Société Industrielle Laitière du Léon (SILL)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Société Industrielle Laitière du Léon (SILL)"

Transcription

1 Retour d expérience sur la démarche ISO Société Industrielle Laitière du Léon (SILL) 1

2 Plan Introduction - Présentation de l entreprise 1) Historique / motivations 2) Méthode de déploiement 3) Résultats, bénéfices de la démarche 4) Perspectives Questions 2

3 Introduction Présentation de l entreprise Produits laitiers : - Beurre - Crème - Fromage fondu - Poudre de lait Jus de fruits Potages Baby food Société industrielle Laitière du Léon 8 sites de production dont 6 en Bretagne : 3

4 1) Historique du projet / motivations Pré-diagnostic énergétique Début construction système iso Audit de certification Audit de suivi 2012 Mars 2014 Août 2014 Juin 2015 Motivations : Maîtrise accrue des consommations d énergies Contexte réglementaire : obligation d audit énergétique à partir de décembre 2015 Bonification des CEE 4

5 PLAN Politique énergétique & objectifs Axée dans un premier temps sur amélioration de la connaissance de nos usages énergétiques Revue énergétique Appui pré-diagnostic énergétique effectué en 2012 Définition des Usages Energétiques Significatifs Consommations de référence Indicateurs de Performance Energétique Veille réglementaire 5

6 PLAN Définition de plans d actions Techniques : issus du pré-diagnostic Variateurs de vitesse sur gros ventilateurs tour de séchage OCP (IND UT 02 variation de vitesse, IND UT 16 HP flottante, IND UT 17 récupération de chaleur sur le froid) Brûleur micro-modulant sur chaudière (IND UT 05) Compresseur à vis exempt d huile + sécheur à adsorption à régénération par récupération d énergie de compression Actions sur l éclairage : détecteurs de présence, LED Liés aux non-conformités Suggestions d amélioration Actions déclenchées suite aux audits 6

7 DO Mise en place d une équipe dédiée à l énergie Gestion du système de management des énergies (ISO ) R = Responsable / Réalisateur S = Support C = Consulté I = Informé ISO Communication en externe C C I I C Commerce, marketing 7 Maîtrise opérationnelle : planification / réalisation des QUOI 4.2 / 4.3 Responsabilité Soutenir le SME et en améliorer l'efficacité en de la direction / Politique permanence : politique, équipe, objectifs, mise à énergétique disposition des ressources, revues de management 4.4 Planification énergétique 4.5 Mise en œuvre et fonctionnement Veille réglementaire Revue énergétique, suivi des consommations énergétiques et des facteurs influents, UES, potentiels d'amélioration Définition des objectifs et cibles Passer en revue l'avancement des plans d'actions et les mettre à jour, fixer des délais Définition des besoins en formation Sensibilisation : mise à jour des affichages, sensibilisation terrain Communication : mise à jour des affichages sur la PE et le SME Communication : processus de remontée d'améliorations (boîtes, relais) Direction Responsable énergie environnement Responsable maintenance & travaux neufs QUI Responsable qualité Coordinatrice énergies Relais énergies maintenance Relais énergies production Support R S C C S Au quotidien I R I I R Bimestrielle I R C I R I I I R C C R I I FREQUENCE Revue de processus trimestrielle Annuelle (revue de management) I R C I R I I Mensuelle I R C C R RH Annuelle R I I R R R R I I R I I Bimestrielle R I I R R R Au quotidien Maîtrise de la documentation R R R Au quotidien activités de maintenance Définir et communiquer les éléments de maîtrise I R I R Au quotidien R R R Mise à jour des affichages bimestrielle, sensibilisation quotidienne Selon politique de communication / événemen Au quotidien (amélioration

8 DO Communication / information de l ensemble du personnel Réunions d information Journal interne Affichages 8

9 Tableau de suivi des énergies DO 9

10 DO Prise en compte de l énergie dans les achats Comparaison coût global et pas seulement coût d achat Prise en compte de la consommation d'énergie sur toute la durée de vie de l'équipement Produits Electricité Air comprimé Vapeur Gaz Total achats + énergies Coût achat Durée Quantité de Quantité de Puissance Coût éléc sur Consommation AC Coût AC sur durée de vie Consommation Coût vapeur Consommati Coût gaz Coût global Coût global par d'exploitation produits produits sur la absorbée durée de vie vapeur durée de vie on gaz durée de vie tonne de prévue de fabriqués / durée de vie prévue produit l'appareil traités en une heure Heures kg tonnes kw Nm3/h kg/h m3/h / tonne #DIV/0! Equipement Equipement #DIV/0! #DIV/0! Calcul de l'économie réalisée avec nouveau compresseur air Coût d'achat Esrtimation Consommatio Consommation volume produit n spécifique électrique AC un an % d'économie sur la consommation électrique pour production AC Gain en euros / an Temps d'amortissement (année) Compresseurs actuels Nouveau compresseur euro HT Wh / Nm3 Nm3 kwh ,9 Coût moyen kwh élec 2013 Conditions d'utilisation du tableau : 0, / kwh Tableau utilisé pour les équipements ayant un impact sur les UES Coût vapeur 35 / tonne 0,035 / kg Coût AC 0, / Nm3 Coût gaz 0, /kwh coefficient de conversion m3 en kwh : 11,4 10

11 Déploiement du comptage CHECK 11

12 CHECK Analyse des consommations Date de Debut 01/02/2015 Vapeur Vapeur Concentrateur Usine du bas Relevé Journalier Vapeur UHT Unité = Tonnes Vapeur Inotec Moyenne par semaine Vapeur Vapeur Vapeur Concentrateur Usine du bas UHT Vapeur Inotec 01/02/ , Du 01/02/ /02/ , Au 08/02/ Sem 5 03/02/ , /02/ , Du 09/02/ /02/ , Au 15/02/ Sem 6 06/02/ , /02/ , Du 16/02/ /02/ , Au 22/02/ Sem 7 09/02/ , /02/ , Du 23/02/ /02/ , Au 01/03/ Sem 8 12/02/ , /02/ , Du 02/03/ /02/ , Au Fin #VALEUR! #VALEUR! #VALEUR! #VALEUR! Sem 9 15/02/ , /02/ , /02/ , s e n 18/02/ , to 19/02/ , n100 e r 20/02/ , u e p 21/02/ , a 80 v Concentrateur e 22/02/ , d re Usine du bas 23/02/ , liè 60 a UHT 24/02/ , rn u Inotec jo 25/02/ , n 26/02/ , tio a m 27/02/ , o 28/02/ , s n o Fin #VALEUR! #VALEUR! #VALEUR! #VALEUR! C 0 Fin #VALEUR! #VALEUR! #VALEUR! #VALEUR! Fin #VALEUR! #VALEUR! #VALEUR! #VALEUR! Jours 12

13 CHECK Analyse des consommations Répartition mensuelle de la consommation Evapoconcentrateur Purge 1 Purge Eau de ville Wanson Forage colline Forage parking Eau chaude Fromage UF usine du haut Bâche 200 M Chaudière NEP Rivière Préparation 2667 Potage Gaz Biomasse par déduction EC condensats Usine du bas Eau ville UB UHT Circuit P obtnu par diff Tour Utilités obtenu par diff Past. Lait NEP camion Eau glacée Atelier Aéro CD1 Aéro CD2 Pousse tank Aéro UHT Atelier Nep SK 1 SK 2 Adoucisseur Autres obtnenu par diff diff cd1 diff cd3 obtnu par diff obtenu par diff sortie UHT Sortie circuit P Sortie usine du bas (cpt) Sortie usine du haut obtenu par diff entrée station

14 CHECK 14

15 ACT Revues de processus Revues de management Actions correctives 15

16 3) Résultats / bénéfices de la démarche Electricité (kwh / t) : - 1,5% Janvier août : - 4% Combustibles (MWh PCI / t) : +8% Janvier août : - 2,4% Eau (m3/t) : -6% Janvier août 2014/2015 : -1,6% Meilleur suivi des consommations énergétiques Implication de l ensemble du personnel 16

17 4) Perspectives Extension de la démarche sur différents sites du groupe Améliorer la communication Diminuer les consommations énergétiques 17

18 Des questions? 18

Le management de l énergie au service de la performance énergétique

Le management de l énergie au service de la performance énergétique Le management de l énergie au service de la performance énergétique Hubert F ORTIN Responsable maintenance et travaux neufs Responsable SMé H ubert.fortin@fr.lnpf.com Lactalis Nestlé Ultra F rais L AVA

Plus en détail

L EFFICACITÉ à cœur. Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes 3 mars 2015 AUDIT ENERGETIQUE REGLEMENTAIRE

L EFFICACITÉ à cœur. Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes 3 mars 2015 AUDIT ENERGETIQUE REGLEMENTAIRE L EFFICACITÉ à cœur WWW.UTILITIES-PERFORMANCE.COM -Propriété exclusive de UTILITIES PERFORMANCE. Reproduction interdite sans autorisation. Mars 2015 CCI Rennes 1 Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes

Plus en détail

Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001

Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001 Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001 Web Conférence organisée par AGRION le 23 mars 2013 Nathalie LAPLAUD SGS ICS Responsable d audit Q S

Plus en détail

SOMMAIRE. REVILLON CHOCOLATIER Le Coteau (42) Analyse comparative production Chaufferie Vapeur

SOMMAIRE. REVILLON CHOCOLATIER Le Coteau (42) Analyse comparative production Chaufferie Vapeur SOMMAIRE 11... IINSSTALLATIIONSS ACTUELLESS... 2 22... PERFORMANCESS ACTUELLESS... 11 22...11. Ennrreeggi iisst trreemeennt tss... 11 22...22. Reennddeemeennt tss eet t vvaal lleeuurrss ccaarraacct téérri

Plus en détail

Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE. 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet

Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE. 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet 1 Ordre du jour La comptabilité énergétique en entreprise - Définition - Objectif / Enjeux

Plus en détail

Management de l énergie en scierie : une approche accessible à tous

Management de l énergie en scierie : une approche accessible à tous Management de l énergie en scierie : une approche accessible à tous Tifenn GUENNEC (FCBA) : tifenn.guennec@fcba.fr SOMMAIRE 1 Le contexte global, normatif et réglementaire 2 Les différentes étapes d un

Plus en détail

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles Martina Kost Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles B4E 80 rue Voltaire BP 17 93121 La Courneuve cedex Joseph Irani www.b4e.fr Tél: 01.48.36.04.10 Fax: 01.48.36.08.65 Réduire

Plus en détail

Présentation du 04 décembre 2014 CONFERENCE POLLUTEC

Présentation du 04 décembre 2014 CONFERENCE POLLUTEC Présentation du 04 décembre 2014 CONFERENCE POLLUTEC Retour d expérience : Exemples concrets de mises en oeuvre de solutions suite à des audits énergétiques dont celui d une Pompe A Chaleur Haute Température

Plus en détail

COLLOQUE CEEs Ile de la Réunion Table ronde. 9 octobre 2015

COLLOQUE CEEs Ile de la Réunion Table ronde. 9 octobre 2015 COLLOQUE CEEs Ile de la Réunion Table ronde 9 octobre 2015 De la MDE a l efficacité énergétique Le cas de SICABAT Activité principale: Abattage, découpe, transformation et conservation de la viande charcuterie

Plus en détail

Audit énergétique des Installations Thermiques Industrielles Pour Ingénieur Exploitant

Audit énergétique des Installations Thermiques Industrielles Pour Ingénieur Exploitant Durée : 5 jours Audit énergétique des Installations Thermiques Industrielles Pour Ingénieur Exploitant Réf : (Energ.01) Montrer aux participants comment procéder à un audit énergétique et le rôle d un

Plus en détail

La norme environnementale ISO 14001

La norme environnementale ISO 14001 La norme environnementale ISO 14001 La norme environnementale ISO 14001 Application à une usine de plats cuisinés : Présentation de l activité : Les produits élaborés crus et surgelés : les viandes farcies,

Plus en détail

Annexe 1. Classes de propreté

Annexe 1. Classes de propreté Annexes Sommaire Annexe 1. Classes de propreté... 3 Annexe 2. Propositions du parking... 4 Annexe 3. Maintenance... 6 Annexe 4. Résumé de l ancien guide maintenance... 9 Annexe 5. Préparation des documents

Plus en détail

Efficacité énergétique dans l industrie Contexte Solutions Energy Class Factory 31 Mars 2015 - Paris

Efficacité énergétique dans l industrie Contexte Solutions Energy Class Factory 31 Mars 2015 - Paris Efficacité énergétique dans l industrie Contexte Solutions Energy Class Factory 31 Mars 2015 - Paris Julien ADAM, Chargé de Mission Maitrise de l énergie - j.adam@atee.fr 1 Maitrise de l énergie dans l

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé.

Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé. Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé. Mercredi 14 octobre 2015, 13 h 35 14 h 20 Espace Congrès: Rio de Janeiro 3 +11 TWh cumac générés depuis 2013 +100

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

Catalogue de formations Coaching énergie

Catalogue de formations Coaching énergie Catalogue de formations Coaching énergie SOMMAIRE Journée de mise en place des indicateurs de suivi...2/7 Formation coaching énergie Type court...3/7 Programme de formation...4/7 Formation coaching énergie

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

Energy Management System & ISO 500001

Energy Management System & ISO 500001 Energy Management System & ISO 500001 Tunis 29 janvier 2013 Expérience Tunisienne dans l Efficacité Energétique dans l Industrie: Politique, Instruments & Réalisations Kawther LIHIDHEB UEEI ANME Plan de

Plus en détail

Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice

Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice La Norme ISO 14001 : le principe d amélioration continue 6 La Revue de Direction 5 Le contrôle et l action corrective

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover Page 1 Innover en mécanique Page 2 Rencontre Solutions Energie Entreprises Lille le 20 mai 2014 Atelier : «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Eric SENECHAL-CETIM

Plus en détail

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 1 - PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. - DESCRIPTION DU SITE. - BILAN DES MESURES DEPUIS

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Colloque ISO 9001: 2015

Colloque ISO 9001: 2015 À la découverte d ISO 9001 Colloque ISO 9001: 2015 Plan de la présentation ISO ISO 9001 Certificats Avantages 7 grands principes Évolution Survol de la norme Questions ISO «International Organisation for

Plus en détail

Babcock Wanson. Bienvenue. L expertise thermique au service de l environnement dans l industrie

Babcock Wanson. Bienvenue. L expertise thermique au service de l environnement dans l industrie Babcock Wanson Bienvenue L expertise thermique au service de l environnement dans l industrie BABCOCK WANSON INTERNATIONAL L expertise thermique au service de l environnement dans l industrie Le Groupe

Plus en détail

Manuel de management intégré

Manuel de management intégré Manuel de management intégré Versions 1 2015 Manuel de management intégré ETT 04/2015 1 Préface Le manuel de management intégré se veut une présentation succincte de notre organisation. Cette organisation

Plus en détail

Pistes d économies en Chaufferies Industrielles

Pistes d économies en Chaufferies Industrielles Mardi 12 mars 2013 Pistes d économies en Chaufferies Industrielles Pascal LEBOIS Ingénieur Conseil Procédés Industriels Pôle Grands Comptes Direction Commerciale - GRTgaz 1 Plan de la présentation Présentation

Plus en détail

Rencontre CCIMP du 26 novembre 2014 Retours d expériences Audits énergétiques PACA avec focus sur les «quick wins»

Rencontre CCIMP du 26 novembre 2014 Retours d expériences Audits énergétiques PACA avec focus sur les «quick wins» Partageons le succès de nos expériences Rencontre CCIMP du 26 novembre 2014 Retours d expériences Audits énergétiques PACA avec focus sur les «quick wins» Didier VINDIMIAN Président de WinErgia Audric

Plus en détail

Opération EDEL. La maîtrise des coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire. Un partenariat sur l ensemble du département 42

Opération EDEL. La maîtrise des coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire. Un partenariat sur l ensemble du département 42 Opération EDEL Energie Durable dans les Entreprises de la Loire La maîtrise des coûts énergétiques Un partenariat sur l ensemble du département 42 Soutenu par EDEL : Un accompagnement dans la démarche

Plus en détail

Performance industrielle. Filière Chimie - Matériaux. 16 octobre 2013 - Centre Pierre MENDES FRANCE

Performance industrielle. Filière Chimie - Matériaux. 16 octobre 2013 - Centre Pierre MENDES FRANCE Performance industrielle Filière Chimie - Matériaux 16 octobre 2013 - Centre Pierre MENDES FRANCE Table ronde n 1 Outils d amélioration de l efficacité énergétique Réduction entre 5% et 22% d énergie selon

Plus en détail

Lundi 9 septembre 2013

Lundi 9 septembre 2013 1 ère Université d Eté Internationale sur les Energies Renouvelables et l Efficacité Energétique (UEI-EnR-Settat) pour Etudiants et Jeunes Chercheurs 09 13 septembre 2013, Université Hassan Premier -Settat

Plus en détail

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Intervenant - Fédération de la Plasturgie et des composites Intervenant - EDF Entreprises Intervenant - ACDI 1 Document : compléter

Plus en détail

Nouvelle Norme ISO 50001: Systèmes de management de l énergie. 26 e congrès de l AQME, 2 mai 2012

Nouvelle Norme ISO 50001: Systèmes de management de l énergie. 26 e congrès de l AQME, 2 mai 2012 Nouvelle Norme ISO 50001: Systèmes de management de l énergie 26 e congrès de l AQME, 2 mai 2012 1 AGENDA Un coup d œil sur ISO 50001 Mise en œuvre de la norme ISO 50001 Bénéfices des systèmes de gestion

Plus en détail

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Partageons le succès de nos expériences Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Pascal Lesage Directeur Commercial 06 86 68 85 92 01 41 42 33 95 14 Novembre 2014 5 domaines d intervention

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement José NAVETEUR (1), Christian BRUSS (2) (1) EDF Département EnerBat - BP 46-77818 Moret-sur-Loing

Plus en détail

AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE. Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions

AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE. Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions 1 L AUDIT ÉNERGÉTIQUE: UNE ÉTAPE PRÉALABLE À LA MISE EN ŒUVRE DE TOUTE DÉMARCHE

Plus en détail

Système de Management de l Energie ISO 50 001. 11 juin 2013 CCIR Nancy Marie-Christine THIERY DORST Energie Effet de serre Industrie ADEME Lorraine

Système de Management de l Energie ISO 50 001. 11 juin 2013 CCIR Nancy Marie-Christine THIERY DORST Energie Effet de serre Industrie ADEME Lorraine Système de Management de l Energie ISO 50 001 11 juin 2013 CCIR Nancy Marie-Christine THIERY DORST Energie Effet de serre Industrie ADEME Lorraine Aide à la décision L aide à la décision: C est pouvoir

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

Système de management de l énergie selon la norme ISO 50001

Système de management de l énergie selon la norme ISO 50001 Système de management de l énergie selon la norme ISO 50001 «Efficience Energétique et Management de l Energie» 18 Octobre 2012 CCI de l Aveyron -RODEZ Denis DAVID Complémentarité dans les métiers du marketing

Plus en détail

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 Retours d expériences d organismes certifiés par AFNOR Certification Étude Certification ISO 50001 Octobre 2014 Trois ans après la publication de la norme

Plus en détail

La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre.

La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre. Contexte / Objectifs La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre. A titre d exemple, pour compenser les émissions

Plus en détail

Energie et IAA Pourquoi et comment économiser?

Energie et IAA Pourquoi et comment économiser? Green morning 11 septembre 2014 Energie et IAA Pourquoi et comment économiser? Panorama des gisements d'économies d'énergies possibles en IAA Olivier GUILLEMOT POLENN www.polenn.com Eléments de contexte

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

Présentation réalisée par ACT Energy. Séminaire organisé par

Présentation réalisée par ACT Energy. Séminaire organisé par Présentation réalisée par ACT Energy F. ZOTTO Ir. électromécanique-énergétique Audits, Consultance, Formation Techniques Spéciales et Energie Séminaire organisé par Copyright ACT Energy 1 /30 Domaine d

Plus en détail

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale Bilan des Emissions de GES Restitution finale 19/11/2012 Agenda Synthèse de la collecte des données Modifications vs. restitution intermédiaire Présentation des résultats actualisés Plan d actions de réduction

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247 Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 Une méthodologie pour des audits énergétiques de qualité dans des secteurs spécifiques Une norme en 5 parties EN 16247-1

Plus en détail

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques Solide, simple, intelligent. Fiabilité accrue de l air comprimé. facilité D ENTRETIEN facilité D ENTRETIEN Les atouts de notre gamme Installation simple - Conception peu

Plus en détail

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés Consultation de sociétés d Expert en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés, pour la réalisation d interventions auprès des PME/PMI dans le cadre du programme CAP ENERGIE Contexte

Plus en détail

Les bâtiments industriels : Agir sur la performance des structures et des équipements

Les bâtiments industriels : Agir sur la performance des structures et des équipements Les bâtiments industriels : Agir sur la performance des structures et des équipements Jacques Buchet Département Technologie en charge des Journées CEREN de l Énergie Emmanuel Coulon Directeur Papeco Adrien

Plus en détail

Achats industriels groupe. 17 mars 2008 Direction des Achats - Patrick Matz 1

Achats industriels groupe. 17 mars 2008 Direction des Achats - Patrick Matz 1 Achats industriels groupe 17 mars 2008 Direction des Achats - Patrick Matz 1 Sommaire 1. PERIMETRE DES ACHATS INDUSTRIELS. 2. SEGMENTATION DES ACHATS (Domaines, familles) 3. VOLUMETRIE ACHAT 2006 / 2007

Plus en détail

Commission Développement Durable

Commission Développement Durable Commission Développement Durable Obligation d audit énergétique 1 Origine : Transposition de la directive 2012/27 Article 8 : obligation d audits énergétiques ou de systèmes de management de l énergie

Plus en détail

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r)

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) 1. Description de la personne morale (PM) concernée Raison sociale : ZF Systèmes de directions Nacam SAS Code NAF : 2932Z

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT DE L ENERGIE

LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT DE L ENERGIE LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT DE L ENERGIE Daniel Cappe, Vice président de l ATEE Audit énergétique en entreprise, Pollutec, 05 décembre 2013 Audit énergétique en entreprise Pollutec - 5 décembre 2013

Plus en détail

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Olivier Palardy - Chambre d Agriculture de Vendée Sources: Ferme Expérimentale de Derval Institut de l élevage Deux gros consommateurs!!! Répartition

Plus en détail

Le Système de Management de l Energie ISO 50001

Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Opérateur international de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences : Normalisation Edition de solutions et services d information Evaluation

Plus en détail

Certification Environnementale «ISO 14001» Retour d expérience sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien.

Certification Environnementale «ISO 14001» Retour d expérience sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien. Certification Environnementale «ISO 14001» sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien. Sommaire I - La Norme ISO 14001 : grands principes II - Présentation de la société III - Les résultats

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités?

Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités? Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités? Relations avec des Ingénieries pour mise en œuvre d une partie du plan de développement

Plus en détail

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets La récupération de chaleur fatale, une source d énergie compétitive pour l industrie et les collectivités Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets Daniel CAPPE - Vice-président

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL.

Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL. Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL. Pierre Lefrancois, B.ing., consultant en gestion d énergie. Plan de la présentation La commission

Plus en détail

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Préparez-vous en toute sérénité! «Management de la qualité en recherche clinique à l hôpital» 19 novembre 2015 Programme Panorama des normes ISO 9001:2015 (et

Plus en détail

Le management de l énergie et l ISO 50001

Le management de l énergie et l ISO 50001 Le management de l énergie et l ISO 50001 Retour d expérience de la certification 22 février 2013 Colloque ATEE Sommaire 1 2 Champ et périmètre de certification Pourquoi une certification ISO 50001? 3

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE Jacques Haushalter Responsable Commercial France et Suisse, Correspondant pour la Belgique francophone Wärtsilä France sas - Power 1 rue de la Fonderie BP1210

Plus en détail

Contenu de la norme ISO 50001-2011

Contenu de la norme ISO 50001-2011 Contenu de la norme ISO 50001-2011 22 novembre 2011 Virginie BUCHHEIT Luxcontrol 1, av. des Terres Rouges BP 349 L-4004 Esch/Alzette Tel : +352 54 77 11 281 Fax : +352 54 77 11 266 www.luxcontrol.com Email:

Plus en détail

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE CONFERENCE DERBI 1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE 1er SYSTEME SOLAIRE COMBINE La climatisation Le chauffage L eau chaude sanitaire HISTORIQUE Fin 2003 : Lancement du projet Début 2005 : 1er prototype opérationnel

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs AUDIT ENERGETIQUE Immeuble logement collectif - Copropriété Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs Notre démarche Notre étude Notre rapport ECIC : depuis 1991 2 agences : ITTEVILLE (91) & BORDEAUX (33)

Plus en détail

L ISO 14001 : 2004 EVOLUTIONS ET CERTIFICATION

L ISO 14001 : 2004 EVOLUTIONS ET CERTIFICATION L ISO 14001 : 2004 EVOLUTIONS ET CERTIFICATION C.R.T.T Chimie Sophia-Antipolis, le 02 décembre 2004 Animation : Pascal ROBERT AFAQ - AFNOR Emilie BRUN AFNOR et Béatrice POIRIER - AFAQ SOMMAIRE! Pourquoi

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

Okavango, cabinet de conseil en efficacité énergétique pour l industrie

Okavango, cabinet de conseil en efficacité énergétique pour l industrie Okavango a développer les méthodes Leanergy TM et Kaizen Leanergy TM pour assister les industriels dans l optimisation de leurs coûts énergétiques et de leur émissions de CO 2. Où trouver les plus grands

Plus en détail

Le management de l énergie. L expertise Swiss Electricity

Le management de l énergie. L expertise Swiss Electricity Le management de l énergie L expertise Swiss Electricity Objectifs Construire une vraie politique de management de l énergie Inscrire les actions d amélioration dans la durée Faire la chasse systématique

Plus en détail

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 Un éclairage public sobre et performant à Châteaugay Enjeux énergétiques et économiques Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 CONTEXTE DE REFLEXION DE CHÂTEAUGAY Châteaugay se situe au Nord de l agglomération

Plus en détail

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001 Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, Alors on saura que l argent ne se mange pas. Géronimo, chef apache SYSTEMES

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur

Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur Table des Matières A. Utilisations de la vapeur et terminologie Chaleur latente,chaleur sensible La boucle vapeur Le prix de la vapeur B. Optimisation de

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

Perdez vos kw superflus

Perdez vos kw superflus Perdez vos kw superflus Newsletter Energie Energies renouvelables Depuis 2010 Réunions Visites Energie > 500 participants 1500 entreprises sensibilisées 60 entreprises / an accompagnées 17 entreprises

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

3. Quel est le niveau de l entreprise en matière de gestion énergétique?

3. Quel est le niveau de l entreprise en matière de gestion énergétique? 1. Documents à obtenir! " # $ %! & ' ( )))$ * 2. Information budgétaire - " " 3. Quel est le niveau de l entreprise en matière de gestion énergétique? ", " - #. / '" 1 0 12 032 # " 3 45 ' #02 ((. Responsable

Plus en détail

Management environnemental : ISO 14001

Management environnemental : ISO 14001 GEME Management environnemental : ISO 14001 Arnaud Hélias arnaud.helias@supagro.inra.fr PUB... Plan Introduction Généralités & grandes lignes de la normes Démarche Quelques chiffres les coûts, les entreprises

Plus en détail

Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012. 31 Mai 2012

Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012. 31 Mai 2012 Economies d énergies dans le milieu SANITAIRE Jeudi 31 mai 2012 31 Mai 2012 Plan Présentation d Ad3e Présentation de la mission d audit énergétique Présentation des résultats Présentation d Ad3e Qui sommes

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

Opportunité de mutualisation : enjeux énergétiques

Opportunité de mutualisation : enjeux énergétiques Opportunité de mutualisation : enjeux énergétiques Patricia Arlabosse Centre RAPSODEE UMR CNRS 5302 (PatriciaArlabosse@mines-albifr) Castres, Journée Thématique 24 Novembre 2015 1 Agenda Paramètres «procédés»

Plus en détail

www.almig.de ECONOMIE D ENERGIE, REDUCTION DES FRAIS, MENAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT DE LA CHALEUR RÉCUPÉRATION

www.almig.de ECONOMIE D ENERGIE, REDUCTION DES FRAIS, MENAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT DE LA CHALEUR RÉCUPÉRATION www.almig.de ECONOMIE D ENERGIE, REDUCTION DES FRAIS, MENAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR 2 CHAQUE STATION D AIR COMPRIME OFFRE UN POTENTIEL D OPTIMISATION L alimentation rentable

Plus en détail

JOURNEE ATEE LILLE DU 25 JUIN 2015 AUDITS ENERGETIQUES

JOURNEE ATEE LILLE DU 25 JUIN 2015 AUDITS ENERGETIQUES JOURNEE ATEE LILLE DU 25 JUIN 2015 AUDITS ENERGETIQUES Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque MANAGEMENT DE L ENERGIE A LA PAPETERIE STORAENSO CORBEHEM Stora Enso Printing and Stora Reading,

Plus en détail

MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX

MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX 1 En Économie de Production, le prix de vente est fixé par l entreprise : PRIX DE VENTE = ( COUT DE REVIENT ) +

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Pollutec 2013 Atelier ATEE AUDIT ENERGETIQUE EN ENTREPRISE Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Laurent Cadiou DGEC/SCEE Bureau Économies

Plus en détail

Norme ISO 14001 mise en place d un système de management environnemental dans l enseignement supérieur

Norme ISO 14001 mise en place d un système de management environnemental dans l enseignement supérieur Norme ISO 14001 mise en place d un système de management environnemental dans l enseignement supérieur Marianne Mélé, Institut ENSAM de Pourquoi mettre en place un SME? Pourquoi se certifier ISO14001?

Plus en détail

Passeport énergétique

Passeport énergétique pas de numéro pas de numéro 0/0/0 0 07 //00 Classe de performance énergétique Classe d'isolation thermique Besoins économes Bâtiment à basse consommation d'énergie Classe de performance énergétique La

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE L ESSONNE. Ayez le réflexe CCI!

CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE L ESSONNE. Ayez le réflexe CCI! CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE L ESSONNE Ayez le réflexe CCI! Atelier forum développement durable Comment réduire la facture énergétique dans votre entreprise? le 5 octobre 2015 Transition énergétique

Plus en détail

P an n d e d l a p r p ésent n ation

P an n d e d l a p r p ésent n ation Journée d information EnergyManagement System & ISO 50001 Tunis 7 Décembre 2012 Expérience Tunisienne dans l Efficacité Energétique dans l Industrie: Politique, Instruments & Réalisations KawtherLIHIDHEB

Plus en détail

L04 - L22. Compresseurs à vis à injection d huile. Intelligent Air Technology

L04 - L22. Compresseurs à vis à injection d huile. Intelligent Air Technology L04 - L22 Compresseurs à vis à injection d huile Intelligent Air Technology L04 - L22 Compresseurs à vis à injection d huile Le premier objectif du développement de la série L est d offrir une gamme de

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

SGS EST LE LEADER MONDIAL DE L'INSPECTION, DE LA VÉRIFICATION, DE L'ANALYSE ET DE LA CERTIFICATION

SGS EST LE LEADER MONDIAL DE L'INSPECTION, DE LA VÉRIFICATION, DE L'ANALYSE ET DE LA CERTIFICATION SGS EST LE LEADER MONDIAL DE L'INSPECTION, DE LA VÉRIFICATION, DE L'ANALYSE ET DE LA CERTIFICATION DES SERVICES MONDIAUX ADAPTÉS A TOUS LES SECTEURS D'ACTIVITÉS INSPECTION ESSAIS VÉRIFICATION CERTIFICATION

Plus en détail

La Brasserie METEOR et CertiNergy mettent l efficacité énergétique sous pression! 02/07/2015 CertiNergy

La Brasserie METEOR et CertiNergy mettent l efficacité énergétique sous pression! 02/07/2015 CertiNergy La Brasserie METEOR et CertiNergy mettent l efficacité énergétique sous pression! 02/07/2015 CertiNergy 1 Sommaire I. La brasserie METEOR II. Le Groupe CertiNergy III. Les actions menées par la Brasserie

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE

EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE 03/11/2011 Présentation CertiNergy 1 Sommaire Le partenariat entre la Fédération de la Plasturgie et CertiNergy Le dispositif

Plus en détail