Déploiement des Messageries Sécurisées de Santé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déploiement des Messageries Sécurisées de Santé"

Transcription

1 Déploiement des Messageries Sécurisées de Santé Rencontre des SI de Santé en Haute Normandie Rouen, le 6 Novembre 2013 Vladimir VILTER Anne Bertaud Pôle Territoires de l ASIP Santé

2 Ordre du jour Missions de l ASIP Santé et du GCS Télésanté Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) 2

3 Le GCS Télésanté Haute-Normandie Présentation et missions Groupement de Coopération Sanitaire - Créé en structure coopérative, à but non lucratif Nos missions Pour répondre aux enjeux de la télésanté et de la télémédecine dans notre région : => Vocation : associer l ensemble des professionnels de santé en Haute- Normandie (établissements de santé publics et privés, établissements et services médico-sociaux, professionnels de santé libéraux, réseaux de santé) => Objectif : optimiser leurs activités à travers un Espace Numérique Régional de Santé (ENRS) gestion d un portefeuille de projets de télésanté et de Télémédecine, conseil (technique et méthodologique) et expertise auprès des porteurs de projets, assistance à maîtrise d ouvrage, information sur la télésanté et la télémédecine avec la mise à disposition et le suivi d outils et de services 3

4 Le GCS Télésanté Haute-Normandie Présentation et missions Projet PRATIC : Partage Régional d Applications de Télémédecine et d Imagerie Clinique 35 structures groupées en Groupement de Commande : en cours de finalisation sur le plan technique et financier PROJET DMP: Déploiement du DMP en région depuis début 2012 Contribution au Projet TISSE : Télémédecine en Structure médico-sociale : 56 structures d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes ou en situation de handicap SI DE COORDINATIONS : Mise en place d un outil pour informatiser les outils des coordinations Projet MSS : Messagerie Sécurisée en Santé 2013 : année de mise en place PORTAIL : En cours d étude pour mise en œuvre de la stratégie d urbanisation décrite dans le Schéma Directeur des Systèmes d Information en Santé 4

5 L Agence des Systèmes d Information Partagés de Santé Agence publique du ministère en charge de la santé, créée fin Transformation du GIP-DMP, du GIP-CPS, une partie du GMSIH Objectifs : Favoriser le développement des systèmes d information partagés dans les secteurs de la santé et du médico-social afin de développer la coordination et la qualité des soins, la prévention, la veille et l alerte sanitaire, la télémédecine. Membres de l Assemblée Générale : - l Etat (DGS/DGOS/DSS/DSSIS), - l Assurance Maladie (CNAMTS) - la Caisse Nationale de Solidarité pour l autonomie (CNSA). L ASIP Santé est placée auprès de la Délégation la stratégie des systèmes d information de santé (DSSIS), dépendant du Secrétariat général chargé des ministères sociaux. 5

6 L ASIP Santé - Principales missions Définition, promotion et homologation de référentiels, standards, produits ou services contribuant à l interopérabilité, à la sécurité et à l usage des systèmes d information de santé - dont la maitrise d ouvrage et la gestion des annuaires nationaux, et des produits de certification (cartes de professionnels de santé ) Maîtrise d ouvrage des projets délégués par les pouvoirs publics - Réalisation et déploiement du Dossier Médical Personnel (DMP) - Réalisation et déploiement du système des Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) - Modernisation du SI et télécom des SAMU Centres 15 (Etude de faisabilité / délégation DGOS ) - Analyse des conditions de déploiement du ROR sur l ensemble du territoire : «documenter et valider la cible du projet et la trajectoire prenant en compte l'existant» (sous délégation DGOS) - Etude de faisabilité relative à la création d un guichet commun de recueil des signaux de vigilance (sous délégation DGS) Accompagnement des initiatives concourant à son objet : pouvoir de financement prévu par la loi (arrêté du 9 décembre 2009) 6

7 Ordre du jour Missions de l ASIP Santé et du GCS Télésanté Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) 7

8 Stratégie pour les messageries MSSanté Contexte des échanges et évolution du risque Le contexte des échanges de données de santé : Les professionnels de santé ont besoin d échanger des données de santé dans le respect de la confidentialité autour du patient L usage de messageries personnelles non sécurisées sur les mobiles et en ligne s est développé de façon massive Plusieurs systèmes de messageries de santé existent sur le terrain, mais ceux-ci : Ne sont pas interopérables entre eux et fédèrent peu d utilisateurs S adressent essentiellement à la médecine de ville Ne proposent pas des conditions satisfaisantes de confidentialité des échanges Constat : les échanges de données de santé sont réalisés principalement par des services de messagerie non sécurisés, par courrier, par téléphone, etc. 8

9 L espace de confiance MSSanté De nombreux opérateurs de domaines de messageries (publics, privés) gérant des données de santé ont vocation à intégrer l espace de confiance 9

10 L espace de confiance MSSanté Principes proposés Un système de Messageries Sécurisées de Santé qui repose sur les principes suivants : Un cadre de développement des services de messageries sécurisées La création d un espace de confiance commun à ces services La mise à disposition d un annuaire national certifié de tous les utilisateurs L espace de confiance MSSanté se caractérise par : Une communauté d utilisateurs clairement identifiés : les professionnels de santé (PS libéraux, PS exerçant en établissement de santé ou en structure médico-sociale, ) Extension vers d autre professions dans le cadre des expérimentations PAERPA (parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d'autonomie ) LFSS 2013 Article 48 La mise en place d un système de messageries sécurisées qui regroupe des opérateurs homologués enregistrés dans une liste blanche avec la sécurisation des accès et des canaux d échanges entre les domaines de messagerie 10

11 Stratégie pour les messageries MSSanté Qu est-ce qui change? Avant : Des solutions hétérogènes sur le terrain Des outils complexes à mettre en œuvre, les outils de sécurisation de mail («OSM») chiffrant chaque message (carte/fort impact sur le poste de travail) Des solutions pour des communautés (cloisonnées) Plusieurs webmails sécurisés, non intégrés aux logiciels métiers Des identités pas nécessairement certifiées Après : Un espace de confiance regroupant des domaines de messagerie autorisés Un sécurisation du canal d échange Des utilisateurs certifiés et authentifiés Un Annuaire national Le recours aux standards de la messagerie Au final : une première marche plus accessible pour accéder progressivement à des services à valeur ajoutée (notarisation, archivage ) 11

12 Etapes du lancement du service Une première étape pour commencer : le webmail Préparation (Avril-Juin) CNIL et agrément Hébergeur Données de Santé (BT) Publication des spécifications (DSFT) pour concertation Premiers ings de recrutement des PS betatesteurs Lancement (Juin-Septembre) Création des premières boîtes aux lettres (BAL) Accompagnement 1ers betatesteurs En partenariat avec les Ordres professionnels Plus d informations sur 12

13 Ouverture du service Ordres/ASIP Santé Une première étape pour commencer Une version beta, pour permettre a chaque PS : d activer sa BAL MSSanté commencer à l utiliser inviter ses confrères et tester avec eux les échanges sécurisés. Les remarques et suggestions de chacun feront ainsi progresser le service MSSanté 13

14 Ouverture du service Ordres/ASIP Santé Une première étape : le webmail et l annuaire 14

15 A venir : MSSanté en mobilité Une APP sécurisée avec un annuaire de tous les PS Une APP IOS ou Android 15

16 Opérateurs : adhésion à l espace de confiance Un cadre juridique pour des échanges modernisés L ASIP Santé contractualisera avec l ensemble des opérateurs de messageries sécurisées RAPPEL : L opérateur est le responsable de traitement et non l opérateur technique de la solution de messagerie. L adhésion est contractuelle avant d être une homologation technique Conditions à la signature du contrat 1. Procédure CNIL adaptée (selon CIL etc ) 2. Agrément Hébergeur de données de santé (si besoin) 3. La réalisation par l opérateur de tests techniques Devenir opérateur MSSanté Une procédure simplifiée accessible a terme sur un site d auto-déclaration 16

17 Opérateurs : adhésion à l espace de confiance Schéma du processus d adhésion Je suis intéressé Je teste Je confirme J indique les éléments utiles à l ASIP : #FINESS ou #SIRET #CDE + Nom directeur Nom domaine Contact technique (DSI /éditeur, etc..) Je reçois mon certificat serveur, la procédure de tests le contrat d entrée dans l espace de confiance Signature du contrat = Début de mise en production sous conditions suspensives (nb BAL de Test limitées) Tests Envoi/réception d un mail à adresse de test ASIP sécurisée Contrôle envoi/réception impossible hors espace de confiance MAJ annuaire. Principes Audit ASIP possible Nettoyage annuaire possible Automatisation progressive des tests proposés Je déclare Etre en règle avec la CNIL Posséder un Agrément HDS PV de recette valide L ASIP Santé valide la levée des conditions suspensives Confirmation de mon contrat opérateur en production Je suis opérateur MSSanté 17

18 Choix d adhésion à l espace de confiance Exemples Etablissement opérant un service de messagerie sécurisée Etablissement passant par un opérateur tiers Procédure CNIL Oui Procédure CNIL Non Agrément HDS Non* Agrément HDS Non Réalisation test (routage message interrogation annuaire) Oui Réalisation test (routage message interrogation annuaire) Non Contrat Avec l ASIP Contrat Avec l opérateur * Dès lors qu il n héberge que ses données 18

19 Etapes de lancement du système MSSanté Depuis la fin 2012 : Très large concertation avec l ensemble des acteurs (Syndicats; Fédérations, Industriels, ) Projet porté par les pouvoirs publics, avec le soutien fort des Ordres professionnels Sensibilisation et information (ARS, MOA régionales, éditeurs, ES, ) Mai/juin 2013 : Etat des lieux régional Spécifications du système MSSanté : Mai 2013 : concertation / dossier de spécifications fonctionnelles et techniques (DSFT) Publication de deux DSFT pour mise en œuvre : pour les opérateurs de messagerie mi septembre pour les clients de messagerie et logiciels pour les professionnels de santé prévu en novembre Site d information sur : esante.gouv.fr/services/mssante - N appel :

20 Déploiement pour les établissements Les ES opérateurs de leurs messageries sécurisée Les établissements premiers fournisseurs de contenu Informations pertinentes envoyées automatiquement aux correspondants Envois dématérialisés / réception plus rapide (gain de temps pour les libéraux) Economies budgétaires (bénéfice établissements) MSSanté : un premier pas organisationnel et non technique Engagement des premiers ES opérateurs : octobre Signature du contrat opérateur Préparation des annuaires (extraction RPPS, nettoyage de annuaire des PS de l ES, nettoyage de l annuaire des correspondants etc.) Définition des documents à envoyer automatiquement et de leurs destinataires Amélioration des circuits de validation des compte-rendu Objectif dématérialisation : préparer la communication vers les correspondants de l ES (fin des envois papiers + ouverture de leur BAL) Avec les ES pilotes : (candidats bienvenus) Fiche : Valeur probante des documents dématérialisés 20

21 Déploiement des messageries en ES Types de BAL / Types d échanges BAL nominatives PS possédant un N RPPS/ADELI PS sans RPPS/ADELI (internes, etc.) Utilisation de leur identifiant local Création de la BAL sous la responsabilité du chef d établissement (Autorité Enregistr.) BAL fonctionnelles BAL de service XY.mssante.fr) Utilisables par les secrétaires médicales sous responsabilité d un PS Permet d envoyer des CR si le DPI ne le permet pas (manuel) / de réceptionner les mails de réponses aux envois fait par le DPI BAL techniques BAL pour les automates (ex : Echanges interpersonnels Avec le client de messagerie de l ES Echanges manuels Echanges automatiques Avec un DPI MSSanté compatible Prolongation du workflow de production Le patient donne la liste de ses PS Vérification dans l annuaire (adresse mail? accepte-il de ne recevoir que du papier?) Validation électronique du document Impression / Envoi des documents (paramétrage préalable à discuter en CME?) Envoi automatique (ou semi-automatique) des documents par sécurisé sont la clé de la dématérialisation 21

22 Déploiement des messageries en ES Outils d accompagnement Une brochure destinée aux responsables d établissement expliquant les enjeux et bénéfices de MSSanté pour l établissement Envoi postal à l automne 2013 Fin 2013 : mise en place de web-formation «MSSanté en ES» Faire connaitre le correspondant «MSSanté» de l ES appel du 3657 bientôt : site d enregistrement Permet de recevoir régulièrement de l information MSSanté Permet de s identifier comme ES pilote (accompagnement personnalisé) Des fiches pratiques pour utiliser MSSanté en ES (automne 2013) L ES souhaite être opérateur MSSanté L ES souhaite bénéficier des services d un opérateur MSSanté tiers. L ES souhaite utiliser le 1er service MSSanté L ES dispose déjà d une messagerie sécurisée et souhaite rejoindre l espace de confiance MSSanté 22

23 Planning de déploiement 2013 Ouverture service Ordres/ASIP DSFT er Opérateurs & Labellisation Clients juin juil. aout sept. oct. nov. déc. janv. fév. mars avr. Betatest MSSanté avec les PSL Actions recrutement et accompagnement des betatesteurs Recrutement ES pilotes Préparation des ES (annuaires) Betatest ES & Opérateurs Etat des lieux en région Actions en régions Campagnes recrutement, sensibilisation, mobilisation, etc. 23

24 Etapes suivantes du lancement Automne 2013 : Contrat d intégration à l espace de confiance MSSanté (& RPPS) Concertation et préparation avec les éditeurs Courrier envoyés aux directeurs et présidents de CME (3000 ES) : nommer un correspondant «MSSanté en ES» => se déclarer intéressé à devenir ES pilote Accompagnement des ES pilotes et fiches projets pour aider à mener le projet MSSanté en Etablissement Début 2014 : Ouverture du système MSSanté V2 - les opérateurs MSSanté, dont les ES, peuvent se raccorder - les premiers clients sont disponibles 1 er usages MSSanté entre opérateurs MSSanté 24

25 Merci de votre attention

26 Ordre du jour Missions de l ASIP Santé et du GCS Télésanté Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) Dossier Médical Personnel (DMP) 26

27 Actions en cours dans 14 régions (déploiement bassins pilotes, usages) Haute- Normandie Picardie Accompagnement dans 14 régions (programme 2012/2013) Bretagne Ile-de-France Champagne- Ardenne Pays de la Loire Aquitaine Centre Limousin Midi-Pyrénées Bourgogne Auvergne Amorçage DMP en région Alsace Franche-Comté 378 établissements et structures de santé 5291 professionnels de santé libéraux patients ont un DMP 50% sont alimentés documents déposés 120 logiciels homologués à la «DMP compatibilité» Chiffres à fin octobre2013 et développement des usages (ex: dépôt de synthèses médicales et de dossiers de liaison d urgence; consultation par les SAMU et les services d urgences) DMP en ES 27

28 28

29 DMP : 2 ème cycle Le DMP au service de la médecine de parcours Un DMP de 2ème génération placé au cœur du parcours de soins, en particulier personnes âgées et maladies chroniques «Je souhaite que le DMP de 2 ème génération que j appelle de mes vœux soit placé au centre du parcours de soins : il intègrerait de nouveaux services comme le partage d une synthèse médicale ou l utilisation en mobilité. Il serait l instrument privilégié de la prise en charge des pathologies chroniques, avec une indispensable ouverture sur le domaine médico-social. Son déploiement s accompagnera de la mise en place d une messagerie sécurisée de santé» (M Touraine, 28 mars 2013) Les acteurs sont impliqués dans la réflexion, l ASIP Santé a versé en contribution les retours d expérience réalisés avec les régions Après la remise des réflexions du groupe d experts, les orientations et arbitrages sont attendus. 29

30 Le Dossier Médical Personnel (DMP) Cadre juridique et grands principes 30

31 Le Dossier Médical Personnel (DMP) Difficultés et attentes perçues Intérêt et sens médical Concrétisation des bénéfices immédiats en situation de prise en charge (ex : VSM, DLU) Socle minimal de contenus Axe politique/ institutionnel Portage politique Mobilisation des acteurs institutionnels, y compris l assurance-maladie Le DMP pour tous (ayants droit) Le DMP dans les contrats Etat/ARS et ARS/établissements Le DMP dans la convention médicale (P4P) Axe métier Déploiement du DMP Axe technique Approche par les usages (maillages, filières) Masse critique de DMP créés et alimentés Implication de l ensemble des PS (infirmiers, kiné ) Pédagogie et réassurance (accès patient, responsabilité médicale) Communication grand public Axe territoires/ proximité Des solutions stabilisées et ergonomiques («plug & play») Des éditeurs impliqués (support technique ) La DMP-compatibilité pour tous Le DMP en mobilité Retour d expérience des 14 régions du programme DMP en région /

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Prise en charge pluri-professionnelle Besoins forts de coordination Radiologue, biologiste

Plus en détail

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 Messagerie sécurisée de santé Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 14 février 2013 Table ronde Les enjeux d une messagerie universelle au service de la coordination des acteurs Dr

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Juin 2013 / V1 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté :

Plus en détail

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé HOPITECH - Angers 10 Octobre 2014 Vladimir Vilter ASIP Santé Comment échanger par mail les données de santé des patients facilement

Plus en détail

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Du partage de l information aux outils de médecine à distance : quelles pratiques recouvre le terme d e santé? Synthèse de l intervention de l ASIP Santé

Plus en détail

Messagerie Sécurisée de Santé

Messagerie Sécurisée de Santé Messagerie Sécurisée de Santé Principes et déploiement du service Réunion Inter Régionale du 4 décembre 2012 Ordre du jour 1 Vue d ensemble du service 2 En pratique : premier accès et Webmail 3 Les grandes

Plus en détail

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Un espace de confiance commun pour toutes les messageries professionnelles Décideurs en établissement de santé Pourquoi sécuriser les échanges dans l

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

Stratégie de déploiement

Stratégie de déploiement Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) Mars 2014 Page 1 La présente note vise à éclairer la démarche de mise en place d un système de messageries sécurisées de santé en concertation avec l ensemble

Plus en détail

Introduction. Haute-Normandie 7 octobre 2014

Introduction. Haute-Normandie 7 octobre 2014 Introduction Haute-Normandie 7 octobre 2014 2 Contexte Un nombre limité d utilisateurs de messagerie sécurisée Des conditions de confidentialités des échanges pas toujours satisfaisantes Mais des échanges

Plus en détail

Point d avancement sur le Déploiement Olivier BECANNE ASIP Santé

Point d avancement sur le Déploiement Olivier BECANNE ASIP Santé Point d avancement sur le Déploiement Olivier BECANNE ASIP Santé Rencontre Mai 2013 Inter Régionale 02/10/2014 Un dispositif complet adapté aux usages L ASIP Santé adapte son service pour répondre à tous

Plus en détail

Prochaines étapes du déploiement du DMP. Rencontres Inter-Régionales 7 juillet 2011

Prochaines étapes du déploiement du DMP. Rencontres Inter-Régionales 7 juillet 2011 Prochaines étapes du déploiement du DMP Rencontres Inter-Régionales 7 juillet 2011 La dynamique en marche dans toutes les régions 4 événements d inauguration du DMP suivis de réunions de bassins : Franche-Comté,

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Positionnement des acteurs ARS pilotage stratégique Stratégie de santé régionale

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Février 2014 / V2

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Février 2014 / V2 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Février 2014 / V2 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté

Plus en détail

La vérité sur MSSanté

La vérité sur MSSanté La vérité sur MSSanté Suite aux nombreuses informations erronées diffusées dans les médias depuis vendredi soir, l ASIP Santé souhaite rappeler les principes et la vocation de l espace de confiance MSSanté.

Plus en détail

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux Espace Numérique Régional de Santé Son contenu & ses enjeux Eléments de contexte Institut Paoli Calmettes - 10 Juin 2010 Présentation de Jean-Yves Robin, directeur général de l'asip Santé du 19/01/2010

Plus en détail

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 I. Enjeux de la E-santé II. Bilan 2008-2012 de la E-santé et des SIS en Poitou-Charentes III. Perspectives

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 1 Sommaire Présentation PAERPA Site projet PAERPA Besoins SI qui ont émergé

Plus en détail

Au service du parcours des patients

Au service du parcours des patients Au service du parcours des patients GCS TSA - ENRS Aquitaine Rencontres Inter-régionales ASIP Santé 10 avril 2014 Paris AQUITAINE Le projet Les outils PAERPA Qui fonctionne en AQUITAINE 2eme tranche, démarrage

Plus en détail

Présentation éditeurs MCS ASIP Santé - Jeudi 5 Avril 2016

Présentation éditeurs MCS ASIP Santé - Jeudi 5 Avril 2016 Présentation éditeurs MCS ASIP Santé - Jeudi 5 Avril 2016 Edouard BRIS: Chef de projet MSSanté Mathilde SABOURIN: Chef de projet MSSanté Compatibilité Mai 2013 Sommaire Introduction I. Rappels des concepts

Plus en détail

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 1.Caractéristiques de la cible dcc 2.Le DCC, un service de l Espace Numérique Régional de Santé 7 Octobre 2014 3 ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels Déploiement du DMP 18 octobre 2011 Journée Nationale des Industriels Analyse des freins et leviers au déploiement du DMP Retour d expérience des régions Amorçage (Alsace, Aquitaine, Franche Comté, Picardie)

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD Mai 2013 1 2 S informer sur le DMP Préparer votre q ALIMENTATION établissement Sur le site dmp.gouv.fr espace Structure

Plus en détail

Messagerie Sécurisée de Santé

Messagerie Sécurisée de Santé Messagerie Sécurisée de Santé Présentation Rencontres Inter Régionales Mardi 24 septembre 2012 ASIP Santé Pôle Projets & Coordination des Soins Ordre du jour 1 Présentation de la MSS 2 Principes fonctionnels

Plus en détail

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 GCS e-santé Picardie PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 Sommaire Présentation du GCS e-santé Picardie Présentation du projet La solution La démarche et les services proposés La convention

Plus en détail

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Déploiement du DMP Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Le DMP Un grand projet de société Un dossier structurant pour l ensemble du système de santé qui a vocation à remplacer les dossiers

Plus en détail

Déploiement du Dossier Médical Personnel en Haute Normandie. En partenariat avec

Déploiement du Dossier Médical Personnel en Haute Normandie. En partenariat avec Déploiement du Dossier Médical Personnel en Haute Normandie En partenariat avec 1 Phasage Bilan Etape 1 Etape 2 T0 - Communication/Sensibilisation - Information/Formation - Accompagnement - Conduite du

Plus en détail

(DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011

(DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011 Le Dossier Médical Personnel (DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011 Sommaire Déploiement du DMP : situation au 15/09/11 Mener le projet DMP en établissement

Plus en détail

La télémédecine en action

La télémédecine en action La télémédecine en action Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine Déploiement technique : Urbanisation et infrastructure ANAP Jeudi 10 mai 2012 Bruno Grossin ASIP Santé Recommandations

Plus en détail

Services de partage et d échange d informations de santé : Dossier Médical Personnel et Messageries sécurisées de Santé

Services de partage et d échange d informations de santé : Dossier Médical Personnel et Messageries sécurisées de Santé Services de partage et d échange d informations de santé : Dossier Médical Personnel et Messageries sécurisées de Santé Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant (CNNSE) : réunion

Plus en détail

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace!

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Mardi 14 Février 2012 L accompagnement des professionnels de santé sur le terrain M. Gaston STEINER directeur d Alsace e-santé(gcs) Le DMP, socle

Plus en détail

Point d avancement : le déploiement est lancé

Point d avancement : le déploiement est lancé Point d avancement : le déploiement est lancé Journée Inter établissements région Haute Normandie 23 avril 2015 Olivier Becanne - ASIP Santé Anne Bertaud - ASIP Santé Sommaire Contexte et rappel des principes

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

Le numerique modernise la gestion des urgences? Vladimir Vilter ASIP Santé Déploiement SI SAMU 17 septembre 2015 de 14h30 à 15h15

Le numerique modernise la gestion des urgences? Vladimir Vilter ASIP Santé Déploiement SI SAMU 17 septembre 2015 de 14h30 à 15h15 Le numerique modernise la gestion des urgences? Vladimir Vilter ASIP Santé Déploiement SI SAMU 17 septembre 2015 de 14h30 à 15h15 PROGRAMME SI-SAMU : CONTEXTE Rapport Mardegan - 2008 Persistance de fragilités

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPD Mars 01 Le Dossier Médical Personnel : pour améliorer la prise en charge des résidents Depuis 008, les établissements d hébergement

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante. MÉDECIN S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E) DES PÉDICURES-PODOLOGUES

Plus en détail

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012 Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS Novembre 2012 Franck Jolivaldt DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

LA MESSAGERIE SECURISEE SANTE-LORRAINE.FR. ASIP Santé, le 13 décembre 2011

LA MESSAGERIE SECURISEE SANTE-LORRAINE.FR. ASIP Santé, le 13 décembre 2011 LA MESSAGERIE SECURISEE SANTE-LORRAINE.FR ASIP Santé, le 13 décembre 2011 1 La messagerie sante-lorraine: Contexte et historique Pourquoi une messagerie sécurisée régionale? Décret Confidentialité du 15

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

Livret aide-mémoire LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE

Livret aide-mémoire LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE Livret aide-mémoire Secrétaires médicales LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE 1 Le présent livret vise à : Former les secrétaires médicales à l information et la promotion du DMP auprès des

Plus en détail

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou 1 HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou Alsace e-santé Le GCS Alsace e-santé développe une expertise reconnue dans les technologies de l information et de la communication appliquées à la santé.

Plus en détail

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF Approche du Groupe GMF Besoins d archivage de la messagerie d entreprise Introduction Présentation du Groupe GMF Secteur : assurance

Plus en détail

Cadre régional d urbanisation des SIPS en Pays de la Loire

Cadre régional d urbanisation des SIPS en Pays de la Loire Cadre régional d urbanisation des SIPS en Pays de la Loire L urbanisation Construire un système d information qui réponde à un usage identifié, qui soit cohérent et adaptable dans le temps. Démarche :

Plus en détail

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville Les logiciels DMP-compatibles La plateforme e-learning La plateforme e-doc La cartographie DMP Pour en savoir plus dmp.gouv.fr DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins

Plus en détail

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie La e-santé en Picardie Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie 04 octobre 2012 Definitions de la télésanté OMS : La télé santé c est le management et le support à la santé au niveau National

Plus en détail

MSSanté. Mieux comprendre. MSSanté : retour d expérience des établissements de santé pilotes. MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance

MSSanté. Mieux comprendre. MSSanté : retour d expérience des établissements de santé pilotes. MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté MSSanté : retour d expérience des établissements de santé pilotes Février 2015 / V1 Retour d expérience des établissements de

Plus en détail

Dossier Médical Personnel en Alsace. Une réalité partagée

Dossier Médical Personnel en Alsace. Une réalité partagée Dossier Médical Personnel en Alsace Une réalité partagée A. de Blauwe 30 juin 2011 Les points d ancrage Un cadre juridique Une évolution sociétale, des besoins identifiés Volontarisme et implication en

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L Identifiant National Santé (INS) Delphin HENAFF-DARRAUD Point du programme sur l INS Le constat L absence d identifiant

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS dmp.gouv.fr Le Dossier Médical Personnel (DMP) est une réalité. Il est entré dans sa phase de déploiement. Pour

Plus en détail

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014 Le DMP pour les EHPAD De la Vienne Poitiers 03 Avril 2014 Sommaire Le GCS Esanté Poitou-Charentes Focus sur le DMP Le DMP en Poitou-Charentes L utilisation du DMP en EHPAD L accompagnement des EHPAD Réunion

Plus en détail

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15 Assemblée Générale SUdF 04 juin 2014 Agenda 1. Genèse du projet 2. Solution envisagée 3. Feuille de route 4. Point d étape Projet de modernisation des SI

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

Par messagerie dam@cpam-annecy.cnamts.fr

Par messagerie dam@cpam-annecy.cnamts.fr LES SOLUTIONS PRATIQUES DE L ASSURANCE MALADIE POUR VOTRE INSTALLATION ET VOTRE EXERCICE AU QUOTIDIEN Que contient la convention médicale? Vous pouvez accéder à la nouvelle convention médicale sur le site

Plus en détail

Les avancées sur l'interopérabilité des systèmes informatiques des laboratoires

Les avancées sur l'interopérabilité des systèmes informatiques des laboratoires Les avancées sur l'interopérabilité des systèmes informatiques des laboratoires Journée régionale de la biologie médicale hospitalière Centre Val de Loire 30 juin 2015 François Macary, ASIP Santé / Pôle

Plus en détail

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel BROChURE D information PATIENT Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel Créer votre DMP, un acte important pour votre santé au service de la santé www.dmp.gouv.fr 2 Le dmp et vos droits 4 Qu est-ce

Plus en détail

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs?

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Coordination des soins, : des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Journée Nationale des Industriels 15 novembre 2012 Favoriser l échange et le partage d information médicale

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012 Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS Vendredi 13 janvier 2012 Objectifs du projet Une aide au déploiement des SIS Une réponse à une nécessité d action immédiate

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015 Messagerie Securisee de Sante Jeudi 23 Avril 2015 Déploiement de la Messagerie sécurisée de santé en Haute-Normandie Actions régionales Actions ville-hôpital Actions d animation 1 Actions Régionales Déploiement

Plus en détail

La nécessité d un schéma d urbanisation des SI de santé régionaux Pierre Boiron Directeur du GCS D-Sisif

La nécessité d un schéma d urbanisation des SI de santé régionaux Pierre Boiron Directeur du GCS D-Sisif La nécessité d un schéma d urbanisation des SI de santé régionaux Pierre Boiron Directeur du GCS D-Sisif Les objectifs assignés au SDSI A. Parcours de Santé/Social et coordination Recueillir et partager

Plus en détail

Avancement du projet DCC/DMP. Rencontres Interrégionales Jeudi 15 mars 2012

Avancement du projet DCC/DMP. Rencontres Interrégionales Jeudi 15 mars 2012 Avancement du projet DCC/DMP Rencontres Interrégionales Jeudi 15 mars 2012 Cadre du chantier DCC/DMP (rappel) Un accord de partenariat entre l ASIP Santé et l INCa signé en décembre 2009 Mise en commun

Plus en détail

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale Agenda. esanté c est quoi? 2. Les piliers du programme esanté Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive

Plus en détail

une nouvelle étape pour la e-santé.

une nouvelle étape pour la e-santé. CPS 3 : attester d une identité professionnelle pour faciliter les échanges d information, une nouvelle étape pour la e-santé. Agir ensemble pour soigner mieux Déroulé Intervenants Dr Jean-Yves ROBIN,

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4 Code direction : DSQP Pôle émetteur : Appui à la Performance et Gestion du Risque Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire

Plus en détail

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé Jean-François Parguet Directeur pôle Référentiels Architecture & Sécurité de l ASIP Santé Sommaire Dématérialisation

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté :

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Retour d'expérience du GCS EMOSIT-FC GCS EMOSIST-fc 10, avenue Clemenceau 25000 Besançon PLAN DE LA PRESENTATION 1 La Franche-Comté & EMOSIST-FC 2 Organiser

Plus en détail

Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S)

Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) RÉFÉRENTIELS Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) Comité Technique GCS Santé Alsace 21 mars 2014 Anne Bertaud Vladimir Vilter PGSSI-S Sommaire Les enjeux de la

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel (DMP) Aspects pratiques, déploiement et informations utiles

Le Dossier Médical Personnel (DMP) Aspects pratiques, déploiement et informations utiles Le Dossier Médical Personnel (DMP) Aspects pratiques, déploiement et informations utiles PLAN Principes d'utilisation Le DMP en pratique : Interface Web et LGCs Le DMP illustré : un exemple de prise en

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr FICHE DE POSTE Administrateur ROR Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes rassemble les établissements publics et privés de santé, ainsi que la plupart des professionnels de santé

Plus en détail

Les acteurs en marche : -Emergence

Les acteurs en marche : -Emergence Les acteurs en marche : -Emergence - Bureautique Santé - Télémédecine Mercredi Appels à projets 2010 Émergence : Favoriser l émergence de maitrises d ouvrage solides et pérennes, capable de porter et coordonner

Plus en détail

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Dossier de presse AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Contact presse Lauranne Cournault 03 80 41 99 94 lauranne.cournault@ars.sante.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE La télémédecine au service

Plus en détail

Le Dossier Patient Informatisé

Le Dossier Patient Informatisé Le Dossier Patient Informatisé D.P.I Yann MORVEZEN DSIO CHU de Toulouse Le contexte ( 1 ) Le projet d établissement «centré sur le patient, le système d information prend place parmi les enjeux et les

Plus en détail

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES pour sensibiliser les directions Cible : les directions des ES les établissements de taille moyenne,

Plus en détail

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 2 SOMMAIRE LA E-PRESCRIPTION 1 2 3 Présentation de l Agence esanté Luxembourg La

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente A l attention du Pharmacien gérant de la Pharmacie à usage intérieur Paris, le 15 novembre 2012 Chère Consœur, Cher Confrère, Dans un courrier

Plus en détail

LA CARTE CPS. Opticien-Lunetier. Présentation Générale

LA CARTE CPS. Opticien-Lunetier. Présentation Générale LA CARTE CPS Opticien-Lunetier Présentation Générale 1 Qu est-ce que la carte CPS? La carte CPS ou Carte de Professionnel de Santé est une carte d identité professionnelle électronique. Elle contient les

Plus en détail

DMP. Le dispositif d accompagnement

DMP. Le dispositif d accompagnement DMP Le dispositif d accompagnement Enjeux de l information et de la formation Informer le plus grand nombre sur le projet DMP Soutenir le déploiement du DMP Permettre l appropriation de l outil DMP par

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Système d information MAIA et stratégie régionale Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Systèmes d Information

Plus en détail

DISPOSITIFS MEDICAUX : Communication et Innovation

DISPOSITIFS MEDICAUX : Communication et Innovation DISPOSITIFS MEDICAUX : Communication et Innovation Odile Corbin, Directeur général du SNITEM L Industrie des TIC appliquées au domaine de la santé et de l autonomie 1 er décembre 2009 Copyright 2009 -

Plus en détail

CRM e-santé. Conditions d utilisation par les maîtrises d ouvrage régionales

CRM e-santé. Conditions d utilisation par les maîtrises d ouvrage régionales CRM e-santé Conditions d utilisation par les maîtrises d ouvrage régionales Rencontres Inter-Régionales du 25 septembre 2012 Florence EON, Juriste Alexandre BENOIT, Directeur du Pôle Relations avec les

Plus en détail

Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé

Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé Télémédecine: Point sur les travaux relatifs aux expérimentations (Art.36 LFSS 2014) Jeudi 2 octobre 2014 SOMMAIRE 1. Enjeux et constats 2. Les expérimentations

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé Des outils d échanges entre PS o Objectifs: o Permettre des échanges sécurisés entre les professionnels de santé

Plus en détail