Valoriser l enseignement professionnel sur le marché du travail : quelques éléments de réflexion

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Valoriser l enseignement professionnel sur le marché du travail : quelques éléments de réflexion"

Transcription

1 Valoriser l enseignement professionnel sur le marché du travail : quelques éléments de réflexion Jean-François Giret, IREDU-CNRS, Université de Bourgogne Conférence de l AFDET, Nantes, 13 février 2013

2 Formez-vous, tout ira bien? Depuis les années 80, des générations de plus en plus diplômées ont : des problèmes d insertion de plus en plus importants sur le marché du travail des risques de déclassement à l embauche de plus en plus élevés et des chances assez faibles de trouver un emploi en rapport avec leur formation Mais le diplôme est encore plus aujourd hui qu hier une protection relative contre le chômage et la précarité

3 Le diplôme : une protection relative mais efficace Taux d'emploi Taux d'emploi 2004 Taux d'emploi 2007 Taux d'emploi Non diplômé 66% 58% 58% 48% CAP-BEP 80% 79% 76% 70% Baccalauréat, BP, BT 84% 78% 70% 73% Indice de "protection" relative CAP-BEP 1,2 1,4 1,3 1,5 Baccalauréat, BP, BT 1,3 1,3 1,2 1,5 Source Céreq : Enquêtes Génération

4 Mais une augmentation du déclassement? Evolution du taux de déclassement en % Années écoulées depuis la sortie de formation Générations sorties en : 3 ans 5 ans 7 ans 10 ans 15 ans Source : enquêtes Emploi (INSEE). Tableau issu de l ouvrage : Giret J.-F., Lopez A., Rose J., Des formations pour quels emplois?, Paris, La Découverte,

5 Quand les jeunes s estiment déclassés Diplôme jugé nécessaire Bac+3 Aucun Ecol Diplôme obtenu dipl. CAP BEP Bac Bac+2 Bac+4 Bac+5 Bac+8 ingén.. Non qualifiés CAP ou BEP non diplômés CAP ou BEP 24 60* Bachelier non diplômés Bacheliers (BT, BP,...) Bac+1, bac+2 non diplômés Bac + 2 (BTS, DUT, Deug) d cycle universitaire eme cycle de sciences humaines et sociales 3eme cycle de sciences exactes Ecoles de commerce Ecoles d ingénieurs Ecol Comm Giret J.-F., Lopez A., Rose J., Des formations pour quels emplois?, Paris, La Découverte, 2005

6 Qu en pensent les recruteurs? Débutants (Moins de 3 ans de présence sur le marché du travail) Part des recruteurs qui n ont pas eu d attentes Part des recruteurs qui ont jugé le niveau supérieur à leurs attentes Part des recruteurs qui ont jugé le niveau conforme à leurs attentes Part des recruteurs qui ont jugé le niveau inférieur à leurs attentes Ouvrier non qualifié avec un diplôme bac et plus Ouvrier qualifié avec un diplôme du supérieur Employé avec un diplôme du supérieur Profession intermédiaire avec un diplôme > bac+2 25% 10% 23% 6% 36% 53% 54% 67% 33% 37% 22% 27% 6% - 1% - 100% 100% 100% 100% Source : DARES, enquête «Offre d emploi et recrutement» (Bref Cereq n 250, 2008, N. Moncel)

7 Et le contenu du travail? Contextes organisationnels En % Poids de chaque contexte Part d'ouvriers Part d'employés Part de profes. interm Part de cadres Part de non diplômés Part de diplômés du secondaire Part de diplômés du supérieur Forte autonomie et faible contrôle, type "apprenant" Contenu cognitif du travail élevé mais avec autonomie réduite, type "lean production" Contrôle hiérarchique très élevé avec des marges d autonomie Autonomie limitée sans contrôle hiérarchique direct Faible contenu cognitif du travail et absence de contrôle Ensemble 100% Giret JF. 2011, Les contextes organisationnels d'insertion des jeunes, Education Permanente, 188, pp Données Cereqc Génération 98, jeunes interrogés en 2005

8 Des déclassements mais également une inadéquation formation-emploi Moins de la moitié des jeunes occupe un emploi «en correspondance» à leur première embauche suivant la sortie de formation! Couppié, Thomas; Giret, Jean-François; Lopez, Alberto, «Obtenir un emploi dans son domaine de formation : un enjeu très relatif dans l insertion des jeunes», INSEE-Références Formation- Emploi édition 2009, (2009)

9 Parcours professionnels faiblesse des retours vers le domaine de formation Entre la 1ère embauche et l emploi à 7 ans, on passe de 46% à 48% d emplois en correspondance! (avec un «pic» à 51% à 3 ans) 6. Évolution de la part des emplois ajustés de la première embauche à la septième année de vie active en % 60 Bac+3 ou plus Bac+2 CAP-BEP diplômés Ensemble 40 Bac CAP-BEP non diplômés 20 1e embauche 3e année 5e année 7e année Champ : France métropolitaine, jeunes sortis en 1998 de formation initiale. Source : Céreq, enquête Génération 98 - interrogation de 2001.

10 Parcours professionnels Des promotions, plus qu une mise en correspondance Très forte baisse du déclassement entre la première embauche et l emploi à 7 ans, comparé au faible réajustement en spécialité. 8. Évolutions entre le premier emploi et l'emploi à sept ans part des emplois dans le domaine de formation 70% 60% 50% 40% 1 er emploi Emploi à 3 ans Emploi à 5 ans Emploi à 7 ans 30% 50% 55% 60% 65% 70% 75% 80% part des emplois de niveau supérieur ou équivalent au niveau de référence Bac+3 ou plus (Cadre) Bac (Ouvrier/Employé qualifiés) Bac+2 (Profession intermédiaire) CAP-BEP (Ouvrier/Employés qualifiés) Champ : France métropolitaine, jeunes sortis en 1998 de formation initiale. Source : Céreq, enquête Génération 98 - interrogation de 2001.

11 Pourquoi une si faible adéquation formation emploi? pourquoi l'inadéquation est-elle aussi importante à l'issue de grosso modo l'ensemble des formations professionnelles? comment se fait-il que les jeunes puissent accéder à des emplois qualifiés en dehors de leur domaine de spécialité?

12 Un problème de déséquilibre entre l offre et la demande? (trop de diplômés dans certaines filières et pas assez dans d autres, ce qui expliquerait des pénuries?) Des problèmes d insertion professionnelle à l issue de certaines filières ou pour certaines catégories de jeunes Une question de choix et contraintes plus personnels Et, évidemment, le fait que les compétences peuvent être produites en dehors de la formation

13 Un problème quantitatif?

14 L effet des spécialités de formation Taux de chômage 3 ans après la sortie CAP-BEP BAC-BP-BT Accueil, hôtellerie, tourisme 23% 7% Agro-alimentaire, alimentation, cuisine 20% 12 % Bâtiment : construction et couverture 12% ns Bâtiment : finitions 20% ns Coiffure, esthétique et autres spécialités des services aux personnes 29% 6% Commerce, vente 29% 20% Comptabilité, gestion 33% 17% Electricité, électronique 21% 9% Energie, génie climatique 22% 7% Formations générales* ns 14% Génie civil, mines, travaux publics* 18% 14% habillement, textile, cuir* 36% 15% Mécanique de précision yc aéronautique* 12% 13% Source Bref Cereq N 303 Enquête Génération Moteurs et mécanique auto 14% 4% Santé 3% 8% Secrétariat, bureautique 36% 28% Spécialités agriculture, élevage, paysage, forêts* 18% 6% Spécialités des services à la collectivité* 27% ns Spécialités pluri-technologiques mécaniques-électricité ns 9% Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion* ns 20% Spécialités plurivalentes sanitaires et sociales 18% ns Structures métalliques 11% ns Transport, manutention, magasinage 15% 12% Travail du bois et de l'ameublement 15% 1% Travail social* 18% 8%

15 Quelques questions pour la voie professionnelle? Comment lutter contre l échec? Faire arriver les jeunes au CAP? Décrochage ou raccrochage? Diminuer l échec en bac pro? Que faire avec le tertiaire administratif? La voie professionnelle au niveau CAP ou Bac pro est elle pertinente pour les métiers de la comptabilité ou de la bureautique? parmi les jeunes sortis de formation en 2004 et occupant trois ans après un emploi d aide comptable, 53 % sont titulaires d un BTS de comptabilité, et seulement 9 % d un baccalauréat professionnel «comptabilité» les bacheliers professionnels «secrétariat-bureautique» ne représentent que 14 % des emplois de secrétaires

16 Tenir compte de l évolution des métiers et des qualifications? Les exercices de prospectives sur l emploi et les qualifications pour 2020 réalisées par le CAS et la DARES (DARES, 2012) Dans l aide à domicile ( ) et les emplois d aide soignants ( ), la création nette d emplois entre 2010 et 2020 représentera 17% des créations nettes d emploi de toute la période) Comment professionnaliser l'accès à ces emplois en formation initiale ou formation continue, en profitant notamment du renouvellement de ces métiers et du départ en retraite d'une main-d'œuvre pour l'instant peu ou pas diplômée?

17 L apprentissage : la solution? les jeunes diplômés d une formation préparée par apprentissage bénéficient, en général, de meilleures conditions d insertion professionnelle. Un effet surtout positif pour les niveaux V Mais Des caractéristiques favorables Un pré-recrutement Un décrochage/abandon important Un nombre limité de places Et les stages?

18 Faciliter la poursuite d études? Le bac+2 «paye» sur le marché du travail Mais les possibilités d accès à l enseignement supérieur restent limitées : Les difficultés d accès au BTS pour les bacs professionnels tertiaires L impossible accès à l université. Imaginer un autre enseignement supérieur Formation tout au long de la vie (accumulation de crédits, certificats?), alternance sur quelques années?

19 Merci pour votre attention

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier www.strategie.gouv.fr 18 octobre 2013, Conseil National Education Economie De quoi parle-t-on? La «relation formation emploi»

Plus en détail

Taux de réussite au BEP, CAP et BTS

Taux de réussite au BEP, CAP et BTS Note d information n 30 Juin 2014 au BEP, CAP et BTS EN BREF En Champagne-Ardenne, à la session 2013, 3 315 candidats se sont présentés à l examen du BEP, 4 991 au CAP et 3 070 candidats au BTS, hors examens

Plus en détail

GENERATION 98 QUELQUES RESULTATS SUR L INSERTION DES JEUNES ISSUS DE TOUS LES NIVEAUX DE FORMATION

GENERATION 98 QUELQUES RESULTATS SUR L INSERTION DES JEUNES ISSUS DE TOUS LES NIVEAUX DE FORMATION GENERATION 98 QUELQUES RESULTATS SUR L INSERTION DES JEUNES ISSUS DE TOUS LES NIVEAUX DE FORMATION PLAN DE LA PRESENTATION 1 L enquête «génération 98» 2 Vue d ensemble sur les premiers pas dans la vie

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

Plus de garçons en option découverte professionnelle. Nombre d élèves

Plus de garçons en option découverte professionnelle. Nombre d élèves Plus de garçons en option découverte professionnelle Découverte professionnelle en troisième, rentrée 2010 Nombre d élèves Le second degré % des effectifs de troisième Découverte professionnelle 3 heures

Plus en détail

Les débuts de vie professionnelle

Les débuts de vie professionnelle Les débuts de vie professionnelle au prisme des enquêtes Génération du CEREQ Alberto LOPEZ (DEVA) Arnaud DUPRAY (DPMT) Centre d Etudes et de REcherche sur les Qualifications Plan de l exposé 1 La transition

Plus en détail

La valorisation de l enseignement professionnel sur le marché du travail : constats et perspectives

La valorisation de l enseignement professionnel sur le marché du travail : constats et perspectives La valorisation de l enseignement professionnel sur le marché du travail : constats et perspectives Note sur l'insertion professionnelle des diplômés de l'enseignement professionnel pour le "Débat Refondons

Plus en détail

Rencontres interministérielles sur l offre de certification dans les métiers de la sécurité

Rencontres interministérielles sur l offre de certification dans les métiers de la sécurité Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l Emploi et de la Santé. Rencontres interministérielles sur

Plus en détail

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Roth Nicole Département emploi et revenus d activité INSEE Plan de la présentation Données de cadrage emploi et salaires Insertion

Plus en détail

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 décembre 2013 «Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse Fiche «Vue d ensemble» Face à la crise, le diplôme protège du chômage et favorise l accès à la formation

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête IVA 2011 (intégrant pour la première fois les sortants des lycées d enseignement agricole) Stages 5% Chômage 36%

Synthèse des résultats de l enquête IVA 2011 (intégrant pour la première fois les sortants des lycées d enseignement agricole) Stages 5% Chômage 36% I V A L insertion des lycéens dans la vie active 2011 Synthèse des résultats de l enquête IVA 2011 (intégrant pour la première fois les sortants des lycées d enseignement agricole) Au 1 er février 2011,

Plus en détail

Petit déjeuner de Presse

Petit déjeuner de Presse Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin 2014-8h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères 77000 Melun Contacts presse Virginie

Plus en détail

www.ivoire.campusfrance.org

www.ivoire.campusfrance.org Côte d Ivoire Les filières courtes professionnelles (BTS, DUT, licences professionnelles) : passeports pour l emploi www.ivoire.campusfrance.org Les filières courtes professionnelles Le Brevet de Technicien

Plus en détail

NIVEAUX DE DIPLOMES ET NIVEAUX DE FORMATION

NIVEAUX DE DIPLOMES ET NIVEAUX DE FORMATION NIVEAUX DE DIPLOMES ET NIVEAUX DE FORMATION Niveau de diplôme Niveau VI: sans diplôme ou Brevet des collèges Niveau V: CAP ou BEP Niveau IV: Baccalauréat général, technologique ou professionnel Niveau

Plus en détail

IUT Sénart Fontainebleau

IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 2 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau L IUT Sénart Fontainebleau, c est : 1 composante

Plus en détail

!"! #$##! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'(

!! #$##! # $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( !"! #$## %&'()*! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( )%*, &' , -.$$" / ' '01 */%. 2. "1.3 Quand avez-vous bénéficié d une formation au sein de votre entreprise? (%) moins d'1 an entre 1 et 3 ans entre 3

Plus en détail

Quelques données de cadrage et éléments de réflexion

Quelques données de cadrage et éléments de réflexion CENTRE D ÉTUDES ET DE RECHERCHES SUR LES QUALIFICATIONS Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l Emploi

Plus en détail

IVA Insertion. dans la vie active. des sortants de BTS, de terminales technologiques et professionnelles, de BEP et de CAP

IVA Insertion. dans la vie active. des sortants de BTS, de terminales technologiques et professionnelles, de BEP et de CAP les dossiers thématiques de l'académie de Rennes octobre 2008 IVA Insertion dans la vie active enquête 2006 des sortants de BTS, de terminales technologiques et professionnelles, de BEP et de CAP Répartition

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Inactivité 7% Stage de formation 6% Ensemble des sortants : 40 169 Sortants en emploi : 22 720

Inactivité 7% Stage de formation 6% Ensemble des sortants : 40 169 Sortants en emploi : 22 720 I V A Comment les lycéens franciliens s insèrent dans la vie active Premiers résultats de l enquête IVA Sept mois après sa sortie de formation initiale de lycée, plus d un jeune sur deux a trouvé un emploi

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Contrat régi par les articles L. 981-1 à L. 981-8 du Code du travail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Contrat régi par les articles L. 981-1 à L. 981-8 du Code du travail N 2434*0 Sexe (M =, F = 2) 3 32 33 34 Si le salarié était inscrit à l ANPE, indiquer depuis combien de Travailleur handicapé (oui =, non = 2) CADRE RÉSERVÉ À LA DDTEFP /6 Volet à conserver par l employeur

Plus en détail

51 37 47 43 53 34 28 39 41 41 47 45 Etudiant en BTS 25 24 35 33 32 33 30 18 26 24 10 26 Autres (DCG, CPGE, MC, Cl. mise à niveau, FCIL )

51 37 47 43 53 34 28 39 41 41 47 45 Etudiant en BTS 25 24 35 33 32 33 30 18 26 24 10 26 Autres (DCG, CPGE, MC, Cl. mise à niveau, FCIL ) 2000 200 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 200 20 Schoelcher, février 204 Infostat n 0 Les de BTS : un évolution Méthodologie : Pour étudier le des élèves de première année de BTS (réussite, persévérance,

Plus en détail

Haute Normandie Années 2008 2009 2010

Haute Normandie Années 2008 2009 2010 Haute Normandie Années 2008 2009 2010 Crefor Haute-Normandie Avant-Propos 1 2 Crefor Haute-Normandie 3 4 Haute Normandie Années 2008 2009 2010 Crefor Pôle Régional des savoirs 115 Boulevard de l Europe

Plus en détail

Note sur Les emplois d assistant dans le tertiaire administratif et l insertion des BTS. Stéphanie Moullet Céreq Février 2004

Note sur Les emplois d assistant dans le tertiaire administratif et l insertion des BTS. Stéphanie Moullet Céreq Février 2004 Note sur Les emplois d assistant dans le tertiaire administratif et l insertion des BTS Introduction Stéphanie Moullet Céreq Février 2004 Les évolutions à l œuvre dans le secteur du tertiaire administratif

Plus en détail

Diplômes et insertion professionnelle

Diplômes et insertion professionnelle Diplômes et insertion professionnelle Béatrice Le Rhun, Pascale Pollet* Les conditions d accès à l emploi des jeunes qui entrent sur le marché du travail varient beaucoup selon le niveau de diplôme. Les

Plus en détail

Evolution et positionnement du CAP dans la structure des diplômes avant la réforme de la voie professionnelle

Evolution et positionnement du CAP dans la structure des diplômes avant la réforme de la voie professionnelle Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l Emploi et de la Santé. Evolution et positionnement du CAP

Plus en détail

Qualification. Niveau technique requis par le poste de travail

Qualification. Niveau technique requis par le poste de travail 22 L'EMPLOI EST-IL DE PLUS EN PLUS QUALIFIE? A Qu'est-ce que la qualification de l'emploi? a) Définitions 1. La qualification peut se définir comme l'ensemble des aptitudes acquises par l'individu ou requises

Plus en détail

Vers une formation CSS : «carrières Sanitaires et sociales» au Lycée des métiers Jules Verne de Saverne

Vers une formation CSS : «carrières Sanitaires et sociales» au Lycée des métiers Jules Verne de Saverne Vers une formation CSS : «carrières Sanitaires et sociales» au Lycée des métiers Jules Verne de Saverne Demande Création d un groupe (12) de 2de BEP «Carrières Sanitaires et Sociales (CSS)» et réduction

Plus en détail

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1 FORM@DOSSIER L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis Form@dossier mars 2015 1 SOMMAIRE Enquête IPA 2014... 3 Contexte :... 3 Résultats de l enquête... 3 Situation des alternants

Plus en détail

Avant-Propos. Recteur de l Académie de Martinique. Président de l AGEFMA-OREF. André SIGANOS. Daniel ROBIN

Avant-Propos. Recteur de l Académie de Martinique. Président de l AGEFMA-OREF. André SIGANOS. Daniel ROBIN Avant-Propos L insertion des jeunes sortant des CFA et des formations professionnelles ou technologiques de l Education Nationale dépend du marché du travail, mais aussi de leur niveau de formation et

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE 2014 2015 CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (AFPA, CCI, CMA, CNAM, DRAAF, GRETA et Universités) REGION ALSACE DIRECTION DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Service

Plus en détail

Annexe 2 : nomenclature agrégée des spécialités de formation

Annexe 2 : nomenclature agrégée des spécialités de formation Annexe 2 : nomenclature agrégée des spécialités de formation 10A : Formations générales 11A : Mathématiques et sciences 12A : Sciences humaines et droit 13A : Lettres et Sciences Sociales 20A : Spécialités

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse Fiche de synthèse Accord national du 27 décembre 2004 sur la formation professionnelle. Le contrat de professionnalisation Titre 3, article 3-1 A quoi sert la professionnalisation? Destinée à remplacer

Plus en détail

Enquête au 1 er février 2013. Synthèse des résultats de l enquête d insertion des lycéens en Ile-de-France

Enquête au 1 er février 2013. Synthèse des résultats de l enquête d insertion des lycéens en Ile-de-France I V A L insertion des lycéens dans la vie active Enquête au 1 er février Synthèse des résultats de l enquête d insertion des lycéens en Ile-de-France Au 1 er février, et après deux années de stabilité,

Plus en détail

Les petites annonces, de l école au travail

Les petites annonces, de l école au travail Fiche d animation Compétence C4 Les petites annonces, de l école au travail Objectif Faire prendre conscience de la liaison école (diplômes)/travail (offres d emploi) dans une vision optimiste et relative.

Plus en détail

LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION

LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION Bonn BIBB 9 mars 2010 1 Les parcours de formation Bac général Université

Plus en détail

APRÈS LE BAC, QUELLE FORMATION

APRÈS LE BAC, QUELLE FORMATION APRÈS LE BAC, QUELLE FORMATION CHOISIR? (DOCUMENT 1) «CAP SUP» 20 mars 2015 2 ETUDES COURTES/ETUDES LONGUES Durée des études Finalité des enseignements Zoom sur les filières 3 ETUDES COURTES 2 À 3 ANS

Plus en détail

L'insertion professionnelle des apprentis altérée par la crise économique

L'insertion professionnelle des apprentis altérée par la crise économique n 56 septembre 2010 ISSN 1967-6158 altérée par la crise économique Insertion dans la vie active des apprentis (Ipa) 2009 issus des centres de formation d'apprentis (Cfa) publics ou privés emploi formation

Plus en détail

Formation et insertion

Formation et insertion Formation et insertion Plus d un élève sur trois formé dans l industrie A la rentrée 2011, près de 600 élèves suivent une formation professionnelle initiale sur le territoire vitryat. Plus d un tiers se

Plus en détail

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION > L OBSERVATOIRE DU TRAVAIL TEMPORAIRE > LA PROSPECTIVE DE BRANCHE SUR LES METIERS ET LES QUALIFICATIONS > UN EXEMPLE DE DEMARCHE PROSPECTIVE : Origine et nature de

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC L emploi L emploi est une forme d insertion sociale, un levier qui permet l amélioration des conditions de vie. L emploi est un paramètre révélateur dans l évaluation

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Certificat d aptitude professionnelle (CAPA) Production, utilisation des matériels (PAUM) en 2008 - Enquête 2011

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines GFE Techniques de la communication Média 19 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMES DE MASTER 2 PROFESSIONNEL PROMOTION 2006/2007

LE DEVENIR DES DIPLOMES DE MASTER 2 PROFESSIONNEL PROMOTION 2006/2007 LE DEVENIR DES DIPLOMES DE MASTER 2 PROFESSIONNEL PROMOTION 2006/2007 Méthodologie Les informations présentées dans ce document sont issues de l enquête d insertion réalisée auprès des diplômés de Master

Plus en détail

L Y C E E D A U T E T

L Y C E E D A U T E T L Y C E E 18 rue Delayant - BP 534-17022 La Rochelle Cedex 1-05 46 28 05 70-05 46 41 51 31 ce.0170028n@ac-poitiers.fr - http://hebergement.ac-poitiers.fr/l-jd-larochelle D A U T E T Grâce à l informatique,

Plus en détail

Enquête au 1 er février 2014. Synthèse des résultats de l enquête d insertion des lycéens en Ile-de-France

Enquête au 1 er février 2014. Synthèse des résultats de l enquête d insertion des lycéens en Ile-de-France I V A L insertion des lycéens dans la vie active Enquête au 1 er février Synthèse des résultats de l enquête d insertion des lycéens en Ile-de-France Au 1 er février, et après une forte baisse en, le taux

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

Devenir des élèves scolarisés en troisième de SEGPA et d'erea en 2004-2005. Enseignements adaptés dans le second degré. - Enquête nationale 2006 -

Devenir des élèves scolarisés en troisième de SEGPA et d'erea en 2004-2005. Enseignements adaptés dans le second degré. - Enquête nationale 2006 - Enseignements adaptés dans le second degré Devenir des élèves scolarisés en troisième de SEGPA et d'erea en 2004- - Enquête nationale 2006 - Juin 2006!eduscol.education.fr/college DEVENIR DES ELEVES DE

Plus en détail

Master 2 Pro Génie civil et infrastructures (IUP)

Master 2 Pro Génie civil et infrastructures (IUP) L insertion professionnelle des étudiants inscrits en Master 2 Professionnel Master 2 Pro (IUP) Etudiants inscrits à l Université de Limoges en 2004-2005 OUPE I- Méthodologie Cadrage de l enquête En décembre

Plus en détail

Lycée Français Mermoz Dakar Octobre 2012

Lycée Français Mermoz Dakar Octobre 2012 Lycée Français Mermoz Dakar Octobre 2012 Comptabilité et Finance d Entreprise Études Emploi Se documenter Problématique Les voies de formation : généralités Études courtes Études longues Problématique

Plus en détail

Synthèse globale. Anciens étudiants contactés 299 Réponses 182 Taux de réponse 61% Situation au moment de l'enquête : 2008 à 2014

Synthèse globale. Anciens étudiants contactés 299 Réponses 182 Taux de réponse 61% Situation au moment de l'enquête : 2008 à 2014 CELSA insertion Enquête insertion professionnelle 2014 Master 2 Formation initiale 2012 : enquête à 15 mois Synthèse globale Pour la sixième année consécutive, les étudiants de Master 2 Formation initiale

Plus en détail

Formation, qualification et emploi

Formation, qualification et emploi E 1 DEVELOPPEMENT RESPONSABLE Formation, qualification et emploi L accès à la formation des Véliziens est facilité par la proximité des grands pôles universitaires franciliens. La Ville dispose en outre

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Energie et environnement

Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées de français

Plus en détail

Orienta(on. Post- Bac

Orienta(on. Post- Bac Orienta(on Post- Bac Réunion du mardi 8 novembre 2011 Classes préparatoires Grandes écoles IEP Ecoles spécialisées Réunion du lundi 14 novembre 2011 Etudes courtes Etudes universitaires quelques ques(ons

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

Face à la crise, le fossé se creuse entre niveaux de diplôme

Face à la crise, le fossé se creuse entre niveaux de diplôme Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l Emploi et de la Santé. Face à la crise, le fossé se creuse

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

Rhône-Alpes. Céreq, avril 2003. 1

Rhône-Alpes. Céreq, avril 2003. 1 Rhône-Alpes En Rhône-Alpes, l industrie joue toujours un rôle moteur dans l économie régionale. Composé de filières très diversifiées qui se sont constituées sur un socle d industries lourdes, ce tissu

Plus en détail

L Enseignement Supérieur Professionnel Court. Cas de l Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (U.P.B) Pr. BOLY Hamidou (Président) Burkina Faso

L Enseignement Supérieur Professionnel Court. Cas de l Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (U.P.B) Pr. BOLY Hamidou (Président) Burkina Faso L Enseignement Supérieur Professionnel Court Cas de l Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (U.P.B) Pr. BOLY Hamidou (Président) Burkina Faso 1995:création du centre universitaire polytechnique (CUPB)

Plus en détail

JF/MH N 1-5823 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Mayeul l Huillier. Pour

JF/MH N 1-5823 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Mayeul l Huillier. Pour JF/MH N 1-5823 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Mayeul l Huillier Pour Enquête auprès des jeunes Résultats détaillés Le 23 Février 2007 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l étude...

Plus en détail

Quand l'école est finie

Quand l'école est finie n 34 - janvier 2006 Quand l'école est finie en Franche-Comté L insertion des jeunes de la génération 2001 formés en Franche-Comté - synthèse L'étude exhaustive, réalisée par le Cereq, est téléchargeable

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement 2008-2009 Présentation de l établissement La structure du Lycée des Métiers : Un Lycée Professionnel Un Centre de Formation d Apprentis (C.F.A.) La Mission Générale d Insertion ( M.G.I.) Les effectifs

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles Droit-Eco-Gestion Nombre de diplômés : 86 / Nombre de répondants : 69 Taux de réponse : 8 Origine des étudiants

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche I N T E R- S E C T E U R S P A P I E R S C A R T O N S Production Transformation Distribution Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche Observatoire Prospectif des Métiers

Plus en détail

Les jeunes : étudier et s insérer en Bourgogne

Les jeunes : étudier et s insérer en Bourgogne Les jeunes : étudier et s insérer en Bourgogne Les jeunes de l enseignement agricole Michèle BARGEOT 7 avril 2011 - IREDU 13/05/2011 L enseignement agricole en Bourgogne Nombre d élèves inscrits dans le

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

RAPPORT RESULTATS ENQUETE "ORIENTATION DES LYCEENS MAROCAINS"

RAPPORT RESULTATS ENQUETE ORIENTATION DES LYCEENS MAROCAINS RAPPORT RESULTATS ENQUETE "ORIENTATION DES LYCEENS MAROCAINS" Filiale digitale du cabinet d études LMS-CSA MARKETING ET SONDAGES, est une société spécialisée dans le domaine des enquêtes et votes en ligne.

Plus en détail

THEME 7 SE FORMER AUX MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS

THEME 7 SE FORMER AUX MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS THEME 7 SE FORMER AUX MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS THEME 7 SE FORMER AUX MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS A. Visitons des établissements de formation B. Quel diplôme pour quel métier C. Tous les diplômes 2 Le

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

La formation professionnelle des demandeurs d emploi. COE GT formation professionnelle - Dares

La formation professionnelle des demandeurs d emploi. COE GT formation professionnelle - Dares La formation professionnelle des demandeurs d emploi COE GT formation professionnelle - Dares Éléments de cadrage L impact des stages de formation : quelles évaluations, quels enseignements? Perspectives

Plus en détail

Mise de jeu 2 La certification des formations

Mise de jeu 2 La certification des formations Mise de jeu 2 La certification des formations Une formation certifiante délivre un diplôme reconnu par le RNCP Le plus souvent, les formations certifiantes ou qualifiantes sont celles qui mènent à «un

Plus en détail

Prospective des métiers en région et orientation professionnelle. Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France

Prospective des métiers en région et orientation professionnelle. Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France Prospective des métiers en région et orientation professionnelle Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France Un exercice conçu pour le pilotage de la formation Contexte : préparation du PRDFP Besoin de vision

Plus en détail

LES FORMATIONS. Métiers. A l'issue de cette activité, tu devras être capable de te : Repérer les types de formations.

LES FORMATIONS. Métiers. A l'issue de cette activité, tu devras être capable de te : Repérer les types de formations. 1/7 Observe attentivement les schémas suivants et recopie-les sur une feuille de cours : Les principales voies de formation après la 3 eme CAP : certificat d aptitude professionnelle BEP : brevet d études

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Administrateur de parc informatique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Date d extension : 27/01/2006 OPCA : AGEFAFORIA Convention collective : n 3247 Code NAF : 159N -

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

Premiers résultats de l enquête 2010 auprès de la «génération 2007»

Premiers résultats de l enquête 2010 auprès de la «génération 2007» CENTRE D ÉD ÉTUDES ET DE RECHERCHES SUR LES QUALIFICATIONS Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BTS. MAINTENANCE des SYSTEMES de PRODUCTION

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BTS. MAINTENANCE des SYSTEMES de PRODUCTION ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BTS MAINTENANCE des SYSTEMES de PRODUCTION L'agent de maintenance réalise une analyse, un diagnostic, et prescrit une maintenance préventive, curative, améliorative. «Comme un véritable

Plus en détail

Orientation. Présentation d APB et des débouchés du bac STMG. Accompagnement Personnalisé Lundi 20 septembre 2015. Sophie Dupaquier-Dars

Orientation. Présentation d APB et des débouchés du bac STMG. Accompagnement Personnalisé Lundi 20 septembre 2015. Sophie Dupaquier-Dars Orientation Présentation d APB et des débouchés du bac STMG Accompagnement Personnalisé Lundi 20 septembre 2015 (Inspiré des présentations de M. Lamine) Présentation d APB Sophie Dupaquier Qu est-ce que

Plus en détail

Conditions de travail, santé et emploi des seniors

Conditions de travail, santé et emploi des seniors Conditions de travail, santé et emploi des seniors Les enseignements de l enquête SIP CDC, Forum Retraite 2014 Thomas Coutrot, Corinne Mette, Dares Plan de la présentation Volet 1 Avoir été longtemps exposé

Plus en détail

Licence professionnelle Management du risque dans le BTP

Licence professionnelle Management du risque dans le BTP Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management du risque dans le BTP Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Diplômés Bac+4 et plus en 2009, sortants d'université, toutes disciplines Le salaire net mensuel 30 mois après la sortie

Diplômés Bac+4 et plus en 2009, sortants d'université, toutes disciplines Le salaire net mensuel 30 mois après la sortie 68 étudiants se déclarent en emploi au 01/12/2011 ETUDIANTS ISSUS DU MASTER 2 GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT ET LOGISTIQUE DES ECHANGES EN 2009 : LEUR SITUATION EN 2011 Mode d'accès à l'emploi

Plus en détail

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. Sortis entre 2004 & 2006 UNION EUROPÉENNE

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. Sortis entre 2004 & 2006 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES Profils & Parcours Ecole régionale de la e chance Midi-Pyrénées Le devenir des élèves Sortis entre 00 & 006 Septembre 008 UNION EUROPÉENNE Sommaire Introduction...

Plus en détail

Obtenir un emploi dans son domaine de formation : un enjeu très relatif dans l insertion des jeunes

Obtenir un emploi dans son domaine de formation : un enjeu très relatif dans l insertion des jeunes Obtenir un emploi dans son domaine de formation : un enjeu très relatif dans l insertion des jeunes Thomas Couppié, Jean-François Giret, Alberto Lopez* Paradoxalement, obtenir un premier emploi correspondant

Plus en détail

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées GFE 18A Dans les domaines Nettoyage Assainissement Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006 Dossier

Plus en détail

UFR ARTS LETTRES COMMUNICATION Mention Arts du spectacle

UFR ARTS LETTRES COMMUNICATION Mention Arts du spectacle UR ARTS LETTRES COMMUNICATION Mention Arts du Etude réalisée par l Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) en janvier 2007 sur les étudiants de licence inscrits en

Plus en détail

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 28 juin 2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Guide de préparation à l usage des éducateurs

Guide de préparation à l usage des éducateurs 8, 9 et 10 décembre 2011 Guide de préparation à l usage des éducateurs Proposé par le Note à l attention des utilisateurs de ce guide Ce diaporama, élaboré par l équipe du Centre d Information et d Orientation

Plus en détail

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011*

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* La 19me enquête «Insertion des jeunes Diplômés» de la Conférence des Grandes Écoles s intéresse aux conditions d insertion professionnelle

Plus en détail

ZOOM SUBANOR 2008-3 Situation des bacheliers professionnels 30 mois après le baccalauréat selon le domaine

ZOOM SUBANOR 2008-3 Situation des bacheliers professionnels 30 mois après le baccalauréat selon le domaine ZOOM SUBANOR 2008-3 Situation des bacheliers professionnels 30 mois après le baccalauréat selon le domaine académie Rouen MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE

Plus en détail