Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à"

Transcription

1 Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à 100 kwh/m²? Rapport final Convention ADEME C0043 Référence ARMINES Référence CSTB DDD/PEB R! "#$%& $())*

2 !

3 SOMMAIRE!"#$%#&# &&&#$&(#%)& "#$%##*+#-+. (+(+ $$&% (+(+(.&$$ / (+(+0 $&$1$$ / / "#$%##*-&% (#(-# (+0+ $$&% ( (+0+(.&$$3 /( ( (+0+0 $&$1$$ /( (( 0 /. (1 233)-#%# 34-(&%#(%&* / 0++!4$$$% (0 0++( 5$$$$46&$ ( &$ ( ( $ (* 0++* $ (* / (1 233)-#%# 34-(&%#(%&* 0+( (* 0+(+( (9 0+( (- 0+(+7.$$ (- 0+(+8 $ (2 0+(+* $ (2 // 53-#)-#1 &3-(-3#5(&#6)&# &%7-)8 7-)(&%7&-5&/9 /: 35%-(& )&- 2-)34-) &-%#-(/ 0+7+ :;$ ( 0+7+( $$ /; $5(-#)(& 3%&%<#= // > +? 2 >? 0 2 > /: $-#&)(% 7 ) #&#/; *++ <$&=$6%$>$#$&6$$ 08 *++( &$ %#(- )!1)845%6)/ / %#(-A 5!# 2-(3%&#-%#/ : &#$A7%#3%73#)(&/ ; 4-) (/. 4($B1(B$/. *+*+ <$&=$$%&$$$& *+*+( $% *+*+0 $%&& *+*+7 $$&$ ) "

4 *+* *+*+* ( ( *+*+9 4%&$4% ( *+*+- 4%&$4% *+*+2 4%&%$4% >CD+ EB>> :; "#$%##*+:; 9++!1$$ (!1$$?>$&1$$&$3 79 "#$%##B-&% (#(-#:. 9+(+!1$$ (+( $$31$$&1$$&$ 72 >> ;. 34($5#5#3%&%&;. &%&!-&B#B+;/./ &%&!-&B#*-&% (#(-#;;? * B+ ; F &#$*0G4* 5#5 (-&; 2++ $$&$ * 2++( $> $>$&4$$ $&&$$> * $&$$$$ F &#$*0G4* 5#5 3;F 2+( *) 2+(+( $> *) F/ &#$B+B 5#5 (-& 9 F: #) 2-)34-) &-%#-( 2+7+ %&& * 2+7+( $&$$ *( $:A-8)$ *(? * : 9 &#$B0G4B(-& : 9 &#$*0G43 : 9/ &#$B #B(-&#3 :? >2? ; -% 285(%3&)(-&)#%B()1((16)B34-) (A-H ; -% 285(%3&)(&&#$ # ; / -% 285(%3&)(-&)#%B#4($B1(B$ ; > B+ ; &#$*0G4 ; +0+.&$$3+B ** +0+( &%$.C00η C) * $?$> * &$$+B *- : &#$B+ F +7+.&$$3+B *2 #

5 +7+( &%$.C7BC ) +7+0 $?$> &$$+B (? > * / &#$B0G4 / (++.&$$ (++( &%$.C00η C) (++0 $?$> &#$B # ; (+(+.&$$ (+(+( &%$.C7(BC * (+(+0 $?$> (+( ? +? > + +0> +>> C < > C 0 C= > > > + +0> > >>2+ > >> 2 9/???. > +? %%&()*+%+-+.%/)+)0 $

6 Avant propos! " # $ %&( )! * +-. / I. STATISTIQUES DU PARC DE BATIMENTS EN FRANCE )11034 ) )05&*6))7 %&( ) :4)1; <103 0)1 =;><? C D E 2 2 F +!" G E 2 EH 2 *9.6* 6. 1

7 2 2 E * E I. 2 E E " 2 2 E 2 + E 2 E 2 E 2 : E6H 2 E J J /! 6 B 2 K6L 8<8 B )7M8 B K6 L )M; M4 ;10 00) <4 08< K6 114 ( 110 ( 1147 ( 043 K6 *). )( K6 ;( K6 * (. K6 () 74307) MM<)( 0434)1; )1<3 ;( 0411M) 0313)( ;<<18; 74;;( + NJ )M< )<4 : 1;0%& 1)7%& #-#&#6)&3%3(%-%#:F3%#(&4&#-(&%(-%3 8M K&( ;0;8 K& O( 4;K& O( 3

8 E 2 P 2 A 2 O E 2 Q A O 6 L O O L :=<? 2 G2 A 4)1; I!011< )114 2 I E!*879.!" #*;79. E! E CL E + *.R079 + )19 &#&%#(&5#-!&&$%#&)!3&#(75& + " $%# / E! *6. E 2 4

9 2 2 5; C S C 5 G! )4! J / -AGEL O/-G *GOA5/G. &-3#7#5& 7(&& -%&)%5#-!&&$%# &-%#5! A M4811 4<111! 4)11! $ " - E / * )11).E 071<<M <3)111 0) ;7<

10 6 K6-5K/ 8<7;3<);4 ); ;76 0<40<30M;) );) ) ;)73 81M )M; ;<111;0111 3MM<40 <0111M4111 C *6. 4<103 MM077)80 <;)1801; K/ 6-0M111M711 M811 )8111) )M) MM<40 <0111M4111 )< *. G0;M 804 &-3#7#5&# & &3%&$5 3-& -%&&5#-!&&$%#& &-%#5 A E $!" #&! 6 G

11 6 $ "!" (( $!" #"") $ "!" *+ $!"! S6 $ " %!" E A 5 O O O / 6 #" "! " 0 ) K6 C 6 6 A 2)%5#-!&&$%# &-%#5 )01 33 <7 $% %!" *3 =0? L =0? JL =0? / )# *=0?.E 2 E ( O 6 2 E

12 2 E - *. 2 #$ #$ #$#$ -=<?! =4>7? (F M4 *. E *! -C/(-CG. 2 ;19);9O-OC*)). 2 )))9*;. 2 L ;749*;. 2 +;;;9*08. A=4>7?/ )1!;19F / # =0?E P D ( G( G( T - ( TT O G( G( D (( TTT ( TTT U ( A ( O6 ( CL ( A ( K( TTT 2)%5#-!&&$%# T5 TTJ 2 TTTJ !0;11! " ) =0?!

13 - 2 J J K L =47><? " "% %4 560 " 708""!=0? *. ;4+ 5< =0?E GV W ; ;4 D ;<*. & 115(%#&3-)8 -%&)%5#-!&&$%# =4>7? 2 0);X<M7X *)). ;8*. 2 * L. <7X(MMX *M4. 2 L0)M8X*; MX*08. + <10;1X - L J *57.! =0? + E C 6 - *. - *. $%#-#%-( &3%$5 3- &&(73& 6 * 6 (% ( ( (( 6 ( (6. =4>7? E O L A &H%&(%3-& -%&)%4#- J E 2 "

14 =4>7? C L A L *. *. A -! E C * 6. C C C *. " =4>7? +!2J! 91:-.3 6 =01? + 36 O6 A CL 6# *. K " #

15 6 E! O - # $ @ Y Y CL 6 $

16 @ L &5#-!&&$%#& &-%#5%(-%3 1

17 II. - DESCRIPTION DES BATIMENTS TYPES 9!;" <" A I )!;" 6!4 &7.2+6"= 6!" % &7(.."=G # $! A Z HZO Z Z Z Z -6 6 L CG 5[O+0ZCG ;1481 ) <71 5[O+)ZK 4111 ) 31 E D E5B O6 * H. =0M? 3

18 >;" -?4/ L!;147MX 1385 m Chambres 4 m 93 m 468 m Cour intérieure Salles d opération Laboratoires Cour intérieure 66 m 208 m 32 m 4 m Chambres 93 m 4 m N 54 m 52 m 5 m 257 m 461 m 5 m 257 m 102 m 102 m 345$- )!"#$%##*+#-+ D E;M08X E4M344) - E07)0;X * <71.E8M<)X E00MM1<X - E0<M);X ;147MX 7!; 5 0) 7! G5C 4

19 G5C G D + M4;) ;M08 0)) 0004< ) + 37<<< 4M344 07M 04;<;) ; - + ;14)8 07)0; 7 478; ;)4 )88) M3< ;)4 )88) )); M3<8 8 + ) < 4;M4 M ); MM1< ;<8 ;7;0)4 < - + ;M448 0<M); 8) ;8 ;147M ;M14 )!"#$%## G5C B AB * ; (. + * ; (. 5A * ; (. + *&. O A*&. 0 04; )71)7TT ;M081 N #$ =1041;)17)?KO\) )M<M1 ) 4M3 <8)33) <8)33) 4M344 OO- 37<<< ; ;14 8<47<7 8<47<7 M8187 OO- 478; << 003<< )88)1 0<8; << 003<< )88)1 N 0<8;4 8 ;87 87M1 87M1 047<1 01)18 M 1 )01)0 040)7) OO- 1 < );4 OO- 1 TT # 6+ A # ) 5

20 C-O ; X ;147M G G5C B - + / 5 5 D -/O 0 M4;) ) 0138) 407< ) 37<< 1 1 ;0) 1 ))8) <7< - ; ;14) M0M )M) 4 7;) M ;) M ) <01 1 7<M) )))M M );74) <7837 ;)70 - < ;M47 ;<77 ;< <3 )0) )(1-3&-(H% E : E18(1)( 5 E18(1)(!

21 7 >;"?B!;30MX /$ :$ $ :$ 9$.$ /$ 4-$!(& (3)-#%& >3-)8#34%6)& %& -&3$$)%& &#-)(-#%& -%#-(& :$ $ :$ 9$.$ $ $ 9$ 345$- )!"#$%##*-&% (#(-#! E0M3)X*31. E88<<X E03)X - E03)X - E7M8X UE)41 ) - E)78X ;30MX 4!; 507 4! G5C!

22 G5C G ))4 <38 )8<< 47< ) + ))4 <38 )8<< ; M8 04M 0M)< 4 U + 81 )41 80 M) < 03) 43 7M8 8 08M) 88<< 0M0 )1184 M )78 87 M8< 5 3;0) ;30M 000M44 )!"#$%## BE *439. G5C B AB *;(. + *;(. 5A *;(. + *&. A *& <381 )71<< 08)1 08)1 ) 47 <381 )71<< ; 38 0M)< 830) 007) 4 4< <84 <84 )<<1 4<1 7 M );14 );14 03)1 ;< )347 <1)78 1 M 1 M3;7 07;8 1 # 7. A # ) C-O ; X ;30M G G5C B - + / <38 1 4M14 0;44 0;44 M;3) ;08< ) <38 4M14 1 0;44 0;44 M;3) ;08< - ; ) 070) 84< U <4 1 <4 ;8-7 4< 1 1 8M) 1 8M) )<< 8 08M) 1 1 )83 )83 7;< ); - M )(1-3&-(H% )!"#$%## E : E18(1)( 5 E18(1)(!!

23 III. CARACTERISTIQUES DES USAGES DES BATIMENTS 6 / 7- % -?9C - "#$% J0)8X 6* E0 (010 ;10 ;1 \]1088(. M7&(X B! <19 <19 : ;: 4 * )-#% -%&&!)(-)8#3%&)#-#%&-((-(#-)$-8$)$ (#&%#(%& -%&&!)(-)8#3%&)#-#%&-((-(#-)$-8$)$ 01&(X G / )7 ; ( 0)8 ) 6 7"8 9: 90!"

24 & $$ #%( 01X*.: )-#% -%&&-!(-#(&-((-(#-)$-8$)$ 01&(X*. : 8 )1&(X (#&%#(%& %#53-(- -%&&-!(-#(&-((-(#-)$-8$)$ 8 (/ 6 DE )%( 0171X* 01.: M 9!#

25 )-#% -%&&&-& 25(-#%-((-(#-)$-8$)$ 71&(X 6 *. : < ;1&(X (#&%#(%& %#53-(- -%&&&-& 25(-#%-((-(#-)$-8$)$ / 07 (/ 6 * < X : 3 * )-#% -%&&34-$!(&-((-(#-)$-8$)$ 6*;00. 01&(X!$

26 : 01 *. ) M&(X! (#&%#(%&# 253-(- -%&&34-$!(&-((-(#-)$-8$)$ / 0< ; ()< ) / G + % B *019. 0)&(X ) B 8&(X *. 7 % 7?9C )1X: 00 * )-#% -%&&34-$!(&-((-(#-)$-8$)$! 6 ;7# " 7$!1

27 01&(X : 0) *. )<&(X! (#&%#(%&# 253-(- -%&&34-$!(&-((-(#-)$-8$)$ / 0< ; ()1 ) / ) ;1X: 0; )-#% -%&&&-& &%&-((-(#-)$-8$)$ 01&(X*. : 04 )1 &(X (#&%#(%& %#53-(- -%&&&-& &%&-((-(#-)$-8$)$ / 8 ( J!3

28 )% 08X: )-#% -%&&&-&3$$)%&-((-(#-)$-8$)$ 0)&(X*. : 08 ) &(X (#&%#(%& -%&&&-&3$$)%&-((-(#-)$-8$)$ / 0< ; (08 ) * / 0 7X : 0M )-#%# 2-(#&%#(%& %#53-(- -%&&(&#-)(-%#&!4

29 0)&(X*. )&(X 9 / 0< ; (07 ) D + % B *019. 0)&(X ) B 8&(X *.!5

30 77 F #)# # 9C -5/" # B 7 - ;1;74X C ; / 17 G*&(X^. 14 G*&(X^.R 1) G*&(X^.R ) : O-( O- 18(1) 5 O-( O- 18(1) O * ; (( ) 4O. 0) U *!. 143 U 1)3 *!. U J 1) *!. O *. O! )M79 N N Z G D & 0)) H I"= 0<=010<? =_? H I"= 07=M7 9)% 2 0()8X )7; ( 07< 01 )1 0(01X 8 ( ;1 0(01X 07 ( ;<7 0) 1 1 ` - 8) ` )); 01 M )(<X 0<; ( &3-(-3#5(&#6)& )!"#$%## # <8 77=-7 0>? 9 "

31 9C?B # B 4 - ;30MX C ; / 17 G*&(X^. 14 G*&(X^.R 1) G*&(X^.R ) : O-( O- 18(1) 5 O-( O- 18(1) O * ; (( ) 4O. 0) U *!. 1<) U 17M *!. U J 1)7 *!. O *. O! ;19 6 N N G & H I"= H 9)% )1 0(;1X 8 ( - 04< 0) ) 0(8X 0< ; ( U 80 0) ) 0(7X 0< ; ( 0M 0) ` ` 47M 01 )< 0()1X 0<; ( &3-(-3#5(&#6)& )!"#$%## "

32 72 % + * -. # &# " " 1! !) )!; ;! ! ! < 1M4 8!M 140 1M8 1<M M!< )73 )17 ;17 <!3 )M; )<7 4M3 3!01 ;;8 )<7 07M 01!00 0)M !0) ;<) 41M ;4< 0)!0; < 17) 0;!04 1<) 01< 1;7 04! ; ! !0M 0 0; 1<; 0M!0< ) 017 )4 0<! ;48 ))8 03!) < 1;7 )1!)0 1)M 14; 1)) )0!)) )8 ))!); );!) JK &)(257-)-#% &!&%& 2 -%&&4#-) > % &8.L 71!81( <!0) lundi à jeudi vendredi samedi dimanche &!&%& 2 -%&&4#-)8 : 0<EE Vpj Vh= ( V h) i= αi. Vh 24 V pj : V h : 6 V hi : α i : $ * A";)B6/= C? 0!2!#%B(?;)B6/0 < %B(?D?*E?% > 0 "!

33 * / " & " " # " 1! !) )!; ;!4 1) 10M 1 4!7 14 1; !8 18 1M 147 8!M )<0 410 M43 M!< )80 ))M )<7 <!3 ) )M 3!01 )40 17) 1;8 01!00 0 1;7 10< 00!0) 18 1M 1;8 0)!0; <3 0;!04 1) 10M 10< 04! ;8 07! )8 10< 08!0M 14 17) 10< 0M!0< ;8 0<!03 4<) 83< !)1 )10 1M ;;3 )1!) ) 1;8 )0!)) 1< 1M 174 ))!); 1M 03) 01M );!) JK &)(257-)-#%!&% 2 -%&&$-&%& (#(-# lundi à mardi mercredi samedi dimanche jeudi vendredi &!&%& 2 -%&&$-&%& (#(-# 7+ 9" * 6 J. D " L %" #A L %" #A )7 )1 )8a_0a > % &8.L C A 41( ;!7 3! )0a_0a CU L -/O - 03b0 77b01 )1b0 77b01 )7*)86). c )1 c &3%&%& -%&& 115(%#&H%& )8#&!"#$%#& 1 6 ;7!;7$0 ""

34 IV. MODELES ET CHOIX DE SYSTEMES I d2 6 * a). O A # $ $" " "< 6 O)6 V. TYPE 1 : DEUX COMBINAISONS D UNITES TERMINALES ET DEUX TYPES DE PRODUCTION DE FROID SONT ENVISAGEES. <"-E # 5 #! J 6A "!0# 5 # )!! M" 0 &# 5 #2! N<&G*+-."5 5"*+- _.<"E G 6 2 A J $ "" # & % % "!&* #$ 2. VI. TYPE 2 : DEUX COMBINAISONS D UNITES TERMINALES ET UN TYPE DE PRODUCTION. <"EO)!*". "!O2! "" <">E! )A <" W 4 #" $! "#

35 E!J*+-. " 6 8- " # 01%(23 )% 4% ( L J" 6"! J" U7D % *. W =0M? =;8?! 6! E. + E &? τ = = =. τ +? O e 6 E 2!τ 2 τ 0119τ!) Coefficient de charge partielle Kcp taux de charge )3113%# 34-(-(# "$

36 -! " +!07a26 6-! 8!) 6 6! 6! + E 2 ( 2! * &!%!! J S =;8? + E 2 2!!! * "1

37 Débit AN Si Text < Tinter 100% Hygiène Si Text >Tinter Zone neutre Tcc Tinter Tcf Ti 9E 9E 9 E" " )( &#% )1(3% 82 <"&# # 5 5 : 6E 2 DO DO 2! DO DO *!. 5 E _ D 5 :Z D 5 : 41 Q Q 1 1 Q Q D ED ) ) 1%3#%%$%# &7%#B3%73#)(& E D\1 D\0 D\)! "3

38 " ") + E A 8+ <!! O=A55A +!011;119 W =;8? 88 9"55" 01 %% J E! J! +-! 2 d # $! # $ @! 66! 6 "4

39 % *. e 6 E L L * _.=)1? 2 Vers nappe Vers nappe 345$-5%5(- *.! 6 =)0? K 2 0 ) "5

40 2 2! 2 ;5 2 2! ! 2! 2 2! 2 2 =)1?*K2.E 2 U E 2 U E 2 - E @ #

41 + % E ( Pafl ) Pa = ( 1+ C1 T+ C2 T 2) Pffl Pf *0. nom ( Tec ec ) ( T se se )nom T= *). T T P ( 1+ D1 ( Tec Tecn ) + D2 ( Tse Tsen ) ffl= Pfnom *;. OU+ON:! ; e!!! e!! =))? :! ( 1 K )( f ) 2 CP a KCP f P P = afl P P + ffl P P *4. ffl ^! 2 e =);? 5&-) & 5$##)(& (1( &&$%# 7-(-#)( 34-%)( &)(%- 4($B1($ > - % %&)( 5&-) & 5$##)(& 34-) $- 1%3#%%$%#%$ D1( &)E #

42 EO \O \O _O! E5 \5 O (* T. / %5 6 5&-) & 5$##)(& (1( &&$%# 7-(-#)( 34-%)( &)(%- 4($B1($ > - % %&)( 5&-) & 5$##)(& 34-) $- 1%3#%%$%#%$ D34-) &)E + 6! E O \O _O *7. O \O _O *8. O O887O c f + P P cfl P P ffl ^0*.! #$ c ( 1 K )( ) 2 CP a c = KCP + (7) afl cfl cfl P P P P 7 P P # #5 6 E U ED (+- EO \O _O D #!

43 5&-) & 5$##)(& (1( &&$%# 7-(-#)( 34-%)( &)(%- 4($B1($ > - % %&)( 8 5&-) & 5$##)(& 34-) $- 1%3#%%$%#%$ D1( $-L(#-(E # # 5 *6 5&-) & 5$##)(& (1( &&$%# 7-(-#)( 34-%)( &)(%- 4($B1($ > - % %&)( 5&-) & 5$##)(& 34-) $- 1%3#%%$%#%$ D34-) $-L(#-(E EW U ED O \]O \O D #"

44 9 #%# &-) & 5$##)(& (1( &&$%# 7-(-#)( 34-%)( &)(%- 4($B1($ > - % %&)( 5&-) & 5$##)(& 34-) $- 1%3#%%$%#%$ D $-% &5-&E : A ##

45 VII. TRAITEMENT DE LA ZONE «CHAMBRES» - CALCUL DES BESOINS 6- >;" -?/ " J L I / + 5B G *.!B " e !! / E! 011%&( ) J" " 6! 2! /! " U5)117 + );;4! 0<)) ;7;3 2 J * ). 7 " /! E5 \)MaW 5AE711O\1M #$

46 2! MM G5C- B W6 W - D a a at %&( ) 5 );4) )M 017 8)00 41 B 7MM< 7) 084 )3311 )8 G5CB B W6 a W a - at D %&( ) )0 M4 ; B ;<M3 4; ) 00M G5C+ B W6 a W a - at D %&( ) 5 ))01 )8 <7 7;3) 4)3 B 47;M );0<7 7< B W6a W a -at B )3M 18 ); 0M8!5!B J6 M" %! % # TI C TI C B #$5(-#)( -%&&3(3)-#%& #1

47 7 " : 3 5 6! E *W!. G E)8&(X^)&(X^ O E)40)* ; ((X. W ;1 ; (0< ; ( " " "!&9P6L G5C- B W6 a W a - at D %&( ) < 0)0< 0)0 B ;)47 ; <8 )< G5CB B W6 a W a - at D %&( ) 5 ;< M; 04; B )4)7 )4 M7 7<<7 7; G5C+ B W6 a W a - at D %&( ) < 308 0); B )<7; )3 <; <;;1 ;3 B W6a W a -at B )8; 18 )0 078 #3

48 31 TI C 31 TI C B #$5(-#)( -%&&3(3)-#%&*!"#$%#7-(-%# D! ; O AB 4 ( ) (! B 5 *;7a. L I 6 B 6 6 " 6 6 >;" 5B 7 " - 5 \)1a -6 W 5AE711O\1M " &9P6L G5C- B W6 a W a - at D %&( ) 5 0)8; )7 34 ;0M0 MM; B ;;8M 43 0)M 087;7 )7; #4

49 G5CB B W6 a W a - at D %&( ) 5 <14 0M 7M 0;MM <77 B )<)0 ;3 3< 013<3 ;7M B W6a W a -at B 884 1M )3 4M4M 7 /! \)1a 011a -6 W 5AE711O\1M O ;1 ; (0< ; ( " &9P6L G5C- B W6 a W a - at D %&( ) 5 3<4 ); <4 )))8 30 B ;0<4 4; 00M 0;747 ;03 G5CB B W6 a W a - at D %&( ) 5 7<< ) 337 B )7MM ;7 3 <3); 4)3 B W6a W a -at B 814 1M ; 41M!;3a -!B! / 4 (!B ) #5

50 -a)117mm<00 )117 6 " AB! $

51 VIII. CALCUL DE BESOINS ET PRE DIMENSIONNEMENT! Z011 *- " AW:=;4? a)* 4. : J E 2 B!WA P*JA. 2 -!K O6A *J. + J 6 9L QRIR S S > S S S > S 1 )) )1< )7 1100) ) 0 )1M 03< );M 1100) ) ) 03< 03 ))< 1100) ) ; 03) 0<7 ))) 1100) ) <0 )) 1100) ) < )) 1100) ) 8 03) 0< ))) 1100) ) M 03M 0<) ))M 1100) ) < )1< 0<< );< 1100) ) 3 ))8 03M ) ) ) 01 )44 )0 )M4 1100) ) 00 )8 ))4 )3 1100) ) 0) )M4 );8 ; ) ) 0; )<4 )48 ; ) ) 04 )30 )7; ;)0 1100) ) 07 )38 )7M ;)8 1100) ) 08 )33 )73 ;)3 1100) ) 0M ;1 )8 ;; 1100) ) 0< )3< )73 ;)< 1100) ) 03 )30 )7M ;)0 1100) ) )1 )M3 )43 ; ) ) )0 )84 );3 ) ) ) )) )4< ))M )M< 1100) ) ); );) )0M )8) 1100) ) #5&8#5()(&!-& 25#5%(-%3 /01a08(%5K1a;)(%B 5K*2J. $

52 9L QRIR 9 D 9 D ;) ;) ) ;) ; ;) ;) ;) ;) M ;) < ;) ;) ;) ;) 0) ;) 0; ;) ;) ;) ;) 0M ;) 0< ;) ;) ) ;) ) ;) )) ;) ); ;) #5&8#5()(&!-& 247(%(-%3 *f));f!. U5)117+ 5)8 G - 7 7M M) 3M 7M M) 3M M <7 00 3) 01M 0;) 00< 0;; 07< < 07; 08< 03; 07; 08< 03; < 00< 0;; 07< 3) 01M 0;) M < ) 7!-&%(-%3!! G5C 6 # $ $!

53 * >!5-5/ &(XG5C T # #! 5)< E5B A5 L 78*H I"= 8-(H I"= /9 / %/9 "= > H I"= > H I"= 0 ) D */. -/O ;M M ; - 07)0; *-. )88) *B. )88) +-* *+. 047< M 00MM1<.. < - 0<M);.. $"

54 AB L 22+H I"= 72*H I"= /9 / %/9 "= > H I"= > H I"= 0 ) D */. -/O ;M ( 4M344 *. -.-* ; - 07)0; *-. )88) 66* 7* 7 *B. )88) 82. 7* 8 *+. 047< M 00MM1<.. < - 0<M);.. E *! 5. $#

55 *7 >!5?B &(XG5C E5B A5 --H I"= 2*6H I"= /9 / %/9 "= > H I"= > H I"= 0 < ) < ; - 7M ( 4 U )41. 66( 7-03). -8*- 8 88<<.. M - )78.. &-%#5 AB L -7H I"=(6 H I"= /9 / %/9 "= > H I"= > H I"= 0 < ) < ; - 7M8 **- 7(* 4 U )41. 2*2 7-03) <<.. M - )78.. &-%#5 $$

56 IX. (- DIMENSIONNEMENT DES SYSTEMES BATIMENT TYPE 1 - CHU <"-?UN?B 9 O EN:! _!J*_+-. G EW4_A-/O / 6 5;0E S /9-E >)0 /9E$!0 00 /97E % /92E "! /9+E "! /98E "! /96E /9*E " > ")"" RH > ")"" RH B)"" ""! H F! HI" B)"" ""! H F! HI" ;M08 0;0 4; ;7) 007 4M344 )31 < M7) 07)0; ;)7 884 )0;8 4;84 )88) M;1 807 )88) 0;< < < M8 <) 7)0 78) 00MM1< <M); ;147M )0 0<<8 &!&%& -%&& 115(%#&H%&#)(!"#$%# /! - 9 % / 6 2 U M(0)a 2 U )Ma719CU 2 U 31(M1a 2 U 03a $1

57 2 O! 6 2 O! 6 2 O! 6 "!!" 7 I 0;; <1)1 H ! H 7M<1 4)31 ;)M1 M<11 H 8;<1 7)81!! " # H 0<1 0); 011 " # H M<41 73)M 4741 &)%#5&#($%-&(#%)& A6 G5C *04a. O! 6 / *. - /9-E>)0 /9E$!0 0"0 > 9!! % RI RH L!% " 7 I D"! " O RH > RH 0;0 )7 008 ;4783 ;M )40 4; )31 )7 )7< M878) <) 7;; <41 /92E"! 034 )7 0M; 70)3; 77 ;7< 084 /9+E"! 0;< )7 0); ;8;3< ;3 ) /98E"! M8 )7 8< )11M0 )) 04; <) /96E /9*E ()(34-6)+#%$!( &7%#B3%73#)(&3((&% -%# 9 ; ; A * G5CE 00)0 %&. O *. E0;<M%&G )19 /! $3

58 #$ *M(0)a. C e*m e*(tse t ee) = Pt 6O\40<1P(%^ / E O %& P(%^ a a %( 0;<M 40<1 M 0) 88;8 N O *%&. 0;<M U 7- O *%&. 27 *. *%(. 884 *(. g0(47. ;0 7- *... )()1((16)(#%) OU+ON:! 9 % 3 E0<<8%&*5)M. A55AEhhh)111( ( A *31(M1a. EC e*m e*(tee tse) = Pc RH VIRW *a. *a. *%(. < 0<<8 40<1 31 M1 ))78 +- ; ( FB 9F / F E((hhh)111( ( "-.. )011 O!0119*%&. 9 "-.. M1 5!0119*a. "-.. 13)7 +! " !;19*a. " !5;1 -34-) ( -%&%&3$ $4

59 9* 3# M *. W* ; (. O *O. " H *&. U O *&( ). *O. O *O. )1< 31;1 408)7 1<7 0))< 114 ;711 M111 )(5&-) 34-)11- $ " O" 7 I " H H F " HI" < " )1< )4<41 <10)7 1< )0 4)111 M111 )(5&-) (1( &&$%# 5A0 5A) 5A;*A. 5A4 ; (.8(+ 7(6 2+2 *2*+ O*O O *%&. 1<; )84 7<3 3; )(5&-) &#(!)#%-5(-)6) 9+ % 23 < A6 G5C 04a E D *%&. * ; (. MZ0) *%(. 5 D *a. *%(. *%&. G5C;E- ;)7 ) ; M3 ;M4 Q*%&. 9 %<< / OU+OU/ OU+OC ( <"-?UN?B D / B M / AW:# F 5 A $=)7? $5

60 9 9 ; ( N O *%& U 78 *. O *%&. 286 *%(. M33 *. g0(47. ;M0 *(. (+6.. )()1((16)(#%) % 3 FB 9F / F " O!0119*%&. 9 " !0119*a. " ! " !;19*a. " !5;1 -34-) ((#%) (7 <"595B 9 " +-*. W4A 60A M(0)a 41(47a Ae *. K O *%&. 071< U 7*7 *. O *%&. 782 *%(. ))1 6 -#4($B1(B$(#%)B(-& O *0)a. *)<a. *!<1 ; (. 1

61 (2 % 9* = %%%% G +- 2 I + E 2 )4 +-#Q $ 2 +- E#5δ$ 2 +-# $ *01. =;7? =;8?! +- / / *4771a.6 G +-/ E 5 R R+-\5 R R+- *.T5 R R+- *. E 5 R R+-E +- 5 R R+- *.E 6 5 R R+- *.E 5 R R+- *. / =;M? E : \5 R R+-T UE5 R R+- *.2!0! 2!81a*77a!81a. L 47a Q 6 +-! EO *%&.\*5 Z5.(<11T*QZQ.( δ Q % 1

62 Q δ Q +- # O +-*%&.R Q *.$+!166 # $ O +-*%&.!O O +- A! )4 9* % A 6! 6 2! * 01. D +-Q *.B *\0L. Q *(. Q = j Q m x N xk ^\0)<47a*077a. +-! G - +- O E S= 1 i= (N 1) 0.2 i N N \1)7 O δm<9 *L. E N0.878 T= δ\) (N+ 1) O -A Q -A O-A*%&.\117);=*1M<Q B.ZQ -A?( δ_6 2 -A O-A*%&.6 Q -A\1M<Q BZ**O-Aδ.(117);. 9* <% ->8+?% +-47a \<43(<70-\0(*<43 1).-\1)8 Q \*<7181.0)<\87)<1(*81(. 01 EQ*01.\1;3Q -\8803 1!

63 Q *(.\;3M04 ; ( δ\) E O-A\MM<%&_6-471%& EQ -A\ ))7M1 1"

64 X. DIMENSIONNEMENT DU BATIMENT TYPE 2 MAISON DE RETRAITE 2 6)/ -.- <"-5UN59 W4 W)N Z! J N O *%& U )73 *. O *%&. 0MM *%(. )00 );4 g0(47. 13< *(. ;M<1 )()1((16)(#%) FB 9F / F " O!0119*&. 9 " !0119*a. " ! " !;19*a. " !5;1 -34-) ((#%) -. <"-?UND K2 E7M%&! 007%&J -.7 <"559D - W)!J ") "!" 7 I 0;;1 341 H <1)1 8171!H 7M<1 4)31 H M<11 8;<1 1#

65 XI. --- PLAN D EXPERIENCES %) O55<&G * ! _0/ E *0. F " <! 13<*!M1a. 01<*!;1a. F1-(3 ;; F " " # 1<7 )-% 285(%3& )&&#$ * 8 *104&(^. )19 -- %) F1-83 *_ < * ) )-% 285(%3& )&&#$ # --7 %) F *_0. ) * F " " # 547 XII. RESULTATS TYPE 1 - CHU -- <"-?UN N N:_!JN *+-. W 4W4! A -/O 4 < F 7! 7 G8HF!0 1$

66 +-!$ "" )""!;" 9 F F ) ) F ) G F ) ) 9 G (. )) 8) ; * ;1; ;0 31 )) 8) ; ;M ;74 0<1 )) 8) ; ;1; ;7 010 )) 8) ; (- ;1) ;0< 011 ;< 01; 0<< 003 ; * ;1; ;0 0<1 )) 8) ; (7 ;M ;<< 011 ;< 01; 0<< 003 ; ** ;M ;1 010 )) 8) ; *8 ; ;7 )10 )) 8) ; ;1) ;< 01; 0<< 003 ; ;1) ;0< )11 ;< 01; 0<< 003 ; ;1; ;<< )11 ;< 01; 0<< 003 ; *26 ;M ;1 )10 )) 8) ; ; << 001 ;< 01; 0<< 003 ; ;M ))1 ;< 01; 0<< 003 ; (-- ;1) << ))1 ;< 01; 0<< 003 ; ((( ;M1 D O-%A(-&*!"#$%## F F ) ) F ) G F ) ) 9 G *- )M ;10 (2 -(7 )M; M 0<0 )M ;10 (+-. ;; <M 0<< )M ;10 ((* *. )M; ))3 0<< )M ; ;; ) 48 01< 0<< 003 ; ( )M; )< 03) 48 01< 0<< 003 ;10 -.*7 +(7 ;; )1 ;80 )M ; ( )M; M ;80 )M ; *8 ;; M) ) < 0<< 003 ; )M; )01 ) < 0<< 003 ; (7 ;; <M ;MM )M ;10 --*8 688 )M; ))3 ;MM )M ;10 -* *.* ;; ;< < 0<< 003 ; )M; )< ;< < 0<< 003 ; *( ;; M) ; < 0<< 003 ; )M; )01 ; < 0<< 003 ; ( ;;7 4O$O-%A3*!"#$%## 11

67 / % 25A$η A?$986 (A 72A A +A --A -.A 8A A *A A (A *A 6A A +A 4-)11-<-H= -1(-P34&&<53#(6)= )85&-) )83-)8 ) Z018)%&( ) (5 4-)11-<-H= -1(-P34&&<53#(6)= )85&-) )83-)8 )8 3 A +-0;87%&( ) (5 7A -7A.A 7A -.A -+A -7A -A 6A 7A 8A -.A (A A +A 4-)11-<-H= -1(-P34&&<53#(6)= )85&-) )83-)8 ) Z3)4%&( ) (B 4-)11-<-H= -1(-P34&&<53#(6)= )85&-) )83-)8 )8 3 A +-Z003M%&( ) (B )(/95-(##% &3%&$$-#%&-%%)&B$)(&)#%A(-&*!"#$%## : %23 #! X) " P-+2RH I"=I #! X) " P--2RH I"=I 1RH I"=I * RH I"=I * 8 2 ( F ) F -+-Z5. F ) F -+-B )(/11# &7-(-!& )-% 285(%3& )&&#$ 13

68 * +A 9E F) I"= F ;3 010 )1 ;) 013 ))) 0M<1 < ! -/ ;3 00M )1 ;) ;3 010 ;3 ;) ; ;) );8 M) )7 ;) ;3 00M ;3 ;) );8 <; )7 ;) ; ;) ;3 011 ;3 ;) );8 M0 )7 ;) );8 M) 70 ;) );8 <; 70 ;) ;3 008 ;3 ;) );8 <) )7 ;) );8 M0 70 ;) );8 <) 70 ;) 013 & %MN4O$ A(-&*!"#$%## DE F) @ F ! 0)7 )3 ;8 ;) 013 0<4 04< -/ )7 ;4 ;8 ;) )7 )3 ;8 ;) )7 ;4 ;8 ;) M4 )8 41 ;) M4 ;1 41 ;) )7 )3 M) ;) )7 ;4 M) ;) M4 )8 41 ;) M4 ;1 41 ;) )7 )3 M; ;) )7 ;4 M; ;) M4 )8 <1 ;) M4 ;1 <1 ;) M4 )8 <1 ;) M4 ;1 <1 ;) 013 & %MN4O$ A3*!"#$%## 14

Ordre du jour provisoire pour la COP12

Ordre du jour provisoire pour la COP12 CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 48 e Réunion du Comité permanent Gland, Suisse, 26 30 janvier 2015 SC48 13 Ordre du jour provisoire pour la COP12 Contexte L Ordre du jour provisoire

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES !"#!$# #"%&&&&' 1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES DEMANDES... 5 1.5.1. Du lundi au vendredi

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

201-105-RE SOLUTIONS CHAPITRE 1

201-105-RE SOLUTIONS CHAPITRE 1 Chapitre1 Matrices 1 201-105-RE SOLUTIONS CHAPITRE 1 EXERCICES 1.2 1. a) 1 3 Ë3 7 3 2 Ë 1 16 pas défini d) 16 30 17 3 e) Ë 7 68 22 16 13 Ë 5 18 6 2. a) 0 4 4 4 0 4 Ë4 4 0 Ë 0 4 32 4 4 0 4 32 32 4 0 4 4

Plus en détail

sommaire Introduction Fiches des 41 soldats disparus Le devoir de mémoire lettre à la mère de Maurice Quemin Glossaire / Sources

sommaire Introduction Fiches des 41 soldats disparus Le devoir de mémoire lettre à la mère de Maurice Quemin Glossaire / Sources a I 4 F 41 a a L L é à a è Ma Q Ga / S 5 46 51 53 55 2 La Ga G a é a a XX è è, a, a aa. E a é a. D a, ï, aa. L a éé a a a a a. N a a é a a a a Ga G, a a aé a a a, a. é E a a, a ê aé a a é, a aé a. A, a-à

Plus en détail

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Jean-Pierre Dedieu To cite this version: Jean-Pierre Dedieu. Les intermédiaires privés dans les finances royales

Plus en détail

Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10

Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10 Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10 ANNEXE AU CAHIER DES CHARGES DE LA CONCESSION OCTROYEE AU YACHT CLUB INTERNATIONAL DE SAINT LAURENT DU VAR POUR L ETABLISSEMENT ET L

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

CULTURE GÉNÉRALE Histoire de l Art (RC) Philosophie (FB)

CULTURE GÉNÉRALE Histoire de l Art (RC) Philosophie (FB) RE ANNÉE SEMESTRE PRATIQUE ET INITIATION Dessin d observation et projet (FL [cd] + PC [a] + JMH [b]) Couleur / peinture (PC [cd] + AO [ab]) Espace / Volume (CLT [cd] + AT [ab]) Design (FC [ab] GG [cd])

Plus en détail

Bulletin officiel n 44 du 27 novembre 2014

Bulletin officiel n 44 du 27 novembre 2014 Annexe I Année : calendrier de l'orientation et de l'affectation des élèves Collèges Conseils de classe Commissions d appel Calendrier de l'affectation 6 e, 5 e, 4 e, 3 e (1) À compter du vendredi 12 juin

Plus en détail

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions HQ = He 1 He 2 He 3 He 4 HQ e 5 comme anneaux (avec centre Re 1 Re 2 Re 3 Re 4

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

affectation après la classe de

affectation après la classe de affectation après la classe de 2015 Les étapes de l affectation en lycée Deuxième semaine de mai : Le professeur principal de la classe remet à votre enfant la fiche préparatoire à la saisie des vœux sur

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

# $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!"$'!+!%(!**&%',&-#.*!* /!01+'$*2333

# $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!$'!+!%(!**&%',&-#.*!* /!01+'$*2333 !" # $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!"$'!+!%(!**&%',&-#.*!* #$-*!%-!!*!%!#!+!%#'$ /!1+'$*2333 $!)! $(!*!" /4 5 $." 6 $-*(!% 6 '##$! $ 6 '##$! $ 6,'+%'! $ 6,'+%'! $ +!,'+%'! $ 65 %7- !""!# $ %! & '%! "!# (

Plus en détail

Structures algébriques

Structures algébriques Structures algébriques 1. Lois de composition s Soit E un ensemble. Une loi de composition interne sur E est une application de E E dans E. Soient E et F deux ensembles. Une loi de composition externe

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11 Correction : EXERCICE : Calculer en indiquant les étapes: (-6 +9) ( ) ( ) B = -4 (-) (-8) B = - 8 (+ 6) B = - 8 6 B = - 44 EXERCICE : La visite médicale Calcul de la part des élèves rencontrés lundi et

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point 03 Mai 2013 Collège Oasis Durée de L épreuve : 2 heures. apple Le sujet comporte 4 pages et est présenté en livret ; apple La calculatrice est autorisée ; apple 4 points sont attribués à la qualité de

Plus en détail

L équipement informatique pour le module EECA. Kit d enregistrement (KE) Description des pré-requis techniques et de configuration minimale

L équipement informatique pour le module EECA. Kit d enregistrement (KE) Description des pré-requis techniques et de configuration minimale M AT E R IEL L OG ICIEL D OC UM E N T AT ION 1 L équipement informatique pour le module EECA Kit d enregistrement (KE) Description des pré-requis techniques et de configuration minimale 1. Composition

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

CALCUL DES PROBABILITES

CALCUL DES PROBABILITES CALCUL DES PROBABILITES Exemple On lance une pièce de monnaie une fois. Ensemble des événements élémentaires: E = pile, face. La chance pour obtenir pile vaut 50 %, pour obtenir face vaut aussi 50 %. Les

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

Association «les Breumailles de la Bonne Eure» EHPAD de Bracieux 31, rue de Candy

Association «les Breumailles de la Bonne Eure» EHPAD de Bracieux 31, rue de Candy Association «les Breumailles de la Bonne Eure» EHPAD de Bracieux 31, rue de Candy 41250 BRACIEUX lesbreumailles1@gmail.com Site internet : http://www.cc-paysdechambord.fr/commune.asp?idpage=16394 Réunion

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie Exercices de géométrie Stage olympique de Bois-le-Roi, avril 2006 Igor Kortchemski Exercices vus en cours Exercice 1. (IMO 2000) Soient Ω 1 et Ω 2 deux cercles qui se coupent en M et en N. Soit la tangente

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

!" #" $ %& '# $ %& !!""!!#" $ % &

! # $ %& '# $ %& !!!!# $ % & !" #" $ % '# $ %!!""!!#" $ %!#!(!$ '()*+),-.$/*(*',0*1)2, 2 1)2(%,2 ()2+''+34!5"6,7 8+9(+, 1(*:+*)1, - 11/21%, 7 10/'# 8;%(/',7 $18)*+, 9(+, $ ;%1*', 24 1*%?19*1,

Plus en détail

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 1 1 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 2 36 31 août PTB 2015 37 38 7 14 1 8 15 OP 104 1 2015 OP PT Té BO

Plus en détail

La réglementation Mardi de la DGPR. sur les produits biocides 05/04/2011

La réglementation Mardi de la DGPR. sur les produits biocides 05/04/2011 La réglementation r Mardi de la DGPR 05/04/2011 sur les produits biocides Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité de l environnement Département

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire Séquence 10 Géométrie dans l espace Sommaire 1. Prérequis 2. Calculs vectoriels dans l espace 3. Orthogonalité 4. Produit scalaire dans l espace 5. Droites et plans de l espace 6. Synthèse Dans cette séquence,

Plus en détail

Peut-on perdre sa dignité?

Peut-on perdre sa dignité? Peut-on perdre sa dignité? Eric Delassus To cite this version: Eric Delassus. Peut-on perdre sa dignité?. 2013. HAL Id: hal-00796705 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00796705 Submitted

Plus en détail

SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.)

SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.) SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.) Dernière mise à jour : octobre 2013 Ce document a pour objectif de décrire ce que l OPCA (OPCA 3+) attend du fichier à transmettre par l adhérent.

Plus en détail

Viandes, poissons et crustacés

Viandes, poissons et crustacés 4C la Tannerie BP 30 055 St Julien-lès-Metz F - 57072 METZ Cedex 3 url : www.techlab.fr e-mail : techlab@techlab.fr Tél. 03 87 75 54 29 Fax 03 87 36 23 90 Viandes, poissons et crustacés Caractéristiques

Plus en détail

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites I Droites perpendiculaires Lorsque deux droites se coupent, on dit qu elles sont sécantes Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites Lorsque deux

Plus en détail

Annexe I Préconisation pour le travail sur écran

Annexe I Préconisation pour le travail sur écran ANNEXES I Annexe I Préconisation pour le travail sur écran Aucun texte réglementaire ne régit précisément les temps de pause par rapport au travail sur écran ; toutefois, conformément au Décret du 14 mai

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Été 2015 Renseignements généraux

Été 2015 Renseignements généraux Été 2015 Renseignements généraux Calendrier des inscriptions A) ÉTUDIANTS DU COLLÈGE MONTMORENCY inscrits dans un programme de DEC au secteur Régulier ou à la Formation continue à la session Hiver 2015.

Plus en détail

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014)

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Les ordinateurs ne traitent que des données numériques. En fait, les codages électriques qu'ils conservent en mémoire centrale ne représentent

Plus en détail

Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie

Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie 1 Définition des nombres complexes On définit sur les couples de réels une loi d addition comme suit : (x; y)

Plus en détail

Cours d analyse numérique SMI-S4

Cours d analyse numérique SMI-S4 ours d analyse numérique SMI-S4 Introduction L objet de l analyse numérique est de concevoir et d étudier des méthodes de résolution de certains problèmes mathématiques, en général issus de problèmes réels,

Plus en détail

M2 20.00% 6.09 UN 20.00% 13.40 M 20.00% 10.11 M 20.00% 31.69 M 20.00% 21.79 M2 20.00% 95.51 UN 20.00% 222.62 UN 20.00% 292.91 UN 20.00% 444.

M2 20.00% 6.09 UN 20.00% 13.40 M 20.00% 10.11 M 20.00% 31.69 M 20.00% 21.79 M2 20.00% 95.51 UN 20.00% 222.62 UN 20.00% 292.91 UN 20.00% 444. ou n identification fiscal pays hors CEE Aménagement de stand l Décoration DS01 Fourniture et pose de moquette type tapis aiguilleté (norme M3) M2 20.00% 6.09 DS02 Pose de tenture murale norme M1 M2 20.00%

Plus en détail

+, -. / 0 1! " #! $ % % %! &' ( &))*

+, -. / 0 1!  #! $ % % %! &' ( &))* !"#!$%% +,-. /01 %!&'(&))* 23%#!! " # " " " "$! 4 5-6 4! 1! " # - 5! " # 6 3! " # 7! " # " 8! 9 : ; 5 7 4! 1! # 42 5! 5 < 44 3! # " 7! 41 5 8 '9 4! " $ = " > 4!4 *% 43 4!1? 48 4 4!5 $ 9 4!3 4@ 4!7 $ #

Plus en détail

Calendrier de la session 2012 des Conseil d exploitation postale, Conseil d'administration et des autres réunions se tenant à cette occasion

Calendrier de la session 2012 des Conseil d exploitation postale, Conseil d'administration et des autres réunions se tenant à cette occasion 3 UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CEP/CA 2012.1 Calendrier.Rev 3 CONSEIL D'EXPLOITATION POSTALE/CONSEIL D ADMINISTRATION Calendrier de la session 2012 des Conseil d exploitation postale, Conseil d'administration

Plus en détail

1 Définition et premières propriétés des congruences

1 Définition et premières propriétés des congruences Université Paris 13, Institut Galilée Département de Mathématiques Licence 2ème année Informatique 2013-2014 Cours de Mathématiques pour l Informatique Des nombres aux structures Sylviane R. Schwer Leçon

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

The Over-60 Research Unit UCSF 2007 adaptation en français en 2013

The Over-60 Research Unit UCSF 2007 adaptation en français en 2013 The Over-60 Research Unit UCSF 2007 adaptation en français en 2013 Adaptée par Amandine Capber Titulaire d'un Master 2 recherche, étudiante en Master 2 professionnel Neuropsychologie et Psychopathologie

Plus en détail

Chapitre. Conquérant est une toile de 1930 qui se trouve au Centre Paul Klee à Berne (Suisse). Paul Klee (1879-

Chapitre. Conquérant est une toile de 1930 qui se trouve au Centre Paul Klee à Berne (Suisse). Paul Klee (1879- Chapitre 9 REVOIR > les notions de points, droites, segments ; > le milieu d un segment ; > l utilisation du compas. DÉCOUVRIR > la notion de demi-droite ; > de nouvelles notations ; > le codage d une

Plus en détail

Titre. SAP BusinessObjects. - 1 er semestre 2015 - CONSEIL, SOLUTIONS DE TRANSFORMATION ET SERVICES IT

Titre. SAP BusinessObjects. - 1 er semestre 2015 - CONSEIL, SOLUTIONS DE TRANSFORMATION ET SERVICES IT Titre SAP BusinessObjects - 1 er semestre 2015 - JANVIER 2015 Lundi 29 5 12 19 26 Mardi 30 6 13 20 27 Janvier 2015 Mercredi 31 7 14 21 28 Jeudi 1 8 15 22 29 Vendredi 2 9 16 23 30 Semaine 1 2 3 4 5 Code

Plus en détail

Virtualisation. du poste de travail Windows 7 et 8. avec Windows Server 2012

Virtualisation. du poste de travail Windows 7 et 8. avec Windows Server 2012 Virtualisation du poste de travail Windows 7 et 8 avec Windows Server 2012 Contraintes d architecture VDI et RDS App-V UE-V Citrix AppSense Norskale RES Software William Bories Abderrahmane Laachir Philippe

Plus en détail

La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques

La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques III. Cercles 1. Cercle d'euler 2. Droite d'euler 3. Théorème de Feuerbach 4. Milieux des segments joignant

Plus en détail

Journée_: Modules HoraireEpreuve

Journée_: Modules HoraireEpreuve AA 13 Deuxième année Licence Fond. en Gestion: Administration des affaires Comptabilité de Gestion GESTION DE LA PRODUCTION FINANCE Marketing - Techniques et Stratégies d'achat Gestion par objectifs Techniques

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2( !"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) )

)*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-( 1!!2( !#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)<=$'>?#;(&$@42) A(54B&9)<2%)%5$2'52%) ) ) ) )*+,+(-,(-.//0,+( Introduction )-"""( 1!"!2(!"#$%"&%#'(!"#$%&$'()*+,-.//01)2&)345)3-67.0) 89:(#&2;2'&)

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

' ( ) &" * +)&,! 0 1&,! ) 2334

' ( ) & * +)&,! 0 1&,! ) 2334 ! " #$ % & ' ( ) &" * +)&,! -. / 0 1&,! ) 2334 '& 56 7 8$, 9 4: -9'++ 5;3 '&56 7! #$ % &!! "" #! $ % %# #& % # # '%' #(" )'%#*+,-.*/0##%#%%#(1%' 2#'3'"4 ##%'5# #(" #'%''56# 3% "& 7# #/ 8''93:%#;%##(#

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

Documentation SecurBdF

Documentation SecurBdF Documentation SecurBdF SECURBDF V2 Protocole de sécurité de la Banque de France SecurBdF V2 DIRECTION DE L'INFORMATIQUE ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Sommaire I 1 Contexte... 1 2 Références... 1 3 Cadre...

Plus en détail

Guide des nouveaux horaires de ramassage des ordures ménagères. SOiR ET MaTiN. c est plus malin!

Guide des nouveaux horaires de ramassage des ordures ménagères. SOiR ET MaTiN. c est plus malin! Guide des nouveaux horaires de ramassage des ordures ménagères SOiR ET MaTiN c est plus malin! RaMaSSaGE des ORduRES MENaGERES De nouveaux horaires pour une Communauté qui évolue! F luidité de circulation

Plus en détail

L EAI. par la pratique. François Rivard. Thomas Plantain. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11199-1

L EAI. par la pratique. François Rivard. Thomas Plantain. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11199-1 L EAI par la pratique François Rivard Thomas Plantain ISBN : 2-212-11199-1 Table des matières Avant-propos................................................ Quel est l objectif de cet ouvrage...............................

Plus en détail

Exposing a test of homogeneity of chronological series of annual rainfall in a climatic area. with using, if possible, the regional vector Hiez.

Exposing a test of homogeneity of chronological series of annual rainfall in a climatic area. with using, if possible, the regional vector Hiez. Test d homogéné$é Y. BRUNET-MORET Ingénieur hydrologue, Bureau Central Hydrologique Paris RÉSUMÉ Présentation d un test d homogénéi.té spécialement conçu pour vérijier Z homogénéité des suites chronologiques

Plus en détail

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr é z s r séc abac 100 % gra b é a r f sps a grâc à www.bma.cm.fr l p m c f s l c x f! U sps p r c r a s VwM, l acr a sr l marché la ésrllac, a éé sélcé par Bma pr pmsr mps rél la sécré r p. Grâc à la chlg

Plus en détail

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES Ministère de l Éducation TA B L E D E S M AT I È R E S 2 I N T RO D UC TI ON E T C O N T EX T E Q

Plus en détail

Cahier technique n 18

Cahier technique n 18 Collection Technique... Cahier technique n 8 Analyse des réseaux triphasés en régime perturbé à l aide des composantes symétriques B. de Metz-Noblat Building a New lectric World * Les Cahiers Techniques

Plus en détail

BSM 9.0 ESSENTIALS. Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels :

BSM 9.0 ESSENTIALS. Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels : BSM 9.0 ESSENTIALS PUBLIC CIBLE Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels : Administrateurs de base de données Administrateurs système Administrateurs réseau Directeurs

Plus en détail

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA I- La comptabilisation de la tva collectée C est une facture normale. Pour indiquer la TVA collectée, le fournisseur utilise le compte 44571 TVA collectée. II- TVA déductible

Plus en détail

Introduction. Sync Radio-Canada Les services en nuage Rob Fullerton. Qu est-ce que le «nuage»? Brève rétrospective

Introduction. Sync Radio-Canada Les services en nuage Rob Fullerton. Qu est-ce que le «nuage»? Brève rétrospective est en fonction depuis dix ans à CBC/Radio-Canada au sein du groupe des services en ligne/numériques. Il a occupé plusieurs postes, dont ceux d administrateur de bases de données, d administrateur de systèmes,

Plus en détail

Education à l'orientation

Education à l'orientation Atelier Education à l'orientation CONNAISSANCE DES FORMATIONS Niveau : 3 ème Groupe : Classe Durée : 1 heure Périodes : Fin 1 er trimestre Matériel : - mini-guide 3 ème - questionnaire ACTION DESCRIPTION

Plus en détail

Les chaînes de caractères

Les chaînes de caractères Les chaînes de caractères Dans un programme informatique, les chaînes de caractères servent à stocker les informations non numériques comme par exemple une liste de nom de personne ou des adresses. Il

Plus en détail

Équations non linéaires

Équations non linéaires Équations non linéaires Objectif : trouver les zéros de fonctions (ou systèmes) non linéaires, c-à-d les valeurs α R telles que f(α) = 0. y f(x) α 1 α 2 α 3 x Equations non lineaires p. 1/49 Exemples et

Plus en détail

Titre. SAP BusinessObjects. - 2 ème semestre 2014 - CONSEIL, SOLUTIONS DE TRANSFORMATION ET SERVICES IT

Titre. SAP BusinessObjects. - 2 ème semestre 2014 - CONSEIL, SOLUTIONS DE TRANSFORMATION ET SERVICES IT Titre SAP BusinessObjects - 2 ème semestre 2014 - JUILLET 2014 Lundi 30 7 14 21 28 Mardi 1 8 15 22 29 Juillet 2014 Mercredi 2 9 16 23 30 Jeudi 3 10 17 24 31 Vendredi 4 11 18 25 1 Semaine 27 28 29 30 31

Plus en détail

«Les Variabilistes II» Mission T60

«Les Variabilistes II» Mission T60 «Les Variabilistes II» Mission T60 du lundi 23 au samedi 28 février 2009 Sommaire Les missionnaires Les cibles programmées Les observations effectuées Remerciements Les résultats obtenus Les missionnaires

Plus en détail

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé.

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. I- ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) Exercice 1 (3 points) On considère

Plus en détail

TSM EVOLUTION > SYSTÈME DE DÉTECTION INCENDIE ADRESSABLE ET CONVENTIONNEL ADR

TSM EVOLUTION > SYSTÈME DE DÉTECTION INCENDIE ADRESSABLE ET CONVENTIONNEL ADR SYSTÈME DE SÉCURITÉ INCENDIE www.marque-nf.com ADR > SYSTÈME DE DÉTECTION INCENDIE ADRESSABLE ET CONVENTIONNEL TSM EVOLUTION LA SOLUTION ÉVOLU > 3 versions pré-équipées d ECS (Equipement de Contrôle et

Plus en détail

04002-LOR 2004 Mars 2004

04002-LOR 2004 Mars 2004 04002-LOR 2004 LES INTERACTIONS IPSEC/DNS ---ooo--- Abstract :!! "!! $!!! "!! %$ & '( ) * + *, $ $,, $ ---ooo - - *./ 0! 1023224" 4 %- - *5 " 6 " 6 7 6 8./ 0! 1023224" 4 %6 "6 7 5 " - - * Jean-Jacques.Puig@int-evry.fr

Plus en détail

Activités numériques [13 Points]

Activités numériques [13 Points] N du candidat L emploi de la calculatrice est autorisé. Le soin, la qualité de la présentation entrent pour 2 points dans l appréciation des copies. Les résultats seront soulignés. La correction est disponible

Plus en détail

protection antideflagrante

protection antideflagrante protection antideflagrante Protection antiexplosion Valves pour la technique fluidique pour l utilisation dans les domaines avec danger d explosion Protection antiexplosion contre gaz, poussière et pour

Plus en détail

Pour l épreuve d algèbre, les calculatrices sont interdites.

Pour l épreuve d algèbre, les calculatrices sont interdites. Les pages qui suivent comportent, à titre d exemples, les questions d algèbre depuis juillet 003 jusqu à juillet 015, avec leurs solutions. Pour l épreuve d algèbre, les calculatrices sont interdites.

Plus en détail

avast! EP: Installer avast! Small Office Administration

avast! EP: Installer avast! Small Office Administration avast! EP: Installer avast! Small Office Administration Comment installer avast! Small Office Administration? avast! Small Office Administration est une console web qui permet la gestion a distance de

Plus en détail

PLANNING DE FORMATION JANVIER 2012

PLANNING DE FORMATION JANVIER 2012 Accueil de 9h à 12h30 et de 14h à 17h du lundi au vendredi 30 rue de la Baïsse 69100 Villeurbanne tél 04 37 43 12 07/ fax 04 78 68 16 37 / email ofelia7@wanadoo.fr Organisme de Formation & d Expérimentation

Plus en détail

Les Fibres naturelles pour les architectes - La réaction au feu des matériaux à base de fibres naturelles

Les Fibres naturelles pour les architectes - La réaction au feu des matériaux à base de fibres naturelles Don t let the market leave without you Our know-how makes your success Les Fibres naturelles pour les architectes - La réaction au feu des matériaux à base de fibres naturelles Mardi 27 Mai 2014 - Namur

Plus en détail

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant :

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant : Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Réservé pour l OHMI: Date de réception Nombre de pages Demande d enregistrement international relevant exclusivement du protocole de Madrid OHMI-Form

Plus en détail

Salons et Portes ouvertes Post Bac Février 2015

Salons et Portes ouvertes Post Bac Février 2015 Salons et Portes ouvertes Post Bac Février 2015 SALONS Salon de l Etudiant spécial formations artistiques : Samedi 31 janvier et dimanche 1 er février 2015 Salon de l Etudiant spécial "partir étudier à

Plus en détail

Transmetteur de température 144 de Rosemount programmable par PC

Transmetteur de température 144 de Rosemount programmable par PC Catalogue 2006-2007 Rosemount 144 Transmetteur de température 144 de Rosemount programmable par PC Fourni des solutions prêtes à installer pour les applications de surveillance de température en utilisant

Plus en détail

VMware ESX : Installation. Hervé Chaudret RSI - Délégation Centre Poitou-Charentes

VMware ESX : Installation. Hervé Chaudret RSI - Délégation Centre Poitou-Charentes VMware ESX : Installation VMware ESX : Installation Créer la Licence ESX 3.0.1 Installation ESX 3.0.1 Outil de management Virtual Infrastructure client 2.0.1 Installation Fonctionnalités Installation Virtual

Plus en détail

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE LIAISON A5 A57 TRAVERSEE SOUTERRAINE DE TOULON SECOND TUBE (SUD) ANALYSE DES DONNEES DE QUALITE DE L AIR NOVEMBRE 27 A JANVIER 28 TOULON OUEST, PUITS MARCHAND, TOULON EST Liaison A5 A57 Traversée souterraine

Plus en détail

#"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($

#$&'$+* ( ),'-.'($ %($ "#$%&' #(%)*"" (#%*!"!#$"! -!"!#$"!! -!"!#$"!./% -!"!#$"! #"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($ % & % '!#(! "! $#) #!* +,!(")"",#./ & 0!,$#!1!"!#1 $#!* ** +" + 1! 0! $!,#!,! $,! 2! $3! 1! $ 1+4!"$"#)1,##" 56./78#!

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail