Résidentielcollectif Audits & performance énergétique. Sébastien Meunier, 16 octobre UNARC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résidentielcollectif Audits & performance énergétique. Sébastien Meunier, 16 octobre UNARC"

Transcription

1 Résidentielcollectif Audits & performance énergétique Sébastien Meunier, 16 octobre UNARC

2 Introduction - Les nouveaux enjeux du résidentiel collectif La RT2012 diminue considérablement la consommation énergétique des bâtiments neufs, «comment rester compétitif La rénovation thermique passive trouve ses limites dans les financements et le désir d avoir des temps sur de le retours coût global courts pour les (de 3 à 7 ans), copropriétaires?» Des choix budgétaires se posent sur les dispositifs de chauffage et éclairage dans un contexte de hausse du prix de l énergie, La réglementation se durcie et l écart entre la qualité du neuf et ancien augmente, Les locataires sont de plus en plus mobiles et opportunistes, «Optimiser le taux d occupation global, limiter la vacance!»

3 Résidentiel : Etat actuel des consommations Répartition moyenne des consommations pour un logement Autres 8% Eclairage 7% Electroménager 39% Eau Chaude Sanitaire 15% Chauffage 31% Source : Ademe Consommation moyenne du parc immobilier: 420kWhEP/m²/an, RT2012: 50KWh/EP/m²/an 40% des bâtiments sont des épaves thermiques

4 Réaliser un audit énergétique Efficacité énergétique : les 4 piliers * source: GIMELEC, Merit Order de la filière éco-électrique, décembre 2012

5 Efficacité énergétique active & technologies Sensibiliser les occupants les impliquer AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE Comptage Tableau de bord individuel Agir et constater Automatismes, gestion active de l énergie Travaux d amélioration Domotique Confort & Sécurité Réduction des coûts > 5% > 30% Valeur perçue

6 Exemple de mise en œuvre logements Suivi intelligent des consommations d énergie & eau

7 Smart Hoche: projet innovant de Smart Metering Sensibilisation en environnement collectif Objectifs recherchés: Mesurer et suivre les consommations d énergies Valoriser les données du Smart Metering au bénéfice des habitants Accompagner et sensibiliser les habitants à la maîtrise de l énergie Renforcer l expérience utilisateur à travers l animation et l'interaction sociale Inciter et récompenser les habitants pour renforcer leur engagement éco-responsable - Faire changer durablement les comportements via un système d éco-récompense

8 Renforcer l engagement écoresponsable des copropriétaires Démonstrateur en conditions réelles

9 Marché Résidentiel Passerelle Energie Une solution résidentielle Innovante et complète

10 Démonstrateur Smart Hoche Une solution résidentielle Innovante et complète

11 Marché Résidentiel Passerelle Energie Une solution résidentielle Innovante et complète SITUER SON ACTION INDIVIDUELLE DANS UN CONTEXTE COLLECTIF

12 Démonstrateur Smart Hoche Un programme d animation et d accompagnement

13 Démonstrateur Smart Hoche Gains individuels, performance collective CONSTITUER UN SYSTÈME D INFORMATION ENERGETIQUE SPECIFIQUE & PERTINENT, POUR LES COPROPRIETAIRES

14 Des nouveaux outils pour les copropriétaires Contrôle, maintenance, gestion énergétique continue

15 Etre prêt pour les enjeux du Smart Grid Performance énergétique pour les copropriétaires COMPTAGE DES USAGES PILOTAGE AMELIORATION CONTINUE COMPTEUR COMMUNIQUANT INTERRACTION AVEC LE GRID FACTURE ENERGETIQUE - Effacement dynamique - Appel de consommation - Gestion de la charge VE - Utilisation des ENR locales - Stockage d énergie

16 Merci pour votre attention

L association Promotelec. Association PROMOTELEC colloque Energ &Tic - mars

L association Promotelec. Association PROMOTELEC colloque Energ &Tic - mars L association Promotelec 1 1 Objet & enjeux de l association La spécificité de l association Le seul espace réunissant, à la fois, les acteurs de la filière électricité, du bâtiment et les associations

Plus en détail

Flexibilité électrique des bâtiments tertiaires

Flexibilité électrique des bâtiments tertiaires Flexibilité électrique des bâtiments tertiaires Retour d expérience de Smart Electric Lyon 27/03/2019 Sergeï AGAPOFF, Maxime RAYNAUD Sommaire Smart Electric Lyon sous l angle tertiaire > Cadre et objectif

Plus en détail

L avenir du chauffage électrique. Bordeaux septembre 2011

L avenir du chauffage électrique. Bordeaux septembre 2011 L avenir du chauffage électrique Bordeaux 27. 28. 29 septembre 2011 Le Grenelle Environnement Réduire les émissions de CO² Diminuer les consommations énergétiques des logements S appuyer sur un bouquet

Plus en détail

Projet Démonstrateur ECO-CONFORT

Projet Démonstrateur ECO-CONFORT Projet Démonstrateur ECO-CONFORT Une solution numérique à faible coût pour la réduction des consommations de chauffage dans l habitat Coordinateur : S. Lecoeuche, URIA, Mines Douai, stephane.lecoeuche@mines-douai.fr

Plus en détail

Performance énergétique du parc immobilier de Martinique. Informations et échanges du 04 avril 2017

Performance énergétique du parc immobilier de Martinique. Informations et échanges du 04 avril 2017 Performance énergétique du parc immobilier de Martinique Informations et échanges du 04 avril 2017 Points abordés Les enjeux énergétiques du parc immobilier de la Martinique, Le lancement d un Appel à

Plus en détail

Efficacité énergétique et Services Sources de compétitivité

Efficacité énergétique et Services Sources de compétitivité 20/06/2013, In Machine On Process - Bouzide DIAFI & Rémy HEIDELBERGHER Efficacité énergétique et Services Sources de compétitivité 25 June 2013 Slide 1 Efficacité énergétique et Services Plan 1er partie

Plus en détail

CONCEPTION D UN BATIMENT «PASSIF» ET CONFORT INTERIEUR REGULATION / DOMOTIQUE PHILIPPE LAVILLE - CAP INGELEC

CONCEPTION D UN BATIMENT «PASSIF» ET CONFORT INTERIEUR REGULATION / DOMOTIQUE PHILIPPE LAVILLE - CAP INGELEC CONCEPTION D UN BATIMENT «PASSIF» ET CONFORT INTERIEUR REGULATION / DOMOTIQUE PHILIPPE LAVILLE - CAP INGELEC AICVF 29/11/2007 1 REMARQUE PRELIMINAIRE MAISON PASSIVE = FAIBLES BESOINS DE CHAUFFAGE (chauffage

Plus en détail

Usages de l électricité et gestion du système électrique

Usages de l électricité et gestion du système électrique Usages de l électricité et gestion du système électrique 22 juin 2011 Alain Burtin (EDF-R&D) Les rencontres de l USINE NOUVELLE ENERGIE 22 juin 2011, PARIS. Usages et gestion du système électrique page

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

Réglementation et outils incitatifs pour les bâtiments existants

Réglementation et outils incitatifs pour les bâtiments existants Réglementation et outils incitatifs pour les bâtiments existants Vendredi 24 juin Pierre BONNEMAYRE Chef de projet réglementation thermique des bâtiments existants Ministère de l écologie, du développement

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment» 2013 2014

Plus en détail

A la recherche du meilleur scenario de rénovation:

A la recherche du meilleur scenario de rénovation: A la recherche du meilleur scenario de rénovation: Focus sur les bouquets de travaux les plus pertinents en logements collectifs et dans les bureaux climatisés www.energies-avenir.fr L association Énergies

Plus en détail

Vers un habitat plus économe en énergie

Vers un habitat plus économe en énergie Vers un habitat plus économe en énergie Les nouvelles solutions pour produire l eau chaude sanitaire H Expo Ateliers techniques du développement durable 30 septembre 2010 www.cofely-gdfsuez.fr PACTES ECS

Plus en détail

La rénovation énergétique du bâtiment, un enjeu majeur et des actions concrètes en Couserans

La rénovation énergétique du bâtiment, un enjeu majeur et des actions concrètes en Couserans COMMUNAUTE DE COMMUNES COUSERANS-PYRENEES La rénovation énergétique du bâtiment, un enjeu majeur et des actions concrètes en Couserans Comité de pilotage PREB Foix, le 12.11.2018 Un constat sur les métiers

Plus en détail

Florent BIGO Fédération Régionale du Bâtiment PACA

Florent BIGO Fédération Régionale du Bâtiment PACA Florent BIGO Fédération Régionale du Bâtiment PACA Le débat sur la transition énergétique Eléments de contexte : la situation énergétique en PACA Débat - Comment aller vers l efficacité énergétique et

Plus en détail

1ières rencontres Energies & Territoires Ruraux

1ières rencontres Energies & Territoires Ruraux 1ières rencontres Energies & Territoires Ruraux Atelier 5 : Les réseaux électriques en milieu rural : produire et consommer ; mini et smart grid Plan de la présentation Ville Pilote La genèse La compréhension

Plus en détail

Propositions d orientations pour le secteur du BATIMENT

Propositions d orientations pour le secteur du BATIMENT MAITRISE DE L ENERGIE, GAZ À EFFET DE SERRE ET QUALITE DE L AIR Propositions d orientations pour le secteur du BATIMENT Enjeux et chiffres-cl clés du diagnostic En LR, le bâtiment est le 1er secteur consommateur

Plus en détail

Diagnostic énergétique d établissements de santé

Diagnostic énergétique d établissements de santé Diagnostic énergétique d établissements de santé Florence LAVRARD Juin 2012 1 Sommaire Etat des lieux Les enjeux Le diagnostic énergétique? Obligations des établissements? Démarche Etat des lieux Etablissement

Plus en détail

pac facteur 7 Sourcéo L eau grise Source d énergie

pac facteur 7 Sourcéo L eau grise Source d énergie Sourcéo pac facteur 7 L eau grise Source d énergie www.france-air.com Un pas vers 2020 Répondre aux exigences des futurs labels énergétiques dans les logements collectifs La réglementation thermique 2012

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

PREMIO+ Projet de SmartGrid en région Provence-Alpes-Côte d Azur

PREMIO+ Projet de SmartGrid en région Provence-Alpes-Côte d Azur PREMIO+ Projet de SmartGrid en région Provence-Alpes-Côte d Azur Version V1.3 du 19/07/2013 Contexte du projet PREMIO+ Faire face aux évolutions en matière de gestion énergétique : Diversification de la

Plus en détail

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier 20 septembre 2016 ADEME Direction Régionale Centre-Val de Loire 1. «Facteur 4» et transition énergétique 2. Consommations

Plus en détail

Hypervision & Smart building

Hypervision & Smart building Hypervision & Smart building Willy FAUVEL AEMI Développement du ibms La croissance du marché ibms dépend de différents facteurs tels que : Le renforcement de la sécurité et protection des sites et de la

Plus en détail

ATELIER N 7 Comptage énergétique : modalités pratiques et bénéfices de la mesure

ATELIER N 7 Comptage énergétique : modalités pratiques et bénéfices de la mesure IEE/13/844/SI2.675838 ATELIER N 7 Comptage énergétique : modalités pratiques et bénéfices de la mesure INTERVENANTS: Frederic Fontaine, Gérant / Ingénieur conseil, Atiane Energy Christophe Robillard, Qualisteo

Plus en détail

Retour sur la capitalisation 2015

Retour sur la capitalisation 2015 Retour sur la capitalisation 2015 Cerema Ouest Club Bâtiment PEB Echantillon 60 bâtiments analysés dont 48 constructions neuves 12 rénovations 41 analyses par le Cerema 19 analyses par des BET Appels à

Plus en détail

PROGRAMME RHEA 2 Région Accompagner - Evaluer : Une politique publique au service de la réhabilitation

PROGRAMME RHEA 2 Région Accompagner - Evaluer : Une politique publique au service de la réhabilitation PROGRAMME RHEA 2 Région Accompagner - Evaluer : Une politique publique au service de la réhabilitation Direction de l Habitat et de l Aménagement Service Habitat Foncier Urbanisme Le Soutien régional à

Plus en détail

DEMOS AQC BATIMAT Prévenir les désordres améliorer la qualité de la construction

DEMOS AQC BATIMAT Prévenir les désordres améliorer la qualité de la construction DEMOS AQC BATIMAT 2017 Prévenir les désordres Contexte : Conception Construction Réception Mise au point Exploitation Performances énergétiques prévues Performances énergétiques réelles Y a-t-il un gap?

Plus en détail

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 OBJECTIF : EXPERIMENTER LES LABELS BATIMENT BASSE CONSOMMATION

Plus en détail

Grenelle de l Environnement La nouvelle donne réglementaire

Grenelle de l Environnement La nouvelle donne réglementaire Grenelle de l Environnement La nouvelle donne réglementaire Colloque ADEME 14 octobre 2009 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique dans la construction MEEDDM

Plus en détail

Dossier de presse. Contact Presse Vincent ROUSSEAU Tél Espace Presse

Dossier de presse. Contact Presse Vincent ROUSSEAU Tél Espace Presse Dossier de presse Vidéo ECO-TOUCH Découvrez la vie au quotidien avec ECO-TOUCH! Contact Commercial Arnaud STRAPPE Tél. 06 95 40 65 03 astrappe@ogga.fr Contact Presse Vincent ROUSSEAU Tél. 04 82 53 26 79

Plus en détail

Produits et Systèmes énergétiques. Roadmap Toutes énergies et ENR en rénovation de logement (Hors réseaux de chaleur) 07 fév.

Produits et Systèmes énergétiques. Roadmap Toutes énergies et ENR en rénovation de logement (Hors réseaux de chaleur) 07 fév. Produits et Systèmes énergétiques Roadmap 2011-2020 Toutes énergies et ENR en rénovation de logement (Hors réseaux de chaleur) 07 fév. 2012 SOMMAIRE: Rappel RoadMap 2010, objectifs et travaux 2011 Les

Plus en détail

Les Solutions gaz naturel innovantes et performantes dédiées au neuf

Les Solutions gaz naturel innovantes et performantes dédiées au neuf Les Solutions gaz naturel innovantes et performantes dédiées au neuf Congrès U.S.H. (Toulouse, le ) Ateliers techniques du Pavillon du Développement Durable Les solutions gaz naturel en construction neuve

Plus en détail

Technological innovation for the development of territories : smart cities. Les réseaux électriques intelligents au service de la ville intelligente

Technological innovation for the development of territories : smart cities. Les réseaux électriques intelligents au service de la ville intelligente Technological innovation for the development of territories : smart cities Les réseaux électriques intelligents au service de la ville intelligente 02 décembre 2015 1 En préambule Des enseignements issus

Plus en détail

LE LOGEMENT CONNECTÉ, TOUT SIMPLEMENT!

LE LOGEMENT CONNECTÉ, TOUT SIMPLEMENT! LE LOGEMENT CONNECTÉ, TOUT SIMPLEMENT! LES FONCTIONNALITÉS ECO-TOUCH La solution standard et évolutive pour rendre vos logements connectés Thermostat intelligent sans programmation Eco-Touch régule la

Plus en détail

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 CONTEXTE : Évolution des consommations et objectifs attendus A partir de la consommation électrique globale du département prévue en

Plus en détail

Actions concrètes d amélioration de l efficacité énergétique. Outils et moyens du suivi des consommations. Jean-Alain BOUCHET

Actions concrètes d amélioration de l efficacité énergétique. Outils et moyens du suivi des consommations. Jean-Alain BOUCHET Actions concrètes d amélioration de l efficacité énergétique Outils et moyens du suivi des consommations Jean-Alain BOUCHET 1 Outils et moyens du suivi des consommations 1. Enjeux 2.Démarche 3.Outils 2

Plus en détail

Retour d expérience Instrumentation

Retour d expérience Instrumentation BETh Centre REX 2013 12 février 2013 Ecole Polytechnique Tours Retour d expérience Instrumentation M. CAILLERET, Tour(s) Habitat M. MARTIN, Bureau d Etudes Energio M. PALIS, Conseil régional du Centre

Plus en détail

Sous-Groupe de Travail Approche Globale (équipe : Thierry CHAMBON, Michel DUCOMMUN-RICOUX, Fabien BRICAULT, Laurent CUVELIER)

Sous-Groupe de Travail Approche Globale (équipe : Thierry CHAMBON, Michel DUCOMMUN-RICOUX, Fabien BRICAULT, Laurent CUVELIER) Sous-Groupe de Travail Approche Globale (équipe : Thierry CHAMBON, Michel DUCOMMUN-RICOUX, Fabien BRICAULT, Laurent CUVELIER) Objectif du groupe de travail 1. CARTOGRAPHIER ET PRIORISER LES ENJEUX POUR

Plus en détail

Politique de rénovation énergétique en France

Politique de rénovation énergétique en France Politique de rénovation énergétique en France Sofia ECOOBCHTINA 2017 Le secteur du bâtiment, enjeu central de la transition énergétique et environnementale - 2 - Chiffres clés : Les grands chiffres 28.8

Plus en détail

Julien DOTA, Mise en œuvre Solutions GTEB Sebastien ROCA, Conception et développement produits WIT

Julien DOTA, Mise en œuvre Solutions GTEB Sebastien ROCA, Conception et développement produits WIT Julien DOTA, Mise en œuvre Solutions GTEB Sebastien ROCA, Conception et développement produits WIT 22 Juin 2018 Julien DOTA, Mise en œuvre Solutions GTEB Sebastien ROCA, Conception et développement produits

Plus en détail

Appel à projet : relations organismes locataires. Le préalable nécessaire à la coproduction : les connaissances partagées 9 juin 2011

Appel à projet : relations organismes locataires. Le préalable nécessaire à la coproduction : les connaissances partagées 9 juin 2011 Appel à projet : relations organismes locataires 9 juin 2011 Un projet en deux volets : Une offre de formation construite ensemble à l attention des représentants des locataires, membres des 3 Conseils

Plus en détail

Mardi 14 Mars 2017 POLITIQUE ENERGETIQUE DE LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE MARTINIQUE. collectivitedemartinique.mq

Mardi 14 Mars 2017 POLITIQUE ENERGETIQUE DE LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE MARTINIQUE. collectivitedemartinique.mq POLITIQUE ENERGETIQUE DE LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE MARTINIQUE collectivitedemartinique.mq - 2 - SOMMAIRE P3 EN ROUTE VERS LA TRANSITION ENERGÉ- TIQUE P4 PROGRAMMATION PLURIANNUELLE DE L ENERGIE(PPE)

Plus en détail

Présentation de l Etude

Présentation de l Etude Présentation de l Etude La rénovation énergétique des bâtiments de bureaux climatisés Performance et potentiel des systèmes à eau chaude CAPEB 21 Octobre 2013 L association Energies et Avenir et ses missions

Plus en détail

Précarité Energétique Retour expérimentation Habitat et Humanisme - Schneider Electric

Précarité Energétique Retour expérimentation Habitat et Humanisme - Schneider Electric Précarité Energétique Retour expérimentation Habitat et Humanisme - Schneider Electric Olivier Launay Directeur Habitat et Humanisme Ile-de-France Gilles Vermot Desroches Directeur Développement durable

Plus en détail

Bâtiments Basse Consommation

Bâtiments Basse Consommation Le Bâtiment Basse Consommation (BBC) est définit par l arrêté du 8 mai 2007. P our un usage d habitation, le bâtiment BBC devra présenter une consommation d énergie primaire inférieure à 50 kwh/m²/an pour

Plus en détail

Gaz naturel: un projet pour la collectivité. Réunion SIGERLy Le 10/02/2010

Gaz naturel: un projet pour la collectivité. Réunion SIGERLy Le 10/02/2010 Gaz naturel: un projet pour la collectivité Réunion SIGERLy Le 10/02/2010 Le marché et les systèmes de décision changent Un marché façonné par des choix politiques imposés Objectif «Facteur 4» : diviser

Plus en détail

Smart grid énergétique :

Smart grid énergétique : Smart grid énergétique : La mutualisation des énergies via l implantation de smartgrids au sein d un îlot. Sophie Hartemann Mastère CHD 2014 Thèse professionnelle Le contexte La problématique L expérimentation

Plus en détail

Réhabilitation BBC dans le quartier Pays de France à Reims. Journée d échange de l ARCAD du 17/05/2013

Réhabilitation BBC dans le quartier Pays de France à Reims. Journée d échange de l ARCAD du 17/05/2013 Réhabilitation BBC dans le quartier Pays de France à Reims Journée d échange de l ARCAD du 17/05/2013 LES PARTENAIRES DU PROJET Le Maître d Ouvrage L entreprise Les Maîtres d Œuvre Les Partenaires institutionnels

Plus en détail

Mission complète pour la construction d un pavillon locatif passif à Grazay. Cahier des charges

Mission complète pour la construction d un pavillon locatif passif à Grazay. Cahier des charges Mission complète pour la construction d un pavillon locatif passif à Grazay Cahier des charges Approuvé le 20 mai 2011 Nom du maître d'ouvrage : Commune de Grazay Mairie, 4 Place St Denis 53 440 GRAZAY

Plus en détail

HIKARI : ilot à énergie et puissance optimisées

HIKARI : ilot à énergie et puissance optimisées HIKARI : ilot à énergie et puissance optimisées Retour d expérience en illustration du BEPOS «2.0» Eric BLANC, Directeur Technique Génie Thermique, Energie, Physique du bâtiment Le 13 novembre 2016 au

Plus en détail

Optimiser les financements de l efficacité énergétique des bâtiments

Optimiser les financements de l efficacité énergétique des bâtiments Optimiser les financements de l efficacité énergétique des bâtiments Eric Morel Mai 2015 Mach&Team délivre des conseils stratégiques et opérationnels sur la transition énergétique et sur la convergence

Plus en détail

1905 : Audit énergétique des bâtiments (tertiaires et/ou habitations collectives)

1905 : Audit énergétique des bâtiments (tertiaires et/ou habitations collectives) 1905 : Audit énergétique des bâtiments (tertiaires et/ou habitations collectives) Ce programme a été conçu pour répondre aux exigences de la Qualification OPQIBI 1905 ou qualification équivalente dans

Plus en détail

ALEC du Pays de Rennes Maîtrise des consommations dans les commerces. Intervention CCI Rennes 1 er décembre 2014

ALEC du Pays de Rennes Maîtrise des consommations dans les commerces. Intervention CCI Rennes 1 er décembre 2014 ALEC du Pays de Rennes Maîtrise des consommations dans les commerces Intervention CCI Rennes 1 er décembre 2014 Sommaire L ALEC du Pays de Rennes Espace Info Energie du Pays de Rennes : la rénovation thermique

Plus en détail

La rénovation énergétique en copropriété

La rénovation énergétique en copropriété La rénovation énergétique en copropriété 1 Présentation de l ALE Relais des politiques européennes nationales et locales Outil d aide à la décision Les missions Lieu d échange Sommaire 1- La maîtrise de

Plus en détail

L HABITATION COMME SECTEUR PRIORITAIRE POUR RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DU QUÉBEC. APCHQ - Sommet Construction avril

L HABITATION COMME SECTEUR PRIORITAIRE POUR RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DU QUÉBEC. APCHQ - Sommet Construction avril L HABITATION COMME SECTEUR PRIORITAIRE POUR RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DU QUÉBEC APCHQ - Sommet Construction 2018 30 avril Le contexte québécois Cibles de la Politique énergétique 2030 : 15 % l

Plus en détail

Comment obtenir un audit énergétique efficace dans une copropriété?

Comment obtenir un audit énergétique efficace dans une copropriété? Comment obtenir un audit efficace dans une copropriété? Franconville, le 8 octobre 2014 Sommaire Contexte et enjeux Cadre réglementaire L audit Communication auprès des copropriétaires L accompagnement

Plus en détail

ÉNERGIES & BÂTIMENTS. Gagner en économie avec de l énergie durable

ÉNERGIES & BÂTIMENTS. Gagner en économie avec de l énergie durable ÉNERGIES & BÂTIMENTS Gagner en économie avec de l énergie durable Gagner en économie avec de l énergie durable Afin de consommer de manière durable et responsable, SEIC vous propose de l électricité à

Plus en détail

Le rôle de l entreprise. dans sa relation au client. L Usager acteur de la performance énergétique. Bertrand QUESNEL (56-Vannes)

Le rôle de l entreprise. dans sa relation au client. L Usager acteur de la performance énergétique. Bertrand QUESNEL (56-Vannes) Le rôle de l entreprise Bertrand QUESNEL (56-Vannes) dans sa relation au client Auditeur RGE Consultant Amélioration Énergétique Expert judiciaire Expérience 25 ans chef d entreprise Génie Climatique et

Plus en détail

Bâtiments et politiques techniques Gestion de l énergie Ver Nov. 2013

Bâtiments et politiques techniques Gestion de l énergie Ver Nov. 2013 Bâtiments et politiques techniques Gestion de l énergie Ver Nov. 2013 Département des Pyrénées-Atlantiques DGAAEE Direction des Bâtiments Départementaux Pôle Programmation Les constats 1/2 Le Département

Plus en détail

La transition énergétique dans les écoquartiers. Construisons l énergie des villes et territoires

La transition énergétique dans les écoquartiers. Construisons l énergie des villes et territoires La transition énergétique dans les écoquartiers Construisons l énergie des villes et territoires Les émissions carbone : l'énergie au cœur du sujet 2 Construire une ville et des territoires durables Le

Plus en détail

Trophées qualité gaz naturel en logement social

Trophées qualité gaz naturel en logement social Trophées qualité gaz naturel en logement social PREAMBULE : Dans le cadre de leur partenariat institutionnel, l USH et GrDF s associent en vue d organiser un concours annuel destiné à promouvoir et à récompenser

Plus en détail

La micro-cogénération dans le résidentiel un concentré d efficacité énergétique dans une chaudière à condensation

La micro-cogénération dans le résidentiel un concentré d efficacité énergétique dans une chaudière à condensation La micro-cogénération dans le résidentiel un concentré d efficacité énergétique dans une chaudière à condensation Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février

Plus en détail

Groupe Eco-Construction Réunion du 15 mai Jean-Claude CHARBONNIER

Groupe Eco-Construction Réunion du 15 mai Jean-Claude CHARBONNIER Groupe Eco-Construction Réunion du 15 mai Jean-Claude CHARBONNIER 15 mai 2012 1 Proposition d ordre du jour Approbation du compte rendu des 2 dernières réunions (6 mars et 17 avril) Approbation de l'ordre

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Produits @Regis_Contreau En route vers les bâtiments à énergie positive avec la RE 2020 GRDF, acteur de la transition énergétique, agit à

Plus en détail

ENVITHERM. Société d études et d ingénierie de l énergie. AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER

ENVITHERM. Société d études et d ingénierie de l énergie. AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER ENVITHERM Société d études et d ingénierie de l énergie AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER ENVITHERM ZAE Les Avants - 5, avenue du Grand Chêne 34270 St Mathieu de

Plus en détail

Focus 2 L eau chaude sanitaire, Une particularité française

Focus 2 L eau chaude sanitaire, Une particularité française Focus 2 L eau chaude sanitaire, Une particularité française Les solutions thermodynamiques dans l individuel et le collectif, Cédric BEAUMONT Directeur technique 2 Le poids de l eau (les enjeux de l ECS)

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 INFO TECHNIQUE Réglementation Thermique 2012 Les 10 points clés A B C D E F G Arrêté du 26 octobre 2010 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 1. Quel est l objectif de la réglementation? La réglementation

Plus en détail

L ISO à l UHA. Mardi 18 octobre Journée d échanges Ecoflux

L ISO à l UHA. Mardi 18 octobre Journée d échanges Ecoflux L ISO 50001 à l UHA Mardi 18 octobre 2016 Journée d échanges Ecoflux Sommaire L Université de Haute-Alsace - Présentation Historique de la démarche Historique Choix de la norme Structure de la norme Gestion

Plus en détail

Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants

Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Cadre réglementaire et contenu du certificat Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable benoit.fourez@spw.wallonie.be 1 Sommaire

Plus en détail

Consommation finale (climat normal) en 2002

Consommation finale (climat normal) en 2002 UN CONTEXTE ET DES ENJEUX IMPORTANTS Politique de lutte contre le changement climatique (réduction des émissions de gaz effet de serre) Politique de maîtrise de l énergie (réduction des consommations,

Plus en détail

En partenariat avec. Offre de management. de l énergie. Des hommes qui s engagent dans l efficacité énergétique

En partenariat avec. Offre de management. de l énergie. Des hommes qui s engagent dans l efficacité énergétique En partenariat avec Offre de management de l énergie Des hommes qui s engagent dans l efficacité énergétique Nos offres 3 offres pour réduire vos coûts énergétiques Energy save Bilan énergétique gratuit

Plus en détail

Les métiers du Bâtiment en pleine évolution

Les métiers du Bâtiment en pleine évolution Les métiers du Bâtiment en pleine évolution «Le Grenelle, un défi pour le monde du Bâtiment» 22 mai 2008 Bertrand Hannedouche Fédération Française du Bâtiment Le Grenelle de l Environnement Les indicateurs

Plus en détail

Qualité environnementale des bâtiments :

Qualité environnementale des bâtiments : Journée thématique du CIDB Toulouse 16 décembre 2009 Qualité environnementale des bâtiments : les nouvelles exigences pour l efficacité énergétique Pierre Hérant Chef du Département Bâtiment et Urbanisme

Plus en détail

Réglementation thermique 2012

Réglementation thermique 2012 Réglementation thermique 2012 Présentation générale Janvier 2011 Evolution des réglementations thermiques Les objectifs affichés de la RT2012 o Conformément à l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012

Plus en détail

Séminaire EcoQuartier. Mardi 25 septembre 2018

Séminaire EcoQuartier. Mardi 25 septembre 2018 Séminaire EcoQuartier Mardi 25 septembre 2018 Sommaire Présentation du SIEML La consommation d énergie dans le département Les outils de planification territoriale L approvisionnement énergétique du quartier

Plus en détail

AIE et la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte

AIE et la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte AIE et la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte Jeudi 4 février 2016 SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION Qu est-ce que la transition énergétique? Décryptage de la loi de transition énergétique

Plus en détail

L Intelligence Energétique au service des collectivités

L Intelligence Energétique au service des collectivités L Intelligence Energétique au service des collectivités Application sur un territoire de Rennes Métropole PUCA, 9 octobre 2012 Philippe Outrequin et Catherine Charlot-Valdieu outrequin.philippe@gmail.com

Plus en détail

Le Smart Metering au service de l efficacité énergétique. Sion, le 31 août 2011

Le Smart Metering au service de l efficacité énergétique. Sion, le 31 août 2011 Le Smart Metering au service de l efficacité énergétique Sion, le 31 août 2011 En quelques mots Introduction Objectifs et partenaires de projet Infrastructure technique Présentation de la famille des produits

Plus en détail

Copropriétés. La rénovation énergétique en copropriété

Copropriétés. La rénovation énergétique en copropriété Copropriétés La rénovation énergétique en copropriété Espace INFO-> ÉNERGIE ALEC Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr info@alec-nancy.fr Présentation de l ALEC Relais des politiques

Plus en détail

Feuille de route sur les bâtiments et îlots à énergie positive et bilan carbone minimum

Feuille de route sur les bâtiments et îlots à énergie positive et bilan carbone minimum Feuille de route sur les bâtiments et îlots à énergie positive et bilan carbone minimum François MOISAN Directeur exécutif Stratégie, Recherche, International ADEME Fonds démonstrateur de recherche et

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 5 Maître d Ouvrage d Insertion : FREHA 92/98 bd Victor Hugo 92 110 Clichy Adresse logement : 31 rue de Paris 95380 Louvres Informations générales

Plus en détail

Cep : Systèmes et Energies. Christian CARDONNEL

Cep : Systèmes et Energies. Christian CARDONNEL Cep : Systèmes et Energies Christian CARDONNEL Cep : Systèmes et Energies 1. Décryptage de la méthode 2. Eclairage et Auxiliaires 3. L Eau Chaude Sanitaire 4. Le chauffage et le confort ambiant 5. L analyse

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 4 Maître d Ouvrage d Insertion : FREHA 92/98 bd Victor Hugo 92 110 Clichy Adresse logement : 31 rue de Paris 95380 Louvres Informations générales

Plus en détail

Les opportunités industrielles de la transition énergétique SYNTHESE DU RAPPORT DE MISSION

Les opportunités industrielles de la transition énergétique SYNTHESE DU RAPPORT DE MISSION Les opportunités industrielles de la transition énergétique SYNTHESE DU RAPPORT DE MISSION Comment l Etat peut-il aider l industrie française à tirer le meilleur parti de la transition énergétique? Ce

Plus en détail

Rénovation énergétique des logements en collectif

Rénovation énergétique des logements en collectif 10 mars 2011 Synthèse de l étude Rénovation énergétique des logements collectifs à chauffage collectif www.energies-avenir.fr Quelles solutions? Quels investissements? Quelles performances? Quelle priorité?

Plus en détail

Les solutions éco-efficaces Hager. en réponse à la RT 2012

Les solutions éco-efficaces Hager. en réponse à la RT 2012 Les solutions éco-efficaces Hager en réponse à la RT 2012 Consommer mieux avec moins d énergie La réglementation RT2012 s articule autour de cinq usages énergétiques : chauffage, climatisation, production

Plus en détail

COTEBAT COMITE TECNIQUE DU BATIMENT COTEBAT. Direction Départementale des Territoires des Ardennes 17 novembre

COTEBAT COMITE TECNIQUE DU BATIMENT COTEBAT. Direction Départementale des Territoires des Ardennes 17 novembre COTEBAT COMITE TECNIQUE DU BATIMENT COTEBAT Direction Départementale des Territoires des Ardennes 17 novembre 2016 http://www.ardennes.gouv.fr SOMMAIRE 8h30-8h45 : accueil 8h45-9h15 : Présentation de la

Plus en détail

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide!

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Performance environnementale Comment concilier confort et respect de l environnement? Nouvelles

Plus en détail

Rénovation énergétique en copropriété. Méthodologie pour réaliser une rénovation lourde en

Rénovation énergétique en copropriété. Méthodologie pour réaliser une rénovation lourde en Rénovation énergétique en copropriété Méthodologie pour réaliser une rénovation lourde en copropriété Rénover ma copropriété Sylvain BRUNIER Chargé de projet énergie Hélianthe, espace information énergie

Plus en détail

Démarche Energie Positive sur un bâtiment tertiaire. INGEKO Energies / Energie Positive sur les bureaux de l'epag

Démarche Energie Positive sur un bâtiment tertiaire. INGEKO Energies / Energie Positive sur les bureaux de l'epag Démarche Energie Positive sur un bâtiment tertiaire Sommaire Démarche mise en œuvre Bureaux à Energie Positive Siège social de l EPAG Simulations thermiques et d éclairage Bilan énergétique Production

Plus en détail

A. Belconde, S. Seuillet, Y. Parmantier 1/33

A. Belconde, S. Seuillet, Y. Parmantier 1/33 A. Belconde, S. Seuillet, Y. Parmantier 1/33 Présentation du projet Le contexte du projet Les partenaires Les volontaires L installation Perspectives 2/33 En France, le bâtiment (résidentiel-tertiaire)

Plus en détail

COPROPRIÉTÉ. En copropriété vous pouvez rénover efficacement votre logement. numéro unique identité provisoire

COPROPRIÉTÉ. En copropriété vous pouvez rénover efficacement votre logement. numéro unique identité provisoire COPROPRIÉTÉ En copropriété vous pouvez rénover efficacement votre logement numéro unique 04 56 11 99 09 www.monpassrenov.fr identité provisoire COPROPRIÉTAIRES, vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation

Plus en détail

Exploitez votre bâtiment Minergie de manière optimale. SQM Exploitation: Le complément pour une optimisation simple et efficace de l exploitation

Exploitez votre bâtiment Minergie de manière optimale. SQM Exploitation: Le complément pour une optimisation simple et efficace de l exploitation Exploitez votre bâtiment Minergie de manière optimale SQM Exploitation: Le complément pour une optimisation simple et efficace de l exploitation Qu est-ce que Minergie? Depuis 1998, Minergie est le label

Plus en détail

Responsable énergie en entreprise

Responsable énergie en entreprise Responsable énergie en entreprise Ref 8940083 Responsable énergie en entreprise Formations longues Perfectionnement 15 jours (105 heures) Paris Gérer l'énergie et piloter les projets de A à Z - Éligible

Plus en détail

Transition énergétique Les objectifs fixés par la loi

Transition énergétique Les objectifs fixés par la loi Les objectifs fixés par la loi ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE - 40 % entre 1990 et 2030 DIMINUER LA CONSOMMATION D ÉNERGIE -50 % en

Plus en détail

Présentation IFPEB Retours d expérience Paris, Juillet 2017 Cyril SAILLY

Présentation IFPEB Retours d expérience Paris, Juillet 2017 Cyril SAILLY Présentation IFPEB Retours d expérience Paris, Juillet 2017 Cyril SAILLY Retour d expérience N 1 : Centre Georges Pompidou Locaux : musée, librairie, bureaux, Surface : 102 450 m² SHOB RDC + 6 étages +

Plus en détail

NORD-ISÈRE DURABLE. dossier de presse

NORD-ISÈRE DURABLE. dossier de presse NORD-ISÈRE DURABLE dossier de presse Signature de l accord cadre pour le déploiement de DORéMI (Dispositif Opérationnel de Rénovation Energétique des Maisons Individuelles) Contexte et présentation du

Plus en détail

PARIS.HAUTS DE SEINE.VAL D OISE. Outils financiers de la rénovation énergétique en copropriété

PARIS.HAUTS DE SEINE.VAL D OISE. Outils financiers de la rénovation énergétique en copropriété PARIS.HAUTS DE SEINE.VAL D OISE Outils financiers de la rénovation énergétique en copropriété MAI 2017 1 Qui sommes-nous? SOLIHA, un Mouvement d entreprises associatives 1 er RESEAU ASSOCIATIF NATIONAL

Plus en détail

PROGRAMME SMART-GRID STEG Situation et Perspectives

PROGRAMME SMART-GRID STEG Situation et Perspectives 27/04/2018 Direction Maitrise de la Technologie PROGRAMME SMART-GRID STEG Situation et Perspectives Plan Contexte Concept & Cas d Usage Démarche STEG Avancement, Déploiement Conclusion CONTEXTE Nouveaux

Plus en détail