Compléter la conclusion ci-dessous en choisissant les bons termes parmi les suivants : continu, raies, émission, absorption, bandes.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compléter la conclusion ci-dessous en choisissant les bons termes parmi les suivants : continu, raies, émission, absorption, bandes."

Transcription

1 Fiche élève 1/5 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique - Chimie Thème : L Univers INTERPRETER LE SPECTRE DE LA LUMIERE EMISE PAR UNE ETOILE Objectifs : - Savoir repérer la longueur d onde d une radiation caractéristique d un élément chimique dans un spectre d émission - Savoir que l étude du spectre d une étoile permet de connaître la composition de son enveloppe externe. ACTIVITÉ 1 : Comprendre le spectre solaire Le Soleil est une boule de km de rayon, soit environ 110 fois celui de la Terre! Au cœur, la température est de l ordre de 15 millions de degrés. Chaque seconde, la fusion des protons en hélium produit une énergie de J, soit une énergie équivalente à 6, fois celle de la bombe d Hiroshima! L énergie produite doit traverser plusieurs couches jusqu à la photosphère : la température n y est plus que d environ C. Mais c est cette fine couche gazeuse qui émet la lumière du soleil. A l extérieur de la photosphère, l atmosphère de l étoile (ou chromosphère) contient un grand nombre d éléments sous formes d ions ou d atomes isolés. Ce sont eux qui vont absorber certaines radiations du rayonnement continu émis par la photosphère. Compléter la conclusion ci-dessous en choisissant les bons termes parmi les suivants : continu, raies, émission, absorption, bandes. Le spectre de la lumière émise par la photosphère est un spectre..... Les éléments de la chromosphère absorbent une partie de ce rayonnement. Le spectre de la lumière reçue sur Terre contient des. d.... Pour aller plus loin : origine des franges de Fraunhofer Les éléments de la chromosphère absorbent l énergie de certaines radiations provenant de la photosphère ce qui provoque leur excitation : étant excités, ces éléments émettent alors les mêmes radiations que celles qu ils ont absorbées! Pourquoi voit-on alors des raies noires dans le spectre de la lumière solaire? PIERRON 2011 Interpréter le spectre d une étoile (Page 1)

2 Fiche élève 2/5 ACTIVITÉ 2 : Estimation de la température de surface d une étoile On peut tracer le profil spectral d une étoile en représentant l intensité lumineuse des radiations émises par l étoile en fonction de leur longueur d onde. Doc.2. Profil spectral du Soleil La température de surface de l étoile influe sur l allure globale de cette courbe. La longueur d onde max du maximum d intensité lumineuse diminue lorsque la température de l étoile augmente. On en déduit que les étoiles bleues sont plus chaudes que les étoiles rouges. Ainsi, le profil spectral de la lumière du Soleil (Doc. 2) montre que max = 480 nm. En physique, la loi de Wien nous permet de relier cette longueur d onde à la température de l étoile Cette loi s écrit : 273 (avec en C et max en nm) max A l aide de cette relation, vérifier, dans le cadre ci-dessous ; que la température de surface du Soleil avoisine 5700 C. PIERRON 2011 Interpréter le spectre d une étoile (Page 2)

3 Fiche élève 3/5 Rigel, entourée sur l image ci-contre, est une étoile bleue située dans la constellation d Orion. Indiquer dans le cadre ci-dessous : - Dans quel sens a varié la longueur d onde maximale max des radiations qu elle émet par rapport à celle du Soleil? - En quoi son spectre sera-t-il différent de celui du Soleil? Doc. 3. La constellation d Orion Pour aller plus loin : classification des étoiles La classification de Harvard classe les étoiles par température de surface. Leur classement utilise, dans l ordre suivant, les lettres O B A F G K M (pour s en souvenir, les anglo-saxons ont inventé la petite phrase : «Oh! Be A Fine Girl, Kiss Me!» ) La lettre O correspond aux étoiles les plus chaudes (température de surface supérieure à C) Le Soleil est de classe G. Bételgeuse, autre étoile de la constellation d Orion, est une étoile de classe M. Dans le cadre ci-dessous, comparer sa température à celle du Soleil. Quelle en est la conséquence sur son spectre? Pouvez-vous l identifier sur le document 3? La classe M regroupe des étoiles moins chaudes que le Soleil (de classe G, située avant). En conséquence, son spectre sera plus intense dans des longueurs d onde plus grandes (vers le rouge) L étoile Bételgeuse sera de couleur plus rouge : on la reconnaît dans le coin gauche du haut de la photo. ACTIVITÉ 3 : Composition de la chromosphère du Soleil En 1814, Joseph von Fraunhofer découvre les raies d absorption présentes dans le spectre du Soleil et entreprend la mesure précise de leurs longueurs d onde. Il étudie ainsi 570 raies et désigne les principales par les lettres A, B, C, etc (voir Document 4 en page 5) En étudiant d autres étoiles, il observe d autres raies. En même temps, il étudie les lumières artificielles et se rend compte qu une double raie jaune se trouve dans presque toutes les flammes. Ces deux raies occupent exactement la même position que deux raies noires dans le spectre du Soleil, ce sont les raies D 1 et D 2. Ce fait sera interprété plus tard, les raies D sont dues au sodium qui apparaît dans presque toutes les sources lumineuses. En effet, une trace insignifiante de sodium suffit pour faire apparaître ces raies. PIERRON 2011 Interpréter le spectre d une étoile (Page 3)

4 Fiche élève 4/5 1. A partir de deux longueurs d onde de référence (raie A : 759,37 nm - raie K : 393,37 nm), proposer, dans le carde ci après, une méthode permettant de mesurer le plus précisément possible les longueurs d onde des raies D 1 et D 2 présentes sur le document 4 ci-après. Doc. 4. Principales raies de Fraunhofer dans le spectre du Soleil 2. Comparer les valeurs trouvées aux longueurs d onde des raies présentes dans le spectre d émission du sodium : λ D2 = 589 nm et λ D1 = 589,6 nm. 3. Observer le spectre du Soleil (doc. 4) et indiquer, dans le cadre ci-dessous, quelles espèces chimiques sont présentes dans la chromosphère du Soleil. Données : Longueurs d onde (en nm) de raies colorées présentes dans le spectre d émission de différents éléments Hydrogène H : ,1 656,3 Dioxygène O 2 : 627,7 686,7 759,4 Fer Fe : 430,8 438,3 466,8 495,8 516,9 527 Calcium Ca + : 393,4 396,8 430,8 Magnésium Mg : 516,7 517,3 518,4 Vérifier le résultat sur l affiche murale contenant le tableau des spectres. PIERRON 2011 Interpréter le spectre d une étoile (Page 4)

5 Pour aller plus loin : l ion Ca + Fiche élève 5/5 L ion Ca + présent dans la chromosphère respecte t-il la règle de l octet? 4. Le dioxygène absorbe une partie du spectre, mais où le trouve-t-on ailleurs que dans la chromosphère? 5. En 1868, l astronome français Jules Janssen découvre dans l atmosphère solaire une nouvelle raie inconnue à 668 nm. Interprétant la découverte de Janssen, l astronome britannique Joseph Norman Lockyer donne un nom dérivé du grec signifiant «soleil» à ce gaz alors non reconnu sur Terre. On ne se rendra compte qu en 1895 qu il est également présent en faible quantité dans l atmosphère terrestre. Noter dans le cadre ci-dessous le nom de cet élément. Pour aller plus loin : mesure de l expansion de l Univers Lorsqu une étoile s éloigne, les longueurs d onde des radiations qu elle émet augmentent : c est l effet Doppler-Fizeau. Le spectre se décale ainsi vers le rouge. La mesure de ce décalage sur deux spectres d une même étoile pris à des dates différentes permet de calculer la vitesse d éloignement de cette étoile. Doc. 5. Redshift (décalage vers le rouge) PIERRON 2011 Interpréter le spectre d une étoile (Page 5)

Seconde EVALUATION N 6 (1h)

Seconde EVALUATION N 6 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 6 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Après une lecture attentive des documents 1 à 7 fournis en annexe, répondre aux questions

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h)

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Partie A : Le système «Gliesien» Document 1. 581g, 1ère exoplanète potentiellement habitable?

Plus en détail

Chapitre 6 : LA LUMIERE DES ETOILES

Chapitre 6 : LA LUMIERE DES ETOILES Thème 2 : L Univers Chapitre 6 : LA LUMIERE DES ETOILES I) LUMIERE ET SPECTROSCOPIE Histoire des sciences : l analyse spectrale 1) Qu est-ce que la lumière? La lumière est un rayonnement émis par un corps.

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4 (1h30)

Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (11,5pts) La sonde Voyager en 2012 La sonde Voyager 1 a décollé en 1977 pour

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple :

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles Physique Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : (voir livre p. 26 Document 1) Qu observe-t-on? Les raies de Fraunhofer

Plus en détail

Chapitre 2 : Les spectres de lumière

Chapitre 2 : Les spectres de lumière Chapitre 2 : Les spectres de lumière Objectifs : Savoir qu un prisme ou un réseau permet de décomposer la lumière blanche. La superposition de toutes les radiations colorées donne de la lumière blanche.

Plus en détail

CHAPITRE 2. Les messages de la lumière. Analyse de la lumière blanche. I.1 Le phénomène de dispersion chromatique. I.2 Notion de radiation

CHAPITRE 2. Les messages de la lumière. Analyse de la lumière blanche. I.1 Le phénomène de dispersion chromatique. I.2 Notion de radiation CHAPITRE 2 Les messages de la lumière L observation de la lumière des étoiles nous permis (C.f. TP1) d obtenir des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite l utilisation

Plus en détail

U2 - Etude de l étoile GLIESE

U2 - Etude de l étoile GLIESE U2 - Etude de l étoile GLIESE PARTIE 1 : COMPOSITION DE LA CHROMOSPHERE DE L ETOILE GLIESE Les zouzous ont profité de leur voyage sur Terre pour faire une analyse spectrale de leur étoile à l aide d un

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

Spectroscopie du Soleil

Spectroscopie du Soleil Spectroscopie du Soleil Niveau - Seconde Objectif Déterminer les longueurs d onde de certaines raies d absorption dans une partie du spectre du Soleil. Identifier les entités chimiques présentes dans la

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT ① LUMIÈRE ET LONGUEUR D ONDE ② LES DIFFERENTS SPECTRES ③ SPECTRE D UNE ÉTOILE OBJECTIFS DES ACTIVITÉS Connaître les couleurs du spectre

Plus en détail

Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145

Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145 Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145 Trame du chapitre I. Lumière monochromatique et lumière polychromatique. Activité documentaire n 12:

Plus en détail

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation :

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation : Couleurs et images Physique LE PHOTON I- Lumière et énergie 1- Préalable La lumière transporte de l : Une lampe de poche de la lumière grâce à l énergie fournie par les piles qui s usent. La matière récupère

Plus en détail

Séquence 5 : La lumière des étoiles

Séquence 5 : La lumière des étoiles Séquence 5 : La lumière des étoiles 2 nde - SPC Séquence 5 : La lumière des étoiles Site contenant les ressources : http://asc-spc-jr.jimdo.com Plan de travail Pour le 2 7 Travail à effectuer (Cochez l

Plus en détail

I. Les spectres d émissions

I. Les spectres d émissions CHAPITRE N 6 2 nde DE QUOI SONT CONSTITUEES LES ETOILES? Introduction : Nous allons chercher à comprendre comment l analyse de la lumière des étoiles nous renseigne sur la température de l étoile et sur

Plus en détail

A 3. I) Le ciel et l'univers (Hervé Cottin) 1h30. II) L'exploration du Système Solaire PLAN. III) Lumière et observations. IV )Vie et mort des étoiles

A 3. I) Le ciel et l'univers (Hervé Cottin) 1h30. II) L'exploration du Système Solaire PLAN. III) Lumière et observations. IV )Vie et mort des étoiles I) Le ciel et l'univers (Hervé Cottin) 1h30 II) L'exploration du Système Solaire (Hervé Cottin) 4h30 A 3 PLAN III) Lumière et observations (Antoine Jolly) 4h30 A- Le ciel à différentes longueur d'onde

Plus en détail

DEVOIR N 10 DE PHYSIQUE CHIMIE

DEVOIR N 10 DE PHYSIQUE CHIMIE NOM : Prénom : 2 nde 5 DEVOIR N 10 DE PHYSIQUE CHIMIE Chaque réponse devra être rédigée. Longueurs d onde (en nm) caractéristiques de quelques éléments chimiques Hydrogène : 410 ; 656 Sodium : 589 Magnésium

Plus en détail

I) Adébaran, une étoile dans le ciel. (/21,5)

I) Adébaran, une étoile dans le ciel. (/21,5) Nom : Prénom : Classe : 1 ère S (/56) I) Adébaran, une étoile dans le ciel. (/21,5) On donne le profil spectral de l étoile Aldébaran obtenu après calibration au niveau des longueurs d onde : Voir Feuille

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles http://jrivetspc.pagesperso-orange.fr 1 Table des matières 1 Les différents types de spectres 4 1.1 Cas de objets chauds........................... 4 1.2 Cas des gaz sous faible

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

TP : SPECTROSCOPIE. Poste 1 : Le prisme et le réseau permettent de décomposer la lumière. Spectre continu d émission

TP : SPECTROSCOPIE. Poste 1 : Le prisme et le réseau permettent de décomposer la lumière. Spectre continu d émission TP : SPECTROSCOPIE La lumière d une étoile nous renseigne sur sa composition, sa température. Pour décrypter ces messages, on doit décomposer la lumière en faisant des spectres. Un spectre est la séparation

Plus en détail

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE 1 TP SPECTRES Certaines étoiles nous apparaissent plutôt bleu (cas de Rigel), d autres plutôt rouge (cas de Bételgeuse). Les lumières émises par les étoiles sont donc différentes. Dans ce TP on cherche

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique-chimie INTERPRETER LE SPECTRE DE LA LUMIERE EMISE PAR UNE ETOILE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Notions et contenus Compétences

Plus en détail

Seconde Le Soleil, une étoile

Seconde Le Soleil, une étoile Fiche à destination des enseignants Type d'activité Résolution de problème Objectifs Seconde Le Soleil, une étoile A partir du spectre de la lumière solaire et des documents mis à disposition : identifier

Plus en détail

DS -PHYSIQUE-CHIMIE- (durée 2h00)

DS -PHYSIQUE-CHIMIE- (durée 2h00) Lycée H. Darras 07-08 ère S et ère SSi DS -PHYSIQUE-CHIMIE- (durée h00) Nom : Prénom : Attention : il sera tenu compte des chiffres significatifs dans la notation. Donne es pour tous les exercices h=6,63x0-34

Plus en détail

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES I /Le spectre électromagnétique : La lumière détectable par l œil humain ( la lumière visible) ne représente qu une tout petite partie de la vaste étendue des rayonnements

Plus en détail

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme Document élève 1/5 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : L Univers SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Objectifs : Utiliser un système dispersif pour visualiser des spectres d émission

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles Cours La lumière des étoiles Physique On appelle source de lumière un objet qui émet de la lumière. Il est aussi appelé émetteur lumineux. On distingue différentes sources de lumière suivant la nature

Plus en détail

LA SPECTROGRAPHIE OU POURQUOI IL EST SI IMPORTANT D ÉTUDIER LE SPECTRE DES ÉTOILES

LA SPECTROGRAPHIE OU POURQUOI IL EST SI IMPORTANT D ÉTUDIER LE SPECTRE DES ÉTOILES LA SPECTROGRAPHIE OU POURQUOI IL EST SI IMPORTANT D ÉTUDIER LE SPECTRE DES ÉTOILES Par Jean-Pierre MARTIN jpm.astro astro@wanadoo.fr ASSOCIATION D ASTRONOMIE VÉGA PLAISIR 78370 Les animations ne sont visibles

Plus en détail

DEVOIR N 11 DE PHYSIQUE CHIMIE

DEVOIR N 11 DE PHYSIQUE CHIMIE NOM : Prénom : nde 5 DEVOIR N 11 DE PHYSIQUE CHIMIE Chaque réponse devra être rédigée. Chaque résultat doit être accompagné de son unité et donné avec un nombre de chiffres significatifs cohérent avec

Plus en détail

2. Un objet «rouge» est éclairé par une lumière «jaune». De quelle couleur percevra-t-on l objet? Compléter le schéma et répondre par une phrase.

2. Un objet «rouge» est éclairé par une lumière «jaune». De quelle couleur percevra-t-on l objet? Compléter le schéma et répondre par une phrase. Exercice 1 : éclairer nous un peu! / 1 pts Quelques rappels : RVB = blanc Drapeau français : bleu / blanc / rouge La température (K) est liée à la longueur d onde λ (m) pour le imum de rayonnement par,9

Plus en détail

Ch2 La lumière des étoiles

Ch2 La lumière des étoiles Page23... Ch2 La lumière des étoiles Les étoiles : l analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite l utilisation de

Plus en détail

CORRIGE des EXERCICES d'entraînement Chapitre 10 : Les messages de la lumière dans l'univers Les spectres de lumière

CORRIGE des EXERCICES d'entraînement Chapitre 10 : Les messages de la lumière dans l'univers Les spectres de lumière CORRIGE des EXERCICES d'entraînement Chapitre 10 : Les messages de la lumière dans l'univers Les spectres de lumière Exercice n 3 1) Le spectre de la lumière blanche est complet et contient toutes les

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE?

LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE? Travaux Pratiques Séance 5 Thème : L Univers Chapitre n 3 (La lumière des étoiles) LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE? Objectifs : Savoir qu un corps chaud émet un rayonnement continu,

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles Quelles informations peut-on obtenir en analysant la lumière venant des étoiles? 1) Lumière monochromatique et lumière polychromatique T.P. : décomposition de la lumière émise par

Plus en détail

Physique-Chimie chapitre 17 Les spectres lumineux Séance 1. 1 Quelle est la nature de la lumière?

Physique-Chimie chapitre 17 Les spectres lumineux Séance 1. 1 Quelle est la nature de la lumière? Physique-Chimie chapitre 17 Les spectres lumineux Séance 1 Compétences exigibles Différencier spectre continu et spectre de raies. Différencier spectre de raies d émission et spectre de raies d absorption.

Plus en détail

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température?

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température? Chapitre II : Sources de lumières colorées Et la lumière fut! Outre le Soleil qui éclaire notre planète, il existe une grande diversité de sources lumineuses, des ampoules classiques aux DEL en passant

Plus en détail

1 Physique des rayonnements :

1 Physique des rayonnements : SPECROSCOPIE DES NÉBULEUSES À ÉMISSION E DES ÉOILES 1 Physique des rayonnements : 1.1 La loi de Plank et ses petites sœurs : Ces relations permettent de décrire le flux lumineux à partir de la longueur

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP2

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP2 Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP2 Vers la loi de Wien (1) La spectroscopie consiste à étudier une lumière en la décomposant à l aide d un système dispersif Afin d obtenir un spectre, on peut

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES (4 PTS) Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission C 2) Spectre

Plus en détail

o On appelle la figure obtenue sur l'écran. o On observe une déviation de la lumière, cependant, il n'y a pas de..

o On appelle la figure obtenue sur l'écran. o On observe une déviation de la lumière, cependant, il n'y a pas de.. 1. Dispersion de la lumière blanche : 1. Observation d un phénomène naturel : l arc-en-ciel L'arc-en-ciel que l'on peut observer en temps de pluie, et en présence du soleil, provient de la décomposition

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 2 : Lumière d étoile p1/5 CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite

Plus en détail

Jean Roche CCSTI Drôme

Jean Roche CCSTI Drôme La couleur des étoiles Jean Roche CCSTI Drôme La couleur des étoiles Jean Jean Roche - CCSTI Drôme de la Drôme Les corps incandescents émettent un spectre continu Jean Roche CCSTI Drôme La

Plus en détail

Thème : Couleurs et images chapitre : Lumière et couleur p 64

Thème : Couleurs et images chapitre : Lumière et couleur p 64 Thème : Couleurs et images chapitre : Lumière et couleur p 64 I. Activité expérimentale : étude d une source thermique : loi de Wien 1. Rappel de la classe de seconde: source thermique a. Donner une définition

Plus en détail

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points).

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points). 2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Le document suivant est extrait du livre d Hubert Reeves «Patience dans l azur», le Seuil (1996) «Nous savons

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3 Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3 DOC1 : Quelques données numériques Couleur violet bleu vert jaune orange rouge λ (nm) 400-435 435-500 500-570 570-600 600-625 625-700 1 ev = 1,6.10-19 J c =

Plus en détail

Activité documentaire n 13 : La température des étoiles Compétences travaillées

Activité documentaire n 13 : La température des étoiles Compétences travaillées Activité documentaire n 13 : La température des étoiles Compétences travaillées Restituer ses connaissances. Savoir qu un corps chaud émet un rayonnement continu, dont les propriétés dépendent de la température

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption...

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption... I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission... 2) Spectre continu...

Plus en détail

Document 1 : Corps noirs Consulter la vidéo. Pour en savoir davantage : https://media4.obspm.fr/public/fsu/pages_corps-noir/absorbant-observer.

Document 1 : Corps noirs Consulter la vidéo. Pour en savoir davantage : https://media4.obspm.fr/public/fsu/pages_corps-noir/absorbant-observer. Chap3 : Sources de lumières colorées ACTIVITE : LA COULEUR DES ETOILES Situation déclenchante Les étoiles peuvent être de différentes couleurs : Etoile Bételgeuse Soleil Sirius Rigel Couleur Rouge Jaune

Plus en détail

CORRIGE du Contrôle n 4 Chapitre 10 : Les messages de la lumière dans l'univers

CORRIGE du Contrôle n 4 Chapitre 10 : Les messages de la lumière dans l'univers CORRIGE du Contrôle n 4 Chapitre 10 : Les messages de la lumière dans l'univers Données : On rappelle l'échelle de température en Kelvins : T(K) = T( C) + 273,15 On rappelle la loi de Wien : T(K) = k /

Plus en détail

RIGEL. Avec plus de détails. Constellation d'orion

RIGEL. Avec plus de détails. Constellation d'orion RIGEL Constellation d'orion A l'oeil nu Avec plus de détails Constellation d'orion RIGEL est une étoile de la constellation d'orion. La première image montre cette constellation telle qu'on peut la voir

Plus en détail

Sciences Physiques 2010 S. ZAYYANI. Fiche de Cours

Sciences Physiques 2010 S. ZAYYANI. Fiche de Cours Sciences Physiques 2010 S. ZAYYANI Fiche de Cours Unité : L univers Chapitre: Ch. 3 Spectres Lumineux Différents Spectres Définition : Un spectre lumineux (=spectrum of light) est la figure obtenue par

Plus en détail

DONNÉES : 6,5. 6 neutron 7 neutron. 6 électron 10 électron. 6 proton 6 proton

DONNÉES : 6,5. 6 neutron 7 neutron. 6 électron 10 électron. 6 proton 6 proton SCIENCES PHYSIQUES SECONDE DONNÉES : ATOME ÉLÉMENT CHIMIQUE CORTÈGE ÉLECTRONIQUE REFRACTION DE LA LUMIERE SPECTRES LUMINEUX NOM : PRÉNOM :...... CLASSE :... e= 1,6.10 19 C masse d un nucléon : mn =1,67.10

Plus en détail

Devoir de synthèse N 3 Sciences physique

Devoir de synthèse N 3 Sciences physique Lycée Tamerza Devoir de synthèse N 3 Sciences physique Prof : Saidi Najet 4 ème Math &Science Durée : Trois heures Date : 17-05 - 2010 Chimie : 7 points On donne pour tous les exercices à 25 C les potentiels

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

LES SOURCES DE LUMIERE ET LES SPECTRES

LES SOURCES DE LUMIERE ET LES SPECTRES LS SOURCS D LUMIR T LS SPCTRS 1. Les spectres d émission Un spectre d émission est un spectre produit par la lumière directement émise par une source (lampe à incandescence, corps chauffé, lampe à vapeur

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie.

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. SPECTROSCOPIE I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. I Analyser la lumière. Que signifie analyser la lumière? Analyser la lumière

Plus en détail

Programme de Seconde Générale BO 29 avril Période 0 2,5 5 7, , ,5. :(lambda)longueurd'ondeenmètre : célérité (vitesse) de l'onde en

Programme de Seconde Générale BO 29 avril Période 0 2,5 5 7, , ,5. :(lambda)longueurd'ondeenmètre : célérité (vitesse) de l'onde en H. Les étoiles L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite l utilisation de systèmes dispersifs. Mise en situation

Plus en détail

Chapitre 4 : Les sources de lumière

Chapitre 4 : Les sources de lumière Chapitre 4 : Les sources de lumière mercredi 6 novembre 2013 1. Différentes sources de lumière. Voir TP 5 Il existe de nombreux moyen de produire et d émettre de la lumière. Quelles sont leurs différences?

Plus en détail

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Une source monochromatique émet une lumière dont le spectre est caractérisé par sa longueur d onde dans le vide. Une source polychromatique émet une lumière

Plus en détail

Aurélie nov 2000 devoirs seconde : les spectres. Object 1. Classer ces étoiles par ordre croissant de leur température de surface. Justifier.

Aurélie nov 2000 devoirs seconde : les spectres. Object 1. Classer ces étoiles par ordre croissant de leur température de surface. Justifier. Object 1 Aurélie nov 2000 devoirs seconde : les spectres Rechercher 1 ouleur et pérature 1. Le soleil est u moyennement chaude (6000 C en surface) et la couleur perçue est jaune. Les éto Rigel et Bételgeuse

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

Aucune information nous parvient du fonctionnement interne des étoiles a part celle provenant de l heliosismologie et des neutrinos

Aucune information nous parvient du fonctionnement interne des étoiles a part celle provenant de l heliosismologie et des neutrinos Les étoiles L immense majorité de l information qui nous vient de l univers est sous forme électromagnétique. Les étoiles, de ce point de vue sont les briques essentielles de l observation cosmique. Les

Plus en détail

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 12 : Lumière d étoile p1/6 CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse

Plus en détail

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière CH03 CH04 Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 5 3 Lumière et ondes électromagnétiques

Plus en détail

3 La lumière des étoiles

3 La lumière des étoiles 3 La lumière des étoiles La lumière qui nous vient des étoiles est très importante. Comme nous l avons vu, elle recèle des informations sur le passé de l Univers : plus on regarde loin, plus on voit dans

Plus en détail

Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles

Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles I. Spectre continu et température Starlord est un explorateur de l espace. Il a pris plusieurs photographies d arc-en-ciel sur différentes

Plus en détail

L exercice 1 est à rédiger sur la copie. Pour les suivants, on pourra répondre directement sur le sujet.

L exercice 1 est à rédiger sur la copie. Pour les suivants, on pourra répondre directement sur le sujet. Nom : Prénom : Classe : L exercice 1 est à rédiger sur la copie. Pour les suivants, on pourra répondre directement sur le sujet. Sur 24 points ramené à 20 Ex 1 : Véga, dans la constellation de la lyre,

Plus en détail

Sources de lumières colorées

Sources de lumières colorées Sources de lumières colorées 5h Quelles sont les différentes sources de lumière et comment fonctionnentelles? 1) Différencier les sources lumineuses Activité : Des sources lumineuses différentes Les sources

Plus en détail

Spectroscopie et sources lumineuses

Spectroscopie et sources lumineuses Chapitre 3 Spectroscopie et sources lumineuses 3.1 Spectre de différentes sources de lumière 3.1.1 Domaine spectral proche du visible La lumière est une onde électromagnétique, c est à dire une perturbation

Plus en détail

2.2. Étude du spectre du mercure. Le diagramme ci-dessous représente quelques niveaux d'énergie de l'atome de mercure.

2.2. Étude du spectre du mercure. Le diagramme ci-dessous représente quelques niveaux d'énergie de l'atome de mercure. Exercice n 1 : extrait du sujet de bac juin 2004 Principe de fonctionnement d'un tube fluorescent. Le tube fluorescent étudié est constitué d'un cylindre de verre qui contient un gaz à basse pression.

Plus en détail

Etude des réseaux de diffraction

Etude des réseaux de diffraction Etude des réseaux de diffraction Chapitre 4 Etude des réseaux de diffraction Un réseau est constitué par la répétition périodique d un motif diffractant, comme par exemple une fente. Les interférences

Plus en détail

Principales figures du cours : L Univers et sa mesure

Principales figures du cours : L Univers et sa mesure Principales figures du cours : L Univers et sa mesure Cours d astronomie en LST-A S1, option Astronomie 1 L. Duriez Laboratoire d Astronomie, UFR de Mathématiques, Université des Sciences et Technologies

Plus en détail

LA SPECTROSCOPIE. Un prisme ~huldra/i/0006/.

LA SPECTROSCOPIE. Un prisme   ~huldra/i/0006/. LA SPECTROSCOPIE La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

Les spectres, messages de la lumière

Les spectres, messages de la lumière Les spectres, messages de la lumière La lumière est parfois le seul élément d information dont nous disposons : c est le cas pour les étoiles, y compris le Soleil. En y regardant de plus près, il y a plusieurs

Plus en détail

Sources de lumière. En déduire une relation entre λ et T puis une relation entre λ et f :

Sources de lumière. En déduire une relation entre λ et T puis une relation entre λ et f : 1 Sources de lumière I. La lumière : une onde 1. Longueurs d ondes Expérience : propagation d une onde à la surface de l eau La longueur d onde λ correspond à la distance qui sépare 2 vagues. Les vagues

Plus en détail

DS DE PHYSIQUE-CHIMIE DU 19 NOVEMBRE 2015

DS DE PHYSIQUE-CHIMIE DU 19 NOVEMBRE 2015 DS DE PHYSQUE-CHME DU 19 NOVEMBRE 2015 Rendre l énoncé avec la copie. Documents interdits. Calculatrice autorisée. Soigner la présentation. Numéroter correctement les questions. EXERCCE 1 : LES RAYONS

Plus en détail

O2. Sources de lumière colorées O2.1. Sources de lumière colorée

O2. Sources de lumière colorées O2.1. Sources de lumière colorée O2. Sources de lumière colorées O2.1. Sources de lumière colorée Mise en situation Quel est le rapport entre l étude des étoiles en astrophysique et les caméras thermiques qui traquent les fuites d énergies

Plus en détail

DST DE 1 ere S PHYSIQUE-CHIMIE. Série S

DST DE 1 ere S PHYSIQUE-CHIMIE. Série S DST DE 1 ere S PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h DATE : 17 Novembre 2017 L usage des calculatrices est autorisé Ce sujet comporte trois exercices présentés sur 5 pages numérotées de 1 à

Plus en détail

LUMIERE ET SPECTROGRAPHIE

LUMIERE ET SPECTROGRAPHIE LUMIERE ET SPECTROGRAPHIE Le soleil et plus généralement tous les corps lumineux ou non de l'univers, émettent de façon continue ou accidentelle la totalité des rayonnements électromagnétiques depuis les

Plus en détail

Le Soleil : principales caractéristiques

Le Soleil : principales caractéristiques Le Soleil : principales caractéristiques Le Soleil est une étoile ordinaire de type spectral G (de séquence principale) parmi les 200 milliards que compte notre Galaxie. Etant proche de nous (8 mn lumière,

Plus en détail

CH 2 : La lumière des étoiles

CH 2 : La lumière des étoiles CH 2 : La lumière des étoiles I. Les messages de la lumière La seule information qui nous parvient des étoiles, y compris du Soleil, est leur lumière. A partir de cette seule donnée, l'astronome d'aujourd'hui

Plus en détail

ASTRONOMIE ET ASTROPHYSIQUE. Patrick Boissé IAP et Université Paris VI. Compte-rendu par Benjamin Langlois du séminaire du 20/11/07

ASTRONOMIE ET ASTROPHYSIQUE. Patrick Boissé IAP et Université Paris VI. Compte-rendu par Benjamin Langlois du séminaire du 20/11/07 ASTRONOMIE ET ASTROPHYSIQUE Patrick Boissé IAP et Université Paris VI Compte-rendu par Benjamin Langlois du séminaire du 20/11/07 Introduction : Pour donner un aperçu des recherches menées actuellement

Plus en détail

Une première présentation de l Univers. Thème : Univers

Une première présentation de l Univers. Thème : Univers Une première présentation de l Univers Thème : Univers Objectifs Savoir que le remplissage de l espace par la matière est essentiellement lacunaire, aussi bien au niveau de l atome qu à l échelle cosmique

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

Le soleil. Olivier LAURENT

Le soleil. Olivier LAURENT Le soleil Olivier LAURENT Propriétés Rayon : 696 342 km (= 109 fois le rayon de la Terre = 1,8 fois la distance Terre - Lune) Masse : 1,988.10 30 kg (= 330 000 fois la masse de la Terre) Densité moyenne

Plus en détail

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure Chapitre 3 : Sources de lumières colorées I. Différentes sortes de sources sources chaudes : étoile, lampe à filament, feu sources froides : laser, lampe à économie d'énergie, tube fluorescent rappel :

Plus en détail

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique.

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. TP Physique N 6 Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. Poste N 1 : Matériel: source lumineuse, fente,

Plus en détail

DM n o 9 (dernier) TS Physique 3 (lumière), 16 (énergies) et 17 (quantique) Exercice 1 Étude énergétique des oscillateurs mécaniques

DM n o 9 (dernier) TS Physique 3 (lumière), 16 (énergies) et 17 (quantique) Exercice 1 Étude énergétique des oscillateurs mécaniques DM n o 9 (dernier) TS Physique 3 (lumière), 6 (énergies) et 7 (quantique) Exercice Étude énergétique des oscillateurs mécaniques Partie A Pendule simple On étudie un pendule simple constitué d une masse

Plus en détail

EXERCICE II À PROPOS DES ÉCLIPSES SOLAIRES (11 points)

EXERCICE II À PROPOS DES ÉCLIPSES SOLAIRES (11 points) Bac S 2018 Pondichéry http://labolycee.org EXERCICE II À PROPOS DES ÉCLIPSES SOLAIRES (11 points) Les deux parties A et B sont indépendantes. Partie A. L éclipse du 21 août 2017 Les Américains l'ont baptisée

Plus en détail

2H- DEVOIR DE SCIENCES PHYSIQUES N 2

2H- DEVOIR DE SCIENCES PHYSIQUES N 2 2H- DEVOIR DE SCIENCES PHYSIQUES N 2 UNE DISPARITION INQUIETANTE Depuis maintenant 5 jours, l éminent Professeur J. a disparu. Dans deux jours, il devra donner une importante conférence au congrès mondial

Plus en détail

Physique-Chimie Première partie Images et couleurs chapitre 4 Interaction lumière-matière Séance 1. 1 Tester ses prérequis

Physique-Chimie Première partie Images et couleurs chapitre 4 Interaction lumière-matière Séance 1. 1 Tester ses prérequis Compétences exigibles Physique-Chimie Première partie Images et couleurs chapitre 4 Interaction lumière-matière Séance 1 Interpréter les échanges d énergie entre lumière et matière à l aide du modèle corpusculaire

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée 2 novembre 2012 Sources de lumière colorée Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 4 3 Lumière et ondes électromagnétiques 5 4 Couleur des corps

Plus en détail

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev)

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev) I- la quantification du transfert d énergie entre un atome et le milieu extérieur. 1 / Expérience de Frank et Hertz : a- Dispositif expérimental Canon à électrons : Permettant d'obtenir des électrons de

Plus en détail

C est l effet DOPPLER

C est l effet DOPPLER Quel est le point commun entre : un contrôle routier radar effectué par les gendarmes et la détection des exoplanètes par les astrophysiciens? C est l effet DOPPLER Qu est ce que l effet DOPPLER? La fréquence

Plus en détail