Dr Jean Bernard Trudeau. Panel 3 Le médecin et l élargissement des champs de pratique professionnelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr Jean Bernard Trudeau. Panel 3 Le médecin et l élargissement des champs de pratique professionnelle"

Transcription

1 Dr Jean Bernard Trudeau Panel 3 Le médecin et l élargissement des champs de pratique professionnelle

2 Panel 3: Le médecin et l élargissement des champs de pratique professionnelle Jean-Bernard Trudeau, M.D. Secrétaire adjoint

3 Déclaration d absence de conflits d intérêts JE DÉCLARE N AVOIR AUCUNE AFFILIATION, NI INTÉRÊT FINANCIER OU INTÉRÊTS DE TOUT ORDRE, NI RECEVOIR AUCUNE RÉMUNÉRATION, REDEVANCES OU OCTROI DE RECHERCHE D UNE SOCIÉTÉ COMMERCIALE OU AUTRES J AVOUE TOUTEFOIS ÊTRE UN AMATEUR DE BANDES DESSINÉES ET FAIRE NOTAMMENT LA PROMOTION DE STAT ET D UN MOMENT D IMPATIENCE

4 Culture médicale sous pression

5 Pressions sociales Discours à l Association internationale des professions de la santé: «Le statut professionnel n est pas statique; il est donné par la société à qui satisfait ses attentes. En refusant de la satisfaire, la profession s est exposée à une remise en question de son statut. Ce bris du contrat social entre la communauté et ses médecins a entraîné chez ces derniers une perte de pouvoirs et une attrition importante de leurs attributs» Dr Richard Cruess 2000

6 Le Temple du professionnalisme Stern PROFESSIONNALISME EXCELLENCE HUMANISME IMPUTABILITÉ ALTRUISME COMPRÉHENSION ÉTHIQUE ET LÉGALE COMPÉTENCES EN COMMUNICATION COMPÉTENCE CLINIQUE (CONNAISSANCES)

7 Pressions sociales COMPÉTENCE CLINIQUE (CONNAISSANCES)

8 Pressions sur le diagnostic L exercice de la médecine consiste à évaluer et à diagnostiquer toute déficience de la santé, à prévenir et à traiter les maladies dans le but de maintenir la santé ou de la rétablir chez l'être humain en interaction avec son environnement. Activité réservée en exclusivité, au Québec COMPÉTENCE CLINIQUE (CONNAISSANCES)

9 Cadre d analyse pour le partage d activités COMPÉTENCE CLINIQUE (CONNAISSANCES)

10 Pressions pour bien communiquer COMPÉTENCES EN COMMUNICATION COMPÉTENCE CLINIQUE (CONNAISSANCES)

11 Bien communiquer avec le patient Extrait «UN MOMENT D IMPATIENCE», scénario de Yves Lamontagne et dessiné par Pascal Élie

12 Bien communiquer avec les professionnels de la santé Briser l isolement les silos!

13 Bien communiquer avec les professionnels de la santé En terminer avec l affrontement!

14 Professionnalisme à la rescousse!

15 Pressions pour bien communiquer

16 Communication productive

17 Pressions de protection COMPRÉHENSION ÉTHIQUE ET LÉGALE COMPÉTENCES EN COMMUNICATION COMPÉTENCE CLINIQUE (CONNAISSANCES)

18 Pressions de partenariat, de collégialité et de collaboration Défis patients Synchronisation avec le patient Défis internes Synchronisation intra-professionnels Défis externes Synchronisation inter-professionnels COMPÉTENCES EN COMMUNICATION COMPÉTENCE CLINIQUE (CONNAISSANCES)

19 Merci de votre attention!

Dr Jean-Bernard Trudeau - Canada Président. 15e CIMAM AMLFC - Argentine Buenos Aires - 16 et 17 mars 2009

Dr Jean-Bernard Trudeau - Canada Président. 15e CIMAM AMLFC - Argentine Buenos Aires - 16 et 17 mars 2009 Dr Jean-Bernard Trudeau - Canada Président 15e CIMAM AMLFC - Argentine Buenos Aires - 16 et 17 mars 2009 Divulgation de conflits d intérêts Je déclare par la présente, à titre de conférencier, dans le

Plus en détail

Regard sur les influences et impacts externes du professionnel au comportement perturbateur

Regard sur les influences et impacts externes du professionnel au comportement perturbateur Regard sur les influences et impacts externes du professionnel au comportement perturbateur Jean-Bernard Trudeau, M.D. Secrétaire adjoint COLLÈGE DES MÉDECINS DU QUÉBEC Intervention dans le cadre de la

Plus en détail

La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST

La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST Dominic Cliche Conseiller en éthique Commission de l éthique en science et en technologie 18 mars 2015 Midi conférence de l Institut d éthique

Plus en détail

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Spécialistes en santé publique? Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Le CHUV est l employeur de 10 000 personnes Budget 1,4 milliard de frs 2 1 des 5 Hôpitaux

Plus en détail

Formation continue Le cas du Québec

Formation continue Le cas du Québec Assemblée générale de la CIOPF Paris, France 20 novembre 2013 Formation continue Le cas du Québec Diane Lamarre, pharmacienne, M.Sc. Présidente de l Ordre des pharrmaciens du Québec Professeure titulaire

Plus en détail

La conduite automobile et le vieillissement

La conduite automobile et le vieillissement La conduite automobile et le vieillissement Présenté par Martin Lavallière, M.Sc. Étudiant au doctorat, Faculté de Médecine Document préparé par Martin Lavallière, Marie Eve Roussel et Philippe Voyer Bonjour,

Plus en détail

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients 2 Un réseau social pour améliorer la prise en charge des patients. MeltingDoc valorise les compétences des médecins et

Plus en détail

La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard

La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard PLAN DE LA PRÉSENTATION Les conditions de la responsabilité

Plus en détail

Résumé du document de réflexion et guide discussion pour consultation en ligne

Résumé du document de réflexion et guide discussion pour consultation en ligne Résumé du document de réflexion et guide discussion pour consultation en ligne PRONONCEZ-VOUS SUR LA QUESTION! Faites-nous parvenir vos commentaires et vos réflexions. Pour les membres de l AMQ : commentez

Plus en détail

Preparing Health Care Workforce

Preparing Health Care Workforce Key notes : Preparing Health Care Workforce Swiss Public Health Conference (Re-) Organizing Health Systems 30-31 août 2012 Dr. iur. Catherine Gasser L OFSP dans le domaine des professions de la santé Loi

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

Questions relatives à l accréditation de la Formation Médicale Continue. Contribution à la réflexion Réunion du GIPEF Modena 2010

Questions relatives à l accréditation de la Formation Médicale Continue. Contribution à la réflexion Réunion du GIPEF Modena 2010 Questions relatives à l accréditation de la Formation Médicale Continue Contribution à la réflexion Réunion du GIPEF Modena 2010 FMC: une nécessité Depuis les années 90, prise de conscience générale de

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé Dr Jean Jacques ANTOINE FEMALOR 14 Juin 2012 METZ 57 1 Déclara'on d intérêts J ai actuellement ou j ai eu au cours des trois

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE... Faculté de médecine Bureau de l éthique clinique CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...6 JUSTICE

Plus en détail

2009 et DUBAR C., TRIPIER P., Sociologie des professions, Collection U, Armand Colin,, 2 éd., 2009

2009 et DUBAR C., TRIPIER P., Sociologie des professions, Collection U, Armand Colin,, 2 éd., 2009 L apport de la sociologie des professions 1 à une définition positive des professions libérales. Il est très difficile de trouver une définition «positive» des professions libérales, souvent les professions

Plus en détail

Preparing healthcare workforce?

Preparing healthcare workforce? Swiss Public Health Conference (Re-)Organizing Health Systems Lausanne 30 août 2012 Preparing healthcare workforce? Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation Merci au Comité organisateur pour l

Plus en détail

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus Générer de la Satisfaction Management de la qualité par les processus Hervé DOURY 21 Novembre 2014 - Plan Définition, vocabulaire et intérêts du concept Système de Management de la Qualité ISO 9000:2005

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Comment gérer l'information qui nous submerge? Prof. Antoine Geissbühler JFSPH, Montreux, 28-29 novembre 2013

Comment gérer l'information qui nous submerge? Prof. Antoine Geissbühler JFSPH, Montreux, 28-29 novembre 2013 Comment gérer l'information qui nous submerge? Prof. Antoine Geissbühler JFSPH, Montreux, 28-29 novembre 2013 Big Data Données En grande quantité (1800 magasins) Structurées, normalisées, agrégées Identifiées

Plus en détail

Les médias sociaux une nouvelle réalité?

Les médias sociaux une nouvelle réalité? Les médias sociaux une nouvelle réalité? René Soucy MD CCFP Médecin-conseil, ACPM Montebello, QC Le 31 janvier 2014 Enseignant : Employé(e) de : Divulgation de l enseignant / du présentateur Dr René Soucy

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures. Certains programmes sont également offerts au campus de l UdeM à Laval : Le programme

Plus en détail

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES Conférence présentée dans le cadre du Séminaire sur les titres d emprunt Projet de renforcement de la COSOB (PRCOSOB) Agence canadienne

Plus en détail

L Ordre est administré par un conseil d administration formé d un président, de vingt administrateurs élus et de quatre administrateurs nommés.

L Ordre est administré par un conseil d administration formé d un président, de vingt administrateurs élus et de quatre administrateurs nommés. CODE DE CONDUITE DES CANDIDATS À UNE ÉLECTION AU POSTE DE PRÉSIDENT ET D ADMINISTRATEUR Entrée en vigueur par approbation du conseil d administration le 23 mai 2014 PRÉAMBULE La raison d être de l Ordre

Plus en détail

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette

Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA. Pr Thierry Valette Récit de Situation clinique Complexe Authentique RSCA Pr Thierry Valette Récit: Récit écrit descriptif chronologique détaillé ou décrivant les moments forts ou a problèmes d une situation De la plainte

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive

DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive Depuis toujours, la pratique de la dentisterie traitement des maladies dentaires. Développement concept

Plus en détail

La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE. www.constance-lethbridge.com. Suivez-nous sur

La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE. www.constance-lethbridge.com. Suivez-nous sur La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE Suivez-nous sur www.constance-lethbridge.com Siège social 7005, boulevard de Maisonneuve Ouest Montréal (Québec) H4B 1T3 Point de services 16777, boulevard

Plus en détail

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Josette Roussel, inf. M.Sc.,M.Éd Infirmière-conseillère principale Association des infirmières et infirmiers du Canada

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015)

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) École de réadaptation Programme de physiothérapie DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) Préparé par Direction

Plus en détail

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Plan de la communication Colloque ORIILL Objectifs: Soumettre une vision de la raison d être et du potentiel des réseaux de santé dans le contexte québécois;

Plus en détail

Information/Formation sur les dispositifs médicaux et marquage CE. Jean-Claude GHISLAIN Directeur de l Evaluation des Dispositifs Médicaux

Information/Formation sur les dispositifs médicaux et marquage CE. Jean-Claude GHISLAIN Directeur de l Evaluation des Dispositifs Médicaux Information/Formation sur les dispositifs médicaux et marquage CE Jean-Claude GHISLAIN Directeur de l Evaluation des Dispositifs Médicaux Information/Formation et «CE» Information de l utilisateur Apprentissage

Plus en détail

CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS COMPOSITION, MANDAT ET RAPPORT ANNUEL 1

CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS COMPOSITION, MANDAT ET RAPPORT ANNUEL 1 CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS COMPOSITION, MANDAT ET RAPPORT ANNUEL 1 Composition Art. 213 LSSSS Un conseil des médecins, dentistes et pharmaciens est institué pour chaque établissement

Plus en détail

Titre de la présentation 13.10.12. Vaudoise Assurances 1

Titre de la présentation 13.10.12. Vaudoise Assurances 1 assuré + famille Titre de la présentation 13.10.12 2 11.10.2012 Sommaire 1. Introduction L'indépendance de l'expert médical Le rôle du médecin-conseil Point de vue de l'assureur privé Journée annuelle

Plus en détail

Présentation à la Commission d enquête sur l octroi et la gestion des contrats publics dans l industrie de la construction

Présentation à la Commission d enquête sur l octroi et la gestion des contrats publics dans l industrie de la construction Présentation à la Commission d enquête sur l octroi et la gestion des contrats publics dans l industrie de la construction Jacques Filion, ing., syndic adjoint et directeur adjoint Robert-C. Lalonde, ing.,

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP JE SUIS INFIRMIER(ÈRE) SPÉCIALISÉ(E) Elections CTE/CAP le 4 Décembre 2014 Lettre aux Infirmiers(ères) Spécialisés(ées) Les professions infirmières ont engagé depuis plusieurs années, au travers la réingénierie

Plus en détail

Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches

Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches L apprentissage en ligne UNE DÉFINITION Mode d'apprentissage

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE EN SANTÉ MENTALE DOUGLAS

CODE D ÉTHIQUE DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE EN SANTÉ MENTALE DOUGLAS CODE D ÉTHIQUE DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE EN SANTÉ MENTALE DOUGLAS Note au lecteur : le premier document concernant les droits et responsabilités des patients a été adopté par le Conseil d administration

Plus en détail

Juin 2015. Un management, un encadrement socio-professionnel et des cursus de formation continue adaptés à chaque fonction

Juin 2015. Un management, un encadrement socio-professionnel et des cursus de formation continue adaptés à chaque fonction Juin 2015 Un management, un encadrement socio-professionnel et des cursus de formation continue adaptés à chaque fonction Contexte socioprofessionnel Contexte sociale Moins de collaborateurs en emploi

Plus en détail

Communication Médecin-Pharmacien

Communication Médecin-Pharmacien Communication Médecin-Pharmacien Prescriptions et Remèdes Médecin-Pharmacien Deux perspectives, un même objectif François Parent, MD, CMFC(mu), FCMF Marc Parent, D.P.H, MSc., BCPS Communiquer... Émetteur

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES DSI, CII ET CIR

RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES DSI, CII ET CIR RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES DSI, CII ET CIR Présenté par : Geneviève Ménard Directrice-conseil, Direction, Affaires externes, OIIQ Rencontre d information à l intention des DSI, des membres des CECII

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Professions libérales et place de l ingénierie topographique

Professions libérales et place de l ingénierie topographique Professions libérales et place de l ingénierie topographique Contenu Introduction Situation et évolutions des professions libérales Quelle perspective pour la profession d ingénierie topographique? Conclusions

Plus en détail

Le secteur sanitaire tunisien et

Le secteur sanitaire tunisien et Le secteur sanitaire tunisien et les es opportunités s d investissementd Hammamet, 25 Juin 2009 La santé constitue un axe stratégique dans les plans de développement. d La priorité est accordée à ce secteur

Plus en détail

Hôtellerie-Restauration, Tourisme et Evénementiel

Hôtellerie-Restauration, Tourisme et Evénementiel Hôtellerie-Restauration, Tourisme et Evénementiel 1 Programme de formation continue Executive Management Reconnue mondialement l Ecole Supérieure Internationale de Savignac propose un enseignement de type

Plus en détail

Bloc 1 Un réseau en mutation: des structures et des rôles en évolution

Bloc 1 Un réseau en mutation: des structures et des rôles en évolution Bloc 1 Un réseau en mutation: des structures et des rôles en évolution Panel Partager sa vision pour mieux se comprendre! Dre Louise Champagne, médecin de famille et directrice de l UMF Charles-LeMoyne

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Par : Suzanne Durand, directrice Développement et soutien professionnel

Par : Suzanne Durand, directrice Développement et soutien professionnel Par : Suzanne Durand, directrice Développement et soutien professionnel AU 19 E SIÈCLE - SOINS IMPRÉGNÉS DE DÉVOTION, DE DON DE SOI ET D INSPIRATION CHRÉTIENNE L obéissance est une qualité essentielle

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

L évolution de l acte pharmaceutique: réflexions à partir du modèle québécois

L évolution de l acte pharmaceutique: réflexions à partir du modèle québécois ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE L évolution de l acte pharmaceutique: réflexions à partir du modèle québécois Pour information, pharmacien B.Sc., M.Sc., FCSHP Conseiller en Gestion Pharmaceutique et de

Plus en détail

Responsabilité en milieu clinique : PTI Lucette Robert

Responsabilité en milieu clinique : PTI Lucette Robert Responsabilité en milieu clinique : PTI Lucette Robert 09/06/2014 1 Table ronde PTI L infirmière face au patient Révision du cadre légal Réforme du Code des professions Responsabilités et devoirs déontologiques

Plus en détail

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels de la santé Le programme Ce programme est conçu pour améliorer la communication entre un patient et un professionnel

Plus en détail

INTEGRALMANAGER by EICL

INTEGRALMANAGER by EICL by EICL Le management Humaniste Integral Manager by EICL Le coaching Humaniste 1 Cycle de formation Le management Humaniste Le management de proximité qui réconcilie éthique et performance Integral Manager

Plus en détail

L Examen clinique dans la pratique infirmière. Clément Zappa

L Examen clinique dans la pratique infirmière. Clément Zappa L Examen clinique dans la pratique infirmière Clément Zappa Objectifs valoriser le rôle propre infirmier re-qualifier la définition du rôle propre infirmier et des compétences ou activités afférentes permettre

Plus en détail

IDE Unité de Psychiatrie Générale

IDE Unité de Psychiatrie Générale IDE Unité de Psychiatrie Générale CONTEXTE : Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent Directeur d établissement : Mr CAZENAVE Direction fonctionnelle : Mme FRECON Site : Yves du MANOIR Pôle d activité :

Plus en détail

ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS

ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS MODELES DE PLANIFICATION DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE Cette enquête s adresse à tous les détenteurs d un diplôme, brevet

Plus en détail

Calendrier de développement professionnel - 2015 2016

Calendrier de développement professionnel - 2015 2016 Calendrier de développement professionnel - 2015 2016 Formations offertes par l Ordre des administrateurs agréés du Québec Inscrivez-vous sur Capital ADMA en utilisant votre numéro de membre. Format Titre

Plus en détail

Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé

Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en Accueil des participants et présentation du contexte de la création du partenariat G. William N. Fitzgerald, CM, MD, FRCSC Danielle

Plus en détail

Discours de Danièle Nouy Conférence de presse du 28 juin 2010 Lancement Assurance Banque Épargne Info Service

Discours de Danièle Nouy Conférence de presse du 28 juin 2010 Lancement Assurance Banque Épargne Info Service Discours de Danièle Nouy Conférence de presse du 28 juin 2010 Lancement Assurance Banque Épargne Info Service Mesdames, Messieurs, Je suis heureuse de vous accueillir aujourd hui pour le lancement d «Assurance

Plus en détail

Mise en place de communautés de pratique pour un partage des savoirs professionnels: l expérience des inhalothérapeutes

Mise en place de communautés de pratique pour un partage des savoirs professionnels: l expérience des inhalothérapeutes Cette présentation a été effectuée le 12 mars 2010, au cours de la journée «Le développement de l Internet-santé : quels sont les enjeux pour la santé publique?» dans le cadre des Journées annuelles de

Plus en détail

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS)

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LA TÉLÉSANTÉ SIMPLIFIÉE! Interdisciplinarité: défi dans le partage des champs de pratique professionnelle Mme Danielle Boué, présidente Ordre des

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 5 PFP 6 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE ordre des optométristes du québec LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE VOIR QUI AU

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

INVALIDITÉ de longue durée

INVALIDITÉ de longue durée INVALIDITÉ de longue durée Comment présenter une demande d assurance Remplissez en entier une demande, en ayant soin de la dater et de la signer. Envoyez votre demande à: Association médicale du du Québec

Plus en détail

I. Être rédacteur dans la fonction publique territoriale...10

I. Être rédacteur dans la fonction publique territoriale...10 TABLE DES MATIÈRES INFORMATIONS GÉNÉRALES...9 I. Être rédacteur dans la fonction publique territoriale...10 A. Qu est-ce que la fonction publique territoriale?...10 B. Qu est-ce que le cadre d emplois

Plus en détail

Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie

Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie I. Principes Généraux Ce programme de formation continue

Plus en détail

Un pour tous. tous pour un!

Un pour tous. tous pour un! La contribution d une communauté virtuelle d apprentissage et de pratique au développement de la pratique professionnelle des infirmières dans les groupes de médecine de famille (GMF) au Québec Un pour

Plus en détail

À PROPOS DE KENT CONSEIL IMMOBILIER

À PROPOS DE KENT CONSEIL IMMOBILIER À PROPOS DE KENT CONSEIL IMMOBILIER NOTRE PHILOSOPHIE Nous avons à cœur de pouvoir satisfaire pleinement notre clientèle ; pour cela nous vous accompagnons, tout en respectant les 10 engagements clés de

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE CONFÉRENCE INTERNATIONALE FRANCOPHONE DE L UFAI ESTHER STERN, CONSEILLÈRE INTERRÉGIONALE, GESTION DES FINANCES PUBLIQUES NATIONS

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419 Gestion LCA.8Z Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 35 unités 1/3. Buts généraux du programme Ce programme

Plus en détail

Lignes directrices pour une compétence continue chez les hygiénistes dentaires de l Ontario

Lignes directrices pour une compétence continue chez les hygiénistes dentaires de l Ontario Lignes directrices pour une compétence continue chez les hygiénistes dentaires de l Ontario Section F Tenue d un portfolio professionnel Toutes les hygiénistes dentaires en Ontario doivent maintenir un

Plus en détail

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient Conférence Accelerating Primary Care Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient Calvin Gutkin M.D., CCMF, FCMF Directeur général et chef

Plus en détail

ENSEMBLE REVITALISONS NOS ORGANISATIONS. Par nos relations, nos perceptions, nos actions

ENSEMBLE REVITALISONS NOS ORGANISATIONS. Par nos relations, nos perceptions, nos actions ENSEMBLE REVITALISONS NOS ORGANISATIONS Par nos relations, nos perceptions, nos actions LES ENJEUX DU XXI siècle Enjeux pour lesquels nous nous mobilisons. Notre humanité vit de profondes ruptures, culturelles,

Plus en détail

FORMULAIRE D INFORMATION ET DE CONSENTEMENT BANQUE DE MATERIEL BIOLOGIQUE LIÉ AU STRESS

FORMULAIRE D INFORMATION ET DE CONSENTEMENT BANQUE DE MATERIEL BIOLOGIQUE LIÉ AU STRESS FORMULAIRE D INFORMATION ET DE CONSENTEMENT BANQUE DE MATERIEL BIOLOGIQUE LIÉ AU STRESS Préambule Une banque de matériel biologique a été mise sur pied dans le cadre du projet de recherche intitulé (Mettre

Plus en détail

Ordonnance concernant l exercice de la profession d infirmière et infirmier

Ordonnance concernant l exercice de la profession d infirmière et infirmier 8.7 Ordonnance concernant l exercice de la profession d infirmière et infirmier du 30 novembre 993 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu les articles 46, alinéa, lettre g, et 47 à 58 de

Plus en détail

Emigration du personnel de santé: le point de vue des autorités françaises

Emigration du personnel de santé: le point de vue des autorités françaises Emigration du personnel de santé: le point de vue des autorités françaises Mario MILLAN- Adj chef de bureau «Démographie et formations initiales» Sous-DRH Système de Santé Ministère de la Santé et des

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PREAMBULE : Code la Santé Publique : «L exercice de la profession d infirmier ou d infirmière comporte l analyse, l organisation,

Plus en détail

«Comment financer les PME?» Propositions de l UCM

«Comment financer les PME?» Propositions de l UCM «Comment financer les PME?» Propositions de l UCM Forum Financier Mons La Louvière 11 mars 2014 L UCM : Qui sommes-nous? Un mouvement patronal de représentation et de défense des indépendants, chefs de

Plus en détail

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Enfants de 9 à 12 ans Elèves de l enseignement secondaire inférieur 1 - Aborder le thème de la différence - Quelle place a la personne handicapée dans la société -

Plus en détail

2 e congrès international francophone de soins palliatifs/23 e congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec, 5 mai 2013

2 e congrès international francophone de soins palliatifs/23 e congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec, 5 mai 2013 Évaluation du degré d intégration du fonctionnement interdisciplinaire en pratique clinique de soins palliatifs et bénéfices attendus : Perspective d amélioration continue de la qualité des soins et des

Plus en détail

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS Marie-José Roulin Directrice adjointe des soins Hôpitaux Universitaire de Genève Cette présentation expose les

Plus en détail

Inter&professionnalité&et& simulation& Pourquoi&et&quand&?& François&LECOMTE&=&Yvon&CROGUENNEC&

Inter&professionnalité&et& simulation& Pourquoi&et&quand&?& François&LECOMTE&=&Yvon&CROGUENNEC& Inter&professionnalité&et& simulation& Pourquoi&et&quand&?& François&LECOMTE&=&Yvon&CROGUENNEC& 1! Liens&d intérêt& & Yvon&CROGUENNEC&:&néant& & François&LECOMTE&:&AFSARMU,& SFMU,&Sanofi=Aventis,&BMS=UPSA,&

Plus en détail

Arrangement de reconnaissance mutuelle (ARM) et harmonisation des règles en matière d immigration

Arrangement de reconnaissance mutuelle (ARM) et harmonisation des règles en matière d immigration Le 11 août 2011 Madame la Ministre Kathleen Weil Ministère de l Immigration et des Communautés culturelles Édifice Gérald-Godin 360, rue McGill 4 e étage Montréal QC H2Y 2E9 Objet : Arrangement de reconnaissance

Plus en détail

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen Contenu de la formation Présentation générale Au Centre de Formation des Monts du Lyonnais, le BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel

Plus en détail

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Journées de la Prévention INPES 3 avril 2009- Paris Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Jérôme Elissalde Agent de valorisation et de transfert des connaissances

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste

PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste Compétences requises pour le technologiste de laboratoire médical généraliste au niveau d entrée Date d entrée en vigueur : examens

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE AU CeDReS Dr EMIEME A.

DEMARCHE QUALITE AU CeDReS Dr EMIEME A. DEMARCHE QUALITE AU CeDReS Dr EMIEME A. 1 Abidjan, Septembre 2008 Engagement initial à la Démarche Qualité en 2002 Redynamisation des activités en 2005 avec la nouvelle direction Participation au prix

Plus en détail

Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient

Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient Marie-Thérèse Lussier MD, MSc Claude Richard PhD 5 e rendez-vous de la gestion des maladies chroniques Montréal, 2 octobre 2014 Plan Introduction

Plus en détail

Série de webinaires de l AIIC Progrès de la pratique. Prenez une pause avant d afficher! Exploration de l éthique dans les médias sociaux

Série de webinaires de l AIIC Progrès de la pratique. Prenez une pause avant d afficher! Exploration de l éthique dans les médias sociaux Série de webinaires de l AIIC Progrès de la pratique Prenez une pause avant d afficher! Exploration de l éthique dans les médias sociaux Josette Roussel, inf aut. Infirmière conseillère, Association des

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

Former Accompagner Innover

Former Accompagner Innover Former Accompagner Innover Pour une maîtrise durable de l énergie 1 Former Innover Accompagner Depuis 2 Notre Système Management Qualité traduit un réel engagement de valeurs. La certification ISO 9001

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

Activités de la FIP d intérêt pour les membres de la CIOPF. Dr Luc Besançon Project Manager, Professional and Scientific Affairs - FIP

Activités de la FIP d intérêt pour les membres de la CIOPF. Dr Luc Besançon Project Manager, Professional and Scientific Affairs - FIP Activités de la FIP d intérêt pour les membres de la CIOPF Dr Luc Besançon Project Manager, Professional and Scientific Affairs - FIP La FIP en quelques mots Organisation internationale regroupant 124

Plus en détail