Colloque Mobilité de l UWE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Colloque Mobilité de l UWE"

Transcription

1 Colloque Mobilité 04 octobre 2013 «FIRST MILES, LAST MILES : comment optimaliser la logistique des extrêmes?» Colloque Mobilité de l UWE Louvain-la-Neuve, 4 octobre 2013

2 Colloque Mobilité 04 octobre 2013 «FIRST MILES, LAST MILES : comment optimaliser la logistique des extrêmes?» Séance plénière d introduction First Miles Last Miles : les enjeux des deux extrêmes Wanda DEBAUCHE - Chef de Division Mobilité, Sécurité & Gestion de la Route du CENTRE DE RECHERCHES ROUTIÈRES (CRR) «Enjeux et perspectives : des enlèvements et livraisons de demain» Tom de SCHUTTER - Directeur du Département Mobilité à l UNION DES VILLES ET COMMUNES DE WALLONIE (UVCW) «First miles Last miles : Enjeux Constats Perspectives pour les communes»

3 Centre de recherches routières ENJEUX ET PERSPECTIVES DES ENLEVEMENTS/LIVRAISONS DE DEMAIN Colloque Mobilité de l Union Wallonne des Entreprises Louvain-La-Neuve 04/10/13 Wanda DEBAUCHE Chef de Division (Mobilité-Sécurité-Gestion de la Route)

4 La mobilité n est pas une île Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 4

5 La demande de transport est une demande DERIVEE Rapports sociaux Modes de vie et de consommation Economie Système productif Activités d échange et de commerce Technologies Géographie et territoire Transport Marchandises Questions énergétiques environnement Gouvernance et politiques publiques Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 Relations internationales géopolitiques 5

6 Les principaux défis Raréfaction des ressources Changements technologiques Changements démographiques et sociaux Secteur logistique en mutation Pressions sur l environnement Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 6

7 Changements démographiques et sociaux Effet de génération - C generation Augmentation très forte de l e-commerce Contexte de développement durable Société plus individualiste Société de l information ouverture sur le monde Customisation accrue des produits Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 7

8 La population, urbaine, ne fait que croître Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 8

9 Raréfaction des ressources Un secteur fortement dépendant en énergie fossile Part du transport dans les émissions totales des gaz à effet de serre Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 9

10 De profondes incertitudes subsistent sur les énergies alternatives Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 10

11 Economie pétrole Economique Politique Technologique Economie après pétrole Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 11

12 Pressions sur l environnement L environnement devient une source de tension importante pour l activité de transport La liste des nuisances s allonge La sensibilité de la société augmente Les réglementions sont plus strictes et augmentent Les procédures de participation, de concertation prennent de l ampleur Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 12

13 Un secteur logistique en mutation Recherche d un avantage compétitif Forces de la concurrence au niveau global Nouveau modèle industriel Opportunités stratégiques Changement de la nature du travail et des firmes Technologies de l information en profonde mutation Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 Innovations en matière logistique 13

14 Changements technologiques, et organisationels importants Technologies de l information et de la communication (EDI, RFID, NTIC Développement de la standardisation des opérations avec des outils tels que palettes et conteneurs Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 14

15 Dans ce contexte, quels sont les enjeux pour les enlévements livraisons de main? Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 15

16 Des pressions réglementaires grandissantes Dans tous les domaines : techniques (matériel, véhicules), sociales (pratiques professionnelles), environnementales A tous les niveaux : européen jusqu au très local (prise de conscience des pouvoirs locaux sur les enjeux de la logistique urbaine) Les véhicules, les chaînes logistiques doivent s adapter Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 16

17 Fréquence décroissance Des pressions réglementaires grandissantes Paramètres utilisés Tonnage Restriction d accès + Horaire Aire de livraison Vitesse Circulation Durée Livraisons 15 minutes - Longueur Largeur Hauteur Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 17

18 Des pressions réglementaires grandissantes Le bon sens a des limites Vocabulaire hétérogène et imprécis Ex : poids lourds, véhicules utilitaires, véhicules de livraisons, camions et camionnettes La traduction en terme de signalisation verticale et horizontale l est également manque de visibilité Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 18

19 A l avenir Utilisation de nouveaux paramètres réglementaires Introduction du principe environnemental dans le règlement marchandises en vigueur PARIS Créneau 17h00 22h00 Réservé aux véhicules «propres» COPENHAGUE Système de «certificat» de distribution urbaine. LONDRES Congestion charging Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 19

20 A l avenir Notion de nuisance sonore fera de plus en plus partie des enjeux EX : Pays-Bas : Fin 1998 : Renouvelement du décret protection de l environnement du commerce de détail impose que les émissions de bruit générées par les opérations de livraison/chargement doivent demeurer en deça de seuils h : niveau maximum de 65 db(a) h : niveau maximum de 60 d(b) A Nombreuses restrictions locales horaires EX : France : CERTIBRUIT Chartre collaborative entre l établissement et CEMAFROID EX : Angleterre : Noise abatement Society Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 20

21 A l avenir BELGIQUE : Région flamande : après une première expérience sur 8 sites (CRR, Traject, Accoustical Engeneering), une nouvelle expérience va être lancée (large nombre de communes impliquées). Financé par la Région flamande, en collaboration avec Delhaize et Colruyt Région Bruxelles-Capitale : expérimentation à lancer dans le cadre du Plan régional marchandises. Sous la direction de la RBC et de l IBGE (cadre des permis d environnement). VUB pour l évaluation macro Région wallonne : en cours de discussion au sein du SPW. VUB pour l évaluation macro Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 21

22 Une congestion qui s accentue «Avec une diminution de la vitesse moyenne de 29% en période de pointe et de 16% en période creuse entre 2008 et 2030, les conditions de circulation sur le réseau routier continuent de se dégrader» Bureau Fédéral du Plan 2012 Le coût des derniers kilomètres en ville représenterait jusqu à 1/3 du coût total du transport La congestion ne touche pas que la route Enjeu majeur : les infrastructures (investissements et entretien) Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 22

23 A l avenir Une co-modalité est-elle vraiment possible? Soulager la route Offrir de réelles alternatives, donc des solutions logistiques globales adaptées aux besoins des opérateurs économiques Les pré et post acheminements resteront majoritairement routiers mais des modes alternatifs au camion traditionnel se développent «la première mission qui doit à présent être confiée à Jo Cornu est de se concentrer à nouveau sur le transport de passagers, et "laisser tomber" les activités secondaires comme le transport de marchandises» Bruno Tobback Le Soir 25/09/13 Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 23

24 L e-commerce connaît un développement remarquable + 20%/an 30% des ménages seraient à l avenir consommateurs d eservices (source : CREDOC FR) Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 24

25 L e-commerce connaît un développement remarquable Le particulier achète de plus en plus sur internet et vend les biens dont il n a plus besoin Le particulier va devenir lui-même logisticien, acteur à part entière de la chaîne «A partir du moment où le citoyen devient logisticien, la marchandise votera.» Philippe Bossin. Interface transport Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 25

26 A l avenir Eduquer le consommateur pour lui faire accepter de payer la livraison Développer les solutions alternatives à la livraison traditionnelle à domicile (web-tostore, pick-up points, r-d-v ) Massification des flux Equipement des zones de transit telles que les gares, stations de métro, parkings Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 26

27 Une très forte concurrence dans l occupation fonciere en centre ville Pressions foncières délocalisation des fonctions logistiques en périphérie Lors de la mutation d un bâtiment : une demi-douzaine d utilisations potentielles émergent Logistique : loyer trop cher, image négative Retour en ville possible? Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 27

28 Pistes de solution : Qui fait quoi? Les pouvoirs publics Les chercheurs et bureaux d étude Les transporteurs Les chargeurs Les citoyens Les logisticiens Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 28

29 Les transporteurs, les logisticiens: Innover VEHICULE : moins bruyant, moins polluant, Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 29

30 Les transporteurs, les logisticiens: Innover VEHICULE : modulaire Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 30

31 Les transporteurs, les logisticiens: Innover Dans la CHAINE LOGISTIQUE (dématérialisation, rapprochement des sous-traitants, ) TNT Dépôt mobile Imprimante 3D Livraisons par Drone Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 31

32 Les transporteurs, les logisticiens : Coopérer La massification des flux passe par un schéma de coopération inter-entreprise Entrepôts massificateurs communs En amont, en aval, ou simultanément Slow logistics : (slowing down as a means to increase the transport volume) Facteurs d aménagement du territoire fondamentaux 32 Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13

33 Les pouvoirs publics : Nécessité d une planification urbaine à moyen terme : Accueillir la fonction logistique en ville, lui réserver une place à un coût acceptable Entretenir, aménager et équiper les infrastructures de transport Veiller à offrir des possibilités de recourir aux divers modes (politique d aménagement du territoire, mixité transports publics personnes/marchandises) Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 33

34 Les pouvoirs publics : Considérer la fonction logistique, et le chauffeur livreur, comme un acteur à part entière du développement économique et sociale des villes «Le chauffeur-livreur est une personne à mobilité réduite comme une autre» Philippe Bossin Interface transport COURTRAI Shop and go Senseur sur l aire Si stationnement >30 min agent de contrôle prévenu Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 Premiers résultats positifs 34

35 Les pouvoirs publics : Rechercher des solutions de type partenariat et non toujours purement réglementer Londres Pgm FORS Région flamande Truck veilig Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 35

36 Les pouvoirs publics : Encourager l innovation qui répond à un besoin Projet de guidage collaboration des véhicules utilitaires en centre ville URBANZEN (Logistics in wallonia) Expérimenter, tester, évaluer Ne pas réfléchir uniquement au niveau local Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 36

37 Les chercheurs et bureaux d étude: une pédagogie globale est nécessaire Récolte de données Formation des services techniques locaux Lutter contre les idées fausses Meilleure intégration du TMV dans les Plans Communaux de Mobilité «Si les transporteurs n étaient pas là, il n y aurait pas de produits frais dans les rayons des magasins de centre-ville» Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 37

38 CONCLUSION D importants défis attendent les enlèvements/livraisons de demain La logistique de pré et post acheminement, c est aussi l affaire des pouvoirs publics, y compris régionaux! Des objectifs d une logistique performante et rentable sont compatibles avec une logistique plus respectieuse de l environnement Une approche intégrée est indispensable Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 38

39 Questions Information - Echange Centre de recherches routières Colloque Mobilité UWE 04/01/13 Wanda DEBAUCHE Division MSM CRR

40 First miles Last miles Enjeux Constats Perspectives pour les communes Louvain-la-Neuve - 4 octobre 2013 Tom DE SCHUTTER, Directeur Département Développement territorial

41 UVCW First miles Last miles. Enjeux Constats Perspectives pour les communes L espace public est RARE et CHER Comment le partager entre les usagers qui y circulent? Comment le gérer au mieux? C est la responsabilité des pouvoirs locaux

42 UVCW First miles Last miles. Enjeux Constats Perspectives pour les communes Le transport de marchandises Mal-aimé des riverains et des usagers de l espace public En cause : son gabarit / ses nuisances (bruit, pollution) / la gêne à la circulation / l insécurité OR C est un maillon du développement économique C est un maillon de la vie de la commune

43 UVCW First miles Last miles. Enjeux Constats Perspectives pour les communes L espace public Rencontrer les besoins de tous ARBITRAGE Satisfaire à des critères de Qualité de vie / Fluidité du trafic / Sécurité des usagers Développement durable Economie Social - Environnement

44 UVCW First miles Last miles. Enjeux Constats Perspectives pour les communes Transport de marchandises et gestion communale IL FAUT COMPOSER

45 UVCW First miles Last miles. Enjeux Constats Perspectives pour les communes Transport de marchandises et espace En circulation public A l arrêt ou en stationnement

46 UVCW First miles Last miles. Enjeux Constats Perspectives pour les communes Transport de marchandises et gestion communale Des outils - La réglementation routière - La conception (design) de la voirie - Les règlements de police - Le Plan communal de mobilité - Le permis d environnement - Le permis d urbanisme - Les règlements communaux d urbanisme Des mesures d accompagnement - Des organes d information - Une structure de concertation des acteurs - Une bonne connaissance du terrain et du contexte

47 UVCW First miles Last miles. Enjeux Constats Perspectives pour les communes Circulation des poids lourds Voiries problématiques Raisonner avec une logique d itinéraire Mettre en place une signalisation routière adéquate Contrôler Structurer la communication avec les sociétés de guidage GPS Informer communiquer concerter

48 UVCW First miles Last miles. Enjeux Constats Perspectives pour les communes Stationnement des poids lourds 1. courte durée - Distribution urbaine Des «zones de livraison» privées vs publiques!!! Pas de statut légal au code de la route: assimilé à l arrêt du véhicule Bien les localiser Bien les dimensionner Définir des règles de fonctionnement (horaires ) Contrôler Informer/concerter + Plates-formes urbaines?

49 UVCW First miles Last miles. Enjeux Constats Perspectives pour les communes Stationnement des poids lourds 2. Longue durée Mise à disposition de parkings pour le stationnement des poids lourds. Stationnement d un camion à proximité du domicile du chauffeur: concertation nécessaire.

50 UVCW First miles Last miles. Enjeux Constats Perspectives pour les communes Perspectives 1. L attractivité urbaine est un enjeu essentiel de toute commune : à travers son dynamisme économique et la qualité de son cadre de vie. 2. L organisation de la distribution doit être conçue dans l optique d une prise en compte équilibrée des usagers de l espace public. 3. La logique d itinéraires nécessite la mise en place d outils efficaces au niveau régional pour assurer un guidage pertinent des poids lourds. 4. La clarification de la réglementation du code de la route pour les livraisons doit constituer une priorité. 5. Des évaluations, a posteriori, sont nécessaires quant aux comportements adoptés et à la pertinence des mesures prises. 6. La réalisation d outils permettant une meilleure connaissance de la problématique contribuerait à une meilleure concertation au niveau local.

51 UVCW First miles Last miles. Enjeux Constats Perspectives pour les communes Je vous remercie pour votre attention Tom De Schutter Cellule Mobilité de l UVCW

52 Colloque Mobilité 04 octobre 2013 «FIRST MILES, LAST MILES : comment optimaliser la logistique des extrêmes?» Atelier 1 : First Miles Comment planifier et optimiser la chaîne logistique dès son point de départ? Alain RYSMAN - Directeur Général du TERMINAL CONTAINER D'ATHUS (TCA) Sergio ZULIANI - Shipping Manager chez MAGOTTEAUX SA Laurent VAN DEN BRANDE - Site Logistic Manager Europe chez SDIL Pascale GERARD - Responsable commerciale de la SOMEF

53

54 Agenda 1. Présentation du Terminal Container Athus 2. Le concept logistique et le schéma ferroviaire du TCA 3. Organisation first/last mile du TCA 4. Les enjeux et perspectives localement 5. Une vision globale?

55 Agenda Présentation du Terminal Container Athus 2. Le concept logistique et le schéma ferroviaire du TCA 3. Organisation first/last mile du TCA 4. Les enjeux et perspectives localement 5. Une vision globale?

56 TCA, une entreprise 1. idéalement située! > au cœur de l Europe 2. gérant des flux importants > 280 containers/jour 3. expérimentée > depuis ambitieuse > de nombreuses perspectives > Partenaire privilégié des plus grands armements mondiaux

57

58 Quelques chiffres Premier Terminal intérieur Wallon Plus de containers/an Bilan CO2 : 45% vs route 180 emplois directs + indirects 18 hectares 4000m de voies ferrées divisés en 13 voies

59 Agenda 1. Présentation du Terminal Container Athus Le concept logistique et le schéma ferroviaire du TCA 3. Organisation first/last mile du TCA 4. Les enjeux et perspectives localement 5. Une vision globale?

60 Le Concept

61 Le transport ferroviaire Anvers-Athus MAIN HUB ANTWERP Q 742 Q 1742 Q 1700 Traction électrique Gare d Athus Traction diesel

62 Agenda 1. Présentation du Terminal Container Athus 2. Le concept logistique et le schéma ferroviaire du TCA Organisation first/last mile du TCA 4. Les enjeux et perspectives localement 5. Une vision globale?

63 First / last mile Effectué par B-Logistics entre la gare d Athus et le Terminal

64 First/last mile Demi-trains Locos type 77 Nécessité de traverser la voie principale Prestation B-log 2-3 / jour in&out 1H30 par prestation

65 Agenda 1. Présentation du Terminal Container Athus 2. Le concept logistique et le schéma ferroviaire du TCA 3. Organisation first/last mile du TCA Les enjeux et perspectives localement 5. Une vision globale?

66 Enjeux & perspectives Incertitudes sur l avenir des moyens de la gare d Athus TCA seul géographiquement, autres utilisateurs plus loin dans le Luxembourg belge. Être capable de faire la traction seul pour le first/last mile Technique : essais de traction réalisés avec engins rail/route Humain : formations des conducteurs Infrastructures : attente de l AR permettant de traverser la voie principale

67 Enjeux & perspectives Volume suffisant pour réaliser l entièreté des prestations Mais : - coûts et rentabilité! - Garder le personnel - Quid des autres acteurs dans la province? - Impact du niveau d activité

68 Agenda 1. Présentation du Terminal Container Athus 2. Le concept logistique et le schéma ferroviaire du TCA 3. Organisation first/last mile du TCA 4. Les enjeux et perspectives localement Une vision globale?

69 Vision globale? Nécessité que le politique définisse une vision LT Vision globale pour la mobilité : que veut-on? Quelle place pour les chemins de fer et quelle organisation? Voyageurs prioritaires le fret a aussi son importance Rationaliser les terminaux intérieurs et accès ferrés vers les différentes zônes d activité Quel support/organisation pour la prestation du first/last mile qui reste onéreuse

70 11 ÈME COLLOQUE UWE 4 OCTOBRE 2013 FIRST MILE LAST MILE a SIGDO KOPPERS Company ZULIANI Sergio octobre 2013

71 Présentation du groupe Magotteaux Magotteaux Liège SA Expéditions ferroviaires Expéditions Fluviales Ecocombis a SIGDO KOPPERS Company ZULIANI Sergio octobre 2013

72 Une fonderie spécialiste des pièces à valeur ajoutée FABRICATION DE MODELES EN BOIS OU METAL REALISATION DE PLANS SUR BASE DE SPECIFICATIONS TECHNIQUES PREPARATION DE MOULES EN SABLE AITEMENT THERMIQUE ADAPTE COULEE DE METAL DANS LES MOULES EBARBAGE, USINAGE ET FINITION DES PIECES SORTIES DES MOULES ZULIANI Sergio octobre

73 Partie intégrante d un groupe industriel mondial 73 ZULIANI Sergio octobre 2013

74 au sein duquel nous avons notre propre place 74 ZULIANI Sergio octobre 2013

75 Nous produisons sur les 5 continents Proacer 100% Sabo 55% Pour assurer sécurité d approvisionnement et livraison rapide 75 ZULIANI Sergio octobre 2013

76 A GLOBAL LEADER Nos équipes de vente sont locales Pour offrir un service et un suivi proche 76 ZULIANI Sergio octobre 2013

77 A GLOBAL LEADER Nos experts process leur viennent en appui Pour toujours proposer des solutions résolument innovantes 77 ZULIANI Sergio octobre 2013

78 ZULIANI Sergio octobre

79 Chiffres d Affaires 2012 par région 79 ZULIANI Sergio octobre 2013

80 Nos clients sont carrières et recyclage mines centrales au charbon ciment entreprises de dragage 80 ZULIANI Sergio octobre 2013

81 Corps broyants Boulets Boulpebs Mini-billes céramique Barres 81 ZULIANI Sergio octobre 2013

82 Pièces d usure Concassage Broyage Dragage Pyro processing 82 ZULIANI Sergio octobre 2013

83 Services Lab testing Tests de laboratoire Circuit audits Audits de circuits Real-time mill monitoring Suivi d installations en temps réel Installation Supervision Montage Supervision ZULIANI Sergio octobre

84 Flux pour le groupe Magotteaux Various shipment (other than SO) waste External warehouse Magotteaux plant 1 Magotteaux plant 2 Suppliers Customers Magotteaux SA 84 ZULIANI Sergio octobre 2013

85 Pays de destinations* SAUDI ARABIA GREECE IVORY COAST TANZANIA CUBA ALBANIA GUATEMALA SWEDEN RUSSIAN FEDERATION SULTANATE OF OMAN SLOVAKIA BULGARIA GHANA BELARUS BELGIUM CHILE CROATIA COLOMBIA ETHIOPIA RWANDA PERU GERMANY IRAQ IRELAND MARTINIQUE CZECH REPUBLIC HUNGARY VIETNAM EGYPT AUSTRALIA GUINEA BRAZIL SLOVENIA TOGO BOLIVIA FRANCE CAMEROON CHINE PHILIPPINES GUADELOUPE HAITI NAMIBIA POLAND MEXICO JAPAN AZERBAIDJAN ESTONIA SURINAME KOSOVO ITALY MOROCCO UNITED KINGDOM REP. OF SERBIA DENMARK IRAN UKRAINE NORWAY AUSTRIA GABON MALAYSIA COMBODIA UNITED ARAB EMIRATES LEBANON REP. OF KOREA SOUTH MAURITANIA URUGUAY GEORGIA KUWAIT UNITED STATES SOUDAN LUXEMBOURG KIRGHIZSTAN HONKG KONG CANADA PORTUGAL KENYA KAZAKHSTAN FRENCH GUIANA REPUBLIC OF THE CONGO KINGDOM OF BAHRAIN ROMANIA BENIN INDIA ECUADOR ZIMBABWE SPAIN TUNISIA REPUBLIC OF MACEDONIA SYRIAN ARAB REPUBLIC DOMINICAN REPUBLIC NIGERIA TURKEY THAILAND SWITZERLAND VENEZUELA CYPRUS MOZAMBIQUE JORDAN PAKISTAN ALGERIA QATAR INDONESIA LITHUANIA NETHERLANDS ANGOLA SENEGAL ISRAEL BANGLADESH PAPUA NEW GUINEA FINLAND SOUTH AFRICA BURKINA FASO BOSNIA HERZEGOVINA ARGENTINA MADAGASCAR *115 pays gérés par le service expéditions de Magotteaux Liège SA en ZULIANI Sergio octobre 2013

86 KG Magotteaux Liège SA Mag. SA Monthly Shipments KG Month kg VAUX Différence 86 ZULIANI Sergio octobre 2013

87 Nbr Magotteaux Liège SA VOYAGE NBR MONTH OV OR OA Importation External Storage Divers 87 ZULIANI Sergio octobre 2013

88 Nbr Magotteaux Liège SA VOYAGE NBR MONTH air mer 88 ZULIANI Sergio octobre 2013

89 Expéditions ferroviaires 89

90 Expéditions fluviales 90 ZULIANI Sergio octobre 2013

91 Ecocombis 91 ZULIANI Sergio octobre 2013

92 Ecocombis / FTL Ecocombis avantage (FTL) Belgique Projet spécial 4.000T/an Total Belgique (camions de 28 T) Europe Total Magotteaux 218 /T? (camions de 24 T) ZULIANI Sergio octobre

93 Merci pour votre attention a SIGDO KOPPERS Company ALL THE SOLUTIONS HERE MENTIONED ARE PROPRIETARY TO MAGOTTEAUX. ZULIANI Sergio octobre 2013

94 First miles, Last miles challenges October, 2013 Copyright 2013 All rights reserved 94

95 SPORTSDIRECT.COM SPORTSDIRECT.COM is the UK s leading sports retailer by revenue and operating profit, and the owner of a significant number of world famous sport, fashion and lifestyle brands. Today SPORTSDIRECT.COM is focused on developing it s ecommerce business and on geographical expansion in Europe. 1 = 1,20 Sportsdirect.com Sportsdirect.com E-commerce Austria Baltics UK retail EU Chiffre d affaires (FY 2014) 1400 M 250 M 400 M 300 M 70 M Nombre de magasins > Pays concernés 1 13 worldwide Taux de croissance < 5% > 12% PA Copyright 2013 All rights reserved 95

96 SPORTSDIRECT.COM The business model of Sportsdirect.com is clearly defined: the group s financial strategy is to continue to ensure sustainable long-term growth SPORTS DIRECT is ranked No. 1 in the distribution of sports goods in the United Kingdom. By focusing on the key principles in its business model, the Group is able to implement an effective growth strategy for maintaining and developing it s success Identify - acquisitions of potential brands and network development Invest - in the portfolio of stores and employees Expand - the ecommerce, mcommerce and extended sets Promote - private brands Achieve - the objectives and success of the Group Investments are being made to increase the store portfolio and international presence is increasing. SPORTS DIRECT strongly believes that strategic acquisitions and investments in other related businesses are beneficial to the Group, and will continue to evaluate opportunities as they arise. The group is constantly expanding its product range and its offer to its customers Copyright 2013 All rights reserved 96

97 SPORTSDIRECT.COM A few brands: Important product categories: Sportswear Fitness, Aerobics Bags, Holdalls, Rucksacks Ski / Heavy Winter Outdoor Football Swimwear Running Tennis, Squash, Badminton Basket- and Football Accs Fitness, Boxing Copyright 2013 All rights reserved 97

98 SPORTSDIRECT.COM Goods Flow The inbound shipments origin from both our suppliers and our warehouse in the UK. Outbound shipments are executed via crossdock or are direct-to-store deliveries. UK Distribution Center UKDC Shirebrook EDC Saintes Central country warehouse(s) Last mile delivery Europe Distribution Center Transport Stores Port Antwerp/ Rotterdam Outbound shipments Port Antwerp/Rotterdam EDC Saintes Copyright 2013 All rights reserved 98

99 Optimum DC location First mile importance The historical importance of the first mile, pushes companies to locate their DC away from the demand center of gravity. However transport cost per item/km shipped is always higher in the Last mile than in the First mile. Historical optimum DC location Close to port The first mile may be a long mile! Optimum DC location based on demand center of gravity Copyright 2013 All rights reserved 99

100 SPORTS DIRECT Network Spread of the network The current spread of the network in Europe induces a real last mile distribution optimization challenge. Copyright 2013 All rights reserved 100

101 SPORTS DIRECT Network Replenishment leadtimes Service level is important to Sportsdirect, it is proven to be extremely difficult to swiftly replenish all stores from the central DC Within a 9 hour radius, overnight delivery possible Leadtimes for stores outside of the green zone can be as high as 4 days (Grouping / cross-docking) Leadtime for stores in Cyprus and Iceland +-15 days Copyright 2013 All rights reserved 101

102 Last mile Optimal inventory location Considering the long leadtimes between the central hub and certain stores, the challenge is to identify the optimum inventory location.? Keep inventory central??? Or keep inventory close to the stores? Copyright 2013 All rights reserved 102

103 CUMM PROFIT CONTR Last mile A different strategy for different categories of product The optimal inventory location will be different for each product segment. A 1 size fits all approach is not recommended Best practice logistic networks are balancing best end-to-end cost vs. service to the stores in a two tier mode: 1 A 20% of assortment B 40% of assortment C 40% of assortment Profit contribution 0,8 0,6 0,4 0,2 0 A items are profit drivers (not necessarely with high margin) and are essential will be put as close as possible to the customer (in order to reduce lead-time) B items, most of them are kept with the A items to generate economies of scale to boost productivity C items, are obviously required to offer a wide assortment to customers, but typically have a low GMROI, and thus stock massification is essential (square root rule) as a consequence you avoid the risk of having old stock Storage in local warehouse Direct-to-store delivery from local warehouse LeadTime target = Overnight delivery Allocation & Storage in Central hub Cross-docked in local warehouses Copyright 2013 All rights reserved 103

104 UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

105 La logistique au fil de l eau Réseau fluvial en Wallonie Description des métiers Somef / Deschieter Importance des premiers km dans le développement du transport fluvial UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

106 Le réseau fluvial en Wallonie Répartition modale du transport intérieur en Belgique 75% route 15 % fluvial 10 % fer UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

107 Le réseau fluvial en Wallonie 450 km de voies navigables Connexion sur tout le réseau fluvial européen UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

108 Le réseau fluvial en Wallonie CLASSE LONGUEUR LARGEUR TONNAGE I - Spits 38 mètres 5 mètres tonnes II Campinois mètres 6,60 mètres tonnes III D.E.K mètres 8,20 mètres tonnes IV R.H.K mètres 9,50 mètres tonnes Va Grand rhénan mètres 11,40 mètres tonnes Vb Grand rhénan mètres 11,40 mètres tonnes UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

109 Le réseau fluvial en Wallonie Tonnage transporté en Wallonie en 2012 : 42 millions de tonnes Exportation : 35% Importation : 29% Transit : 29% Trafic intérieur : 7% UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

110 La logistique au fil de l eau Réseau fluvial en Wallonie Description des métiers Somef / Deschieter UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

111 SOMEF / DESCHIETER, les métiers Transport fluvial Transport fluvio-maritime Opérations portuaires UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

112 SOMEF / DESCHIETER, les métiers SOMEF 1920 : création par Cockerill 2006 : CFNR / Capital 70% Siège social : Liège Monsin UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

113 SOMEF / DESCHIETER, les métiers DESCHIETER 2009: CFNR / Capital 100 % Siège social : Ghlin UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

114 SOMEF / DESCHIETER, les métiers Les marchandises transportées et manutentionnées Vrac : Charbon, minerai, gravier, sable, sel, ferraille, terres (OWD/OVAM/NIWO), céréales (GMP+), Produits finis : produits sidérurgique, big-bags, palettes Conteneurs Pièces exceptionnelles UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

115 SOMEF / DESCHIETER, les métiers Les chiffres en 2012 Tonnage transporté : 3,870 million tonnes Tonnage manutentionné : 2,360 million tonnes TEU Chiffre d affaires : 28,556 M Personnel: 80 personnes UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

116 SOMEF / DESCHIETER, les métiers Transport fluvial Affrètement d allèges Flotte propre SOMEF : 3 pousseurs, 9 barges Flotte propre DESCHIETER : 4 automoteurs UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

117 SOMEF / DESCHIETER, les métiers Transport fluvio-maritime Affrètement de caboteurs Connexion directe entre Liège et : Iles britanniques Côte Atlantique Péninsule ibérique Mer Baltique UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

118 SOMEF / DESCHIETER, les métiers Opérations portuaires SOMEF : 4 terminaux en région Liégeoise DESCHIETER : 1 terminal à Ghlin UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

119 SOMEF / DESCHIETER, les métiers Opérations portuaires SOMEF : terminal de Liège Monsin Infrastructure trimodale unique en Belgique Darse couverte / Pont portique : 2 x 25 T Cadence chargement : 500 T/heure Entrepôts: m² Surface extérieur: m² UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

120 SOMEF / DESCHIETER, les métiers Opérations portuaires SOMEF : terminal de Jemeppe 110 mètres de quai Cadence chargement : 300 T/heure UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

121 SOMEF / DESCHIETER, les métiers Opérations portuaires SOMEF : terminal d Yvoz-Ramet 800 mètres de quai Cadence chargement : 300 à 500 T/heure Surface de stockage m² UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

122 SOMEF / DESCHIETER, les métiers Opérations portuaires SOMEF : terminal de Tihange 400 mètres de quai Surface de stockage : m² Cadence chargement : 300 à 500 T/heure UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

123 SOMEF / DESCHIETER, les métiers Opérations portuaires DESCHIETER : terminal de Ghlin Terrain de 18 ha / quais extérieurs : 2000 m Entrepots : m² / extérieur: m² Reach stacker négatif / pelles hydrauliques Cadence chargement : 500 T/heure UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

124 La logistique au fil de l eau Réseau fluvial en Wallonie Description des métiers Somef / Deschieter Importance des premiers km dans le développement du transport fluvial UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

125 L importance des premiers km dans le développement du transport fluvial Minimiser les coûts : Pré-acheminement usine quai Disposer de quais de chargement distant de moins de 15 km de l usine UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

126 L importance des premiers km dans le développement du transport fluvial 1 bateau de 1200 tonnes 60 camions de 20 tonnes UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

127 L importance des premiers km dans le développement du transport fluvial 1200 tonnes de Harmignies Gent Harmignies Ghlin / 15 km : 3900 Chargement allège & transport fluvial Ghlin Gent : 6700 Coût bimodal : ,- Coût écologique : 6,5 tonnes CO tonnes d Erquelinnes Gent Erquelines Ghlin / 30 km : 5900 Chargement allège & transport fluvial Ghlin Gent : tonnes Harmignies/Erquelines Gent Coût unimodal : ,- Coût écologique : 12,3 tonnes CO2 Coût bimodal : ,- Coût écologique : 7,2 tonnes CO2 UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

128 L importance des premiers km dans le développement du transport fluvial Minimiser les coûts : chargement du bateau effectué sur 1 journée Disposer d infrastructures portuaires de qualité Réceptionner les camions Accueillir les équipements de manutention Permettre une surface de stockage tampon UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

129 L importance des premiers km dans le développement du transport fluvial Le développement du transport fluvial La multiplication d infrastructures portuaires de qualité le long de nos cours d eaux UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

130 La logistique au fil de l eau Merci pour votre attention UWE - COLLOQUE DE LA CELLULE MOBILITE - First Miles, Last Miles 04/10/13

131 Colloque Mobilité 04 octobre 2013 «FIRST MILES, LAST MILES : comment optimaliser la logistique des extrêmes?» Atelier 2 : Last Miles Quelles innovations pour la distribution finale des marchandises? Lahoucine KNAR - Fondateur et CEO / CLIC JEUNES (NPO) Davy DECOCK - Mobility and Facility Manager chez DELHAIZE Olivier VAN DAMME - Chercheur au CENTRE DE RECHERCHES ROUTIÈRES (CRR) Philippe DEGRAEF - Directeur de FEBETRA

132 GET CONNECTED GET CONNECTED L'intelligence urbaine: une réponse à la problématique des Last Miles? Par: Lahoucine Knar Co-initiateur du projet Intelligent Deliveries Colloque annuel de la Cellule Mobilité de l Union Wallonne des Entreprise

133 GET CONNECTED Etude de cas: les livraisons à Liège CONTEXTE: Accenture Chair in Sustainable Strategy PROJET: OBJECTIF: Des aires de livraison connectées 1

134 GET CONNECTED Les livraisons à Liège: 2 problèmes-clés "48% des livreurs qualifient les livraisons en ville de très difficiles" 2 problèmes-clés Conditions de réalisation des livraisons au centre-ville Le non-respect du règlement (aires de livraison non protégées) L absence d un système de gestion des aires Source: Centre de recherches routie res 2

135 GET CONNECTED Les livraisons à Liège: des impacts Économiques Environnementaux Sociaux 3

136 GET CONNECTED Les livraisons à Liège: notre approche Objectif : Une gestion plus durable et plus intelligente des aires de livraison Actuellement Notre approche Gestion aléatoire des aires de livraison Des aires de livraison connectées: Informations en temps réel sur la disponibilité des aires Possibilité de réserver un emplacement précis à un moment précis Contrôle automatique du respect du règlement (aires protégées) Collecte d informations centralisées en temps réel 4

137 GET CONNECTED Notre solution: e-plateforme intelligente «Une e-plateforme qui facilite la gestion des aires de livraison grâce à une série de bornes interconnectées» e-plateforme intelligente Commerçants Conducteurs Gestion du trafic transitaire Gestion des aires de livraison Entreprises /livreurs Ville de Liège Aire de livraison 5

138 GET CONNECTED Notre solution: e-plateforme intelligente Processus principal (Entreprises/livreurs) 1. Inscription sur la e-plateforme 2. Réception d une application mobile/ télécommande 3. Accès aux aires de livraison La e-plateforme: Permet de: Consulter les données en temps réel Réserver un emplacement Planifier ses tournées Payer les amendes L application mobile: Permet de: Activer les bornes Contrôler le temps de livraison Consulter la disponibilité des aires Notifier un problème 6

139 GET Valeur ajoutée de notre solution CONNECTED Ville de Liège + Ville plus compétitive et plus durable + Ville plus intelligente (Smart city) + Meilleure gestion de l espace urbain Entreprises/Livreurs + Economie pour le livreur: 9600 /an + Meilleure planification des tournées + Places disponibles et protégées Commerçants + Meilleure planification des commandes + Bulletin «bons et mauvais livreurs» Habitants + Ville plus agréable et moins de nuisances + Accès aux places durant la nuit Notre solution présente un réel atout pour les différents acteurs 7

140 GET CONNECTED Faisabilité de notre solution Phase d investissement: E-Plateforme + application mobile Barrières escamotables (80% des aires de livraison au centre-ville) Retour sur investissement: 5 ans Economie pour le livreur: 9600 /an Financement: Partenariat public privé + subsides UE Abonnements annuels Amendes liées aux infractions Services payants Les sources de revenus 8

141 GET CONNECTED Perspectives Une solution à court terme E-Plateforme intelligente Réalisable à court terme Coût raisonnable Solution innovante et durable Une vision plus globale Solution très flexible qui peut être intégrée avec le Trilogiport ou un centre de distribution Le système permettra de collecter des données précieuses qui peuvent être utilisées dans l aménagement de l espace urbain 9

142 GET CONNECTED Conclusion SE CONNECTER Entreprises Universités Villes 10

143 GET CONNECTED MERCI POUR VOTRE ATTENTION Intelligent Deliveries Projet lauréat du prix du jury «Accenture Chair 2013» twitter.com/hec_id #AccentureChair

144 Livraisons silencieuses en Wallonie D. Decock

145 Contenu Présentation de la Groupe Delhaize Projet Livraisons silencieuses, basé sur 4 piliers Objectives: WIN-WIN Efficacité des operations logistiques Durabilité 145

146 Groupe Delhaize Les Etats-Unis magasins Belgique & Luxembourg: 840 magasins* *31/12/2012 Europe de Sud-Est 955 magasins CA: EUR 22,7 milliards Plus de collaborateurs 3452 magasins, 10 pays, 3 continents Indonésie: 103 magasins

147 LE TRANSPORT DURABLE Une entreprise durable CD ZELLIK Le transport multimodal CD NINOVE poids lourds/jour à travers les CD Améliorer le taux de déchargement des poids lourds Backhauling Formation des chauffeurs Des véhicules plus propres (p.e. Camion double étage) Des livraisons silencieuses 147 Magasins Delhaize Belgique, Mars 2013

148 Des livraisons = un défi pour le commerce Les riverains voudraient des livraisons plus silencieuses Des émissions (sonores) Des embouteillages (locaux) La sécurité routière Des conflits sur le parking (manoeuvres) Des difficultés pour le secteur alimentaire... La politique menée par les autorités (p.ex. des restrictions horaires, la taxe kilométrique...) La congestion = perte de productivité Des manoeuvres difficiles Stress chez les chauffeurs 148 Différents partenaires avec plusieurs rôles & des responsabilités différentes pour un succès 148

149 Des livraisons silencieuses Plus de flexibilité pour les livraisons des magasins Lancement de mesures intégrées pour réduire le bruit lors du chargement/ déchargement Investissements : 1. Adaptation du camion (CNG) 2. Adaptation de la zone de déchargement 3. Adaptation du matériel roulant 4. Formation des chauffeurs et du personnel 149

150 Lancement des projets pilotes Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 PIEK (SM Bouge) Delhaize 1 ville PIEK Delhaize & Colruyt 7-8 villes PIEK (Bruxelles) Delhaize & Colruyt 5 magasins PIEK-I (Flandres) Delhaize & Colruyt 9 villes PIEK-II (Flandres) Delhaize, Colruyt, AH, Carrefour et LIDL 57 villes 150

151 Le Projet UrbanZen Olivier Van Damme Centre de recherches routières

152 Contexte et but du projet Contexte Plan Marshall 2.vert Support du pôle Logistics in Wallonia 7 partenaires, coordination NSI Durée totale 30 mois, début le 1 er septembre 2012 Intitulé Gestion centralisée et collaborative des plans de circulation pour la distribution du Fret en milieu urbain Objectif Contribuer au désengorgement des villes dans le cadre du fret urbain par la création et le développement d un système collaboratif permettant : aux transporteurs de signaler en temps réel les points noirs rencontrés; aux communes d adapter leurs plans de circulation; de redistribuer l information via GPS afin de permettre le reroutage des camions.

153 Description du projet Lien vers le projet : Vidéo explicative :

154 Outils et processus Viewer cartographique Open Source centralisé permettant de : Intégrer et stocker des plans de mobilité urbain (y compris la composante fret) Localiser les points noirs réels ou virtuels (définis par l autorité publique) Diffusion de l information vers les chauffeurs sur base de la norme TPEG Provoquer des routages bis spécifiques sur les GPS

155 Partenaires CRR Transports Fockedey NSI Multitel Transports F.Michel Smolinfo M3Systems

156 Schéma du projet Acquisition Gestion et stockage Diffusion Data center et Viewer GIS M3 Systems Convertisseur GIS-TPEG Utilisateurs isolés (PDA, smartphones CRR NSI Multitel Utilisateurs «flotte» PCM villes Fockedey PCM composante fret Bouchons virtuels spécifiques Smolinfo Michel Standards ISO, OGC, OpenGIS Standards TPEG

157 Le CRR dans le projet Urbanzen Conseil transversal : Analyse des besoins et attentes des transporteurs belges et étrangers Analyse des besoins et potentialités des villes et communes belges et étrangères Analyse des contraintes (PCM, permis d environnement, ) Objectif : Définir le contexte actuel Faire en sorte que l outil développé réponde correctement à la demande existante, condition importante pour son utilisation

158 Urbanzen dans le contexte actuel Systèmes de guidage pour poids lourds disponibles sur le marché mais : utilisation non généralisée par les transporteurs pas de prise en compte des mesures réglementaires mises en place par les autorités publiques Nouveautés du projet Urbanzen : prise en compte des contraintes existantes/actualisées pour les poids lourds outil collaboratif entre les pouvoirs locaux et les chauffeurs Eléments clés du projet : Principe de validation des données remontées par les chauffeurs; Modifications d itinéraires introduites par les communes (éviter les abus!); Simplicité d utilisation Pas d équipement supplémentaire ajouté dans les poids lourds

159 UrbanZen : une réponse à une problématique existante? Problématiques générées par les poids lourds dans votre ville/commune wallonne? 69% 51% 40% 41% 31% 33% 29% 30% 29% 32% 22% 21% 21% 22% 23% 15% 15% 15% 16% 15% 5% 7% 7% 9% Circulation sur des voies/ruelles ou dans des quartiers non adaptés pour les poids lourds Trafic de transit en centre urbain Dégradation des équipements urbains en carrefour/section Stationnements sur des espaces non prévus à cet effet Problématique élevée Problématique moyenne Problématique faible Pas problématique Niveau d'importance global de la probématique (par pondération) Livraisons en double-files Non-respect des horaires de livraisons

160 Merci pour votre attention ir. Olivier Van Damme Centre de recherches routières Division Mobilité, Sécurité et Gestion de la route 010/

161 UWE 04/10/2013 Last miles ou quelles innovations pour la distribution finale des marchandises?

162 FEBETRA Organisation patronale belge Créée en 1946 (UPTRI) Défense des intérêts des transporteurs et logisticiens Au niveau du secteur (lobbying) Et de l entreprise individuelle (assistance et conseil) Active à tous les niveaux décisionnels Environ 2000 membres 4 bureaux régionaux, dont 2 en Wallonie

163 Initiatives au niveau européen L Europe se mêle d à peu près tout Mais fort peu de la distribution urbaine Livre Blanc en 2011 Consultation publique en septembre 2012 Publication d un paquet Mobilité urbaine d ici fin 2013 Lignes directrices ou cadre contraignant? Initiative UE < > principe de subsidiarité

164 Autonomie des pouvoirs locaux Décident à peu près ce qu ils veulent Nombreuses restrictions d accès en milieu urbain Longueur Masse maximale autorisée Plages-horaires Normes environnementales Péages urbains (Congestion charge)

165 Zones à faibles émissions Développement anarchique Disparités énormes Même au niveau d un même pays Modes de paiement Technologies d accès Plages-horaires, périodes de l année Panneaux routiers Véhicules concernés Exemptions

166 De quoi avons-nous besoin? Analyses transparentes et objectives Approche cohérente et coordonnée Investissements adéquats dans de nouvelles infrastructures Cadre harmonisé au niveau européen Prise en compte du cycle de vie normal d un véhicule Guichet unique / simplification administrative Banque de données au niveau de l UE

167 UWE 04/10/2013 Merci de votre attention Plus d infos? Febetra Rue de l Entrepôt 5a 1020 Bruxelles

168 Colloque Mobilité 04 octobre 2013 «FIRST MILES, LAST MILES : comment optimaliser la logistique des extrêmes?» Séance plénière de clôture Samuël SAELENS - Conseiller Département Environnement, Energie et Mobilité à l UNION WALLONNE DES ENTREPRISES (UWE) «Transport : je t aime moi non plus» Philippe HENRY - Ministre wallon de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de la Mobilité auprès du GOUVERNEMENT WALLON

169 Transport : je t aime moi non plus Colloque de la Cellule Mobilité de l UWE 4 octobre 2013 Samuël Saelens Conseiller à l Union Wallonne des Entreprises Colloque Mobilité UWE 4 octobre

170 Les «paradoxes» du transport Indispensable à nos activités et à notre développement mais abordé souvent par son seul volet «nuisances»; Augmente ses émissions atmosphériques mais de nombreuses décisions retardent ou empêchent son optimalisation environnementale; A forte croissance réelle et programmée mais certaines décisions tardent voire contrecarrent la bonne gestion de celle-ci; Croissance plus forte attendue des marchandises (68 % à 2030*) que des passagers (20 % à 2030*) mais la majorité des décisions mettent la priorité aux passagers; Croissance surtout à l international mais de nombreuses difficultés à - voire réduction de nos points frontières (notamment en ferroviaire). Colloque Mobilité UWE 4 octobre 2013 * Source : Bureau du Plan (référence = 2008) 170

171 Colloque Mobilité UWE 4 octobre

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours Pour de courts séjours, le gouvernement thaïlandais facilite le voyage des touristes de certaines nationalités en leur offrant une exemption de visa. Voici la liste des ressortissants étrangers (munis

Plus en détail

Contexte [1/2] Livre Blanc Transport de 2011 visant à décarboniser l économie

Contexte [1/2] Livre Blanc Transport de 2011 visant à décarboniser l économie Contexte [1/2] Livre Blanc Transport de 2011 visant à décarboniser l économie «Des Transports propres pour les déplacements urbains» «Les transports urbains sont responsables de 25% des émissions de Co2

Plus en détail

LES AIRES DE LIVRAISONS Pour quoi, combien, où, comment?

LES AIRES DE LIVRAISONS Pour quoi, combien, où, comment? Centre de recherches routières LES AIRES DE LIVRAISONS Pour quoi, combien, où, comment? INFRA 2015 30 novembre-2 décembre QUEBEC Wanda DEBAUCHE Chef de Division (Mobilité-Sécurité-Gestion de la Route)

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL Fabrizio PANONE Sous-direction des Organisations criminelles et des Stupéfiants Unité Œuvres d Art email: f.panone@interpol.int Techniques de Présentation Lyon,

Plus en détail

La mutualisation de l ELU des Cordeliers : innover ensemble pour une logistique urbaine durable et responsable

La mutualisation de l ELU des Cordeliers : innover ensemble pour une logistique urbaine durable et responsable DOSSIER DE PRESSE 24 novembre 2015 La mutualisation de l ELU des Cordeliers : innover ensemble pour une logistique urbaine durable et responsable Sommaire La mutualisation de l espace logistique urbain

Plus en détail

AIPCR FR CYCLE POIDS LOURDS 2012-2015 MOBILITÉ URBAINE DES MARCHANDISES POIDS LOURDS ET VÉHICULES UTILITAIRES LÉGERS EN AGGLOMÉRATION

AIPCR FR CYCLE POIDS LOURDS 2012-2015 MOBILITÉ URBAINE DES MARCHANDISES POIDS LOURDS ET VÉHICULES UTILITAIRES LÉGERS EN AGGLOMÉRATION AIPCR FR CYCLE POIDS LOURDS 2012-2015 MOBILITÉ URBAINE DES MARCHANDISES POIDS LOURDS ET VÉHICULES UTILITAIRES LÉGERS EN AGGLOMÉRATION Organisations des flux de marchandises (plate-formes logistiques intermodales,

Plus en détail

développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier.

développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier. Établissement public d État 200 salariés développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier. 70 ports 1 er port intérieur

Plus en détail

Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport?

Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport? Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport? Supply Chain Event 18 Novembre 2015 Stéphane CREN Responsable Offre & Innovation Nicolas RECAPET Manager activité Supply Chain GS1

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace

Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace Améliorez votre atelier Les échappements de véhicules, les fumées de soudage, les poussières de ponçage et de meulage, les

Plus en détail

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique 28/4/2015 Level IT Introduction Level IT est un Centre de Recherche

Plus en détail

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable François PROCHASSON, Chef du pôle mobilité durable, Agence de la mobilité, ville de Paris Le contexte Paris, une forte densité

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Logistique urbaine à Montpellier

Logistique urbaine à Montpellier Logistique urbaine à Montpellier Montpellier en quelques chiffres 265 000habitants en 2012 (8ème ville française) Une agglomération de 423 000 habitants (15ème agglomération française) Une croissance de

Plus en détail

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Jean-Charles DECONNINCK Président de Generix Group 19 Septembre 2014 Generix Group Qui Éditeur de solutions applicatives

Plus en détail

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC Marrakech, 19 mai 2011 Stratégie logistique : Cadre général Développement de la logistique = priorité stratégique pour renforcer

Plus en détail

Solutions de recharge EVlink. Facteur clé du succès du véhicule électrique

Solutions de recharge EVlink. Facteur clé du succès du véhicule électrique Solutions de recharge EVlink Facteur clé du succès du véhicule électrique Favoriser la mobilité multimodale Chefs d entreprises, collectivités territoriales, naires de flottes de véhicules, gérants de

Plus en détail

Transport urbain: Vision de l avenir Ajay Kumar

Transport urbain: Vision de l avenir Ajay Kumar Lima Bogota (avant) I-1 Transport urbain: Vision de l avenir Ajay Kumar Lagos Dar es Salaam Impacts profonds du Transport I-2 Le transport touche presque chaque aspect de la vie urbaine Économique, développement

Plus en détail

Optimiser la mobilité durable en ville

Optimiser la mobilité durable en ville Optimiser la mobilité durable en ville inventer la mobilité durable de demain ITS La technologie au service de la mobilité urbaine Les Intelligent Transport Systems correspondent à l utilisation des Technologies

Plus en détail

Forum THNS 2012 Shanghai

Forum THNS 2012 Shanghai Forum THNS 2012 Shanghai La mise en place de ports respectueux de l environnement et économes en énergie - l exemple de Shanghai Xiao Feng, Centre de recherche sur le développement des ports de la Municipalité

Plus en détail

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Mines Paris-Tech Chaire FRELON

Mines Paris-Tech Chaire FRELON Mines Paris-Tech Chaire FRELON «Premières solutions immobilières pour le développement d une logistique respectueuse du milieu urbain» Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville

Plus en détail

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE COP21 VERS UNE MOBILITÉ DURABLE Engagé dans la lutte contre le changement climatique, le Groupe SNCF développe autour du train des offres globales de mobilité durable, pour les voyageurs et les marchandises.

Plus en détail

Le Futur Réseau Européen EUROCAREX de Fret Ferroviaire à. aux Pôles Aéroportuaires

Le Futur Réseau Européen EUROCAREX de Fret Ferroviaire à. aux Pôles Aéroportuaires Le Futur Réseau Européen EUROCAREX de Fret Ferroviaire à Grande Vitesse connecté aux Pôles Aéroportuaires LOGISMED 12-14 AVRIL 2012 CASABLANCA CHAMBRE DE COMMERCE BELGO-LUXEMBOURGEOISE AU MAROC Jean-Christophe

Plus en détail

Un nouveau cadre de suivi des progrès vers la réalisation de l objectif d «Une énergie durable pour tous»

Un nouveau cadre de suivi des progrès vers la réalisation de l objectif d «Une énergie durable pour tous» Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Résumé E n déclarant 2012 «Année internationale de l énergie durable pour tous», l Assemblée

Plus en détail

Journée du Transport fluvial et de l Intermodalité 24/09/2014. Des actions pour le développement des voies navigables et de l intermodalité

Journée du Transport fluvial et de l Intermodalité 24/09/2014. Des actions pour le développement des voies navigables et de l intermodalité Journée du Transport fluvial et de l Intermodalité 24/09/2014 Des actions pour le développement des voies navigables et de l intermodalité ir Y. Loyaerts Directeur général Direction générale Mobilité et

Plus en détail

Vallourec et les Pays Emergents

Vallourec et les Pays Emergents Vallourec et les Pays Emergents Atelier Institut de l entreprise 27 aout 2014 Photo 1 Photo 2 Photo 3 Jean-Yves Le Cuziat, Vice President Strategic Marketing & Sourcing Agenda Vallourec: principaux chiffres

Plus en détail

CONCRETE AND CEMENT TECHNOLOGY

CONCRETE AND CEMENT TECHNOLOGY COMPANY PROFILE EUROMECC est une société italienne, active depuis plus de 40 ans dans le monde, leader dans le développement et la production de centrales et systèmes destinés a l industrie du béton et

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor

Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor Mathias BOSSUET mathias.bossuet@thalesgroup.com Thales presentation March 16th, 2010

Plus en détail

Cadre d analyse des flux routiers de marchandises en milieu urbain

Cadre d analyse des flux routiers de marchandises en milieu urbain Cadre d analyse des flux routiers de marchandises en milieu urbain Marie Demers Ph.D., associée de recherche Chaire Mobilité 2 e colloque annuel de la Chaire Mobilité École Polytechnique, Montréal, 23

Plus en détail

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers Note de synthèse I/ Objectif de l étude L ORT Poitou Charentes a pris l initiative d engager une réflexion

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

Incarner un aéroport différent, à taille humaine

Incarner un aéroport différent, à taille humaine Incarner un aéroport différent, à taille humaine Notre aéroport dispose d un des plus forts potentiels de développement en Europe. Notre ambition est d incarner un aéroport différent. A taille humaine.

Plus en détail

GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019

GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019 GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019 Présentation en Conseil de Surveillance le 28 mars 2014 Démarche d élaboration Thème Analyse stratégique Perspectives de développement du

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

À BONNEUIL-SUR-MARNE ET EN RÉGION CENTRE

À BONNEUIL-SUR-MARNE ET EN RÉGION CENTRE PRODUCTION DE MATÉRIAUX ACHEMINEMENT ROUTIER ET FLUVIAL RECYCLAGE ENFOUISSEMENT À BONNEUIL-SUR-MARNE ET EN RÉGION CENTRE EXPÉRIENCE, EXPERTISE ET GESTION DURABLE Agrégats Du Centre est acteur indépendant

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

La Voie Maritime du Saint-Laurent / Système des Grands Lacs Une porte vers toute l Amérique du Nord

La Voie Maritime du Saint-Laurent / Système des Grands Lacs Une porte vers toute l Amérique du Nord La Voie Maritime du Saint-Laurent / Système des Grands Lacs Une porte vers toute l Amérique du Nord La Voie Maritime du Saint-Laurent La Voie Maritime du Saint-Laurent et le réseau des Grands Lacs est

Plus en détail

Transport et Logistique face à la mondialisation

Transport et Logistique face à la mondialisation Commission Mobilité et Transport Transport et Logistique face à la mondialisation Cas des Produits Industrialisés CNISF le 13 janvier 2010 JC Raoul 1 Pourquoi les produits industrialisés? Une croissance

Plus en détail

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines R2DS Astréa Séminaire Alimentation et Changement Climatique Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines Benoit Daviron (Cirad, UMR-Moisa) Décembre 2014 Introduction : Sociétés organiques/sociétés

Plus en détail

Programme d investissements d avenir

Programme d investissements d avenir Programme d investissements d avenir Action Véhicules et transports du futur Octobre 2015 3,3Mds d euros gérés par l ADEME au service de la transition énergétique et écologique Répartition des montants

Plus en détail

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis www.log-s.eu Notre histoire Logistique Grimonprez devient Log S Ouverture d un Hub de tri colis Ouverture d un port fluvial privé Acquisition de SIMEP leader de l emballage bois pour l industrie Forte

Plus en détail

Les métiers et formations. en Transport et Logistique

Les métiers et formations. en Transport et Logistique Les métiers et formations en Transport et Logistique Sommaire Quelques indicateurs nationaux et régionaux de la branche professionnelle Présentation de la chaine logistique (marchandises) Présentation

Plus en détail

VOIES NAVIGABLES WALLONNES

VOIES NAVIGABLES WALLONNES Un atout majeur pour le développement économique de notre région 21 juin 2011 Benoît LUTGEN, Ministre wallon des Travaux Publics I. Pourquoi développer notre réseau fluvial? 1. Doper l emploi en Wallonie

Plus en détail

Le transport de marchandises à la Ville de Paris

Le transport de marchandises à la Ville de Paris Le transport de marchandises à la Ville de Paris 14 Mars 2011 École des Mines Direction de la Voirie & des Déplacements Agence de la Mobilité - Usagers & Marchandises La Ville de Paris 2.125 millions d

Plus en détail

Atelier Consommations et transport de marchandises

Atelier Consommations et transport de marchandises Atelier Consommations et transport de marchandises Accueil et tour de table Impact du transport de marchandises (bilan carbone et plan climat) et pistes d actions, par Aura PENLOUP et Jean MARCHAND Echanges

Plus en détail

Les observatoire des transports dans le programme de facilitation des CERs et des corridors

Les observatoire des transports dans le programme de facilitation des CERs et des corridors Les observatoire des transports dans le programme de facilitation des CERs et des corridors Forum Transport du SSATP Dakar, Sénégal 10 & 11 décembre 2013 1 Structure du Guide Pratique pour les Observatoires

Plus en détail

La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France. Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises.

La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France. Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises. La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises. Présentation de FNE France Nature Environnement : une Fédération de plus de

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN Les ports et les pôles de compétitivité Mission des pôles de compétitivité Faire émerger des

Plus en détail

Réforme du contrôle technique. 3 décembre 2015

Réforme du contrôle technique. 3 décembre 2015 3 décembre 2015 Programme gouvernemental de 2013: «Pour ce qui est du contrôle technique des véhicules, le Gouvernement prévoit d évaluer la performance et l organisation actuelle afin d y apporter les

Plus en détail

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Table Notes: Heat from other sources includes heat from sources other than combustible fuels, both from CHP (combined heat and power) and

Plus en détail

DEFINITION DE L OFFRE DU GROUPE TEC

DEFINITION DE L OFFRE DU GROUPE TEC DEFINITION DE L OFFRE DU GROUPE TEC Namur, août 2012 Plan de l exposé 1. Le Groupe TEC 2. Les variables clé et les enjeux liés à l offre 3. Le réseau actuel 4. Défis et stratégies possibles 5. Opportunités

Plus en détail

Ecologistics Luxembourg Workshop

Ecologistics Luxembourg Workshop Ecologistics Luxembourg Workshop 1 1. Introduction 2. 13:35-14:30 : L EPC et votre entreprise - Quelle valeur ajoutée pour votre entreprise? GS1 - L intégration de l EPC : retour d expérience. Up Trace

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Ports de Paris : un acteur public du développement fluvial 2 Aménager dans la durée 200 salariés 4 agences territoriales Exploiter dans la proximité, l écoute

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

Présentation Printemps de la Mobilité 2014

Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Mobile en ville! Le casse-tête des villes pourquoi, un casse-tête? accroissement de la distance domicile travail séparation géographique des activités : logement,

Plus en détail

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE INTRODUCTION L'expérience de L'ODEP en matière de : - démarche qualité - Utilisation des NTIC Leur

Plus en détail

Les métiers et formations en Transport et Logistique. Atelier de l'orientation - Les métiers du transport et de la logistique

Les métiers et formations en Transport et Logistique. Atelier de l'orientation - Les métiers du transport et de la logistique Les métiers et formations en Transport et Logistique Sommaire Quelques indicateurs nationaux et régionaux de la branche professionnelle Présentation de la chaine logistique (marchandises) Présentation

Plus en détail

Les véhicules électriques pour les flottes : attrayant?

Les véhicules électriques pour les flottes : attrayant? Les véhicules électriques pour les flottes : attrayant? Conclusions de la Plateforme Belge sur les Véhicules électriques, Be.eV#2, Bruxelles, le 17 janvier 2011. Deux types de flottes sont ici visées :

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

BDO Secteur Public. Juin 2013

BDO Secteur Public. Juin 2013 BDO Secteur Public Juin 2013 SOMMAIRE 1. Le réseau BDO Page 3 2. BDO Secteur Public Page 8 3. Votre contact Page 14 Page 2 Le réseau BDO BDO conjugue l expertise et les moyens d un grand réseau international

Plus en détail

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD TRANSPORT FLUVIAL L ORGANISATION PROFESSIONNELLE DES CHARGEURS 601ad2002 LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD - Décembre 2002 - 2 Le recours à une pluralité de modes de transport

Plus en détail

Sommaire. Concertations et décisions entreprises Objectifs de l étude Résultats de l étude Perspectives

Sommaire. Concertations et décisions entreprises Objectifs de l étude Résultats de l étude Perspectives Sommaire Introduction DGO4 Missions du Département Evolution du Photovoltaïque en Wallonie et en Belgique Objectifs régionaux de qualité PV et sécurité des pompiers Concertations et décisions entreprises

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Didier LIEVEN Le Centre Multimodal de Distribution Urbaine (CMDU ) L agglomération

Plus en détail

Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique

Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique 1 Automatisation des flux et du stockage palettes au sein d une unité logistique Jean-Luc Thomé Anthony Perez BA Systèmes ALSEI 6 novembre 2008 2 Déroulement Création d un hub logistique multimodal : Fer

Plus en détail

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL - Les émissions - Le bruit - Les énergies alternatives - Mobilité Urbaine Marchandises Laurent JACQUES Renault Trucks Global Brand Des progrès considérables

Plus en détail

La Place des Consignes dans la LOGISTIQUE B2B

La Place des Consignes dans la LOGISTIQUE B2B La Place des Consignes dans la LOGISTIQUE B2B Paris - Mines 16 MARS 2011 SOMMAIRE La LOGISTIQUE B2B marchés acteurs solutions Le marché de la pièce détachée et la place des consignes : les attentes des

Plus en détail

Mobilité des zones rurales en Grande Région. Bar-le-Duc 19/04/2013

Mobilité des zones rurales en Grande Région. Bar-le-Duc 19/04/2013 Mobilité des zones rurales en Grande Région Bar-le-Duc 19/04/2013 1 Plan de l exposé Missions de la Direction de la planification de la mobilité au sein du Service public de Wallonie la Wallonie rurale

Plus en détail

Achats Professionnels Responsables. Expérience Pilote

Achats Professionnels Responsables. Expérience Pilote Achats Professionnels Responsables Expérience Pilote 06.06.2014 Implenia en chiffres Nombres d employés: Chiffre d affaires: Plus de 5700 collaborateurs en Suisse 3,1 milliards CHF 4 Divisions opérationnelles:

Plus en détail

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal Chapitre 9 LA FONCTION SUPPLY CHAIN 9.1 Les bases du plan de performance Supply chain et Logistique La Direction de la Supply chain est née récemment des nouveaux enjeux internes liés à l évolution du

Plus en détail

MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS

MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS Ludwig Desjardins, Ph.D. Directeur Planification stratégique par interim Planification & Innovations 31 mars 2015

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

transport de marchandises

transport de marchandises Plan stratégique pour le transport de marchandises en Région de Bruxelles-Capitale table des matières 1. synthèse 2 2. enjeux 4 3. objectifs 10 4. plan d actions 12 Axe 1 Organiser une structure de distribution

Plus en détail

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements Le Plan de déplacementsd au Cœur de la Stratégie des Entreprises Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. 25 janvier 2006 Document 7ème SenS libre d utilisation sous réserve d en citer la source

Plus en détail

Ciments Calcia / CFT Rencontre entre un besoin client et un fournisseur Paris 10 novembre2011

Ciments Calcia / CFT Rencontre entre un besoin client et un fournisseur Paris 10 novembre2011 Ciments Calcia / CFT Rencontre entre un besoin client et un fournisseur Paris 10 novembre2011 Sommaire 1. Présentation Ciments Calcia 2. Organisation Ciments Calcia et politique fluviale avant 2010 3.

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

OFP La Rochelle : Le 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation!

OFP La Rochelle : Le 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation! La Rochelle, le 11 octobre 2010 Dossier de presse OFP La Rochelle : Le 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation! OFP La Rochelle Maritime Rail Services Afin d accompagner le développement portuaire,

Plus en détail

LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS

LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS LES SOLUTIONS LOGISTIQUES PTV GROUP LES OUTILS LOGISTIQUES PTV FOURNISSENT DES SOLUTIONS OPTIMISÉES À TOUS LES NIVEAUX PTV Group fournit des logiciels

Plus en détail

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Le secteur de la fabrication de matériel ferroviaire roulant rationalise

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs 03/09/2014 Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs Les nouveaux modes de consommation Les espaces logistiques urbains Les

Plus en détail

La stratégie de financement de la santé au Maroc

La stratégie de financement de la santé au Maroc ROYAUME DU MAROC Ministère de la Santé La stratégie de financement de la santé au Maroc Tomas Lievens, Oxford Policy Management 1. Le droit à la santé: droit fundamental au Maroc Le Maroc s est engagé

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

Courtier Logistique 1

Courtier Logistique 1 Courtier Logistique 1 Comment mettre en place un service innovant de logistique durable à destination des petites et moyennes entreprises? Responsable du Projet : MARINO CAVALLO, Province de Bologne Editeurs

Plus en détail

Le Groupement ASTRE. Le Groupement s articule autour de trois pôles d expertise complémentaires :

Le Groupement ASTRE. Le Groupement s articule autour de trois pôles d expertise complémentaires : Le Groupement Astre QUI SOMMES NOUS? Pour nous situer Le Groupement ASTRE Créé en 1992, ASTRE est devenu le premier groupement européen de transport et de logistique. L objectif de ce regroupement étant

Plus en détail

Exploitation d une ressource cachée: Économies d énergie Moyen-Orient et Afrique du Nord

Exploitation d une ressource cachée: Économies d énergie Moyen-Orient et Afrique du Nord Exploitation d une ressource cachée: Économies d énergie Moyen-Orient et Afrique du Nord Silvia Pariente-David Banque mondiale Conference Ener@aia Climat, énergie et développement durable en Méditerranée:

Plus en détail

Le transport fluvial, une solution d avenir

Le transport fluvial, une solution d avenir Paris, le 26 Novembre 2009 Réunion technique d information des Experts Fluviaux Recommandés par le CESAM Le transport fluvial, une solution d avenir Par Joffrey GUYOT Direction du Développement Voies navigables

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail