PHYSICO-CHIMIE (4 points)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PHYSICO-CHIMIE (4 points)"

Transcription

1 La calculatrice (conforme à la circulaire N du ) est autorisée Deux documents réponse sont à rendre avec la copie PHYSICO-CHIMIE (4 points) Le numéro atomique du sodium (Na) est Z = 11. L élément sodium 1) Donner la configuration électronique de l atome de sodium, puis cele de l ion sodium Na +. 2)Le spectre d émision de l atome de sodium possède une raie intense dont la longueur d onde est mesurée égale à 589,3 nm. a) Donner la relation entre l énergie d un photon et la longueur d onde de la radiation corespondante. b)calculer l énergie d un photon de longueur d onde = 589,3 nm. (Le résultat sera exprimé en joule puis en électron-volt). c)a l aide du diagramme simplifié des niveaux d énergie de l'électron externe de l atome de sodium, indiquer à quele transition de l'électron externe corespond la raie d émision = 589,3 nm 3) a) Déterminer l énergie d ionisation de l atome de sodium à partir de son état fondamental. b)la longueur d onde maximale d un photonpouvant produire cette ionisation étant M = 242 nm, dans quel domaine (Ultra Violet, visible, Infra Rouge) se situe la lumière capable d ioniser l atome de sodium à partir de son état fondamental? Justifier votre réponse, en précisant les limites du spectre de la lumière visible. Données : constante de Planck : vitesse de la lumière dans le vide : h = 6, J.s c = m.s 1 l ev = 1, J Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 1/7 2OEPLME1

2 Diagramme simplifié des niveaux d'énergie de l'électron externe de l'atome de sodium Energie (ev) 0 1,93 niveau 4s 3,014 niveau 3p 5,12 niveau 3s (occupé dans l'état fondamental de Na) Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 2/7 2OEPLME1

3 OPTIQUE (16 points) A) Etude d'un oculaire. Les parties A,B et C sont indépendantes Un oculaire, caractérisé par le symbole (3,2,3), est composé de deux lentilles minces L 1 et L 2 de même verre. Le grossissement commercial de cet oculaire est G c = 7,4. 1 ) Calculer la distance focale de l'oculaire. 2 ) Déterminer les distances focales images des deux lentilles L 1 et L 2 ainsi que les distances frontales de l'oculaire. 3 ) Déterminer graphiquement, à l'échelle 1, sur le document réponse n 1 les plans principaux [ H oc ] et [ H' oc ] ainsi que les foyers F oc et F' oc de cet oculaire. 4 ) Cet oculaire est-il positif ou négatif? Est-il achromatique apparent? On justifiera la réponse dans les deux cas. B) Etude d'une lunette. On admet que la distance focale de l'oculaire est 34 mm ; il est associé à un objectif assimilable à une lentille mince L de centre O et de vergence C L = 9,0 pour constituer une lunette. 1 ) Etude de l'objectif. L'objectif est un achromat constitué de deux lentilles minces accolées L a et L b. La lentille L a est en crown de constringence a et de vergence C a. La lentille L b est en flint de constringence b et de vergence C b. a) Ecrire les relations permettant de calculer C a et C b. b) Application numérique : a = 62 et b = 30 ; calculer C a et C b. 2 ) La lunette est afocale et le diamètre d'ouverture de l'objectif est 2R = 3,0 cm. a) Calculer le grossissement G de la lunette. b) Définir le cercle oculaire et déterminer sa position O' et son rayon R'. c) Tracer, à l'échelle 1, sur le document réponse n 2, la marche réelle d'un faisceau lumineux issu d'un point B à l'infini hors de l'axe, couvrant l'objectif L et traversant toute la lunette. On indiquera sur le schéma la position du cercle oculaire. Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 3/7 2OEPLME1

4 3 ) La lunette, toujours afocale, est transformée en lunette autocollimatrice. Elle est montée sur un goniomètre, dont le collimateur, réglé, est éclairé par une source monochromatique. Un prisme, de section droite ABC et d'angle au sommet A, est placé sur le platine du goniomètre. Quand la lumière entre par la face AB, le prisme est alors repéré par la position A 1 B 1 C 1 sur le schéma du document annexe (figure 1) et la position L 1 de la lunette visant le minimum de déviation est repérée par 1 = 246. On amène ensuite le prisme dans la position A 2 B 2 C 2 du schéma. La lumière rentre alors par la face AC, et la position L 2 de la lunette visant le minimum de déviation est repérée par 2 = '. a) Déduire de ce qui précède la valeur de la déviation minimale D m. Quel est l'intérêt de cette méthode? b) Sachant que l'angle du prisme est A = 61 30', calculer l'indice n du prisme pour cette radiation de longueur d'onde. c) Si la radiation de la source est de longueur d'onde ' >, comparer de manière qualitative l'indice n' à l'indice n. C) Fentes d'young. (figure 2 du document annexe) Une fente source F éclaire deux fentes fines F 1 et F 2 identiques et parallèles entre-elles. Les fentes F 1 et F 2 sont distantes de 1,0 mm. Soit un point M d'abscisse x sur un écran (E), de centre O, parallèle au plan des fentes F 1 F 2. On appelle D la distance entre le plan des fentes et l'écran : D = 4,0 m. La fente F est dans le plan médiateur de F 1 F 2 longueur d'onde. 1) Qu'observe-t-on sur l'écran? et émet une lumière monochromatique de 2) Etablir l'expression de la différence de marche au point M en fonction de x, D et F 1 F 2. En déduire l'expression de l'interfrange i. 3) La distance séparant les deux franges brillantes d'ordres +2 et -2 vaut 8,8 mm.. Calculer la longueur d'onde de la radiation en nanomètres. Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 4/7 2OEPLME1

5 DOCUMENT ANNEXE B 2 L 2 C 2 A 1 D m D m B 1 A 2 L 1 C 1 Figure 1 x M F 1 F F 2 D 0 (E) Figure 2 Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 5/7 2OEPLME1

6 DOCUMENT-REPONSE n 1 (A rendre avec la copie) (L 1 ) Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 6/7 2OEPLME1

7 F' ob H' oc H oc L

8

9 Coeff : 5 Session : 2002 Durée : 3 heures Option : Optique et Physico-chimie ET DE PROCEDES INDUSTRIELS EPREUVE : Optique et Physico-Chimie Partie théorique NORMAL Ce Corrigé comporte 8 pages. Page 9/8 PL97076C

10 La calculatrice (conforme à la circulaire N du ) est autorisée Deux documents réponse sont à rendre avec la copie PHYSICO-CHIMIE (4 points) Le numéro atomique du sodium (Na) est Z = 11. L élément sodium 1) Donner la configuration électronique de l atome de sodium, puis celle de l ion sodium Na +. 2) Le spectre d émission de l atome de sodium possède une raie intense dont la longueur d onde λ est mesurée égale à 589,3 nm. a) Donner la relation entre l énergie d un photon et la longueur d onde de la radiation correspondante. b) Calculer l énergie d un photon de longueur d onde λ = 589,3 nm. (Le résultat sera exprimé en joule puis en électron-volt). c) A l aide du diagramme simplifié des niveaux d énergie de l'électron externe de l atome de sodium, indiquer à quelle transition de l'électron externe correspond la raie d émission λ = 589,3 nm 3) a) Déterminer l énergie d ionisation de l atome de sodium à partir de son état fondamental. b) La longueur d onde maximale d un photon pouvant produire cette ionisation étant λ M = 242 nm, dans quel domaine (Ultra Violet, visible, Infra Rouge) se situe la lumière capable d ioniser l atome de sodium à partir de son état fondamental? Justifier votre réponse, en précisant les limites du spectre de la lumière visible. Données : constante de Planck : vitesse de la lumière dans le vide : h = 6, J.s c = m.s 1 l ev = 1, J Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 1/7 2OEPLME1

11 Diagramme simplifié des niveaux d'énergie de l'électron externe de l'atome de sodium Energie (ev) 0 1,93 niveau 4s 3,014 niveau 3p 5,12 niveau 3s (occupé dans l'état fondamental de Na) Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 2/7 2OEPLME1

12 OPTIQUE (16 points) A) Etude d'un oculaire. Les parties A,B et C sont indépendantes Un oculaire, caractérisé par le symbole (3,2,3), est composé de deux lentilles minces L 1 et L 2 de même verre. Le grossissement commercial de cet oculaire est G c = 7,4. 1 ) Calculer la distance focale de l'oculaire. 2 ) Déterminer les distances focales images des deux lentilles L 1 et L 2 ainsi que les distances frontales de l'oculaire. 3 ) Déterminer graphiquement, à l'échelle 1, sur le document réponse n 1 les plans principaux [ H oc ] et [ H' oc ] ainsi que les foyers F oc et F' oc de cet oculaire. 4 ) Cet oculaire est-il positif ou négatif? Est-il achromatique apparent? On justifiera la réponse dans les deux cas. B) Etude d'une lunette. On admet que la distance focale de l'oculaire est 34 mm ; il est associé à un objectif assimilable à une lentille mince L de centre O et de vergence C L = 9,0 δ pour constituer une lunette. 1 ) Etude de l'objectif. L'objectif est un achromat constitué de deux lentilles minces accolées L a et L b. La lentille L a est en crown de constringence ν a et de vergence C a. La lentille L b est en flint de constringence ν b et de vergence C b. a) Ecrire les relations permettant de calculer C a et C b. b) Application numérique : ν a = 62 et ν b = 30 ; calculer C a et C b. 2 ) La lunette est afocale et le diamètre d'ouverture de l'objectif est 2R = 3,0 cm. a) Calculer le grossissement G de la lunette. b) Définir le cercle oculaire et déterminer sa position O' et son rayon R'. c) Tracer, à l'échelle 1, sur le document réponse n 2, la marche réelle d'un faisceau lumineux issu d'un point B à l'infini hors de l'axe, couvrant l'objectif L et traversant toute la lunette. On indiquera sur le schéma la position du cercle oculaire. Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 3/7 2OEPLME1

13 3 ) La lunette, toujours afocale, est transformée en lunette autocollimatrice. Elle est montée sur un goniomètre, dont le collimateur, réglé, est éclairé par une source monochromatique. Un prisme, de section droite ABC et d'angle au sommet A, est placé sur le platine du goniomètre. Quand la lumière entre par la face AB, le prisme est alors repéré par la position A 1 B 1 C 1 sur le schéma du document annexe (figure 1) et la position L 1 de la lunette visant le minimum de déviation est repérée par α 1 = 246. On amène ensuite le prisme dans la position A 2 B 2 C 2 du schéma. La lumière rentre alors par la face AC, et la position L 2 de la lunette visant le minimum de déviation est repérée par α 2 = '. a) Déduire de ce qui précède la valeur de la déviation minimale D m. Quel est l'intérêt de cette méthode? b) Sachant que l'angle du prisme est A = 61 30', calculer l'indice n du prisme pour cette radiation de longueur d'onde λ. c) Si la radiation de la source est de longueur d'onde λ' > λ, comparer de manière qualitative l'indice n' à l'indice n. C) Fentes d'young. (figure 2 du document annexe) Une fente source F éclaire deux fentes fines F 1 et F 2 identiques et parallèles entre-elles. Les fentes F 1 et F 2 sont distantes de 1,0 mm. Soit un point M d'abscisse x sur un écran (E), de centre O, parallèle au plan des fentes F 1 F 2. On appelle D la distance entre le plan des fentes et l'écran : D = 4,0 m. La fente F est dans le plan médiateur de F 1 F 2 et émet une lumière monochromatique de longueur d'onde λ. 1) Qu'observe-t-on sur l'écran? 2) Etablir l'expression de la différence de marche δ au point M en fonction de x, D et F 1 F 2. En déduire l'expression de l'interfrange i. 3) La distance séparant les deux franges brillantes d'ordres +2 et -2 vaut 8,8 mm.. Calculer la longueur d'onde de la radiation en nanomètres. Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 4/7 2OEPLME1

14 DOCUMENT ANNEXE B 2 L 2 C 2 A 1 D m D m B 1 A 2 L 1 C 1 Figure 1 x M F 1 F F 2 D 0 (E) Figure 2 Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 5/7 2OEPLME1

15 DOCUMENT-REPONSE n 1 (A rendre avec la copie) (L 1 ) Normal Ce sujet comporte 7 pages Page 6/7 2OEPLME1

16 F' ob H' oc H oc L

17

18 FICHE DE MATIERE D OEUVRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE (S.T.L.) Physique de Laboratoire et de Procédés Industriels Session Normale 2002 OPTIQUE ET PHYSICO-CHIMIE Durée 3 heures - Coefficient : 5 A fournir par le centre d examen Feuilles de copie Feuilles de brouillon A fournir par le candidat La calculatrice (conforme à la circulaire N du ) est autorisée Documents interdits Tous autres que ceux autorisés 2OEPLME1 (PL01002/PL97076)

19 Ce Corrigé comporte 8 pages Page 1/8 PL01002C

20 Ce Corrigé comporte 8 pages Page 2/8 PL01002C

21 Coeff : 5 Session : 2002 Durée : 3 heures Option : Optique et Physico-chimie ET DE PROCEDES INDUSTRIELS EPREUVE : Optique et Physico-Chimie Partie théorique NORMAL Ce Corrigé comporte 8 pages. Page 3/8 PL97076C

22 3,3 (34 2 ) 10,4 mm 4,6 mm ' 63 53' Coeff : 5 Session : 2002 Durée : 3 heures Option : Optique et Physico-chimie ET DE PROCEDES INDUSTRIELS EPREUVE : Optique et Physico-Chimie Partie théorique NORMAL Ce Corrigé comporte 8 pages. Page 4/8 PL97076C

23 1,738 Coeff : 5 Session : 2002 Durée : 3 heures Option : Optique et Physico-chimie ET DE PROCEDES INDUSTRIELS EPREUVE : Optique et Physico-Chimie Partie théorique NORMAL Ce Corrigé comporte 8 pages. Page 5/8 PL97076C

24 Coeff : 5 Session : 2002 Durée : 3 heures Option : Optique et Physico-chimie ET DE PROCEDES INDUSTRIELS EPREUVE : Optique et Physico-Chimie Partie théorique NORMAL Ce Corrigé comporte 8 pages. Page 6/8 PL97076C

25 DOCUMENT REPONSE n 1 Coeff : 5 Session : 2002 Durée : 3 heures Option : Optique et Physico-chimie ET DE PROCEDES INDUSTRIELS EPREUVE : Optique et Physico-Chimie Partie théorique NORMAL Ce Corrigé comporte 8 pages. Page 7/8 PL97076C

26 Coeff : 5 Session : 2002 Durée : 3 heures Option : Optique et Physico-chimie ET DE PROCEDES INDUSTRIELS EPREUVE : Optique et Physico-Chimie Partie théorique NORMAL Ce Corrigé comporte 8 pages. Page 8/8 PL97076C

La calculatrice est autorisée. Deux documents-réponses sont à rendre avec la copie. Une feuille de papier millimétré est nécessaire

La calculatrice est autorisée. Deux documents-réponses sont à rendre avec la copie. Une feuille de papier millimétré est nécessaire La calculatrice est autorisée. Deux documents-réponses sont à rendre avec la copie. Une feuille de papier millimétré est nécessaire PHYSICO-CHIMIE (4 points) A propos de l'élément sodium A - Le numéro

Plus en détail

CHIMIE (4 points) 1. Que représentent les nombres 13 et 27? Quelle est la composition du noyau d'un atome d'aluminium?

CHIMIE (4 points) 1. Que représentent les nombres 13 et 27? Quelle est la composition du noyau d'un atome d'aluminium? La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée Deux documents réponses sont à rendre avec la copie Une feuille de papier millimétré CHIMIE (4 points) On considère le nucléïde

Plus en détail

PHYSICO-CHIMIE (4 points)

PHYSICO-CHIMIE (4 points) La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée Deux feuilles de papier millimétré Un document-réponse est à rendre avec la copie PHYSICO-CHIMIE (4 points) LA MOLECULE DE

Plus en détail

BACCALAU REAT TEC HNOLOGIQU E

BACCALAU REAT TEC HNOLOGIQU E BACCALAU REAT TEC HNOLOGIQU E Session 2010 Epreuve: OPTIQUE et PHYSICO-CHlMlE Partie Théorique Série SCIENCES ET TECHNOLOGIE DE LABORATOIRE PHYSIQUE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS IHOUSTRITIS Durée de l'épreuve

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Session 2003 3OEPLME1 Épreuve : OPTIQUE et PHYSICO-CHIMIE Partie Théorique Série SCIENCES ET TECHNOLOGIE DE LABORATOIRE PHYSIQUE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS Durée

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE. Session Épreuve : OPTIQUE et PHYSICO-CHIMIE Partie Théorique. Série SCIENCES ET TECHNOLOGIE DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE. Session Épreuve : OPTIQUE et PHYSICO-CHIMIE Partie Théorique. Série SCIENCES ET TECHNOLOGIE DE LABORATOIRE 5OEPLME1 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Session 2005 Épreuve : OPTIQUE et PHYSICO-CHIMIE Partie Théorique Série SCIENCES ET TECHNOLOGIE DE LABORATOIRE PHYSIQUE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS Durée

Plus en détail

Spectre atomique. Gaz à faible pression

Spectre atomique. Gaz à faible pression I- La quantification de l énergie 1/ Expérience de Franck et Hertz Spectre atomique a- Schéma simplifié du dispositif expérimental Cette expérience consiste à bombarder de la vapeur de mercure sous faible

Plus en détail

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev)

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev) I- la quantification du transfert d énergie entre un atome et le milieu extérieur. 1 / Expérience de Frank et Hertz : a- Dispositif expérimental Canon à électrons : Permettant d'obtenir des électrons de

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé / L0 Santé - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1 Données générales : é é é è..,.. é :,. ;,. exercice 1 : a) Calculer,

Plus en détail

Données : constante de Planck : h=6, J.s ; 1eV correspond à 1, J ; c=3, m.s -1 ; Loi de Wien : avec en C et max en nm.

Données : constante de Planck : h=6, J.s ; 1eV correspond à 1, J ; c=3, m.s -1 ; Loi de Wien : avec en C et max en nm. Données : constante de Planck : h=6,63.0-34 J.s ; ev correspond à,60.0-9 J ; c=3,00.0 8 m.s - ; Loi de Wien : avec en C et max en nm. Exercice (6 points) Rayonnements UV et IR. Les ondes lumineuses visibles

Plus en détail

1. FOCOMETRIE 1.1. Lentille convergente : (L1) de centre O1 et de distance focale f1' Méthode d autocollimation

1. FOCOMETRIE 1.1. Lentille convergente : (L1) de centre O1 et de distance focale f1' Méthode d autocollimation Ce problème d optique comprend deux parties indépendantes : focométrie et lunette astronomique achromatique. La première partie concerne la mesure, par différentes méthodes, des distances focales de lentilles

Plus en détail

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques AS: 009/010 PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx SERIE D EXERCICES Objet : : Les spectres atomiques ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

2.2. Étude du spectre du mercure. Le diagramme ci-dessous représente quelques niveaux d'énergie de l'atome de mercure.

2.2. Étude du spectre du mercure. Le diagramme ci-dessous représente quelques niveaux d'énergie de l'atome de mercure. Exercice n 1 : extrait du sujet de bac juin 2004 Principe de fonctionnement d'un tube fluorescent. Le tube fluorescent étudié est constitué d'un cylindre de verre qui contient un gaz à basse pression.

Plus en détail

I. Michelson éclairé par une source étendue

I. Michelson éclairé par une source étendue PC - Lycée Dumont D Urville Interféromètre de Michelson I. Michelson éclairé par une source étendue L interféromètre de Michelson est réglé au contact optique et éclairé par une source monochromatique

Plus en détail

: SPECTRE D ABSORPTION ET D EMISSION D UN ATOME

: SPECTRE D ABSORPTION ET D EMISSION D UN ATOME TP 5 : SPECTRE D ABSORPTION ET D EMISSION D UN ATOME Pourquoi le spectre d'émission d'une lampe à vapeur de mercure présente-t-il des raies? Le modèle proposé par le physicien Niels Bohr permet de le comprendre.

Plus en détail

TP 16 : Mesures de longueur d'onde à l'aide du goniomètre

TP 16 : Mesures de longueur d'onde à l'aide du goniomètre TP 16 : Mesures de longueur d'onde à l'aide du goniomètre But du TP : Se familiariser avec le goniomètre afin de réaliser des mesures d'angles. I. Principe du goniomètre Le goniomètre est un appareil qui

Plus en détail

Note totale : /20. Exercice I : Optique

Note totale : /20. Exercice I : Optique Lycée Gérard-de-Nerval de Luzarches Filière scientifique Classe de première Baccalauréat blanc Épreuve de physique et de chimie Session de janvier 204 Note totale : /20 Consignes générales : - Chaque feuille

Plus en détail

DM de physique n 9 MP2 vendredi 15 décembre 2017

DM de physique n 9 MP2 vendredi 15 décembre 2017 DM de physique n 9 MP vendredi 5 décembre 07 Remarques préliminaires importantes Il est rappelé aux candidat(e)s que: - les explications des phénomènes étudiés interviennent dans la notation au même titre

Plus en détail

Activité 1 : Les tubes fluorescents.

Activité 1 : Les tubes fluorescents. Chapitre 3: Quels principes expliquent l émission d une lumière colorée? I. Sources de lumières colorées. Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par une longueur

Plus en détail

On considère une lentille convergente de distance focale f =5,00 cm. Son centre optique est noté O.

On considère une lentille convergente de distance focale f =5,00 cm. Son centre optique est noté O. DEVOIR SURVEILLE N 2 PHYSIQUE-CHIMIE Première Scientifique DURÉE DE L ÉPREUVE : 2h00 L usage d'une calculatrice EST autorisé CH01 vision et image CH03 sources de lumière colorée CH04 interaction lumière-matière

Plus en détail

MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME

MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME 3. réglage à l'infini de la lunette autocollimatrice. Durée : 3H. Ce T.P. comporte 5 pages. 1. LISTE DU MATERIEL Goniomètre (voir page 3) Prisme protégé par

Plus en détail

CLASSES DE PCSI 1, 2 et 3 - D.L N 4 DE PHYSIQUE

CLASSES DE PCSI 1, 2 et 3 - D.L N 4 DE PHYSIQUE CLASSES DE PCSI 1, et 3 - D.L N 4 DE PHYSIQUE Exercice 1: Résolution de problème : microscope optique On donne le pouvoir de résolution de l œil α m = 1 (1 minute d angle correspond à 1 ) et le grossissement

Plus en détail

AEPO / C. FROMENT CORRIGE BTS OL OPTIQUE GEOMETRIQUE ET PHYSIQUE / SESSION 2008

AEPO / C. FROMENT CORRIGE BTS OL OPTIQUE GEOMETRIQUE ET PHYSIQUE / SESSION 2008 AEPO / C. FROMENT CORRIGE BTS O OPTIQUE GEOMETRIQUE ET PHYSIQUE / SESSION 8 Attention : ce corrigé n a pas de valeur officiel. e barème proposé en fin de correction, est une supposition et n est pas nécessairement

Plus en détail

LA LUNETTE ASTRONOMIQUE

LA LUNETTE ASTRONOMIQUE 1 T.P-cours de Physique n 4 : LA LUNETTE ASTRONOMIQUE 1- Utilité et description de la lunette astronomique. Partie A : Produire des images et observer Une lunette astronomique est constituée d'un objectif

Plus en détail

Exercices d introduction à la physique quantique

Exercices d introduction à la physique quantique Constante de Planck : h = 6,626.10 34 J.s. Charge élecrique élémentaire : e = 1,602.10 19 C. Célérité de la lumière dans le vide : c = 3,00.10 8 m s 1. 1 Vrai ou faux 1. La force d interaction électrique

Plus en détail

Chapitre 14 : Dualité onde particule

Chapitre 14 : Dualité onde particule Exercice 1 : Absorption ou émission On a représenté trois transitions électroniques : Niveau 1 1 / Quel(s) schéma(s) représente(nt) : Une absorption? Une émission stimulée? Une émission spontanée? 2 /

Plus en détail

II. Analyse d'une lumière complexe : le spectromètre à prisme

II. Analyse d'une lumière complexe : le spectromètre à prisme La lumière, une onde électromagnétique (4 points) I. L'onde lumineuse et ses caractéristiques On rappelle que, dans le vide, toutes les ondes électromagnétiques ont la même célérité c = 3,00 10 8 m s 1.

Plus en détail

MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME

MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME Durée : 3H. Ce T.P. comporte 5 pages. 1. LISTE DU MATERIEL Goniomètre (voir page 4) Prisme - Lampe à vapeur de mercure - Logiciel Excel. Liens : http://www.zeiss.fr/c1568e800594cd/contents-frame/a50aebffea8ff7b3c1569db005fdf54

Plus en détail

PARTIE CHIMIE : Suivi d une transformation lente par titrages. ( 10 points )

PARTIE CHIMIE : Suivi d une transformation lente par titrages. ( 10 points ) DS de Sciences Physiques Classe de TS PARTIE CHIMIE : Suivi d une transformation lente par titrages. ( 10 points ) Les trois parties sont, dans une large mesure, indépendantes. On plonge du zinc en grenaille

Plus en détail

Etude des réseaux de diffraction

Etude des réseaux de diffraction Etude des réseaux de diffraction Chapitre 4 Etude des réseaux de diffraction Un réseau est constitué par la répétition périodique d un motif diffractant, comme par exemple une fente. Les interférences

Plus en détail

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure Chapitre 3 : Sources de lumières colorées I. Différentes sortes de sources sources chaudes : étoile, lampe à filament, feu sources froides : laser, lampe à économie d'énergie, tube fluorescent rappel :

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Essayons de comprendre pourquoi on obtient un spectre de raies

Essayons de comprendre pourquoi on obtient un spectre de raies Première S Chap. n 3 TP n 5 - Comment expliquer que le spectre de la lumière émise par certaines lampes soit un spectre de raies et non un spectre continu? Dans l activité n 1, nous avons vu que l émission

Plus en détail

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2. Autour du platine Partie physique (12 points)

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2. Autour du platine Partie physique (12 points) Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 Classe de TS2 Autour du platine Partie physique (12 points) La production de certains catalyseurs nécessite de déposer un métal noble comme le platine sur un

Plus en détail

Spectroscope à prisme TP 6. I- Présentation et alignement. I.1 Principe du spectroscope à fente

Spectroscope à prisme TP 6. I- Présentation et alignement. I.1 Principe du spectroscope à fente TP 6 Spectroscope à prisme Objectifs : Régler tous les éléments d'un goniomètre : réglage de la lunette autocollimatrice et du collimateur, Mesurer des angles à l'aide du goniomètre, Réaliser des mesures

Plus en détail

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses.

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses. Physique quantique 15 CHAPITRE Jusqu'au début du XX ème siècle, la physique s'est développée dans le cadre de la mécanique créée par Newton. Connaître, à un instant donné, la position du corps et toutes

Plus en détail

Exercice I: Induction électromagnétique.

Exercice I: Induction électromagnétique. lasse : Matière: SG Physique Exercice I: Induction électromagnétique. Un cadre carré AE, de surface S 0.01m et renfermant une résistance R, est placé dans un champs magnétique uniforme de vecteur induction

Plus en détail

MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME

MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME Durée : 3H. Ce T.P. comporte 5 pages. 1. LISTE DU MATERIEL Goniomètre (voir page 3) Prisme protégé par 2 plaques de plexiglass - Lampe à vapeur de mercure -

Plus en détail

TP : Spectroscopie à réseau

TP : Spectroscopie à réseau TP : Spectroscopie à réseau Le but de ce TP est de mesurer le spectre d'une source lumineuse à l'aide du goniomètre. I. Protocole de réglage du goniomètre 1. Description Le goniomètre est constitué principalement

Plus en détail

Sciences physiques EXERCICES

Sciences physiques EXERCICES 09 O17 O 09. Succession de dioptres plans. Un rayon lumineux monochromatique se propageant dans un milieu d'indice n rencontre un dioptre plan avec l'angle d'incidence i (voir figure). Application numérique

Plus en détail

Physique quantique. Chapitre 17

Physique quantique. Chapitre 17 Chapitre 17 Physique quantique RÉVISION ET RÉSUMÉ Interaction gravitationnelle La force d interaction gravitationnelle entre deux corps de masses m A et m B s écrit : F G =G m Am B r oùg=6, 67 10 11 N.m.kg

Plus en détail

I - Préliminaire. 1. Déterminer, en fonction de d, f 1 et f 2, la position par rapport à O 2 de l image A d un point lumineux A situé à

I - Préliminaire. 1. Déterminer, en fonction de d, f 1 et f 2, la position par rapport à O 2 de l image A d un point lumineux A situé à I - Préliminaire On considère deux lentilles minces de distances focales image respectives f 1 et f 2, de même axe optique principal, et dont les centres optiques O 1 et O 2 sont distants de d = O 1 O

Plus en détail

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température?

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température? Chapitre II : Sources de lumières colorées Et la lumière fut! Outre le Soleil qui éclaire notre planète, il existe une grande diversité de sources lumineuses, des ampoules classiques aux DEL en passant

Plus en détail

LES SOURCES DE LUMIERE ET LES SPECTRES

LES SOURCES DE LUMIERE ET LES SPECTRES LS SOURCS D LUMIR T LS SPCTRS 1. Les spectres d émission Un spectre d émission est un spectre produit par la lumière directement émise par une source (lampe à incandescence, corps chauffé, lampe à vapeur

Plus en détail

G.P. DNS06 Novembre 2011

G.P. DNS06 Novembre 2011 DNS Sujet Synthèse d'ouverture...1 I.Optique géométrique: étude d'une lunette astronomique...1 A.Grossissement...1 B.Vignettage...1 II.Optique physique: interférences avec des fentes de Young...2 A.Interférences

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER OPTIQUE GEOMETRIQUE ET PHYSIQUE - L).42. Durée : 2 heures Goefficient : 3 SESSTON Tout autre matériel est interdit.

BTS OPTICIEN LUNETIER OPTIQUE GEOMETRIQUE ET PHYSIQUE - L).42. Durée : 2 heures Goefficient : 3 SESSTON Tout autre matériel est interdit. BTS OPTICIEN LUNETIER OPTIQUE GEOMETRIQUE ET PHYSIQUE - L).42 SESSTON 2011 Durée : 2 heures Goefficient : 3 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Devoir n 6 à rendre le 28 mai 2004 au plus tard. Chaque exercice est noté sur 10 Traiter au moins 2 de ceux-ci, au choix. OPTIQUE ONDULATOIRE

Devoir n 6 à rendre le 28 mai 2004 au plus tard. Chaque exercice est noté sur 10 Traiter au moins 2 de ceux-ci, au choix. OPTIQUE ONDULATOIRE Service de Physique dans ses rapports avec l'industrie Physique générale A2 UV n 06172 Professeur P. Lemasson Devoir n 6 à rendre le 28 mai 2004 au plus tard Chaque exercice est noté sur 10 Traiter au

Plus en détail

Etude simplifiée d un télescope équipé d une optique adaptative

Etude simplifiée d un télescope équipé d une optique adaptative Cycle Ingénieur A janvier 208 Examen d'optique instrumentale durée 3h aucun document autorisé (formulaire fourni) calculatrice autorisée Le sujet présente quatre feuilles, un formulaire et une annexe L'annexe,

Plus en détail

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A Accompagnement Modèle de Bohr TS Table des matières 3 4 Objectifs Savoir que l'énergie de l'atome est quantifiée Connaître et exploiter la relation entre énergie et fréquence, connaître la signification

Plus en détail

La diffraction. 3/ Conclusion :...

La diffraction. 3/ Conclusion :... La diffraction I/ La diffraction d une onde mécanique : Réaliser l expérience on modifiant à chaque fois la largeur de la fente a. Représenter les lignes d ondes au delà de l obstacle pour les deux cas

Plus en détail

Modèle scalaire de la lumière

Modèle scalaire de la lumière TD O1 : Modèle scalaire de la lumière Exercice 1 : Vrai ou Faux ( ) 1 La longueur d onde d une radiation lumineuse est imposée par la source. 2 Le chemin optique est homogène à une distance 3 Le déphasage

Plus en détail

3) ω=6,3 10 rad.s -1. 4) k=3,14 rad.m On donne le schéma suivant :

3) ω=6,3 10 rad.s -1. 4) k=3,14 rad.m On donne le schéma suivant : PACES 2017 UE3 PHYSIQUE TRAVAUX DIRIGÉS D ONDE ET OPTIQUE TD N 1 1) Exercices ondes et réfraction Exercice 1 : Ondes Pour une onde lumineuse dans le vide et de longueur d'onde λ= 428 nm, déterminez sa

Plus en détail

Ex n 1 Lentilles convergentes et divergentes Déterminer par le calcul et graphiquement la position de d image et le grandissement.

Ex n 1 Lentilles convergentes et divergentes Déterminer par le calcul et graphiquement la position de d image et le grandissement. T.D. n 08 Les lentilles minces Ex n 1 Lentilles convergentes et divergentes Déterminer par le calcul et graphiquement la position de d image et le grandissement. f cm 10 10 10-10 -10-10 OA cm -30-5 5-5

Plus en détail

TP - Sciences Physiques

TP - Sciences Physiques TPC2 TP - Sciences Physiques Spectrogoniomètre à prisme Objectifs généraux de formation Formation disciplinaire - Capacités exigibles Caractériser une source lumineuse par son spectre. Formation expérimentale

Plus en détail

Spectroscope à réseau : étude du spectre normal

Spectroscope à réseau : étude du spectre normal Spectroscope à réseau : étude du spectre normal Commencer le compte-rendu en donnant le schéma optique complet du spectre normal. Tracer un faisceau de longueur d onde λ o et un faisceau de longueur d

Plus en détail

1 Interféromètre en lame d air. 2 Anneaux d égale inclinaison

1 Interféromètre en lame d air. 2 Anneaux d égale inclinaison TD n 27 : INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON 1 Interféromètre en lame d air 3) À partir de la position précédente, on déplace M2 d une distance e dans le sens des croissants. On observe à nouveau des anneau.

Plus en détail

Devoir de synthèse n 3. Sciences physiques. Chimie (7 points )

Devoir de synthèse n 3. Sciences physiques. Chimie (7 points ) Lycée Djerba Devoir de synthèse n 3 Année scolaire : 010/011 Sections : 4 ème Sc.Ex. Sciences physiques Durée : 3 heures Piles électrochimiques Chimie Physique : Spectre atomique Stabilité du noyau Réactions

Plus en détail

Approfondissement. Optique. Instruments.

Approfondissement. Optique. Instruments. Approfondissement. Optique. Instruments. Sommaire : A) loupe, B) lunette astronomique, C) microscope, D) rétroprojecteur, E) télescope. A) La loupe Calculer la position et la taille de l image donnée par

Plus en détail

TP 19 Détermination du pas d'un CD en utilisant un goniomètre

TP 19 Détermination du pas d'un CD en utilisant un goniomètre Lycée Kérichen MPSI 2 2013-2014 TP 19 Détermination du pas d'un CD en utilisant un goniomètre I-Introduction et but du TP : En tout début d'année, nous avons étudié la dispersion de la lumière par un prisme

Plus en détail

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3 Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3 DOC1 : Quelques données numériques Couleur violet bleu vert jaune orange rouge λ (nm) 400-435 435-500 500-570 570-600 600-625 625-700 1 ev = 1,6.10-19 J c =

Plus en détail

CH3 : Loupes- Oculaires- Achromatisme

CH3 : Loupes- Oculaires- Achromatisme M.osco TS OL OG 4: Loupes, oculaires & Achromatisme CH3 : Loupes- Oculaires- Achromatisme TS ISO I.Les loupes I..Généralités : Une loupe est une lentille convergente, de distance focale variant de à 0

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

DST DE 1 ere S PHYSIQUE-CHIMIE. Série S

DST DE 1 ere S PHYSIQUE-CHIMIE. Série S DST DE 1 ere S PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h DATE : 17 Novembre 2017 L usage des calculatrices est autorisé Ce sujet comporte trois exercices présentés sur 5 pages numérotées de 1 à

Plus en détail

SPECTRE DE RAIES ET LA CONSTANTE DE RYDBERG

SPECTRE DE RAIES ET LA CONSTANTE DE RYDBERG Expérience 9 SPECTRE DE RAIES ET LA CONSTANTE DE RYDBERG I. Introduction et objectifs Lors d'une analyse spectrale, deux types de spectres peuvent être observés: un spectre continu et un spectre de raies

Plus en détail

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I Accompagnement 1 ère S Séance de révision 1 Chapitre 1 Détermination par utilisation des relations de conjugaison À travers une vitrine, Alex regarde des badges sur la sauvegarde de l environnement et

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

GROUPE KALATA OFFICE DU BACCALAUREAT DU CAMEROUN. EXAMEN : Probatoire Série : C Durée : 03 heures EPREUVE : Physique Coefficient : 3 Session 2016

GROUPE KALATA OFFICE DU BACCALAUREAT DU CAMEROUN. EXAMEN : Probatoire Série : C Durée : 03 heures EPREUVE : Physique Coefficient : 3 Session 2016 OFFICE DU BACCALAUREAT DU CAMEROUN EXAMEN : Probatoire Série : C Durée : 03 heures EPREUVE : Physique Coefficient : 3 Session 2016 Exercice 1 : Optique géométrique Partie 1 : Réfraction de la lumière Monsieur

Plus en détail

3) ω=6,3 10 rad.s -1. 4) k=3,14 rad.m On donne le schéma suivant :

3) ω=6,3 10 rad.s -1. 4) k=3,14 rad.m On donne le schéma suivant : PACES 2018 UE3 PHYSIQUE TRAVAUX DIRIGÉS D ONDE ET OPTIQUE TD N 1 1) Exercices ondes et réfraction Exercice 1 : Ondes Pour une onde lumineuse dans le vide et de longueur d'onde λ= 428 nm, déterminez sa

Plus en détail

Devoir surveillé n 2 :

Devoir surveillé n 2 : TSI 1 - Lycée Pierre-Paul Riquet 2018-2019 Devoir surveillé n 2 : Phénomènes optiques Durée : 4h Exercice n 1 : Couleur et lumière (inspiré du concours BCPST 2013) Données : - Vitesse de la lumière dans

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Réseau Canopé pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Réseau Canopé pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Réseau Canopé pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

S - TP4 - Goniomètre. Signaux physiques

S - TP4 - Goniomètre. Signaux physiques Signaux physiques TP n o 4 : Goniomètre 1 Goniomètre à prisme : Présentation 1.1 Description globale. De façon générale : un goniomètre sert à mesurer des angles et un spectroscope sert à mesurer des longueur

Plus en détail

Etude des réseaux de diffraction

Etude des réseaux de diffraction Etude des réseaux de diffraction Un réseau est constitué par la répétition périodique d un motif diffractant, comme par exemple une fente. Les interférences entre les rayons issus des nombreux motifs successifs

Plus en détail

B Figure n 1 EXERCICE N 4 : Tracer plusieurs rayons incidents quelconques sur un miroir M et les rayons réfléchis correspondants.

B Figure n 1 EXERCICE N 4 : Tracer plusieurs rayons incidents quelconques sur un miroir M et les rayons réfléchis correspondants. EXERCICE N 1 : 1) Un objet A est placé devant un miroir. Déterminer l image A dans le miroir de l objet A. 2) ontrer que lorsqu un miroir se déplace perpendiculairement à son plan d une distance d, l image

Plus en détail

1 Description. 1.1 Le collimateur. 1.2 La lunette autocollimatrice. Optique Goniomètre Ref : Collimateur. Lunette autocollimatrice

1 Description. 1.1 Le collimateur. 1.2 La lunette autocollimatrice. Optique Goniomètre Ref : Collimateur. Lunette autocollimatrice 1 Description Lunette autocollimatrice Collimateur Vis calantes Limbe Vis de blocage de rotation de la lunette Vis de blocage de la platine Vis de réglage fin de la platine Platine porte objet Vis calante

Plus en détail

3.3 N o 11 p. 31 : Modélisation d un microscope 3.4 Grossissement «standard»

3.3 N o 11 p. 31 : Modélisation d un microscope 3.4 Grossissement «standard» Chapitre 3 Le microscope Le microscope, n o :sanslesdémonstrations 3. N o 3 p. 33 : Modélisation sur banc 3.2 Modélisation d un microscope On modélise un microscope à l aide de deux lentilles minces convergentes,

Plus en détail

TP : La lunette astronomique

TP : La lunette astronomique Nom : Prénom: n groupe: TP : La lunette astronomique Commentaires : Compétence expérimentale: Compte rendu: Bilan: 1)Présentation de la lunette astronomique Une lunette astronomique est constituée de deux

Plus en détail

PC* Interférences non localisées Diffraction de la lumière

PC* Interférences non localisées Diffraction de la lumière PC* Interférences non localisées Diffraction de la lumière Le but de ce TP est une étude expérimentale des phénomènes d interférences et de diffraction. A INTERFERENCES NON LOCALISEES Indications générales:

Plus en détail

Exercices d optique. sin

Exercices d optique. sin Exercices d optique 1 ptique géométrique et principe de Fermat 1.1 ptique dans un milieu non homogène Soit un milieu transparent, stratifié, constitué de couches homogènes d indices n i, limitées par des

Plus en détail

Devoir surveillé A. I. interféromètre de Michelson. A. Michelson en lame d'air 1 OA 1. Relation de conjugaison pour des lentilles minces : OA = 1 f

Devoir surveillé A. I. interféromètre de Michelson. A. Michelson en lame d'air 1 OA 1. Relation de conjugaison pour des lentilles minces : OA = 1 f Relation de conjugaison pour des lentilles minces : A. Michelson en lame d'air Devoir surveillé A I. interféromètre de Michelson 1 OA 1 OA = 1 f Un interféromètre de Michelson est réglé en conguration

Plus en détail

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Une source monochromatique émet une lumière dont le spectre est caractérisé par sa longueur d onde dans le vide. Une source polychromatique émet une lumière

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC. 15 février PHYSIQUE-CHIMIE Série S. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 COEFFICIENT : 8. L usage d une calculatrice est autorisé

BACCALAURÉAT BLANC. 15 février PHYSIQUE-CHIMIE Série S. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 COEFFICIENT : 8. L usage d une calculatrice est autorisé LYCÉE PAPE CLÉMENT - PESSAC BACCALAURÉAT BLANC 15 février 2007 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 COEFFICIENT : 8! L usage d une calculatrice est autorisé Les données sont en italique

Plus en détail

TP O2 : SPECTROSCOPIE A RESEAU

TP O2 : SPECTROSCOPIE A RESEAU TP O : SPECTROSCOPIE A RESEAU Capacités exigibles : Mesurer une longueur à l aide d un oculaire à vis micrométrique. Utiliser des vis micrométriques et un réticule pour tirer parti de la précision affichée

Plus en détail

Lycée Montesquieu. MP - Physique. MP (O.Granier) Lycée. Montesquieu. Déviation de la lumière par un prisme Le Goniomètre.

Lycée Montesquieu. MP - Physique. MP (O.Granier) Lycée. Montesquieu. Déviation de la lumière par un prisme Le Goniomètre. Lycée Montesquieu MP (O.Granier) Déviation de la lumière par un prisme Le Goniomètre I Présentation du prisme : Le prisme correspond à un dièdre d angle au sommet A, formé de l association de deux dioptres

Plus en détail

2003 Amérique du sud

2003 Amérique du sud 2003 Amérique du sud 2003 Amérique du sud 2003 Amérique du sud 2004 Asie Bac Asie Juin 2004 (4 pts) Lentilles et miroirs Cet exercice comporte 9 affirmations indépendantes concernant les lentilles convergentes

Plus en détail

TD Interférences à deux ondes

TD Interférences à deux ondes Partie IV : optique Chapitre 2 TD Interférences à deu ondes Remarque : eercice avec : eercice particulièrement important, à maîtriser en priorité (de même que les eemples de questions de cours des ce qu

Plus en détail

TP 6 Spectroscope à prisme

TP 6 Spectroscope à prisme E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 6 Spectroscope à prisme I) Objectif : - Déterminer les longueurs d onde des différentes radiations qui constituent une lumière polychromatique, au moyen d un spectroscope à

Plus en détail

Exercices : Optique. Optique géomètrique

Exercices : Optique. Optique géomètrique Optique géomètrique Exercices : Optique OP003 : fibre optique. On considère ici une fibre d indices : dans la gaine n g = 1,45 ; dans le cœur n c = 1,46. Voici un extrait d un article décrivant le transfert

Plus en détail

TP: Goniomètre à prisme

TP: Goniomètre à prisme TP: Goniomètre à prisme 1. But du TP: Le but de cette manipulation est de montrer que l indice du verre est une fonction de la longueur d onde de la lumière incidente. On vérifiera la formule de Cauchy

Plus en détail

BTS INDUSTRIES DES MATÉRIAUX SOUPLES SCIENCES PHYSIQUES APPLIQUEES - U. 32

BTS INDUSTRIES DES MATÉRIAUX SOUPLES SCIENCES PHYSIQUES APPLIQUEES - U. 32 BTS INDUSTRIES DES MATÉRIAUX SOUPLES SCIENCES PHYSIQUES APPLIQUEES - U. 32 Session 2004 Durée : 2 heures Coefficient : 1 Matériel autorisé: Calculatrice conformément à la circulaire N 99-186 du 16/11/1999

Plus en détail

Exercices de cours. Colle 5 O3 + TM1 + TM2-Cours Le 18/10/17. Exercice 1 : Lentille simple - Niveau 1/4

Exercices de cours. Colle 5 O3 + TM1 + TM2-Cours Le 18/10/17. Exercice 1 : Lentille simple - Niveau 1/4 Exercices de cours Exercice : Lentille simple - Niveau /4 Un objet AB de taille, 0 cm est placé 5, 0 cm avant le centre optique O d'une lentille convergente, de distance focale f 2, 0 cm (AB est perpendiculaire

Plus en détail

Cours de Physique SVT. Cours 7 : Instruments d'optique. Loupe Microscope Téléscope

Cours de Physique SVT. Cours 7 : Instruments d'optique. Loupe Microscope Téléscope Cours de Physique SVT Cours 7 : Instruments d'optique Loupe Microscope Téléscope - Classification Instruments objectifs (ou de projection) : donnant une image A 2 B 2 réelle sur un écran (rétroprojecteur,

Plus en détail

Etude d un prisme. p1 et 2 pour information 1. Description :

Etude d un prisme. p1 et 2 pour information 1. Description : TP5 p et pour information. Description : Etude d un prisme PTSI Un spectrogoniomètre est, comme son nom l'indique, à la fois un spectromètre et un goniomètre ( en!!!). L'appareil comprend un plateau de

Plus en détail

TP 4 Diffraction et interférences

TP 4 Diffraction et interférences E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 4 Diffraction et interférences Objectifs : - Observer le phénomène de diffraction à l'aide de fentes et de trous. - Étude de la diffraction par un réseau. - Observer et étudier

Plus en détail

- Découvrir un nouvel objet dispersif : le réseau par transmission

- Découvrir un nouvel objet dispersif : le réseau par transmission PC 13/14 TP COURS : SPECTROSCOPIE A RESEAUX Objectifs du TP - Découvrir un nouvel objet dispersif : le réseau par transmission - Mobiliser les connaissances d optique ondulatoire pour comprendre le fonctionnement

Plus en détail

Centrale PC-2005-extrait DS6. MP*1 Lycée Saint-Louis 2017/2018

Centrale PC-2005-extrait DS6. MP*1 Lycée Saint-Louis 2017/2018 1 Centrale PC-2005-extrait DS6 2 Partie II - Utilisation en lame à faces parallèles II.A - Interférences produites par une lame d'air II.A.1) Modélisation de l'interféromètre L interféromètre est modélisé

Plus en détail

Les instruments d optique. I. Introduction II. La loupe III. Le microscope IV. Lunette astronomique V. Le télescope

Les instruments d optique. I. Introduction II. La loupe III. Le microscope IV. Lunette astronomique V. Le télescope Les instruments d optique I. Introduction II. La loupe III. Le microscope IV. Lunette astronomique V. Le télescope I. Introduction. Utilisation de miroirs (plans, sphériques), des lentilles (convergentes

Plus en détail

CH 17 LES LENTILLES. Ex :au choix p206 ED et FM:p205

CH 17 LES LENTILLES. Ex :au choix p206 ED et FM:p205 CH 17 LES LENTILLES Tous les schémas d'optique doivent être réalisés au crayon et à la règle. Ex :au choix p206 ED et FM:p205 Objectifs: * Distinguer une lentille convergente d'une lentille divergente.

Plus en détail

TERMINALES S1, S2, S3, S4 Vendredi 14 Novembre DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures NE RENDEZ PAS LE SUJET, CONSERVEZ-LE

TERMINALES S1, S2, S3, S4 Vendredi 14 Novembre DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures NE RENDEZ PAS LE SUJET, CONSERVEZ-LE TERMINALES S1, S2, S3, S4 Vendredi 14 Novembre 2014 DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES Durée : 2 heures Toutes les réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Vous traiterez chaque exercice

Plus en détail

TP de Physique n 8 : Spectroscopie

TP de Physique n 8 : Spectroscopie TP de Physique n 8 : Spectroscopie Introduction : La spectroscopie : La spectroscopie est l analyse de la lumière (le plus souvent visible, UV ou Infra-Rouge), et plus précisément la détermination des

Plus en détail

TD Optique ondulatoire

TD Optique ondulatoire TPC2 TD Optique ondulatoire Interférences en lumière monochromatique Exercice n o 1 : Modification de franges Comment sont modifiées les franges si : 1 le plan d observation est déplacé tout en le maintenant

Plus en détail