LittlelessConversation VOTRE MARQUE SUR LE MARCHÉ COSMÉTIQUE SEPTEMBRE 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LittlelessConversation VOTRE MARQUE SUR LE MARCHÉ COSMÉTIQUE SEPTEMBRE 2010"

Transcription

1 LittlelessConversation étudecosmétique VOTRE MARQUE SUR LE MARCHÉ COSMÉTIQUE SEPTEMBRE 2010

2 Une Étude LittlelessConversation AgenceConseilenCommunication AVERTISSEMENT Toutes les marques commerciales déposées ou non déposées citées dans ce document sont la propriété exclusive de leurs détenteurs respectifs. La société Little less Conversation est indépendante des marques citées.

3 SOMMAIRE Première partie Introduction // pages 4-5 Marché pages // 6-17 Prospectives // pages Tendances // pages Beauté bio - Beauté techno Seconde Partie Stratégies de Communication // pages Lancement de Une : un ton original - Lush : une marque militante se met en scène - Yves Rocher: les végétaliseurs donnent du sens à la marque - Nuxe : campagne virale de lancement - Clarins : stratégie relationnelle sur le Web - L Oréal : un site mobile particulier - Lancôme Génifique : un volet viral très large sur le Net Conclusion // page 65

4 INTRODUCTION OBJECTIF DE CE DOCUMENT Méthodologie Nous avons réalisé cette étude et une analyse portant sur la publicité et les outils de communication des principaux acteurs et l avons complétée par une étude terrain en recueillant les témoignages des clients/prospects de ces marques.

5 INTRODUCTION OBJECTIF DE CE DOCUMENT Méthodologie Nous en avons tiré certains constats sur le positionnement et enjeux des marques, la segmentation des marchés, les tendances profondes, les attentes et comportements des consommateurs. Ces conclusions générales comme spécifiques, nous serions heureux de les partager avec vous pour ensuite concevoir des solutions de communication à vos problématiques. Dans ce document, nous n avons pas rassemblé l intégralité de notre travail, seulement quelques extraits pour vous donner une idée de notre état d esprit. Nous avons également joint une brève présentation de notre agence.

6 MARCHÉ DES COSMÉTIQUES QUELQUES CHIFFRES DES UNIVERS SE CROISENT LA PEUR DE VIEILLIR LES EFFETS DE LA CRISE LE E-COMMERCE LA BEAUTÉ ETHNIQUE NE SE CACHE PLUS LES MOTIVATIONS DES CONSOMMATEURS

7 MARCHÉ DES COSMÉTIQUES 1. QUELQUES CHIFFRES Le marché global En 2008, les Français ont dépensé 25 milliards pour les soins corporels dont 6,9 milliards pour les cosmétiques et 8,9 milliards dans les salons de coiffure et beauté. Chaque personne achète environ 25 produits au cours de l année. Les produits cosmétiques représentent 41% des achats, les produits capillaires 23%, les produits de toilette et d hygiène 18%, et les parfums 18%. Entre 1980 et aujourd hui, les dépenses en Francs constants en parfumerie ont été multipliées par 15. Source : Francoscopie 2010

8 MARCHÉ DES COSMÉTIQUES 2. QUELQUES CHIFFRES La distribution Plus de la moitié est effectuée en GMS, un quart va aux enseignes de distribution sélective,12% des achats sont effectués dans les pharmacies et parapharmacies et 8% dans la vente directe. La baisse de la part du circuit sélectif, la hausse de celle des magasins de maxi discount ou des MDD traduisent l importance croissante des prix pour les consommateurs. La grande distribution et les MDD ont appris à répondre aux besoins du quotidien. Source : Francoscopie 2010

9 MARCHÉ DES COSMÉTIQUES 3. DES UNIVERS SE CROISENT Le rapprochement est croissant dans l esprit des consommateurs entre plusieurs univers autrefois très différenciés : beauté, hygiène, santé, alimentation, habillement. Les produits de ces univers se mélangent et doivent répondre à des préoccupations d apparence, de confort, de séduction et de bien-être qui sont de plus en plus difficiles à séparer. «Alicaments», «vêticaments», «vêticosmétiques» apparaissent de plus en plus dans les rayons

10 MARCHÉ DES COSMÉTIQUES 4. LA PEUR DE VIEILLIR, UNE INCITATION CROISSANTE La volonté de lutter contre les effets du temps s accroît. Le souhait de rester jeune est de plus en plus apparent dans les attitudes et comportements. Il ne concerne plus seulement les personnes âgées ; les pratiques préventives commencent de plus en plus tôt. Ne pas se laisser aller et maintenir son corps en forme est une préoccupation majeure pour 57%* des femmes. Faire plus jeune que son âge, préserver sa peau du vieillissement s inscrit désormais dans la conformité de normes sociales. * Source : TNS Sofres

11 MARCHÉ DES COSMÉTIQUES 5. LES EFFETS DE LA CRISE En 2009, le chiffre d affaires des parfumeries a diminué de 4%* en volume. Les marques ont répondu par de nombreuses opérations de promotion ; il y en a parfois vingt qui cohabitent simultanément dans la même enseigne. Cette omniprésence d animations, d actions prix à répétition, de lancements deviennent des non-événements, ne parviennent plus à redynamiser un marché dont la légitimité est fondée sur la création de valeur. Les enseignes et marques doivent apporter plus de services, de conseils, d exclusivité. * Source : Cosmétique magazine

12 MARCHÉ DES COSMÉTIQUES 6. LE E-COMMERCE Marché encore mineur (seulement 1-2%* du marché total des cosmétiques), la grande majorité des marques premium ont une offre de e-commerce. Le site Internet de Nocibé est devenu cette année la premier magasin de l enseigne. Avec 2,3 millions de visiteurs uniques par mois, Séphora est le site le plus visité devant les VPCistes (Yves Rocher, Club des Créateurs de Beauté). 31%* des Internautes achètent des produits cosmétiques en ligne. Encore jeune, ce marché va fortement augmenter si les sites s adaptent aux demandes spécifiques des Internautes (conseils de consommateurs, bonnes affaires, interactivité ). * Source : Cosmétique magazine

13 MARCHÉ DES COSMÉTIQUES 7. LA BEAUTE ETHNIQUE NE SE CACHE PLUS 9 millions de consommateurs (soit 15% de la population française) représentent ce nouveau marché : 5 millions de noirs ou métis et 4 millions de Maghrébins). 50 millions d, estimation du marché de l ethnocosmétique. + 33%, progression du marché capillaire ethnique en GMS en 2008, 318 : dépenses annuelles en produits capillaires de la cible afro, contre 41 pour la moyenne nationale soit 7,7 fois plus, 983 : dépenses beauté annuelles de la cible Afro (225 moyenne nationale). Sur-consommatrice, cette cible attire désormais la convoitise des grandes marques et circuits de distribution spécialisés. Source : Cosmétique magazine

14 MARCHÉ DES COSMÉTIQUES 8. LES MOTIVATIONS DES CONSOMMATEURS

15 CONCLUSION

16 CONCLUSIONS 1. Les besoins en cosmétique sont fondamentaux et demeurent indispensables (protection contre le soleil, agressions extérieures, pressions sociétales pour rester jeune et attirant ). 2. Les consommateurs doutent de l efficacité des produits même s ils continuent à les acheter; ils veulent des résultats immédiats + des sensations + des facilités d usage.

17 CONCLUSIONS 3. Et au-delà de simples bénéfices produits, ils attendent des marques, une «expérience», une parenthèse dans leur quotidien stressé. 4. Ils se forment à chaque évolution de l offre; ils deviennent experts et ce qui les a séduit, bluffé lors d un premier contact risque de devenir lassant et ennuyeux.

18 PROSPECTIVE

19 PROSPECTIVE 1. Les potentiels offerts par les différentes cibles du marché de la beauté. 2. Les domaines porteurs des prochaines années.

20 PROSPECTIVE 1. CIBLES DE CONSOMMATEURS ET POTENTIELS DE CROISSANCE

21 PROSPECTIVE 2. DOMAINES PORTEURS DES PROCHAINES ANNEES

22 DEUX TENDANCES PASSÉES À LA LOUPE LE BIO Vs LA TECHNO

23 PROSPECTIVE 1. Les potentiels offerts par les différentes cibles du marché de la beauté. 2. Les domaines porteurs des prochaines années.

24 LES COSMÉTIQUES BIO QUATRE FONDAMENTAUX CHIFFRES RELAIS D OPINION ENJEUX PRÉSENTATION MARQUES PRODUITS

25 INNOCUITÉ ET BIODÉGRADABILITÉ SONT LES CLÉS D ENTRÉE COMSÉTIQUES BIO LES FONDAMENTAUX 1. LE BON Au-delà de la beauté, la santé de la beauté. Terre = valeur refuge. Marques :

26 APPROCHE HÉDONISTE VIA UNE SENSORIALITÉ EXALTÉE COMSÉTIQUES BIO LES FONDAMENTAUX 2. LE BLISS Sublimation de la nature. Marques :

27 QUÊTE D ÉTHIQUE ET BOOM DE L ÉCO-FRIENDLY COMSÉTIQUES BIO LES FONDAMENTAUX 3. L EDEN Retour à une hygiène de vie saine. Marques :

28 SACRE D UNE EFFICACITÉ "VRAIE" (Cf. AUTORÉGULATION DE LA PEAU) COMSÉTIQUES BIO LES FONDAMENTAUX 2. LE GRAAL Fantasme de jeunesse éternelle sous-jacent (puissance végétale, régénération profonde). Marques :

29 LE BIO DE LA NICHE À LA NORME Un secteur en explosion : femmes ont acheté des cosmétiques bio en Cet univers représente un chiffre d affaires de 150 millions d, soit 2% de l ensemble des cosmétiques. - Cette part de marché atteindra 10% à l échelle mondiale d ici Un secteur en ébullition : 270 lancements en 2006, 450 en Source : Cosmébio

30 LE BIO BIO POUR TOUS OU VERS DU TOUT BIO?

31 LE BIO LES LEADERS D OPINION PARLENT ET AGISSENT BIO Lors de son discours d investiture, Barack Obama met en avant l économie durable comme gisement de croissance. Leonardo di Caprio, comme Cameron Diaz ou Georges Clooney délaisse voitures de sport ou de luxe pour un modèle écologique : la Toyota Prius.

32 LE BIO ENJEUX DE LA COSMÉTIQUE BIO

33 LES COSMÉTIQUES TECHNO ENJEUX TROIS FONDAMENTAUX NOUVELLE EXIGENCE INSTRUMENTS MENACE

34 ENJEUX LA TENTATION DE LA PERFECTION Culte des apparences à son paroxysme : - 86% des femmes ont envie d être plus jeune. Discipline d âge maintenance multi-facettes : - régime + gym + cellu M6 + injection. * Source : TNS Sofres

35 BOOM DES TRANSFUGES COSMÉTIQUES COSMÉTIQUES TECHNO LES FONDAMENTAUX 1. TECHNO MÉDICAL-TWIST Inspiration sémantique : Dr Brands, diagnostic, medi-spa From skincare to scalpel : Banalisation de la chirurgie et la médecine esthétique Marques : > Meso-Mask > Sérum fermeté thermo actif

36 COSMÉTIQUES TECHNO LES FONDAMENTAUX 2. TECHNOGAME Génération I-Pod : design ludique, nomadisme Nouvelles gestuelles : Pinceau, projection/vaporisation

37 COSMÉTIQUES TECHNO LES FONDAMENTAUX 3. TECHNO PERFORMANCE AVANCÉE Exigence de résultats visibles et immédiats. Skin booster : actifs de pointe, haute concentration.

38 NOUVELLE EXIGENCE LA TENTATION DE LA PERFECTION Esthétique médicale, phénomène mondial Europe, Asie, Etats Unis : cap sur le «French Touch». Vogue des medispa, maintsream aux Etats Unis : toujours plus de technologies. Diagnostic, nouveau must have pour une marque. Axes de recherches autour de 3 focus : - sirtuines, protéines de longévité, - thérapie cellulaire, vers une peau de rechange? - révolution des thérapies géniques.

39 INSTRUMENTS LA TENTATION DE LA PERFECTION Energie Superstar : chaleur, électricité, lumière, ondes magnétiques Stimuler les fonctions biologiques de la peau, de cheveux et booster l action des produits Essor des mini-devices at home : - Stop d Ultagen, l équivalent at-home du traitement anti-âge Tripollar par radio fréquence - Light 590 de Talika, appareil LED at home, en partenariat avec la Pitié-Salpêtrière (anti-âge et cicatrisation) - Zeno de Tyrell, 0 bouton (certifié par la FDA), - Tria, premier système d épilation laser à la maison approuvée par la FDA Nouvel élan : lancement par le Dr Perricone d un dispositif de photothérapie LED, en collaboration avec PhotoMedex Visibilité accrue en linéaire, jusqu aux corners spécifiques selfridges UK, Sephora US & France, Bergdorf Goodman

40 LES MENACES

41 Seconde Partie Stratégies de Communication // pages Lancement de Une : un ton original - Lush : une marque militante se met en scène - Yves Rocher: les végétaliseurs donnent du sens à la marque - Nuxe : campagne virale de lancement - Clarins : stratégie relationnelle sur le Web - L Oréal : un site mobile particulier - Lancôme Génifique : un volet viral très large sur le Net Conclusion // page 71

42 PARCE QUE CHAQUE FEMME EST UNIQUE

43 LES FONDAMENTAUX Concept Des formules naturelles pour un résultat naturel et un style tout aussi naturel. Communication engagée Les femmes Une prennent la parole; ce ne sont ni des «femmes L'Oréal», ni des «femmes Dove», encore moins des «femmes Saint Laurent» mais des filles «nature» s'assume sans état d'âme. Et le message barrant son grand tee-shirt blanc annonce la couleur sans ambiguïté. Engagement - packagings écoconçus - formulations naturelles - gamme certifiée Ecocert Packaging sobriété avec un style contemporain et praticité grâce à des ouvertures intuitives

44 COMMUNICATION

45 COMMUNICATION

46 COMMUNICATION

47 DES COSMÉTIQUES ENGAGÉS ET LUDIQUES

48 LES FONDAMENTAUX Concept On peut se faire plaisir, être engagé et responsable. Communication à l anglo-saxonne La marque fait des happenings dans ses boutiques: - soutient des associations en adéquation avec sa philosophie, - se colle à l actualité. Produits réalisant une rupture vis à vis du marché - produits fraits et naturels - savons au poids, shampoings solides, boules de bains Packaging - pas de suremballage - délibérément ludique, coloré et extraverti.

49 COMMUNICATION Go naked : Tous nus contre le suremballage.

50 COMMUNICATION

51 ENGAGEMENTS

52 COMMUNICATION

53 UNE INITIATIVE D EMPLOYÉS D YVES ROCHER QUI REJAILLIT SUR LA MARQUE.

54 LES FONDAMENTAUX Origine Un groupe de salariés de Yves Rocher se regroupent sur un blog pour promouvoir et échanger sur la place de la nature pour l homme. Objectif Rassembler tous les fous de nature, permettre les échanges, transmettre des connaissances, susciter les engagements, promouvoir les "petits gestes» écologiques quotidiens. Des chiffres membres, - 20 millions de visites depuis la création du blog visiteurs mensuels

55 CHARTE

56 COMMUNICATION

57 CLARINS JOUE AVEC DES SPOTS VIRAUX

58 LES FONDAMENTAUX Concept Clarins utilise des spots viraux pour soutenir le lancement des soins Multi Active. Communication Loin du glamour et de stars, la marque met en scène une trentenaire, Lady Active, qui cherche des solutions beauté farfelues à des problématiques beauté touchant toutes les femmes ou presque. Chiffres vidéos visionées sur dailymotion.

59 PAGE D'ACCUEIL

60 L ORÉAL ANIME SES CIBLES

61 L OPÉRATION Concept Motiver les femmes pour soutenir la stratégie interactive de Body Expertise, la ligne de soins du corps de L'Oréal Paris Principe : animer les bodymotivées Un grand concours de motivation fédère les femmes désirant garder la forme sur un site dédié et une page Facebook (cette application ludique et favorise la viralité des fiches produits avec les nouveautés et produits emblématiques de la marque). Son principe est simple les inscrites les plus motivées peuvent devenir «la reine des Bodymotivées» et gagner un an de coaching dans un club de sport renommé. Pour cela, elles disposent d'une arme, les «bodypokes» dont le fonctionnement repose sur la mécanique des «pokes» bien connus des utilisateurs de Facebook.

62 INNOVATION MAJEURE LANCEMENT INNOVANT

63 L OPÉRATION Concept Lancôme garde ses publics en haleine avant et pendant le lancement. Principe : une plateforme mondiale Campagne et produit se dévoilent en plusieurs étapes : 1. La marque propose, en libre accès sur son site lancome.com, des informations scientifiques relatives au produit. 2. La marque présente le produit, cette fois de façon plus concrète. Une douzaine de bloggeurs reconnus pour leur expertise, sont invités à découvrir Génifique. 3. Parallèlement, un widget «Lancôme Personal» permet à l'internaute de profiter de fonctionnalités avancées et d'entretenir une conversation originale avec la marque. Lorsque le visiteur ouvre son nouvel onglet, il y découvre un calendrier événement de la marque ainsi que des quiz sur son rapport à l'âge, à la beauté ou encore à la séduction... Six questionnaires étalés sur six semaines, jusqu'au lancement, permettent de définir un profil, qui pourra être envoyé à un ami.

64 WIDGET

65 LA CONCLUSION

66 CONCLUSIONS Sur un marché saturé d innovations parfois superflues, consommateurs exigeants, moins naïfs mais prêts à investir pour leurs priorités, les marques revoient leur type de communication et de relation avec leurs cibles. Elles se doivent d apporter une réponse différenciante mais surtout, elles doivent évoluer avec leurs consommateurs dans un registre de la permission, de la proximité, et enfin de la participation. Étude réalisée par l agence littlelessconversation et déposée chez Fidéalis - Tous droits réservés

67 QUI SOMMES NOUS?

68 LittlelessConversation AgenceConseilenCommunication

69 littlelessconversation LE FONDAMENTAL Les annonceurs exigent plus de services moins de beaux discours. Les consommateurs exigent plus de valeurs moins de déclarations.

70 NOS MÉTIERS PUBLICITÉ Image, Commerciale, Lancements de produits DIGITAL Site vitrine, e-commerce, Intranet, Communication online, ecrm/bdd, Buzz, Sites communautaires, Téléphones mobiles, Web TV MARKETING OPÉRATIONNEL Marketing Direct (conquête et fidélisation), Promotions, Animation réseau, Street Marketing DESIGN Identité visuelle, Logo, Charte graphique, Design d environnement, Packaging EDITION Institutionnel, Catalogues, Journal, Edition interne

71 LittlelessConversation , rue Jouye Rouve Paris

LittlelessConversation ETUDE MODE MASCULINE

LittlelessConversation ETUDE MODE MASCULINE LittlelessConversation ETUDE MODE MASCULINE Mutation des comportements, nouvelles influences, LLC vous livre ses premières analyses sur votre univers. JUIN2010 Une Étude LittlelessConversation AgenceConseilenCommunication

Plus en détail

LittlelessConversation STORECHECK LE POINT DE VENTE UN LIEU À RÉENCHANTER

LittlelessConversation STORECHECK LE POINT DE VENTE UN LIEU À RÉENCHANTER LittlelessConversation STORECHECK LE POINT DE VENTE UN LIEU À RÉENCHANTER AVRIL 2010 Une Étude LittlelessConversation AgenceConseilenCommunication AVERTISSEMENT Toutes les marques commerciales déposées

Plus en détail

Beauty. 1 ère édition LAB

Beauty. 1 ère édition LAB Beauty 1 ère édition LAB 1 02 BEAUTY CODES I P S O S 22 Méthodologie Screening sémio des campagnes print / TV / digitales de septembre 2012 à septembre 2013 sur les segments SOINS / MAQUILLAGE / PARFUMS

Plus en détail

UN MANIFESTE POUR LA BEAUTÉ

UN MANIFESTE POUR LA BEAUTÉ UN MANIFESTE POUR LA BEAUTÉ FEMALE BEAUTY Observatoire des Femmes CSP+ et de leur rapport à la beauté. O b j e c t i f e t m ét h o d o l o g i e d e l ét u d e Objectifs Comprendre et analyser les comportements

Plus en détail

FEMALE BEAUTY. Observatoire des Femmes CSP+ et de leur rapport à la beauté.

FEMALE BEAUTY. Observatoire des Femmes CSP+ et de leur rapport à la beauté. FEMALE BEAUTY Observatoire des Femmes CSP+ et de leur rapport à la beauté. O b j e c t i f e t m é t h o d o l o g i e d e l é t u d e Objectifs Comprendre et analyser les comportements de consommation

Plus en détail

Laëtitia TETEDOUX Née au Mans- Sarthe Le 28 aout 1975. DOUBLE FORMATION : Chimie-cosmétique et Marketing-communication

Laëtitia TETEDOUX Née au Mans- Sarthe Le 28 aout 1975. DOUBLE FORMATION : Chimie-cosmétique et Marketing-communication Laëtitia TETEDOUX Née au Mans- Sarthe Le 28 aout 1975 Ingénieur Maître en Chimie Cosmétique, Université du Havre Master de Marketing, Communication, Ingénierie Commerciale, ISC Paris Formation Beaux Arts

Plus en détail

Beauty. 1 ère édition LAB

Beauty. 1 ère édition LAB Beauty 1 ère édition LAB 1 3 enjeux pour les annonceurs beauté PARCOURS D ACHAT Beauty WAY LES PARCOURS D ACHATS BEAUTÉ DES FEMMES Points de contacts activés et parcours empruntés (TNS Sofres) TOP DOWN

Plus en détail

A CE SALON : LA COSMETIQUE BIO ET LES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES MONTENT EN PUISSANCE

A CE SALON : LA COSMETIQUE BIO ET LES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES MONTENT EN PUISSANCE COMMUNIQUE DE PRESSE - AVRIL 2015 NATEXPO, LE SALON PROFESSIONNEL DES PRODUITS BIOLOGIQUES, ECOLOGIQUES ET DES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES 18-19- 20 OCTOBRE 2015 - PARIS NORD VILLEPINTE A CE SALON : LA COSMETIQUE

Plus en détail

EXCELSIOR BEAUTY Comment aborder le marché européen en 2012?

EXCELSIOR BEAUTY Comment aborder le marché européen en 2012? EXCELSIOR BEAUTY Comment aborder le marché européen en 2012? 1 Sommaire A LE MARCHE EUROPEEN EN 2012 B -- STRUCTURE DU MARCHÉ FRANÇAIS C LES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION 1 Description des circuits de distribution

Plus en détail

Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010

Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010 Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010 1 TBC Partners est un nouvel acteur dans le domaine des enquêtes et des études de marché. Notre équipe est composée de chercheurs et de

Plus en détail

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION»

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion commerciale Durée

Plus en détail

Produits de beauté bio : une croissance durable? État des lieux et perspectives en France

Produits de beauté bio : une croissance durable? État des lieux et perspectives en France Produits de beauté bio : une croissance durable? État des lieux et perspectives en France Extrait de l'étude Consumer Business - Janvier 2012 2 Le marché français de la cosmétique bio en une minute Un

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

DÉJOUER LES PIÈGES. de la création d un SITE INTERNET

DÉJOUER LES PIÈGES. de la création d un SITE INTERNET DÉJOUER LES PIÈGES de la création d un SITE INTERNET LES OBJECTIFS DÉFINIR LES OBJECTIFS Pourquoi et pour qui créer son site? Quelles sont les attentes de l entreprise? À quels besoins des internautes

Plus en détail

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 CONTEXTE DE L ENQUÊTE POURQUOI? Une démarche inédite, jamais menée en

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices?

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? L attractivité pour un commerce multiservices : Comment la déterminer? Quel sens lui donner? Quel sens donnez-vous au mot ATTRACTIVITE, dans

Plus en détail

le Lab La TrendyNews soin et beauté n 3

le Lab La TrendyNews soin et beauté n 3 le Lab by La TrendyNews soin et beauté n 3 le Lab by Edito Sommaire Le chiffre à retenir...3 L appli du mois : Think Dirty...4 Focus sur les hashtags beauté de l été...5 Tendance digitale : retour sur

Plus en détail

Observatoire de la communication responsable

Observatoire de la communication responsable Observatoire de la communication responsable En partenariat avec : Avec le soutien de 8 septembre 2010 Méthodologie Etude online du 23 août au 3 septembre sur la base de fichiers fournis par les partenaires

Plus en détail

le Lab La TrendyNews soin et beauté N 8

le Lab La TrendyNews soin et beauté N 8 le Lab by La TrendyNews soin et beauté N 8 le Lab by Sommaire Chiffre du mois...3 Brèves...4 Focus : Natura Brasil...5 Tendance : Le phénomène nude...6 Dossier du mois : Cosmétique et e-crm...7 Veille

Plus en détail

communication digitale

communication digitale communication digitale 1 Conseil en stratégie e-marketing Pour gagner une guerre, il faut en comprendre les enjeux Le web occupe aujourd hui une place centrale dans les plans de communication des entreprises

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Audit de site Auteur : Alexandra Riperto Promotion 2014-2015

Audit de site Auteur : Alexandra Riperto Promotion 2014-2015 Audit de site Auteur : Alexandra Riperto Promotion 2014-2015 1 I. La marque «Sephora France» A. E-réputation B. Intérêt des internautes 2 C. Réseaux Sociaux La marque a axé sa présence sur seulement trois

Plus en détail

Formation e-commerce : Webmarketing

Formation e-commerce : Webmarketing Page 1 sur 6 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce : Webmarketing Votre boutique e-commerce est lancée

Plus en détail

Etude de cas : Avon. Aujourd hui Avon est le leader mondial de la vente par correspondance pour le marché du cosmétique.

Etude de cas : Avon. Aujourd hui Avon est le leader mondial de la vente par correspondance pour le marché du cosmétique. Etude de cas : Avon Qu est-ce qu Avon? Avon est une compagnie de cosmétiques. Avon apporte beauté à domicile, propose une large gamme de produits pour satisfaire la famille. En effet, grâce à ses ambassadrice

Plus en détail

Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing

Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing Présentation du 31 mars 2010 Baromètre UDA / OpinionWay 2010 de l e-marketing page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats Expertise

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

La qualité Française au service de votre sourire. Groupe RSD I Dpt Rsd Beauty 121 Avenue des Champs Elysées 75008 Paris www.rsd-beauty.

La qualité Française au service de votre sourire. Groupe RSD I Dpt Rsd Beauty 121 Avenue des Champs Elysées 75008 Paris www.rsd-beauty. La qualité Française au service de votre sourire NOS REFERENCES En France Renov smile leader en E.commerce - Partenaire de vente privée Style White leader en GD/GMS - Leclerc, système U, intermarché, White

Plus en détail

S informer et se développer avec internet

S informer et se développer avec internet S informer et se développer avec internet S informer et se développer sur Internet - CCI Caen 03/03/2014 1 1 Le réseau internet Sommaire Internet : un média devenu incontournable S informer sur Internet

Plus en détail

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux 1. Le E-Commerce et ses nouveaux usages Constat : Le Web 2.0 = Le renversement des pouvoirs Les consommateurs ne font plus confiance aux marques (Brand

Plus en détail

SAISON 2015 ET SI LE LUXE, C ÉTAIT DE RECEVOIR UN ÉCHANTILLON PERSONNALISÉ

SAISON 2015 ET SI LE LUXE, C ÉTAIT DE RECEVOIR UN ÉCHANTILLON PERSONNALISÉ SAISON 2015 ET SI LE LUXE, C ÉTAIT DE RECEVOIR UN ÉCHANTILLON PERSONNALISÉ L ensemble des données chiffrées présentées dans ce livret sont issues d études menées par Mediapost Publicité avec les instituts

Plus en détail

le Lab La TrendyNews soin et beauté n 4

le Lab La TrendyNews soin et beauté n 4 le Lab by La TrendyNews soin et beauté n 4 le Lab by Édito Sommaire Le chiffre du mois...3 L infographie du mois : les acheteurs de cosmétiques et le digital...4 Focus sur le showrooming...6 Brèves : brand

Plus en détail

B e e N a t u r e C o s m e t i c S P R L C h a u s s é e d e N a m u r, 5 1 3 0 0 W a v r e B e l g i q u e

B e e N a t u r e C o s m e t i c S P R L C h a u s s é e d e N a m u r, 5 1 3 0 0 W a v r e B e l g i q u e B e e N a t u r e C o s m e t i c S P R L C h a u s s é e d e N a m u r, 5 1 3 0 0 W a v r e B e l g i q u e Je m appelle Marine André et je suis la fondatrice de Bee Nature Cosmetic SPRL qui propose des

Plus en détail

Application m-commerce qui rassemble les Commerces de proximité!

Application m-commerce qui rassemble les Commerces de proximité! Application m-commerce qui rassemble les Commerces de proximité! Tipizz, qu est ce que c est? Solution clef en main Tipizz est un site web et une application mobile géolocalisée qui permettent aux Commerçants

Plus en détail

Salon Marketing Point de Vente 2012 : un bilan positif pour HL Display!

Salon Marketing Point de Vente 2012 : un bilan positif pour HL Display! Salon Marketing Point de Vente 2012 : un bilan positif pour HL Display! La dernière édition du salon, qui a eu lieu fin mars, s est clôturée sous le signe du succès pour HL Display. Souhaitant avoir une

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

Politique. d utilisation de Facebook

Politique. d utilisation de Facebook Politique d utilisation de Facebook Adoptée par le Conseil d administration, le 20 septembre 2012 Table des matières Préambule 3 Ce qui amène la TROCL sur Facebook 4 Qui est sur Facebook actuellement?

Plus en détail

BELLEBENE UNE SÉLECTION POINTUE DE COSMÉTIQUES DÉDIÉS AUX BEAUTÉS PLURIELLES

BELLEBENE UNE SÉLECTION POINTUE DE COSMÉTIQUES DÉDIÉS AUX BEAUTÉS PLURIELLES BELLEBENE UNE SÉLECTION POINTUE DE COSMÉTIQUES DÉDIÉS AUX BEAUTÉS PLURIELLES Après 3 ans d existence, Bellebene fait désormais figure de référence dans le domaine de la Beauté Noire et Métissée comme en

Plus en détail

cessité de le le comprendre

cessité de le le comprendre 1 Les Grandes Marques «l ennemi»,», le le combattre, s en inspirer? Nécessit cessité de le le comprendre Comprendre sa sa stratégie Comprendre ses ses outils Comprendre les les évolutions imminentes S

Plus en détail

Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité?

Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité? Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité? CCI Rennes Bretagne Eco-Entreprises - L association Bretagne Eco-Entreprises met en synergie les compétences de ses 65 entreprises membres

Plus en détail

La marque : Née d une rencontre : Un homme Thierry Gillier spécialiste du textile Petit-Fils du co-fondateur de Lacoste

La marque : Née d une rencontre : Un homme Thierry Gillier spécialiste du textile Petit-Fils du co-fondateur de Lacoste STRATÉGIE)DIGITALE) La marque : Née d une rencontre : Un homme Thierry Gillier spécialiste du textile Petit-Fils du co-fondateur de Lacoste Une femme Amélie Gillier Diplômée de mode Directrice artistique

Plus en détail

Les amis de mes amis sont mes clients ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication

Les amis de mes amis sont mes clients ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication ETUDE Les amis de mes amis sont mes clients LittlelessConversation Agence Conseil en Communication AVERTISSEMENT Toutes les marques commerciales déposées ou non déposées citées dans ce document sont la

Plus en détail

Une nouvelle gamme de soins écologiques et biologiques

Une nouvelle gamme de soins écologiques et biologiques Une nouvelle gamme de soins écologiques et biologiques Autrefois les élégantes prenaient des bains de mer pour en acquérir les bienfaits, elles utilisaient les cabines de plages qui tirées par les chevaux,

Plus en détail

Le marketing ethnique, toutes les marques converties? ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication

Le marketing ethnique, toutes les marques converties? ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication ETUDE Le marketing ethnique, toutes les marques converties? LittlelessConversation Agence Conseil en Communication Une Étude LittlelessConversation Agence Conseil en Communication AVERTISSEMENT Toutes

Plus en détail

SALONS DE COIFFURE BIO NATURELS

SALONS DE COIFFURE BIO NATURELS Soins Cosmetiques aux Plantes Ayurvediques Bio et Sauvages SALONS DE COIFFURE BIO NATURELS LES COSMÉTIQUES BIO pour enrichir votre concept et créer un univers complet végétal/nature/bio correspondant à

Plus en détail

Le merchandising dans un commerce indépendant

Le merchandising dans un commerce indépendant Le merchandising dans un commerce indépendant CCI du Gers 24 Février 2014 www.lemoineconseil.fr Arnaud Lemoine Définition du merchandising Le bon produit > notion d assortiments Au bon endroit > notion

Plus en détail

ludi lab l-laboratoire, u-univers jeunes, d-démarche éthique, i-idées

ludi lab l-laboratoire, u-univers jeunes, d-démarche éthique, i-idées ludi lab l-laboratoire, u-univers jeunes, d-démarche éthique, i-idées STRATEGIE MARKETING ET COMMUNICATION SPECIALISTE DU JEUNE PUBLIC ET DE SON ENVIRONNEMENT Proposer un autre regard sur les approches

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3. PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier

INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3. PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier SOMMAIRE INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3 PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier TROIS POLES DE COMPETENCES... 5 Innovation Lab Promotion Trade New

Plus en détail

ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE

ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE Communiqué de presse ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR Courbevoie 5 septembre 2008 INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE Informations sur les produits et

Plus en détail

Baromètre 2011 de l'e-marketing

Baromètre 2011 de l'e-marketing Baromètre 2011 de l'e-marketing Présentation du 30 mars 2011 MD Expo / UDA Baromètre de l e-marketing 2011 page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats L acculturation des

Plus en détail

Stéphanie MACHON 12 février 2015. La Beauté connectée: Tendances et bénéfices pour les entreprises cosmétiques

Stéphanie MACHON 12 février 2015. La Beauté connectée: Tendances et bénéfices pour les entreprises cosmétiques + Stéphanie MACHON 12 février 2015 La Beauté connectée: Tendances et bénéfices pour les entreprises cosmétiques + MakeItBloomFr #beautéconnectée MIB! Tous droits réservés + 1. Evolution et tendances qui

Plus en détail

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Illustrations concrètes : cross selling et up-selling. Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing Définition et Enjeux du e-merchandising Illustrations concrètes : les interfaces Illustrations concrètes : cross selling et up-selling Illustrations concrètes : la relation client - le social et l emailing

Plus en détail

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE?

COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? COMMENT CRÉER UN SITE EFFICACE? Sommaire 1. Contexte général 2. Graphisme / Ergonomie 3. Page d accueil 4. Catalogue 5. Processus de commande Présentation Fondée en 2001, Oxatis est la solution de création

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3. PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier

INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3. PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier SOMMAIRE INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3 PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier TROIS POLES DE COMPETENCES... 5 Innovation Lab Promotion Trade New

Plus en détail

NEW. 4 200m2 dédiés aux prestataires de services en parallèle des salons LYON FEVRIER

NEW. 4 200m2 dédiés aux prestataires de services en parallèle des salons LYON FEVRIER NEW 4 200m2 dédiés aux prestataires de services en parallèle des salons LYON 3 4 5 FEVRIER 2015 LYON 3 4 5 FEVRIER 2015 Prestataires Image & Communication LE CONCEPT Le nouvel événement plurimédia qui

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE!

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! RéFéRENCEMENT NATUREL RéFéRENCEMENT PUBLICITAIRE RESEAUX SOCIAUX GOOGLE ANALYTICS E-MAIL MARKETING STRATéGIE DIGITALE écriture WEB VEILLE ET E-RéPUTATION CATALOGUE

Plus en détail

LED & nouvelles technologies. En Institut et Spa

LED & nouvelles technologies. En Institut et Spa LED & nouvelles technologies En Institut et Spa 29 novembre 2011 Centre de formation depuis 1990 Beauté, esthétique, cosmétique Diplômantes (Bac Pro, BP, CAP) Qualifiantes (sanitaire & social, spa manager,

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

Le monde change. Vos publics aussi. Alors nous avons créé brand addict, une agence créative à taille humaine, le conseil en plus.

Le monde change. Vos publics aussi. Alors nous avons créé brand addict, une agence créative à taille humaine, le conseil en plus. 2 3 Le monde change. Vos publics aussi. Alors nous avons créé brand addict, une agence créative à taille humaine, le conseil en plus. 4 Créée en janvier 2008, l'agence est issue de 3 univers complémentaires

Plus en détail

www.champmarket.com Mediakit

www.champmarket.com Mediakit www.champmarket.com Mediakit Nouveau concept exclusivement Champagne, ChampMarket invite Néophytes et Experts à découvrir les adresses les plus confidentielles ou à se laisser séduire par le glamour des

Plus en détail

TROISIEME PARTIE «e commerce et e marketing» Les principes de base

TROISIEME PARTIE «e commerce et e marketing» Les principes de base TROISIEME PARTIE «e commerce et e marketing» Les principes de base Bernard GOURVENNEC TELECOM BRETAGNE JUIN 2009 Sommaire 1. Le commerce en ligne une réalité 2. Concevoir des siteswebefficaces 3. La visibilité

Plus en détail

L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE

L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE 1 L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE Tout projet de reprise ou de création d un institut de beauté doit s accompagner d une recherche d informations sur la place de l activité esthétique

Plus en détail

Transformer une simple envie en une véritable pulsion

Transformer une simple envie en une véritable pulsion Transformer une simple envie en une véritable pulsion CONSEIL ET STRATéGIE Publicité Promotion Identité Corporate événementiel AUDIO-VISUEL SUPPORTS IMPRIMéS SITES INTERNET Pulsion Agence de communication

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ÉTUDE EXCLUSIVE IPSOS/MENSTYLE.FR : «INTERNET AU CŒUR DES HOMMES»

RÉSULTATS DE L ÉTUDE EXCLUSIVE IPSOS/MENSTYLE.FR : «INTERNET AU CŒUR DES HOMMES» RÉSULTATS DE L ÉTUDE EXCLUSIVE IPSOS/MENSTYLE.FR : «INTERNET AU CŒUR DES HOMMES» Les Editions Digitales de Condé Nast ont réalisé en août 2008 une étude exclusive avec IPSOS auprès des hommes de 25 à 45

Plus en détail

CONTEXTE OBJECTIFS PUBLIC VISE PROGRAMME LES MODULES CONTACT

CONTEXTE OBJECTIFS PUBLIC VISE PROGRAMME LES MODULES CONTACT PARCOURS DE FORMATION WEBMARKETING Devenir autonome pour animer une marque, gérer un site internet et développer sa visibilité sur le Web Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 93.13.14965.13

Plus en détail

LE CONCEPT ARCHITECTURAL DE LA PLUS ICONIQUE MARQUE DE COSMETIQUE SHANGHAIENNE

LE CONCEPT ARCHITECTURAL DE LA PLUS ICONIQUE MARQUE DE COSMETIQUE SHANGHAIENNE LE CONCEPT ARCHITECTURAL DE LA PLUS ICONIQUE MARQUE DE COSMETIQUE SHANGHAIENNE CENTDEGRES A CREE LE PREMIER FLAGSHIP SHANGHAI VIVE, AU PIECE HOTEL, SUR LE BUND A SHANGHAI Marque de beauté haut-de-gamme,

Plus en détail

Dossier de Presse. Et si elle disparaissait? Et si elle était plus fun? Et si elle communiquait? Et si elle vous ressemblait?

Dossier de Presse. Et si elle disparaissait? Et si elle était plus fun? Et si elle communiquait? Et si elle vous ressemblait? Et si elle disparaissait? Et si elle était plus fun? Et si elle communiquait? Et si elle vous ressemblait? Dynamise le monde de la Parabole! Dossier de Presse Elle disparait... Réduit la visibilité de

Plus en détail

M A I S O N D E M A R K E T I N G

M A I S O N D E M A R K E T I N G Études de Cas m M A I S O N D E M A R K E T I N G CHAMPAGNE MAILLY GRAND CRU Accompagnement régulier depuis 2006. Première mission : création d un positionnement spécifique pour ce Champagne créé en 1932

Plus en détail

Dossier de presse Janvier 2013

Dossier de presse Janvier 2013 Dossier de presse Janvier 2013 Récompensée par le Concours départemental de la Création d Entreprise 2012, la nouvelle agence web rochelaise Pixel Perfect lance WebAlbums Contact Presse Anelise AUDIFFREN

Plus en détail

SOMMAIRE LES CONSOMMATEURS AMBASSADEURS L'AGENCE

SOMMAIRE LES CONSOMMATEURS AMBASSADEURS L'AGENCE SOMMAIRE L'AGENCE. MISSIONS DE L AGENCE. NOTRE ADN. DOMAINES D ACTIVITÉS. EXPERTISES ++. CHIFFRES CLÉS. MARQUES DE CONFIANCE LES CONSOMMATEURS AMBASSADEURS. LE WORD OF MOUTH [WOM] LE CONCEPT D'AMBASSADEURS.

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

Une première en France

Une première en France DOSSIER DE PRESSE 04/09/2013 LE GOOGLE LOCAL de METZ Lancement Officiel : 01/10/2013 Une première en France Grâce au soutien des collectivités, le commerce messin entre dans l ère du numérique pour redonner

Plus en détail

parcours client «client

parcours client «client «Bien communiquer à moindre coût: trucs & astuces» Bertrand VAN DEN DOOREN Cercle de Wallonie Namur, le 07 juin 2013 1 Parcours du public et moments s Les actions de communication se programment tout au

Plus en détail

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux?

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux? Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Etude appliquée aux entreprises B2B, dans l Industrie IT. May 15 2013 ETUDE Leila Boutaleb-Brousse leilabfr@gmail.com btobconnected.com

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Groupe Dyadeo _ Offre Conquête. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite

Groupe Dyadeo _ Offre Conquête. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite Groupe Dyadeo _ Offre Conquête 1 Les enjeux de la conquête Conquérir, c est : Rendre concrètes les ambitions stratégiques, Avoir une cohérence globale entre sa politique de communication globale, sa démarche

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter de plus amples informations et vous conseiller.

QUI SOMMES NOUS? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter de plus amples informations et vous conseiller. QUI SOMMES NOUS? La CCI Tarbes et Hautes-Pyrénées propose une offre variée de formations s adressant à la fois aux jeunes à la recherche d un métier et aux salariés / Chefs d entreprise en recherche de

Plus en détail

Diffusion GQ Source OJD

Diffusion GQ Source OJD Septembre 2011 Diffusion GQ Source OJD 100 000 95 000 + 14% (vs 1 er sem.2010) 90 000 85 000 + 20.44% 80 000 75 000 70 000 DFP 65 000 60 000 55 000 50 000 2008 2009 2010 1er sem. 2011 (DSH) Daté Août 2011

Plus en détail

Les rendez-vous Numérique 14

Les rendez-vous Numérique 14 Les rendez-vous Numérique 14 Ben Chams - Fotolia Programme d actions avec le soutien du FRED (Fonds pour les REstructurations de la Défense) dans le cadre du PLR (Plan Local de Redynamisation) d Angers

Plus en détail

Introduction au Marketing Mobile. Etude de cas Thierry Mugler du 30 octobre 2009

Introduction au Marketing Mobile. Etude de cas Thierry Mugler du 30 octobre 2009 Introduction au Marketing Mobile Etude de cas Thierry Mugler du Agenda 1. Préambule 2. Brief Thierry Mugler 3. Consignes et modalités d'évaluation Page 2 Préambule Planning : Mercredi 7 octobre 2009 :

Plus en détail

Stratégie de promotion et de communication touristique

Stratégie de promotion et de communication touristique Stratégie de promotion et de communication touristique Présentation Une stratégie de promotion : pourquoi? La démarche de travail L ambition touristique de la CCPR Les implications Concrètement : quels

Plus en détail

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région SOYEZ LES LEADERS DE VOTRE RÉGION Après la période estivale, le retour à la vie normale est parfois difficile. Tout le monde aimerait

Plus en détail

le Lab La TrendyNews soin et beauté N 5

le Lab La TrendyNews soin et beauté N 5 le Lab by La TrendyNews soin et beauté N 5 le Lab by Édito Au sommaire de cette 5e édition : découvrez la réussite de L Oréal qui a su donner un second souffle totalement digital à ses produits. Le décryptage

Plus en détail

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Sortir des murs, démultiplier les contacts 2013 T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons nos Talents 1 Introduction Entre discours incantatoires

Plus en détail

SOMMAIRE LES CONSOMMATEURS AMBASSADEURS L'AGENCE . DOMAINES D ACTIVITÉS. CHIFFRES CLÉS EXPERTISES ++. MARQUES DE CONFIANCE

SOMMAIRE LES CONSOMMATEURS AMBASSADEURS L'AGENCE . DOMAINES D ACTIVITÉS. CHIFFRES CLÉS EXPERTISES ++. MARQUES DE CONFIANCE SOMMAIRE L'AGENCE. DOMAINES D ACTIVITÉS. CHIFFRES CLÉS EXPERTISES ++. MARQUES DE CONFIANCE LES CONSOMMATEURS AMBASSADEURS LE CONCEPT D'AMBASSADEURS. LE DISPOSITIF MISSIONS DE L'AGENCE ÊTRE VOTRE PARTENAIRE

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 17 septembre 2012

Communiqué de presse Paris, le 17 septembre 2012 Communiqué de presse Paris, le 17 septembre 2012 BILAN DU SALON BEYOND BEAUTY : EDITION 2012 10 ans de succès! Un bilan qualitatif The Trend side of Beauty Pour sa 10 ème édition anniversaire, les 3 salons

Plus en détail

La Légende de Sir Edward s

La Légende de Sir Edward s Nom de l entité déposante : MEDIACROSSING x agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : GROUPE BARDINET La Légende de Sir Edward s date de réalisation : Août/Septembre 2014 CATÉGORIE :

Plus en détail

2 0 0 7 / 2 0 0 8. Catalogue entreprises

2 0 0 7 / 2 0 0 8. Catalogue entreprises 2 0 0 7 / 2 0 0 8 Catalogue entreprises Fleurs & Cadeaux à livrer Partout en France (rubrique entreprises) Consultez notre liste des prix Page 48 Animation de vos points de ventes Stimulation des ventes

Plus en détail

Lundi 17 octobre 2011

Lundi 17 octobre 2011 Lundi 17 octobre 2011 LES 4 ENJEUX DE LA SANTÉ Enjeux démographiques Vieillissement de la population Maladies chroniques Démographie médicale Enjeux économiques Hausse des coûts de santé Transfert de charges

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Gestion d E-réputation. Management de marque

Gestion d E-réputation. Management de marque Renforcez votre présence sur Internet Stratégie Digitale Gestion d E-réputation Community Management Management de marque Web Marketing 0 www.forcinet.ma 1 Qui Sommes-Nous? Forcinet est une entreprise

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

l évidence Acteur décisif sur tous les points stratégiques du devenir des opticiens indépendants, le Groupe All relève les défis de demain.

l évidence Acteur décisif sur tous les points stratégiques du devenir des opticiens indépendants, le Groupe All relève les défis de demain. l évidence Acteur décisif sur tous les points stratégiques du devenir des opticiens indépendants, le Groupe All relève les défis de demain. OCAM, Internet, Compétitivité, Développement, Qualité, face à

Plus en détail

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux»

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Fiche Synthétique Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Mars 2014 1 1. Objectifs Déterminer les meilleures occasions de contact entre les marques du secteur des

Plus en détail