L'ORBITE LUNAIRE. LABORATOIRE No 5. Étude préliminaire. Nom Groupe Date. Partenaire. Définissez les termes suivants: mois sidéral.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'ORBITE LUNAIRE. LABORATOIRE No 5. Étude préliminaire. Nom Groupe Date. Partenaire. Définissez les termes suivants: mois sidéral."

Transcription

1 Nom Groupe Date Partenaire LABORATOIRE No 5 L'ORBITE LUNAIRE Étude préliminaire Définissez les termes suivants: mois sidéral mois synodique périgée apogée

2 LABORATOIRE No 5 L'ORBITE LUNAIRE I. Introduction et objectifs Contrairement à la chimie ou à la physique, l'astronomie est d'abord une science d'observation plutôt qu'une science expérimentale. Cependant, les observations astronomiques, sujettes aux conditions climatiques et pouvant s'étaler sur plusieurs soirées d'observation, ne sont pas toujours facile à réaliser à l'intérieur d'un cours d'astronomie. Durant ce laboratoire, les longues et nombreuses soirées d'observation qui nous permettraient de bien suivre le mouvement de notre compagne la Lune seront remplacées par des photographies des phases lunaires s'étendant sur une période sidérale. Après ce laboratoire, vous devrez être capable de: a) définir les termes suivants: mois sidéral, mois synodique, apogée, périgée. b) d'illustrer le mouvement de la Lune autour de la Terre. MOUVEMENT LUNAIRE Les phases de la Lune sont essentiellement dues à la position de la Lune et du Soleil par rapport à la Terre. La figure ci-dessous illustre ces différentes positions. Comment expliquez que les phases lunaires présentent une période de 29,5 jours alors que notre compagne met 27,3 jours pour accomplir une révolution?

3 La durée d'une révolution de la Lune autour de la Terre (27,3 jours) est appelée mois sidéral. Mais, pendant ce temps, la Terre se déplace d'environ 27 sur son orbite. Ainsi, pour au bout d'un mois sidéral, la Lune ne présente pas la même phase à la Terre. La Lune doit parcourir 27 de plus sur son orbite pour présenter à nouveau la même phase. Puisque la Lune parcours 13 par jour (360 /27,3 jours), il lui faudra un peu plus de deux jours. Ainsi, c'est plutôt 29,5 jours, soit un mois synodique, qu'il faut attendre pour pouvoir admirer deux pleines lunes consécutives. Bien que la présence du Soleil vienne compliquer le mouvement lunaire autour de la Terre, il nous est possible, en première approximation, de considérer l'orbite lunaire comme une ellipse régit par les lois de Kepler. Puisque la Lune durant sa révolution sur l'ellipse ne se trouve pas toujours à la même distance de nous, elle nous présente un diamètre apparent qui varie selon sa position sur son orbite, c'est-à-dire un diamètre apparent variant avec les phases lunaires. Ainsi, lorsque la Lune se retrouve sur le près de nous, soit au périgée elle nous apparaît légèrement plus grosse. Lorsqu'elle se trouve le plus loin de nous, à l'apogée, elle semble plus petite. La relation qui existe entre la distance R et le diamètre apparent d est : Les orbites et la première loi de Kepler constante R = d L'orbite de révolution de chaque planète est caractérisée par son demi-axe majeur (a) et son excentricité (e). L'excentricité d'une ellipse est la mesure de son aplatissement; elle se calcule par:

4 I. Équipements - Calculatrice; - rapporteur; - compas; - règle; - crayon à mine. III. Procédure expérimentale 1. Mesurez avec précaution le diamètre de chacune des douze (12) images de la Lune (voir page suivante). Afin de minimiser l'erreur, vous pouvez mesurer plusieurs diamètres et faire une moyenne. Soyez très précis car la réussite de votre laboratoire repose sur ces valeurs. Reportez ces différentes mesures au tableau 1 (voir rapport de laboratoire). 2. En prenant mm 2 comme valeur dans l'équation 1, calculez R et reportez ces valeurs dans le tableau Indiquez un point près du centre de la feuille blanche (mouvement lunaire). Ce point représente la position de la Terre. 4. Avec l'aide d'un rapporteur d'angle, tracez des lignes selon la longitude indiquée au tableau Pour chaque longitude, placez la Lune à la distance relative que vous avez calculée à l'étape 2. Indiquez près de la Lune, le numéro de l'image correspondant. 6. Faites la moyenne des distances lunaires R calculées et reportez cette valeur dans le tableau A l'aide d'une autre feuille de papier, tracez puis coupez un cercle ayant comme rayon cette valeur moyenne. 8. Ajustez ce cercle sur la feuille représentant le mouvement lunaire de façon à minimiser l'écart entre celui-ci et les différentes positions lunaires. Indiquez le centre du cercle (C) et, avec l'aide d'un compas, tracez ce cercle représentant l'orbite lunaire. Bien que ce ne soit pas une ellipse, il s'agit néanmoins d'une très bonne approximation. 9. Indiquez la position du foyer (F) près du point représentant la Terre. 10. A l'aide d'un crayon de couleur, tracez le demi-axe majeur (a). Il s'agit d'une ligne qui relie le foyer et le cercle en passant par le centre. 11. Tracez le demi-axe mineur (b) perpendiculaire au précédent. 12. Sachant que la distance entre le cercle de l'ellipse et le foyer est ae, où a est le demi-axe majeur et e l'excentricité, calculez la valeur de l'excentricité e de l'orbite lunaire. Indiquez ces valeurs au tableau Identifiez l'apogée (A) et le périgée (P) sur l'orbite lunaire. reliez ces deux points afin tracer la ligne des absides.

5 Nom Groupe Date Partenaire(s) LABORATOIRE No 5 L'ORBITE LUNAIRE RAPPORT DE LABORATOIRE Tableau 1 Image Date Longitude ( ) 1 Nov Diamètre (mm) distance (mm) Distance moyenne R moy demi-axe majeur (a) excentricité (e) Tableau 2

6 MOUVEMENT LUNAIRE

La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente.

La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente. LES PHASES DE LA LUNE - LES ÉCLIPSES La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente. La rotation de la Lune

Plus en détail

COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas. Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre?

COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas. Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre? COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre? Terminale S1 Lycée Elie Cartan Olympiades de Physiques 2003-2004

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

Jour sidéral, jour solaire Équation de temps

Jour sidéral, jour solaire Équation de temps 1 Jour sidéral, jour solaire 1.1 Durée du jour sidéral : Jour sidéral, jour solaire Équation de temps Observations: Lancer le logiciel et enlever l atmosphère. On voit alors les étoiles en plein jour.

Plus en détail

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2 La relativité du mouvement des astres 1. Votre mission En 1610, Galilée, depuis la ville de Padova en Italie, a observé le ciel étoilé avec sa lunette astronomique. Il a mené ce travail au mois de Janvier

Plus en détail

MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE. Debelle M 23 01 2007

MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE. Debelle M 23 01 2007 MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE Debelle M 23 01 2007 1 Dimensions de la Lune Rayon équatorial : 1740 km Masse : 7,348.10²² kg Distance Moyenne : 384403 km, (60 rayons terrestres) Densité moyenne : 3,34333

Plus en détail

SPACE SHUTTLE SIMULATOR DEROULEMENT DU JEU

SPACE SHUTTLE SIMULATOR DEROULEMENT DU JEU SPACE SHUTTLE SIMULATOR Notice d utilisation Le compte à rebours va commencer, vous êtes aux commandes de la navette spatiale. Votre mission consiste à retrouver et à ramener sur Terre le satellite LCR

Plus en détail

Où le Soleil se couche-t-il?

Où le Soleil se couche-t-il? ACTIVITÉ DE CLASSE Où le Soleil se couche-t-il? Informations générales Niveau scolaire : Deuxième et troisième cycles du primaire, Secondaire Nombre d élèves par groupe : Activité individuelle Quand :

Plus en détail

Les dossiers pédagogiques du planétarium. La Lune

Les dossiers pédagogiques du planétarium. La Lune Les dossiers pédagogiques du planétarium La Lune Ce dossier pédagogique vous aidera : - A préparer votre venue au planétarium - A prolonger votre visite par d'autres activités - A mieux connaître le sujet

Plus en détail

Les dossiers pédagogiques du planétarium. La Lune

Les dossiers pédagogiques du planétarium. La Lune Les dossiers pédagogiques du planétarium La Lune Ce dossier pédagogique vous aidera : - A préparer votre venue au planétarium - A prolonger votre visite par d'autres activités - A mieux connaître le sujet

Plus en détail

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter?

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? OBJECTIF : Exploiter la troisième loi de Kepler dans le cas d un mouvement circulaire Document

Plus en détail

MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES

MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES EXPÉRIENCE 5 MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES I. Introduction et objectifs Les miroirs et les lentilles sont des objets utilisés quotidiennement. Le miroir le plus répandu (et le plus simple) est le miroir

Plus en détail

L éclipse totale de Soleil du 20 mars 2015

L éclipse totale de Soleil du 20 mars 2015 L éclipse totale de Soleil du 20 mars 2015 Le 20 mars 2015 se produit une éclipse totale de Soleil : dans une zone d environ 500 km de large et de 5 600 km de long, allant de l Atlantique Nord au pôle

Plus en détail

La Mesure du Temps. et Temps Solaire Moyen H m.

La Mesure du Temps. et Temps Solaire Moyen H m. La Mesure du Temps Unité de temps du Système International. C est la seconde, de symbole s. Sa définition actuelle a été établie en 1967 par la 13 ème Conférence des Poids et Mesures : la seconde est la

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

Ecole alsacienne TP Terminale S Page 1

Ecole alsacienne TP Terminale S Page 1 DES SATELLITES PEUVENT-ILS SERVIR DE BALANCE? Objectif : On se propose dans cette activité d étudier les lois du mouvement de satellites terrestres pour les utiliser ensuite pour chercher à en déduire

Plus en détail

LA REVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL ET LES SAISONS

LA REVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL ET LES SAISONS L EVLUTIN DE L TEE UTU DU LEIL ET LE IN Introduction : nous allons ici montrer en quoi la connaissance de la révolution de la terre autour du oleil permet d expliquer les variations du mouvement apparent

Plus en détail

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 2 mars 2011 - durée : 2 heures

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 2 mars 2011 - durée : 2 heures BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 2 mars 2011 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et la présentation sont notés sur 4 points. Activités numériques (12 points) Exercice

Plus en détail

Première partie : les distances dans le système solaire

Première partie : les distances dans le système solaire Mesurer des distances dans le système solaire Pierre Causeret(*) Après avoir rappelé les principales méthodes pour mesurer des distances dans le système solaire (dont plusieurs sont réalisables avec des

Plus en détail

Astronomie Laboratoire page 2-1 2- HEURE SOLAIRE

Astronomie Laboratoire page 2-1 2- HEURE SOLAIRE Astronomie Laboratoire page 2-1 2- HEURE SOLAIRE But: Déterminer l'heure solaire locale par deux procédés différents, l'un diurne, le cadran solaire, l'autre nocturne, l'horloge stellaire. Théorie: Une

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Yves A. Delhaye 10 mai 2015 15 :21 Résumé Le lien entre les orbites des astres dans le système solaire et les coniques est établi. La définition des coniques

Plus en détail

ASTRONOMIE DE BASE ATELIERS DE VEGA par JMC

ASTRONOMIE DE BASE ATELIERS DE VEGA par JMC ASTRONOMIE DE BASE ATELIERS DE VEGA par JMC -LES COORDONNEES GEOGRAPHIQUES - LES COORDONNEES HORIZONTALES - LA LUNETTE AZIMUTALE -COMPENSER LA ROTATION DE LA TERRE -ANGLE ARC - DISTANCE -VISEE DU PÔLE

Plus en détail

LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE

LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE Nom Groupe Date Partenaire LABORATOIRE No 8 LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE Étude préliminaire Définissez les termes suivants: Révolution Rotation Albédo LABORATOIRE No 8 LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE

Plus en détail

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

1.1 DIFFÉRENTS TYPES DE LIGNE

1.1 DIFFÉRENTS TYPES DE LIGNE sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh jgbjgbbs bbsghhhf ;y dpi CHAPITRE 1 LES DIVERSES LIGNES DANS UN CROQUIS Dans tous les dessins, le langage de base est la ligne. Que celle-ci soit droite, verticale, horizontale

Plus en détail

1 Chemin d un faisceau lumineux

1 Chemin d un faisceau lumineux TD P3 Optique Lentilles sphériques minces Savoir-faire travaillés dans les exercices d application Savoir construire la marche d un rayon lumineux quelconque. Ex. 1 Démontrer la relation de conjugaison

Plus en détail

Mesure, précision, unités...

Mesure, précision, unités... 1. Introduction Mesure, précision, unités... La physique, science expérimentale, impose un recours à l'expérience pour élaborer, infirmer ou confirmer les théories. Mais cette démarche qui fait qu'une

Plus en détail

Éclipse de Lune. qu est-ce qu une éclipse de lune?

Éclipse de Lune. qu est-ce qu une éclipse de lune? ACCUEIL Éclipse de Lune Frédéric Élie, août 2010 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE.

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE?

DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE? STS Génie Optique Technologie ETUDE DES CONSTRUCTIONS Cours Dessin technique DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE? Une pièce réelle a une existence matérielle. Elle occupe un espace à 3 dimensions.

Plus en détail

Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire

Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire Dossier de Physique Niveau 5 ème à 6 ème secondaire Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire Bouquelle Véronique Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, Antenne de Formation

Plus en détail

G.P. DNS Septembre 2008. Optique géométrique de base I. Miroirs sphériques

G.P. DNS Septembre 2008. Optique géométrique de base I. Miroirs sphériques DNS Sujet Optique géométrique de base... 1 I.Miroirs sphériques...1 A.Position de l image et grandissement transversal... 1 B.Le télescope de Cassegrain...2 II.Lentilles minces... 3 A.Position de l image

Plus en détail

DURÉE DU JOUR EN FONCTION DE LA DATE ET DE LA LATITUDE

DURÉE DU JOUR EN FONCTION DE LA DATE ET DE LA LATITUDE DURÉE DU JUR E FCTI DE LA DATE ET DE LA LATITUDE ous allons nous intéresser à la durée du jour, prise ici dans le sens de période d éclairement par le Soleil dans une journée de 4 h, en un lieu donné de

Plus en détail

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire :

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire : TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter Objectif : calculer la masse de Jupiter en observant le mouvement de ses satellites et en utilisant la 3ème loi de Kepler 1. Les lois

Plus en détail

Activité 6 : Création d un perroquet de bande dessinée

Activité 6 : Création d un perroquet de bande dessinée Suite graphique Corel Draw 8.0 Page 20 Activité 6 : Création d un perroquet de bande dessinée Objectifs : Utiliser les rectangles, les ellipses et l outil Bézier. Convertir des objets en courbes. Manipuler

Plus en détail

Les dossiers pédagogiques du planétarium. Les éclipses

Les dossiers pédagogiques du planétarium. Les éclipses Les dossiers pédagogiques du planétarium Les éclipses Ce dossier pédagogique vous aidera : - A préparer votre venue au planétarium - A prolonger votre visite par d'autres activités - A mieux connaître

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

Les marées Étudier les effets des mouvements de la Terre et de la Lune sur les océans. La terre et le ciel

Les marées Étudier les effets des mouvements de la Terre et de la Lune sur les océans. La terre et le ciel Les marées Étudier les effets des mouvements de la Terre et de la Lune sur les océans. La terre et le ciel - Le mouvement de la Terre autour du soleil, la rotation de la Terre sur elle-même. - Repérer

Plus en détail

Travail avec soin et concentration

Travail avec soin et concentration Travail avec soin et concentration Supplément pour la préparation Centre pour le développement de tests et le diagnostic (CTD) Université de Fribourg, Suisse Ce supplément est un complément à la Test Info

Plus en détail

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS ETUDE DE MOUVEMENTS I) OBSERVATION DU MOUVEMENT DE MARS Le mouvement de Mars dans le ciel a été observé depuis l Antiquité, notamment par les babyloniens. Les grecs avaient également observé le phénomène,

Plus en détail

INSTRUMENT D'OPTIQUE EXPÉRIENCE 7 II. ÉQUIPEMENT. Supports à lentilles et écran. I. Introduction et objectifs. Numéro de la boîte de lentilles

INSTRUMENT D'OPTIQUE EXPÉRIENCE 7 II. ÉQUIPEMENT. Supports à lentilles et écran. I. Introduction et objectifs. Numéro de la boîte de lentilles EXPÉRIENCE 7 INSTRUMENT D'OPTIQUE I. Introduction et objectifs II. ÉQUIPEMENT Lentilles Supports à lentilles et écran Source lumineuse Numéro de la boîte de lentilles Règle métrique Banc d optique Diaphragme

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

obs.1 Lentilles activité

obs.1 Lentilles activité obs.1 Lentilles activité (Lentille mince convergente) 1) première partie : étude qualitative Dans cette manipulation, on va utiliser un banc d optique. On va positionner la lentille de distance focale

Plus en détail

Thème n 19 : Europe, L un des satellites de Jupiter

Thème n 19 : Europe, L un des satellites de Jupiter Thème n 19 : Europe, L un des satellites de Jupiter ( math / SVT/physique; Mmes Nély et Boyer et Mrs Grenier et Amalric) Partie 1 : A la recherche des satellites de Jupiter et de leurs trajectoires I-

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

BREVET BLANC de Mathématiques. Jeudi 16 mai 2013

BREVET BLANC de Mathématiques. Jeudi 16 mai 2013 BREVET BLANC de Mathématiques Jeudi 16 mai 2013 ********************************** Durée de l épreuve : 2 heures ********************************** Le sujet comporte 5 pages. Dès que ce sujet vous est

Plus en détail

Calcul de la distance de la Lune par parallaxe

Calcul de la distance de la Lune par parallaxe Calcul de la distance de la Lune par parallaxe La Lune au 5 ème jour Sommaire Feuille de route p.3 I) Introduction 1) La Lune dans l Histoire p.4 2) Parallaxe de la Lune p.4 II) Expérience 1) Mise en situation

Plus en détail

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 LES TACHES SOLAIRES En 1611, GALILEE et trois autres observateurs redécouvrent les taches solaires grâce à la lunette (elles

Plus en détail

planets un logiciel pour illustrer la démarche de Newton et la découverte de la gravitation universelle

planets un logiciel pour illustrer la démarche de Newton et la découverte de la gravitation universelle planets un logiciel pour illustrer la démarche de Newton et la découverte de la gravitation universelle Yves A. Delhaye 5 mai 2015 20 :00 Résumé L utilisation et l installation du logiciel planets permet

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE L INFORMATION

TECHNOLOGIE DE L INFORMATION TECHNOLOGIE DE L INFORMATION Le tableur-grapheur Activité 1 INFORMATIQUE 5 I ACTIVITÉ 1 AVEC WORKS POUR WINDOWS Wk_act1.doc Page 1 Objectifs : Charger une feuille de calcul, compléter un masque déjà paramétré

Plus en détail

LE STÉNOPÉ. Mode d'emploi : Faire une photo : La boîte: L'obturateur :

LE STÉNOPÉ. Mode d'emploi : Faire une photo : La boîte: L'obturateur : LE STÉNOPÉ Le sténopé est une boîte étanche à la lumière, sur laquelle on fait un petit trou, qui laissera entrer la lumière. Sur la face opposée viendra se former l'image inversée. En plaçant un support

Plus en détail

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE PARTIE 1: LA LUMIÈRE A DES COULEURS : NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE Observer les différentes couleurs qui composent la lumière blanche. (OU THÉORIE): Pour votre théorie, définissez une onde électromagnétique,

Plus en détail

Un jour un problème Cycle 3

Un jour un problème Cycle 3 Un jour un problème Cycle 3 Les aqueducs Pierre est passionné par la période gallo-romaine. Il s intéresse particulièrement aux constructions monumentales : les amphithéâtres, les arènes ou les aqueducs.

Plus en détail

le temps durant lequel on laisse le verre sous le robinet -> temps de pose

le temps durant lequel on laisse le verre sous le robinet -> temps de pose Elearning > Séduisez vos visiteurs avec vos produits PACK SHOT ET PHOTO D'AMBIANCE Maintenant que le matériel est prêt à fonctionner il est temps de passer au côté pratique pour obtenir de belles photographies

Plus en détail

Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel

Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel Nicolas Rambaux Nicolas.Rambaux@imcce.fr (Crédit : Antonio Cidadao) 1 Résumé Ce document décrit le mouvement de la Lune autour

Plus en détail

«Sextant» expérimental papier (mais c est plutôt un «quadrant»!) principes de mise en œuvre de la navigation astro.

«Sextant» expérimental papier (mais c est plutôt un «quadrant»!) principes de mise en œuvre de la navigation astro. «Sextant» expérimental papier (mais c est plutôt un «quadrant»!) principes de mise en œuvre de la navigation astro. Traçage 1 Matériel nécessaire : un réglet gradué en mm un crayon à mine très fine (0.5

Plus en détail

Lier votre nom de domaine à votre boutique PrestaBox.

Lier votre nom de domaine à votre boutique PrestaBox. Tutoriel PrestaBox n 2 Catégorie : Nom de domaine Lier votre nom de domaine à votre boutique PrestaBox. Pour vous aider dans la mise en place et la gestion de votre boutique, l équipe PrestaBox vous propose

Plus en détail

Méthode du point lumineux

Méthode du point lumineux Méthode du point lumineux Nous avons commencé par la méthode du point lumineux avec un relief proche de la chaîne des Appenins, Abulfeda. La photo est jointe en fin de paragraphe avec son exploitation

Plus en détail

LES 7 SECRETS DE SORCIERS

LES 7 SECRETS DE SORCIERS Auteur : Michel MAGIE & SORCIERS LES 7 SECRETS DE SORCIERS www.magie-sorciers.com et www.devenir-sorciers.fr Michel Préface Lorsque l on pratique la magie, ou encore plus lorsque l on désire pratiquer

Plus en détail

La boussole et les points cardinaux

La boussole et les points cardinaux 7 8 9 Lumière et ombres, le ciel et la Terre La boussole et les points cardinaux boîtier pivot aiguille partie colorée de l aiguille Dana S. Rothstein/Fotolia.com La boussole est un objet qui sert à s

Plus en détail

2003 Antilles Exercice 3 Spécialité Le télescope de Newton 4pts

2003 Antilles Exercice 3 Spécialité Le télescope de Newton 4pts 2003 Antilles Exercice 3 Spécialité Le télescope de Newton 4pts Un télescope de Newton est constitué de trois éléments optiques principaux : - l'objectif ( miroir concave convergent noté M 1 ), - le miroir

Plus en détail

Réalisation de cartes vectorielles avec Word

Réalisation de cartes vectorielles avec Word Réalisation de cartes vectorielles avec Word Vectorisation de la carte Après avoir scanné ou avoir récupéré un fond de carte sur Internet, insérez-la dans votre fichier Word : Commencez par rendre visible

Plus en détail

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope.

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Le microscope simplifié TP : Le microscope Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Description : Un microscope est constitué entre autres de

Plus en détail

GUIDE DE MESURAGE DES BILLES DE SCIAGE AVEC LA TABLE ROY

GUIDE DE MESURAGE DES BILLES DE SCIAGE AVEC LA TABLE ROY GUIDE DE MESURAGE DES BILLES DE SCIAGE AVEC LA TABLE ROY 2005 Ce document est la propriété exclusive et toute reproduction ou utilisation du document doit être autorisée par l Association des propriétaires

Plus en détail

Four solaire. Four solaire

Four solaire. Four solaire Four solaire 1 Table des matières 1. Introduction... 3 2. Liste des pièces... 4 3. Montage... 6 3.1 Montage de la boîte... 6 3.2 Montage du couvercle... 16 3.3 Montage du miroir angulaire... 20 3.4 Montage

Plus en détail

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation :

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation : Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3 Déroulement de l animation : - 0] Préambule (30 min) a) Introduction b) Programme du cycle 3 - I] Première prise

Plus en détail

INTRODUCTION AUX PUISSANCES Activités - Corrigé RAS 9N1 Puces :

INTRODUCTION AUX PUISSANCES Activités - Corrigé RAS 9N1 Puces : INTRODUCTION AUX PUISSANCES Activités - Corrigé RAS 9N1 Puces : Activité 1.1 Le Papyrus Rhind Le Papyrus Rhind aurait été écrit par le scribe Ahmès, qui vécu vers 1700 av. J.-C. Son nom vient d'un Écossais

Plus en détail

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Forme : - sphère presque parfaite - zones sombres = mare (" mer ") = vastes plaines, lisses constituées de basaltes Elles caractérisent

Plus en détail

FICHE STAGIAIRE N 15

FICHE STAGIAIRE N 15 FICHE STAGIAIRE N 15 Le drapeau Européen Objectifs pédagogiques : - Connaître le drapeau de l Union Européenne au regard de sa couleur, de ses symboles et de son histoire - Acquérir des connaissances en

Plus en détail

DOSSIER PROFESSEUR / Cycle 3. Mission GPS

DOSSIER PROFESSEUR / Cycle 3. Mission GPS DOSSIER PROFESSEUR / Cycle 3 Mission GPS Présentation de l'atelier 3 Intérêts pédagogiques 3 Déroulement de l'atelier 3 Scénario et défis 3 Matériel utilisé 4 Le GPS : système global de positionnement

Plus en détail

Restaurant d'application Le Chardonnay Lycée des Métiers Etienne Oehmichen POLE HOTELIER 8, Avenue du Mont Héry 51037 CHALONS EN CHAMPAGNE

Restaurant d'application Le Chardonnay Lycée des Métiers Etienne Oehmichen POLE HOTELIER 8, Avenue du Mont Héry 51037 CHALONS EN CHAMPAGNE Restaurant d'application Le Chardonnay Lycée des Métiers Etienne Oehmichen POLE HOTELIER 8, Avenue du Mont Héry 51037 CHALONS EN CHAMPAGNE Supplément 7/2014-2015 LES ECLIPSES Le rendez vous de la Lune

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

Cours Multimédia Le photo montage avec Paint Shop Pro (de Jasc)

Cours Multimédia Le photo montage avec Paint Shop Pro (de Jasc) Cours Multimédia Le photo montage avec Paint Shop Pro (de Jasc) 1 Ouvrir et enregistrer un fichier avec Paint Shop Pro Pour ouvrir Paint Shop Pro, il faut choisir Démarrer -> Programmes -> Paint Shop Pro

Plus en détail

Gestitab - Réclamation

Gestitab - Réclamation Étape 1 Accédez à l'option Création des nomenclatures et tarifs des actes sous l'onglet Tables Dentaires À l'aide de la feuille blanche située au haut de la page, créez une nouvelle table. Sélectionnez

Plus en détail

Les Cadrans Solaires

Les Cadrans Solaires Les Cadrans Solaires Travail de Maturité Michel Di Salvo 3M7 Gymnase Auguste Piccard Lundi 13 Novembre 006 Florentin Acker Table des matières Travail de maturité Michel Di Salvo Résumé - page Liste des

Plus en détail

Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca

Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca Répertoire 2013-2014 Version modifiée 18 février 2014 Table des matières MOT DE BIENVENUE... 3 RENSEIGNEMENTS SUR LA FORMATION À DISTANCE... 4 PRÉCISIONS

Plus en détail

LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL)

LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL) 1GM Sciences et Techniques Industrielles Page 1 sur 5 Productique - Cours Génie Mécanique Première LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL) Née aux USA, la méthode S. P. C. est traduite le plus

Plus en détail

PROJET N 1B : WPAN OU WLAN

PROJET N 1B : WPAN OU WLAN 1. PROJET TECHNOLOGIQUE 1.1 La démarche de projet Page:1/5 http://robert.cireddu.free.fr/sin PROJET N 1B : WPAN OU Objectifs du projet : Répondre au Cahier des Charges Réaliser et scénariser un document

Plus en détail

Fiche de préparation

Fiche de préparation Fiche de préparation Auteurs : Fatiha, Bruna DISCIPLINE Sciences expérimentales et technologie CYCLE NIVEAU CM2 Connaissances -la Lune tourne autour de la Terre, elle est son satellite ; -la Lune est éclairée

Plus en détail

EMBELLIR. Insérer une image. Quelles images utiliser?

EMBELLIR. Insérer une image. Quelles images utiliser? EMBELLIR Insérer une image Vous souhaitez insérer une ou plusieurs images dans votre document. Writer permet d'insérer des images et photos dans la plupart des formats images (.bmp,.jpg,.gif...) Quelles

Plus en détail

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT I. MOUVEMENTS COMPTABLES Nous avons vu que le Bilan représente la photographie de la situation de l entreprise à une date donnée : chaque opération nouvelle

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Faire une carte de vœux

Faire une carte de vœux Dans un précédent tutoriel : Faire une carte de vœux http://le.site.de.pierre.free.fr/squelettes/pagescours/annexes/cartes_de_voeux.html, je vous ai montré comment faire une carte de vœux, je me propose

Plus en détail

- PROBLEME D OPTIQUE 1 -

- PROBLEME D OPTIQUE 1 - - 1 - ENONCE : «Appareil photographique» I. OBJECTIF STANAR On assimile l objectif d un appareil photographique à une lentille mince convergente () de centre O et de distance focale image f. a distance

Plus en détail

Enoncé : Planification agile et gestion des risques

Enoncé : Planification agile et gestion des risques Enoncé : Planification agile et gestion des risques Tout projet a besoin d'être planifié. La planification est une tâche véritablement complexe pour un chef de projet et ses membres de l équipe, surtout

Plus en détail

Démarrer avec la Toutou Linux

Démarrer avec la Toutou Linux Démarrer avec la Toutou Linux 1.Comment démarrer sur le CD de Toutou Linux? Pour pouvoir démarrer avec le CD Toutou Linux, suivez les étapes suivantes : Allumer votre ordinateur. Ne cherchez pas à insérer

Plus en détail

Note Technique : EN0056 - ORBA2 Installation and Calibrage

Note Technique : EN0056 - ORBA2 Installation and Calibrage Note Technique : EN0056 - ORBA2 Installation and Calibrage Titre : Produit concerné : ORBA2 - Installation et Calibrage du Bras Céramique de l Hydro-Probe Orbiter Hydro-Probe Orbiter Date Révision : 21

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION et GUIDE UTILISATEUR LOGICIEL CONCEPT DRAW

MANUEL D INSTALLATION et GUIDE UTILISATEUR LOGICIEL CONCEPT DRAW MANUEL D INSTALLATION et GUIDE UTILISATEUR LOGICIEL CONCEPT DRAW INSTALLATION : A partir de votre poste de travail, cliquez sur le dossier «Concept Draw». Ensuite, double-cliquez sur l icône suivant :

Plus en détail

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5 Le système Soleil Terre Lune p. 2 Le Soleil p. 2 La Terre p. 2 La Lune p. 2 Mouvements au sein du système Soleil Terre Lune p. 3 Les phases lunaires p. 3 Changements d apparence p. 3 Lune croissante et

Plus en détail

Application Web d administration des succursales Guide d utilisation

Application Web d administration des succursales Guide d utilisation Application Web d administration des succursales Guide d utilisation Janvier 2015 BAGUIDE-15 Table des matières En quoi consiste l Application Web d administration des succursales?... 3 Préambule... 3

Plus en détail

Impression de documents avec Optymo

Impression de documents avec Optymo Impression de documents avec Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo. Les textes en caractères

Plus en détail

Exercice n 1 : Les taches solaires

Exercice n 1 : Les taches solaires Vendredi 14 octobre Contrôle de physique TS spé Sauf indication contraire, tout résultat doit être justifié. Calculatrice autorisée Exercice n 1 : Les taches solaires On se propose d étudier une lunette

Plus en détail

SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre

SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre Sommaire des séances CE2 Séance 1 Séance 2 CM1 Séance 3 Séance 4 CM2 Séance 5 La Lune a-t-elle toujours la même forme? Pourquoi la Lune change-t-elle

Plus en détail

AUTOUR DES MOUVEMENTS CIRCULAIRES

AUTOUR DES MOUVEMENTS CIRCULAIRES AUTOUR DES MOUVEMENTS CIRCULAIRES DOSSIER ÉLÈVE MATÉRIEL POUR UN GROUPE Deux robots Thymio II avec une carte microsd insérée Des attaches velcro Une barre en aluminium Non fourni : Un ordinateur avec connexion

Plus en détail

EXERCICES SUR LE COURS 1

EXERCICES SUR LE COURS 1 Mises au point en navigation - Rappels mathématiques Page 14 SUR LE COURS 1 Année 2010 Exercice 1.1 Effectuez les calculs suivants: 1,3+13,1+(-12,7) 1,4+(-6,2)-(-4,1) 1,5*(-2) (-3,14)*(-1,25) [3,2-(-1,5)]*(-2)

Plus en détail

La création d un jeu de sauvegarde (backup set) consiste à déterminer les données qui doivent être sauvegardées sur les serveurs Eurobackup.

La création d un jeu de sauvegarde (backup set) consiste à déterminer les données qui doivent être sauvegardées sur les serveurs Eurobackup. Création du jeu de sauvegarde La création d un jeu de sauvegarde (backup set) consiste à déterminer les données qui doivent être sauvegardées sur les serveurs Eurobackup. Etape 1 : introduire son identification

Plus en détail

Les principes physiques

Les principes physiques Géométrie des images spatiales Les principes physiques OLIVIER DE JOINVILLE 1e partie Table des matières I - Principes 5 II - Généralités sur la localisation directe 7 A. Généralités sur la localisation

Plus en détail

BRICOLAGE TERRE-LUNE-SOLEIL

BRICOLAGE TERRE-LUNE-SOLEIL ACTIVITÉ 6 BRICOLAGE TERRE-LUNE-SOLEIL Niveau : préscolaire - 1 er cycle Préparation : facile Nombre d enfants : individuel Durée : 30 min. Lieu : classe Type d activité : bricolage Une vidéo explicative

Plus en détail