LYON 2003 PREMIER PROBLÈME. ϕ est continue sur [0, + [. dt existe pour tout élément n de N. > 0. De plus ϕ(0) > 0. Ainsi :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LYON 2003 PREMIER PROBLÈME. ϕ est continue sur [0, + [. dt existe pour tout élément n de N. > 0. De plus ϕ(0) > 0. Ainsi :"

Transcription

1 Jean-François COSSUTTA. Lycée Marcelin Berhelo Sain Maur 94. LYON 3 PREMIER PROBLÈME PARTIE I : Résulas généraux sur ϕ e J n. Les foncions e sin son coninues sur ], + [. Par produi ϕ es coninue sur ], + [. sin sin = donc lim =. Alors lim ϕ = = ϕ e ϕ es coninue à droie en ϕ es coninue sur [, + [. Alors pour ou élémen n de N ϕ n es coninue sur [, + [ donc sur [, ], ce qui suffi pour dire que : J n =. a. ], ], sin > donc ], ], ϕ = sin ϕ n d exise pour ou élémen n de N. >. De plus ϕ >. Ainsi : ϕ es sricemen posiive sur [, ]. ϕ es dérivable sur ], + [ e ], + [, ϕ = cos sin. Posons [, ], ψ = cos sin. ψ es dérivable sur [, ] e [, ], ψ = cos sin cos = sin. Alors ψ es coninue sur [, ] e ], ], ψ < donc ψ es sricemen décroissane sur [, ]. Comme ψ =, ], ], ψ <. Par conséquen ], ], ϕ = ψ <. ϕ es coninue sur [, ] e ], ], ϕ <. Ainsi : ϕ es sricemen décroissane sur [, ]. b. Soi un élémen de ], ]. Ce qui précède donne < ϕ < ϕ =. Donc ϕ = ϕ <. Soi un élémen de ], + ]. sin donc ϕ = sin <. Finalemen : ], + [, ϕ <.

2 3. a. Posons : [, + [, f = sin +. f es deux fois dérivable sur [, + [. [, + [, f = cos + e f = sin +. f es posiive sur [, + [ donc f es croissane sur [, + [. Comme f =, f es posiive sur [, + [. f es alors croissane sur [, + [ e comme f =, f es posiive sur [, + [. Ainsi : [, + [, sin + ou [, + [, sin. Alors ], + [, ϕ = sin. Comme ϕ = = on a : [, + [, ϕ. b. Soi n un élémen de N. [, ], ϕ donc [, ], ϕ n n. En inégran il vien : J n = ] n n n+ ϕ d d = [ = Par conséquen : n + n + n N, J n n + PARTIE II : Eude de I. a. Soi x un élémen de [, + [. Une inégraion par paries simple avec u = e v = sin donne : x [ ] x sin x d = cos x sin cos x cos d ou d = x Finalemen : x [, + [, b. x [, + [, cos x x x Comme x sin d = cos cos x x x cos d. cos lim =, le héorème d encadremen donne x + x lim x cos d. cos x x + x Ainsi x cos cos x adme une limie finie en + ce qui perme de dire que les inégrales x cos e d son de même naure. Monrons la convergence de cee dernière inégrale. x [, + [, cos x + x x e d converge. généralisées de foncions posiives donnen alors la convergence de cos d. Donc cos Ceci achève alors de monrer que d es absolumen convergene donc convergene. sin d converge. =. sin Les règles de comparaisons sur les inégrales d

3 3 Ainsi K = ϕ d converge. Comme J = K = ϕ d e I = ϕ d exise alors I = ϕ d convergen. ϕ d converge.. a. [, + [, sin donc [, + [, sin sin = sin = cos. [, + [, sin cos. b. Uilisons une méhode analogue à celle de.a. pour obenir la convergence de cos d. cos sin x Alors d = x x [, + [, sin x x x cos d ou de Soi x un élémen de [, + [. Une inégraion par paries simple avec u = e v = cos donne : x [ ] x cos sin x d = sin d x sin x sin + d. sin x e lim =, par encadremen il vien lim =. x + x x + x sin x Ainsi x sin admen une limie finie en + ce qui perme de dire que les inégrales x + cos + sin d e d son de même naure. Monrons la convergence de cee dernière inégrale. x [, + [, sin x x x e d converge. Les règles de comparaisons sur les inégrales généralisées de foncions posiives donnen alors la convergence de sin d. Donc sin d es absolumen convergene donc convergene. Ceci achève alors de monrer que sin c. [, + [, ϕ = d diverge e sin cos cos d converge. Ainsi : cos = cos. d converge donc d converge. cos d diverge. Les règles de comparaisons sur les inégrales généralisées de foncions posiives donnen alors la divergence + sin + sin de d. d diverge alors égalemen.

4 4 L inégrale I n es pas absolumen convergene. PARTIE III : Eude de I n pour n. a Soi n un élémen de [, + [. ϕ n es coninue sur [, + [ e [, + [, ϕ n = La convergence de posiives donnen alors la convergence de Ainsi sin n n n n d n e les règles de comparaisons sur les inégrales généralisées de foncions ϕ n d. ϕ n d es absolumen convegene donc convergene. Pour ou élémen n de [, + [ l inégrale K n es convergene. b. Soi n un élémen de [, + [. Comme K n es absolumen convergene : K n = ϕ n d ϕ n d. De plus [, + [, ϕ n n e n d converge donc : K n n d. x [ ] x n d = lim x + n d = lim x + n n = lim x + n x n + n Par conséquen K n n..a. Soi n un élémen de [, + [. J n+ J n = ϕ n+ ϕ n d = n [, + [, K n n ϕ n ϕ d. = n Or [, ], sin = ϕ ϕ ϕ =. Par conséquen : [, ], ϕ n e ϕ. Alors [, ], ϕ n ϕ e ainsi : Jn+ J n = Finalemen : n [, + [, J n+ J n. ϕ n ϕ d. La suie J n n es décroissane. b. n [, + [, [, ], ϕ n donc n [, + [, Jn = La suie J n n es décroissane e minorée par zéro donc elle converge. ϕ n d.

5 5 La suie J n n es convergene. c. Soien a un élémen de ], [ e n un élémen de [, + [. ϕ es décroissane, posiive e majorée par sur [, ]. Par conséquen [, a], ϕ e [a, ], ϕ ϕa. Ainsi [, a], ϕ n n n. e [a, ], ϕ ϕa Alors a a n ϕ d d = a e a a n n n ϕ d ϕa d = a ϕa n [, + [, a ], [, a n n n. ϕ d a e ϕ d a ϕa a d. Soi a un élémen de ], [. n [, + [, J n = Donc n [, + [, J n a + a ϕa n Or a n n n n. ϕ d = ϕ d + ϕ d a + a ϕa. lim J n n = l e lim ϕa = car ϕa <. En passan à la limie dans on obien l a. n + n + a ], [, l a a En faisan endre a vers dans l encadremen précéden on obien l =. l =, donc la suie J n n converge vers 3.a. Pour ou n dans [, + [, J n = + n n ϕ d e Kn = ϕ d convergen donc : pour ou élémen n de [, + [, I n = 3.b. n N, I n = J n + K n J n + K n J n + n lim J n = e n + lim n + = alors, par encadremen on obien : n ϕ n d converge. lim I n =. n + PARTIE IV : Eude de la série de erme général I n. Soi p un élémen de N.

6 6 K p + K p+ = + p + p+ p ϕ d + ϕ d = ϕ + ϕ d Or [, + [, ϕ p e [, + [, + ϕ car ], + [, ϕ. Par conséquen [, + [ ϕ p + p + ϕ donc ϕ + ϕ d. p N, K p + K p+.. Soi N un élémen de N. p N, K p + K p+ = I p J p + I p+ J p+. Donc p N, I p + I p+ J p + J p+. En somman de à N on obien : N N, N p= I p + I p+ N p= J p + J p+. 3. Soi N un élmen de N. En uilisan I.3.b e IV. on obien : N+ N N N I p = I p + I p+ J p + J p+ p + + = p + p= p= La série de erme général p vers +. Ce qui suffi pour dire que : p= p= N+ es divergene e à erme posiifs donc la suie de ses sommes parielles end lim N + N+ p=3 N+ = + e ainsi p lim I p = +. N + p= Ceci suffi pour dire que la suie des sommes parielles de la série de erme général I p ne converge pas. Alors p=3 p La série de erme général I n diverge.

7 7 SECOND PROBLÈME PARTIE I : Inverse généralisé d un endomorphisme symérique. f es non inversible donc f n es pas bijecive. Comme f es un endomorphisme de E, qui es de dimension finie, f n es pas injecive. Son noyau n es donc pas rédui à E donc es valeur propre de f. f es diagonalisable car f es un endomorphisme symérique. Supposons que soi la seule valeur propre de E. Alors le sous-espace propre de f associé à es E donc Ker f = E e f es l endomorphisme nul de E ce qui conredi l hypohèse. es valeur propre de f e f adme au moins une valeur propre non nulle.. a. Tou cela es du cours. Soi x un élémen de E f λ e y un élémen de E f µ. fx = λ x e fy = µ y. λ < x, y >=< λ x, y >=< fx, y >=< x, fy >=< x, µ y >= µ < x, y > f es symérique. x E f λ, y E f µ, λ < x, y >= µ < x, y >. b. Soien λ e µ deux valeurs propres disinces de f. x E f λ, y E f µ, λ < x, y >= µ < x, y > donc x E f λ, y E f µ, λ µ < x, y >=. Comme λ µ n es pas nul : x E f λ, y E f µ, < x, y >=. E f λ e E f µ son donc orhogonaux. Les sous-espaces propres de f son deux à deux orhogonaux. 3. Soien x un élémen de Ker f e y un élémen de Im f. fx = E e il exise un élémen de E el que y = f. < x, y >=< x, f >=< fx, >=< E, >=. x Ker f, y Im f, < x, y >= donc Ker f e Im f son orhogonaux. En pariculier leur inersecion es { E }. Or, d après le héorème du rang, dim E = dim Ker f +dim Im f. Comme E es de dimension finie ceci achève de prouver que Ker f e Im f son supplémenaires. Ker f e Im f son supplémenaires orhogonaux dans E.

8 8 Remarque Ker f = Im f e Im f = Ker f. 4. a. f es diagonalisable e adme k + valeurs propres deux à deux disinces λ, λ,..., λ k. Par conséquen : E = E f λ E f λ E f λ k. Ce qui signifie que : pour ou élémen x de E, il exise un unique k + -uple x, x,..., x k de E f λ E f λ E f λ k el que x = x + x + + x k. b. Soi j un élémen de [, k ] e soi x un élémen de E. x, x,..., x k es l unique k + -uple de E f λ E f λ E f λ k el que x = x l. p j x = p j x l = k p j x l. l= l= x j apparien à E f λ j donc p j x j = x j. Soi l un élémen de [, k ] disinc de j. x l apparien à E f λ l qui es orhogonal à E f λ j donc qui es conenu dans l orhogonal de E f λ j. Alors p j x l = E. Finalemen p j x = k px l = x j. l= Si j es dans [, k ], si x es dans E e si x, x,..., x k es l unique k + -uple de E f λ E f λ E f λ k el que x = x + x + + x k alors : p j x = x j. l= En reprenan les noaions précèdenes on a : Id E x = x = ceci pour ou x dans E. Par conséquen : k l= Id E = p + p + + p k. x l = k l= p l x = p + p + + p k x e 5.a. Soien i e j deux élémens disincs de [, k ]. Soi x un élémen de E. Soi x, x,..., x k l unique k + -uple de E f λ E f λ E f λ k el que x = x l. p i p j x = p i pj x = p i x j. j éan différen de i, p i x j = E car x j apparien à l orhogonal de E f λ i. Finalemen x E, p i p j x = E. Par conséquen : l= i, j [, k ], i j p i p j = LE.

9 9 b. Soi x un élémen de E e soi x, x,..., x k l unique k + -uple de E f λ E f λ E f λ k el que x = x l. l= fx = f x l = l= fx l = λ l x l = λ l p l x = λ l p l x = λ l p l x λ =. l= Donc : x E, fx = λ l p l x. Alors : l= l= l= l= l= f = λ l p l = λ p + λ p + + λ k p k. l= Remarque Il es aisé de monré que : r N, f r = λ l p r l = λ p r + λ p r + + λ k p r k. c. Soi x un élémen de E e soi x, x,..., x k l unique k + -uple de E f λ E f λ E f λ k el que x = x l. 6. a. f = l= x apparien à E f λ donc à Ker f. Posons y = l [, k ], λ l donc y = x l = l= Ainsi y apparien à l image de f. l= l= x l e monons que y apparien à Im f. l= λ l x l λ l = l= fx l = f λ l l= x l. λ l On a donc x = x + y avec x dans Ker f e y dans Im f. Ceci suffi pour dire que px = y. Donc px = x l = p l x = p l x e ceci pour ou élémen x de E. Alors : Remarque l= l= l= p = p l = p + p + + p k. l= Noons que nous avons monré que E f λ E f λ E f λ k es conenu dans Im f. En fai il n es pas difficle de voir que E f λ E f λ E f λ k = Im f. λ i p i e f = i= i= j= λ j p j. f f = λ i p i j= p j = λ j i= j= λi p i p j = λ j i= j= Rappelons que i [, k ], p i p i = p i e que i, j [, k ], i j p i p j = LE. Alors : f f = i= λi p i = λ i p i = p. i= λi p i p j. λ j

10 f f = p i = p. i= b. Soien x e y deux élémens de E. fx py = fx f f y = fx f f y = f x f y. Ainsi on a fx = py si e seulemen si f x f y = E, ou si e seulemen si x f y apparien au noyau de f. x, y E, fx = py x f y Ker f. 7. a. Soi y un élémen de E. Im f éan un sous-espace vecoriel de E le cours sur les projecions orhogonales monre que Min z Im f z y exise e que la projecion orhogonale py de y sur Im f es le seul élémen de ce sous-espace el que py y = Min z Im f z y. Alors Min fx y exise e la projecion orhogonale py de y sur Im f es le seul élémen de ce sousespace el que py y = Min fx y. x E x E Dès lors soi x un élémen de E. fx es de ou évidence un élémen de Im f. Ainsi fx y = Min x E fx y si e seulemen si fx = py donc si e seulemens si x f y es un élémen de Ker f. Si x e y son deux élémens de E : Min fz y exise ; z E fx y = Min z E fz y x f y Ker f. b. f y f y = E donc f y f y apparien alors à Ker f e ainsi : f f y y = Min fz y. z E Monrons alors f y es LE veceur x de E de plus peie norme vérifian fx y = Min fz y. z E Version Ker f. Soi x un aure élémen de E el que fx y = Min z E fz y. Alors x f y apparien à Monrons que f y apparien à Im f. l [, k ], p l y E f λ l donc l [, k ], λ l p l y E f λ l. Alors f y apparien à E f λ E f λ E f λ k qui es conenu dans Im f. f y Im f. x f y apparien à Ker f, f y apparien à Im f e Ker f e Im f son orhogonaux donc x f y e f y son orhogonaux.

11 Le héorème de pyhagore donne x f y + f y = x f y + f y = x. Alors f y x f y + f y = x. Donc f y x. Mieux f y < x si x es différen de f y. Si y es dans E, f y es le veceur x de E de plus peie norme vérifian fx y = Min fz y. z E Version Noons S l ensemble des élémens x de E els que fx y = Min fz y. z E S = {x E x f y Ker f} = {f y + ; Ker f} = {f y ; Ker f} non? On cherche x dans S el que x = Min x S x. Cela revien à chercher dans Ker f el que f y = Min Ker f f y. Le cours sur les projecions orhogonales monre que la projecion orhogonale u de f y sur Ker f es l unique élémen de Ker f el que f y u = Min f y. Ker f Donc f y u es l unique élémen de S el f y u = Min x S x. Comme f y apparien à Im f qui es l orhogonale de Ker f, sa projecion orhogonale u sur Ker f es nulle. Ainsi f y = f y u es l unique élémen de S el f y = f y u = Min x S x. PARTIE II : Applicaion à un exemple. La marice A de f dans la base orhonormale B es symérique donc f es symérique. La somme de la deuxième colonne e de la quarième colonne de A es nulle donc fe + fe 4 = E ou fe + e 4 = E. Ainsi e + e 4 es un élémen non nul de Ker f. f n es pas injecive donc pas inversible. La marice A n éan pas la marice nulle, f n es pas l endomorphisme nul de E. f es un endomorphisme non nul e non inversible de E.. Soi λ un élémen de R. Cherchons une réduie de Gauss de A λ I 3. Les opéraions L L 3 e L L 3 3 λ 3 λ λ λ ransforme A λ I 3 = en 3 λ 3 λ λ λ Les opéraions L 3 L λ L e L 4 L 4 + λ L ransforme cee dernière marice en 3 λ λ B λ = 3 λ λ

12 λ es une valeur propre de A si e seulemen si A λ I 3 n es pas inversible, c es à dire si e seulemen si B λ n es pas inversible. B λ éan riangulaire supérieure elle es non inversible si e seulemen si l un des coefficiens de sa diagonale es nul. Alors λ es valeur propre de A si e seulemen si 3 λ = ou λ = ; c es à dire si e seulemen si 3 λ = ou 3 λ = ou λ = ou λ =. Les valeurs propres de A son donc, e 4. f adme exacemen 3 valeurs propres disinces : λ =, λ = e λ = D après la première parie : f = λ p + λ p = p + 4 p. Alors : A = M + 4 M. 4. a. Soi x un élemen de E de coordonnées x, x, x 3, x 4 dans la base B. 3 x x x x 3 = x u E f λ x = 4 3 x x 4 = 3 x 3 x 3 x x 3 = x 4 x 4 x 3 x 4 =. u E f λ { x3 = x x 4 = 3 x = 3 x x 3 = x e x = x 4 = E f λ es donc la droie vecorielle engendrée par v = e e 3. v = v v = e e 3 es un veceur uniaire de E f λ. E f λ es de dimension e v = e e 3 es un élémen de E f λ el que v =. b. Soi x un élémen de E. p x E f λ donc il exise un réel γ el que p x = γ v. x p x apparien à l orhogonal de E f λ donc es orhogonal à v. Ainsi =< x p x, v >=< x, v > < p x, v >=< x, v > < γ v, v >=< x, v > γ v. =< x, v > γ. Ainsi γ =< x, v > e p x =< x, v > v. x E, p x =< x, v > v. c. Soi x un élémen de E de coordonnées x, x, x 3, x 4 dans la base B. < x, v >=< x e + x e + x 3 e 3 + x 4 e 4, e e 3 >= x x 3

13 3 p x =< x, v > v = x x 3 e e 3. Alors p e = e e 3, p e = E, p e 3 = e e 3 e p e 4 = E. Donc : M =. 5. Soi A la marice de f dans la base B. f = λ p + λ p = p + 4 p. Donc A = M + 4 M. A = M + 4 M donne M = 4 A M e ainsi A = 4 A 3 4 M. 3 A = Finalemen : La marice de f relaivemen à la base B es : A =

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. Partie I : Étude de la fonction ϕ

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. Partie I : Étude de la fonction ϕ SESSION 9 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE ENSI FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1 I1/ Éude des foncions d e δ Parie I : Éude de la foncion ϕ I11/ La foncion d es dérivable sur, + e pour, +, d = 1 sin La foncion

Plus en détail

Correction Exercices Chapitre 10 - Intégrales impropres

Correction Exercices Chapitre 10 - Intégrales impropres Correcion Eercices Chapire - Inégrales impropres. Déerminer si les inégrales suivanes son convergenes, e le cas échéan, calculer leur valeur :.. 3. 4. e d. d ( + ) d e d 5. 6. 7. 8. d 3 d e d d +. Convergence

Plus en détail

Corrigé : EM Lyon 2016

Corrigé : EM Lyon 2016 Exercice : Parie I : Éude de la marice A A 2 = 2 ai +ba+ca 2 = Corrigé : EM Lyon 26 Opion économique 2 On cherche ous les réels a, b, c els que ai +ba+ca 2 = On a : a+c b c b a+2c b = c b a+c a+c = b =

Plus en détail

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 2003 Corrigé de la seconde épreuve de mathématiques

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 2003 Corrigé de la seconde épreuve de mathématiques CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 00 Corrigé de la seconde épreuve de mahémaiques 1. On obien direcemen : H = 6 5 5 5 6 5 = I + 5 J avec J = 1 1 1 1 1 1. 5 5 6 1 1 1 J e H son symériques à coefficiens réels,

Plus en détail

CONCOURS COMMUN 2002

CONCOURS COMMUN 2002 CONCOURS COMMUN DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epreuve de Mahémaiques (oues filières) Problème d analyse.. f es coninue sur R en an que quoien de foncions coninues sur R don le dénominaeur

Plus en détail

Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques A MP

Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques A MP SESSION 5 Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE E3A Epreuve de Mahémaiques A MP Parie I 1. Les soluions de l équaion différenielle E sur l inervalle I formen un R-espace vecoriel de dimension. Les

Plus en détail

Rappels sur les suites.

Rappels sur les suites. UFR SFA, Licence 2 e année, MATH326 Rappels sur les suies. Dans oue la suie, K désigne R ou C. 1. Généraliés sur les suies. Définiion. Une suie à valeurs dans K es une applicaion u de N, privé évenuellemen

Plus en détail

Corrigé Maths I, TSI 2011 Elhor Abdelali, CPGE Mohammedia. Premier problème

Corrigé Maths I, TSI 2011 Elhor Abdelali, CPGE Mohammedia. Premier problème Corrigé Mahs I, TSI Elhor Abdelali, CPGE Mohammedia Premier problème Première parie Eisence du poin fie.. La bonne définiion des ermes de la suie (u n ) n es assurée par la vérié de la propriéé " n N,

Plus en détail

Mathématiques MP - Corrigé du DS 3

Mathématiques MP - Corrigé du DS 3 Mahémaiques MP - Corrigé du DS 3 Exercice a d C (R e, d ( = sin( d es donc croissane sur R On a donc, d( d( e donc >, cos( De plus pour >, cos( car cos b δ es de classe C sur R e, δ ( = sin( e δ ( = cos(

Plus en détail

CCP, 2011, MP, Mathématiques I. Exercice 1

CCP, 2011, MP, Mathématiques I. Exercice 1 CCP, 211, MP, Mahémaiques I. (5 pages ) Exercice 1 1. Soi, pour n 2, = 2 n 2 1. On a n 2, > e règle de D Alember, R = 1. +1 = (n + 1)2 1 n 2 1 1 donc, selon la 2. Pour n 1, = 1 n 1 1 que les séries n 2

Plus en détail

CORRIGE DU SUJET 1. x x3 6 + o(x3 ) 1 6 x+o(x) ϕ (x) = 1 x 2 + cos(x) sin 2 (x) 3 x2 + o(x 2 ) = 1. x ) f (t)cos(nt)dt

CORRIGE DU SUJET 1. x x3 6 + o(x3 ) 1 6 x+o(x) ϕ (x) = 1 x 2 + cos(x) sin 2 (x) 3 x2 + o(x 2 ) = 1. x ) f (t)cos(nt)dt CORRIGE DU SUJET Problème. On écri le développemen limié à l ordre 3 de sin en : donc ϕx) x x x x sinx) x x x3 6 + ox3 ) 6 + ox ) ) x x x ) + x 6 + ox ) Ainsi ϕx) x 6 x+ox) La foncion ϕ possède un développemen

Plus en détail

Concours Ecole Nationale de la Statistique et de l Analyse Informatique. Deuxième composition de Mathématiques PARTIE I. et comme la fonction t f(t)

Concours Ecole Nationale de la Statistique et de l Analyse Informatique. Deuxième composition de Mathématiques PARTIE I. et comme la fonction t f(t) SESSION Concours Ecole Naionale de la Saisique e de l Analyse Informaique Deuième composiion de Mahémaiques PARTIE I. Soien f E e >. La foncion f( es coninue sur ], [ en an que quoien de foncions coninues

Plus en détail

Intégration sur un intervalle quelconque

Intégration sur un intervalle quelconque TD - corrigés Inégraion sur un inervalle quelconque. Jusifier, pour ou réel >, la convergence de l inégrale J) d Énoncés. Soi α un réel sricemen posiif. Pour quelles valeurs de α, l inégrale généralisée

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ;

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ; MATHÉMATIQUES II Dans ce problème, nous éudions les propriéés de ceraines classes de marices carrées à coefficiens réels e cerains sysèmes linéaires de la forme Ax = b d inconnue x IR n, A éan une marice

Plus en détail

Exercices sur les intégrales généralisées

Exercices sur les intégrales généralisées hp://wwwmycppfr Eercices sur les séries numériques novembre Eercices sur les inégrales généralisées Inroducion Inégrales généralisées Convergence, définiion, crière de comparaison Eercice Convergence,

Plus en détail

Corrigé CCP 1 PSI 2014

Corrigé CCP 1 PSI 2014 Parie Corrigé CCP PSI 4 Dans oues les quesions géomériques, le plan es muni d'un repère orhonormé ( O, i, ) j La courbe représenaive de f es le segmen [OA], où A es de coordonnées (, ) : sa longueur es

Plus en détail

Mathématiques ESSEC Option Scientifique, 2016

Mathématiques ESSEC Option Scientifique, 2016 Mahémaiques ESSEC Opion Scienifique, 6 Proposiion de corrigé Parie I. Soi x R\Z. Pour ou n N, n x e on a x u n x n + n d où u x nx n + n x La série de erme général es une série de Riemann convergene. Donc

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. On note A la matrice transposée d une matrice A. On note det( A) le déterminant d une matrice A appartenant à M n ( IR)

MATHÉMATIQUES II. On note A la matrice transposée d une matrice A. On note det( A) le déterminant d une matrice A appartenant à M n ( IR) Dans ou le problème, n es un enier naurel supérieur ou égal à 2 On noe l ensemble des marices carrées réelles de aille n e M n ( IC ) l ensemble des marices carrées complexes de aille n On noe A la marice

Plus en détail

Planche n o 8. Intégration sur un intervalle quelconque. Corrigé

Planche n o 8. Intégration sur un intervalle quelconque. Corrigé Planche n o 8. Inégraion sur un inervalle quelconque. Corrigé Eercice n o Pour, +4+ e donc la foncion f : + +4+ es coninue sur [,+ [. Quand end vers +, + 3 +4+ = ++ +4+ 3 3. Comme la foncion es posiive

Plus en détail

Intégrale fonction des bornes

Intégrale fonction des bornes [hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le juille 4 Enoncés Inégrale foncion des bornes Eercice [ 87 ] [correcion] On pourra à ou momen s aider du logiciel de calcul formel. a Résoudre sur l inervalle I = ],

Plus en détail

Mines Math1 PSI Un corrigé

Mines Math1 PSI Un corrigé Mines 26 - Mah PSI Un corrigé Préliminaire Le cours nous apprend que pour ou réel α, on a x ], [, ( + x α + En choisissan α /2 e en subsiuan x à x, on a donc α(α (α + x! x ], [, x + a x avec a 2, : a +

Plus en détail

Examen de janvier 2012

Examen de janvier 2012 Insiu Tunis-Dauphine Inégrale de Lebesgue e Probabiliés Examen de janvier 212 Deux heures. Sans documen, ni calcularice, ni éléphone, ec. Chaque quesion numéroée vau le même nombre de poins. Il es demandé

Plus en détail

x k = x + x x n.

x k = x + x x n. PCSI DEVOIR de MATHÉMATIQUES n pour le 9/11/00 EXERCICE 1 : Pour ou n IN e x IR +, on pose f n (x) = n x k = x + x + + x n. 1. Monrer que l équaion f n (x) = 1 adme une unique soluion, noée u n, dans IR

Plus en détail

Fiche de Biostatistique. Exercices d'algèbre. Solutions proposées par C. BAJARD et S. CHARLES. Plan

Fiche de Biostatistique. Exercices d'algèbre. Solutions proposées par C. BAJARD et S. CHARLES. Plan Fiche de Biosaisique Exercices d'algèbre Soluions proposées par C. BAJARD e S. CHARLES Plan INDÉPENDANCE, GÉNÉRATEUR, DIMENSION, BASES... MÉTHODE DU PIVOT...4 PRODUITS SCALAIRES... 6 ORTHONORMALISATION...

Plus en détail

TD 02 : Applications linéaires

TD 02 : Applications linéaires Ex 1 Ex 2 TD 02 : Applicaions linéaires Les applicaions suivanes son-elles linéaires? x ( ) 1 f : y 2x + 4y z R4 R y 2, x 2 f : y 2x πy z R4 z + 3 R 3, x + y + z + Première approche x 3 f : y z R4 x +

Plus en détail

CCP PSI Math (t) = t sin(t) 0 sur R + cos(t) t t > 0; 0 1 Z +1. t 2 dt converge. Z. 1 cos(t) t 2 e xt 1 cos(t) t 2 e xt

CCP PSI Math (t) = t sin(t) 0 sur R + cos(t) t t > 0; 0 1 Z +1. t 2 dt converge. Z. 1 cos(t) t 2 e xt 1 cos(t) t 2 e xt CCP PSI Mah 9. Eude de la foncion '... Pour > on a cos() e > donc cos(). d es C sur R e d () = sin(). d es donc croissane sur R on a donc pour : d() d() = Soi cos(). On divise par > 8 > ; cos() Remarque

Plus en détail

b f(t)e ixt dt = [ eixt e ixt ix f(t)]b a = i eixb f(b) e ixa f(a)

b f(t)e ixt dt = [ eixt e ixt ix f(t)]b a = i eixb f(b) e ixa f(a) DS - Corrigé Parie I cf dernier DL On peu obenir les deux limies à la fois en écrivan que b a b fe ix [ eix e ix ix f]b a a ix f i eixb fb e ixa fa + i x x b a e ix f Le module du premier erme es majoré

Plus en détail

1 Corrections d exercices sur la feuille numéro 2 : différentielle d une fonction.

1 Corrections d exercices sur la feuille numéro 2 : différentielle d une fonction. Universié Claude Bernard Lyon I Licence roisième année : calcul différeniel Année 2004-2005 Quelques correcions. 1 Correcions d exercices sur la feuille numéro 2 : différenielle d une foncion. Correcion

Plus en détail

Corrigé Maths EML 2013 ECS

Corrigé Maths EML 2013 ECS Problème. Corrigé Mas EML 3 ECS Parie I.. Soi ] ; [. Soi g : [ ; [ R, e. g es coninue e posiive sur [ ; [. De plus, g () e donc g () = o ( ). Par la règle de négligeabilié des inégrales de foncions posiives,

Plus en détail

Corrigé de l épreuve Math C, Banque PT Nathalie Planche. 1. Pour tout réel t, car y est solution de ( ) et a ne s annule pas sur.

Corrigé de l épreuve Math C, Banque PT Nathalie Planche. 1. Pour tout réel t, car y est solution de ( ) et a ne s annule pas sur. Corrigé de l éreuve Mah C, Banque PT Nahalie Planche Préambule:. Pour ou réel, car y es soluion de ( ) e a ne s annule as sur. = On a donc bien monré que es soluion du sysème différeniel (S) :. L équaion

Plus en détail

I. Exercice préliminaire

I. Exercice préliminaire SESSION 00 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE MP MATHEMATIQUES I. Exercice préliaire 1. H = Γ Γ = 1 1 1 1 1 1 1 1 = 5 5 5 5. 1 1 1 1 5 5 H es une marice symérique réelle. D après le héorème specral,

Plus en détail

Correction du concours blanc

Correction du concours blanc L.E.G.T.A. Le Chesnoy TB - D. Bloière Mahémaiques Correcion du concours blanc Problème Probabiliés Un mobile se déplace aléaoiremen le long d un ae horional d origine O, sur des poins de coordonnées enières,

Plus en détail

TD 4 : correction. L3 Intégration Exercice 1. Fonctions presque nulles. On considère la suite d ensembles mesurables A n = x R f(x) 1.

TD 4 : correction. L3 Intégration Exercice 1. Fonctions presque nulles. On considère la suite d ensembles mesurables A n = x R f(x) 1. L3 Inégraion 1 212-213 TD 4 : correcion Eercice 1. Foncions presque nulles } On considère la suie d ensembles mesurables A n = Rf( 1. n Par hypohèse, ils son ous de mesure nulle : = f dλ 1 A n n µ(a n.

Plus en détail

PROBLÈME I : Exemples de matrices semblables à leur inverse

PROBLÈME I : Exemples de matrices semblables à leur inverse Concours Blanc Mahémaiques - MPSI Année -3 CONCOURS BLANC MPSI 3 (Source : Minees spécique MPSI CORRIGÉ PROBLÈME I : Exemples de marices semblables à leur inverse Parie A. Une relaion d'équivalence es

Plus en détail

I = 3 ln x ln 1 x + x2 + 1 ( )] x 1/2 I = lnx (1 + x) 2 dx On effectue une par parties. 1 + x lnx dx. = ln

I = 3 ln x ln 1 x + x2 + 1 ( )] x 1/2 I = lnx (1 + x) 2 dx On effectue une par parties. 1 + x lnx dx. = ln MATHEMATIQUES TD N 6 : INTEGRALES GENERALISEES - Corrigé. R&T Sain-Malo - ère année - 9/ I. Calculer 4. ci-dessus! 7. 8. 9.. e [ e ] + + [arcan]+ π π 4 π 4 ln [ln ] lim + ln ln ln C es le même que ( +

Plus en détail

Corrigés des épreuves de mathématiques sp (voie S et voie E)

Corrigés des épreuves de mathématiques sp (voie S et voie E) Mahémaiques voies S e E Corrigés des épreuves de mahémaiques sp (voie S e voie E) François Delaplace (voie E), Pierre Girard (voie S) Professeurs de mahémaiques en classes préparaoires économiques e commerciales,

Plus en détail

Equations différentielles. Exercices

Equations différentielles. Exercices Equaions différenielles Eercices 14-15 Les indispensables Dans ous les eercices, même si la quesion n'es pas posée, on pourra se demander s'il es possible, a priori, de se faire une idée sur la srucure

Plus en détail

CORRECTION DS = f 2 (a + b) f + ab id E. = ( a 2 p + b 2 q ) (a + b) ( ap + bq ) + ab ( p + q ) f b id E = (a b) p.

CORRECTION DS = f 2 (a + b) f + ab id E. = ( a 2 p + b 2 q ) (a + b) ( ap + bq ) + ab ( p + q ) f b id E = (a b) p. Lycée Thiers CORRECTION DS - Enoncé ) On développe en uilisan les hypohèses : ( f a ide ) ( f b ide ) = f 2 (a + b) f + ab id E = ( a 2 p + b 2 q ) (a + b) ( ap + bq ) + ab ( p + q ) = 2) On reprend le

Plus en détail

CORRECTION «SEMI-MARATHON»

CORRECTION «SEMI-MARATHON» Lycée Thiers CORRECTION «SEMI-MARATHON» Q- Calculer A = e ln ( IPP : u ( = ; v ( = ln ( u ( = ; v ( = Q- Calculer B = B = Q- Calculer C = π A = + + [ ] e e ln ( = e ( e = e + + + + = [ ( ] ln + + [arcan

Plus en détail

Exemple de calcul d intégrale

Exemple de calcul d intégrale . Corrigés Devoir Libre n 7 (Pr. Pae) Inégrales à paramère Eemple de calcul d inégrale MP- Blague du jour C es un ype qui se promène dans la rue, e accroché sur la pore d une enrée d un jardin, il voi

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. polynômes annulateurs de u dont le coefficient de plus haut degré est égal à 1. est appelé polynôme minimal de u.

MATHÉMATIQUES II. polynômes annulateurs de u dont le coefficient de plus haut degré est égal à 1. est appelé polynôme minimal de u. MATHÉMATIQUES II Dans ou le problème, n es un enier naurel supérieur ou égal à 1 On considère un espace euclidien E de dimension n On noe ( xy) le produi scalaire de deux veceurs x e y e xa x la norme

Plus en détail

1 Problème d analyse : intégrale de Dirichlet

1 Problème d analyse : intégrale de Dirichlet Arnaud de Sain Julien - MPSI Lycée La Merci 16-17 1 Corrigé du Concours blanc DS 8 du mercredi 31 mai Durée : 4 heures de 8h à 1h. Les calcularices son inerdies. Les copies illisibles ou mal présenées

Plus en détail

Concours commun 2007 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes.

Concours commun 2007 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes. Concours commun 7 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nanes. L emploi d une calcularice es inerdi Pour ou R + on défini : ( f () = exp 1 ) e g() = f () Problème 1 Parie 1 (Généraliés) 1 Prouver que

Plus en détail

Autour des fonctions vectorielles

Autour des fonctions vectorielles NOTES DE COURS Chap GEO01 Auour des foncions vecorielles Cadre de ravail e/ou noaions uilisées Dans ou ce qui sui, I désignera un inervalle non vide e non rédui à un poin de R, e n désignera un enier naurel

Plus en détail

CONCOURS D ADMISSION 2004

CONCOURS D ADMISSION 2004 A 4 Mah MP ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES. ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L AÉRONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE,

Plus en détail

Concours commun polytechnique concours DEUG

Concours commun polytechnique concours DEUG première parie : Polynômes de Bernoulli Concours commun polyechnique concours DEUG. a) B =, donc B = X + K avec K consane. e donc B = X + KX + C avec C consane. La condiion B () = B () donne + K + C =

Plus en détail

Exercices d intégration et d analyse fonctionnelle

Exercices d intégration et d analyse fonctionnelle Exercices d inégraion e d analyse foncionnelle Agrégaion 29-2 Exercice : Monrez que si f : IR + IR es uniformémen coninue e que f() d converge alors f a pour limie en +. Donnez un exemple de foncion g

Plus en détail

Hypokhâgne B/L - Concours Blanc. Épreuve de mathématiques

Hypokhâgne B/L - Concours Blanc. Épreuve de mathématiques Lycée du Parc 2-22 - Concours Blanc Épreuve de mahémaiques Samedi 5 Mai 22-8h-2h Si la vie es complee, c es parce qu elle a une parie réelle e une parie imaginaire. Marius Sophus Lie. Le devoir compore

Plus en détail

MATHÉMATIQUES I. Partie I - Calculs préliminaires

MATHÉMATIQUES I. Partie I - Calculs préliminaires MATHÉMATIQUES I Parie I - Calculs préliminaires Dans ou ce problème a e v désignen deux nombres réels, a es sricemen posiif IA - Monrer que la foncion ϕ définie sur IR * par ( sin( x) ) ϕ( x) = adme un

Plus en détail

Corrigé TD 12 Fonctions caractéristiques

Corrigé TD 12 Fonctions caractéristiques Corrigé TD Foncions caracérisiques Eercice. Sur un espace de probabilié (Ω, F, P, on se donne (X, Y une variable aléaoire à valeurs dans.. On suppose que la loi de (X, Y es λµe λ µy + (, y d dy. Déerminer

Plus en détail

Exercices de mathématiques

Exercices de mathématiques Universié Paris Didero Année 2007-2008 MI2 Semaine du 3 mars au 4 avril feuille n 6 Exercices de mahémaiques Exercice Déerminer lesquels des ensembles E, E 2, E 3 e E 4 son des sous-espaces vecoriels de

Plus en détail

Devoir Surveillé d Analyse 4

Devoir Surveillé d Analyse 4 Devoir Surveillé d Analyse 4 Jeudi 5 novembre 29 durée : h3 (8h3 h) Année universiaire 29-2 2ème année STPI **** Tous documens e appareils élecroniques inerdis **** Exercice Éudier la convergence des inégrales

Plus en détail

Fonctions vectorielles, courbes.

Fonctions vectorielles, courbes. Foncions vecorielles, courbes Chap 5 : noes de cours Dérivabilié des foncions de variable réelle à valeurs vecorielles Définiion, e héorème : dérivabilié en un poin d une foncion de variable réelle à valeurs

Plus en détail

CORRECTION FX e 2 8 ; E = 1 2 e 1 ; F = ln (e + 1) ; K = 3π 8. ; L = 1 ( 1 + e. 3 u3/2. Rappelons que, si α est une constante 1

CORRECTION FX e 2 8 ; E = 1 2 e 1 ; F = ln (e + 1) ; K = 3π 8. ; L = 1 ( 1 + e. 3 u3/2. Rappelons que, si α est une constante 1 Lycée Thiers CORRECTION FX 6 E D abord, les réponses : A = ; B = 3 D = ; C = 3 9 e 8 ; E = e ; F = ln e + G = e ; H = π ; I = J = π + 3 8 ; K = 3π 8 ; L = + e π M = ln ; N = π ; P = π 8 ln 4 Q = e + ln

Plus en détail

Intégrales fonctions des bornes

Intégrales fonctions des bornes [hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le 3 novembre 7 Enoncés Inégrales foncions des bornes Eercice [ 987 ] [Correcion] Soi f : R R une foncion coninue. Jusier que les foncions g : R R suivanes son de classe

Plus en détail

Corrigé de l épreuve Math 1 de CCP, PSI 2012 Luc Verschueren, Lycée Daudet à Nîmes.

Corrigé de l épreuve Math 1 de CCP, PSI 2012 Luc Verschueren, Lycée Daudet à Nîmes. Corrigé de l épreuve Mah de CCP, PSI 22 Luc Verschueren, Lycée Daude à Nîmes. Parie I Cas d une marice à coefficiens consans. Quesion I.. La foncion X définie par X : e V es dérivable surre X e V (coefficien

Plus en détail

3) a) Etudier la fonction f. En particulier, f est-elle dérivable en zéro? Sa courbe représentative, notée C, u n = 1 + ln x x. F(x) = t - ln t dt.

3) a) Etudier la fonction f. En particulier, f est-elle dérivable en zéro? Sa courbe représentative, notée C, u n = 1 + ln x x. F(x) = t - ln t dt. Parie A ) Prouver que pour ou réel >, ln. ) En déduire que la foncion f :, e elle que f() =, es définie sur [;+ [. ln 3) a) Eudier la foncion f. En pariculier, f es-elle dérivable en zéro? Sa courbe représenaive,

Plus en détail

CONCOURS TA A EPREUVES COMMUNES Mathématiques 1. PARTIE I : Formules de projection orthogonale

CONCOURS TA A EPREUVES COMMUNES Mathématiques 1. PARTIE I : Formules de projection orthogonale CONCOURS TA A EPREUVES COMMUNES - 996 Mahémaiques PARTIE I : Formules de projecion orhogonale ) Le poin couran M() de l hélice (H) vérifian OM() = R cos i + R sin j + h k, le projeé orhogonal p(m) de M

Plus en détail

Université Paris Nord-Institut Galilée Année 2015/2016. Exercices

Université Paris Nord-Institut Galilée Année 2015/2016. Exercices Universié Paris Nord-Insiu Galilée Année 5/6 Mahémaiques pour l'ingénieur. Exercices Suies adjacenes e récurrenes, résoluion d'équaions non linéaires Exercice. Déerminer si les suies suivanes convergen

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. d argument --. Si z IC, on note Mz () l image de z dans ε. Si K est un souscorps

MATHÉMATIQUES II. d argument --. Si z IC, on note Mz () l image de z dans ε. Si K est un souscorps MATHÉMATIQUES II Dans ou le problème, ε désigne le plan affine euclidien IR 2 rapporé à son repère orhonormé canonique ( OI ;, J) On noe i le complexe de module 1 e π d argumen -- Si z IC, on noe Mz ()

Plus en détail

PARTIE I - Exemple 1

PARTIE I - Exemple 1 PRELIMINAIRES ² On noera qu'il es di dans la roisiµeme parie que N (f ) N (f ), ce qui donne un conr^ole (rµes pariel) des calculs des deux premiµeres paries. ² Dans ou le problµeme je noe Á les foncions

Plus en détail

2) Démontrer que pour tout réel t 0, 0 h (t) t, en déduire un encadrement de h sur [0 ;+ [ puis, 1 t + t² 2 - t3. 6 e-t 1 t + t²

2) Démontrer que pour tout réel t 0, 0 h (t) t, en déduire un encadrement de h sur [0 ;+ [ puis, 1 t + t² 2 - t3. 6 e-t 1 t + t² Parie A Pour ou réel, on pose h() = 1 + ² - e-. 1) Prouver que la foncion h ainsi définie es dérivable sur [ ;+ [, que h es dérivable sur [ ;+ [, e calculer h () e h () pour ou réel. Préciser les valeurs

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. b) Etablir. 1 t. 2 dt. t dt. b) Etablir

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. b) Etablir. 1 t. 2 dt. t dt. b) Etablir hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le juille 4 Enoncés Calculs d inégrales Eercice 666 ] correcion] Calculer les inégrales suivanes : a d + + b e e e + e + ln + c ln + b Eablir + 4 + 4 c En facorisan + 4

Plus en détail

CCP PSI 1 un corrigé.

CCP PSI 1 un corrigé. CCP PSI n corrigé. I. Qelqes eemples de calcls de longers I.. Si f : [, ], le graphe de f es le segmen d origine (, ) e d eremié (, ) e sa longer es. C es cohéren avec I.. On a ici + sh () d = d = ch()

Plus en détail

Extrait gratuit de document, le document original comporte 24 pages.

Extrait gratuit de document, le document original comporte 24 pages. Exrai graui de documen, le documen original compore 24 pages. Exrai graui de documen, le documen original compore 24 pages. Exrai graui de documen, le documen original compore 24 pages. Exrai graui de

Plus en détail

Exercice 7. Soitf : R R + croissante telle que. Montrer que. Exercice 8. b. lim(f(x 0 +h) f(x 0 h)) = 0. lim. Exercice 3.

Exercice 7. Soitf : R R + croissante telle que. Montrer que. Exercice 8. b. lim(f(x 0 +h) f(x 0 h)) = 0. lim. Exercice 3. Mahémaiques 05-06 Colle n o 5 Limies Lcée Charlemagne PCSI Eercice Eercice 5 Soi(u n) n 0 R N elle que les suies (u n) n 0, (u n+) n 0 e (u 3n) n 0 convergen Prouver que(u n) n 0 converge Eercice On considère

Plus en détail

Triangularisation, jordanisation, exponentielle de matrices

Triangularisation, jordanisation, exponentielle de matrices Triangularisaion, jordanisaion, exponenielle de marices 1 Triangularisaion Soien E un espace vecoriel de dimension n e ϕ un endomorphisme de E de marice A dans une base donnée. On suppose que le polynôme

Plus en détail

Corrigé du devoir surveillé de Mathématiques

Corrigé du devoir surveillé de Mathématiques Corrigé du devoir surveillé de Mahémaiques Eercice Soien a e b deu réels avec < a < b.. La foncion h : e a e b es coninue e posiive sur ], + [ a < b e a > e b. Au voisinage de, on a : h e a e b Ce calcul

Plus en détail

Feuille d exercices n o 19

Feuille d exercices n o 19 Mahémaiques spéciales Feuille d eercices n o 9 Eercices basiques a. Convergence e calcul d inégrales Eercice 5. ln. sin e d 4. ( e ln e Eercice. e ( cos. e + Eercice ln. + e ln ln ( d Eercice 4. Pour α,

Plus en détail

Épreuve des petites mines, commune, corrigé

Épreuve des petites mines, commune, corrigé Épreuve des peies mines, commune, 995 - corrigé c Frnçois Fyrd, proégé pr l GNU Free Documenion License Problème Prie I. i. On cherche le développemen limié si il exise de / / sin en à l ordre 4. Clculons

Plus en détail

11 G 18bis A 01 Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe

11 G 18bis A 01 Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/ 11 OFFICE DU BACCALAUREAT BP 55-DAKAR-Fann-Sénégal Serveur Vocal: 68 5 59 Téléfa (1) 864 67 39 - Tél : 84 95 9-84 65 81 M A T H E M A T I Q U E S 11 G 18bis A 1

Plus en détail

Intégration et probabilités ENS Paris, TD9 Variables aléatoires, fonctions caractéristiques. Corrigé :

Intégration et probabilités ENS Paris, TD9 Variables aléatoires, fonctions caractéristiques. Corrigé : Inégraion e probabiliés ENS Paris, 0-03 TD9 Variables aléaoires, foncions caracérisiques Corrigé 0 Peie quesion. Calculer la foncion caracérisique de la loi de probabilié de densié x x

Plus en détail

Corrigé du TD n 4. x e x (x 3 3x 2 + 7x 7).

Corrigé du TD n 4. x e x (x 3 3x 2 + 7x 7). Corrigé du TD n 4 Eercice. Nous allons calculer à chaque fois une primiive. Connaissan une primiive, les primiives son les foncions égales à la primiive calculée à une consane près (la consigne éan de

Plus en détail

Correction du TD 2 : Etude locale de fonctions

Correction du TD 2 : Etude locale de fonctions ECE - Mahémaiques Correcion du TD : Eude locale de foncions Eercice.. f es facorisée au maimum. A chaque fois on vérie si les faceurs ici il y en a enden vers une limie nie non nulle. Pour chaque faceur

Plus en détail

Semestre 5, Année SESSION 1 UE : MHT512. Texte (en italiques) et corrigé (en roman)

Semestre 5, Année SESSION 1 UE : MHT512. Texte (en italiques) et corrigé (en roman) Semesre 5, Année 28-29 SESSION UE : MHT52 Dae : 8 Décembre 28, 4h-7h Texe (en ialiques) e corrigé (en roman) Durée : 3h Quesion de cours. Enoncer le héorème de convergence dominée de Lebesgue dans le conexe

Plus en détail

CALCULS DE LIMITES - CORRECTION

CALCULS DE LIMITES - CORRECTION Lycée Thiers CALCULS DE LIMITES - CORRECTION Ex 1 Pour connaîre la ie d une fracion de polynômes en ±, on fai le rappor des ermes de plus hau degré. En effe... m n Noons = a k k e Q ) = b k k avec : e

Plus en détail

DM de préparation au Partiel du 12 avril 2018

DM de préparation au Partiel du 12 avril 2018 Universié Paris Descares UFR Mah-Info Licence MAE 6-7 Analyse 4 - Séries de Fourier; Foncions de plusieurs variables; Inégrales à paramère DM de préparaion au Pariel du avril 8 Les calcularices e les éléphones

Plus en détail

FICHE TD 1 Corrigé de l exercice 2

FICHE TD 1 Corrigé de l exercice 2 Universié Lyon PCSI L Année 3/4 Mahémaiques 4 Prinemps 4 I = FICHE TD Corrigé de l exercice Disribuions e d. La foncion e es coninue sur (l inervalle fermé en [, [, donc il fau éudier l inégrabilié vers

Plus en détail

Résolution de systèmes linéaires par la méthode du pivot de Gauss

Résolution de systèmes linéaires par la méthode du pivot de Gauss Lycée Pierre de Ferma 7/8 MPSI TD Résoluion de sysèmes linéaires par la méhode du pivo de Gauss Sysèmes linéaires. Conclure à parir d un sysème échelonné e riangularisé Exercice.. Sysèmes linéaires riangularisés

Plus en détail

Fonctions de Bessel : comportement à l infini

Fonctions de Bessel : comportement à l infini Prépa. Agrég écri d Analyse, avril 23. Foncions de Bessel : comporemen à l infini 1. Éude au moyen de l équaion différenielle Voir Chaerji volume 3, secions 2.6 e 2.7. On suppose que n es un enier e que

Plus en détail

Feuilles de TD du cours d Analyse S4

Feuilles de TD du cours d Analyse S4 Universié Paris I, Panhéon - Sorbonne Licence M.A.S.S. 23-24 Feuilles de TD du cours d Analyse S4 Jean-Marc Barde (Universié Paris, SAMM) Email: barde@univ-paris.fr Page oueb: hp://samm.univ-paris.fr/-jean-marc-barde-

Plus en détail

INTÉGRALES DÉPENDANT DE

INTÉGRALES DÉPENDANT DE 7 décembre 8 7 décembre 8 INTÉGRALES DÉPENDANT DE PARAMÈTRES Table des maières JPB 7 décembre 8 I Rappels e noaions Noaions 3 Rappels 3. Sur les foncions d une variable................. 3 II Inerversion

Plus en détail

TS, devoir maison. Exercice 1, Antilles-Guyane, septembre Avril Soit f la fonction définie sur [0;1] par :

TS, devoir maison. Exercice 1, Antilles-Guyane, septembre Avril Soit f la fonction définie sur [0;1] par : TS, devoir maison Avril Eercice, Anilles-Guyane, sepembre Soi f la foncion définie sur ; par f () = f () = f () = (ln ) ln( ), pour ; où ln désigne la foncion logarihme népérien. On noe C sa courbe représenaive

Plus en détail

Inégalités en analyse et en probabilités

Inégalités en analyse et en probabilités Universié d Orléans Préparaion à l agrégaion de Mahémaiques 1 Inégaliés en analyse e en proailiés Corrigé pariel des exercices Exercice 6 (Covariance e corrélaion). 1. On vérifie facilemen que X, Y cov(x,

Plus en détail

Fonctions vectorielles, arcs paramétrés

Fonctions vectorielles, arcs paramétrés Chapire Foncions vecorielles, arcs paramérés 0 Foncions réelles Eercice 0 Soi f : R R dérivable e elle que f ne s annule pas Prouver que f ne peu êre périodique Eercice 0 Monrer que si f es définie, dérivable

Plus en détail

********* ON SERA TRÈS VIGILANT À LA QUALITÉ DE LA RÉDACTION. *********

********* ON SERA TRÈS VIGILANT À LA QUALITÉ DE LA RÉDACTION. ********* Licence 3 Inégraion e Probabiliés Devoir surveillé du 20 juin 206 durée 3h ********* Les calcularices e les documens son inerdis. ON SERA TRÈS VIGILANT À LA QUALITÉ DE LA RÉDACTION. Eercice *********.

Plus en détail

UE LM336 Année Feuille de TD 4

UE LM336 Année Feuille de TD 4 Universié Pierre & Marie Curie Licence de Mahémaiques L3 UE LM336 Année 2013 14 Feuille de TD 4 Exercice 1 Reprendre l exercice 2 de la feuille 1 de manière rigoureuse Concrèemen, pour chacune des équaions

Plus en détail

Fonctions vectorielles, arcs paramétrés

Fonctions vectorielles, arcs paramétrés Chapire Foncions vecorielles, arcs paramérés 0 Foncions réelles Eercice 0 Soi f : R R dérivable e elle que f ne s annule pas Prouver que f ne peu êre périodique Eercice 02 Monrer que si f es définie, dérivable

Plus en détail

Intégrales Généralisées

Intégrales Généralisées Inégrales Généralisées Eercice. Monrer la convergence e calculer la valeur des inégrales : I = 3 e d ; I = + d ln() ; I 3 = ( + ) d Allez à : Correcion eercice Eercice. Les inégrales généralisées suivanes

Plus en détail

MATHEMATIQUES Option économique 5 mai 2015 de 8h à 12h

MATHEMATIQUES Option économique 5 mai 2015 de 8h à 12h ECOLE DE HAUTES ETUDES COMMERCIALES DU NORD Concours d'admission sur classes préparaoires MATHEMATIQUES Opion économique 5 mai 5 de 8h à h La présenaion, la lisibilié, l'orhographe, la qualié de la rédacion,

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Courbes paramérées Exercices de Jean-Louis Rouge. Rerouver aussi cee fiche sur www.mahs-france.fr * rès facile ** facile *** difficulé moyenne **** difficile ***** rès difficile I : Inconournable

Plus en détail

Chapitre III DÉRIVÉE D'UNE FONCTION COMPOSÉE

Chapitre III DÉRIVÉE D'UNE FONCTION COMPOSÉE Chapire III DÉRIVÉE DUNE FONCTION COMPOSÉE. RÈGLES DE DÉRIVATION DUNE FONCTION COMPOSÉE..... DÉFINITION DUNE FONCTION COMPOSÉE..... LOI DE DÉRIVATION DUNE FONCTION COMPOSÉE....3. DÉRIVATION DES FONCTIONS

Plus en détail

Correction DM ESSEC n o 11 :

Correction DM ESSEC n o 11 : Correcion DM ESSEC n o 11 : Exercice : HEC 27 1 On éudie T λi e par des opéraions rès simples (L 2 L 3 puis L 3 L 3 +(λ 1)L 2 on obien une marice riangulaire avec une diagonale égale à (1 λ, 1, λ(λ 1),

Plus en détail

CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE

CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE A. FONCTIONS CAUSALES Définiion : Une foncion f, définie sur IR es causale si : Pour ou

Plus en détail

Catherine Bruneau. Année Produit scalaire, orthogonalité et projection orthogonale. y! hx; yi est linéaire

Catherine Bruneau. Année Produit scalaire, orthogonalité et projection orthogonale. y! hx; yi est linéaire Cours de mahémaiques appliquées à la nance Produi scalaire, orhogonalié Séparaion des convexes e lemme de Farkas Applicaion: évaluaion par arbirage en déerminise Caherine Bruneau Année 2009-2010 1 Produi

Plus en détail

Devoir de Mathématiques 3 : corrigé

Devoir de Mathématiques 3 : corrigé PCSI 4-5 Mahémaiques Lycée Berran de Born Devoir de Mahémaiques 3 : corrigé Exercice. Éude d une foncion en noaion puissance On considère la foncion f définie par f(x) = x x = e x ln(x) La foncion foncion

Plus en détail

Recueil d exercices d analyse pour une remise à niveau

Recueil d exercices d analyse pour une remise à niveau Recueil d exercices d analyse pour une remise à niveau Suies e Séries numériques Exercice (Cesaro e sinus iéré). Théorème de Cesaro Soi (u n ) n une suie réelle convergene de limie l. Monrer que la suie

Plus en détail