Exemples de problèmes N P-complets

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exemples de problèmes N P-complets"

Transcription

1 Exemples de problèmes N P-complets MTH6311 S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2014 (v2) MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 1/22

2 Plan 1. Rappels essentiels 2. Problème SAT 3. Autres problèmes MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 2/22

3 1. Rappels essentiels 2. Problème SAT 3. Autres problèmes MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 3/22

4 Rappels essentiels N P-complet est l ensemble de tous les problèmes de décision P N P tels que P P pour tout P N P. Théorème 1 : Pour montrer qu un problème P est N P-complet, il faut d abord s assurer que P N P et ensuite déterminer un problème P N P-complet tel que P P. La tâche délicate est de trouver un premier problème N P-complet [Cook 1971]. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 4/22

5 1. Rappels essentiels 2. Problème SAT 3. Autres problèmes MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 5/22

6 Problème SAT Un littéral est une variable booléenne p ou sa négation p. Disjonction : p q (p OU q). Conjonction : p q (p ET q). Une formule booléenne est dite satisfaisable s il existe au moins une affectation de valeurs à ses variables de telle sorte que cette formule soit vraie. Exemple 1 : f(p, q) = (p q) (p q) est une formule booléenne satisfaisable car elle est vraie si on donne la valeur VRAI à p et à q : f(vrai, VRAI) = VRAI. Par contre f(p, q) = p (p q) q n est pas satisfaisable. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 6/22

7 Problème SAT (suite) On note SAT le problème consistant à déterminer si une formule booléenne donnée est satisfaisable. Une clause est un littéral ou une disjonction de littéraux. Une formule booléenne est sous forme normale conjonctive (CNF) si elle est une clause ou une conjonction de clauses. Par exemple (x 1 x 2 x 3 ) (x 1 x 3 ) (x 1 ). Le problème SAT-CNF est la restriction de SAT aux formules booléennes données sous forme normale conjonctive. Le problème k-sat-cnf est la restriction de SAT-CNF au cas où toutes les clauses ont au plus k littéraux. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 7/22

8 Problème SAT (suite) Théorème 2 [Cook 1971] : SAT-CNF N P-complet. Preuve non basée sur le Théorème 1. En utilisant le Théorème 1, il est maintenant plus facile de déterminer d autres problèmes N P-complets. Théorème 3 : SAT N P-complet. Preuve : Il est facile de vérifier que SAT N P. La propriété découle alors du fait que SAT-CNF SAT. Théorème 4 : 3-SAT-CNF N P-complet. Exemple 2 : Preuve du Théorème 4. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 8/22

9 Optimisation linéaire en nombres entiers Le problème ILNE consiste à déterminer si un système d inéquations linéaires a au moins une solution entière. Exemple 3 : Montrer que ILNE N P-complet. L optimisation linéaire en nombres entiers (OLNE), qui est un problème d optimisation associé, est N P-dur. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 9/22

10 1. Rappels essentiels 2. Problème SAT 3. Autres problèmes MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 10/22

11 Problème k-col Définition : k-col est le problème de décision consistant à déterminer s il est possible de colorer les sommets d un graphe en utilisant au plus k couleurs, de telle sorte qu aucune arête n ait ses deux extrémités de même couleur. Théorème 5 : k-col N P-complet pour tout k 3. Exemple 4 : Preuve du Théorème 5. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 11/22

12 Problèmes COLO et COLC Soit COLO le problème consistant à déterminer le plus petit nombre de couleurs nécessaires pour colorer les sommets d un graphe de telle sorte qu aucune arête n ait ses deux extrémités de la même couleur. Soit COLC le problème consistant à exhiber une telle coloration minimale. On a bien évidemment 3-COL p COLO p COLC. COLO et COLC sont donc N P-durs. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 12/22

13 Problème k-cole Soit k-cole le problème de décision consistant à déterminer si étant donné un graphe G et un nombre k, il est vrai que G peut être coloré avec k couleurs, mais pas avec k 1. On a 3-COL p k-cole puisque la réponse à 3-COL est OUI si et seulement si elle est OUI pour k-cole avec k {1, 2, 3}. Donc k-cole est N P-dur alors qu on ne sait pas si k-cole N P car il n est pas facile de donner une preuve vérifiable en temps polynomial qu un graphe G n est pas colorable en k 1 couleurs. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 13/22

14 Exemple 5 Soient p 1, p 2,..., p n des points dans le plan, chaque point p i correspondant à un client C i et chaque couple de clients (C i, C j ) est séparé par une distance d ij. On désire construire k entrepôts sans limiter leur capacité, et affecter chaque client à exactement un de ces entrepôts. Pour un nombre L donné, on aimerait savoir s il existe une affectation telle que pour chaque entrepôt, il n existe pas de paire de clients à distance > L (à vol d oiseau) l un de l autre. Montrer que ce problème est N P-complet. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 14/22

15 Exemple 6 Soit G = (V, E) un graphe. Une liste L(v) d entiers est associée à chaque sommet v V. On veut savoir s il est possible de choisir exactement un entier c(v) dans chaque ensemble L(v) de telle sorte que c(v) c(w) / { 1, 0, 1} pour toute arête {v, w} E. Montrer que ce problème est N P-complet. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 15/22

16 Problème k-stable Définition : k-stable est le problème de décision consistant à déterminer si un graphe donné contient k sommets 2 à 2 non-adjacents. Théorème 6 : k-stable N P-complet pour tout k. Exemple 7 : Preuve du Théorème 6. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 16/22

17 Exemple 8 Soit G = (V, E) un graphe et k un entier positif. On veut savoir s il existe un transversal de taille k dans G, i.e. un ensemble W V contenant exactement k sommets et tel que chaque arête de E a au moins une extrémité dans W. Montrer que ce problème est N P-complet. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 17/22

18 Problème PARTITION Définition : Soient n entiers v 1, v 2,..., v n. Le problème PARTITION consiste à déterminer s il existe S {1, 2,..., n} tel que v i = n v i = L = 1 2 v i. i S i/ S i=1 Théorème 7 : PARTITION N P-complet. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 18/22

19 Exemple 9 Soient p 1, p 2,..., p n des points dans le plan, chaque point p i correspondant à un client C i ayant une demande d i. On désire construire des entrepôts ayant tous une capacité D et affecter chaque client à exactement un de ces entrepôts, de telle sorte que la somme des demandes des clients affectés à chaque entrepôt n excède pas D. On se demande quel est le plus petit nombre d entrepôts nécessaires. Montrer que ce problème est N P-dur. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 19/22

20 Exemple 10 Soient p 1, p 2,..., p n des points dans le plan, chaque point p i correspondant à un client C i ayant une demande d i. On désire construire k entrepôts ayant tous une capacité D et affecter chaque client à exactement un de ces entrepôts, de telle sorte que la somme des demandes des clients affectés à chaque entrepôt n excède pas D. Pour un nombre L donné, on aimerait savoir s il existe une affectation telle que pour chaque entrepôt, la somme des distances (à vol d oiseau) des clients affectés à cet entrepôt soit inférieure ou égale à L. Montrer que ce problème est N P-complet. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 20/22

21 Problème KPLS (kst Largest Subset) Définition : Soient n entiers v 1, v 2,..., v n ainsi que deux entiers k et L. Le problème du kème plus lourd sous-ensemble (KPLS) consiste à déterminer s il existe k sous-ensembles S 1, S 2,..., S k de {1, 2,..., n} tels que i S j v i L pour tout j {1, 2,..., k}. Théorème 8 : PARTITION KPLS et KPLS est N P-dur. Exemple 11 : Preuve du Théorème 8. Remarque : Nul ne sait si KPLS N P car k peut être aussi grand que 2 n. On ne peut donc pas déduire des Théorèmes 7 et 8 que KPLS N P-complet. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 21/22

22 Liens Le problème du voyageur de commerce (TSP) : voir liens sur le site web du cours. Liste de Karp de 21 problèmes N P-complets : Wikipedia. Liste de problèmes N P-complets et N P-durs : Wikipedia. MTH6311: Exemples de problèmes NP-complets 22/22

NP-complétude. Définition P est l ensemble de tous les problèmes de décision pouvant être résolu en temps polynomial.

NP-complétude. Définition P est l ensemble de tous les problèmes de décision pouvant être résolu en temps polynomial. NP-complétude et notation Un problème de décision est un problème dont la réponse est OUI ou NON. Pour un problème P, notons O(P) l ensemble des instances de P dont la réponse est OUI. Propriété Soient

Plus en détail

Feuille 1 : Autour du problème SAT

Feuille 1 : Autour du problème SAT Master-2 d Informatique 2014 2015 Complexit Algorithmique Applique. Feuille 1 : Autour du problème SAT 1 Rappels sur SAT Énoncé du problème. Le problème SAT (ou le problème de Satisfaisabilité) est le

Plus en détail

Quelques problèmes NP-complets

Quelques problèmes NP-complets Chapitre 12 Quelques problèmes NP-complets Maintenant que nous connaissons la NP-complétude d au moins un problème (SAT), nous allons montrer qu un très grand nombre de problèmes sont NP-complets. Le livre

Plus en détail

Exemples de problèmes et d applications. INF6953 Exemples de problèmes 1

Exemples de problèmes et d applications. INF6953 Exemples de problèmes 1 Exemples de problèmes et d applications INF6953 Exemples de problèmes Sommaire Quelques domaines d application Quelques problèmes réels Allocation de fréquences dans les réseaux radio-mobiles Affectation

Plus en détail

Applications des métaheuristiques #1 Coloration de graphes

Applications des métaheuristiques #1 Coloration de graphes Applications des métaheuristiques #1 Coloration de graphes MTH6311 S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2014 (v2) MTH6311: Applications des métaheuristiques #1 Coloration de graphes 1/29 Plan

Plus en détail

La NP-complétude. Johanne Cohen. PRISM/CNRS, Versailles, France.

La NP-complétude. Johanne Cohen. PRISM/CNRS, Versailles, France. La NP-complétude Johanne Cohen PRISM/CNRS, Versailles, France. Références 1. Algorithm Design, Jon Kleinberg, Eva Tardos, Addison-Wesley, 2006. 2. Computers and Intractability : A Guide to the Theory of

Plus en détail

Chapitre 6. Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI. 6.1.1 Approximation de la PLI

Chapitre 6. Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI. 6.1.1 Approximation de la PLI Chapitre 6 Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI (P) problème de PL. On restreint les variables à être entières : on a un problème de PLI (ILP en anglais). On restreint certaines variables à

Plus en détail

1/4 2/4 3/4 4/4 MTH6311. S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2014. (v2) MTH6311: NP-complétude 1/18

1/4 2/4 3/4 4/4 MTH6311. S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2014. (v2) MTH6311: NP-complétude 1/18 N P-complétude MTH6311 S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2014 (v2) MTH6311: NP-complétude 1/18 Plan 1. Ensembles P et N P 2. N P-complétude 3. N P-difficulté 4. Autres classes de complexité

Plus en détail

Sortie : OUI si n est premier, NON sinon. On peut voir Premier aussi comme une fonction, en remplaçant OUI par 1 et NON par 0.

Sortie : OUI si n est premier, NON sinon. On peut voir Premier aussi comme une fonction, en remplaçant OUI par 1 et NON par 0. Université Bordeaux 1. Master Sciences & Technologies, Informatique. Examen UE IN7W11, Modèles de calcul. Responsable A. Muscholl Session 1, 2011 2012. 12 décembre 2011, 14h-17h. Documents autorisés :

Plus en détail

Programmation linéaire

Programmation linéaire Programmation linéaire DIDIER MAQUIN Ecole Nationale Supérieure d Electricité et de Mécanique Institut National Polytechnique de Lorraine Mathématiques discrètes cours de 2ème année Programmation linéaire

Plus en détail

Plan du cours. Programmation logique et Prolog (PL) Programmation logique par contraintes (PLC) Problèmes de satisfaction de contraintes (CSP/PC)

Plan du cours. Programmation logique et Prolog (PL) Programmation logique par contraintes (PLC) Problèmes de satisfaction de contraintes (CSP/PC) Plan du cours Programmation logique et Prolog (PL) SWI-Prolog, Sicstus Programmation logique par contraintes (PLC) Sicstus Problèmes de satisfaction de contraintes (CSP/PC) Choco (Sicstus & Bin Prolog)

Plus en détail

Programmation linéaire

Programmation linéaire 1 Programmation linéaire 1. Le problème, un exemple. 2. Le cas b = 0 3. Théorème de dualité 4. L algorithme du simplexe 5. Problèmes équivalents 6. Complexité de l Algorithme 2 Position du problème Soit

Plus en détail

Les graphes d intervalles

Les graphes d intervalles Les graphes d intervalles Complément au chapitre 3 «Vol aux archives cantonales» Considérons un ensemble de tâches ayant chacune une heure de début et une heure de fin bien précises. Supposons qu on demande

Plus en détail

La fonction carré Cours

La fonction carré Cours La fonction carré Cours CHAPITRE 1 : Définition CHAPITRE 2 : Sens de variation CHAPITRE 3 : Parité et symétrie CHAPITRE 4 : Représentation graphique CHAPITRE 5 : Equation du type CHAPITRE 6 : Inéquation

Plus en détail

Généralités sur les graphes

Généralités sur les graphes Généralités sur les graphes Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Notion de graphe 3 1.1 Un peu de vocabulaire.......................................... 3 1.2 Ordre d un graphe,

Plus en détail

Couplages et colorations d arêtes

Couplages et colorations d arêtes Couplages et colorations d arêtes Complément au chapitre 5 «Une employée mécontente» et au chapitre 9 «L apprentie sudokiste» Considérons n équipes de hockey qui doivent s affronter lors d un tournoi.

Plus en détail

Optimisation en nombres entiers

Optimisation en nombres entiers Optimisation en nombres entiers p. 1/83 Optimisation en nombres entiers Michel Bierlaire michel.bierlaire@epfl.ch EPFL - Laboratoire Transport et Mobilité - ENAC Optimisation en nombres entiers p. 2/83

Plus en détail

Espaces vectoriels et applications

Espaces vectoriels et applications Espaces vectoriels et applications linéaires 1 Définitions On parle d espaces vectoriels sur le corps R ou sur le corps C. Les définitions sont les mêmes en substituant R à C ou vice versa. Définition

Plus en détail

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL Introduction Ces quelques pages ont pour objectif de vous initier aux notions de théorie des graphes enseignées en Terminale ES. Le programme de Terminale (voir ci-après) est construit sur la résolution

Plus en détail

Arbres couvrants minimaux

Arbres couvrants minimaux Arbres couvrants minimaux Algorithmique L François Laroussinie er décembre 00 Plan Définitions Algorithme de Prim Algorithme de Kruskal Application au voyageur de commerce Plan Définitions Algorithme de

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

INF-550-3: NP-complétude et hypothèse de temps exponentiel

INF-550-3: NP-complétude et hypothèse de temps exponentiel Cours 3: NP-complétude et hypothèse de temps exponentiel Réduction polynomiale NP-complétude L hypothèse de temps exponentiel (ETH) Exploration arborescente 1-1 Complexité polynomiale On s intéresse à

Plus en détail

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe Graphes et RO TELECOM Nancy A Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe J.-F. Scheid 1 Plan du chapitre I. Définitions 1 Graphe Graphe valué 3 Représentation d un graphe (matrice d incidence, matrice d

Plus en détail

TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE

TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE P. Pansu 16 mai 2005 1 Qu est-ce que la topologie? C est l étude des propriétés des objets qui sont conservées par déformation continue. Belle phrase, mais qui nécessite d

Plus en détail

Relations binaires. 1 Produits cartésiens et graphes. 2 Relations binaires. 1.1 Produit cartésien E F. 1.2 Graphe dans E F. 2.

Relations binaires. 1 Produits cartésiens et graphes. 2 Relations binaires. 1.1 Produit cartésien E F. 1.2 Graphe dans E F. 2. Relations binaires 1 Produits cartésiens et graphes 1.1 Produit cartésien E F Soient E et F deux ensembles non vides. E F = {(x; y) / x E et y F } Si E = F, E F = E 2 (carré cartésien) Soit (a; b) E F.

Plus en détail

Exercices théoriques

Exercices théoriques École normale supérieure 2008-2009 Département d informatique Algorithmique et Programmation TD n 9 : Programmation Linéaire Avec Solutions Exercices théoriques Rappel : Dual d un programme linéaire cf.

Plus en détail

Modèle probabiliste: Algorithmes et Complexité

Modèle probabiliste: Algorithmes et Complexité Modèles de calcul, Complexité, Approximation et Heuristiques Modèle probabiliste: Algorithmes et Complexité Jean-Louis Roch Master-2 Mathématique Informatique Grenoble-INP UJF Grenoble University, France

Plus en détail

INFO-F-302 Informatique Fondamentale Examen Session de Juin 2014

INFO-F-302 Informatique Fondamentale Examen Session de Juin 2014 INFO-F-302 Informatique Fondamentale Examen Session de Juin 2014 CORRIGÉ Documents non autorisés, durée: 2h45 1 Questions de cours (6 points) Question 1 (2pts) Donner quatre méthodes vues en cours pour

Plus en détail

Le corps R des nombres réels

Le corps R des nombres réels Le corps R des nombres réels. Construction de R à l aide des suites de Cauchy de nombres rationnels On explique brièvement dans ce paragraphe comment construire le corps R des nombres réels à partir du

Plus en détail

Ordonnancement avec exclusion mutuelle par un graphe d intervalles ou d une classe apparentée : complexité et algorithmes ~ Frédéric Gardi

Ordonnancement avec exclusion mutuelle par un graphe d intervalles ou d une classe apparentée : complexité et algorithmes ~ Frédéric Gardi Ordonnancement avec exclusion mutuelle par un graphe d intervalles ou d une classe apparentée : complexité et algorithmes ~ Frédéric Gardi - 14 Juin 2005 - - Faculté des Sciences de Luminy - 1. Introduction

Plus en détail

I. Cas de l équiprobabilité

I. Cas de l équiprobabilité I. Cas de l équiprobabilité Enoncé : On lance deux dés. L un est noir et l autre est blanc. Calculer les probabilités suivantes : A «Obtenir exactement un as» «Obtenir au moins un as» C «Obtenir au plus

Plus en détail

Structures Algébriques Groupes : exercices

Structures Algébriques Groupes : exercices Institut Galilée Université Paris XIII Structures Algébriques Groupes : exercices L3 semestre 5 2012-2013 Exercice 1 Soit (G, ) un ensemble muni d une loi de composition associative. Montrer que G est

Plus en détail

Développement décimal d un réel

Développement décimal d un réel 4 Développement décimal d un réel On rappelle que le corps R des nombres réels est archimédien, ce qui permet d y définir la fonction partie entière. En utilisant cette partie entière on verra dans ce

Plus en détail

La recherche locale. INF6953 La recherche locale 1

La recherche locale. INF6953 La recherche locale 1 La recherche locale INF6953 La recherche locale 1 Sommaire Recherche locale et voisinage. Fonction de voisinage, optimum local Fonction de voisinage et mouvements Fonction de voisinage et mouvements Exemples

Plus en détail

INFO-F-302 Informatique Fondamentale Exercices - Modélisation en SAT

INFO-F-302 Informatique Fondamentale Exercices - Modélisation en SAT INFO-F-302 Informatique Fondamentale Exercices - Modélisation en SAT Prof. Emmanuel Filiot Exercice 1 Modélisation autour des mots Dans ce problème, on va travailler sur les mots, vus de manière générale

Plus en détail

Introduction à l étude des Corps Finis

Introduction à l étude des Corps Finis Introduction à l étude des Corps Finis Robert Rolland (Résumé) 1 Introduction La structure de corps fini intervient dans divers domaines des mathématiques, en particulier dans la théorie de Galois sur

Plus en détail

TD2 Fonctions mesurables Corrigé

TD2 Fonctions mesurables Corrigé Intégration et probabilités 2012-2013 TD2 Fonctions mesurables Corrigé 0 Exercice qui avait été préparé chez soi Exercice 1. Soit (Ω, F, µ) un espace mesuré tel que µ (Ω) = 1. Soient A, B P (Ω) deux sousensembles

Plus en détail

INFO-F-302, Cours d Informatique Fondamentale Introduction à la théorie de la complexité. Introduction à la théorie de la complexité

INFO-F-302, Cours d Informatique Fondamentale Introduction à la théorie de la complexité. Introduction à la théorie de la complexité Introduction à la théorie de la complexité Les classes P et NP 197 Problèmes de décision I Informellement, un problème de décision est un problème dont la réponse est oui ou non. I on peut définir un problème

Plus en détail

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 mat231-exo-03.tex (29 septembre 2008) Feuille d exercices n o 3 Exercice 3.1 Soit K un corps commutatif et soit {P 0, P 1,... P n } une famille de polynômes de

Plus en détail

Objectifs du cours d aujourd hui. Informatique II : Cours d introduction à l informatique et à la programmation objet. Complexité d un problème (2)

Objectifs du cours d aujourd hui. Informatique II : Cours d introduction à l informatique et à la programmation objet. Complexité d un problème (2) Objectifs du cours d aujourd hui Informatique II : Cours d introduction à l informatique et à la programmation objet Complexité des problèmes Introduire la notion de complexité d un problème Présenter

Plus en détail

Théorie des Graphes Cours 3: Forêts et Arbres II / Modélisation

Théorie des Graphes Cours 3: Forêts et Arbres II / Modélisation IFIPS S7 - informatique Université Paris-Sud 11 1er semestre 2009/2010 Théorie des Graphes Cours 3: Forêts et Arbres II / 1 Forêts et arbres II Théorème 1.1. Les assertions suivantes sont équivalentes

Plus en détail

Routage, Allocations de Ressources et Équilibres.

Routage, Allocations de Ressources et Équilibres. Routage, Allocations de Ressources et Équilibres. Johanne Cohen Johanne.Cohen@loria.fr CNRS, Laboratoire LORIA, Nancy. Routage, Allocations de Ressources et Équilibres. p.1/23 Jeu Ciseaux/Papier/Caillou.

Plus en détail

Points fixes de fonctions à domaine fini

Points fixes de fonctions à domaine fini ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION 2013 FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO FILIÈRE PC COMPOSITION D INFORMATIQUE

Plus en détail

Applications #2 Problème du voyageur de commerce (TSP)

Applications #2 Problème du voyageur de commerce (TSP) Applications #2 Problème du voyageur de commerce (TSP) MTH6311 S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2014 (v2) MTH6311: Heuristiques pour le TSP 1/34 Plan 1. Introduction 2. Formulations MIP

Plus en détail

Chapitre 7 : Programmation dynamique

Chapitre 7 : Programmation dynamique Graphes et RO TELECOM Nancy 2A Chapitre 7 : Programmation dynamique J.-F. Scheid 1 Plan du chapitre I. Introduction et principe d optimalité de Bellman II. Programmation dynamique pour la programmation

Plus en détail

Heuristique et métaheuristique. 8. Optimisation combinatoire et métaheuristiques. Optimisation combinatoire. Problème du voyageur de commerce

Heuristique et métaheuristique. 8. Optimisation combinatoire et métaheuristiques. Optimisation combinatoire. Problème du voyageur de commerce Heuristique et métaheuristique IFT1575 Modèles de recherche opérationnelle (RO) 8. Optimisation combinatoire et métaheuristiques Un algorithme heuristique permet d identifier au moins une solution réalisable

Plus en détail

Terminale S-SI Probabilités conditionnelles

Terminale S-SI Probabilités conditionnelles robabilités conditionnelles Table des matières 1 Introduction 2 2 Définitions 2 3 Formule des probabilités totales 3 4 Indépendance et principe du produit 5 5 Exercices 5 1 1 Introduction Lorsque 7 élèves

Plus en détail

Codes linéaires. Distance d un code linéaire

Codes linéaires. Distance d un code linéaire Distance d un code linéaire Un code binaire C est linéaire si la somme de deux mots quelconques du code est encore un mot du code : w 1, w 2 C, w 1 + w 2 C Un code linéaire est donc un sous-espace vectoriel

Plus en détail

Probabilité conditionnelle et indépendance. Couples de variables aléatoires. Exemples

Probabilité conditionnelle et indépendance. Couples de variables aléatoires. Exemples 36 Probabilité conditionnelle et indépendance. Couples de variables aléatoires. Exemples (Ω, B, P est un espace probabilisé. 36.1 Définition et propriétés des probabilités conditionnelles Définition 36.1

Plus en détail

Les graphes planaires

Les graphes planaires Les graphes planaires Complément au chapitre 2 «Les villas du Bellevue» Dans le chapitre «Les villas du Bellevue», Manori donne la définition suivante à Sébastien. Définition Un graphe est «planaire» si

Plus en détail

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé Chapitre 2 Eléments pour comprendre un énoncé Ce chapitre est consacré à la compréhension d un énoncé. Pour démontrer un énoncé donné, il faut se reporter au chapitre suivant. Les tables de vérité données

Plus en détail

Les théorèmes de Gerschgorin et de Hadamard

Les théorèmes de Gerschgorin et de Hadamard Localisation des valeurs propres : Quelques propriétés sur les disques de Gerschgorin. Jean-Baptiste Campesato 22 septembre 29 Gerschgorin est parfois retranscrit en Gershgorin, Geršgorin, Hershhornou

Plus en détail

Un tout petit peu d homotopie

Un tout petit peu d homotopie Vincent Beck On note I = [ 0, 1 ]. Un tout petit peu d homotopie 0.1 Homotopie Définition 1 Applications homotopes. Soient X, Y deux espaces topologiques et f, g : X Y deux applications continues. On dit

Plus en détail

Les mathématiques du calcul

Les mathématiques du calcul Les mathématiques du calcul Module Maths Discrètes, INSA, Univ Lyon 1, 2015-2016 Eric Tannier (eric.tannier@univ-lyon1.fr) Les mathématiques du calcul Tradition orientale Al-Khawarizmi Al-Khawarizmi, 783-850

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

Déroulement de l épreuve

Déroulement de l épreuve Déroulement de l épreuve Le sujet, volontairement très long, se compose de deux problèmes indépendants. Le candidat pourra au choix se concentrer sur l un des deux problèmes ou les aborder tous les deux.

Plus en détail

Booléens et connecteurs. Février 2010

Booléens et connecteurs. Février 2010 Booléens et connecteurs Dédou Février 2010 Les deux booléens Les deux booléens L ensemble, noté B des booléens a exactement deux éléments Vrai, qu on note V quand on est pressé Faux, qu on note F quand

Plus en détail

Allocation de tâches et théorie des jeux. p. Allocation des tâches. 1) Allocation de tâches.

Allocation de tâches et théorie des jeux. p. Allocation des tâches. 1) Allocation de tâches. Allocation de tâches et théorie des jeux. Johanne ohen Johanne.ohen@loria.fr 1) Allocation de tâches. 1. Définition sous forme d un jeu. 2. Existence d un équilibre de Nash Allocation des tâches. m machines

Plus en détail

Traverses minimales d un hypergraphe :

Traverses minimales d un hypergraphe : Traverses minimales d un hypergraphe : Applications et Analyse Céline Hébert Alain Bretto Loïck Lhote GREYC, Université de Caen Basse-Normandie ALEA 2007, Marseille ébert, Bretto, Lhote (GREYC, Université

Plus en détail

Première partie. Préliminaires : noyaux itérés. MPSI B 6 juin 2015

Première partie. Préliminaires : noyaux itérés. MPSI B 6 juin 2015 Énoncé Soit V un espace vectoriel réel. L espace vectoriel des endomorphismes de V est désigné par L(V ). Lorsque f L(V ) et k N, on désigne par f 0 = Id V, f k = f k f la composée de f avec lui même k

Plus en détail

Cours 1: Introduction à l algorithmique

Cours 1: Introduction à l algorithmique 1 Cours 1: Introduction à l algorithmique Olivier Bournez bournez@lix.polytechnique.fr LIX, Ecole Polytechnique 2011-12 Algorithmique 2 Aujourd hui Calcul de x n Maximum Complexité d un problème Problème

Plus en détail

Optimisation sous-modulaire

Optimisation sous-modulaire 1/23 Optimisation sous-modulaire Guillaume Aubian 14 avril 2016 2/23 Définition Soient f : E R et g : E {true, false} Problème de minimisation associé : Trouver x E tel que : g(x) = true y E, f (x) f (y)

Plus en détail

Université Bordeaux 1 Master d informatique UE Bases de Données Sujet et correction de l examen du 27 mai 2004 8h00 9h30 (sans documents)

Université Bordeaux 1 Master d informatique UE Bases de Données Sujet et correction de l examen du 27 mai 2004 8h00 9h30 (sans documents) Numéro d anonymat: 1 Université Bordeaux 1 Master d informatique UE Bases de Données Sujet et correction de l examen du 27 mai 2004 8h00 9h30 (sans documents) Sauf mention contraire en caractères gras,

Plus en détail

Autour du cardinal d un ensemble de matrices binaires

Autour du cardinal d un ensemble de matrices binaires Autour du cardinal d un ensemble de matrices binaires Adrien REISNER 1 Abstract. We here study a couple of algebraic and analytic properties of certain binary matrices in the spaces M n(r). In particular,

Plus en détail

Introduction à la théorie de la complexité

Introduction à la théorie de la complexité Introduction à la théorie de la complexité 197 Problèmes de décision I Informellement, un problème de décision est un problème dont la réponse est oui ou non. I on peut définir un problème de décision

Plus en détail

INF-550-4: NP-complétude et algorithmes approchés

INF-550-4: NP-complétude et algorithmes approchés Cours 4: NP-complétude et algorithmes approchés Réduction polynomiale NP-complétude Algorithmes approchés Schémas d approximation Bin-packing: limite de l approximabilité. Voyageur de commerce : non approximabilité

Plus en détail

Placement de centres logistiques

Placement de centres logistiques Master 1 - Spécialité Androide Année 2014/2015 Module RP Résolution de Problèmes Projet Placement de centres logistiques On considère dans ce projet la résolution du problème de placement de centres logistiques

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Fonctions homographiques On donne ci-dessous deux définitions des fonctions homographiques, et on montre que ces deux définitions sont équivalentes. On décrit la courbe représentative d une fonction homographique.

Plus en détail

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Placement - Compléments

Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Placement - Compléments A- 0/0 Aspects théoriques et algorithmiques du calcul réparti Placement - Compléments Patrick CIARLET Enseignant-Chercheur UMA patrick.ciarlet@ensta-paristech.fr Françoise LAMOUR franc.lamour@gmail.com

Plus en détail

Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010. Applications

Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010. Applications Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010 Applications 1 Introduction Une fonction f (plus précisément, une fonction réelle d une variable réelle) est une règle qui associe à tout réel x au

Plus en détail

Lëtzebuerger Informatiksolympiad 2014

Lëtzebuerger Informatiksolympiad 2014 Demi-Finale Problème I (25 points) Décomposition Une fraction avec x > 0 peut toujours être écrite comme somme de deux fractions où a et b sont deux entiers positifs non nuls avec a b. Écrire un programme

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

Théorie et codage de l information

Théorie et codage de l information Théorie et codage de l information Les codes de Hamming et les codes cycliques - Chapitre 6 (suite et fin)- Les codes de Hamming Principe La distance minimale d un code linéaire L est le plus petit nombre

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES B. MARCHADIER Dépendance et indépendance de deux aléas numériques images Mathématiques et sciences humaines, tome 25 (1969), p. 2534.

Plus en détail

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot SOMMES ET PRODUITS 1 Techniques de calcul 1.1 Le symbole Notation 1.1 Soient m et n deux entiers naturels. Alors { a m + a m+1 + + a + a n si m n, a = 0 sinon. On peut aussi noter m n =m a ou encore m,n

Plus en détail

Chap. 2. Langages et automates

Chap. 2. Langages et automates Chapitre 2. Langages et automates 1. Quelques définitions et description d un langage. 2. Les expressions régulières. 3. Les automates fini déterministes et non-déterministes. 4. Construction automatique

Plus en détail

Chapitre 1: Introduction au calcul des probabilités, cas d un univers fini.

Chapitre 1: Introduction au calcul des probabilités, cas d un univers fini. Chapitre 1: Introduction au calcul des probabilités, cas d un univers fini. 1 Introduction Des actions comme lancer un dé, tirer une carte d un jeu, observer la durée de vie d une ampoule électrique, etc...sont

Plus en détail

L3-2014/2015 Mercredi 14 janvier Mathématiques Discrètes. Examen. Exercice 1.

L3-2014/2015 Mercredi 14 janvier Mathématiques Discrètes. Examen. Exercice 1. Examen Exercice 1. Soit N un entier naturel 2. On dispose de trois jeux de N cartes (numérotées de 1 à N), chaque jeu étant d une couleur différente : rouge, bleue et verte. On se propose de distribuer

Plus en détail

Vidéo partie 1. Logique Vidéo partie 2. Raisonnements Exercices Logique, ensembles, raisonnements

Vidéo partie 1. Logique Vidéo partie 2. Raisonnements Exercices Logique, ensembles, raisonnements Exo7 Logique et raisonnements Vidéo partie 1. Logique Vidéo partie 2. Raisonnements Exercices Logique, ensembles, raisonnements Quelques motivations Il est important d avoir un langage rigoureux. La langue

Plus en détail

Plus courts chemins, programmation dynamique

Plus courts chemins, programmation dynamique 1 Plus courts chemins, programmation dynamique 1. Plus courts chemins à partir d un sommet 2. Plus courts chemins entre tous les sommets 3. Semi-anneau 4. Programmation dynamique 5. Applications à la bio-informatique

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Sujet 4: Programmation stochastique propriétés de fonction de recours

Sujet 4: Programmation stochastique propriétés de fonction de recours Sujet 4: Programmation stochastique propriétés de fonction de recours MSE3313: Optimisation Stochastiqe Andrew J. Miller Dernière mise au jour: October 19, 2011 Dans ce sujet... 1 Propriétés de la fonction

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

Suites numériques 3. 1 Convergence et limite d une suite

Suites numériques 3. 1 Convergence et limite d une suite Suites numériques 3 1 Convergence et limite d une suite Nous savons que les termes de certaines suites s approchent de plus en plus d une certaine valeur quand n augmente : par exemple, les nombres u n

Plus en détail

LE PROBLEME DU FLOT MAXIMAL

LE PROBLEME DU FLOT MAXIMAL LE PROBLEME DU FLOT MAXIMAL I Exemple d introduction Deux châteaux d'eau alimentent 3 villes à travers un réseau de canalisations au sein duquel se trouvent également des stations de pompage. Les châteaux

Plus en détail

Langages de spécification cours 4

Langages de spécification cours 4 Langages de spécification cours 4 Diagrammes de décision binaire(bdd) Catalin Dima Arbres de décision binaire Étant donnée une formule logique, on peut lui associer un arbre qui permet d évaluer la valeur

Plus en détail

Cours de mathématiques (Terminale S)

Cours de mathématiques (Terminale S) Cours de mathématiques (Terminale S) II. Chapitre 00 : La trigonométrie. Les angles orientés A. Les radians DÉFINITION Le radian est une unité de mesure angulaire, notée rad définie par : REMARQUE A partir

Plus en détail

Dénombrement, opérations sur les ensembles.

Dénombrement, opérations sur les ensembles. Université Pierre et Marie Curie 2013-2014 Probabilités et statistiques - LM345 Feuille 1 (du 16 au 20 septembre 2013) Dénombrement, opérations sur les ensembles 1 Combien de façons y a-t-il de classer

Plus en détail

Exercice 40 page 142. Résoudre dans R, à l aide d un tableau de signe, les inéquations suivantes : a) (5x 9)(5x 8) 0. b) 9 10x.

Exercice 40 page 142. Résoudre dans R, à l aide d un tableau de signe, les inéquations suivantes : a) (5x 9)(5x 8) 0. b) 9 10x. Exercice 4 page 142 Résoudre dans R, à l aide d un tableau de signe, les inéquations suivantes : a) (5x 9)(5x 8) b) 9 1x 9x 5 > c) 2x+6 2 4x d) ( 3x 9)(7x 8) < a) Résolution de l inéquation (5x 9)(5x 8)

Plus en détail

Algorithmes Probabilistes COMPLEX

Algorithmes Probabilistes COMPLEX Algorithmes Probabilistes COMPLEX Ludovic Perret Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) ludovic.perret@lip6.fr Introduction Algorithme Il retourne toujours une solution correcte, et pour une même

Plus en détail

1 Comptage de solutions et escaliers

1 Comptage de solutions et escaliers Licence Informatique Systèmes polynomiaux, que signifie : résoudre? Feuille de TD numéro 11 1 Comptage de solutions et escaliers Question 1. On considère le système suivant p1 := 2*x*y^2 + 3*x^2-5*y^3

Plus en détail

OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2013. Série S

OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2013. Série S CLASSES DE PREMIERES GÉNÉRALES ET TECHNOLOGIQUES OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2013 Durée : 4 heures Série S Les calculatrices sont autorisées. Ce sujet comporte 4 exercices

Plus en détail

Programmation linéaire

Programmation linéaire Programmation linéaire NICOD JEAN-MARC Master 2 Informatique Université de Franche-Comté UFR des Sciences et Techniques septembre 2008 NICOD JEAN-MARC Rappels sur les graphes 1 / 47 Sommaire 1 Exemple

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

Objets Combinatoires élementaires

Objets Combinatoires élementaires Objets Combinatoires élementaires 0-0 Permutations Arrangements Permutations pour un multi-ensemble mots sous-ensemble à k éléments (Problème du choix) Compositions LE2I 04 1 Permutations Supposons que

Plus en détail

De la difficulté de colorer : de Guthrie à Karp

De la difficulté de colorer : de Guthrie à Karp De la difficulté de colorer : de Guthrie à Karp Introduction à l optimisation combinatoire : Modélisation et complexité Marc Demange ESSEC Business School Paris, Singapore demange@essec.edu Plan de la

Plus en détail

Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce

Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce Année 2007-2008 Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution approchée par algorithme génétique du problème du voyageur de commerce B. Monsuez Projet informatique «Voyageur de commerce» Résolution

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Continuité (étude globale). Diverses fonctions Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile *****

Plus en détail

ENTREE : un graphe non orienté G = (V,E), un entier m œ N écrit en

ENTREE : un graphe non orienté G = (V,E), un entier m œ N écrit en 1 TD 2 Exercice 1 (INDEPENDENT SET) Un ensemble indépendant dans un graphe non orienté G =(V,E) est un ensemble C V de sommets dont aucun sommet n est relié à aucun autre par une arête de G, c est-à-dire

Plus en détail