MINISTÈRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE. Direction des personnels enseignants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MINISTÈRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE. Direction des personnels enseignants"

Transcription

1 MINISTÈRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE Direction des personnels enseignants CERTIFICAT D'APTITUDE AU PROFESSORAT DU SECOND DEGRÉ RUSSE Concours externe et CAFEP correspondant Rapport présenté par Madame Catherine DEPRETTO Professeur des Universités, Université Paris-Sorbonne (Paris IV) Présidente du jury Session 2006

2 CENTRE NATIONAL DE DOCUMENTATION PÉDAGOGIQUE LES RAPPORTS DES JURYS DES CONCOURS SONT ÉTABLIS SOUS LA RESPONSABILITÉ DES PRÉSIDENTS DE JURY

3 COMPOSITION DU JURY Mme Catherine DEPRETTO, Présidente Professeur des Universités, Université Paris-Sorbonne (Paris IV) Mme Véronique LORIOT, Vice-présidente Inspecteur Pédagogique Régional, Paris Mme Claire AGAFONOV Professeur agrégé, Université François Rabelais, Tours M. Vincent BÉNET Maître de conférences, INALCO, Paris M. Boris CZERNY Maître de Conférences, Université de Caen Mme Monique LEE Professeur de chaire supérieure, Lycée Camille Jullian, Bordeaux

4 RENSEIGNEMENTS STATISTIQUES Nombre de postes mis au concours du CAPES : 2 Nombre de postes mis au concours du CAFEP : 1 Nombre de candidats inscrits : CAPES : 86 CAFEP : 14 Nombre de candidats présents à l'écrit : CAPES : 46 CAFEP : 7 Nombre de candidats déclarés admissibles : CAPES : 6 CAFEP : 1 Nombre de candidats déclarés admis après les épreuves orales d'admissibilité : CAPES : 2 CAFEP : 1 MOYENNES DU CAPES / CAFEP : Moyenne du premier candidat admissible : 14 / 20 CAPES ; 12,3 / 20 CAFEP Moyenne des candidats admissibles : Moyenne du dernier candidat admissible : Moyenne des candidats non admissibles: 11,6 / 20 CAPES; 10,7 /20 CAPES 06,7 / 20 CAPES 06,2 / 20 CAFEP Moyenne à l'oral du premier candidat admis : 14,5 /20 CAPES ; 11,5/20 CAFEP Moyenne à l'oral du dernier candidat admis : 11 / 20 CAPES Moyenne générale (écrit + oral) des candidats admis : 12,9 / 20 CAPES 11,8 / 20 CAFEP

5 Texte officiel Extrait J.O n 120 du 27 mai 1999 page 7817 Ministère de l éducation nationale, de la recherche et de la technologie Arrêté du 18 mai 1999 modifiant l arrêté du 30 avril 1991 modifié fixant les sections et les modalités d organisation des concours du certificat d aptitude au professorat de l enseignement du second degré NOR: MENP A Le ministre de l éducation nationale, de la recherche et de la technologie et le ministre de la fonction publique, de la réforme de l Etat et de la décentralisation, Vu le décret no du 4 juillet 1972 modifié relatif au statut particulier des professeurs certifiés ; Vu l arrêté du 30 avril 1991 modifié fixant les sections et les modalités d organisation des concours du certificat d aptitude au professorat de l enseignement du second degré, Arrêtent : Art. 1er. - A l annexe I de l arrêté du 30 avril 1991 susvisé, les dispositions relatives à la section Langues vivantes étrangères sont remplacées par les dispositions ci-après : «Section Langues vivantes étrangères «a) Epreuves écrites d admissibilité «1. Commentaire dirigé en langue étrangère d un texte littéraire ou de civilisation se rapportant au programme (durée : cinq heures ; coefficient 1). «2. Composition en français sur un sujet de littérature ou de civilisation se rapportant au programme (durée : cinq heures ; coefficient 1). «Lorsque le commentaire porte sur un texte littéraire, la composition porte sur un sujet de civilisation. «Lorsque le commentaire porte sur un texte de civilisation, la composition porte sur un sujet de littérature. «3. Epreuve de traduction (thème et version). «L épreuve porte sur des textes en prose, modernes et/ou contemporains, qui peuvent être de natures diverses. Il s agit notamment d extraits de romans, de pièces de théâtre ou d articles de presse. «Les textes à traduire sont distribués simultanément aux candidats au début de l épreuve. Ceux-ci consacrent à chacune des deux traductions le temps qui leur convient, dans les limites de l horaire imparti à l ensemble de l épreuve. «Chaque traduction entre pour moitié dans la notation (durée totale de l épreuve : cinq heures ; coefficient 1). «b) Epreuves orales d admission «1. Epreuve en langue étrangère consistant en la présentation, l étude et la mise en relation de documents divers ne figurant pas au programme (documents écrits en langue étrangère, iconographiques ou audiovisuels). Cette épreuve peut comporter une explication, en français, de faits de langue. «L épreuve est suivie d un entretien en langue étrangère avec les membres du jury, au cours duquel le candidat peut être amené à écouter un court document authentique en langue étrangère d une durée de deux minutes trente au maximum et à proposer la restitution orale en français de ce document, après une seconde écoute. «Durée de la préparation : trois heures ; durée de l épreuve : une heure maximum (présentation : trente minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 3. «Les qualités d expression en langue étrangère entrent pour un tiers dans la notation. «2. Epreuve préprofessionnelle sur dossier.

6 «Cette épreuve, en langue française, comporte un exposé suivi d un entretien avec les membres du jury. Elle prend appui sur des documents d intérêt didactique et pédagogique proposés par le jury. Ces documents peuvent être, si le jury le souhaite, de nature audiovisuelle. «L épreuve permet au candidat de démontrer : «- qu il connaît les contenus d enseignement et les programmes de la discipline au collège et au lycée ; «- qu il a réfléchi aux finalités et à l évolution de la discipline ainsi que sur les relations de celle-ci aux autres disciplines ; «- qu il a réfléchi à la dimension civique de tout enseignement et plus particulièrement de celui de la discipline dans laquelle il souhaite exercer ; «- qu il a des aptitudes à l expression orale, à l analyse, à la synthèse et à la communication ; «- qu il peut faire état de connaissances élémentaires sur l organisation d un établissement scolaire du second degré. «Durée de la préparation : deux heures ; durée de l épreuve : une heure maximum (exposé : trente minutes maximum ; entretien : trente minutes maximum) ; coefficient 3. «Les qualités d expression en langue française entrent pour un tiers dans la notation. «Les programmes font l objet d une publication au Bulletin officiel de l éducation nationale.» Art Le présent arrêté prend effet à compter de la session de l an 2001 des concours pour toutes les langues constituant la section Langues vivantes étrangères du certificat d aptitude au professorat de l enseignement du second degré, à l exception de la langue anglaise pour laquelle il prend effet à compter de la session de l an Art La directrice des personnels enseignants est chargée de l exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait à Paris, le 18 mai Le ministre de la fonction publique, de la réforme de l Etat et de la décentralisation, Pour le ministre et par délégation : Par empêchement du directeur général de l administration et de la fonction publique : Le sous-directeur, D. Lacambre Le ministre de l éducation nationale, de la recherche et de la technologie, Pour le ministre et par délégation : La directrice des personnels enseignants, M.-F. Moraux

7 Littérature : A. Pouchkine Eugène Onéguine A. Tchékhov Les Trois sœurs. La Cerisaie I. Babel Cavalerie rouge Civilisation : La NEP Capes de russe externe Programme 2006 Officiellement décidée au Xe Congrès du parti bolchévique en mars 1921, la Nouvelle Politique Economique (NEP) n est vraiment entrée en vigueur qu en 1922, a connu, dès , des atteintes et a été interrompue de fait en 1928 (retour aux réquisitions agricoles et procès de Chakhty). C est dire que les dates proposées sont largement conventionnelles et peuvent être matière à débat. Dans le sujet entrent au premier chef l analyse de la portée économique et politique de la NEP dans la formation du système soviétique, ainsi que les débats relatifs à son interprétation (recul tactique ou stratégie à long terme). Mais on s intéressera aussi largement à l histoire sociale et culturelle de la période (la Russie des années 1920). Il n existe malheureusement pas à ce jour de monographie satisfaisante sur le sujet. On ne pourra recommander que quelques manuels universitaires, en français et en russe, ainsi que des recueils de documents et d articles offrant un tableau des tendances historiographiques actuelles. Bibliographie indicative : Sokolov A.K., Kurs sovetskoj istorii , Moscou, Van Regemorter Jean-Louis, La Russie et l URSS au XXe siècle, Paris, Armand Colin, 1998 ; du même auteur, D une perestroïka à l autre: l évolution économique de la Russie de 1860 à nos jours, Paris, CDU-Sedes, Istorija otetchestva v dokumentax , T.2, , L.I. Larina ed., Moscou, ILBI, Rapports secrets soviétiques : la société russe dans les documents confidentiels, Gaël Moullec et Nicolas Werth eds, Paris, Gallimard, Russia in the Era of NEP. Explorations in Soviet Society and Culture, Sheila Fitzpatrick, Alexander Rabinowitch, Richard Stites eds, Bloomington and Indianapolis, Indiana University Press, 1991.

8 SESSION DE 2OO6 concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d'accès à des listes d'aptitude (CAFEP) section langues vivantes étrangères : russe commentaire dirigé en langue étrangère Durée : 5 heures L'usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire et de tout matériel électronique est rigoureusement interdit. N.B. : Hormis l'en-tête détachable, la copie que vous rendrez ne devra, conformément au principe d'anonymat, comporter aucun signe distinctif, tel que nom, signature, origine, etc. Si le travail qui vous est demandé comporte notamment la rédaction d'un projet ou d'une note, vous devez impérativement vous abstenir de signer ou de l'identifier.

9 XXX L_i_jvkoh^bl_kv OeZ^ghdjh\gh?s_g_p_ey^\Z\jZ]Z Ihoh^dhcl\_j^hclbohjh\gh Q_luj_i_j_rebrZ]Z Q_luj_kf_jlgu_klmi_gb K\hcibklhe_llh]^Z?\]_gbc G_ij_klZ\ZygZklmiZlv KlZei_j\uclbohih^ufZlv <hliylvrz]h\_s_klmibeb BE_gkdbcsmjye_\uc]eZa KlZelZd`_p_eblv-ghdZdjZa Hg_]bg\uklj_ebeIjh[beb QZkumjhqgu_ihwl Jhgy_lfheqZibklhe_l XXXI GZ]jm^vdeZ^_llbohgvdhjmdm BiZ^Z_lLmfZgguc\ahj Bah[jZ`Z_lkf_jlvg_fmdm LZdf_^e_gghihkdZlm]hj GZkhegp_bkdjZfb[ebklZy KiZ^Z_l]eu[Zkg_]h\Zy F]gh\_ggufoheh^hfh[ebl Hg_]bgdxghr_ki_rbl =ey^blah\_l_]hgzijzkgh?]hm`g_lfez^hci_\_p GZr_e[_a\j_f_ggucdhg_p >hogmez[mjyp\_lij_djzkguc M\yegZmlj_gg_caZj_ Ihlmoh]hgvgZZelZj_ XXXII G_^\b`bfhge_`ZebkljZg_g ;uelhfguc\b^_]hq_ez Ih^]jm^vhg[uegZ\ue_ljZg_g >ufykvbajzgudjh\vl_dez LhfmgZaZ^h^ghf]gh\_gv_ <k_fk_j^p_[behkv\^hogh\_gv_ <jz`^zgz^_`^zbex[h\v B]jZeZ`bagvdbi_eZdjh\v L_i_jvdZd\^hf_himkl_ehf <kz\g_fblbohbl_fgh AZfhedehgZ\k_]^Zhgh AZdjuluklZ\gbhdgZf_ehf AZ[_e_guOhaycdbg_l :]^_;h]\_klvijhizebke_^ XXXIII Ijbylgh^_jadhcwib]jZffhc <a[_kblvhiehrgh]h\jz]z Ijbylghaj_lvdZdhgmijyfh Kdehgb\[h^eb\u_jh]Z G_\hevgh\a_jdZeh]ey^blky BmagZ\Zlvk_[yklu^blky Ijbylg_c_kebhg^jmavy AZ\h_lk^mjmwlhy?s_ijbylg \fheqzgv_?fm]hlh\blvq_klguc]jh[ Blbohp_eblv\[e_^guceh[ GZ[eZ]hjh^ghfjZkklhygv_ GhhlhkeZlv_]hdhlpZf?^\Zevijbylgh[m^_l\Zf XXXIV Qlh`_keb\Zrbfibklhe_lhf KjZ`_gijbyl_evfheh^hc G_kdjhfguf\a]ey^hfbevhl\_lhf Beb[_a^_ebp_cbghc <Zkhkdhj[b\rbcaZ[mluedhc Bev^Z`_kZf\^hkZ^_iuedhc <Zk]hj^h\ua\Z\rbcgZ[hc KdZ`bl_\Zr_x^mrhc DZdh_qm\kl\hh\eZ^ l Dh]^Zg_^\b`bfgZa_fe_ Ij_^\Zfbkkf_jlvxgZq_e_ Hgihkl_i_gghdhkl_g l Dh]^Zhg]emobfheqZeb\ GZ\ZrhlqZyggucijbau\" XXXV <lhkd_k_j^_qguom]jua_gbc Jmdhxklbkgm\ibklhe_l =ey^blgze_gkdh]h?\]_gbc Gmqlh`"m[bl-j_rbekhk_^ M[blKbfkljZrguf\hkdebpZgv_f KjZ`_gHg_]bgkkh^jh]Zgv_f Hloh^blbex^_cah\_l AZj_pdbc[_j_`ghdeZ^_l GZkZgbljmihe_^_g_euc >hfhc\_a_lhgkljzrgucdez^ Ihqmyf_jl\h]hojZiyl B[vxlkydhgbi_ghc[_ehc KlZevgu_fhqZlm^beZ Bihe_l_ebdZdklj_eZ :KImrdbg, «?\]_gbchg_]bg»,]ez\zvi Ijhdhff_glbjmcl_wlhlhlju\hdba?\]_gbyHg_]bgZ:KImrdbgZ IjhZgZebabjmcl_e]hdhfihabpbxbih\_kl\h\Zl_evgmxldZgv<qzfki_pbnbqghklv Z\lhjkdh]h]hehkZ" JZkkfhljbl_bglhgZpbhggu_klbebklbq_kdb_bklboh\u_oZjZdl_jbklbdbhlju\dZ <qzf_]hbgl_j_k\p_ehf?

10 RAPPORT SUR LE COMMENTAIRE EN LANGUE ETRANGERE Le passage proposé était un extrait célèbre du chant 6 d Eugène Onéguine, l issue du duel entre Lenski et Onéguine. On rappelle que, dans le plan de Boldino, le chapitre est intitulé Le duel. C est dire l importance de cet épisode et pour le chapitre à qui il donne tout son sens et pour l ensemble de l œuvre. Or, ce thème romanesque attendu est traité par Pouchkine de façon originale. D un point de vue narratif, le récit à proprement parler se limite à deux strophes qui encadrent l ensemble : Lenski est tué (strophe XXX et début de la strophe XXXI, les enjambements entre strophes étant exceptionnels, il importait de relever celui-ci et de l expliquer), on emporte son cadavre (strophe XXXV). Or, ces deux strophes sont séparées par un long développement (4 strophes) qu il fallait analyser avec la plus grande attention. Les strophes XXXI et XXXII évoquent chacune la dépouille de Lenski, mais en des styles différents, la première en style élégiaque, la seconde en style prosaïque. Elles se répondent presque terme à terme. Les strophes XXXIII-XXXIV renvoient à l autre protagoniste et évoquent sur un mode mi sérieux, mi ironique les pensées qui l assaillent. On remarque l effet de parallélisme et la rigueur de la construction, 2 (1+1)+2 (1+1). On a donc affaire à un long développement, 84 vers, qui ne parle que d une seule et même chose, la mort de Lenski, mais sous des angles et des points de vue différents et c est cela qui constitue l intérêt principal de l extrait : la variation verbale sur un thème prosaïque. Le deuxième élément auquel il convenait de prêter la plus grande attention était, comme souvent dans Eugène Onéguine, la question des styles, des points de vue et des voix et son corrélat, l ironie. Il n y a, dans tout l extrait, que quelques mots en style direct; ils sont signalés par des guillemets :début de la strophe XXX (les seconds demandent aux protagonistes de se séparer) et strophe XXXV (la constatation faite par Onéguine, il est mort ). Tout le reste apparaît, à première vue, comme du discours d auteur. Or, ce discours d auteur est déjà capable de varier entre XXXI et XXXII : il débute par un style élégiaque soutenu, le style de Lenski et emprunte ensuite un style tout à fait prosaïque (le style d Onéguine?). Dans les strophes suivantes, les tournures générales impersonnelles peuvent faire croire que l on a affaire à des considérations générales appartenant à l auteur et donc que l on se trouve face à des digressions. Quand on regarde de plus près, en particulier si on prend en compte les premiers vers de la strophe XXXV, on se rend compte qu il peut très bien s agir des pensées d Onéguine, et donc d un monologue intérieur de personnage. Ces fluctuations qui assurent au texte sa richesse et sa complexité peuvent être traduites par la notion de zone de personnage, proposée par le critique Alexandre Tchoudakov. La voix du narrateur est en quelque sorte contaminée par celles des personnages, de façon plus ou moins perceptible, ce qui augmente la densité du tissu narratif et souligne, dans le même temps, la spécificité du discours en vers où un mot suffit pour que l on ait changement de ton. Dans le même temps, le jeu des voix et des points de vue, certaines chutes prosaïques nous renvoient à une autre composante structurelle de l œuvre, l ironie qui parcourt un épisode aussi dramatique que la mort de Lenski et augmente donc une fois de plus l amplitude sémantique. La question du style élégiaque et de sa parodie renvoie, quant à elle, à la nature métatextuelle d Eugène Onéguine. Face à un texte de cette nature, il était donc impératif de pratiquer une lecture très attentive et de prêter la plus grande attention à ce qui est la base du travail d explication littéraire, l analyse des particularités d écriture, le système d énonciation, l intonation, le style, et, en premier lieu ici, la structure en vers. La spécificité structurelle d Eugène Onéguine est d être un roman en vers, autrement dit le point de rencontre d un sujet prosaïque et d une structure versifiée. L extrait proposé permettait de prendre toute la mesure du phénomène. Le duel et la mort de Lenski n intéressent pas Pouchkine en eux-mêmes, mais plutôt comme prétexte à un développement verbal. Cela pour le fond. En ce qui concerne la forme, c est-à-dire le commentaire de texte littéraire, il s agit d un exercice difficile, qui exige un entraînement soutenu et demande une bonne maîtrise du sujet et des règles rhétoriques à la fois. Il obéit certes à certains principes généraux, mais doit

11 toujours être adapté en fonction du texte proposé. C est lui et lui seul qui détermine la façon dont un devoir va être mené. Aussi, les questions d accompagnement ne sont certes données qu à titre indicatif, mais elles sont rédigées de manière à aider les candidats. On ne saurait donc trop leur recommander de les lire très attentivement, d essayer de comprendre pourquoi elles sont formulées de telle ou telle façon et surtout de respecter l ordre dans lequel elles sont proposées. En l occurrence, les questions posées ici invitaient les candidats à partir d une lecture lente et suivie du texte, mètre à mètre, strophe à strophe, pour mettre en évidence ses particularités narratives et stylistiques. L interrogation sur la voix de l auteur était là pour les orienter vers l analyse du système énonciatif et de ses particularités stylistiques, versifiées, intonationnelles (question 2), autrement dit la question de l ironie. La question 3 suggérait qu au terme de cette analyse, il était possible d élargir la perspective en mettant cet extrait en relation avec le système de l œuvre dans son ensemble. On pouvait se hasarder à suggérer que faire mourir Lenski était, pour Pouchkine, une façon de renoncer au style élégiaque. Est-ce la difficulté du texte ou au contraire son apparente facilité qui sont en cause, mais il n y a pas eu de copie vraiment excellente. Quelques devoirs sont très honorables. En revanche, beaucoup de travaux restent très médiocres. Il n est pas question de dresser pour finir un bêtisier, mais nous voudrions néanmoins relever quelques-uns des travers les plus fréquents afin de faire prendre conscience aux candidats qu on attend d eux une véritable préparation philologique à l épreuve de littérature, c est-à-dire une connaissance approfondie des textes et une familiarité avec les principaux travaux critiques les concernant. Beaucoup de candidats ont fait étalage de toutes leurs connaissances sur l œuvre, sur le personnage de Tatiana (dont il n était pas question ici), sur l art du duel, sur la vie de Pouchkine, sur l invasion napoléonienne, ce qui était hors sujet. D autres ont utilisé un peu trop fréquemment et sans toujours l expliquer un jargon critique mal assimilé et souvent peu compréhensible qui peine à masquer une pensée confuse et fait perdre de vue le sujet posé. A l inverse, certains candidats ont axé tout leur devoir sur la psychologie des personnages-comme s il s agissait de personnes vivantes- et sont donc passées à côté de l essentiel. Rappelons également aux candidats qu ils doivent posséder un minimum de vocabulaire appartenant à la critique littéraire russe, connaître les rudiments de la versification russe et le vocabulaire s y rapportant : il est inadmissible que Eugène Onéguine soit par exemple traité de sbornik stixov. Si la maîtrise du russe écrit n est pas la raison principale des faibles notes obtenues, il est à signaler cependant que, dans certains devoirs, la lisibilité du russe, sa qualité et sa correction grammaticale laissent grandement à désirer. Vincent Bénet, Monique Lee Répartition des notes CAPES CAFEP COMMENTAIRE LITTERAIRE * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

12 SESSION DE 2OO6 concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d'accès à des listes d'aptitude (CAFEP) section langues vivantes étrangères : russe composition en français Durée : 5 heures L'usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire et de tout matériel électronique est rigoureusement interdit. Dans ses Souvenirs, Nikita Khrouchtchev déclare : «Une autre décision de Lénine qui a donné lieu à bien des controverses fut la NEP. Ce fut une mesure audacieuse, ferme et dangereuse mais absolument nécessaire.» Expliquez, commentez et discutez ce jugement, en vous appuyant sur des exemples précis. N.B. : Hormis l'en-tête détachable, la copie que vous rendrez ne devra, conformément au principe d'anonymat, comporter aucun signe distinctif, tel que nom, signature, origine, etc. Si le travail qui vous est demandé comporte notamment la rédaction d'un projet ou d'une note, vous devez impérativement vous abstenir de signer ou de l'identifier.

13 RAPPORT SUR LA COMPOSITION EN LANGUE FRANÇAISE Quarante six candidats ont composé dans le cadre du CAPES. Six copies ont obtenu une note supérieure à dix avec un pic à quatorze ce qui est tout à fait remarquable. Six autres candidats ont reçu une note allant de 8 à 9 ; huit copies ont été sanctionnées par une note allant de six à huit. Le reste des candidats ont obtenu des notes inférieures à six. Parmi ceux-ci neuf ont rendu des devoirs qui ont été évalués d un niveau égal ou inférieur à deux. La moyenne générale est de 5,7. Parmi les candidats concourant dans le cadre du CAFEP, une copie notée 9 était largement au-dessus des autres. La moyenne de l épreuve de composition française du CAFEP est de 4,8. Aux candidats recalés qui viennent nous rencontrer au moment des oraux, nous expliquons généralement que la différence entre des bons devoirs et des copies moyennes, est ténue. Elle tient souvent à des erreurs de langue trop importantes, à une expression négligée et un manque de rigueur dans l exposé des idées. Les copies qui ont obtenu moins de quatre révèlent de grosses lacunes dans la maîtrise du français et une absence de travail durant l année de préparation. En dépit de leur «aspect scolaire» nous nous permettons de rappeler certaines règles de base de rédaction. Ce qui est conçu clairement, s énonce aussi clairement. Il faut éviter les phrases à rallonges qui comportent de nombreuses propositions. Il convient également de manier les données chiffrées avec prudence. Dans le cas de la NEP et de l histoire de l URSS, les oscillations, dans les mêmes devoirs, du chiffre des victimes de la famine (survenue à la fin de la guerre civile) de trois à vingt millions, ont un caractère macabre tout à fait déplacé. Les données chiffrées ne doivent pas dissimuler l insuffisance des connaissances. Sans tomber dans un prêchi-prêcha moralisateur, nous demandons cependant aux candidats d avoir à l esprit qu il s agit de vies humaines. Le plan doit être annoncé clairement dans l introduction avec fermeté et précision. A chaque idée correspond un paragraphe. Les paragraphes sont séparés par un espace. La conclusion est une synthèse des déductions établies tout au long du devoir. Par manque de temps ou par conviction, certains candidats ont remplacé les nécessaires conclusions par des discours nationalistes. Chacun est libre d exposer ses idées, mais un devoir de concours n est pas une tribune politique. Enfin, si les correcteurs n imposent pas un seul et unique système de translittération des noms propres russes, ils attendent néanmoins une certaine rigueur de la part de futurs enseignants. Nous pouvons, en effet, nous demander quelle pourrait être la réaction d un élève confronté, durant un même cours, à différentes graphies du nom d un même personnage historique, Xrutchev, Khroushchev, Trocki, Trotski, Trotskij, etc. Puisqu il s agissait d un devoir en français, il était sans doute préférable d adopter la transcription française et l orthographe admise en français pour les principaux noms propres cités : Lénine, Trotski, Khrouchtchev Quand un candidat désire faire une citation en russe, il est possible de la donner en cyrillique avec un retrait. En revanche, lorsqu il s agit seulement d un mot ou d une expression, il vaut mieux les transcrire. Classique, le sujet de civilisation exigeait néanmoins une lecture attentive de son intitulé, une bonne maîtrise des connaissances historiques de base et une familiarité avec certains travaux récents sur la NEP. Il était demandé aux candidats d expliquer, de commenter et de discuter le jugement de Khrouchtchev. Si l on devait prêter attention à chacun des termes employés, il fallait surtout bien voir qu il s agissait d une vision classique de la NEP, globalement exacte, mais historiquement datée, qu il convenait dans un premier temps d illustrer. Dans un second temps, il fallait discuter cette conception en montrant, à nouveau à l aide d exemples précis, en quoi elle correspondait à une certaine vision bolchevique, adaptée par Khrouchtchev à sa propre expérience du pouvoir et en quoi cette conception pouvait être nuancée, voire contestée par certains travaux récents. Les défauts principaux, même dans les bonnes copies, tiennent d une part à ce que cette conception classique n a pas été discutée : le devoir est un récit de la NEP et des principales mesures qui la caractérisent. A l inverse, d autres copies passent très vite sur l illustration de la conception de Khrouchtchev et consacrent tout le devoir à sa remise en cause. En plus d un cas, controverses a été compris comme contradictions.

14 Pour la partie illustrative du devoir, nous renvoyons aux manuels d histoire de l URSS classiques. Nous insisterons surtout sur les éléments qui pouvaient nourrir la discussion. D abord, on pouvait remarquer que la référence à Lénine, si elle cadrait bien avec la politique de «retour à la légalité socialiste» et de «lutte contre le culte de la personnalité», conduite par Khrouchtchev, n était pas très marxiste sur le fond et constituait une sérieuse personnalisation du pouvoir. Elle attribuait à Lénine seul tout le mérite du passage à la NEP, alors que d autres acteurs étaient certainement intervenus et que les choix effectués avaient été largement dictés par les circonstances. Ainsi la chronologie même pouvait être interrogée. En effet, si le discours du 15 mars 1921 peut être considéré comme l acte fondateur de la Nouvelle Politique Economique, certaines mesures visant un assouplissement du «communisme de guerre» avaient été suggérées et ébauchées avant cette date. Lénine est mort en janvier 1924, donc bien avant la fin officielle de la NEP. Lénine mena une politique ferme? De nombreux exemples montrent qu il naviguait à vue. Khrouchtchev parle de choix nécessaire, mais l URSS avait-elle vraiment le choix d une autre politique qui ne fut jamais définie avec fermeté? Des décrets légalisaient une certaine tolérance dans le domaine économique ; d autres prônaient la fermeté vis-à-vis de la religion, des intellectuels bourgeois et de ceux qui devaient tirer l URSS de la situation catastrophique dans laquelle elle se trouvait, les paysans et les koulaks, les nepmen. Il aurait été utile à ce propos d exposer le sens des termes nepmen et koulaks. Là encore, nous regrettons un manque certain de réflexion et d information. Dans de nombreuses copies, les koulaks sont d affreux propriétaires terriens très riches qui affament le pays. Les nepmen ne sont que des trafiquants et des profiteurs. A la lecture de tels devoirs, la dékoulakisation stalinienne semble pleinement justifiée. Là aussi, il y avait matière à réflexion : comment une politique menée avec tant de fermeté et de clairvoyance a-t-elle permis la montée au pouvoir de Staline? Est-ce pour autant qu il faut en conclure, comme le suggèrent certaines copies, que la NEP aurait viré au totalitarisme à cause d un coupable relâchement démocratique? Ces quelques interrogations devaient aboutir à une remise en cause du singulier employé pour caractériser la NEP. En fonction des domaines, en fonction surtout des périodes, il est peut-être plus judicieux de parler des NEPs. Si la NEP a été jadis un peu trop idéalisée, en particulier pendant le dégel khrouchtchévien et la perestroïka gorbatchévienne, il est bon de rester nuancé et de ne pas tomber aujourd hui dans une déformation inverse. La NEP avait son propre visage et ne fut pas simplement le prélude à la dictature stalinienne. A l avenir, nous invitons les candidats, une fois de plus, à se préparer avec tout le sérieux nécessaire à l épreuve de civilisation. Il faut d abord commencer par assimiler les principaux faits historiques concernant une question donnée, en veillant à la qualité de l information et prendre le temps ensuite de s interroger sur le sens des termes et des notions, par la pratique régulière d exercices, commentaires de textes, dissertations, exposés. Notes obtenues: CAPES Moyenne générale des candidats présents : 05,7 / 20 Moyenne générale des candidats admissibles : 11,5 / 20 CAFEP Moyenne générale des candidats présents : 04,9 / 20 Moyenne générale des candidats admissibles : 09 / 20 Boris Czerny, Catherine Depretto

15 SESSION DE 2OO6 concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d'accès à des listes d'aptitude (CAFEP) section langues vivantes étrangères : russe épreuve de traduction Durée : 5 heures L'usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire et de tout matériel électronique est rigoureusement interdit. N.B. : Hormis l'en-tête détachable, la copie que vous rendrez ne devra, conformément au principe d'anonymat, comporter aucun signe distinctif, tel que nom, signature, origine, etc. Si le travail qui vous est demandé comporte notamment la rédaction d'un projet ou d'une note, vous devez impérativement vous abstenir de signer ou de l'identifier.

16 THEME Je souhaite une existence paisible, aisée, retirée et studieuse. J habiterai une des grandes capitales, pour être en contact direct avec la civilisation. Un quartier tranquille ; mais non pas le quartier de plus aristocratique. Une maison pourvue de toutes les commodités les plus nouvelles ; mais non pas assez grande pour y pouvoir donner des réceptions. J hésite entre Londres et Paris ; entre Kensington et Passy. Mais pour la maison, je l organise déjà. Extérieurement, rien ne la distinguera des maisons voisines. Elle sera médiocre, même plutôt laide, mais respectable, avec une espèce de perron pompeux et des globes électriques destinés à inspirer du respect aux fournisseurs. Pour l intérieur, c est bien plus difficile ; et j ai, pour chaque pièce, plusieurs projets de décoration. [ ] Le plus souvent, j incline vers un ameublement purement pratique et pour ainsi dire scientifique, toute préoccupation d art évitée avec soin. Bureau américain à rideau ; fauteuil spécial pour le travail, tables et chaises en bois nu ; du verre, du nickel, de la faïence, des surfaces faciles à laver ; le plus d air et de lumière possible. Et puis une grande salle au cœur de la maison, claire, de couleurs agréables, avec une cheminée monumentale, quelques très bons tableaux, des fauteuils attentifs à plaire. Valéry Larbaud, A. O. Barnabooth Journal intime g_ ihfureyez h lhf qlh[u klzlv `_ghc ijhklh\zlh]h ]j_dz ba n_h^hkbckdh]h ijb]hjh^z klzjr_]h[jzlzaz^mr_\ghc]bfgzabq_kdhcih^jm]b F_^_y Kbghieb [uez g_f_jdgms_c a\_a^hc `_gkdhc ]bfgzabb h[jzaph\u_ l_ljz^b ihdzau\zebihke_^mxsbfihdhe_gbyf]bfgzabklhd>jm`[z^_\hq_dgzqzezkvklzcgh]hb ]hjyq_]hkhi_jgbq_kl\z<lhl]h^--zwlh[ue]h^^\_gz^pzluc-k_fvykl_izgygg_m_ozez dzd h[uqgh gz abfm \ I_l_j[mj] ba--az e_]hqghc [he_agb fez^r_c k_klju?e_gu :gzbl K_fvy hklzezkv abfh\zlv gz k\h_c ^Zq_ \ Km^Zd_ Z?e_gZ k ]m\_jgzgldhc \_kv lhl ]h^ ijh`bez \ ]hklbgbp_ \ N_h^hkbb b oh^bez \ `_gkdmx ]bfgzabx khklz\eyy hkljmx dhgdmj_gpbx F_^_bghc j_imlzpbb i_j\hc hlebqgbpu Lhekl_gvdZy ijb\_leb\zy E_ghqdZ dzazehkv g_ bkiulu\zez gbdzdhc g_j\haghklb b \ khj_\gh\zgbb dzd [u b g_ mqzkl\h\zez LZdh_ ih\_^_gb_ fh`gh [ueh h[tykgblv eb[h Zg]_evkdbf \_ebdh^mrb_f eb[h ]hj^ug_c kzlzgbgkdhc?e_gz \ ]jhr g_ klz\bez k\hb mki_ob k_klju Kl_iZgyg ihemqzeb ohjhr ^hfzrg h[jzah\zgb_njzgpmakdhfmbg_f_pdhfmbomqbeb]m\_jgzgldbdlhfm`_jzgg ^_lkl\hhgbijh\_eb\r\_cpzjbb]^_gz^biehfzlbq_kdhckem`[_khklhyebohl_p H[_^_\hqdbbF_^_yb?e_gZhdhgqbeblj_lbcdeZkkgZdjm]eu_iyl_jdbghiyl_jdbwlb [ueb jzagu_ e_]db_ k [hevrbf azizkhf ijhqghklb m?e_gu b ljm^h\u_ fhahebklu_ m F_^_bIjb\k_fg_jZ\ghf\_k_boiyl_jhdgZ]h^h\hf\uimkd_hgbihemqbebh^bgZdh\u_ ih^zjdb l_fgh-a_e_gu_ k ahehluf lbkg_gb_f h^ghlhfgbdb G_djZkh\Z k dzeeb]jznbq_kdhcgz^ibkvxgznhjazp_ EMebpdZyF_^_yb ^_lb

Arrêté du fixant les modalités d organisation des concours du certificat d aptitude aux fonctions de conseiller principal d éducation

Arrêté du fixant les modalités d organisation des concours du certificat d aptitude aux fonctions de conseiller principal d éducation RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale Arrêté du fixant les modalités d organisation des concours du certificat d aptitude aux fonctions de conseiller principal d éducation NOR : MENH1310117A

Plus en détail

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 Rédaction Jean-Pierre GUICHARD Conseiller pédagogique en EPS Ministère

Plus en détail

accueil bulletin officiel [B.O.] n 39 du 28 octobre 2004 - sommaire MENP0402363N

accueil bulletin officiel [B.O.] n 39 du 28 octobre 2004 - sommaire MENP0402363N accueil bulletin officiel [B.O.] n 39 du 28 octobre 2004 - sommaire MENP0402363N Personnels PERSONNELS ENSEIGNANTS Attribution aux personnels enseignants des premier et second degrés relevant du MEN d

Plus en détail

Rapport du jury 2012 Concours d accès au cycle préparatoire de directeur d hôpital

Rapport du jury 2012 Concours d accès au cycle préparatoire de directeur d hôpital Rapport du jury 2012 Concours d accès au cycle préparatoire de directeur d hôpital 1- Statistiques du concours 2012 : 1.1- postes, de inscrits, présents, admissibles et admis : Année Postes ouverts Inscrits

Plus en détail

RAPPORT DU JURY DU CONCOURS INTERNE D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ERE CLASSE SESSION 2011. Session 2011

RAPPORT DU JURY DU CONCOURS INTERNE D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ERE CLASSE SESSION 2011. Session 2011 Besançon, le 21 octobre 2011 Rectorat Division des examens et concours D.E.C. 1 RAPPORT DU JURY DU CONCOURS INTERNE D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ERE CLASSE SESSION 2011 Session 2011 EPREUVE ECRITE LE :

Plus en détail

Les nouveaux concours de recrutement de professeurs

Les nouveaux concours de recrutement de professeurs Les nouveaux concours de recrutement de professeurs Afin de mieux répondre aux besoins du ministère de l Education Nationale, le processus de recrutement des enseignants est réformé, dans le premier degré

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

Concours externe de technicien supérieur principal du développement durable (TSPDD)

Concours externe de technicien supérieur principal du développement durable (TSPDD) MINISTERE DE L ECOLOGIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE SG/DRH/RM1 RAPPORT DU JURY Concours externe de technicien supérieur principal du développement durable (TSPDD) Session 2013 Affaire suivie

Plus en détail

ANNALES. OFFICIELLES 2011 concours. ecricome. prepa ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE. z Langue vivante 1 / Chinois. www.ecricome.org

ANNALES. OFFICIELLES 2011 concours. ecricome. prepa ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE. z Langue vivante 1 / Chinois. www.ecricome.org ANNALES OFFICIELLES 2011 concours ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE z Langue vivante 1 / Chinois www..org Esprit général Les épreuves de langues ont pour but de : - vérifier l existence des bases grammaticales

Plus en détail

Livret scolaire. Cours moyen 2

Livret scolaire. Cours moyen 2 Inspection de l Éducation nationale 21 ème circonscription 24 avenue Jeanne d'arc 92160 Antony Livret scolaire Cours moyen 2 Prénom : Nom : Date de naissance : Année scolaire Classe Enseignant(s) Ce livret

Plus en détail

RAPPORT DU JURY ================ CONCOURS DE SECRETAIRE D ADMINISTRATION DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================

RAPPORT DU JURY ================ CONCOURS DE SECRETAIRE D ADMINISTRATION DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================ ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY ================ CONCOURS DE SECRETAIRE D ADMINISTRATION DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================ SESSION

Plus en détail

INTRODUCTION. Informations générales. Références statutaires. Affectation et attributions. Avancement et traitement

INTRODUCTION. Informations générales. Références statutaires. Affectation et attributions. Avancement et traitement INTRODUCTION Informations générales Références statutaires - Décret n 94-1020 du 23 novembre 1994 fixant les dispositions statutaires communes applicables aux corps des infirmier(e)s des services médicaux

Plus en détail

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels»

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Le présent rapport a pour objet de donner une appréciation générale

Plus en détail

Sites universitaires de formation de l ESPE de Bretagne Université Rennes 2

Sites universitaires de formation de l ESPE de Bretagne Université Rennes 2 Pour enseigner une langue vivante, il faut passer un concours de recrutement organisé par l Education nationale : un CAPES de langue (Certificat d aptitude au professorat du second degré) pour enseigner

Plus en détail

La préparation à l agrégation externe et interne d allemand à Paris-Sorbonne (Paris 4)

La préparation à l agrégation externe et interne d allemand à Paris-Sorbonne (Paris 4) La préparation à l agrégation externe et interne d allemand à Paris-Sorbonne (Paris 4) Important (17/05/2015) Les informations concernant la procédure d'inscription à la préparation ont ont été actualisée

Plus en détail

Concours externe du Capes et Cafep-Capes. Section langues vivantes étrangères : anglais

Concours externe du Capes et Cafep-Capes. Section langues vivantes étrangères : anglais Concours externe du Capes et Cafep-Capes Section langues vivantes étrangères : anglais Notes de commentaires (Épreuves d admissibilité et d admission) À compter de la session 2014, les épreuves du concours

Plus en détail

Concours externe du Capes et Cafep-Capes. Section langues vivantes étrangères : anglais

Concours externe du Capes et Cafep-Capes. Section langues vivantes étrangères : anglais Concours externe du Capes et Cafep-Capes Section langues vivantes étrangères : anglais Notes de commentaires (Épreuves d admissibilité et d admission) À compter de la session 2014, les épreuves du concours

Plus en détail

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Isabel Urdapilleta Responsable Pédagogique du Master 1 psychologie sociale,

Plus en détail

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE (Préparation : 5 heures -- Exposé et Questions : 1 heure) Rapport établi par : P.J. BARRE, E. JEAY, D. MARQUIS, P. RAY, A. THIMJO 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1.

Plus en détail

MODALITES D EXAMENS ET GRILLES D EVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL

MODALITES D EXAMENS ET GRILLES D EVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL MODALITES D EXAMENS ET GRILLES D EVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL DISCIPLINES LETTRES-HISTOIRE LANGUES VIVANTES CAP CAP INTERMEDIAIRE BEP INTERMEDIAIRE BAC PRO 3 ANS Francis Baquié, conseiller pédagogique

Plus en détail

ANNALES. OFFICIELLES 2011 concours. ecricome. prepa ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE. z Langue vivante 1 / Russe. www.ecricome.org

ANNALES. OFFICIELLES 2011 concours. ecricome. prepa ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE. z Langue vivante 1 / Russe. www.ecricome.org ANNALES OFFICIELLES 2011 concours ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE z Langue vivante 1 / Russe www..org Esprit général Les épreuves de langues ont pour but de : - vérifier l existence des bases grammaticales

Plus en détail

RÉDACTEUR TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 e CLASSE

RÉDACTEUR TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 e CLASSE Cadrage actualisé 15/10/15 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale RÉDACTEUR TERRITORIAL

Plus en détail

Le CAPES de LSF. Section langue des signes française. A. Épreuves d'admissibilité. 1 Commentaire dirigé :

Le CAPES de LSF. Section langue des signes française. A. Épreuves d'admissibilité. 1 Commentaire dirigé : Le CAPES de LSF Les inscriptions à la session 2011 du CAPES de LSF (Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) ont lieu entre le 1 er juin et le 13 juillet 2010, avant 17 heures.

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

METHODOLOGIE DE LA NOTE DE SYNTHESE MALAKOFF 2015

METHODOLOGIE DE LA NOTE DE SYNTHESE MALAKOFF 2015 1 METHODOLOGIE DE LA NOTE DE SYNTHESE MALAKOFF 2015 La note de synthèse est une épreuve qui se déroule en 5 heures et qui consiste à établir une synthèse écrite, en 4 ou 5 pages, à partir d une série de

Plus en détail

Concours d accès au corps des professeurs de lycée professionnel. CAPLP interne et CAER. Section Génie civil

Concours d accès au corps des professeurs de lycée professionnel. CAPLP interne et CAER. Section Génie civil Concours du second degré Rapport de jury Concours d accès au corps des professeurs de lycée professionnel CAPLP interne et CAER Section Génie civil Option construction et réalisation des ouvrages Session

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Concours externe et troisième concours de professeurs des écoles

Concours externe et troisième concours de professeurs des écoles Concours externe et troisième concours de professeurs des écoles Session 2015 Epreuves écrites d admissibilité Rapport du jury de l épreuve écrite de français (académie Aix- Marseille) Réf : arrêté du

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

Composition d Informatique (2 heures), Filière MP (XC)

Composition d Informatique (2 heures), Filière MP (XC) école polytechnique concours d admission 2014 ens : cachan Composition d Informatique (2 heures), Filière MP (XC) Rapport de M. Didier CASSEREAU, correcteur. 1. Bilan général A titre de rappel, cette épreuve

Plus en détail

EPREUVE DE LANGUES VIVANTES A. Durée : 3 heures ALLEMAND

EPREUVE DE LANGUES VIVANTES A. Durée : 3 heures ALLEMAND EPREUVE DE LANGUES VIVANTES A Durée : 3 heures ALLEMAND PRÉSENTATION DU SUJET Le texte du concours 2009 abordait une problématique de la vie des candidats, à savoir l utilisation d Internet et plus particulièrement

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ECOLE DU VAL DE GRACE BUREAU DES CONCOURS NOTICE relative au concours d admission d élèves officiers praticiens à l École de Santé des Armées CONCOURS 2015 (catégorie 1 ére année

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs des écoles Session 2014-concours rénové Académie de Paris Rapport du jury

Concours de recrutement de professeurs des écoles Session 2014-concours rénové Académie de Paris Rapport du jury ? Concours de recrutement de professeurs des écoles Session 2014-concours rénové Académie de Paris Rapport du jury Sommaire I Epreuves d admissibilité... 3 1 Epreuve écrite de français... 3 A Le sujet...

Plus en détail

ÉlectrotechniqueÉnergie Équipements Communicants

ÉlectrotechniqueÉnergie Équipements Communicants Baccalauréat Professionnel ÉlectrotechniqueÉnergie Équipements Communicants Bac Pro EEEC Electro 1 Baccalauréat Professionnel électrotechnique énergie équipements communicants E1 - Epreuve scientifique

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Évaluation des élèves du CP à la 3 e

Évaluation des élèves du CP à la 3 e Évaluation des élèves du CP à la 3 e Un livret scolaire plus simple, un brevet plus complet Dossier de presse Mercredi 30 septembre 2015 1 Table des matières Le nouveau livret scolaire 4 Aujourd hui,

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

Mon passeport de compétences

Mon passeport de compétences Mon passeport de compétences photo NOM : Prénom : Classe : Année : En cours de Latin, il y a des s de lecteur, de traducteur, d orateur, de grammairien, de chercheur, d encyclopédiste et d équipier. Pour

Plus en détail

DOCUMENT PROVISOIRE L ENTRETIEN AVEC UN JURY

DOCUMENT PROVISOIRE L ENTRETIEN AVEC UN JURY ATTACHÉ PRINCIPAL fa-ob 23/10/2009 Note de cadrage DOCUMENT PROVISOIRE Cette note entend présenter précisément l épreuve aux candidats, aux formateurs et aux membres du jury. Chacun, selon sa qualité,

Plus en détail

SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE

SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE Il y a un monde entre la facture d une thèse, aussi savante et pertinente soit-elle, et un livre qui s adressera nécessairement à un public moins expert. Votre thèse

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE SUR TITRES AVEC EPREUVES D ACCES AU GRADE D EDUCATEUR TERRITORIAL DE JEUNES ENFANTS

CONCOURS EXTERNE SUR TITRES AVEC EPREUVES D ACCES AU GRADE D EDUCATEUR TERRITORIAL DE JEUNES ENFANTS NOTE DE CADRAGE CONCOURS EXTERNE SUR TITRES AVEC EPREUVES D ACCES AU GRADE D EDUCATEUR TERRITORIAL DE JEUNES ENFANTS La présente note de cadrage ne constitue pas un texte réglementaire dont les candidats

Plus en détail

Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit.

Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit. Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit. I - AVANT-PROPOS II - DÉFINITION DE L ÉPREUVE DU BACCALAURÉAT III - QU EST-CE QUE DÉMONTRER

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT?

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? Afin de vous éviter de vains efforts et pour vous épargner de précieuses heures de travail, voici quelques conseils qui guideront votre préparation. Travailler avec régularité

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES NATIONS UNIES A Assemblée générale Distr. GÉNÉRALE A/49/845/Add.1 9 mars 1995 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS Quarante-neuvième session Point 113 de l ordre du jour GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Examen de

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES 1. TEXTE DE REFERENCE Bulletin officiel du 17 février 2005 définissant les deux formes de validation (l épreuve ponctuelle et

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 FRANÇAIS 1- Langage oral 2- Lecture, écriture 3- Vocabulaire 4- Grammaire 5- Orthographe Compétence 1 : La maîtrise

Plus en détail

Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve

Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve Annexe II b Définition des épreuves Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve Cette épreuve valide tout ou partie des compétences

Plus en détail

I. UN ENSEIGNEMENT SPECIFIQUE OBLIGATOIRE AU CHOIX EN TERMINALE TES :

I. UN ENSEIGNEMENT SPECIFIQUE OBLIGATOIRE AU CHOIX EN TERMINALE TES : LA CLASSE DE TERMINALE ECONOMIQUE ET SOCIALE (ES) AU LYCEE FRANÇAIS DE TANANARIVE. ENSEIGNEMENTS DE SPECIALITE ET OPTIONS FACULTATIVES PROPOSÉS I. UN ENSEIGNEMENT SPECIFIQUE OBLIGATOIRE AU CHOIX EN TERMINALE

Plus en détail

A2 Certaines informations ont été comprises mais le relevé est incomplet, conduisant à une compréhension encore lacunaire ou partielle.

A2 Certaines informations ont été comprises mais le relevé est incomplet, conduisant à une compréhension encore lacunaire ou partielle. Annexe Fiche d évaluation et de notation pour la compréhension de l oral (LV1) Situer la prestation du candidat à l un des cinq degrés de réussite et attribuer à cette prestation le nombre de points indiqué

Plus en détail

Unité centrale de la formation des cadres. Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef)

Unité centrale de la formation des cadres. Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef) Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef) Programme du concours d accès au cycle de préparation à l Agrégation de français 1 1: Introduction générale Les épreuves du concours d

Plus en détail

MEEF Anglais-Lettres (site de Metz)

MEEF Anglais-Lettres (site de Metz) MEEF Anglais-Lettres (site de Metz) contact : alain.culliere@univ-lorraine.fr Le master MEEF 2D (master des métiers de l éducation, de l enseignement et de la formation, second degré) anglais-lettres est

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : INFORMATIONS OBJECTIFS GENERAUX DU CYCLE 3 L e cycle 3 est le cycles des approfondissements. Ce cycle présente une spécificité affirmée. Il

Plus en détail

Le cadre général des activités économiques et sociales. Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL. Prépas ECS et ECE.

Le cadre général des activités économiques et sociales. Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL. Prépas ECS et ECE. 1 Le cadre général des activités économiques et sociales Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL Prépas ECS et ECE Denis La Balme Avant-propos De la joie de passer un concours Un concours

Plus en détail

Rapport du Président du Jury

Rapport du Président du Jury CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE BOUCHES-DU-RHÔNE Les Vergers de la Thumine - CS10439 Boulevard de la Grande Thumine 13098 Aix-en-Provence Cedex 02 tél. 04 42 54 40 50 fax. 04 42

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Concours interne c.a.e.r C.A.P.L.P Section bâtiment Option peinture revêtements Session 2014

Concours interne c.a.e.r C.A.P.L.P Section bâtiment Option peinture revêtements Session 2014 Concours du second degré Rapport de jury Concours interne c.a.e.r C.A.P.L.P Section bâtiment Option peinture revêtements Session 2014 Rapport de jury présenté par : Monsieur David PINAUD Inspecteur d académie

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL D ACCÈS AU GRADE D EDUCATEUR TERRITORIAL DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES PRINCIPAL DE 1ère CLASSE PAR AVANCEMENT DE GRADE

EXAMEN PROFESSIONNEL D ACCÈS AU GRADE D EDUCATEUR TERRITORIAL DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES PRINCIPAL DE 1ère CLASSE PAR AVANCEMENT DE GRADE Service Interrégional des Concours Filière sportive EXAMEN PROFESSIONNEL D ACCÈS AU GRADE D EDUCATEUR TERRITORIAL DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES PRINCIPAL DE 1ère CLASSE PAR AVANCEMENT DE GRADE Cette

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveaux B2/C1 : en bref trouble Thème : quand le cœur tressaille et que naît le Après une entrée dans le film par le titre et la scène

Plus en détail

Président de jury : Madame REBIERE Lydie, Administrateur de la Direction des services départementaux de la Savoie SESSION 2015

Président de jury : Madame REBIERE Lydie, Administrateur de la Direction des services départementaux de la Savoie SESSION 2015 RAPPORT DE JURY Concours externe et interne de secrétaire administratif de l éducation nationale et de l enseignement supérieur de classe normale (Décret n 2010-302 du 19 mars 2010) Président de jury :

Plus en détail

ARRÊTÉ du 8 avril 2009

ARRÊTÉ du 8 avril 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :ESRS0906085A ARRÊTÉ du 8 avril 2009 modifiant l arrêté du 31 juillet 1996 modifié portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP.1 : Épreuve d étude d un projet de construction Unité UP 1 Coefficient : 4 1 - Contenu de l épreuve Cette épreuve recouvre tout ou partie des compétences

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :ESRS0906085A ARRÊTÉ du 8 avril 2009 modifiant l arrêté du 31 juillet 1996 modifié portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS DE PERSONNELS D ENCADREMENT. Information sur l encadrement : les concours, l organisation de la préparation académique.

PREPARATION AUX CONCOURS DE PERSONNELS D ENCADREMENT. Information sur l encadrement : les concours, l organisation de la préparation académique. PREPARATION AU CONCOURS DE PERSONNEL D ENCADREMENT DIRECTION et INSPECTION ANNEE 2013-2014 PREPARATION AUX CONCOURS DE PERSONNELS D ENCADREMENT Ordre du jour Ouverture par Madame Annick BAILLOU, DAASEN.

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

Rédacteur territorial principal de 2 ème classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY

Rédacteur territorial principal de 2 ème classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY 17/10/2013 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale Rédacteur territorial principal de

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS. Cycle III. Nom : Prénom : Date de naissance :

Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS. Cycle III. Nom : Prénom : Date de naissance : Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS Cycle III Nom : Prénom : Date de naissance : Sommaire Note explicative 5 CYCLE III PAGES Littérature 7 Observation réfléchie de la langue

Plus en détail

Rédacteur principal territorial de 2 ème classe RAPPORT AVEC PROPOSITIONS OPÉRATIONNELLES

Rédacteur principal territorial de 2 ème classe RAPPORT AVEC PROPOSITIONS OPÉRATIONNELLES 02/10/12 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale, du CNFPT, de la profession Rédacteur

Plus en détail

Chapitre 12 Épreuve orale en pratique

Chapitre 12 Épreuve orale en pratique Chapitre 12 Épreuve orale en pratique 1. Introduction L épreuve orale d entretien représente pour la plupart d entre vous quelque chose de mystérieux. Beaucoup de rumeurs fondées ou non circulent sur son

Plus en détail

D. Organisation générale du contrôle des connaissances

D. Organisation générale du contrôle des connaissances UFR droit et sciences politiques Licence de Droit Règlement Année universitaire 2012-2013 La licence de Droit est une formation qui se déroule sur trois années universitaires et comporte six semestres.

Plus en détail

Réflexions sur l échec scolaire, et la remédiation en Cycle 3

Réflexions sur l échec scolaire, et la remédiation en Cycle 3 Réflexions sur l échec scolaire, et la remédiation en Cycle 3 par L.Pausanias Ce document, établi en Octobre 1998, concernait l Ile de La Réunion, dont les problèmes d échec scolaire semblent relativement

Plus en détail

Animateur principal de 2 ème classe RAPPORT AVEC PROPOSITIONS OPÉRATIONNELLES

Animateur principal de 2 ème classe RAPPORT AVEC PROPOSITIONS OPÉRATIONNELLES 10/12/13 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale Animateur principal de 2 ème classe RAPPORT AVEC PROPOSITIONS OPÉRATIONNELLES Examen de promotion interne Examen d avancement

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

Technicien territorial principal de 2 e classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY

Technicien territorial principal de 2 e classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY 01/07/13 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale Technicien territorial principal de 2 e classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY Examen professionnel de promotion interne Examen professionnel

Plus en détail

INFORMATIONS IMPORTANTES POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015-2016. Septembre 2015

INFORMATIONS IMPORTANTES POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015-2016. Septembre 2015 INFORMATIONS IMPORTANTES POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 1 ART.1 Le Verseau ORGANISE DES HUMANITES GENERALES COMPORTANT TROIS DEGRES Le 1 er degré Commun a pour objectif, tout en respectant les programmes

Plus en détail

ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES

ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES EP1 : TECHNIQUES ESTHETIQUES Epreuve pratique et écrite - Coefficient : 7 - Durée : 3h 30 + coefficient 1 pour l évaluation de la VSP L attestation de formation à l utilisation

Plus en détail

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention :

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : L3 LANGUES, LITTERATURES ET CIVILISATIONS ETRANGERES 180 ES Spécialité : Allemand Volume horaire étudiant : cours magistraux travaux dirigés

Plus en détail

PRÉPARATION AU CAPES DE SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES

PRÉPARATION AU CAPES DE SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES UNIVERSITÉ PARIS 8 UFR 4 DÉPARTEMENT DE SOCIOLOGIE http://www.univ-paris8.fr/sociologie/ PRÉPARATION AU CAPES DE SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES ANNÉE 2006 / 2007 Page 2 SOMMAIRE Présentation générale

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 2 nd degré MEEF Parcours : Enseignements généraux en lycée professionnel Présentation et objectifs Ce parcours vise à former des professeurs

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

GUIDE RELATIF AU DÉROULEMENT DES OPÉRATIONS DE RECRUTEMENT DES ENSEIGNANTS CHERCHEURS

GUIDE RELATIF AU DÉROULEMENT DES OPÉRATIONS DE RECRUTEMENT DES ENSEIGNANTS CHERCHEURS Direction des Ressources Humaines Mise à jour FEVRIER 2011 GUIDE RELATIF AU DÉROULEMENT DES OPÉRATIONS DE RECRUTEMENT DES ENSEIGNANTS CHERCHEURS Textes de référence : Article L 712 2, L 952 6 1 du code

Plus en détail

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement INTRODUCTION : Le constat Le principe d une école destinée à former tous les magistrats

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Préparation aux épreuves d entrée en Institut d Études Politiques (IEP)

Préparation aux épreuves d entrée en Institut d Études Politiques (IEP) Le Cned est un établissement public sous tutelle du Ministère de l éducation nationale Dates d inscription au Cned : du 1 er juillet 2011 au 15 mai 2012 O L inscription dans ces formations n ouvre droit

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE INDICATIVE RAPPORT AVEC PROPOSITIONS OPÉRATIONNELLES

NOTE DE CADRAGE INDICATIVE RAPPORT AVEC PROPOSITIONS OPÉRATIONNELLES NOTE DE CADRAGE INDICATIVE RAPPORT AVEC PROPOSITIONS OPÉRATIONNELLES La présente note de cadrage ne constitue pas un texte réglementaire dont les candidats prraient se prévaloir, mais un document indicatif

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Volume horaire étudiant : Arts, Lettres, Langues Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais 144h à 226h 220h à 316h 12h à 36h

Plus en détail

Assistant territorial socio-éducatif REDACTION D UN RAPPORT A PARTIR D UN DOSSIER ASSORTI DE PROPOSITIONS OPERATIONNELLES

Assistant territorial socio-éducatif REDACTION D UN RAPPORT A PARTIR D UN DOSSIER ASSORTI DE PROPOSITIONS OPERATIONNELLES 06/02/15 CIG de la Grande Couronne CIG de la Petite Couronne CDG de Seine-et-Marne Assistant territorial socio-éducatif REDACTION D UN RAPPORT A PARTIR D UN DOSSIER ASSORTI DE PROPOSITIONS OPERATIONNELLES

Plus en détail

Préparation et révision

Préparation et révision 2 MÉTHODO Préparation et révision 1. Comment s organiser au cours de la période de formation? a) Bien connaître le programme et la nature de l épreuve Il faut évidemment lire attentivement le programme

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale I. Qu est-ce qu un adjoint administratif de 1 re classe de l État? A. L intégration dans la fonction publique étatique Il existe en France trois fonctions publiques : étatique, territoriale

Plus en détail

ASSISTANT TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ET DES BIBLIOTHÈQUES PRINCIPAL DE 2 e CLASSE

ASSISTANT TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ET DES BIBLIOTHÈQUES PRINCIPAL DE 2 e CLASSE Cadrage actualisé 15/10/15 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale ASSISTANT TERRITORIAL

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

> Rectorat d Orléans-Tours. Rapport de jury. Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013

> Rectorat d Orléans-Tours. Rapport de jury. Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013 > Rectorat d Orléans-Tours Rapport de jury Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013 Organisation générale du concours Première session du concours de SAENES Classe supérieure organisé dans

Plus en détail

Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines

Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines 1 DEFINITION Un cas est une histoire racontée à propos d un ou plusieurs problèmes de gestion qui appelle une réflexion à propos des

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais 2012-2016 Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Volume horaire étudiant : Arts, Lettres, Langues Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais 144h à 226h 220h à 320h

Plus en détail