BIENVENUE PROTOCOLE DE SECURITE OPÉRATIONS DE CHARGEMENT ET DÉCHARGEMENT CONSIGNES AVANT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BIENVENUE PROTOCOLE DE SECURITE OPÉRATIONS DE CHARGEMENT ET DÉCHARGEMENT CONSIGNES AVANT"

Transcription

1 CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ 30 AVANT L OPÉRATION BIENVENUE Respecter les règles de circulation, vitesse, en vigueur sur le site, Emprunter les allées piétonnes pour accéder au poste de garde et à l accueil chauffeur (voir plan) Ne pas pénétrer dans les bureaux ou entrepôts sans être accompagné par une personne de l établissement d accueil. Ne pas fumer dans l enceinte de l établissement en dehors de l espace fumeur (voir plan) Se présenter au poste de garde avec le(s) numéro(s) de chargement muni de ses équipements de protection individuels (Gilet et chaussures de sécurité). Le port des EPI est obligatoire sur le site et dans l entrepôt. Chargement des remorques par l arrière uniquement Plancher, bâche, lattes de ridelle (3) et le dispositif de verrouillage des portes des remorques doivent être en bon état. Sangles et barres de calage requis. (2 à 3 barres minimum si palettes gerbées dans la remorque) Frigo : chargement interdit sauf dérogation de TOTAL LUB. Container propre, sec, sans odeur et sans déchet à l intérieur. Se reporter à la consigne de mise à quai des containers. Tout accompagnant (conjoint et enfant) est interdit sur le site. Les animaux sont interdits sur le site. Mettre à quai sa remorque ou son container suivant le numéro de quai donné par l agent de sécurité au poste de garde. Rentrer sur le site, portes de la remorque ou container fermées. Effectuer toute marche arrière lentement avec le warning après s être assuré qu il n y a ni engin, ni obstacle, ni individu derrière. S assurer du bon positionnement du véhicule par rapport au quai. Si remorque déposée, béquillage obligatoire. Se reporter à la consigne de mise en sécurité des remorques détellées. Se reporter à la consigne pour la mise à quai des containers. Pour une opération à quai, ouvrir les portes arrières avant de pénétrer dans la zone, et bloquer les à l aide des crochets latéraux. Pour une opération par les côtés, ouvrir les rideaux coulissants latéraux, et retirer les planches en commençant par le haut. Arrêter le moteur, levier de vitesse au point mort, frein de parc serré, circuit batterie coupé. Le chauffeur doit assurer l immobilisation de la remorque en plaçant une câle rouge sous la roue. La bonne mise en place de la cale permet d activer le niveleur de quai. Le feu rouge à l extérieur sur le quai interdit tout mouvement de la remorque. Se reporter à la consigne de calage des remorques Se diriger vers l accueil chauffeur muni de chaussures et gilet de sécurité en empruntant le passage piéton à l extérieur (voir plan) Attendre à l accueil chauffeur sa prise en charge par un chargeur

2 PENDANT L OPÉRATION Emprunter obligatoirement les chemins piétons pour se rendre au quai. Attention aux intersections et points de croisement avec les appareils de manutention. Assister au chargement, et procéder au contrôle quantitatif et qualitatif contradictoire avec le chargeur. Ne jamais se trouver dans l aire de manœuvre des chariots de manutention. Stationner sur les zones d attente chauffeur entre chaque quai pendant les opérations de chargement et déchargement. Si toutefois, le chauffeur doit quitter cet emplacement pour des raisons de service, celui-ci doit impérativement se signaler auprès du cariste et rejoindre ensuite son emplacement. S assurer qu aucun signe de fuite n apparaît sur les récipients de produits dangereux. Attention au risque de glissade en cas de déversement accidentel sur le sol Se conformer aux prescriptions figurant sur les étiquettes des récipients des produits dangereux ou sur les consignes de sécurité.. Ne pas utiliser les chariots élévateurs. Ne pas procéder à des réparations sur le véhicule. S assurer de la répartition de la charge. APRÈS L OPÉRATION AVANT DE QUITTER LE SITE Interdiction de sortie par les quais et les portes de secours (sous alarme). Pour une opération à quai, attendre l accord du chargeur et le relevage du quai niveleur, retirer la cale de roue avant d avancer et dégager complètement la zone avant de redescendre du véhicule pour fermer les portes Revenir à l accueil avec la feuille de contrôle en empruntant le passage piéton pour récupérer vos documents de transport. Laisser votre véhicule au niveau du quai pour éviter d encombrer la voie de circulation. S assurer que tous les documents ont été remplis ou vous ont été remis et attendre les documents douaniers si nécessaire. Dans ce dernier cas, stationner son véhicule sur l aire d attente douane reperée sur le plan ci-joint. S assurer de l arrimage et du calage des marchandises dans la remorque (contrôle par RHENUS). L arrimage et le calage doivent s effectuer dans les emplacements prévus (voir plan) Quitter le poste de chargement ou l aire d attente lentement en vérifiant la présence éventuelle d autres véhicules. Pour l export, la remorque doit être scellée au moyen du cable TIR Plomber les unités de fret (container, remorques etc..) avant de sortir par le poste de garde. EN CAS. D incendie, stopper le chargement, donner l alerte, et combattre le feu avec les moyens à disposition. Si nécessaire, évacuer la zone en respectant les consignes du personnel de l établissement. De déversement accidentel, prévenez immédiatement un responsable du site ( ou ). Si possible, utiliser les produits absorbants à disposition. D alerte ammoniac, suivre les consignes des serres files et agent de sécurité de l établissement

3 Le site de Grand-Quevilly vous souhaite la bienvenue Mettre à quai sa remorque suivant le numéro de quai donné par l agent de sécurité au poste de garde. Prendre connaissance du protocole de sécurité Assurer l immobilisation de la remorque en plaçant une cale rouge sous une des roues de celle-ci. Le feu rouge à l extérieur sur le quai interdit tout mouvement de la remorque. Si la Si la remorque est déposée, le béquillage est obligatoire. Vous présenter à l accueil avec votre numéro de chargement et lettre de voiture munis de chaussures et gilet de sécurité en empruntant le passage piéton à l extérieur. Il est interdit de fumer sur le site en dehors de l espace fumeur siitué à proximité de l accueil. Attendre à l accueil sa prise en charge par un chargeur. Procéder au contrôle quantitatif et qualitatif contradictoire avec le chargeur Après les opérations de chargement, laisser votre véhicule au niveau du quai et revenir à l accueil avec la feuille de contrôle en empruntant le passage piéton. En cas d attente des documents douaniers, stationner votre véhicule sur l aire d attente douane ou si arrimage, sur les zones de calage et d arrimage. 1 Parking PL 2 Poste de garde 3 Point de rassemblement 4 Accueil chauffeurs Réfectoire - sanitaires 1 5 Espace fumeur Bd de Stalingrad GRAND QUEVILLY Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) aire d attente douane Zone de calage et d arrimage 5 Zone de calage et d arrimage

4 Sécurité des quais de chargement Les opérations de mise à quai et de transbordement génèrent des risques d accidents graves ou mortels! Les principaux risques sont les collisions entre véhicules et piétons, les chutes de personnes et d engins de manutention depuis le quai de chargement. Risque de chute du chariot élévateur avant la mise à quai de la remorque ou au cours d un départ intempestif du camion, suite à une erreur humaine, un frein de parking mal serré, ou à une pente inversée du poste à quai. Mesure de prévention La cale de roue permet de réduire les risques d'accidents (chutes de quai) en limitant le risque de recul intempestif des remorques à quai. Cette cale dispose d un système de détection qui lorsqu elle est en contact avec la roue permet de sécuriser le quai par une signalisation extérieure. Rappel : pas de mouvement de remorque lorsque le feu est rouge! Lorsque la cale est bloquée sous la roue du camion le levier de manœuvre permet de la dégager facilement en deux ou trois mouvements de va et vient de haut en bas. Risq Bien positionner la cale de quai contre la roue.

5 Risque de basculement des remorques dételées. Risque de basculement de la remorque dételée lors des opérations de chargement avec un chariot élévateur en cas de défaillance ou de rupture des béquilles de la remorque. Mesure de prévention Tréteaux de sécurité pour remorques Le tréteau de sécurité à hauteur réglable reste bien horizontal pendant sa mise en place. Cela permet un ajustement précis de sa hauteur afin d obtenir le minimum d espace entre le dessous de la remorque et le tréteau mobile. Chauffeurs! Merci d ajuster la hauteur entre le dessous de la remorque et le tréteau. Les roues ne touchent plus le sol et le tréteau sous la remorque est parfaitement stable sur ses 4 pieds. Il empêchera ainsi la remorque de basculer en cas de défaillance ou d une rupture d une béquille de parking. Rappel! Toutes interventions sur les remorques et tracteur (ex :attelage du tracteur à la remorque, réparations ) pendant le chargement sont interdites

6 1. Mise à quai des containers La mise à quai des containers 20 et 40 s effectue avec le tracteur, le tracteur restant attelé au container pendant le chargement. 2. Cas des ensembles équipés de dolly comprenant un tracteur et 2 containers L ensemble est mis à quai attelé. Si toutefois un des containers doit être décroché, le container en chargement doit être positionné au quai avec la dolly. Le container décroché sera stationné sur le parking PL. 3. Cas des ensembles équipés d un système d attelage intégré dans le 1 er container (B-train) L ensemble est mis à quai attelé Rappel! Toutes interventions sur les containers et tracteurs (ex :attelage du tracteur au container, réparations ) pendant le chargement sont interdites

7 PROTOCOLE DE SECURITE

8 10 règles de principe d arrimage pour le site. 1 Avant le chargement du véhicule, vérifiez que son plateau de chargement, sa carrosserie et tout équipement d arrimage de charge est en bon état et fonctionnel. 2 Arrimez la charge de telle sorte qu elle ne puisse être poussée, se retourner ou se déplacer en raison des vibrations, tomber du véhicule ou faire basculer ce dernier. 3 Déterminez la ou les méthodes d arrimage les mieux adaptées aux caractéristiques de la charge (verrouillage, blocage, arrimage direct ou arrimage couvrant ou combinaison de ces méthodes). 4 Vérifiez que les exigences du fabricant concernant le véhicule et le matériel de blocage sont remplies. 5 Vérifiez que le matériel d arrimage de la charge est proportionnel aux contraintes qu il subira pendant le transport. Les freinages d urgence, les braquages importants pour éviter un obstacle, le mauvais revêtement de la route ou les conditions climatiques doivent être considérés comme des circonstances normales susceptibles de se produire pendant le transport. Le matériel d arrimage doit pouvoir résister à de telles conditions. 6 Chaque fois que la charge a été (dé)chargée ou qu elle a subi une nouvelle répartition, vérifiez le chargement afin de détecter toute surcharge et/ou mauvaise répartition des masses avant de démarrer. Assurez-vous que la charge est répartie de telle sorte que le centre de gravité de la charge totale soit aussi proche que possible de l axe longitudinal et qu il se situe le plus bas possible: marchandises les plus lourdes en bas, marchandises les plus légères en haut. 7 Vérifiez régulièrement l arrimage des charges à chaque occasion pendant le transport. Il est préférable d effectuer la première vérification après quelques kilomètres en s arrêtant à un endroit sûr. En outre, il convient également de vérifier l arrimage après tout freinage brusque ou toute situation anormale rencontrée pendant le transport. 8 Dans la mesure du possible, veillez à utiliser des équipements soutenant l arrimage des charges, comme les tapis antiglisse, planches de marche, sangles, cornières, etc. 9 Assurez-vous que le dispositif d arrimage n endommage pas les marchandises transportées. 10 Conduisez en douceur: adaptez votre vitesse aux circonstances afin d éviter tout changement soudain de direction ou tout freinage brusque Si vous suivez ce conseil, les forces exercées par la charge resteront faibles et vous ne devriez rencontrer aucun problème.

9 Matériel d arrimage requis : 3 barres de calage pour respecter la gerbabilité du ou des lot (s) 22 sangles minimum pour l'arrimage des marchandises sur le sol de la remorque. Utilisez des cornières de protection d une longueur correspondante à celle de la palette afin de répartir uniformément la force exercée par les sangles sur la palette Si le plancher de chargement est métallique, veillez à ce qu il soit bien propre et utilisez des tapis antiglisse sous chaque palette. Si le plancher de chargement est en bois, l utilisation de tapis antiglisse n est pas indispensable, mais est cependant vivement recommandée

10 Bonnes pratiques Mauvaise utilisation des éléments d arrimage Utilisation correcte des éléments d arrimage Mauvaise utilisation des éléments Utilisation de cornière de protection

11 PROTOCOLE DE SECURITE CENTRE ROUTIER DE ROUENARCOTEL Avenue Franklin Roosevelt Le Grand-Quevilly Tél : France

PROTOCOLE DE SECURITE 2015

PROTOCOLE DE SECURITE 2015 Information général Ci-dessous notre adresse de chargement, horaires de chargement/déchargement et contacts de notre site Multibase A Dow Corning Company. MULTIBASE A Dow Corning Company ZI Chartreuse-Guiers

Plus en détail

LE PROTOCOLE DE SECURITE

LE PROTOCOLE DE SECURITE Fiche outil n 7 LE PROTOCOLE DE SECURITE Dans le cadre des opérations de chargement et de déchargement La présente fiche outil est constituée des éléments suivants : - Une fiche explicative concernant

Plus en détail

La sécurisation des quais de chargement. La prévention des collisions et des risques d écrasement

La sécurisation des quais de chargement. La prévention des collisions et des risques d écrasement Evaluation des risques professionnels La sécurisation des quais de chargement La prévention des collisions et des risques d écrasement La sécurisation des quais de chargement Evaluation des risques professionnels

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail 1- ENTREPRISE D ACCUEIL (E.A.) Entreprise : Adresse postale : GCS Cité Sanitaire Georges Charpak 11 Boulevard Georges Charpak BP 414 44606 SAINT-NAZAIRE CEDEX : 02 72 27 86 40 Fax : 02 72 27 86 41 Référent

Plus en détail

technologie Nom :.. Prénom :... Classe :...

technologie Nom :.. Prénom :... Classe :... technologie S4 LES ACTIVITÉS DE SERVICE S4-4 La santé et la sécurité au travail 1/8 COURS N 3 DATE :../. /.. 0 1,5 3ans Objectifs : A laide des outils de manutention et de la connaissance de ces outils,

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT

PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT Réf. : 1997021 30/05/2012 Usine de Saillat PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT Date d établissement : Nature des opérations : Chargement Déchargement

Plus en détail

Liste de contrôle Circulation des véhicules ferroviaires dans l entreprise

Liste de contrôle Circulation des véhicules ferroviaires dans l entreprise La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Circulation des véhicules ferroviaires dans l entreprise La sécurité lors des manœuvres des véhicules ferroviaires dans votre entreprise est-elle garantie?

Plus en détail

FOIRE D AUTOMNE Du 23 octobre au 1er novembre 2015 Paris Porte de Versailles

FOIRE D AUTOMNE Du 23 octobre au 1er novembre 2015 Paris Porte de Versailles 7 8 Condition d accès Montage Ouverture - Démontage Planning Horaires exposants En dehors des horaires indiqués, le travail dans le pavillon est interdit pour des raisons de sécurité. Dates de MONTAGE

Plus en détail

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation SIEGE D EVACUATION Manuel d'utilisation REHA-TRANS Siège d évacuation Evacuation d'urgence Armoire de rangement Introduction Vous avez choisi d acheter un SIEGE D EVACUATION D'URGENCE. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment MÉMO SÉCURITÉ entreprises artisanales du bâtiment travaux en hauteur : échafaudage roulant Les échafaudages roulants sont des équipements d accès en hauteur couramment utilisés par certains métiers du

Plus en détail

CHARIOT ELEVATEUR FICHE D INSTRUCTION. Prise de poste. Poste de conduite

CHARIOT ELEVATEUR FICHE D INSTRUCTION. Prise de poste. Poste de conduite CHARIOT ELEVATEUR Prise de poste - Munissez-vous des équipements de protection individuelle nécessaires pour le travail à effectuer : - chaussures de sécurité obligatoires - gants de protection - protections

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE

PROTOCOLE DE SECURITE ENTREPRISE D ACCUEIL Raison sociale : PROTOCOLE DE SECURITE En application de l arrêté du 26 avril 1996 relatif aux opérations de chargement et de déchargement effectuées par une entreprise extérieure

Plus en détail

http://www.easy-grip.eu/ http://www.michelin.fr/

http://www.easy-grip.eu/ http://www.michelin.fr/ http://www.easy-grip.eu/ http://www.michelin.fr/ Les chaines EASY GRIP sont reconnues comme équipements spéciaux et peuvent être utilisés quand le panneau B26 est en vigueur. (Conformément à l'arrêté du

Plus en détail

Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile. François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE

Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile. François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE Source: www.link51.co.uk 2 Cherchez l erreur 3 4 5 Comment se produit un

Plus en détail

S2.4.1 La manutention des véhicules

S2.4.1 La manutention des véhicules CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Compétence mise en œuvre => C2.1.3 : Mettre en poste le véhicule Objectif

Plus en détail

Protocole. de sécurité chargement/déchargement. Note pratique de prévention / N.P.P.-01/2012. Carsat Centre Ouest

Protocole. de sécurité chargement/déchargement. Note pratique de prévention / N.P.P.-01/2012. Carsat Centre Ouest Protocole de sécurité chargement/déchargement Note pratique de prévention / N.P.P.-01/2012 Carsat Centre Ouest Assurance des Risques Professionnels 37, avenue du Président René Coty 87048 LIMOGES CEDEX

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE

PROTOCOLE DE SECURITE PROTOCOLE DE SECURITE Entreprise d'accueil (E.A.) Nom : SEDIBEX Adresse : ZIP du Havre 76430 Sandouville Tél : 02 32 79 54 10 Fax : 02 35 20 56 92 Entreprise de transport (E.T.) Nom : Adresse : Tél : Fax

Plus en détail

Des solutions de sécurisation innovantes pour associer sécurité et productivité The global leader in door opening solutions

Des solutions de sécurisation innovantes pour associer sécurité et productivité The global leader in door opening solutions Des solutions de sécurisation innovantes pour associer sécurité et productivité The global leader in door opening solutions Réglementation Le contexte réglementaire La réglementation qui s applique à l

Plus en détail

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES L UEL, en partenariat avec l Association d assurance accident et forte de la participation d acteurs nationaux, a lancé une nouvelle version de

Plus en détail

AIDE MEMOIRE DE PREVENTION A L'ATTENTION DES ENTREPRISES EXTERIEURES INTERVENANT SUR LES SITES ET LES CHANTIERS SILEC CABLE

AIDE MEMOIRE DE PREVENTION A L'ATTENTION DES ENTREPRISES EXTERIEURES INTERVENANT SUR LES SITES ET LES CHANTIERS SILEC CABLE Service Prévention - 10/01/00 Modifié le 28/02/2013 AIDE MEMOIRE DE PREVENTION A L'ATTENTION DES ENTREPRISES EXTERIEURES INTERVENANT SUR LES SITES ET LES CHANTIERS SILEC CABLE A- A la charge du Chef de

Plus en détail

ENTRAINEZ-VOUS CORRECTION VEUILLEZ TROUVER CI-APRES UN TEST DE CONNAISSANCES GENERALES.

ENTRAINEZ-VOUS CORRECTION VEUILLEZ TROUVER CI-APRES UN TEST DE CONNAISSANCES GENERALES. ENTRAINEZ-VOUS CORRECTION VEUILLEZ TROUVER CI-APRES UN TEST DE CONNAISSANCES GENERALES. IL EST PREFERABLE QUE VOUS LE FASSIEZ SANS UTILISER VOTRE MANUEL Quelques exercices d entrainement Une seule réponse

Plus en détail

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE Par tage de la route 6 6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE N oubliez pas que de nombreux usagers circulent dans nos rues et sur nos routes. Il incombe à chaque usager de tenir compte de la présence et des

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

CONDUCTEURS. de véhicules lourds. Connaissez-vous vos OBLIGATIONS?

CONDUCTEURS. de véhicules lourds. Connaissez-vous vos OBLIGATIONS? CONDUCTEURS de véhicules lourds Connaissez-vous vos OBLIGATIONS? 01 Lisez bien ce qui suit si >vous prenez la route avec: Un véhicule routier dont la masse nette est de plus de 3 000 kg : >> un autobus;

Plus en détail

Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation. 1423 Michel Antoine 2012 1

Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation. 1423 Michel Antoine 2012 1 Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation 1423 Michel Antoine 2012 1 Sommaire Buts et objectifs Organisation Déroulement Evaluation 1423 Michel Antoine 2012 2 Remarque générale

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION. Ref. 111117

NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION. Ref. 111117 ECHAFAUDAGE ROULANT R300 NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION Ref. 111117 révision du 31/01/2006 Echafaudage R300 P 1/10 Caractéristiques générales Construction: Structure acier, galvanisé Charge admise:

Plus en détail

Helpcard. 0800 808 114 A l étranger +41 58 827 63 16. D autres questions? En cas de panne ou d accident. En Suisse. TCS Carte Entreprise

Helpcard. 0800 808 114 A l étranger +41 58 827 63 16. D autres questions? En cas de panne ou d accident. En Suisse. TCS Carte Entreprise D autres questions? TCS Carte Entreprise Contactez-nous : 0842 440 440 0844 888 112 entreprise@tcs.ch www.tcs.ch/entreprise Helpcard En cas de panne ou d accident En Suisse 0800 808 114 A l étranger +41

Plus en détail

Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes

Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes Connaissez-vous les dangers liés au chargement et au déchargement des bennes, conteneurs roulants

Plus en détail

MANUEL DE L EXPOSANT

MANUEL DE L EXPOSANT MANUEL DE L EXPOSANT TABLE DES MATIÈRES 1. NOM DE L ÉVÈNEMENT... 3 2. DATE ET HORAIRE D OUVERTURE DU SALON... 3 3. MONTAGE DES KIOSQUES... 3 4. DÉMONTAGE DES KIOSQUES... 3 5. ACCÈS AU DÉBARCADÈRE... 3

Plus en détail

LES VÉHICULES RÉCRÉATIFS CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT

LES VÉHICULES RÉCRÉATIFS CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT LES VÉHICULES RÉCRÉATIFS CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT CONDUITE ET REMORQUAGE SÉCURITAIRES La conduite et le remorquage d un véhicule récréatif exigent le respect de certaines règles (arrimage, charges

Plus en détail

principes fondamentaux en matière de sécurité

principes fondamentaux en matière de sécurité 10 principes fondamentaux en matière de sécurité Principes fondamentaux du programme Travailler ensemble en toute sécurité Nous estimons que ces principes permettront de diminuer les risques et ainsi

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

Règlement intérieur L ACCES AU PARC IMPLIQUE L ACCEPTATION DU PRESENT REGLEMENT INTERIEUR

Règlement intérieur L ACCES AU PARC IMPLIQUE L ACCEPTATION DU PRESENT REGLEMENT INTERIEUR LEO PARC AVENTURE Règlement intérieur L ACCES AU PARC IMPLIQUE L ACCEPTATION DU PRESENT REGLEMENT INTERIEUR Leo Parc Aventure vous souhaite la bienvenue : Vous nous rendez visite pour passer un agréable

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E. 1. Parties prenantes 1. 2. Prescriptions générales 1

PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E. 1. Parties prenantes 1. 2. Prescriptions générales 1 PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E Pages 1. Parties prenantes 1 2. Prescriptions générales 1 3. Inspection commune 1 & 2 4. Définition des phases d activités,

Plus en détail

CHARIOTS ELEVATEURS A MAT RETRACTABLE

CHARIOTS ELEVATEURS A MAT RETRACTABLE Référence : 2.2.4.7. Durée : 3 jours Objectifs : Public : 6 personnes Pré-requis : Etre âgé de 18 ans Etre reconnu apte médicalement Moyens pédagogiques : Salle de cours Vidéoprojecteur Animation : Formateur

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur peut engendrer des risques - c est d ailleurs l un des premiers cas d accident de travail. Vous trouverez dans ce document des mesures de sécurité générales ainsi que des indications concrètes liées à

Plus en détail

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue MÉMENTO PRÉVENTION ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue Lors d un contrôle, si le taux d alcool par litre de sang est

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente 1. RÉSUMÉ DES CONSIGNES DE SÉCURITÉ a. TRANSPORT/ARRIMAGE DE LA CARGAISON Tous les transports de nos produits doivent se faire conformément à la

Plus en détail

Conditions d accès. Plan du site. Par les transports en communs. Par la route

Conditions d accès. Plan du site. Par les transports en communs. Par la route Conditions d accès Plan du site Par les transports en communs Métro : Ligne 12, station Porte de Versailles Ligne 8, station Balard Bus : Ligne 39, Porte de la Plaine Ligne 42, Balard Ligne 80, Porte de

Plus en détail

Protocole de sécurité chargement déchargement

Protocole de sécurité chargement déchargement Protocole de sécurité chargement déchargement Note pratique de prévention N.P.P.-01/2007 CRAM Centre Ouest Caisse Régionale d Assurance Maladie Centre Ouest 37 avenue du Président René Coty - 87048 LIMOGES

Plus en détail

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la

Plus en détail

Livret sécurité Compass

Livret sécurité Compass Livret sécurité Compass Livret SÉCURITÉ COMPASS La sécurité notre première exigence SOMMAIRE 2 La sécurité notre première exigence 4 Consignes générales de circulation 6 Consignes générales au poste de

Plus en détail

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Révision A du 25/02/11 Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Sommaire : I) Introduction Page 1 II) La formation des opérateurs Page 1 III) Les conditions d exploitation 1) La constitution des charges

Plus en détail

VÉHICULES ET CONDUITE

VÉHICULES ET CONDUITE Hygiène et sécurité NORME D EXPLOITATION Réf. : Aperam Safety ST 006 Véhicules et conduite Publication : 15.05.2012 Version : v0 Rév. : AM Safety ST 006 - v4.2 - Rév. : 02-11-2010 VÉHICULES ET CONDUITE

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Rappel sur les obligations des agents en hygiène et sécurité... 3 3-

Plus en détail

23-25 Octobre 2015 23 rd - 25 th October, 2015 Grande Halle de La Villette - PARIS

23-25 Octobre 2015 23 rd - 25 th October, 2015 Grande Halle de La Villette - PARIS CONSIGNES DE MONTAGE Mercredi 21 Octobre Jeudi 22 Octobre Vendredi 23 Octobre Horaires de montage 8h00 22h00 08h00 22h00 08h00 11h00 Stands Nu uniquement : Du Mercredi 21 Octobre à 8h00 au Vendredi 23

Plus en détail

CAP de Couvreur. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

CAP de Couvreur. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES . PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET DES TACHES FONCTIONS 1- ORGANISATION 2-3- RÉCEPTION ET CONTRÔLE DU CHANTIER TACHES 1) Recenser les moyens nécessaires pour réaliser le chantier (matériaux et matériels).

Plus en détail

Fiche Support de Cours

Fiche Support de Cours TOP Fiche Support de Cours Code C.7 THEME PSR - TECHNIQUES DE SECOURS ROUTIERS SERIE 2 SOURCE SDIS 14 Cette FSC expose les techniques de désincarcération concernant les ouvertures de portes, le dépavillonage

Plus en détail

Notice d utilisation

Notice d utilisation Notice d utilisation Vous venez de prendre possession de votre valable sur l ensemble du réseau autoroutier français et dans certains parkings (liste consultable sur www.aprr.fr). Pour profiter pleinement

Plus en détail

VOUS DÉMÉNAGEZ? CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT

VOUS DÉMÉNAGEZ? CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT VOUS DÉMÉNAGEZ? CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT DOCUMENTS NÉCESSAIRES Lorsque vous conduisez un véhicule, vous devez avoir en votre possession les documents suivants : Un permis de conduire valide de la

Plus en détail

Consignes spécifiques dans le cadre de travaux de génie civil réalisés dans les environs de conduites de gaz à haute pression

Consignes spécifiques dans le cadre de travaux de génie civil réalisés dans les environs de conduites de gaz à haute pression Consignes spécifiques dans le cadre de travaux de génie civil réalisés dans les environs de conduites de gaz à haute pression Juillet 2009 ( Version 2.0 ) 1/9 Sommaire 1 ) Introduction 3 ) Responsabilité

Plus en détail

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

UN BON COMPORTEMENT. Anticiper sur les éventuels dangers : ouverture de portière, traversée des piétons, véhicule changeant de file.

UN BON COMPORTEMENT. Anticiper sur les éventuels dangers : ouverture de portière, traversée des piétons, véhicule changeant de file. UN BON COMPORTEMENT Respecter le Code de la route. - Je m arrête au Stop, aux feux jaune et rouge fixe et rouge clignotant. - J utilise le sas cycliste lorsqu il existe. - Je respecte le sens interdit.

Plus en détail

L accueil d une entreprise extérieure au sein d une entreprise utilisatrice

L accueil d une entreprise extérieure au sein d une entreprise utilisatrice D - De la signature du contrat à l intervention Extrait n 3 Référence Internet ST.82.D Saisissez la «Référence Internet» ST.82.D dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder

Plus en détail

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires Annexes à la règle CIPA n 22 Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires 1.1 Signaux de sécurité Forme géométrique Signification Couleur de sécurité Couleur de contraste

Plus en détail

Maintenance Obligatoire

Maintenance Obligatoire Maintenance Obligatoire Lots Textes Nbre d intervention annuelle Portes piétonnes automatiques Ascenseurs-monte plats- EPMR Décret 92-333 Arrêté du 18 novembre 2004 Arrêté du 11 mars 1977 9 à 12 fois par

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

Protocole d intervention en cas de chavirage ou démâtage

Protocole d intervention en cas de chavirage ou démâtage Protocole d intervention en cas de chavirage ou démâtage Approche d un catamaran par un bateau moteur : Lorsqu un catamaran est à l endroit, il faut impérativement l approcher par le côté, jamais par l

Plus en détail

LE RÈGLEMENT SUR LES POINTS D INAPTITUDE EN MATIÈRE DE PERMIS DE CONDUIRE

LE RÈGLEMENT SUR LES POINTS D INAPTITUDE EN MATIÈRE DE PERMIS DE CONDUIRE CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR VOTRE COMPORTEMENT AU VOLANT COMPTE, MAINTENANT PLUS QUE JAMAIS ***LE SAVIEZ-VOUS*** Les «points d inaptitudes» sont des points déduits de votre permis. L accumulation de points

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

LES INNOVATIONS. www.fruehauf.com/innovations. Conçu pour durer ÉCONOMIES, PRODUCTIVITÉ ET SÉCURITÉ

LES INNOVATIONS. www.fruehauf.com/innovations. Conçu pour durer ÉCONOMIES, PRODUCTIVITÉ ET SÉCURITÉ LES INNOVATIONS Conçu pour durer ÉCONOMIES, PRODUCTIVITÉ ET SÉCURITÉ www.fruehauf.com/innovations ÉCONOMIES, PRODUCTIVITÉ ET SÉCURITÉ PAR L INNOVATION PERMANENTE A l écoute de tous ses utilisateurs, Fruehauf

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte des déchets Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Au départ (Avant la collecte)... 4 2.1 Les équipements de protection individuelle

Plus en détail

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 Réf : MM6152 Version : 01/12/10 Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 A B C D E F G H I J K 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 2000 10 2125 10,5 2250 11 2375 11,5

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE CHARGEMENT/DECHARGEMENT

PROTOCOLE DE SECURITE CHARGEMENT/DECHARGEMENT Page 1 sur 15 PROTOCOLE DE SECURITE CHARGEMENT/DECHARGEMENT Etabli dans le cadre s articles R. 4515-1 et suivants du Co du travail, le présent document comprend les informations utiles à l évaluation s

Plus en détail

V. S. A. V RENAULT MASTER. Norme NE 2 / 3940 FR

V. S. A. V RENAULT MASTER. Norme NE 2 / 3940 FR FICHE SIGNALETIQUE VEHICULE DE SECOURS ET D ASSISTANCE AUX VICTIMES V. S. A. V RENAULT MASTER Norme NE 2 / 3940 FR CARACTERISTIQUES DU VSAV: - MASSE TOTALE EN CHARGE : 3500 kg - PUISSANCE MOTEUR: 120 ch.

Plus en détail

Description du travail à effectuer

Description du travail à effectuer FICHE PROFESSEUR THEME : L ENTRETIEN D UN VEHICULE CENTRE D INTERET : la vidange moteur d un véhicule Description du travail à effectuer Lors d une opération périodique d entretien de station service d

Plus en détail

Re: REMORQUE ET HOMOLOGATION

Re: REMORQUE ET HOMOLOGATION Re: REMORQUE ET HOMOLOGATION Le permis de conduire et la carte grise Depuis le 1er mars 1999, pour les permis B délivrés après cette date, tracter une caravane ou une remorque de plus de 750 kg requiert

Plus en détail

PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES

PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES Partie A : Énoncé de principes A - 1 CODE CANADIEN DE SÉCURITÉ POUR LES TRANSPORTEURS ROUTIERS BUT Le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers (CCS) vise

Plus en détail

2015 22 23 24 janvier 2015

2015 22 23 24 janvier 2015 1 Obligations des exposants et locataires des stands Les exposants doivent respecter le présent cahier des charges. Il est strictement interdit de fumer à l intérieur du hall 2. Les aménagements doivent

Plus en détail

La FFCT c est : la randonnée en sécurité

La FFCT c est : la randonnée en sécurité La FFCT c est : la randonnée en sécurité Sécurité à vélo Les bons réflexes pour tous! Un vélo bien équipé Ce qui est obligatoire : une sonnette dont le son peut être entendu à 50 m au moins, deux freins

Plus en détail

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux.

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. N/Réf. : SM/MC/013-2010 MONS, le 02 mars 2010. Mesdames, Messieurs, Chers Collègues, A toutes

Plus en détail

Guide de montage 1/9. Compatibilité du produit. beep&park /keeper se monte sur tout type de véhicule de tourisme, 4x4, utilitaire léger (12V).

Guide de montage 1/9. Compatibilité du produit. beep&park /keeper se monte sur tout type de véhicule de tourisme, 4x4, utilitaire léger (12V). 1/9 Composants du kit : 1. Ecran digital + câble 2. 8 capteurs + faisceaux 3. ECU (boîtier électronique) 4. Faisceau capteurs AVANT 5. Faisceau capteurs ARRIERE 6. Câble d alimentation de l ECU 7. Interrupteur

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Dos à la route Manuel de l utilisateur ECE R44 04 GROUPE Poids AGE 0+ 0-13 kg 0-12 m 1 Merci d avoir choisi l izi Sleep ISOfix de BeSafe BeSafe a développé ce siège avec beaucoup d attention, afin de protéger

Plus en détail

FORMATION «UTILISATEURS D ECHAFAUDAGES»

FORMATION «UTILISATEURS D ECHAFAUDAGES» FORMATION «UTILISATEURS D ECHAFAUDAGES» BDD de questions pour le test d évaluation Entreprise : Nom : Prénom : Date : Pour chaque question, il est possible que plusieurs réponses conviennent. 1) L utilisateur

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION Chariots Automoteurs A Conducteur Porté R389

PROGRAMME DE FORMATION Chariots Automoteurs A Conducteur Porté R389 PROGRAMME DE FORMATION Chariots Automoteurs A Conducteur Porté R389 Les différents types et catégories de Chariots automoteurs à Conducteur porté (hors chantier BTP) Cat1 Transpalette à conducteur porté

Plus en détail

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom :

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom : CC by-sa http://bdemauge.free.fr Cette série de petits tests quotidiens te servira d entraînement pour te repérer et saisir rapidement les informations importantes dans un document. Note chaque fois ton

Plus en détail

Liste de contrôle Zones de (dé)chargement à l aide de chariots élévateurs et d appareils de levage

Liste de contrôle Zones de (dé)chargement à l aide de chariots élévateurs et d appareils de levage La sécurité, c'est réalisable Liste de contrôle Zones de (dé)chargement à l aide de chariots élévateurs et d appareils de levage Les zones de (dé)chargement dans votre entreprise sont-elles équipées de

Plus en détail

3. ÉQUIPEMENT. 3.1 Éclairage. Feux de route. Feux de croisement. Feux de croisement

3. ÉQUIPEMENT. 3.1 Éclairage. Feux de route. Feux de croisement. Feux de croisement 3. ÉQUIPEMENT Cette partie porte sur l équipement obligatoire et facultatif pour votre véhicule. Elle propose aussi des moyens d assurer une utilisation plus sécuritaire de la route. 3.1 Éclairage Nul

Plus en détail

Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011

Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011 Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011 Art 1. Définitions : Art 1.1 : Véhicule d occasion : Les véhicules

Plus en détail

ESSENTIEL PREVENTION AFFICHAGE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES

ESSENTIEL PREVENTION AFFICHAGE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES ESSENTIEL PREVENTION AFFICHAGE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES Définition Une signalisation ou un affichage sécurité doit être mise en place dans l entreprise lorsqu un risque ne peut

Plus en détail

Manuel de la voiture radiocommandée Mercedes-Benz ML 63. Marche AR Virage à gauche Feux

Manuel de la voiture radiocommandée Mercedes-Benz ML 63. Marche AR Virage à gauche Feux Manuel de la voiture radiocommandée Mercedes-Benz ML 63 Marche AV Virage à droite Stop Marche AR Virage à gauche Feux Dimensions : 124 x 75 x 54 cm Importé et diffusé par : Site web : www.kidzzz-n-quadzzz.fr

Plus en détail

Domaine Secteur alimentaire

Domaine Secteur alimentaire 1 Socle Mettre en place un plan de sûreté interne (PSI) tel que défini par le guide des recommandations pour la protection de la chaîne alimentaire contre les risques d action malveillantes, criminelles

Plus en détail

Règlement de mise à disposition de vélo électrique

Règlement de mise à disposition de vélo électrique Règlement de mise à disposition de vélo électrique Le CPAS de Ittre est propriétaire de 3 vélos électriques qu il se propose à mettre à disposition des usagers ittrois. Article 1 : Description des vélos

Plus en détail

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Culture de plein champ FDSEA de l Hérault Service main-d œuvre Juin 2003 Exploitation : RECOMMANDATIONS L employeur

Plus en détail

Programme de prévention Service de sécurité incendie

Programme de prévention Service de sécurité incendie Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS diverses, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

Notice d utilisation - Robot de vitrage R.420 1

Notice d utilisation - Robot de vitrage R.420 1 Notice d utilisation - Robot de vitrage R.420 1 CH FR LU BE Notice d utilisation Robot de vitrage R.420 Nr. de fabrication KeM.Tech Chemin Louis Hubert 2 CH - 1213 Petit Lancy www.kemtech-ksf.com Cette

Plus en détail

À vous de rouler à vélo BIXI!

À vous de rouler à vélo BIXI! À vous de rouler à vélo BIXI! 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Phare avant* Panier (capacité de 8 kg) Bande élastique Levier de frein* Poignée tournante de changement de vitesse* Clochette*

Plus en détail

La sécurité des piscines privées

La sécurité des piscines privées Juin 2009 La sécurité des piscines privées Les obligations des propriétaires Des conseils de prévention et de prudence Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer www.logement.gouv.fr

Plus en détail

Gestion. de l entrepôt BAC PRO. Nouvelle édition enrichie. Franck Alonso Valérie Houel Muriel Robichet

Gestion. de l entrepôt BAC PRO. Nouvelle édition enrichie. Franck Alonso Valérie Houel Muriel Robichet BAC PRO Gestion de l entrepôt Nouvelle édition enrichie Franck Alonso Valérie Houel Muriel Robichet Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-984-4 Société BALÉA Société BALÉA 21 route

Plus en détail

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42 1/ Lorsque nous marchons le long d une route avec un groupe d enfants, devons-nous le faire à gauche ou à droite de la chaussée? Quelles précautions particulières devons-nous prendre lors des déplacements

Plus en détail

Travailler avec un chariot élévateur à fourche - expert (IS-001) Version CT-Q 2011-06-09

Travailler avec un chariot élévateur à fourche - expert (IS-001) Version CT-Q 2011-06-09 Groupe cible Les collaborateurs qui doivent travailler avec un chariot élévateur à fourche sur un terrain d exploitation, dans des installations, ateliers, magasins où les travaux présentent un certain

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier* Monter un escalier Points de repère pour monter un escalier seul(e) ou sous supervision* Supervision

Plus en détail

Sécurité conventionnelle. Règles et consignes en vigueur à l Institut des Radioéléments pour les personnes extérieures

Sécurité conventionnelle. Règles et consignes en vigueur à l Institut des Radioéléments pour les personnes extérieures Sécurité conventionnelle Règles et consignes en vigueur à l Institut des Radioéléments pour les personnes extérieures SIPP - décembre 2013 Formation en sécurité conventionnelle - Veuillez prendre connaissance

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Catalogue des compétences Catégorie M 22 mars 2011 Principe de base pour la

Plus en détail