Agenda. Engagement de Microsoft envers la protection des renseignements personnels et la sécurité Questions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agenda. Engagement de Microsoft envers la protection des renseignements personnels et la sécurité Questions"

Transcription

1

2 Agenda Le marché global entourant l infonuagique Le Cloud vs le Gouvernement du Québec Position officielle Communauté Européenne Approche globale entourant la sécurité Centre de traitement Sécurité Conformité Confidentialité Vérifications indépendantes Engagement de Microsoft envers la protection des renseignements personnels et la sécurité Questions

3 Transformation de l industrie des technologies Aujourd hui Cloud 2000s Web 1990s Client / Serveur 1970s et 80s Mainframe

4 Tendances Transformationnelles cloud computing Réseaux sociaux & le monde des apps consumerization des TI (BYOD) Explosion de données

5

6 L infonuagique tout est une question de volume Impact des éléments variables sur la capacité du centre de traitement Période de l année Moment de la journée Type d applications Profils d industrie Comportements utilisateurs Localisation géographique

7 L infonuagique tout est une question de volume Impact des éléments variables sur la capacité du centre de traitement Période de l année Moment de la journée Type d applications Profils d industrie Comportements utilisateurs Localisation géographique

8 Certaines des préoccupations apportées par l utilisation du Cloud Public conduisent les CIO à considérer la mise en place d un cloud privé ou communautaire. Mais ils réalisent rapidement que le TCO et l économie d échelle n est pas comparable au Cloud Public. Préoccupations envers adoption du Cloud Public Sécurité et confidentialité Performance Immaturité technologique Conformité réglementaire Intégration Dépendance au fournisseur Coûts / ROI Disponibilité Compétences internes

9 ÉTUDE SUR LES INCIDENCES JURIDIQUES DE L UTILISATION DE L INFONUAGIQUE PAR LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

10 ÉTUDE SUR LES INCIDENCES JURIDIQUES DE L UTILISATION DE L INFONUAGIQUE PAR LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC «Du point de vue juridique, le fait, pour un organisme ou ministère de déposer ou faire circuler des renseignements dans le nuage, même s ils sont confidentiels, n est interdit par aucun texte de loi.» «La Loi sur l accès permet toutefois de passer outre cette interdiction lorsque les lois applicables au territoire hôte offrent une protection équivalente au cadre juridique québécois.» «Toutefois, l hébergement de données confidentielles dans un nuage états-unien soulève de nombreuses controverses vu les droits accordés aux autorités américaines par le USA PATRIOT Act» «Ce ne sera donc que lorsqu un renseignement se doit d être protégé en vertu d un texte de loi ou d obligations contractuelles que son hébergement dans le nuage deviendra source de soucis.» «Ainsi, selon notre analyse, l'idéal, afin de respecter les obligations législatives imposées aux ministères et organismes québécois, serait la mise en place d'un nuage privé interne ou communautaire gouvernemental( ) Nous admettons toutefois d emblée que ce modèle d affaire n est simplement pas réaliste( ) En effet, le principe même de l'infonuagique implique le maintien de plusieurs serveurs sur divers territoires. Ainsi, si le gouvernement québécois désire bénéficier des avantages économiques offerts par l infonuagique, il s avère quelque peu illogique d exclure tout modèle de déploiement qui viendrait réduire un nuage à un simple contrat d hébergement.» «Cette exception permettrait donc, vu l équivalence présumée des lois en vigueur sur ces territoires, d héberger des renseignements confidentiels dans un nuage canadien, voire même possiblement européen.» «Ceci étant, même s il semble impossible de concilier la lettre de la Loi sur l accès et le recours à un nuage international, l esprit de la loi serait protégé si les organismes publics procédaient au chiffrement des données avant de les verser dans le nuage ou de les faire circuler par le biais de celui-ci.»

11 Approbation officielle par les organismes de contrôle européen des engagements de Microsoft en matière de protection de renseignements personnels et de confidentialité pour nos services infonuagiques «il s'agit d'une approche officielle encadrant la protection des renseignements personnels et la sécurité des données des citoyens européens.» «Les commissaires à la vie privée en Europe ont confirmé que les informations personnelles stockées dans les solutions infonuagiques de Microsoft se conformaient au standard Européen régissant la vie privée, peu importe l endroit dans le monde où les données sont conservées.» «Le blog officiel de Brad Smith, Vice-Président exécutif et Avocat général de Microsoft fournit de plus amples détails au sujet de cette annonce et traite de son importance pour les clients qui utilisent les services infonuagiques de Microsoft.» «tous nos clients, qu ils aient des activités en Europe ou ailleurs, bénéficient en quelque sorte des avancées d ingénierie que nous avons mis en place en relation avec la sécurité, la confidentialité et la protection des renseignements personnels.» «Les 28 autorités européennes responsables de la protection des données (Data Protection Authorities), et qui régissent les entreprises ayant des activités dans l'union européenne, ont publié une lettre (Article 29) validant que Microsoft a inclus les conditions contractuelles appropriées liées aux services infonuagiques (Office 365, Microsoft Azure, Microsoft Dynamics CRM et Windows Intune). «À partir du 1 er juillet 2014, toutes nos ententes contractuelles seront mises à jour avec ces conditions et serviront de standard pour l'ensemble de nos clients.» «Les clients peuvent désormais utiliser ces services en sachant que tout transfert de données à travers le monde respecte les règles de protection des données de l'union Européenne, règles qui sont parmi les plus strictes dans le monde.» «The Working Party thanks Microsoft for the constructive collaboration that leads to these positive conclusions.» Isabelle FALQUE-PIERROTIN Chairwoman

12 Microsoft - une approche globale de la sécurité Noyau de sécurité du service Office 365 Fonctions avancées sécurité sous contrôle des organisations Conformité réglementaire et vérification indépendante meilleures pratiques de sécurité Microsoft 24/7 Surveillance physique du Hardware Opérations automatisées Données clients isolées Données encryptées Réseau sécurisé 12

13 Microsoft - une approche globale de la sécurité Noyau de sécurité du service Office 365 Fonctions avancées sécurité sous contrôle des organisations Conformité réglementaire et vérification indépendante meilleures pratiques de sécurité Microsoft 24/7 Surveillance physique du Hardware Opérations automatisées Données clients isolées Données encryptées Réseau sécurisé 13

14 Centre de Traitements sous surveillance constante Protection contre les séismes Agence de sécurité sur site 24x7 Périmètre de sécurité Extinction incendie Authentification multi-facteurs Surveillance étroite Plusieurs jours d alimentation électrique en reserve 14

15 Sécurité Conformité Confidentialité Meilleure sécurité grâce des décennies d expérience en développement de logiciels et de services en ligne pour les entreprises Engagement envers les normes sectorielles et la conformité organisationnelle Protection de la vie privée dès la conception par un engagement à n utiliser les renseignements des clients que dans le but d offrir des services et non à des fins publicitaires

16 La confidentialité et la sécurité des données sont des impératifs d affaires d envergure mondiale. C est pourquoi nous avons intégré des fonctionnalités de confidentialité et de sécurité de classe mondiale à nos services infonuagiques de pointe. Les services pour entreprises de Microsoft Office 365, Dynamics CRM Online et Windows Azure : n effectuent aucune collecte, maintenance, analyse, indexation ou exploration de données à des fins de marketing, de publicité ou de tout autre dessein caché; sont soumis à des tests rigoureux et vérifiés de manière indépendante pour s assurer d offrir les meilleures fonctionnalités de confidentialité et de sécurité de leur catégorie; respectent les normes internationales les plus strictes en matière de protection des données; Les clients disposent de contrôles uniques assortis de services de gestion des droits afin d être en mesure de protéger les données.

17 Sécurité: Gestion des droits numériques (DRM)

18 Les contrôles intégrés de Microsoft permettent à nos clients de répondre à leurs exigences en matière de sécurité des données. Voici quelques fonctionnalités de protection des données : Des outils perfectionnés d identification et d authentification prévenant l accès non autorisé aux données. De nombreux outils avancés de chiffrement protégeant les données sensibles sur les clients. Des systèmes permettant d assurer la continuité des données pour les clients et un accès facile à celles-ci tout au long du contrat de service. Des outils permettant aux clients de garder et récupérer leurs données à l échéance de leur contrat de service.

19 Nous veillons à protéger vos données à toutes les étapes de traitement de l information. Données en transit entre un utilisateur et le service utilisé Donnée en transit entre les centres de traitement Données sur site Encryption bout en bout des communications entre les utilisateurs Protège les utilisateurs d une éventuelle interception de communication et permet de garantir l intégrité transactionnelle. Protège d une interception massive de données entre deux centres de traitement Protège d une intervention physique directement sur les disques Protège d une interception ou d une perte d information en transit entre les utilisateurs

20 Microsoft améliore les services d encryption pour l ensemble de ses clients. Nous fournirons la technologie Perfect Forward Secrecy comportant une sécurité à 2048-bit pour tous les utilisateurs qui interagiront avec nos services infonuagiques afin de protéger l ensemble de leurs communications d une éventuelle interception. Nous mettrons en place différentes méthodes d encryption pour toutes les communications entre nos centres de traitements.

21 Capacités intégrées Contrôles de conformité Pour permettre aux clients de répondre aux exigences de conformité Les contrôles sont vérifiés de manière indépendante par des tiers, conformément aux normes internationales Contrôles administratifs comme la prévention de la perte de données (DLP), l archivage, la mise en suspens juridique et la découverte électronique afin d assurer la conformité organisationnelle

22 Conformité: Data Loss Prevention (DLP) Empêche que des données sensibles quittent l organisation Génère une alerte lorsque des données telles que des numéros d Assurance Sociale, de carte de crédit ou autres sont envoyés par courriel. Alertes peuvent être créées afin d éviter des fuites d informations (propriété intellectuelle ou autres) spécifiques à l organisation. Permet aux utilisateurs de gérer la conformité sur mesure Éducation des politiques de l entreprise en contexte Ne dérange pas nécessairement la sequence des actions Fonctionne en mode déconnecté Configurable et personnalisable Gabarits fournits basés sur les réglementations courantes Peut importer des politiques DLP provenant de partenaires spécialisés en sécurité: 22

23 Conformité : ediscovery unifié Recherche par proximité pour mieux comprendre le contexte Optimisez les recherches complexes Statistiques instantanées Résultats transverses à Exchange & Sharepoint Affinez votre recherche par mots clés

24 Confidentialité Aucune publicité Transparence Contrôles de confidentialité Nous ne créons aucun produit publicitaire au moyen de données sur les clients privés Aucun balayage de courriel ou de documents à des fins publicitaires L accès aux renseignements concernant l emplacement géographique des données, sur les personnes qui y ont accès et à quel moment La notification des clients au sujet de changements apportés à la sécurité, à la confidentialité et à l audit Les clients disposent de divers contrôles aux niveaux administrateur et utilisateur pour permettre ou réglementer le partage d informations Si le client n utilise plus le service, il peut récupérer ses données, puis les supprimer du service

25 Les services infonuagiques de Microsoft sont constamment soumis à de rigoureuses vérifications internes et externes. Ces vérifications et certifications permettent à Microsoft de respecter ses engagements en matière de confidentialité et de sécurité des données. Voici certaines des mesures prises par Microsoft à ce chapitre : La certification des contrôles de confidentialité et de sécurité de Microsoft conformément à des normes internationales strictes. La vérification, par une organisation indépendante, des contrôles de confidentialité et de sécurité de Microsoft, dont une vérification annuelle des centres de données physiques de Microsoft. La vérification et la certification par le gouvernement des É.-U. des contrôles de confidentialité et de sécurité de Microsoft, pour assurer qu Office 365 et Windows Azure respectent les normes fédérales en matière de sécurité et de gestion des renseignements.

26 Où sont stockées les données? Qui accède à quoi? Comment peut-on être notifié? Que partageons-nous? Cartes statistiques claires des données et renseignements sur les limites géographiques Engagement à protéger les données stockées aux États-Unis et en Europe Les clients Azure peuvent choisir la région où leurs données sont stockées (Europe, É.-U., Asie) Les données client sont utilisées uniquement pour le dépannage et la protection contre les programmes malveillants L accès aux données client est réservé au personnel clé, dans des situations exceptionnelles Transparence vis-à-vis de l identité des soustraitants Transmission des conditions commerciales aux sous-traitants Vous êtes avisé de tout changement à la localisation de vos données Vous êtes avisé de la présence de nouveaux sous-traitants Un résumé des rapports de vérification peut être obtenu sur demande

27 L engagement de Microsoft envers la confidentialité et la sécurité Principes et pratiques d accès aux données par les gouvernements

28 Redonner confiance

29 Redonner confiance Les demandes soumises par des gouvernements ne touchent qu une infime partie de notre clientèle Nous n avons jamais communiqué de données sur les clients liées à des entreprises ou à des gouvernements pour des raisons de sécurité nationale. Au cours des six derniers mois, nous nous sommes conformés à des obligations légales relatives à seulement 5 affaires criminelles (toutes liées à des clients des É.-U.).

30 Pour que les choses soient bien claires, voici ce que nous faisons et ce que nous ne faisons pas : ici

31 Microsoft est engagée à protéger les renseignement personnels et les données de nos clients.

32

33

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs TÉMOIGNAGE DE CLIENT L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs PROFIL DE CLIENT Industrie : Gouvernement Ministère : Agence du revenu du Canada Employés : 44 000

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM

VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM CIRCUS BELGIUM reconnaît l'importance de la protection des informations et données à caractère personnel. C'est pourquoi nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger

Plus en détail

Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain

Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain UNE SEULE SOLUTION Optimisez la valeur commerciale de votre information Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain

Plus en détail

Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises

Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises SOLUTION DÉDIÉE, HAUTEMENT SÉCURISÉE ET FORTEMENT PERSONNALISABLE À MOINDRE COÛT AVEC OFFRE DE DÉVELOPPEMENTS SPÉCIFIQUES A PRIX FORFAITAIRES.

Plus en détail

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale.

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale. LE PRODUIT Maitrisez la gestion de votre activité Integral deviendra votre partenaire privilégié dans la gestion de votre activité et de votre comptabilité. Sa large couverture fonctionnelle vous permettra

Plus en détail

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Cable & Wireless renforce la protection de son environnement informatique. Témoignage Windows Server 2003

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Cable & Wireless renforce la protection de son environnement informatique. Témoignage Windows Server 2003 Parole d utilisateur Parole d'utilisateur Témoignage Windows Server 2003 Grâce à la gamme de produits Forefront, nous sommes à même d améliorer la sécurité des services orientés clients et ce, pour un

Plus en détail

Code de conduite des prestataires de services d argent mobile

Code de conduite des prestataires de services d argent mobile Code de conduite des prestataires de services d argent mobile SOLIDITÉ DES SERVICES TRAITEMENT ÉQUITABLE DES CLIENTS SÉCURITÉ DES RÉSEAUX ET CANAUX MOBILES VERSION 1 - NOVEMBRE 2014 Introduction Le présent

Plus en détail

Clauses de Protection de la Vie Privée du Site Internet. Informations fournies volontairement par un utilisateur du site

Clauses de Protection de la Vie Privée du Site Internet. Informations fournies volontairement par un utilisateur du site Politique générale Vippass de Protection de la Vie privée et des données personnelles sur Internet Vippass respecte votre droit à la vie privée. Le présent documentent vise à identifier quels types de

Plus en détail

Introduction à l infonuagique

Introduction à l infonuagique Introduction à l infonuagique Lorsque vous stockez vos photos en ligne au lieu d utiliser votre ordinateur domestique, ou que vous utilisez le courriel Web ou un site de réseautage social, vous utilisez

Plus en détail

Traitement transfrontalier des données personnelles Lignes directrices

Traitement transfrontalier des données personnelles Lignes directrices Commissariat à la protection de la vie privée du Canada LPRPDE Traitement transfrontalier des données personnelles Lignes directrices OBJET Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a

Plus en détail

L infonuagique au gouvernement du Québec

L infonuagique au gouvernement du Québec L infonuagique au gouvernement du Québec Journée des acquisitions et des technologies de l'information et des communications 15 octobre 2014 Portrait des ressources informationnelles (RI) au gouvernement

Plus en détail

MailStore Server vs archivage Office 365

MailStore Server vs archivage Office 365 MailStore Server vs archivage Office 365 L objectif de ce document est de décrire les avantages liés à l utilisation de MailStore Server par rapport au service d archivage Office 365, en se basant sur

Plus en détail

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires Guide du programme Arcserve Global Partner destiné aux VAR - EMEA Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

Code de conduite Zoomit

Code de conduite Zoomit Code de conduite Zoomit Dans ce document : 1. Objectif 2. Champ d application 3. Qu est-ce que Zoomit et quelles parties sont concernées? 4. Organisation, contrôle et informations complémentaires 5. Sécurité

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012 1 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012 Mise à jour le 10 juillet 2015 M:\07 RESSOURCES IMMOBILIERES\07-4000 Administration\07-4050

Plus en détail

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011 Une présentation de igovirtual et MicroAge Le jeudi 17 mars 2011 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Les PME et le «cloud computing» Hugo Boutet

Plus en détail

Guide sur la politique de la protection des renseignements personnels et des données électroniques de Groupe Cloutier Inc. Annexe 16 Novembre 2013

Guide sur la politique de la protection des renseignements personnels et des données électroniques de Groupe Cloutier Inc. Annexe 16 Novembre 2013 Guide sur la politique de la protection des renseignements personnels et des données électroniques de Groupe Cloutier Inc. Annexe 16 Novembre 2013 Table des matières 1. Protection des renseignements personnels...

Plus en détail

Considérant les faits et les arguments soumis par ICE US au soutien de la demande, notamment :

Considérant les faits et les arguments soumis par ICE US au soutien de la demande, notamment : DÉCISION N 2014-PDG-0149 Dispense de reconnaissance d ICE Futures U.S., Inc., à titre de bourse et de marché organisé en vertu de l article 12 de la Loi sur les instruments dérivés, RLRQ, c. I-14.01 Dispense

Plus en détail

Activité de mobilisation de l industrie

Activité de mobilisation de l industrie Activité de mobilisation de l industrie CONSULTATION SUR LES SOLUTIONS D INFORMATIQUE EN NUAGE EN578 151297/A Le 13 novembre 2014 Hôtel Delta, Ottawa. Règles d exonération Cette présentation contient de

Plus en détail

AirWatch prend en charge

AirWatch prend en charge AirWatch prend en charge Prise en charge d Office 365 par AirWatch L une des questions que de nombreux clients se posent récemment est «Comment Office 365 est-il pris en charge par AirWatch?» Beaucoup

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ;

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ; Ce site utilise des Cookies, émis également par des tiers, pour des raisons de fonctionnalité, pratiques et statistiques indiquées dans notre politique en matière de Cookies. Politique en matière de Cookies

Plus en détail

Programme. Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge. Hugo Boutet Président igovirtual. Présentation de MicroAge

Programme. Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge. Hugo Boutet Président igovirtual. Présentation de MicroAge Une présentation de et 19 octobre 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Les PME et le «cloud computing» Hugo Boutet Président igovirtual

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française, le Conseil fédéral suisse et l Organisation européenne

Plus en détail

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires.

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires. Sécuriser / Optimiser / Analyser l utilisation d internet Alliance opérateur Olfeo Business Transparence Compétence Dynamisme Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

Entente sur la qualité des services en ligne Microsoft

Entente sur la qualité des services en ligne Microsoft Entente sur la qualité des services en ligne Microsoft Date d entrée en vigueur : Le 1 er septembre 2011 1. Introduction. La présente entente sur la qualité de service (l «EQS») s applique au contrat (le

Plus en détail

Pour bien commencer avec le Cloud

Pour bien commencer avec le Cloud Pour bien commencer avec le Cloud Pour s informer sur les solutions et les services du Cloud Pour déterminer si le Cloud correspond à vos besoins Pour bien initialiser votre démarche vers le Cloud I -

Plus en détail

Commentaires sur le règlement sur les conditions d obtention d un certificat de conformité de résidence pour personnes âgées

Commentaires sur le règlement sur les conditions d obtention d un certificat de conformité de résidence pour personnes âgées Commentaires sur le règlement sur les conditions d obtention d un certificat de conformité de résidence pour personnes âgées Le Réseau québécois des OSBL d habitation compte plus d une centaine de membres

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs

Code de conduite des fournisseurs Code de conduite des fournisseurs Novembre 2014 1. Introduction La Société canadienne des postes (Postes Canada), une société d État fédérale, vise à maintenir la confiance de tous ses intervenants en

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Communiqué Juin 2011 Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Les provinces du Québec et de l Ontario ont adopté l

Plus en détail

Les applications embarquées Lexmark

Les applications embarquées Lexmark Les applications embarquées Lexmark Exploitez tout le potentiel de vos équipements avec les solutions Lexmark Les applications Lexmark ont été conçues pour permettre aux entreprises d enregistrer les,

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

Ce site appartient à la société PLEXO Inc., (ci-après le «propriétaire du site»).

Ce site appartient à la société PLEXO Inc., (ci-après le «propriétaire du site»). Modalités d utilisation Modalités d utilisation du site web https://sante.plexo.ca IMPORTANT! VOTRE ACCÈS À CE SITE WEB DE PLEXO INC. EST ASSUJETTI À DES CONDITIONS QUI VOUS LIENT JURIDIQUEMENT. VEUILLEZ

Plus en détail

SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS L entreprise Sac au sol inc. («Sac au sol») reconnaît l importance de la protection et de la sensibilité des renseignements personnels.

Plus en détail

RÉPONSE DU CCBE SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE DE LA COMMISSION EUROPÉENNE SUR L'INFORMATIQUE EN NUAGE

RÉPONSE DU CCBE SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE DE LA COMMISSION EUROPÉENNE SUR L'INFORMATIQUE EN NUAGE RÉPONSE DU CCBE SUR LA CONSULTATION PUBLIQUE DE LA COMMISSION EUROPÉENNE SUR L'INFORMATIQUE EN NUAGE Réponse du CCBE sur la consultation publique de la Commission européenne sur l'informatique en nuage

Plus en détail

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain Nacira Salvan Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN Nacira.salvan@safran.fr CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain 03/12/14 Agenda Quelques définitions

Plus en détail

Serveurs dédiés. Trafic et performances

Serveurs dédiés. Trafic et performances Serveurs dédiés Trafic et performances Nos services sont destinés aux entreprises et particuliers exigeants en terme de fiabilité, de sécurité et de disponibilité. Nous sommes également à même de fournir

Plus en détail

Optimisez la gestion de l information dans votre entreprise

Optimisez la gestion de l information dans votre entreprise Optimisez la gestion de l information dans votre entreprise THEREFORE you can * * Bien sûr, vous pouvez L accès rapide à la bonne information permet Or, un employé passe plus de quatre heures Cela représente

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Citrix CloudGateway Présentation du produit. Citrix CloudGateway

Citrix CloudGateway Présentation du produit. Citrix CloudGateway Citrix Regroupez, contrôlez et délivrez toutes vos applications sur tout périphérique. offre aux utilisateurs, en tout lieu et sur tout périphérique, un point d accès unique, intuitif et en libre-service

Plus en détail

Journée des CPA 2012

Journée des CPA 2012 Journée des CPA 2012 L INFORMATIQUE EN NUAGE EN PME Démystifier Évaluer Aligner Hugo Boutet, B.A.A., Adm.A. Contenu de la présentation Pourquoi? Démystifier Avantages Risques Comparaisons Votre rôle Évolution

Plus en détail

SITE WEB COMMUNAUTAIRE FANVOICE CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES UTILISATEURS ET DES MARQUES

SITE WEB COMMUNAUTAIRE FANVOICE CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES UTILISATEURS ET DES MARQUES SITE WEB COMMUNAUTAIRE FANVOICE CHARTE RELATIVE A LA PROTECTION DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL DES UTILISATEURS ET DES MARQUES 1. Définition et nature des données à caractère personnel Lors de votre

Plus en détail

Vu les faits et les arguments soumis par IFE au soutien de la demande, notamment :

Vu les faits et les arguments soumis par IFE au soutien de la demande, notamment : DÉCISION N 2014-PDG-0177 Dispense de reconnaissance d ICE Futures Europe à titre de bourse et de marché organisé en vertu de l article 12 de la Loi sur les instruments dérivés, RLRQ, c. I-14.01 Dispense

Plus en détail

Traitement des Données Personnelles 2012

Traitement des Données Personnelles 2012 5 ème Conférence Annuelle Traitement des Données Personnelles 2012 Paris, le 18 janvier 2012 Les enjeux de protection des données dans le CLOUD COMPUTING Xavier AUGUSTIN RSSI Patrick CHAMBET Architecte

Plus en détail

Charte sur le respect de la vie privée. Mars 2014

Charte sur le respect de la vie privée. Mars 2014 Charte sur le respect de la vie privée Mars 2014 Préambule L existence d une charte sur le respect de la vie privée souligne l engagement d Ethias quant à la protection de la vie privée. Cet engagement

Plus en détail

Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM»

Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM» Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM» -Imed Yazidi- LSTI certified ISO 27001 Lead Implementer 14/02/2013 ENGINEERING PROCUREMENT & PROJECT MANAGEMENT s.a Présentation

Plus en détail

POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTÉRÊTS AU SEIN D HOSPIMUT SOLIDARIS RÉSUMÉ

POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTÉRÊTS AU SEIN D HOSPIMUT SOLIDARIS RÉSUMÉ POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTÉRÊTS AU SEIN D HOSPIMUT SOLIDARIS RÉSUMÉ Rue Saint-Jean 32-38 à 1000 Bruxelles Table des matières 1. Introduction 3 2. Réglementation 3 3. Rappel

Plus en détail

Gestion des e-mails par ELO

Gestion des e-mails par ELO >> La gestion du cycle de vie du courrier électronique comme La bonne décision pour aujourd hui et pour demain Les solutions de gestion du contenu d entreprise (Enterprise Content Management/ECM) de ELO

Plus en détail

L expertise a un visage

L expertise a un visage L expertise a un visage Une équipe d experts à l écoute de vos besoins Informatique ProContact, c est plus de 200 experts passionnés prêts à innover qui sont à votre service jour après jour afin de vous

Plus en détail

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux 11 février 2010 CONFERENCE IDC CLOUD COMPUTING Le Cloud dans tous ses états Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux Les bons réflexes pour entrer dans un contrat Cloud en toute sécurité Benjamin

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

Archives et factures électroniques

Archives et factures électroniques Archives et factures électroniques Edito En 2001, le Conseil de l Union Européenne a publié la Directive 2001/115/CE relative à la facturation. Son objectif était de simplifier, de moderniser et d harmoniser

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE

GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE BROCHURE DE PRODUIT APPLIED TAMOnline GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE L ACCÈS INSTANTANÉ À L INFORMATION a établi de nouvelles attentes pour le service à la clientèle. De plus en plus de clients

Plus en détail

onesource workflow manager

onesource workflow manager onesource workflow manager md FISCALITÉ ET COMPTABILITÉ MC Orchestrez vos processus fiscaux ONESOURCE WorkFlow Manager est une solution hébergée sur Internet hautes performances qui vous permet de gérer

Plus en détail

Présentation des services de Be-CLOUD

Présentation des services de Be-CLOUD Présentation des services de Be-CLOUD Créateur d infrastructure collaborative Be-CLOUD est une société de conseil et de services, experte dans les outils cloud Computing de Microsoft. Nous sommes le premier

Plus en détail

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Quels outils mettre en œuvre pour garantir une sécurité informatique maximale et conforme aux exigences

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE

CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE Définitions : Dernière version en date du 21 Avril 2011 Activation du Service : L activation du Service intervient à compter de la

Plus en détail

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr de l application La-Vie-Scolaire.fr Référence :.. Date : Définitions «Contrat d accès au Service» : désigne le bon de commande, les conditions générales de vente et les éventuels annexes ou avenants conclus

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Le comité des risques associés à la sécurité, au milieu de travail et aux projets («comité») est un comité

Plus en détail

VOS INFORMATIONS ONT UNE VIE. Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape

VOS INFORMATIONS ONT UNE VIE. Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape VOS INFORMATIONS ONT UNE VIE 444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444 Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape GESTION INTÉGRÉE DE L INFORMATION

Plus en détail

En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs

En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs Lors du discours d ouverture du WWDC 2014, Craig Federighi, vice-président de

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA

DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA MODIFICATION DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins

Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins Le bureau virtuel toujours disponible, n importe où, simplement et de façon totalement sécurisée. Desk-inCloud est une solution (Daas)

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario. Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario. Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019 Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019 Le 21 août 2014 Table des matières Message de Roz Smith, directrice générale 2 Première section

Plus en détail

Les défis du développement du gouvernement électronique. Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé

Les défis du développement du gouvernement électronique. Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé Les défis du développement du gouvernement électronique Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé La révolution numérique a engendré une pression sur les gouvernements qui doivent améliorer leurs prestations

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

L ABC du Cloud Computing

L ABC du Cloud Computing L ABC du Cloud Computing Apprendre à démystifier le Cloud Computing Bien en saisir les avantages Comment aide-t-il votre entreprise? Le Cloud Computing démystifié L infonuagique, plus connue sous le nom

Plus en détail

Décision de dispense de déclaration n 3

Décision de dispense de déclaration n 3 Délibération n 2005-003 du 13 janvier 2005 décidant la dispense de déclaration des traitements mis en œuvre par les organismes publics dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics Décision

Plus en détail

1 VOS DONNÉES PERSONNELLES 2 LA COLLECTE DE VOS DONNÉES PERSONNELLES

1 VOS DONNÉES PERSONNELLES 2 LA COLLECTE DE VOS DONNÉES PERSONNELLES AS Team Equitation SARL, responsable du traitement de vos Données Personnelles, prenons très au sérieux la vie privée de toute personne qui visite notre boutique en ligne (le «Site Web»). Nous traiterons

Plus en détail

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Ethics & Compliance 1/6 1. Préambule Le Code d Éthique d Alstom est essentiel. Il décrit la bonne conduite que les collaborateurs doivent

Plus en détail

COMMISSION D ACCÈS À L INFORMATION

COMMISSION D ACCÈS À L INFORMATION Siège Bureau de Montréal Bureau 1.10 Bureau 18.200 575, rue Saint-Amable 500, boulevard René-Lévesque Ouest Québec (Québec) G1R 2G4 Montréal (Québec) H2Z 1W7 Tél. : (418) 528-7741 Tél. : (514) 873-4196

Plus en détail

Accès aux courriers électroniques d un employé absent

Accès aux courriers électroniques d un employé absent Accès aux courriers électroniques d un employé absent Les maîtres-mots en la matière : mesures préventives, responsabilisation, proportionnalité et transparence 1. Il convient, à ce sujet, de se référer

Plus en détail

Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites

Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites Google Apps : boostez la productivité de vos équipes via le partage de documents, de vidéos et de sites Présentation des outils de collaboration GoogleApps permet une collaboration sécurisée et en temps

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

INTRODUCTION. Digital Advertising Alliance des États Unis.

INTRODUCTION. Digital Advertising Alliance des États Unis. INTRODUCTION Les présents principes canadiens d autoréglementation de la publicité comportementale en ligne (ci-après les «principes») ont été élaborés par l Alliance de la publicité numérique du Canada

Plus en détail

Cours 10136A: Configuration, gestion et maintenance des serveurs Windows Server 2008

Cours 10136A: Configuration, gestion et maintenance des serveurs Windows Server 2008 Cours 10136A: Configuration, gestion et maintenance des serveurs Windows Server 2008 Ce cours dirigé d une durée de 30 heures reprend le contenu des formations Windows Server 2008 à destination des spécialistes

Plus en détail

www.synel-france.com

www.synel-france.com VOTRE SUITE LOGICIELLE COMPLÈTE DEDIÉE A LA GESTION DU TEMPS www.synel-france.com Horioweb La solution modulaire de Synel pour la gestion du temps, le contrôle d'accès, l'établissement des coûts, la RH,

Plus en détail

RECOMMANDATIONS COMMISSION

RECOMMANDATIONS COMMISSION L 120/20 Journal officiel de l Union européenne 7.5.2008 RECOMMANDATIONS COMMISSION RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 mai 2008 relative à l assurance qualité externe des contrôleurs légaux des comptes

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de gestion du risque 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de gestion du risque 1 1 1. OBJECTIF (1) La principale fonction du Comité de gestion du risque est d aider le conseil d administration à s acquitter de ses responsabilités visant à définir l intérêt de la Banque CIBC à l égard

Plus en détail

Énoncé relatif à la Protection des Renseignements Personnels des Comptes Espace santé TELUS MC

Énoncé relatif à la Protection des Renseignements Personnels des Comptes Espace santé TELUS MC Énoncé relatif à la Protection des Renseignements Personnels des Comptes Espace santé TELUS MC (Dernière mise à jour : Août 2011) TELUS Solutions en santé S.E.N.C. (ci-après désignée «TELUS Santé») s engage

Plus en détail

Microsoft Lync 2010. Réinventons la communication dans l entreprise. Lync permet :

Microsoft Lync 2010. Réinventons la communication dans l entreprise. Lync permet : Réinventons la communication dans l entreprise Lync permet : L intégration de la VoIP, de la messagerie instantanée, de la gestion de la «présence» et de la vidéo conférence. L unification des solutions

Plus en détail

Ordonnance sur la protection des données (OPD)

Ordonnance sur la protection des données (OPD) 1 15.040.1 octobre 008 Ordonnance sur la protection des données (OPD) Le Conseil-exécutif du canton de Berne, vu l article 8 de la loi du 19 février 1986 sur la protection des données (LCPD), sur proposition

Plus en détail

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration Politique de sécurité de l information Adoptée par le Conseil d administration Le 10 novembre 2011 Table des matières PRÉAMBULE 1. GÉNÉRALITÉS... 3 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 4 3. DÉFINITIONS... 8

Plus en détail

CHANGEMENT DE PARADIGME

CHANGEMENT DE PARADIGME SIGNATURE NUMÉRIQUE CHANGEMENT DE PARADIGME PAPIER TECHNOLOGIE Document Original Signature (manuscrite) Création Transmission Archivage Intégrité Pérennité Document Original Signature (dont manuscrite)

Plus en détail

Règlement relatif à l utilisation des ressources informatiques et de télécommunication

Règlement relatif à l utilisation des ressources informatiques et de télécommunication SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Règlement relatif à l utilisation des ressources informatiques et de télécommunication Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s)

Plus en détail

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise.

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. Protégez-vous en ligne. Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. CONSEILS PENSEZ CYBERSÉCURITÉ POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Si vous êtes comme la plupart des petites

Plus en détail

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale des entreprises et de l industrie Document d orientation 1 Bruxelles, le 1 er février 2010 - L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures

Plus en détail

Présentation du portail Global Portal. Centre d information des cadres

Présentation du portail Global Portal. Centre d information des cadres Présentation du portail Centre d information des cadres Canaux de vente en ligne Clients professionnels Premier PremierConnect Processus de commande rationalisé Confirmation des commandes en temps et en

Plus en détail

Note d orientation n 3 du T-CY Accès transfrontalier aux données (article 32)

Note d orientation n 3 du T-CY Accès transfrontalier aux données (article 32) www.coe.int/tcy Strasbourg, 19 février 2013 (projet pour examen) T-CY (2013) 7 F Comité de la Convention sur la Cybercriminalité (T-CY) Note d orientation n 3 du T-CY Accès transfrontalier aux données

Plus en détail