UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE. Procédure 2014 d intervention auprès des entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE. Procédure 2014 d intervention auprès des entreprises"

Transcription

1 UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE Procédure 2014 d intervention auprès des entreprises 1 OBJECTIFS Permettre aux entreprises de réaliser des investissements dans une démarche globale et structurée comprenant leur montée en compétence et visant à réduire et maîtriser les consommations énergétiques, les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées. Les actions qui améliorent aussi leur compétitivité seront en faveur : 1. de l'efficacité énergétique (procédés industriels, flux logistiques...) et sa gestion ; 2. des économies d'énergies ; 3. du management de l'énergie ; 4. de la substitution des énergies fossiles par les énergies renouvelables 2 LES DIFFERENTS FACONS DE SOLLICITER LE FREE Les entreprises peuvent bénéficier, pour des investissements portant sur l utilisation rationnelle de l énergie (utilisation rationnelle de l énergie = économies d énergie + efficacité énergétique + énergies renouvelables), d une aide financière du Fonds Régional d Excellence Environnementale Poitou-Charentes (FREE) sous réserve du respect des règles d encadrement en matière d aide financière, de leur rentabilité économique et du non cumul avec les certificats d économies d énergie (CEE). Une étude préalable devra justifier des gains d énergie et en GES. Les opérations faisant l objet d une fiche standard CEE seront orientées prioritairement vers ce dispositif. La procédure détaillée ci-après concerne les deux premiers domaines de l utilisation rationnelle de l énergie (économies d énergie et efficacité énergétique) Conditionnalités de l aide : Le soutien financier est conditionné : 1. à la réalisation d une étude préalable d aide à la décision, 2. à un niveau de performance pour chaque solution technique retenue 3. à la mise en œuvre en interne ou avec l appui de structure(s) extérieure(s) à la montée en compétence de l entreprise sur le management de l énergie. Pour cette dernière, elle peut être engagée avant, pendant ou après la décision de réaliser les travaux et elle peut prendre différentes formes : Accompagnement pour les petites entreprises par une structure externe sur le management de l énergie (exemple : chargés de mission des Chambres de Commerce et d'industrie...) ; Management de l énergie avec un référent interne.

2 Ces deux possibilités peuvent trouver leur aboutissement dans l obtention de la certification ISO Des formations seront proposées aux entreprises pour leur permettre d acquérir les bases nécessaires à la mise en place d un management de l énergie. Une animation des référents énergie des entreprises bénéficiaires d un soutien financier du FREE pourra être mise en place avec l appui des chargés de missions des CCI et du (des) CRITT. Rappel : - La loi N du 16 juillet 2013 dans son article 40, chapitre III section 1, prévoit que les entreprises dont les caractéristiques seront définies par décret en Conseil d État, sont tenues de réaliser un audit énergétique au plus tard le 5 décembre Cet audit devra être renouveler tous les quatre ans. Les entreprises qui mettent en œuvre un système de management de l énergie certifié par un organisme de certification accrédité sont exemptées de ces obligations si ce système de certification prévoit un audit. - La fiche standard Certificats d économies d énergie opération n IND-SE-01 : Système de management de l énergie (SME) permet : Niveau 1 : certificat en cours de validité «management de l énergie» validé par un organisme de certification. Dans ce cas ; le gain CUMAC de la solution retenu selon la fiche standard correspondante est multiplié par 1,5. Les exigences minimums sur le contenu du management sont formulées dans la fiche CEE n IND-SE-01. Cette bonification est valable jusqu au 1 er juillet Niveau 2 : l entreprise est titulaire d un certificat ISO en cours de validité. Dans ce cas ; le gain CUMAC de la solution retenue selon la fiche standard correspondante est multiplié par Les différentes possibilités pour le dépôt de dossier La sollicitation du FREE par les entreprises pourra se faire dans le cadre d une opération collective ou individuelle. Pour déposer un dossier de demande de subvention pour un investissement (économies d énergie et/ou d efficacité énergétique), deux options sont possibles. a) L'entreprise est engagée dans une démarche de management de l'énergie L'entreprise : a désigné un référent énergie qui suivra une formation, si besoin, sur la maîtrise et/ou le management de l'énergie ; mettra en place un système de management de l'énergie (s il n existe pas) qui pourra se concrétiser, si l'entreprise le souhaite, par l'obtention de la certification selon la Norme ISO (dispositif en adéquation avec la loi du 16 juillet 2013 et les incitations du dispositif CEE) ;

3 réalisera un bilan à un an des économies d'énergies réalisées de la ou les solutions techniques mises en œuvre ; Rappel : en outre le dépôt de la demande de subvention est conditionnée à : La réalisation d une étude préalable (qui peut être un pré-diagnostic réalisé par un chargé de mission CCI ou CRITT ou un bureau d'études, une étude de faisabilité ou un audit énergétique réalisé par un bureau d'études) ; Le programme d investissement soit en corrélation avec les conclusions de l'étude ci-dessus., Ce schéma de dépôt de dossier d aide à l investissement devrait être privilégié compte tenu de l incitation prévue par le dispositif des CEE et la réglementation sur la réalisation d un audit énergétique pour certaines entreprises à partir du 5 décembre La certification selon la norme ISO ne sera pas exigée lors du versement de la subvention attribuée pour les investissements objet du dépôt de dossier. Néanmoins, il est précisé qu'un soutien financier à la certification est proposé aux entreprises dans le cadre du FREE b) L'entreprise dépose un dossier de demande de subvention d aide à l investissement mais ne dispose pas d un management de l énergie. Elle prend l'engagement de la mise en place d'une démarche de management de l'énergie au moment du dépôt de son dossier de demande de subvention. Pour cela, l'entreprise : Devra désigner un référent énergie qui suivra une formation, si besoin, sur la maîtrise et/ou le management de l'énergie ; Mettra en place un système de management de l'énergie qui pourra se concrétiser, si l'entreprise le souhaite, par l'obtention de la certification selon la Norme ISO (dispositif en adéquation avec la loi du 16 juillet 2013 et les incitations du dispositif CEE). La mise en place du système de management devra être effective au moment de la demande du versement du solde des aides à l'investissement ; Réalisera un bilan à un an des économies d'énergies réalisées de la ou les solutions techniques mises en œuvre ; Rappel : en outre le dépôt de la demande de subvention est conditionnée à : La réalisation d une étude préalable (qui peut être un pré-diagnostic réalisé par un chargé de mission CCI ou CRITT ou un bureau d'études, une étude de faisabilité ou un audit énergétique réalisé par un bureau d'études) ; Le programme d investissement soit en corrélation avec les conclusions de l'étude ci-dessus.

4 Dans cette hypothèse le versement de la subvention est conditionné à la mise en place d'une démarche de management de l'énergie. La justification de mise en œuvre de la démarche sera sollicitée pour le versement de l'aide attribuée sur le dossier d'investissement Cumul des aides, autres aides, dispositions réglementaires Les aides attribuées dans le cadre du Fonds Régional d Excellence Environnementale Poitou- Charentes avec part ADEME ne sont pas cumulables avec le dispositif des certificats d économies d énergie. Les solutions énergies renouvelables qui seraient également décidées dans le cadre du programme global d investissement, sont susceptibles de faire l'objet d'un soutien dans le cadre des dispositifs existants du FREE Poitou Charentes ou du Fonds Chaleur géré par l ADEME. Sont exclus tous les investissements visant une mise en conformité avec les textes réglementaires (systèmes d'aspiration des poussières par exemple). Seuls seront pris en compte les projets permettant d'aller au-delà des niveaux réglementaires requis. 3 LES DISPOSITIFS D AIDES MIS A DISPOSITION DES ENTREPRISES PAR LE FREE 3.1 Étude préalable d aide à la décision Le Fonds Régional d excellence Environnementale Poitou-Charentes soutient les études réalisées suivant les cahiers de charges mis à disposition dans le cadre du FREE par un bureau d études indépendant bénéficiant de la qualification OPQIBI correspondante ou la mention «Reconnu Grenelle de l Environnement» lorsqu elle sera opérationnelle. L'étude devra intégrer : les indicateurs et les éléments d'appréciations du dossier portant tant sur les économies énergétiques et financières que sur les gains en matière de gaz à effet de serre évités ; le temps de retour sur investissement hors soutien financier ; des éléments portant sur la reproductibilité de l'opération et son positionnement vis à vis de la directive sur les meilleures technologies disponibles. Le taux de participation du FREE à la réalisation de ces études varie entre 50 et 70 % suivant la taille de l entreprise. Le décret n du 4 décembre 2013 précise les seuils au-delà desquels une personne morale doit réaliser un audit énergétique obligatoire (cf l article 40 de la loi N du 16 juillet 2013). Ces personnes morales ne peuvent pas prétendre à un soutien financier du FREE à partir du 1 er juillet 2014 pour la réalisation de l audit énergétique.

5 Extrait du décret Une entreprise réalise l audit énergétique prévu par l article L du code de l énergie si pour les deux exercices comptables consécutifs précédant la date d obligation d audit : soit son effectif excède 250 personnes ; soit son chiffre d affaires annuel excède 50 millions d euros ou son total de bilan excède 43 millions d euros. Ces audits doivent intervenir avant le 5 décembre L imprimé de demande de subvention est téléchargeable sur le site de la Direction régionale de l ADEME ou sur le site de la Région Poitou Charentes Aide au management de l énergie préalable à la mise en place de la certification ISO Assistance à maîtrise d ouvrage, audit, certification: Pour mémoire, il est rappelé que dans le cadre du FREE un dispositif de soutien à la mise en place de démarche de management de l'énergie et de certification est disponible. Le soutien financier du Fonds Régional d Excellence Environnementale Poitou-Charentes vise à soutenir les démarches d accompagnement dans la mise en place d un système de management de l énergie qui sera validé par un organisme de certification ou à l obtention de la certification ISO Le taux de participation du FREE à l accompagnement varie de 50 à 70 % en fonction de la taille de l entreprise sous réserve d utilisation du cahier des charges correspondant de l ADEME. Dans ce cas, l ADEME et la Région participe à la subvention apportée à l entreprise. Pour les entreprises soumises à l obligation de réalisation d un audit énergétique dans le cadre de la loi N du 16 juillet 2013 dans son article 40, chapitre III section 1, le coût correspondant est retiré de l assiette éligible à la subvention. La certification est également soutenue dans le cadre du Fonds Régional d Excellence Environnementale sur financement Région dans des conditions identiques à celles de l accompagnement : taux variable de 50 à 70 %. Toutefois, l audit blanc prévu dans le référentiel de certification est également intégré dans le cahier des charges (étape 4) de l ADEME. Celui-ci peut à ce titre bénéficier du soutien de l ADEME et la Région dans le cadre du FREE, s il respecte ce cahier des charges. L imprimé de demande de subvention est téléchargeable sur le site de la Direction Régionale de l ADEME ou sur le site de la Région Poitou Charentes. Soutien à la mise en place d un plan de comptage Le comptage est un des outils du management de l énergie dans l entreprise. Il permet notamment :

6 - de mieux connaître les flux d énergie selon les usages ou les équipements afin d'élaborer des actions d'économies d'énergie et de suivre leur évolution. - de suivre l évolution des performances dans le temps et agir en cas de dérapage. - d aider à la réalisation des cahiers des charges concernant l achat de l énergie et de services dans un contexte d ouverture du marché, Le soutien financier à la mise en place d un plan de comptage dans le cadre du FREE se fait dans les conditions suivantes : Seuls, sont pris en compte les appareils de comptage préconisé dans le rapport d audit énergétique. Taux : jusqu à 20 à 40 % suivant la taille de l entreprise (petite, moyenne, grande entreprise). L assiette de calcul de la subvention est plafonnée à 5 % de la dépense de la consommation d énergie de l année N-1 au dépôt du dossier de demande de subvention. Cette subvention sera apportée aux 20 premières entreprises qui s engageront dans une démarche de management de l énergie ou dans la certification ISO 50001, par la Région Poitou-Charentes dans le cadre du Fonds Régional d Excellence Environnementale Aide à l investissement Le soutien du FREE à l investissement concerne les solutions techniques visées au paragraphe 2.1 et dans les conditions prévues au paragraphe 2.2. Le taux de participation du FREE varie de 20 à 40% en fonction de la taille de l entreprise et de l'équilibre économique du projet. Ce taux est appliqué sur le surcoût de l opération par rapport à une solution de référence. Le soutien pourra être apporté sous forme de subvention ou d'avance remboursable. L'avance remboursable est la solution privilégiée et sera calculée en équivalent subvention. Le recours à la subvention devra être justifiée au regard de la nature du projet et/ou du statut du porteur de projets (TPE, ETI, PME, Grand groupe). Dans un objectif d'efficience d'utilisation et de contrôle des fonds publics mais également de mesures des gains de compétitivité, les opérations devront présenter : les éléments permettant de chiffrer et d'apprécier le coût de la solution de référence ; les indicateurs et les éléments d'appréciations du dossier portant tant sur les économies énergétiques et financières que sur les gains en matière de gaz à effet de serre évités ; le temps de retour sur investissement hors soutien financier ; une approche intégrée et structurée rattachée à la stratégie de développement conduite par l'entreprise. Il s'agit là de valider que le management de l'énergie fait partie intégrante de la stratégie globale de l'entreprise, notamment via la planification des investissements.

7 une proposition de restitution de l'évaluation et de suivi des performances auprès des salariés, des dirigeants et des partenaires de l'entreprise ; des éléments portant sur la reproductibilité de l'opération et son positionnement vis à vis de la directive sur les meilleures technologies disponibles L imprimé de demande de subvention est téléchargeable sur le site de la Direction Régionale de l ADEME ou sur le site de la Région Poitou Charentes. Sites internet

RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISES SEE 20 mai 2014 - CCI Grand Lille

RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISES SEE 20 mai 2014 - CCI Grand Lille RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISES SEE 20 mai 2014 - CCI Grand Lille Atelier thématique Audit énergétique obligatoire Décret et arrêté Dominique KONIECZNY Apave Nord Ouest Contexte réglementaire (rappel)

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

Audits énergétiques. Journée Technique La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, le jeudi 26 février 2015

Audits énergétiques. Journée Technique La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, le jeudi 26 février 2015 Journée Technique La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, le jeudi 26 février 2015 Patrice GARCIA Délégué Régional -Groupe AFNOR Audits énergétiques Audit énergétique : de quoi parle-t on?

Plus en détail

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Jean-Pierre ROPTIN DREAL Basse-Normandie Division Energie-Air-Climat du 8 septembre 2009 Séminaire Document de stratégie régional du MEEDDM 1

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISE CCI Grand Lille, 20 mai 2014 Atelier «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Transposition de l article 8 de la directive européenne

Plus en détail

Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification

Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification www.entreprenezenlorraine.fr / Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification Source : Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 04/07/2014 Qu'est-ce

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT DE L ENERGIE

LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT DE L ENERGIE LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT DE L ENERGIE Daniel Cappe, Vice président de l ATEE Audit énergétique en entreprise, Pollutec, 05 décembre 2013 Audit énergétique en entreprise Pollutec - 5 décembre 2013

Plus en détail

Commission Développement Durable

Commission Développement Durable Commission Développement Durable Obligation d audit énergétique 1 Origine : Transposition de la directive 2012/27 Article 8 : obligation d audits énergétiques ou de systèmes de management de l énergie

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 2014-2020

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 2014-2020 PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 014-00 AXE 4 : ACCROITRE LA PART DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE MIX ENERGETIQUE POUR UNE PLUS GRANDE INDEPENDANCE ENERGETIQUE DE L ILE ET INCITER A UNE CONSOMMATION

Plus en détail

Audits énergétiques réglementaires

Audits énergétiques réglementaires Audits énergétiques réglementaires Valérie Blanchard DREAL Alsace Service Énergie Climat Logement Aménagement Mars 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Alsace www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Audits Énergétiques. Colloque CCIR CRMA Performance énergétique des Ets - - - 21 octobre 2014 CCIR Rhône-Alpes

Audits Énergétiques. Colloque CCIR CRMA Performance énergétique des Ets - - - 21 octobre 2014 CCIR Rhône-Alpes Colloque CCIR CRMA Performance énergétique des Ets - - - 21 octobre 2014 CCIR Rhône-Alpes Audits Énergétiques Benoît CAILLEAU Chargé de mission Énergie DREAL Rhône-Alpes service REMiPP / unité Climat Air

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

Audits Énergétiques. Conférence OPQIBI / CINOV (POLLUTEC 2014) - - - 2 décembre 2014 Lyon Eurexpo FRANCE

Audits Énergétiques. Conférence OPQIBI / CINOV (POLLUTEC 2014) - - - 2 décembre 2014 Lyon Eurexpo FRANCE Conférence OPQIBI / CINOV (POLLUTEC 2014) - - - 2 décembre 2014 Lyon Eurexpo FRANCE Audits Énergétiques Benoît CAILLEAU Chargé de mission Énergie DREAL Rhône-Alpes service REMiPP / unité Climat Air Énergie

Plus en détail

Audit énergétique et ISO 50001 : Contexte réglementaire

Audit énergétique et ISO 50001 : Contexte réglementaire Audit énergétique et ISO 50001 : Contexte réglementaire Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet Energie

Plus en détail

Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique. obligatoire

Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique. obligatoire Panorama des exigences, normes et dispositifs en lien avec l audit énergétique Colloque ATEE du 20 novembre 2014 Lille Les opportunités de l audit énergétique réglementaire Contact : Julien ADAM, Chargé

Plus en détail

Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014

Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014 Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014 Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relatif à l obligation d audit énergétique Yann MENAGER

Plus en détail

Colloque USINE+ 6 octobre 2015. L audit énergétique en application du code de l énergie

Colloque USINE+ 6 octobre 2015. L audit énergétique en application du code de l énergie Colloque USINE+ 6 octobre 2015 L audit énergétique en application du code de l énergie Laurent CADIOU Direction générale de l énergie et du climat Ministère de l écologie, du développement durable et de

Plus en détail

L audit énergétique obligatoire

L audit énergétique obligatoire 26 juin 2015 Cerema Lille L audit énergétique obligatoire Bruno SARDINHA Division Énergie Climat / DREAL Nord Pas-de-Calais Contexte européen Cadres énergie-climat UE 2020 et 2030 : Émissions de gaz à

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 2014-2020

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 2014-2020 PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 014-00 AXE 4 : ACCROITRE LA PART DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE MIX ENERGETIQUE POUR UNE PLUS GRANDE INDEPENDANCE ENERGETIQUE DE L ILE ET INCITER A UNE CONSOMMATION

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2013. «Accompagner les projets d'investissements des petites et très petites entreprises de production qui souhaitent se développer»

APPEL A PROJETS 2013. «Accompagner les projets d'investissements des petites et très petites entreprises de production qui souhaitent se développer» Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises APPEL A PROJETS 2013 «Accompagner les projets d'investissements des petites et très petites entreprises de production qui souhaitent se développer»

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Pollutec 2013 Atelier ATEE AUDIT ENERGETIQUE EN ENTREPRISE Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Laurent Cadiou DGEC/SCEE Bureau Économies

Plus en détail

Règlement de la subvention «Audit architectural et énergétique partagé»

Règlement de la subvention «Audit architectural et énergétique partagé» Dispositif de soutien à la rénovation BBC des immeubles de logements en copropriétés Règlement de la subvention «Audit architectural et énergétique partagé» 1. Contexte Nantes Métropole s'est fixé comme

Plus en détail

Réunion sur l audit réglementaire énergétique 9 septembre 2014

Réunion sur l audit réglementaire énergétique 9 septembre 2014 Réunion sur l audit réglementaire énergétique 9 septembre 2014 Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relatif à l obligation d audit énergétique La directive 2012/27/UE relative

Plus en détail

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Partageons le succès de nos expériences Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Pascal Lesage Directeur Commercial 06 86 68 85 92 01 41 42 33 95 14 Novembre 2014 5 domaines d intervention

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 2014-2020

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 2014-2020 PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 04-00 AXE 3 : DEVELOPPER L ENGAGEMENT DE MAYOTTE EN FAVEUR DE LA RECHERCHE, L INNOVATION, L EDUCATION A L ENTREPRENEURIAT ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Julie BEELMEON Service énergie climat véhicule Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie 05

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE DES ENTREPRISES: MODALITES D APPLICATION

AUDIT ENERGETIQUE DES ENTREPRISES: MODALITES D APPLICATION N 27 Développement durable n 3 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 3 février 2015 ISSN 1769-4000 L essentiel AUDIT ENERGETIQUE DES ENTREPRISES: MODALITES D APPLICATION En application de la loi

Plus en détail

DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie

DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie Les certificats d'économies d'énergie (CEE) DREAL - Isabelle Le Corguillé CCI Rennes 3 mars 2015 DREAL Bretagne : présentation des certifica

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique

APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique CONTEXTE Les modes de production durables sont aujourd hui indispensables pour maintenir la compétitivité des entreprises en diminuant leur dépendance

Plus en détail

Certificats d économie d énergie (CEE).

Certificats d économie d énergie (CEE). Fiches techniques Mai 2013 - Fiche n 3 Certificats d économie d énergie (CEE). Rédigé par Kévin Pascual CCI Champagne-Ardenne un service CCI CHAMPAGNE ARDENNE QU EST-CE QUE C EST? Les CEE désignent le

Plus en détail

L Audit Énergétique de Qualité: Une clé essentielle pour atteindre les objectifs du Grenelle

L Audit Énergétique de Qualité: Une clé essentielle pour atteindre les objectifs du Grenelle Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France L Audit Énergétique de Qualité: Une clé essentielle pour atteindre les objectifs du Grenelle P LE BORGNE CICF H DESPRETZ ADEME Pourquoi l audit énergétique?

Plus en détail

PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES

PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES FICHE D IDENTIFICATION POUR UNE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Il est rappelé au porteur de projet qu'il est vivement souhaitable voire

Plus en détail

Règlement de la subvention «Mission de Maîtrise d œuvre BBC»

Règlement de la subvention «Mission de Maîtrise d œuvre BBC» Dispositif de soutien à la rénovation BBC des immeubles de logements en copropriété Règlement de la subvention «Mission de Maîtrise d œuvre BBC» 1 Contexte Nantes Métropole s'est fixé comme objectif, en

Plus en détail

Construire un projet de développement durable dans les secteurs de la santé et du médico-social : Accompagnements et outils financiers disponibles

Construire un projet de développement durable dans les secteurs de la santé et du médico-social : Accompagnements et outils financiers disponibles Construire un projet de développement durable dans les secteurs de la santé et du médico-social : Accompagnements et outils financiers disponibles Agences Régions Limousin Maîtrise de Limousin l Environnement

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

Audit énergétique et ISO 50 001 Réponses aux questions posées

Audit énergétique et ISO 50 001 Réponses aux questions posées Audit énergétique et ISO 50 001 Réponses aux questions posées Nota préalable important : les réponses apportées ci-après sont des interprétations basées sur les projets de texte disponibles au 3 juillet

Plus en détail

Crédit d'impôt pour dépense de prospection commerciale

Crédit d'impôt pour dépense de prospection commerciale Crédit d'impôt pour dépense de prospection commerciale PME Informations générales Nom de la mesure Acronyme Code Mesure nationale/mesure communautaire 9.5.3 Nationale Filière concernée Stade de la filière

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : DEVR1427944A Intitulé du texte : arrêté définissant les cahiers des charges des formations relatives à l efficacité énergétique et à l installation d

Plus en détail

Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise. Résultats enquête Energy Time

Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise. Résultats enquête Energy Time Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise Résultats enquête Energy Time 1 Grande enquête Management de l Energie dans l entreprise Le 4 juin prochain, dans le cadre du forum

Plus en détail

Opération collective 2016 123 M Energie

Opération collective 2016 123 M Energie Opération collective 2016 123 M Energie Appel à candidatures Entreprises pour la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie avant le 3 mars 2016 ISO 50001:2011, Systèmes de management

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

Appel à candidatures. «Entreprises et Énergies»

Appel à candidatures. «Entreprises et Énergies» Appel à candidatures «Entreprises et Énergies» 1 CONTEXTE ET ENJEUX Le Conseil Européen a adopté en décembre 2008, le paquet «énergie climat» dit «3 fois 20» à savoir : 20 % d économies d énergie, 20 %

Plus en détail

DOCUP 2000-2006 CADRE D INTERVENTION FEDER

DOCUP 2000-2006 CADRE D INTERVENTION FEDER Page 1 Sous mesure ou volet Mesure Axe Service instructeur Dates agréments CLS A6-05 - Soutien aux TPE A6 - Aides immatérielles et compétences extérieures aux PME et TPE A Soutenir un développement économique

Plus en détail

Conditions Particulières de Certification

Conditions Particulières de Certification Conditions Particulières de Certification RENOVATION ENERGETIQUE Page 1 sur 4 1. Objet et domaine d application du document Le présent document a pour objectif de définir les exigences spécifiques du processus

Plus en détail

AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME

AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME En vue de développer la capacité et la qualité de l hébergement touristique sur le territoire hautmarnais, et d aider à la mise aux normes sécurité et accessibilité des

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique

APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité énergétique - Crédits photos : Roland Bourguet/Jean-Paul HOUDRY/Olivier Perrenoud / Sautier, Région Alsace, Eddy Poitrat, ADEME - Imprimé sur papier recyclé - Juin 2015 APPEL À CANDIDATURES Entreprises et efficacité

Plus en détail

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE Introduction page 2 I - Objectifs du COE page 2 II - Description de la prestation page 2 III - Modalités de réalisation

Plus en détail

La boite à outils du Responsable Energie

La boite à outils du Responsable Energie La boite à outils du Responsable Energie Salon POLLUTEC 5 décembre 2014 Contact : Julien ADAM, Chargé de mission Maitrise de l Energie j.adam@atee.fr Boite à outils du Responsable Energie 1 1. Le Rôle

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Mise en œuvre d un SMEn et bonification CEE

Mise en œuvre d un SMEn et bonification CEE Mise en œuvre d un SMEn et bonification CEE Journée thématique 27 novembre 2013 Florence MORIN ADEME Franche-Comté Le dispositif CEE en France Volume de CEE délivrés: 432 TWh cumac à fin septembre 2013

Plus en détail

L EFFICACITÉ à cœur. Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes 3 mars 2015 AUDIT ENERGETIQUE REGLEMENTAIRE

L EFFICACITÉ à cœur. Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes 3 mars 2015 AUDIT ENERGETIQUE REGLEMENTAIRE L EFFICACITÉ à cœur WWW.UTILITIES-PERFORMANCE.COM -Propriété exclusive de UTILITIES PERFORMANCE. Reproduction interdite sans autorisation. Mars 2015 CCI Rennes 1 Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes

Plus en détail

Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité

Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité Le premier ministre, Sur le rapport du ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie, Vu le code de l énergie,

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS DANS L EFFICACITE ENERGETIQUE DES ENTREPRISES

APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS DANS L EFFICACITE ENERGETIQUE DES ENTREPRISES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS DANS L EFFICACITE ENERGETIQUE DES PREAMBULE Le soutien aux investissements dans l efficacité énergétique des entreprises s inscrit dans un plan d actions,

Plus en détail

Opération EDEL. La maîtrise des coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire. Un partenariat sur l ensemble du département 42

Opération EDEL. La maîtrise des coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire. Un partenariat sur l ensemble du département 42 Opération EDEL Energie Durable dans les Entreprises de la Loire La maîtrise des coûts énergétiques Un partenariat sur l ensemble du département 42 Soutenu par EDEL : Un accompagnement dans la démarche

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES. Version 0.6 06/02/2015

DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES. Version 0.6 06/02/2015 DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES 1 Version 0.6 06/02/2015 2 PARTIE I : DÉCRYPTAGE RÉGLEMENTAIRE Cadre réglementaire et normatif Les entreprises concernées Objectifs

Plus en détail

CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013)

CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013) CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013) Sommaire Bilan de la première période Le cadre législatif et réglementaire de la 2ème période Les principaux changements par rapport

Plus en détail

Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation

Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation LETTRE D INFORMATIONS JURIDIQUES N 48 Le 4 juin 2010 REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation Un décret du 20 mai 2010

Plus en détail

Via Prim Export. Nom Objectif

Via Prim Export. Nom Objectif Via Prim Export La Région des Pays de la Loire apporte un soutien financier aux entreprises dans le cadre de leur participation à un salon ou une mission de prospection commerciale à l étranger Nom Objectif

Plus en détail

PO COOPERATION TERRITORIALE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER

PO COOPERATION TERRITORIALE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER Page 1 Axe 2 : Intégration économique régionale Service instructeur DRRT Dates agréments CLS 04 Décembre 2008 POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT Non X Oui, partiellement Oui, en totalité I.

Plus en détail

25,2 millions d'euros.

25,2 millions d'euros. PREFECTURE DE LA REGION AUVERGNE AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Pour la sélection d'un opérateur financier chargé de la gestion d'un fonds de participation européen régionalisé financé principalement

Plus en détail

Les fiches standardisées CEE et SME ISO 50001

Les fiches standardisées CEE et SME ISO 50001 Les fiches standardisées CEE et SME ISO 50001 Présentation du 27 septembre 2013 à la mairie de Tourcoing par Pascal Dumoulin vice-président de l'atee Nord-Pas-de-Calais 1 Le Club C2E GT Bâtiment GT Industrie

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice

Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice La Norme ISO 14001 : le principe d amélioration continue 6 La Revue de Direction 5 Le contrôle et l action corrective

Plus en détail

COLLOQUE CEEs Ile de la Réunion Table ronde. 9 octobre 2015

COLLOQUE CEEs Ile de la Réunion Table ronde. 9 octobre 2015 COLLOQUE CEEs Ile de la Réunion Table ronde 9 octobre 2015 De la MDE a l efficacité énergétique Le cas de SICABAT Activité principale: Abattage, découpe, transformation et conservation de la viande charcuterie

Plus en détail

Appel à projets «Economies d'énergies et production concertée d'énergies renouvelables»

Appel à projets «Economies d'énergies et production concertée d'énergies renouvelables» Appel à projets «Economies d'énergies et production concertée d'énergies renouvelables» 1 CONTEXTE ET ENJEUX Le Conseil Européen a adopté en 2008, le paquet «énergie climat» dit du «3 fois 20» à savoir:

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE 1 CONTEXTE ACTUEL : Le froid représente une part importante

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover Page 1 Innover en mécanique Page 2 Rencontre Solutions Energie Entreprises Lille le 20 mai 2014 Atelier : «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Eric SENECHAL-CETIM

Plus en détail

ISO 50001 "Systèmes de management de l énergie"

ISO 50001 Systèmes de management de l énergie ISO 50001 "Systèmes de management de l énergie" Une démarche reconnue pour améliorer sa performance énergétique et renforcer sa compétitivité Dans le contexte économique et environnemental actuel, la performance

Plus en détail

Mettre en place un système de management environnemental en entreprise 5 avril 2012

Mettre en place un système de management environnemental en entreprise 5 avril 2012 Mettre en place un système de management environnemental en entreprise 5 avril 2012 Opérations collectives proposées avec le soutien de: en partenariat avec: Programme de la réunion 1) Accueil 2) Contexte,

Plus en détail

Document d introduction Certification Norme ISO 50001

Document d introduction Certification Norme ISO 50001 Document d introduction Certification Norme ISO 50001 28 septembre 2012 Alix JOUENNE CEC - Courtois Energies Conseil 255 Avenue Galilée Parc de la Duranne 13857 Aix-en-Provence Cedex 3 Tel : 04.42.16.60.15

Plus en détail

Les Aides aux Entreprises

Les Aides aux Entreprises Les Aides aux Entreprises COMPRENDRE LES MECANISMES DES AIDES L encadrement des aides publiques aux entreprises voit se cumuler 2 niveaux de réglementation : 1/ la réglementation communautaire (Traité

Plus en détail

Le dispositif des certificats d'économie d'énergie

Le dispositif des certificats d'économie d'énergie Journée technique sur les économies d'énergie Le dispositif des certificats d'économie d'énergie ( DREAL ) C. Auzou du 8 septembre 2009 Séminaire Document de stratégie régional du MEEDDM 1 Les certificats

Plus en détail

AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E C O M P T E D ' A F F E C T A T I O N S P É C I A L E M I S S I O N M I N I S T É R I E L L E P R O J E T S A N N U E L S D E P E R F O R M A N C E S A N N E X E A

Plus en détail

HOTLINE ENERGIE ENTREPRISES

HOTLINE ENERGIE ENTREPRISES HOTLINE ENERGIE ENTREPRISES L essentiel de l information pour traiter de : > L efficacité énergétique de vos bâtiments > La maîtrise de l énergie > Le recours aux énergies renouvelables 0 890 711 224 #

Plus en détail

Credit d impôt pour dépenses de prospection commerciale Présentation du 16/12/13. Crédit d'impôt de prospection commerciale

Credit d impôt pour dépenses de prospection commerciale Présentation du 16/12/13. Crédit d'impôt de prospection commerciale Credit d impôt pour dépenses de prospection Présentation du 16/12/13 1 Les références Loi 2004-1484 du 30/12/2004 C.G.I. article 244 quater H Instruction fiscale du 18/04/2005 2 Objet de la loi Instaurer

Plus en détail

Appel à Projets 2013

Appel à Projets 2013 Appel à Projets 2013 POLE DES ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises REPRISE D ENTREPRISES ARTISANALES ET INDUSTRIELLES NATURE DU DISPOSITIF DIR AAP OBJECTIFS - Financer la

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

Actualité CE. Au service des Comités d Entreprise LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE. utilité. sociale. transparence financière

Actualité CE. Au service des Comités d Entreprise LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE. utilité. sociale. transparence financière LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE sociale utilité & transparence financière Au service des Comités d Entreprise Actualité CE Établissement et certification des comptes annuels des Comités d Entreprise

Plus en détail

Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Cahier des charges

Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Cahier des charges Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Division de la Qualité et de la Sécurité Industrielle Cahier des charges relatif à la sélection des entreprises et organismes

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION FREE 2013 INVESTISSEMENT SOLAIRE THERMIQUE COLLECTIF

DEMANDE DE SUBVENTION FREE 2013 INVESTISSEMENT SOLAIRE THERMIQUE COLLECTIF DEMANDE DE SUBVENTION FREE 2013 INVESTISSEMENT SOLAIRE THERMIQUE COLLECTIF obligatoirement avant la commande des travaux Il est rappelé au porteur de projet qu'il est vivement souhaitable voire indispensable

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : PRMX1427006D Intitulé du texte : Décret relatif aux modalités d organisation des délibérations à distance des instances administratives à caractère collégial

Plus en détail

Certificats d économies d énergie

Certificats d économies d énergie Certificats d économies d énergie Le dispositif des certificats d'économies d'énergie (CEE), créé par les articles 14 à 17 de la loi n 2005-781 du 13 juillet 2005 de programme fixant les orientations de

Plus en détail

PRO HÉLIO Commission technique. Jeudi 24 mars 2011 Epernay

PRO HÉLIO Commission technique. Jeudi 24 mars 2011 Epernay PRO HÉLIO Commission technique Jeudi 24 mars 2011 Epernay Les certificats d'économies d'énergie (CEE) Grenelle de l'environnement Rappel des objectifs en matière d'économie d'énergie Les CEE Objectifs

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE Cadre réservé Cadre réservé Code dossier DOSSIER DE DEMANDE D AIDE dans le cadre d un projet d action individuelle : développement des entreprises régionales à l international Contrat d'accompagnement

Plus en détail

Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables

Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables *** Appel à projets en direction des établissements bancaires : le prêt «Energies renouvelables en Poitou-Charentes»

Plus en détail

DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE»

DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE» DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE» CADRE D INTERVENTION POUR L AIDE A L INVESTISSEMENT Avec le dispositif «Collectivités lauréates», la Région accompagne les communes qui le souhaitent

Plus en détail

Régime cadre exempté de notification N X64/2008 relatif aux aides à la formation

Régime cadre exempté de notification N X64/2008 relatif aux aides à la formation Régime cadre exempté de notification N X64/2008 relatif aux aides à la formation Les autorités françaises ont informé la Commission de la mise en œuvre du présent régime cadre relatif aux aides à la formation

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

Webinar BUREAU VERITAS Audit énergétique et ISO 50001 : l'amélioration pérenne de votre efficacité énergétique

Webinar BUREAU VERITAS Audit énergétique et ISO 50001 : l'amélioration pérenne de votre efficacité énergétique Webinar BUREAU VERITAS Audit énergétique et ISO 50001 : l'amélioration pérenne de votre efficacité énergétique 3 juillet 2014 Frédéric DUPASQUIER - Responsable métiers performance HSE Marie MYCZKOWSKI

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs -

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs - Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises - Panorama des mesures et dispositifs - Brigitte LOUBET Adjointe au Chef du Service Energie, Climat, Véhicules Direction Régionale

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014 :

APPEL A PROJETS 2014 : APPEL A PROJETS 2014 : ASSAINISSEMENT ET ENERGIE REDUIRE L IMPACT ENERGETIQUE DES SYSTEMES D ASSAINISSEMENT DOMESTIQUES RÈGLEMENT Date d ouverture de l appel à projet : 20 janvier 2014 Date limite d envoi

Plus en détail

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Les consommations d énergie en entreprise, introduction Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Plan de l intervention 1) Contexte et enjeux des économies d énergie 2) Rappel sur les aides financières aux entreprises

Plus en détail