Déploiement stratégique LEAN (Hoshin kanri) et les outils. Stéphane Mercier, bacc. Erg., M.Sc., directeur Direction qualité et performance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déploiement stratégique LEAN (Hoshin kanri) et les outils. Stéphane Mercier, bacc. Erg., M.Sc., directeur Direction qualité et performance"

Transcription

1 Déploiement stratégique LEAN (Hoshin kanri) et les outils Stéphane Mercier, bacc. Erg., M.Sc., directeur Direction qualité et performance

2 Objectifs de la présentation Présenter sommairement la démarche de déploiement stratégique LEAN. Présenter des outils de suivi clientèle et des indicateurs développés. Illustrer l utilisation des outils de suivi clientèle et des indicateurs dans le cadre du déploiement stratégique. 2

3 Déploiement stratégique LEAN HOSHIN KANRI 3

4 L approche LEAN au Québec L'ancien ministre de la Santé et des Services sociaux avait annoncé des engagements significatifs pour soutenir l'implantation. Se déploie depuis 2011 de façon plus formelle par 3 projets-pilotes dans trois centres de santé du Québec : le CHU de Québec-Hôpital Saint-François d'assise le CSSS du Sud-Ouest-de-Verdun le CSSS Jardins-Roussillon. Formation des cadres en 2012 et e phase d implantation en cours depuis septembre 2013 subventionnée par le MSSS. 4

5 Principes et valeurs ( La transformation Lean Santé dans le réseau de la santé et des services sociaux s'appuient sur : Le focus client : le client au cœur des priorités et des décisions. L'engagement des employés et des médecins dans l'identification des problèmes, le choix des solutions et l'implantation des solutions retenues dans les projets ciblés. L'engagement des acteurs-clés dans la gouvernance des projets de transformation : syndicats, chefs de départements, médecins. L'amélioration continue par l'élimination du gaspillage et l'accroissement de la responsabilité de tout un chacun. La délégation de pouvoir pour ramener la décision près de l'action. Une vision et une philosophie à long terme pour en assurer la pérennité. 5

6 Lean appliqué dans le monde de la santé Un système de gestion de la qualité et de l amélioration des processus : qui cible les besoins des clients, l amélioration de la qualité, la réduction des délais et des coûts Système de production Toyota Appuyé par une démarche d amélioration continue et l implication des employés» (Landry & Lengentil, avril 2010). Lean management Lean santé 6

7 Amélioration continue de la qualité Favoriser l adoption d améliorations graduelles qui assurent la pérennité. Augmenter la valeur ajoutée en fonction des besoins des clients. Doit s intégrer au quotidien dans le cadre d une philosophie d amélioration continue. Ce n est pas faire plus mais plutôt faire mieux. 7

8 La valeur du service Toutes les tâches qui sont effectuées à l intérieur de notre organisation dans le but d offrir de la valeur à nos usagers: processus cliniques ou administratifs, trajectoires de services. Une activité à valeur ajoutée : une activité sécuritaire, efficace et appuyée sur des données probantes ou de bonnes pratiques. Prendre le point de vue de l usager, qui observe chaque étape du processus et chaque tâche qui est effectuée. 8

9 La valeur du service Réduire ou éliminer les activités à non-valeur ajoutée (NVA) Minimiser le nombre d activités à non-valeur ajoutée, mais nécessaire (NVAN) au processus Réduire la durée des activités à valeur ajoutée (VA) Début Processus dans le temps Fin Activités VA pour le client Activités NVAN au processus Activités NVA ~ 20 et 40 % du temps consacré à des activités sont VA 9

10 Références LEAN Santé RECENSION DES ÉCRITS RELATIFS À DES MÉTHODES DE TYPE LEAN Arinka-Sabina Jancarik Lorraine Vermette Agence de santé et services sociaux de la Montérégie, 2013 Communauté virtuelle de pratique en amélioration continue du réseau de la santé et des services sociaux CvPAC ( 10

11 Quelques établissements leaders en LEAN santé THEDACARE, Wisconsin, USA Dr John Toussaint, directeur général du ThedaCare Center for Healthcare Value HÔPITAL SAINT-BONIFACE, Manitoba, Canada CHU Mont-Godinne, Belgique 11

12 Implantation au CRDP Le Bouclier Un bref retour en arrière Accessibilité demeure un défi dans certains programmes Virage qualité performance amorcé et implantation LEAN 2 projets LEAN complétés Des résultats concrets pour l accessibilité des services et l organisation du travail 2 projets LEAN complétés Poursuite déploiement stratégique LEAN 12

13 Déploiement stratégique LEAN Hoshin Kanri Hoshin: Un compas une direction Kanri: management Donne une direction commune à toute l organisation Stratégique Tactique Opérationnel 13

14 Hoshin Kanri Planifier et réaliser les objectifs de l organisation. Assurer la communication entre les services, les départements et les activités opérationnelles. Guider l amélioration continue et permettre de voir clairement notre impact sur les objectifs de l organisation. Aligner et lier les ressources avec les actions pour atteindre ces objectifs. Mesurer les progrès vers ces objectifs. 14

15 Nos enjeux stratégiques Accessibilité Qualité Client Engagement et mobilisation Continuité 15

16 Matrice du Hoshin Kanri Enjeux stratégiques Orientations tactiques Actions opérationnelles 16

17 17

18 Les matrices Matrice mère Matrice DG Matrice direction clinique Matrice direction clinique Matrice DQP Matrice DRH Matrice DRFMI Équipe AC Gestion courante Équipe Équipe Équipe Équipe 18

19 Application à partir de la matrice Enjeu stratégique AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ DES SERVICES Orientation tactique Atteindre les standards du Plan d accès aux services pour les personnes ayant une déficience et réduire les délais d attente dans tous les programmes et les services Actions opérationnelles Au niveau de la direction Au niveau des programmes 19

20 Amélioration continue de la qualité (PDCA) P Planifier Après avoir identifié la problématique, je choisis une ou des solutions et j élabore un plan d action. D Déployer Faire Je mets en place la solution. C Contrôler - Vérifier Je contrôle et vérifie que la solution est valide et contribuera à l amélioration de la situation selon l objectif. A Adapter - Agir Je pérennise le changement. 20

21 Amélioration continue Amélioration continue de la qualité 20% 80% Projet LEAN PDCA (A3 projet) Gestion courante 21

22 LES OUTILS ET INDICATEURS 22

23 Outils de suivi et indicateurs Implantation en 2010 d un nouveau système d information clientèle SIPAD : Consolidation de l implantation d un nouveau système d information clientèle (SIPAD) Difficulté d utiliser des extrants et création de nouveaux rapports Identification des indicateurs ou rapports existant Développement d outils et adaptation aux besoins des différents utilisateurs (direction, cadre intermédiaire). 23

24 Indicateurs Taux de respect des standards du Plan d accès du MSSS (offrir un premier service selon la niveau de priorité, soit avant 97 jours ou 360 jours) Mouvement clientèle: Usager en attente Nouvelle référence Nouveau desservi dans l année Total desservi total dans l année Congé Délai moyen d attente Taux HPS 100: heures de prestation de service en présence de l usager sur le temps total 24

25 Indicateurs pour le programme Enjeu stratégique Orientation tactique Accessibilité Taux respect plan accès MSSS # usagers en attente Délai moyen d attente Mouvement clientèle # HPS moyen par usager Taux HPS 100 Durée moyenne épisode (à venir) Taux HPS / HAP par codes 25

26 ORIENTATION STRATÉGIQUE Taux respect Plan accès - Programme X 26

27 ORIENTATION STRATÉGIQUE Nombre usagers en attente Programme X 27

28 ORIENTATION STRATÉGIQUE Nombre usager desservis Programme X 28

29 Mouvement clientèle année en cours DÉFICIENCE Priorité Attente 1 er avril BOUCLIER Lanaudière P Nouvelle demande Nouveau desservi Desservi Congé Attente 1 er service Déficience auditive Déficience du langage Déficience motrice Déficience visuelle Élevé Modéré Total Élevé Modéré Total Élevé Modéré Total Élevé Modéré Total Total unique

30 Mouvement clientèle tableau complet FLUX DE LA CLIENTÈLE BOUCLIER LANAUDIÈRE À LA PÉRIODE 12 (JUSQU'AU 8 MARS 2014) DÉFICIENCE Priorité BOUCLIER Lanaudière P BOUCLIER Lanaudière P Variation Lanaudière atente 1er avril Nouvelle demande Nouveau desservi Desservi Congé Attente 1er serv. Nouvelle demande Nouveau desservi Desservi Congé Nouvelle demande Nouveau desservi Desservi Congé Déficience auditive Élevé Modéré Total Déficience du langage Élevé Modéré Total Élevé Modéré Déficience motrice Déficience visuelle Total Élevé Modéré Total Total unique

31 HPS moyen par usager par programme CLIENTS DESSERVIS HPS MOYENNE HPS/CLIENT UA3 #CLIENTS P #CLIENTS P ÉCART # ÉCART % #HPS P #HPS P ÉCART # ÉCART % HPS/CLENT P HPS/CLENT P MOY MOY DA ADULTE LANAU % % 7,00 5,55 DA JEUNES LANAU 511 DA ADULTE LAUR % % 22,50 12, % % 7,42 8,81 18,77 9,31 DA JEUNES LAUR % % 41,83 11,28 DV LANAU 591 DV LAUR % % 9,21 7, % % 8,17 8,06 8,63 7,71 31

32 ORIENTATION STRATÉGIQUE Taux HPS 100 PROGRAMME 32

33 Taux HPS/HAP par programme Total HPS / HAP Sous-total HPS / HAP AUTRES AUTRES HPS/HAP #/7h 100/HAP #/7h 300/HAP #/7h 400/HAP #/7h 500/HAP #/7h 600/HAP #/7h 700/HAP #/7h 800/HAP #/7h HPS/HAP #/7h HAP/HAP 80,00% 5,6 20,00% TOTAL BOUCLIER 81,8% 5,7 36,2% 2,5 1,9% 0,1 0,2% 0,0 10,3% 0,7 2,3% 0,2 22,2% 1,6 8,7% 0,6 2,1% 0,1 18,2% DM HAUTES-LAUR ,6% 5,4 28,8% 2,0 1,0% 0,1 0,0% 0,0 11,6% 0,8 3,9% 0,3 24,2% 1,7 7,1% 0,5 1,0% 0,1 23,4% DMA LANAU NORD ,2% 6,0 48,6% 3,4 0,8% 0,1 0,1% 0,0 11,0% 0,8 1,0% 0,1 21,9% 1,5 2,9% 0,2 0,8% 0,1 13,8% DMA LANAU SUD ,6% 6,0 49,1% 3,4 1,1% 0,1 0,0% 0,0 11,2% 0,8 1,1% 0,1 20,0% 1,4 3,0% 0,2 1,1% 0,1 14,4% DMA LAUR LACHUTE ,4% 6,0 50,8% 3,6 2,2% 0,2 0,0% 0,0 12,7% 0,9 0,3% 0,0 17,5% 1,2 2,9% 0,2 2,2% 0,2 13,6% DMA LAUR NORD ,2% 5,1 31,1% 2,2 1,5% 0,1 0,0% 0,0 12,6% 0,9 1,1% 0,1 18,4% 1,3 7,5% 0,5 1,5% 0,1 27,8% DMA LAUR SUD ,0% 5,8 40,5% 2,8 0,9% 0,1 0,0% 0,0 13,1% 0,9 3,0% 0,2 19,3% 1,4 6,0% 0,4 0,9% 0,1 17,0% MOY DMA 83,6% 5,9 44,6% 3,1 1,3% 0,1 0,0% 0,0 12,0% 0,8 1,5% 0,1 20,0% 1,4 4,2% 0,3 1,3% 0,1 16,4% DMJ LAN SUD ,7% 5,7 32,4% 2,3 1,3% 0,1 0,3% 0,0 10,9% 0,8 2,3% 0,2 24,6% 1,7 9,8% 0,7 1,6% 0,1 18,3% DMJ LAN NORD ,2% 5,8 33,2% 2,3 1,2% 0,1 0,0% 0,0 12,2% 0,9 1,3% 0,1 22,7% 1,6 11,7% 0,8 1,2% 0,1 17,8% DMJ LAUR SUD ,2% 5,5 31,4% 2,2 1,6% 0,1 0,0% 0,0 9,4% 0,7 2,3% 0,2 22,0% 1,5 12,3% 0,9 1,6% 0,1 20,8% DMJ LAUR SUD ÉCOLE ,5% 6,3 37,5% 2,6 7,5% 0,5 0,5% 0,0 8,8% 0,6 3,5% 0,2 20,9% 1,5 11,9% 0,8 8,0% 0,6 9,5% DMJ LAUR NORD ,7% 5,7 27,4% 1,9 2,9% 0,2 0,0% 0,0 13,1% 0,9 2,3% 0,2 24,0% 1,7 11,0% 0,8 2,9% 0,2 19,3% MOY DMJ 81,1% 5,7 32,1% 2,2 1,9% 0,1 0,1% 0,0 10,5% 0,7 2,2% 0,2 22,9% 1,6 11,4% 0,8 2,0% 0,1 18,9% DMT ADULT LAUR ,6% 5,6 38,9% 2,7 1,6% 0,1 0,1% 0,0 13,4% 0,9 2,8% 0,2 19,2% 1,3 4,7% 0,3 1,7% 0,1 19,4% DMT LANAU NORD ,6% 5,6 40,8% 2,9 1,3% 0,1 0,1% 0,0 10,2% 0,7 0,7% 0,0 23,4% 1,6 4,2% 0,3 1,4% 0,1 19,4% DMT LANAU SUD ,9% 5,7 36,6% 2,6 1,7% 0,1 0,3% 0,0 13,6% 0,9 1,9% 0,1 22,6% 1,6 4,4% 0,3 1,9% 0,1 19,1% MOY DMT 80,7% 5,6 38,9% 2,7 1,6% 0,1 0,1% 0,0 12,7% 0,9 2,1% 0,1 20,9% 1,5 4,5% 0,3 1,6% 0,1 19,3% 33

34 Taux HPS/HAP par discipline AUTRES HPS/HAP #/7h 100/HAP #/7h 300/HAP #/7h 400/HAP #/7h 500/HAP #/7h 600/HAP #/7h 700/HAP #/7h 800/HAP #/7h HPS/HAP 80,0% 5,6 TOTAL BOUCLIER 81,8% 5,7 36,2% 2,5 1,9% 0,5 0,2% 0,0 10,3% 0,7 2,3% 0,2 22,2% 1,6 8,7% 0,6 2,1% Audiologie 81,2% 5,7 33,6% 2,4 6,5% 0,2 1,4% 0,1 6,8% 0,5 2,2% 0,2 22,8% 1,6 8,0% 0,6 7,9% Diététique 83,2% 5,8 27,0% 1,9 2,4% 0,2 0,0% 0,0 19,1% 1,3 0,1% 0,0 27,7% 1,9 6,9% 0,5 2,4% Éducation spécialisée 79,9% 5,6 34,2% 2,4 2,2% 0,2 0,3% 0,0 11,5% 0,8 3,8% 0,3 15,1% 1,1 12,7% 0,9 2,5% Ergothérapie 82,0% 5,7 35,3% 2,5 2,0% 0,1 0,0% 0,0 9,5% 0,7 2,5% 0,2 24,0% 1,7 8,7% 0,6 2,0% Kinésiologie 88,1% 6,2 53,4% 3,7 0,0% 0,0 0,0% 0,0 11,8% 0,8 0,0% 0,0 21,9% 1,5 1,0% 0,1 0,0% Neuropsychologie 81,3% 5,7 29,8% 2,1 1,1% 0,1 0,0% 0,0 11,1% 0,8 0,9% 0,1 31,4% 2,2 7,1% 0,5 1,1% Orientation / mobilité 82,3% 5,8 39,2% 2,7 2,7% 0,2 1,4% 0,1 6,9% 0,5 13,5% 0,9 12,3% 0,9 6,3% 0,4 4,1% Orthophonie 82,5% 5,8 34,6% 2,4 1,2% 0,1 0,0% 0,0 8,3% 0,6 0,5% 0,0 24,6% 1,7 13,2% 0,9 1,2% Physiothérapie 82,5% 5,8 46,4% 3,2 0,9% 0,1 0,1% 0,0 10,6% 0,7 1,2% 0,1 19,4% 1,4 3,9% 0,3 1,0% Psychologie 85,4% 6,0 44,6% 3,1 1,1% 0,1 0,0% 0,0 14,9% 1,0 1,9% 0,1 17,6% 1,2 5,3% 0,4 1,1% Service social 80,7% 5,6 30,1% 2,1 3,2% 0,2 0,4% 0,0 15,0% 1,1 2,5% 0,2 24,8% 1,7 4,6% 0,3 3,6% Sexologie 84,2% 5,9 30,9% 2,2 0,0% 0,0 0,0% 0,0 6,3% 0,4 23,3% 1,6 20,2% 1,4 3,4% 0,2 0,0% SRDV 84,0% 5,9 37,1% 2,6 3,5% 0,2 0,4% 0,0 5,1% 0,4 14,1% 1,0 15,2% 1,1 8,6% 0,6 3,9% Thérapeute réad. phys. 82,0% 5,7 51,0% 3,6 0,9% 0,1 0,0% 0,0 9,8% 0,7 0,8% 0,1 16,4% 1,1 3,1% 0,2 0,9% 34

35 Défi Fiabilité de la saisie des données à la base: Ne jamais prendre pour acquis Mécanisme de validation Piège: la surabondance des informations Établir des cibles et des comparatifs Soutenir les gestionnaires Limite des indicateurs pour juger de la performance Cadre de référence pour guider l analyse 35

36 Vision qualité et performance : Opposition ou complémentarité? ADAPTATION Acquisition des ressources Adaptation aux besoins de la population Capacité d attirer les clientèles Mobilisation de la communauté Innovation et transformation Modèle évaluation globale et intégrée de la performance des systèmes de services de santé - EGIPSS Source : Groupe de recherche interdisciplinaire en santé (GRIS), Université de Montréal

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation Démarche diagnostic Planification et organisation Processus de planification et de gestion de la demande Approvisionnement Niveau d inventaire Visite Organisation du travail Analyse de la chaîne de valeur

Plus en détail

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma»

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» 1 Gouvernance des projets : NOS RÉALISATIONS Bureau de projets (planification et priorisation des projets, validation

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires. LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur

Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires. LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur Avis Pour toute autre fin que l évaluation de l offre

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE Complément 2013 2015 du Centre jeunesse de Laval et

Plus en détail

Démarche Lean management

Démarche Lean management Démarche Lean management Vers une ville INTELLIGENTE au sein d un Service de loisirs 10 octobre 2013 Objectifs de la présentation 1) Partager l expérience du Lean management au sein de l administration

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Programme. Module Lean Management destiné aux dirigeants d entreprises

Programme. Module Lean Management destiné aux dirigeants d entreprises Programme Module Lean Management destiné aux dirigeants d entreprises Formation au concept du Lean Management au profit des TPME Contexte et objectifs Le Lean management vise l élimination de toute activité

Plus en détail

Devenir un expert du Lean durable

Devenir un expert du Lean durable Devenir un expert du Lean durable 21 jours (7 x 3 jours) 9650 HT Piloter une démarche Lean durable en maîtrisant les outils du Lean et en intégrant les aspects culturels et de conditions de travail. Maîtrisez

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

Services aux enfants présentant des retards de développement

Services aux enfants présentant des retards de développement Services aux enfants présentant des retards de développement 29 octobre 2015 Geneviève D Amours Chantal Monette CISSS de l Outaouais Objectif du projet Adopter une trajectoire de service accessible, continue

Plus en détail

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS)

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LA TÉLÉSANTÉ SIMPLIFIÉE! Qualité et performance : Tableau de bord en télésanté Antoinette Ghanem, MSc Télésanté, RUIS McGill Claude Sicotte, PhD

Plus en détail

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience motrice

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience motrice Langues desservies: français et anglais MISSION Le Centre de réadaptation MAB-Mackay (CRMM) contribue à maximiser l autonomie et la participation sociale de ses usagers, et ce, dans le but d améliorer

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

STRATÉGIE DE DÉPLOIEMENT DE L APPROCHE DE PERFORMANCE LEAN SANTÉ DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

STRATÉGIE DE DÉPLOIEMENT DE L APPROCHE DE PERFORMANCE LEAN SANTÉ DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Ministère de la Santé et des Services sociaux STRATÉGIE DE DÉPLOIEMENT DE L APPROCHE DE PERFORMANCE LEAN SANTÉ DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX 21 novembre 2013 Gilles Le Beau ing., directeur

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

La planification stratégique

La planification stratégique 1 Ordre du jour Mot de bienvenue A. La planification stratégique B. La population du territoire C. Les programmes 0-18 ans et jeunes en difficultés: validation de l état de situation D. Les enjeux et les

Plus en détail

GROUPE SYNERGIE PME INC. 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448

GROUPE SYNERGIE PME INC. 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448 GROUPE SYNERGIE PME INC. Société spécialisée en développement des affaires AUGMENTATION DES VENTES 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448 AUGMENTATION DES VENTES

Plus en détail

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance Performance CHANGER VOTRE NIVEAU Management des hommes Au service de la performance Conseil Formation Enseignement 03.85.81.63.99 06.59.51.48.00

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE

PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLANIFICATION STRATÉGIQUE Le CRDITED de Montréal est une organisation innovante qui vise l excellence. Il contribue significativement, avec ses partenaires, à la participation sociale des personnes ayant

Plus en détail

Biographie des présentateurs

Biographie des présentateurs Biographie des présentateurs Jean- François Robert: Ingénieur en informa4que de forma4on (Université de Sherbrooke) depuis 2001 Maîtrise en ges4on de projet à l UQAR depuis 2014 Conseiller cadre en ges4on

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

Certification des Etablissements de Santé en France

Certification des Etablissements de Santé en France Certification des Etablissements de Santé en France Pouvait-on faire sans elle en France? Peut-elle faire mieux? Les enjeux et les perspectives de la procédure 2014 Plan de l intervention 1. Partie 1 :

Plus en détail

Élaboration et déploiement d un programme de parrainage pour les professionnels et techniciens du CSSS de Laval

Élaboration et déploiement d un programme de parrainage pour les professionnels et techniciens du CSSS de Laval Élaboration et déploiement d un programme de parrainage pour les professionnels et techniciens du CSSS de Laval Un projet mobilisateur et ancré! Julie Desrosiers Direction des services multidisciplinaires

Plus en détail

Démarche d amélioration par l automatisation : le chemin le plus court pour des processus productifs, conformes et constants

Démarche d amélioration par l automatisation : le chemin le plus court pour des processus productifs, conformes et constants Démarche d amélioration par l automatisation : le chemin le plus court pour des processus productifs, conformes et constants Déjeuner conférence 12 Mai 2011 Bienvenue Alpha Diallo 514.712.9025 alpha@tmqgroup.com

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires

La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires Mylène Pigeon, Directrice Innovation productivité Marie-Pierre Poulin, Gestionnaire de projets senior Innovation productivité Mise

Plus en détail

Vers un CSSS 2 e génération. Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre 2014

Vers un CSSS 2 e génération. Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre 2014 Vers un CSSS 2 e génération Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre 2014 1 Notre vision À l écoute de sa population et en collaboration avec ses partenaires, le CSSS du Nord de Lanaudière

Plus en détail

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc.

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc. L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître Jean Mireault, M.D., M.Sc. Objectifs de la présentation Démontrer l importance de l utilisation des données dans l engagement médical Présenter

Plus en détail

La matrice Indicateurs ou

La matrice Indicateurs ou La matrice Indicateurs ou Un outil simple pour bien démarrer sa démarche ISO 9001:2000 Actions Services Qualité Philippe Engrand / Consultant Associé - Auditeur ICA philippe. engrand @ as-qualite. com

Plus en détail

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché La norme nationale sur la santé et sécurité psychologiques au travail, la norme "Entreprise en santé" et la norme "Conciliation travail famille": Comment s'y retrouver et comment choisir? Présentée par:

Plus en détail

LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE

LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE Présenté par : Elisabeth Morin Conseillère cadre en DO CHU de Québec Pierre Simard

Plus en détail

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU Geneviève MÉNARD, inf., M.Sc., inf., M.Sc. (A.) Directrice-conseil, Affaires externes Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Processus d implantation d une veille technologique sur les aides techniques

Processus d implantation d une veille technologique sur les aides techniques Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux Processus d implantation d une veille technologique sur les aides techniques Gaétan Matte, MSSS Johanne Trahan, IRDPQ

Plus en détail

Application dans les services d urgence Expérience au CSSSTR

Application dans les services d urgence Expérience au CSSSTR Améliorer la performance dans le système de santé par la méthode Lean Healthcare Application dans les services d urgence Expérience au CSSSTR Par Dre Valérie Garneau Chef de l urgence Le modèle Toyota

Plus en détail

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution :

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : POLITIQUE 2500-031 TITRE : Politique de gestion intégrée des risques ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11 MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : ENTRÉE EN

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Restons pragmatiques! Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Conférence TOP TRANSPORT 2015 Marseille le 14 octobre 2015 Intervenants : Helmut Hintzer, président

Plus en détail

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 PARTENAIRES PRINCIPAUX Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Ministère de la Santé

Plus en détail

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience auditive

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience auditive Âge : tous les âges MISSION Le Centre de réadaptation MAB-Mackay (CRMM) contribue à maximiser l autonomie et la participation sociale de ses usagers, et ce, dans le but d améliorer leur qualité de vie.

Plus en détail

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Le 2 mai 2013 Aux professionnels du SAD membres de l APTS, Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Madame, Monsieur, Nous accusons réception

Plus en détail

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes «Devenez efficaces en développement de produits» Une formule qui a fait ses preuves Pour faciliter l intégration des pratiques et favoriser le transfert des connaissances auprès des collègues, ce programme

Plus en détail

La Gestion globale et intégrée des risques

La Gestion globale et intégrée des risques La Gestion globale et intégrée des risques (Entreprise-wide Risk Management ERM) Une nouvelle perspective pour les établissements de santé Jean-Pierre MARBAIX Directeur Technique Ingénierie Gestion des

Plus en détail

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009 François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines QUALITE ET LEAN MANUFACTURING SOMMAIRE INTRODUCTION SUR LE LEAN

Plus en détail

Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) Convergez vers

Plus en détail

Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec

Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec Des indicateurs de qualité à l intention des professionnels et des gestionnaires

Plus en détail

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale Journée e dialogue Le réseau r de l Est l de Montréal al chef de file en santé mentale UN PROCESSUS DE TRANSFERT DE LA CLIENTÈLE ENTRE LES ÉTABLISSEMENTS DE L EST DE MONTRÉAL POUR ASSURER LA CONTINUITÉ

Plus en détail

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)?

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)? OBJET Les dossiers et l information sont d importants biens stratégiques pour une organisation et, comme c est le cas d autres éléments organisationnels (ressources humaines, capital et technologie), ils

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

Pôle Finance Exemples de réalisations

Pôle Finance Exemples de réalisations Pôle Finance Exemples de réalisations CONFIDENTIEL C PROPRIETE RENAULT Coûts de développement de l Ingénierie Mécanique: Réaliser une grille commune d analyse des coûts, et un benchmarking, puis proposer

Plus en détail

Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise. Plan stratégique ou plan d affaires?

Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise. Plan stratégique ou plan d affaires? Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise Plan stratégique ou plan d affaires? Un contexte MODERNISATION DE LA GESTION PUBLIQUE Allégement réglementaire Loi sur l administration

Plus en détail

VALÉRIE DION & STEVE GAUDET

VALÉRIE DION & STEVE GAUDET OPTIMISER VOS PROCESSUS D AFFAIRES: UN INCONTOURNABLE POUR PERFORMER VALÉRIE DION & STEVE GAUDET COLLOQUE PERFORMANCE 19 FÉVRIER 2013 2 Pourquoi cherche-t-on à performer? Performer afin de Obtenir une

Plus en détail

Offre Virtualisation HyperV. virtualisation@arrabal-is.com

Offre Virtualisation HyperV. virtualisation@arrabal-is.com Offre Virtualisation HyperV virtualisation@arrabal-is.com Dans les entreprises plus de 50% des serveurs sont sous utilisés. Comment innover lorsque la plus grosse partie du budget informatique est consacrée

Plus en détail

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l? La RSE associée e au management du risque, levier de performance pour la pérennité de l entreprisel Présentation Eco Avenir Conseil

Plus en détail

2004-2014 CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉFICIENCE PHYSIQUE CHAUDIÈRE-APPALACHES

2004-2014 CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉFICIENCE PHYSIQUE CHAUDIÈRE-APPALACHES 2004-2014 CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉFICIENCE PHYSIQUE CHAUDIÈRE-APPALACHES 2004 2005 Regrouper nos forces pour réaliser notre mission 2004 2005 Regrouper nos forces pour réaliser notre mission 1 er

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Introduction au Lean Six Sigma

Introduction au Lean Six Sigma Introduction au Lean Six Sigma Michel Farmer, conseiller directeur E3 Services Conseils Inc. 29 novembre 2011 Contenu de la présentation 1. Qu est-ce que le Lean et le Six Sigma? 2. La démarche 3. Le secteur

Plus en détail

Certification V2014. Un dispositif au service de la démarche qualité et gestion des risques des établissements de santé. Juillet 2013 ACC01-F203-A

Certification V2014. Un dispositif au service de la démarche qualité et gestion des risques des établissements de santé. Juillet 2013 ACC01-F203-A Certification V2014 Un dispositif au service de la démarche qualité et gestion des risques des établissements de santé Juillet 2013 ACC01-F203-A Sommaire 1. Les enjeux et les ambitions : une démarche plus

Plus en détail

Unissent leurs forces pour AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE EN AUGMENTANT LES PROFITS ET EN DIMINUANT LE RISQUE

Unissent leurs forces pour AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE EN AUGMENTANT LES PROFITS ET EN DIMINUANT LE RISQUE & Unissent leurs forces pour AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE EN AUGMENTANT LES PROFITS ET EN DIMINUANT LE RISQUE LE PROCESSUS POUR AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE ENTREPRISE 1. Déterminer la juste

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

Loi sur les LANGUES OFFICIELLES

Loi sur les LANGUES OFFICIELLES Mise en œuvre de l article 41 de la partie VII Loi sur les LANGUES OFFICIELLES pour les régions du Québec for Quebec Regions Mise en œuvre de l article 41 de la partie VII Loi sur les LANGUES OFFICIELLES

Plus en détail

Martin Beaumont, PhD, MSc, CHE, Inh Directeur général, CSSS du Nord de Lanaudière

Martin Beaumont, PhD, MSc, CHE, Inh Directeur général, CSSS du Nord de Lanaudière Sédimentation organisationnelle Attention au glissement de terrain! Martin Beaumont, PhD, MSc, CHE, Inh Directeur général, CSSS du Nord de Lanaudière Professeur adjoint de clinique Faculté de médecine

Plus en détail

Le DSQ : Où en sommes-nous

Le DSQ : Où en sommes-nous Le DSQ : Où en sommes-nous 1 1. Dossier de santé : Pourquoi? RUIS CHU Réseau Pharmacie RUIS Réseau Soins à domicile Santé publique Clinique affiliée Services sociaux Continuité Qualité et sécurité Réseau

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Catalogue des Formations A Vision. Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision

Catalogue des Formations A Vision. Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision Catalogue des Formations A Vision Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision Formations Supply Chain Initiation à la Supply Chain par le jeu (1 jour) Les fondamentaux de la Supply

Plus en détail

Le développement des compétences

Le développement des compétences Le développement des compétences Comment, qui Pas LE modèle mais UN modèle Je vous propose * Portrait de la région * D où je viens la performance * Pourquoi ce choix et les thèmes abordés * Arrivé du nouveau

Plus en détail

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014 http://www.universite-lean6sigma.com 1 L OBJET DE L UNIVERSITÉ : Promouvoir les démarches d amélioration des performances Lean et Six Sigma, Valider

Plus en détail

L innovation technologique au quotidien dans nos bibliothèques

L innovation technologique au quotidien dans nos bibliothèques L innovation technologique au quotidien dans nos bibliothèques 1. Intro ITIL 2. Concept de base 3. Cycle de vie des services 4. Vue intégrée des processus 1. Stratégie 2. Conception 3. Transition 4. Exploitation

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

Comptabilité Services-Conseils Ressources humaines

Comptabilité Services-Conseils Ressources humaines www.germico.com info@germico.com 418 977-2555 Finance Tableau de bord financier Maximisez la rentabilité de votre entreprise avec l aide de notre tableau de bord financier. UN OUTIL PERFORMANT La simplicité

Plus en détail

Le CSSS de Chicoutimi

Le CSSS de Chicoutimi Le CSSS de Chicoutimi Le CSSS de Chicoutimi est un établissement dynamique, à l image des quelques 300 médecins et 3 300 employés et professionnels de la santé qui œuvrent, jour après jour, à transmettre

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015. Aller plus loin

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015. Aller plus loin PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015 Table des matières INTRODUCTION...5 LA MISSION... 6 LA VISION... 7 L ÉTAT DES BESOINS DE LA CLIENTÈLE... 8 LE CONTEXTE... 10 LES ENJEUX... 11 AXE 1 : AMÉLIORER l accès aux services

Plus en détail

Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile

Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile GRAS SAVOYE I CONSEIL & COURTAGE EN ASSURANCES Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile Une approche unique de votre métier, nourrie de la connaissance opérationnelle des risques et problématiques

Plus en détail

État de situation des soins palliatifs au Québec et défis qui nous attendent.

État de situation des soins palliatifs au Québec et défis qui nous attendent. État de situation des soins palliatifs au Québec et défis qui nous attendent. Plan de présentation Le Québec c est État des soins palliatifs au Québec. Éléments de réflexion. Les défis qui nous attendent.

Plus en détail

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance Brigitte Fillion, chargée de projet, CRLB-Virtuel François Thibault, coordonnateur clinique, Programme

Plus en détail

Certification Lean Master

Certification Lean Master Certification Lean Master Devenez un agent d'influence à valeur ajoutée! Aucun préalable En dix ans, les entreprises québécoises ont fait des pas de géant en intégrant l amélioration continue dans leurs

Plus en détail

Base de données QP3. Modélisation d un programme d amélioration continue et intégratif de la Qualité au CHU Sainte-Justine

Base de données QP3. Modélisation d un programme d amélioration continue et intégratif de la Qualité au CHU Sainte-Justine Base de données QP3 Modélisation d un programme d amélioration continue et intégratif de la Qualité au CHU Sainte-Justine 7 août 2013 Michel Lemay, directeur adjoint, DQSR et Coordonnateur Planetree Contexte

Plus en détail

Comment déployer le «Lean Healthcare»?

Comment déployer le «Lean Healthcare»? ISO 9001:2000 Colloque L'urgence et le réseau : une synergie...ou deux solitudes? 20 février 2009 Chantal Friset, inf., MBA Line Provencher, MBA Engagement Excellence Loyauté Complicité Respect et confiance

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Coûts délais 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Définitions, - Maîtrise des coûts et délais, - Gestion de l équipe projet, - Comité

Plus en détail

Projet DMAIC Lean Six Sigma (LSS)

Projet DMAIC Lean Six Sigma (LSS) www.xl-formation.com - contact@xl-formation.com Paris 01 78 16 11 99 - Région 04 76 61 34 40 EXPERT DES DEMARCHES D AMELIORATION DEPUIS 1988 Définition Lean 6 Sigma est une méthodologie structurée et rigoureuse

Plus en détail

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état.

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état. Organisme de Formation enregistré sous le numéro d agrément de déclaration d activité Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

La réadaptation après un implant cochléaire

La réadaptation après un implant cochléaire La réadaptation après un implant cochléaire Ginette Diamond, chef en réadaptation Sophie Roy, audiologiste Colloque CRDP InterVal 2009 But de la présentation Sensibiliser les participant(e)s à un outil

Plus en détail

Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires

Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires 2955, boulevard de l Université, Sherbrooke (Québec) J1K 2Y3 Téléphone : 819 822-5540 Télécopieur : 819 822-5286 Le concept de besoin Dans

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

Politique et procédures en matière de ressources humaines

Politique et procédures en matière de ressources humaines Numéro : 1.0 Origine : Ressources humaines Politique et procédures en matière de ressources humaines Approuvé par : Président directeur général Entrée en vigueur : 1 er janvier 2012 Remplace : Nouveau

Plus en détail

Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique

Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique 11 juin 2010 Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique DOLORÈS LEPAGE-SAVARY Directrice de l évaluation, de la qualité,

Plus en détail

Vers le Management de la Performance durable

Vers le Management de la Performance durable Vers le Management de la Performance durable Valérie Turpin 20 Octobre 2014 ENVOL PERFORMANCE Mob: 06.27.10.10.36. Mail : valerie.turpin@envol-performance.com «Ce ne sont pas les plus forts qui survivent

Plus en détail

Intégrez la sagesse de vos gens à votre gestion. Parce que vos équipiers font toute la différence!

Intégrez la sagesse de vos gens à votre gestion. Parce que vos équipiers font toute la différence! Intégrez la sagesse de vos gens à votre gestion Parce que vos équipiers font toute la différence! L organisation Tout a commencé par une idée toute simple : Trouvons un moyen efficace pour mettre en commun

Plus en détail

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Préparez-vous en toute sérénité! «Management de la qualité en recherche clinique à l hôpital» 19 novembre 2015 Programme Panorama des normes ISO 9001:2015 (et

Plus en détail

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR P 1 FACTEURS QUI FONT LA FORCE DE LEAN SIX SIGMA 1. L intégration de Lean et de Six sigma 2. Des rôles et responsabilités bien définis 3. Un géré MTE

Plus en détail

Un pour tous. tous pour un!

Un pour tous. tous pour un! La contribution d une communauté virtuelle d apprentissage et de pratique au développement de la pratique professionnelle des infirmières dans les groupes de médecine de famille (GMF) au Québec Un pour

Plus en détail