Programmations et carnet de suivi. Elaboration et mise en œuvre Rentrée 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programmations et carnet de suivi. Elaboration et mise en œuvre Rentrée 2016"

Transcription

1 Programmations et carnet de suivi Elaboration et mise en œuvre Rentrée 2016

2 Démarche: 4 étapes Construction et organisation (contraintes et règles) Personnalisation Mise en place Ajustements Partage Parents collègues Prescription officielle Consultation et prise en compte

3 Observation et interprétation de ce que chaque élève dit ou fait Suivi des progrès de l enfant par rapport à luimême Evaluation positive Carnet de suivi des apprentissages Traces des réussites tout au long du cycle Lecture explicite pour les familles Outil support de communication Inscription dans un parcours de réussite

4 Au sein de chaque école maternelle, les enseignants travaillent en équipe afin de définir une progressivité des enseignements sur le cycle. Ils construisent des ressources et des outils communs afin de faire vivre aux enfants cette progressivité. Ils constituent un répertoire commun de pratiques, d objets et de matériels (matériels didactiques, jouets, livres, jeux) pour proposer au fil du cycle un choix de situations et d univers culturels à la fois variés et cohérents. [...] L enseignant met en place dans sa classe des situations d apprentissage variées : jeu, résolution de problèmes, entraînements, etc. et les choisit selon les besoins du groupe classe et ceux de chaque enfant. Programme 2015 BO spécial n 2 du 26 mars 2015

5 Connaître les étapes du développement de l enfant Répartition des enseignements dans l année PLANIFIER LES APPRENTISSAGES EQUIPE CYCLE Programmations des compétences à travailler Recherche et mise en œuvre de situations et de supports Avoir des repères sur la progression des compétences CLASSE CLASSE ELEVE Différenciation PERIODE SEQUENCE

6 La programmation est un outil de cycle, établi dans le respect des textes officiels, sur la base des connaissances des étapes du développement d un jeune enfant. Cet outil doit être personnalisé : - Dans la logique du projet d école et des actions qui y sont inscrites (mémoire) - En prenant en compte le contexte d exercice et notamment les compétences et les besoins des élèves - Pour répondre à des organisations particulières Il doit mentionner très précisément les voies et les moyens qui seront utilisés pour travailler ces éléments de programme. C est le garant de l entrée régulière et massée dans les apprentissages, qui justifie que l on puisse évaluer les élèves et du parcours complet des élèves. C est une aide à la gestion des cours multiples et à la prise en charge des besoins éducatifs particuliers. Elle facilite la mise en œuvre de projets au seil de la classe.

7 La progression individuelle des enfants dans les cinq domaines d apprentissage est marquée par trois ou quatre étapes (trois ou quatre colonnes). Ces étapes ne s identifient pas aux trois années du cycle (PS dont les tout-petits, MS, GS), elles ne s identifient pas non plus aux âges des enfants (3-4 ans, autour de 4 ans, 4-5 ans), mais peuvent les rejoindre. Des enfants d un même niveau de cycle peuvent relever d étapes différentes pour un même objectif visé.

8 TRAVAILLER EN SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1.PENSER LA CONTINUITE DES SEANCES ET LEUR FREQUENCE Aucun apprentissage durable et stabilisé ne s inscrit dans le temps d une seule séance. C est la continuité et la cohérence de la succession des séances portant sur une même catégorie d apprentissage qui constituent des facteurs de progrès. Les projets que conçoit l enseignant s inscrivent toujours dans la durée. Ces séances doivent être organisées en cycles de durée suffisante pour que les enfants disposent d un temps qui assure une véritable expérimentation, laquelle garantit les perspectives de progrès et permet ainsi la construction de conquêtes significatives.

9 PENSER LES REPRISES, LES RETOURS, LES ARTICULATIONS Les enfants ont des difficultés à se souvenir, de séance en séance, de ce qui a été fait, de ce que l on cherchait à apprendre. De leur point de vue, les situations vécues restent souvent «disjointes», «fragmentées», et ceci est d autant plus vrai qu ils sont plus jeunes. L enseignant doit prendre du temps, en classe, en amont comme en aval, pour les amener à se remémorer ou, progressivement, à se projeter, pour leur permettre de créer des liens, les amener à accorder du sens. A cet effet, il élabore des formes variées et évolutives de représentations du réel constituant des supports d observation, d évocation, d anticipation. maquettes, figurines, photos, images, traces graphiques, plans

10

11 PENSER LA STABILISATION DES APPRENTISSAGES Séquences prototypes : scripts à reproduire, activités ritualisées Répétition et récurrence Travail en autonomie après avoir été abordé dans une situation de guidage Traces des activités et des connaissances Mémorisation et entraînement

12 Objectif(s) visé(s) Oser entrer en communication Quelques repères de progressivité Ce qui est attendu des enfants en fin d école maternelle : Communiquer avec les adultes et les autres enfants en se faisant comprendre participer en répétant seulement (comptines ) ; participer à la tâche langagière en répétant les paroles d un pair ; prendre la parole pour répondre à une question ; quitter le regard de l enseignant pour regarder son (ses)interlocuteur(s) ; parler pour être entendu (force et articulation) ; endosser des postures de locuteur/interlocuteur : accepter les tours de parole, attendre pour prendre la parole ; écouter ses pairs ; prendre en compte son (ses) interlocuteur (s) dans le système d énonciation (je, tu, il/elle, vous, nous ) ;

13 Quelle programmation pour ce domaine? Multiplication des situations dans lesquelles les élèves peuvent communiquer avec l adulte ou avec des pairs Diversification des variables : dualité, grand groupe, petit groupe, supports, consigne, moment Observation armée Connaissance des points de vigilance : écarts, régressions, stagnation longue

14 Objectif(s) visé(s) : Comprendre et apprendre. Ce qui est attendu des enfants en fin d école maternelle : Pratiquer divers usages du langage oral : raconter, décrire, évoquer, expliquer, questionner, proposer des solutions, discuter un point de vue. Focus sur les trois conduites fondamentales (indicateurs de progressivité) EXPLIQUER DECRIRE RACONTER Des repères de progressivité dans les compétences:

15 Montrer que l on a compris Répéter Produire des mots, des groupes de mots, des phrases en réponse à une sollicitation Produire de manière auto gérée Production de l enseignant Réception et compréhension Production enseignant Appropriation Production partagée : enfant/enseignant Production autonome de l enfant

16

17 TRANSVERSALITE DE L ACTIVITE LANGAGIERE Parler pour reconnaitre, nommer, désigner Parler pour décrire, recomposer les activités numériques, les formes, les grandeurs Les activités d exploration du monde Parler pour expliquer les activités artistiques les activités physiques Parler pour comparer, contraster, rapprocher Parler pour anticiper, pour se projeter Parler pour interpréter

18 CONSTRUIRE UNE PROGRAMMATION DANS CE DOMAINE

19 Commencer à réfléchir sur la langue et acquérir une conscience phonologique

20

21

22

23 UN EXEMPLE DE MISE EN PLACE DU CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES ressource DSDEN 87 Cliquer sur ce lien pour ouvrir la ressource

24 points de vigilance Gestion du temps => identifier les moments ex : temps d accueil. Multiplication des supports Multiplication des compétences à évaluer Une situation peut servir à évaluer plusieurs compétences

25 2- Organisation de l outil Présentation de l outil Page de garde Résumé des attendus de fin d école maternelle Page finale: bilans

26 Exemple n 1 Un onglet par domaine Vignettes couleur ou noir et blanc

27 Exemples n 2 Garder une mémoire des apprentissages

28 Présentation aux élèves des compétences et connaissances travaillées Les compétences travaillées au cours de la période sont présentes dans les coins ateliers de la classe

29 Remplir le carnet de suivi: Quand, comment? Des critères pour évaluer et s évaluer: Du critère de réalisation au critère de réussite Evaluation individuelle Auto-évaluation Évaluation collective

30 Suivi et évaluation des apprentissages: Synthèse des acquis scolaires: En fin d école maternelle -Un travail collégial qui s appuie sur le suivi. -Pas d évaluations de fin GS

Programmations (1 ère partie) et carnet de suivi. Elaboration et mise en œuvre. (2 nde partie) Marie-Paule Lapaquette CPC Haute-Vienne 2

Programmations (1 ère partie) et carnet de suivi. Elaboration et mise en œuvre. (2 nde partie) Marie-Paule Lapaquette CPC Haute-Vienne 2 Programmations (1 ère partie) et carnet de suivi Elaboration et mise en œuvre (2 nde partie) Marie-Paule Lapaquette CPC Haute-Vienne 2 Travail en équipe afin de définir une progressivité des enseignements

Plus en détail

Textes de référence les programmes indiquent les niveaux de maîtrise attendus à la fin du cycle, les compétences et les connaissances à acquérir.

Textes de référence les programmes indiquent les niveaux de maîtrise attendus à la fin du cycle, les compétences et les connaissances à acquérir. Présentation Textes de référence - Nouveaux programmes Cycles 2, 3 et 4 du BO spécial N 11 du 26 novembre 2016. - Cycles d enseignement : décret n 2013-682 du 24-7-2013 - J.O. du 28-7-2013 «Art. D. 311-10.

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

Projet d école : Fiche d aide Maternelle

Projet d école : Fiche d aide Maternelle Cette fiche a pour but de vous aider à retenir les données significatives permettant de définir la problématique et les orientations générales de votre école. 1) LES DONNEES UTILES : à dégager de votre

Plus en détail

Journée de formation T Enseigner le langage oral à l école maternelle

Journée de formation T Enseigner le langage oral à l école maternelle Journée de formation T1 2015-2016 Enseigner le langage oral à l école maternelle www.ac-dijon.fr Fonctions du langage Place du langage dans le programme Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions

Plus en détail

PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE - L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous

PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE - L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE - L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous Une école qui s adapte Une école qui organise des modalités spécifiques d apprentissage Une école

Plus en détail

Evaluation et carnet de suivi au cycle 1. Point d'étape

Evaluation et carnet de suivi au cycle 1. Point d'étape Evaluation et carnet de suivi au cycle 1 Point d'étape Le cabaret pédagogique Méthode en trois temps Un temps personnel d'écrits sur une feuille volante qui est récupérée Un temps en petits groupes pour

Plus en détail

Journée de formation T Enseigner le langage oral à l école maternelle

Journée de formation T Enseigner le langage oral à l école maternelle Journée de formation T1 2016-2017 Enseigner le langage oral à l école maternelle www.ac-dijon.fr Place du langage dans le programme Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Réaffirmer la place

Plus en détail

PROJET D ÉCOLE 2017 / 2018 AXE DISCIPLINAIRE et AXE TRANSVERSAL

PROJET D ÉCOLE 2017 / 2018 AXE DISCIPLINAIRE et AXE TRANSVERSAL PROJET D ÉCOLE 2017 / 2018 AXE DISCIPLINAIRE et AXE TRANSVERSAL Des pratiques communes Ambitions de l équipe objectifs d apprentissage actions activités MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS

Plus en détail

LANGAGE ET PARCOURS MOTRICITE

LANGAGE ET PARCOURS MOTRICITE LANGAGE ET PARCOURS MOTRICITE Quels liens unissent langage et motricité? (exp. Lot 2002) Le langage a un effet important sur l engagement affectif Expression orale et corporelle sont intimement liées S

Plus en détail

CONTINUITÉ CYCLE 1 CYCLE 2. Formation de formateurs CP 100% de réussites 11 mai 2018

CONTINUITÉ CYCLE 1 CYCLE 2. Formation de formateurs CP 100% de réussites 11 mai 2018 CONTINUITÉ CYCLE 1 CYCLE 2 Formation de formateurs CP 100% de réussites 11 mai 2018 OBJECTIFS DE L INTERVENTION Equiper les formateurs pour : q Accompagner les équipes q Assurer le suivi des apprentissages

Plus en détail

Formation formateurs PEMF Le 20 juin 2017 S Monin

Formation formateurs PEMF Le 20 juin 2017 S Monin Formation formateurs PEMF Le 20 juin 2017 S Monin Un passage sensible, des continuités nécessaires pour sécuriser le suivi du parcours des élèves. } Continuité sur les outils } Etre attentif à ce que les

Plus en détail

ENSEIGNER L ORAL EN MATERNELLE. Fabienne Tricotet, CPAIEN

ENSEIGNER L ORAL EN MATERNELLE. Fabienne Tricotet, CPAIEN ENSEIGNER L ORAL EN MATERNELLE Fabienne Tricotet, CPAIEN Déroulé Nom et n du module dans GAIA 9151 MOD1OBLC1 Enseigner l oral en maternelle 6h Modalités de formation Titre de la formation Intervenant Objectifs

Plus en détail

Progression/programmation École maternelle En conformité avec les programmes de 2015

Progression/programmation École maternelle En conformité avec les programmes de 2015 Progression/programmation École maternelle En conformité avec les programmes de 2015 Sections : TPS-PS ou MS/GS Domaine : Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Sous domaine : L oral Objectifs

Plus en détail

LIVRET SCOLAIRE. Apprentissages premiers. Nom de l élève :... Prénom :... Né(e) le :... Entré(e) à l école le :... cycle 1

LIVRET SCOLAIRE. Apprentissages premiers. Nom de l élève :... Prénom :... Né(e) le :... Entré(e) à l école le :... cycle 1 LIVRET SCOLAIRE cycle 1 Apprentissages premiers Nom de l élève :... Prénom :... Né(e) le :... Entré(e) à l école le :... La classe maternelle n 242 10/2015 1 PRÉSENTATION DU LIVRET SCOLAIRE Le livret scolaire,

Plus en détail

Eléments de progressivité pour les moins de trois ans

Eléments de progressivité pour les moins de trois ans Eléments de progressivité pour les moins de trois ans 1. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS 1.1. L oral 1.1.1 Oser entrer en communication Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants

Plus en détail

Des projets pour penser

Des projets pour penser 90 ème Congrès AGEEM Penser l école... Penser à l école «Je pense donc je suis dès l école maternelle». Des projets pour penser Agir, expérimenter, réfléchir Projet «Facile ou difficile?» Nila Costenaro,

Plus en détail

Réunion directeurs maternelle Coulommiers Décembre L école maternelle, un cycle unique

Réunion directeurs maternelle Coulommiers Décembre L école maternelle, un cycle unique Réunion directeurs maternelle Coulommiers Décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Source :IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 _Octobre 2015 L école maternelle, un cycle unique une

Plus en détail

L autonomie et l initiative

L autonomie et l initiative FICHE ACTION N 1 Fiche action école! Fiche action école-collège " (1) Ecole/es concerné/ées : Maternelle Secteur de collège : Univers 1-DESCRIPTIF DE L ACTION 1.1 Intitulé de l action : Commune : Ouvre

Plus en détail

LE LANGAGE ORAL Formation programmes école maternelle Novembre 2015 Circonscriptions de Hennebont et de Lorient Sud, Nord, Centre

LE LANGAGE ORAL Formation programmes école maternelle Novembre 2015 Circonscriptions de Hennebont et de Lorient Sud, Nord, Centre Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions LE LANGAGE ORAL Formation programmes école maternelle Novembre 2015 Circonscriptions de Hennebont et de Lorient Sud, Nord, Centre 2 ans 4 ans Le langage

Plus en détail

D agir, s exprimer avec son corps ( programmes de 2008 ) à Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique( programmes 2015)

D agir, s exprimer avec son corps ( programmes de 2008 ) à Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique( programmes 2015) D agir, s exprimer avec son corps ( programmes de 2008 ) à Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique( programmes 2015) Les activités physiques sont porteuses de contraintes qui donnent

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE

ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE ANIMATION PEDAGOGIQUE APPRENDRE A PARLER A L'ECOLE MATERNELLE LANGAGE ET PENSEE Le développement du langage et de la pensée sont indissociables et interdépendants. «Sans le soutien du langage, [la pensée]

Plus en détail

Mise en perspective des ateliers de manipulation de type Montessori selon les nouveaux programmes de maternelle 2015

Mise en perspective des ateliers de manipulation de type Montessori selon les nouveaux programmes de maternelle 2015 Mise en perspective des ateliers de manipulation de type Montessori selon les nouveaux programmes de maternelle 2015 Un cycle unique fondamental pour la réussite de tous 1. Une école qui s adapte aux jeunes

Plus en détail

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES Ecole maternelle d application Gabriel Leroy Place Chapu 77000 MELUN CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES Nom :. Prénom :. Date de naissance : / / 20 Année Scolaire Classe de PS Classe de MS Classe de GS

Plus en détail

Réseau Ambition. Réussite. Harmoniser la didactique du langage. Animation Pédagogique Pau Centre

Réseau Ambition. Réussite. Harmoniser la didactique du langage. Animation Pédagogique Pau Centre Animation Pédagogique Pau Centre - 2010-2011 Réseau Ambition Travailler le vocabulaire à l école maternelle Réussite Harmoniser la didactique du langage 1. Eclairage théorique 2. Quelques exemples de pratiques

Plus en détail

Période 1 Période 2 Période 3 Période 4 Période 5 - Utiliser le «je» en petit groupe ou avec le tour)

Période 1 Période 2 Période 3 Période 4 Période 5 - Utiliser le «je» en petit groupe ou avec le tour) Oser entrer en communication I. 1 Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre I. 2 a S exprimer dans un langage syntaxiquement correct et précis I.

Plus en détail

Progression L oral. Petite Section (3 ans)

Progression L oral. Petite Section (3 ans) Progression L oral Petite Section (3 ans) Ce qui est attendu des enfants en fin d école maternelle - Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le, en se faisant comprendre. - S exprimer

Plus en détail

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56 LANGAGE ORAL Cycles 2/3 Jeu d écoute* Volets fermés C est un exercice de perception de son corps et de concentration. Il prépare à la détente et à l écoute. - Debout, yeux fermés "rentrer chez soi" "fermer

Plus en détail

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16

École maternelle. aménagement des espaces, voir p. 26 aménagement du temps (différents temps, )voir p.16 BO n 5 du 12/04/07 HS École maternelle Introduction Une école de plein exercice Responsabilité double : mener à bien les apprentissages du C1 et engager tous les élèves, sans exception, dans la première

Plus en détail

Nouveaux programmes école maternelle

Nouveaux programmes école maternelle Nouveaux programmes école maternelle cinq domaines d apprentissage 1. Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions 1.1 L oral 1.2 L écrit Oser entrer en communication Comprendre et apprendre Échanger

Plus en détail

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 L évaluation du langage oral à l école maternelle Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 Plan de l intervention 1. La juste place de l évaluation 1.1.

Plus en détail

Stage départemental Maternelle FAIRE POUR APPRENDRE VOCABULAIRE AU C1. V.Rousseau (CPC) janvier 2013

Stage départemental Maternelle FAIRE POUR APPRENDRE VOCABULAIRE AU C1. V.Rousseau (CPC) janvier 2013 Stage départemental Maternelle FAIRE POUR APPRENDRE VOCABULAIRE AU C1 V.Rousseau (CPC) janvier 2013 LA COMMUNICATION ORALE EN CLASSE I - Apports et rappels 1- Compétences 2- Situations de classe Conclusion

Plus en détail

Mettre en œuvre les nouveaux programmes de la Maternelle. Mercredi 18 novembre 2015 TERDEGHEM

Mettre en œuvre les nouveaux programmes de la Maternelle. Mercredi 18 novembre 2015 TERDEGHEM Mettre en œuvre les nouveaux programmes de la Maternelle Mercredi 18 novembre 2015 TERDEGHEM 1 - accueil café Déroulé de l intervention - 14h : ouverture de la séance / remerciements à Madame le Maire

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE Accueillir des enfants et leurs parents Importance du dialogue famille / école Accompagner les transitions vécues par les enfants Liaison entre les lieux d

Plus en détail

LA LIAISON GS - CP DANS LES PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE ET DU CYCLE 2. Séminaire des directeurs de REP+ Jeudi 15 février 2018

LA LIAISON GS - CP DANS LES PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE ET DU CYCLE 2. Séminaire des directeurs de REP+ Jeudi 15 février 2018 LA LIAISON GS - CP DANS LES PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE ET DU CYCLE 2 Séminaire des directeurs de REP+ Jeudi 15 février 2018 LA LIAISON GS - CP DANS LES PROGRAMMES 2015 Une responsabilité institutionnelle

Plus en détail

Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques

Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques Scénarii pour bien démarrer l année Mathématiques Les IA-IPR de Mathématiques, Académie de Lille Formation stagiaires, année 2015-2016 Mot de bienvenue Parole aux stagiaires Quelles sont les questions

Plus en détail

Programme de l école maternelle. Séminaire du 20 mai 2015 M.H Leloup, IGEN

Programme de l école maternelle. Séminaire du 20 mai 2015 M.H Leloup, IGEN Programme de l école maternelle Séminaire du 20 mai 2015 M.H Leloup, IGEN Plan de l intervention En amont du programme, une école redéfinie par la loi Une rédéfinition paradoxale? Des dérives à éviter

Plus en détail

LES ATTENDUS DE FIN DE L ECOLE MATERNELLE

LES ATTENDUS DE FIN DE L ECOLE MATERNELLE LES ATTENDUS DE FIN DE L ECOLE MATERNELLE MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS DOMAINES ET SOUS DOMAINES D APPRENTISSAGE Oser entrer en communication L ORAL Comprendre et apprendre Echanger

Plus en détail

Enseigner à l école maternelle. Animation Pédagogique 2013/2014

Enseigner à l école maternelle. Animation Pédagogique 2013/2014 Enseigner à l école maternelle Animation Pédagogique 2013/2014 DES PRIORITES Finalités de l école maternelle : Aider chaque enfant à devenir autonome et à s approprier des connaissances et des compétences

Plus en détail

La progressivité des apprentissages en maternelle : Le carnet de suivi. Formation Cycle 1

La progressivité des apprentissages en maternelle : Le carnet de suivi. Formation Cycle 1 La progressivité des apprentissages en maternelle : Le carnet de suivi Formation Cycle 1 Plan Quelle continuité avec le parcours Magistère? L évaluation à l école maternelle «refondée» L évaluation positive

Plus en détail

Progression L oral. Moyenne Section (4 ans)

Progression L oral. Moyenne Section (4 ans) Progression L oral Moyenne Section (4 ans) Ce qui est attendu des enfants en fin d école maternelle - Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. -

Plus en détail

Evaluation cycle 1. Elaboration du carnet de suivi des apprentissages

Evaluation cycle 1. Elaboration du carnet de suivi des apprentissages Evaluation cycle 1 Elaboration du carnet de suivi des apprentissages DD 1. Préambule 2. Comment mener des observations? 3. Les documents: - Les supports - Les outils 4. La communication 2. Préambule Une

Plus en détail

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle Carnet de suivi des apprentissages d Enzo à l école maternelle 2014-2015 École maternelle : section TPS 2015-2016 École maternelle : section PS 2016-2017 École maternelle : 2017-2018 École maternelle :

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

Programme d'enseignement de l'école maternelle

Programme d'enseignement de l'école maternelle Programme d'enseignement de l'école maternelle Arrêté du 18-2-2015 BO du 26 mars 2015 Circonscription de Millau - Septembre 2016 Rappel La liberté pédagogique de l enseignant fonctionnaire s exerce dans

Plus en détail

Objectifs. Attendus en fin de GS. Oser entre en communication. Echanger et réfléchir avec les autres. Comprendre et apprendre

Objectifs. Attendus en fin de GS. Oser entre en communication. Echanger et réfléchir avec les autres. Comprendre et apprendre Objectifs Attendus en fin de GS L ORAL L ECRIT Oser entre en communication Echanger et réfléchir avec les autres Comprendre et apprendre Commencer à réfléchir sur la langue et acquérir une conscience phonologique

Plus en détail

Individuel ne signifie pas individualité, mais individualisation et donc différenciation intrinsèque,

Individuel ne signifie pas individualité, mais individualisation et donc différenciation intrinsèque, d après Maria Montessori, La pédagogie scientifique tome 2, l enfant de 3 à 6 ans Individuel ne signifie pas individualité, mais individualisation et donc différenciation intrinsèque, dans une classe où

Plus en détail

L EPS à l école maternelle: Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique Les programmes de 2015: Créer une dynamique d apprentissage

L EPS à l école maternelle: Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique Les programmes de 2015: Créer une dynamique d apprentissage L à l école maternelle: Agir, s exprimer, comprendre à travers l activité physique Les programmes de 2015: Créer une dynamique d apprentissage 17 novembre 2016, Benoit Croisille, CPC, Bagnolet Objectifs

Plus en détail

Les programmes en EPS 2015 AGIR, S EXPRIMER, COMPRENDRE A TRAVERS L ACTIVITE PHYSIQUE

Les programmes en EPS 2015 AGIR, S EXPRIMER, COMPRENDRE A TRAVERS L ACTIVITE PHYSIQUE Les programmes en EPS 2015 AGIR, S EXPRIMER, COMPRENDRE A TRAVERS L ACTIVITE PHYSIQUE Un libellé différent «Agir, s exprimer, comprendre à travers de l activité physique» «faire» «penser» «réussir» «comprendre»

Plus en détail

Accompagner la mise en oeuvre des nouveaux programmes : les carnets de suivi. Circonscription de Thann 14/11/2016 D. Tournier F.

Accompagner la mise en oeuvre des nouveaux programmes : les carnets de suivi. Circonscription de Thann 14/11/2016 D. Tournier F. Accompagner la mise en oeuvre des nouveaux programmes : les carnets de suivi Circonscription de Thann 14/11/2016 D. Tournier F. Tricotet Programme! Temps 1 : 2h! Objectifs! Comprendre la place de ces carnets

Plus en détail

Attendus TPS PS MS GS

Attendus TPS PS MS GS OSER ENTRER EN COMMUNICATION Communiquer avec les adultes et avec les autres par le langage, en se faisant comprendre. S exprimer dans un langage syntaxiquement correct et précis *Exprimer un besoin oralement

Plus en détail

Pour une école maternelle juste, bienveillante et exigeante

Pour une école maternelle juste, bienveillante et exigeante Pour une école maternelle juste, bienveillante et exigeante Réflexions à partir des programmes 2015 Un cycle unique, fondamental pour la réussite de tous juste Pour une école bienveillante exigeante Un

Plus en détail

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Pôle pédagogique «maternelle» des Vosges avril 2015 Plan 1. Une charte des programmes : les principes

Plus en détail

«Penser la préparation de la classe et la posture de l enseignant pour mieux personnaliser les parcours d apprentissage de l élève»

«Penser la préparation de la classe et la posture de l enseignant pour mieux personnaliser les parcours d apprentissage de l élève» «Penser la préparation de la classe et la posture de l enseignant pour mieux personnaliser les parcours d apprentissage de l élève» Classe de Stéphanie Klotz - GSI du Goeftberg, Hohengoeft DESCRIPTION

Plus en détail

Indicateurs de progressivité Mobiliser le langage dans toute ses dimensions

Indicateurs de progressivité Mobiliser le langage dans toute ses dimensions Indicateurs de progressivité Mobiliser le langage dans toute ses dimensions «Chaque enseignant s attache à mettre en valeur, au-delà du résultat obtenu, le cheminement de l enfant et les progrès qu il

Plus en détail

Circonscription Education Nationale ECOUEN

Circonscription Education Nationale ECOUEN Circonscription Education Nationale ECOUEN Nouveaux programmes Stage inter degrés REP Léon Blum Vendredi 9 septembre 2016 1 Textes de référence Nouveaux programmes Cycles 2, 3 et 4 du BO spécial N 11 du

Plus en détail

Evaluer à l école maternelle

Evaluer à l école maternelle Evaluer à l école maternelle Programme 2015 pour l école maternelle Une demande institutionnelle Trois objectifs :! Amélioration des apprentissages : - progrès, réussite des élèves! Communication autour

Plus en détail

LANGAGE et EXPLORER LE MONDE à la MATERNELLE. Groupe maternelle DSDEN 56

LANGAGE et EXPLORER LE MONDE à la MATERNELLE. Groupe maternelle DSDEN 56 LANGAGE et EXPLORER LE MONDE à la MATERNELLE Groupe maternelle DSDEN 56 Le langage oral est un outil Ø de communication Ø de représentation du monde Ø de relations entre les objets Ø de pensée Ø d apprentissage

Plus en détail

Principes généraux Le langage, pivot de tout apprentissage L enseignement du vocabulaire : une démarche L enseignement du vocabulaire : une stratégie

Principes généraux Le langage, pivot de tout apprentissage L enseignement du vocabulaire : une démarche L enseignement du vocabulaire : une stratégie Enseigner le vocabulaire à l école maternelle Principes pédagogiques Présentation du document Eduscol Principes généraux Le langage, pivot de tout apprentissage L enseignement du vocabulaire : une démarche

Plus en détail

Parcours scolaire de l'élève en maternelle

Parcours scolaire de l'élève en maternelle Programme Personnalisé de Réussite Educative Nom :.. Prénom : Date de naissance : Classe au cours de laquelle a été décelée la difficulté : PS MS GS Apprentissages : Comportement : Cycle : 1 Ecole :. Nom

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL ACADÉMIQUE ACADÉMIE DE NANCY-METZ

PROGRAMME DE TRAVAIL ACADÉMIQUE ACADÉMIE DE NANCY-METZ PROGRAMME DE TRAVAIL ACADÉMIQUE ACADÉMIE DE NANCY-METZ AXE 1 MESURE 3 ACCOMPAGNER CHAQUE ÉLÈVE DANS SON TRAVAIL PERSONNEL Le travail personnel de l élève, qu il soit en classe, hors la classe ou à la maison,

Plus en détail

Programme de l école maternelle Document d accompagnement pour la mise en œuvre. Document n 7

Programme de l école maternelle Document d accompagnement pour la mise en œuvre. Document n 7 Programme de l école maternelle Document d accompagnement pour la mise en œuvre DSDEN 91- Mission Ecole maternelle Document n 7 L évaluation à l école maternelle : Lecture sélective du programme Principes

Plus en détail

PROJET D ÉCOLE 2016 / 2020

PROJET D ÉCOLE 2016 / 2020 PROJET D ÉCOLE 2016 / 2020 PROJET D ÉCOLE 2016-2020 LA RÉUSSITE DE TOUS LES ÉLÈVES : UN PROJET PLANIFIE DE LA MATERNELLE AU COLLÈGE Circonscription CHAMALIERES Collège de secteur Collège Teilhard De Chardin

Plus en détail

Soutenance du mémoire de CAFIPEMF de Mehdi DRICI (session 2007) - 23 avril 2007-

Soutenance du mémoire de CAFIPEMF de Mehdi DRICI (session 2007) - 23 avril 2007- Soutenance du mémoire de CAFIPEMF de Mehdi DRICI (session 2007) - 23 avril 2007- QUELLES SITUATIONS DE LANGAGE METTRE EN PLACE EN GRANDE SECTION AFIN DE DEVELOPPER LA CONSTRUCTION DE DIFFERENTES COMPETENCES

Plus en détail

Programmes Cycle 2. Français. Compétences travaillées

Programmes Cycle 2. Français. Compétences travaillées Programmes 2016 - Cycle 2 Français Compétences travaillées comprendre et s exprimer à l oral» Écouter pour comprendre des messages oraux ou des textes lus par un adulte.» Dire pour être entendu et compris.»

Plus en détail

Des repères pour l'observation de la pratique dans le domaine «Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique»

Des repères pour l'observation de la pratique dans le domaine «Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique» Des repères pour l'observation de la pratique dans le domaine «Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique» Objectifs caractéristiques de ce domaine d'apprentissage Ce qui est attendu des

Plus en détail

Pour une école maternelle «bienveillante»

Pour une école maternelle «bienveillante» Pour une école maternelle «bienveillante» Les nouveaux programmes repositionnent la maternelle au sein d un cycle unique des apprentissages premiers (Cycle 1 = Tps, Ps, Ms, Gs). Ainsi, la forme pédagogique

Plus en détail

Poser des questions. Être actif lors des rituels du matin. Rester dans le sujet de l échange. Comprendre des consignes de plus en plus complexes.

Poser des questions. Être actif lors des rituels du matin. Rester dans le sujet de l échange. Comprendre des consignes de plus en plus complexes. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS L'oral Grille repère pour organiser la progressivité des apprentissages dans le domaine de la langue : Dom 1 Attendus en fin de maternelle MS Oser entrer

Plus en détail

MATHernelle. en 20 regards. PARIMaths.com Catherine MARCHETTI JACQUES Présentation IUFM-UJF Grenoble Cycle1. Ecole maternelle Paul Eluard 2008 PS/MS

MATHernelle. en 20 regards. PARIMaths.com Catherine MARCHETTI JACQUES Présentation IUFM-UJF Grenoble Cycle1. Ecole maternelle Paul Eluard 2008 PS/MS s. co m MATHernelle at h en 20 regards Pa rim Ecole maternelle Paul Eluard 2008 PS/MS PARIMaths.com Catherine MARCHETTI JACQUES Présentation IUFM-UJF Grenoble Cycle1 Catherine MarchettiJacques Digitally

Plus en détail

2. Formation sur le langage 2.a Conférence : Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions - en partenariat avec

2. Formation sur le langage 2.a Conférence : Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions - en partenariat avec Formations hors temps scolaire 2016 / 2017 Chaque enseignant participera aux temps de formation suivants, à raison de 18 heures annuelles (enseignant exerçant à temps plein) 1 Une animation plénière :

Plus en détail

École maternelle. de nouveaux programmes pour une école bienveillante

École maternelle. de nouveaux programmes pour une école bienveillante École maternelle de nouveaux programmes pour une école bienveillante 2014-2015 Du 22 septembre au 18 octobre 2014 8 octobre 2014 Novembre 2014 Février 2015 Mars 2015 Arrêté du 18-2-2015 J.O. du 12-3-2015

Plus en détail

LE PROGRAMME DU CYCLE 2. Focale sur la place des Ecrits

LE PROGRAMME DU CYCLE 2. Focale sur la place des Ecrits LE PROGRAMME DU CYCLE 2 Focale sur la place des Ecrits CIRCONSCRIPTION DE COUTANCES 2016/2017 LES SPECIFICITES DU CYCLE 2 CONTENU DE LA FORMATION Etat des lieux des pratiques de l écrit Analyse de la place

Plus en détail

Langage et activités physiques en maternelle

Langage et activités physiques en maternelle Langage et activités physiques en maternelle Comment mettre à distance l action pour permettre d agir, de s exprimer, de comprendre à travers l activité physique? Une expérimentation pour amener des enfants

Plus en détail

DOMAINE 1. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS DOMAINE 5. EXPLORER LE MONDE DOMAINE 6. APPRENDRE ENSEMBLE ET VIVRE ENSEMBLE

DOMAINE 1. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS DOMAINE 5. EXPLORER LE MONDE DOMAINE 6. APPRENDRE ENSEMBLE ET VIVRE ENSEMBLE DOMAINE 1. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS DOMAINE 2. AGIR, S EXPRIMER, COMPRENDRE À TRAVERS L ACTIVITÉ PHYSIQUE DOMAINE 3. AGIR, S EXPRIMER, COMPRENDRE À TRAVERS L ACTIVITÉ ARTISTIQUE

Plus en détail

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Cadrage général 1. Langue et langage à l école maternelle La langue La langue de l école / La ou les langues de la maison Le langage Le langage de la maison

Plus en détail

Nouveaux programmes pour l école maternelle : ruptures et continuités. Strasbourg 6, 24 novembre 2015

Nouveaux programmes pour l école maternelle : ruptures et continuités. Strasbourg 6, 24 novembre 2015 Nouveaux programmes pour l école maternelle : ruptures et continuités Strasbourg 6, 24 novembre 2015 Plan des interventions - Principes, enjeux et contenus des nouveaux programmes C. Gleitz - Impact des

Plus en détail

LE PROJET D ÉCOLE. 21 ème circonscription. Mai 2012

LE PROJET D ÉCOLE. 21 ème circonscription. Mai 2012 LE PROJET D ÉCOLE 21 ème circonscription Mai 2012 Les textes Loi d orientation et de programme pour l avenir de l école n 2005-380 du 23 avril 2005 (BO n 18 du 5 mai 2005) : Article 34 I - Le projet d

Plus en détail

Octobre 2016 Odile Grassin IEN Maternelle 37 Cette présentation s appuie sur les conférences de Madame V Bouysse, IGEN

Octobre 2016 Odile Grassin IEN Maternelle 37 Cette présentation s appuie sur les conférences de Madame V Bouysse, IGEN Octobre 2016 Odile Grassin IEN Maternelle 37 Cette présentation s appuie sur les conférences de Madame V Bouysse, IGEN PLAN Introduction : L évaluation à la maternelle dans la continuité du parcours de

Plus en détail

EVALUATION POSITIVE. Le carnet de suivi des apprentissages au cycle 1. IEN Rosny

EVALUATION POSITIVE. Le carnet de suivi des apprentissages au cycle 1. IEN Rosny EVALUATION POSITIVE Le carnet de suivi des apprentissages au cycle 1 IEN Rosny Objectifs Rendre compte des progrès de l élève, à son rythme, tout au long du cycle 1 Assurer la continuité du suivi pédagogique

Plus en détail

Oral et mathématiques. Un rallye mathématique en maternelle

Oral et mathématiques. Un rallye mathématique en maternelle Oral et mathématiques Un rallye mathématique en maternelle Etablir une communauté d apprentissage Coopérer «Le rôle de l enseignant est déterminant pour orienter ces situations. Il s agit de transformer

Plus en détail

L écrit en maternelle. Nadine DEJAIGHER Conseillère pédagogique Noyelles-Godault

L écrit en maternelle. Nadine DEJAIGHER Conseillère pédagogique Noyelles-Godault L écrit en maternelle Nadine DEJAIGHER Conseillère pédagogique Noyelles-Godault Le BO de 2015: L écrit Objectifs visés et éléments de progressivité Il appartient à l école maternelle de donner à tous une

Plus en détail

Document d accompagnement

Document d accompagnement Document d accompagnement Le langage en maternelle Animation pédagogique V. GUILLERM C. MOLLARD Langue et langage à l école Communiquer, parler et apprendre à parler mieux LA LANGUE LE LANGAGE Définition

Plus en détail

La continuité des apprentissages de l école au collège. Le nouveau cycle 3 Le cycle de consolidation

La continuité des apprentissages de l école au collège. Le nouveau cycle 3 Le cycle de consolidation La continuité des apprentissages de l école au collège Le nouveau cycle 3 Le cycle de consolidation REORGANISATION DES CYCLES D ENSEIGNEMENT à l école et au collège (décret du 14 juillet 2013- BO du 5

Plus en détail

La proposition de nouveaux programmes de l école maternelle

La proposition de nouveaux programmes de l école maternelle La proposition de nouveaux programmes de l école maternelle Stage Directeurs Du 13 au 15 octobre 2014 IEN : L. D e Cecco 1 Du coté de l école Un cadre, un contexte, Une école qui a un cycle unique et fondamental

Plus en détail

Guide pour la conception et la mise en œuvre du carnet de suivi des apprentissages

Guide pour la conception et la mise en œuvre du carnet de suivi des apprentissages Guide pour la conception et la mise en œuvre du carnet de suivi des apprentissages Les principes : Le carnet de suivi des apprentissages trouve son sens dans une pédagogie de la réussite et des principes

Plus en détail

La technologie à l école maternelle

La technologie à l école maternelle La technologie à l école maternelle Gérard NEUVILLE CPC USSEL Avril 2015 D après les travaux d André GIORDAN Laboratoire Didactique de l Enseignement des Sciences (Université de Genève) Et les programmes

Plus en détail

Continuité entre école maternelle et école élémentaire : VADE-MECUM pour une entrée sécurisée au CP

Continuité entre école maternelle et école élémentaire : VADE-MECUM pour une entrée sécurisée au CP Continuité entre école maternelle et école élémentaire : VADE-MECUM pour une entrée sécurisée au Sommaire 1. Propositions pour l établissement d un calendrier prévisionnel cyclique de liaison / 2. Une

Plus en détail

Evaluer en maternelle S. Maupassant, CPC Châtillon / Seine

Evaluer en maternelle S. Maupassant, CPC Châtillon / Seine Juin 2018 Evaluer en maternelle S. Maupassant, CPC Châtillon / Seine Textes de références Évaluation des acquis scolaires des élèves et livret scolaire, à l'école et au collège décret n 2015-1929 du 31-12-2015

Plus en détail

D'après le bulletin officiel spécial n 11 du 26 novembre 2015

D'après le bulletin officiel spécial n 11 du 26 novembre 2015 Groupe départemental 85 Maîtrise de la langue D'après le bulletin officiel spécial n 11 du 26 novembre 2015 Ce document présente les programmes de français du 26 novembre 2015, pour le cycle 2 et le cycle

Plus en détail

Les programmes de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir

Les programmes de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Les programmes de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Philippe POIREL IEN Groupe de pilotage national Ecole maternelle Juin 2015 Plan 1. Une charte des programmes:

Plus en détail

Limoges 2 MP Lapaquette

Limoges 2 MP Lapaquette Limoges 2 MP Lapaquette «Rendre lisible et efficace un projet global et cohérent d éducation et d enseignement» en tenant notamment compte de la «complémentarité des disciplines» (BOEN spécial n 11 du

Plus en détail

EVALUATION POSITIVE EN MATERNELLE

EVALUATION POSITIVE EN MATERNELLE EVALUATION POSITIVE EN MATERNELLE Circonscription de Bourg 3 Claire Rigaud Martine Dupré 14 décembre 2016 Organisation du parcours de 12h Tronc commun - Évaluation positive et carnet de suivi des apprentissages

Plus en détail

La prévention de l illettrisme à l école maternelle

La prévention de l illettrisme à l école maternelle La prévention de l illettrisme à l école maternelle Points de vigilance de lutte contre l illettrisme Compétences en fin de maternelle Situations d apprentissages Maîtrise du socle commun palier 1 Maîtrise

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES Lecture et compréhension de l écrit. Un programme inscrit dans le socle commun

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES Lecture et compréhension de l écrit. Un programme inscrit dans le socle commun FRANÇAIS Informer et accompagner Pour une lecture heuristique du programme en lecture et compréhension de l écrit Le cycle 2 constitue une période déterminante dans l acquisition de la lecture et de l

Plus en détail

Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle?

Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle? Pour vous qu est-ce qu évaluer? Ou encore pourquoi évaluer à l école maternelle? Pourquoi évaluer? Message Outil de guidage et de repérage Pour rendre compte Pour SE rendre compte À l institution et à

Plus en détail

Annexe «Grille d auto-évaluation sur les compétences professionnelles des PLP»

Annexe «Grille d auto-évaluation sur les compétences professionnelles des PLP» Annexe «Grille d auto-évaluation sur les compétences professionnelles des PLP» Références réglementaires : Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation, arrêté

Plus en détail

Programmes de Mars Repères pour organiser une progressivité des apprentissages. Octobre 2015.

Programmes de Mars Repères pour organiser une progressivité des apprentissages. Octobre 2015. MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS Entrer en communication avec autrui. Prendre l initiative d exprimer un besoin de la vie courante. Prendre l initiative de poser des questions simples. Abandonner

Plus en détail

La continuité des parcours. Langues vivantes étrangères et régionales

La continuité des parcours. Langues vivantes étrangères et régionales La continuité des parcours linguistiques Langues vivantes étrangères et régionales Une évolution dans la continuité Les programmes par paliers (1 et 2) des programmes curriculaires Logique de cycle La

Plus en détail

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier Une première approche Modifié par LOI n 2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 44 La formation...stimule leur développement sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres et

Plus en détail

PRECONISATIONS EMPLOI DU TEMPS

PRECONISATIONS EMPLOI DU TEMPS PRECONISATIONS EMPLOI DU TEMPS Quelques règles qui doivent présider à l élaboration des emplois du temps : Un emploi du temps est évolutif au cours de l année en fonction des projets de classe, des programmations

Plus en détail