Étude sur la localisation et la densité de 4 professions de santé : médecins généralistes libéraux infirmiers libéraux chirurgiens dentistes libéraux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude sur la localisation et la densité de 4 professions de santé : médecins généralistes libéraux infirmiers libéraux chirurgiens dentistes libéraux"

Transcription

1 Étude sur la localisation et la densité de 4 professions de santé : médecins généralistes libéraux infirmiers libéraux chirurgiens dentistes libéraux masseurs kinésithérapeutes libéraux 1

2 sommaire p 3 - méthode p 4 - remarques générales p 5 - l accessibilité p 6 - données départementales et régionales p 7 - carte : localisation des médecins généralistes libéraux p 8 - carte : densité des médecins généralistes libéraux p 9-1ère partie du commentaire des cartes des médecins généralistes libéraux p 10-2ème partie du commentaire des cartes des médecins généralistes libéraux p 11 - carte : localisation des infirmiers libéraux p 12 - carte : densité des infirmiers libéraux p 13-1ère partie du commentaire des cartes des infirmiers libéraux p 14-2ème partie du commentaire des cartes des infirmiers libéraux p 15 - carte : localisation des chirurgiens-dentistes libéraux p 16 - carte : densité des chirurgiens-dentistes p 17-1ère partie du commentaire des cartes des chirurgiens-dentistes libéraux p 18-2ème partie du commentaire des cartes des chirurgiens-dentistes libéraux p 19 - carte : localisation des masseurs-kinésithérapeutes libéraux p 20 - carte : densité des masseurs-kinésithérapeutes libéraux p 21-1ère partie du commentaire des cartes des masseurs-kinésithérapeutes libéraux p 22-2ème partie du commentaire des cartes des masseurs-kinésithérapeutes libéraux p 23 - pour conclure 2

3 méthode méthode Quatre professions de santé sont étudiées : - les médecins-généralistes - les infirmiers - les chirurgiens dentistes, - les masseurs kinésithérapeutes. Seuls les praticiens libéraux de ces quatre catégories ont été pris en compte Pour chaque profession de santé trois types de document ont été construits : - une carte avec la représentation du nombre de praticiens par commune ( avec des cercles proportionnels). Dans le commentaire cette carte est souvent appelé carte des chiffres bruts -une planche présentant les densités de praticiens pour habitants avec une carte pour les Pays et une autre pour les EPCI*. - un commentaire basé en premier lieu sur les classes constituées par la carte des densités par Pays, enrichi par les informations des autres cartes. Les données sont issues du fichier ADELI géré par la DRASS. * EPCI : Établissement public de Coopération Intercommunale = Communauté de Communes (abréviation cdc) Communautés d Agglomération Nous remercions la DRASS et l ORS Poitou-Charentes pour la participation à l élaboration de ce document. Des études complémentaires sont disponibles sur le site de l ORS Poitou-Charentes. 3

4 Remarques générales - globalement le nombre de médecins généralistes (libéraux et salariés) n a jamais été aussi important qu actuellement. Cependant un nombre important va partir à la retraite entre 2002 et 2010, ( ce phénomène ne sera pas compensé par les entrées dans la profession) et la répartition géographique est très inégalitaire que ce soit au niveau national, régional et départemental. Par rapport à la population et selon une certaine logique les praticiens sont plus nombreux sur les espaces de peuplement (agglomération, unités urbaines,chefs-lieux de cantons ). Mais «les zones rurales isolées sont parfois mieux dotées que certaines périphéries de grandes villes. En moyenne les couronnes périurbaines (communes de banlieue et de grandes banlieues) ont des densités inférieures à celles des communes rurales»(1) : il ne faut pas oublier ce phénomène quand on regarde les cartes de densité de praticiens : en général, les communautés d agglomération ont des chiffres de densité élevés mais les disparités peuvent être fortes entre communes ou entre quartiers. - les disparités géographiques (mais aussi sociales) «tendent à s accroître et remettent ainsi en cause l égalité des chances devant la santé alors même que la santé est un des piliers fondamentaux du service public» (1) - les professionnels de santé ont une totale liberté d installation. «Dès lors leur localisation sur le territoire national est bien moins guidée par les impératifs de santé, les données épidémiologiques et les besoins de santé réels que par des aspirations individuelles déconnectées de ces besoins»(1). Ainsi les professionnels de santé libéraux sont plus nombreux dans les régions du sud de la France (exception faite de l Ile de France), ils s installent plus facilement dans les centre-villes que dans les banlieues. Au niveau de la région Poitou-Charentes, l effet littoral (côte charentaise) est très visible sur toutes les cartes. - concernant les zones littorales, il faut également souligner les variations très importantes de population selon les saisons : il pourrait être intéressant de savoir si les professionnels de santé vivent aussi cette saisonnalité dans leur pratique professionnelle. (1) Avis et rapports du CES - Aménagement du territoire et établissements de santé - M.Picard

5 L accessibilité Les commentaires mettent tous en évidence le problème de l accès géographique : les «trous» sur les cartes de localisation (carte des chiffres bruts ) correspondent aux secteurs où il faut faire un nombre significatif de kilomètres pour consulter. Selon le type de population ce fait peut constituer un problème : «pour des population peu mobiles, notamment les personnes âgées en zone rurale isolée la distance d accès peut constituer un obstacle dès le premier kilomètre à parcourir Ainsi, en zone rurale, le recours au système de soins est inférieur à celui observé en ville»(1). La région Poitou-Charentes est largement concernée par le phénomène de vieillissement de la population en zone rurale : pour tous les espaces peu peuplés et par une population vieillissante, rurale, l enjeu est d assurer un service de soins adéquat : «dans certains cas ni l augmentation absolue du nombre de médecins ni même l amélioration de leur répartition géographique ne peuvent suffire à autoriser une accessibilité optimale aux services de soins»(1). Une meilleure accessibilité peut-être obtenue par d autres politiques : réseau de transport (infrastructures, transport collectif..), maison de santé.. voire réactivation d un lien social par l intermédiaire des associations.. (2) (1) Avis et rapports du CES - Aménagement du territoire et établissements de santé - M.Picard 2004 (2) un phénomène peut être évoqué à ce propos : dans les campagnes le lien inter-générationnel encore présent a tendance à se dégrader : traditionnellement les filles et/ou belles-filles prenaient en charge les aînés vieillissants, les familles restant assez proches géographiquement. De plus en plus, les enfants s éloignent géographiquement, les femmes travaillent et cette solidarité inter-générationnelle s effrite. 5

6 Données départementales et régionales chiffres bruts densité pour habitants médecins généralistes libéraux chirurgiens dentistes libéraux médecins généralistes libéraux masseurs kinésithérapeutes libéraux chirurgiens dentistes libéraux infirmiers libéraux population en 1999 Poitou-Charentes Charente Charente Maritime Deux-Sèvres Vienne masseurs kinésithérapeutes libéraux infirmiers libéraux Poitou-Charentes 116,0 50,2 60,5 85,9 Charente 103,9 54,5 44,8 73,3 Charente Maritime 129,8 56,9 82,4 105,9 Deux-Sèvres 99,6 40,9 51,7 81,9 Vienne 121,3 45,1 51,1 71,9 L examen des données montre que l effet littoral se retrouve au niveau départemental : que ce soit pour les chiffres bruts ou pour les densités, la Charente Maritime a les indicateurs les plus élevés avec des écarts très importants pour les médecins généralistes libéraux et les masseurs kinésithérapeutes libéraux. A l inverse, les Deux-Sèvres et la Charente ont des indicateurs faibles avec un nombre particulièrement faible de chirurgiens dentistes libéraux dans les Deux-Sèvres et de masseurs kinésithérapeutes libéraux en Charente. 6

7 Localisation médecins 7

8 Densité de médecins 8

9 Espace où la densité de Commentaire médecins médecins (1) généralistes libéraux est la plus forte CA du Pays Royannais CA de Poitiers CA Pays Rochefortais CA de La Rochelle Pays Chauvinois Pays de l Ile de Ré L effet littoral est marqué : le nombre brut de médecins généralistes libéraux est élevé sur les côtes charentaises qui sont aussi des espaces de peuplement important tout comme la CA de Poitiers. Le Pays Chauvinois est plus atypique dans la mesure où sa population est moins importante. La carte des EPCI amène une information intéressante pour le Pays Rochefortais : l offre de médecins généralistes est nettement plus importante sur le territoire de la communauté d agglomération que sur la partie sud du Pays. Espace à forte densité de médecins généralistes libéraux CA de Niort CA du Pays Châtelleraudais Pays Marennes-Oléron Pays de Saintonge Romane Pays des Six Vallées Pays Civraisien Pays Montmorillonnais Pays de Vienne et Moulière CA du Grand Angoulême Commentaire médecins 1 Les deux communautés d agglomération (Châtelleraudais et Niort ) ont bien entendu un nombre brut de médecins généralistes libéraux et une population importante tout comme le Pays de Saintonge Romane. Pour les Six Vallées, le Civraisien et le Montmorillonais, le nombre de médecins généralistes est moins important. Pour le Civraisien et le Montmorillonais, il y a des espaces sans médecins généralistes : nous sommes dans la situation où bien que le chiffre de densité soit relativement bon, il peut y avoir des problèmes d accessibilité. Pour le Pays Marennes-Oléron, on remarque une nette différenciation à l avantage de l île d Oléron : le nombre brut des médecins généralistes libéraux y est très élevé (sur la carte des EPCI l île d Oléron apparaît dans la classe des meilleures densités). Le Pays de Saintonge Romane et les Pays du Sud de la Vienne présentent également d importantes disparités entre EPCI. 9

10 Espace à faible densité de médecins généralistes libéraux Espace où la densité de médecins généralistes libéraux est la plus faible Pays de Charente Limousine Pays Ruffécois Pays Ouest-Charente- Pays du Cognac Pays de Haute Saintonge Pays des Vals de Saintonge Pays d Aunis Pays de la Vallée du Clain Pays de Vals de Gartempe Commentaire médecins 2 Pays du Haut-Poitou Pays de Gâtine Pays du Haut Val de Sèvre Pays d Entre Touvre et Charente Pays Mellois Pays Loudunais Pays du Bocage Bressuirais Pays Thouarsais Pays d Horte et Tardoire Pays Sud-Charente Des territoires ruraux avec un faible nombre de médecins : - Charente-Limousine, Ruffécois, Haute-Saintonge, Vals de Saintonge Vals de Gartempe. Les disparités entre les EPCI y sont souvent importantes. Sur ces territoires, l accès géographique au médecin généraliste peut être problématique - Le Pays d Aunis, la Vallée du Clain, et le Pays Ouest-Charente- Pays du Cognac ont un nombre plus élevé de médecins généralistes libéraux, mais là aussi avec des disparités inter- EPCI : Ainsi Cognac est nettement avantagé tout comme la partie est du Pays d Aunis. La quasi-totalité des territoires des Deux-Sèvres (excepté la CA de Niort) et les territoires voisins du Nord de la Vienne, le Sud de la Charente comptent dans l ensemble moins de 93 médecins pour habitants. Si l on examine la carte des chiffres bruts les situations ne sont pas les mêmes : - les deux pays du sud de la Charente, le Loudunais, le Haut- Poitou et le Mellois ont un nombre assez faible de médecins, les disparités entre les EPCI ne sont pas très marquées (sauf pour la CDC de Chalais dans le sud Charente). Là encore on retrouve le problème de l accès géographique aux soins - pour les autres territoires des Deux-Sèvres plus peuplés que le groupe précédent, le nombre de médecins généralistes est plus important. Les disparités entre les EPCI sont marqués pour le Pays de Gâtine et moins importantes pour les autres pays. L accès géographique peut être à étudier pour certaines portions de ces territoires. 10

11 Localisation infirmiers 11

12 Densité infirmier 12

13 Densité d infirmiers libéraux la plus élevée Pays de l Ile de Ré CA du Pays Rochefortais Pays Rochefortais Pays de Marennes Oléron CA du Pays Royannais Commentaire infirmier 1 On retrouve ici nettement l attrait des professions de santé pour le littoral (phénomène national). Ces pays connaissent également une concentration de populations âgées (particulièrement pour le Royannais). Il n y a pas de fortes disparités entre les différentes EPCI. Seules, les communautés de communes de Sud Charente (sud de Rochefort) et du Bassin de Marennes présentent des densités plus faibles. Densité d infirmiers libéraux élevée Pays des Vals de Gartempe Pays Montmorillonnais Pays de Charente Limousine Pays Ruffécois Pays des Vals de Saintonge Pays de Saintonge Romane Pays d Aunis CA de La Rochelle CA de Niort Pays du Haut Val de Sèvre Pays Mellois Géographiquement l ensemble de ces Pays constitue une diagonale est-ouest assez remarquable. Cependant si l on met en parallèle la carte du nombre brut d infirmiers libéraux, les situations varient : -sur la partie est de la diagonale (sud Vienne nord Charente et Pays Mellois) les infirmiers libéraux sont peu nombreux : combiné avec une population faible, les taux de couverture sont bons, reste à se poser la question de l accès aux soins dans ces secteurs : la carte des EPCI montre nettement de fortes disparités. -sur la partie ouest de la diagonale (intérieur nord des terres de Charente-Maritime, sud-deux-sèvres) le nombre d infirmiers libéraux est important : ce sont également des territoires aux populations importantes en volume. Les disparités entre les EPCI sont nettement moins marquées. 13

14 Densité d infirmiers libéraux faible Pays Loudunais Pays du Haut Poitou Pays des Six Vallées Pays Chauvinois Pays Civraisien Pays de Gâtine Pays d Entre Touvre et Charente Pays d Horte et Tardoire Pays Sud Charente Pays de Haute Saintonge Pays de Gâtine Il s agit des pays du sud des deux départements des Charentes, de la partie ouest de la Vienne et de la Gâtine. Cette situation caractérise deux grands types d espaces : - les zones péri-urbaines de Poitiers et d Angoulême : la population y est importante du fait de la péri-urbanité et souvent jeune. Le nombre brut d infirmiers libéraux est élevé (sauf pour le Haut-Poitou). Quant aux disparités inter-epci les situations sont très variables. Commentaire infirmier 2 - les pays ruraux du Loudunais, de Gâtine, du Civraisien, de Sud Charente et d Horte et Tardoire : le nombre brut d infirmiers libéraux y est nettement plus faible que le sous-groupe précédent et parallèlement ce sont des secteurs moins peuplés avec une population âgée importante. La carte des chiffres bruts montre qu il y a de grands espaces sans infirmiers libéraux à l intérieur de ces Pays : le problème de l accès aux soins doit être pris en compte sur ces espaces. Les disparités inter-epci sont d ailleurs fortes. Densité d infirmiers libéraux très faible Pays du Bocage Bressuirais Pays Thouarsais CA du Pays Châtelleraudais Pays de Vienne et Mouli ère CA de Poitiers CA du Grand Angoulême Pays Ouest Charente Pays du Cognac Cette situation caractérise les pôles urbains de la Vienne, les Pays du nord Deux-Sèvres et le Pays Ouest-Charente. Ces espaces sont des espaces jeunes (un peu moins pour le Thouarsais) avec une population importante. Le nombre brut d infirmiers libéraux est important mais la couverture géographique est variée : ainsi sur l ouest du Pays Thouarsais le service est uniquement présent à Argenton-Château. Pour le Pays Ouest-Charente Pays du Cognac, c est la partie nord est qui est nettement défavorisée. Pour l axe Poitiers-Châtellerault il n y a pas de problème d accès géographique aux soins, dans la mesure où pratiquement toutes les communes disposent de ce service 14

15 Localisation dentiste 15

16 Densité dentiste 16

17 Les plus fortes densités de chirurgiens dentistes libéraux Pays de l Ile de Ré CA de La Rochelle CA du Pays Royannais CA du Grand Angoulême Commentaire dentiste 1 L effet littoral est encore remarquable même si il est moins marqué que pour d autres professions de santé. Sur l ensemble de ces territoires le nombre brut de chirurgiens dentistes libéraux est élevé. Vu l adéquation des périmètres Pays/EPCI, la carte des EPCI ne nous amène aucune information supplémentaire. De fortes densités de chirurgiens dentistes libéraux CA du pays Châtelleraudais CA de Poitiers Pays des Six Vallées CA de Niort CA du Pays Rochefortais Pays Rochefortais Pays de Saintonge Romane Pays Ouest-Charente Pays du Cognac Pays d Horte et Tardoire Si l on excepte le pays d Horte et Tardoire nous avons des territoires fortement peuplés. Parallèlement, ces territoires ont un nombre élevé de chirurgiens dentistes libéraux avec une concentration forte sur les pôles urbains. Ce constat est renforcé par la carte des EPCI : on peut y remarquer des disparités infra-pays comme la différence CA du Rochefortais/Pays du Rochefortais, la très forte densité sur la cdc du Pays Santon (Saintes)/ faibles taux sur les autres cdc du Pays de Saintonge Romane, cdc de Cognac et de la région de Châteauneuf/faibles taux sur les autres cdc du Pays Ouest-Charente Pays du Cognac. 17

18 Des densités faibles de chirurgiens dentistes libéraux Pays du Bocage Bressuirais Pays du Haut Val de Sèvre Pays du Haut-Poitou Pays des Vals de Gartempe Pays Montmorillonais Commentaire dentiste 2 Pays Civraisien Pays Ruffécois Pays des Vals de Saintonge Pays Marennes-Oléron Pays de Haute-Saintonge Pays Sud-Charente Ces Pays ruraux ont un faible nombre de chirurgiens dentistes libéraux et la carte des chiffres bruts montre nettement une concentration sur les pôles urbains (exception faite de l île d Oléron). Ainsi, vue l étendue géographique de ces territoires, l accès géographique aux soins dentaires est certainement problématique. Ce constat est renforcé par la carte des EPCI ainsi l exemple du Pays Ruffécois est assez significatif : trois cdc ( certes peu étendues géographiquement ) n ont pas de chirurgiens dentistes libéraux sur leur territoire alors que la cdc de Ruffec a une densité très élevée. Des densités très faibles de chirurgiens dentistes libéraux Pays Thouarsais Pays de la Vallée du Clain Pays Loudunais Pays de Gâtine Pays des Six Vallées Pays Chauvinois Pays de Vienne et Moulière Pays Mellois Pays d Aunis Pays de Charente Limousine Pays d Entre Touvre et Charente Ce groupe est assez hétéroclite : il s agit à la fois des territoires péri-urbains ( Vienne et Moulière, Vallée du Clain, Entre Touvre et Charente ) peuplés et peu étendus géographiquement et des territoires ruraux. La carte des chiffres bruts montre qu il y a peu de chirurgiens dentistes libéraux sur ces territoires et que la concentration sur les pôles urbains est très forte (ex du Pays Loudunnais). Les disparités entre les EPCI existent mais elles sont nettement moins marquées que pour le groupe précédent. 18

19 localisation MK 19

20 Densité masseurs kiné 20

21 Densité de masseurskinésithérapeutes commentaire partie 1 libéraux élevée Pays de l Ile de Ré CA du Pays Rochefortais CA de La Rochelle Pays Rochefortais Pays de Marennes Oléron CA du Pays Royannais C est pour cette profession de santé que l effet littoral est le plus visible et le plus complet puisque ce sont tous les territoires littoraux et seulement eux. La carte des chiffres bruts montre également cette très bonne situation à l exception d un Commentaire secteur au 1 masseur sud de Rochefort. La carte des EPCI complète ce constat : on retrouve la dichotomie à l intérieur du Pays Rochefortais entre la CA et le reste du territoire. Parallèlement le Pays Marennes-Oléron connaît le même type de situation avec l île d Oléron nettement favorisée par rapport à la partie continentale du Pays. Densité de masseurskinésithérapeutes libéraux assez élevée Pays du Haut Poitou CA du Pays Châtelleraudais CA de Poitiers Pays Civraisien CA de Niort Pays d Aunis Pays de Saintonge Romane Pays Ouest Charente- Pays du Cognac CA du Grand Angoulême A l exception du Pays Civraisien ce sont des territoires peuplés avec trois communautés d agglomération, les territoires dynamiques de Charente-Maritime et ceux de Charente. Les masseurs kinésithérapeutes sont nombreux avec une concentration sur les pôles urbains (particulièrement visible sur Saintes ou Cognac). Il en résulte des disparités infra-pays assez marquées : l accès géographique à ce type de service peut poser des problèmes. 21

22 Densité de masseurskinésithérapeute s libéraux assez faible commentaire partie 2 Pays des Vals degartempe Pays Chauvinois Pays des Six Vallées Pays Montmorillonnais Pays Ruffécois Pays des Vals de Saintonge Pays de Haute Saintonge Pays du Bocage Bressuirais Pays Thouarsais Pays de Gâtine Pays du Haut Val de Sèvre Ce sont des territoires ruraux où les dynamiques de populations ne sont pas les mêmes (plus dynamiques sur le nord des Deux-Sèvres). Il y a peu de masseurskinésithérapeutes libéraux avec une concentration forte sur les pôles urbains. Commentaire Ainsi masseur les 2 disparités entre les EPCI d un même Pays sont souvent fortes et l on peut remarquer aussi le nombre important d EPCI qui ne disposent pas de ce service. (EPCI Pays Ruffécois, Haut Val de Sèvre, Gâtine ). Pour ces deux groupes, le problème de l accès géographique aux soins peut devenir primordial, surtout quand la population vieillit, les soins prodigués par les masseurs kinésithérapeutes deviennent nécessaires. Pour cerner complètement le phénomène, il conviendrait de connaître la part des praticiens se déplaçant à domicile et les secteurs géographiques qu ils couvrent. Densité masseurskinésithérapeutes libéraux très faible Pays Mellois Pays d Entre Touvre et Charente Pays d Horte et Tardoire Pays de Charente Limousine Pays Sud Charente Pays de Vienne et Moulière Pays Loudunais Il s agit de territoires péri-urbains (Entre Touvre et Charente, Vienne et Moulière, Vallée du Clain) et les territoires ruraux «périphériques» est de la Charente nord de la Vienne. Le nombre de masseurs-kinésithérapeutes est particulièrement faible dans l est de la Charente et ces praticiens sont concentrés sur les pôles urbains. On peut aussi remarquer le cas du Pays Loudunais pour lequel on ne trouve pas de masseurkinésithérapeute libéral en dehors de la ville-centre. La carte des EPCI montre que les disparités entre les EPCI ne sont pas très marquées. Le Pays de Vienne et Moulière est dans une situation particulière du fait de la proximité de Poitiers. 22

23 Pour conclure : Les différentes cartes présentées et les commentaires dans cette étude ne peuvent pas refléter à eux-seuls l accès aux soins. Ils présentent la situation pour quatre professions de santé par l entrée des territoires et à ce titre offrent une vision des disparités entre eux. La lecture transversale (les quatre professions de santé examinée sur un pays) est également intéressante : on trouve plusieurs cas de figures, parmi ces cas : Les Pays «cohérents» (taux les plus faibles ou taux les plus forts pour chaque indicateur) : exemple: le Pays Thouarsais a les plus faibles taux pour les 4 professions de santé, le Pays de l Ile de Ré a les taux les plus forts pour les 4 professions de santé Les Pays «bigarrés» (les taux varient selon les professions de santé) : exemple : le Pays Ouest-Charente-Pays du Cognac a un faible taux de d infirmiers libéraux généralistes libéraux, un taux assez faible de médecins généralistes et des taux plutôt élevés de chirurgiens dentistes libéraux et de masseurs kinésithérapeutes libéraux. Les cartes des EPCI montrent les écarts internes au Pays, et certaines phénomènes sont marquants sur toutes les cartes : Exemple : la cdc Sud Charente (partie sud du Pays Rochefortais) et la cdc du Bassin de Marennes (partie continentale du Pays Rochefortais) ont toujours des taux inférieurs à ceux de leur pays d appartenance : on peut tenir compte de ce phénomène dans l élaboration des actions, ce qui impliquerait une coopération entre pays. Pour toutes précisions: Les cartes de ce document sont téléchargeables sur la base cartes et graphiques de l IAAT (accessible par le site de l IAAT et celui du SIR) 23

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique

lié au tourisme en Poitou-Charentes tourisme 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique tourisme tourisme L emploi lié au en Poitou-Charentes 29 000 emplois salariés liés à la fréquentation touristique En Poitou-Charentes, le tourisme génère un peu plus de 29 000 emplois salariés au plus

Plus en détail

PANORAMA DE PRATIQUES DE MUTUALISATION

PANORAMA DE PRATIQUES DE MUTUALISATION PANORAMA DE PRATIQUES DE MUTUALISATION DES PAYS ET COMMUNAUTES D AGGLOMERATION DE POITOU-CHARENTES Source : Repérage réalisé par l IAAT sur la base d entretiens avec les directeurs ou animateurs des pays

Plus en détail

Etude sur les besoins en logement des personnes âgées

Etude sur les besoins en logement des personnes âgées Etude sur les besoins en logement des personnes âgées DIRECTION REGIONALE DE L EQUIPEMENT POITOU-CHARENTES 2bis rue du Gal Chêne 86000 POITIERS Tél. : 05 49 11 90 52 - Fax : 05 49 46 45 66 Mail : ateliers-dev@club-internet.fr

Plus en détail

ANNUAIRE. des Conseils de développement

ANNUAIRE. des Conseils de développement ANNUAIRE des Conseils de développement Poitou-Charentes Octobre 2012 Introduction Le Conseil économique, social et environnemental Poitou-Charentes (Ceser) a souhaité mettre à jour «l annuaire des Conseils

Plus en détail

CRÉER. L offre de services : Les Packs

CRÉER. L offre de services : Les Packs CRÉER L offre de services : Les Packs 1 Français sur 5 rêve de créer son entreprise Vous aussi? Quelle que soit la taille, la nature ou l ambition de votre projet, les CCI de Poitou-Charentes vous accompagnent

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse dans

L'offre de soins en dialyse dans L'offre de soins en dialyse dans la région Poitou Charentes Remerciements à la coordination régionale : Bénédicte AYRAULT, Marc BAUWENS, Fabien DUTHE Document préparé par Florian BAYER, Malthilde LASSALLE,

Plus en détail

Avec un chiffre d affaires annuel de 2,760 milliards d, soit 7,9 % du Produit Intérieur Brut régional, l activité touristique

Avec un chiffre d affaires annuel de 2,760 milliards d, soit 7,9 % du Produit Intérieur Brut régional, l activité touristique Poids économique du tourisme en Poitou-Charentes Étude, définition des enjeux et stratégie Avec un chiffre d affaires annuel de 2,760 milliards d, soit 7,9 % du Produit Intérieur Brut régional, l activité

Plus en détail

Estimation du nombre de personnes sous traitement d aide au maintien de l abstinence alcoolique en Poitou-Charentes, en 2008

Estimation du nombre de personnes sous traitement d aide au maintien de l abstinence alcoolique en Poitou-Charentes, en 2008 Estimation du nombre de personnes sous traitement d aide au maintien de l abstinence alcoolique en Poitou-Charentes, en 2008 Loïc Le Minor, CIRDD Poitou-Charentes Chargé de Mission - Observation 2009 Rapport

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT du Seuil du Poitou

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT du Seuil du Poitou Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT du Seuil du Poitou Mars 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre

Plus en détail

Offre et recours aux soins de premiers recours sur le Pays Sud Charente

Offre et recours aux soins de premiers recours sur le Pays Sud Charente Offre et recours aux soins de premiers recours sur le Pays Sud Charente Cette étude a été réalisée en collaboration entre les services de l Agence Régionale de Santé (ARS), Mme Anne ROUSSEL, statisticienne

Plus en détail

territoire Portrait de La CAP, territoire de vie : population, logement, emploi DEMOGRAPHIE, LOGEMENT ET COMPOSITION SOCIALE

territoire Portrait de La CAP, territoire de vie : population, logement, emploi DEMOGRAPHIE, LOGEMENT ET COMPOSITION SOCIALE Portrait de territoire L AGGLOMERATION DANS LE GRAND OUEST DEMOGRAPHIE, LOGEMENT ET COMPOSITION SOCIALE DEVELOPPEMENT URBAIN ET MOBILITE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET EMPLOI CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Les résidences secondaires : une composante du développement et de l attractivité de la région

Les résidences secondaires : une composante du développement et de l attractivité de la région N 288 - Février 2009 TOURISME La présente étude a été réalisée dans le cadre d un partenariat en Poitou-Charentes entre l Insee, la direction régionale de l Équipement (DRE), le comité régional du Tourisme

Plus en détail

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité Le pôle accompagnement : L offre d accompagnement de l Adie est accessible aux créateurs pendant toute la durée de remboursement de leur prêt et à pour but de les aider à pérenniser et à développer leur

Plus en détail

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques La Région Poitou-Charentes, Repères économiques Décembre 2006 Poitou-Charentes en France et en Europe 26 000 km² (4,7 % de la superficie française) 1,69 millions d habitants (2,8 % de la population française)

Plus en détail

TYPOLOGIE CANTONALE DE LA SANTE MENTALE EN POITOU-CHARENTES

TYPOLOGIE CANTONALE DE LA SANTE MENTALE EN POITOU-CHARENTES AVRIL 2010 TYPOLOGIE CANTONALE DE LA SANTE MENTALE EN POITOU-CHARENTES SANTE MENTALE CANTONS CARTOGRAPHIE AVRIL 2010 TYPOLOGIE CANTONALE DE LA SANTE MENTALE EN POITOU-CHARENTES RAPPORT 128 Béatrice BOUFFARD,

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014 Région Poitou-Charentes Édito Ce qui est formidable avec l artisanat, c est la variété et la richesse des métiers qui le

Plus en détail

LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011. Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica.

LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011. Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica. LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011 Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica.fr Préambule Préambule La région Ile-de-France concentre à

Plus en détail

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé Le présent document précise les modalités de réponse à l appel à projets 2015 sur les maisons et pôles de

Plus en détail

Le Poitou-Charentes, avec les régions du Grand Ouest, fait partie des premiers utilisateurs du prêt à taux

Le Poitou-Charentes, avec les régions du Grand Ouest, fait partie des premiers utilisateurs du prêt à taux AVEC LE NOUVEAU PRÊT À 0 %, LE NOMBRE DE PRÊTS A ÉTÉ MULTIPLIÉ PAR DEUX Le Poitou-Charentes, avec les régions du Grand Ouest, fait partie des premiers utilisateurs du prêt à taux zéro (PTZ). Le nouveau

Plus en détail

Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution

Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution L industrie en Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution Chiffres clés Établissements 757 24,6 % des établissements industriels en Emploi 5 301 10,6 % des emplois

Plus en détail

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous Pass contraception anonyme, gratuit et proche de vous La Région Poitou-Charentes a fait de la santé une de ses priorités pour garantir à tous, particulièrement aux jeunes, l accès à la prévention et aux

Plus en détail

Forum territorial de santé Sud de l Oise 12 mai 2011

Forum territorial de santé Sud de l Oise 12 mai 2011 Forum territorial de santé Sud de l Oise 12 mai 2011 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Avec plus de 29 000 en 2007, le revenu net imposable moyen des habitants du Sud de l Oise est le

Plus en détail

LES BRÈVES DU RÉPERTOIRE

LES BRÈVES DU RÉPERTOIRE LES BRÈVES DU RÉPERTOIRE Bulletin réalisé par les conseillers installation-transmission des Chambres d agriculture de Poitou-Charentes Quinzaine de la Transmission Rencontre régionale cédants/repreneurs

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

des masseurs-kinésithérapeutes libéraux

des masseurs-kinésithérapeutes libéraux L offre de soins des masseurs-kinésithérapeutes libéraux Quelques éléments de cadrage Tableau 16 Caractéristiques régionales de l offre de soins des masseurs-kinésithérapeutes libéraux Masseurskinésithérapeutes

Plus en détail

Services et immeubles d'etat Justice, Police, Administration...

Services et immeubles d'etat Justice, Police, Administration... Services et immeubles d'etat Justice, Police, Administration... Hôtel de Police La Rochelle (17) Construction d un hôtel de police Maître d Ouvrage: SGAP Sud Ouest Mission: Programmation (2013) Sous préfecture

Plus en détail

Schéma. gérontologique 2010-2014. www.deux-sevres.com

Schéma. gérontologique 2010-2014. www.deux-sevres.com Schéma gérontologique 2010-2014 www.deux-sevres.com Département des Deux-Sèvres Part des personnes agées de plus de 60 ans www.capnet79.fr

Plus en détail

La Gestion des bases de données en Poitou-Charentes. RésoT Alsace 6 janvier 2012

La Gestion des bases de données en Poitou-Charentes. RésoT Alsace 6 janvier 2012 La Gestion des bases de données en Poitou-Charentes RésoT Alsace 6 janvier 2012 Deux-Sèvres 365.000 hbts Tourisme : 82ème Niort & le Marais Poitevin Charente-Maritime 620.000 hbts Tourisme : 2ème (8,5

Plus en détail

AIDES au LOGEMENT. Bénéficiaires des aides au logement

AIDES au LOGEMENT. Bénéficiaires des aides au logement Bénéficiaires des aides au logement Le dispositif d aide au logement comprend trois allocations principales : l APL (Aide personnalisée au logement), l ALF (Allocation de logement dite «à caractère familial»)

Plus en détail

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 I. Enjeux de la E-santé II. Bilan 2008-2012 de la E-santé et des SIS en Poitou-Charentes III. Perspectives

Plus en détail

Le Dossier de Coordination des Réseaux Poitou-Charentes Web DCR. Journée des réseaux SFGG 8 avril 2014

Le Dossier de Coordination des Réseaux Poitou-Charentes Web DCR. Journée des réseaux SFGG 8 avril 2014 Le Dossier de Coordination des Réseaux Poitou-Charentes Web DCR Journée des réseaux SFGG 8 avril 2014 Web DCR DPUR: Historique Projet muri et initié par le Financé par l ARS via la fédération des réseaux

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES ANNEE 2006 EDITION BIMESTRIELLE N 6 PUBLIE LE 22 JANVIER 2007

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES ANNEE 2006 EDITION BIMESTRIELLE N 6 PUBLIE LE 22 JANVIER 2007 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES ANNEE 2006 EDITION BIMESTRIELLE N 6 PUBLIE LE 22 JANVIER 2007 S O M M A I R E AGENCE RÉGIONALE DE L HOSPITALISATION...1 RENOUVELLEMENTS

Plus en détail

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 DREAL Champagne- Ardenne Juin 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 En 2012, 2 191 permis ont été délivrés en Champagne-Ardenne

Plus en détail

Les Services à la Personne dans la Vienne

Les Services à la Personne dans la Vienne Les Services à la Personne dans la Vienne Journée des Services à la Personne Mardi 2 décembre 2014 mission OREF Les Services à la Personne (SAP) 21 activités Les services à la vie quotidienne ménage, repassage,

Plus en détail

Présentation par secteurs d activités 19/09/2013 FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin

Présentation par secteurs d activités 19/09/2013 FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin Pôle Emploi Poitou-Charentes DDO / DSRE FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin 09/09/2013 LES OPPORTUNITES D EMPLOI EN POITOU CHARENTES Deux -Sèvres

Plus en détail

Avis sur le zonage des chirurgiens-dentistes libéraux du PRS Nord-Pas-de-Calais. Adopté en assemblée plénière du 3 juillet 2013

Avis sur le zonage des chirurgiens-dentistes libéraux du PRS Nord-Pas-de-Calais. Adopté en assemblée plénière du 3 juillet 2013 Avis sur le zonage des chirurgiens-dentistes libéraux du PRS Nord-Pas-de-Calais Adopté en assemblée plénière du 3 juillet 2013 Avis de la CRSA Nord-Pas-de-Calais sur le zonage chirurgiens-dentistes 3 juillet

Plus en détail

Le décrochage dans les Pays de la Loire : six profils de territoires à risque

Le décrochage dans les Pays de la Loire : six profils de territoires à risque Le décrochage dans les Pays de la Loire : six profils de territoires à risque À partir des déterminants sociaux du décrochage identifiés dans l étude «Le décrochage dans les Pays de la Loire : facteurs

Plus en détail

Observatoire Régional du Tourisme. Les Chiffres Clés. du Tourisme. Édition 2013. www.ort-poitou-charentes.com

Observatoire Régional du Tourisme. Les Chiffres Clés. du Tourisme. Édition 2013. www.ort-poitou-charentes.com Observatoire Régional du Tourisme Les Chiffres Clés du Tourisme Édition 2013 www.ort-poitou-charentes.com Carte d identité du Poitou-Charentes Population : 1 770 363 habitants (INSEE 2010) Superficie :

Plus en détail

la lettre d info De l nion égionale des rofessionnels de anté des Masseurs Kinésithérapeutes du Poitou-Charentes

la lettre d info De l nion égionale des rofessionnels de anté des Masseurs Kinésithérapeutes du Poitou-Charentes la lettre d info De l nion égionale des rofessionnels de anté des Masseurs Kinésithérapeutes du Poitou-Charentes n 1 janvier 2014 Je vous présente, au nom des 9 élus de l Union Régionale des Professionnels

Plus en détail

RMI. Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion

RMI. Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion Instauré par la loi du 1 er décembre 1988 renouvelée le 20 juillet 1992, le RMI (Revenu minimum d insertion) a un triple objectif : garantir un revenu minimum,

Plus en détail

PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE

PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE Proposition de révision 2014 I - Le contexte de la réactualisation du PRIAC 2014/2017 1. Le champ du PRIAC Le PRIAC

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes wwww.poitou-charentes.gouv.fr DOSSIER DE PRESSE Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes Lundi 19 décembre 2011 Le marché de l emploi en Poitou-Charentes touché par la

Plus en détail

Ensemble pour faciliter le logement des salariés!

Ensemble pour faciliter le logement des salariés! Ensemble pour faciliter le logement des salariés! Bilan d activité2011 Le groupe mieux se loger Pour répondre concrètement aux enjeux du logement des salariés, le CIL Mieux se Loger s appuie sur la synergie

Plus en détail

UNE DEMANDE DE RMI EN HAUSSE

UNE DEMANDE DE RMI EN HAUSSE Une année mitigée En 2008, en Poitou-Charentes, le bilan social est mitigé. Le nombre d allocataires de l ASS et de l API décline. De même, le nombre de bénéficiaires de la CMUc est en retrait. Cela peut

Plus en détail

Population et ménages

Population et ménages PRÉFÈTE DU CHER Direction départementale des Territoires Population et ménages 1/19 Une population vieillissante qui diminue depuis 1990 Repères (données INSEE-RP 2007 et 2012) Cher Centre -Val de Loire

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Sommaire. n 5. Septembre 2006

Sommaire. n 5. Septembre 2006 L observatoire de la Communauté d Agglomération de Niort n 5 Septembre 2006 Santé et dépendance Les problématiques liées au vieillissement de la population sont au centre des préoccupations de nos sociétés

Plus en détail

Conseil Général de la Vienne

Conseil Général de la Vienne Conseil Général de la Vienne FuturS en Vienne Diagnostic Novembre 2009 KPMG Secteur Public 2008 KPMG S.A. société anonyme d expertise comptable et de commissariat aux comptes en France, membre du réseau

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du * de l Angoumois Avril 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre d habitants

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

Dépistage organisé du cancer du sein

Dépistage organisé du cancer du sein Juin 2012 Dépistage organisé du cancer du sein Freins et leviers à la participation DEPISTAGE FEMMES POITOU-CHARENTES ENQUETE Rapport n 141 Juin 2012 Dépistage organisé du cancer du sein Freins et leviers

Plus en détail

Partie II : les déplacements domicile-travail

Partie II : les déplacements domicile-travail Des distances de déplacement différentes selon le profil des actifs Au delà des logiques d accessibilité, les distances parcourues pour se rendre au travail se déclinent différemment selon le sexe, l âge,

Plus en détail

Liste des lieux d enregistrement de la demande de logement social au 1 er janvier 2015 (par ordre alphabétique)

Liste des lieux d enregistrement de la demande de logement social au 1 er janvier 2015 (par ordre alphabétique) Liste des lieux d enregistrement de la demande de logement social au 1 er janvier 2015 (par ordre alphabétique) En Charente Bailleurs ICF Habitat Atlantique Logélia Charente OPH de l Angoumois SA Atlantic

Plus en détail

VILLE DE SAINT-MAIXENT L ECOLE PROJET DE REVITALISATION DU CENTRE-BOURG. COMITE DE PILOTAGE N 1 Mercredi 13 mai 2015

VILLE DE SAINT-MAIXENT L ECOLE PROJET DE REVITALISATION DU CENTRE-BOURG. COMITE DE PILOTAGE N 1 Mercredi 13 mai 2015 VILLE DE SAINT-MAIXENT L ECOLE PROJET DE REVITALISATION DU CENTRE-BOURG COMITE DE PILOTAGE N 1 Mercredi 13 mai 2015 L APPEL A MANIFESTATION D INTERET Rappel de la démarche Un programme concernant les communes

Plus en détail

Chiffres clés Septembre 2012

Chiffres clés Septembre 2012 Septembre 2012 - Page 1 sur 16 Image Couverture Cahier Viséo 17 Chiffres clés Septembre 2012 BONUS WEB informations complémentaires Page 2 à 3 I Poids économique Pages 4 à 8 II Profil du commerçant pages

Plus en détail

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique 1 La ville connaît, depuis les années 1980, un dynamisme démographique qui ne semble pas près de faiblir : le solde naturel, croissant, compense nettement le solde migratoire négatif. L accroissement rapide

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Sommaire. Contexte du secteur hôtellerie restauration dans l académie de Poitiers p 2

Sommaire. Contexte du secteur hôtellerie restauration dans l académie de Poitiers p 2 Dans la famille des dossiers statistiques «AC-dossier stat», j ai souhaité entamer une série qui présente nos offres de formation avec une entrée par grandes filières. Ainsi, ces dossiers qui seront actualisés

Plus en détail

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires ANNUAIRE SANTE Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Poitou-Charentes (4 antennes

Plus en détail

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 14 - février 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total En 2009, en Martinique,

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse

L'offre de soins en dialyse L'offre de soins en dialyse en Corse Remerciements à la coordination : M. BASTERI, J.C. DELAROZIERE, A.C. DURAND, G. IZAARYENE, S. PARRON Document préparé par Florian BAYER, Malthilde LASSALLE, Christian

Plus en détail

ANNEXE 1 BILAN BRDE BRC 2015 DE JANVIER A JUILLET BOURSES REGIONALE DESIR D'ENTREPRENDRE Comité Régional du 16 février 2015 avec un Avis Favorable Numéro de dossier Code Postal Ville Structure support

Plus en détail

Quand je veux cheminer le long du littoral. Quand je veux galoper à travers de grands espaces. Quand je veux pérégriner sur le chemin de Saint-Jacques

Quand je veux cheminer le long du littoral. Quand je veux galoper à travers de grands espaces. Quand je veux pérégriner sur le chemin de Saint-Jacques mes Balades nature Quand je veux parcourir les îles à vélo Quand je veux cheminer le long du littoral Quand je veux explorer des espaces préservés avec mes enfants Quand je veux pérégriner sur le chemin

Plus en détail

Groupe Crédit Mutuel Océan

Groupe Crédit Mutuel Océan Groupe Crédit Mutuel Océan Sommaire Edito du Président et du Directeur Général... Page 5 Engagement des sociétaires et gouvernance coopérative... Page 6 Représentativité des sociétaires... Page 7 Formation

Plus en détail

hier aujourd hui Mot du Directeur De Rivaud à Aboville

hier aujourd hui Mot du Directeur De Rivaud à Aboville B U R E A U D U S E R V I C E N A T I O N A L D E P O I T I E R S Mot du Directeur La loi n 97-1019 du 28 octobre 1997 portant réforme du service national a suspendu la conscription et instauré un service

Plus en détail

ATLAS DEPARTEMENTAL DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

ATLAS DEPARTEMENTAL DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE ATLAS DEPARTEMENTAL DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE Juin 2012 Quels accès à la santé dans les quartiers prioritaires de Guyane? Philippe DAMIE, Directeur de l Agence Régionale de la Santé (ARS) de Guyane

Plus en détail

Province Iles Loyauté. Province Nord. Province Sud. Archipel des Belep. Belep. Ouégoa Bondé. Poum. Mouli Koumac. Pouébo. St-Joseph. Ouloup.

Province Iles Loyauté. Province Nord. Province Sud. Archipel des Belep. Belep. Ouégoa Bondé. Poum. Mouli Koumac. Pouébo. St-Joseph. Ouloup. * Archipel des Belep entres hospitaliers publics liniques privées Belep Structures de santé de compétence provinciale entres médicaux secondaires ou infirmeries Poum Ouégoa Bondé entres spécialisés irconscriptions

Plus en détail

L industrie en Poitou-Charentes. Industrie chimique

L industrie en Poitou-Charentes. Industrie chimique Chiffres clés Établissements 86 1,0 % des établissements industriels en Emploi 2 292 2,6 % des emplois industriels en 4,5 % des emplois salairés industriels en France 12 e région française pour l'emploi

Plus en détail

Conférence de presse sur la précarité énergétique liée au logement

Conférence de presse sur la précarité énergétique liée au logement Conférence de presse sur la précarité énergétique liée au logement 17 Alexandre GIRAUD Chef de projets, Insee Poitou-Charentes Étienne DE PINS-LOZE Chargé d études, AREC Poitou-Charentes La précarité énergétique

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes.

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes. F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Maisons de Santé Rurales. Dossier de presse Maisons de Santé Rurales (février 2009) 1/8

DOSSIER DE PRESSE. Maisons de Santé Rurales. Dossier de presse Maisons de Santé Rurales (février 2009) 1/8 DOSSIER DE PRESSE Maisons de Santé Rurales 1/8 LES MAISONS DE SANTE RURALES UN EXEMPLE D IMPLICATION DE LA MSA DANS LES FORMES INNOVANTES D ORGANISATION DES SOINS DANS LES TERRITOIRES RURAUX LE CONSTAT

Plus en détail

MOBILITÉ. n 4. ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par :

MOBILITÉ. n 4. ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par : dequestions Janvier 2010 MOBILITÉ n 4 Comment et pourquoi se déplacent les habitants? Des différences selon les communes? ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par : Comment

Plus en détail

SECTION REGIONALE INTERMINISTERIELLE D ACTION SOCIALE PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES

SECTION REGIONALE INTERMINISTERIELLE D ACTION SOCIALE PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES SECTION REGIONALE INTERMINISTERIELLE D ACTION SOCIALE PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES Madame, Monsieur, Objet : CHEQUES-CULTURE 2014 Affaire suivie par : Présidente SRIAS 05.49.47.24.56 ou 06.70.29.10.63

Plus en détail

Expertiser Accompagner Financer

Expertiser Accompagner Financer Expertiser Accompagner Financer 1 er réseau d accompagnement et de financement des entreprises Le financement Première clef de la réussite Les futurs entrepreneurs manquent souvent de fonds propres et

Plus en détail

Contrat d engagement de service public (CESP) 4 Indemnité forfaitaire de déplacement 5 Bourses d études 6

Contrat d engagement de service public (CESP) 4 Indemnité forfaitaire de déplacement 5 Bourses d études 6 AIDES à l installation et au maintien des professionnels de santé en Auvergne AIDES à l installation et au maintien des professionnels de santé en Auvergne SOMMAIRE 1 ETUDIANT OU INTERNE EN MEDECINE ETUDIANT

Plus en détail

Elle peut prendre la forme d aides, de prêts attribués aux salariés ou de subventions à des organismes définis par le décret.

Elle peut prendre la forme d aides, de prêts attribués aux salariés ou de subventions à des organismes définis par le décret. ACCORD SUR LA PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AGRICOLES A L EFFORT DE CONSTRUCTION AU SEIN DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES Préambule Le présent accord a pour

Plus en détail

LES AIDES-SOIGNANTS EN POITOU-CHARENTES

LES AIDES-SOIGNANTS EN POITOU-CHARENTES LES AIDES-SOIGNANTS EN POITOU-CHARENTES PORTRAIT DE LA PROFESSION ET PERSPECTIVES D EVOLUTION Rapport n 105 Août 2006 Action réalisée avec le concours financier de la Région Poitou-Charentes et de la DRASS

Plus en détail

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Revenu fiscal des Ménages dans les métropolitains Les risques A RETENIR Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX 1 - Des communes inégalement desservies en terme d équipements 2 - Des pôles majeurs d attraction en terme d équipements 3 -

Plus en détail

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp D après une initiative de Champ AGJIR Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp www.remplachamp.fr Contacts : Sylvain DURIEZ, Président de Champ AGJIR, president@champagjir.fr Jacques

Plus en détail

BILAN GENERAL. Les enjeux de la santé qui préoccupent le plus les familles pour l avenir sont la proximité et la qualité des soins.

BILAN GENERAL. Les enjeux de la santé qui préoccupent le plus les familles pour l avenir sont la proximité et la qualité des soins. BILAN GENERAL Analyse générale A partir des 380 personnes enquêtées dans la région Auvergne, on a pu constater, au travers de cette enquête de l URAF, que 77% des familles interrogées sont globalement

Plus en détail

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T Diagnostic 11 DIAGNOSTIC 2500 2000 1500 1000 500 0 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 Production neuve : nombre de logements par an entre 1999 et 2005 (point mort de production à 1 100 logements)

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

p. 6 L Equipe / L Organisation

p. 6 L Equipe / L Organisation Sommaire p. 2 L'Entreprise p. 3 Un Concept innovant en zone rurale p. 4 Les Services p. 5 Le Lieu p. 6 L Equipe / L Organisation P. 7 Revue de Presse p. 9 Contacts L'Entreprise Le Comptoir : le 1 er lieu

Plus en détail

de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs les métiers PORTRAIT RÉGIONAL Poitou-Charentes

de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs les métiers PORTRAIT RÉGIONAL Poitou-Charentes HÉBERGER DÉTENDRE les métiers de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs 2013 PORTRAIT RÉGIONAL Poitou-Charentes HÉBERGER DÉTENDRE sommaire Poitou-Charentes 4 Chiffres-clés synthèse

Plus en détail

Les conséquences sur le tissu économique

Les conséquences sur le tissu économique Les conséquences sur le tissu économique Entreprises Entreprises L engouement pour les auto-entreprises se calme En Poitou-Charentes, 13 964 entreprises ont été créées en. Après une forte augmentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. S installer en Lozère. Mardi 6 mars 2012-11h30 Maison de la Lozère à Paris

DOSSIER DE PRESSE. S installer en Lozère. Mardi 6 mars 2012-11h30 Maison de la Lozère à Paris DOSSIER DE PRESSE Mardi 6 mars 2012-11h30 Maison de la Lozère à Paris S installer en Lozère Campagne de communication à destination des futurs chirurgiens dentistes Contact presse : Elodie LEHNEBACH Attachée

Plus en détail

5. La féminisation du travail transforme les modes de vie

5. La féminisation du travail transforme les modes de vie 5. La féminisation du travail transforme les modes de vie Féminisation du travail 1968 2002 Population active féminine (millions) 7,7 12,1 Population active masculine 13,8 14,5 Part des femmes dans la

Plus en détail

Résultats clés de l enquête. Majoritairement résidents permanents en Poitou- Charentes

Résultats clés de l enquête. Majoritairement résidents permanents en Poitou- Charentes Résultats de l enquête 2014 sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Communauté d agglomération ROCHEFORT OCÉAN Enquête menée en 2014 auprès de propriétaires de résidences secondaires

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L ARIA POITOU-CHARENTES

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L ARIA POITOU-CHARENTES invitation ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L ARIA POITOU-S vendredi 19 septembre 2014 CHIC, on change! Mieux vaut prendre un tournant qu un mur Il y a deux types d entreprise : celles qui changent et celles qui

Plus en détail

Développement sur le Territoire Régional. Le VTT

Développement sur le Territoire Régional. Le VTT Développement sur le Territoire Régional Le VTT Projet Régional de Développement 2013-2016 du Comité Régional de Cyclisme du Poitou-Charentes Thierry GAULT Conseiller Technique Régional 06 12 04 08 99

Plus en détail

Service de la coordination des stratégies de l'enseignement supérieur et de la recherche Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement

Service de la coordination des stratégies de l'enseignement supérieur et de la recherche Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement Service de la coordination des stratégies de l'enseignement supérieur et de la recherche Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la Recherche 1 rue Descartes 75231 Paris cedex

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

observatoires de l Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer LOUER SOMMAIRE

observatoires de l Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer LOUER SOMMAIRE Observatoire Partenarial de l Habitat du Pays de Saint-Omer observatoires Les de l Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer OBSERVATOIRE PARTENARIAL DE L HABITAT DU PAYS DE SAINT-OMER

Plus en détail

Une reprise démographique incontestable

Une reprise démographique incontestable LA SANTÉ AU CŒUR DU PAYS État des lieux Mars POPULATION DU PAYS DES LANDES DE GASCOGNE habitants en ( % de la population d Aquitaine). Une croissance nouvelle de. % par an, Un territoire classé en ZRR

Plus en détail

STRATÉGIE DE L ÉTAT en Poitou-Charentes

STRATÉGIE DE L ÉTAT en Poitou-Charentes STRATÉGIE DE L ÉTAT en Poitou-Charentes > OBJECTIF 2013 Un État territorial plus lisible, performant et uni pour atteindre les 5 objectifs prioritaires déclinés en 19 actions, en faveur de l avenir des

Plus en détail

Présentation du projet de décret au Conseil général Vendredi 31 JANVIER 2014 14H30

Présentation du projet de décret au Conseil général Vendredi 31 JANVIER 2014 14H30 Seul le prononcé fait foi Présentation du projet de décret au Conseil général Vendredi 31 JANVIER 2014 14H30 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les conseillers généraux, Je vous remercie de me

Plus en détail