Conseil général de la Haute-Vienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil général de la Haute-Vienne"

Transcription

1 Conseil général de la Haute-Vienne PRESTATION D ASSISTANCE METHODOLOGIQUE POUR L ELABORATION DU SCHEMA DEPARTEMENTAL DE L AUTONOMIE Réunion de présentation du schéma 17 septembre 2014 Cekoïa Conseil 19 rue Martel PARIS Tél Fax Vos interlocuteurs : Jacques Soria Liévine Prince

2 Sommaire Rappel de la méthodologie Synthèse du diagnostic de l accompagnement des personnes âgées Synthèse du diagnostic de l accompagnement des personnes handicapées Présentation des fiches actions 2

3 Rappel de la méthodologie Novembre 2013 Décembre 2013 à début Mars 2014 Fin Mars à Mai 2014 Juin Juillet 2014 Août Sept Phase 0: Initialisation - Liste des entretiens à réaliser et des documents à recueillir - Comité de pilotage Phase 1 : Etat des lieux - Etude documentaire - Envoi des questionnaires (usagers et professionnels) - Entretiens individuels et collectifs - Bilan des précédents schémas - Etat des lieux - Réunion publique de restitution du diagnostic - Comité de pilotage Phase 2 : Concertation - Élaboration du cahier des charges des groupes de travail - Groupes de travail thématiques (4 groupes se réunissant 3 fois) - Dépouillement du questionnaire - Rédaction de la 1ere version des fiches action - Comité de pilotage Phase 3: Rédaction - Finalisation des fiches action et du plan d actions - Rédaction du préprojet du schéma - Finalisation du schéma - Comité de pilotage Phase 4: Construction d outils de communication - Réunion de restitution du schéma - Rédaction de la synthèse Journal de projet n 1 Journal de projet n 2 Journal de projet n 3 Entretiens et questionnaire Restitution aux acteurs Groupes de travail Présentation du schéma 3

4 Les actions réalisées (1/2) Phase d état des lieux : Etude documentaire Entretiens individuels et collectifs : 12 entretiens individuels d une heure 8 entretiens collectifs de 3 heures (108 personnes rencontrées) Réalisation des bilans : Plan gérontologique Schéma personnes adultes handicapées Réalisation de l état des lieux de la situation: Des personnes âgées Des personnes adultes en situation de handicap

5 Les actions réalisées (2/2) Phase de concertation Conception, diffusion et analyse des enquêtes par questionnaire Type de questionnaire Personnes âgées 39 3 réunions de 3 groupes de travail consultatifs : Nombre de réponses exploitables au Professionnels et représentants des usagers 64 Personnes handicapées 311 Groupe 1 : Transversal PAPH - Territoires, coopérations, interdisciplinarité et communication Groupe 2 : Transversal PAPH - Vie à domicile, vie sociale et aide aux aidants Groupe 3 : PA - Réponses institutionnelles et structures intermédiaires Groupe 4 : PH - Réponses institutionnelles et structures intermédiaires

6 Sommaire Rappel de la méthodologie Synthèse du diagnostic de l accompagnement des personnes âgées Synthèse du diagnostic de l accompagnement des personnes handicapées Présentation des fiches actions 6

7 L accompagnement des personnes âgées Synthèse (1/4) Les prestations dédiées aux personnes âgées de dépenses d APA à domicile et en établissement en 2013 ( + 6,2 % depuis 2007) bénéficiaires de l APA à domicile, 51 % âgés de 85 ans et plus et 23 % avec une dépendance lourde (GIR 1 et 2) bénéficiaires de l APA en établissement en 2013 (+ 8,3 % depuis 2007), 66 % âgés de 85 ans et plus (54 % en 2007), 57 % avec une dépendance lourde. 482 personnes bénéficiaires de l aide sociale à l hébergement Les dispositifs d accueil et de coordination Les 29 MDD assurent les missions antérieures des CLIC et les 3 MAIA (Sud Haute-Vienne, Centre Haute-Vienne et Nord Haute- Vienne) couvrent près de 88 % de la population

8 L accompagnement des personnes âgées Synthèse (2/4) La vie à domicile Des SAAD, des services de portage de repas à domicile, des SSIAD, le SPASAD et les services d HAD couvrent l ensemble du département Des projets innovants (ICARE ) et trois équipes mobiles (EMESPA, HEMIPASS, UPSAV) Les dispositifs de répit et d aide aux aidants : 129 places d hébergement temporaire dont 6 places d accueil de nuit (+ 42 % depuis 2007), 140 places d accueil de jour ( % depuis 2007), un relais des familles, des projets innovants (relais entre aidants ), deux plateformes d accompagnement et de répit 32 places d accueil familial social au sein de 18 familles agréées 38 logements adaptés en centre bourg et des aides pour adapter le logement individuel Des initiatives pour faciliter l accès à la vie sociale (Voisineurs ) mais des problèmes de transport et d isolement social

9 L accompagnement des personnes âgées Synthèse (3/4) La vie en établissement 553 places d hébergement non médicalisées places d EHPAD et 464 places d USLD (hors accueils de jour) Un taux d équipement de 86,7 lits d EHPAD et d USLD pour habitants de 75 ans et plus en Haute-Vienne (pour mémoire : taux national de 99,5 taux régional 103,4 ) La prise en charge de la maladie d Alzheimer et de troubles apparentés Des équipes spécialisées Alzheimer (ESA) dans tous les territoires Le renforcement des capacités des hébergements dédiés (+ 162 % d hébergement permanent et % des capacités en accueil de jour, accueil de nuit et hébergement temporaire) 9 PASA et 1 URH installés

10 L accompagnement des personnes âgées Synthèse (4/4) Points forts - La diversité de l offre à destination des personnes âgées et des aidants ; - La complémentarité des nouveaux dispositifs avec les dispositifs existants - Le maillage territorial de l offre presque complet ; - L amélioration de la prise en charge des malades Alzheimer et de maladies assimilées grâce au plan Alzheimer ; - La forte implication des hôpitaux et de leurs équipes mobiles dans le secteur des personnes âgées ; - La proximité des services du Conseil général avec les professionnels et les partenaires en central et dans les MDD ; - La coordination efficiente des professionnels en milieu rural. Points faibles - La lisibilité et la visibilité de l offre à améliorer pour les usagers (et pour les professionnels) ; - La sous dotation en places médicalisées - La transition entre le domicile et l établissement qui est à améliorer (recherche du consentement de la personne âgée, prévention des ruptures, construction du projet de vie ) ; - La prise en charge des publics spécifiques (personnes handicapées vieillissantes, malades psychiatriques) qui reste à accompagner et à améliorer ; - Les transports adaptés insuffisants et peu accessibles financièrement et physiquement, qui ne facilitent pas l accès aux accueils de jour ; - L adaptation des logements insuffisamment anticipée - L isolement des personnes âgées important en milieu rural et en milieu urbain ; - La difficulté d accès aux accueils séquentiels - L utilisation inadaptée des places d accueil temporaire

11 Sommaire Rappel de la méthodologie Synthèse du diagnostic de l accompagnement des personnes âgées Synthèse du diagnostic de l accompagnement des personnes handicapées Présentation des fiches actions 11

12 L accompagnement des personnes handicapées Synthèse (1/3) Des prestations dédiées aux personnes handicapées bénéficiaires de l AAH en 2011 (+ 11 % depuis 2009) bénéficiaires de l ACTP et de la PCH (+ 53 % depuis 2009) de dépenses de PCH et d ACTP (+ 50 % depuis 2009) 960 personnes bénéficiaires de l aide sociale à l hébergement (+ 12 % depuis 2009) pour de dépenses ( + 26 % depuis 2009) Des dispositifs d accueil et de coordination : la MDPH et les 29 portes d entrée des MDD La vie à domicile Des SAAD, des services de portage de repas à domicile, des SSIAD, le SPASAD et les services d HAD qui couvrent l ensemble du département Des projets innovants et deux équipes mobiles (PASS mobile santé mentale et précarité et HEMIPASS) 254 places de SAVS (+ 7 % depuis 2009), 236 places de SAPHAD (+ 56 % depuis 2009), 39 places de SAMSAH (+ 160 % depuis 2009) 87 places d accueil de jour (+ 2 % depuis 2009) et 30 places d hébergement temporaire (+ 43 % depuis 2009) 10 places d accueil familial social au sein de 8 familles agrées et un projet porté par le foyer de vie d Ambazac

13 L accompagnement des personnes handicapées Synthèse (2/3) La vie en établissement Type d'établissement Nombre de places Taux équipement pour personnes de 20 à 59 ans Haute-Vienne Limousin France métropolitaine Foyer hébergement 225 ND ND ND Foyer de vie 474 2, ,5 Foyer d accueil médicalisé 87 0, ,7 Maison d accueil spécialisé 164 0, ,8 Une offre de 58 places (FAM, EHPAD) à destination des personnes handicapées vieillissantes L insertion professionnelle 870 places d ESAT dont 32 places «hors les murs» L accès à la vie sociale Handicar, taxicar et transport adapté de la STCL dans la communauté d agglomération de Limoges

14 L accompagnement des personnes handicapées Synthèse (3/3) Points forts Les partenariats sont solides Les réseaux ont été mis en place et fonctionnent Les contacts avec les autorités de tarification (Conseil général et ARS) sont bons Un département de taille moyenne dans une région innovante en matière d autonomie avec une MDPH proche des professionnels ce qui permet de solutionner les cas complexes L analyse des besoins et le suivi des listes d attentes réalisé par la MDPH La volonté du Conseil général de structurer les services par territoire et d équilibrer l offre présente sur chaque territoire Les établissements prêts à partager les plateaux techniques et s ouvrir vers l extérieur Le partenariat avec le secteur sanitaire (CH Esquirol) et des équipes mobiles performantes Le secteur médico-social dynamique avec des projets innovants Points faibles Le manque de places en établissements et en services Le manque de fluidité des passages entre les établissements pour enfants vers les établissements pour adultes La prise en charge des personnes handicapées vieillissantes L isolement des personnes handicapées La prise en charge des handicaps spécifiques (patients Alzheimer jeunes, traumatisés crâniens, autistes, handicap psychiques, personnes handicapées vieillissantes ) Les difficultés à attirer le personnel formé en milieu rural La coordination encore insuffisante des professionnels à domicile (médicosociaux et sanitaires) La lisibilité des dispositifs et des acteurs L accueil d urgence des personnes handicapées Le transport des personnes handicapées

15 Sommaire Rappel de la méthodologie Synthèse du diagnostic de l accompagnement des personnes âgées Synthèse du diagnostic de l accompagnement des personnes handicapées Présentation des fiches actions 15

16 12 fiches actions organisées en 5 axes (1/2) Axe 1 : Renforcer la communication et la coordination Fiche action n 1 : Améliorer l accès à l information des usagers et des professionnels et prévenir l isolement social Fiche action n 2 : Favoriser l élaboration de projets territoriaux partenariaux Axe 2 : Améliorer l inclusion des personnes âgées et des personnes handicapées dans la vie de la cité Fiche action n 3 : Faciliter l adaptation et l accessibilité des logements de droit commun pour les personnes âgées et les personnes handicapées Fiche action n 4 : Développer la mobilité des personnes âgées et des personnes handicapées Fiche action n 5 : Enrichir et adapter l offre culturelle, sportive et de loisirs aux besoins des personnes âgées et des personnes handicapées Axe 3 : Renforcer l offre de répit et l amélioration de la qualité des services de maintien à domicile Fiche action n 6 : Poursuivre et approfondir les actions en direction des aidants familiaux Fiche action n 7 : Renforcer l offre de solutions intermédiaires, développer et optimiser l utilisation des accueils séquentiels Fiche action n 8 : Poursuivre l amélioration de la qualité des services d aide et d accompagnement à domicile, des services d accompagnement à la vie sociale et des services de soins infirmiers à domicile

17 12 fiches actions organisées en 5 axes (2/2) Axe 4 : Adapter l offre d hébergement aux nouveaux besoins Fiche action n 9: Faire évoluer les capacités d accueil des structures d accueil pour personnes handicapées et améliorer la fluidité des parcours en facilitant la transition des ESMS pour enfants vers les ESMS pour adultes et la transition inter-établissements des adultes Fiche action n 10 : Renforcer la capacité d accueil en EHPAD, améliorer la transition domicile/ehpad et l accompagnement des personnes âgées hébergées, notamment les patients atteints de la maladie Alzheimer et de maladies apparentées Axe 5 : Améliorer la prise en charge des publics spécifiques Fiche action n 11 : Mieux accompagner l avancée en âge des personnes handicapées Fiche action n 12 : Améliorer la prise en charge des personnes handicapées psychiques, traumatisées crâniennes et TED (troubles envahissants du développement)

18 Axe 1 : Renforcer la communication et la coordination (1/2) Fiche action n 1 : Améliorer l accès à l information des usagers et des professionnels et prévenir l isolement social Objectifs / Résultats attendus Améliorer la mobilisation des dispositifs destinés aux personnes en perte d'autonomie et l accès aux droits Informer les professionnels et les aidants sur les dispositifs existants Mieux accompagner les personnes handicapées dans le cadre de la construction de leur projet de vie (y compris dans leur demande de PCH) dans l intérêt des usagers Créer et renforcer les réseaux formels et informels autour des personnes dépendantes Diminuer le nombre de personnes âgées et handicapées prises en charge en situation d urgence ou de crise Principales actions Communiquer plus et de façon plus ciblée Renforcer le positionnement des Maisons Du Département (MDD) comme animateurs du réseau partenarial de chaque territoire Prévenir l isolement social des personnes âgées et des personnes handicapées

19 Axe 1 : Renforcer la communication et la coordination (2/2) Fiche action n 2 : Favoriser l élaboration de projets territoriaux partenariaux Objectifs / Résultats attendus Faciliter / favoriser les partenariats Connaître les potentialités et les besoins des partenaires pour pouvoir mutualiser les plateaux techniques et les équipements Positionner les établissements dans l'offre globale de prestations, d équipements et de services en direction des personnes dépendantes Ouvrir les établissements aux partenaires sociaux (associations d usagers et de familles, services culturels, d animation et de loisirs) et médico-sociaux œuvrant pour le maintien à domicile Améliorer la perception / l image des établissements (notamment des EHPAD) Principales actions Améliorer la connaissance des partenaires sur chaque territoire Articuler les interventions réalisées au domicile des personnes âgées et des personnes handicapées Poursuivre et approfondir la coopération entre les ESMS des secteurs des personnes âgées et des personnes handicapées Favoriser la création d établissements centre de ressources

20 Axe 2 : Améliorer l inclusion des PA et des PH dans la vie de la cité (1/3) Fiche action n 3 : Faciliter l adaptation et l accessibilité des logements de droit commun pour les personnes âgées et les personnes handicapées Objectifs / Résultats attendus Recenser les logements adaptés pour chaque type de handicap pour mieux faire correspondre l offre à la demande Poursuivre l adaptation des logements sociaux Améliorer les connaissances des professionnels et des usagers sur les procédures à suivre pour adapter un logement Sensibiliser les propriétaires à l adaptation et à la mise en accessibilité des logements privés Poursuivre la création de logements adaptés Accompagner les personnes handicapées vers l autonomie pour leur permettre de réaliser leur projet de vie Garantir la prise en charge par les ESMS des personnes les moins autonomes Conserver des places en établissement pour permettre un hébergement en structure collective en cas de problème d adaptation en logement autonome Principales actions Identifier les logements adaptés et orienter les personnes âgées et les personnes handicapées vers ces logements Renforcer l adaptation préventive des logements Développer et diversifier l offre de logements sociaux adaptés Renforcer Réunion de présentation l accompagnement du schéma 17 septembre des 2014 personnes handicapées notamment en établissement pour les aider à accéder à une plus grande autonomie

21 Axe 2 : Améliorer l inclusion des PA et des PH dans la vie de la cité (2/3) Fiche action n 4 : Développer la mobilité des personnes âgées et des personnes handicapées Objectifs / Résultats attendus Permettre aux usagers d être plus autonomes dans leurs déplacements Faire connaître les solutions de transport aux usagers et aux professionnels Permettre aux usagers de fréquenter les accueils séquentiels en tant que de besoin Principales actions Améliorer, faire connaître l existant et repérer les besoins Développer des solutions alternatives

22 Axe 2 : Améliorer l inclusion des PA et des PH dans la vie de la cité (3/3) Fiche action n 5 : Enrichir et adapter l offre culturelle, sportive et de loisirs aux besoins des personnes âgées et des personnes handicapées Objectifs / Résultats attendus Identifier les besoins et les attentes des personnes en perte d autonomie Développer l offre et son accessibilité Informer les usagers Renforcer le lien social et prévenir l isolement Principales actions Adapter l offre aux besoins des usagers Enrichir l offre d activités sociales, sportives, culturelles et de loisirs Mieux informer et orienter

23 Axe 3 : Renforcer l offre de répit et l amélioration de la qualité des services de maintien à domicile (1/3) Fiche action n 6 : Poursuivre et approfondir les actions en direction des aidants familiaux Objectifs / Résultats attendus Favoriser le répit des aidants Adapter les dispositifs aux besoins exprimés par les aidants et les usagers Pérenniser et développer l offre de soutien aux aidants Principales actions Recueillir les besoins des aidants et faire connaître les dispositifs existants Renforcer le soutien aux aidants

24 Axe 3 : Renforcer l offre de répit et l amélioration de la qualité des services de maintien à domicile (2/3) Fiche action n 7 : Renforcer l offre de solutions intermédiaires, développer et optimiser l utilisation des accueils séquentiels Objectifs / Résultats attendus Permettre aux aidants de bénéficier de périodes de répit Offrir une meilleure connaissance des établissements et des services Accompagner la transition entre domicile et établissement / services Optimiser l utilisation des accueils séquentiels Principales actions Adapter l offre d établissements d hébergement non médicalisés Développer l offre d accueils séquentiels Expérimenter de nouveaux modes d accueil Renforcer l accompagnement des usagers et des aidants

25 Axe 3 : Renforcer l offre de répit et l amélioration de la qualité des services de maintien à domicile (3/3) Fiche action n 8 : Poursuivre l amélioration de la qualité des services d aide et d accompagnement à domicile, des services d accompagnement à la vie sociale et des services de soins infirmiers à domicile Objectifs / Résultats attendus Améliorer l intégration des services de maintien à domicile dans le cadre du parcours de vie des personnes âgées et des personnes handicapées Renforcer la coordination des SAAD et des SSIAD pour une prise en charge complémentaire Améliorer la couverture territoriale et augmenter l offre des SSIAD Principales actions Renforcer la qualité et les compétences des services d aide et de soins à domicile Améliorer et développer l offre des SSIAD et des Equipes Spécialisées Alzheimer

26 Axe 4 : Adapter l offre d hébergement aux nouveaux besoins (1/2) Fiche action n 9: Faire évoluer les capacités d accueil des structures d accueil pour personnes handicapées et améliorer la fluidité des parcours en facilitant la transition des ESMS pour enfants vers les ESMS pour adultes et la transition inter-établissements des adultes Objectifs / Résultats attendus Permettre aux jeunes de réaliser des stages dans les structures pour adultes Permettre aux adultes de changer d établissement pour réaliser leur projet de vie Fluidifier les parcours de vie des personnes handicapées Apporter une réponse aux personnes en liste d attente Vérifier la pertinence des capacités installées des SAVS et des SAPHAD Principales actions Permettre aux jeunes de tester plusieurs structures pour adultes Faire évoluer les capacités des structures pour adultes et fluidifier les parcours en s appuyant sur le dispositif de gestion des listes d attente Soutenir et former les professionnels Développer l offre des SAVS et des SAPHAD

27 Axe 4 : Adapter l offre d hébergement aux nouveaux besoins (2/2) Fiche action n 10 : Renforcer la capacité d accueil en EHPAD, améliorer la transition domicile/ehpad et l accompagnement des personnes âgées hébergées, notamment les patients atteints de la maladie Alzheimer et de maladies apparentées Objectifs / Résultats attendus Adapter l offre de places en EHPAD aux besoins sur le territoire Centre Haute-Vienne Adapter les EHPAD aux besoins des personnes accueillies Poursuivre l amélioration de la qualité de la prise en charge des personnes âgées, notamment celles souffrant de la maladie Alzheimer et de maladies apparentées Accompagner et former les professionnels du secteur médico-social Préparer les entrées en EHPAD notamment en lien avec les services de maintien à domicile Principales actions Renforcer l offre d hébergement permanent Préparer l entrée en établissement Renforcer l accompagnement des résidents nouvellement admis Poursuivre l amélioration de la qualité de l accueil et de la prise en charge en EHPAD Quantifier et qualifier les motifs de sorties d EHPAD vers le domicile

28 Axe 5 : Améliorer la prise en charge des publics spécifiques (1/2) Fiche action n 11 : Mieux accompagner l avancée en âge des personnes handicapées Objectifs / Résultats attendus Identifier des solutions de prise en charge qui correspondent au projet de vie et au degré d autonomie de chaque personne handicapée pour accompagner son avancée en âge Améliorer l accompagnement de cette population Principales actions Soutenir l autonomie dans le lieu de vie Diversifier l offre des EHPAD Diversifier l offre des établissements pour personnes handicapées Soutenir et former les professionnels

29 Axe 5 : Améliorer la prise en charge des publics spécifiques (2/2) Fiche action n 12 : Améliorer la prise en charge des personnes handicapées psychiques, traumatisées crâniennes et TED (troubles envahissants du développement) Objectifs / Résultats attendus Améliorer la prise en charge des personnes avec un handicap spécifique Accompagner et former les professionnels du secteur médico-social et des services à la personne Principales actions Améliorer l accompagnement des publics spécifiques Adapter la prise en charge des publics spécifiques

30 19 rue Martel PARIS Tél Fax RCS Paris

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

CONVENTION CADRE. ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé

CONVENTION CADRE. ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé CONVENTION CADRE ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé ENTRE Le Conseil Général des Vosges, 8 Rue de la Préfecture, 88000 EPINAL,

Plus en détail

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME SYNTHESE DES PROPOSITIONS D ACTIONS DU GROUPE 2 Version 2 intégrant propositions du COPIL du 30/01/2014 (actions 10 à 15) «FACILITER LA MISE EN ŒUVRE DU PARCOURS DE

Plus en détail

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4 Code direction : DSQP Pôle émetteur : Appui à la Performance et Gestion du Risque Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire

Plus en détail

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées. Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées. Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012 Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012 Plan de la présentation Etat des lieux de la population bas-rhinoise et alsacienne des plus de 60 ans Les interventions du Conseil Général

Plus en détail

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie 1 UN PROJET PORTÉ PAR 3 CLIC Février 2007 : début de la réflexion à l initiative de 3 CLIC. 2007 : financement d un accompagnement

Plus en détail

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Société gérontologique de Normandie Société gérontologique de Normandie 1 Projet Régional de Santé Un ensemble coordonné et structuré

Plus en détail

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social 3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social Évaluation Externe / Évaluation Interne / Aide Médico - Psychologique / Assistant de soins en gérontologie / Préparation au concours DEAMP / Accompagnement

Plus en détail

Sommaire. État des lieux P. 4. Carte des EHPAD P. 6. Priorités stratégiques P. 7. En Bref P. 10. Perte d'autonomie, que faire? P.

Sommaire. État des lieux P. 4. Carte des EHPAD P. 6. Priorités stratégiques P. 7. En Bref P. 10. Perte d'autonomie, que faire? P. 1 Sommaire État des lieux P. 4 Carte des EHPAD P. 6 Priorités stratégiques P. 7 En Bref P. 10 Perte d'autonomie, que faire? P. 11 3 État des lieux 1. État des lieux démographique, social et sanitaire

Plus en détail

SYNTHESE DU SCHEMA D ORGANISATION SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE DU DEPARTEMENT DES YVELINES 2010-2015 - VOLET AUTONOMIE -

SYNTHESE DU SCHEMA D ORGANISATION SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE DU DEPARTEMENT DES YVELINES 2010-2015 - VOLET AUTONOMIE - SYNTHESE DU SCHEMA D ORGANISATION SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE DU DEPARTEMENT DES YVELINES 2010-2015 - VOLET AUTONOMIE - Le schéma d organisation sociale et médico-sociale est un outil de planification essentiel

Plus en détail

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse PLAN AUTISME 2013-2017 Synthèse Plan d actions régional Océan Indien En adoptant le 3ème Plan Autisme en mai 2013, la ministre des affaires sociales et de la santé répondait à une attente forte des personnes

Plus en détail

LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux?

LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux? . LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux? Des crédits en augmentation pour financer les établissements

Plus en détail

«Politique des ARS pour les seniors»

«Politique des ARS pour les seniors» «Politique des ARS pour les seniors» Claude EVIN, Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France XX/XX/XX L ARS, acteur majeur de la politique de santé et d accompagnement au service

Plus en détail

PRIAC 2014-2018 Mise à jour 2015 SECTEUR DU HANDICAP

PRIAC 2014-2018 Mise à jour 2015 SECTEUR DU HANDICAP PROJET REGIONAL DE SANTE 2012-2016 SCHEMA REGIONAL D ORGANISATION MEDICO-SOCIALE PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D AUTONOMIE (PRIAC) - 2014-2018 Mise à jour 2015

Plus en détail

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique 2014-2018 Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique Aujourd hui Le Département de Saône-et-Loire s est doté le 14 novembre 2014 d un schéma départemental de l enfance et

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique 1 Le Centre Communal d Action Sociale Un établissement public communal chargé de la mise en œuvre de la politique de développement

Plus en détail

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Atelier n 11 Monter un parcours de soins sur une approche territoriale ciblée 2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Françoise ELLIEN,

Plus en détail

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS Appel à candidature Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie Document n ARS/AAC/DAMS Contexte Les besoins à satisfaire et les orientations du

Plus en détail

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme :

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme : Mesdames et Messieurs, Au regard d une analyse de la situation des aidants sur le plan national, au regard des rencontres avec les principaux acteurs de l accompagnement des aidants familiaux en Maine

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

Déclinaison sur le territoire de la Nièvre

Déclinaison sur le territoire de la Nièvre Direction de l Autonomie Annexe N MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT PIVETEAU Déclinaison sur le territoire de la Nièvre Le plan d actions d amélioration de la prise en charge des personnes en situation de handicap

Plus en détail

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Journées allocation de ressources 3 et 4 avril 2014 La CNSA, en bref Établissement public créé par la loi du 30 juin

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

SOMMAIRE OBJECTIF STRATEGIQUE 1 16 ORGANISER ET STRUCTURER UNE OFFRE MEDICO-SOCIALE ADAPTEE ET DE PROXIMITE. Objectifs opérationnels 1-1 16

SOMMAIRE OBJECTIF STRATEGIQUE 1 16 ORGANISER ET STRUCTURER UNE OFFRE MEDICO-SOCIALE ADAPTEE ET DE PROXIMITE. Objectifs opérationnels 1-1 16 SOMMAIRE OBJECTIF STRATEGIQUE 1 16 ORGANISER ET STRUCTURER UNE OFFRE MEDICO-SOCIALE ADAPTEE ET DE PROXIMITE Objectifs opérationnels 1-1 16 Réduire les inégalités territoriales pour une accessibilité de

Plus en détail

LES ACTEURS INTERVENANT DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT AUPRÈS DES PERSONNES ÂGÉES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

LES ACTEURS INTERVENANT DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT AUPRÈS DES PERSONNES ÂGÉES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP . LES ACTEURS INTERVENANT DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT AUPRÈS DES PERSONNES ÂGÉES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Les Services de l État : ARS* DDCSPP* DIRECCTE* Fonction publique Les collectivités

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent PLAN NATIONAL 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie SYNTHESE RAPPEL DES 4 AXES AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Juin 2015 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 3 Les recommandations tous secteurs

Plus en détail

Quels logements et accompagnements pour les personnes souffrant de troubles psychiques? Martine Barrès Mission Nationale d Appui en Santé Mentale

Quels logements et accompagnements pour les personnes souffrant de troubles psychiques? Martine Barrès Mission Nationale d Appui en Santé Mentale Quels logements et accompagnements pour les personnes souffrant de troubles psychiques? Martine Barrès Mission Nationale d Appui en Santé Mentale Montpellier - 2 décembre 2011 La problématique Les troubles

Plus en détail

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Fiche action 3 Accompagnement des personnes en situation de précarité

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CENTRE RESSOURCE DÉVELOPPÉ EN ILE-DE-FRANCE

PRÉSENTATION DU CENTRE RESSOURCE DÉVELOPPÉ EN ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION DU CENTRE RESSOURCE DÉVELOPPÉ EN ILE-DE-FRANCE Marie Vandeville Directrice Séminaire régional Point d étape sur le CREHPSY Alsace Le projet Constats : Personnes démunies et déstabilisées Offre

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Action 1 : Améliorer l accessibilité à l offre de soins pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap isolées notamment

Plus en détail

Ministère des solidarités et de la cohésion sociale

Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Direction générale de la cohésion sociale Service des politiques sociales et médico-sociales Sous-direction de l autonomie des personnes handicapées

Plus en détail

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 11 FÉVRIER 2014 Contacts Presse : Burson Marsteller I & E Courriel : tanaquil.papertian@bm.com Tanaquil PAPERTIAN Téléphone : 01

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Journée DES Santé Publique 15.12.2014

Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Sommaire 1. Pathologies concernées par le plan des MND 2. Plan Alzheimer 2008-2012 1. Présentation 2. Évaluation 3. Retour d expérience 3. Plan Maladies Neuro-Dégénératives

Plus en détail

Les campagnes budgétaires dans le secteur médico-social

Les campagnes budgétaires dans le secteur médico-social Les campagnes budgétaires dans le secteur médico-social 4 juin 2013 1 Déroulement des campagnes PA-PH dans un cadre préservé Progression de l ONDAM médico-social 2013 : Taux le plus élevé des sous objectifs

Plus en détail

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile Seniors Eléments d état des lieux Un vieillissement rapide D'un point de vue démographique, le Jura se situe à un niveau intermédiaire par rapport aux autres départements métropolitains français : la part

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Description Cette carte à requête présente l ensemble de l offre en structures d accueil pour les personnes âgées en 2010. L Île-de-France

Plus en détail

LA GESTION STRATEGIQUE DU PATRIMOINE : ENJEUX ET OUTILS. Anabelle Billy Lyon, le 14 février 2013

LA GESTION STRATEGIQUE DU PATRIMOINE : ENJEUX ET OUTILS. Anabelle Billy Lyon, le 14 février 2013 LA GESTION STRATEGIQUE DU PATRIMOINE : ENJEUX ET OUTILS Anabelle Billy Lyon, le 14 février 2013 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence nationale

Plus en détail

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE janvier 2014 Décembre 2015 NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé propose aux acteurs de l acccompagnement des structures une série

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale

CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale 20 février 2013 1 Février 2013 SOMMAIRE I. CONTEXTE 3 II. EXIGENCES REQUISES AFIN D ASSURER LA QUALITÉ DE L ACCOMPAGNEMENT 3 1) Population accompagnée

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

schéma gérontologique 2012-2016

schéma gérontologique 2012-2016 schéma gérontologique 2012-2016 «Bien vivre son âge à Paris» synthèse édito «Vieillir est encore le seul moyen qu on ait trouvé pour vivre longtemps» Oscar Wilde Après plusieurs mois d échanges, de concertations,

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention Réduction du Risque Tabac des Publics Précaires: collaboration médico sociale au sein d une structure d accueil Ou comment

Plus en détail

GCSMS du Pays Mellois

GCSMS du Pays Mellois Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale du Pays Mellois Le Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale GCSMS du Pays Mellois GCSMS du Pays Mellois -- EHPAD «Fondation Dussouil» - 1

Plus en détail

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA Ordre du jour Rappels du contexte et de la phase diagnostic Présentation

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer la coordination entre les professionnels et les structures de soins ambulatoires hospitaliers et médicosociaux

Plus en détail

Projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement

Projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué aux personnes âgées et à l autonomie Projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Réunion

Plus en détail

Les systèmes d information de la DREES sur le handicap et la dépendance. Etienne Debauche

Les systèmes d information de la DREES sur le handicap et la dépendance. Etienne Debauche Les systèmes d information de la DREES sur le handicap et la dépendance Etienne Debauche Les objectifs de la Drees Suivi régulier des politiques publiques suivi des prestations existantes et de leurs bénéficiaires

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

Les Orientations Médico- Sociales Adultes

Les Orientations Médico- Sociales Adultes Les Orientations Médico- Sociales Adultes 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Compétences et Missions de la CDAPH Orientation de la personne en situation de handicap Désignation des types d établissements ou services

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Plan Local de Santé Publique

Plan Local de Santé Publique Plan Local de Santé Publique Martigues/Port-de-Bouc n 2 2010-2013 Axes et Objectifs prioritaires Atelier Santé Ville Martigues/Port-de-Bouc PLSP2 - Juin 2010 Axes prioritaires (Sont mentionnés en vert

Plus en détail

d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 2012/2016

d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 2012/2016 Programme interdépartemental Programme interdépartemental d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 2012/2016 PREAMBULE Dans sa nouvelle acception issue de la loi du 21 juillet 2009, le

Plus en détail

PAERPA PARIS. Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX

PAERPA PARIS. Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX PAERPA PARIS Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX Sommaire Le territoire PAERPA: quelques éléments Le parcours et les partenaires Présentation des actions PAERPA PARIS 2 Le territoire PAERPA PARIS:

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

II. LES AXES DE TRAVAIL COMPLÉMENTAIRES PROPRES AU TERRITOIRE DE SANTÉ N 8

II. LES AXES DE TRAVAIL COMPLÉMENTAIRES PROPRES AU TERRITOIRE DE SANTÉ N 8 II. LES AXES DE TRAVAIL COMPLÉMENTAIRES PROPRES AU TERRITOIRE DE SANTÉ N 8 THÉMATIQUE N 8. L AMÉLIORATION DE L ACCOMPAGNEMENT DU HANDICAP, DE LA PERTE D AUTONOMIE, DES DÉPENDANCES ET DU VIEILLISSEMENT

Plus en détail

Foyer d Accueil Médicalisé Résidence le Chemin à CESSON (77) Inauguration Jeudi 28 mai 2015 à 15h00 Dossier de presse

Foyer d Accueil Médicalisé Résidence le Chemin à CESSON (77) Inauguration Jeudi 28 mai 2015 à 15h00 Dossier de presse Apollo Drone Foyer d Accueil Médicalisé Résidence le Chemin à CESSON (77) Inauguration Jeudi 28 mai 2015 à 15h00 Dossier de presse Né de l initiative de l association Espoir Alzheimer, le Foyer d Accueil

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

COMPARAISON DES SCHEMAS DEPARTEMENTAUX PERSONNES AGEES en cours de validité au 31 décembre 2012 et du SROMS de la région PACA

COMPARAISON DES SCHEMAS DEPARTEMENTAUX PERSONNES AGEES en cours de validité au 31 décembre 2012 et du SROMS de la région PACA COMPARAISON DES SCHEMAS DEPARTEMENTAUX PERSONNES AGEES en cours de validité au 31 décembre 2012 et du SROMS de la région PACA A n a l y s e s y n t h é t i q u e M A I 2 0 1 3 Cette synthèse a été réalisée

Plus en détail

Schéma départemental. en faveur des personnes en situation de handicap

Schéma départemental. en faveur des personnes en situation de handicap 1 Schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap pour la période 2014-2015 2 SOMMAIRE Introduction... 3 Orientation n 1... 5 ACTION 1 - Améliorer les actions de prévention... 6 ACTION

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Intégration des services, gestion de cas, et M.A.I.A.

Intégration des services, gestion de cas, et M.A.I.A. L évolution programmée de l accompagnement des malades Alzheimer et de leurs familles: la Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer ( M.A.I.A. ) Stéphanie FACHE, Pilote local, Expérimentation

Plus en détail

Association de Gestion des Appartements Temporaires

Association de Gestion des Appartements Temporaires Association de Gestion des Appartements Temporaires Projet associatif 2012/2015 AGATE est une association loi 1901, née en 2003 de la réflexion de la communauté soignante de l hôpital ESQUIROL (aujourd

Plus en détail

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures ACTION 1 : coordonner les acteurs du territoire pour prévenir la perte d autonomie Mettre en place un accompagnement par l activité physique

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

Comité AcHILE Atelier jeunesse. 20 juin 2014

Comité AcHILE Atelier jeunesse. 20 juin 2014 Comité AcHILE Atelier jeunesse 20 juin 2014 1 2 Atelier jeunesse Les axes de progression identifiés lors de la journée du 25 octobre 2013 Emploi Favoriser les moyens de la mobilité des jeunes Ne pas oublier

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Accompagnement des personnes âgées à domicile:

Accompagnement des personnes âgées à domicile: Accompagnement des personnes âgées à domicile: Réseaux de santé gérontologiques et centres locaux d information et de coordination gérontologiques, deux acteurs complémentaires et incontournables IFSI

Plus en détail

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010 Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais : première étape vers une démarche territoriale de santé Mai 2010 Sommaire La méthodologie Les caractéristiques des acteurs interrogés Les problématiques pointées

Plus en détail

GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE

GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE Ce document, réalisé dans le cadre du GT5 «suivi / évaluation», est un guide pour les experts du Comité Scientifique. Les critères et indicateurs choisis dans ce document

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA 16 décembre 2014 Ordre du jour Introduction Gilles Echardour, Délégué territorial de Paris Les actions PAERPA 1. Conventionnements

Plus en détail

MODERNISATION SYSTÈME DE SANTE ET REFORME TERRITORIALE

MODERNISATION SYSTÈME DE SANTE ET REFORME TERRITORIALE MODERNISATION SYSTÈME DE SANTE ET REFORME TERRITORIALE Ifross 17 03 16 Lyon Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux 4 LOIS! loi NOTRe: perte de compétence

Plus en détail

C3S. Centre de Soutien Santé Social. www.plateforme-c3s.org. Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours

C3S. Centre de Soutien Santé Social. www.plateforme-c3s.org. Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours C3S www.plateforme-c3s.org Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours Gérontologie, douleurs et soins palliatifs, Alzheimer et maladies apparentées lla plateforme C3S a pour

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR OU Document Individuel de Prise en Charge. Foyer d Accueil Médicalisé Le Courtil de l Ic

CONTRAT DE SEJOUR OU Document Individuel de Prise en Charge. Foyer d Accueil Médicalisé Le Courtil de l Ic 1 CONTRAT DE SEJOUR OU Document Individuel de Prise en Charge Foyer d Accueil Médicalisé Le Courtil de l Ic Etabli à l intention de M. Mme. Mlle : Le A Le présent contrat est conclu entre : D une part

Plus en détail

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Positionnement des acteurs ARS pilotage stratégique Stratégie de santé régionale

Plus en détail

Politique en faveur des personnes en situation de handicap

Politique en faveur des personnes en situation de handicap DIRECTION DE L ACTION SOCIALE, DE L ENFANCE ET DE LA SANTE Observatoire parisien des situations de handicap Politique en faveur des personnes en situation de handicap Travail sur les indicateurs CNIS -

Plus en détail