DESSIN EN PERSPECTIVE.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DESSIN EN PERSPECTIVE."

Transcription

1 DESSIN EN PERSPECTIVE. Pour représenter le volume d un objet ou d une image dans un plan, on utilise la perspective. C'est l'art de représenter les objets en trois dimensions sur une surface à deux dimensions, en tenant compte des effets de l'éloignement et de leur position dans l'espace par rapport à l'observateur. La perspective fait partie des techniques de base du dessin et on distingue notamment la perspective cavalière et la perspective centrale. La perspective cavalière est utilisée en mathématiques pour les dessins géométriques. Elle permet de réaliser des schémas en vue de soutenir un raisonnement. La représentation en perspective cavalière n est pas conforme à notre vision naturelle des objets. Pourtant celle-ci obéit à des règles de construction précises qu'il convient de respecter dans la réalisation d'un dessin technique. Ainsi, pour dessiner un solide en perspective cavalière il faut distinguer: - le point de vue: C'est l'endroit où se trouve l'observateur. Pour que l'objet soit représenté avec un certain effet de volume il faut que l'observateur soit placé un peu à droite ou à gauche sur une droite horizontale (parallèle à la droite d'horizon) et un peu au-dessus ou au-dessous sur une droite verticale (perpendiculaire à la droite d'horizon). Ce qui donne quatre types de points de vue. - les faces frontales : Ce sont les faces situées dans un plan perpendiculaire à notre regard. Ces faces sont dessinées dans leurs formes réelles, à l'échelle. Leurs dimensions (longueur, largeur, hauteur, rayon...) sont conservées. Les angles ont leur mesure réelle. - les faces fuyantes : Ce sont les faces qui forment les côtés. Les segments verticaux sont représentés par des segments verticaux dont les longueurs sont les vraies longueurs. Les mesures des angles ne sont pas conservées (par exemple: des droites perpendiculaires dans la réalité ne le sont plus sur le dessin). Le parallélisme est conservé: des faces qui contiennent des droites parallèles sont dessinées avec des droites parallèles. Le partage en segments égaux, sur les segments fuyants, est conservé et notamment le milieu. Toutes les droites horizontales de l'objet sont représentées par des droites fuyantes parallèles. Les dimensions sur ces droites fuyantes sont diminuées par le coefficient de fuite. Pour respecter ces règles, on utilise Dossier enseignant «Le regard» Réalisation CAP SCIENCES

2 un angle et un coefficient de fuite. Angle de fuite : c'est l'angle que font toutes les droites fuyantes d'une face fuyante, avec l'horizon du dessinateur. Coefficient de fuite: c'est un nombre compris entre 0 et 1par lequel nous multiplions les dimensions réelles des segments fuyants (sur les droites fuyantes) pour obtenir leurs dimensions sur le dessin.. Exemple : dessin d'un cube de 36 mm d'arête. L'angle de fuite est 30. Le coefficient de fuite est 0,5. Point de vue: dessus-droite. Deux faces frontales (devant et derrière), quatre faces fuyantes (dessous, dessus et de chaque côté à droite et à gauche). -Les côtés fuyants sont tous de même longueur (36 x 0,5 = 18 mm) et parallèles. Les deux faces frontales sont en vraie grandeur ainsi que les segments verticaux. Avantages de la représentation en perspective cavalière : Elle est très simple à réaliser pour les solides usuels délimités par des faces planes. On peut mesurer et calculer simplement des dimensions réelles à partir d'un dessin. Inconvénient de la représentation en perspective cavalière : Elle n'est pas conforme et de ce fait ne conduit pas à des représentations agréables à l'œil, ce qui la disqualifie pour des usages où l'esthétique de la représentation compte. La perspective centrale est utilisée dans les domaines artistiques et techniques par les peintres et les architectes. Elle a été développée par les artistes de la Renaissance afin de donner davantage de réalité et de profondeur à leurs œuvres. Ce que nous Dossier enseignant «Le regard» Réalisation CAP SCIENCES

3 voyons au travers de nos yeux est une représentation en perspective : il est aisé de constater qu un objet proche est plus grand que le même objet éloigné..la perspective centrale qui permet de décoder en volume une image en deux dimensions obéit aussi à des règles de construction très précises. Cette page ne détaille pas tous les aspects mais donne une procédure simple et rapide pour obtenir une représentation correcte. Dans la maîtrise des dessins, les proportions sont le premier élément à maîtriser. - La ligne d horizon. C est le premier élément à placer. Le point de vue normal d une perspective est celui d un personnage debout au sol. A l échelle du dessin la distance entre le sol et la ligne d horizon doit alors représenter environ 1,6 mètre. Selon le point de vue que l on veut donner à l image, il faut faire varier cette hauteur, la ligne d horizon pouvant même se trouver en dehors du dessin. Cette ligne détermine ensuite toutes les proportions du dessin. Ligne d horizon Niveau du sol En contre-plongée, la ligne d horizon se situe en dessous des yeux du personnage. Ici, l horizon se confond avec le sol : c est l image que l on aurait en étant couché par terre. En vue normale, la ligne d horizon se situe au niveau des yeux du personnage. N importe quel objet au sol du dessin qui se termine sur la ligne d horizon mesure 1,60m En vue plongée, la ligne d horizon se situe audessus des yeux du personnage. L horizon est au niveau du faîte : c est l image que l on aurait en étant sur le toit de la maison d en face. - Les lignes horizontales. La règle d or est que toutes les lignes horizontales du dessin convergent vers des points situés sur la ligne d'horizon. Ces points se nomment les points de fuite. Deux lignes parallèles horizontales se rejoignent en un même point de fuite de la ligne d'horizon. Dossier enseignant «Le regard» Réalisation CAP SCIENCES

4 Dans ce dessin, toutes les lignes de fuite convergent vers trois points de fuite situés sur l'horizon. Chaque point de fuite regroupe des lignes parallèles : les deux bords de la route convergent vers le même point de fuite 2. Les lignes verticales, elles restent verticales et parallèles sauf dans quelques cas comme la plongée ou la contre-plongée où les verticales convergent toutes vers un point de fuite non situé sur la ligne d'horizon. - L'ombre et la lumière : Les ombres et les lumières modifient la proportion de la profondeur mais ces règles ne sont pas spécifiques à la perspective. Les ombres sont sous les objets et côté opposé au soleil. Les lumières sont sur les objets du côté soleil. Les ombres sont plus texturées et plus sombres à l'avant. Les contrastes diminuent progressivement vers le fond. La grosseur des traits diminue avec la profondeur (l'éloignement). Avantage de la représentation en perspective centrale : Celle-ci est relativement conforme à notre vision des objets pourvu que nous n observions pas l image d un point trop éloigné du centre de perspective, auquel cas l image ne correspond plus au point de vue : c'est bien pour cela que l'on se place en face d'un tableau pour le regarder. Inconvénients de la représentation en perspective centrale : De manière générale, en perspective centrale, les rapports de longueur ne sont pas conservés entre le solide et son image. Une représentation en perspective centrale ne se prête donc pas au relevé de côtes sur plan. Les méthodes de construction d un solide en perspective centrale sont assez délicates à mettre en œuvre pour qui n'est pas familier avec la géométrie descriptive et/ou le dessin technique et sa terminologie. Dessiner un cube vide 5 cm de côté en perspective cavalière ( choisir un angle et un coefficient de fuite) et en perspective centrale. Dossier enseignant «Le regard» Réalisation CAP SCIENCES

5 Tracer les lignes directrices d une illustration de bande dessinée. Il y a deux familles de lignes de fuite qui soulignent respectivement les deux cotés de la murette. Les deux points de fuite correspondants sont situés en dehors de l image. Ils permettent de trouver la ligne d horizon. Solution: Dans ce dessin, l'angle de vue est positionné de telle façon que le lecteur a le sentiment d'être debout au même niveau que la terrasse. Ainsi, on a l'impression de faire partie de la scène. Dossier enseignant «Le regard» Réalisation CAP SCIENCES

6 La chambre à Arles de Vincent Van Gogh. Ce tableau présente une perspective qui semble presque exagérée. Pourtant, en traçant les différents éléments de construction, on peut vérifier que le point de vue est réel. En dépit de l exactitude de la perspective, la sensibilité de Van Gogh imprime une étrange sensation de profondeur soulignée par le choix des couleurs. Tracer des lignes de fuite en en noir ; repérer le point de fuite ; tracer la ligne d horizon en vert; marquer des verticales en rouge. Quelles remarques peut-on faire sur le point de vue, la position de l observateur? Dossier enseignant «Le regard» Réalisation CAP SCIENCES

Technique de base du dessin

Technique de base du dessin «Paysage en lumière» Fiche technique Contexte culturel Technique de base de dessin Il existe de nombreux systèmes permettant aux artistes de représenter sur une surface plane en deux dimensions l espace

Plus en détail

Éléments de perspective et tracés des ombres

Éléments de perspective et tracés des ombres DROIT TECHNIQUES GENERAUX chapitre 1 - GÉnÉralitÉs 2. le champ visuel du Spectateur Champ visuel du spectateur 2.1. Ouverture des angles optiques Angle optique : 28 La hauteur du tableau tient deux fois

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

MISE EN PERSPECTIVE. Paysages et scènes avec des personnes. Atelier du 29 mars 2013, dirigé par Jean Pierre PONS. Dans le bouquet.

MISE EN PERSPECTIVE. Paysages et scènes avec des personnes. Atelier du 29 mars 2013, dirigé par Jean Pierre PONS. Dans le bouquet. Travaux pratiques de PEINTURE MISE EN PERSPECTIVE LA MISE EN PERSPECTIVE Paysages et scènes avec des personnes Atelier du 29 mars 2013, dirigé par Jean Pierre PONS La mise en perspective des objets ou

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE?

DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE? STS Génie Optique Technologie ETUDE DES CONSTRUCTIONS Cours Dessin technique DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE? Une pièce réelle a une existence matérielle. Elle occupe un espace à 3 dimensions.

Plus en détail

La perspective à point de fuite

La perspective à point de fuite La perspective à point de fuite 1. L'expérience de Brunelleschi C'est à l'architecte, ingénieur et sculpteur florentin Filippo Brunelleschi (1377-1446) que revient le mérite d'avoir démontré les principes

Plus en détail

Communication graphique

Communication graphique Introduction générale Partie I. La projection parallèle 1. Le dessin multivue 2. La méthode de Monge 3. L axonométrie 4. Courbes de Bézier 5. La projection cotée (topographie) Projection cotée Méthode

Plus en détail

GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE

GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE Chapitre 9 - GM GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE EN GÉOMÉTRIE DE L'ESPACE GM_01 règle GM_02 GM_03 GM_04 GM_05 GM_06 GM_07 tourne GM_08 GM_09 GM_10 GM_11 plan GM_12 GM_13 GM_14 GM_15 GM_16 GM_17 GM_18 Dessin schématisant

Plus en détail

PERSPECTIVE DES ARCHITECTES - TOITS DE

PERSPECTIVE DES ARCHITECTES - TOITS DE Chapitre 2 - PA PERSPECTIVE DES ARCHITECTES - TOITS DE MAISONS PA_01 PA_02 PA_03 PA_04 PA_05 Perspective des architectes : construction de l image d'un cube Projection parallèle d un cube sur un plan variable

Plus en détail

LES COUPES VERTICALES

LES COUPES VERTICALES LES COUPES VERTICALES 1- GENERALITES : La coupe verticale est effectuée sur la totalité de la construction. Elle peut être droite ou brisée à plans parallèles. Le repérage de la coupe doit figurer sur

Plus en détail

Physique_ Chimie 1ère L

Physique_ Chimie 1ère L Physique_ Chimie 1ère L 1 Physique 1 Représentation visuelle du monde 1-1 ormation des images optiques Plan du cours: TP n 1 : Les lentilles 1. CNDITINS DE VISIBILITÉ D'UN BJET : 1.1. Première condition

Plus en détail

La perspective conique

La perspective conique La perspective conique Définitions et principes. Deux cas de la perspective conique : la perspective conique oblique et la perspective conique centrale. Principe de la perspective conique : . La perspective

Plus en détail

Le dessin technique. Le dessin technique doit être compris par tous. Pour cela, il doit y quelques règles de présentation.

Le dessin technique. Le dessin technique doit être compris par tous. Pour cela, il doit y quelques règles de présentation. 1/5 Le dessin technique ou dessin industriel est un élément essentiel de la communication technique. Il s agit d un ensemble de conventions de représentation des objets qui assurent que l objet produit

Plus en détail

Lexique du langage plastique F3.7

Lexique du langage plastique F3.7 1 La nature de la forme Définition Exemple Le point Le point est la plus petite marque qui soit; il a la même dimension qu une piqûre. La ligne La ligne est soit une suite de petites marques, soit un trait

Plus en détail

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Questions pour réfléchir chap. 26 Q3. Expliquez pourquoi la distance focale d une lentille dépend en réalité de la couleur de la lumière

Plus en détail

Dessin 2D et perspective

Dessin 2D et perspective CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur TSI2 Dessin 2D et perspective Cours Réf. Programme: S53-Représentation géométrique du réel Comp. visées: A3-25, E1-02, E2-07 v1.1 Lycée Richelieu 64, rue Georges Sand

Plus en détail

b. L'image est trois fois plus grande que l'objet car en valeur absolue, le grandissement est égal à 3,0.

b. L'image est trois fois plus grande que l'objet car en valeur absolue, le grandissement est égal à 3,0. 1. Mots manquants a. grandissement ; l'image ; l'objet b. conjugaison ; l'image ; distance focale c. son image ; la rétine d. déforme ; la rétine ; accommode e. la rétine f. l'objectif ; à la pellicule

Plus en détail

L'HORLOGE DE BUREAU. Sommaire 2. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur. Repérer sur des vues 15

L'HORLOGE DE BUREAU. Sommaire 2. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur. Repérer sur des vues 15 Sommaire 2 Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur pour Sommaire Sommaire 2 2 Repérer sur des vues 15 LE PLAN D'ENSEMBLE : 15 LE PLAN DE DEFINITION : 15

Plus en détail

Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives

Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives Centre d Intérêt CI 11 REPRESENTER ET CONCEVOIR REPRESENTATION GRAPHIQUE DU REEL Normes de représentation COURS 2 Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives 1 La projection orthogonale

Plus en détail

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention:

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention: TP Physique n 1 Spécialité TS Convention: Dans cet exposé, la lumière est supposée se déplacer de la gauche vers la droite. I. Généralités sur les lentilles minces: Une lentille est un milieu transparent

Plus en détail

TD d optique n o 3 Lentilles sphériques minces

TD d optique n o 3 Lentilles sphériques minces Lycée rançois Arago Perpignan M.P.S.I. - TD d optique n o Lentilles sphériques minces Exercice - Constructions de rayons émergents. Représenter les rayons émergents correspondants aux rayons incidents

Plus en détail

Retouche. de perspectives. Doc Baumann. Traduction et adaptation Danielle Lafarge. pour la photo d'architecture et de paysage

Retouche. de perspectives. Doc Baumann. Traduction et adaptation Danielle Lafarge. pour la photo d'architecture et de paysage Doc Baumann Retouche de perspectives pour la photo d'architecture et de paysage Traduction et adaptation Danielle Lafarge Groupe Eyrolles, 2006, ISBN- 2-212-12018-4 PRÉPARER LES CALQUES 9 Avant de tracer

Plus en détail

Solides et volumes Page 255

Solides et volumes Page 255 Classe de sixième C HAPITRE 12 S OLIDES ET VOLUMES 1.OBSERVATION; DESCRIPTION 256 2. REPRESENTATION EN PERSPECTIVE 258 3. PATRON DU PAVE DROIT 260 4. AIRE D'UN SOLIDE 264 5. UNITES DE VOLUME 266 6. CALCUL

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

Paint.NET Fiche n 4 Ombres et perspectives. Table des matières

Paint.NET Fiche n 4 Ombres et perspectives. Table des matières Paint.NET Fiche n 4 Ombres et perspectives Table des matières 1-Retrouver la perspective...1 1.1-Les lignes de fuites...1 1.2-Images avec arêtes apparentes et un seul point de fuite...1 1.3-Images avec

Plus en détail

Le modèle des lentilles minces convergentes

Le modèle des lentilles minces convergentes 1 Le modèle des lentilles minces convergentes LES LENTILLES MINCES CNVERGENTES résumés de cours Définition Une lentille est un milieu transparent limité par deux faces dont l'une au moins est sphérique.

Plus en détail

Petit lexique Audiovisuel

Petit lexique Audiovisuel Option pluri-disciplinaire L1 : Parcours Agriculture Urbaine L agriculture urbaine dans les villes des Nords et des Suds : processus et enjeux associés. Regards croisés. Audiovisuel /fichelexique Petit

Plus en détail

GMEC1311 Dessin d ingénierie. Chapitre 1: Introduction

GMEC1311 Dessin d ingénierie. Chapitre 1: Introduction GMEC1311 Dessin d ingénierie Chapitre 1: Introduction Contenu du chapitre Introduction au dessin technique Normes Vues Traits Échelle Encadrement 2 Introduction Les dessins ou graphiques sont utilisés

Plus en détail

Edition (Base) KiGu Guy K. Faststone Image Viewer Edition de base de l'image

Edition (Base) KiGu Guy K. Faststone Image Viewer Edition de base de l'image p. 1 Faststone Image Viewer Edition de base de l'image Contenu Contenu...1 Correction de base d'une image...2 Intro...2 Rotation...3 Rotation: à gauche ou à droite...3 Rotation: Autres...3 Recadrer...6

Plus en détail

+ 1 (attention aux conventions de signe)'

+ 1 (attention aux conventions de signe)' L'essentiel o Pour obtenir une image de bonne qualité, il faut que 'objet soit proche de 'axe optique et que 'ouverture de la lentille ne soit pas trop grande.. Les rayons passant par le centre optique

Plus en détail

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE TS Spécialité-ptique 1-formation d une image T.P-cours de Physique n 1 : IMGE RMEE PR UNE LENTILLE MINCE CNVERGENTE Partie : Produire des Il faudra être capable de : images et observer Positionner sur

Plus en détail

TP01 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

TP01 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE TP0 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE I. QU EST-CE QU UNE LENTILLE CONVERGENTE?. Caractéristiques des lentilles disponibles avec le matériel d optique: Définitions : Une lentille est un solide

Plus en détail

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19)

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) THÈME 1 : REPRÉSENTATION VISUELLE Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) Savoir-faire : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille. Représenter symboliquement une lentille

Plus en détail

Fiche n 1 Interface & Prise en main de Scribus

Fiche n 1 Interface & Prise en main de Scribus Fiche n 1 Interface & Prise en main de Scribus Table des matières 1- Quelques conseils en P.A.O...1 1.1- La mise en page...1 1.2- Les formats de fichiers...1 1.3- Le travail collaboratif...1 1.4- La sauvegarde

Plus en détail

CI-4 : Représentation graphique du réel Relation 3D-2D. Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources :

CI-4 : Représentation graphique du réel Relation 3D-2D. Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources : Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources : Perforatrice électrique Pièce Guide poinçon gauche Ordinateur avec modeleur 3D Fichier «guide poincon eleve.sldprt» Compétences

Plus en détail

Travaux publics SITUATION (Temps à disposition : 4 heures)

Travaux publics SITUATION (Temps à disposition : 4 heures) D G E P E X A M E N S 2 0 0 9 FIN D APPRENTISSAGE DES DESSINATEURS EN GÉNIE CIVIL ÉPREUVE : EXPERTS DATE : A disposition : Travaux publics SITUATION (Temps à disposition : 4 heures) Elargissement d une

Plus en détail

Les illusions d optiques

Les illusions d optiques Les illusions d optiques Informations et illusions tirées du site : http://ophtasurf.free.fr/illusion.htm La plupart des illusions classiques dites «optico-géométriques» ont été découvertes dans les années

Plus en détail

Pavillon de Barcelone

Pavillon de Barcelone Partie 1 Première Etape Formation du socle du pavillon Tout d abord, on créé une boîte au format souhaitée, avec un nombre de segmentation correspondant à la trame du dallage du projet. Puis, on la transforme

Plus en détail

Solides et patrons. Cours

Solides et patrons. Cours Solides et patrons EXERCICE 1 : Cours 1) Représenter un cube en perspective cavalière. 2) Qu est-ce qu un polyedre? 3) Qu est-ce qu un prisme droit? Si les bases du prisme ont n côtés combien le prisme

Plus en détail

Salle de technologie

Salle de technologie Prénom : Nom : Classe : Date : Salle de technologie Séquence Le dessin technique Définition du dessin technique : Le dessin technique est un ensemble de règles pour représenter des objets ; ces règles

Plus en détail

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE

ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE ANALYSER UNE IMAGE LA GRILLE D ANALYSE Boulevard Haussmann 75009 Paris France Tél : +33 1 80 88 80 30 - Fax : +33 1 80 88 80 31 Site web : - Email : contact@openclassrooms.coau capital social de 70 727,80

Plus en détail

Physique_ Chimie 1ère L

Physique_ Chimie 1ère L Physique_ Chimie 1ère L 1 Physique 1 Représentation visuelle du monde 1-1 ormation des images optiques Plan du cours: TP n 1 : Les lentilles 1. CNDITINS DE VISIBILITÉ D'UN BJET : 1.1. Première condition

Plus en détail

Mathématiques 11 Avril 2013. Année scolaire 2012-2013

Mathématiques 11 Avril 2013. Année scolaire 2012-2013 Année scolaire 2012-201 Mathématiques 11 Avril 201 Classe de ème Brevet Blanc N 2 Durée : 1h50min Les calculatrices sont autorisées ainsi que les instruments usuels de dessin 4 points sont réservés à la

Plus en détail

054534 Physique Révision Optique 2011-2012. Le schéma suivant représente des rayons lumineux provenant du Soleil et éclairant la Terre.

054534 Physique Révision Optique 2011-2012. Le schéma suivant représente des rayons lumineux provenant du Soleil et éclairant la Terre. Révision physique optique 534 2011-2012 Nom : Groupe : 054534 Physique Révision Optique 2011-2012 1 Le schéma suivant représente des rayons lumineux provenant du Soleil et éclairant la Terre. D'après ce

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES PREMIÈRE S THÈME : OBSERVER VISION IMAGE COULEUR DS 0 A 0 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... On prendra soin tout au long du devoir de justifier et de rédiger

Plus en détail

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Fiche 6 : approche scientifique et technique, du projet à la réalisation par le plan Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture

Plus en détail

CHAPITRE II : La représentation d un projet

CHAPITRE II : La représentation d un projet CHAPITRE II : La représentation d un projet I Les principaux types de représentation : La réalisation d une construction se fait à partir de représentations (plans) respectant un ensemble de symboles et

Plus en détail

Le cadrage et la composition (2 ème partie) 1 - Portrait ou paysage (vertical ou horizontal)?

Le cadrage et la composition (2 ème partie) 1 - Portrait ou paysage (vertical ou horizontal)? Le cadrage et la composition (2 ème partie) Je pense que la façon de composer, et de créer votre image reste une affaire de goût personnel, dans ce domaine il est très difficile de donner des conseils

Plus en détail

SOLIDWORKS Volume de révolution et symétrie

SOLIDWORKS Volume de révolution et symétrie TP6 Volume de révolution et symétrie 1. Construire un volume de révolution Exemple : Dessiner une poulie 1.1 Dessiner le profil du volume de révolution - Créer nouveau document - Demander esquisse - Dessiner

Plus en détail

Question O1. Réponse. Petit schéma : miroir

Question O1. Réponse. Petit schéma : miroir Question O1 Vous mesurez 180 cm, vous vous tenez debout face à un miroir plan dressé verticalement. Quelle doit être la hauteur minimale du miroir pour que vous puissiez vous y voir des pieds à la tête,

Plus en détail

Calcul de longueurs :

Calcul de longueurs : Calcul de longueurs : Exercice : (Japon 96) C est un triangle rectangle en A. On donne 5 cm et A B ˆC 5. 1) Construire la figure en vraie grandeur. 2) Déterminer la longueur, arrondie au dixième de centimètre.

Plus en détail

Activités à faire à la maison pour renforcer les concepts de position et déplacement

Activités à faire à la maison pour renforcer les concepts de position et déplacement Activités à faire à la maison pour renforcer les concepts de position et déplacement Trouve-moi! Nous avons utilisé le vocabulaire mathématique relié aux relations spatiales : devant, derrière, au-dessus,

Plus en détail

À PROPOS D IMAGES : Fiche professeur

À PROPOS D IMAGES : Fiche professeur À PROPOS D IMAGES : Fiche professeur Damier Assiette Danseuse Eventail Danseuse 1 FICHE ÉLÈVE (1) Que devient une image lorsqu on la grossit? Ouvrir (par exemple avec l application «Aperçu»), les deux

Plus en détail

1- Ce que pensent beaucoup d adultes

1- Ce que pensent beaucoup d adultes LE MOUVEMENT APPARENT DU SOLEIL SOUS NOS LATITUDES ET SES CONSEQUENCES 1- Ce que pensent beaucoup d adultes Avec un tel modèle on ne peut avoir la durée du jour deux fois plus longue le 21 juin que le

Plus en détail

Matériel Cahier, Matériel de géométrie, Crayons de couleur, feutres et pastels, Canson.

Matériel Cahier, Matériel de géométrie, Crayons de couleur, feutres et pastels, Canson. Matériel Cahier, Matériel de géométrie, Crayons de couleur, feutres et pastels, Canson. Logiciels informatiques utilisés Paint, GéoGébra, Word, Power Point. Travail effectué par binôme, Les réalisations

Plus en détail

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES X LENTILLES SPHERIQUES MINCES Exercices de niveau Dans ces exercices vous apprendrez à manipuler correctement les relations de conjugaison et de grandissement, d abord dans des cas très simples puis plus

Plus en détail

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 NOMBRES ET CALCUL Exercices FRACTIONS Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : 3 R1 demi, tiers, quart, dixième, centième. Utiliser

Plus en détail

20 Choix du plan de travail

20 Choix du plan de travail 20 Choix du plan de travail 20-1 Systèmes de coordonnées : Avant de commencer à dessiner il est nécessaire de faire apparaître les Systèmes de coordonnées Universelles ( SC universelles) et Utilisateur

Plus en détail

PROJET Horloge carillon CONTRAT D ACTIVITE N 7 NIVEAU ème Réalisation sur projet Réalisation assistée par ordinateur Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Concevoir le produit Définir

Plus en détail

Licence IOVIS 2011/2012. Optique géométrique. Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr

Licence IOVIS 2011/2012. Optique géométrique. Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr Licence IOVIS 2011/2012 Optique géométrique Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr Table des matières 1 Systèmes centrés 2 1.1 Vergence................................ 2 1.2 Eléments cardinaux..........................

Plus en détail

GCI 107 - Communication graphique en ingénierie

GCI 107 - Communication graphique en ingénierie GCI 107 - Communication graphique en ingénierie Démonstrations et exercices dirigés sur Catia V5 - Semaine #1 Version 1.0 Table des matières DÉMONSTRATION #1 : Solide extrudé... 2 DÉMONSTRATION #2 : Solide

Plus en détail

Animation d un robot

Animation d un robot nimation d un robot IFT3355 : Infographie - TP #1 Jérémie Dumas Baptiste De La Robertie 3 février 2010 Université de Montréal Table des matières Introduction au problème 2 1 Transformations 2 1.1 Passage

Plus en détail

Géométrie dans l espace

Géométrie dans l espace Géométrie dans l espace A l école primaire Cycle 2 (programme du 19/06/2008) CP CE1 Reconnaître et nommer le cube et le pavé droit. Reconnaître, décrire, nommer quelques solides droits : cube, pavé Manuel

Plus en détail

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 2/19 PREMIERE PARTIE

Plus en détail

NOM : PRÉ-TEST 2 PHY NYC GROUPES 1315 et 1316 09/04/08

NOM : PRÉ-TEST 2 PHY NYC GROUPES 1315 et 1316 09/04/08 Règlements : NOM : PRÉ-TEST 2 PHY NYC GROUPES 1315 et 1316 09/04/08 Professeur : Pierre Noël de Tilly Tout plagiat entraîne la note zéro. Seuls calculatrice, règle, rapporteur d'angle, gomme à effacer,

Plus en détail

«Sextant» expérimental papier (mais c est plutôt un «quadrant»!) principes de mise en œuvre de la navigation astro.

«Sextant» expérimental papier (mais c est plutôt un «quadrant»!) principes de mise en œuvre de la navigation astro. «Sextant» expérimental papier (mais c est plutôt un «quadrant»!) principes de mise en œuvre de la navigation astro. Traçage 1 Matériel nécessaire : un réglet gradué en mm un crayon à mine très fine (0.5

Plus en détail

LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR

LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR Introduction. page 2 Classe de septième.. page 3 Classe de sixième page 7-1 - INTRODUCTION D une manière générale on

Plus en détail

Astuces sur Revit 9.1. Création d une famille de portes sous Autodesk Revit Building 9.1. Nos Promotions. Petit exercice sous Revit Building 9.

Astuces sur Revit 9.1. Création d une famille de portes sous Autodesk Revit Building 9.1. Nos Promotions. Petit exercice sous Revit Building 9. Astuces sur Revit 9.1 Création d une famille de portes sous Autodesk Revit Building 9.1. Etape 1 : poser le problème sur le papier Etape 2 : choisir le bon gabarit Etape 3 : définir les sous-catégories

Plus en détail

Mémento du dessinateur. Nom Classe Numéro

Mémento du dessinateur. Nom Classe Numéro Normes NF E 04-502/503 ISO 5457/7200 CADRE - CARTOUCHE ET NOMENCLATURE 10 50 50 101010 Echelle : Format : TITRE Numéro - Le cadre, tracé à 10 mm du bord de la feuille permet de vérifier l'intégralité du

Plus en détail

Comment faire du dessin technique Principe de cette projection Soit un objet technique à projeter.

Comment faire du dessin technique Principe de cette projection Soit un objet technique à projeter. Comment faire du dessin technique Principe de cette projection Soit un objet technique à projeter. Veuillez visionner le document sur la formation en ligne. Corniche : objet technique à dessiner. Plaçons

Plus en détail

TP DE DAO SOLID EDGE. I Chargement d une pièce et visualisation dans l espace de celle-ci.

TP DE DAO SOLID EDGE. I Chargement d une pièce et visualisation dans l espace de celle-ci. TP DE DAO SOLID EDGE I Chargement d une pièce et visualisation dans l espace de celle-ci. chargement de Solid Edge : Démarrer, programmes, Solid Edge Origin, Solid Edge Part Chargement d une pièce : Fichier,

Plus en détail

Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images

Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images Ce que vous savez déjà - Dans un milieu transparent et homogène (air de la salle de classe), la lumière se propage en

Plus en détail

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope.

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Le microscope simplifié TP : Le microscope Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Description : Un microscope est constitué entre autres de

Plus en détail

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Activités numériques 12 points Exercice 1 Un dé cubique a 6 faces peintes : une en bleu, une en rouge, une en jaune, une en vert et deux en noir.

Plus en détail

INFOGRAPHIE. Rapport du Projet de dessin 2D et 3D

INFOGRAPHIE. Rapport du Projet de dessin 2D et 3D Institut Galilée INFO 1 : Yohan ROUSSET Stéphane FOURNIER INFOGRAPHIE Rapport du Projet de dessin 2D et 3D Superviseur : R. MALGOUYRES Année 2008-2009 2 Table des matières I. Introduction... 4 II. Dessin

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

79140 CERIZAY. Page 1 sur 23

79140 CERIZAY. Page 1 sur 23 SEGPA Collège G. G. CLEMENCEAU 79140 CERIZAY Page 1 sur 23 SOMMAIRE 1. CREATION DU SOCLE... 2 2. RÉALISATION DES PERÇAGES... 5 3. USINAGE DES TÊTES DE VIS 7 4. SAUVEGARDE DU FICHIER 10 5. DÉMARRAGE DE

Plus en détail

Géométrie 3D : représentation plane d'un solide

Géométrie 3D : représentation plane d'un solide Géométrie 3D : représentation plane d'un solide 1. perspective cavalière - règles sommet G face EHDA arête GC I est le milieu de EC ABCDEFGH est un pavé droit représenté en perspective cavalière. Les plans

Plus en détail

Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé.

Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé. Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé. L usage d une calculatrice est autorisé Durée : 3heures Deux annexes sont à rendre avec la copie. Exercice 1 5 points 1_ Soit f la

Plus en détail

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité)

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» qui implique

Plus en détail

CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION

CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION Dessin technique 1 CONCEPTION ET PROCEDES DE FABRICATION OBJECTIFS DU MODULE Dans la première partie qui traite la conception I et éléments de machines, l étudiant doit être capable à la fin du cours de

Plus en détail

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Exercice 1 Ecrire un programme de construction de la figure suivante. On utilisera seulement deux mesures : le rayon du cercle est 8 cm, la largeur d

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts Cours I. Modélisation d un œil : 1. Schéma de l œil et vision : L œil est un récepteur de lumière sensible aux radiations lumineuses

Plus en détail

Collège des Soeurs des Saints Coeurs Classe : EB9 ( A B ) Bauchrieh Date : mercredi 24 novembre 2010. Durée : 60 min. Physique

Collège des Soeurs des Saints Coeurs Classe : EB9 ( A B ) Bauchrieh Date : mercredi 24 novembre 2010. Durée : 60 min. Physique Collège des Soeurs des Saints Coeurs Classe : EB9 ( A B ) Bauchrieh Date : mercredi 24 novembre 2010. Durée : 60 min. Physique Nom et numéro d ordre :. I. Réfraction de la lumière. ( 5 pts ) On donne :

Plus en détail

PRÉSENTATION PRÉSENTATION DU LOGICIEL

PRÉSENTATION PRÉSENTATION DU LOGICIEL Page N 1 Table des matières Présentation...3 Présentation du logiciel...3 Téléchargement du logiciel...4 Installation sous Windows...5 Démarrage du logiciel...6 Paramétrage du logiciel...7 Présentation

Plus en détail

ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT

ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT ATELIER ARMELLE PRUNIAUX ATELIER ENCADREMENT TABLE DES MATIERES 1. OBJECTIF DE L ATELIER ENCADREMENT 1 2. LE MATERIEL NECESSAIRE 1 3. REALISATION ET MONTAGE DU PASSE-PARTOUT 3 3.1 LE CHOIX DE LA COULEUR

Plus en détail

DÉTAILS D INSTALLATION SPÉCIFIQUE

DÉTAILS D INSTALLATION SPÉCIFIQUE PAVÉS ET ET ATMOSPHÈRE D APPLICATIONS Muret Appalaches 90 et 135 175 265 445 350 CONSTRUCTION DU MURET Suivez les étapes 1, 2 et 3 du guide d installation des murets en page 35. 4. Construction du premier

Plus en détail

REPRÉSENTATIONS DES OBJETS ALLONGÉS

REPRÉSENTATIONS DES OBJETS ALLONGÉS Chapitre 6 - OA Avertissement REPRÉSENTATIONS DES OBJETS ALLONGÉS Les dessins qui illustrent ce chapitre sont à considérer dans leur ensemble, car chacun présente un aspect du phénomène étudié, et c'est

Plus en détail

Son et Lumière. L optique géométrique

Son et Lumière. L optique géométrique Son et Lumière Leçon N 3 L optique géométrique Introdution Nous allons au cours de cette leçon poser les bases de l optique géométrique en en rappelant les principes fondamentaux pour ensuite nous concentrer

Plus en détail

Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet

Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet Rappel : Les principaux types de perspective Perspective de réduction ou perspective diminutive

Plus en détail

OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2013. Série S

OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2013. Série S CLASSES DE PREMIERES GÉNÉRALES ET TECHNOLOGIQUES OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2013 Durée : 4 heures Série S Les calculatrices sont autorisées. Ce sujet comporte 4 exercices

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

Pourquoi et comment utiliser la grille de perspective Illustrator?

Pourquoi et comment utiliser la grille de perspective Illustrator? - le 02/07/2013 Pourquoi et comment utiliser la grille de perspective Illustrator? Lorsque vous réalisez des scènes sous Illustrator, vous pouvez avoir besoin de réaliser un effet de perspective. Pour

Plus en détail

PARTIE CONCEPTION REALISATION DU DESSIN

PARTIE CONCEPTION REALISATION DU DESSIN PARTIE CONCEPTION REALISATION DU DESSIN 1.01. LANCER LE PROGRAMME GRAAL CAO 3D Pour créer un nouveau document Pour ouvrir un document existant OU Puis rechercher votre fichier dans votre répertoire 1.02.

Plus en détail

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique Exercices Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique E. (a) On a 33, 2 0cm et 20 cm. En utilisant l équation 5.2, on obtient 33 0 cm 33 20 cm 858 cm Le chat voit le poisson à 858 cm derrière

Plus en détail

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil Manuel pages 19 à 34 Choix pédagogiques Les conditions de visibilité d un objet étant posées et la présentation de l œil réalisée, il s agit d étudier maintenant les mécanismes optiques de fonctionnement

Plus en détail

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e SOMMAIRE I Les programmes et les différences de conditions pédagogiques II La géométrie dans le plan III La

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille Cours 1. Vision d un objet : Un objet ne peut être vu que s il émet de la lumière et que celle-ci pénètre dans l

Plus en détail