SEMINAIRE. COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SEMINAIRE. COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires."

Transcription

1 SEMINAIRE COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires. Le régulateur européen (commission, ESMA et EBA) mène dans le cadre du shadow banking des réflexions sur les techniques permettant aux banques d optimiser liquidité et bilan. C est l occasion de faire le point sur le positionnement relatif des covered bonds (obligations sécurisées) et de la titrisation, et les conditions de leur développement tant du point de vue des émetteurs (en particulier des établissements spécialisés) que des investisseurs. Ce séminaire traitera des spécificités et avantages de chacune de ses deux approches, dans un contexte post crise de redémarrage de ces 2 types de produits et face aux contraintes Bâle III / CRD sur les bilans des banques Les questions du transfert du risque, de l évaluation de ces produits et de leurs sous-jacents, ainsi que la transparence, restent centrales pour assurer l efficacité de ces sources de «financement alternatifs» incontournables pour les banques. INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Séminaire DATE 4 avril 2014 LIEU Hôtel Clarion Saint- Honoré 214 rue du Fbg Saint- Honoré, PARIS PARTICIPATION 400 HT Pris en charge dans le cadre de la formation continue (DIF) INSCRIPTION CONTACT OBJECTIFS Ce séminaire fait le point sur : - la contribution des covered bonds et de la titrisation au financement long terme (désintermédiation bancaire) et les risques systémiques associés - initiatives en cours pour faciliter le développement de ces produits - les avantages et inconvénients réglementaires pour les établissements financiers qui en émettent et les souscripteurs potentiels - l optimisation des bilans bancaires et capacité de refinancement - l intérêt de ces produits du point de vue des investisseurs institutionnels PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ Banques : directions générales, financières et des risques Assureurs & investisseurs institutionnels Intermédiaires financiers : BFI, sociétés de gestion, Consultants Analystes crédit et Agences de notation Avocats, Auditeur et consultants Pouvoirs publics et régulateurs Les séminaires de l EIFR peuvent être pris en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue (DIF). L EIFR est organisme de formation agréé sous le numéro

2 PROGRAMME 8h15 Accueil Café 8h30 Introduction Edouard de LENCQUESAING, Délégué général, EIFR 8h45 1. Comparatif Covered bonds / titrisation : Chiffres clés, cadre réglementaire et impact financier (LCR/CRR) Marie-Agnès NICOLET, Présidente, Regulation Partners 9h05 9h45 10h35 10h50 2. Transparence : conditions de développement - Label européen «Prime Collaterised Securities» (PCS) - Label et BDD de l European Covered Bond Council 3. Evolutions vues des régulateurs - Commission Européenne : cadre pour les instruments d investissement LT - EBA : Orientations, propositions de règlement, transparence, best practice, impact fonds propres (CRR) Pause - Covered Bonds et Titrisation : deux actualités. Le point de vue du superviseur - Titrisation : illustration des dernières évolutions règlementaires (AIFM) Ian BELL, Head of PCS, PCS Luca BERTALOT, Head of ECBC, ECBC Cédric JACQUAT, Policy officer, DG Intern. Market & Services, CE Massimiliano RIMARCHI, Policy Expert, EBA Clément ROYO, Adj. au Chef du Serv. du Fin. des particuliers et des collectivités locales, ACPR Guillaume ELIET, Secrétaire Général Adj., AMF 11h30 4. Liquidité et solvabilité : traitement différentiel dans les bilans des banques émettrices - Banque universelle - Crédit Foncier de France : Covered Bonds / Titrisations, deux approches complémentaires pour répondre aux besoins de l émetteur 12h10 5. Valorisation et évaluation des risques pour les Covered Bonds et véhicules de titrisation - Intérêt de chaque produit pour un institutionnel et problématiques de valorisation des sous-jacents - La notation des Covered Bonds 12h50 Conclusion 13h00 Buffet déjeuner pour poursuivre les échanges Clément REBÉRIOUX, Resp. Adj. MLT Funding & Securitisation / Group ALM Treasury, BNP Paribas Bruno DELETRÉ, Directeur général, Crédit Foncier de France Roland CHARBONNEL, Dir. des Emissions et de la Com. Fin. de BPCE et DG BPCE SFH Hélène HEBERLEIN, Managing Director, Fitch Ratings Edouard de LENCQUESAING, Délégué Général, EIFR

3 BIOGRAPHIES Ian BELL Head of PCS, Prime Collaterised Securities Born in France, Ian obtained his law degrees at the London School of Economics, the University of Strasbourg and Yale Law School. He joined Clifford Chance as a trainee in 1987 where he worked in the securitisation group. He became a partner at Clifford Chance in He then left in 1999 to join Standard and Poor s Ratings as European General Counsel before becoming S&P s Head of Structured Finance in Europe, Africa and the Middle East in charge of all structured finance and covered bond ratings in that region. He became Head of the PCS Secretariat and a member of the Board of the PCS Association in Ian has 24 years of experience in the world of structured finance. Luca BERTALOT Head of ECBC, European Covered Bound Council Luca is Deputy Secretary General of the European Mortgage Federation and Head of the European Covered Bond Council. Prior to this he worked as a financial analyst in Italy and Australia. Luca holds a degree in Economics and Financial Markets and studied in Italy at University of Rome Tor Vergata, in Germany University of Mannheim and in the US at Wharton, University of Pennsylvania. The European Covered Bond Council (ECBC) represents the covered bond industry, bringing together covered bond issuers, analysts, investment bankers, rating agencies and a wide range of interested stakeholders. The ECBC was created by the European Mortgage Federation (EMF) in 2004 to represent and promote the interests of covered bond market participants at international level. As of March 2014, the Council has over 100 members across more than 25 active covered bonds jurisdictions. ECBC members represent over 95% of the 2.81 trillion outstanding covered bonds.

4 Roland CHARBONNEL Directeur des Emissions et de la Communication Financière de BPCE et Directeur général BPCE SFH. Roland CHARBONNEL, né en 1957, a été diplômé en 1979 de l école des Hautes Etudes Commerciales, après avoir participé au programme international de management à la London Business School et à la Graduate School of Business Administration de New York University (maintenant NYU Stern). Roland CHARBONNEL a débuté sa carrière bancaire à la Société Générale en 1981 et l a poursuivi à la Banque Indosuez de 1983 à 1992, entre autres dans le domaine des financements de projets d infrastructure (notamment Eurotunnel et Tunnel Prado-Carénage à Marseille). Il a rejoint le Groupe Caisse d Epargne en 1992 où il a développé les activités de financements de projets et de prêts aux grandes collectivités locales françaises. Depuis 1999, il a occupé diverses responsabilités dans le domaine du refinancement à moyen long terme et des relations investisseurs. Depuis la création de BPCE en 2009, il est Directeur des Emissions et de la Communication Financière du Groupe BPCE, en charge notamment du refinancement à moyen long terme et des relations avec les investisseurs crédit du groupe. Roland CHARBONNEL est également Directeur Général de BPCE SFH (l émetteur d obligations de financement de l habitat du Groupe BPCE) et Membre des Conseils d administration de la CRH et de la SFEF. Bruno DELETRÉ Directeur général, Crédit Foncier de France Directeur général du Crédit Foncier et membre du Comité exécutif du groupe BPCE. Ancien élève de l École polytechnique et de l ENA, il est un expert reconnu des problématiques bancaires et financières. Avant de rejoindre le Crédit Foncier en juillet 2011, Bruno DELETRÉ a occupé de

5 nombreux postes dans la fonction publique (à l Inspection générale des finances, au cabinet du ministre de l Économie et des Finances et à la direction du Trésor), au sein de la banque Dexia et du groupe BPCE. En 2008, Bruno DELETRÉ s était vu confier par Christine LAGARDE, alors ministre de l Économie et des Finances, une mission de réflexion et de propositions sur l organisation de la supervision des activités financières, en France, puis une autre sur la régulation et la supervision de la conduite des affaires dans le secteur financier. Ces deux rapports ont été rendus publics par le Ministre en Guillaume ELIET Secrétaire Général Adjoint, AMF Guillaume began his career at the Caisse des Dépôts et Consignations and then moved to BNP as a legal expert in the bond market trading room. In 1999, he joined a law firm, Coudert Brothers LLP. He first started at the Autorité des Marchés Financiers (AMF) in May 2005, working as a legal expert in charge of doctrine in the Service Providers and Investment Products Department. In 2009, Guillaume was appointed deputy head of the Service Providers and Investment Products Department. In 2010, he was placed in charge of the Asset Management Division before being appointed Deputy Secretary General of the AMF in December Since March 2014, Guillaume has taken over the head of the Regulation Policy and International Affairs Division. Guillaume is a lawyer. He earned his Postgraduate Diploma in Tax and Business Law as well as a Master s Degree in Business Law at the Sorbonne-University of Paris I. Hélène HEBERLEIN Managing Director, Fitch Ratings Hélène M. Heberlein is a managing director and head of covered bonds at Fitch Ratings. She has been in charge of the Fitch covered bonds analytical team since its creation in May The team is responsible for assigning and maintaining ratings of legislative (such as Pfandbriefe in Germany, Cédulas Hipotecarias in Spain, and Obligations Foncières in France, among others) and contractual covered bonds issued by financial institutions and secured by mortgage or public sector cover pools.

6 Previously, she lead the Fitch Paris-based European Structured Finance team, which is dedicated to the rating of French and Belgian structured finance transactions, backed by corporate assets (such as trade receivables or inventory), as well as financial assets (such as consumer or residential loans). Prior to joining Fitch in 1998, she was a product manager for asset-backed transactions at Westdeutsche Landesbank Girozentrale. Hélène graduated from the European School of Management ESCP-EAP (Paris-Oxford-Berlin) in Cédric JACQUAT Policy officer, Directeur Général Internal Market & Services, Commission Européenne Cédric Jacquat est policy officer à la Direction générale Marché intérieur et Services de la Commission européenne. Au sein de l unité «Politique des services financiers, relations avec le conseil», il s occupe notamment des sujets relatifs au shadow banking (secteur bancaire parallèle) et suit les sujets bancaires. Avant de rejoindre la Commission européenne à l été 2012, il était adjoint au chef du service des études sur les marchés et la stabilité financière à la Banque de France. Il y travaillait en particulier sur l évaluation des vulnérabilités du secteur financier et contribuait aux travaux sur la réforme financière dans le cadre de groupes techniques du Comité de Bâle et du Conseil de Stabilité Financière (FSB). Il a également travaillé dans les domaines de la supervision bancaire au sein de l Inspection et du service des relations internationales de la Commission bancaire qu il a intégrée en Edouard-François de LENCQUESAING Délégué général, EIFR Edouard-François de LENCQUESAING est conseillé auprès de PARIS-Europlace et du Pôle de compétitivité FINANCE INNOVATION et est délégué général de l EIFR (European Institute of Financial Regulation), pour :

7 - participer aux différents travaux d amélioration des conditions de compétitivité de la place financière Européenne et du positionnement de la Place financière de Paris dans ce réseau. - conduire les réflexions stratégiques dans le contexte d après crise financière. - lancer les travaux initiaux pour la constitution du Pôle de compétitivité FINANCE INNOVATION en 2006 et le développer - créer en 2008 une Institut de régulation financière européen, l EIFR dont l objet est la facilitation de mise eu œuvre en Europe d une régulation harmonisée. - animer le comité EUROPE de la Place de Paris. Il a débuté sa carrière comme consultant chez ACCENTURE en 1975 puis a rejoint le CCF en Comme Directeur central au CCF il était en charge des métiers de banque de transactions (conservation des titres et systèmes de paiements) ainsi que des systèmes d informations et des services immobiliers, un département d environ collaborateurs. Par ailleurs il a présidé des filiales d administration de Fonds et d Epargne salariale et était administrateur de l UBP. Très impliqué dans les systèmes de Place il était administrateur en particulier de la SICOVAM, de la CRI, du SIT et de SWIFT et président du Cluc des 10 dans la conservation des titres, vice-président de l AFTI et membre de ISSA. Il est administrateur d EUROCCP (filiale à Londres du dépositaire de titres américain DTCC) depuis Mars Il a créé sa société de consulting NETMANAGERS en 2003 et est impliqué dans diverses initiatives de business angel. Il est capitaine de Frégate de réserve et ex- adjoint au maire d une commune rurale du Pas de Calais. Il est délégué départemental pour le Pas de Calais pour l Ordre de Malte France. Marie-Agnès NICOLET Présidente, Regulation Partners Marie-Agnès NICOLET est diplômée d HEC (promotion 1989) Elle a plus de 20 ans d expérience dans la gestion des risques, la réglementation et la conformité du monde bancaire et financier, dans des fonctions d audit et de contrôle interne, tout d abord en tant que responsable du contrôle interne de la BIMP puis en tant que dirigeante de cabinet de conseil Elle est présidente fondatrice de Regulation Partners, cabinet de conseil spécialisé en gestion des risques et conseil réglementaire. Elle est également présidente du club des marchés financiers, qui rassemble, au sein du Centre des professions financières des personnalités du monde des marchés et réfléchit aux problématiques de financement de l économie.

8 Elle a rédigé de nombreux articles sur la gouvernance, la conformité, la gestion des risques et vient de publier en novembre 2012, aux éditions revue banque, un ouvrage intitulé «l optimisation des fonctions de contrôle.». Clément REBÉRIOUX Responsable adjoint MLT Funding & Securitisation / Group ALM Treasury, BNP Paribas BNP Paribas / Group ALM Treasury / MLT Funding & Securitisation / Head of Loan Collateral Management Administrateur de BNP Paribas Home Loan SFH et de BNP Paribas Public Sector SCF Diplômé de de l ENSAE (2001), et titulaire d un DEA de Mathématiques Appliquées à l Université Paris Dauphine Massimiliano Rimarchi Policy Expert, EBA Massimiliano Rimarchi est Policy Expert au sein de l unité Credit, Market and Operational Risk de l Autorité Bancaire Européenne (ABE), où il s occupe principalement d obligations garanties (covered bonds) et de titrisation. Avant de rejoindre cette unité, Massimiliano a travaillé au sein de l unité Impact Assessment de l ABE, où il a réalisé l analyse d impact de plusieurs standards techniques et orientations publiés par l ABE, en particulier, certains standards techniques relatifs au règlement EMIR sur les produits dérivés de gré à gré, les contreparties centrales et les référentiels centraux. Avant de rejoindre l ABE, Massimiliano était Senior Associate auprès de la UK Financial Services Authority. Il est citoyen italien et a obtenu un doctorat de recherche à l Institut Universitaire Européen (IUE) de Florence.

9 Clément ROYO Adjoint au Chef du Service du Financement des particuliers et des collectivités locales, ACPR Détaché au sein de la Banque de France, Clément Royo est actuellement adjoint au chef du service du financement des particuliers et des collectivités locales, au sein de l Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Il anime une équipe chargée de la supervision des banques spécialisées dans le crédit immobilier, du marché des covered bonds, des acteurs bancaires du crédit à la consommation, et ceux du financement des collectivités locales. Il intervient également sur le marché de la titrisation. Auparavant, Clément Royo contrôlait des groupes d assurance, et représentait l ACPR au sein du régulateur européen, l EIOPA, sur les questions relatives aux fonds propres. Clément Royo est normalien, ingénieur du corps des Mines, et diplômé en droit public.

10 PRESENTATION EIFR Objectifs & Missions Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés. Favoriser le dialogue entre régulateurs et régulés, Organiser des conférence et séminaires pour améliorer la compréhension en matière de régulation financière, Contribuer à diffuser et à valoriser la recherche sur la régulation financière, Promouvoir la mise en œuvre des meilleures pratiques de la régulation financière en France et à l étranger. L activité de l EIFR Périmètre couvert : régulation générale, marchés financiers, banque, assurance, gestion d actifs, entreprises et financement de l économie, économie durable, international Conférences à Paris autours d experts de la régulation : Matinales actualité : Députés européens, Rapporteurs sur les directives européennes, Régulateurs, des Experts présentent leur vision, Matinales recherche : un Académique présente ses travaux de recherche, Les RDV de la régulation : des Avocats exposent les points d actualité. Séminaires de formation (éligibles au DIF) : Séminaires spécialisés pour les professionnels de la régulation et des risques (pour réunir dans un contexte d échange régulateurs et régulés), Séminaires généraux sur la régulation financière pour les décideurs économiques et politiques (prochainement). Actions à l international pour promouvoir le modèle de régulation français et européen : Conférences internationales, Accueil de délégations de régulateurs étrangers. Membres fondateurs : Création en 2008 à l initiative de Paris EUROPLACE avec les principaux acteurs de la place financière

11 CHIFFRES CLES En 2013, l EIFR aura touché près de personnes au travers de 41 évènements L EIFR a touché en 2013 plus de personnes dans le cadre des 30 manifestations organisées : 13 Séminaires réunissant plus de 530 participants, 12 Matinales réunissant 600 participants, 5 Conférences internationales avec plus de 500 participants, à Zurich, Tokyo, Paris, Beijing, Moscou, Strasbourg, Sotchi, New York et Tunis. L EIFR aura également été invité à intervenir dans 11 conférences internationales, touchant plus de 720 personnes, à Londres, Francfort, Moscou, New-York et Paris. L EIFR depuis son lancement en 2008, a organisé près de 130 évènements et touché plus de participants. CALENDRIER Conférence Paris EUROPLACE International Financial Forum 2014 EIFR round table «Regulatory and Policy Convergence Issues: Markets Consequences» 14 Avril 2014 New York Séminaire «Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels» 13 Mai 2014 Paris Matinale Florence Legros, Directeur du centre à l Université Paris- Dauphine - Les comportements des investisseurs institutionnels 22 Mai 2014 Paris Retrouver le détail de nos manifestations (programme détaillé, biographie des intervenants, documents de référence) sur notre site internet INSCRIPTIONS Retrouvez toute l actualité de la régulation financière internationale (agenda européen et international, news, derniers textes règlementaires, conférence française et internationales, documents de référence, articles de recherche, etc ) le sur notre site internet et les réseaux sociaux.

SEMINAIRE. Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste?

SEMINAIRE. Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste? SEMINAIRE Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste? Dans un contexte ou le financement de l économie est au cœur des préoccupations européennes, la titrisation apparait comme

Plus en détail

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ Atelier Risques En partenariat avec : Optimisation de la gestion des risques opérationnels La conjugaison de l accroissement des exigences réglementaires imposées aux institutions financières, de l augmentation

Plus en détail

SEMINAIRE. Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ

SEMINAIRE. Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ SEMINAIRE Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels La mise en conformité des états membres dans le cadre de la BRRD est à partir du 1er janvier 2015. Bien que certains points

Plus en détail

SEMINAIRE. Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ

SEMINAIRE. Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ SEMINAIRE Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir Le risque opérationnel se confirme comme filière à part entière en parallèle des risques de marché, de crédit, de compliance... son

Plus en détail

SEMINAIRE. CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES

SEMINAIRE. CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES SEMINAIRE CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? Après la crise, les autorités se sont attachées à mieux appréhender le processus d information sur les risques

Plus en détail

Catella Asset Management

Catella Asset Management Catella Asset Management Asset management immobilier Catella Asset Management se consacre aux activités d investissement, asset et property management immobiliers pour le compte de tiers Investisseurs

Plus en détail

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Matinale recherche Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Intervenante : Adina GRIGORIU, Directrice de recherche, AAAiC,

Plus en détail

Marc Haan. Belgian/Belge

Marc Haan. Belgian/Belge Marc Haan Belgian/Belge 41 years old/41 ans Partner/Associé Marc Haan has been promoted partner in the Advisory department of KPMG Luxembourg. He has gained extensive experience in the Investment Management

Plus en détail

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies.

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies. CAILLAUD Frédéric Directeur du Licensing L'ORÉAL Frédéric Caillaud joined L'Oréal in 1994 as Director of the Licensing and Business Development Department in charge of negotiating alliances, licensing

Plus en détail

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Paris, le 4 août 2015 Communiqué de presse Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Réuni lundi 3 août 2015 sous la présidence

Plus en détail

NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A.

NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A. Paris, le 1 er décembre 2010 Communiqué de presse NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A. Les Conseils d Administration de LCL, de Crédit Agricole Assurances, de Pacifica et de Crédit Agricole

Plus en détail

Evaluation des risques des CCPs vue des Clearing Members

Evaluation des risques des CCPs vue des Clearing Members Evaluation des risques des CCPs vue des Clearing Members Séminaire EIFR Lundi 30 mars 2015 Hubert de Kersaint-Gilly Head of Risks, BNP Paribas Securities Services 30 mars 2015 Agenda Introduction Evaluation

Plus en détail

Matinale Actualité. PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique

Matinale Actualité. PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique Matinale Actualité PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique Intervenant : Pierre HEILBRONN, Secrétaire général adjoint, Secrétariat

Plus en détail

Biographie Bianca Brétéché. Biography Bianca Brétéché

Biographie Bianca Brétéché. Biography Bianca Brétéché Biographie Bianca Brétéché Bianca Brétéché, administrateur principale à l OCDE/SIGMA, travaille depuis 19 ans dans le contexte des finances publiques, de la bonne gouvernance et de la coopération internationale.

Plus en détail

Implications and Opportunities Presented by the Securitization of Catastrophe (Re)insurance

Implications and Opportunities Presented by the Securitization of Catastrophe (Re)insurance Implications and Opportunities Presented by the Securitization of Catastrophe (Re)insurance M. Morton N. Lane, Ph. D. Président, Lane Financial LLC Directeur, M. Sc. en ingénierie financière Université

Plus en détail

Site personnel : http://www.u-paris10.fr/11300/0/fiche annuaireksup/&rh=pers_annuaire

Site personnel : http://www.u-paris10.fr/11300/0/fiche annuaireksup/&rh=pers_annuaire Nom : du Marais, Bertrand Titre : Professeur associé de droit public, Université de Paris Ouest Nanterre, France Conseiller d Etat Paris, France Affiliations : CRDP, Chercheur associé à EconomiX Tel :

Plus en détail

LA CONFERENCE DE L ACP

LA CONFERENCE DE L ACP LA CONFERENCE DE L ACP CV des intervenants Mercredi 27 juin 2012 Palais Brongniart Philippe BORDENAVE Ancien élève de l École Polytechnique et de l ENA, Philippe Bordenave, après un début de carrière au

Plus en détail

I N V I T A T I O N Cycle de formation

I N V I T A T I O N Cycle de formation I N V I T A T I O N Cycle de formation Comprendre les conditions de financement des PME post-crise De 8h30 à 14h - CGPME 75 19 rue de l Amiral d Estaing 75116 Paris OBJECTIF DU SEMINAIRE : Les PME sont

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

Réformes européennes et stabilité financière

Réformes européennes et stabilité financière Réformes européennes et stabilité financière 3/04/2012 Martin MERLIN Chef d'unité DG Marché intérieur et services Causes de la crise financière de 2007-2008 Déséquilibres macro-économiques Lacunes réglementaires

Plus en détail

Le projet PCS Présentation à l EIFR Paris

Le projet PCS Présentation à l EIFR Paris Le projet PCS Présentation à l EIFR Paris Agenda Qui est PCS? Tour d horizon sur le marché de la titrisation Tour d horizon règlementaire Problèmes de fond 2 Le projet PCS Mission Statement The aim of

Plus en détail

Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence?

Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence? Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence? CNIS, commission Système financier et financement de l'économie Jeudi 25 septembre 2014 Omar Birouk DGS-Banque de France Yamina Tadjeddine EconomiX,

Plus en détail

Groupe Crédit Mutuel Arkéa Résultats annuels 2013. Avril 2014

Groupe Crédit Mutuel Arkéa Résultats annuels 2013. Avril 2014 Groupe Crédit Mutuel Arkéa Résultats annuels 2013 Avril 2014 Avertissement Ce document peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie du Crédit Mutuel

Plus en détail

Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés

Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés Knowledge Sharing between Regulators and Regulated and Promotion of a Smart Regulation Institut Européen

Plus en détail

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014 Présentation à l EIFR 25 mars 2014 1 Contexte BCBS 239 Les établissements font face depuis les cinq dernières années aux nombreux changements réglementaires visant à renforcer la résilience du secteur:

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

EN FINANCE ET GESTION DES RISQUES

EN FINANCE ET GESTION DES RISQUES 17 ième JOURNÉE CARRIÈRE EN FINANCE ET GESTION DES RISQUES MARDI 17 MARS 2015 Campus de Longueuil Université de Sherbrooke HORAIRE DE LA JOURNÉE / AGENDA OF THE DAY 8 h 30 Accueil et inscription des participants

Plus en détail

Séminaire EIFR 7 Mars 2012. Sébastien Rérolle

Séminaire EIFR 7 Mars 2012. Sébastien Rérolle Séminaire EIFR 7 Mars 2012 Sébastien Rérolle 1 Focus sur le risque de crédit L approche basée sur les notations internes de Bâle 2, qui concerne la totalité des grandes banques françaises, requiert l évaluation

Plus en détail

Les défis du reporting macro-prudentiel

Les défis du reporting macro-prudentiel Les défis du reporting macro-prudentiel EIFR 25 mars 2014 Bruno LONGET Banque de France Direction de la Balance des paiements Réf : D14-014 Introduction : pourquoi renforcer le dispositif de surveillance

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Reporting AIFM : quelles obligations pour quels gestionnaires? Guide pratique pour répondre aux exigences de la directive AIFM

Reporting AIFM : quelles obligations pour quels gestionnaires? Guide pratique pour répondre aux exigences de la directive AIFM Reporting AIFM : quelles obligations pour quels gestionnaires? Guide pratique pour répondre aux exigences de la directive AIFM La directive AIFM vise à permettre aux régulateurs de surveiller le risque

Plus en détail

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1 Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE Octobre 2012 1 Identité du Cabinet CAPTEO Cabinet de Conseil en Stratégie, en Organisation et en Management exclusivement dédié à la Finance Notre expertise La Banque

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

Séminaire. Valorisation des instruments complexes : Un enjeu pour l industrie et le buy side OBJECTIFS PUBLIC VISÉ

Séminaire. Valorisation des instruments complexes : Un enjeu pour l industrie et le buy side OBJECTIFS PUBLIC VISÉ Séminaire Valorisation des instruments complexes : Un enjeu pour l industrie et le buy side La valorisation d instruments complexes (taux, actions, produits structurés, matières premières ) est un service

Plus en détail

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015 Optimisation de la gestion des risques opérationnels EIFR 10 février 2015 L ADN efront METIER TECHNOLOGIE Approche métier ERM/GRC CRM Gestion Alternative Approche Technologique Méthodologie Implémentation

Plus en détail

Quand le recrutement en finance dépasse les frontières

Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Site international leader d offres d emploi dans les secteurs de la banque, de la finance et

Plus en détail

INNOVATIVE ISLAMIC FINANCE

INNOVATIVE ISLAMIC FINANCE INNOVATIVE ISLAMIC FINANCE Domaines d'intervention Notre intervention se décline suivant 5 axes principaux : SOMMAIRE Développement de produits islamiques Etude de marché & étude stratégique Conformité

Plus en détail

Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique. Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN

Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique. Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN 40 millions EUROPEENS sont musulmans (Ex Turquie) CROISSANCE de la finance islamique

Plus en détail

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements M&G Global Macro Bond Fund Anthony Doyle Directeur des investissements 1 Caractéristiques du Fonds M&G Global Macro Bond Fund Gérant : Gérant adjoint : Jim Leaviss Mike Riddell Date de lancement : Octobre

Plus en détail

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS NATIXIS EN BREF 2 e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS l expertise financière au service des clients l expertise financière au service des clients Une

Plus en détail

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Le développement du marché d ETFs sur London Stock Exchange Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Programme Présentation du marché Croissance des produits ETFs & ETPs Renseignements opérationnels Admission

Plus en détail

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM Forum Financier, Namur 25 Novembre 2009 Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM 700 Subprimes USA : issuance of private-label RMBS

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

EN FINANCE ET GESTION DES RISQUES

EN FINANCE ET GESTION DES RISQUES 17 ième JOURNÉE CARRIÈRE EN FINANCE ET GESTION DES RISQUES MARDI 17 MARS 2015 Campus de Longueuil Université de Sherbrooke HORAIRE DE LA JOURNÉE / AGENDA OF THE DAY 8 h 30 Accueil et inscription des participants

Plus en détail

Composition du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance

Composition du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance CONSEIL EXÉCUTIF EB132/31 Cent trente-deuxième session 9 novembre 2012 Point 13.3 de l ordre du jour provisoire Composition du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance Rapport du Secrétariat

Plus en détail

Conférence Solvabilité 2

Conférence Solvabilité 2 Conférence Solvabilité 2 «Solvency 2, de la gestion du Programme à l impact sur les futures productions : De 2014 à 2016, mettre en œuvre et anticiper les impacts de la réforme» 3 avril 2014 Alban JARRY

Plus en détail

ETABLISSEMENT DE CREDIT AGREE EN QUALI TE DE SOCI ETE FINANCIERE Société Anonym e à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de ¼175 000 000

ETABLISSEMENT DE CREDIT AGREE EN QUALI TE DE SOCI ETE FINANCIERE Société Anonym e à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de ¼175 000 000 qph 75,0(675( 5$33257'8',5(&72,5( $8&216(,/'(6859(,//$1&( &2037(675,0(675,(/6 ETABLISSEMENT DE CREDIT AGREE EN QUALI TE DE SOCI ETE FINANCIERE Société Anonym e à Directoire et Conseil de Surveillance au

Plus en détail

Le Collateral Management

Le Collateral Management Le Collateral Management Éclairage, par Harwell Management 1 Table des Matières Grises Collateral Management 2 GESTION DU COLLATERAL En quelques mots Collatéral : actif financier servant de garantie dans

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers CENTRE DE FORMATION Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Nos formations à Genève Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Objectifs La volonté du Centre de Formation

Plus en détail

Ambition SG 2015: Une croissance à moindre risque

Ambition SG 2015: Une croissance à moindre risque 15 Juin 2010 Programme 9h15-10h00 Accueil Petit déjeuner 10h00-10h45 Présentation Frédéric Oudéa Ambition SG 2015: Une croissance à moindre risque 10h45-11h50 Présentation et Q&A Jean-François Sammarcelli

Plus en détail

Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU)

Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU) Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU) Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU) 1. Le MSU est l un des piliers de l Union bancaire européenne 2. La mise en œuvre opérationnelle

Plus en détail

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE MASTER ÉCONOMIE ET INGÉNIERIE FINANCIÈRE INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE PARCOURS 272 Une formation moderne, pour maîtriser les savoirs et les méthodes des métiers de la finance d aujourd hui. Formation

Plus en détail

Groupe Crédit Mutuel Arkéa Résultats premier semestre 2013. Septembre 2013

Groupe Crédit Mutuel Arkéa Résultats premier semestre 2013. Septembre 2013 Groupe Crédit Mutuel Arkéa Septembre 2013 Avertissement Ce document peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie du Crédit Mutuel Arkéa. Ces projections

Plus en détail

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs LA FRANCAISE GLOBAL INVESTMENT SOLUTIONS La Française GIS est une des 3 entités du Groupe La Française et

Plus en détail

Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel

Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel Formateur : Eymen Errais, PhD, FRM Dr. Errais est titulaire d un doctorat en ingénierie financière de Stanford University. Il possède

Plus en détail

BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING. France Maroc - Italie

BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING. France Maroc - Italie BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING France Maroc - Italie Exton Consulting a été fondé par quatre associés experts des services financiers, dotés d un même esprit entrepreneurial. Exton Consulting compte

Plus en détail

www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013

www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013 www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013 Bâle III n est qu une des réglementations à venir Toute une série d autres initiatives font

Plus en détail

RESUME. Ce Résumé contient : Résumé des Facteurs de Risque. Résumé de la Description Economique. Résumé des Conditions Définitives de l Offre

RESUME. Ce Résumé contient : Résumé des Facteurs de Risque. Résumé de la Description Economique. Résumé des Conditions Définitives de l Offre RESUME Les informations figurant ci-dessous ne sont qu un résumé et doivent être lues en conjonction avec le reste des Conditions Définitives. Ce résumé est censé contenir les caractéristiques essentielles

Plus en détail

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen DiFiQ Ensae Dauphine Bärchen Diplôme Finance Quantitative Une formation en partenariat bonnes raisons 5de s inscrire au DiFiQ 1. Gagnez une maîtrise incontournable des techniques quantitatives en finance

Plus en détail

Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé

Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé Communiqué de presse Paris, 26 mars 2009 Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé - En 2008, le résultat net d exploitation de LeasePlan Corporation s élève à 208 millions

Plus en détail

Chapitre 2. Les intermédiaires financiers et les produits d épargne

Chapitre 2. Les intermédiaires financiers et les produits d épargne Chapitre 2 Les intermédiaires financiers et les produits d épargne 1. Des initiatives pour renforcer la robustesse de la gestion... 24 2. Une volonté de réduire le risque systémique... 31 3. De nouvelles

Plus en détail

TABLEAU DE SUIVI DES CONSULTATIONS

TABLEAU DE SUIVI DES CONSULTATIONS TABLEAU DE SUIVI DES CONSULTATIONS lancement Consultation Emetteur clôture Réponse AMAFI (Réf. / date) Consultations en cours 18/02/15 Consultation sur la revue de la Directive Prospectus 13/05/15 18/02/15

Plus en détail

MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE

MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE la formation Mot du Directeur «Le Magistère BFA a été créé en 1986 et délivre un titre de niveau Master 2. Les étudiants se destinent à entreprendre une carrière

Plus en détail

Les avantages de l introduction en Bourse

Les avantages de l introduction en Bourse RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Commission d Organisation et de Surveillance des Opérations de Bourse Séminaire sur: Les avantages de l introduction en Bourse Avec le soutien de : El Aurassi

Plus en détail

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES Claude-André Guillotte Directeur, IRECUS Université de Sherbrooke Claude-Andre.Guillotte@USherbrooke.ca Karen Miner Directrice générale Co-operative

Plus en détail

La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation

La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation Danièle NOUY, Secrétaire général de l Autorité de contrôle prudentiel

Plus en détail

Master complémentaire en gestion des risques financiers. Master. Année académique. Horaire décalé

Master complémentaire en gestion des risques financiers. Master. Année académique. Horaire décalé Master complémentaire en gestion des risques financiers Master Horaire décalé Année académique 2013-2014 Introduction Introduction Une gestion financière saine a toujours été une clef du succès des entreprises.

Plus en détail

LE COLLATÉRAL : QUELS ENJEUX?

LE COLLATÉRAL : QUELS ENJEUX? LE COLLATÉRAL : QUELS ENJEUX? Par Céline Bauné, Consultante Depuis la faillite de Lehman Brothers en septembre 28, les acteurs financiers font de plus en plus appel au collatéral : d une part, ses utilisations

Plus en détail

Présentation de la société

Présentation de la société Présentation de la société Paris Septembre 2014 Prêt d Union - Société Anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital social de 521 555 Euros - Siège Social : 2 bis rue Louis Armand 75015 Paris

Plus en détail

Présentation d Aforge Degroof Finance

Présentation d Aforge Degroof Finance Nom du document Confidentiel Le jour mois année Présentation d Aforge Degroof Finance Degroof, banque d affaires et patrimoniale européenne indépendante, accompagne le développement de ses clients depuis

Plus en détail

Al Maali Islamic Finance Consulting & Optima-Finance Consulting organisent une série de séminaires en Finance Islamique

Al Maali Islamic Finance Consulting & Optima-Finance Consulting organisent une série de séminaires en Finance Islamique OPTIMA FINANCE Consulting Al Maali Islamic Finance Consuling www.miifb.com P.O. Box 483020- Dubai Casablanca 20 380 Tel: +97142942242 Tél: (212) 5 22 98 82 43 OPTIMA FINANCE Consulting 264, Route d'el

Plus en détail

Les 6èmes rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change

Les 6èmes rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change Les 6èmes rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change Les nouveaux enjeux de la gestion du collatéral EUROCLEAR Cyril Louchtchay de Fleurian Head of Collateral Management & Securities

Plus en détail

Rencontre Banque & Droit

Rencontre Banque & Droit Titrisation : un outil de financement de l économie? Jeudi 5 juin 2014 de 9 h à 12 h Auditorium de la FBF 18, rue La Fayette 75009 Paris En partenariat avec En collaboration avec ASSOCIATION NATIONALE

Plus en détail

Digital Marketing : 14 et 15 septembre 2015. Retargeting : Garder le contact avec son audience

Digital Marketing : 14 et 15 septembre 2015. Retargeting : Garder le contact avec son audience Programme Digital : 14 et 15 septembre 2015 Jour 1 - lundi 14 septembre 2015 8.00 Accueil & Inscription 9.00 Retargeting : Garder le contact avec son audience Aurélie Lemaire, Responsable mkgt Bing Ads

Plus en détail

Le Comité directeur de la branche Exploration-Production Exploration & Production Management Committee

Le Comité directeur de la branche Exploration-Production Exploration & Production Management Committee Le Comité directeur de la branche Exploration-Production Exploration & Production Management Committee (A compter du 1er Janvier 2015 / effective January 1, 2015) Arnaud BREUILLAC President, Exploration

Plus en détail

Le Master, et après? Université de Neuchâtel, 26 avril 2012. Jean-Blaise Eckert

Le Master, et après? Université de Neuchâtel, 26 avril 2012. Jean-Blaise Eckert Le Master, et après? Université de Neuchâtel, 26 avril 2012 Jean-Blaise Eckert Lenz & Staehelin Plus grande étude d avocats de Suisse Bureaux à Genève, Lausanne et Zurich (bureaux de même importance à

Plus en détail

Paris, le 12 octobre 2005 COMMUNIQUE

Paris, le 12 octobre 2005 COMMUNIQUE Paris, le 12 octobre 2005 COMMUNIQUE Nouvelle Organisation à compter du 1 er janvier 2006 : - Nomination de deux Directeurs Généraux Délégués : Laurent Mignon & François Thomazeau - Laurent Mignon, responsable

Plus en détail

La force d un réseau international.

La force d un réseau international. La force d un réseau international. Paris Linklaters est l un des plus importants cabinets d avocats internationaux. Nous intervenons dans l ensemble des domaines clés du droit des affaires. Nos clients,

Plus en détail

RÉGLEMENT EUROPÉEN DES INFRASTRUCTURES DE MARCHÉ. Synthèse EMIR

RÉGLEMENT EUROPÉEN DES INFRASTRUCTURES DE MARCHÉ. Synthèse EMIR RÉGLEMENT EUROPÉEN DES INFRASTRUCTURES DE MARCHÉ Synthèse EMIR Octobre 2012 Résumé Le règlement EMIR (European Market Infrastructure Regulation) établit les nouvelles exigences relatives aux produits dérivés

Plus en détail

Les rendez-vous de référence

Les rendez-vous de référence Les rendez-vous de référence SÉMINAIRES au cœur de la banque et de la finance s informer se former partager Associez le nom de votre entreprise à un événement RB Séminaires Depuis plus de 20 ans, RB Séminaires

Plus en détail

BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING. France, Maroc, Italie

BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING. France, Maroc, Italie BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING France, Maroc, Italie Exton Consulting a été fondé par quatre associés experts des services financiers, dotés d un même esprit entrepreneurial. Exton Consulting compte

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences PUSG, UFR 413 35, avenue Abadie 33072 Bordeaux Cedex celine.barredy@u-bordeaux4.fr TEL +33(0)685431233 Education 2005: PhD in Management Sciences

Plus en détail

Nathalie REY DIPLOMES UNIVERSITAIRES

Nathalie REY DIPLOMES UNIVERSITAIRES Nathalie REY Fonction (depuis septembre 1999) : Maître de Conférences en Sciences Economiques Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité CEPN, UMR 7234 U.F.R. Sciences Économiques et de Gestion, Bureau J308

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

Directive AIFM Le régime dépositaire 4 février 2013

Directive AIFM Le régime dépositaire 4 février 2013 Directive AIFM Le régime dépositaire 4 février 2013 Laurent Fessmann, Baker & McKenzie Luxembourg Sandrine Leclercq, Baker & McKenzie Luxembourg Anne Landier-Juglar, Caceis Baker & McKenzie Luxembourg

Plus en détail

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012 BGL BNP Paribas S.A. (50, avenue J.F. Kennedy L-2951 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : B6481) Communication Mars 2013 LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG À VOS CÔTÉS 2013 Données chiffrées au 31/12/2012 Le

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Table des matières. Remerciements 15

Table des matières. Remerciements 15 Pratiques et techniques bancaires 5 Table des matières Remerciements 15 1 Introduction 16 11 À l origine du métier de banquier 17 12 Intermédiation financière 18 121 Ménages 19 122 Entreprises 19 123 États

Plus en détail

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 L impératif du développement durable va transformer tous les secteurs économiques Capacité écologique

Plus en détail

Solutions d ingénierie de la performance et du risque

Solutions d ingénierie de la performance et du risque Solutions d ingénierie de la performance et du risque Une expertise de premier ordre au service des investisseurs institutionnels et de leurs gestionnaires COMPRENDRE et expliquer votre performance Vous

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Directive AIFM, loi Pinel, distribution via l assurance-vie : premiers bilans et scenarii post-évolutions réglementaires

Directive AIFM, loi Pinel, distribution via l assurance-vie : premiers bilans et scenarii post-évolutions réglementaires 11 retours d expérience 9h de networking 100% des acteurs présents 10 e Anniversaire de la Conférence Annuelle Directive AIFM, loi Pinel, distribution via l assurance-vie : premiers bilans et scenarii

Plus en détail

Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE»

Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE» Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE» Table ronde 3 : Revue de la stabilité financière de la Banque de France «Financement de l économie

Plus en détail

Le programme d investissement industriel à Saint-Amand-les-Eaux

Le programme d investissement industriel à Saint-Amand-les-Eaux DOSSIER DE PRESSE Le programme d investissement industriel à Saint-Amand-les-Eaux Le vendredi 29 septembre 2006 Contacts Presse : Florence PARIS Fanny ALLAIRE Tél. 01 39 17 90 85 Fax. 01 39 17 86 56 Adresses

Plus en détail

Résultats au 30 juin 2013

Résultats au 30 juin 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 31 juillet 2013 Résultats au 30 juin 2013 Activité commerciale en croissance Résultats financiers * Produit net bancaire 2 298 M + 3 % Résultat brut d exploitation 760 M

Plus en détail