Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France)"

Transcription

1 Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) 2007 Holcim/Switzerland

2 Les Avantages du Process Cimentier: le Co-processing Nous réalisons : Une valorisation matière (pour les déchets à base minérale) Une valorisation énergétique (pour les déchets à base organique Nous participons à : Une réduction des émissions globales. Une économie des ressources naturelles. Nous garantissons : Des températures élevées (entre 1500 C et 2000 C à la flamme principale) Des temps de séjour dans le four (> à 2 s) 2

3 Co-processing et réductions d émissions CO 2 CO 2 CO 2 SO 2 SO 2 SO 2 NO x NO x NO x Incinérateur de déchet Cimenterie avec combustible fossil Déchet Combustible fossil Incinérateur de déchets + four de cimenterie Co-processing de déchets en cimenterie 3

4 Les étapes du procédé cimentier Carrière Cru Entrée au four à C Flamme principale C Zone de refroidissement Broyeur Ciment 4

5 Valorisation matière de déchets minéraux 5

6 Types de déchets Minéraux valorisés Déchets porteurs de chaux Boues de stations d épuration (STEP) industrielles humides chaulées. Boues de STEP séchées. Boues de STEP urbaines humides et chaulées. Déchets calciques (laits de chaux, boues calciques...). Etc, Déchets porteurs de silice Déchets de fonderie (fines de dépoussiérage, sables, laitier,. Boues de décantation. Déchets de laitier sidérurgique. Etc, Déchets porteurs de fer Fine de grenaillage. Scories. Battitures. Déchets porteurs d alumine Boues d hydroxydes Fines d alumine. Réfractaires 6

7 Traitement & Valorisation de Déchets Industriels Dangereux ( DID ): valorisation énergétique Liquides, pâteux et solides directement en cimenterie Stockage déchets liquides. (Rochefort) Stockage et injection de sciures imprégnées. (Altkirch) Stockage déchets liquides. (Lumbres) Stockage déchets liquides. (Héming) Stockage déchets liquides. (Dannes) 7

8 Traitement & Valorisation de Déchets Industriels Dangereux ( DID ): valorisation énergétique (types de déchets injectés) Déchets liquides et pâteux : Déchets solides : Solvants (également culots de distillation fluides à C). Emulsions. Huiles usagées Fonds de cuves de fioul et d hydrocarbures. Résidus d hydrocarbures, terres polluées, (via unité de pyrolyse). Etc, Emballages souillés (<100x100 mm) Sciures imprégnées à base de déchets de peinture, colles, vernis, fonds de cuve, déchets pulvérulents organiques, boues organiques, ( via plate-forme de préparation, ). Etc, 8

9 Traitement & Valorisation de Déchets Industriels non Dangereux ( DIND ): valorisation énergétique Principaux déchets non dangereux injectés en cimenterie Déchets pneumatiques Boues séchées Farines animales CSR / Fluff 9

10 Traitement & Valorisation de Déchets combustibles dans les cimenteries françaises Mix énergétique moyen de l industrie cimentière française en 2008 (exprimé en contenu énergétique) Combustibles fossiles 73,10% DID 12,20% Farines animales 8,80% Pneus 2,60% Autres DIND : 3,3 % 3,30% En 2007, le CSR représentait 72,6 ktonnes soit 2% du mix énergétique 10

11 Traitement & Valorisation de CSR dans les cimenteries en Europe Estimation des tonnages de combustibles issus de déchets non dangereux (Unité : ktonnes/an, année 2005 ) Autriche 150 Belgique 100 France 50 Allemagne (2006) 1500 Italie 180 Grande-Bretagne

12 Bonnes pratiques en matière d approvisionnement en CSR Bonnes pratiques en matière d approvisionnement en CSR Contrôle qualité régulier des flux de CSR/fluff S assurer de la qualité des opérations à toutes les étapes de la filière, Maîtriser la variabilité de la composition des déchets, Réduire au maximum la présence de chlore dans les déchets entrants Favoriser la mise en place de sources d approvisionnement en déchets fiables et régulières 12

13 Traitement & Valorisation de Déchets Industriels non Dangereux ( DIND ) à broyer (Fluff/CSR) Contrôles qualité sur les paramètres suivants: Pouvoir Calorifique (PCI) Teneur en humidité Teneur en chlore Granulométrie Teneur en cendres Taux de biomasse Teneur en métaux lourds Teneur en soufre Teneur en phosphore Densité Corps étrangers interdits 13

14 Impact économique de l injection de déchets combustibles en cimenterie (type CSR) Coût d investissement de l unité de réception/ pour l injection de CSR Ordre de grandeur de l investissement pour une installation de réception/stockage/injection de CSR :2 à 15 M (selon la capacité de l installation avec capacité de t/an et la plus grande de t/an) Impact sur les coûts d exploitation de la cimenterie Coût de maintenance et d exploitation Coûts de gestion et de contrôle qualité / Suivi environnemental Impact économique lié à la teneur en humidité et en Cl des déchets (CSR) Impact économique favorable Substitution de combustibles traditionnels (si ne substitue pas un autre flux de déchet combustible) Impact biomasse partiel (relativement limité) 14

15 Flow sheet Capacité de stockage m³ / 700 t fluff 15

16 Traitement & Valorisation de Déchets Industriels non Dangereux ( DIND ) à broyer Prétraitement par installation de broyage intégrée sur site cimentier: Héming (57) Une solution innovante Installation opérationnelle depuis 2001 Caractéristiques de l installation de broyage: Capacité: 20KT/an 1 broyeur primeur + 2 granulateurs Types de déchets traités: Déchets de production Fraction légère haut PCI issues des refus de tri de DIB Fraction légère issue refus de tri des collectes sélectives d emballages ménagers 16

17 Rappel des procédures d acceptation de déchets en cimenterie 17

18 Vous remerciant de votre attention et à disposition pour répondre à vos questions 18

Traitement & valorisation des déchets dans nos cimenteries. Holcim (France)

Traitement & valorisation des déchets dans nos cimenteries. Holcim (France) Traitement & valorisation des déchets dans nos cimenteries Holcim (France) Table des matières Nos implantations Les avantages du process cimentier La fabrication du ciment et les déchets Valorisation matière

Plus en détail

EF4 AILg www.ef4.be 1

EF4 AILg www.ef4.be 1 Le traitement des déchets : L exemple de la cimenterie Holcim à Obourg Holcim France Benelux Le groupe Holcim a démarré en 1912 et a entamé son expansion internationale en 1920 Croissance depuis le début

Plus en détail

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie 1 Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Leader mondial des matériaux de construction 16 milliards de CA en 2009 78 000 collaborateurs

Plus en détail

Lafarge France et l économie circulaire

Lafarge France et l économie circulaire Lafarge France et l économie circulaire Zoom sur l écologie industrielle Mai 2013 Les activités de Lafarge Le Groupe La France est le berceau historique du Groupe depuis 1833 Le Groupe Lafarge est leader

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES. UNIVALOM, le 24 mars 2010

CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES. UNIVALOM, le 24 mars 2010 CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES UNIVALOM, le 24 mars 2010 2CIMENT La Fabrication du ciment La Cimenterie de La Grave de Peille La Valorisation énergétique des encombrants Bilan du MAPA

Plus en détail

CONGRES DE LA FNADE. «Déchets et énergie, au-delà du Grenelle 2»

CONGRES DE LA FNADE. «Déchets et énergie, au-delà du Grenelle 2» CONGRES DE LA FNADE «Déchets et énergie, au-delà du Grenelle 2» FEDERATION NATIONALE DES ACTIVITES DE LA DEPOLLUTION ET DE L ENVIRONNEMENT - CONGRES 24 JUIN 2010 1 LA CARACTERISATION DES COMBUSTIBLES SOLIDES

Plus en détail

Valorisation de déchets en cimenterie : Quel apport pour un développement durable? Conférence REME

Valorisation de déchets en cimenterie : Quel apport pour un développement durable? Conférence REME Valorisation de déchets en cimenterie : Quel apport pour un développement durable? Conférence REME Casablanca, 17 & 18 Mai 2010 Présentation d Ecoval Maroc Filiale 100% du Groupe Holcim Maroc Sommaire

Plus en détail

LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE

LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE Jean-Pierre de LARY (Délégué Général du GPIC) Bellignat, le 10 Octobre 2013 GPIC Organisation Professionnelle des transformateurs français de matériaux

Plus en détail

Préserver les ressources naturelles : la valorisation des déchets en cimenterie

Préserver les ressources naturelles : la valorisation des déchets en cimenterie L industrie cimentière belge L industrie cimentière est constituée de trois sociétés: CBR, CCB et Holcim. Son chiffre d affaires s élève à environ 480 millions d euros et elle dispose d un effectif de

Plus en détail

[ Plateforme de regroupement et de prétraitement des déchets dangereux pour l'environnement ] Recycler et valoriser. Faciliter et réorienter

[ Plateforme de regroupement et de prétraitement des déchets dangereux pour l'environnement ] Recycler et valoriser. Faciliter et réorienter [ Plateforme de regroupement et de prétraitement des déchets dangereux pour l'environnement ] Recycler et valoriser Faciliter et réorienter Regrouper et prétraiter Optimiser et traiter www.ortec.fr Services

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Centre de Valorisation Organique des Ordures Ménagères résiduelles

Centre de Valorisation Organique des Ordures Ménagères résiduelles Centre de Valorisation Organique des Ordures Ménagères résiduelles Les sous-produits haut PCI : recherche d une valorisation en combustible Le 14 novembre 2013 SYTRAD Zone Industrielle La Motte - 7 rue

Plus en détail

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination INERTES Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : Filières d élimination ou

Plus en détail

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 Les données ci-dessous sont issues de l'enquête ITOM (Installation de Traitement des Ordures Ménagères) réalisée en 2012

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE : L ACTIVITE

DOSSIER DE PRESSE : L ACTIVITE DOSSIER DE PRESSE : L ACTIVITE www.recyfuel.be C o n Contacts presse: Renaud MARTIN General Manager GSM 0478/25 44 77 Christian Cornet - Commercial Manager - GSM : 0495/18 58 09 Mai 2009 Zoning industriel

Plus en détail

'()*++*,-.%./;0++D.%&%

'()*++*,-.%./;0++D.%&% '()*++*,-.%./;0++D.%&% Code : 15 01 10* Nomenclature : Emballages contenant des résidus de substances dangereuses Les emballages souillés sont considérés comme tant qu ils n ont pas fait l objet d un nettoyage

Plus en détail

SPPPI COMMISSION «NOUVEAUX PROJETS» Réunion du 27 septembre 2000, à 10 h 00 à la Sous-Préfecture de Boulogne-sur-Mer. Compte-rendu

SPPPI COMMISSION «NOUVEAUX PROJETS» Réunion du 27 septembre 2000, à 10 h 00 à la Sous-Préfecture de Boulogne-sur-Mer. Compte-rendu SPPPI COMMISSION «NOUVEAUX PROJETS» Réunion du 27 septembre 2000, à 10 h 00 à la Sous-Préfecture de Boulogne-sur-Mer Compte-rendu Président Vice-Présidents : Monsieur le Sous-Préfet de Boulogne-sur-Mer

Plus en détail

Traitement des déchets industriels dans les fours à ciment ou les incinérateurs. Une comparaison environnementale

Traitement des déchets industriels dans les fours à ciment ou les incinérateurs. Une comparaison environnementale Traitement des déchets industriels dans les fours à ciment ou les incinérateurs Une comparaison environnementale Introduction Depuis 1975, l Union européenne a développé un système législatif très complet

Plus en détail

Plateformes logistique & maintenance

Plateformes logistique & maintenance Administratif 1 Accueil - Bureaux 2 Laboratoire de contrôle & gestion des flux 3 Locaux sociaux & salle pédagogique Plateformes logistique & maintenance 4a Parc matériels (bennes, camions, BOM) 4b Garage

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

La filière CSR. Jérôme AUFFRET. Innov Days «Recyclage : les différentes voies de valorisation des déchets plastiques» 18 juin 2013

La filière CSR. Jérôme AUFFRET. Innov Days «Recyclage : les différentes voies de valorisation des déchets plastiques» 18 juin 2013 La filière CSR Jérôme AUFFRET Innov Days «Recyclage : les différentes voies de valorisation des déchets plastiques» 18 juin 2013 18 Juin 2013-1/27 La FNADE La FNADE est l organisation professionnelle française

Plus en détail

"Traitement et valorisation des déchets: Partage d expériences à travers les résultats du projet Stratégie de Réduction des Déchets à Ouagadougou"

Traitement et valorisation des déchets: Partage d expériences à travers les résultats du projet Stratégie de Réduction des Déchets à Ouagadougou www.cifal-ouaga.org www.reseau-villes-africaines.org CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DES AUTORITES/ACTEURS LOCAUX "Traitement et valorisation des déchets: Partage d expériences à travers les résultats

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

Les Procédés de valorisation énergétique par Pyrolyse & Gazéification

Les Procédés de valorisation énergétique par Pyrolyse & Gazéification Les Procédés de valorisation énergétique par Pyrolyse & Gazéification par Gérard ANTONINI, Professeur des Universités (UTC) Congrès Européen ECO-TECHNOLOGIES pour le futur, Lille, Grand Palais, le 9 juin

Plus en détail

SID - Profil. SID - Profil

SID - Profil. SID - Profil SID - Profil SID - Profil SID-PROFIL SID (Société Industrielle de la Doux), a commencé à produire des cisailles rotatives en 1972, dans le but de broyer des pneumatiques. Notre société offre aujourd hui

Plus en détail

105 Le ciment est...

105 Le ciment est... Le ciment est... ... partout, c est le matériau de construction le plus important de notre société.... un matériau de construction dont la production en Suisse est, au niveau mondial, exemplaire du point

Plus en détail

Valorisation Énergie et Matière en Cimenterie. Colloque Économie Circulaire 24-25 novembre, Québec.

Valorisation Énergie et Matière en Cimenterie. Colloque Économie Circulaire 24-25 novembre, Québec. Valorisation Énergie et Matière en Cimenterie Colloque Économie Circulaire 24-25 novembre, Québec. Cimenterie de Joliette L utilisation de combustibles alternatifs, une rétrospective des Rio Tinto Alcan

Plus en détail

Production de compost au Centre de Valorisation Organique

Production de compost au Centre de Valorisation Organique Gestion des déchets ménagers de Lille Métropole Communauté Urbaine Production de compost au Centre de Valorisation Organique Mustapha MAIMOUNI Conseiller communautaire Lille Métropole Communauté Urbaine

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Commission Locale d Information et de Surveillance (CLIS) Réunion du 29 Avril 2010

Commission Locale d Information et de Surveillance (CLIS) Réunion du 29 Avril 2010 Commission Locale d Information et de Surveillance (CLIS) Réunion du 29 Avril 2010 Contexte La revitalisation interne du site a été articulée autour de 4 projets.centre de service ArcelorMittal Eurofield

Plus en détail

Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105

Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105 CENTRE D ENFOUISSEMENT TECHNIQUE Oum Azza Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105 Gérard PRENANT Directeur Maroc Groupe PIZZORNO Présentation du Centre d Enfouissement Technique d Oum Azza

Plus en détail

Présentation de la société ECOTI & de la société WEHRLE Umwelt GmbH. Traitement des déchets ménagères Procédure Aérobie/ Anaérobie

Présentation de la société ECOTI & de la société WEHRLE Umwelt GmbH. Traitement des déchets ménagères Procédure Aérobie/ Anaérobie Valorisation des Déchets Ménagers et assimilés Planification d un Projet pilote en Tunisie MYT Contenu: Présentation de la société ECOTI & de la société WEHRLE Umwelt GmbH Traitement des déchets ménagères

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour le renouvellement de l autorisation d exploiter de la cimenterie d Obourg (MONS) Objet : Réf. : CWEDD/08/AV.

AVIS. Demande de permis unique pour le renouvellement de l autorisation d exploiter de la cimenterie d Obourg (MONS) Objet : Réf. : CWEDD/08/AV. AVIS Réf. : CWEDD/08/AV.1608 Liège, le 06 octobre 2008 Objet : Demande de permis unique pour le renouvellement de l autorisation d exploiter de la cimenterie d Obourg (MONS) Avis du CWEDD portant sur la

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

Potentiel de valorisation d un déchet en filière métallurgique

Potentiel de valorisation d un déchet en filière métallurgique Potentiel de valorisation d un déchet en filière métallurgique CRM: Centre de Recherches Métallurgiques ASBL établie en Belgique Créée en 1948 par l industrie sidérurgique belge Certifiée ISO 17025 et

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

Présentation de l usine de La Loyère

Présentation de l usine de La Loyère Présentation de l usine de La Loyère Présentation du groupe Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1994 et est toujours dirigé par Jean-Luc Petithuguenin.

Plus en détail

Centre Environnemental Multifilières

Centre Environnemental Multifilières Centre Environnemental Multifilières Application industrielle du traitement OXALOR Communauté de Communes du LEZAYEN Document protégé par le droit de la propriété intellectuelle Un site exceptionnel Avec

Plus en détail

La contribution de l industrie cimentière à la réduction des émissions de CO 2

La contribution de l industrie cimentière à la réduction des émissions de CO 2 La contribution de l industrie cimentière à la réduction des émissions de CO 2 Photo : J. Van Hevel Membre de Fortea Partenaire d infobeton.be La fabrication des ciments, les matériaux de construction

Plus en détail

Chapitre II ; Le ciment Portland 2011

Chapitre II ; Le ciment Portland 2011 CHPITRE II LE CIMENT 2.1 Définitions a. Liant hydraulique : des poudres finement brayées qui avec le contact d eau font prise et durcissent sous des processus physico-chimiques complexes. b. Ciment : Le

Plus en détail

Technologies des procédés industriels d éliminations des déchets dangereux

Technologies des procédés industriels d éliminations des déchets dangereux GTZ - PGPE P.05.2099.9-001.00 L Atelier de Planification Technologies des procédés industriels d éliminations des déchets dangereux Dipl.- Ing. Peter Quarten, HIM GmbH Marrakech, Juin 2009 Les Installations

Plus en détail

Gestion des déchets à la SAMIR

Gestion des déchets à la SAMIR Gestion des déchets à la SAMIR COLLOQUE INTERNATIONAL : DÉCHETS INDUSTRIELS AU MAROC - 2 ÈME ÉDITION POTENTIEL DES 3R «RÉDUCTION, RÉUTILISATION ET RECYCLAGE» 15-16-17 Décembre 2010 Présenté par Mr A. Arad

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles G. Filières de valorisation et de traitement Tt détenteur de déchet est responsable du déchet jusqu à son élimination finale Ts rejets dans l eau, dépôts sauvages et brûlages sont rigreusement interdits.

Plus en détail

FIABILITÉ PERFORMANCE

FIABILITÉ PERFORMANCE FIABILITÉ PERFORMANCE www. magotteaux. com STRATEGIEDESIGN 09/2006 En 1950, MAGOTTEAUX développe et commercialise les premiers boulets coulés au chrome dans sa fonderie de Vaux (Belgique). Aujourd hui,

Plus en détail

Récupération énergétique d air chaud à la cimenterie de Saint- Constant

Récupération énergétique d air chaud à la cimenterie de Saint- Constant Usine de St-Constant Récupération énergétique d air chaud à la cimenterie de Saint- Constant Lilian Pachon, ing Keyvan Naraghi, ing, Ph.D, MBA 8 mai 2014 Agenda Lafarge et cimenterie de St-Constant Production

Plus en détail

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques.

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Parole d experts Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Panel d experts autour de Prof. Eric PIRARD, ULg - GeMMe Avec le soutien de : Les déchets

Plus en détail

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation SOMMAIRE 1 Introduction et présentation generale... 3 2 Presentation technique... 4 2.1

Plus en détail

Infos tri. L'analyse de notre poubelle. Pourquoi trier ses déchets. Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) Objectifs 2009

Infos tri. L'analyse de notre poubelle. Pourquoi trier ses déchets. Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) Objectifs 2009 L'analyse de notre poubelle Infos tri Numéro 11 - Octobre 2008 2-3 4-5 Pourquoi trier ses déchets Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) 6-7 Objectifs 2009 8 Foire de Montluçon et la collecte des jours fériés

Plus en détail

Du déchet à la ressource : créer un système industriel durable

Du déchet à la ressource : créer un système industriel durable Du déchet à la ressource : créer un système industriel durable Dossier de presse Mai 2008 SOMMAIRE L ECOLOGIE INDUSTRIELLE P. 2 L émergence du concept d éco-développement Une nouvelle approche pour l industrie

Plus en détail

Projet CHARCAN Février 2007 PROJET CHARCANE. Etude de faisabilité pour la valorisation de la bagasse des distilleries agricoles de la Guadeloupe

Projet CHARCAN Février 2007 PROJET CHARCANE. Etude de faisabilité pour la valorisation de la bagasse des distilleries agricoles de la Guadeloupe PROJET CHARCANE Etude de faisabilité pour la valorisation de la bagasse des distilleries agricoles de la Guadeloupe Contacts Denis.pouzet@cirad.fr Alfredo.napoli@cirad.fr sarra.gaspard@univ-ag.fr rhum.agricole.bielle@wanadoo.fr

Plus en détail

Le traitement des 4 Flux

Le traitement des 4 Flux Le traitement des 4 Flux Eco-systèmes date 2007 1 Le GEM FROID Eco-systèmes date 2007 2 Un exemple : le traitement des appareils de Froid en installation dédiée Séparation des matières broyées Tri et démantèlement

Plus en détail

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation CM2E 2014 Colloque Martinique Energie Environnement Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation M. Torrijos, Laboratoire de Biotechnologie de l Environnement, INRA-LBE,

Plus en détail

La protection de l environnement

La protection de l environnement Du changement climatique à l échelle de la planète aux pollutions plus locales, le respect de l environnement est devenu une préoccupation majeure de notre société. Du fait de contraintes réglementaires

Plus en détail

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy.

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy. Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets torréfaction pyrolyse gazéification www.biogreen-energy.com Procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets

Plus en détail

De la biomasse à l'énergie renouvelable: cas concret à Rimouski et problématique d'intégration en milieu urbain

De la biomasse à l'énergie renouvelable: cas concret à Rimouski et problématique d'intégration en milieu urbain De la biomasse à l'énergie renouvelable: cas concret à Rimouski et problématique d'intégration en milieu urbain Florian Prost, Ing.f., Ing.jr. Mercredi 8 mai 2013 Objectifs - Problématique Plan d'action

Plus en détail

De la goutte au poudre de la suspension aux granules. Traitement innovateur des liquides dans les sécheurs en lit fluidisé

De la goutte au poudre de la suspension aux granules. Traitement innovateur des liquides dans les sécheurs en lit fluidisé De la goutte au poudre de la suspension aux granules Traitement innovateur des liquides dans les sécheurs en lit fluidisé Transformez vos suspensions et pâtes sortie d air Ce sont les techniques de séchage

Plus en détail

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation?

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation? Résumé Afin de compléter les travaux réalisés par l'arene, l'ademe, Gaz de France et l'agence de l'eau Seine-Normandie depuis 1999 sur le sujet de la méthanisation, filière de traitement des biodéchets

Plus en détail

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires Les ciments, liants hydrauliques Définition Norme NF P 15-301 de 1994 : «Le ciment est un liant hydraulique, c est-à-dire une matière

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles.

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. Un service clé-en-main, un chauffage confortable et sûr. Un prix compétitif L option d un financement intégral. Un service de fourniture de

Plus en détail

Comprendre le langage du bois

Comprendre le langage du bois Comprendre le langage du bois Comme dans tous métiers ou dans toutes filières, un vocabulaire spécifique est utilisé dans le domaine du bois. Quand nous avons commencé l étude de faisabilité du chauffage

Plus en détail

Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011

Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011 Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011 Plan de la présentation Partie I Pourquoi le TMB? Partie II Variantes techniques Partie III Conclusions pour

Plus en détail

Projet AUTOMATIQUE Analyse et commande d un incinérateur de boues en vue de la maîtrise des émissions de NOx

Projet AUTOMATIQUE Analyse et commande d un incinérateur de boues en vue de la maîtrise des émissions de NOx Projet AUTOMATIQUE Analyse et commande d un incinérateur de boues en vue de la maîtrise des émissions de NOx Extrait de la thèse de Shi LI - GIPSA-lab - Département Automatique sous la direction de Catherine

Plus en détail

Une passion sans fin

Une passion sans fin Une passion sans fin Présence aux quatre coins du globe Choisir la performance La société SERVA située en Lorraine, forte de sa grande expérience, fait figure de pointe dans son domaine d activité : la

Plus en détail

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal MYT Business Unit Zweckverband Abfallbehandlung Kahlenberg (ZAK) Bergwerkstraße 1 D-77975 Ringsheim Téléphone : +49 (0)7822 8946-0 Télécopie : +49 (0)7822 8946-46 E-mail : info@zak-ringsheim.de www.zak-ringsheim.de

Plus en détail

Valorisation électrique et thermique du biogaz de méthanisation

Valorisation électrique et thermique du biogaz de méthanisation Valorisation électrique et thermique du biogaz de méthanisation Cyril Lejeune Formation EFE Biomasse pour les usages énergétiques Paris, 19 juin 2008 Sommaire 1.) Caractérisation des biogaz de méthanisation

Plus en détail

Atelier Bois-Energie. Paris - 2 avril. Rosalie Moyon

Atelier Bois-Energie. Paris - 2 avril. Rosalie Moyon Atelier Bois-Energie Paris - 2 avril Rosalie Moyon Les Relais Bois-Energie en 44 : Collectivité, entreprise, exploitant agricole, Chaudière bois à alimentation Automatique, puissance < 300 kw Collectivité,

Plus en détail

L INDUSTRIE CIMENTIÈRE FRANÇAISE. et LA RÉDUCTION DES ÉMISSIONS

L INDUSTRIE CIMENTIÈRE FRANÇAISE. et LA RÉDUCTION DES ÉMISSIONS L INDUSTRIE CIMENTIÈRE FRANÇAISE et LA RÉDUCTION DES ÉMISSIONS de La réduction des émissions de CO 2 est le dénominateur commun de nombreux programmes collaboratifs de R&D, nationaux et européens. Raoul

Plus en détail

GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES

GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Pascale LHOEST, Conseillère en prévention, Fédération Wallonie Bruxelles pascale.lhoest@cfwb.be 0486/09 04 25 Ixelles, le 26 novembre 2015 1 DECHETS

Plus en détail

Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE

Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE Partie I Polluants organiques persistants soumis aux obligations énoncées à l article 5 La présente annexe s applique aux polluants organiques persistants suivants,

Plus en détail

ComitÄ de suivi de l industrie cimentiçre. Groupe de Travail É DonnÄes annuelles sur les Ämissions de CO 2 Ä

ComitÄ de suivi de l industrie cimentiçre. Groupe de Travail É DonnÄes annuelles sur les Ämissions de CO 2 Ä 1 AC.287l ComitÄ de suivi de l industrie cimentiçre Groupe de Travail É DonnÄes annuelles sur les Ämissions de CO 2 Ä Mode d obtention des donnçes annuelles sur les Çmissions de CO 2 et moyens de contrñle

Plus en détail

PrimaGNL LE GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ PAR PRIMAGAZ. L énergie est notre avenir, économisons-la!

PrimaGNL LE GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ PAR PRIMAGAZ. L énergie est notre avenir, économisons-la! PrimaGNL LE GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ PAR PRIMAGAZ L énergie est notre avenir, économisons-la! LE GNL UNE SOLUTION AUX MULTIPLES ATOUTS Avec l arrivée de PrimaGNL, le Gaz Naturel Liquéfié est désormais disponible

Plus en détail

Bilan sur le gisement de Mâchefers en Île-de-France

Bilan sur le gisement de Mâchefers en Île-de-France Direction territoriale Ile-de-France Bilan sur le gisement de Mâchefers en Île-de-France Sylvie Nouvion Dupray /Cerema/Dter Ile-de-France Enquête nationale 2014 de la DTer Centre Est Maîtrise d œuvre Agathe

Plus en détail

Dépollution des eaux pluviales des routes et parkings : Problématique et solution

Dépollution des eaux pluviales des routes et parkings : Problématique et solution Dépollution des eaux pluviales des routes et parkings : Problématique et solution POLLUTEC Lyon, le 1 er décembre 2010 Plan de la présentation Présentation du syndicat ISGH Pollution des eaux pluviales

Plus en détail

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Conférences thématiques 17 et 18 novembre 2014 1 Mot d introduction 2 Cadrage général de la gestion des déchets de chantiers, responsabilités des différents

Plus en détail

Valorisation thermochimique de la biomasse. - Gazéification -

Valorisation thermochimique de la biomasse. - Gazéification - Valorisation thermochimique de la biomasse - Gazéification - Laurent Van de steene steene@cirad.fr Biomasse? CULTURES AGRICOLES - cultures oléagineuses (colza, tournesol ) - cultures sucrières (betteraves,

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Guide pour la gestion des déchets de chantiers

Guide pour la gestion des déchets de chantiers Guide pour la gestion des déchets de chantiers Objectifs d une bonne gestion des déchets de chantiers Préserver l environnement. Le recyclage des déchets permet une économie importante des ressources naturelles

Plus en détail

LES INSTALLATIONS FIXES. pierres naturelles sables et graviers recyclage

LES INSTALLATIONS FIXES. pierres naturelles sables et graviers recyclage LES INSTALLATIONS FIXES pierres naturelles sables et graviers recyclage Les installations fixes une ingénierie «Made in Autriche» Franz Wageneder ne pouvait pas imaginer en 1950, lorsqu il construisit

Plus en détail

ÉCONOMIE CIRCULAIRE : LE MINÉRAL, UNE INDUSTRIE C EST LOCAL DES MARGES DE PROGRESSION EXTRAORDINAIRES PLEINE DE RESSOURCES

ÉCONOMIE CIRCULAIRE : LE MINÉRAL, UNE INDUSTRIE C EST LOCAL DES MARGES DE PROGRESSION EXTRAORDINAIRES PLEINE DE RESSOURCES ÉCONOMIE CIRCULAIRE De l extraction à la fabrication, l industrie cimentière met tout en œuvre pour assurer la circularité des flux de matières. L économie circulaire constitue l approche fondamentale

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Le Centre de Valorisation des Déchets NOIDANS-LE-FERROUX SYTEVOM Lieu dit «Les Fougères» 70 130 NOIDANS LE FEROUX Tél : 03.84.76.93.00 Fax : 03.84.76.39.00 www.sytevom.org sytevom@orange.fr

Plus en détail

Profil Cimenterie d Oujda

Profil Cimenterie d Oujda Profil Cimenterie d Oujda Plus proches de nos clients. Broyage La cimenterie d Oujda Mise en service en 1978, la cimenterie est située à 45 km à l'ouest de la ville d'oujda, sur la nationale Oujda - Casablanca.

Plus en détail

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Une entreprise de Bayer et LANXESS UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Anne Vanasse, agr., Ph.D. Université Laval. Le chapitre 3. Les rédacteurs

Anne Vanasse, agr., Ph.D. Université Laval. Le chapitre 3. Les rédacteurs La gestion du ph du sol Anne Vanasse, agr., Ph.D. Université Laval Le chapitre 3 Les rédacteurs Anne Vanasse (responsable) Marc Hébert Lotfi Khiari Sébastien Marchand Abdo Badra Hélène Moore 1 Introduction

Plus en détail

Geocycle : La poursuite du développement durable

Geocycle : La poursuite du développement durable Geocycle : La poursuite du développement durable Eric Waeyenbergh Nous n héritions pas la terre de nos parents, nous l empruntons à nos enfants. Antoine de Saint-Exupéry 1900-1944 Geocycle s.a. membre

Plus en détail

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat

Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Journée technique le mercredi 9 décembre 2015 à MONTPELLIER (34) Crédit Photo Marie-Caroline Lucat Bois-énergie et cogénération de petite puissance : les atouts d une filière prometteuse Conférences (matin)

Plus en détail

Les différentes classes de boues

Les différentes classes de boues Chapitre 13: Traitement des boues Les procédés de traitement biologique ou physico-chimique entraînent la production de boues boues= effluents liquides fortement chargés en matières solides (avec des concentrations

Plus en détail

comme gaz de ville. En effet, un décret de 2004 1 précise que le ministre en charge de l environnement

comme gaz de ville. En effet, un décret de 2004 1 précise que le ministre en charge de l environnement Biogaz : un avenir pour les déchets ménagers? Carole Leroux Biogaz : un avenir pour les déchets ménagers? Carole Leroux est chargée de projet scientifique à la direction de l Évaluation des risques de

Plus en détail

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte Menu Méthanisation L innovation au service de l énergie verte Avec la méthanisation, véritable voie d avenir, l innovation est au cœur de la production d énergie verte. LA MÉTHANISATION, C EST QUOI? La

Plus en détail

2012 Environmental Performance Report 1. rapport 2012 sur la performance environnementale

2012 Environmental Performance Report 1. rapport 2012 sur la performance environnementale 2012 Environmental Performance Report 1 rapport 2012 sur la performance environnementale Rapport 2012 sur la performance environnementale 1 Le ciment et le béton joueront un rôle important pour relever

Plus en détail

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes )

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) "#$%&%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-. &%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-.% Code : 15 01 03 Nomenclature : Emballages en bois Origine : Déchets de magasins Les déchets

Plus en détail

Contrôle des gaz à effet de serre dans les Mines. Abdoulaye HAMIDOU Chef de Groupe Qualité Sécurité Environnement COMINAK/AREVA

Contrôle des gaz à effet de serre dans les Mines. Abdoulaye HAMIDOU Chef de Groupe Qualité Sécurité Environnement COMINAK/AREVA Contrôle des gaz à effet de serre dans les Mines Abdoulaye HAMIDOU Chef de Groupe Qualité Sécurité Environnement COMINAK/AREVA Principe de fonctionnement des Mines Rejets Atmosphériques Explosifs Ciment

Plus en détail

LE DEVENIR DES DECHETS EN FRANCHE-COMTE. Les différents déchets

LE DEVENIR DES DECHETS EN FRANCHE-COMTE. Les différents déchets LE DEVENIR DES DECHETS EN FRANCHE-COMTE Les différents déchets Est considéré comme un déchet : «tout résidu d un processus de production, de transformation ou d utilisation, toute substance, matériau,

Plus en détail

LE FIOUL DOMESTIQUE Une énergie en évolution. Fiche technique

LE FIOUL DOMESTIQUE Une énergie en évolution. Fiche technique Une énergie en évolution Fiche technique Edition mars 2011 sommaire Un fioul domestique p.2-3 plus respectueux de l environnement L élaboration p.4 La combustion p.5 Les caractéristiques p.6 La qualité

Plus en détail

Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France

Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France By Philippe BUCHET Philippe.buchet@gazdefrance.com RESEARCH AND DEVELOPMENT DIVISION AFG congrès- septembre

Plus en détail

METHANISATION Éléments de réflexion

METHANISATION Éléments de réflexion METHANISATION Éléments de réflexion Anne-Sophie BOILEAU LA METHANISATION Le principe Les substrats Les techniques La typologie des projets Méthanisation éléments de réflexion 2 La méthanisation : le principe

Plus en détail

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Le chauffage au bois Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Ordre du jour Contexte du territoire 1/ Présentation du projet de SCIC bois énergie sur le territoire du Parc naturel régional du Gâtinais français,

Plus en détail