n 57 Dominique Leroy Ingest 1987 CEO de Belgacom SA La "role model" haut débit Pr Olivier Witmeur «JE DEVIENS UN SERIAL- INTRAPRENEUR!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "n 57 Dominique Leroy Ingest 1987 CEO de Belgacom SA La "role model" haut débit Pr Olivier Witmeur «JE DEVIENS UN SERIAL- INTRAPRENEUR!"

Transcription

1 With the support of SolvaySchoolsAlumni n 57 1 er semestre 2014 T HE M AGAZINE OF S BS-EM AND S OLVAYS CHOOLSA LUMNI Dominique Leroy Ingest 1987 CEO de Belgacom SA La "role model" haut débit Pr Olivier Witmeur «JE DEVIENS UN SERIAL- INTRAPRENEUR!» DU CEPAC À L EMM: 40 ans pour les top managers APPEL AUX ALUMNI: "Vous êtes nos meilleurs ambassadeurs!" SOLVAY-PONTS MBA: innovation, design thinking et new business development DOMENICO GIANNONE: notre chercheur à la Federal Reserve SOLVAYSCHOOLSALUMNI: Congress 2014, a date for your diary! BERTRAND PICCARD ET ANDRÉ BORSCHBERG nous dévoilent Solar Impulse MATHIAS SCHMIT prépare la rentrée de l École Active Philippe Thibaut UN NOUVEL HÔTELIER FOU OU VISIONNAIRE?

2 https://www.google. be/maps/place/ It s open We have a simple approach: open doors, open ears and openness. We understand that you want to make the most of your talent, ideas and energy. If you want to be part of a collaborative team culture that brings out the best in you, talk to Deloitte. It s your future. How far will you take it? Discover a world of opportunities at mycareer.deloitte.com/be 2014 Deloitte Belgium

3 Carte blanche03 Bruno van Pottelsberghe L École dans l ère des réseaux Photo: Laetizia Bazzoni affichée de la SBS-EM est de devenir une référence européenne incontournable. Atteindre cet objectif nécessite de remplir les conditions L ambition nécessaires "classiques" liées à l excellence des professeurs, des étudiants, de la recherche, de la formation, de l infrastructure Il y a cependant une dimension peu abordée ou objectivée jusqu à présent, et pourtant fondamentale à l aube du XXI e siècle, une dimension transversale: la participation active de notre Faculté aux réseaux, qu ils soient sociaux ou académiques, institutionnels ou scientifiques, locaux ou internationaux. Bien entendu l appartenance à des réseaux est le propre de toute institution académique, et nos professeurs excellent en ce sens. C est au niveau institutionnel que nous devons nous améliorer, ce qui justifie le développement de plusieurs projets de réseautage. International Advisory Board. Le point d orgue d une politique de réseautage international doit être profondément ancré dans la gouvernance de la Faculté. C est pourquoi nous planchons sur une refonte du Conseil Consultatif et de l International Scientific Council. En les fusionnant et en les remodelant, nous mettrons l accent sur une plus forte internationalisation, un meilleur équilibre des genres et une dynamisation de nos relations avec l industrie et les institutions publiques. Mise en œuvre pour novembre Échanges et doubles diplômes. Près de 350 étudiants partent chaque année aux quatre coins du monde pour des échanges de type Erasmus. Ceci permet à notre Faculté d entretenir des contacts institutionnels de qualité, que nous voulons renforcer. Notre objectif pour 2015 est d avoir plus de 50% de nos destinations hors Europe, et plus de 40% avec des institutions accréditées EQUIS ou AACSB, les associations d accréditation européennes et américaines. Au-delà d un échange d un semestre, des partenariats de double diplôme permettent aux étudiants de passer la moitié de leur cursus à l étranger et d obtenir les deux diplômes officiels d état. Trois nouveaux doubles diplômes seront signés d ici à décembre NOUS LANÇONS NOS PROJETS DE RÉSEAUTAGE AU NIVEAU INSTITUTIONNEL Réseaux sociaux. Force est de constater une faible présence (voire cohérence) de la SBS-EM sur les réseaux sociaux, et un retard vis-à-vis de nos concurrents étrangers. L équipe communication planche sur une nouvelle newsletter de la SBS-EM et sur l acquisition d une plateforme de réseautage dédiée aux anciens. L École doit et veut communiquer avec ses Alumni! Mise en œuvre pour septembre 2014 au plus tard. Réseau QTEM. Quantitative Techniques for Economics and Management: réseau international mis en place par notre Faculté, qui compte déjà 13 membres académiques (en Chine, Australie, Russie, Suisse, Italie, Japon ) et une douzaine de partenaires industriels. Les étudiants doivent suivre des cours quantitatifs d aide aux processus décisionnels, faire deux échanges au sein du réseau, ou un échange et un stage long à temps plein à l étranger. Objectif pour février 2015: 50 étudiants dans le réseau, 16 partenaires académiques et 25 partenaires industriels. Bruno van Pottelsberghe Professeur, Doyen de la SBS-EM, ULB

4

5 Sommaire 1 er semestre 2014 N 57 Une révolution dans la continuité Édito Inside 06 Portrait d'école Solvay Entrepreneurs, Executive Education, etc. Le "serial entrepreneur" Olivier Witmeur se mue en "serial intrapreneur" 12 À la Une Depuis 40 ans, l Executive Master in Management (EMM, ex CEPAC) enseigne les capacités managériales essentielles à l'essor d une carrière. 14 Zoom Alain Philippson, président du Conseil Consultatif, et Bruno van Pottelsberghe, Doyen de la SBS-EM, lancent un appel aux Alumni. 16 Education Le MBA conjoint de la SBS-EM et de l'école des Ponts Business School a été lancé il y a un an. Le premier bilan de ce programme orienté vers l'international! 18 Recherche Expert dans l'art de déterminer la conjoncture en temps réel, Domenico Giannone vient d'être détaché auprès de la Federal Reserve américaine. After SolvaySchoolsAlumni On 21 October, the 3 rd Congress of SolvaySchoolsAlumni and the Solvay Schools will be the place to be! 24 Success Story Ses 24 années chez Unilever ont armé Dominique Leroy pour passer à un autre défi: prendre la tête de Belgacom SA. 28 Esprit d'entreprise Bertrand Piccard était récemment à la SBS-EM. L interview croisée avec son ami André Borschberg, son associé dans l aventure Solar Impulse. 31 Chemins de Traverse Et si, plutôt qu une passade de consultant quadra, le FunKey Hotel conçu par Philippe Thibaut était un concept hôtelier révolutionnaire? 34 Initiatives Ils sont une vingtaine à s être lancés dans ce défi fou: ouvrir une nouvelle école secondaire à Bruxelles! Mathias Schmit raconte Nos cycles deviennent étanches et nos auditoires toujours plus hétérogènes, alors qu ils doivent davantage s internationaliser. Dans ce contexte, qu est-ce qui fait l ADN de nos ingénieurs de gestion et comment le transmettre en deux années de Master? La réponse tient en une ambition, celle de préparer de futurs dirigeants et entrepreneurs, et quatre ingrédients de base: travail, excellence, multidisciplinarité et hauteur de vue. C est dans cet esprit que le Master en Ingénieur de Gestion vient d être refondu: nos étudiants devront démontrer leur valeur, toucher à toutes les disciplines de la gestion et au-delà, se confronter aux défis les plus brûlants du moment, se frotter à la réalité des organisations grâce aux meilleurs praticiens et à une pratique en entreprise renforcée. Pour attirer les meilleurs étudiants, il n y a qu une stratégie possible: établir la référence en matière d exigence. Dès septembre, nous aurons fait un pas de plus dans cette direction. Dr. Nicolas van Zeebroeck Professor of Information Systems and Digital Business Academic Director, MSc in Business Engineering From Solvay Brussels School of Economics & Management est une publication de la Solvay Executive Education ASBL avenue F.D. Roosevelt 50 CP 145/ Bruxelles ÉDITEUR RESPONSABLE: Bruno van Pottelsberghe avenue F.D. Roosevelt 50 CP 145/ Bruxelles RÉALISATION ET PRODUCTION: Téléphone: 02/ Fax: 02/ Web: RÉDACTEUR EN CHEF: Laurent Violon DIRECTEUR DE LA RÉDACTION: Hugues Henry RÉDACTION: Claudine De Kock, Hugues Henry, Benoît July, Ikram Sefiani, Aurore t Kindt, Bruno van Pottelsberghe, Nicolas van Zeebroeck, Frédéric Wauters COMITÉ DE RÉDACTION: Frank Degans, Ikram Sefiani, Bruno van Pottelsberghe, Michaël van Zeebroeck, Laurent Violon PHOTOS: Laetizia Bazzoni, Mathieu Paternoster, Frédéric Raevens, Solar Impulse, ThinkStock, archives ULB PHOTO DE COUVERTURE: Laetizia Bazzoni MAQUETTE: Noémie Chevalier COORDINATION GRAPHIQUE: Catherine Harmignies IMPRESSION: Artoos communicatiegroep PUBLICITÉ: ICS & Medial, Alain Mathieu Téléphone: 02/ , 010/ TRIMESTRIEL TIRAGE: exemplaires Pour toute suggestion de thèmes d'article: Changements d'adresse: Les mentions d'entreprises le sont à titre documentaire. Les articles, dessins, photos illustrant la revue From Solvay ne comportent pas de publicité. Les articles, opinions, dessins et photos contenus dans cette revue le sont sous la seule responsabilité de leurs auteurs. Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction réservés pour tous pays.

6 06Portrait d'école Olivier Witmeur "Where there is a will, there is a way" Professeur d'entrepreneuriat et "serial entrepreneur" lui-même, Olivier Witmeur a fait sienne cette maxime: "Where there is a will, there is a way". De quoi justifier son activisme à la tête de Solvay Entrepreneurs, au sein de l'executive Education ou pour le renforcement des ponts entre la recherche et les praticiens. Entre autres. Commençons par un bravo: le "Case Writing Award" délivré par l'efmd! C'est en effet le cas "WooRank: Creating & Capturing Value in a European Web Start-Up", rédigé par Robin Demaria, avec Paul Verdin et moi-même, qui a été récompensé par l'efmd (European Foundation for Management Development, qui gère notamment EQUIS, NDLR) comme meilleur cas d entrepreneuriat pour l'année Il s'agit d'une double récompense, en réalité, puisque ce cas se penche sur une start-up spécialisée dans les outils de référencement de sites web qui a été cofondée par Jean Derely, un ancien de la SBS-EM! Cela prouve que la pédagogie active fondée sur les études de cas constitue plus que jamais un point fort de l École. CV-Express 1967 Naissance à Uccle Ingénieur de Gestion (Solvay Business School, ULB) Création et gestion de la société Mer & Neige Attaché puis conseiller au Cabinet du Ministre Rufin Grijp Directeur de l'eebic (Erasmus European Business & Innovation Center) Chief Financial Official de OpenHR Assistant de Jean-Claude Ettinger pour les cours d'entrepreneuriat à la SBS Doctorat en entrepreneuriat (SBS-EM, ULB) Président du Conseil de la Politique Scientifique de la Région de Bruxelles-Capitale Titulaire de la Chaire Berheim d Entrepreneuriat et directeur de l'executive Education de la SBS-EM Directeur académique de Solvay Entrepreneurs Deputy Dean de l'executive Education Directeur Académique de l Advanced Master in Innovation & Strategic Management

7 07 Portrait d'école Remède à l incertitude L'enseignement de l'entrepreneuriat répond-il à des contraintes particulières? Une maxime bien connue affirme que, quand on n'a qu'un marteau, tout ressemble à un clou! Notre objectif consiste au contraire à donner à nos étudiants la boîte à outils la plus performante, sachant qu'ils seront confrontés à une contrainte incontournable: prendre des décisions dans un univers de plus en plus incertain. Ceci implique dans leur chef l'acquisition d'un état d'esprit particulier, entrepreneurial, mais aussi de notre côté une remise en question permanente du paradigme déductif classique (analyse, stratégie, plan d'action, plan financier, mise en œuvre et contrôle du projet) qui fonctionne bien quand on peut se fonder sur des prévisions... mais beaucoup moins bien quand l'incertitude prédomine. QUAND ON N A QU UN MARTEAU, TOUT RESSEMBLE À UN CLOU! L École enseigne l'entrepreneuriat mais accompagne aussi les créateurs d'entreprise et les dirigeants de PME via Solvay Entrepreneurs. Est-ce une vraie demande du marché? Nous avons accueilli cette année deux fois plus de participants que l'an dernier dans nos programmes pour créateurs et dirigeants de PME! Une récente distinction internationale renforce les convictions d Olivier Witmeur: "La pédagogie active fondée sur les études de cas constitue plus que jamais un point fort de l École". C'est évidemment le fruit du travail de pionnier mené depuis plus de 20 ans par Jean-Claude Ettinger, dont j'ai pris la succession il y a presque deux ans, et qui a vraiment construit la réputation de l École dans ce domaine. C'est aussi le résultat d'une politique axée sur le développement de nouveaux programmes, très en phase avec la demande qui émane du terrain: le Start Lab, par exemple, qui aide l'entrepreneur à amener très rapidement une application mobile vers le marché, ou Scale Up, un programme totalement focalisé sur l'objectif de doper la croissance des PME. L heure de la récolte On parle de plus en plus d'entrepreneuriat désormais. Comment l expliquer? L entrepreneuriat au sens large est une des valeurs essentielles de l École tant chez nos étudiants que chez nos professeurs: un de nos anciens présidents, Philippe Biltiau, est un pur entrepreneur et a joué un rôle essentiel dans l intégration de l entrepreneuriat dans nos cursus. Cela fait des années que nous y investissons, avec le soutien sans faille de la Fondation Bernheim, et nous en récoltons les fruits. Tout cela fonctionne car nous pouvons compter sur d excellentes équipes, autonomes, professionnelles et motivées. Le contexte est aussi plus favorable à l'entrepreneuriat aujourd'hui, et l'idée de "faire carrière" en fondant son entreprise germe désormais de plus en plus tôt dans l'esprit des diplômés: on n'attend plus des années après la fin de ses études pour se jeter à l'eau.

8 08Portrait d'école PASSIONS extraprofessionnelles Olivier Witmeur l'avoue sans ambage: il adore manger! "Au restaurant, en vacances où il y a toujours une autre cuisine à découvrir, mais aussi chez moi: j essaie de cuisiner", précise-t-il en se déclarant, à ce sujet comme pour tant d'autres, "foncièrement généraliste: j'essaie tout et j'aime presque tout!" D'autres passions? "La photo, qui peut aller de pair avec la cuisine quand il s'agit de découvrir de nouveaux horizons, et la musique: ma voiture comme ma maison ressemblent à une discothèque, essentiellement dédiée au rock alternatif." Enfin, il passe chaque jour une bonne demi-heure à promener son chien, de manière 100% intéressée: "Je constate qu'à chaque retour de promenade, je trouve la solution au problème qui, au départ, me trottait dans la tête!" Du côté de l'executive Education, dont vous êtes le Deputy Dean, pas mal d'innovations sont à épingler. Les Advanced Masters, par exemple. Il s'agit du plus gros investissement jamais réalisé en Executive Education. C est aussi celui qui était, a priori, le plus risqué, même si l'idée est très porteuse puisqu'elle permet à un étudiant qui a terminé son master avec un background de juriste, de psychologue ou d'ingénieur civil par exemple de compléter sa formation dans les domaines de l'innovation, du marketing, de la régulation ou de la finance. L équipe des directeurs académiques de ces programmes a fait le choix de lancer des offres plus spécialisées que nos concurrents. Et cela fonctionne bien. Nous sommes en avance sur nos objectifs et nous réjouissons que nos programmes séduisent beaucoup d'étudiants étrangers. À côté des Advanced Masters, avec d autres professeurs, nous avons aussi développé les Company Specific Programmes qui ont séduit des clients tels que AG Insurance, Besix, bpost, Total, Bouygues. Il faut encore ajouter le lancement du Solvay-Ponts MBA avec l École des Ponts à Paris et d autres programmes. Texte: Benoît July Photos: Mathieu Paternoster "J'ai toujours des projets plein la tête et j'aime les mener à bon port, avant de passer la main et de m attaquer au suivant!" Qu'en est-il du côté de la recherche? Avec une douzaine de professeurs d entrepreneuriat français, canadiens, suisses, nous avons lancé la revue "Entreprendre & Innover", en partenariat avec les éditions De Boeck. Notre but est d'intéresser les praticiens aux résultats de la recherche mais aussi d'amener des chercheurs à creuser des sujets qui intéressent les praticiens. Originale dans son approche, la revue l'est aussi par le fait qu'elle vise la francophonie à l'échelle internationale, partant du constat que l'essentiel des publications en ces matières émane du monde anglo-saxon. Nous avons traité dernièrement, par exemple, les thématiques du Lean Startup, du Design Thinking et des nouvelles approches pour l'entrepreneuriat innovant. Cœur d entrepreneur Tout cela fait de vous un "serial entrepreneur". Qu'est-ce qui vous motive? Disons plutôt que j'ai toujours des projets plein la tête et que j'aime les mener à bon port, avant de passer la main et de m attaquer au suivant! J ai lancé et participé à plusieurs belles aventures, avec des hauts et des bas bien entendu. L entrepreneuriat a toujours été au cœur de mes activités: quand j étais étudiant-entrepreneur tant en secondaire qu à l université, quand j ai travaillé dans un cabinet ministériel qui s occupait de l aide aux PME, quand j ai dirigé un incubateur où j ai travaillé avec des centaines d entrepreneurs avant de rejoindre une équipe pour de bon, en tant que chercheur ou enseignant à l université mais aussi en continuant à conseiller quelques projets. Je crois que j ai développé une vue assez large de la problématique. Aujourd hui, je participe au lancement de projets dans l École, c est de l intrapreneuriat!

9 News News09 Executive Programme en Management & Philosophies 9 jours pour repousser les limites de la réflexion sur le management! La Solvay Brussels School of Economics & Management (SBS-EM), l Université de Liège (HEC), la Louvain School of Management (UCL/LSM) et l'asbl Philosophie et Management lancent la nouvelle édition d un programme unique en Belgique: l'executive Programme en Management & Philosophies. La rencontre entre les mondes du management et de la philosophie n était pas une évidence. Pourtant ce programme en Management & Philosophies est un franc succès. Pendant 9 jours des managers et des philosophes débattent sans tabou des nouvelles questions qui agitent le monde de l Entreprise. R.R. Une formation unique En effet, où pouvez-vous écouter et discuter, 9 jours, avec des professeurs de l ULB des facultés de Psycho, de Droit, de Philo et lettres, de la SBS-EM Des professeurs de l Université de Liège, de l Université de Louvain, de la Sorbonne, de Paris Diderot ou encore de Science Po Paris, et avec certains des plus grands managers belges, publics et privés? Duos prometteurs Au programme de l'édition , nous accueillerons de beaux duos prometteurs tels que: Luc Lallemand (Président du Comité de Direction, Administrateur Délégué d Infrabel) et Luc de Brabandere (philosophe et Maître de conférence à LSM-UCL), Philippe Busquin (Ministre d État, ancien Commissaire Européen) et André Comte-Sponville (philosophe), Charles-Antoine Janssen (membre du Conseil d Administration d UCB S.A) et Roger-Pol Droit (philosophe, enseignant à Sciences Po Paris)... Le tout animé de main de maître par Marek Hudon (Docteur en sciences de gestion et licencié en philosophie de la SBS-EM ULB). Visionnez nos interviews et téléchargez la brochure de l édition sur le site de cette formation à haute valeur ajoutée. Executive Programme en Management & Philosophies Du 7 novembre 2014 au 12 juin 2015 (9 jours) 1 vendredi par mois (de 8h30 à 18h00) Séances d'information le 9 septembre et le 7 octobre à 18h30 à la SBS-EM Vincent Degardin, Programme Coordinator: +32(0) , R.R. EFMD Case Writing Competition And the winners are For the last thirty years, the European Foundation for Management Development (EFMD) has been running an annual case writing competition. With a wide selection of categories focusing on specific issues, as well as specific regions of the world, the aim of the EFMD case competition is to encourage and support the writing and creation of new and innovative case material. The 2014 EFMD Case Writing Competition was launched recently on 26 June and the winners of the 2013 Competition have now been announced. They include an SBS-EM team that has been rewarded in Olivier Witmeur, Robin Demaria and Paul Verdin won the prize in the category Entrepreneurship. the Entrepreneurship category! The winners are Olivier Witmeur, Robin Demaria and Paul Verdin (photo) with the case "WooRank: Creating & Capturing Value in a European Web Start-Up". Congratulations to them!

10 ews 23 rd Annual Solvay-Ponts MBA Gala Celebration of the 1 st Joint Solvay and ENPC MBA Graduating Class The 23 rd Annual Solvay-Ponts MBA Gala was held at Chalet Robinson. As a proud partner of the 23 rd Annual Solvay-Ponts MBA Gala 2014, Fluxys had been looking forward keenly to meeting MBA alumni and students on 5 July. The company was delighted to be part of the celebrations to mark the 1st Joint Solvay-Ponts MBA. Solvay, already famous for this annual gathering, welcomed the École Nationale des Ponts et Chaussées, making it part of this tradition. The event was an opportunity for both R.R. schools to bring together alumni, participants and professors, as well as corporate partners. The black tie event was held at Chalet Robinson, starting at with a Cava and Beer Cocktail Reception at 7pm, followed by a seated dinner with inspirational words in the keynote address from our special guest and from our sponsors. Our guests then enjoyed an evening of music that took them late into the night! Taste of Solvay-Ponts This event was a unique opportunity for professional development, bringing together business leaders from all sectors with the ability to motivate and inspire the next generation of professionals to realize their potential. It provided a forum to muse over business issues and current affairs with a wide variety of guests and facilitated interaction between the fields of academia, research and business. And all of this was enjoyed against the creative backdrop of the "Taste of Solvay- Ponts" World Capitals initiative - a surprise carefully prepared for you by the MBA student body. Fluxys challenging projects This was made possible thanks to the partnership of Solvay-Ponts and Fluxys, a Belgium-based natural gas infrastructure group operating in the European market, and our distinguished guest on this occasion. The company s international growth strategy means that Fluxys is constantly looking for talented professionals to take part in challenging projects. Through its induction, learning and competency management programmes, Fluxys aims to develop its employees potential and give them the guidance they need to achieve the company s goals and their career objectives. Who's who? R.R. Philip Healy Function: Business Development Manager, SBS-EM Executive Team. Background: Philip is British and has lived in Belgium for 10 years. He joins us with nearly 20 years experience in the Development Industry where he has been an HR Professional, Sales Director and Regional Director Belgium. This experience includes 3 years with Management Centre Europe and 5 years at the Center for Creative Leadership. Philip holds a Batchelor s Degree with Honours in Business Studies, and is both a Fellow of the Institute of Sales and Marketing and a Chartered Member of the Chartered Institute for Personnel and Development. He enjoys family life and cycling. Tel.: +32(0)2/ ULB XX avenue F.D. Roosevelt 50 CP 145/01 E, B-1050 Brussels, Belgium

11 News11 Mathias Dewatripont Vice-Gouverneur de la BNB Mathias Dewatripont poursuit une carrière brillante. Et il n'est pas près de s'arrêter! Laetizia Bazzoni Mathias Dewatripont, premier Doyen de la SBS-EM ( ), est devenu le 1 er juin Vice- Gouverneur de la Banque Nationale de Belgique. Le poste de Directeur qu il occupait depuis 2011 a été repris par Vincent Magnée (Ingest 1993). Banquier central, Doyen de la SBS-EM, professeur au MIT, cofondateur du centre de recherche ECARES, membre du Conseil Scientifique de l'european Research Council, Mathias Dewatripont est né à Bruxelles le 27 décembre Mini-CV 1981: Licencié en Sciences économiques, ULB 1982: Maîtrise en Économétrie, ULB 1986: Docteur en Économie, Harvard University , : Visiting professor, Massachusetts Institute of Technology (MIT) 1990: Professeur de Sciences économiques, ULB 1992: Membre du Conseil d'administration de la CGER , , : Président du Département des Sciences économiques, ULB 1998: Lauréat du Prix Francqui 2000: Membre du Département d'analyse économique de la DG Concurrence 2006: Vice-Doyen de la Faculté des Sciences sociales, politiques et économiques, Solvay Business School (SOCO) 2010: Doyen de la Solvay Brussels School of Economics and Management R.R. Ali Louati Function: his mission is to provide operational support to Exed activities and to guarantee efficient maintenance of the whole infrastructure. Background: born in Tunisia, after graduating from secondary school, Ali Louati attended the Faculty of Letters and Human Sciences in Tunis for 2 years. He started his career as a primary school teacher in Tunis, before moving to Belgium in After 7 months as a prison officer, he joined the Solvay Brussels School in January His working languages are French, Arabic, Dutch and English. Tel.: +32(0)2/ ULB avenue Franklin Roosevelt 42 CP 114, B-1050 Brussels, Belgium

12 12À la une Du CEPAC à l'emm 40 ans dédiés à la formation des top L'EMM depuis sa création participants certifiés heures de cours Concret et évolutif, l Executive Master in Management (EMM) met en scène des études de cas afin d analyser des problématiques actuelles. En ligne de mire: l acquisition des capacités managériales essentielles à l'essor d une carrière. 40 ans et pas une ride! (données avril 2014) Text: Aurore 't Kindt Photos: Dimitri Lowette, Thinkstock À l'occasion des 40 ans de l Executive Master in Management (EMM), précédemment dénommé CEPAC, Karim Chouikri, CEO d Emakina et Directeur académique du programme depuis octobre 2011, nous reçoit dans ses bureaux de la SBS-EM. Il revient sur l'adn du programme, évoque quelques grands défis d'avenir et nous parle des projets que son équipe a mis sur pied pour souffler dignement les 40 bougies de l'emm. L objectif de l EMM a toujours été de répondre aux managers en pleine expansion arrivés à un moment de basculement dans leur carrière. "Nous les aidons à sortir de leur zone de confort pour accéder à un poste dans le top ou le sub-top management de leur entreprise." Le profil des participants est assez large et permet de mettre en contact autant des responsables marketing, financiers, administratifs ou logistiques, que des chefs de projet et des entrepreneurs. "Il nous arrive de déroger à nos règles d'admission pour intégrer des profils non universitaires qui présentent une expérience professionnelle hors du commun. Cette hétérogénéité est une des richesses de l'emm." Une méthode inédite L EMM est la seule formation en management de 3 e cycle en Belgique à articuler l ensemble de son cursus autour de la méthode des cas.

13 À la une13 managers Antoine Labuche, 35 ans, Solution Sales Ad Ultima "J y ai intégré LA VUE HÉLICOPTÈRE" Concrètement, chaque semaine, les participants reçoivent des cas réels accompagnés des lectures contextuelles nécessaires. Ils analysent les problématiques abordées de façon individuelle puis en groupe, en s'appuyant sur l'expertise des animateurs de l EMM et de leurs voisins de banc. Ils en ressortent à la fois avec un bagage théorique indispensable pour avoir une lecture transversale des principales composantes du management et avec un éventail complet d'aptitudes directement utiles en matière de gestion, telles que l'esprit d analyse, la capacité de synthèse, le travail en équipe, la prise de décision, la communication... "Pour un public de managers en fonction, l'important est le contenu d'un apprentissage, l'intégration de compétences spécifiques directement utiles ou encore la capacité à mieux évoluer dans une entreprise ou une institution. Le certificat délivré par l'emm n'est pas officiellement reconnu par l'état belge mais bien par le milieu académique, les accréditations et, surtout, l industrie elle-même." LE CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L'EMM EST RECONNU PAR LES ACCRÉDITATIONS ET, SURTOUT, PAR L INDUSTRIE ELLE-MÊME En phase avec le terrain Le cursus est divisé en quatre grands modules: stratégie, finance, ressources humaines et marketing. Les sessions ont lieu d'octobre à juin, et des séminaires ciblés sont proposés en début d'année pour permettre aux participants qui le souhaitent d'intégrer les bases théoriques nécessaires pour aborder sereinement les études de cas. Les cours en tant que tels ont lieu le jeudi soir et le samedi matin, de sorte que nos participants puissent poursuivre Executive Master in Management Monique Bergiers, Programme Coordinator + 32 (0)2/ solvay.edu emm Directeur académique du programme depuis bientôt 3 ans, Karim Chouikri considère son hétérogénéité comme l une des richesses de l EMM. "Les études de cas sont un formidable moyen de développer un esprit de synthèse, d aller très vite à l essentiel et d'intégrer une vue hélicoptère propre au métier de manager. La qualité des animateurs et séminaristes est aussi un des grands atouts de ce programme auquel j ai récemment participé. leur activité professionnelle pendant toute la durée de la formation. "Une des particularités de l'emm est que tous nos chargés de cours sont actifs dans le milieu économique. C'est essentiel pour que le programme soit le juste reflet de la réalité du terrain." Anticiper les évolutions La visibilité du programme, les méthodes académiques et, surtout, l'adaptation du contenu de la formation et du corps professoral au contexte économique sont des priorités en termes d évolution de l EMM. La place grandissante du digital, des problématiques environnementales ou encore la complexification du cadre juridique sont autant de dimensions au cœur de l'actualité de l'entreprise. "Nous les intégrons et travaillons déjà aujourd'hui aux évolutions du contexte économique à trois ans. Nous sommes également attentifs au défi grandissant que représentent les formations In Company, les MOOC (NDLR: Massive Online Open Courses) et le blended learning (méthode mixte alliant e-learning et apprentissage classique)." Les réjouissances Plusieurs événements ponctueront les 40 ans de l EMM. "Nous organiserons en octobre un grand événement pour célébrer notre anniversaire. Nous présenterons à cette occasion une étude de cas inédite. Nous espérons vous y voir nombreux! Nous aurons également le plaisir de distribuer très prochainement un magnifique livre illustré sur l'histoire de l'emm et les grands enjeux managériaux de demain."

14 14Zoom Appel aux Alumni Pourquoi (et comment) soutenir l'alma Mater? L École, qui a considérablement dopé son offre en Executive Education, doit en augmenter l'attractivité dans un contexte de très forte concurrence. Elle doit aussi se battre pour conserver ses étudiants en master, en leur offrant e.a. des opportunités dans les meilleures entreprises. Alain Philippson, Président du Conseil Consultatif, et Bruno van Pottelsberghe, Doyen de la SBS-EM, lancent un appel aux Alumni. Liste des programmes d'executive Education: exed L École, dites-vous, est à un tournant de son histoire. Pourquoi? Alain Philippson. Le défi est très simple: nous devons augmenter l'attractivité de notre Executive Education. Le nombre d'étudiants doit y croître, en particulier dans les programmes MBA, parce qu'il s'agit d'un critère essentiel pour s améliorer dans les rankings internationaux et que le dynamisme de cette activité est aussi pris en compte par les organismes d'accréditation. L'idéal serait que ces programmes puissent amorcer une évolution comparable à celle qui a vu le nombre d'étudiants subventionnés de notre Faculté gonfler de plus de 50% en dix ans, pour dépasser les étudiants! De beaux challenges! Or la concurrence est accrue... Bruno van Pottelsberghe. La concurrence, déjà très rude sur le marché des MBA internationaux, s'est en effet intensifiée avec l'arrivée de nouveaux joueurs, en provenance de Chine ou d'inde par exemple, qui ne manquent évidemment pas d'ambition. Sur le plan «local», force est de constater que les programmes d'executive Education de l École sont désormais directement challengés, à Bruxelles, par la Vlerick School.

15 Zoom15 CONTACTS utiles VOUS ÊTES LES MEILLEURS AMBASSADEURS DE L'ÉCOLE! Corporate Alliances: mettez votre département GRH en relation avec la SBS-EM pour des partenariats institutionnels. Soha Saati, Corporate Alliance Manager tél.: mobile: Mais l École ne s'est-elle pas renforcée? B.v.P. Nous avons multiplié les projets afin de renforcer notre offre, notre visibilité internationale, notre taille et dès lors nos perspectives en termes de ranking et d'accréditation. Parmi ces projets phares, nous avons lancé conjointement avec l École des Ponts, à Paris, le Solvay-Ponts MBA avec un focus très appuyé sur l'innovation et l'entrepreneuriat. Nous avons lancé simultanément quatre Advanced Masters, qui ont rencontré un franc succès auprès des jeunes diplômés universitaires soucieux de compléter leur cursus (de type ingénieur, droit ) par l'acquisition de compétences managériales. Dans le même temps, nous avons créé de nouveaux services pour faciliter nos contacts avec les entreprises (Corporate Alliance) et soutenir les ambitions professionnelles de nos diplômés (Career Services, Credited Internship Programme). A.P. Pour accentuer sa présence sur le plan international, l École a lancé le QTEM Network Master (1) et, après avoir maintenu la précieuse accréditation EQUIS (2), a lancé le processus afin d'obtenir l'accréditation AACSB (3) qui va considérablement renforcer sa visibilité et faciliter la conclusion de nouveaux partenariats avec des institutions non européennes. Les étudiants de plusieurs masters pourront également effectuer un internship de six mois à l'étranger par le biais du Long Term Credited Internship Program. Les moyens d agir Qu'attendez-vous, dès lors, des Alumni? A.P. L École a la chance inestimable de bénéficier d'un réseau d'alumni de très grande valeur, qui occupent des fonctions de haut niveau dans de grandes institutions, tant en Belgique qu'à l'étranger. Ces Alumni sont, de fait, les meilleurs ambassadeurs de l École... pour autant qu'ils aient l'envie de s'impliquer. Et ce, non seulement en faisant la promotion des études qu'ils ont suivies mais aussi des autres programmes d'executive Education comme le MBA, l'executive Master in Management, entre autres... B.v.P. Nous savons que près de la moitié des participants à nos programmes d'executive Education ont effectué leur choix par le biais du bouche-àoreille, d'une recommandation. Il est important que nos Alumni partagent leur expérience et incitent leurs collègues, collaborateurs, etc. à consulter notre offre et à venir aux séances d'information. Bruno van Pottelsberghe: "La concurrence sur le marché des MBA internationaux s'est intensifiée avec l'arrivée de nouveaux joueurs, en provenance de Chine ou d'inde." Alain Philippson: "LA SBS-EM propose de nombreux services aux entreprises. Il faut que nos Alumni les introduisent au sein de leur organisation, auprès des directeurs RH." Texte: Benoît July Photos: ULB/D.R. Company Specific Programmes: la SBS-EM offre des services de formation en entreprise. Nicolas Meeus, Director CSP tél.: mobile: Open Enrolment: votre réseau ou votre entreprise a accès à une série de programmes d Executive Education. Philip Healy, Business Development Manager tél.: mobile: Credited Internship Program, coaching: votre employeur a accès à des possibilités de recrutement et de stages crédités de longue durée (jusqu à 6 mois, à temps plein). Sarah Bigdeli, Career Services Manager, Internship Professor tél.: A.P. Il faut enfin que nos Alumni introduisent l'offre de la SBS-EM au sein de leur organisation, notamment auprès des directeurs RH, afin d'une part qu'ils prennent connaissance des services que nous leur proposons mais aussi afin qu'ils puissent participer à notre Credited Internship Program en y accueillant nos étudiants. B.v.P. Tout ceci se résume en quelques motsclés: devenir un ambassadeur actif de tous les programmes de l École, et faciliter les contacts entre la SBS-EM et les décideurs-clés de son organisation afin d'y promouvoir nos services aux entreprises et aux étudiants. (1) QTEM (Quantitative Techniques for Economics and Management) est un réseau international qui rassemble étudiants, entreprises internationales et partenaires académiques de haut vol comme HEC Lausanne, Waseda (Tokyo) ou la National Taiwan University. (2) L'accréditation EQUIS, accordée après audit par l'efmd, est l'un des labels les plus recherchés par les business schools. Sont labellisées, en sus de la SBS-EM, HEC Paris, Bocconi School of Management, HEC Lausanne ou London Business School, notamment. (3) L'accréditation AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business) est considérée comme l'équivalent d'equis aux États-Unis. L'obtenir favorise la conclusion de partenariats avec des institutions non européennes.

16 16Education Solvay-Ponts MBA Transform yourself, impact your world Le MBA conjoint de la SBS-EM et de l'école des Ponts Business School a été lancé il y a un an. L'occasion pour les Doyens respectifs, Bruno van Pottelsberghe et Alon Rozen, de dresser un premier bilan de ce programme fortement orienté vers l'international, et cultivant l'innovation, le design thinking et le new business development. Alon Rozen, Doyen de l'école des Ponts Business School: "Une force de notre MBA est d'aiguiser la réflexion critique des participants par le biais d une confrontation permanente à l'innovation". Le Solvay-Ponts MBA a déjà trouvé son public. Quels en sont les points-forts? Bruno van Pottelsberghe: Ce MBA résulte tout simplement de la mise en commun du meilleur de nos deux institutions: des formations dont la qualité est internationalement reconnue, qui bénéficient des accréditations EQUIS et AMBA, et qui sont proposées par des institutions d élite dans leur propre pays. Et ce, au cœur de deux capitales majeures au centre de l'europe, à Bruxelles et à Paris, mais aussi avec une très forte ouverture à l'international incluant deux séjours à Shanghai et dans la Silicon Valley, ainsi que l'accès aux réseaux internationaux que chaque partenaire a développé de son côté. Nos participants ont directement perçu l'impact positif que ce programme pouvait exercer sur leur carrière! Alon Rozen: Ce qui distingue également notre MBA de la concurrence est le focus, très accentué, que nous avons mis sur l'innovation, le design thinking, le new business development. Nous avons aussi voulu, comme le souligne Bruno, que nos participants en reçoivent Nouveau SITE WEB et nouveau LOGO Moins d'un an après son lancement, le Solvay-Ponts MBA fait peau neuve, sous la forme de nouveaux supports de communication et d'un nouveau logo symbolisant deux mains qui s'unissent. "Nous avons aussi remodelé notre site web afin de permettre à nos participants d'y expliquer en quoi ce MBA a transformé leur façon de penser et a boosté leur carrière", précise Alon Rozen. un retour positif, direct et concret, sur le plan professionnel: c'est la raison pour laquelle nous avons lourdement investi dans le Career Advancement Program, visant à offrir à chacun un service véritablement personnalisé. Générer puis gérer L'un des thèmes majeurs en est l'innovation. Comment le déclinez-vous? A.R.: L École des Ponts est une grande école d'ingénieurs qui propose notamment des formations en gestion. Solvay forme à la gestion en donnant à ses étudiants un background scientifique de très haut niveau. Nous bénéficions à ce titre d'une très grande légitimité dès lors qu'il s'agit d'exposer nos participants à la technologie, puisque celle-ci est inscrite dans notre ADN. Ceci étant, l'approche est moins tournée vers la technologie en tant que telle que vers l'innovation: nous outillons nos participants afin qu'ils puissent innover non seulement dans leur entreprise mais aussi, le cas échéant, en lançant leur propre business. Dans cette optique, nous exploitons nos centres spécialisés respectifs: le centre de "design thinking" à l École des Ponts et l Entrepreneurship Center à la SBS-EM. B.v.P.: L objectif-clé pour les participants à nos programmes MBA est en effet d apprendre à générer puis à gérer de nouvelles activités. C'est pourquoi notre cursus propose trois voyages d'études, le premier dans la Silicon Valley, à la rencontre de berceaux de l'innovation comme les université de Berkeley et Stanford mais aussi d'entreprises-phares dans le design thinking comme IDEO ou Google. En Chine, nos participants sont confrontés au dynamisme de la région de Shanghai avec des rencontres de

17 Education17 start-ups, d'incubateurs, de venture capitalists mais aussi de multinationales qui y ont forgé leur succès. Au Mexique, nos participants ont accès à une semaine intensive sur la dimension humaine et éthique du leadership. A.R.: Le retour de ces expériences à Shanghai et à la Silicon Valley a été extraordinaire, nombre de participants y ayant vu le point d'orgue de leur MBA. Ces voyages leur ont donné l'opportunité d'interagir avec les top managers d'entreprises de pointe dont ils avaient préalablement analysé la stratégie par le biais d études de cas. Ils ont eu l'occasion de confronter concrètement la théorie à la pratique mais aussi d'interroger voire de challenger directement leurs interlocuteurs. Ces déplacements leur ont aussi donné l'occasion de renforcer considérablement leur réseau, y compris par le biais de nos alumni sur place. Esprits critiques et créatifs Dans quelle mesure innovation et entrepreneuriat sont-ils liés? B.v.P.: Les solutions à de très nombreux défis majeurs du monde actuel, sur le plan démographique ou environnemental mais aussi liés à la nécessité de concilier le maintien du niveau de vie des pays développés avec la montée en puissance des économies émergentes, résident dans notre capacité à imaginer et développer de nouveaux business durables. Le rôle des programmes de MBA, à cet égard, est crucial: il consiste à former des leaders qui ont à la fois l'esprit critique et la créativité pour faire émerger ces solutions, et c'est précisément ce que nous proposons dans le cadre du Solvay-Ponts MBA. A.R.: Nous pouvons même aller plus loin en évoquant la notion de Corporate Social Responsibility, une dimension qui fait partie intégrante de notre programme. Notre monde a plus que jamais besoin de leaders capables de parfaitement comprendre le monde dans lequel ils évoluent afin, ensuite, de pouvoir penser "out of the box". La force de notre MBA, à cet égard, NOUS EXPLOITONS NOS CENTRES SPÉCIALISÉS RESPECTIFS: LE CENTRE DE «DESIGN THINKING» À L ÉCOLE DES PONTS ET L ENTREPRENEURSHIP CENTER À LA SBS-EM est d'aiguiser la réflexion critique des participants par le biais de cette confrontation permanente à l'innovation, dans une optique, qui plus est, totalement multiculturelle. B.v.P.: Il faut souligner que notre MBA accueille une très forte proportion de participants et de professeurs étrangers. Il n'y a en réalité que très peu d'offres concurrentes qui soient en mesure de proposer à leurs participants une ouverture directe sur autant de continents et l'accès à un tel réseau d'alumni, dopé par les partenariats internationaux que nous avons noués. Les profils qui peuvent s'inscrire dans cette dimension sont évidemment très demandés par les entreprises. Jouer un rôle actif Le monde des MBA est très concurrentiel. Le retour des participants vous aide-t-il à continuer à innover? B.v.P.: Il nous apparaît de manière très claire que la demande qui s'adresse à nous est particulièrement ambitieuse. Les participants ne sont pas en recherche d'un programme de management mais d'une véritable expérience qui va durablement influencer, non seulement leur carrière, mais aussi leur vision du monde, leur manière de l'appréhender et d'y jouer un rôle actif. Nous sommes dès lors fortement attentifs à leur retour d'expérience : ce sont eux qui vont nous permettre d'accentuer nos points forts et de corriger nos éventuelles faiblesses. Bruno van Pottelsberghe, Doyen de la SBS-EM: "Ce MBA résulte de la mise en commun du meilleur de nos deux institutions: des formations à la qualité internationalement reconnue". www. solvaypontsmba.com Texte: Benoît July Photos: D.R./ Thinkstock

18 18Recherche Domenico Giannone, chercheur à ECARES Notre chercheur à la Federal Reserve Passionné d'économétrie, Domenico Giannone entame sa thèse de doctorat alors qu'une révolution pointe à l'horizon: l'économétrie du "big data". Expert en nowcasting, l'art de déterminer la conjoncture en temps réel, il vient d'être détaché par l'université auprès de la Federal Reserve américaine. Domenico Giannone CV-Express Né à Polla (Italie) le 16/09/1973 Licencié en Sciences économiques et sta tistiques (Università La Sapienza, Rome, 1998) Doctorat en Sciences économiques et statistiques (ULB, 2004) Professeur et chercheur à la SBS-EM depuis 2004 Économiste à la Banque Centrale Européenne ( ) Fondateur et directeur de entreprise de prévisions économiques sur le web. Détaché part l ULB auprès de la Federal Reserve américaine. Texte: Frédéric Wauters Photos: D.R.,Thinkstock Vous décrivez le nowcasting comme l'art de "prédire le présent"? Cette affirmation n'est-elle pas paradoxale? Pas le moins du monde! Vous savez, la différence entre la météo et l'économie est que pour connaître le temps qu'il fait, vous n'avez qu'à regarder par la fenêtre. Par contre, pour avoir une idée de la conjoncture, c'est beaucoup plus complexe. Vous savez, les prédictions économiques sont produites à une fréquence très basse: le FMI et l'ocde sortent leurs chiffres une fois par an, et les banques centrales tous les trimestres. Quant aux statistiques sur le Produit Intérieur Brut de la zone Euro, elles sont publiées seulement un mois et demi après la fin de la période de référence: nous ne connaîtrons donc le PIB du deuxième trimestre qu à la mi-août.

19 Recherche19 LE NOWCASTING en 4 questions 1 Que savons-nous de plus aujourd'hui qu'il y a 15 ou 20 ans? Il y a 15 ou 20 ans, les modèles économétriques ne pouvaient gérer qu un nombre limité de données. Grâce à la puissance accrue des ordinateurs, à la plus grande disponibilité des données et aux progrès dans le développement de modèles économétriques, nous pouvons aujourd hui utiliser des modèles basés sur une très large quantité de données. 2 Pourquoi avoir choisi l économétrie? Auparavant, les prévisions économiques en temps réel étaient le résultat du travail d'experts qui analysaient les informations à leur disposition et parvenaient à un jugement basé sur leur expérience. J'étais séduit par l'idée de tenter de formaliser cette démarche à l'aide d'outils statistiques, ce qui jusque-là reposait sur le jugement des économistes expérimentés. Or, les experts sont très longs à former et difficiles à remplacer. Formaliser leur travail afin d'aider à la prise de décision est donc une tâche cruciale. 3 Quel est l'impact ou l'impact potentiel de vos recherches sur la pratique? Les autorités monétaires ont besoin de disposer de données fiables sur la situation économique et son évolution probable. Mon travail est donc essentiel pour les décideurs. C'est d'ailleurs pour cette raison que je rejoins aujourd'hui la Federal Reserve. Par ailleurs, j'ai également fondé une société (www.now-casting.com) qui s'occupe de prévisions économiques en temps réel, et dont les clients sont des hedge funds et des investisseurs sophistiqués. 4 Quel est l'apport de vos recherches sur l'enseignement à la SBS-EM? Mes recherches influencent directement les cours d'économétrie, en particulier ceux que j assure dans le cadre du Master et de l École doctorale. Utiliser les indicateurs économiques Comment le nowcasting permet-il d'anticiper ces chiffres? Toute une série d'indicateurs macroéconomiques sont aujourd hui publiés à intervalles réguliers: les données sur le marché du travail, sur le sentiment des consommateurs, des directeurs des achats, les importations et les exportations, le chiffre d'affaires des entreprises Le nowcasting permet d'exploiter ces données afin d'avoir une idée plus précise de la conjoncture. Or, les gouvernements, les banques centrales et les marchés financiers ont besoin de cette évaluation en temps réel afin de réagir rapidement. sont à la baisse. Cela indique qu'il y a un facteur commun qui les fait baisser. Les "factor models" identifient ce facteur commun. La deuxième manière est de combiner un modèle très général et très flexible avec un "prior naïf", un modèle très simplifié. Pour prendre une analogie, utiliser toutes les données disponibles c'est comme chercher son chemin avec une carte à l'échelle réelle: difficile de trouver où vous êtes ou de savoir où vous allez. Avec une carte plus réduite, vous perdez des détails mais vous avez une vision plus claire de ce qui se passe. Doser les poids relatifs du modèle général et du prior naïf dans vos estimations est l équivalent du choix d une carte à l échelle appropriée. LA DIFFÉRENCE ENTRE LA MÉTÉO ET L'ÉCONOMIE EST QUE POUR CONNAÎTRE LE TEMPS QU'IL FAIT, VOUS N'AVEZ QU'À REGARDER PAR LA FENÊTRE Vous vous basez également sur vos recherches en économétrie. En effet, j ai effectué de nombreuses recherches sur le "big data" en économétrie. L'idée est que, lorsque vous disposez de beaucoup de données, les outils économétriques n'arrivent pas à bien distinguer signal et bruit. Il faut donc construire un modèle plus "parcimonieux". Pour cela, il y a deux solutions. La première est d'exploiter le fait que, la plupart du temps, les indicateurs bougent ensemble. Pour prendre un exemple simple, lors d'une récession, tous les indicateurs Ès cycles économiques Vous êtes également un expert des cycles économiques. Je fais en effet partie du comité européen de datation des cycles économiques (http://www. cepr.org/content/euro-area-business-cycledating-committee). Le rôle de ce comité, qui est dirigé par un professeur de la SBS-EM, Philippe Weil, est de déterminer où nous nous trouvons dans le cycle économique. DES SYNERGIES INDISPENSABLES au sein d'ecares "De nombreux chercheurs travaillent sur l économétrie du «big data» au sein d'ecares", explique Domenico Giannone. "Christine Demol, par exemple, a travaillé sur les prédictions basées sur un nombre très large d'indicateurs et sur les choix de portefeuille avec un grand nombre de positions. Christine est une mathématicienne experte des méthodes de régularisation, son travail est un exemple important des synergies qui peuvent se créer entre les disciplines."

20 News SBSA Congress 2014 A date for your diary! Dear Alumni On 21 October, the 3rd Congress of Solvay Schools Alumni and the Solvay Schools to be held at the Tour & Taxis site will be the place to be. At this stage, we are able to announce the presence of Robert Shiller, winner of the 2013 Nobel Prize in Economic Sciences, and the Congress topic: Sovereign states: the next LBOs. This topic is, at present, simply an initial proposal and may be modified between now and October. We are now on the hunt for 3 more speakers and are hoping to persuade them soon. We will keep you up to date with developments in this exciting project but at the risk of repeating ourselves Save the Date! We would love to beat the attendance record of 1,000 but that will depend on you, my dear Alumni colleagues. Gilles Samyn pp the Congress team Third Congress of the Solvay Schools and their Alumni On behalf of our Board and the whole Solvay Schools Alumni association, we would like to express our warm thanks to our colleague Gilles Samyn, who has agreed to head up the organization of this third Congress of the Solvay Schools and their Alumni! The first two events proved to be a tremendous success, thanks to the boundless efforts of Gilles and his supporting team. The first Congress Crisis XX. What have we learned? was held in 2010 and included Herman Van Rompuy, newly appointed President of the European Council, Pascal Lamy, Director-General of the WTO, Michel Barnier, EU Commissioner, Troy A. Paredes from the US SEC, Baudouin Prot, CEO of BNP Paribas and Prof. Edmund Phelps, Nobel Prize in Economics The 2012 Congress on Flexibility and the future of work in Europe built further on this success, again welcoming top-class speakers: Joaquin ALMUNIA, Vice-President of the European Commission, Sharan Burrow, General Secretary of the International Trade Union Confederation, Sergio Marchionne, CEO of FIAT s.p.a., and Prof. Christopher Pissarides, Nobel Prize in Economics And with the support of the organising team and your help, dear Alumni, dear colleagues, we shall make our third Congress a success too our Schools deserve nothing less! Christian Jourquin President Editorial Laetizia Bazzoni Solvay Business School VUB students conquer Kenyan market Since the start of this project in 1991, the annual trade mission by final year Master s students at Solvay Business School VUB has continued to flourish. In March, 21 students carried out tailor-made assignments in the Kenyan market, representing 20 Belgian companies, including flagship companies from the airport and logistics industry, the construction and engineering sector, semifinished goods trading, ICT and healthcare solutions. This number is up there with the record-breaking projects of 2011 and 2013 when 20 or more companies also participated in trade missions to Jakarta and Bogota. On Tuesday 11 March, the various Belgian institutions involved organized a networking event for this trade mission at the stunning setting of the residence of the Belgian Ambassador to Kenya, HE Bart Ouvry. A high-profile event About 100 people attended this high-profile event, with key individuals from Kenyan politics and business, including the Speaker of the Kenyan Senate, Senator Ekwee Ethuro, as well as Belgian expats. This event plays a key part in the success of the trade mission and also puts the VUB/ULB Solvay Schools on the global map, highlighting the entrepreneurial and international character of our Master s students. H.E. Ambassador Ouvry, Speaker of the Senate Hon. Ethuro and Prof. Dr. Michaël Dooms, who is leading the trade mission, all emphasized the growing potential of Kenya and the need to strengthen economic ties between the two countries. Helpful institutions Inisol and the Faculty of Economic and Social Sciences would like to express their sincere thanks to the various institutions involved, both from Belgium (FIT, BIE, Embassy) and Kenya (Kenyan Embassy in Belgium, Kenyan Senate) as well as the private sector (the participating companies and Brussels Airlines) who are supporting this project. For more information on Inisol and its annual Trade Mission, go to: and solvay

21 21 News Meet our Ambassadors! Yasmine Uzmez in New York She once dreamed of being in the US and she s now been living in New York for nearly 15 years! Yasmine Uzmez (Ingest 1994) is Senior Partner with Park Madison Partners. A role that immerses her in the targeted sphere of real estate private equity. Going to the States was a dream of yours for many years, wasn t it? It was a teenage dream! I really wanted to study there. In 1993, notices appeared on the walls at Solvay about the Europe-wide Be Brilliant competition run by Honeywell, which involved describing your vision of the world in 25 years time. And the prize? An MBA course in the States! I signed up and was chosen to represent Belgium. Unfortunately I didn t win the final, which was held in the Netherlands, but it was a key moment that convinced me once and for all that I wanted to move abroad. When I left the School in 1994, I worked for three years with J.P. Morgan but didn t manage to get a transfer to Hong Kong. I then joined Gemini Consulting in Paris which gave me the chance to experience my first business trips to the United States, South America, across Europe and so on. This company, like others in the consulting industry, sponsored MBAs in the States and you ve guessed it! in 1999, I was accepted at Columbia Business School. So I picked up my bags, went to New York and I ve been here ever since! When you finished your MBA in 2001, the situation wasn t exactly rosy I was offered a job but it went up in smoke when the dotcom bubble burst. I found myself without a work visa and without a job Then I was having lunch with an old friend from Solvay, R.R. Gaétan Clermont (Ingest 1994), CEO of CB Richard Ellis Belgium, Luxembourg and Switzerland, who felt that my finance advisor profile would make me a good candidate for working in a major real estate services company. He introduced me to the boss of CB Richard Ellis New York and it all took off from there I worked there from 2003 to 2008, which helped me get my foot in the real estate door. I then moved on to my present career: real estate private placement. I act as an intermediary between real estate investment managers (with teams all over the world) and institutional clients, such as pension funds, that want to invest part of their portfolio in this type of asset. But real estate hasn t put up a wall between you and the SBS-EM! Not at all (she laughs)! I ve spent several months with people like François Van Coppenolle (Ingest 1994), organising reunions for our 20-year class anniversary. This group is active thanks to François s efforts: he organises class events every 5 years. This last one took place in Brussels. It was a fantastic opportunity to cross the Atlantic. And back in New York I m available for our Alumni. Paradoxically, there are few Alumni who are properly settled here. Those I come across are usually here on assignment for a few years or on business trips but it s a great opportunity to exchange news over a meal! Become a SolvaySchoolsAlumni Ambassador! What do SolvaySchoolsAlumni Ambassadors do? Our Ambassadors play a key role, providing a link between the SolvaySchoolsAlumni association and its Alumni. They help the association to keep in touch with its members by ensuring that contact details remain up to date. They also spread the word, disseminating information from the Schools and the association to their fellow Alumni. Ambassadors provide impetus for the organization of activities among their year group, with other Alumni colleagues and in their country of residence. SolvaySchoolsAlumni Ambassadors are the cement that binds the network together, fulfilling a role of paramount importance. Which is why the association is so grateful to them and why it is now delighted to introduce them via the SolvaySchoolsAlumni magazine! How can you become an Ambassador? If you are interested in playing this key role with your year group, in your country of residence or with your company, please contact the SolvaySchoolsAlumni association. Jonathan Huckert (MBA 2009) is coordinating the Ambassador programme and is there to support Ambassadors in strengthening the SolvaySchoolsAlumni network. Michaël van Zeebroeck, SolvaySchoolsAlumni Sponsors

22 Events New Year Reception our Parliamentary invasion! Our New Year Reception was a memorable evening, bringing together hundreds of Solvay ULB and VUB Alumni at Belgium s Federal Parliament, some weeks into the new year itself. President of the Chamber of Representatives, André Flahaut, speaking also on behalf of Sabine de Bethune, President of the Senate, paid glowing tribute to our Schools and to the big family that is their Alumni. As President of the Alumni Association, Christian Jourquin thanked him warmly for his comments before handing over to Marianne Fraeys who has made a growing success of these New Year Events as a first-rate opportunity for people to meet. She invited those attending to take a tour of the Palace of the Nation and its two chambers in small groups, some conducted in French, some in Dutch with expert guides to this highly respected venue. The entire history of Belgium has been played out among the gilding, the paintings and the sculptures of this Parliament building, now livelier than ever before. And for the walking dinner, we welcomed no less a figure than Éric Boschman, who introduced us to some enjoyable Belgian speciality beers and wines which kept lively and convivial conversation flowing late into the evening. Photos: Pierre Wachholder

23 23 Events Happy Birthday to the Corporate Governance Club R.R. The objective of the Solvay Schools Alumni Corporate Governance Club is to organize conferences on corporate governance-related topics, targeting primarily Solvay Schools Alumni and ULB and VUB students as well as a broader outside audience. It was created in early 2013 at the initiative of Michael Bertrand and Jean-Paul Bissen. Professor Marco Becht, who holds the Léo Goldschmidt Chair of Corporate Governance at ULB acts as a link between the club's activities and the Solvay Schools student communities. Marco is an Executive Director of the European Corporate Governance Institute (ECGI), and a member of the Belgian Corporate Governance Commission. The range of issues addressed by the Governance Club includes the increasingly complex relationships between a company's management, its board and its shareholders, along with other stakeholders affected by the corporation's activities. Other significant areas of concern in governance are the nature and extent of accountability of people in business, integrity and ethical behaviour. One important discussion topic is the impact of corporate governance systems on economic efficiency. In our approach to all these issues, we seek to share the first-hand, pragmatic experience of prominent guest speakers. We also want to provide participants with a forum to voice and share opinions, not only with our guest speakers but also with other participants. www. solvayschoolsalumni. net/alumni/peoplenetwork/ clubs-and-groups/ governance-club/ Past & upcoming events May 2013 Dec March 2014 March 2014 April 2014 May 2014 Autumn 2014 Autumn 2014 Michael Bertrand graduated as a Solvay Commercial Engineer in As a consultant, he is actively involved in helping private companies and public sector enterprises improve their governance. Why pay variable compensation and on what criteria? with A. De Lathauwer, M. Dewatripont, J. De Mey, X. Dieux, J-P. Labille, O. Marquet, G. Samyn and J. Blavier. La régulation des banques européennes: stop ou encore? with P. Lamberts and P. Nothomb. La bonne gouvernance, facteur-clé pour la pérennité des entreprises bruxelloises? with T. Deleuze, E. Rigo, O. Willocx and Solvay Students Consulting Group. Dialogue entreprises - parties prenantes: avec qui et jusqu où? with C. Fleury, A. Frerot, D. Hurstel and L. Ledoux. Quand le Bhoutan interpelle l entreprise with I. Cassiers and L. Ledoux. Libérer votre entreprise pour la rendre plus agile, alignée sur la raison d être with B-M. Chiquet. La médiation attitude with Bénédicte de Callatay. The Trans-Atlantic Partnership Trade Pact: a way forward for Europe or a danger for our democracies? with Karel De Gucht, European Commissioner for Trade. Others participants still to be confirmed. Jean-Paul Bissen, a 1990 CEPAC Alumnus, also has a great professional interest in governance-related matters and is well-known to many of us as a pro-active, long-time contributor to the EMM/CEPAC Club. 27/06 BBQ, VUB Club 05/07 MBA Ponts Solvay Gala 22/08 Solvay Vlerick Swiss Golf Challenge Golf de Bonmont, Cheserex 05/09 Sailing Cup 2014 Agenda 15/09 Fireside chat with Dominique Leroy, Alumna and CEO Belgacom 21/10 3 rd Congress of the Solvay Schools and their Alumni Tour & Taxis 06/11 40 years of CEPAC? Office Team SolvaySchoolsAlumni Fabienne BECKER Leen HERMAN Michaël van ZEEBROECK Avenue F.D. Roosevelt 50 (CP141), 1050 Bruxelles Tel R.R. Coordination SolvaySchoolsAlumni: Michaël van Zeebroeck SolvaySchoolsAlumni Sponsors

24 24Success Story DOMINIQUE LEROY La CEO haut débit En choisissant de garder notre petit pays comme port d attache, tant pour sa famille que sa carrière, Dominique Leroy a vu grand. Notre Proxi-CEO apprend, à 50 ans, à gérer l ampleur de sa fonction avec un savant mélange de force, d enthousiasme, de détermination et d empathie. D Difficile de ne pas remarquer le Manneken Pis mauve qui trône sur le bureau de Dominique Leroy! Logé dans les étages supérieurs de l immeuble Belgacom du boulevard du Roi Albert II, tout proche de la Gare du Nord, ce ket de Bruxelles nous rappelle que nous nous trouvons dans l antre d une "vraie Belge" autoproclamée. Faut-il dès lors s étonner qu elle soit la première femme à diriger une entreprise publique en Belgique? Et pas n importe laquelle! La descendante de la "R.T.T.", le fournisseur breveté de la Cour de Sa Majesté le Roi Philippe de Belgique, bref un fleuron du Royaume, que Belgacom porte jusque dans les trois premières lettres de son nom Même si ce dernier tendra désormais à s effacer, suite à la décision de sa "Capitaine" de s adresser au public sous l enseigne Proximus L étape cruciale La proximité, elle semble naturelle chez celle qui nous fait face, assise à une petite table de travail, pour que cela soit plus "sympathique". La communication est vite établie et nous en profitons pour lui Ingest 1987 CEO de Belgacom SA Texte: Hugues Henry Photos: Laetizia Bazzoni Famille et amitiés EN RÉSEAU Même si rejoindre Belgacom n a pas été un choix facile pour Dominique Leroy, ses 24 années passées chez Unilever l ont armée pour relever le défi. Mariée à un Ingest 1987, comme elle, Dominique Leroy est heureuse de nous apprendre que son fils aîné, Nathan (18 ans), vient d entamer des études à la SBS-EM. Elle se félicite également des liens toujours très soudés qui unissent sa promotion, d autant qu ils sont quelques-uns à avoir fait "une belle carrière, ce qui aide peutêtre aussi à resserrer les liens". Côté amitiés, c est aussi à la SBS-EM qu elle en a nouées quelques-unes parmi les plus fortes et les plus durables

25 Success Story25 rappeler que, lors d un précédent article dans ces pages (From SBS-EM #40, 4 e trim. 2009), elle pointait alors sa "loyauté" envers son employeur, depuis la fin de ses études à la SBS-EM (1987), Unilever Belgique. "J y ai passé 24 années, j y ai appris énormément de choses et je resterai toujours positive et redevable à l égard de mon premier employeur. J y ai connu différentes divisions, endossé tant de fonctions: marketing, vente, finance, logistique pour en reprendre la direction en Belgique, puis entrer au comité de direction Benelux. L étape suivante chez Unilever? C était d office partir à l étranger, sans possibilité de retour, puisque j étais déjà Managing Director au niveau belge Or, c était clair depuis le début, je ne voulais pas imposer à ma famille de changer de pays tous les trois ou quatre ans. Il était logique de quitter Unilever en 2011." C EST ASSEZ FASCINANT D ÊTRE CEO D UNE SOCIÉTÉ COMME BELGACOM Reculer pour mieux sauter Quand vient à passer un chasseur de têtes pour une fonction ouverte chez Belgacom Dominique Leroy est très attirée par ce secteur, nouveau pour elle, des télécommunications, convaincue que ses aptitudes développées dans le contexte fort concurrentiel d une multinationale lui apporteront de la valeur. "Mais cela n a pas été un choix facile!", souligne-telle, rappelant qu elle quittait les sphères dirigeantes d Unilever Benelux pour un poste de Vice President Sales pour la Consumer Business Unit de Belgacom. "C était un pari et c est peut-être un bon message pour les jeunes. Une carrière n est jamais linéaire, elle se bâtit par paliers, et mieux vaut parfois «reculer», apprendre de nouvelles matières et se développer, pour avancer plus vite ensuite Aujourd hui, je ne regrette pas, ce serait triste. C est assez fascinant d être CEO d une société comme Belgacom (sourire)." L ascension est de fait rapide! Après son entrée dans l entreprise, il lui aura fallu huit mois pour y rejoindre le Comité de Direction et deux années pour en prendre la tête et remplacer celui qui l avait courtisée, Didier Bellens (Ingest 1978). Les feux des médias "Didier Bellens m a convaincue d entrer chez Belgacom. Il cherchait des profils plus orientés vers le marketing et la vente, qui seraient prêts dans un deuxième temps à évoluer au sein de la société. Sans cette perspective, je ne pense pas que je serais venue. C est donc un peu paradoxal puisque j ai fini par lui succéder ", résume-t-elle, toujours aussi décontractée. Et cependant, la pression sur ses épaules va crescendo dès janvier 2014, mois de sa nomination. Celle des médias, principalement. La presse se bouscule pour entendre cette femme qui reprend les rênes de Belgacom, autant qu elle la bouscule sur les chiffres de son salaire et sur son statut de nouvelle "Reine" de l entreprise publique "J ai totalement sous-estimé les feux des médias sur ma fonction", confesse l intéressée. "Cela n a pas été facile à gérer, ni pour moi ni pour ma famille Je dois autant parvenir à faire abstraction de cet engouement médiatique, pour faire mon travail correctement, que penser à m organiser dans la vie quotidienne, en faisant mes courses dans des lieux où je ne suis pas reconnue par exemple. Sans quoi, les «Ah, Madame Belgacom!», c est un peu gênant (rires)." 1967 Naissance à Ixelles 1987 Diplôme d Ingénieure commerciale 1987 Rentre à Unilever Belgique, au service financier 1988 Prend la tête du département de Management Accounting Exerce diverses fonctions chez Unilever Belgique, tantôt au service marketing, tantôt au service financier 1996 Naissance de Nathan, son premier fils 1998 Naissance de Marin, son second fils 2003 Nommée Directrice du service Ventes et Logistique d Unilever Belgique 2007 Devient Directrice générale d Unilever Belgique 2009 Siège comme administratrice indépendante au CA de Lotus Bakeries, ainsi que dans une demi-douzaine d associations patronales et de fondations 2011 Arrivée chez Belgacom, comme Vice President Sales pour la Consumer Business Unit 2012 Devient Executive Vice President de la Consumer Business Unit et entre au Comité de Direction de Belgacom SA 2014 Nommée CEO de Belgacom SA pour une période de 6 ans 2014 Lauréate du premier Trends Business Women Award (catégorie CEO)

26 26Success Story JE TROUVE DOMMAGE QUE CERTAINES FEMMES S'IMPOSENT DES FREINS ET N'OSENT PAS Cela impacte aussi ma vie privée, car beaucoup d activités prennent place le soir et les week-ends. Bref, je suis un peu moins présente à la maison, mais mes enfants ont grandi, ils ont 18 et 15 ans (sourire)." Côté public, côté privé Mais la pression vient également de l intérieur, en raison de la nature-même du challenge qu elle a décidé de relever, car Belgacom SA n est ni une société autonome du BEL20 ni une entreprise 100% publique. Mais un peu des deux "Quelle dualité! Avec d un côté les contacts avec les investisseurs, les autorités de régulation du marché, et de l autre les réunions avec l actionnaire majoritaire, l État, qui induit des démarches au sein du monde politique. Cela réclame énormément de temps et d attention. L ATOUT séduction Désirez-vous nous suggérer un Alumni pour cette rubrique? Écrivez-nous à Dominique Leroy reconnaît que Belgacom-Proximus est une société mal connue et souvent mal aimée. Elle s en désole et retrousse ses manches. Positiver "Je veux changer cette image. Les Belges sont souvent peu fiers de ce qui est bien chez eux. Or c est une superbe entreprise, que ce soit au niveau de notre société, avec employés, au niveau de l infrastructure du pays, de l innovation " Objectiver "Pour souligner l importance d un pays, les ressources énergétiques sont souvent citées, à tel point que l infrastructure des télécommunications est sous-estimée. Or elle est déterminante pour les investissements, le confort de vie La Belgique est 5 e dans le classement mondial de la qualité de l internet à haut débit. Nous pouvons être fiers!" Innover "Belgacom a développé, en partenariat avec Alcatel-Lucent et Technicolor, la technologie du vectoring qui permet d augmenter la rapidité d internet sur nos lignes en cuivre. Là où nous avions du 30 Mbps, nous passons à du 70 Mbps. C est une première mondiale. Deutsche Telekom envisage de l implémenter en Allemagne. N ignorons pas ce savoir-faire belge." Un rôle de "role model" Autre "effet collatéral" de sa nomination à la tête de Belgacom SA: son statut de "role model". De plus en plus d associations de femmes managers et chefs d entreprise, comme Women on Board, invitent Dominique Leroy à venir expliquer comment elle réussit à mener de front sa carrière, sa vie de famille, le suivi de ses enfants, etc. "Et ce, en semblant toujours équilibrée et en plus ou moins bonne santé", ajoute-t-elle en clin d œil, avant de se reprendre... "À la sortie de l université, 55 à 60% des diplômés sont des femmes contre 40 à 45% d hommes. Mais plus les carrières progressent, plus ce rapport s étiole et s inverse à tel point que, dans les fonctions de middle management et de senior management, il y a de moins en moins voire quasi plus de femmes. Pourquoi? Je pense qu une partie de l explication se trouve chez les femmes elles-mêmes, en raison de certains freins qu elles s imposent ou de la crainte de ne pas y arriver. Mon «rôle» consiste alors à leur assurer que c est possible: qu il faut s organiser, faire des choix, investir une partie de ses moyens pour être aidée, avoir un partenaire qui met aussi la main à la pâte et est fier d avoir une femme qui travaille... Il y a un faisceau de conditions qu il est possible, pour chacune, de mettre en place. Je trouve dommage que des femmes gâchent leur talent parce qu elles n osent pas. Au-delà de cela, ce qui me semble important c est d avoir la diversité au sein des entreprises: une société dominée par des femmes, ce ne serait pas bon non plus (sourire)."

27 Voici le seul médecin que certaines personnes peuvent voir Comment soigner une rage de dents quand on ne peut pas aller chez le dentiste? Comment avoir un médecin de famille quand on n a ni maison, ni famille? Pour beaucoup, l accès aux soins de santé - si évident pour nous - est tout simplement impossible. Voilà pourquoi Médecins du Monde a ouvert un centre d accueil médical à Anvers et Bruxelles. Un endroit où des médecins volontaires peuvent soigner ceux qui en ont besoin sans en avoir les moyens. Vous aussi, vous pouvez les aider. Même si vous n êtes pas médecin. Rendez-vous sur medecinsdumonde.be

28 28Esprit d'entreprise BERTRAND PICCARD ET ANDRÉ BORSCHBERG Solar Impulse L humain comme carb Bertrand Piccard, vous étiez récemment à la SBS-EM l'invité d honneur de la cérémonie du Prix Inter-universitaire Philippe de Woot. Quels souvenirs en conservez-vous? Bertrand Piccard: Le dévouement de Philippe de Woot à la cause de l'éthique et de l'humanisme est extraordinaire. S'il y avait davantage de personnes comme lui, le monde irait mieux Je veux trer que les valeurs promues par Philippe de Woot démon- ne sont pas utopiques: elles sont même indispensables pour améliorer la qualité de vie de l'humanité au XXI e siècle. Bertrand Piccard était récemment de passage à la SBS-EM, comme invité d honneur de la cérémonie du Prix Inter- universitaire Philippe de Woot, dédié au Corporate Social Responsability. Avec son ami et associé André Borschberg, il revient sur les temps forts de l aventure Solar Impulse. Revillard/Solar Impulse CHIFFRES-clés Deux hommes assurent le développement de Solar Impulse. À la vision avant-gardiste de Bertrand Piccard fait écho l expérience d entrepreneur et de manager d André Borschberg. 7 records du monde (altitude, durée, distance ) 80 spécialistes, 90 partenaires et une centaine de conseillers 10 années de calculs, de simulations, de construction et de tests d un premier prototype avant le lancement de l avion final 72 m d envergure, plus que celle d un Boeing 747 Jumbo Jet kg après avoir traqué chaque gramme, équivalent au poids d une voiture Puissance maximale de 70 CV (4 moteurs de 17,5 CV) cellules solaires m, altitude maximum de croisière Vitesse maximale de 49 Kts (90 km/h) au niveau de la mer et de 77 Kts (140 km/h) à l altitude maximale 1 seul pilote à bord 5 jours et 5 nuits d affilée pour pouvoir traverser les océans d un continent à l autre. Cest ce que devra accomplir Solar Impulse 2 pour effectuer son tour du monde, ce qu aucun avion n a réussi avant lui. Pourriez-vous nous résumer les principaux messages de votre intervention à la SBS-EM? B.P.: Si nous voulons arriver à nous diriger dans les aléas des vents de la vie, nous devons, comme en ballon, changer d'altitude pour trouver d'autres courants. Il faut donc s'élever sur les plans éducationnel, psychologique, philosophique et spirituel pour capter d'autres influences, stratégies et réponses qui nous feront prendre une meilleure direction. Pour cela, il faut commencer par jeter par-dessus bord le lest de nos certitudes, croyances et habitudes.

29 29 Esprit d'entreprise Revillard/Solar Impulse urant Texte: Hugues Henry Photos: Solar Impulse/D.R. Objectif mars 2015 À quelle étape de son développement estimez-vous avoir porté le projet Solar Impulse, dont vous et André Borschberg êtes les fondateurs? André Borschberg: Au niveau opérationnel, nous nous rapprochons chaque jour un peu plus de notre but initial: faire le tour du monde sans carburant. Mais en même temps, il nous reste tant de choses à accomplir d ici là que cela nous paraît encore bien loin! Actuellement, nous avons finalisé l avion du tour du monde. La prochaine étape est de le tester afin qu il soit prêt pour tenter, en mars 2015, l ultime défi et accomplir ce qu aucun avion n a réussi avant lui: voler sans aucun carburant pendant 5 jours et 5 nuits d affilée pour traverser les océans d un continent à l autre. Donnez-nous quelques détails sur ce tour du monde sans carburant A.B.: Le défi actuel est de préparer l avion pour le premier vol, c est-à-dire tester et vérifier les équipements et l électronique afin de recevoir l autorisation de voler. Ensuite, la phase de test en vol pourra démarrer. Elle se poursuivra certainement jusqu à la mi-juin avec notre pilote d essai et après, Bertrand et moi prendrons les commandes de l avion à tour de rôle pour nos vols d entraînement. En parallèle, une autre partie de l équipe s occupe d identifier la meilleure route pour le tour du monde. C est un travail très complexe qui nécessite une étude minutieuse de la météo, des couloirs aériens couplés aux performances énergétiques de l avion. RADIOGRAPHIE de Solar Impulse 2003 Bertrand Piccard présente le projet à l'école Polytechnique de Lausanne, qui accepte immédiatement de lancer une étude de faisabilité. La direction de l'étude est confiée à André Borschberg, ingénieur et pilote professionnel. Une histoire d amitié naît entre les deux hommes, qui décident de s associer. Le défi est annoncé le 28 novembre. Le soirmême, des images de synthèse de l avion solaire tournent en boucle sur CNN L équipe est constituée. Le lancement de la construction a lieu le 5 novembre 2007 à Dübendorf. L avion est dévoilé le 26 juin 2009 devant 800 invités Le pilote d essai professionnel Markus Scherdel effectue les premiers volstests pour examiner le domaine de vol et certifier l appareil en vue du vol de nuit. Le 7 juillet, le Solar Impulse HB-SIA avec André Borschberg aux commandes réalise le premier vol de nuit dans l histoire de l aviation solaire, d une durée totale de 26 heures, 10 minutes et 19 secondes au cours duquel 3 records mondiaux sont établis: altitude maximale (9.235 mètres), durée maximale (26h 10m 19s) et gain d altitude (8.744 mètres) Destination Maroc: mission de vol transméditerranéenne à l invitation du Roi Mohammed VI pour promouvoir la création de la plus grande centrale thermo-solaire du monde à Ouarzazate. Un périple en 7 étapes: Payerne-Madrid-Rabat-Ouarzazate- Rabat-Madrid-Toulouse-Payerne. Lors de la première étape, 2 records mondiaux sont établis: distance libre et distance prédéfinie. En parallèle, l équipe technique lance la construction du Solar Impulse HB-SIB, destiné à effectuer le tour du monde Assemblage du Solar Impulse HB-SIB. Destination USA: mission de vol ayant pour but de rallier la côte Est depuis la côte Ouest afin de démontrer les applications des nouvelles technologies et le réel potentiel de ces développements scientifiques et industriels Avril: Solar Impulse 2 est présenté au public. Des vols d essai et d entraînement pour Bertrand Piccard et André Borschberg sont prévus pour l'été Tentative de tour du monde avec une escale sur chaque continent de l hémisphère Nord. Le lieu de décollage sera choisi entre plusieurs villes candidates. Stéphane Gros/Solar Impulse Bertrand Piccard, médecin, psychiatre, aéronaute, auteur du premier tour du monde en ballon sans escale, est l'initiateur et le Président de Solar Impulse.

30 30Esprit d'entreprise L ULTIME DÉFI EST D ACCOMPLIR CE QU AUCUN AVION N A RÉUSSI AVANT LUI: VOLER SANS AUCUN CARBURANT PENDANT 5 JOURS ET 5 NUITS D AFFILÉE Revillard/Solar Impulse Revillard/Solar Impulse Revillard/Solar Impulse André Borschberg, ingénieur polytechnicien, licencié en sciences du management, pilote de chasse et pilote professionnel d'avion et d'hélicoptère, est le Directeur Général de Solar Impulse. Désirez-vous nous suggérer un Alumni ou présenter votre projet dans cette rubrique? Écrivez-nous à Comment souhaiteriez-vous que l on se souvienne de vous dans 100 ans? B.P.: Nous aimerions qu'on se rappelle de Solar Impulse comme d'une aventure scientifique utile, qui a contribué à changer certains comportements. Si, grâce à nous, davantage de gens ont recours à de nouvelles technologies propres pour économiser les ressources naturelles de notre planète, s ils comprennent que le développement durable est un défi passionnant, pour créer de l'emploi autant que pour protéger l'environnement, alors notre projet aura été un grand succès. Nous effectuons actuellement un vol virtuel avec les données météorologiques réelles grâce à un outil de modélisation informatique développé par des ingénieurs de notre partenaire Altran. L amitié Solvay-Piccard De quelle façon les entreprises ont-elles manifesté leur intérêt pour Solar Impulse au fil des années? B.P.: Ce ne sont que des entreprises situées en dehors du monde de l'aviation qui sont devenues les partenaires importants de Solar Impulse. Solvay en est le meilleur exemple. En plus de l'amitié qui liait Ernest Solvay à mon grand-père, Auguste, cette entreprise a tout de suite voulu utiliser Solar Impulse comme banc d'essai pour des nouveaux produits et comme stimulation pour ses équipes d'innovation. Les spécialistes aéronautiques, de leur côté, ne pouvaient pas imaginer qu'il soit possible de construire un avion volant jour et nuit sans carburant. Surtout avec l'envergure d'un jumbo jet pour le poids d'une voiture! Cela montre bien que l'innovation doit provenir de l'extérieur du système. Ce ne sont pas les vendeurs de bougies qui ont inventé l'ampoule électrique! Et c'est un psychiatre-explorateur avec un ingénieurentrepreneur qui ont fait voler Solar Impulse 6 CONSEILS aux entrepreneurs en herbe 1 Envisagez les difficultés comme des opportunités "Regarder les difficultés avec optimisme permet de découvrir les opportunités qu'elles recèlent." (A.B.) 2 Choisissez vos collaborateurs vous-même "Ce sont eux qui vont vous aider à créer de la valeur. Donnez-leur la possibilité de se développer personnellement en comprenant quels sont leurs forces et leurs potentiels." (A.B.) 3 Gardez votre niveau d'énergie "Vous en aurez besoin pour traverser les moments difficiles. Votre énergie stimulera l'énergie de tous vos collaborateurs." (A.B.) 4 Respectez l humain "Mettez le respect pour l'être humain au premier plan de tout ce que vous entreprenez." (B.P.) 5 N'ayez pas peur d'échouer "Si ce que vous tentez était facile, tout le monde l'aurait déjà fait!" (B.P.) 6 Soyez créatif "Si vous voulez être créatif, identifiez les paradigmes qui sous-tendent votre façon de penser et essayez autre chose! La créativité, en effet, ne consiste pas à avoir de nouvelles idées, mais à se débarrasser des conditionnements qui nous maintiennent prisonniers de vieilles manières de penser et d'agir." (B.P.)

31 Chemins de traverse31 PHILIPPE THIBAUT Il fait de beaux rêves Dans la foulée du crash de Lehman Brothers, Philippe Thibaut décide de ne plus jouer à cache- cache avec ses aspirations. Quelques inspirations plus tard, il crée le FunKey Hotel. Un concept hôtelier novateur pas si enfantin que cela. Le brillant consultant se serait métamorphosé en consultant éclairé. Philippe Thibaut s en amuse: "Les hôteliers classiques m observent en se demandant si je suis fou ou arriéré". Quand, après avoir sonné, vous péné- trez pour la première fois dans le FunKey Hotel, situé sur les hauteurs de Schaerbeek, vous réalisez que vous allez être confronté à une expérience inédite. Sur les larges portes d entrée qui mènent à l espace commun qui fait également office, entre autres, de réception, une photo ancienne d un groupe de gosses est imprimée... Au centre de celle-ci, encore gamin, se tient Philippe Thibaut. Le maître de ces lieux conviviaux, colorés et dédiés à la nostalgie de l enfance apparaît. "Les hôteliers classiques m observent en se demandant si je suis fou ou arriéré, peut-être un peu des deux d ailleurs (rires)." Le FunKey Hotel serait-il le gadget d un consultant quadragénaire après une carrière internationale bien remplie? Philippe Thibaut s en défend: "Le resto-épicerie ouvert à Overijse par l ex CEO d Electrabel, Sophie Dutordoir, n est pas dénué de similitudes avec ce que j ai entrepris". À savoir, appliquer la somme de tous ses enseignements, acquis pendant ses études à la SBS-EM puis, durant une petite vingtaine d années, en tant que professionnel de haut niveau, au développement d un projet personnel. "En allant au fond des choses, en créant un concept qui, de l avis de quelques-uns déjà, est un produit révolutionnaire pour l hôtellerie." Né le 11 février 1970, à Bruxelles (Etterbeek) Ingest 1993 Fondateur du FunKey Hotel en juin 2013 et gérant de la société TPMC (active également dans la consultance) Marié à Aude D Horaene (Ingest 1993 également), gérante des chambres d hôtes 3 Chambres, 3 Couleurs (www.3chambres.be) 2 enfants: Jade (14 ans) et Eden (12 ans)

32 32Chemins de traverse Monsieur LOYAL "Le vrai driver de profitabilité n est pas la taille de votre entreprise mais votre degré de loyauté client." Philippe Thibaut a été fort influencé par les travaux de Fred Reichheld qui a posé cette question décisive: recommanderiez-vous notre entreprise à vos amis? "La loyauté client est un actif extraordinaire." Essentiel même: le FunKey Hotel n est présent sur aucun site de booking, ne fait aucune publicité, ne compte que sur son site web pour ses réservations Sans bouche à oreille, ce serait la nuit blanche! "Il m arrive d inviter des clients à manger des frites place Jourdan. Des gens me pensent fou!" Pas tant que cela, car la sauce prend: pour preuve, les témoignages heureux et complices de clients dans le livre d or ou sur le site TripAdvisor. Vite dans le Bain Jusque-là, Philippe Thibaut avait connu une carrière classique parfaitement linéaire. Dans la foulée d un cursus honorum qui le voit diplômé de la SBS-EM en 1993, le 1 er septembre de la même année, il rejoint Bain & Company à Paris. Il y reste pendant 13 ans, gravissant pas à pas les échelons: consultant, manager et partner en "J avais été engagé avec deux autres Belges, dont Michel Sznajer (Ingest 1993), pour préparer l installation du bureau Benelux à Bruxelles, qui allait devenir effectif dès le 3 janvier 1995", se souvient-il. Ensuite, c est à Amsterdam, après un passage par Boston et un retour dans la capitale, qu il achève sa carrière chez Bain & Company en décembre "SigmaKalon cherchait un directeur marketing mondial pour rejoindre le board. Après avoir réalisé un premier travail de réduction des coûts, ils souhaitaient réinsuffler de la croissance, ce qui est ma spécialité." Philippe Thibaut rencontre Pierre-Marie De Leener, CEO à l époque, et s embarque pour une aventure de près de trois années avec cette société jusqu à ce qu elle soit revendue à PPG Industries... La perspective de s expatrier dans l un des quartiers généraux de ce groupe, soit à Pittsburg (États-Unis), soit 35 chambres à prix fixe (de 59 à 129, selon la taille) à Rolle (près de Genève), le rend pâlot. Or, quasi au même instant, un nouveau wagon vient à passer: le poste de Senior VP dans la filiale "Ceramics" du groupe Ideal Standard. "Le QG se trouvait à 5 minutes de mon domicile. Cette division faisait 500 millions de chiffres d affaires. Il est difficile de tourner le dos à une telle opportunité..." Baignoire trouée Lundi 15 septembre Philippe Thibaut sifflote en tournant la clé de contact de son véhicule. "J avais une bonne idée de la stratégie à développer pour faire croître la compagnie." Il profite du bref trajet qui le sépare de son nouveau bureau chez Ideal Standard, spécialiste des équipements de salle de bain, pour écouter les titres. "Ce week-end là, une «petite» banque d affaires américaine s est plantée... J ai débuté mon job le jour du crash de Lehman Brothers!" Aussitôt, le marché de la construction s enraye; en un gros

33 Chemins de traverse 33 MON PERSONNEL N A QU UNE CHOSE À FAIRE: S OCCUPER DU BIEN-ÊTRE DES CLIENTS trimestre, c est la douche froide: Ideal Standard voit son chiffre d'affaires douloureusement amputé. Arrivé pour insuffler de la croissance, notre Alumni est littéralement amené à compter le cash au quotidien et à programmer des fermetures. "Après une grosse année, cette question s est imposée: est-ce cela que je veux faire?" Un mardi, à 17h00, il appuie sur le bouton "send": l annonçant sa démission est envoyé. "Je me suis retrouvé à la maison à ne rien faire; cela ne m était jamais arrivé..." À la grande joie de ses deux filles qui découvrent un papa disponible. Ce qui ne l empêche pas de mener des petites missions de conseil, pour rester dans le bain, et de participer à des réunions. "Lors d un meeting d anciens de Bain & Company, l un de ceux-ci m aborde. Sachant que mon épouse gère des chambres d hôtes, il me parle d un bâtiment qu il détenait et pourrait fonctionner comme hôtel! Étant peu occupé, je lui ai demandé de m envoyer les plans: j ai trouvé le bâtiment original et, quelques mois plus tard, fin 2010, je me suis senti prêt à investir et à concrétiser ce projet." Boire et manger à l œil Saviez-vous que, au FunKey Hotel, des jeux de société vous attendent et que les membres du personnel joueront avec vous? Qu'un ordinateur portable est gratuitement mis à votre disposition pendant votre séjour? Un GSM, également, avec appel illimité en Belgique? Qu il suffit de tendre la main dans le frigo commun pour déguster sans frais une bière ou un jus d orange? Qu à toute heure, vous pourrez calmer vos fringales pour pas un balle, avec un yaourt ou un hot-dog? Les deux années nécessaires à Philippe Thibaut pour l acquisition du bâtiment et les travaux de transformation et d aménagement lui auront servi à mûrir, jusque dans les moindres détails, son concept d hôtel! Le FunKey Hotel se rattachera à l hôtellerie économique, évoquera l univers de l enfance par ses couleurs et ses codes (les chambres sont désignées par des cartes à jouer) et privilégiera les contacts humains, à l instar de ceux observés dans les chambres d hôtes de son épouse. Mais comment concilier relations humaines et hôtellerie économique, secteur où l automatisation, voire la robotisation, semble être le seul sésame afin de comprimer les coûts? Les vieilles habitudes "Mon personnel n a qu une chose à faire: s occuper du bien-être des clients." Parce qu il n a rien d autre à faire? Nous serions tentés de l écrire, tant Philippe Thibaut a renoué avec ses vieilles habitudes de consultant pour mener un travail considérable de gestion des coûts et de modélisation du fonctionnement de son hôtel. Quelques exemples: un lavoir en interne et une standardisation à l extrême - et en beauté! - des chambres et de leurs équipements; des boissons et petits-déjeuners gratuits en 24/7, certes, mais la dispense d avoir à continuellement faire et défaire des tables de repas; un système de prépaiement, qui épargne au personnel et aux clients "l épreuve" du check-out, réalisé en direct pour faire l économie des commissions des services de booking "Cela me permet largement d offrir quelques bières et un ordinateur portable", ironise Philippe Thibaut, avant de conclure: "Ce concept peut être répliqué et je commence à y penser". KARAMBA, quel bâtiment! Texte: Hugues Henry Photos: Frédéric Raevens Désirez-vous nous suggérer un Alumni ou présenter votre projet dans cette rubrique? Écrivez-nous à Les lieux du FunKey Hotel, l ancien Président de la SBS-EM, Philippe Biltiau, les connaît bien: il les avait acquis et transformés pour accueillir sa société Karamba en "À l arrière, se trouvaient les locaux et les écuries de l Union Économique. Tout à côté, vous aviez un four à pain", se rappelle-t-il. "Je suis passé à l improviste, un soir, au FunKey Hotel, peu après l ouverture C était émouvant. Mon ancien bureau est devenu une chambre, mais le patio intérieur, avec ses grandes vitres, est toujours là." Depuis lors, les anciens de Karamba et de Promo Sapiens ont organisé une fête dans l hôtel et Philippe Thibaut a décidé de laisser les enseignes des sociétés sur la façade de son bâtiment

34 34Initiatives MATHIAS SCHMIT Hyper actif pour l École Active! Ils sont une vingtaine, dont Annick Petiau et Laurence Jaumol, fondatrices, à s être lancés dans ce défi fou: ouvrir une nouvelle école secondaire à Bruxelles! Mathias Schmit (Ingest 1991, Professeur à la SBS-EM) cite Cocteau: "La sagesse, c est d être fou lorsque les circonstances en valent la peine." Comment LES SOUTENIR? En participant à l action "Des Pixels Actifs". Vous êtes invité à acheter des blocs de pixels (100 l unité), qui resteront sur le site des Amis de l École Active, où vous pourrez faire figurer votre logo. En finançant une classe à votre nom. En faisant un don en nature: mobilier, matériel d entretien En participant à l emprunt solidaire ouvert à tous. lesamisdelecoleactive.com Texte: Hugues Henry Photos: D.R./Reporters Ouvrir une nouvelle école secondaire, dont vous êtes le Président du P.O.: comment naît une pareille idée? Le 1 er mai 2009, des personnes présentes à un match de rugby, dont Alex Parisel (Ingest 1990), ont discuté du manque d offre en pédagogie active au sein du réseau secondaire à Bruxelles. Cela a été pris au mot! Comment procéder? Nous avons contacté les pouvoirs publics, les administrations, les différents réseaux dont la Fédération des Établissements Libres Subventionnés Indépendants (FELSI), qu a rejoint l École Active. L équipe s est élargie, avec notamment Frédéric Laloux (Ingest 1996), et nous avons vite bénéficié d un large soutien! Nous avons cependant mis beaucoup de temps à trouver un bâtiment. Récemment, nous avons découvert un espace à Uccle qui, d une part, répondra à nos besoins et, d autre part, sera "payable", car dans le cadre du "libre", tout ce qui est infrastructure doit être financé en fonds propres. La prochaine échéance, c est votre première rentrée! Dès septembre, nous aurons 4 classes de 1 re, chacune avec 24 élèves. L École Active est complète, c est un succès: elle répond à une demande et des parents font confiance au projet pédagogique. L idée est que l élève soit acteur de son apprentissage, ceci en mettant l accent sur les langues. Mais il reste beaucoup à faire! Nous allons ouvrir progressivement: l an prochain, nous aurons des classes de 1 re et de 2 e, et ainsi de suite jusqu à ce que, au bout de 6 ans, nous complétions le cycle. Comment allez-vous gérer votre croissance? À terme, nous accueillerons 4 classes par année scolaire. Le bâtiment en front de rue doit être rénové d ici au 1 er septembre. Les délais sont sportifs (sourire)! Pour tout ce qui est urbanisme et logistique, un bureau d architectes nous seconde bénévolement. Nous y trouvons un récent participant de l EMM, Grégoire Verhaegen, du bureau d Architecture Arter. Nous pourrons accueillir les trois premières années, mais ensuite, à l arrière, nous allons devoir bâtir une extension. Nous avons aussi besoin de fonds pour financer ces nouveaux bâtiments qui doivent être fonctionnels pour la rentrée de septembre 2017! Nous sommes déjà ouverts au mécénat. Les écoles Decroly, Hamaide, en Couleurs, Nos Enfants et en Plein- Air sont dans votre P.O. L École Active est-elle ouverte à tous? Évidemment! La diversité est un des axes de notre projet pédagogique, qui en compte quatre, avec la pédagogie active, l apprentissage renforcé des langues et l enseignement non confessionnel. Les inscriptions ont été enregistrées conformément au Décret Inscriptions. À la rentrée, nous accueillerons des élèves de 35 écoles primaires différentes, tous réseaux confondus. École Active, rue de Stalle 70-82, 1180 Bruxelles

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

Get connected with future Business Leaders in the World ;-)

Get connected with future Business Leaders in the World ;-) SUMMER ENTREPRENEURSHIP PROGRAM UC BERKELEY & UC STANFORD SAN FRANCISCO 2012 Get connected with future Business Leaders in the World ;-) Dates : - Session 1 : du 12 juillet au 7 septembre 2012 (8 semaines

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Relations Internationales International Partnerships. Projet Espagne / Valence. The Spain Project /Valence

Relations Internationales International Partnerships. Projet Espagne / Valence. The Spain Project /Valence Projet Espagne / Valence Ce projet doit permettre aux élèves de classe Terminale LGT d utiliser une langue étrangère (l espagnol) et de connaitre certains aspects culturels en vue de comprendre le fonctionnement

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies.

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies. CAILLAUD Frédéric Directeur du Licensing L'ORÉAL Frédéric Caillaud joined L'Oréal in 1994 as Director of the Licensing and Business Development Department in charge of negotiating alliances, licensing

Plus en détail

Qui sommes-nous? (1/4)

Qui sommes-nous? (1/4) Généralités 2 3 Qui sommes-nous? (1/4) Mission We are the School of Economics and Management of the Université libre de Bruxelles, with a century-old tradition of excellence in higher education. Our mission

Plus en détail

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une institution européenne dans la tradition des «Grandes Écoles Françaises» dédiée à l apprentissage du management entrepreneurial

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Maquette du MA en ingénieur de gestion Finalité spécialisée INGE4F et INGE5F

Maquette du MA en ingénieur de gestion Finalité spécialisée INGE4F et INGE5F Maquette du MA en ingénieur de gestion Finalité spécialisée INGE4F et INGE5F Note : Ce programme est enseigné en français et en anglais. 1) Structure générale MA1 : - Au premier quadrimestre, 6 cours de

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao Matinale Recherche «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale Recherche DATE 15 octobre

Plus en détail

Digital Marketing : 14 et 15 septembre 2015. Retargeting : Garder le contact avec son audience

Digital Marketing : 14 et 15 septembre 2015. Retargeting : Garder le contact avec son audience Programme Digital : 14 et 15 septembre 2015 Jour 1 - lundi 14 septembre 2015 8.00 Accueil & Inscription 9.00 Retargeting : Garder le contact avec son audience Aurélie Lemaire, Responsable mkgt Bing Ads

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E Note : Ce programme est enseigné exclusivement en anglais. 1) Structure générale MA1 : - Au premier quadrimestre, 6

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

& Partner bieten Ihnen an... & Partenaires vous proposent... & Partners offer to You... & Partneren bidden Iech un...

& Partner bieten Ihnen an... & Partenaires vous proposent... & Partners offer to You... & Partneren bidden Iech un... Rita Knott Coach et Gestionnaire d établissement de formation continue 23, Cité Aline Mayrisch L-7268 Bereldange Téléphone: éé +352 339 037 Mobile : +352 621 543 211 Fax : +352 333 159 e-mail : info@ritaknott.com

Plus en détail

Un programme unique d apprentissage par l action (action learning) en partenariat avec

Un programme unique d apprentissage par l action (action learning) en partenariat avec Un programme unique d apprentissage par l action (action learning) en partenariat avec Contacts: Angela Feigl (feigl@eml-executive.com) Sidonie Chemla (chemla@eml-executive.com) 1 De quoi s agit-il? Un

Plus en détail

Paris-Saclay, Yes We Can!

Paris-Saclay, Yes We Can! Liste de candidats Nom de la liste : Paris-Saclay, Yes We Can! Election des représentants des doctorants au conseil du collège doctoral 1 Profession de foi : Cette liste est composée de doctorants issus

Plus en détail

UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE - PARIS 6 Faculté de Médecine Site Web : http://www.fmpmc.upmc.fr/fr/index.html

UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE - PARIS 6 Faculté de Médecine Site Web : http://www.fmpmc.upmc.fr/fr/index.html 1 Direction des Relations Internationales UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE - PARIS 6 Faculté de Médecine Site Web : http://www.fmpmc.upmc.fr/fr/index.html APPLICATION FORM 2012 /2013 : MEDICINE PHOTO PROGRAMME

Plus en détail

Doctorate of Business Administration Programme francophone

Doctorate of Business Administration Programme francophone Mis à jour le 11-10-13 Doctorate of Business Administration Programme francophone 1. Présentation du programme DBA(F) Le programme Doctorate of Business Administration (DBA) assuré à distance par l American

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY GALA BÉNÉFICE DU CENTRE CANADIEN D ARCHITECTURE CCA MAISON SHAUGHNESSY 11 JUIN 2009 Seul le discours prononcé fait foi 1 Depuis 20

Plus en détail

KEDGE BACHELOR. kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES

KEDGE BACHELOR. kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES 1 KEDGE BACHELOR kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES KEDGE BACHELOR KEDGE Bachelor a su trouver sa place parmi les meilleures formations post-bac en management.

Plus en détail

_COURSES SPRING SEMESTER 2011

_COURSES SPRING SEMESTER 2011 _COURSES SPRING SEMESTER 2011 Spring semester from January 3 rd to July 2 nd 2011 (exact dates of the semester depends on the courses taken, please refer to the calendar per school and year) Important

Plus en détail

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 The UNITECH Advantage Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 Two key aspects of UNITECH Distinctive by being selective Standing out while fitting in The Wide and Varied

Plus en détail

DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ. Permettre aux jeunes de développer leur potentiel et d améliorer leur employabilité,

DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ. Permettre aux jeunes de développer leur potentiel et d améliorer leur employabilité, DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ AGHRIB Pour développer l esprit d entreprise des jeunes et améliorer leur insertion professionnelle 10 BONNES RAISONS DE DEVENIR CONSEILLER BÉNÉVOLE Entrepreneurs, cadres

Plus en détail

American Degrees, Global Careers.

American Degrees, Global Careers. American Degrees, Global Careers. Vos ambitions sont sans frontières? Choisissez un diplôme américain! DROITS RÉSERVÉS Bachelor of Business Administration (BBA) Master of Business (BBA) Administration

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Imagine Start Grow. Brainstorm & Boost

Imagine Start Grow. Brainstorm & Boost Imagine Start Grow Brainstorm & Boost Brainstorm & Boost Passez de l idée au projet Solvay Entrepreneurs, le centre d entrepreneuriat de la Solvay Brussels School of Economics and Management de l ULB,

Plus en détail

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form F-8a-v1 1 / 7 8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form Nom de famille du candidat Langue de correspondance Français

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS in Intelligence & Innovation Marketing Une approche dynamique du marketing intégrant les outils digitaux NEOMA Business School, c est : 3 campus Rouen, Reims et Paris «Le consommateur

Plus en détail

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data 1 ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce et Coopération au développement Federal Public Service Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE 1 ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE Ministère des Affaires Etrangères, du Commerce Extérieur et de la Coopération Internationale Ministry of Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

46 000 Alumni. 15 Double Degrees. ESSEC Business School Global key figures. Founded in1907 AACSB, EQUIS. 4 400 Fulltime. BBA, Masters, MBA, PhD

46 000 Alumni. 15 Double Degrees. ESSEC Business School Global key figures. Founded in1907 AACSB, EQUIS. 4 400 Fulltime. BBA, Masters, MBA, PhD ESSEC s value MSc in Management vs. MBA Campus / Location & Transportation Courses Accommodation Events Places to visit in Paris Contacts Today s Agenda ESSEC Business School Global key figures Founded

Plus en détail

EMLYON. Janvier 2015. www.em-lyon.com

EMLYON. Janvier 2015. www.em-lyon.com Educating Entrepreneurs for the world EMLYON BUSINESS SCHOOL EMLYON en bref Chiffres clés Janvier 2015 www.em-lyon.com Une business school européenne dédiée à l apprentissage du management entrepreneurial

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY A EURATECHNOLOGIES, 165 AVENUE DE BRETAGNE, 59000 LILLE JEUDI 18 SEPTEMBRE 2014 Le Big Data envahit brutalement

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 4 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

UNIVERSITE DE YAOUNDE II UNIVERSITE DE YAOUNDE II The UNIVERSITY OF YAOUNDE II INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUN INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROON B.P. 1637 YAOUNDE -CAMEROUN Tél. 22 31 03 05 Fax (237)

Plus en détail

HEC-ULg Executive School

HEC-ULg Executive School PERFORMANCE CRÉATIVITÉ INNOVATION HEC-ULg Executive School MBA GESTION DE L ENTREPRISE RESSOURCES HUMAINES FINANCES STRATÉGIE ORGANISATION MARKETING ET COMMUNICATION ETHIQUE ET PERFORMANCE DROIT ET GOUVERNANCE

Plus en détail

APPLICATION FORM FOR INTERNATIONAL EXCHANGE STUDENTS DOSSIER DE CANDIDATURE A UN ECHANGE ACADEMIQUE

APPLICATION FORM FOR INTERNATIONAL EXCHANGE STUDENTS DOSSIER DE CANDIDATURE A UN ECHANGE ACADEMIQUE APPLICATION FORM FOR INTERNATIONAL EXCHANGE STUDENTS DOSSIER DE CANDIDATURE A UN ECHANGE ACADEMIQUE ACADEMIC YEAR 20. /20. ANNÉE ACADÉMIQUE FIELD OF STUDY... DOMAINE D'ÉTUDE Photograph This application

Plus en détail

Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France

Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France Anglais Ses objectifs / OBJECTIVES Éduquer pour vivre ensemble -> Teaching children to live together English Instruire pour comprendre aujourd

Plus en détail

Qu allez-vous Entreprendre avec

Qu allez-vous Entreprendre avec Educating Entrepreneurs for the World Qu allez-vous Entreprendre avec EMLYON en 2012 B + C de plein droit + A par cumul soit 100% du barème au 29 Février 2012 Taxe d Apprentissage 2012 Programme Grande

Plus en détail

Contexte politique. Political context. Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses

Contexte politique. Political context. Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses Contexte politique Political context Volonté de développement et d ouverture des Hautes Ecoles Suisses Development and widening of the Swiss Universities of Applied Sciences spectrum Cohérence politique

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

Mastère Spécialisé. Marketing, Design et Création. www.audencia.com

Mastère Spécialisé. Marketing, Design et Création. www.audencia.com Mastère Spécialisé Marketing, Design et Création www.audencia.com Une année pour faire la différence sur le plan professionnel, tel est l enjeu d un mastère spécialisé. Vous êtes actuellement en cycle

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Kit de l'entrepreneuriat à ESCP Europe

Kit de l'entrepreneuriat à ESCP Europe Kit de l'entrepreneuriat à ESCP Europe European Identity Global Perspective The World s First Business School (est. 1819) Fondée en 1819, escp europe est la plus ancienne école de commerce au monde et

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE Ministère des Affaires Etrangères, du Commerce Extérieur et de la Coopération Internationale Ministry of Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

BUSINESS DEVELOPMENT

BUSINESS DEVELOPMENT business development, human adventure BACHELOR BUSINESS DEVELOPMENT 3 ans d études 6 mois de stage 3e année en alternance ou à l étranger 6 doubles cursus à l international P A R IS DUBL IN S H A NGHA

Plus en détail

Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes apparentées au métier de Business Developer en Innovation

Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes apparentées au métier de Business Developer en Innovation Un programme animé par Systematic et copiloté par Systematic, Opticsvalley et le réseau des Chambres de Commerce et d Industrie Paris-Ile-de-France Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes

Plus en détail

The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès

The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès Excellence in Higher Education, Research and Innovation L excellence dans l enseignement supérieur, la recherche et l innovation

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

Les Innovators Under 35 ont travaillé en groupe pendant le Summit Europe et proposent plusieurs solutions pour affronter ces problèmes:

Les Innovators Under 35 ont travaillé en groupe pendant le Summit Europe et proposent plusieurs solutions pour affronter ces problèmes: Les lauréats des éditions européennes des Innovators Under 35 proposent des solutions pour connaître comment la technologie pourrait aider à affronter l accroissement de la longévité La première édition

Plus en détail

YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA?

YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA? YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA? AMBITION Pour séduire les plus courtisés du monde... les consommateurs chinois, les organisations occidentales doivent adopter une stratégie de différentiation culturellement

Plus en détail

Double compétence : signature d un partenariat IAE Lyon - ESQESE - ISARA Lyon

Double compétence : signature d un partenariat IAE Lyon - ESQESE - ISARA Lyon Dossier de presse Double compétence : signature d un partenariat IAE Lyon - ESQESE - ISARA Lyon 20 décembre 2012 En présence de : (de gauche à droite) Jean Baligand, Président d ISARA Lyon ; Pascal Desamais,

Plus en détail

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 [AN ENGLISH VERSION FOLLOWS] Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 Conférenciers (- ières) 1) Les communications en séances régulières ont une durée de

Plus en détail

Catella Asset Management

Catella Asset Management Catella Asset Management Asset management immobilier Catella Asset Management se consacre aux activités d investissement, asset et property management immobiliers pour le compte de tiers Investisseurs

Plus en détail

Défi international. Dispositif d'accompagnement pédagogique et linguistique pour l'enseignement en anglais

Défi international. Dispositif d'accompagnement pédagogique et linguistique pour l'enseignement en anglais Défi international Dispositif d'accompagnement pédagogique et linguistique pour l'enseignement en anglais Support and Training for the Development of English-Taught Programs 2015-2016 Défi International

Plus en détail

UN ENVIRONNEMENT CHINOIS EN PERPÉTUELLE MUTATION Une réglementation évolutive - Fiscalité TVA, Business Tax, récupération de TVA export - Contrôle des changes vers un assouplissement - Charges sociales

Plus en détail

KEDGE BACHELOR. kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES

KEDGE BACHELOR. kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES KEDGE BACHELOR kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES KEDGE BACHELOR KEDGE Bachelor a su trouver sa place parmi les meilleures formations post-bac en management.

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels ou opérationnels

Plus en détail

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal COLLABORATIONS INTERNATIONALES EN RECHERCHE Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal 1 ADARUQ - Novembre 2013 «Pour maintenir la présence internationale du Québec

Plus en détail

JUIN 2015. Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises!

JUIN 2015. Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises! JUIN 2015 Nestlé Suisse SA opte pour Kireego, la start-up vaudoise qui connecte commerçants et entreprises! Grâce à la plateforme Kireego, Nestlé Suisse SA permet à ses milliers de colla - borateurs de

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General One of the pillars of my mandate as governor general of Canada is supporting families and children. This is just one of the reasons why my wife, Sharon, and I are delighted to extend greetings to everyone

Plus en détail

Master in Economics and Business

Master in Economics and Business Master in Economics and Business Préambule Le département d Economie de Sciences Po se développe à l image d une école, il est structuré par une faculté disciplinaire permanente, un portefeuille de masters

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

BIENVENUE WELCOME BIENVENIDOS

BIENVENUE WELCOME BIENVENIDOS BIENVENUE WELCOME BIENVENIDOS The BBA: in a class of its own Federico Pasin Director, BBA Director, International Activities Among the features of the program Rigorous curriculum Internships and career

Plus en détail

Explication et répartition des crédits ECTS

Explication et répartition des crédits ECTS Explication et répartition des crédits ECTS PROGRAMME BSc in International Business Année 2013-2014 1 LES CREDITS ECTS (NOTE EXPLICATIVE) Qu est-ce qu un système de crédits? Un système de crédits est une

Plus en détail

Invitation / CTI. CeBIT 2015. «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs

Invitation / CTI. CeBIT 2015. «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs Invitation / CTI «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs CeBIT 2015 Le pivot et la clé de voûte de l économie suisse des TIC

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

23 & 24 MAI 2013 FIE ENTREPRENEURIAT

23 & 24 MAI 2013 FIE ENTREPRENEURIAT FIE ENTREPRENEURIAT L objectif de la formation à l entrepreneuriat est d assurer l intégration de la créativité et l innovation dans l enseignement pour les ingénieurs industriels. Une formation de base

Plus en détail

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences PUSG, UFR 413 35, avenue Abadie 33072 Bordeaux Cedex celine.barredy@u-bordeaux4.fr TEL +33(0)685431233 Education 2005: PhD in Management Sciences

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

Atelier Ace the Case Local. National. Mondial.

Atelier Ace the Case Local. National. Mondial. Atelier Ace the Case Local. National. Mondial. Des représentants de KPMG se rendront bientôt sur votre campus pour présenter l atelier et le concours du programme Ace the Case, qui se tiendront le 30 et

Plus en détail

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Ce document constitue la version officielle du programme à compter de juin 2015. Les étudiants sont soumis aux règlements

Plus en détail

FORMER DES JEUNES APPRENANTS EN SITUATION REELLE DE TRAVAIL

FORMER DES JEUNES APPRENANTS EN SITUATION REELLE DE TRAVAIL FORMER DES JEUNES APPRENANTS EN SITUATION REELLE DE TRAVAIL DANS LE CADRE DU DEBAT GENERAL: ENCOURAGER L ACCES A UNE FORMATION DE QUALITE POUR TOUS: UN DEFI PRIORITAIRE POUR LA FRANCOPHONIE GABRIEL MIGY

Plus en détail

L'Atelier du Dirigeant Durable

L'Atelier du Dirigeant Durable Observatoire du Management Alternatif Alternative Management Observatory Compte-rendu L'Atelier du Dirigeant Durable Marc Evrard Président de l'atelier du Dirigeant Durable Séminaire Anciens HEC Mardi

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

EDHEC CYCLE SUPÉRIEUR DE MANAGEMENT

EDHEC CYCLE SUPÉRIEUR DE MANAGEMENT GESTION ET MANAGEMENT COMPÉTENCES MANAGÉRIALES DÉVELOPPEMENT PERSONNEL SUIVI PERSONNALISÉ EDHEC CYCLE SUPÉRIEUR DE MANAGEMENT Développer ses compétences de manager 2 Sommaire Du potentiel à la performance

Plus en détail