Le zonage en radiologie conventionnelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le zonage en radiologie conventionnelle"

Transcription

1 Le zonage en radiologie conventionnelle Présenté par Jean-luc REHEL Système de management de la qualité IRSN certifié 6 èmes Rencontres des Personnes compétentes en radioprotection - SFRP Paris - 11 et 12 décembre 2008

2 LE ZONAGE, «HIER» Deux zones signalées et des trèfles verts ZC contrôlée Verte Z Surveillée

3 L environnement en radiologie conventionnelle Dispositif médical de type «suspension plafonnière» Mammographe «Table télécommandée et suspension plafonnière» Ostéodensitomètre Mobile de radiographie Scanner

4 PRINCIPALES SOURCES D EXPOSITION EN RADIOLOGIE CONVENTIONNELLE Rayonnement de fuite de gaine du tube R.X. L'émetteur : le tube R.X Rayonnement primaire Rayonnement diffusé

5 ZONAGE EN RADIOLOGIE CONVENTIONNELLE EXEMPLE DE CALCUL Mesures de dose réalisées à 50 cm d un diffuseur (sans protection) Procédure Radiographie pulmonaire Radiographie lombaire de face Incidence Hte tension (kv) Charge (mas) E (µsv) face face debout En 1 heure, 5 radiographies pulmonaires et 6 radiographies lombaires Dose efficace totale de 41 µsv pour un travailleur à 50 cm du diffuseur. limite de la zone contrôlée jaune: 50 cm 41 µsv 25 µsv = 64 cm limite de la zone contrôlée verte: 50 cm 41 µsv 7,5 µsv = 1,17 m 6èmes Rencontres des personnes compétentes en radioprotection - 11 et 12 Décembre 2008

6 Distance (m) ZONAGE D UNE CHAMBRE D HOSPITALISATION AVEC MOBILE DE RADIOLOGIE: Radio pulmonaire Dose efficace par cliché (µsv) Temps d exposition (sec) 0,50 m 1 150msec Soit 1 µsv à 0,5 m pour une opération de 10 mn. On entend par «opération», le temps consacré à la mise en place de l appareil et la prise du cliché. Dans ce cas il est possible réaliser jusqu à 6 opérations dans l heure. Soit un débit d équivalent de dose moyen (DED moyen) égal à 6 µsv pour une heure à 0,5 m. ZC: 0,80 m Selon la réglementation, le zone d opération est délimitée par un DED moyen de 2,5 µsv par heure. La limite de zone contrôlée verte dans la chambre sera de 0,80 m de rayon autour du patient. Donc en pratique pas de port de dosimètre opérationnelle, si l opérateur se tient à plus de 0,80 m du patient.

7 ZONAGE D UNE SALLE DE REANIMATION AVEC MOBILE DE RADIOLOGIE UTILISE à POSTE FIXE Procédure Incidence Hte Tension (kv) Charge (mas) Abdomen 63 12,5 Radiographie de Face thorax 73 2,5 2 clichés Abdomen SP + 1 thorax = 49 µsv en 1 h à 1,5 m Personnel à exclure de la salle pendant l exposition et blindage des parois si nécessaire

8 ZONAGE D UNE POSTE DE RADIOLOGIE AVEC UN MAMMOGRAPHE H T (kv) Charge (mas) Cliché face Cliché profil sein D sein G sein G sein D Distance Dose (µsv) (sein 2 inc.) Dose (µsv) pour 3 examens Au pupitre BdF BdF à 50 cm du diffuseur 0,65 0,45 6,6 Limite de la zone contrôlée : 0,60 m. La zone surveillée correspondant à la surface restante de la salle de radiologie Port du dosimètre opérationnel si maintien de la patiente 6 èmes Rencontres des personnes compétentes en radioprotection SFRP - 11 et 12 Décembre 2008

9 ZONAGE D UNE POSTE DE RADIOLOGIE AVEC UN OSTEODENSITOMETRE Les paramètres (HT, ma, s) ne sont pas accessibles à la console d acquisition. Le protocole le plus irradiant est retenu. Fantôme corps entier Distance Débit de dose (µsv.s -1 ) Dose pour un examen (µsv) Dose en une heure (µsv) Au contact (0,2m) 1, ,00 m ,00 m Au pupitre Limite de la zone contrôlée : 0,30 m. La zone surveillée correspondant à la surface restante de la salle de radiologie

10 Paramètres Distance foyer - diffuseur 0,5 m du diffuseur et 45 1 m du diffuseur et 45 Dose pour 5 procédures 112 kv 14 mas 1,5 m 8,73 µsv / 43,5 µsv Paramètres ZONAGE D UNE POSTE DE RADIOLOGIE AVEC UNE SUSPENSION PLAFONNIERE Potter mural : radiographie du thorax de face Limite de la zone contrôlée jaune : 0,70 m. Limite de la zone contrôlée verte : 1,20 m. La zone surveillée correspond à la console d acquisition et à la salle d interprétation. Potter horizontal : radiographie du bassin de face Distance foyer - diffuseur 0,5 m du diffuseur et 90 1 m du diffuseur et 90 Dose pour 10 procédures 65 kv 53 mas 0,80 m 11,4 µsv 4,5 µsv 45,2 µsv Limite de la zone contrôlée jaune : 1,35 m. Limite de la zone contrôlée verte : 2,45 m. La zone surveillée La zone contrôlée verte sera délimitée par les parois de la salle de radiologie

11 ZONAGE D UN POSTE DE RADIOLOGIE AVEC TUBE ORIENTABLE VERS POTTER MURAL ET VERTICAL A 0,5 m du diffuseur, 108 µsv en 1 h. Attention à ne négliger aucune zone de rayonnement diffusé La zone contrôlée verte sera délimitée par les parois de la salle de radiologie

12 ZONAGE D UN SCANNER acquisition abdomino pelvienne Paramètres 120 kv 360 mas Dose intégrée sur 1 heure (6 acquisitions) 0,7 m du 2,5 m du diffuseur diffuseur 1056 µsv 90 µsv Limite de la zone contrôlée orange : 0,5 m. Limite de la zone contrôlée jaune : 4,6 m. La zone surveillée correspondant à la console d acquisition et à la salle d interprétation. En pratique, la zone spécialement réglementée jaune sera déterminée par les parois de l installation radiologique.

13 EXEMPLE D INFORMATION A L ACCES D UN SCANNER Zonage dans la salle du scanner : Limite de la zone contrôlée orange : 0,50 m. Limite de la zone contrôlée jaune : 4,60 m. La console d acquisition est en zone surveillée Zone réglementée jaune Sur la porte d accès à la salle du scanner:

14 ZONAGE EN ODONTOSTOMATOLOGIE : APPAREIL RETROALVEOLAIRE Rayonnement diffusé Rayonnement direct

15 CONCLUSIONS Les nouvelles dispositions concernant le zonage conduisent en radiologie conventionnelle : à évaluer le risque en tenant compte de l activité réelle réalisée, à définir un zonage adapté : zone surveillée, zone contrôlée, zone spécialement réglementée, à hiérarchiser le risque en fonction des domaines d activité et des équipements radiologiques à introduire les concepts de zone contrôlée jaune ou orange, de dimensions très variables selon l activité radiologique, à adapter le besoin de dosimétrie opérationnelle en radiologie, à mettre en œuvre une meilleure signalétique et information du risque aux accès des salles de radiologie.

16 Remerciements Isabelle FITTON Hôpital Européen Georges POMPIDOU - AP-HP à Paris Annick NAVASSE Hôpital Européen Georges POMPIDOU - AP-HP à Paris Christian BARRET Hôpital La Pitié Salpétrière - AP-HP à Paris Stéphane PAYEN Hôpital La Pitié Salpétrière - AP-HP à Paris Jean-Marc ARISCON Société ALGADE Patrice ROMANE IRSN/DEI/SIAR Sans oublier les unités de radioprotection de Lariboisière, Bichat, la Sté Serphymed et bien d autres qui ont eu la gentillesse de me faire parvenir des études de zonages d installations radiologiques. 6ème Rencontres des personnes compétentes en radioprotection SFRP - 11 et 12 Décembre 2008

Radiologie conventionnelle Installations fixes en milieu médical

Radiologie conventionnelle Installations fixes en milieu médical RADIOPROTECTION : SECTEUR MÉDICAL Radiologie conventionnelle Installations fixes en milieu médical L application des principes de justification et d optimisation de la radioprotection est à la base d une

Plus en détail

RADIOLOGIE DENTAIRE ED 4249 RADIOPROTECTION FICHE MÉDICALE. Endobuccale 1. PERSONNEL CONCERNÉ 2. DÉROULEMENT DES PROCÉDURES DE PRISE DE CLICHÉS

RADIOLOGIE DENTAIRE ED 4249 RADIOPROTECTION FICHE MÉDICALE. Endobuccale 1. PERSONNEL CONCERNÉ 2. DÉROULEMENT DES PROCÉDURES DE PRISE DE CLICHÉS RADIOPROTECTION FICHE MÉDICALE SOLVANT RADIOLOGIE DENTAIRE Endobuccale La présente fiche traite des techniques endobuccales dont la pratique est soumise à l application des dispositions réglementaires

Plus en détail

L externalisation de la Personne compétente en radioprotection

L externalisation de la Personne compétente en radioprotection L externalisation de la Personne compétente en radioprotection Chantal Bardelay Direction des rayonnements ionisants et de la santé Autorité de sûreté nucléaire 11/12/2008 SFRP 11 décembre 2008 1 Objectif

Plus en détail

RaMiP. PONT Stéphane. Exemples de zonage pour l utilisation des générateurs électriques à rayons X

RaMiP. PONT Stéphane. Exemples de zonage pour l utilisation des générateurs électriques à rayons X Exemples de zonage pour l utilisation des générateurs électriques à rayons X Cas n 1 : Dans un cabinet dentaire Cas n 2 : Dans une salle scanner Cas n 3 : Dans un bloc opératoire PONT Stéphane du Cas n

Plus en détail

Associé Collaborateur CD CD ODF AD 2006 40 300 2 000 25 000 2008 37 810 1 900 23 000. Salariés. ADQ AD Aide dentaire Réceptionniste

Associé Collaborateur CD CD ODF AD 2006 40 300 2 000 25 000 2008 37 810 1 900 23 000. Salariés. ADQ AD Aide dentaire Réceptionniste Contexte technique Générateurs dentaires IHM Etude de poste Matériel Techniques intra. Techniques extra. Classement des personnels Délimitation des zones Conclusion 2 Associé Collaborateur Salarié ADQ

Plus en détail

Général électrique Innova 2100 ICVLM PTI 1 er étage Salle ROUGE FICHE de SYNTHESE et ANALYSE des RISQUES de POSTE de TRAVAIL. Décret n 2003-296 du 31 mars 2003 (Art. R4453-14à 18 du Code du Travail) Cette

Plus en détail

Scanographie FR4 RADIOPROTECTION : SECTEUR MÉDICAL 1. PERSONNELS CONCERNÉS 2. DÉROULEMENT DES PROCÉDURES

Scanographie FR4 RADIOPROTECTION : SECTEUR MÉDICAL 1. PERSONNELS CONCERNÉS 2. DÉROULEMENT DES PROCÉDURES RADIOPROTECTION : SECTEUR MÉDICAL Scanographie L application des principes de justification et d optimisation de la radioprotection est à la base d une radioprotection efficace. Dans ce but et dans le

Plus en détail

Optimisation de la Dose en Radiologie. C. SALVAT, A. JEAN-PIERRE, J. RAGOT Service de Radioprotection et de Physique Médicale AP-HP

Optimisation de la Dose en Radiologie. C. SALVAT, A. JEAN-PIERRE, J. RAGOT Service de Radioprotection et de Physique Médicale AP-HP Optimisation de la Dose en Radiologie C. SALVAT, A. JEAN-PIERRE, J. RAGOT Service de Radioprotection et de Physique Médicale AP-HP Principes en radioprotection du patient Toute exposition du patient aux

Plus en détail

Radiologie conventionnelle

Radiologie conventionnelle RADIOPROTECTION : SECTEUR MÉDICAL Radiologie conventionnelle Installations mobiles en milieu médical : radiographies au lit Dans le cadre de la justification des actes et de l optimisation de la radioprotection

Plus en détail

DIVISION DE LILLE Lille, le 18 septembre 2015

DIVISION DE LILLE Lille, le 18 septembre 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE CODEP-LIL-2015-038319 FG/EL Lille, le 18 septembre 2015 Monsieur le Dr X Centre Médical du Littoral 173, Route de Desvres 62280 SAINT MARTIN BOULOGNE Objet : Inspection

Plus en détail

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne ClermontFerrand France Etudes de poste en radiothérapiecuriethérapie Expérience du Denise DONNARIEIX, Physicienne médicale, PCR 1 Plan Introduction

Plus en détail

MODULE NATIONAL D ENSEIGNEMENT DE RADIOPROTECTION DU DES DE RADIOLOGIE

MODULE NATIONAL D ENSEIGNEMENT DE RADIOPROTECTION DU DES DE RADIOLOGIE Collège des Enseignants en Radiologie de France MODULE NATIONAL D ENSEIGNEMENT DE RADIOPROTECTION DU DES DE RADIOLOGIE Paris, 3 et 4 Février 2015 PROTECTION DES OPERATEURS EN RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

Plus en détail

Médecine et rayonnements ionisants: fiche d aide à l analyse des risques en radiologie dentaire endobuccale et textes applicables

Médecine et rayonnements ionisants: fiche d aide à l analyse des risques en radiologie dentaire endobuccale et textes applicables dmt TC d o s s i e r m é d i c o - t e c h n i q u e 123 Médecine et rayonnements ionisants: fiche d aide à l analyse des risques en radiologie dentaire endobuccale et textes applicables Une nouvelle fiche

Plus en détail

PROCEDURE GENERALE DE LA RADIOPROTECTION DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE

PROCEDURE GENERALE DE LA RADIOPROTECTION DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE 1/8 Dans le cadre de l optimisation de la radioprotection, on s attachera : à utiliser les valeurs des paramètres d exposition les plus adaptés : temps, voltage, ampérage, longueur explorée et surtout

Plus en détail

MODULE NATIONAL D ENSEIGNEMENT DE RADIOPROTECTION DU DES DE RADIOLOGIE

MODULE NATIONAL D ENSEIGNEMENT DE RADIOPROTECTION DU DES DE RADIOLOGIE Collège des Enseignants en Radiologie de France MODULE NATIONAL D ENSEIGNEMENT DE RADIOPROTECTION DU DES DE RADIOLOGIE Paris, Cochin, 14 et 15 Janvier 2010 PROTECTION DES OPERATEURS EN RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

Plus en détail

Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic

Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic Les rayonnements ionisants, c est quoi? Dans le domaine du radiodiagnostic, les rayonnements ionisants sont des rayons X produits à partir

Plus en détail

OBJET : Inspection de la radioprotection n INSNP-OLS-2015-0264 du 16 septembre 2015 Installation de radiologie

OBJET : Inspection de la radioprotection n INSNP-OLS-2015-0264 du 16 septembre 2015 Installation de radiologie RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2015-039269 Orléans, le 25 septembre 2015 SELARL Radiodiagnostic du Giennois 18 rue des Relais 45190 BEAUGENCY OBJET : Inspection de la radioprotection

Plus en détail

DIVISION DE LILLE Lille, le 13 juillet 2015

DIVISION DE LILLE Lille, le 13 juillet 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE Lille, le 13 juillet 2015 CODEP- LIL-2015-027459 FM/NL SELARL Parc Bertin 90, rue Emile Morlaix 59500 DOUAI Objet : Inspection de la radioprotection référencée INSNP-LIL-2015-0578

Plus en détail

ANALYSE DES ÉVALUATIONS DE DOSE UTÉRINE REALISEES À L IRSN

ANALYSE DES ÉVALUATIONS DE DOSE UTÉRINE REALISEES À L IRSN ANALYSE DES ÉVALUATIONS DE DOSE UTÉRINE REALISEES À L IRSN Bilan 2004-2008 Congrès National SFRP - ANGERS Juin 2009 Présenté par Cécile ETARD IRSN Contexte (1) Lorsqu une exposition médicale aux RI concerne

Plus en détail

DOSIMETRIE ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS

DOSIMETRIE ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS Page 1 sur 5 ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS référence 06/M0/003/09/V01 06/M0/003/09/V02 06/M0/003/09/V03 06/M0/003/09/V04 06/M0/003/09/V05 06/M0/003/09/V06 Titre et objet de la révision DOSIMETRIE

Plus en détail

RADIOPROTECTION. Radiologie interventionnelle. Les techniques de radiologie interventionnelle. Radioprotection : secteur médical PERSONNEL CONCERNÉ

RADIOPROTECTION. Radiologie interventionnelle. Les techniques de radiologie interventionnelle. Radioprotection : secteur médical PERSONNEL CONCERNÉ Radioprotection : secteur médical Radiologie interventionnelle L ensemble de cette collection a été réalisé par un groupe de travail (cf. composition p. 161), auquel ont participé : l ASN (Autorité de

Plus en détail

GROUPES PERMANENTS D EXPERTS EN RADIOPROTECTION CONTEXTE BUT DU SONDAGE

GROUPES PERMANENTS D EXPERTS EN RADIOPROTECTION CONTEXTE BUT DU SONDAGE GROUPES PERMANENTS D EXPERTS EN RADIOPROTECTION GROUPE DE TRAVAIL «ZONAGE» CONTEXTE A la demande de l Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) et de la Direction générale du travail (DGT), les groupes permanents

Plus en détail

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES N/Réf. : CODEP-NAN-2013-066632 Nantes, le 24 décembre 2013 GIE Anjou Imagerie Santé Scanner de la Foucaudière 18 rue de la Bellinière 49 800 TRELAZE Objet : Contrôle

Plus en détail

Révision de la norme NFC 15-160 relative aux installations radiologiques

Révision de la norme NFC 15-160 relative aux installations radiologiques Révision de la norme NFC 15-160 relative aux installations radiologiques Tutoriale 3 Jean-Luc REHEL David CELIER Bernard AUBERT PRP-HOM/SER/UEM Fontenay aux Roses Sommaire La norme NFC 15-160 édition mars

Plus en détail

Référence à rappeler en réponse à ce courrier : INSNP-LYO-2015-1351

Référence à rappeler en réponse à ce courrier : INSNP-LYO-2015-1351 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2015-046521 Lyon, le 1 er Décembre 2015 SCP Jeannot LAPERROUSAZ POTTIE STEEGH - TROCCON 106, chemin des Artisans 74520 VALLEIRY Objet : Inspection

Plus en détail

ETUDE DES POSTES DE TRAVAIL ET EVALUATION DOSIMETRIQUE EN MILIEU MEDICAL. Dr DJ Gambini SCMT AP HP

ETUDE DES POSTES DE TRAVAIL ET EVALUATION DOSIMETRIQUE EN MILIEU MEDICAL. Dr DJ Gambini SCMT AP HP ETUDE DES POSTES DE TRAVAIL ET EVALUATION DOSIMETRIQUE EN MILIEU MEDICAL Dr DJ Gambini SCMT AP HP 1 Cadre juridique Code du Travail Article 231-75 : «Les expositions professionnelles individuelles et collectives

Plus en détail

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016.

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE STRASBOURG Strasbourg, le 14 juin 2016 N/Réf. : CODEP-STR-2016-024264 Monsieur le Directeur CHRU de Strasbourg Nouvel Hôpital Civil 1 place de l hopital BP 426 67091 Strasbourg

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2011-070528 Affaire suivie par : Florence BEDELLIS Tél. : 04 26 28 61 72 Fax : 04 26 28 61 48 Mél. : florence.bedellis@asn.fr Lyon, le 21 décembre

Plus en détail

«Etat de la radioprotection en milieu médical : le point de vue de l ASN» Jean-Luc Godet Direction des Rayonnements Ionisants et de la Santé ASN

«Etat de la radioprotection en milieu médical : le point de vue de l ASN» Jean-Luc Godet Direction des Rayonnements Ionisants et de la Santé ASN «Etat de la radioprotection en milieu médical : le point de vue de l ASN» Jean-Luc Godet Direction des Rayonnements Ionisants et de la Santé ASN SFRP Tours 22 juin 2011 1 Introduction Etat de la radioprotection

Plus en détail

Adéquation des moyens de mesures pour les contrôles radiologiques. Ph. Tranchant, le 19-nov.13

Adéquation des moyens de mesures pour les contrôles radiologiques. Ph. Tranchant, le 19-nov.13 Adéquation des moyens de mesures pour les contrôles radiologiques Ph. Tranchant, le 19-nov.13 Sommaire Contexte réglementaire des contrôles de RP Analyse des exigences (clients, réglementation ) Ex1: recherche

Plus en détail

RADIOPROTECTION ET EXERCICE DE LA MEDECINE VETERINAIRE CANINE RADIOPROTECTION ET EXERCICE DE LA MEDECINE VETERINAIRE CANINE

RADIOPROTECTION ET EXERCICE DE LA MEDECINE VETERINAIRE CANINE RADIOPROTECTION ET EXERCICE DE LA MEDECINE VETERINAIRE CANINE RADIOPROTECTION EXERCICE DE LA MEDECINE VERINAIRE CANINE Jacques DOUC, Bruno PELLIER, Catherine ROY EUROCONGRES AFVAC LILLE 29 RADIOPROTECTION EXERCICE DE LA MEDECINE VERINAIRE CANINE INTRODUCTION OBLIGATIONS

Plus en détail

RaMiP NF C-15 160. Retours d expérience

RaMiP NF C-15 160. Retours d expérience NF C-15 160 Retours d expérience 1 GT RaMiP Alimenter le GT CORPAR Permettre au GT CORPAR de tester ses idées Faire remonter le REX 9 personnes aux profils variés (PCR ext, int, OA,..) et plusieurs secteurs

Plus en détail

GESTION DES INCIDENTS en INB CONTAMINATION-IRRADIATION

GESTION DES INCIDENTS en INB CONTAMINATION-IRRADIATION GESTION DES INCIDENTS en INB CONTAMINATION-IRRADIATION CNPE DAMPIERRE en BURLY Rudi Hauser SPR Dr Frédérique LEVRAY SST 1 Principes de Surveillance Radioprotection 2 Principe de fonctionnement d une centrale

Plus en détail

Youssef Ech chaykhy Master TNRP

Youssef Ech chaykhy Master TNRP Youssef Ech chaykhy Master TNRP 1 1. Généralités PLAN 2. Protection contre les rayonnements ionisants 3. Principes de la protection contre l irradiation externe 4. Objectifs de la protection et de la sûreté

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL AUTO/MED/SCAN DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation prévues par l article R.1333-23 du code

Plus en détail

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET MOYENS DE RADIOPROTECTION. Pierre FAU et Fabien DURAND (IPC)

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET MOYENS DE RADIOPROTECTION. Pierre FAU et Fabien DURAND (IPC) OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET MOYENS DE RADIOPROTECTION Pierre FAU et Fabien DURAND (IPC) SOMMAIRE I. Réglementation II. Radioprotection du personnel III. Effets des rayonnements ionisants I. Réglementation

Plus en détail

Les ambigüités et les difficultés d application du décret travailleur

Les ambigüités et les difficultés d application du décret travailleur Les ambigüités et les difficultés d application du décret travailleur 1 LE TEXTE RÉGLEMENTAIRE Protection des travailleurs Décret 2003-296 du 31/03/03 Codifié dans le code du travail Plus arrêtés d applications

Plus en détail

Réduction de dose en scanographie : 4 ème partie - facteurs comportementaux. Dr Alban GERVAISE

Réduction de dose en scanographie : 4 ème partie - facteurs comportementaux. Dr Alban GERVAISE Réduction de dose en scanographie : 4 ème partie - facteurs comportementaux Dr Alban GERVAISE Facteurs comportementaux A ne pas négliger! Sûrement les facteurs les plus importants +++ 3 grands principes

Plus en détail

FORMATION en RADIOPROTECTION des TRAVAILLEURS EXPOSÉS

FORMATION en RADIOPROTECTION des TRAVAILLEURS EXPOSÉS FORMATION en RADIOPROTECTION des TRAVAILLEURS EXPOSÉS Organisée par l équipe des Personnes Compétentes en Radioprotection et le Radiophysicien de la SAS Scanner Poitou-Charentes Orateurs : Dr Thierry DIESCE

Plus en détail

Je vous communique ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

Je vous communique ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE Lille, le 1 er juin 2016 CODEP-LIL-2016-021748 Mesdames les Drs X et Y Clinique Vétérinaire Les Cigognes 4, Boulevard André Lepoivre 62710 COURRIERES Objet : Inspection

Plus en détail

Comme les précédentes, dmt. Médecine et rayonnements ionisants: fiche d aide à l analyse des risques en radiologie dentaire exobuccale

Comme les précédentes, dmt. Médecine et rayonnements ionisants: fiche d aide à l analyse des risques en radiologie dentaire exobuccale dmt TC d o s s i e r m é d i c o - t e c h n i q u e 127 Médecine et rayonnements ionisants: fiche d aide à l analyse des risques en radiologie dentaire exobuccale Cette nouvelle fiche d aide à l analyse

Plus en détail

DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 27 octobre 2015

DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 27 octobre 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 27 octobre 2015 N/Réf. : CODEP-CAE-2015-042990 Fondation de la Miséricorde 15, Fossés Saint-Julien BP 100 14008 CAEN cedex 1 OBJET : Inspection

Plus en détail

Logiciel de calcul d estimation automatique de la dose efficace pour les scanners réalisés en pédiatrie. Hôpital Robert Debré, Paris

Logiciel de calcul d estimation automatique de la dose efficace pour les scanners réalisés en pédiatrie. Hôpital Robert Debré, Paris Logiciel de calcul d estimation automatique de la dose efficace pour les scanners réalisés en pédiatrie C. GUEGAN, A.NADOUR,M.ALISON,G.SEBAG Hôpital Robert Debré, Paris Plan INTRODUCTION A - EXPRESSION

Plus en détail

Comme les précédentes,

Comme les précédentes, dmt TC d o s s i e r m é d i c o - t e c h n i q u e 126 Médecine et rayonnements ionisants: fiche d aide à l analyse des risques en curiethérapie à débit pulsé Cette nouvelle fiche d aide à l analyse

Plus en détail

Bilan et typologie des incidents et accidents

Bilan et typologie des incidents et accidents Bilan et typologie des incidents et accidents P. SCANFF, BM. AYADI et E. VIAL pascale.scanff@irsn.fr Journées «Sources de rayonnements ionisants» Paris novembre 2011 Introduction Veille permanente en matière

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 19 avril 2013 N/Réf. : CODEP-PRS-2013-021910 M. le Radiologue Cabinet de radiologie Centre d imagerie médicale du Val d Argenteuil 5, rue du Poirier Fourrier

Plus en détail

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 1 er juillet 2011 dans votre établissement.

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 1 er juillet 2011 dans votre établissement. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE CODEP MRS 2011 043072 Marseille, le 30 août 2011 Clinique de l Ospédale RN 198 Carrefour de l Ospédale 20137 PORTO-VECCHIO Objet : Lettre de suite de l'asn concernant

Plus en détail

Curiethérapie Curiethérapie à débit pulsé

Curiethérapie Curiethérapie à débit pulsé RADIOPROTECTION : FICHE MÉDICALE Curiethérapie Curiethérapie à débit pulsé Les procédures décrites dans cette fiche concernent uniquement les applications de curiethérapie à débit pulsé (1) utilisant une

Plus en détail

Radioprotection des travailleurs

Radioprotection des travailleurs Radioprotection des travailleurs bonnes pratiques en radiologie interventionnelle Jean-Luc REHEL PRP-HOM-SER-UEM jean-luc.rehel@irsn.fr Colloque ASN Reims Division de Chalons-en Champagne le 2 décembre

Plus en détail

Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale

Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale S3 3.03 Expérience de terrain: travail en interprofessionalité Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale Présenté par Marjorie Boyer 2015 Sommaire I/ Introduction: II/ Objectifs : III/ Déroulement

Plus en détail

: Code de la santé publique et notamment les articles L.1333-17 et R.1333-98 Code de l'environnement et notamment ses articles L.592-21 et L.592-22.

: Code de la santé publique et notamment les articles L.1333-17 et R.1333-98 Code de l'environnement et notamment ses articles L.592-21 et L.592-22. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE Lille, le 2 juillet 2013 CODEP-LIL-2013-037319 CL/NL Monsieur le Dr X 2, rue Pasteur 59110 LA MADELEINE Objet : Inspection de la radioprotection Inspection INSNP-LIL-2013-0398

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 27 novembre 2012 N/Réf. : CODEP-PRS-2012-063614 Monsieur le gérant de la SELARL Imagerie des Iles du Nord Cabinet de radiologie Concordia 2, rue Paul Mingau

Plus en détail

PROBLEMATIQUE IRRADIATION PATIENT/CHIRURGIEN/BLOC Littérature

PROBLEMATIQUE IRRADIATION PATIENT/CHIRURGIEN/BLOC Littérature PROBLEMATIQUE IRRADIATION PATIENT/CHIRURGIEN/BLOC Littérature COURS DE DES NEUROCHIRURGIE CAP HORNU 8 ET 9 OCTOBRE 2015 LAURA TERRIER SOMMAIRE I- RAPPORT ASN 2014 1) Introduction 2) Réglementation 3) Contrôle

Plus en détail

Radioprotection législation Calculs Autorisations commandes Patients dans les chambres de proximité

Radioprotection législation Calculs Autorisations commandes Patients dans les chambres de proximité Radioprotection législation Calculs Autorisations commandes Patients dans les chambres de proximité Isabelle Buchheit Unité de Radiophysique Médicale, Responsable Radioprotection Institut de Cancérologie

Plus en détail

Formation obligatoire depuis juin 2009. But : Fournir les éléments permettant d améliorer l optimisation des doses délivrées aux patients

Formation obligatoire depuis juin 2009. But : Fournir les éléments permettant d améliorer l optimisation des doses délivrées aux patients Formation obligatoire depuis juin 2009 (L.1333-11, R.1333-74 du Code de la Santé) But : Fournir les éléments permettant d améliorer l optimisation des doses délivrées aux patients Programme de la formation

Plus en détail

PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE

PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE DES module national Lundi 3 Février 2014 PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE Antoine Feydy, Jean-Luc Drapé Université Paris Descartes CHU Cochin - APHP Service de Radiologie B Effet Compton Effet

Plus en détail

SCANNER ET DOSIMETRIE

SCANNER ET DOSIMETRIE Date 22/08/2006 Page 1 sur 6 REVISIONS révision date objet 01 13/01/03 Réactualisation du texte 02 10/12/03 Changement point de diffusion ; modification texte 03 18/08/04 Modification du texte 04 18/01/05

Plus en détail

Radioprotection des personnels en radiologie interventionnelle

Radioprotection des personnels en radiologie interventionnelle Radioprotection des personnels en radiologie interventionnelle Dr. Jean-Luc MARANDE Service de santé au travail AP-HP ANMTEPH La Baule le 9 octobre 2009 Plan Définition de la radiologie interventionnelle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Arrêté du 18 mai 2004 relatif aux programmes de formation portant sur la radioprotection des patients exposés

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 24 février 2014 N/Réf. : CODEP-PRS-2014-007117 Monsieur le Directeur Centre Hospitalier National d'ophtalmologie des Quinze- Vingt 28, rue de Charenton

Plus en détail

RADIO ET DOSIMETRIE ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS CCVO ; BIZET ; SYSTEME INFORMATIQUE 07/FT/002/01/V03 TABLEAU DES CONSTANTES DE RADIO

RADIO ET DOSIMETRIE ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS CCVO ; BIZET ; SYSTEME INFORMATIQUE 07/FT/002/01/V03 TABLEAU DES CONSTANTES DE RADIO Page 1 sur 9 REVISIONS révision date objet 01 08/12/03 Insertion de la page de garde 02 22/09/04 Changement du titre ; rattachement 03 17/01/05 Modification points de diffusion ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS

Plus en détail

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X DEC/GX DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X Ce formulaire de demande concerne les déclarations prévues aux 1 et 3 de l article R.1333-19 du code de la santé

Plus en détail

Hérouville-Saint-Clair, le 20 septembre 2012. Cabinet dentaire 153 bis, rue Maréchal Leclerc 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE

Hérouville-Saint-Clair, le 20 septembre 2012. Cabinet dentaire 153 bis, rue Maréchal Leclerc 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE REPUBLIQUE FRANCAISE Division de Caen Hérouville-Saint-Clair, le 20 septembre 2012 N/Réf. : CODEP-CAE-2012-050709 Cabinet dentaire 153 bis, rue Maréchal Leclerc 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE Objet : Inspection

Plus en détail

Comment répondre aux contraintes réglementaires en matière de dosimétrie dans un service d imagerie de CHG ou un cabinet de radiologie

Comment répondre aux contraintes réglementaires en matière de dosimétrie dans un service d imagerie de CHG ou un cabinet de radiologie Comment répondre aux contraintes réglementaires en matière de dosimétrie dans un service d imagerie de CHG ou un cabinet de radiologie JFR 2004 Poster exposé sur le panneau «divers 11» Résumé p 1507 du

Plus en détail

Techniques et résultats d évaluations dosimétriques des extrémités chez les opérateurs en imagerie interventionnelle

Techniques et résultats d évaluations dosimétriques des extrémités chez les opérateurs en imagerie interventionnelle Techniques et résultats d évaluations dosimétriques des extrémités chez les opérateurs en imagerie interventionnelle L. Donadille, F. Tagnard-Mérat, J.-L. Rehel Institut de radioprotection et de sûreté

Plus en détail

catalogue des formations

catalogue des formations IRM radioprotection évaluation des pratiques professionnelles contrôle qualité http://manipinfo-esprimed-formation.com catalogue des formations 20161 Manip info et Esprimed lancent une nouvelle offre de

Plus en détail

L inspection avait pour but d examiner la conformité du service de curiethérapie vis-à-vis de la réglementation relative à la radioprotection.

L inspection avait pour but d examiner la conformité du service de curiethérapie vis-à-vis de la réglementation relative à la radioprotection. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE STRASBOURG Strasbourg, le 28 janvier 2015 N/Réf. : CODEP-STR-2015-003729 Madame la Directrice Générale CHR Metz-Thionville Hôpital de Mercy 1 allée du Château CS 45001

Plus en détail

KALOS. Un nouveau concept de salle numérique à capteurs plans fixes et mobiles

KALOS. Un nouveau concept de salle numérique à capteurs plans fixes et mobiles Un nouveau concept de salle numérique à capteurs plans fixes et mobiles Conçu afin d assurer un confort optimal pour l utilisateur et le patient La table à hauteur variable descendant jusqu à 50 cm du

Plus en détail

Intérêt des gants radio atténuateurs plombés en radiologie interventionnelle

Intérêt des gants radio atténuateurs plombés en radiologie interventionnelle Intérêt des gants radio atténuateurs plombés en radiologie interventionnelle Joël GUERSEN 1, Laurent DONADILLE 2, Jean Luc REHEL 2, Audrey CHARVAIS 1, Rania ZAKNOUNE 2, Lucie CASSAGNES 1, Pascal CHABROT

Plus en détail

Le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection ASN, rôle et relations avec les médecins du travail

Le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection ASN, rôle et relations avec les médecins du travail Le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection ASN, rôle et relations avec les médecins du travail David Krembel Autorité de sûreté nucléaire Direction des centrales nucléaires 1 L organisation

Plus en détail

Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il?

Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il? Les rayonnements ionisants De quoi s agit-il? Service Interprofessionnel de Santé au Travail de la Manche www.sistm50.com SOMMAIRE Principales utilisations...p.2 Modes d exposition...p.2-3 Effets biologiques...p.3

Plus en détail

Objet : Lettre de suites de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le mardi 08 avril 2014 dans votre cabinet dentaire

Objet : Lettre de suites de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le mardi 08 avril 2014 dans votre cabinet dentaire RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE- Zone non imprimée - Place pour l'en-tête CODEP MRS 2014 018328 Marseille, le 15 avril 2014 Cabinet dentaire Boulevard Bellevue Immeuble le Saint Laurent 05000

Plus en détail

Sensibilisation à la Radioprotection

Sensibilisation à la Radioprotection Sensibilisation à la Radioprotection Version du 11/2011 Xavier Fléchard/Jean-Louis Gabriel Service de Radioprotection LPC CAEN Sensibilisation à la Radioprotection 11/2011 LPC 1 Pourquoi cette sensibilisation

Plus en détail

La radioprotection appliquée à la radiologie en quelques mots. Pierre NAULET

La radioprotection appliquée à la radiologie en quelques mots. Pierre NAULET La radioprotection appliquée à la radiologie en quelques mots Pierre NAULET Quelques QCM L'irradiation naturelle par an en France est de l'ordre de : Ø A : 3 Gy Ø B : 3,5 msv Ø C : 3500 Bq Ø D : 10 msv

Plus en détail

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES N/Réf. : CODEP-NAN-2015-033721 Nantes, le 19 Août 2015 SELARL vétérinaire du Frémur 42 rue de la Roche Couverte ZA de la croix Blanche 22550 HENANBIHEN Objet : Inspection

Plus en détail

Livret d accueil Radioprotection Système d Analyse par Faisceau d Ions Rapides

Livret d accueil Radioprotection Système d Analyse par Faisceau d Ions Rapides 1 Livret d accueil Radioprotection Système d Analyse par Faisceau d Ions Rapides Ce livret a pour but de vous sensibiliser et de vous informer sur les mesures de radioprotection prises autour de SAFIR

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 21 mai 2010 N/Réf. : CODEP-PRS-2010-027150 Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection Installation : Coronarographie Identifiant de la visite

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2014-044604 Espace dentaire FOCH 2 bis avenue Foch 94160 ST MANDE

N/Réf. : CODEP-PRS-2014-044604 Espace dentaire FOCH 2 bis avenue Foch 94160 ST MANDE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 30 septembre 2014 N/Réf. : CODEP-PRS-2014-044604 Espace dentaire FOCH 2 bis avenue Foch 94160 ST MANDE Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-038422 Maison de Chirurgie - Clinique Turin Service de radiologie vasculaire 5-11, rue de Turin 75008 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-038422 Maison de Chirurgie - Clinique Turin Service de radiologie vasculaire 5-11, rue de Turin 75008 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 21 septembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-038422 Maison de Chirurgie - Clinique Turin Service de radiologie vasculaire 5-11, rue de Turin 75008 PARIS Objet

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Évolutions des dispositions réglementaires relatives à la personnes compétentes en radioprotection (PCR) Thierry LAHAYE Chef du pôle risques physiques en milieu de travail à la direction générale du travail

Plus en détail

Clinique vétérinaire 58, Avenue du Docteur Arnold Netter 75012 PARIS

Clinique vétérinaire 58, Avenue du Docteur Arnold Netter 75012 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 7 février 2014 N/Réf. : CODEP-PRS-2014-004998 Clinique vétérinaire 58, Avenue du Docteur Arnold Netter 75012 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la

Plus en détail

Incident de radiographie industrielle sur le Centre Nucléaire de Production d Électricité de FLAMANVILLE le 29/09/2009

Incident de radiographie industrielle sur le Centre Nucléaire de Production d Électricité de FLAMANVILLE le 29/09/2009 Incident de radiographie industrielle sur le Centre Nucléaire de Production d Électricité de FLAMANVILLE le 29/09/2009 Congrès SFRP 21-22-23 Juin 2011 Jean-Gabriel LEONARD / Gérard CORDIER EDF Division

Plus en détail

DIVISION DE LYON Lyon, le 24 décembre 2014

DIVISION DE LYON Lyon, le 24 décembre 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 24 décembre 2014 N/Réf. : CODEP-LYO-2014-058026 INSTITUT DE SOUDURE INDUSTRIE 13, rue du Vercors 69660 CORBAS Objet : Inspection de la radioprotection du

Plus en détail

6 novembre 2014. Olivier FAGOT - Inspecteur de la radioprotection Chargé du thème de la recherche publique Tél. 05 56 00 05 37

6 novembre 2014. Olivier FAGOT - Inspecteur de la radioprotection Chargé du thème de la recherche publique Tél. 05 56 00 05 37 6 novembre 2014 Sommaire - Présentation de l ASN et de la Division de Bordeaux - Nouveautés réglementaires touchant la radioprotection Olivier FAGOT - Inspecteur de la radioprotection Chargé du thème de

Plus en détail

Strasbourg, le 30 avril 2010. Objet : Inspection de l'autorité de sûreté nucléaire du 15 avril 2010. Service de radiothérapie

Strasbourg, le 30 avril 2010. Objet : Inspection de l'autorité de sûreté nucléaire du 15 avril 2010. Service de radiothérapie RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE STRASBOURG Strasbourg, le 30 avril 2010 N/Réf. : CODEP-STR-2010-023283 Centre d Oncologie de Gentilly 2 rue Marie Marvingt 54000 NANCY Objet : Inspection de l'autorité

Plus en détail

Composition du comité scientifique

Composition du comité scientifique dmt TC dossier médico-technique 129 Médecine et rayonnements ionisants: fiche d aide à l analyse des risques en curiethérapie à haut débit Cette nouvelle fiche d aide à l analyse des risques en curiethérapie

Plus en détail

La radioprotection des patients. radiologie interventionnelle et au bloc opératoire

La radioprotection des patients. radiologie interventionnelle et au bloc opératoire La radioprotection des patients et des travailleurs en radiologie interventionnelle et Journées Françaises de Radiologie 16 au 20 octobre 2009 Ph. MENECHAL / ASN Division de Bordeaux M. VALERO/ ASN Direction

Plus en détail

S.Gerber*, L.Préti*, M.Vettese*, F.Garcia*, J.Valette**, Ch.Dias**, J.P.Lajonchère*, M.Zins*

S.Gerber*, L.Préti*, M.Vettese*, F.Garcia*, J.Valette**, Ch.Dias**, J.P.Lajonchère*, M.Zins* S.Gerber*, L.Préti*, M.Vettese*, F.Garcia*, J.Valette**, Ch.Dias**, J.P.Lajonchère*, M.Zins* * Groupe Hospitalier Paris St Joseph **DoseWatch GE-Healthcare Rapporter l expérience du GHPSJ, avec un recul

Plus en détail

POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique. Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe.

POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique. Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe. POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe. Professeur : Mr Erpicum Année scolaire 2014-2015 1 Table des matières Définition

Plus en détail

Organisation de la radioprotection dans un service d imagerie médicale et au bloc opératoire

Organisation de la radioprotection dans un service d imagerie médicale et au bloc opératoire Organisation de la radioprotection dans un service d imagerie médicale et au bloc opératoire Professeur Michel Bourguignon Professeur de Biophysique Faculté de médecine Paris Ile de France Ouest UVSQ Commissaire

Plus en détail

Code de l environnement, notamment ses articles L.596-1 et suivants Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Code de l environnement, notamment ses articles L.596-1 et suivants Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 24 juillet 2012XXXXXX N/Réf. : Codep-Lyo-2012-040828 CERMAV CNRS Domaine universitaire 601 rue de la Chimie 38400 SAINT-MARTIN D HERES Objet : Inspection

Plus en détail

RADIOPROTECTION 5 - GROSSESSE ET EXPOSITION MEDICALE

RADIOPROTECTION 5 - GROSSESSE ET EXPOSITION MEDICALE RADIOPROTECTION 5 - GROSSESSE ET EXPOSITION MEDICALE 1 - Dose délivrées : RX conventionnelle TDM Médecine nucléaire Radiothérapie 2 - Effets des ray. sur la grossesse : malformatifs cancérogènes 3 - Situations

Plus en détail

Radioprotection. Services utilisant les RX. Guide pratique. Avec la collaboration de :

Radioprotection. Services utilisant les RX. Guide pratique. Avec la collaboration de : Radioprotection Services utilisant les RX Guide pratique Avec la collaboration de : Charte éthique des projets d amélioration en organisation conduits par la MeaH L objet des interventions de la MeaH est

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE Lille, le 5 juillet 2013 CODEP-LIL-2013-037759 AD/EL Monsieur le Dr W SCM des Docteurs V W X Y 23, Boulevard Victor Hugo 62100 CALAIS Objet : Inspection de la radioprotection

Plus en détail

Un réseau original de radioprotection professionnelle

Un réseau original de radioprotection professionnelle Un réseau original de radioprotection professionnelle Le GOOGLEGROUP PCR-DENTAIRE 1 Sommaire Présentation du GoogleGroup Structure du groupe Intérêt du groupe Activité des membres Evolution du groupe Préoccupations

Plus en détail

Analyse des données relatives à la dose aux patients. Etudes de dose triennales

Analyse des données relatives à la dose aux patients. Etudes de dose triennales Analyse des données relatives à la dose aux patients Etudes de dose triennales Dosimétrie des patients Directives de l AFCN La DE MED 97 impose l optimisation des expositions fins médicales à des fins

Plus en détail

DIVISION DE LILLE Lille, le 29 décembre 2011

DIVISION DE LILLE Lille, le 29 décembre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE Lille, le 29 décembre 2011 CODEP-DOA-2011-071487 SS/NL Centre Hospitalier de Roubaix 35, rue de Barbieux BP 359 59056 ROUBAIX CEDEX Objet : Inspection de la radioprotection

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 2 juin 2016 N/Réf. : CODEP-PRS-2016-021960 Monsieur le Directeur Général Hôpital NECKER 75015 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

Apport de la numérisation de la dosimétrie d un service scanner

Apport de la numérisation de la dosimétrie d un service scanner Apport de la numérisation de la dosimétrie d un service scanner Jean-Marc TREUTENAERE Istres France Mail: treutenaere@hotmail.com Objectif Exposer notre expérience de la mise en place d un système de gestion

Plus en détail

Paris, le 08 mars 2012

Paris, le 08 mars 2012 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS N/Réf. : CODEP-PRS-2012-009619 Paris, le 08 mars 2012 Monsieur le directeur SIRAC 25, rue Claude Bernard 78310 MAUREPAS Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail