Rapport d audit. SAS au capital de RCS Bobigny

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d audit. SAS au capital de 18 187 000-479 076 002 RCS Bobigny"

Transcription

1 Rapport d audit AIP PRIMECA LORRAINE Type d audit : AUDIT RENOUVELLEMENT 3 Référentiel: ISO 9001 : 2008 Dates de l audit : 31/03 après midi et 01/04/2014 Référence organisme : AFNOR Certification - Siège : 11, rue Francis de Pressensé La Plaine Saint-Denis Cedex - France T. +33 (0) F. +33 (0) SAS au capital de RCS Bobigny

2 Sommaire du rapport d audit Glossaire 3 Conclusions générales de l audit 4 Synthèse du responsable d audit 5 Eléments techniques de l audit 6 Annexes du rapport d audit.. 4 Organisme Adresse AIP PRIMECA LORRAINE 745 RUE DU JARDIN BOTANIQUE VILLERS LES NANCY Effectif de l Organisme 7 personnes Nombre de sites intégrés 1 SITE / Villers Lès Nancy 54 Représentant Jean Yves BRON / DIRECTEUR Clause de confidentialité : Ce rapport d audit est confidentiel et limité en diffusion aux services de l'organisme de certification et de l organisme audité. Il demeure la propriété exclusive de l'organisme de certification. Toute reproduction intégrale ou partielle, faite en dehors d une autorisation expresse de l'organisme de certification ou de ses ayants cause, est illicite. CERTI F /2012

3 Conclusions générales de l audit (suite) Conclusions générales de l audit Nombre de Non conformités NC min : 0 NC maj. : 0 Nombre de NC (maj. et/ou min) issues d audits précédents Traités et joints : 0 Restent à traiter : 0 Nota : Les NC min et NC maj., les actions correctives mises en place par l organisme ainsi que les points sensibles seront suivis lors du prochain audit. Proposition du responsable d audit Conformité aux critères d audit Non Conformité aux critères d audit Certification initiale immédiate Vérification documentaire par le RA Maintien du certificat Audit complémentaire Renouvellement du certificat Suspension du certificat Organisation d un audit de surveillance anticipé Retrait du certificat Suivi documentaire par l OC Audit complet Nota: Seule l instance de décision de l OC est habilitée à prendre les décisions en tenant compte des recommandations du responsable d audit. Conclusion du responsable d audit L ensemble des exigences mentionnées au plan d audit réalisé ont été évaluées. Aucune non-conformité. Le système de management qualité est pertinent, adapté et efficace au regard des objectifs fixés. L approche processus a été revue pour tenir compte des nouvelles activités et des objectifs définis. L intégration d activités du Centre de Mesure Lorrain relatives aux contrôles d équipements de mesure (masse, pipette et dimensionnel) et de Géraldine Thomassin fait l objet d une planification et d un suivi de mise en œuvre. 2 processus nouveaux en lien avec cette intégration ont été déterminés : processus de réalisation de contrôle CML (Centre de Mesure Lorrain) et processus support Gérer les matériels métrologiques dont le pilotage a été confié à G.Thomassin. Madame Thomassin a été accompagnée en interne pour assimiler les éléments du système management. Les pratiques opérationnelles du CML accrédité jusqu à la demande de suspension en 2013 sont transférées au sein du pôle AIP PRIMECA LORRAINE. Le renouvellement est proposé avec le champ d application précisé ci-dessous : "Développement et mise à disposition de plateformes à dimension industrielle pour l enseignement de l'ingénierie de systèmes en formation initiale et continue. Prestations de services en formation et ingénierie de systèmes. Prestations de services pour la maîtrise d'équipements de mesure : conseil, formation, étalonnage (masse, pipette, contrôle dimensionnel,...)." A noter ce libellé correspond au champ d application audité et au même champ que celui décrit dans l annexe (voir ci-dessous): il a été revu par M.BRON pour être plus lisible. "Développement et mise à disposition de plateformes à dimension industrielle pour l enseignement de l'ingénierie de systèmes en formation initiale et continue. Prestations de services en formation et ingénierie de systèmes. Prestations de services pour la maîtrise d'équipements de mesure : conseil, formation, étalonnage (masse, pipette, contrôle dimensionnel,...)." Les constats d audit résumant la conformité sont enregistrés sous forme de points forts, de pistes de progrès, de constats de conformité ou de points sensibles dans la partie synthèse de ce rapport type TPE. Les objectifs de l audit tel que mentionnés au plan d audit joint ont été atteints. Date de rédaction du rapport 03/04/2014

4 Synthèse du Responsable d Audit Synthèse du Responsable d Audit LEVEE DES 2 POINTS SENSIBLES IDENTIFIES EN AUDIT PRECEDENT : 02 Manager le système QSE 04 Concevoir et développer les plateformes PS 1 Une non-conformité a été identifiée lors d'un audit interne (Le Projet TUBE n'était pas suivi en mode projet), il est normalement prévu d'enregistrer l'analyse des causes dans un document spécifique (FRS). Cet enregistrement n'a pas été réalisé. Dans de telle circonstance, Il n'est pas certain que les actions identifiées et mises en œuvre permettraient d'éviter le renouvellement du dysfonctionnement. A noter ce constat n'est que ponctuel ce qui explique son classement en PS ; Constat 2014 : Le projet TUBE est piloté en mode projet (la demande simple dont le traitement est devenu complexe a été intégrée dans la démarche de gestion de projet). Les méthodes de surveillance pilotage des projets et des demandes ponctuelles ont été optimisées : interactions entre réunions de projets et réunions de service avec arbitrage pour gérer des demandes complexes en mode projet) PS 2 L'étape de validation, récemment intégrée au processus de conception, a été réalisée (dans le cadre du projet audité) par le pilote du projet en présence du "Client". Dans les faits, cette méthode s'apparente plus à de la vérification. La validation doit être réalisée "dans l'usage du client», il serait donc intéressant de mener cette étapes après utilisation avec les étudiants. Constat 2014 : la mise en place d une étape de validation lors de la première utilisation avec traitement des retours d informations utilisateurs est opérationnelle. POINTS FORTS CONSTATÉS Pilotage / Management / Système / Gestion des Ressources Chapitres 4.1/ 5 /6.1 /7.1 / 8 L approche managériale / l approche processus / l approche amélioration continue sont des points forts : La planification du système de management qualité est toujours un point fort de l organisme : L approche processus est revue pour soutenir les évolutions de l organisation, des activités et de la stratégie. Le système de management qualité est intégré dans le management global du pôle AIP PRIMECA LORRAINE. Le pilotage des processus et du système est soutenu par des données factuelles de performance de type balance scorecard avec des indicateurs stratégiques sur les axes client, financier et processus et des indicateurs de performance opérationnels par processus et de surveillance des activités. L amélioration continue est alimentée par les données stratégiques et les données de surveillance : le suivi de mise en œuvre et d efficacité est piloté de façon structuré et transparent. Participation de tous à l amélioration continue. Communication interne : Des réunions de service et revues de direction régulières et structurées permettent de communiquer en interne. Il y a un partage complet des informations sur le site intranet y compris l ensemble des données de performance et d amélioration. Planification et intégration des activités CML (Centre de Mesure Lorrain) et de G. Thomassin (ingénieur étude spécialisée dans l étalonnage de système de mesure de masse) pour réaliser des prestations de service aux clients (laboratoire Université de Lorraine et entreprises, animation de formation, démonstration aux étudiants) et le pilotage des équipements de mesure du pôle AIP PRIMECA LORRAINE : à suivre en audit 2015 le pilotage des ajustements et améliorations pour les 2 nouveaux processus. Clients Chapitres 5/ 7.2/7.3/8.2/8.2.2 L approche orientation client est forte : proximité des utilisateurs des services de AIP PRIMECA (enseignants, étudiants, responsable de filière) et prise en compte des attentes et exigences revues chaque année dans la planification des objectifs. La participation active des enseignants au processus de développement et la gestion en mode projet avec partage d informations structurés. L animation de réunion périodique utilisateurs avec les responsables de filière de formation : bilan d activités, financement, demandes de mutualisation et de projets. Participation des étudiants aux audits internes avec la vision utilisateurs. La transparence avec les partenaires extérieurs : ouverture à toute personne du site internet (miroir de l intranet) avec processus workflows (automatisé pour le traitement des réclamations, des demandes et suggestions, ). La confiance des clients et partenaires est tangible : o de nouveaux projets sont confiés à AIP PRIMECA comme :

5 Synthèse du Responsable d Audit o o projet Eco TIC Projet «Eco-TIC» en collaboration avec le nouveau Master ISC parcours Erasmus Mundus PERCCOM de la rentrée universitaire 2013/2014, plateforme permettant la mise en évidence des concepts d Eco-TIC (Green IT) et communication «verte» (Green Network) o reprise d activités du CML augmentation significative du taux d occupation des salles et plateformes mises à disposition avec la vigilance de concilier mise à disposition et maintien du niveau de qualité Le résultat obtenu sur le niveau de satisfaction des clients est bon : 96,1% de satisfaction Production / Réalisation Chapitres 7.1/7.3/7.4 /7.5/ 7.6/ 8.2/8.3/8.4/8.5 Maintien de points forts relevés en audit précédent Utilisation pertinente des moyens et des compétences informatiques : Interactions entre Intranet et Advitium, utilisation de workflows facilitants pour les utilisateurs et prestataires internes et le partage d informations La mise en œuvre rigoureuse des dispositions définies et sur lesquelles AIP PRIMECA LORRAINE s est engagé. Le suivi en mode projet du développement des moyens. Recherche d optimisation des pratiques en utilisant le retour d expérience (vu pour le processus R CONCEVOIR ET DEVELOPPER DES PLATEFORMES) Fournisseurs / Partenaires / Sous-traitance 4.1/ 7.4 : Rien à signaler CONSTATS DE CONFORMITE D AUDIT ET PISTES DE PROGRES (PP) Les 2 points sensibles identifiés en audit précédent sont levés Pilotage / Management / Système / Gestion des Ressources Chapitres 4.1/ 5 /6.1 /7.1 / 8 Pistes de progrès : o o o o Analyse des risques : Envisager l intérêt de formaliser l analyse des risques stratégiques au regard des évolutions du contexte et de l environnement externe (interfaces avec les parties prenantes, changements pouvant impacter le système de management comme les évolutions : technologiques, réglementaires, normatives, etc ) et de faire le lien avec les décisions prises en matière de politique et axes stratégiques et la définition des objectifs opérationnels. Cette approche sera en phase avec les évolutions prévisibles de la norme ISO 9001 : Optimisation du pilotage des 2 nouveaux processus : Poursuivre l optimisation des processus nouveaux en les intégrant dans les dispositions actuelles de traitement des demandes ponctuelles utilisateurs pour améliorer la visibilité sur le plan de charge et le pilotage de la réalisation (ex : intégrer G.THOMASSIN dans le formulaire de demande utilisateur, obtenir les données sur les indicateurs de réactivité et de conformité par rapport aux demandes, consolider les outils de planification des vérifications et étalonnages des équipements de mesure). Audits internes : Envisager de compléter le programme d audits internes (audits système réalisés par des auditeurs interne de l Université de Lorraine et audits système pédagogiques réalisés par des étudiants) par des audits internes ciblés en lien avec les objectifs d amélioration définis et les risques identifiés (ex : audit des nouvelles activités). Voir les lignes directrices de l ISO sur la programmation des audits. Formalisation de l analyse des causes : envisager d améliorer la formalisation de l analyse des causes notamment pour des actions correctives complexes (ex : recherche des causes possibles en cours suite à demande d amélioration des temps de démarrage des ordinateurs des salles et plateformes). Conforme aux exigences ISO 9001 : 2008 Clients Chapitres 5/ 7.2/7.3/8.2/8.2.2 Pistes de progrès : RAS

6 Synthèse du Responsable d Audit Conforme aux exigences ISO 9001 : 2008 A suivre en 2015 avec la montée en charge du processus R REALISER DES PRESTATIONS DE CONTRÔLE - CML Production / Réalisation Chapitres 7.1/7.3/7.4 /7.5/ 7.6/ 8.2/8.3/8.4/8.5 Pistes de progrès : RAS Conforme aux exigences ISO 9001 : 2008 avec 1 point sensible notifié ci-après concernant le 7.6 Fournisseurs / Partenaires / Sous-traitance 4.1/ 7.4 : Rien à signaler Conforme aux exigences à minima ISO 9001 : 2008 POINTS SENSIBLES ET RISQUES IDENTIFIES EN AUDIT Production / Réalisation 7.6 Il est prévu d afficher le rapport d étalonnage des machines tridimensionnelles en regard de chaque machine après étalonnage. Les nouveaux rapports 2014 des étalonnages récents n ont pas été affichés. Classé en point sensible et non en écart car les étalonnages sont réalisés et formalisés dans des rapports d étalonnage 2014.Ils ont permis de valider les machines tridimensionnelles. Seul l affichage prévu du rapport n a pas été mis à jour. Pas de risque identifié sur la maîtrise.impact possible risque sur la communication destiné à informer les utilisateurs. Audit de Surveillance 1 : POINTS FORTS CONSTATÉS CONSTATS DE CONFORMITE D AUDIT ET PISTES DE PROGRES POINTS SENSIBLES ET RISQUES IDENTIFIES EN AUDIT Audit de Surveillance 2 : POINTS FORTS CONSTATÉS CONSTATS DE CONFORMITE D AUDIT ET PISTES DE PROGRES POINTS SENSIBLES ET RISQUES IDENTIFIES EN AUDIT

7 Éléments techniques de la certification Éléments techniques de la certification Présentation de l organisme audité (activités, produits) ou de ses Évolutions Contexte Champ Périmètre Le pôle AIP-PRIMECA Lorraine est un centre régional de ressources pédagogiques à caractères industriels, utilisé par des formations régionales (initiales ou continues) en productique et en conception intégrée en mécanique. Il favorise le transfert de compétences vers l'entreprise. Le pôle AIP-PRIMECA Lorraine fait partie d'un réseau national regroupant 9 pôles régionaux. Il est le seul certifié ISO Il est géographiquement réparti sur deux sites : l un à Nancy, sur le campus de la faculté des sciences et techniques de l Université de Lorraine et l autre au centre ENSAM de Metz. Il reste ouvert à d autres établissements en réalisant des conventions de collaboration. Seul le site de VILLERS entre dans le périmètre de certification. Ce centre de ressources est utilisé comme support expérimental par des formations initiales et continues dans le domaine de la productique, de la conception intégrée en mécanique et de l ingénierie de systèmes. Le pôle a vocation à favoriser la mise en œuvre de manipulations à caractère industriel pour des enseignements approfondis par disciplines ou interdisciplinaires, de bac+2 à bac+5. Le pôle dispose de matériels et de logiciels industriels couvrant les domaines de la conception à la production : CFAO, usinage, forge, fonderie, contrôle tridimensionnel, ERP, GPAO, MES, maintenance, qualité, robotique, vision, système flexible, base de données techniques, réseaux industriels,... En 2013 : heures dispensés pour 2032 étudiants pour une vingtaine de cursus différents. 2 conventions établis avec des établissements extérieurs à l Université de Lorraine (Poly Tech Montpellier et lycée Hanzelet) Tutelle : Université de Lorraine dans le cadre d un contrat d objectifs et de moyens (financement de charge fixe et charge récurrentes comme maintenance du matériel et financement sur objectif ou projet). Interfaces : charte établie avec la faculté des sciences pour la gestion des entretiens du bâtiment et gestion des fluides (énergie). Le champ de certification est : "Développement et mise à disposition de plateformes à dimension industrielle pour l enseignement de l'ingénierie de systèmes en formation initiale et continue. Prestations de services en formation et ingénierie de systèmes. Prestations de services pour la maîtrise d'équipements de mesure : conseil, formation, étalonnage (masse, pipette, contrôle dimensionnel,...)." Exclusions Externalisations Justifications Pas d exclusion d exigences ISO 9001 : Pas d externalisation Événements remarquables depuis le dernier audit En juin 2013 : le pôle a été sollicité et choisi pour reprendre la partie de l activité du Centre de Mesure Lorrain concernant principalement l étalonnage de systèmes de mesure de masse et de pipettes. Mme Géraldine Thomassin du CML a rejoint l équipe fin octobre 2014 pour apporter ses compétences et développer cette nouvelle activité. La direction du numérique, à l initiative du président de l Université de Lorraine, a fait appel à AIP PRIMECA LORRAINE, pour évoquer leur savoir-faire en termes de mutualisation de logiciels métiers.

8 Éléments techniques de la certification 4 projets pédagogiques : Projet : réseau lorrain de ressources en Mécanique Numérique. Il propose une palette d outils de calcul informatique (ex : CATIA/Abaqus/Solid WORKS) /cofinancée par le pôle et les parties prenantes (laboratoires pour la recherche et établissements concernés de l Université de Lorraine). En 2013 : o Déploiement du logiciel CAO Solid Works acquis en 2012 o Acquisition du logiciel d Analyse du cycle de vie Sim APro repoussé faute de mise en place d une convention avec Université de Lorraine. Projet : système ambiants de production et maintenance. L objectif de ce projet est de déployer sur les plateformes pédagogiques les concepts de l intelligence ambiante afin de faire évoluer l AIP : ATELIER INTEGRE DE PRODUCTION vers AAP : ATELIER AMBIANT DE PRODUCTION en contribuant par des formations et mise en situation réelle des étudiants en ingénierie de systèmes complexes et systèmes ambiants de production. Ce projet a également une vocation à communiquer en externe et ses résultats serviront de vitrine auprès du public et industriels. En 2013 : déploiement du système de gestion ambiante de flux internes via robot mobile : nombreuses interactions avec son environnement (locaux, postes de travail), utilisateurs avec interfaces comme tablettes numériques Projet LEAN : SYNCHRO Lean Simulation. Il permet de reconstituer l approche globale jusqu au pilotage de l accélération des flux avec simulation initiale d une production pour en découvrir les limites et pistes amélioration, apport méthodologique du Lean, amélioration. En 2013 : acquisition du kit pédagogique FESTO : formation des formateurs et déploiement prévu sur 2013/2014. Projet ECO TIC : Lors de la mise en place du nouveau Master Erasmus Mundus PERCCOM ouvrant à la rentrée universitaire 2013/2014, collaboration à la mise en place d une plateforme permettant de mettre en évidence des concepts d Eco-TIC (Green IT) et communication «verte» (Green Network), elle est opérationnelle depuis la rentrée Elle doit permettre le contrôle qualité de l air à l intérieur d un bâtiment avec des exigences telles que : o Disposer de baies de communication configurables pour simuler un environnement de 4 bâtiments et une wide area Network o Permettre la mise en œuvre de technologies réseaux différentes (Wifi, Ethernet ) o Permettre raccordement de capteurs environnementaux ( T, CO2) o Pouvoir accueillir 20 étudiants o Valoriser l image du master Formation sur «de l expression du besoin aux exigences du système «pour 8 industriels de la Région juillet 2013 / CAPTRONICS. AUTRES : Développement et installation d un prototype du système de motorisation, automatisation et supervision des déplacements des chariots porte échantillons dans le tunnel ultravide Dénommé projet TUBE. Prestations pour industriels et laboratoires : numérisation sur la Machine à Mesurer Tridimensionnelle et usinage sur MOCN. Exigences légales et réglementaires : appréhension de la législation afférente aux activités de l organisme audité Du fait de ses activités de plateforme (équipements, outillage), AIP est soumis aux exigences règlementaires associées. La veille réglementaire est menée au travers de l abonnement Enviroveille (CCI France) et l accès à SAGAWEB (AFNOR). La liste des textes réglementaires et normatifs en vigueur est à jour. Mise en demeure ou procès-verbal en cours Oui Non

9 Éléments techniques de la certification Commentaire sur l utilisation de la marque de l OC L organisme communique sur la marque de certification délivrée par l OC Oui Non L organisme utilise la marque d une façon qui paraît adaptée et sans ambiguïté / Conforme au référentiel de certification L organisme respecte le règlement d'usage de la marque de certification de l OC (à justifier) Oui Non Papier en tête et site. Oui Non Traitement des réclamations client reçues par l organisme de certification Pas de réclamations clients reçues par AFNOR CERTIFICATION.

10 Annexes du rapport d audit Nombre de fiches de non-conformité jointes : 0 Revue préparatoire et plan d audit réalisé Réunion de clôture Abréviations : OC Organisme de Certification Glossaire : Vous trouverez la définition des différentes catégories de constats d audit dans le guide QSE à l attention de nos clients et de nos auditeurs disponible dans votre espace client sur internet. (PF, PP, Constat de conformité ou notes de conformité, PS, NC majeure et NC mineure). Les non-conformités et réponses afférentes sont documentées et consultables dans les fiches de non-conformité que l on trouve en pièces jointes à ce rapport. La méthode d audit utilisée est conforme aux règles de certification internationales régies par l IAF, les critères de la norme ISO 17021, EN et pour la NF des référentiels ou pour l Engagement de Service des plans de contrôle expliquant les protocoles d audit d AFNOR Certification. L audit a été conduit sur site en utilisant des méthodologies incluant la revue technique de la documentation, des interviews du personnel d encadrement et du personnel opérationnel ainsi que l observation des processus et de leur environnement en rapport avec les exigences des référentiels choisis par l organisme pour le présent audit.

11 Revue préparatoire et plan d audit Organisme : AIP PRIMECA LORRAINE Audit : 03/2014 L objectif de l audit est : de déterminer la conformité du système de management qualité aux référentiels cités ci-dessous, d évaluer la capacité du système de management à répondre aux exigences contractuelles et aux exigences légales et réglementaires applicables d évaluer l efficacité du système de management à répondre en permanence aux objectifs spécifiés Référentiels Edition Type d audit ISO 9001 : 2008 AUDIT DE RENOUVELLEMENT 3 Libellé : DEVELOPPEMENT ET MISE A DISPOSITION DE PLATEFORMES A DIMENSION INDUSTRIELLE POUR L ENSEIGNEMENT DE L INGENIERIE DE SYSTEMES, EN FORMATION INITIALE ET CONTINUE.PRESTATIONS DE SERVICES EN FORMATION ET INGENIERIE DE SYSTEMES. PRESTATIONS DE SERVICES POUR LA MAITRISE D EQUIPEMENTS DE MESURE : CONSEIL, FORMATION, ETALONNAGE (masse, pipette, contrôle dimensionnel, ). Demande de changement du libellé ( même champ reformulé) voir ci-dessus Sites concernés par le périmètre de la certification Villers lès Nancy Documentation mise à disposition Descriptif du système de management qualité : accès au site intranet avec manuel qualité, procédures générales. Revue de direction des 20/12/2013 et 27/03/2014 Points spécifiques à auditer issus du dernier audit (na en audit initial) Nb d écarts à vérifier au cours d audit : PAS D ECART Les points sensibles du dernier audit seront également revus. 02 Manager le système QSE 04 Concevoir et développer les plateformes PS 1 Une non-conformité a été identifiée lors d'un audit interne (Le Projet TUBE n'était pas suivi en mode projet), il est normalement prévu d'enregistrer l'analyse des causes dans un document spécifique (FRS). Cet enregistrement n'a pas été réalisé. Dans de telle circonstance, Il n'est pas certain que les actions identifiées et mises en œuvre permettraient d'éviter le renouvellement du dysfonctionnement. A noter ce constat n'est que ponctuel ce qui explique son classement en PS PS 2 L'étape de validation, récemment intégrée au processus de conception, a été réalisée (dans le cadre du projet audité) par le pilote du projet en présence du "Client". Dans les faits, cette méthode s'apparente plus à de la vérification. La validation doit être réalisée "dans l'usage du client», il serait donc intéressant de mener cette étapes après utilisation avec les étudiants. Existence de plainte(s) enregistrée(s) au sein de l Organisme de Certification et devant être traitée(s) au cours de cet audit (na en audit initial) RAS Commentaires ou problèmes constatés lors de cette préparation RAS La revue préparatoire a été effectuée sur le site client Oui Echantillonnage prévu lors de cet audit : RENOUVELLEMENT 3 (ensemble des exigences ISO 9001 : 2008 applicables) Toute reproduction intégrale ou partielle, faite en dehors d une autorisation expresse de l organisme de certification ou de ses ayants cause, est illicite. CERTI F /2012 Annexe au rapport d audit AFNOR Certification Organisme AIP PRIMECA page 1 sur 4

12 Revue préparatoire et plan d audit (suite) Responsable d Audit : I.S Date de l'audit: 31/03 après midi et 01/04 /2014 journée Accompagnant / Observateur : sans Nombre de jour(s) sur site : 1 jour et demi y compris rapport Date / Heure Préciser les noms des sites audités et des processus / services concernés du référentiel Q E Service Equipe d audit heure LUNDI 31 MARS RA Personnes / Fonctions RA 13H30 Réunion d'ouverture Présentation Champ et périmètre de l'audit Les règles de l'audit Validation et adaptation du plan d audit RA Equipe AIP L 14 h00 Visite rapide du site Note : Les points suivants seront examinés lors de l'audit de chacune des activités /processus du Système de management qualité Finalité et objectifs de l activité auditée Documentation et enregistrement utilisés Usage de la marque Responsabilités, autorité, communication interne, compétences du personnel concerné Surveillance et mesure du processus Analyse des données Analyse de l amélioration continue RA Responsabilité de la direction / Processus DIRIGER LE SERVICE Présentation AIP PRIMECA LORRAINE, produits, clients Evolutions marquantes depuis le dernier audit Utilisation de la marque AFAQ Approche processus Exigences légales et réglementaires Ecoute client Politique qualité Objectifs qualité et planification Responsabilité/ autorité et communication Analyse des données Revue de direction Sous processus «Gestion de l activité» H15 Sous Processus «Gestion de la documentation» Documents internes Documents externes Maitrise des enregistrements Maitrise des données informatiques et interactions externes le cas échéant RA 16H00 Gestion des Ressources Humaines Mise à disposition et interfaces Compétences Formation et autres actions pour acquisition de compétences. Suivi efficacité Implication du personnel RA Annexe au rapport d audit AFNOR Certification Organisme AIP PRIMECA page 2 sur 4

13 Revue préparatoire et plan d audit (suite) Date / Heure Préciser les noms des sites audités et des processus / services concernés du référentiel Q E Service Equipe d audit Personnes / Fonctions 16H45 Processus Réalisation du Service : Mise à disposition des plateformes à dimension industrielle pour l enseignement de l ingénierie de systèmes (formation initiale et continue)/ Prestations de formation Processus METTRE A DISPOSITION DES PLATEFORMES Processus REALISER DES PRESTATIONS A LA DEMANDE Relation Clients Mise en œuvre du service surveillance produit / service maîtrise du produit / de la prestation non conforme. Gestion des réclamations client Achat Suivi du point sensible 1 : Une non-conformité a été identifiée lors d'un audit interne (Le Projet TUBE n'était pas suivi en mode projet), il est normalement prévu d'enregistrer l'analyse des causes dans un document spécifique (FRS). Cet enregistrement n'a pas été réalisé. Dans de telle circonstance, Il n'est pas certain que les actions identifiées et mises en œuvre permettraient d'éviter le renouvellement du dysfonctionnement. A noter ce constat n'est que ponctuel ce qui explique son classement en PS RA C. Gigout O. Nartz O. Masschelein E. Collot G. Thomassin Note : Dans ce cadre les activités intégrées au champ de certification seront auditées : Développement de plateformes Mise à disposition des plateformes à dimension industrielle pour l enseignement de l ingénierie de systèmes (formation initiale et continue) Prestations de formation Prestations d ingénierie de systèmes Contrôle (masses, pipettes ), MARDI 01 AVRIL H30 Processus Réalisation du Service : Développement de plateformes et gestion des modifications, prestations d ingénierie de systèmes Processus CONCEVOIR ET DEVELOPPER DES PLATEFORMES Processus REALISER DES PRESTATIONS DE CONTRÖLE Suivi du point sensible 2 : L'étape de validation, récemment intégrée au processus de conception, a été réalisée (dans le cadre du projet audité) par le pilote du projet en présence du "Client". Dans les faits, cette méthode s'apparente plus à de la vérification. La validation doit être réalisée "dans l'usage du client», il serait donc intéressant de mener cette étapes après utilisation avec les étudiants. Relation Clients Mise en œuvre du service surveillance produit / service maîtrise du produit / de la prestation non conforme. Gestion des réclamations client Achat C. Gigout O. Nartz O. Masschelein E. Collot G. Thomassin Annexe au rapport d audit AFNOR Certification Organisme AIP PRIMECA page 3 sur 4

14 Revue préparatoire et plan d audit (suite) Date / Heure Préciser les noms des sites audités et des processus / services concernés 10H30 Processus MAINTENIR LES PLATEFORMES Gestion des infrastructures et environnement de travail y compris SI Processus GERER LES MATERIELS METROLOGIQUES Maîtrise des équipements de mesure 11H30 Processus MANAGER LE SYSTEME QSE Sous processus Mesure Analyse et amélioration Satisfaction des clients, Réclamations Audit interne Maitrise des non conformités Analyse des données Amélioration 12H15 Pause repas du référentiel Q E Service Equipe d audit Personnes / Fonctions 8 13H30 Suite Sous processus Mesure Analyse et amélioration Satisfaction des clients, Réclamations Audit interne Maitrise des non conformités Analyse des données Amélioration 14H45 Synthèse auditeur et préparation des conclusions de l audit 16H45 Réunion de clôture Présentation des constats (PF PP PS) et des conclusions. Commentaires sur les propositions d actions de l organisme sur les NC le cas échéant 17H 15 Fin de l audit RA équipe AIP Plan d audit tel que réalisé Ce plan d audit à fournir en annexe du rapport final doit être le reflet de l audit réalisé. Date03/04/ /04/2014à» Annexe au rapport d audit AFNOR Certification Organisme AIP PRIMECA page 4 sur 4

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme Rapport d audit Date de l audit : lundi 2 décembre 2013 concerné(s) : Direction ; réalisation et maintenir les sous processus traiter les confirmations métrologiques. Référentiel(s) : ISO 9001 : 2008 Objectif

Plus en détail

FICHE DE POSTE 1 TITULAIRE DU POSTE

FICHE DE POSTE 1 TITULAIRE DU POSTE FICHE DE POSTE 1 N de poste : 2862 Intitulé du poste : Ingénieur en techniques expérimentales Métrologue Catégorie : A Corps : Ingénieur d études IGERF Quotité : 80% ETABLISSEMENT : Université de Lorraine

Plus en détail

Rapport d'audit. Synthèse des points forts (PF), pistes de progrès (PP), points sensibles (PS) et non conformité (NC) du système qualité

Rapport d'audit. Synthèse des points forts (PF), pistes de progrès (PP), points sensibles (PS) et non conformité (NC) du système qualité Rapport d'audit Date de l audit : Mardi 18 Novembre 2014 - Rapport d audit N 20141118 Processus concerné(s) : «SPF Gérer les demandes de prestation de contrôle» «SPF Gérer les contrôles des matériels métrologiques»

Plus en détail

RAPPORT AUDIT QUALITE ENSEEIHT

RAPPORT AUDIT QUALITE ENSEEIHT RAPPORT AUDIT QUALITE Entité auditée Site concerné : ENSEEIHT : TOULOUSE Responsable d audit : Xavier RAFFENNE Thème d audit : Conformité à la norme ISO 9001:2008 Date d audit : 15/01/2013 Distribution

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application»

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 4 1.1. Généralités... 4 1.2. Domaine d application...

Plus en détail

M A N U E L Q U A L I T É

M A N U E L Q U A L I T É M A N U E L Q U A L I T É 1. CONTEXTE 1.1. Présentation de la Fondation Agropolis Fondation est une Fondation de coopération scientifique créée en février 2007. La Fondation dispose de dotations apportées

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance REF 13201 Activités d accueil, d information, de conception, de mise en œuvre et de suivi des formations professionnelles agricoles REFERENCE

Plus en détail

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000.

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000. Manuel 1 Objectif Décrire brièvement l organisation du système mis en place à l ICEDD afin de démontrer le respect des exigences de la norme ISO 9001 : 2000. Accessoirement, cela peut faciliter la recherche

Plus en détail

PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique

PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique Version du 1 er juin 2012 Le référentiel est protégé par les dispositions du Code de la propriété intellectuelle, notamment

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

Améliorer votre approche processus

Améliorer votre approche processus Améliorer votre approche processus Décrire de manière complète les processus, Mettre en place des tableaux de bord de manière à en surveiller le fonctionnement et à en déterminer l efficacité, Réaliser

Plus en détail

MFQ Midi-Pyrénées v4 02022010 1. Audit interne dans un système de management de la Qualité ou un système intégré

MFQ Midi-Pyrénées v4 02022010 1. Audit interne dans un système de management de la Qualité ou un système intégré v4 02022010 1 Audit interne dans un système de management de la Qualité ou un système intégré Dans certaines entreprises, les audits qualité sont trop souvent perçus comme des contrôles pointilleux des

Plus en détail

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences Projet de décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue DECRET Chapitre V Qualité

Plus en détail

Bureautique Conseil Midi-Pyrénées - Perret Bureautique

Bureautique Conseil Midi-Pyrénées - Perret Bureautique Certification ISO 9001 : 2008 Rapport d'audit de renouvellement Date(s) de l'audit : 4 & 5 décembre 2012 Bureautique Conseil Midi-Pyrénées - Perret Bureautique A l attention de Madame Fabienne MORALY Suzanne

Plus en détail

MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT

MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT Numéro : 2011102791 Page 1 sur 12 EXTENDE Le Bergson, 15 Av Emile Baudot 91300 MASSY SA au capital de 100 000 Fax +33 (0)9 72 13 42 68 Siren 518 807 425 SOMMAIRE A. But

Plus en détail

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION DPMC- ADM- SPO Page - 1-16/07/2009 Généralités Le DPMC est l organisme désigné par la CPNE, en charge du contrôle des compétences pour la délivrance du CQP

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT CONTROL UNION INSPECTIONS FRANCE 16 rue Pierre Brossolette 76600 Le Havre Tel : 02 35 42 77 22 Processus de Certification de système de management 01

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables

Plus en détail

CENTRE DE PREVENTION ET D'EXAMENS DE SANTE DE CREIL référentiels : ISO9001 date de laudit : 17/12/10 référence organisme : 1091999 Votre chargé daffaires : Elodie CHRETIEN ligne directe : 01 41 62 87 33

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001 Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 SARL Capital de 24 000 Siret 350 521 316 00025 NAF 741G créée en 1989 1bis rue Marcel PAUL - 91742 MASSY Cedex Adresse postale : 6 rue SORET 91600 Savigny sur Orge Tél : 33 (0)1 69 44 20 33 Fax : 33 (0)826

Plus en détail

Rapport d audit POLYCLINIQUE FRANCHEVILLE. référentiels : ISO 9001 date de l audit : 21/07/10 référence organisme : 29247

Rapport d audit POLYCLINIQUE FRANCHEVILLE. référentiels : ISO 9001 date de l audit : 21/07/10 référence organisme : 29247 Rapport d audit POLYCLINIQUE FRANCHEVILLE référentiels : ISO 9001 date de l audit : 21/07/10 référence organisme : 29247 Votre chargé d affaires : Benedicte HUGUET ligne directe : 01 41 62 86 47 adresse

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables qualité Ensemble du personnel

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement Titre de niveau III enregistré au RNCP - arrêté publié au JO du 22/08/2012 497 heures Contrat de Professionnalisation

Plus en détail

TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT

TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT Ci après modèle du processus «Audits internes de système de Management» conforme aux lignes directrices de l ISO 19011 v 2011. La procédure d audit interne

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes A sa création, en 2005, la FORCE 06, rattachée à l ONF, constituait une unité de forestiers-sapeurs dédiée aux travaux d entretien des infrastructures de Défense des Forêts Contre l Incendie (DFCI) et

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

Notre engagement qualité. ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère. développer la qualité de vie

Notre engagement qualité. ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère. développer la qualité de vie Notre engagement qualité ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère développer la qualité de vie Notre engagement qualité... p. 2 Notre politique qualité globale... p. 4 Notre système de

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS au capital de 38 000 euros RCS 490 474 012 00013 APE 8559A

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 Retours d expériences d organismes certifiés par AFNOR Certification Étude Certification ISO 50001 Octobre 2014 Trois ans après la publication de la norme

Plus en détail

Certification et Norme ISO 9001 : 2000

Certification et Norme ISO 9001 : 2000 Certification et Norme ISO 9001 : 2000 La certification concrètement Gestion documentaire Maîtrise des non-conformités Actions correctives et actions préventives Responsabilité de la direction Revue de

Plus en détail

AFRC commission Qualité Thème : les certifications

AFRC commission Qualité Thème : les certifications AFRC commission Qualité Thème : les certifications 12 novembre 2007 60, rue de Richelieu 75002 Paris - Tel. : + 33.(0)1.42.96.10.36 Fax : + 33.(0)1.42.60.05.29 www.nexstage.fr SOMMAIRE 1. Rappel des fondamentaux

Plus en détail

PREFECTURE DE LA SAVOIE

PREFECTURE DE LA SAVOIE PREFECTURE DE LA SAVOIE AUDIT DU 14 OCTOBRE 2014 Page 1 sur 9 Page de Garde et Sommaire PREFECTURE OU SOUS-PREFECTURE : Préfecture de la Savoie Chambéry MODULES CONCERNES : module 1 : accueil général module

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

ISO 9001 - MANUEL QUALITE

ISO 9001 - MANUEL QUALITE Ecole Certifiée ISO 9001 version 2000 par BVQI L IPAC est composé de 3 instituts IPAC Commerce, Tourisme, Gestion, Management IMSA Santé & Accompagnement IMNE Nature & Environnement ISO 9001 - MANUEL QUALITE

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Rapport d'audit étape 2

Rapport d'audit étape 2 Rapport d'audit étape 2 Numéro d'affaire: Nom de l'organisme : CMA 76 Type d'audit : audit de renouvellement Remarques sur l'audit Normes de référence : Autres documents ISO 9001 : 2008 Documents du système

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Préparez-vous en toute sérénité! «Management de la qualité en recherche clinique à l hôpital» 19 novembre 2015 Programme Panorama des normes ISO 9001:2015 (et

Plus en détail

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Prestation de Certification CERTIFICATION-D D-Indice 7 Applicable le 09//009 CERTIFICATION D Indice 7 Page /7 GLOBAL sas 8, rue du séminaire

Plus en détail

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N I S O 9 0 0 1 V E R S I O N 2 0 0 8 M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N Sommaire Approbation et diffusion du manuel qualité 4 Gestion des modifications du manuel qualité 5 Présentation de la SARL UNTEL

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

FICHE DE POSTE 1 TITULAIRE DU POSTE

FICHE DE POSTE 1 TITULAIRE DU POSTE FICHE DE POSTE 1 N de poste : 2455 Intitulé du poste : Administrateur de systèmes d information Catégorie : A Corps : Ingénieur d études IGERF Quotité : 100% ETABLISSEMENT : Université de Lorraine SERVICE

Plus en détail

ECOPASS passeport pour votre reconnaissance passport for your recognition

ECOPASS passeport pour votre reconnaissance passport for your recognition ECOPASS passeport pour votre reconnaissance passport for your recognition RAPPORT D'AUDIT ISO 14001 EMAS OHSAS 18001 ISO 9001 PEFC GES VHU ISO 22000 DIAGNOSTIC DE PRE CERTIFICATION DU SYSTEME DE MANAGEMENT

Plus en détail

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Sommaire Description du modèle de surveillance Définitions Objectifs de la surveillance des PSDC Présentation

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

BIS REPETITA. Rapport d'audit recertification. Certification du Système de Management. ISO 14001 Ed. 2004. 07 et 08 juillet 2010, l Union (31)

BIS REPETITA. Rapport d'audit recertification. Certification du Système de Management. ISO 14001 Ed. 2004. 07 et 08 juillet 2010, l Union (31) Rapport d'audit recertification Certification du Système de Management 07 et 08 juillet 2010, l Union (31) Nom Signature Responsable d Audit SEIGNETTE Patrick Auditeur(s) Observateur(s) Vérificateur SOMMAIRE

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel ISO 9001 v2000)

MANUEL QUALITE. Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel ISO 9001 v2000) MANUEL QUALITE SPECIALISTE DANS L USINAGE DE L INCONEL, DU TITANE, DE L ALUMINIUM DE PIECES MECANIQUES DE HAUTE PRECISION EN PETITE, MOYENNE ET GRANDE SERIE Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU OU METTANT EN COMMUN DES MOYENS GEN PROC 10 Révision 03 CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU

Plus en détail

GUIDE D AUDIT - LABOROUTE

GUIDE D AUDIT - LABOROUTE GUIDE D AUDIT - LABOROUTE Tableau de validation du document Rédigé par Approuvé par Géré par Nom Eric BLANC Thierry KRETZ Fonction Responsable qualité Président du Comité Opérationnel Eric BLANC Responsable

Plus en détail

SA x-y. Sommaire A P P R O B A T I O N D O C U M E N T A U F O R M A T P D F N O N M A I T R I S E S I I M P R I M E

SA x-y. Sommaire A P P R O B A T I O N D O C U M E N T A U F O R M A T P D F N O N M A I T R I S E S I I M P R I M E G E S T I O N D ' I M M E U B L E S E T A D M I N I S T R A T I O N D E C O P R O P R I E T E S M A N U E L Q U A L I T E - MQ I N D I C E A N O V E M B R E 2012 Page 2 sur 8 Sommaire 1 - Diffusion du

Plus en détail

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5 Sommaire 2 Généralités 3 ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4 Approche processus et cartographie 5 D une organisation fonctionnelle vers des processus 6 Pilotage des processus et Amélioration continue

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

Certification en stérilisation : Norme ISO 9001 Système de Management de la Qualité

Certification en stérilisation : Norme ISO 9001 Système de Management de la Qualité 34 èmes Journées Nationales d Etudes sur la Stérilisation Lyon le 4 avril 2012 Certification en stérilisation : Norme ISO 9001 Système de Management de la Qualité Dominique COMBEAU, Pharmacien Hospitalier,

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

La Qualité de SFR Business Team

La Qualité de SFR Business Team La Qualité de SFR Business Team au service de ses clients Faire équipe avec vous est la promesse de SFR Business Team faite à son marché. Présent et performant sur l ensemble des segments, de la TPE au

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 La marque NF au Service de la Relation Client Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 Le Groupe AFNOR Partenaire de l AFRC Faire émerger et valoriser des solutions de références Groupe international de

Plus en détail

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 Manuel* réf. : PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 RDT-ISC-0002-2014-Rév 0 3 NOTES DE DOCTRINE *Manuel = Manuel Qualité - PI = Procédure Interne - PE = Procédure Externe RÉDACTION VÉRIFICATION APPROBATION

Plus en détail

FICHE DE POSTE 1 TITULAIRE DU POSTE

FICHE DE POSTE 1 TITULAIRE DU POSTE FICHE DE POSTE 1 N de poste : 2678 Intitulé du poste : Secrétaire en gestion scientifique et technique Catégorie : B Corps : Technicien Quotité : 80% ETABLISSEMENT : Université de Lorraine SERVICE ou U.F.R.

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD -

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - - Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - 1 . Comment à son niveau et avec ses moyens peut-on initier et contribuer à une gestion de l

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Du G.B.E.A. à l Accréditation en milieu Hospitalier

Du G.B.E.A. à l Accréditation en milieu Hospitalier 27 ème Colloque CORATA IBS MARSEILLE le 16 Septembre 2010 Du G.B.E.A. à l Accréditation en milieu Hospitalier Professeur Henri PORTUGAL LABORATOIRE CENTRAL Biochimie Hématologie Hôpital Sainte Marguerite

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Mise en place d une démarche qualité dans un système d information

Mise en place d une démarche qualité dans un système d information Mise en place d une démarche qualité dans un système d information IMGT The international ImMunoGeneTics information system Laëtitia Regnier, IE Bioinformatique, Responsable Management de la Qualité (RMQ).

Plus en détail

CERTIFICATION LA CERTIFICATION

CERTIFICATION LA CERTIFICATION LA CERTIFICATION Normes ISO 9001 CMMI ITIL Validation par rapport à la norme Norme Ensemble d exigences qui concourent à définir une organisation pour une activité spécifique ou générique. S intéresse

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE REFERENTIEL QUALIPSAD

PLAN DE CONTROLE EXTERNE REFERENTIEL QUALIPSAD PLAN DE CONTROLE EXTERNE REFERENTIEL QUALIPSAD Version V4 du 28 mai 2013 Bureau Veritas Certification 1 / 20 SOMMAIRE OBJET, CONDITIONS PREALABLES DE L AUDIT TIERCE PARTIE ET PERIMETRE DE CONFORMITE...

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN PROCESSUS "ECOUTE CLIENT" ET D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT QUALITE

MISE EN PLACE D'UN PROCESSUS ECOUTE CLIENT ET D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT QUALITE MISE EN PLACE D'UN PROCESSUS "ECOUTE CLIENT" ET D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT QUALITE Public : Direction Membres du comité de direction - Responsables de service Responsable qualité - Ensemble du personnel

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

AUDIT DE RENOUVELLEMENT DE CERTIFICATION PEFC

AUDIT DE RENOUVELLEMENT DE CERTIFICATION PEFC AUDIT DE RENOUVELLEMENT DE CERTIFICATION PEFC Référentiel Référentiel PEFC : Schéma Français de certification forestière (Validé par l assemblée générale de PEFC France le 05 janvier 2012) Recueil des

Plus en détail

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? 1 RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? Objectifs de l atelier Comprendre les raisons de réviser l ISO 9001 et l ISO 14001 Appréhender «l esprit et le sens» des principales évolutions de l ISO 9001 et de l ISO 14001

Plus en détail

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015 DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DES OPERATIONS COMMERCIALES ------------- DIRECTION DES EXPORTATIONS ------------- PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DIRECTION DES EXPORTATIONS DU

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA Organisation de l aviation civile internationale NOTE D INFORMATION HLSC/15-IP/27 26/1/15 Anglais et français seulement 1 DEUXIÈME CONFÉRENCE DE HAUT NIVEAU SUR LA SÉCURITÉ (HLSC 2015) PLANIFIER L AMÉLIORATION

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

Qualité conseil en recrutement

Qualité conseil en recrutement Qualité conseil en recrutement CAP AFNOR Sandrine Gonzalez/Muriel Amant : info.inscription@afaq.afnor.org 11 rue Francis de Pressensé 93571 LA PLAINE ST DENIS tel. : 01 41 62 76 22 / fax : 01 49 17 92

Plus en détail

GUIDE 62. Exigences générales relatives aux organismes gérant l'évaluation et la certification/enregistrement des systèmes qualité

GUIDE 62. Exigences générales relatives aux organismes gérant l'évaluation et la certification/enregistrement des systèmes qualité GUIDE 62 Exigences générales relatives aux organismes gérant l'évaluation et la certification/enregistrement des systèmes qualité Première édition 1996 GUIDE ISO/CEI 62:1996(F) Sommaire Page Section 1:

Plus en détail