COLLÈGE DE PRÉZONE. Jeudi 27 mars 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COLLÈGE DE PRÉZONE. Jeudi 27 mars 2014"

Transcription

1 COLLÈG D PÉZON Jeudi 27 mars 2014

2 Ordre du jour Approbation du PV de la réunion du 19/02/2014 apport d avancement Partie A et B Plan zonal opérationnel 2014 Montant de la dotation fédérale Projet d A relatif à la clé de répartition supplétive Comptes 2013 Proposition de budget 2014

3 apport d avancement Partie A (PZOOP 2013) Proaction Prévention Préparation Formation Matériel xécution valuation

4 apport d avancement Partie B (Organisation et processus) Noter au moyen de «+» et «-» les phrases suivantes : La prézone ne fait pas ce qu elle est censée faire Les acteurs politiques ne sont pas suffisamment motivés pour soutenir la réalisation du plan zonal La prézone ignore ce qui ne fonctionne pas bien dans sa communication interne Les collaborateurs ne retrouvent pas les documents dont ils ont besoin Le gestionnaire financier de la zone n est pas suffisamment expert Des payements sont effectués en double Des fraudes sont commises

5 apport d avancement Partie B (Organisation et processus) La prézone ne fait pas ce qu elle est censée faire Les acteurs politiques ne sont pas suffisamment motivés pour soutenir la réalisation du plan zonal La prézone ignore ce qui ne fonctionne pas bien dans sa communication interne Les collaborateurs ne retrouvent pas les documents dont ils ont besoin Le gestionnaire financier de la zone n est pas suffisamment expert Des payements sont effectués en double Des fraudes sont commises

6 Plan Zonal opérationnel 2014 Structure imposée: Description de la prézone (As is) Chaîne de sécurité (To be) Prévision Prévention Préparation Formation Matériel xécution valuation

7 Plan Zonal opérationnel 2014 Structure imposée: Prévision (dispatching, PPI, cartographie) Prévention (èglement, facturation, BCP) Préparation Formation (Plan, exercice, AI, spéc.) Matériel (informatique, inventaires, carburant, O2, casernes, PI, eau) xécution (com,, redéploiement valuation (fiches ) TIMING : Zone 1 er Janvier 2015

8 Plan Zonal opérationnel 2014

9 Dotation fédérale

10 Projet A : Clé de répartion supplétive Di = g1 P1i*+ g2 P2i*+ g3 P3i*+ g4 P4i+ g5 P5i+ g6 P6i D i = la part, en pourcentage, de la commune i dans le financement de la zone ; C i Paulus = Coefficient pondérateur du temps d intervention sur le territoire de la commune i = 1 + (32 t/60) x 10/100, où t est le temps d intervention moyen sur le territoire de la commune i exprimé en secondes en application du principe d aide adéquate la plus rapide. ; P i 1 = la population résidentielle de la commune i ; P i 1 * = (Pi 1 x Ci Paulus ) / (Somme des Pi 1 * de la zone) ; P i 2 = la population active de la commune i ; P i 2 * = (Pi 2 x Ci Paulus ) / (Somme des Pi 2 * de la zone) ; P i 3 = le revenu cadastral de la commune i ; P i 3 * = (Pi 3 x Ci Paulus ) / (Somme des Pi 3 * de la zone) ; 1 Population résidentielle (g1 = 0,60) 2 Population active (g2 = 0,10) 3 evenu cadastral (g3 = 0,10) 4 evenu imposable (g4 = 0,10) 5 isques (g5 = 0,08) 6 Superficie (g6 = 0,02) P i 4 = le rapport du revenu imposable de la commune i sur la somme des revenus imposables des communes de la zone ; P i 5 = le rapport des risques présents sur le territoire de la commune i sur la somme des risques présents sur le territoire des communes de la zone ; P i 6 = le rapport de la superficie de la commune i sur la somme des superficies des communes de la zone.

11 Projet A : Clé de répartion supplétive P i 5 = le rapport des risques présents sur le territoire de la commune i sur la somme des risques présents sur le territoire des communes de la zone ; N A T A B C D F P La valeur de U chaque risque est calculée F en se référant F aux valeurs M O renseignées dans le tableau en annexe A et Aen appliquant la Xformule suivante : D U I S Q U I N P S T V M A T A C N T A U I I T I T C C I O I T L O N O A U B C D N N F Infrastructure Matériel Formation xécution Préparation Prévention Poids Fréquence 1/n 1/n 1/n n n n Les hôpitaux de plus de 30 lits agréés Site Seveso Site Seveso Les installations nucléaires Les aéroports Les tunnels de chemin de fer > 200m Les tunnels routiers > 200m Les ports de mer P

12 Le personnel

13 Finances Comptes 2013 Budget 2014

La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours.

La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours. La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours. Plan I. Introduction générale. II. III. IV. Réglementation et organisation actuelles Structures de travail mises en place. Rapport de la Commission

Plus en détail

Contrôle interne comptable : Cartographie des cycles et des processus comptables et financiers

Contrôle interne comptable : Cartographie des cycles et des processus comptables et financiers Contrôle interne comptable : Cartographie des cycles et des processus comptables et financiers Par circulaire du 1 er juin 2011, le ministre du budget, des comptes publics de la fonction publique et de

Plus en détail

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1

Plan d action ITIE-BF en conformité avec la Norme ITIE 1 Plan d action ITIEBF en conformité avec la Norme ITIE 1 Chaîne des valeurs Contrats et licences Objectifs Contexte Contraintes de capacité 1. Faire connaître les conventions minières et les licences aux

Plus en détail

00 Table des matières (Page 1) TABLE DES MATIÈRES

00 Table des matières (Page 1) TABLE DES MATIÈRES 00 Table des matières (Page 1) TABLE DES MATIÈRES 1000 GESTION ADMINISTRATIVE 2000 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 3000 GESTION DES RESSOURCES FINANCIÈRES 4000 GESTION DES RESSOURCES MATÉRIELLES ET IMMOBILIÈRES

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Bourse Charles Foix édition 2015 Le dossier est à retourner avant le vendredi 24 juillet 2015 à minuit par mail ou par courrier (le cachet faisant foi) à : S I L V E R V A L L E

Plus en détail

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Louise Bradette, Chef de division Michel Denis, Chef de division Myriam Fernet, ingénieure Montréal c est Territoire : 500 km 2 Arrondissements

Plus en détail

Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations

Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations Examens professionnels supérieurs de logisticiennes / logisticiens du 16.10.2014 Annexe 9.6 Description et objectifs de performance des

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Service d encadrement Budget & Contrôle de Gestion. 1 Service d encadrement Budget & Contrôle de Gestion

Service d encadrement Budget & Contrôle de Gestion. 1 Service d encadrement Budget & Contrôle de Gestion Service d encadrement Budget & Contrôle de Gestion 1 Service d encadrement Budget & Contrôle de Gestion Service d encadrement Budget & Contrôle de Gestion 2 1 PRÉSENTATION A. Activités Directie Generaal

Plus en détail

Contrôle interne comptable : Cartographie des cycles et des processus comptables et financiers

Contrôle interne comptable : Cartographie des cycles et des processus comptables et financiers Contrôle interne : Cartographie des cycles et des processus s et financiers 1 Rappel des étapes d élaboration du contrôle interne du CTLes Par circulaire du 1 er juin 2011, le ministre du budget, des comptes

Plus en détail

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Le 22 février 2008 Services de transformation des activités (STA)

Plus en détail

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique République Française ASSEMBLEE SECRETARIAT GENERAL N 32 2005/APS Du 1 er décembre 2005 AMPLIATIONS HC 1 Com Del 1 Gouvernement 1 Congrès 1 APS 40 SGPS 2 Trésorier 1 Directions 11 JONC 1 DELIBERATION relative

Plus en détail

I. Accord obtenu sur un certain nombre de principes de base = note de synthèse.

I. Accord obtenu sur un certain nombre de principes de base = note de synthèse. I. Accord obtenu sur un certain nombre de principes de base = note de synthèse. 1) Le citoyen a droit à l aide adéquate la plus rapide (tant en ce qui conceme le service d incendie qu en ce qui conceme

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

Appel à projets éco-citoyens saint-gillois

Appel à projets éco-citoyens saint-gillois Appel à projets éco-citoyens saint-gillois REGLEMENT ARTICLE 1- ORGANISATEUR La commune de Saint-Gilles, 39 place Van Meenen, 1060 Saint-Gilles représentée par son Collège des Bourgmestre et Echevins.

Plus en détail

Performance opérationnelle des activités de HQ Distribution

Performance opérationnelle des activités de HQ Distribution Performance opérationnelle des activités de HQ Distribution Tableau de bord de la période janvier à décembre 2002........... Déposé à la Régie de l'énergie Avril 2003 1 2 Introduction Ce tableau de bord

Plus en détail

Archivage des données de la mensuration officielle

Archivage des données de la mensuration officielle Archivage des données de la mensuration officielle Explications portant sur le tableau 1. Informations à caractère général Le tableau récapitule l ensemble des documents produits dans la mensuration officielle.

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Ce document décrit le processus mis en œuvre pour les «Entrées/ Sorties de stock».

Ce document décrit le processus mis en œuvre pour les «Entrées/ Sorties de stock». Date, pages concernées, objet de la modification Approbation Fonction, Nom et Visa des responsables Le 16 Février 2005 Emission Initiale Nombre de pages : 6 Directeur Général T. ALLARD Résumé Ce document

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009 OMPI WO/PBC/IM/1/09/6 ORIGINAL : français DATE : 14 mai 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009 AUDIT

Plus en détail

Le programme-cadre de développement des SADA

Le programme-cadre de développement des SADA 4 Le programme-cadre de développement SADA L étude de cas ne saurait être complète sans présenter une méthode d élaboration programmes de développement SADA. Les sections suivantes montrent les étapes

Plus en détail

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet ANNEXE QC-177 Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet EXTENSION DE LA MINE AURIFÈRE CANADIAN MALARTIC ET DÉVIATION DE LA ROUTE 117 À L ENTRÉE EST DE LA VILLE DE MALARTIC PROCESSUS

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SOMMAIRE Nos engagements Qualité 3 L ambition du Groupe Numericable-SFR 4 Notre gouvernance Qualité

Plus en détail

ETUDE DE CAS: L EXPERIENCE DU FONDS ROUTIER EN ZAMBIE

ETUDE DE CAS: L EXPERIENCE DU FONDS ROUTIER EN ZAMBIE ETUDE DE CAS: L EXPERIENCE DU FONDS ROUTIER EN ZAMBIE Objectifs de l'étude de cas N. Gananadha, National Roads Board of Zambia Entre 1987 et 1990, le réseau routier primaire de la Zambie s'est détérioré

Plus en détail

SPORTS-QUÉBEC FORMULAIRE DE DEMANDE PROJET DE COLLECTE DE FONDS

SPORTS-QUÉBEC FORMULAIRE DE DEMANDE PROJET DE COLLECTE DE FONDS SPORTS-QUÉBEC FORMULAIRE DE DEMANDE PROJET DE COLLECTE DE FONDS Section A : Informations générales Organisme Personne-ressource Téléphone Résidence : Bureau : Cellulaire : Courriel Adresse No/rue/appartement

Plus en détail

Procédure Service Financier

Procédure Service Financier 1. Objet & Finalité L objet de cette procédure du est de décrire l organisation des activités permettant de garantir le suivi des états comptables et financiers. Sa finalité du processus est d assurer

Plus en détail

ANNEXE 1 MODALITES LOCALES LIEES AU CONTRAT DE CONCESSION

ANNEXE 1 MODALITES LOCALES LIEES AU CONTRAT DE CONCESSION ANNEXE 1 MODALITES LOCALES LIEES AU CONTRAT DE CONCESSION SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET ARTICLE 2 CARTOGRAPHIE ARTICLE 3 DISPOSITIF DE COMPTAGE ARTICLE 4 NATURE DU GAZ DISTRIBUE ARTICLE 5 CONTROLE DES CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention programme Economie forestière

Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention programme Economie forestière Office des forêts du canton de Berne Circulaire Circ 5.5/1 distribution: - Intranet - Internet Titre Contributions à l établissement de bases de planification et de planifications dans le cadre de la convention

Plus en détail

Synthèse. Contexte. Démarche générale. Elaboration d une liste de critères d évaluation. Méthode d évaluation CONFIDENTIEL NE PAS DIFFUSER

Synthèse. Contexte. Démarche générale. Elaboration d une liste de critères d évaluation. Méthode d évaluation CONFIDENTIEL NE PAS DIFFUSER www.pwc.fr Evaluation des dossiers de demande d'agrément des éco-organismes de la filière des déchets d équipements électriques et électroniques ménagers (DEEE généralistes et PV) pour la période 2015-2020

Plus en détail

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif 5 Quelques chif hiffr fres «clés» Les effectifs ectifs de l Etat au 31 décembre e 2013 7 467 193 4 825 473 159 80 37 24 Administration générale Education nationale (dont 3826 enseignants) Economie Finances

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012»

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Objectifs Aider les athlètes d élites désignés par leurs CNO respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXème Olympiade à Londres 2012,

Plus en détail

Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise. Plan stratégique ou plan d affaires?

Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise. Plan stratégique ou plan d affaires? Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise Plan stratégique ou plan d affaires? Un contexte MODERNISATION DE LA GESTION PUBLIQUE Allégement réglementaire Loi sur l administration

Plus en détail

SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE, FIABILITÉ ET QUALITÉ DU SERVICE ÉLECTRIQUE ET SÉCURITÉ DU PUBLIC

SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE, FIABILITÉ ET QUALITÉ DU SERVICE ÉLECTRIQUE ET SÉCURITÉ DU PUBLIC Rapport annuel au 31 décembre 2001 SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE, FIABILITÉ ET QUALITÉ DU SERVICE ÉLECTRIQUE ET SÉCURITÉ DU PUBLIC Original 2002-10-15 HQD-2, Document 4 Page 1 de 3 Rapport annuel au 31

Plus en détail

SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES

SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES 1/5 SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES PARTIE A: Inventaire des risques et des mesures de prévention existantes 1. Données de l entreprise Nom : Adresse : Téléphone:

Plus en détail

Cahier des Charges. Toutes formations confondues, l établissement accueille en simultané 450 étudiants par an.

Cahier des Charges. Toutes formations confondues, l établissement accueille en simultané 450 étudiants par an. Marché pour l accompagnement de la mise en place d une démarche qualité visant à la certification ISO 9001 du service de formation continue de l ENGEES Cahier des Charges Date de publication : 11 mars

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise en cas d activation du plan de délestage. Rôles de la structure fédérale de crise et des autorités locales

Organisation de la gestion de crise en cas d activation du plan de délestage. Rôles de la structure fédérale de crise et des autorités locales Organisation de la gestion de crise en cas d activation du plan de délestage Rôles de la structure fédérale de crise et des autorités locales Version août 2015 1. UNE GESTION DE CRISE COLLECTIVE ET COORDONNEE

Plus en détail

Point 3 à l ordre du jour

Point 3 à l ordre du jour FC-71 Vendredi 20 mars 2015 : 15h00 17h30 Bureaux de l OIE 71, avenue Louis-Casaï 1216 Cointrin Point 3 à l ordre du jour UTILISATION DU COMPTE «DEPENSES EXTRAORDINAIRES» EN 2014 Pour information FC /

Plus en détail

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010 Bilan de l'étude du CRAIM sur les meilleures pratiques observées pour la concertation locale en gestion des risques industriels majeurs - L'expérience des CMMI. Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A LA REALISATION D ETUDES ET D'ASSISTANCE TECHNIQUE ET ARCHITECTURALE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L HABITAT SOCIAL EN MILIEU RURAL

CONVENTION RELATIVE A LA REALISATION D ETUDES ET D'ASSISTANCE TECHNIQUE ET ARCHITECTURALE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L HABITAT SOCIAL EN MILIEU RURAL CONVENTION RELATIVE A LA REALISATION D ETUDES ET D'ASSISTANCE TECHNIQUE ET ARCHITECTURALE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L HABITAT SOCIAL EN MILIEU RURAL - Vu la loi n 1-93-51 du 22 rabia I 1414(10 septem bre

Plus en détail

Statuts de la Fondation du Cnam

Statuts de la Fondation du Cnam Statuts de la Fondation du Cnam Le conseil d administration du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) a décidé de créer une fondation universitaire et en a approuvé les statuts le 29 juin 2011.

Plus en détail

DOSSIER SORTIE / VOYAGE SCOLAIRE

DOSSIER SORTIE / VOYAGE SCOLAIRE DOSSIER SORTIE / VOYAGE SCOLAIRE Intitulé du projet : Destination : Date du projet : Coordonnateur du projet en France* : Coordonnateur du projet à l étranger* : * Nom, prénom, coordonnées Objectifs pédagogiques

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

M. Jean-Mathieu Poirier, conseiller du village de Havre-aux-Maisons M. Gaétan Richard, conseiller du village de Grande-Entrée

M. Jean-Mathieu Poirier, conseiller du village de Havre-aux-Maisons M. Gaétan Richard, conseiller du village de Grande-Entrée PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine, tenue à la mairie, le 21 janvier 2014 à 19 h 35, sous la présidence du maire Jonathan Lapierre, et à laquelle

Plus en détail

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi N/Réf. : G6 211 033 RÈGLEMENT NO 9 portant sur la gestion financière du Collège Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007 Note : L utilisation

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété U52 GESTION La gestion comprend : - la gestion de copropriété - la gestion locative GESTION DE COPROPRIÉTÉ Cette partie décrit l ensemble des activités confiées à un syndic de copropriété professionnel

Plus en détail

Recette Présentation du processus standard de la recette

Recette Présentation du processus standard de la recette Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Recette Présentation du processus standard de la recette Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 35 au Conseil communal

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 35 au Conseil communal COMMUNE D AVENCHES Municipalité Législature 2011-2016 Préavis municipal n 35 au Conseil communal «Gestion des archives de la commune d Avenches» Approuvé en séance de Municipalité le 27 août 2012 1 Monsieur

Plus en détail

Infor HCM Anael Risques Professionnels. Infor HCM. Infor HCM Anael Risques Professionnels

Infor HCM Anael Risques Professionnels. Infor HCM. Infor HCM Anael Risques Professionnels Infor HCM Infor HCM Anael Risques Professionnels Contexte La législation concernant la prévention des risques professionnels s est largement développée ces dernières années. Les règles générales édictées

Plus en détail

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015 Titre du poste : Responsable de l exploitation des sites Secteurs de responsabilité : 40 Exploitation des sites 44 Aménagement des sites 88 Services essentiels [déneigement]

Plus en détail

PLAN OPERATIONNEL 2011

PLAN OPERATIONNEL 2011 PLAN OPERATIONNEL 2011 Application de l article 2 du Protocole d accord de collaboration ACTION 1 Mission d information et d échanges d expertise Période : fin Janvier début Février Durée : 5 jours ouvrables

Plus en détail

SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE, FIABILITÉ ET QUALITÉ DU SERVICE ÉLECTRIQUE ET SÉCURITÉ DU PUBLIC

SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE, FIABILITÉ ET QUALITÉ DU SERVICE ÉLECTRIQUE ET SÉCURITÉ DU PUBLIC SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE, FIABILITÉ ET QUALITÉ DU SERVICE ÉLECTRIQUE ET SÉCURITÉ DU PUBLIC Révisé : 2005-06-09 Page 1 de 10 1 2 3 4 Le document qui suit, intitulé "Performance opérationnelle des activités

Plus en détail

FORMATION RESPONSABLE DE CHANTIER - GROS OEUVRE

FORMATION RESPONSABLE DE CHANTIER - GROS OEUVRE FORMATION RESPONSABLE DE CHANTIER - GROS OEUVRE OBJECTIF Améliorer l efficacité des Responsables de Chantier en développant des compétences techniques, gestionnaires et relationnelles nécessaires à la

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS CONVENTION ADHÉSION À LA PRESTATION «DOCUMENT UNIQUE» POUR L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE VENDÉE PAR LE CENTRE DE GESTION DANS L ÉLABORATION DE LEUR DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION

Plus en détail

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès.

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès. Note pour les candidatures à l organisation du XXVIe Congrès mondial de la route en 2019 1 Termes de référence 1.1 Cadre d organisation du Congrès Le Congrès mondial de la route est une manifestation dont

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS

Plus en détail

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Association des Directeurs des Services Techniques Départementaux Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Frédéric EVESQUE (CETE de Lyon) Jeudi 28 mai 2009 - Centre de Congrès

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail

Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012

Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012 Délibération n 2012-2 Conseil d administration du 6 mars 2012 Objet : modification du règlement financier de la CNRACL M. Domeizel, Président, rend compte de l exposé suivant : Exposé L article 13-4 du

Plus en détail

Cette Annexe fait intégralement partie du Contrat d accès avec la référence : [ ].

Cette Annexe fait intégralement partie du Contrat d accès avec la référence : [ ]. Annexe 14: Règles entre Elia et le Gestionnaire du Réseau Fermé de Distribution raccordé au Réseau Elia, pour organiser l accèsdes Utilisateurs de ce Réseau Fermé de Distribution Cette Annexe fait intégralement

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud Etude réalisée pour le compte de : VILLE D UCHAUD SOLDATA ACOUSTIC Campus de la Doua 66, bd Niels Bohr - CS 52132-69603 VILLEURBANNE

Plus en détail

RAPPORT DE FORMATION 1/5

RAPPORT DE FORMATION 1/5 1/5 Profession céramiste CFC Personne en formation Entreprise formatrice Semestre 1 2 3 4 5 6 7 8 évaluation A très bien B bien C suffisant D insuffisant Pour faciliter la lecture du document, le masculin

Plus en détail

Plan zonal de sécurité 2014-2017

Plan zonal de sécurité 2014-2017 Plan zonal de sécurité 2014-2017 Zone Vesdre C est une ville plus juste qui rendra la ville plus sûre European Forum for Urban Security, Sécurité, démocratie et villes : Manifeste d Aubervilliers et Saint-Denis

Plus en détail

BaDGE Franche-Comté. Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté

BaDGE Franche-Comté. Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté BaDGE Franche-Comté Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté Contexte : SIG et développement économique Depuis 2004, la Région a un rôle de coordination des

Plus en détail

Coordinateur des Ressources Humaines H/F - Bangui RCA

Coordinateur des Ressources Humaines H/F - Bangui RCA Coordinateur des Ressources Humaines H/F - Bangui RCA L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour

Plus en détail

ÉVALUATION PROFESSIONNELLE

ÉVALUATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES GROUPE Centre de Prestations Partagées Relations sociales et Conditions d Emploi (DRHG/CPP/RSC) C1 INTERNE Paris, le 22/06/2011 APPRÉCIATION INSTRUCTION N 013672 ÉVALUATION

Plus en détail

Sommaire Module 1. 2.1. Annexe 1 : Exemple d exercices pour l apprentissage basé sur les problèmes... 5

Sommaire Module 1. 2.1. Annexe 1 : Exemple d exercices pour l apprentissage basé sur les problèmes... 5 Module 1 Calcul et analyse de coût Sommaire Module 1 1. Module 1 : Calcul et analyse de coûts... 2 1.1. Objectifs... 2 1.2. Exécution... 2 1.3. Contenu... 3 1.4. Evaluation... 4 2. Annexes... 5 2.1. Annexe

Plus en détail

PREMIER PROJET. il y a lieu d apporter certaines modifications au Règlement de zonage numéro 800;

PREMIER PROJET. il y a lieu d apporter certaines modifications au Règlement de zonage numéro 800; PREMIER PROJET MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ LOCALE DU CANTON D ORFORD RÈGLEMENT NUMÉRO 800-14 AMENDANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 800 CONCERNANT LES PROJETS D ENSEMBLE

Plus en détail

Comités Locaux d Information et de Concertation (CLIC)

Comités Locaux d Information et de Concertation (CLIC) Comités Locaux d Information et de Concertation (CLIC) 1 Décret n 2005-82 du 1er février 2005 (J.O. du 4 février 2005) et circulaire du 26 avril 2005 Aire géographique Composition Domaine de compétence

Plus en détail

Patrimoine mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Patrimoine mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine mondial 37 COM WHC-13/37.COM/3A Paris, 18 mars 2013 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION CONCERNANT LA PROTECTION

Plus en détail

Questions réponses projets infrastructures Centre-Village

Questions réponses projets infrastructures Centre-Village Questions réponses projets infrastructures Centre-Village Mise en contexte : Le projet d infrastructures du Centre-Village comprend un réseau d eaux usées et d eau potable qui incluent toutes les conduites,

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement

CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement POUR LA PARTICIPATION DE LE MANS METROPOLE AU FINANCEMENT DES PRÊTS PARTICIPATIFS DE DÉVELOPPEMENT ENTRE : Le Département

Plus en détail

Guide Transactions financières. Ressources financières

Guide Transactions financières. Ressources financières Guide Transactions financières Ressources financières Juillet 2012 TRANSACTIONS FINANCIÈRES Deux registres sont maintenus au système financier, soit le budget et le grand livre. Au budget, on charge les

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE

DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE V6 DEFINITION DE POSTE DU DIRECTEUR GENERAL DE L HÔPITAL DE LA SAINTE FAMILLE BETHLEEM - PALESTINE Proposition de la Direction Internationale de l Ordre de Malte France ******************* Le Directeur

Plus en détail

Politique et gestion des finances municipales. L après Charbonneau

Politique et gestion des finances municipales. L après Charbonneau Politique et gestion des finances municipales L après Charbonneau NOTES BIOGRAPHIQUES Diplômé en sciences politiques, études supérieures en administration publique Adjoint spécial du ministre fédéral de

Plus en détail

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS ANNEXE AU RAPPORT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 24 AVRIL 2007 RELATIVE

Plus en détail

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes C O N S E I L N A T I O N A L D E R E C H E R C H E S C A N A D A Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes V é r i f i c a t i o n i n t e r n e, C N R C N O V E M B R E 2011

Plus en détail

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC M. Poehler Abstract Un des mandats de la division ST est la réalisation de travaux de génie civil pour la construction, la rénovation et l adaptation

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

Directives quant à la disposition de biens

Directives quant à la disposition de biens TITRE : Directives quant à la disposition de biens NO : 5 Adoption par la Direction générale : Date : 11 juin 2014 Révision : Date : ARTICLE 1 -OBJET En lien avec la Politique sur la protection de l environnement

Plus en détail

Centre International de Recherche et de Développement

Centre International de Recherche et de Développement Centre International de Recherche et de Développement Publication UNGANA766 CIDR Tous droits de reproduction réservés Présentation méthodologique pour le calcul des cotisations dans les mutuelles de santé

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

PROJET EXCEL. Sujet : Elaboration d un programme complet

PROJET EXCEL. Sujet : Elaboration d un programme complet UNIVERSITE CHOUAIB DOUKKALI Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Année universitaire 2013/2014 Matière : Informatique Enseignant : M.RMILI PROJET EXCEL Sujet : Elaboration d un programme complet

Plus en détail

Activités société. Présentation de HEINEN :

Activités société. Présentation de HEINEN : Activités société Présentation de HEINEN : Rue derrière l Eau, 11 B-4960 MALMEDY Tél. : 080/34.84.80 Fax : 080/33.08.11 Email : info@heinen.be www.heinen.be - Société anonyme de 27 personnes, située à

Plus en détail

Ordre du jour provisoire

Ordre du jour provisoire CONSEIL EXÉCUTIF EB138/1 Cent trente-huitième session 16 octobre 2015 Genève, 25-30 janvier 2016 Ordre du jour provisoire 1. Ouverture de la session et adoption de l ordre du jour Documents EB138/1 et

Plus en détail

REUNION ATEE AUDIT ENERGETIQUE Contexte normatif Intervention Paule Nusa Afnor Lyon

REUNION ATEE AUDIT ENERGETIQUE Contexte normatif Intervention Paule Nusa Afnor Lyon REUNION ATEE AUDIT ENERGETIQUE Contexte normatif Intervention Paule Nusa Afnor Lyon Paule NUSA Ingénieur action régionale Afnor LYON Déléguée régionale ATEE. Conseillère Energie pour la promotion ISO 50001

Plus en détail

janvier VENTES BRUT ANNÉE PASSÉE: $

janvier VENTES BRUT ANNÉE PASSÉE: $ Prévisions annuelles janvier VENTES BRUT ANNÉE PASSÉE: $ DÉPENSES RÉCURRENTES ÉVÈNEMENTS PRÉVUS DATE DESCRIPTION COÛTS JE VISE: REVENUS PRÉVUS janvier PRÉVISION REVENU BRUT: $ ATTEINT? OUI NON NOTES: $

Plus en détail

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f).

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f). ANNEXE 1 : Appel à candidats Extrait des délibérations des Conseils de zone des 26 octobre et 14 décembre 2015 ayant pour objet : PROCEDURE DE RECRUTEMENT DU PERSONNEL DU CADRE DE BASE. ZONE DE SECOURS

Plus en détail

Documents de gestion

Documents de gestion Mise à jour le 2 juin 2014 Commission scolaire du Lac-Abitibi Services des ressources humaines Documents de gestion TITRE DU DOCUMENT ARTICLE DE LOI NUMÉRO RÉVISION Actes d établissement des écoles et

Plus en détail

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES POSTES

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES POSTES DESCRIPTION DES POSTES Une des premières choses à faire en gestion des ressources humaines est de déterminer les tâches, les qualifications et les habiletés requises pour exercer une fonction au sein de

Plus en détail