Exploration des perceptions et des consommations des services à la personne et bilan prospectif. Présentation du 7 mars 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exploration des perceptions et des consommations des services à la personne et bilan prospectif. Présentation du 7 mars 2012"

Transcription

1 Exploration des perceptions et des consommations des services à la personne et bilan prospectif Présentation du 7 mars 2012

2 Rappel de la méthodologie Nous avons réalisé : 5 groupes de 3 heures (7-10 personnes) auprès de particuliers 2 mini-groupes de 3 heures (5-6 personnes) auprès de professionnels 6 entretiens individuels d 1 heure auprès de professionnels Sur LES PARTICULIERS Cibles Critères de recrutement spécifiques Dispositif NON UTILISATEURS propension à recourir aux SAP UTILISATEURS -ayant recours à des services d aide à la vie quotidienne - 50% sur des problématiques d aide la vie quotidienne -50% sur des problématiques de personnes dépendantes (enfants de de 3 ans ou personnes âgées dépendantes ou handicapées) -Emploi indirect passant par des structures (mix CCAS, entreprises, asso) -Bonne répartition des types de service: ménage, soutien scolaire, jardinage Groupe 1 Paris / IDF Groupe 2 Dijon 2

3 Rappel de la méthodologie 3

4 Les grandes représentations associées àl'univers des SAP 2

5 Pour le grand public, des évocations spontanées L humain/ le lien social Puise ses origines dans la solidarité et l entre-aide La nécessité/ la difficulté Un évocatoire assez lourd Un secteur éclaté Une multitude de services, une multitude d acteurs Pas de vision d ensemble Une satisfaction variable Des niveaux de qualité des prestations et des intervenants aléatoires Des outils de simplification administrative et des mesures incitatives ; Le CESU surtout et les avantages fiscaux En mineur, Un secteur sous perfusion Pour les utilisateurs uniquement 5

6 Pour les professionnels, des premiers discours autour de Un secteur en pleine expansion, voire explosion Profusion de l offre et de la demande La faible rentabilité, la difficulté à vraiment gagner de l argent Notamment dans la dépendance La vocation, être au service de l humain presque la mission d intérêt général Des contraintes administratives et règlementaires fortes 6

7 Des paradoxes et des oppositions entre les cibles Qui sont autant d obstacles au bon fonctionnement des relations et créent des vécus négatifs Des discours qui s opposent entre clients et prestataires Une manière de se «rejeter la faute» du manque de professionnalisme et d encadrement du secteur 7

8 Des paradoxes et des oppositions entre les cibles Des discours qui s opposent entre salariés et dirigeants Un frein à l émergence d un standard qualité 8

9 Des paradoxes et des oppositions entre les cibles La nécessité n d harmoniser, de fluidifier les liens entre les différentes parties 9

10 Les organismes : caractéristiques et priorités 1

11 I. Un secteur jeune Depuis 2006 et la démarche d ouverture du marché, le marché des SAP a connu une croissance extrêmement forte : * Hors auto-entrepreneurs 11

12 II. Un secteur qui continue de croître Malgré la crise actuelle, la croissance sectorielle est très importante, même si elle tend à se ralentir : * Hors auto-entrepreneurs 12

13 III. Un secteur hétérogène 13

14 III. Un secteur hétérogène (suite) 14

15 III. Des profils de dirigeants également variés 15

16 IV. Les difficultés endogènes au secteur restent prégnantes 16

17 IV. Quelles attentes? * En part des organismes estimant l action prioritaire 17

18 Les particuliers : état de la consommation, potentiel 1

19 En nombre de ménages, estimation du marché actuel et du potentiel des services à la personne, à partir des 27.3 millions de ménages Total Ménages Aidés Le foyer a eu recours aux services ou à l'aide d'une tierce personne* au cours des 12 derniers mois, ne serait ce qu'une fois, pour un service du champ des services à la personne Dont SAP Potentiel Parmi les foyers précédents, le foyer a eu, au moins une fois, recours à DOMICILE à une association, un service communal / départemental, une entreprise ou une personne employée directement Le foyer n a pas eu recours aux services ou à l'aide d'une tierce personne* au cours des 12 derniers mois, ne serait ce qu'une fois, mais aurait bien aimé être aidé *qu'elle soit de la famille, du réseau de connaissance, ou qu'elle soit employée directement par le foyer ou par une entreprise, une association, un service municipal ou départemental auquel le foyer a fait appel 19

20 4 millions de clients des services à la personne* Total ménages aidés dont SAP Potentiel Et un potentiel de développement *Les taux/part/volumes exprimés à des niveaux regroupant plusieurs activités sont à lire comme «au moins un». Exemple : 6 millions de ménages ont déclaré avoir eu recours à une tierce personne pour au moins 1 service 2.8 millions de ménages auraient aimé être aidé sur au moins 1 service Entre ces 6 millions et les 2.8 millions une partie peut être commune. 20

21 Détail en parts des 27.3 millions de ménages concernés, pour les différents services Non, mais aurait bien aimé être aidé Aidé, dont avec du SAP (asso,service comm/dpt,ent, emploi direct) Aidé, dont hors SAP (réseau famille) Sous Total Marché+Potentiel Avec les mêmes informations que précédemment, on obtient, pour chaque service étudié : jardinage / bricolage 3% 4% 1% 8% Le taux de ménage concerné par le marché + le potentiel Dont la part des ménages ayant eu recours à une aide de son réseau de connaissance Dont la part des ménages ayant eu au moins 1 fois recours à du SAP Dont la part des ménages qui auraient bien aimé être aidés pour le service considéré (mais qui ne l ont pas été) 21

22 4 millions de clients des services à la personne* Non, mais aurait bien aimé être aidé Aidé, dont avec du SAP (asso,service comm/dpt,ent, emploi direct) Aidé, dont hors SAP (réseau famille) Sous Total Marché+Potentiel Livraison repas / livraison courses Maintenance,... temporaire à Entretien maison / tvx ménagers jardinage / bricolage Assistance Soutien scolaire / cours à domicile Garde occasionnelle d'enfants* Garde régulière d'enfants* Animaux pers.âgées et/ou handicap. Soins d'esthétique Déplacement pers.âgées/handicap. Personnes âgées Personnes handicapées 2% 1% 0% 1% 1% 2% 1% 1% 1% 0% 0% 1% 0% 0% 1% 1% 1% 0% 2% 2% 3% 3% 2% 1% 0% 1% 2% 5% 0% 2% 1% 2% 2% 4% 1% 1% 4% 1% 1% 5% 1% 1% 4% 3% 5% 5% 6% 1% 8% 9% 2% Vie quotidienne : Marché : 4 millions dont 3.2 millions SAP 16% Potentiel 1.8 millions Services à la famille : Marché : 2.5 millions dont SAP Potentiel 1.3 millions Services aux personnes dépendantes : Marché : 1.1 millions dont SAP Potentiel % 5% 10% 15% 20% *Les taux/part/volumes exprimés à des niveaux regroupant plusieurs activités sont à lire comme «au moins un». Exemple : 6 millions de ménages ont déclaré avoir eu recours à une tierce personne pour au moins 1 service 2.8 millions de ménages auraient aimé être aidé sur au moins 1 service 22 Entre ces 6 millions et les 2.8 millions une partie peut être commune.

23 Focus sur Entretien / Tvx Ménagers Jardinage / bricolage Personnes âgées Marché actuel = Réseau + SAP Dont SAP Potentiel = Aurait aimé être aidé 23

24 Et pour l avenir, quels leviers pour développer les services à la personne vu du côté des particuliers? 10% 20% 30% 40% 50% 60% Être mieux informé sur l'offre de services, les prestations, les tarifs 34% 55% Accroître les incitations fiscales, exonérations de charges 20% 52% Être rassuré sur la qualité des intervenants à domicile par des certifications Être mieux informé sur les services à la personne à proximité de chez vous 14% 16% 43% 42% ST Cité au moins une fois dont Cité en 1er Simplifier gestion administrative, procédures d'embauche et/ou de séparation 7% 41% Développer des réseaux nationaux de prestataires multi services Améliorer la formation, le savoir faire des intervenants à domicile 4% 6% 24% 24% - 3 réponses possibles - Base : foyers (6282) Indiquer dans l'ordre du plus prioritaire au moins prioritaire, ce qu'il faudrait à votre avis améliorer ou développer en priorité, pour amener davantage de foyers à recourir aux services à la personne à domicile 24

25 Focus sur la qualité 2

26 La notion de qualité pour les particuliers Abordée de manière franche dans un premier niveau de discours Mais donc une acception souvent limitée à QUALITÉ Réalisation des tâches à accomplir Fiabilité et ponctualité Souplesse et adaptation aux contraintes du foyer Qualités relationnelles Sensibilité au métier exercé 61% citent la compétence professionnelle des intervenants comme le critère le plus important pour juger de la qualité d un organisme contre «seulement» 25% qui citent la certification ou le label de l organisme 26

27 La qualité : la principale difficulté réside dans sa recherche plutôt que dans sa constatation 94% 98% 95% 92% 91% 54% 69% 61% 67% 51% Sous Total Satisfait dont tout à fait satisfait Prestation globale Présentation Empathie, Capacité à comprendre vos demandes Ponctualité Savoir faire technique vis-à-vis des intervenants Mais une fois la prestation réalisée ou le «bon» intervenant trouvé, un bon niveau de satisfaction globale Base : intervenants (1306) Indiquez votre niveau de satisfaction concernant cet intervenant (y compris en emploi direct), pour chacun des éléments suivants 27

28 La qualité : la principale difficulté réside dans sa recherche plutôt que dans sa constatation et du côté des organismes 93% 93% 90% 89% 89% 87% Sous Total Satisfait dont tout à fait satisfait 80% 78% 64% 44% 55% 46% 48% 37% 43% 40% 40% 30% Prestation globale Simplicité de facturation Qualité du contact Compétence des intervenants Rapport Qualité/Prix Conseils sur moyens de paiement Information sur aides financières Capacité à proposer d'autres Possibilité de rencontrer plusieurs proposés intervenants si candidats Mais une fois la prestation réalisée ou le «besoin bon» intervenant trouvé, un bon niveau de satisfaction globale Base : Organismes (448) Indiquez votre niveau de satisfaction concernant cet organisme* pour chacun des éléments suivants *hors emploi direct, donc 28

29 La notion de qualité dans les SAP Plus en filigrane, un élargissement de la notion, un process global qui permettrait d arriver à la qualité de la prestation 29

30 Merci

- Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon

- Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon Journée PRISME Les Métiers des Services A la Personne - Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon Interventions de : Catherine CHÂTEAU Attachée d administration (UT 61 de la DIRECCTE) Tél. : 02

Plus en détail

Colloque régional DIRECCTE Alsace. Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne

Colloque régional DIRECCTE Alsace. Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne Agence nationale des services à la personne Colloque régional DIRECCTE Alsace Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne Strasbourg, 22 novembre 2010 La politique

Plus en détail

Créer son entreprise dans les services à la personne : démarches d méthodologies

Créer son entreprise dans les services à la personne : démarches d méthodologies Créer son entreprise dans les services à la personne : démarches d et méthodologies 2007 1 Une activité réglementée 2007 2 21 activités de services à la personne; Agrément simple(facultatif) ou qualité

Plus en détail

Demande d agrément services à la personne pour les auto-entrepreneurs 1) Identification

Demande d agrément services à la personne pour les auto-entrepreneurs 1) Identification Demande d agrément services à la personne pour les auto-entrepreneurs 1) Identification - Personne physique : nom, prénom, adresse, sexe. - Lieu d exercice : domicile personnel, adresse professionnelle

Plus en détail

Cesu. C est une offre proposée aux particuliers pour leur faciliter l accès à l ensemble des services à la personne.

Cesu. C est une offre proposée aux particuliers pour leur faciliter l accès à l ensemble des services à la personne. Cesu SOMMAIRE Définition Avantages Réductions d impôt Bénéficiaires I n f o r m a t i o n s 1. Qu'est-ce que le Chèque emploi service universel? Créé dans le cadre de la politique conduite pour favoriser

Plus en détail

Dossier de presse. Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de 3000 salariés Certification Qualicert*

Dossier de presse. Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de 3000 salariés Certification Qualicert* * Liste des agences et des activités certifiées disponible sur www.qualicert.fr DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de

Plus en détail

Services à la personne: Un champ contraint pour un système d information morcelé. Philippe Rodriguez 20 octobre 2011

Services à la personne: Un champ contraint pour un système d information morcelé. Philippe Rodriguez 20 octobre 2011 Services à la personne: Un champ contraint pour un système d information morcelé Philippe Rodriguez 20 octobre 2011 Déroulé de la présentation Contexte Les enjeux Le plan «Borloo» les activités concernées

Plus en détail

la référence du service à la personne Février 2012

la référence du service à la personne Février 2012 L ADMR la référence du service à la personne Février 2012 1 L ADMR, la référence du service à la personne 1 er opérateur associatif au service des personnes Depuis plus de 65 ans, le quotidien de nos clients

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE POUR TOUT SAVOIR

SERVICES À LA PERSONNE POUR TOUT SAVOIR SERVICES À LA PERSONNE POUR TOUT SAVOIR 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Les avantages liés aux services à la personne.... 8 Les services à la personne au quotidien.... 9 Les professionnels

Plus en détail

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche Merci pour votre participation Enquête téléphonique menée par le cabinet G et A Links (niveau territorial et national) Questionnaire préparé

Plus en détail

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale,

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale, Vous êtes un professionnel du corps médical ou des services sociaux, vous travaillez au sein d un établissement spécialisé, vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf.

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf. Particulier employeur Juin 2012 Tout savoir sur le Cesu [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! Le Chèque emploi service universel (Cesu) L essayer, c est l adopter! Qui n a pas

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

Ce qu attendent les candidats au moment du recrutement

Ce qu attendent les candidats au moment du recrutement Ce qu attendent les candidats au moment du recrutement Etude réalisée en janvier 2014 par pour 1 Méthodologie Enquête réalisée du 08 janvier au 15 janvier 2014 auprès de 1015 personnes en recherche active

Plus en détail

MOT D OUVERTURE DU FORUM METIERS ET PROFESSIONNALISATION DANS LES SAP (Lycée professionnel de Port-Louis le 21/02/2011)

MOT D OUVERTURE DU FORUM METIERS ET PROFESSIONNALISATION DANS LES SAP (Lycée professionnel de Port-Louis le 21/02/2011) MOT D OUVERTURE DU FORUM METIERS ET PROFESSIONNALISATION DANS LES SAP (Lycée professionnel de Port-Louis le 21/02/2011) Permettez-moi d ores et déjà de vous dire tout le plaisir que j ai de me retrouver

Plus en détail

Rapport 2014. d enquête de satisfaction du service d aide à domicile

Rapport 2014. d enquête de satisfaction du service d aide à domicile Rapport 2014 d enquête de satisfaction du service d aide à domicile Comme chaque année, une enquête de satisfaction a été réalisée durant l été auprès des 280 bénéficiaires du service d aide à domicile

Plus en détail

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Enquête exclusive TeleRessources dans le cadre du séminaire 1 1. Contexte et objectifs du projet

Plus en détail

Tout. Particulier employeur. savoir. sur le. Cesu. L essayer, c est l adopter! Février 2014. www.cesu.urssaf.fr

Tout. Particulier employeur. savoir. sur le. Cesu. L essayer, c est l adopter! Février 2014. www.cesu.urssaf.fr Particulier employeur Tout savoir sur le Cesu L essayer, c est l adopter! Février 2014 Le Cesu l essayer, c est l adopter! Qui n a pas eu un jour envie d une aide pour le ménage, les devoirs des enfants,

Plus en détail

Embaucher, c est facile avec le «Cesu déclaratif» À jour au 1er janvier 2006

Embaucher, c est facile avec le «Cesu déclaratif» À jour au 1er janvier 2006 Embaucher, c est facile avec le «Cesu déclaratif» À jour au 1er janvier 2012 1 Le dispositif Cesu déclaratif Le Cesu déclaratif est un dispositif du réseau des Urssaf qui facilite les formalités liées

Plus en détail

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 1 Méthodologie LA CIBLE : Au sein de chaque entreprise, est interrogée la personne en charge de la majorité des démarches administratives

Plus en détail

LES ORGANISMES AGREES AU 31.12.2010

LES ORGANISMES AGREES AU 31.12.2010 Les dossiers de l'osap LES ORGANISMES AGREES AU 31.12.2010 page Le paysage des organismes agréés sur le Chalonnais 2 Selon le statut juridique 2 Selon l'agrément 2 Selon le mode de gestion 3 Evolution

Plus en détail

LES EXONERATIONS FISCALES

LES EXONERATIONS FISCALES LES EXONERATIONS FISCALES Pour vous aider dans votre vie quotidienne, vous comptez faire appel à un salarié à domicile que vous l'employez via l'intermédiaire de notre association agréée, vous pouvez donc

Plus en détail

L image des banques auprès des TPE/PME

L image des banques auprès des TPE/PME Shanghai Paris Toronto Buenos Aires www.ifop.com L image des banques auprès des TPE/PME 1002 entreprises ont été interrogées en février 2008 : 377 micro-entreprises (0 à 5 salariés) 261 TPE (6 à 19 salariés)

Plus en détail

Enquête sur les attentes et besoins des personnes en situation de handicap vis-à-vis des Services d Aide à la Personne

Enquête sur les attentes et besoins des personnes en situation de handicap vis-à-vis des Services d Aide à la Personne Ce questionnaire est aussi disponible en ligne sur le site : www.handirhoneservices.org Ou par flash code : Vous pouvez être aidé au remplissage par téléphone au : 06 52 16 34 84 Enquête sur les attentes

Plus en détail

DEMANDE D AGRÉMENT «SERVICES À LA PERSONNE» POUR LES AUTO-ENTREPRENEURS

DEMANDE D AGRÉMENT «SERVICES À LA PERSONNE» POUR LES AUTO-ENTREPRENEURS DEMANDE D AGRÉMENT «SERVICES À LA PERSONNE» POUR LES AUTO-ENTREPRENEURS Un auto-entrepreneur déclaré peut choisir d exercer dans le secteur des services à la personne. Rappel : Le régime de l auto-entrepreneur

Plus en détail

Cercle LAB Impact des services à la personne sur le Marketing Mix en Assurance et en Banque. Le services à la personne à domicile

Cercle LAB Impact des services à la personne sur le Marketing Mix en Assurance et en Banque. Le services à la personne à domicile Cercle LAB Impact des services à la personne sur le Marketing Mix en Assurance et en Banque Le services à la personne à domicile Le Plan Borloo Engager les entreprises dans le développement des services

Plus en détail

Rejoignez le réseau!

Rejoignez le réseau! Rejoignez le réseau! INTRODUCTION Vous recherchez un poste indépendant? Vous avez le sens du contact et adorez gérer les ressources humaines? Rejoignez le réseau Free Dom, réseau national participatif

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

SERVICES A LA PERSONNE ETRE PARTICULIER. Les activités des services à la personne

SERVICES A LA PERSONNE ETRE PARTICULIER. Les activités des services à la personne S A LA PERSONNE ETRE PARTICULIER EMPLOYEUR Les activités des services à la personne Famille Enfants, soutien scolaire, aide administrative ou informatique Vie quotidienne Ménage, bricolage, jardinage,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

A VOTRE BONHEUR Spécialiste des services à la personne et aide à domicile

A VOTRE BONHEUR Spécialiste des services à la personne et aide à domicile A VOTRE BONHEUR Spécialiste des services à la personne et aide à domicile AVB est une société centrée sur le respect de la vie et de la dignité de la personne. Nos assistants de vie, gardes d enfants,

Plus en détail

Rappel des objectifs de la «Consultation 2015»

Rappel des objectifs de la «Consultation 2015» Rappel des objectifs de la «Consultation 2015» Les 3 objectifs majeurs : Permettre aux Ouvrants Droits d exprimer leurs visions, leurs besoins et leurs attentes concernant les Activités Sociales, Mesurer

Plus en détail

pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement

pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les préoccupations à six mois des Directeurs de Ressources Humaines B

Plus en détail

L observatoire de. Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans. Juillet 2013

L observatoire de. Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans. Juillet 2013 L observatoire de la révolution de l âge Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans Juillet 2013 La vieillesse : un nouveau monde? Ampleur des enjeux financiers

Plus en détail

Café réseaux mardi 15 avril 2008. Maintien à domicile, services à la personne et réseaux de santé

Café réseaux mardi 15 avril 2008. Maintien à domicile, services à la personne et réseaux de santé Café réseaux mardi 15 avril 2008 Maintien à domicile, services à la personne et réseaux de santé Maintien à domicile et SAP 1 maintien à domicile Le contexte Les enjeux L organisation 2 services à la personne

Plus en détail

Synthèse 12 mars 2015 VOTRE CONTACT. Delphine MIRANDE Directrice adjointe +33 (0) 1 40 53 47 09 delphine.mirande@infraforces.com

Synthèse 12 mars 2015 VOTRE CONTACT. Delphine MIRANDE Directrice adjointe +33 (0) 1 40 53 47 09 delphine.mirande@infraforces.com BRANCHE PROFESSIONNELLE DES COMMERCES ET SERVICES DE L'AUDIOVISUEL, DE L'ÉLECTRONIQUE ET DE L'ÉQUIPEMENT MÉNAGER - ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN COMPÉTENCES DES SALARIÉS DES ENTREPRISES DE MOINS DE 10 SALARIÉS

Plus en détail

Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014

Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014 Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014 Espace d information et de conseil sur l emploi, l orientation, la formation et la création d entreprise, la Cité des métiers accueille depuis le 10 mars les Val-de- Marnais,

Plus en détail

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012 Présentation de la 4 ème vague du 1 Fiche technique 1 Données de cadrage : la filière de la Relation Client aujourd hui 3 Question : Les domaines d activité des clients des centres externes Parmi les domaines

Plus en détail

COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION

COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION CIG Service Prestataire COMPTE RENDU DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION Enquête effectuée du 1 er janvier au 31 août 2013 Madame Bara Responsable du Service Prestataire Janvier 2014 Version du 05/03/2014

Plus en détail

La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne

La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne Prévention des risques professionnels secteur de l aide à domicile La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne CARSAT Nord-Picardie Emmanuel DELECOURT Ingénieur

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

Métiers et formations de l aide à domicile

Métiers et formations de l aide à domicile 1 Métiers et formations de l aide à domicile S informer pour devenir un professionnel de l aide à domicile CONFERENCE EMPLOI Mardi 27 Septembre 2011 Médiathèque André Malraux - BEZIERS 2 1 Services à la

Plus en détail

De Particulier à Particulier

De Particulier à Particulier De Particulier à Particulier Mon Aide Immobilière en quelques mots Société de CONSEIL et de COMMUNICATION IMMOBILIERE née en 2013 à Bordeaux. Positionnée sur un marché jusque là inexploité en France, Mon

Plus en détail

Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs

Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs Enquête de l Institut CSA pour le S10 auprès des courtiers de proximité sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes souscripteurs Du 28/01 au 22/02/2013 Pourquoi cette enquête? Les membres

Plus en détail

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement Vague Rapport Fiche technique Mode de recueil Cible Téléphone (CATI*) et responsables RH en charge des relations avec les cabinets de recrutement

Plus en détail

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut La prévoyance : une préoccupation pour les indépendants Tout comme deux tiers des Français,

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement - Juin 2012 - Contact : Steeve FLANET Directeur d études Corporate Tel

Plus en détail

Salon des services à la personne

Salon des services à la personne Salon des services à la personne Le Salon des services à la personne 3 ème édition Conférence La professionnalisation, un enjeu de taille dans le secteur des Services à la personne Organisée par MERCI+

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES

SERVICES AUX PERSONNES Pays du Grand Beauvaisis Fiche sectorielle Edition 2013 SERVICES AUX PERSONNES Définition du secteur Les services à la personne regroupent l ensemble des services contribuant au mieux-être des citoyens

Plus en détail

Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var

Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var Août 2011 Enquête «emploi formation» Raison Sociale :... Enseigne :... (Si différente de la raison sociale)

Plus en détail

Observation du territoire Parisien

Observation du territoire Parisien Observation du territoire Parisien Les services à la personne Septembre 2007 Le marché des services à la personne à Paris en 2005 A Paris, en 2005, 80,8 % du marché total des services à la personne en

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

Une solution accessible financièrement peut vous être proposée rapidement : La garde d enfant à domicile

Une solution accessible financièrement peut vous être proposée rapidement : La garde d enfant à domicile LES SERVICES À LA PERSONNE, ÇA VOUS CHANGE LA VIE! Vous devez travailler tôt le matin ou tard le soir Une solution accessible financièrement peut vous être proposée rapidement : La garde d enfant à domicile

Plus en détail

FORUM «Services à la personne»

FORUM «Services à la personne» FORUM «Services à la personne» Ouverture par M. Henri JEAN, secrétaire général de la préfecture de la Haute Vienne Lundi 25 juin 2012 à 09 heures 30 - Centre culturel municipal Jean Moulin - Limoges Dossier

Plus en détail

Faites de votre expérience candidat un levier stratégique pour votre marque recruteur

Faites de votre expérience candidat un levier stratégique pour votre marque recruteur Vos candidats apprécient-ils réellement votre processus de recrutement? Faites de votre expérience candidat un levier stratégique pour votre marque recruteur => découvrez nos différentes formules + de

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting.

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting. Depuis 2008, Wagram Consulting offre aux consultants la possibilité d exercer leur activité en toute indépendance en les libérant des contraintes administratives. Le portage salarial est reconnu par les

Plus en détail

CESU : Généralités. Rappel historique : CES, TES, CESU. Pourquoi un nouveau CESU? Quels avantages?

CESU : Généralités. Rappel historique : CES, TES, CESU. Pourquoi un nouveau CESU? Quels avantages? CESU : Généralités Rappel historique : CES, TES, CESU le Chèque Emploi Service Universel fait partie du plan Borloo, il est destiné à développer l emploi dans le domaine de l aide à la personne. Il remplace

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE Entre : Le Centre Communal d Action Sociale de MALAUNAY, N d agrément : 76056 B Et Mr / Mme : Préambule Soucieux de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées

Plus en détail

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Votre Conseiller Emploi-Formation, partout en France La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Enquête sur l activité, l emploi et l alternance dans les TPE-PME Planète PME - 16 juin 2011

Plus en détail

quels enjeux pour le secteur financier?

quels enjeux pour le secteur financier? Préambule 2 Auteurs de l enquête Cette étude a été conduite par le pôle développement durable d Equinox Consulting Sophie Madet, associée Blandine Sébileau, senior manager Sybille Brugues et Sophie Pornin,

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «L IMAGE PROFESSIONNELLE DANS LA RECHERCHE D EMPLOI»

CAHIER DES CHARGES «L IMAGE PROFESSIONNELLE DANS LA RECHERCHE D EMPLOI» CAHIER DES CHARGES «L IMAGE PROFESSIONNELLE DANS LA RECHERCHE D EMPLOI» CONTEXTE Alors que les contrats en alternance constituent un bon moyen pour entrer et évoluer sur le marché de l emploi en suivant

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

Conférence de presse du 14 octobre 2014 Les Français et l investissement en entreprise

Conférence de presse du 14 octobre 2014 Les Français et l investissement en entreprise Conférence de presse du 14 octobre 2014 Les Français et l investissement en entreprise Résultats de l étude quantitative A : Actionaria De : OpinionWay OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris

Plus en détail

Enquête ACHATS Santé. Factea Healthcare et Pragma

Enquête ACHATS Santé. Factea Healthcare et Pragma Enquête ACHATS Santé Factea Healthcare et Pragma Présentation de l enquête ACHATS Santé Le Baromètre ACHATS Santé offre une synthèse annuelle permettant d'évaluer le niveau de confiance et le niveau d'engagement

Plus en détail

Observatoire régional des services à la personne

Observatoire régional des services à la personne Observatoire régional des services à la personne Séminaire régional - 20 novembre 2012 1 mission OREF Les services à la personne 21 activités Les services à la vie quotidienne ménage, repassage, petit

Plus en détail

Edito. Construisons ensemble l avenir. Jean-Loup Rogé PDG

Edito. Construisons ensemble l avenir. Jean-Loup Rogé PDG Edito Depuis plus de 40 ans, nos équipes de spécialistes accompagnent nos clients de petites, moyennes et grandes entreprises, dans le pilotage de leurs organisations, la gestion des obligations réglementaires

Plus en détail

DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL CONSULTING

DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL CONSULTING Consulting DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL CONSULTING Un véritable expert pour réussir votre développement international Développement International Consulting / SAS / Siège :70, rue LAURISTON, 75116 PARIS

Plus en détail

Baromètre UNA / Senior Strategic. Avril 2014

Baromètre UNA / Senior Strategic. Avril 2014 Baromètre UNA / Senior Strategic Avril 2014 Baromètre UNA Senior Strategic / avril 2014 INTRODUCTION Objectifs Identifier les points de sensibilité des personnes de plus de 50 ans bénéficiaires de services

Plus en détail

EVALUATION de DS Process METHODE ORIGINALE de RECRUTEMENT de la SOCIETE DS RESEARCH

EVALUATION de DS Process METHODE ORIGINALE de RECRUTEMENT de la SOCIETE DS RESEARCH EVALUATION de DS Process METHODE ORIGINALE de RECRUTEMENT de la SOCIETE Étude réalisée par STETHOS OBJECTIFS DE L'ETUDE, société de conseil en ressources humaines, spécialisée dans l industrie de la santé,

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser!

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser! Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015 PREFECTURE DES DEUX-SEVRES 116 questionnaires collectés / 20 questions Résultats en % des exprimés 1. Le contexte de l étude À votre écoute pour

Plus en détail

Vous et le CRIDON Lyon

Vous et le CRIDON Lyon Vous et le CRIDON Lyon Ce questionnaire est nominatif et à destination des notaires associés et salariés il peut donc y avoir plus d'une réponse par étude. Vos réponses permettront au Cridon Lyon de répondre

Plus en détail

www.secretariats26.com contact@secretariats26.com

www.secretariats26.com contact@secretariats26.com www.secretariats26.com contact@secretariats26.com Je mets à votre disposition plus de 20 ans d expérience, ma polyvalence, mon autonomie et mon gout du travail bien fait. Je vous assure la plus grande

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Cesu préfinancé : Découvrez ses nombreux avantages

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Cesu préfinancé : Découvrez ses nombreux avantages AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE Cesu préfinancé : Découvrez ses nombreux avantages Le Cesu préfinancé, qu est-ce que c est? Le Chèque emploi service universel préfinancé, ou Cesu préfinancé,

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France

Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Rapport d étude 7 novembre 2005 Contacts TNS SOFRES : Florence de MARIEN 01.40.92.45.59 Benjamine DUROUCHOUX 01.40.92.45.14 BDX R_42GV07_01 Département

Plus en détail

Particuliers ou Professionnels

Particuliers ou Professionnels Particuliers ou Professionnels ABSOLUT SECURITE est une société spécialisée dans le gardiennage et la sécurité des biens et des personnes. La prévention, la sécurité et la protection sont les devises de

Plus en détail

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 SEMMARIS Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 Consultation pour le cadrage du projet de Marketplace du Marché International

Plus en détail

Tout savoir sur le Cesu

Tout savoir sur le Cesu Tout savoir sur le Cesu PARTICULIER EMPLOYEUR 2015 www.cesu.urssaf.fr LE CESU, L ESSAYER C EST L ADOPTER! Qui n a pas eu un jour envie d une aide pour le ménage, les devoirs des enfants, des travaux de

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 30 ème édition Octobre 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE. Département de l Orne ORNE. de Flers. Bassin d Alençon. Bassin. Bassin d Argentan.

OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE. Département de l Orne ORNE. de Flers. Bassin d Alençon. Bassin. Bassin d Argentan. - JANVIER 2014 - OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE SUR LE DÉPARTEMENT DE DE L O ORNE Bassin d Argentan Bassin de l Aigle - Mortagne Bassin de Flers Bassin d Alençon Pays d Alençon Département de

Plus en détail

CHEQUE EMPLOI-SERVICE UNIVERSEL»

CHEQUE EMPLOI-SERVICE UNIVERSEL» INFO C.E. N 9 Mars 2016 Edito Attentif à trouver des solutions pratiques pour faire face aux difficultés de la vie quotidienne des salariés, le comité d entreprise a le plaisir de vous proposer une nouvelle

Plus en détail

Les intervenants à domicile

Les intervenants à domicile Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Les intervenants à domicile Guy DECLOQUEMENT Direction des affaires financières, de la prévention et de la santé 14 rue Jeanne

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 Etudes Publication de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de L activité des services à la personne 10 millions

Plus en détail

Se lancer dans les services à la personne

Se lancer dans les services à la personne 2016 Se lancer dans les services à la personne Assistant-juridique.fr Sommaire I Conditions d installation...5 A) L entretien de la maison et les petits travaux ménagers... 5 B) Les petits travaux de jardinage...

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Bienvenue. Agir maintenant pour notre avenir et celui de nos enfants est quelque chose de primordial et d urgent.

Bienvenue. Agir maintenant pour notre avenir et celui de nos enfants est quelque chose de primordial et d urgent. Bienvenue Agir maintenant pour notre avenir et celui de nos enfants est quelque chose de primordial et d urgent. 1 Augmentez vos revenus en développant une activité à domicile gratuite et rentable. Nous

Plus en détail

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes ENQUÊTE Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes INTRODUCTION Jean-Paul Babey Président du Syndicat 10 PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 : LES MEMBRES Enquête

Plus en détail

RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010)

RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010) RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010) On a tous commandé au moins une fois sur un site marchand et on a tous été au moins une fois en relation avec un service clients 1 SOMMAIRE 1. Les médias utilisés

Plus en détail

Les services à la personne

Les services à la personne Les services à la personne Cadrage statistique du secteur DARES COE - 3 décembre 2013 Les contours des SAP Les sources disponibles L activité et la structuration du secteur Caractéristiques des salariés

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud

RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud «Pour changer les choses, il faut avant tout changer le regard sur les choses : c est une fonction

Plus en détail