légère conçue pour une utilisation temporaire ou permanente, constituée d une structure métallique en

Plus en détail

LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND

LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 2 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND

Plus en détail

Les cours d ébénisterie sont susceptibles de se donner du lundi au vendredi de 17h30 à 21h20 et le samedi (horaire décalé).

Les cours d ébénisterie sont susceptibles de se donner du lundi au vendredi de 17h30 à 21h20 et le samedi (horaire décalé). ébéniste Les cours d ébénisterie sont susceptibles de se donner du lundi au vendredi de 17h30 à 21h20 et le samedi (horaire décalé). ACTIVITE Dans un souci d esthétique, du respect du style ou de sa recherche,

Plus en détail

Nom prénom Classe année

Nom prénom Classe année Nom prénom Classe année SOMMAIRE REMERCIEMENTS 3 INTRODUCTION 5 PRESENTATION DU CANDIDAT 6 PRESENTATION DE L ENTREPRISE 8 I. L ENTREPRISE 9 II. PRESENTATION ET HISTORIQUE 10 III. ORGANIGRAMME 11 IV. IMPLANTATION

Plus en détail

Silex. Silex. SEAR & Solid Wood Life

Silex. Silex. SEAR & Solid Wood Life SEAR & Solid Wood Life Silex Présentent les panneaux Silex Panneaux de bardage Panneaux frigorifique Panneaux de toiture Leader en fabrication de panneaux sandwich de haute technologie société qui regarde

Plus en détail

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR La garanties Dommage-Ouvrage qu est ce que c est? Vous êtes propriétaire d une maison que vous avez fait construire depuis moins de 10 ans. Un désordre lié à la construction apparaît. Vous avez souscrit

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

1. F e r d i n a n d F i l l o d, q u i é t a i t - i l?

1. F e r d i n a n d F i l l o d, q u i é t a i t - i l? 1. F e r d i n a n d F i l l o d, q u i é t a i t - i l? Ferdinand Fillod est né à la fin du XIXème siècle, en 1891 à Saint-Amour dans le Jura. Après avoir suivi une formation de chaudronnier, Fillod s

Plus en détail

Construction d'une villa familiale / parcelle n 711 / CH-1343 Les Charbonnières

Construction d'une villa familiale / parcelle n 711 / CH-1343 Les Charbonnières 204 Soumission n 6 Maître de l'ouvrage M. Loutan et Mme Piccinin Architecte DE GIOVANNINI SA Atelier d'architecture EPFL-SIA Rue de la Ravière 8 Rue de Malatrex 38 1269 Bassins 1201 Genève t 022 366 49

Plus en détail

Nom de l institution : Adresse : Ville : Province : Code postal : Adresse de livraison : (si autre que ci-dessus) Ville :

Nom de l institution : Adresse : Ville : Province : Code postal : Adresse de livraison : (si autre que ci-dessus) Ville : Insérez votre logo 4.2.2 Vérification des espaces et des services Note : Le formulaire «Vérification des espaces et des services» est un rapport standard d installation simplifié. Il fournit des données

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOLUTIONS VITRÉES COUPE-FEU SMFEU L INNOVATION «MADE IN FRANCE»

DOSSIER DE PRESSE SOLUTIONS VITRÉES COUPE-FEU SMFEU L INNOVATION «MADE IN FRANCE» DOSSIER DE PRESSE SOLUTIONS VITRÉES COUPE-FEU SMFEU L INNOVATION «MADE IN FRANCE» SOMMAIRE Trois questions à Franck Malerba, Pdg de SMFeu... page 3 Trois questions à Pierre Lambert, consultant expert de

Plus en détail

STAGE CHEZ ELEKTRO- DREHER

STAGE CHEZ ELEKTRO- DREHER ROBILLARD Simon 1ère SEN Au collège et lycées Sainte Marie à Lons le Saunier STAGE CHEZ ELEKTRO- DREHER (Gaggenau/Allemagne) STAGE DU 8 NOVEMBRE AU 18 DECEMBRE 2010 Page 1 SOMMAIRE 1/ Introduction Page

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS

Généralités. Aperçu. Introduction. Précision. Instruction de montage. Lubrification. Conception. Produits. Guides à brides FNS. Guides standards GNS Généralités Aperçu Introduction Précision Instruction de montage Lubrification Conception page............................. 4............................. 5............................. 6.............................

Plus en détail

Conçu pour plaire. à tout le monde... sauf aux cambrioleurs! BLOC-PORTE BLINDÉ FORGES G 372 CERTIFIÉ BP 2

Conçu pour plaire. à tout le monde... sauf aux cambrioleurs! BLOC-PORTE BLINDÉ FORGES G 372 CERTIFIÉ BP 2 BLOC-PORTE BLINDÉ FORGES G 32 CERTIFIÉ BP 2 Conçu pour plaire à tout le monde... sauf aux cambrioleurs! Modèle présenté avec option panneau en bois massif mouluré Niveau 2 : selon NF P 20-320 Classe 4

Plus en détail

Synthèse - Étude de satisfaction Label Promotelec Performance niveau BBC-Effinergie

Synthèse - Étude de satisfaction Label Promotelec Performance niveau BBC-Effinergie Synthèse - Étude de satisfaction Label Promotelec Performance niveau BBC-Effinergie Étude de satisfaction Label Promotelec Performance niveau BBC-Effinergie Des clients très majoritairement propriétaires

Plus en détail

Ces deux systèmes offraient bien sur un choix, mais il était limité à deux extrêmes.

Ces deux systèmes offraient bien sur un choix, mais il était limité à deux extrêmes. LA VENTOUSE MAGNETIQUE UNE SOLUTION UNIVERSELLE En 1984, lorsque les ventouses magnétiques ont été introduites sur le marché, il n existait que deux catégories de verrouillage. L un de faible sécurité

Plus en détail

Systèmes d aspiration pour plan de travail

Systèmes d aspiration pour plan de travail Systèmes d aspiration pour plan de travail Les systèmes d aspiration Nederman pour plan de travail peuvent être utilisés dans tout type d environnement en partant des postes d assemblage où des fumées

Plus en détail

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE EPA Environnement Peinture et Application ÉTUVES POUR SÉCHAGE CUISSON PEINTURE OU POUDRE AVEC ÉCHANGEUR FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE 200 C 95 C 0 à 95 C pour peinture liquide / colle 0 à 200 C pour peinture

Plus en détail

Des portes pour tous les styles. Portes de garage

Des portes pour tous les styles. Portes de garage Des portes pour tous les styles Portes de garage Portes sectionnelles habitat Porte manuelle ou motorisée Le haut de gamme pour votre garage Miami Peinture RAL paroi isolé ou rainuré stucco paroi isolé

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR

ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR solutions résidentielles en isolation www.greensun.be Greensun: la société Isolez avec Greensun L isolation de votre habitation ou appartement, par l intérieur

Plus en détail

Un concentré de résistance...tout en beauté!

Un concentré de résistance...tout en beauté! BLOC-PORTE BLINDÉ FORGES G 35 CERTIFIÉ BP 3 Un concentré de résistance...tout en beauté! Modèle présenté avec option panneau en bois massif mouluré Niveau 5 : selon NF P 20-320 Classe 5 : selon ENV 1630

Plus en détail

Sommaire ... PRESENTATION ... AGENCEMENT ... CLOISONS - PORTES ... ECLAIRAGE - DÉCORATION ... REVÊTEMENT ... RÉSINE DE SYNTHÈSE ...

Sommaire ... PRESENTATION ... AGENCEMENT ... CLOISONS - PORTES ... ECLAIRAGE - DÉCORATION ... REVÊTEMENT ... RÉSINE DE SYNTHÈSE ... d e n t a i r e e t m é d i c a l d e n t a i r e e t m é d i c a l Sommaire 4 5 6 7 8 9... PRESENTATION... AGENCEMENT... CLOISONS - PORTES 10 11... ECLAIRAGE - DÉCORATION 12 13... REVÊTEMENT 14 15...

Plus en détail

Lève vitres et lève charges KS

Lève vitres et lève charges KS Lève-vitres et lève-charges KS La manutention facilitée Lève vitres et lève charges KS Près de 40 ans d innovations Plus de 2.000 clients satisfaits Des spécialistes expérimentés Des produits certifiés

Plus en détail

PORTE-FENÊTRE COULISSANTE SYSTÈME 2200 DE REHAU. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie

PORTE-FENÊTRE COULISSANTE SYSTÈME 2200 DE REHAU. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie PORTE-FENÊTRE COULISSANTE SYSTÈME 2200 DE REHAU www.rehau.com Construction Automobile Industrie PORTE-FENÊTRE: LA PROCHAINE GÉNÉRATION CONCEPTION AXÉE SUR LA PERFORMANCE ET STYLE ATTRAYANT La porte-fenêtre

Plus en détail

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage»

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité des constructions. Il a été rédigé

Plus en détail

Mégaplac 25. Répondre à la sécurité incendie? La nouvelle solution pour bâtiments de stockage

Mégaplac 25. Répondre à la sécurité incendie? La nouvelle solution pour bâtiments de stockage Janv. 2007 code : F 3943 Répondre à la sécurité incendie? RÉPOND AUX EXIGENCES DE L ARRÊTÉ 1510 Mégaplac 25 La nouvelle solution pour bâtiments de stockage Solution Placoplatre pour murs extérieurs et

Plus en détail

Des trappes de toit intelligentes

Des trappes de toit intelligentes Des trappes de toit intelligentes Une qualité durable éprouvée Une sécurité optimale et une grande facilité d utilisation Des solutions complètes pour chaque situation Trappes de toit Staka, une qualité

Plus en détail

FICHES D EVALUATION EN ENTREPRISE

FICHES D EVALUATION EN ENTREPRISE 1 Nom et prénom du candidat : Diplôme postulé Session : 2014 - CAP SERRURIER-METALLIER Etablissement de formation : Tél : 01.60.84.39.27 - Fax : 01.69.88.91.67 FICHES D EVALUATION EN ENTREPRISE (Dossier

Plus en détail

CATALOGUE RADIOPROTECTION

CATALOGUE RADIOPROTECTION 2008 CATALOGUE RADIOPROTECTION Radioprotection ECRAN FIXE Protection ECROFIX: Panneau en surface pleine blindé de 1 mm à 6 mm de plomb avec fixation fixe par accrochage au sol. Structure en acier froid,

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE*

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* BIEN CHOISIR SON PRODUIT : 1 ) Composition d un bloc-porte : Un bloc-porte est composé d une porte (1) associée à une huisserie (ou dormant ou cadre (2)). 2 )

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

Mise en place d'un logiciel de Gestion de Production Assistée par Ordinateur au sein d'une P.M.I

Mise en place d'un logiciel de Gestion de Production Assistée par Ordinateur au sein d'une P.M.I P a g e 1 Projet de fin d Etudes Mise en place d'un logiciel de Gestion de Production Assistée par Ordinateur au sein d'une P.M.I Situation L entreprise «Le Présentoir SEILLER», P.M.I. de 110 employés,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur Institut d'etudes Politiques de Rennes Représentant du pouvoir adjudicateur Monsieur le

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

«CLIENT» CHANTIER DESIGNATION LOT : PPSPS CEMLOC SERVICES Version 2 Page 1 sur 10

«CLIENT» CHANTIER DESIGNATION LOT : PPSPS CEMLOC SERVICES Version 2 Page 1 sur 10 CEMLOC Services 4 Avenue des Roses Zac des petits Carreaux 94380 - Bonneuil sur Marne Téléphone : 09 67 46 51 09 - Fax : 01 43 99 51 09 www.cemloc-services.fr «CLIENT» CHANTIER DESIGNATION LOT : PPSPS

Plus en détail

SERVICES GÉNÉRAUX ARMOIRES À PHARMACIE COFFRES DE SÉCURITÉ COFFRES DE DÉPÔTS DESTRUCTEURS D INSECTES ARMOIRES À CLEFS BOÎTIER POUR DÉFIBRILLATEUR

SERVICES GÉNÉRAUX ARMOIRES À PHARMACIE COFFRES DE SÉCURITÉ COFFRES DE DÉPÔTS DESTRUCTEURS D INSECTES ARMOIRES À CLEFS BOÎTIER POUR DÉFIBRILLATEUR SERVICES GÉNÉRAUX ARMOIRES À PHARMACIE COFFRES DE SÉCURITÉ COFFRES DE DÉPÔTS DESTRUCTEURS D INSECTES ARMOIRES À CLEFS BOÎTIER POUR DÉFIBRILLATEUR 89 90 9 9 93 94 88 CLINIX PORTE CLINIX PORTES réf R649

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

2.5 Les bétons : fabrication et transport

2.5 Les bétons : fabrication et transport .5 Les bétons : fabrication et transport.5.1 - La fabrication du béton Avant d aborder la fabrication du béton, il n est pas inutile de rappeler qu il s agit d un matériau obtenu en mélangeant un ensemble

Plus en détail

Technologie du Bâtiment Second œuvre

Technologie du Bâtiment Second œuvre Menuiseries intérieures/extérieures 8. Convention de représentation Sur la figure 5 ci-dessous, on convient d une notation conventionnelle de représentation sur les plans des principaux types de portes

Plus en détail

Rapport de stage. Bureau de Poste de Miribel. 25 au 29 janvier 2010

Rapport de stage. Bureau de Poste de Miribel. 25 au 29 janvier 2010 B... T... Collège E.Cizain 3 C Montluel Rapport de stage Bureau de Poste de Miribel Du 25 au 29 janvier 2010 SOMMAIRE 1- Présentation de l établissement Page 3 2- Fonctionnement de l établissement Page

Plus en détail

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Introduction Dans

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

USINE DE CONSTRUCTION METALLIQUE DE KRASNODAR

USINE DE CONSTRUCTION METALLIQUE DE KRASNODAR USINE DE CONSTRUCTION METALLIQUE DE KRASNODAR L usine de construction métallique de Krasnodar a été fondée en 2010 comme une entreprise concentrée sur la satisfaction des besoins du Territoire de Krasnodar

Plus en détail

mep schneider materlignes RVT couv autre placement 13/02/07 9:02 Page 3 le prêt à livrer

mep schneider materlignes RVT couv autre placement 13/02/07 9:02 Page 3 le prêt à livrer le prêt à livrer Des modules béton pour l Energie, les Télécoms, les Infrastructures Materlignes, l offre complète de shelters intégrants tous types d équipements dédiés aux : Module béton avec habillage

Plus en détail

GUIDE D EVALUATION DE L AMBIANCE THERMIQUE (AR 4 juin 2012)

GUIDE D EVALUATION DE L AMBIANCE THERMIQUE (AR 4 juin 2012) IDENTIFICATION Entreprise: Service/local/fonction : GUIDE D EVALUATION DE L AMBIANCE THERMIQUE (AR 4 juin 2012) FROID EXCESSIF AMBIANCE THERMIQUE MODEREE CHALEUR EXCESSIVE CONTRAINTE CONFORT CONTRAINTE

Plus en détail

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE Référence : 11-14-00 MENUISERIES METALLIQUES - SERRURERIE Page 8-1 MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE 1 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES SERRURERIE 3 PRESTATIONS GÉNÉRALES À LA

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE TRAVAUX D AMENAGEMENT

Plus en détail

LOT N 7 - MENUISERIE BOIS

LOT N 7 - MENUISERIE BOIS CCTP LOT N 7 MENUISERIE BOIS Page 1 / 1 LOT N 7 - MENUISERIE BOIS CCTP LOT N 7 MENUISERIE BOIS Page 2 / 2 SOMMAIRE LOT N 7 - MENUISERIE BOIS...1 7.1 - PRESCRIPTIONS COMMUNES TCE...3 7.2 - DOCUMENTS DE

Plus en détail

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12 Formation professionnelle et technique et formation continue Direction de la formation continue et du soutien 5211 Entretien général d immeubles Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

Prestations Menuiseries intérieures

Prestations Menuiseries intérieures Entretien et maintenance des installations techniques de l Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Menuiseries intérieures Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature des prestations...

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

ÉLECTRONIQUES DE LA PORTE

ÉLECTRONIQUES DE LA PORTE Définition et fonctionnement d'une gâche électrique ÉLECTRONIQUES DE LA PORTE Définition : Une gâche électrique est un élément électromécanique permettant le contrôle du blocage du pêne lançant ou dormant

Plus en détail

Tout ce que vous voulez savoir sur les antipaniques

Tout ce que vous voulez savoir sur les antipaniques Tout ce que vous voulez savoir sur les antipaniques la norme NF EN 1125/A1 pag. 04 Sommaire Push-Tronic pag. 10 Trim-Tronic pag. 16 Barre La gamme pag. 18 Barre-Inox pag. 20 Barre pag. 24 Push-Bolt pag.

Plus en détail

Les portes intérieures

Les portes intérieures Les portes intérieures TECHNOLOGIE 2è DEGRE Wilmotte Bernard Institut Saint-Joseph de Saint Hubert Généralités 2 Description 2 Relevé des dimensions 3 Les genres de portes 3 Systèmes de suspension ou de

Plus en détail

[LES portes de hall DECAYEUX ]

[LES portes de hall DECAYEUX ] [LES portes de hall DECAYEUX ] LE CONCEPT Global Hall 107 [Vision] LES EN TÔLE PLIÉE [ GLOBAL HALL ] Vision Quatre modèles dans cette série réalisés à partir d un bloc porte plié, usiné et traité. Cette

Plus en détail

2008/2009. Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage

2008/2009. Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage Machines et outillage pour le travail du bois 2008/2009 Catalogue agencement Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage Edition 062008 Viboy - 26 rue de Verdun - Bât. 9B - 94500 Champigny sur Marne

Plus en détail

> Siège et usine. > Show room. > Centre d usinage. > Assistance. > Découpe numérique

> Siège et usine. > Show room. > Centre d usinage. > Assistance. > Découpe numérique Présent sur le marché du bloc-porte métallique depuis 1994, AIR EQUIP, aujourd hui DOORTAL, s est rapidement développée grâce à l alliance réussie de la qualité et de l innovation. Dès l origine, la robustesse,

Plus en détail

NOTICE DE POSE DE PORTE BASCULANTE 101RH

NOTICE DE POSE DE PORTE BASCULANTE 101RH NOTICE DE POSE DE PORTE BASCULANTE 0RH AFIN D EVITER TOUTES BLESSURES ELOIGNER VOS MAINS DU PERIMETRE DE FONCTIONNEMENT DU SYSTEME D EQUILIBRAGE DE LA PORTE (Ressorts + bras) COMPOSITION DU COLIS Un sachet

Plus en détail

Environnement Contrôlé. Nos solutions. Systèmes de Cloisons de Salles Propres. Construire Votre Environnement. A division of Dagard SAS

Environnement Contrôlé. Nos solutions. Systèmes de Cloisons de Salles Propres. Construire Votre Environnement. A division of Dagard SAS Ultra Propre Environnement Contrôlé High Tech Nos solutions Systèmes de Cloisons de Salles Propres A division of Dagard SAS Construire Votre Environnement Gamme Ultra Propre Les surfaces lisses et bi-affleurantes

Plus en détail

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Fixer et accrocher Novembre 2004 Code : F3824 Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux Fixer et accrocher dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Vous voulez : fixer des étagères,

Plus en détail

SYSTÈMES MONDIAUX DE ST

SYSTÈMES MONDIAUX DE ST SYSTÈMES MONDIAUX DE STOCKAGE Systèmes Mondiaux de Stockage Palettisation Conventionnelle Stockage compact Drive-ln Drive-Through Dynamique par Gravité Entrepôt Climatisé Picking Tablettes Coulissantes

Plus en détail

Gamme portes. Bienvenue à la maison

Gamme portes. Bienvenue à la maison Gamme portes Bienvenue à la maison Un système ingénieux pour une pose rapide et facile porte cloison Mousse polyuréthane cloison Ébrasement Coupe ébrasement Mousse polyuréthane (non fournie) pour réaliser

Plus en détail

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Relais Assistantes Maternelles Maison de la Famille Rue Antoine Bourdelle 62100 Calais Tél : 03.21.97.60.73 EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Présentation L accord

Plus en détail

Pour accompagner la réduction de la. Les dossiers obtenus au fur à mesure

Pour accompagner la réduction de la. Les dossiers obtenus au fur à mesure MÉTALLERIE MENUISERIE BARDAGE-VÊTURE STRUCTURES SOLAIRE Si Cesiom reste en 2D en ce qui concerne la saisie afin d associer modifications et rapidité, la 3D, présente dans la solution, permet une meilleure

Plus en détail

REPRESENTACION PERMANANTE DE ESPAÑA ANTE LA UNION EUROPEA

REPRESENTACION PERMANANTE DE ESPAÑA ANTE LA UNION EUROPEA CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES SERVICE D ENTRETIEN DES LOCAUX DE LA REPRESENTATION (BRUXELLES) 1. LOCAUX À ENTRETENIR Les bâtiments à nettoyer sont ceux situés : Bd. du Régent 50 à 1000 Bruxelles:

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Table des matières Sécurité du produit 3 Mesures de précautions 4 Exigences électriques 5 Dépannage 5 Caractéristiques de My Rotisserie 6 Caractéristiques de My Rotisserie 7 Diagramme

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail