Equipements électriques 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Equipements électriques 2"

Transcription

1 Eupemen éleue oélaon e mahne éleue en égme anoe Inouon à la ommane eoelle Buno RNI Plan Rappel e Pnpe u onôle eoel, ahne ynhone ahne ynhone nnee : pplaon à une mahne phaée alenae 4 nuleu

2 Éupemen Éleue oèle en égme pemanen oèle en égme anoe onamenau : Pou onôle la ee, uelle e la ganeu un moeu u l fau êe apable e onôle? Éuaon fonamenale e la ynamue : Ω J Σ ouple Ω Inouon Blan e ouple : Σ ouple moeu hag e foemen oeu hage eme année Rappel D apè une péenaon e Xae KETEYN Ω Pou onôle la ee ou la poon nananée e l enemble, l fau êe apable e maîe le ouple nanané foun pa le moeu fω 4 oèle en égme pemanen oèle en égme anoe onamenau : n ne onôle ben ue e ue l on onnaî ben. pa e éuaon phyue ou e l obeaon u fononnemen un yème, on éabl un moèle u peu êe plu ou mon omplee. n peu on ée e moéle le yème en : Régme pemanen ganeu aonnae enon e ouan nuoïau e éulbé e féuene onane ee e oaon e ouple éan onan oèle mple e en paue alable pou e ganeu lenemen aable Régme anoe ganeu à éoluon empoelle uelonue oèle en égme pemanen oèle en égme anoe Eemple applaon : ommane en U/f onane lgohme e ommane baé u le moèle en égme pemanen : eule la aleu u ouple en égme pemanen e onôlée P néean, me en oeue mple ma pefomane ynamue lmée : pplaon : pompe, enlaeu, ommane eoelle lgohme e ommane baé u le moèle en égme anoe : la aleu u ouple nanané e onôlée P plu éleé ma pefomane ynamue aue pplaon : ouple à l aê néeae, éplaemen ape, oèle alable en pemanene ma plu omplee 5 6

3 oèle en égme pemanen oèle en égme anoe Répone à un même éhelon e ouple e eu ype e ommane : Repéenaon eoelle e hamp magnéue Une bobne almenée en ouan aable ommane U/f ommane eoelle Une bobne almenée en ouan nuoïal Réféene éée pou le ouple Éoluon éelle u ouple le eu ommane pemeen oben le même aleu en égme pemanen, eule la ommane eoelle peme mpoe le ouple eu uan le égme anoe 7 nmaon éalée pa laue Dou : hp:// 8 Repéenaon eoelle e hamp magnéue Deu bobne almenée en ouan onnu Repéenaon eoelle e hamp magnéue Pnpe e la ahne ynhone To bobne almenée pa e ouan nuoïau éulbé Pnpe e la mahne aynhone nmaon éalée pa laue Dou : hp:// 9 nmaon éalée pa laue Dou : hp://

4 onôle Veoel u lu??? Éupemen Éleue ouple éleomagnéue nanané : ff δ k ff k ff n δ k épen e la géomée u yème onôle u ouple nanané onôle e VETEUR lu NDE VETRIEE ahne ynhone eme année D apè une péenaon e Xae KETEYN Pnpe phyue Réalaon un oo bobné Bala Réalaon u hamp magnéue ounan Pnpe e la ahne ynhone e oo peu êe éalé à pa : _ un aman ou _ une bobne éleoaman, eleomagnéue Bobne moble almenée pa un ouan onnu Inueu ao phaé où ulen o ouan nuoïau 4

5 ahne ynhone : onuon e la mahne ahne ynhone : bobne fe éalée e e e bobne moble en ouan onnu y y N 5,, : Enoulemen aoue fe ouplé en éole lmenaon aable z : Enoulemen ooue moble Eaon el lmenaon onnue 6 ahne ynhone : ahne ynhone : Epeon u flu an une bobne une ao I y z o 7 Noaon maelle «eoelle» : ao e : o o o π 4π I 8

6 ahne ynhone : Noaon maelle «eoelle» : Roo I o o o π 4π 9 En onenon éepeu la enon u la phae a 'é:.i R. R.... En uppoan ue le ouan on éulbé neue non elé : Epeon e enon au ao!!! 'éuaon pééene een: R....I R...I.I e, on oben e..i e.p. Ω. I a enon au bone e la phae a 'é : R.. e I. u le eu aue phae R.. e e R.. e e.p. Ω..p. Ω. a puane éleomagnéue nananée 'é: p e e. e. e. Epeon u ouple nanané elle e anfomée en puane méanue, 'où le ouple éleomagnéue pe e. e. e. em Ω Ω En emplaçan le fem pa leu epeon en fonon e flu, on oben: o o p / o 4 p /. em..... p I ouple éleomagnéue nanané p : [ n n π / n 4 / ] em I π

7 n almene le o enoulemen u ao ae o ouan nuoïau e féuene f e éulbé : I ma nπf. I ma nπf. π / I ma nπf. 4π / lo : NNEXE: Epeon u ouple en égme pemanen n éfn l angle éleue au ao : πf I ma n I ma n π / I ma n 4π / em I Ima o NNEXE: Epeon u ouple en égme pemanen I Ima I Ieff Régme pemanen ouple ho mamum : Remaue : à e o e n p Ω I p Ω I p Ω I e. I Eeff p. Ω E e eff I eff p. Ω a aleu effae u ouan en u héma monophaé éualen. E e eff n Il fau on auoploe l angle éleue pa appo à l angle méanue pou ue le ouple moyen ne o pa nul. e ouple e onan e ma pou - R I eff E eff Inuane ylue aoue eff V eff Ω E eff I 4 5 6

8 Rappel e l objef e en éuaon an le epèe phaé ohogonal n eu mpoe la ee à une aleu e éféene, ommen fae? Ω J Σouple em Σ ouple moeu h ag e foemen Pou onôle la ee, l fau onôle le ouple nanané. ela : _ néee le onôle nanané e ouan phaé, _ épen e la poon nananée u oo fω [ n n π / n 4 / ] I π NUIN : En l éa, û à la ompleé u moèle e la mahne, l e ffle e onôle le ouple nanané e la mahne ynhone en égme uelonue 7 e onôle u ouple e ffle a le flu une phae épen e ouan e haune e o phae. UTIN : «éplae» le poblème en un aue plu mple UTIIER une TRNRTIN u leu e onôle le ouan e la mahne éelle, on péfèe onôle le ouan une mahne «fe» éualene. IDEE : a mahne ouplée en éole pe un egé e lbeé a on la mahne phaée ouplée en éole e éualene à une mahne phaée phae 8 e en éuaon an le epèe phaé ohogonal j Ω * e en éuaon an le epèe phaé ohogonal B Bff u a B, hamp magnéue ounan éé pa le o bobne u ao Bff, hamp magnéue ounan éé pa la bobne u oo e la oue! ngle uelonue ene le eu hamp 9 e ae e on pepenulae e on onèe enoulemen uel pepenulae. e flu e haue enoulemen on pepenulae au! Il n y a plu neaon e on le nuane muuelle on nulle : épen unuemen e u épen e épen unuemen e u épen e e yème e éouplé e l e on plu fale e égle le ouple nanané e la mahne

9 ϕ b a b ω a b b a a K ϕ ω Ganeu phaée à l ogne un eeu ounan nuoïal Ganeu phaée à l ogne un eeu ounan nuoïal Repèe phaé Repèe phaé ohogonal K pou onee la puane pplaon au ouan : π n π n n π o π o o 4 4 b a b a [ ] [ ][ ] X X,, b a [ ] Epeon e la anfomée e onoa : Généalaon : ahne ynhone : TRNRTIN e NRDI En effeuan le hangemen e aable U hangemen e bae, on oben : ].[ ] [.. ].[ ]. [. n o I En ne onéan ue le ao : 4 ahne ynhone : TRNRTIN e NRDI B Taé e ouan en égme pemanen Pou I ma

10 Epeon u ouple nanané π 4π I n n n em e : où : em. n. o..i Rappel e l objef Pou onôle la ee, l fau onôle le ouple nanané. ela : _ néee le onôle nanané e eu ouan nuoïau, _ épen e la poon nananée u oo NUIN : En l éa, û à la ompleé u moèle e la mahne, l e enoe ffle e onôle le ouple nanané e la mahne ynhone Iman Iman π / Iman 4 / en égme uelonue 5 6 π où : NNEXE: Epeon u ouple en égme pemanen Régme pemanen ouple ma : Ima n Ima o I I ma ahne ynhone : TRNRTIN e NRDI e en éuaon an le epèe phaé ohogonal ounan Dagamme eoel : Régme pemanen ouple ma y ême le poblème e épa e mplfé, l fau enoe onôle eu ouan u même en égme pemanen een nuoïau. B B UTIN : Déplae le poblème en un aue enoe!!! plu mple UTIIER une euème TRNRTIN IDEE : je me éplae à la même ee u un obje moble, l me paaî êe fe. 7 8

11 9 ahne ynhone : TRNRTIN e PRK Roaon angle : a mahne phaée à enoulemen fe e éualene à une aue mahne phaée on le enoulemen ouneaen à la même ee ue le oo la onon :.. n o.. o n Repèe o,, fe Repèe o,, ounan 4 [ ] [ ][ ] o P o X R X [ ] o n n o R P e l angle u epèe ounan e e uelonue a po. Relaon généale une mae e oaon [ ] [ ][ ] o X ab X [ ] ae e onoa : Tanfomée e Pak : [ ] [ ][ ] o X ab P X [ ] [ ][ ] 4 n n n 4 o o o π π π π R P P 4 En effeuan une oaon pou mmoble le ganeu, on oben : ].[ ] [. P. P ].[ ]. [. P P En ne onéan ue le ao : I onan! 4 ahne ynhone : TRNRTIN e PRK Epeon u ouple nanané : e : em I.. o n I em.n.o.o.n e ouple nanané e ègle unuemen pa e I e pou oben un ouple onan, l fau ue o onan où : e ouple nanané ne épen plu e la poon u oo! ma on e an un epèe u oune ae le oo

12 ahne ynhone : TRNRTIN e PRK ompaaon a anfomaon e Pak appluée à la mahne ynhone peme e mone l éualene ene une mahne ynhone e une mahne à ouan onnu. D alleu, la mahne ynhone e ouen appelée : D Buhle ahne ahne à ouan onnu an bala ou à olleeu éleonue [] I a b I [ I ] [ ] n ω π nω 4π nω a b I n ω π n ω a b I 4 44 ahne ynhone : REUE B B Ω ahne ynhone : REUE Pou onôle plu falemen le ouple nananée e la mahne ynhone, on éale une anfomaon e Pak. Dan e a, la mahne ynhone e ommane omme une. ho une oaon un angle een à«ale» l ae u le flu ooue NDE à UX RTRIQUE RIENTE onoa - Roaon - Pak

13 ahne ynhone : REUE ahne ynhone : ynopue e ommane B B Pak nee Ω ef - PID - PID - PID PRK B nuleu e enon B meue Pak PRK B PRK - Ω meue oèle e la mahne an le epèe e Pak ounan -> néeé e meue la poon ae un oeu BIBIGRPHIE Eleoehnue nuelle. G.égue Eon Teh e o Inouon à la ommane eoelle e mahne aynhone. Pak Bune ou mahne aynhone. * lan unèe. Glle el. 49 5

14 Éupemen Éleue nnee pplaon à une mahne phaée alenae Eemple aue oélaon : Eemple : Deu bobne : fe moble : enoulemen fe : enoulemen moble enoulemen peço on hamp magnéue pope éé à l ogne pa le ouan e le hamp magnéue u e l aue enoulemen Epeon e flu : eme année, : nuane pope onane o : nuane muuelle épenan e la poon u D apè une péenaon e Xae KETEYN 5 oo 5 Deu bobne : fe moble Deu bobne : fe moble Euaon en enon ao : Euaon en enon oo :, : éane onane a e onane, e le oo oune! 5 54

15 Deu bobne : fe moble Deu bobne : fe moble Blan e puane p p p p e j mag p mé e Blan e puane Dan ee epeon, on enfe la puane méanue à : p mé D une manèe généale, on eena ue la puane méanue e popoonnelle au : p mag p mé pou e ouan pae fe pae moble à la éée e nuane on ne ena on ompe ue e nuane u ae ae la poon Deu bobne : fe moble Deu bobne : fe moble Blan e puane : Remaue : epeon u ouple peme ben e eoue : p mé em em Ω em o n Remaue : e ouple e mamum pou 9 n e : k k k σ σ n oeffen e peon ene le enoulemen e Remaue : Il n ee pa e ombnaon, pemean oben un ouple onan uelue o l angle 57 58

16 ahne ynhone nuon mahne Déplaemen un aman ean une bobne a lo e aaay e e enz eplue u en a e aaon u flu magnéue à l néeu e e u, une foe one éleomoe e nue généée: e Rappel u l auo-nuon la bobne a une éane R e e almenée ou une enon : e e e généée e aonnée à R la bobne e lnéae φ Déplaemen un aman ean un al en ou u aman ee : Déplaemen un aman ean un al en ou u l D apè la lo e aaay, une enon e nue an haue onueu oupé pa le hamp magnéue. omme haue onueu e ou-ué, un ouan e me à ule an le onueu u e momenanémen en eou u hamp magnéue ou e l aman. omme e ouan aee le hamp magnéue, apè la lo e aplae, une foe méanue e appluée u e onueu. f B Il Λ B ee foe enaîne le onueu an le en u éplaemen u hamp magnéue. e onueu on moble e ene aélèen. meue u l aegnen e la ee, la ee à lauelle le hamp magnéue e oupé pa e onueu alen. a aaon u flu mnue e la enon nue mnue, e même ue le ouan. e effe e la lo e enz effe oppoe à la aue u lu a onné naane a pou onéuene e mnue la foe e aplae. n le onueu e éplaçaen à la même ee ue le hamp magnéue, la enon nue, le ouan e la foe annuleaen. a ee u oo e on légèemen nféeue à la ee u hamp magnéue. 4

17 b ahne aynhone : bobne fe éalée e e bobne moble éalée e b b b b a,b, : Enoulemen aoue fe ouplé en éole lmenaon aable Tenon aoue noaon maelle a b R R φ V R I R ao a b φa φb φ an le epèe phaé u ao b a a a a a a a,b, : Enoulemen ooue moble ou-ué lmenaon nue pa le enoulemen aoue 5 Tenon ooue noaon maelle a b R R R R R R φ V R I a b oo φa φb φ oo en a b an le epèe phaé u oo 6 lu aoue an un enoulemen aoue φ l a a b Influene e aue enoulemen u ao b a Influene e enoulemen u oo u le enoulemen u ao b b b o o o b b π 4π lu aoue noaon maelle φa l a a l R φ l [ φ ] φ [ ] b b b ao 4 o o π o π 4 o π o o π 4 o π o π o [ R ] b a a a a a a 7 Remaue o, o a a π 4π.o a, b.o.o 4π π o a, o o 8

18 Hypohèe : e ouan on éulbé -> -a-b φ a l o o o a φa a a R φ [ φ ] φ [ ] ae b b b l lp l σ a b π ao 4π lu ooue noaon maelle φa a a T R φ [ φ ] φ [ ] b b b oo 9 Epeon généale e flu ooue noaon maelle [ φ ] [ φ ] [ ] [ ] [ ] [ ] T [ I ] [ ] I an le epèe phaé u ao an le epèe phaé u oo oélaon an un epèe ounan e Pak Régme anoe : omme pou la mahne ynhone, on hehe à mplfe le moèle e la mahne. Tou abo, l fau ule un eul epèe pou oue le éuaon n a ule la anfomaon e Pak, [ ] [ ] [ R ], [ ] Poblème: n a eu moèle an eu epèe paé ufféen

19 Ganeu aoue : omme pou la mahne ynhone le ao éan enue, on applue au ganeu aoue une anfomaon e Pak angle Ganeu ooue : Pou e amene an e epèe e Pak, on applue au ganeu ooue une anfomaon e Pak angle R - b b a a φ V R I Tanfomée e Pak u le ganeu u ao [ P ] [ φ _ ] P Tou alul fa, on oben : [ ] [ V ] [ R ][ P ] [ I ] φ R ω φ φ R ω φ φ R _ ao _ b Roaon un angle an le epèe e Pak b a a 4 Tanfomée e Pak u le ganeu u oo φ V R I [ P ] [ φ _ ] oo b Roaon un angle an le même epèe e Pak b [ φ ] [ φ ] [ P ] [ φ _ ] [ P ] [ φ ] _ Tanfomée e Pak u le flu [ ] [ ] [ ] [ ] T [ ] [ ] [ ] [ ]. [ I ] [ ] I [ P ] [ ] I _ [ P ] [ ] I _ Tou alul fa on oben : φ R ωφ φ R ωφ φ R a a 5 Tou alul fa on oben : [ φ _ ] [ φ ] _ [ p] [ p] T [ ] [ ] p p [ p ] [ p ] [ ] [ R ] p [ I ] [ ] _ I _ [ ] R 6

20 En éumé : φ φ R R φ ω φ.. ω φ φ R R R R R R φ φ R R R R R R φ ω φ R R R R ω φ φ.. R R ahne aynhone : alul u ouple n peu manenan pou un égme uelonue, alule le ouple nanané en faan un blan e puane : n oben : p p φ φ φ φ ême e éuaon paaen loue, elle on ben plu mple ue elle ée au ébu e l éue!!! 7 8 ahne aynhone : ommane eoelle ahne aynhone : ommane eoelle aége e ommane pa oenaon u flu on algne le epèe e Pak ae un e eu flu, on annule une ompoane 4 ée pou mplfe l epeon u ouple Epeon ae le flu ooue Epeon ae le flu aoue p φ φ p φ φ ommane à flu ooue oené u l ae e φ φ p u l ae en uaaue φ p φ ommane à flu aoue oené u l ae e φ p φ u l ae en uaaue φ p φ 9 aége la plu ulée : enaon à flu ooue oené u l ae e b y a R R, le ouple een : R p φ n mone e on o ue : ne épen ue e R e manenu onan

21 ahne aynhone : ommane eoelle En égme pemanen : ahne aynhone : ynopue e ommane b y RR a R R n onae ue pa appo à la mahne ynhone le flu aoue ne peu plu êe pepenulae au flu ooue. En effe, l n y a u une oue almenaon pou : agnée la mahne omme le fa l enoulemen nueu une pa la ompoane e l ae Poue u ouple pa la ompoane e l ae ahne ynhone aaeu : BIN : BIBIGRPHIE ommane pefomane plu aée a la mahne e magnéée pa le oo. Il ne fau onôle ue le ouple Rappo puane/mae éleé ahne au p plu éleé aman ou bobnage ooue bague ollee ahne aynhone aaeu : ommane pefomane plu egeane a l fau magnée e onôle le ouple en même emp e e façon népenane Rappo puane/mae mon éleé - enlaon plu mpoane ahne au p le plu ba u mahé Poblé ule e ommane mon pefomane Il n y a pa e bon ho. Tou épen e l applaon enagée e e pefomane aenue. Eleoehnue nuelle. G.égue Eon Teh e o Inouon à la ommane eoelle e mahne aynhone. Pak Bune ou mahne aynhone. * lan unèe. Glle el. 4

LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIXEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE

LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIXEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE LOCALISATION CAMERA/OBJET PAR CORRESPONDANCES POINT 3D-PIEL APPLICATION A LA LOCALISATION D UN ROBOT MOBILE O AIT AIDER, P HOPPENOT e E COLLE CEMIF-LSC,Unesé d Ey Val-d Essonne Eal : oade@efn-eyf Résé

Plus en détail

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes.

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes. Méthodes de atégosaton : éseau aesens naïfs le Aad E-Moton goup Unesté Joseph Foue http://emoton.nalpes.f/aad le.aad@mag.f lan du ous Intéêts éseau aesens naïfs Appentssage de éseau aesens naïfs ésentaton

Plus en détail

,Y e. , Z e ) est supposée être en C, centre optique de la lentille (point nodal du plan principal objet pour un système optique)

,Y e. , Z e ) est supposée être en C, centre optique de la lentille (point nodal du plan principal objet pour un système optique) PROJECTION DE L'ESPACE TRIDIMENSIONNEL L'espae éel es de naue idimensionnelle, alos que les ouils usuels de fomaion d'une image son bidimensionnels. La pojeion es la fonion de passage du 3D au 2D. L'image

Plus en détail

A l aise dans mon parking!

A l aise dans mon parking! A ae dan mon pakng! Gude d uaon de voe pakng Voe accè au pakng Pou accéde à voe pakng, vou dpoez d'un badge* qu commande ouveue de poa e poe d enée Nou vou emeon évenueemen une vgnee adhéve à coe u voe

Plus en détail

Exercices sur le mouvement rectiligne uniformément accéléré (MRUA) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique

Exercices sur le mouvement rectiligne uniformément accéléré (MRUA) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique De : No : Goupe : Réul : / 90 Execce u le oueen eclgne unoéen ccéléé (MRUA) Module 3 : De phénoène écnque Objec enl 3 : L cnéque. Voc le gphque de l poon en oncon du ep d un oble. / ) Quel é le déplceen

Plus en détail

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur Des syllables avec r ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ra re ri ro ru ré rê rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ru ar ro ir Des syllables

Plus en détail

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire UFM Préparaon APT Géne lerque Amplfaon néare à Transsor polare Sruure énérale d un ru d amplfaon : Snal à amplfer (as neau) X X Amplfaeur are (Hau neau) Soure de pussane (Fourne par ) X amplfaon ne onerne

Plus en détail

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012 École de Technologe Supéeue Pa : Fancs Boudeau, ÉcThé Révson : Aïda Ouangaoua INF35 Taval Paque # Remse le 6 ocobe 0 Inaon à la pogammaon en géne mécanque Taval ndvduel. Objecfs - Mee en applcaon des noons

Plus en détail

6.2.4 Composantes fortement connexes

6.2.4 Composantes fortement connexes 6.2.4 Compoane foemen connee Dan cee o-ecion, no allon no inéee a calcl de compoane foemen connee.commençon pa défini le compoane foemen connee. Définiion Soi G = (S, A) n gaphe oiené (pa focémen acclie).

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Chapitre 3.1c La nature ondulatoire de la lumière : interférence en deux dimensions

Chapitre 3.1c La nature ondulatoire de la lumière : interférence en deux dimensions Chape 3.c La naue ondulaoe de la lumèe : neféence en deux dmenon L neféence L neféence e la upepoon de deux onde de même longueu d onde. Loque la upepoon addonne complèemen, on d que l neféence e conucve.

Plus en détail

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction.

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction. hemogaphe faouge e coduco vese : esmao d ue souce sufacue de chauffage pa duco Aboubaca OUAAA, Des MAILLE, Mchel GADECK, Mchel LEBOUCHE Objecf : - fluece composo flude flude dus # eau du éseau efodsseme

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

Phonologie - Lecture Fiche 1. syllabes avec. Atelier. son (l) 1. Écris la syllabe. 2. Relie à la bonne syllabe.

Phonologie - Lecture Fiche 1. syllabes avec. Atelier. son (l) 1. Écris la syllabe. 2. Relie à la bonne syllabe. Phonologie - Lecture Fiche 1 1. Écris la son (l) 2. Relie à la bonne lo lé la le lu li Phonologie - Lecture Fiche 2 1. Entoure la bonne son (l) 2. Écris la syllabe à la bonne place. lo la le li le lu la

Plus en détail

Richard Lagrange Directeur du Centre national des arts plastiques

Richard Lagrange Directeur du Centre national des arts plastiques -è é. é é, é ôé É é é.,, é é é é.,, -ê à é, é é é ç éé. é éé ç œ,, é - É. é 2010. ç é,. é éé é 2012 é é éé éê é. é é é. = // é,. 38. 13/10/11, 24/11/11 î è é ç, é é., é é é à î é à î, é à è. é à,, ç, -à-.,.,

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

Gestion des Stocks et File d'attente

Gestion des Stocks et File d'attente Geson des oks e Fle d'aene Guy Aé TANONKOU ndusal Engneeng & oue ene NRA-Loane le du auly, Bâ.A GM 5745 Mez ede Fane hone offe : 33 3 87 54 7 97 Eal : anonkou@loa.f / anonkou@asal-sene.og Table des aèes.

Plus en détail

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n CONTRAT AVEC LES PARTENAIRES DE DISTRIBUTION INDIRECTS v. EM EA. 0 4.2 5.2 0 0 7 Afin d e v o u s e n r e g i s t r e r a u p r è s d e Ci s c o c o m m e p a r t e n a i r e d e d i s t r i b u t i o

Plus en détail

Hacheur série. 1. Présentation. 2. Principe de fonctionnement. Le hacheur est un convertisseur statique continu-continu. Symbole synoptique :

Hacheur série. 1. Présentation. 2. Principe de fonctionnement. Le hacheur est un convertisseur statique continu-continu. Symbole synoptique : Termnale STI hacheur sére Hacheur sére. Présenaon e hacheur es un conersseur saque connu-connu Symbole synopque : Tenson connue fxe Tenson connue réglable Ou plus exacemen : enson oujours de même sgne,

Plus en détail

Analyse de l adaptation des glissements dans un système de poutres circulaires en contact avec frottement

Analyse de l adaptation des glissements dans un système de poutres circulaires en contact avec frottement nalyse e l aaaon es lsseens ans n sysèe e oes laes en ona ae foeen. non.. yen ehos Déaeen Méane es es 788 Monny Le eonnex ane nolas.anon@ehos.f Laboaoe e Méane es oles 7649 Eole Polyehne 98 Palasea ane

Plus en détail

Circuits linéaires en régime transitoire

Circuits linéaires en régime transitoire MPSI - Élecrocnée I - rcs lnéares en régme ransore page 1/8 rcs lnéares en régme ransore 1 ondons nales e conné On va éder ce se passe enre enre dex régmes conns = régme ransore. es granders élecres ne

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des à 18, 19 20 2013 UN UU l C Cèl C Cl â-d P Pl P-l-Pl P-- é - -l-- -C ---C ---l --- -Nl-- ll l. 5 é à lé é l'é 3 l : Cl Zl, l',, l' l, Cl q, l' éâ. l, l lé é à, l ' l. l : ll l q l é ll l q l l. U ll q è

Plus en détail

est proportionnel à B, lui même proportionnel au courant i. On a donc

est proportionnel à B, lui même proportionnel au courant i. On a donc INDUCTION ÉLCTROMGNÉTIQU DNS UN CIRCUIT FIX INDUCTION ÉLCTROMGNÉTIQU DNS UN CIRCUIT FIX : CS D NUMNN I Descipion des cicuis dans le cade de l RQS 1 ) Inducances popes e inducances muuelles de cicuis filifomes

Plus en détail

Chapitre 6 Dynamique de la particule II

Chapitre 6 Dynamique de la particule II Chapte 6 Dnaque de la patule II Queton : # Pae qu l et ontaent en hute lbe ve la Tee. # Le fotteent tatque n et pa aez élevé pou anten la pèe en plae. Dè qu elle e et en ouveent, le oeffent de fotteent

Plus en détail

PROPAGATION DES ONDES SONORES DANS LES FLUIDES. I. L approximation acoustique. L équation de propagation. 1 ) Le cadre de l étude.

PROPAGATION DES ONDES SONORES DANS LES FLUIDES. I. L approximation acoustique. L équation de propagation. 1 ) Le cadre de l étude. ONDE ACOUTIQUE DAN LE FLUIDE () PROPAGATION DE ONDE ONORE DAN LE FLUIDE I L aoimaion aousique L équaion de oagaion ) Le ade de l éude Les effes de la esaneu ou les auses d amoissemen (isosié, ) ne son

Plus en détail

Sciences Industrielles de l Ingénieur Chapitre 8 «cinématique» CINEMATIQUE

Sciences Industrielles de l Ingénieur Chapitre 8 «cinématique» CINEMATIQUE Sciences Inusielles e l Ingénieu Chapie 8 «cinémaique» CINEMATIQE Compéences aenues : Au eme e ce cous e es eecices qui l accompagnen vous eve connaîe : La éivaion vecoielle e la noaion à uilise. Difféenes

Plus en détail

Et la lumière fut. Ebola et Nativité. Noël %& "' #" ( ") " l%"é#* ) %#' n+ ' ) %ll' #n, & #" m%& #" -Â

Et la lumière fut. Ebola et Nativité. Noël %& ' # ( )  l%é#* ) %#' n+ ' ) %ll' #n, & # m%& # -Â Noël 2014 Et la lumière fut, +' & "#+ " n& #l" #n) %"#+ ' #N, ël * ) ' #( %' ) #1 Â, ( l" m' #&, n#" 1 1 ' l 1,)Â #(, n"' m1 l' Â #l' #+ %3 %n#m, + èl', +' & "#l" #!, %' #+ " n& #l" #& %m1 l%( %"é ( +'

Plus en détail

AUTO INDUCTION ET BOBINES

AUTO INDUCTION ET BOBINES AUT INDUCTIN T BBINS I ) Inducon ) Mse en évdence du phénomène d'nducon e phénomène d nducon es l apparon d un couran élecrque à l néreur d un crcu ne comporan pas de généraeur. N S orsqu'on déplace un

Plus en détail

dirigeable Norge esl arrivé à Oslo

dirigeable Norge esl arrivé à Oslo K NN D D D GN Q 8 f! z D Y-D ÉD Q f x Q N QG N é w ff ê H é x w5 è f é è f ç é f é éé é é x é x é x è x é x f Q f f f è f G - ê f é ê é x xé é é û x Q Q é ô é N féé Géé é è é é f x é f û é é ê # é è é

Plus en détail

Commande de la machine asynchrone par la cascade hyposynchrone à base des logiciels SIMPLORER et MATLAB

Commande de la machine asynchrone par la cascade hyposynchrone à base des logiciels SIMPLORER et MATLAB REPBLIQE ALGERIENNE DEMOCRATIQE ET POPLAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SPPERIER ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQE NIVERSITE DE SETIF FACLTÉ DE TECHNOLOGIE DEPARTEMENT D ELECTROTECHNIQE MEMOIRE Péené Pou

Plus en détail

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig L ho fê o cocé vc u ouvu l o ll ouuv u fl u. Aujou hu, l ou obu u ouvll fo ov focoll ou u o ulo ou écué. Af éo ux bo cl, l ch vo élg. L éloo fê o FAKRO b u l cl, f u hbo lu lu cofobl écué. L ho fê o cocé

Plus en détail

Modernisation de la délivrance des cartes d identité

Modernisation de la délivrance des cartes d identité Moo évc c é L éfcu ou-éfcu o cou éo o É. E vv ujou hu u éfo ju : «éfcu ouv gééo» (PPNG). Pou éo ux coy ux jux uxqu y f fc, o è écué, u o ov ê é. E ou, xcc c o o ê fé, ou ug co ou g u vc ubc. S cv c vu

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

Livret de promotion. Master Ingénierie éditoriale et communication. Année 2012-2013

Livret de promotion. Master Ingénierie éditoriale et communication. Année 2012-2013 Le e Mae Iéee éae e a ée 2012-2013 Faç Gee Pée e UCP qeqe... L UCP e aeae à Ce-Pe, aqee 10% e éa e e e aeae, à ù a ee aae éèe à 5 %. P e ée e UCP, Faç Gee, ee aaé eqe a a eee e éabee e a a é e éqe. ee,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014 RORT NNUL XRI - IDNTITÉ D L'OITION..R. Inqez c-essos les mofcaons appoées à l'ené e l'assocaon pa appo à l'execce pécéen oe e l'assocaon Nom aesse Téléphone oel OUI NON (aye la menon nle) s o? oel GIM

Plus en détail

PARAMETRE HYBRIDES DU TRANSISTOR BIPOLAIRE. Emetteur commun Base commune Collecteur commun. c bb' = '

PARAMETRE HYBRIDES DU TRANSISTOR BIPOLAIRE. Emetteur commun Base commune Collecteur commun. c bb' = ' PAAMETE HYIDES DU TANSISTO IPOLAIE Emttu ommun a ommun olltu ommun bb' ( β bb' bb β b. bb' α β β ' ( bb' ' β bb ( ( β β ( β α β α β α bb' b bb' α bb' bb' b α bb' b bb' ( β ( β ( β ( β ( β β β alu typqu

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

ron chon ton lon fon bon

ron chon ton lon fon bon SON 23 Le gaphie copexe o o Moieu O e e ez o da u ao. Su e gazo, deux coo è gouo gigoe de oo. «Laiez-ou oe da oe ao e ou ou o de oo!» e caééo Tu e di da o ez. L de o ez, c e o ; pè de o ez, c e o. o o

Plus en détail

Washington constate le repli irakien, mais poursuit le déploiement armé dans le Golfe

Washington constate le repli irakien, mais poursuit le déploiement armé dans le Golfe è è - q è q q ç q / è ï q q ï - è è q ê q ê ï ù : ô è è q z q û ( ) q z ( ) q q è z q ô è ( ) è è q q è ( ) - q ( ) û q q z è - z q - èq z - : q q q è q q ï è q - q ï Q q q -- È - Q - q q ê - q q ê --

Plus en détail

TD2 Ener3 Exercices : hacheurs

TD2 Ener3 Exercices : hacheurs Exercces : hacheurs 1 217-218 Hacheur quare quadrans Une machne à couran connu es almenée par le conversseur don le schéma es représené cdessous. Les ordres d'ouverures e de fermeures des nerrupeurs commandés

Plus en détail

L aventure du Métro VAL

L aventure du Métro VAL S a aè Rb Gaba maqé a m aba aaé a ma q a gx a mé a é q mé : a a a éé. À a gm a bé à a aî a Ué a ga b a m q à. Bga : Naa 15 ma 1926 à Pa. è a mé é à a Sb mmé aa P P G 1948 mè m aax a Réa Magéq Néa. I a

Plus en détail

La lecture et l écriture chez les garçons... de A à Z.

La lecture et l écriture chez les garçons... de A à Z. a u éu hz gaçon... d à Z. hh-aon auè d gaçon d mux déaoé nag nag ommn ad gaçon n u n éu? om-ndu d un hh-aon oaoa ué u un éod d nq an auè d gaçon d mux déaoé édaon Ma-hn oy oodnaon Mona oa d a hh d éauaon,

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 3Stech Série d exercices N 8 Moteur pas à pas Page 1 /10

Laboratoire génie électrique 3Stech Série d exercices N 8 Moteur pas à pas Page 1 /10 Laboraore géne élecrque ech ére d exercces Moeur pas à pas Page /0 Exercce Un moeur pas à pas à aman permanen ayan les caracérsques suvanes : phases au saor, deux pôles au roor, sa commuaon es bdreconnelle

Plus en détail

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules hapte.5a Le chap électque généé pa pluseus patcules Le chap électque généé pa pluseus chages fxes Le odule de chap électque d une chage ponctuelle est adal, popotonnel à la chage électque et neseent popotonnel

Plus en détail

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps Moueent d'une patiule hagée dans un hap agnétique indépendant du teps iblio: Pee elat Gaing Magnétise Into expéientale: Dispositif: On obsee une déiation du faseau d'életons losqu'il aie ae une itesse

Plus en détail

MANUAL/ELEC UE WE R L

MANUAL/ELEC UE WE R L EPACEMENT FO 80 78-86 EPACEMENT FO 80 86-91 441-1120-D 6 5.80 '78-'84 43T 441-1107- D-EM D D: 893-941-030 893-941-029 6 5.80 '86-'91 43T H4 H4/W5W MANUA/EEC 441-1128-D- E EH 6 3.2 '84-'86 441-1505- UE

Plus en détail

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS S : C éé é, ù u. S j 2 C évé ju 3 S u 4 Ex éu u éu 5 S vé éuè 6. é. u é L x é éé 7 M u ju uxu é 8 M v éu ju u é 9 L é ù vu 10 L vé éuv 11

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

Jeunesse et Sports ; Direction de l'administration ; Sous-Direction Personnel, Affaires Générales (1972)

Jeunesse et Sports ; Direction de l'administration ; Sous-Direction Personnel, Affaires Générales (1972) Jeunesse et Sports ; Direction de l'administration ; Sous-Direction Personnel, Affaires Générales (1972) Répertoire (19770252/1-19770252/197) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1977 1 https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/ir/fran_ir_016644

Plus en détail

Eléments de dynamique des structures Illustrations à l aide de CAST3M

Eléments de dynamique des structures Illustrations à l aide de CAST3M Eléme de dyamqe de ce. Combece Sepembe 6 Eléme de dyamqe de ce Illao à l ade de CAS3. Combece Sepembe 6 Eléme de dyamqe de ce. Combece Sepembe 6 able de maèe. Iodco...6. Syème à degé de lbeé...8.. appel

Plus en détail

GESTION DES PROCESSUS, DES RISQUES et SCI. dans les établissements de santé

GESTION DES PROCESSUS, DES RISQUES et SCI. dans les établissements de santé GESTION DES PROCESSUS, DES RISQUES e SCI dan le éablemen de ané afn d algner le proeu à la von managérale, de rendre l mprobable angble e de maîrer l mpa de rque. ave le 08/2015 Sommare Généralé : SMI-Manager

Plus en détail

Dynamique des véhicules. Outil d aide à la simulation des accidents routiers.

Dynamique des véhicules. Outil d aide à la simulation des accidents routiers. ème Congrè França de Méanque Bordeau, 6 au août Dnamque de éhule. Outl d ade à la mulaton de adent router. K. MECHALIKH a, M. HADDAD b a. Inttut Natonal de Crmnaltque et de Crmnologe (INCC), Alger, Algére.

Plus en détail

Politique monétaire: Le choix des instruments I

Politique monétaire: Le choix des instruments I Polqe onéare: Le ox des nsrens I Le odèle IS-LM spposa ne nerenon dree de la banqe enrale sr la asse onéare. En reane, le odèle Noea Kenésen se foalse sr le ax d nérê oe oen d nerenon (la asse onéare es

Plus en détail

PREMIERE PARTIE CALCUL FINANCIER

PREMIERE PARTIE CALCUL FINANCIER PREMIERE PRTIE LUL FINNIER Lo EH lcl fce e cel hpe : lgèbe fcèe HPITRE LGEBRE FINNIERE oe 0. Rppel. Iéê ple e éê copoé. Tx d éê eel e é 3. e d é coe 4. e d é ble 5. Opéo de pê Lo EH lcl fce e cel hpe :

Plus en détail

CH.3 PROBLÈME DE FLOTS

CH.3 PROBLÈME DE FLOTS H.3 PROLÈME E FLOTS 3.1 Le réeaux de ranpor 3.2 Le flo maximum e la coupe minimum 3.3 L'algorihme de Ford e Fulkeron 3. Quelque applicaion Opi-comb ch 3 1 3.1 Le réeaux de ranpor Réeau de ranpor : graphe

Plus en détail

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de :

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de : I N T R O D U C T I O N E x c e le s t u n l o g i c i e l m u l t i f o n c t i o n s i n t é g r a n t u np tu ai bs ls ea un r taé u n g e s t i o n n ad i re e b a s e d e d o n n é e saé u n g r a

Plus en détail

LA PRESSE, MONTREAL, MERCREDI 25 JUILLET 1979

LA PRESSE, MONTREAL, MERCREDI 25 JUILLET 1979 «Qé é é è é q Qé f f f è $ q k f é q «Qé é é é fè «é é è é? é f f é û éé q ( û éé é ) Qé é éé éq éé q «««q f é q «é é é q f fç éf é «f é ff é fé é é é éé é ê «è f é «ù éé é qé «q q qéé è é f q è éq é é

Plus en détail

TABLEAU DE SURVEILLANCE

TABLEAU DE SURVEILLANCE Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement Lycée - Collège des Creusets, Sion Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen Kollegium Creusets, Sitten

Plus en détail

Cours de Mécanique des Milieux Continus

Cours de Mécanique des Milieux Continus As e Mées Paseh Cene d'nsegnemen e de Rehehe de CLUNY Cos de Méanqe des Mle Conns Année solae 4 5 Mhel MAYA maya@lny.ensam.f www.mmaya.f As e Mées Paseh Cene d'nsegnemen e de Rehehe de CLUNY Ce os es en

Plus en détail

[ VO ] en vert et la demi-droite [ LE ) en bleu. Exercice p 151, n 1 :

[ VO ] en vert et la demi-droite [ LE ) en bleu. Exercice p 151, n 1 : Exercice p 151, n 1 : 1) Placer trois points I, J et K non alignés, puis : a) tracer la droite passant par les points I et K ; b) tracer le segment d extrémités J et I ; c) tracer la demi-droite d origine

Plus en détail

Le modèle linéaire général simple à deux variables

Le modèle linéaire général simple à deux variables L3 Mahémaique e Saisique Les esimaeurs des MCO M Le modèle liéaire gééral simple à deu variables Iroduio géérale U modèle es ue représeaio simplifiée, mais la plus ehausive possible, d ue eié éoomique

Plus en détail

mise en stage AS Page 1

mise en stage AS Page 1 No éno RS S S S R. R. n g S 205 206 Sg 5 /0 u / Sg 2 23/ u 20/2 Sg 3 u 28/02 Sg 4 2/03 u 7/04 Sg 5 02 u 29/05 u Sg oonn 6/06 u 03/07 2 3 4 5 6 7 R Sn NIGNY B NIGNY Ib RU on UURIER nn UQUIER E ZOUGGH k

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Barbie ingénieure informaticienne (oui, je peux!)

Barbie ingénieure informaticienne (oui, je peux!) Babe ngéneue nfomacenne (ou, je peux!) pub cc as she owo d{ pub cs a cvo dma n ( S ng[ ]a gs ){ S ys em. ou. p n n ( " He o,wo d" ) ; } } em x edby Cas eyf es e www. cas eyf es e. com T h snoncomme c a

Plus en détail

CORRIGÉ PARTIE I I. FIBRES OPTIQUES ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE

CORRIGÉ PARTIE I I. FIBRES OPTIQUES ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Corrgé CORRIGÉ PARTIE I I FIBRES OPTIQUES ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE IA IA IA Los de Sell-Desares Los de la réfleo ère lo : le rayo de e le rayo réfléh so oeus das le pla d dee ème lo : le rayo réfléh es symérque

Plus en détail

Diversité des espèces

Diversité des espèces L bé "T " plè V bé? Dp pp l é l y pè 38 ll é l D pè p ll! L H H p T ll pè 18 ll pè éé é à j. S PEQENIVITEVXMIHIWZIVXqFVqWIXHIWTPERXIWk¾IVW E qxq MHIRXM½qI GIVXEMRW KVSTIW FEGXqVMIW EPKIW...) p. D pl l

Plus en détail

Propagation. Gain d Antenne. Propagation par onde de sol. Relation entre le gain d antenne et la surface effective de l antenne

Propagation. Gain d Antenne. Propagation par onde de sol. Relation entre le gain d antenne et la surface effective de l antenne Popagaion Gain d Anenne Relaion ene le gain d anenne e la suae eeive de l anenne 4πA G λ e 4π Ae G gain A e suae eeive équene de poeuse viesse de la lumièe 3 8 m/s λ longueu d onde de la poeuse Popagaion

Plus en détail

RD-EM LD HEAD LAMP R L PCS 6.21CFT R L A:20PCS 2.12CFT U:20PCS 2.08CFT

RD-EM LD HEAD LAMP R L PCS 6.21CFT R L A:20PCS 2.12CFT U:20PCS 2.08CFT EPACEMENT FO EPACEMENT FO EPACEMENT FO 80 78-86 80 86-91 80 91-94 441-1120-D 6 5.80 '78-'84 43T 441-1107- D-EM D D: 893941030 893941029 6 5.80 '86-'91 43T 441-1131- D D -E 0301075612 0301075611 6 6.21

Plus en détail

Le Crédit Clermontois

Le Crédit Clermontois ( 2 ( è ô V ) O N U è U NUON D VN ÉD œ ( x y 94 x 922 ) y DU U Y -D -D O Q V N 927 U D D 928 üx F V ($ è / U 7 2 N 00 0 x 2 N è 0 N & ÉUÉ ND OON É D É VO N N FN ONNUN YOUOV Ê ÉVOQUÉ NÉ UOUD U UX D N -

Plus en détail

applications et compléments : nappes de courant et discontinuité de B calcul des coefficients L et M; calcul de moments magnétiques

applications et compléments : nappes de courant et discontinuité de B calcul des coefficients L et M; calcul de moments magnétiques applcaton et complément : nappe de couant et dcontnuté de calcul de coeffcent L et M; calcul de moment magnétque (on touea c le pncpau éultat de calcul déeloppé en cou et en taau dgé) 1. denté de couant

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

Sltaw issigass-sisd. a v e n a is cl* à

Sltaw issigass-sisd. a v e n a is cl* à ë B7 b b W N N F ND EE E g N W N N F ED 6 5 g b g ô g $ 6 7 7 7 Qê b b g g q ô 5 g 55 $777 E g q g b b z g g b g ê W P q $ $6 g g $557 P $ g ê b g $ 5 q g g P F ç $ W b ) q b D g $ g E ê D q b g g g W

Plus en détail

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès.

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès. Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles Enoncer le théorème de Thalès Les droites ( BA ) et ( ZI ) sont sécantes en R, et les droites ( AI ) et ( BZ

Plus en détail

(lue les vrais. lèvent! Avez-vous une idée du nombre de patients. Une étude sur le diabète et les maladies coronariennes page C3. < ikqi i:ni sot.

(lue les vrais. lèvent! Avez-vous une idée du nombre de patients. Une étude sur le diabète et les maladies coronariennes page C3. < ikqi i:ni sot. h è ( z- q h ô q hhèq q q è : ê è q ô ô h h q q ( h ) ) hô - ê ô hz : h q h - q ( ô) hq q hh hô - - h q q è q q h qq h è h h ô ( è ) q ô q h h ê : h h q è! h q q q q q! z! qè q è q q è q è q ( ) q è h

Plus en détail

L art de recevoir depuis 1988

L art de recevoir depuis 1988 L art de recevoir depuis 1988 E X P LOR E Z LE S M I LLE E T U NE F AC E T T E S D E LA G A ST R O N O M I E E N D É C O U V R ANT M AÎ T R E & C H E F T R AI T EU R S, SY N O NY M E D E R AF F I NEM E

Plus en détail

Les composants électroniques de commutation

Les composants électroniques de commutation Les omposans éleroniques e ommuaion hapire L TRANSSTOR POLAR Sommaire 1 GNRALTS... 24 2 OMMUTATON DU TRANSSTOR POLAR NPN... 25 2.1 RAPPLS... 25 2.2 LS PHASS D'UN TRANSSTOR A LA OMMUTATON... 25 2.2.1 Transisor

Plus en détail

Modélisation des systèmes électroniques de puissance à commande MLI

Modélisation des systèmes électroniques de puissance à commande MLI Moéon e yèe éecone e nce à cone Acon x conneen oe yncone à n enen Fnc be Son G nveé coe e ovn Done con e convee Enîneen cne à con conn Hce Cge écne Enîneen cne éece ée ée ée eee One e enon Cge écne Éoenne

Plus en détail

Machine à courant continu

Machine à courant continu Machne à courant contnu Introducton - Régme trantore d une machne à courant contnu Ceux relat à la me en œure amorçage tablté Fonctonnement perturbé araton bruue de la tenon d almentaton araton de couple

Plus en détail

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON 1 P LA N 2 Le s d if f é r e n t s m é la n g e s L h is t o ir e d e la p lo n g é e t e k Le s a v a n t a g e s e t le s lim it e s d u t

Plus en détail

Maladie(s), environnement(s) et société

Maladie(s), environnement(s) et société Maladie(s), environnement(s) et société Anne Bargès To cite this version: Anne Bargès. Maladie(s), environnement(s) et société. INEE 2012. 2012. HAL Id: hal-00862471 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00862471

Plus en détail

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES L e A L E P H G I T A R R E N Q U A R T E T T s e c o m p o s e d ' A n d r é s H e r n á n d e z A l b a, T i l l m a n n R e i n b e c k, W o l f g a n g S e h r i n g e r e t C h r i s t i a n W e r

Plus en détail

Tu écris la lettre. Lecture. Tu écris la lettre

Tu écris la lettre. Lecture. Tu écris la lettre a Tu écris la lettre a. Lecture 0a le papa un ananas le p p un n n s. i Tu écris la lettre i. une fille un canari une f lle un canar o Tu écris la lettre o. la moto un cochon la m t un c chon. u Tu écris

Plus en détail

! "# " $ % &' % & % $# $ % (! % ( % $ $ $ ) * + # +,-,- -. -

! #  $ % &' % & % $# $ % (! % ( % $ $ $ ) * + # +,-,- -. - !"#$%&'$#%(!$$$ )* +#,--. /" ""01$$#"& $$#"%2!$&"#3%#"#45 +!2 +# 6$2 # $ %& $ % % 2 #"% 1% 7!4!! "% $%2 % # % $#8 7%9 $ $# 7!9!1%!%&%%&:#%; 7%

Plus en détail

Chapitre 4.9 La conservation du moment cinétique

Chapitre 4.9 La conservation du moment cinétique Chap 4.9 a consvaon du momn cnéqu Momn cnéqu d un pacul slon l a momn cnéqu d un pacul msu la quané d mouvmn dans l plan qu s n oaon auou d un pon d éénc. modul du momn cnéqu s égal à la dsanc dans l plan

Plus en détail

Caractérisation de cellules solaires

Caractérisation de cellules solaires Caraérisaion de ellules solaires 1. Sruure e prinipe de fonionnemen d une ellule solaire [1] 1.1 Prinipe de fonionnemen Une ellule solaire es un omposan éleronique qui onverie la lumière du soleil en éleriié.

Plus en détail

Avril Soraya D'EDUCATION

Avril Soraya D'EDUCATION 2 E q èg? Sy : "J'x, j'pp p b, j b m x éè " Ahf : "J h 'é, é, mm p." Rh : "J gè b éè." M : "J f pg à, j pm." M O : "J m'p éè p h 'é épm. L'pè m, j' éè à f P3." Dp mb mp z? Fk : "J èg p 14 m." Sy : "J p

Plus en détail

BANQUE NATIONALE. N otre banque nationale. 7/i. Zi 4. /Æ à. W m M i i 10. W f w f f l. mm. ' ê â f/m jt» i W J / f f t. y / Y ZJ/Â / f/êv/i r» l J.

BANQUE NATIONALE. N otre banque nationale. 7/i. Zi 4. /Æ à. W m M i i 10. W f w f f l. mm. ' ê â f/m jt» i W J / f f t. y / Y ZJ/ / f/êv/i r» l J. _ ê â j j # W jt W j î Æ jj Æ W } " êv Y  z Wâ W w ( w # ë â F ë W Y T w S L 9 W 2 " E ï k x ü D E W W Æ v Wj E  z  z v F À OTQE W  # g L Y F h 6 L 2L NQE NTONLE N oe bnque none W W â W jâ ÿ Æ É w

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS - - - - - - - - - - - - - D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. - - - - - - - - - A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S

Plus en détail

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA f 2006 F / 2006 f 2006/08/18 U f $80000 / 80 000 $ 4 / f f x U f $80000 / 80 000 $ U f $40000 / 40 000 $ 2 / f f : f $60000 / 60 000 $ 3 / O : f $40000 / 40 000 $ 2 / f f f $40000 / 40 000 $ 2 / (1945-2004)

Plus en détail

World Wide Web (WWW) F o r m a t i o n A R S

World Wide Web (WWW) F o r m a t i o n A R S Wld Wde Web (WWW) 1 Cbus Cé: Clude Gss (UEC) Mdfcs: Bed Tuy, J.P Guhe (UEC) 2000 : ébse Vuhe (CC) 2 Objecfs du Web bussee d'u pje du CEN e Ms 1989. Espce d'f es -de f- ép. Idefe les dcues de èe uque. ysèe

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

Répondre aux difficultés des élèves Expérimentation lecture

Répondre aux difficultés des élèves Expérimentation lecture Répondre aux difficultés des élèves Expérimentation lecture Frédérique Mirgalet Conseillère pédagogique Février 2011 La question du code Questions posées au cours d un entretien avec Catherine Billard,

Plus en détail

Tous les emballages en plastique dans le bac jaune! Et toujours le papier, le carton, le métal...

Tous les emballages en plastique dans le bac jaune! Et toujours le papier, le carton, le métal... T pq j! j pp,, é... ... p 3 éè... p 4/5 C OO j hé, 21 éh éf... p 6/7 éh... p 8 éh,, p 1 j 2016 pé q éé féé à T Chp-- f é p. C h q éé ép. éh éé é é p p ê f q é péé p é p f. p 1 j 2017 é éh é p T. C h j

Plus en détail

CORRECTION DES EXERCICES DE MECANIQUE

CORRECTION DES EXERCICES DE MECANIQUE CORRECTION DES EXERCICES DE MECANIQUE Execice : système : bae AB Bilan des foces : Poids P : P = m g = 5 N Tension du essot : T T = k. l = k. (l lo) = 0 (0,43 0,8) T = 5 N Réaction de l axe en A : R A

Plus en détail