Assainissement énergétique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Assainissement énergétique"

Transcription

1 Assainissement énergétique Opportunités énergétiques et économiques Pierre Renaud, Directeur, Planair SA Conseiller en matière d énergie pour le Jura bernois Apéritif-énergie 1

2 2 Plan de la présentation Contexte politique et enjeux de la rénovation Opportunités énergétiques : potentiels d économies Opportunités économiques : subventions et autres avantages Conclusions et rappel des démarches Questions discussions

3 3 Plan de la présentation Contexte politique et enjeux de la rénovation Opportunités énergétiques : potentiels d économies Opportunités économiques : subventions et autres avantages Conclusions et rappel des démarches Questions discussions

4 4 Contexte politique et enjeux de la rénovation Stratégie énergétique au niveau fédéral Objectifs dits de la société à W : réduction d 1/3 de la consommation énergétique d ici 2050, division par 3 d ici 2150 source : «La société à 2'000 Watts», Novatlantis, 2002

5 5 Contexte politique et enjeux de la rénovation Stratégie énergétique au niveau fédéral Objectif pour les bâtiments d ici 2050 : réduction de 22% de la consommation d énergie (chaleur et électricité) Rappel : les bâtiments sont actuellement responsables de 46% de la consommation énergétique globale en Suisse

6 6 Contexte politique et enjeux de la rénovation Stratégie énergétique au niveau cantonal Objectifs du canton de Berne Résumés dans le document «Stratégie énergétique 2006» Société à 4000 W d ici à 2035 Réduction des besoins de chaleur des bâtiments de 20% Production d énergie assuré par des sources renouvelables à hauteur de : 70% pour la chaleur (10 % actuellement) 80% pour l électricité (60% actuellement) 5% pour les carburants (<1% actuellement)

7 7 Contexte politique et enjeux de la rénovation Inventaire des bâtiments Enjeu principal pour les bâtiments : la rénovation 19 l/m 2 a 18 l/m 2 a 15 l/m 2 a Moyennes 6,5 l/m 2 a MINERGIE (rénovation) Source : Recensement Service cantonal de l énergie ZH

8 8 Plan de la présentation Contexte politique et enjeux de la rénovation Opportunités énergétiques : potentiels d économies Opportunités économiques : subventions et autres avantages Conclusions et rappel des démarches Questions discussions

9 9 Opportunités énergétiques Enveloppe des bâtiments Déperditions selon années de construction Potentiel d amélioration via l isolation des murs :

10 10 Opportunités énergétiques Enveloppe des bâtiments Déperditions selon années de construction Potentiel d amélioration via le remplacement des fenêtres :

11 11 Opportunités énergétiques Enveloppe des bâtiments Stratégies de rénovation : synthèse La rénovation de l enveloppe des bâtiments peut entraîner une diminution par un facteur 2, 3, voire 4 de la consommation globale d énergie. Il faut d abord penser à la rénovation de l enveloppe avant d envisager la rénovation de la production de chaleur. Si le potentiel d amélioration sur l enveloppe est limité pour des raisons techniques ou architecturales, miser sur les énergies renouvelables.

12 12 Plan de la présentation Contexte politique et enjeux de la rénovation Opportunités énergétiques : potentiels d économies Opportunités économiques : subventions et autres avantages Conclusions et rappel des démarches Questions discussions

13 13 Opportunités économiques Vue générale Le contexte actuel est plutôt favorable aux rénovations Subventions fédérales : «Programme Bâtiments» (PNAB) Subventions cantonales Déductions fiscales Pour le locatif : impact sur les loyers Hausse de la valeur du bien Autres avantages non présentés: Pour le neuf : bonus d affectation potentiellement augmenté de 10% (dépend des communes) Prêts hypothécaires plus favorables

14 14 Opportunités économiques Subventions fédérales Le programme bâtiments

15 15 Opportunités économiques Subventions fédérales Le programme bâtiments : conditions Le bien immobilier doit avoir été construit avant Le bien immobilier est chauffé. La demande doit être déposée avant le début des travaux. Les mesures doivent être planifiées et exécutées dans les règles de l art. Les valeurs U prescrites sont respectées. Le montant total de la subvention par demande s élève au moins à CHF Formulaire d achèvement remis dans les deux ans

16 16 Opportunités économiques Rénovations globales Subventions cantonales Exemple : villa de 250 m 2 => subventions entre 12,5 et 32,5 kchf Non cumulable avec une autre subvention cantonale (mais PNAB oui!)

17 17 Opportunités économiques Subventions cantonales Rénovations globales Deux étiquettes à améliorer Actions sur l enveloppe + la production de chaleur + les installations électriques (éclairage, électroménager, etc.) Niveau d isolation Consommation pondérée d énergie pour chauffage, ECS et électricité

18 18 Opportunités économiques Subventions cantonales Autres subventions CECBplus : avant-projet de transformation (CHF 800 à selon le type de bâtiment) Chauffages au bois : réservé aux installations automatiques et de plus de 70 kw Remplacement des chauffages électriques (CHF à selon taille du bâtiment et type de chauffage) Solaire thermique (CHF minimum, selon taille installation) Bâtiments neufs et rénovés particulièrement performants (Minergie-P, bâtiments positifs, CECB de classe A/A)

19 19 Opportunités économiques Déductions fiscales Extrait du guide 2012 de l intendance des impôts du canton de Berne «Toute mesure visant à maintenir la valeur de l immeuble est une mesure d entretien. Il s agit de travaux de remise en état nécessitée par la détérioration de l immeuble (réparation, entretien courant) ou du remplacement d installations de même valeur. Les frais de construction permettant des économies d énergie sont déductibles au même titre que les frais d entretien.» «Les dépenses d investissement (travaux augmentant la valeur, tels que les améliorations, les installations nouvelles) [ ] ne sont pas déductibles.» Sont notamment déductibles les travaux d isolation de l enveloppe, La mise en place d énergies renouvelables (PAC, solaire thermique) De petites interventions (répartition frais de chauffage, vannes thermostatiques, poêles à bois, pose de compteurs, etc.)

20 20 Opportunités économiques Hausse des loyers Régie par le code des obligations Code des obligations - Appendice / Bail à loyer et bail à ferme ; Art. 14 : alinéa 2 : «Les augmentations de loyers fondées sur des améliorations entraînant une plus-value sont réputés non abusives lorsqu elles ne servent qu à couvrir équitablement les frais d intérêts, d amortissement et d entretien résultant de l investissement» alinéa 3 : «Les augmentations de loyer fondées sur les plus-values ne peuvent être notifiées qu une fois les travaux achevés» Selon l ampleur des travaux, le propriétaire peut compter sur une autorisation d augmentation entre 10% et 30% Pour les locataires l augmentation de loyer est souvent compensée, au moins en partie, par une baisse des charges

21 21 Opportunités économiques Valeur du bien L importance de la planification de ses investissements Un bâtiment non entretenu est un bâtiment qui perd de sa valeur Une rénovation ambitieuse peut augmenter la valeur initiale du bien Dangers : nombre de bâtiments des années n ont jamais été rénovés => beaucoup de travail et d investissements à venir Pour les PPE : problème des fonds de rénovation très insuffisants

22 22 Plan de la présentation Contexte politique et enjeux de la rénovation Opportunités énergétiques : potentiels d économies Opportunités économiques : subventions et autres avantages Conclusions et rappel des démarches Questions discussions

23 23 Conclusions Contexte actuel Récapitulatif des avantages liés à la rénovation Les techniques actuelles permettent des réductions significatives de la consommation d énergie des bâtiments (facteurs 2 à 4) Importantes aides financières cantonales et fédérales Déductions fiscales Augmentation de la valeur du bien Augmentation des loyers / réduction des frais de chauffage Le bâtiment devra de toutes façon être rénové un jour ou l autre (rappel du MoPEC : si réfection => obligation d assainissement) Prêts hypothécaires à taux favorables Grâce à l ensemble de ces mesures, en général, près de la moitié de l investissement est remboursé dès les premières années Le reste est amorti par les économies d énergie ou les hausses de loyer

24 24 Conclusions Démarches Récapitulatif démarches à entreprendre La rénovation d un bâtiment doit être envisagée dans sa globalité, il faut éviter les rénovations au coup par coup Il est conseillé de faire réaliser un audit avant travaux (conseiller énergie pour le Jura bernois, CECBplus) Les demandes de subventions doivent impérativement être faites avant travaux : PNAB : Canton : onglet «Energie» Recherche d un expert CECB :

25 25 Plan de la présentation Contexte politique et enjeux de la rénovation Opportunités énergétiques : potentiels d économies Opportunités économiques : subventions et autres avantages Conclusions rappel des démarches Questions discussions

26 26 Merci de votre attention Merci de votre attention Service d information sur les économies d énergie du Jura Bernois Rue de la Préfecture Courtelary 032/

27 27 Merci de votre attention

Le service d information sur les économies. d énergie du Jura bernois. Apéro-énergie Moutier 2015

Le service d information sur les économies. d énergie du Jura bernois. Apéro-énergie Moutier 2015 Le service d information sur les économies d énergie du Jura bernois Apéro-énergie Moutier 2015 Présenté par le conseiller en matière d énergie pour le Jura Bernois : Pierre Renaud économies d énergie

Plus en détail

Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann. PME et politique énergétique

Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann. PME et politique énergétique Journées USAM, Champéry, 28/29 juin 2010 PME et politique énergétique Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann Contenu Etat des lieux - Consommations d énergie

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Contenu Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Actualités dans le domaine de l énergie et des bâtiments Le programme Ecobuilding Comment entreprendre les rénovations Les check-up

Plus en détail

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale M. Jacques Spicher Maîtrise fédérale Administrateur Chammartin & Spicher SA Grangeneuve 27 mai 2014 1 Assainissement de chaudière Tolérances:

Plus en détail

La rénovation thermique en toute simplicité

La rénovation thermique en toute simplicité Présentation en 4 étapes La rénovation thermique en toute simplicité La plateforme Ecobuilding Accompagnement et suivi Lois et Subventions Conclusion S. Pasche C. Weinmann F. Gass S. Pasche Ecobuilding

Plus en détail

Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières

Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières 1 Sophie Borboën c/o Bio-Eco, Cossonay Plan de l exposé 2 Programmes fédéraux Programmes cantonaux Informations détaillées dans le dossier des participants

Plus en détail

Lausanne. Rénovation d immeubles : Avantages fiscaux et impact sur la valeur. Tournée de présentation 2015. Yvan Schmidt i Consulting 02.09.

Lausanne. Rénovation d immeubles : Avantages fiscaux et impact sur la valeur. Tournée de présentation 2015. Yvan Schmidt i Consulting 02.09. Lausanne Tournée de présentation 2015 Rénovation d immeubles : Avantages fiscaux et impact sur la valeur Yvan Schmidt i Consulting 02.09.2015 Les éléments clé lors d une rénovation - Etat locatif (net)

Plus en détail

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 INFORMATIONS GENERALES SERVICE CANTONAL DES CONTRIBUTIONS Nicolas Mathys Coordinateur de la formation et de l information Charte du SCC Charte SCC Respect

Plus en détail

Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros.

Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros. Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros. 11.11.09 Utilité de l isolation pour le développement durable Christoph Blaser, Responsable CPI, SG-ISOVER SA Table des matières 1. Exigences

Plus en détail

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Restitution Finale 12 février 2013 ADEV Énergie, 2 rue Jules Ferry -36300 Le Blanc Tél: 02 54 37 19 68 Fax: 02 54 37 99 27 Port: 06.67.29.44.35

Plus en détail

Bâtiments et société à 2000 watts

Bâtiments et société à 2000 watts Bâtiments et société à 2000 watts Francine Wegmüller 7 novembre 2012 Table des matières 1. 2. 3. 2 Bâtiments et société à 2000 watts Les énergies renouvelables dans le bâtiment Conclusions 1. Bâtiments

Plus en détail

Figure 1 : Consommation du parc immobilier du canton de Zurich représentatif pour la Suisse.

Figure 1 : Consommation du parc immobilier du canton de Zurich représentatif pour la Suisse. Argumentaire pour l assainissement des bâtiments 19 octobre 2009 1. Objectifs Le présent document a pour objectifs : de montrer pour quelles raisons la rénovation du parc immobilier est nécessaire; d énoncer

Plus en détail

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Un communiqué de presse de Fribourg, le 26 août 2010 "Open Days Rénover selon MINERGIE " Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Bon nombre de propriétaires se contentent

Plus en détail

Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG

Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG Dr. Sabine Perch-Nielsen Ernst Basler & Partner AG Economies d énergie, d argent et de CO 2 Les bâtiments anciens qui n'ont bénéficié d'aucun assainissement depuis longtemps consomment beaucoup d énergie

Plus en détail

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts Réductions d'impôts http://mineco.fgov.be/energy/rational_energy_use/tax_reductions/home_fr.htm Les aides publiques pour améliorer la performance énergétique des logements Pascal Ons, Consultant pascal.ons@skynet.be

Plus en détail

Pour l optimisation des investissements de rénovation. L outil d aide à la décision

Pour l optimisation des investissements de rénovation. L outil d aide à la décision Pour l optimisation des investissements de rénovation L outil d aide à la décision Le secteur de la rénovation fourmille d idées reçues «Rénover fait plonger le rendement et provoque des pertes» «Il faut

Plus en détail

Cleantec dans une commune suisse de taille moyenne: Le projet SOLUTION à Cernier (NE)

Cleantec dans une commune suisse de taille moyenne: Le projet SOLUTION à Cernier (NE) Cleantec dans une commune suisse de taille moyenne: Le projet SOLUTION à Cernier (NE) Cleantec City, Journée villes et municipalités, 14 mars 2012 Berne Jérôme Attinger, Planair SA SOLUTION is a project

Plus en détail

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA Amt für Verkehr und Enegie VEA Conférence AFMC Fribourg, 8 novembre 2011 Politique énergétique «Société à 4000 Watts» Entre mesures contraignantes et programmes d incitation Serge Boschung(FR), Chef de

Plus en détail

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Claudio Buccola Ingénieur HES / MAS EPFL claudio.buccola@amstein-walthert.ch 02 avril 2012 Sommaire - 1 ère partie: Introduction - Objectif

Plus en détail

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover son bâtiment Genève février 2014 Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover programme Enjeux énergétiques à venir Bien comprendre sa consommation d énergie Comment

Plus en détail

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi

Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, ça paye. Le Programme Bâtiments Mode d emploi Assainir, c est faire preuve de bon sens. Exemple En cas d assainissement global d une maison individuelle suisse classique, le potentiel d économie

Plus en détail

Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de

Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de l'énergie et pour la promotion des énergies renouvelables

Plus en détail

Indice énergie SIA2031 (thermique + électrique)

Indice énergie SIA2031 (thermique + électrique) Immeuble : 108c - Bugnon 10 Mars 2014 Synthèses ImmoLabel Résumé des étiquettes Valeurs de référence Surface énergétique (SRE) 700 [m2] Année de construction Consommation eau 1910.9 [m3] Electricité communs

Plus en détail

Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables

Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables Commune d Orbe Service CUBE CP 32 Hôtel de Ville 1350 Orbe T +41 24 442 92 15 F +41 24 442 92 49 cube@orbe.ch www.orbe.ch Demande de subvention Fonds communal pour l efficacité énergétique et les énergies

Plus en détail

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.»

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» «Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» 1 Production d électricité 20 % des besoins en électricité ménage des nouvelles constructions doivent être couverts

Plus en détail

Assemblée générale de l Association «Cité de l énergie» 2015. Présentation Commune d Ardon

Assemblée générale de l Association «Cité de l énergie» 2015. Présentation Commune d Ardon Présentation Commune d Ardon Situation Ardon Ardon en quelques chiffres Habitants: 2835 Altitude: 489 m Superficie: 20.4 km² District: Conthey Région: Coteaux du soleil Cité de l énergie 2012 Commission

Plus en détail

Fribourg, le 17 juin 2014. Rapport explicatif accompagnant l avant-projet de

Fribourg, le 17 juin 2014. Rapport explicatif accompagnant l avant-projet de Volkswirtschaftsdirektion VWD Boulevard de Pérolles 25 case postale 1350, 1701 Fribourg T +41 26 305 24 02, F +41 26 305 24 09 www.fr.ch/dee Fribourg, le 17 juin 2014 Rapport explicatif accompagnant l

Plus en détail

Rénover son bâtiment Mode d emploi

Rénover son bâtiment Mode d emploi Un Article de presse de Fribourg, le 31 mai 2010 Rénovation, énergie solaire : comment bien faire et quel financement? Rénover son bâtiment Mode d emploi En Suisse, près de deux millions de bâtiments,

Plus en détail

Loyer basé sur les coûts: mode d emploi

Loyer basé sur les coûts: mode d emploi Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Office fédéral du logement OFL Loyer basé sur les coûts: mode d emploi 5 e Forum des coopératives suisses d habitation 27 septembre

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles

Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles du 16 mai 1989 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'article 30, alinéa 4, de la loi d'impôt du 26 mai 1988 (LI)

Plus en détail

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE Séances d information aux communes et aux professionnels Novembre 2014 1 1. LA CONFÉDÉRATION: UNE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE AMBITIEUSE STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles

Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles du 16 mai 1989 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'article 30, alinéa 4, de la loi d'impôt du 26 mai 1988 (LI)

Plus en détail

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises 19 novembre 2013 Cynthia Cavin Chargée de projets Sommaire Introduction : Conséquences, et surtout opportunités

Plus en détail

Annexes et attestations. du Règlement relatif au Label Vert

Annexes et attestations. du Règlement relatif au Label Vert Annexes et attestations du Règlement relatif au Label Vert 2015 Annexe 1 CAHIER DES CHARGES 2015 relatif au Label Vert USPI Genève Pour l année 2015, la régie souhaitant bénéficier du Label Vert USPI Genève

Plus en détail

Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014

Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014 Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014 Manuel Bauer Estia SA Thèmes abordés Objectif du diagnostic énergétique Revue de quelques méthodes d analyse énergétique des bâtiments

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

Rénovation de bâtiments publics

Rénovation de bâtiments publics Rénovation de bâtiments publics Conrad Lutz architecte Ecohome 7.10.2013 Yann Arthus-Bertrand / La terre Vue du ciel Consommation suisse d énergie Electricité Gaz 10% nucléaire 13% Carburants 34% 70% Énergies

Plus en détail

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Benoît Pfister AGENDA 1. Optimisation énergétique des installations CVC 2. Solution de monitoring énergétique 3. Modernisation du système

Plus en détail

Remplacement des chauffages électriques (chauffages électriques fixes à résistance)

Remplacement des chauffages électriques (chauffages électriques fixes à résistance) Remplacement des chauffages électriques (chauffages électriques fixes à résistance) Exemple de remplacement réussi d'un chauffage électrique dans le cadre d'un assainissement globale, considéré également

Plus en détail

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels Promotion des énergies renouvelables Les formulaires incomplets seront retournés au requérant! Requérant (propriétaires) : N de dossier : Nom

Plus en détail

Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura

Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura Deux organismes à votre service pour répondre à toutes vos interrogations L ADIL du Jura, agence départementale

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers

Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers Intervention Acteurs du Solaire mercredi 15 février 2012 Le réseau des Espaces Info Energie Réseau National : Plus de 230 Espaces. Plus de 500

Plus en détail

Séance d information CEI 6 février 2013

Séance d information CEI 6 février 2013 Le certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB) un outil probant d'analyse et de conseil Bureau EHE SA Route de la Fonderie 2 CH 1700 Fribourg Tél. +41 (0)26 309 20 90 Fax +41 (0)26 309 20 98 information@bureau-ehe.ch

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

Certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB

Certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB Certificat énergétique cantonal des bâtiments Christian Freudiger Adjoint scientifique DT - ScanE Les Rencontres du ScanE 24 avril 2009 Genève Uniforme pour toute la Suisse et donc en 3 langues Gebäudeenergieausweis

Plus en détail

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains Exemple 3 = Jura : Un exemple pratique qui montre l intérêt pour les communes Michel Hirtzlin, chef de service SID SOMMAIRE 1. Brève introduction 2. Le processus

Plus en détail

Programme Chaleur renouvelable

Programme Chaleur renouvelable Programme Chaleur renouvelable 27 septembre 2013 Matthias Rüetschi Responsable du programme Plan présentation Contexte Description du programme Communication aux propriétaires de villas Simulateur web

Plus en détail

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 1 2 UNE VISION D AVENIR Journée Professionnelle de la Pompe

Plus en détail

Mise en oeuvre par le SdE

Mise en oeuvre par le SdE Service de l'énergie SdE Amt für Energie AfE Révision du Règlement sur l énergie février 2015 entrée en vigueur au 1 er janvier 2015 Mise en oeuvre par le SdE LEn et ses implications Modification de la

Plus en détail

Réductions d impôts pour investissements économiseurs d énergie

Réductions d impôts pour investissements économiseurs d énergie Réductions d impôts pour investissements économiseurs d énergie Le propriétaire ou le locataire qui fait exécuter des travaux d économie d énergie dans son habitation peut bénéficier de réductions d impôts.

Plus en détail

Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions

Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions La rénovation thermique avec Ecobuilding Situation actuelle L opportunité de rénover maintenant Le programme Ecobuilding

Plus en détail

EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015

EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015 EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015 Efficacité énergétique en production Contenu 1. Présentation EDJ, Energie du Jura SA 2. Stratégie énergétique

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 13-4603 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL concernant une demande de crédit de Fr. 1'150'000.- pour l isolation des façades et le remplacement complet des fenêtres et des volets des immeubles

Plus en détail

Annexes et attestations. du Règlement relatif au Label Vert

Annexes et attestations. du Règlement relatif au Label Vert Annexes et attestations du Règlement relatif au Label Vert 2014 Annexe 1 CAHIER DES CHARGES 2014 relatif au Label Vert USPI Genève Pour l année 2014, la régie souhaitant bénéficier du Label Vert USPI Genève

Plus en détail

CECB Votre aide à la décision pour la rénovation énergétique de bâtiments

CECB Votre aide à la décision pour la rénovation énergétique de bâtiments Le certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB Votre aide à la décision pour la rénovation énergétique de bâtiments Réduire la consommation énergétique, diminuer les coûts À chaque bâtiment son

Plus en détail

IDES. Engineering. Procédure d avis énergétique Dossier explicatif

IDES. Engineering. Procédure d avis énergétique Dossier explicatif Procédure d avis énergétique Dossier explicatif Faire évaluer son logement Contexte En janvier 2003, l Union européenne a adopté une directive /0#1)/234'5)6(1#7.&'801 relative à la performance énergétique

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif du l audit énergétique de NOGENT SUR OISE 1 Sommaire I. Introduction... 3 II.

Plus en détail

L audit énergétique pour des économies financières. Plan de la présentation. 1. Contexte général

L audit énergétique pour des économies financières. Plan de la présentation. 1. Contexte général L audit énergétique pour des économies financières Conférence Woluwé-Saint-Pierre, 5 décembre 28 Plan de la présentation 2. Contexte 2. Les différents types d audits énergétiques. l audit énergétique agréé

Plus en détail

Bilan des Energies et des Fluides 2011

Bilan des Energies et des Fluides 2011 Bilan des Energies et des Fluides 2011 Rapport de synthèse Unibat, Service des Bâtiments et Travaux Georges Berweiler, Efficience, Energie & Habitat Lausanne, le 2 juillet 2012 Introduction Dans le cadre

Plus en détail

La rénovation énergétique plus intéressante que l épargne!

La rénovation énergétique plus intéressante que l épargne! Investissement : 12 300 Capital 12 300 Placement WTC 15-A : Chaudière gaz à condensation et accessoires CESI avec 2 capteurs WTS-F1 et 1 préparateur ECS solaire WASol 310 3 850 4 900 8 560 Gaz : 600 /

Plus en détail

Transition énergétique: quels défis pour un service industriel? Smart energy 5 ème édition HES-SO Valais, Sion

Transition énergétique: quels défis pour un service industriel? Smart energy 5 ème édition HES-SO Valais, Sion Transition énergétique: quels défis pour un service industriel? Smart energy 5 ème édition HES-SO Valais, Sion 4 septembre 2015 Gilles Garazi Directeur Transition énergétique, SIG Nécessité de décorréler

Plus en détail

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans en prendre le temps. L outil CECV a été le déclencheur

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

Vers une rénovation saine et durable Transformez votre maison grâce à nos conseils. Centre de formation

Vers une rénovation saine et durable Transformez votre maison grâce à nos conseils. Centre de formation Centre de formation Vers une rénovation saine et durable Transformez votre maison grâce à nos conseils Jeudi 9 février 2012 à Bienne / Jeudi 15 mars 2012 à Lausanne Contenu Installer un nouveau chauffage,

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Chauffage électrique - parlons en Après la crise pétrolière

Plus en détail

Nouvelles modalités d'application de la LDTR, loyers après travaux. Georges Monticelli, Juriste Office des autorisation de construire DCTI

Nouvelles modalités d'application de la LDTR, loyers après travaux. Georges Monticelli, Juriste Office des autorisation de construire DCTI Nouvelles modalités d'application de la LDTR, loyers après Georges Monticelli, Juriste Office des autorisation de construire DCTI Contexte Modifications légales en relation avec la loi sur l'énergie du

Plus en détail

L audit énergétique qu est-ce que c est?

L audit énergétique qu est-ce que c est? L audit énergétique qu est-ce que c est? Ce document se propose d expliquer, à l aide de quelques extraits commentés, en quoi consiste un audit énergétique. Un audit énergétique débute par un descriptif

Plus en détail

Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros.

Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros. Thermique, acoustique, feu Des conseils de pros pour les pros. 15. 04. 2010 Evaluation écologique des matériaux de construction à l aide de la méthode des unités de charges écologiques Derry Rey, Chef

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques Copropriété du SENS UNIQUE Maintenance Exploitation Télégestion Etat des lieux : LE SENS UNIQUE 10 bâtiments - 137 logements Années de

Plus en détail

Expérimentation «AGIR et Rénover +»

Expérimentation «AGIR et Rénover +» A.G.I.R. + Action Globale Innovante pour la Région C.R.E.E.R Contrat Régional pour l Emploi et une Economie Responsable Expérimentation «AGIR et Rénover +» Dossier de candidature «Accompagnement des projets

Plus en détail

Spécialisée dans le conseil et le rénovation de parc immobilier et de bâtiments. Début activité 2008 Effectif 6 collaborateurs internes, 6

Spécialisée dans le conseil et le rénovation de parc immobilier et de bâtiments. Début activité 2008 Effectif 6 collaborateurs internes, 6 Spécialisée dans le conseil et le rénovation de parc immobilier et de bâtiments. Début activité 2008 Effectif 6 collaborateurs internes, 6 collaborateurs externes 2 3 4 Source: astronomes.com 5 6 Source:

Plus en détail

Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? MINERGIE Walter Meier Blue-Expert-Apéro : Ventilation Edition 2014 www.minergie.

Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? MINERGIE Walter Meier Blue-Expert-Apéro : Ventilation Edition 2014 www.minergie. Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? MINERGIE Walter Meier Blue-Expert-Apéro : Ventilation Edition 2014 Conditions-cadres pour la ventilation : du nouveau? Sources : - Heinrich Huber, FHNW,

Plus en détail

Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie

Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie Règlement communal ayant comme objet le subventionnement d investissements dans le but d une utilisation rationnelle de l énergie Article 1er.- Objet Il est accordé sous les conditions et modalités ci-après

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Réhabiliter une copropriété : un projet collectif à accompagner

Réhabiliter une copropriété : un projet collectif à accompagner Réhabiliter une copropriété : un projet collectif à accompagner Table-ronde proposée par Envirobat Méditerranée et le GERES France Vendredi 9 novembre 2012 // Salon Solutions Copropriétés // Nice Tour

Plus en détail

Rénovations: de Minergie

Rénovations: de Minergie Rénovations: de Minergie à zéro énergie Conrad Lutz architecte Source: OFEN, Satistique globale suisse de l énergie 2012 Les bâtiments en Suisse sont les plus gros consommateurs d énergie Transports 35%

Plus en détail

Plan Stratégique Energétique

Plan Stratégique Energétique Plan Stratégique Energétique I Contexte général 1 Part de l énergie du logement dans la consommation globale Le bâtiment, premier consommateur d énergie en France. 2 2 Enjeux internationaux L Union Européenne

Plus en détail

Programme Bâtiments. Rénover les bâtiments pour une protection efficace du climat!

Programme Bâtiments. Rénover les bâtiments pour une protection efficace du climat! Programme Bâtiments Rénover les bâtiments pour une protection efficace du climat! Décidez-vous à entreprendre une rénovation! Nous vous soutenons dans cet effort. En vue d une contribution durable à une

Plus en détail

SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant

SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant N/Ref Audit : Date de l audit : SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant Bilan économique de l'existant Facture "eau énergie" actuelle 1 : 2 669 2 500 Budget par ressources 2 000 1 500

Plus en détail

Présentation OCEN 28 juin 2013

Présentation OCEN 28 juin 2013 Présentation OCEN 28 juin 2013 Laurent ISOARD Historique ImmoStar 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Chiffres clés 2013 Employés 10 + 5 ImmoLabel 3 800 ImmoData 2 700 ImmoParc 340 ImmoDiag 342 ImmoConcept /

Plus en détail

Aide à l'application EN-14 Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) Edition janvier 2010

Aide à l'application EN-14 Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) Edition janvier 2010 Aide à l'application EN-14 Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) Contenu Le présent document traite des exigences relatives au décompte individuel des frais de chauffage et

Plus en détail

Assainissement énergétique. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS

Assainissement énergétique. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Assainissement énergétique Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Confort thermique 3 Aspects d un assainissement Dans une maison ancienne non assainie, environ 85

Plus en détail

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE THEME : 3 EME «CLUB COPRO» 20 mai 2015 Salle des Mariages Contact Catherine LAFEUILLE, directrice de l Agenda 21 local Mairie de Massy 1, av. du Général De Gaulle BP 20101-91305

Plus en détail

Etude de variantes Minergie /Minergie-P des logements du quartier SOVALP

Etude de variantes Minergie /Minergie-P des logements du quartier SOVALP Office du Logement (OLO) Genève - La Praille Etude de variantes Minergie /Minergie-P des logements du quartier SOVALP Version - a b Document 7276.03 RN002 Rapport SOVALP OLO 7276.03 - RN002a Rapport SOVALP

Plus en détail

Introduction. Matinée de l'énergie et du soleil Confignon, 12 mai 2012

Introduction. Matinée de l'énergie et du soleil Confignon, 12 mai 2012 Matinée de l'énergie et du soleil Confignon, 12 mai 2012 Introduction Enjeux énergétiques Les nouvelles obligations légales pour les petits propriétaires Calcul de la SRE Calcul de l'idc Thermographie,

Plus en détail

Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers

Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers Constats et solutions pour préserver le parc de logements locatifs privés Les Entretiens sur l habitat Montréal, 26 mars 2013 Par Hans Brouillette

Plus en détail

Une modification de loi cohérente, responsable et profitable

Une modification de loi cohérente, responsable et profitable Direction de l économie et de l emploi Volkswirtschaftsdirektion Une modification de loi cohérente, responsable et profitable Conférence de presse du 29 août 2012 Maison de l économie, Fribourg Beat Vonlanthen,

Plus en détail

«Mécanismes» et contraintes budgétaires

«Mécanismes» et contraintes budgétaires Ville de Viry-Châtillon / Bilan 2008 2013 et prospective financière 2014-2020 Intervention du 25 septembre 2014 87 rue St-Lazare I 75009 Paris Tél. 01 55 34 40 00 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : fcl@fcl.fr

Plus en détail

Vers des Bâtiments à Energie Positive

Vers des Bâtiments à Energie Positive Vers des Bâtiments à Energie Positive Economie d Energie Efficacité Energétique Energies Renouvelables et Locales Daniel QUENARD CSTB-Grenoble Dpt Enveloppes et Revêtements / Physique des Matériaux quenard@cstb.fr

Plus en détail

3. Un éco-prêt à taux zéro peut-il financer à la fois des travaux d assainissement et des bouquets de travaux?

3. Un éco-prêt à taux zéro peut-il financer à la fois des travaux d assainissement et des bouquets de travaux? Questions sur l éco - PTZ 1. Dans le cas d un logement achevé avant 1990 qui a fait l objet d une division en plusieurs logements après 1990, les logements résultants peuvent-ils bénéficier chacun d un

Plus en détail

Audit énergétique de la Copropriété

Audit énergétique de la Copropriété Audit énergétique de la Copropriété Sommaire SOMMAIRE Démarche de l étude A- Etat des lieux Recueil des données Présentation de la copropriété Enquête auprès des usagers Performances du bâti et éléments

Plus en détail

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée Choix libre du système de chauffage Indépendance Une chose judicieuse Membres Les associations suivantes sont membres de la Communauté d intérêt «CI Pro Cheminée»:

Plus en détail

Propriétaires de bâtiment

Propriétaires de bâtiment Loi genevoise sur l énergie Propriétaires de bâtiment Rénover pour économiser de l énergie: une opération gagnante En vigueur depuis août 2010, la révision de la loi genevoise sur l énergie vise à réduire

Plus en détail