Spéciaux: Breakbulk/ Heavylift supplément Amériques 22. pour le Transport International

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Spéciaux: Breakbulk/ Heavylift supplément Amériques 22. pour le Transport International"

Transcription

1 pour le Transport International ITJJournal août ÉDITION FRANÇAISE (également disponible en anglais et en allemand) Spéciaux: Breakbulk/ Heavylift supplément Amériques 22 De toutes parts L aviation sous la menace de fusées et de virus 13 De nouvelles rives Diversification en Amérique latine, à l exemple de la navigation fluviale 23 D autre moyens En Asie, ICTSI a de nouvelles sources financières pour ses investissements 28

2

3 La Chine toujours... L aide doit, une fois encore, venir d Extrême-Orient. Récemment les gouvernements vénézuélien et chinois ont annoncé leur intention d intensifier les relations commerciales à travers une série d accords. Le commerce du pétrole et d autres matières premières se trouve au centre des débats, au même titre que des investissements dans l infrastructure. Le chef d Etat chinois, Xi Jinping, s est rendu récemment non seulement au Venezuela mais aussi en Argentine et à Cuba. La Chine a investi environ 11,4 milliards d USD dans des pays d Amérique latine en 2012, ce qui représente 11% du total de ses investissements à l étranger (source: Commission économique des Nations Unies pour l Amérique latine et les Caraïbes Cepalc).... et encore Antje Veregge Journal pour le Transport International L essentiel / Editorial 3 ITJ Special août ÉDITION FRANÇAISE Rotation difficile Énorme grue à portique au centimètre près 9 Énorme grue à portique au centimètre près 9 Faciliter les transports Il faut mieux utiliser les voies navigables 17 Il faut mieux utiliser les voies navigables 17 Unique au Royaume-Uni Convoi-poutrede550t pour Collett & Sons 20 Convoi-poutre de 550 t pour Collett & Sons 20 Assureurs sceptiques 10 Avec la signature d une clause supplémentaire, plus rien ne peut empêcher l extension du canal de Panama. La taille accrue des navires augmentera pourtant les risques, soulignent les assureurs. Les analystes étudient le pour et le contre de la nouvelle voie navigable. 4 Carrières et Entreprises 6 Commentaire 22 Spécial Amériques Journal pour le Transport International L Amérique latine et le Mercosur Un géant endormi L Amérique latine représente avec le marché commun du Mercosur l un des regroupements économiques les plus importants au monde. Tandis que l Europe n accorde que peu d attention à cette union, la Chine s y intéresse de plus près. En dépit du contexte économique difficile, le chef d Etat Xi Jinping s est récemment rendu en Argentine et vise également le Brésil. La Chine investit de plus en plus en Amérique du Sud et l Argentine pourrait elle aussi en profiter. Il est impossible de considérer la situation du Mercosur indépendamment de l état d instabilité de ces deux pays importants pour la région. Le marché commun latino-américain figure par- La communauté d États du Mercosur, le mi les grandes pointures de l économie «marché commun du Sud», doit gagner mondiale: le Venezuela, l Argentine, en importance sur un plan économique. le Brésil, le Paraguay et l Uruguay L accord de libre-échange avec l UE doit comptent en effet, ensemble, quelque notamment progresser afin d écarter successivement les obstacles au commerce sent environ un cinquième du PIB de 275 M. d habitants. Ces derniers réali- et relancer vigoureusement les échanges l Amérique du Sud. Le regroupement entre les régions à l avenir. constitue ainsi la plus importante unité économique d Amérique du Sud. Et D autres thèmes font les gros titres en ce moment: ainsi l Argentine, qui a pris pourtant les négociations entre l Union la succession du Venezuela à la tête du européenne et le Mercosur ne suscitent Mercosur à la fin du mois de juillet, a-telle déclaré la faillite de l État, et ce pour tenariat transatlantique de commerce et que peu d intérêt en Europe où le par- la deuxième fois en douze ans. L inflation d investissement PTCI accapare actuellement la couverture médiatique. augmente dans ce pays et la croissance économique est en berne. La situation n est pas non plus au beau fixe pour son partenaire du Mercosur À côté des questions d intégration politique, les États membres s efforcent sur- qu est le Venezuela. Ce pays a en effet dû faire face à des protestations massives tout de simplifier les processus commerciaux entre eux, consistant notamment à l encontre du gouvernement de Nicolás Maduro. Alors que le gouvernement a à réduire progressivement les droits de réussi à se stabiliser, la crise économique douane. Tout avait pourtant bien commencé. Les échanges commerciaux ont a aussi continué d empirer augmenté au sein des États du Mercosur de manière constante pendant près de dix ans. Aujourd hui, le projet est toutefois en perte de vitesse, et le Mercosur a perdu de son intérêt en tant qu union douanière. Actuellement, il est davantage considéré comme forum d échanges diplomatiques. Le géant latino-américain Le paraître prime sur l être 7 Assurance et Droit 8 Navigation et Ports 8 Moins de volume en Amérique du Sud 9 Vers un nouveau canal de Suez 13 Trafic aérien 13 +1,2% pour le fret européen en juin 14 Engagement français en Afrique Photo: Thinkstock Le pas décisif se fait notamment attendre en termes de libre-échange. C est pourquoi certains spécialistes craignent que le Brésil et l Union européenne n entament des négociations séparées, ce qui serait catastrophique pour les autres partenaires et mettrait en péril la légitimité même du Mercosur. Au Brésil, la réalité des relations entre la Chine et l Amérique du Sud se vérifie une fois encore au moyen d un exemple concret: le groupe informatique le plus important de Chine, Alibaba, et le prestataire brésilien de services postaux public Correios ont récemment formé un partenariat afin de favoriser les échanges commerciaux bilatéraux entre les deux pays. Dans le cadre de cette collaboration, Alibaba soutiendra le réseau de livraison local de Correios ainsi que ses installations de stockage et de formalités de douane. Par ce développement et son site Internet B2B, l entreprise chinoise souhaite aider les petites entreprises brésiliennes à développer les ventes de leurs produits aux clients chinois. Spéciaux dans ce numéro Amériques 22 Breakbulk / Heavylift Entrepreneurs dynamiques 26 Un transitaire polonais et une société ferroviaire hongroise ont mis sur rail Amber Rail en Slovaquie. Ils feront circuler des trains complets en trafic conventionnel et intermodal de la Pologne vers les ports du nord de l Adriatique Koper (Slovénie) et Trieste (Italie). 17 Achat US pour Norbert Dentressangle 19 Entretien avec Viktor André Fuchs 20 Fluvial / Rail / Route 20 La moelle épinière du Rhin aux Alpes 21 Focus sur la Suisse 26 Échos des régions 26 Europe centrale 27 Afrique 28 Moyen-Orient / Asie 29 Divers/ Impressum supplément Chère lectrice, cher lecteur, Après les festivités de juillet, la plupart d entre vous ont probablement retrouvé leur quotidien. Nous voulons néanmoins, une nouvelle fois, lancer un coup d œil en arrière et remercier tous ceux qui nous ont fait parvenir des messages d amitié et des vœux des quatre coins du monde à l occasion du 75 e anniversaire de notre magazine. Et c est avec plaisir que nous continuerons à apporter un peu de couleur (rose) sur votre bureau! La Coupe du Monde de football a été récemment une autre occasion de faire la fête, du moins sous nos latitudes. C est aux pays particulièrement affectés par l issue de cette compétition que nous consacrons une édition spéciale dans ce numéro: découvrez le potentiel de Mercosur et comment la Chine, une fois de plus, veut réveiller ce «géant endormi» (p. 22), l évolution des relations entre l Amérique du Nord et du Sud (p. 24), ainsi que les obstacles auxquels est confrontée l industrie aérienne (p. 25). 15 Expédition et Logistique 16 Les Douanes suisses plus efficaces Couverture: Pont des Amériques à Panama 30 Des choses de la vie / Liste des annonceurs Photo: Thinkstock Andreas Haug Rédacteur trafic aérien NOUS METTONS LA MAIN À LA PÂTE! Nous emballons vos biens rapidement et sûrement. Afin qu il neleur arrive rien, que leur trajet soit court ou long. Faites confiance ànotre qualité suisse! KIFA AG, Suisse T

4 4 Carrières et Entreprises Journal pour le Transport International Europe Dunkerque-Port Stéphane Raison est le nouveau président du directoire du Grand Port Maritime de Dunkerque (GPMD) par décret du Président de la République du 25 juillet Le 23 mai, le conseil de surveillance du Stéphane Raison GPMD avait émis à l unanimité un avis favorable à sa candidature. S. Raison était, depuis 2013, président du directoire du Grand Port Maritime de La Réunion. Auparavant, il était directeur général par intérim du GPMD entre août 2011 et mars Photo: CAPA Changement au sein de Captrain Ludolf Kerkeling, membre de la direction de Captrain Deutschland et gérant de la filiale de Captrain Deutschland Rail4Captrain, quitte le groupe avec effet au 30 septembre À partir du 1 er octobre 2014, Marcel de la Haye sera gérant de Rail4Captrain et dirigera en outre le secteur projets internationaux de Captrain Deutschland. M. de la Haye travaille depuis 2001 pour la SNCF, en dernier en qualité de directeur des études stratégiques et internationales avec comme points forts le droit ferroviaire européen et la stratégie d entreprise. Nouvelle sous-secrétaire d État aux Transports Nouveau patron d Antonov Selon le ministère ukrainien de l Industrie, Sergey Merenkov est depuis le 1 er août le nouveau président de l avionneur Antonov, qui est propriété de l État. Il a travaillé autrefois pour le groupe et prend le relais de Dmytro Kiva. Le produit le plus connu du constructeur est l An-124, exploité entre autres par la compagnie aérienne Volga Dnepr. En Grande-Bretagne, la députée Claire Perry de la Chambre basse est depuis la mi-juillet sous-secrétaire d État parlementaire en charge des Transports, en particulier du fret ferroviaire, de la logistique et des agences de transport. Fin juillet, le ministère a annoncé une augmentation de la limitation de vitesse pour les poids lourds sur les routes à voie simple en Angleterre et au Pays-de-Galles qui entrera en vigueur en avril Un nouveau début Le secteur financement de navires de la Royal Bank of Scotland est confié à Alan Devine, nouveau dans cette branche. Ce département, censé investir surtout dans la navigation grecque, sera réorganisé au sein de la banque nationalisée en Moyen-Orient Highest level of expertise for demanding freight food &beverage logistics as an independent division of international freight forwarder a. hartrodt allows us to focus entirely on the specific needs of food and beverage clients. Benefit from our reefer consolidation service (temp. controlled 15 C). Zim se réorganise La restructuration de l armement israélien de trafic conteneurs Zim se fait sans dépôt de bilan (cf. page 8). Le nouveau comité directeur, réuni récemment au siège à Haïfa, est composé de Yoav Sebba, Regina Ungar, Shlomo Sharon, Nir Epstein, Karsten Liebing, Birger Meyer, Dimitrios Chatzis et Rafi Danieli, CEO (de g. à d.). Consolidation Services Temperature Recorder Insulation/Thermal Blankets Insurance Documentation Overland Transports Sea Freight Air Freight Purchase Order Management a. hartrodt (Schweiz) AG Hofackerstrasse 40A 4132 Muttenz Phone (+41 61) Photo: Zim

5 Journal pour le Transport International Carrières et Entreprises Nouveaux COO et CEO Abdulrahaman Al-Busaidy est le premier chief operating officer d Oman Air. Dans cette fonction récemment créée, il est responsable des secteurs marketing, planification du réseau, développement stratégique et de l entreprise. Paul Gregorowitsch, un transfuge d Air Berlin, est nouveau chief executive officer. Il a été autrefois CEO de la compagnie fret et passagers Martinair Abdulrahaman Holland. Oman Air est en pleine expansion et va mettre en service, d ici la fin Al-Busaidy Photo: Oman Air 2014, les premiers de 20 avions commandés. Amérique J. Drummond confirmé au poste Jon W. Slangerup est depuis juin le nouveau CEO du port de Long Beach (cf. ITJ 27-30/2014, page 10). Fin juillet, Doug Drummond a été confirmé aux fonctions de président de la commission portuaire qu il présidera pendant un nouveau mandat de douze mois. Dans cette commission, composée de cinq membres, un siège est vacant depuis le départ de Susan E. Anderson Wise. De Shanghaï à Houston Claus Schensema prend la direction de GAC Logistics en Amérique du Nord et sera placé sous les ordres de Lars Heisselberg, group vice president Americas. Avant sa promotion, C. Schensema a été pendant douze ans gérant de GAC en Chine. Il était basé à Shanghaï. Les secteurs placé sous sa responsabilité qu il compte développer davantage à l avenir, au niveau des prestations de services, sont essentiellement les branches pétrole et gaz, l exploitation minière et la logistique d installations complètes en Amérique du Nord. Claus Schensema Raja Ray Photo: GAC Asie Promotions chez K Line Le 1 er août 2014, K Line a procédé à des changements au niveau du personnel. D autres sont prévus le 1 er octobre. C est ce que le comité directeur présidé par le CEO Jiro Asakura a décidé. C est ainsi qu Eizo Murakami, vice president executive officer, devient assistant du CEO et que cinq senior managing executive officers se verront confier de nouvelles missions. Takashi Torizumi sera notamment chargé des marchandises solides et du secteur logistique Inde/Asean. Toshiyuki Suzuki sera responsable des porte-conteneurs et des ports et Hiromichi Aoki des transports d énergie. Responsable à Singapour Le registre maritime de l île de Man a désigné le capitaine Raja Ray responsable du développement des affaires à Singapour. R. Ray a travaillé précédemment pendant 20 ans pouramericaneagle Tankers (AET), à terre et en mer, entre autres à Singapour et Londres. Il a assumé en dernier les fonctions de responsable de la flotte atlantique AET à Houston. 40% des navires battant pavillon de l île de Man (16,6 M. de trb) viennent de Singapour. Le registre maritime a d ailleurs étendu récemment son réseau d experts dans cette région aux villes de Hongkong, Shanghaï, Manille et Brisbane. Photo: Isle of Man Ship Registry Un nouveau VP Japon et Corée Anton Khodakovsky est le nouveau vice president du groupe Volga Dnepr pour le Japon et la Corée du Sud. Au service du groupe depuis 2004, il a travaillé pendant plus de dix ans pour Air Bridge Cargo, notamment en qualité de directeur commercial et directeur régional pour la Russie et la Communauté des États Indépendants (CEI). Le groupe Volga Dnepr qualifie cette nomination de nouveau pas vers la création d un réseau de sites régionaux que chaque région est censée développer. 5 Täglich mit Emons nach Frankreich! Ihr Partner für internationale Transporte und Logistik. Emons Spedition GmbH I I

6 6 Carrières et Entreprises Journal pour le Transport International Félicitations Essor de SGKV La Studiengesellschaft für den De g. à d.: M. Bulheller, T. Arendt, Kombinierten Verkehr e.v. A. Ochs, G. Schulze Isfort Photo: SGKV SGKV, qui a décroché plusieurs projets économiques et de recherche sur le TC, a non seulement accueilli plusieurs nouveaux membres en 2014 mais aussi un nouveau collègue au comité directeur. Il s agit d Alexander Ochs, fondé de pouvoir et responsable du trafic combiné du groupe Bayernhafen. Les autres membres ont été confirmés dans leurs fonctions. Nouvelles adresses ERS Railways, European HQ Albert Plesmanweg 61 B; NL-3088 GB Rotterdam; Pays-Bas Tél.: ; Fax: A. Hartrodt Hofackerstrasse 40 A; CH-4132 Muttenz; Suisse Tél.: +41 (0) ; Fax: +41 (0) Le va-et-vient des marées L or envers et contre tout. C est du moins le cas actuellement, où l or reste une valeur refuge pour les investisseurs inquiets. Le prix de l or est le «contre-indicateur» de l économie, dont la conjoncture indique clairement une tendance à la baisse. En quoi cela nous concerne-t-il? En tant que branche cyclique, la logistique n est pas épargnée par les crises politiques liées à l économie, comme c est le cas Commentaire Christian Doepgen, Rédacteur en chef ITJ actuellement en Ukraine, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Mais ce n est pas là une raison d être pessimiste. Il ne faut pas non plus croire les analyses de Rosa Abrantes-Metz qui a découvert l escroquerie du Libor et qui considère que le cours de l or est, lui aussi, manipulé. L ancienne sagesse, selon laquelle une marée basse est toujours suivie d une marée haute et donc, une crise d une reprise économique, semble au contraire toujours avérée. Nous avons d ailleurs pu observer une telle évolution après la catastrophe atomique au Japon, avec ce qu on a appelé l «Abenomics». Transit via TURKEY to IRAQ European Groupage Deep Sea Specialities Customs Clearance Saint-Louis-Strasse 31 CH-4056 Basel TELEFON FAX Warehousing Distribution Transit Storage

7 Journal pour le Transport International Assurance et Droit 7 Les jurisprudences divergent en Europe Cargaisons perdues via les bourses de fret Un transitaire qui perd la cargaison qu il avait confiée à une organisation criminelle à travers une bourse de fret ne commet pas de négligence grave, selon un jugement rendu en Autriche. En France, si le chargement se retrouve entre les mains d escrocs par ce biais, le transitaire ne pourra néanmoins pas faire valoir de cas de force majeure. Un transitaire avait proposé sur Internet l acheminement de 24 t de câbles en cuivre d Allemagne en Autriche à travers une bourse de fret reconnue à l échelle internationale. Une entreprise de transport slovaque avait répondu à la requête. Les parties avaient convenu de travailler ensemble, et le chauffeur de l entreprise de transport avait ponctuellement pris en charge la cargaison sur le lieu de chargement. Il s est avéré par la suite que l entreprise de transport slovaque n existait pas, et que le précieux chargement n a jamais atteint le destinataire auquel il était réellement destiné. L affaire s est soldée par une perte de EUR. Le transitaire a signalé le cas à son assurance, laquelle a toutefois refusé de le dédommager sous prétexte que le transporteur aurait commis une négligence grave. Il aurait dû prendre plus de renseignements sur l entreprise de transport dans le cadre de ce premier contrat, a fortiori au vu de la valeur des marchandises transportées. Par ailleurs les échanges entre les deux parties n auraient eu lieu qu à travers un compte «fre ». Les juges de la Cour Suprême de Vienne ont toutefois évalué différemment cette affaire. Ils ont estimé que l on ne pouvait prétendre qu il y avait eu négligence grave de la part du transporteur (n de dossier 1 R 174/09 d). Il n aurait pas été possible pour lui de déceler un quelconque comportement frauduleux simplement parce que l entreprise de transport n a indiqué qu un numéro de téléphone portable. Le fait que les échanges ont eu lieu à travers un compte «fre » ne saurait en outre être considéré comme un acte de négligence grave. Il est plus probable que l entreprise de transport a eu affaire à un arnaqueur de talent, comme en attestent d ailleurs les plaques minéralogiques volées. La France se distingue par son jugement Un cas similaire fait apparaître la situation d un transitaire victime d un vol de cargaison dont le transport avait également été négocié à travers une bourse de fret. Le transitaire pensait que sa responsabilité n était pas engagée en cas de dommages vis-à-vis du propriétaire de la cargaison, étant donné que la perte de la cargaison avait été inévitable, car relevant de la force majeure. L entreprise de transport qu il avait mandatée était de surcroît une société écran, fondée par des malfaiteurs pour s approprier les biens de tiers. Le jugement rendu par la Cour d Appel de Paris le 10 avril 2013 n allait pas dans le sens du transitaire. Il ne put invoquer l exclusion de responsabilité pour cause de force majeure (n de dossier: ). Selon le tribunal, il a commis une faute pour laquelle il est responsable vis-à-vis du donneur d ordre. Il aurait dû savoir que la bourse de fret ne garantit pas la fiabilité du transporteur et vérifier que ce dernier était sérieux et digne de confiance. Mais ni l identité, ni les données de contact ni l inscription dans le registre du commerce n ont été contrôlées. Conclusion: le transitaire doit absolument contrôler la fiabilité des transporteurs contactés via les bourses de fret. Dans le cas inverse, cela risque de coûter cher aux parties prenantes, même si une protection d assurance existe en principe. Eckhard Boecker However complex it gets, we ll point you in the right direction More demanding customers. Tougher regulatory compliance. Harsher penalties. In today s increasingly challenging market, you need an expert who doesn t just understand the specific pressures you re under, but who knows exactly how to solve your particular problems and help you get the results you want. Because wedon t doanything else, we lead the way in transport and logistics insurance.

8 8 Navigation et Ports Journal pour le Transport International En bref Approbation. Les autorités US chargées des cartels ont donné leur feu vert à la fusion prévue de l armement hambourgeois Hapag- Lloyd et des activités conteneurs de la chilienne CSAV. La première approbation des autorités de la concurrence est donc acquise. Il manque encore celle de plusieurs autorités du monde entier, notamment de l UE, du Brésil, de la Chine et du Chili. Réorganisation. L émirat du Qatar détient désormais 51% des parts de l armement de trafic conteneurs United Arab Shipping Company (UASC). Dans le cadre du programme de renouvellement de la flotte de la compagnie, le Qatar a précédé au préalable à plusieurs augmentations du capital. Les carnets de commandes comprennent actuellement pour UASC onze navires de TEU et six de TEU. Restructuration. L armement israélien Zim a bouclé ses mesures de restructuration au terme de 18 mois de négociations avec les créanciers. Israel Corporation fournit 200 M. d USD de capital neuf et possède désormais 32% de Zim, alors que des créanciers obtiennent une part de 68% en contrepartie de dettes d environ 1,4 milliard d USD sur un total de 3,4 milliards d USD. Participation. L exploitant de terminaux et société de transbordement Ports America projette d acquérir une part de 30% d International Transportation Service, Inc (ITS), à la condition d obtenir le feu vert des autorités chargées des cartels. ITS est une société affiliée à la japonaise K Line qui exploite depuis plus de 40 ans des terminaux à conteneurs à Long Beach (CA) et à Tacoma (WA). Baisse du trafic en Amérique du Sud, hausse des taux depuis l Asie En dents de scie Alors que le secteur de trafic Europe côte est sud-américaine enregistre une baisse du trafic depuis quelques mois, les taux sur la voie royale entre l Asie et l Europe ont connu, début août, une forte augmentation de 22%. Les gros espoirs des lignes qui attendaient des taux de fret plus stables dans le secteur de trafic Europe côte est sud-américaine ne semble pas se réaliser pour l instant. L analyse britannique Drewry estime même que pendant l année en cours les armements de navigation de ligne vont supprimer d autres services afin d améliorer le taux de remplissage de leurs navires. Dans le secteur susmentionné, le volume de transport en trafic conteneurs a de nouveau chuté en mai. Et avec la fin de la Coupe du monde de football, la période faste est terminée et le quotidien reprend le dessus. Au Brésil par exemple, la plus grande économie du continent, cela se traduit par une inflation durable et une croissance économique faible. En trafic de l Europe vers l Amérique du Sud, les navires ont transporté TEU, soit 8% de moins qu en avril, précise Drewry. Rappelons qu en avril le volume a déjà baissé de 9% par rapport au mois précédent lorsqu il avait atteint TEU. Au cours des cinq premiers mois de l année, environ TEU ont été acheminés entre l Europe et la côte est sud-américaine, ce qui correspond à une baisse de 1,6% par rapport à la même période de Drewry tient toutefois à souligner que le marché a seulement changé à partir d avril. C est ce mois-là que les partenaires MSC, CMA CGM, CSAV, Hamburg Süd et Hapag-Lloyd ont supprimé un de leurs deux services dans ce secteur de trafic en faisant ainsi baisser la capacité disponible de quelque 9%. La capacité moyenne des navires affectés à ce secteur de trafic n a cessé de croître, depuis 6750 TEU enregistrés en avril. En mai, la capacité moyenne a déjà atteint 7300 TEU, alors qu en juin elle est passée à 7400 TEU. Les exportations en provenance de la côte est sud-américaine ont totalisé TEU en mai. Au cours du mois précédent, il s est agi de TEU et en mars de TEU. En comparaison annuelle, le trafic a aussi fléchi: pendant les cinq premiers mois de 2014, TEU ( 2,6%) ont quitté la côte est sud-américaine à destination de l Europe. Une des raisons de cette chute est la sécheresse régnant dans certaines régions brésiliennes qui a un impact négatif sur la récolte du café. L indice des frets établi par Drewry pour la ligne de Santos (Brésil) vers Rotterdam (Pays-Bas) reflète par conséquent ce fléchissement puisqu il est retombé récemment à moins de 1800 USD/FEU. L image est toute différente pour le World Container Index (voir ci-dessous). Le marché a en effet accepté la majoration tarifaire entrée en vigueur le 1 er août dans le secteur de trafic Extrême-Orient Europe. Les taux pour un conteneur de 40 pieds entre Shanghaï et Rotterdam ont donc grimpé à 2877 USD (+22%) le 7 août. av Investigation. L UE a lancé une enquête approfondie afin de déterminer si des exemptions de l impôt sur les sociétés accordées par les Pays-Bas à des sociétés publiques, dont des opérateurs portuaires, sont en conformité avec les règles d aides d État de l UE. La Commission se demande si la pratique d exempter des sociétés en raison de leur statut public conduit à une distorsion des conditions de la concurrence. La Commission indique vouloir à nouveau étudier à la loupe la France et la Belgique et avoir demandé des informations complémentaires à l Allemagne. World Container Index: taux de fret conteneurs Shanghaï Rotterdam (USD/FEU) Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Source: World Container Index/Drewry

9 Journal pour le Transport International Navigation et Ports 9 Projet d extension Un canal de Suez bis L Égypte veut booster son économie qui montre des signes de faiblesse en lançant un vaste programme de construction d infrastructures. Au cœur du programme figure un nouveau canal de Suez. L objectif de l Égypte est de délester le canal de Suez de 163 km de long en construisant une nouvelle voie navigable. Un canal d une longueur de 35 km serait ainsi créé parallèlement à la voie navigable existante, a expliqué Mohab Mamish, président de l autorité de gestion du canal, lors d une conférence dans la ville portuaire d Ismailia. C est sur une longueur comparable que le canal existant sera en outre élargi et approfondi. Il en résultera ainsi un nouveau canal de Suez d une longueur de 72 km. Actuellement, le canal est utilisable à voie unique et comprend par conséquent trois points de croisement avec des zones d attentes qui mesurent au total 80 km de long. Les coûts du projet sont estimés à environ 4 milliards d USD. Le canal de Suez figure parmi les principales sources de devises du pays, surtout depuis le fléchissement considérable du tourisme. Les recettes générées par Photo: Thinkstock L Égypte veut construire une voie navigable parallèle au canal de Suez. la traversée de la voie navigable atteignent environ 5 milliards d USD par an. Au terme des travaux, l Égypte compte encaisser 13 milliards d USD. Le projet devrait être achevé au plus tard dans trois ans, mais le pays fera de son mieux pour inaugurer le nouveau canal avant ce délai. C est faisable puisqu il ne comporte pas d écluse. Une vingtaine de sociétés égyptiennes pourraient participer aux travaux contrôlés par l armée, comme le sont d ailleurs de larges secteurs de l économie égyptienne. La construction de nouveaux tunnels et infrastructures ainsi que la création de zones touristiques complèteront le programme. Contrairement au canal, ces derniers projets seront ouverts aux investisseurs étrangers. Le nouveau canal devrait permettre de créer 1 M. d emplois, selon l autorité gérant le canal. av Et encore Hambourg et le Chili L armement allemand Hamburg Südamerikanische Dampfschifffahrts-Gesellschaft (Hamburg Süd) va reprendre les services de lignes conteneurs et les fonctions d agence correspondantes de l armement chilien Compañía Chilena de Navegación Interoceánica S.A. (CCNI), dont le siège social est à Valparaïso (Chili). Au dire d Alphaliner, le montant de la transaction est de 160 M. d USD. Après la procédure due diligence, la signature du contrat et les autorisations par les administrations compétentes, la reprise devrait être bouclée au plus tard le 31 décembre CCNI exploite, selon les chiffres fournis par Alphaliner, 17 porte-conteneurs d une capacité totale de TEU. Entre 2014 et 2015, l armement va en outre affréter quatre bâtiments neufs d une capacité unitaire de 9030 TEU. Avec sa société sœur Aliança di Navegação, Hamburg Süd dispose de TEU. L intégration des services de ligne de CCNI devrait permettre à l armement allemand de renforcer son réseau de lignes de/vers l Amérique du Sud. Alphaliner estime que la marque CCNI née en 1930 va disparaître suite au regroupement puisque depuis 1985 Hamburg Süd a appliqué cette stratégie pour la plupart des 15 acquisitions réalisées. La transaction permettra en outre à Hamburg Süd de passer du 13 e rang du classement mondial des armements au 11 e rang. av Euro-Med Services TRANSPORT OF ANY TYPE OF VEHICLE, EARTH MOVING EQUIPMENT, FORESTRY PRODUCTS, STANDARD AND SPECIAL CONTAINERS, PROJECT AND HEAVY LIFT CARGO Direct weekly service from /to: Alexandria Antwerp Ashdod Beirut Bristol (Prby) Civitavecchia Cork Derince Esbjerg Flushing Gemlik Hamburg Izmir Lattakia Limassol Livorno Malta Mersin Palermo Piraeus Salerno Savona Setubal Southampton ANTWERP Grimaldi Belgium Tel: Fax: HAMBURG Grimaldi Germany Tel: Fax: Tripoli (Lebanon) Tripoli (Lybia) Tunis and Rades Valencia Wallhamn LONDON Grimaldi AgencyUK Tel: Fax: NAPLES GRIMALDI HEAD OFFICE Tel: Fax:

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE

MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE 2015 Résumé Le niveau et la dynamique de développement du transport aérien suisse sont analysés et évalués dans le cadre d un vaste monitoring

Plus en détail

Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents

Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents Vous expédiez des documents et des marchandises dans le monde entier? Vous exportez ou importez des marchandises? Vous

Plus en détail

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES CMA CGM LOG EN CHIFFRES : Fret Maritime Fret Aérien Tour de Contrôle Entreposage et Distribution Transport Multimodal Hub Avance Gestion des Opérations Douanières Logistique Marine Gestion des Commandes

Plus en détail

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Perspectives sur la concurrence à court terme Troisième trimestre de 2011 À l intention de la Commission canadienne du tourisme

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

Chine-Amérique latine : au cœur des déséquilibres du nouveau commerce Sud-Sud

Chine-Amérique latine : au cœur des déséquilibres du nouveau commerce Sud-Sud Chine-Amérique latine : au cœur des déséquilibres du nouveau commerce Sud-Sud Par Christophe Ventura L Amérique latine pourrait-elle devenir, ces prochaines années, une «plateforme extraterritoriale» de

Plus en détail

La face cachée du transport maritime par conteneurs

La face cachée du transport maritime par conteneurs Actualité maritime La face cachée du transport maritime par conteneurs Hervé Boullanger Conseiller à la représentation permanente française auprès de l Union européenne Utilisé massivement par les Américains

Plus en détail

Saisir l occasion de maximiser l avantage de notre chaîne d approvisionnement

Saisir l occasion de maximiser l avantage de notre chaîne d approvisionnement Saisir l occasion de maximiser l avantage de notre chaîne d approvisionnement Les administrations portuaires canadiennes : moteurs d emplois, de croissance et d échanges Présentation de Wendy Zatylny présidente

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) -------------------

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- I. CONTEXTE GENERAL : Le Mali est un vaste pays enclavé se situant

Plus en détail

DERNIERES INFOS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL

DERNIERES INFOS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL DERNIERES INFOS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL FRANCE -La CGM CMA va vendre un pourcentage de ses actions dans sa filiale de terminaux de conteneurs -Le "Dunkrus Express" de CGM CMA -La

Plus en détail

ORGANISMES NATIONAUX DE FACILITATION DU COMMERCE

ORGANISMES NATIONAUX DE FACILITATION DU COMMERCE NATIONS UNIES COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE ORGANISMES NATIONAUX DE FACILITATION DU COMMERCE RECOMMANDATION n 4, deuxième édition, adoptée par le Centre des Nations Unies pour la facilitation du

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

2. Pronostics en matière de transport intercontinental de marchandises

2. Pronostics en matière de transport intercontinental de marchandises Terminal de conteneurs de Bâle Nord: une infrastructure incontournable pour la Suisse Synthèse et principales revendications Les ports rhénans suisses remplissent une fonction essentielle sur le plan national

Plus en détail

Le Havre, port d accueil des géants des mers 100 ème escale 2010 d un porte-conteneurs dernière génération

Le Havre, port d accueil des géants des mers 100 ème escale 2010 d un porte-conteneurs dernière génération Le Havre, 6 décembre 2010 Le Havre, port d accueil des géants des mers 100 ème escale 2010 d un porte-conteneurs dernière génération Le 6 décembre 2010, à 15 heures, le port du Havre célèbre la 100 ème

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

Défis et enjeux logistiques de l Arctique

Défis et enjeux logistiques de l Arctique Défis et enjeux logistiques de l Arctique Communication présentée au Secrétariat aux Alliances Économiques Nation Crie Abitibi-Témiscamingue Le Nord et sa logistique Rouyn-Noranda, 4 juin 2015 Claude Comtois

Plus en détail

Trafic combiné Un marché d avenir. Daniel Bürgy, chef de projet général Trafic combiné (TC) 16 octobre 2012

Trafic combiné Un marché d avenir. Daniel Bürgy, chef de projet général Trafic combiné (TC) 16 octobre 2012 Trafic combiné Un marché d avenir. Daniel Bürgy, chef de projet général Trafic combiné (TC) 16 octobre 2012 La première entreprise de transport de Suisse. Voyageurs 977 000 voyageurs/jour Immobilier 3500

Plus en détail

Une porte d entrée sûre, durable et compétitive

Une porte d entrée sûre, durable et compétitive LA PORTE LA PORTE CONTINENTALE ET ET LE LE CORRIDOR DE DE COMMERCE ONTARIO-QUÉBEC LA LA PORTE CONTINENTALE ONTARIO-QUÉBEC Une porte d entrée sûre, durable et compétitive Le 30 juillet 2007, les gouvernements

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2015 asdf Nations Unies New York, 2015 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial La croissance mondiale progressera légèrement

Plus en détail

DERNIERES INFOS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL

DERNIERES INFOS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL DERNIERES INFOS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL FRANCE -Air France va desservir la Malaisie en vol direct à partir du 22 avril 2013 -Baisse du fret transporté par Air France KLM en octobre

Plus en détail

INCOTERMS 2010 TERMS Incoterms lieu de livraison endroit convenu obligations respectives des marchandises coûts et les risques

INCOTERMS 2010 TERMS Incoterms lieu de livraison  endroit convenu obligations respectives  des marchandises coûts et les risques INCOTERMS 2010 Afin de mieux sécuriser les droits et les obligations des vendeurs et des acheteurs de marchandises opérant à l international, la Chambre de Commerce Internationale située à Paris, a collecté

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.24/2002/7 6 février 2002 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

FORUM DES CHEFS D ENTREPRISE

FORUM DES CHEFS D ENTREPRISE FORUM DES CHEFS D ENTREPRISE Atelier de réflexion Histoire et développement du transport maritime par conteneurs et en vrac dans le monde et contraintes portuaires en Algérie Par Abdelhamid BOUARROUDJ

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise Des SOLUTIONS COMMERCI au service de la croissance de votre entreprise LES C BINET CONSEIL INTERN TION L expert en transformation commerciale 01 NOTRE AMBITION 02 NOTRE APPROCHE 03 NOS ATOUTS Vous orienter

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupe Barry Callebaut Ventes pour le 1 er trimestre de l exercice 2014/15 Un début d exercice nettement supérieur à la croissance du marché mondial Volume des ventes en hausse de

Plus en détail

La rapidité ne suffirait pas sans la qualité: des presta- Dans le monde entier. Dans le respect. délais records de dépôt, de transfert et de livraison

La rapidité ne suffirait pas sans la qualité: des presta- Dans le monde entier. Dans le respect. délais records de dépôt, de transfert et de livraison Swiss X-Presso Swiss X-Presso et Swiss X-Presso XL sont nos solutions phares ultrarapides pour les envois express ou extrêmement urgents d aéroport à aéroport. Sans limitation de poids. L environnement

Plus en détail

Forte croissance de l activité de Bureau Veritas au premier trimestre 2011 Chiffre d affaires de 775 millions d euros, en hausse de 23%

Forte croissance de l activité de Bureau Veritas au premier trimestre 2011 Chiffre d affaires de 775 millions d euros, en hausse de 23% 1 COMMUNIQUE DE PRESSE Neuilly-sur-Seine, le 4 mai 2011 Forte croissance de l activité de Bureau Veritas au premier trimestre 2011 Chiffre d affaires de 775 millions d euros, en hausse de 23% Croissance

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Centre de recherches conjoncturelles ETH Zurich LEE G 116 Leonhardstrasse 21 892 Zurich Tél. +41 44 632 8 3 Fax +41 44 632 12 18 www.kof.ethz.ch globalization@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich,

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 06 INDUSTRIE, commerce ET SERVICES n 10 février 2013 Le commerce extérieur du canton de Genève en 2011 En 2011, selon les résultats définitifs de la statistique du commerce extérieur établie par l Administration

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e Conférence tél. / webcast pour médias & analystes aujourd hui à 09h00 HEC Le leader mondial des fabricants de chocolat se renforce considérablement dans la transformation du cacao Barry Callebaut s apprête

Plus en détail

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : DES ÉCHANGES À LA DIMENSION DU MONDE CHAP. II : LES ÉCHANGES DE MARCHANDISES Comment les marchandises sont-elles échangées dans le monde? PLAN DU COURS : Transport

Plus en détail

COUET Coralie DEBAA Anissa DIENG Aminata. Master 1 LEA. Mme STANISLAWIAK

COUET Coralie DEBAA Anissa DIENG Aminata. Master 1 LEA. Mme STANISLAWIAK COUET Coralie DEBAA Anissa DIENG Aminata Master 1 LEA Mme STANISLAWIAK Marine marchande = 90% du commerce mondial 50 000 navires de commerce 150 6 milliards de tonnes = ¾ du trafic mondial Environ 1

Plus en détail

Présentation de la compagnie de transport maritime CMA/CGM. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa.

Présentation de la compagnie de transport maritime CMA/CGM. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa. Éducation au développement durable Le tour du monde de Thalassa Présentation de la compagnie de transport maritime CMA/CGM Ce document peut être utilisé librement dans le cadre des activités de l'enseignement

Plus en détail

Situation et perspectives du transport routier de marchandises et de la logistique en Allemagne

Situation et perspectives du transport routier de marchandises et de la logistique en Allemagne Transport routier international dans la région euro-méditerranéenne Situation et perspectives du transport routier de marchandises et de la logistique en Allemagne Bonn, 28 mars 2006 Deutscher Speditions-

Plus en détail

Le Port de Montréal au cœur des chaînes d approvisionnement mondiales

Le Port de Montréal au cœur des chaînes d approvisionnement mondiales Le Port de Montréal au cœur des chaînes d approvisionnement mondiales février 2014 Nouvelles dynamiques du commerce international Qu est-ce que cela signifie pour les ports? 3 défis 1. Comment la migration

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Le réseau TNT en Chine et en Asie du Sud-Est

Le réseau TNT en Chine et en Asie du Sud-Est Le réseau TNT en Chine et en Asie du Sud-Est Pleins feux sur l Orient L Europe a toujours eu un faible pour l Orient. Ce fut le cas également au cours des dernières décennies. Après la chute du Rideau

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS,

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, Jeudi 9 avril 2015, Strasbourg-Ostwald Thomas Assemat, SDV HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, SOLUTION LOGISTIQUE POUR LA RÉGION ALSACE UN ACTEUR MAJEUR DU SECTEUR TRANSPORT & LOGISTIQUE Fret International

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

Formation des compétences marocaines en logistique

Formation des compétences marocaines en logistique Formation des compétences marocaines en logistique M BENNOUNA Président Université Tanger-Tétouan (2002-2010) DG Institut Tanger Med 1 ARGUMENTAIRE Réformes socioéconomiques Programmes sectoriels: Emergence,.

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

Convention internationale pour faciliter le franchissement des frontières aux voyageurs et aux bagages transportés par voie ferrée

Convention internationale pour faciliter le franchissement des frontières aux voyageurs et aux bagages transportés par voie ferrée Texte original Convention internationale pour faciliter le franchissement des frontières aux voyageurs et aux bagages transportés par voie ferrée 0.631.252.55 Conclue à Genève le 10 janvier 1952 Approuvée

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE و النقل واللوجيستيك. Le METL en chiffres

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE و النقل واللوجيستيك. Le METL en chiffres ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE المملك ة المغربية وزارة التجهيز و النقل واللوجيستيك Le METL en chiffres MAI 2014 Le secteur aérien Patrimoine 15 aéroports Principaux

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE FIN-INTER-01 LE CONTEXTE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 2 heures Objectifs : Positionner le domaine de la finance internationale dans son contexte. Pré requis : Néant. Modalités

Plus en détail

LES RÉSULTATS 2010 de l assurance transports. Conférence de Presse de la FFSA Paris, le 9 septembre 2011

LES RÉSULTATS 2010 de l assurance transports. Conférence de Presse de la FFSA Paris, le 9 septembre 2011 LES RÉSULTATS 2010 de l assurance transports Conférence de Presse de la FFSA Paris, le 9 septembre 2011 CONFÉRENCE DE PRESSE de l assurance transports Chiffres clés du marché : résultats et données 2010

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Maîtrise d ouvrage : Contact : Valérie RAI-PUNSOLA Valerie.rai-punsola@logistique-seine-normandie.com Maîtrise d œuvre : Avec la

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL

RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 11.11.2015 COM(2015) 561 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL sur l application du règlement (UE) n 479/2013 du Conseil du 13 mai 2013 relatif à l exemption de

Plus en détail

Le Panama est un pays d Amérique centrale ayant comme pays frontaliers la Colombie et le Costa Rica.

Le Panama est un pays d Amérique centrale ayant comme pays frontaliers la Colombie et le Costa Rica. Le Panama au 21 ème siècle et l élargissement de son Canal Données générales: Le Panama est un pays d Amérique centrale ayant comme pays frontaliers la Colombie et le Costa Rica. D une superficie d environ

Plus en détail

Le transport de marchandises en Suisse

Le transport de marchandises en Suisse Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS 11 Mobilité et transports Neuchâtel, 12.2010 Le transport de marchandises en Suisse Renseignement: Philippe Marti,

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Le produit. Nos agents régionaux sont à votre entière disposition. Vous pouvez également consulter le site swissworldcargo.com/swiss-valuables

Le produit. Nos agents régionaux sont à votre entière disposition. Vous pouvez également consulter le site swissworldcargo.com/swiss-valuables Swiss Valuables Swiss Valuables est notre solution phare pour tous types d objets de valeur. Discrétion absolue, fiabilité et précision suisses à la clé. L environnement Les avantages Or, billets de banque,

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Ne pas diffuser, publier ou distribuer, directement ou indirectement, aux États-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Solairedirect enregistre son document de

Plus en détail

Intégration des réseaux et des services de transports

Intégration des réseaux et des services de transports Intégration des réseaux et des services de transports Étude financée par l Union européenne à travers l Office de coopération EuropeAid (pour l Algérie, le Maroc et la Tunisie) et le CETMO (pour la Libye

Plus en détail

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Présentation dans le cadre du Symposium sur les mesures de performance et les contributions économiques du tourisme Le 25 septembre 2012 Que signifie le

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE Lire la suite MATIÈRES Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Au cours de la dernière décennie, l industrie solaire a connu un développement sans

Plus en détail

PORT TANGER MED Terminaux à Conteneurs Marseille 23 Mai 2013

PORT TANGER MED Terminaux à Conteneurs Marseille 23 Mai 2013 PORT TANGER MED Terminaux à Conteneurs Marseille 23 Mai 2013 Port Tanger Med Terminaux à Conteneurs Présentation des Terminaux à Conteneurs. Positionnement et Connectivité du Port Facteurs de compétitivité

Plus en détail

Ils comprennent notre entreprise

Ils comprennent notre entreprise Ils comprennent notre entreprise Présentation de Geodis Wilson Ce que nous pouvons faire pour vous Geodis Wilson offre à ses clients des solutions intégrées en matière de transport aérien et maritime qui

Plus en détail

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 2 e trimestre 214 PIB PIB et Baromètre EUR PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Poursuite

Plus en détail

1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9. 1.3. Le transport aérien au Brésil... 13

1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9. 1.3. Le transport aérien au Brésil... 13 6 SOMMAIRE 1. PANORAMA...9 1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9 1.2.1. Les pionniers...9 1.2.2. La période militaire...10 1.2.3. Le retour au libéralisme....10 1.2.4.

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

TARIFS DOUANIERS DU MONDE ENTIER

TARIFS DOUANIERS DU MONDE ENTIER Guide base de données douanière, Taric, Tares TARIFS DOUANIERS DU MONDE ENTIER OFFICIAL PROGRAMS Actualisé Janvier 2015 Sommaire 1. INTRODUCTION 3 2. BASE DE DONNÉES DOUANIÈRE (TARIFS DOUANIERS DU MONDE

Plus en détail

Votre fret doit être une charge de moins pour vous. Transport terrestre et fret maritime. Fret aérien et logistique.

Votre fret doit être une charge de moins pour vous. Transport terrestre et fret maritime. Fret aérien et logistique. Votre fret doit être une charge de moins pour vous. Transport terrestre et fret maritime. Fret aérien et logistique. Bienvenue dans l univers Ziegler 1. L entreprise 2. Logistique standard de transport:

Plus en détail

La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme

La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme Environ 5% de la population active vit de la métallurgie et de la fabrication de machines, ce qui classe ces branches parmi les principaux

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

à ANVERS SEA DIFFERENT

à ANVERS SEA DIFFERENT CMA CGM à ANVERS SEA DIFFERENT Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau» Cinquième niveau Le développement du port d Anvers Pays-Bas Belgique

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

TRANSPORT ET TOURISME. Département thématique B Politiques structurelles et de cohésion

TRANSPORT ET TOURISME. Département thématique B Politiques structurelles et de cohésion NOTE Département thématique B Politiques structurelles et de cohésion POLITIQUE PORTUAIRE EUROPÉENNE ET DÉVELOPPEMENTS MARITIMES INTERNATIONAUX ACTUELS TRANSPORT ET TOURISME 2008 FR Direction générale

Plus en détail

L industrie suisse de la construction: évolution cyclique et problèmes structurels

L industrie suisse de la construction: évolution cyclique et problèmes structurels L industrie suisse de la construction: évolution cyclique et problèmes structurels La construction est toujours l une des principales branches de l économie suisse, même si son importance est souvent sous-estimée,

Plus en détail

CMA CGM UN OCEAN DE TALENTS

CMA CGM UN OCEAN DE TALENTS CMA CGM UN OCEAN DE TALENTS 22 000 COLLABORATEURS 400 PORTS D ESCALES 160 PAYS 655 BUREAUX LE GROUPE CMA CGM Fondé en 1978 par Jacques R. Saadé, CMA CGM est un leader mondial du transport maritime en conteneurs

Plus en détail

Chiffre d affaires de 2 549 millions d euros +23% par rapport à 2007 +13% à périmètre et taux de changes constants

Chiffre d affaires de 2 549 millions d euros +23% par rapport à 2007 +13% à périmètre et taux de changes constants Bureau Veritas annonce un chiffre d affaires et une estimation de résultat opérationnel ajusté en 2008 en très forte croissance et supérieurs à ses prévisions de 2 549 millions d euros +23% par rapport

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement. Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture

Programme des Nations Unies pour l environnement. Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture NATIONS UNIES UNEP/FAO/RC/COP.4/22 RC Distr. : Générale 22 mai 2008 Programme des Nations Unies pour l environnement Français Original : Anglais Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l

Plus en détail

IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse)

IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse) IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse) Sommaire : 1. Introduction 2. Rappels 3. Règlements 4. Principes de fonctionnement 5. Délais de transmissions 6. Evaluation des risques 7. Exemple Annexes : 1 1-

Plus en détail

LES CONFÉRENCES DU PORT CENTER

LES CONFÉRENCES DU PORT CENTER LES CONFÉRENCES DU PORT CENTER L ADAPTATION DES ACTEURS MARITIMES ET PORTUAIRES AUX ALÉAS DE LA MONDIALISATION ÉCLAIRAGES SUR LA VALLÉ DE LA SEINE Laurent LÉVÊQUE - UMR CNRS IDEES-CIRTAI - UNIVERSITÉ DU

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR LE GAZ NATUREL.

COMMENTAIRES SUR LE GAZ NATUREL. COMMENTAIRES SUR LE GAZ NATUREL. Chroniques MD 5 janvier 2015 1. Introduction. La question du gaz naturel a pris ces dernières années une acuité nouvelle, du fait de la mise en exploitation massive aux

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Fret Aérien au Maroc Stratégie de développement. Office National Des Aéroports Stratégie de développement du Fret aérien 1er Novembre 2011

Fret Aérien au Maroc Stratégie de développement. Office National Des Aéroports Stratégie de développement du Fret aérien 1er Novembre 2011 Fret Aérien au Maroc Stratégie de développement 1 Importance de la logistique aérienne La gestion efficace des flux logistiques aériens est un facteur essentiel de compétitivité: Rentabilité: op misa on

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 24 septembre 2014 fixant par pays et par groupe le montant de l indemnité spécifique

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.5/2003/5 27 juin 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées.

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées. Nom Organisation n de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL ATConf/6-WP/49 14/2/12 SIXIÈME CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN Montréal, 18 22 mars 2013 Point 2 : 2.2 Examen de questions

Plus en détail

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013 BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI 1 er trimestre 2013 SOMMAIRE PANORAMA EUROPÉEN 1 BELGIQUE 2 FRANCE 3 ALLEMAGNE 4 IRLANDE 5 PRÉSENTATION Robert Walters présente la 1 ère édition de son Baromètre Européen

Plus en détail

LES ÉCHANGES DE MARCHANDISES. Comment s organisent les échanges de marchandises à l échelle mondiale?

LES ÉCHANGES DE MARCHANDISES. Comment s organisent les échanges de marchandises à l échelle mondiale? Partie 1 thème 2 LES ÉCHANGES DE MARCHANDISES Comment s organisent les échanges de marchandises à l échelle mondiale? I - Étude de cas : La compagnie de transports maritimes CMA CGM Devoir maison correction

Plus en détail

OGISTICS LOGISTICS PERSPECTIVE

OGISTICS LOGISTICS PERSPECTIVE OGISTICS FROM A NEW A NEW Medhub, une plaque tournante de la logistique mondiale FROM A NEW Picking, Entreposage Kitting Co-packing Labelling Assemblage Contrôle qualité. Port Tanger Med et Medhub Tanger

Plus en détail