2 ans après, où en est-on?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2 ans après, où en est-on?"

Transcription

1

2 iy 2 rè ù -? Biiv ji 2011 lr fr iy l ry i ivi à rr i r r œvr rè l vl rbl r l rir l. ii ii l 21. l r l l iy ii bli lir r^ l f vivr. li lr & r bili rir x rè hii fir i r l i. l lr qi iv v vrz q l vl rbl l'ffir ili i h r iivill lliv. v bjif : fir ry ù il fi b vivr r jr hi i-f i. r q rr h à rlâhr l ffr à rlr l llif vr vl qi v rbl rbl. ii vl rbl ry. i f : rrv l li jx r l i II Y - 4 I Y -. : I BII : G I I. I I : -V 'J Y -. : Ô G : JI lhrbl r ry br rx i r l vl rbl : I r ir ryl. i rli v b liil libr i (ib li G G). 2

3 21 3 x : iili iliq rir bili liir 7 bjif 54 i i flxi i r i hv qi r bl vill -iy vlr l'if l l ii i l ii xr-iil r rvil > 11 ii xr-iil 8 r rvil 1 20 i "iy". vll i Ir blli iil illi ' lix 'if > fi 2009 : v i Ir : viir iq (x 24 r rr à 201 0) 201 if r l lix. r l' 21 v l iy l l l > 2008 : 1 70 i à l bliq r l vl rbl : ii ir rè 30 iivil : 45 i fr iy 21. ir l i fvr l'i vl rbl ibilii lèv rll ir > 2011 : i ibilii à l i ll r 3 i : j l iq à l'l hll irvi r l'lr rbl x l hll hll r-. ibilii lèv llè ly i-jh > ' ii vl rbl : i l 'i. lx : vii 'xlii i-jr r l lèv 6 è (1 70 lèv 7 rr). l r llè ly i-jh ibilii lèv l F-F > i l '-l. ii rj j i+20. I l'i vl rbl l f iiil. vl ivi xrlir r l hè l'iy > i 'il j (J) : hq à ry r l hè l'iy : ' lb r (1 5 f i). ir l i q l ii z à ff rr vlr l rvlbl iir l'lir bli r l lli li i hr fi > : i vx hr r l il iil (xii l l i). l lr v > i 2008 : 98 lr h : lr bl (1 4 r 201 3). l l illii ël r lir b i > rl rf r. ir l i q bâi x li l rfr q bâi x > rlii ' ly q 1 3 bâi ' i q 3 bâi. iii l' illi > i l ' ivi rlir. èr rfr q l bâi f > èr i l hir hr r l l ll i l' l. 3

4 vlr l rvlbl Illi x lir hvlïq r l' hirry Vir > br 2011 : i rvi : kwh. Illi lir ( li lir) l l l vi > 2011 : i rvi. i l ' r hlr bi > 2009 : ii ' r rvil : lii ' r-fibili r lbi. rj i. Iir l lir à rlir i ' i 'i ibilii > 9 i r rrvr l biiv l ilix l rr Fvr l biiv l r vill i l ' l i iff l'hrb (GH) > 2008 : l ii : vlii i GH r l il iil. i l'ilii lyh > 2008 : 60 l : 1 9 l : 1 0 l : 1 3 l : 325 l. i l ' fl iif i r > : 8 fyr j rl rè lir J' > : 30 l " i jir" 'if : l'ii J'. lirr l i h ibilii ilir 'qi iix > hr h rflxi. ibilii ry bry h vr > : 236 r ib r l II. i ' bryr x lir r J'. J' ir l i ' Illi 'qi hyr l bâi iix > ii bi rli. Illi rv. r l liiq 'h rbl h ' rx l'vir l > 2011 : i èr rfr virl l rh bli : 26% lblli. i l i ir r > i rli r-vr : 36% % r l rir ièr rbl frr l'vi l vivili r-br vilii r i- > : l hir : fi hir. Vli i ll > : i l ' i v 1 5 x xliif. lir 'hiir ll rvir lr rxii rbl I lx qli i rr lir > : rj (f r) r v l hbr 'lr i-ir l GBB j. I lx i ibilii lèv. ' r liir rxii vl l lx > br : l'ii vi vr. rvir rbi rbl ' qr à irr Blh > 2008 : rr rj : b qiii r. li r l xi l v l lif v > l ' rr 'li l'hbi (H) r l i-flr-l-viil. ifii l'hbi r-br r l' " r" > i l r l'h : l l' "r j". 4 vi vr

5 r l l vlr l bili Filir l hbii r l iffr r i i ibili l vi > qiii ' rr iq i l x à rxii l. lii ' l i ibili l vi (V) r. i l ' l l bli lir () > 1 èr rh rli. i rrê q vlir. vlr l rr x r ' vi r r lx lir > 2011 : vrr l vi ir (à rlr vi l r iièr) : i l l vi bli ry-j. i l ' ib lir > 2008 : ib : 2 li fi (23 lèv r). Iii vir > illi ' iliq r iiqr l'ir vir (rki ir). i l ' i r ir- ry > : rli r l ii r vi bli 'if. ivfir fir îr l'ffr lrll v r l liiq lrll > 2009 : l'ffi iil l lr (). i ' liiq lrll lll. i ' fr ii > l 1 èr ii ir br ii r vlr q -rbl > i l ' hr h rflxi. vl q v râ à illi r > : rvi l ll ir l i 'hli. i l 'ivi v xrlir llè > i i l b vl i à ii j i fyr > frr fyr fi rvrr v v fi à l' frr l li frr qii l li r l i l ' rr liir > vl 2009 : l'ii r' liir : 1 06 l r l rr rj liir 1 52 ilir r l ry. yè r r > : hr r r' liir : 1 7 bvl l'ii 31 bfiiir. ' r 'h vir-fir rvi "l bq " > à iiir. i l l li irll > à iiir. i l l'i x lç > rr 2008 : i fi (20 f) : 1 0 f 1 0 bvl. ivfii l'ffr r r l v l'vrr ' liil > : vrr liil. frr l li rl il vl rj ry/j-r-ir > 2009 : r rvil : 4 rr rj (vi r ir). lii y hi l iv ll > lii rv rvi hiq v B Brf i-r--l-li ; rflxi r lii à l'hll l : l ' rflxi r l ' vll. vl ' r liir v l Brki F > : ifi "4 jr à l vr Brki F" r l iili l i ' x i hiir l rvi r j ly fi rlr f r l'qi ' l brkib. 5

6 r bl vill -iy I Y F ' I F I 1 JB 1 0 ' 2. I I I 1 7 J ' I V I Y I H. I B I H V r FV È x r. H à ' i vi i 4 h è : r l r i ' r i r li r r r b l l vi ll r ir r l l l r r i r. r 5 i q i v h q r i l r i r l y ll Fr i r r i i h r r iv 2 1 q i ' l' ' i. fr iy l' 2 1. r f i 201 ii r l lix H Y I F 21 G ' VI I Q G Jr Yh lèv à l i fill ry i ji à l rr l ly F li. l l br vl rbl i lr bli l'xliq Yh : ' rfr fi l i. Il r rlir l l v l rf l frr ç r r rj bl. I! ii iy. fi 'ir l iy à l vi l ii xi l r ii q r rvil r rj (r-br r 'i vl rbl vi à rr à 'ir iy rbl. Ir l f iiil râ x iiiiv bli lir ll l l vi. r il Vl' r ii r l q -iy à ii r bli (lii l...) j. r xl il hq à ry ù l vi qii -iy (vr i il j l'lii rxii à Bi Gl i ilii il èh...). r il Vl' lb r à ii l j l v l jr br viir i Ir ii vl rbl llè-ly i-jh fll rj : li hi bèr illi ' rbi à lll iq à l i r ir l' rflxi r l i l ' lfr... 'l " hll" iii l l j j r l rlii j iq v l'i rvi iij iq à l'l x. hll. Vll vi.). l 1 20 r "il iy" ii iliq. If. i ir l rv 2009 r rr à h : - 'êr ifr li l vi ll ( iiv v...) iil (-r il iil) - 'ffr rh li (rr lir il lir).

7 ir l i q l ii z à ff rr J I H Q F Y I 5 6 I ' Q IV KWH I (l l r vi i r r i l iv r i l i l r l ll ) iq q l i r : i l r i l r v l r l b l (1 0 5 i ) r : 2 7 % ' i l j i r l' xi i r l l r à i râ r r ë l l ( ). i r f ib l l i l r i l i l il G ). -. V l l (H H FF kwh r l x hvlïq l'. Vir i l'qivl l i ll 1 2 fyr (hr hff). 9i ii à ry r l ' l'hbi (fr xii ir 'if) r rvz l fi fill à iiv y l ir lhrz : - l i l qizz l ii q rli r l I (201 0) lx f irr b Gir i l hll Blr lir iix ll ir* r lir ll Bi Gl ll i-* ll J Gbi * ll rv li. Vll l b i iv r i rv r r i. l ir l fi q i r x hvlïq r r. Vir G I I F I F IIV i : 1 r br 30 vl izi fill fr qi. bl râ à il ll f l 'ir i 8% 'i ' r rr à l'hivr r. J hii r fr li j'i rji l r ry. qlq il : ir l vill (V) brhr l hrr rbl q il fi frr l vl l'hivr rlr l r l... I! r r l i ' bâi x l èr l rlii ii q r l I*. ll ir rhbili r lirr l'ili. i Gr r l' l rr x xi ll. r q l i ' i l'ilii ilir (xii lièr frr r hivr...). * I : yi irl ' i--ir l h ill! fill Gillx b hz ll : vii l. rv l 3 qi rr 'ir l'. 21 i f 7

8 rrvr l biiv l rr l ilix! I I B J IF Z VII 236 r ib r l II à ry i 2007 I I I FI V I ' I I È I. V H IQ I V h r iq l i i : q i i ' b r l l' vi r h r r r i v i f iq l r iq rfil h r : b l y b h i iq l... h r à h rb i v i v. i : l i l r i q... r l r i fl i l - vr ill r vi ll : fl h rb"... l ir r i i r v i " r V - l l.v rvi hiq 'x r l i vr l hrb lièr iffiil r l vi xbr r r i l " ll rb f r i q lq "h -l : ll r! r r ( lir ilii lyh X G l. r l hrb l à. z r li l ll bl. hbi irll rfi r ilr l r 'hrb h /) i il 'hbi à à vir l vi l r. I! i h l bryr l x lir r l'ii J' fi rè 55H (i vir brh). l ll l v êr qi bll. rvil v l êr v l Bryr J' J rl v l I ir : vi fih q r l illi l xiliir l... ii r r l "hr h" lr ifi. iii i ir : 44% i à l i rli r-vr (r 36% 201 0) r ii l l i ir. lli jir brx ix viv j ii. jir r r x r l'ir à iir qilibr r l è. rv qi qi rli r. 8 i f

9 r l r i r i è r r b l I B I I À X! ' F Q' l f? i-lr l rl. X I I I I : I I B I I G VI J Q I F À I Q I V È V F I B G F- F Q I G I Û I I B. i i Y' h q j'vi ji û ' b. J'i l ir bi. i hr ' r b! r lli r iv r i iq l b l i b i r r l l' ir r i i r i fr i l' q ili b r li à û i i r i v r l r l l r i l l' l' i i i : r l' vi r lir i r i v l i vir l iq 'i l i r i li r i : h. r ir li r i l ill r V ll r l i i ' r r il ' l l r x. rj 'i r l r l v r b l. 8 r ir rr lx rvii l rr lir ir Qr i qr irr Blh rr h. Vll Bl ir iffr èr virx : rrvi hi bèr ili i i fi l'lill x irli (i yli)... ll rh! Y' r q j'i bi r q j'i. ' b l i bi. vii q'il i à r i ibilii. ' i j iè hâr. l 7 fill 'li. hiiq b. b lir fir l j. GBB j Gi i v bi y I ir i Bi i I! yi l r-br! ' r i- ffr vivil r r br. yi l li l'ffr rvi liir br à l'vi vl. V i- l 3 jvir. r l f l i q x r ir. i f 9

10 r l l vlr l bili ' À I À 8550 X F IB G I K 2 I I. ' VI ' I V J I. Q I ' Q IV 2 ' 9 ( i 2 à l b. ' I I i f i. H à vl l ir x r b r ib râ V r r ( ir) ir) x : r ib ' f l : q i l r + r r rè l r l : l r j l + viv li v x i ; l f ' ib f r l r li r r r ê q r rb r : l l ll r l - r l r j l ' ffr r li r b : i ll - i i r : l q q + q i l î x 26 k vi r ry j! Hbi j l 1 4 r hq jr l lii r rr llè ry. r v 'r llè vir j r vl. l ' iq ix r l'vir. v l vi il 'y vir ' rx. J ill l vl! ki i r r ll. V vir : i vir49.fr. ir vir à ry : l rki ir l i l '. ib r l r r i q f l. k rr vir râ ib. I! Vi. Vll hi lv l r f l F-F l llè. yè 'lir iv hii : l 6 lir à li r l' li lir lh l'r. ji ir l lii rli ry à j jq' rr l ir à vl. 26 k ir bli r rjir l x vill à i à vl. rflxi r r r l l r-br. ' r iièr rr rjir l r l r rbl. vl i l rr v à l'l à vl. i-l à r l b. 1. iifi : 2. i fr à vl :. i x vl b. blii r l vl. r yli. v l f v b. v l f rèr. v l x f 3. rv l'ir l 4 i iv :. l f v b. l. l r-b. l hr rèr i f 10. Vll i jvir yli i v irlr r l i r l

11 i vr i fi r f i r î r l ' f fr l r l l r i v À II II V B ii bili r r q l vl rbl lr ivi. Vii l i l' 'r-ll. F 1 3 I 0 2 B G H 1 3 I H Y. J I V I I V I II F. I i i VII i ' r l r x 2012 l r r... li r r li ir ê i l l r r r r l' i r l vi i v. 'h z ll i f vr à i i 'h r v i f l i iv v i i ivi îr l r ji r. r r. l rq i r r r ô l i q r ryh r l j (yl rr ji) hi l i vi qr bl libl (i 050 ). v i l lx jbl ili lr r. vi vr iiiiv 2013 r q'il 'y i l jbl ili lr l r..v r lx ivi hq i ji l r l r llr à l rr hbi lr r l v qli : hâr lr r hrl xii... vivili qi i l vill r Z' ir li. vll ll v r r l i. frbl vivil r x r 'ibili l i Gr r illr r v : 5 r i v 3 fil fil "r i". rji fil v il r fv ; ii r l lir r. H Z'. i 5 jà l r lrl l'ilii bl liq x rviill : rr i i if rq i l i i l r l rh i ii r Vi j i l x. r l r rh r i i r i i j i? x r f I! r lii l ii v ifi lrll ry ji 18 lir ii lrl êl ry x qr b r. rv h l ll : HI BK QII FB I I i f 11

12 f r r l l i r i li à l'hll l li : li ir ll fr li il li rl qi r l v l vii li il qi rq l'vrr l r l. G? I I G I I I Q I! I B V J II B È B V Q I I '. iv ' I v i l i - r H À i I 'h r I j hbi ry hi rr l irl. Il x ii rqi. Hbir à l i vi f v r ' r à r r l qii... i i l' f 9... rqi vir 0 0 r 2 (B 4 i b l i l b r il j ). y r br? r ir ' : r li li ' j... i l' 'i v l vii? r 6 8 r r li ir : 1 2 à 3 57 il i r ( r i... i l' l ê r l i i rv r r y ) ê b? l' rê r à r : râ à 2 v h i l à ' à r... r r r ' v i r l b fii r i 1 3 r iil : b ili r à i 1 7 b vl. r l b ili ' l ; à râ à 2 1 b ili rvi 2 0 rj l i r ff l' ii. ir h li l' ff l fi l r ' r r rr r ir r li liir l i i r I! 'i x lç. f illi à l'il lir v bfiir ' i x lç r r qi bvl. vili r l' r l f l l r lii r. ll... rxii rhiq l vl rvillr bl : j-r-ir ry vl rj l lii r l 2 l r r (vrr 201 4). r l lr r rrh (6 ii v jl). x qi ji fbll vill fr l ôl vl r l 20 à vir. ji fbll B Brf ry i-r--l-li li rv lr y (rl l). rflxi hr r r r lii à l'hll l v ll r fi â bl.. r xiè.... il. vbr iè iifi "i" r l ifi "Qr jr à qè l'li il i. l vr Brki F" li biv iqiè à 1 7h. rlr r qir rli ' r. l à. xii i f 12

Le présentoir virtuel. Paul FABING

Le présentoir virtuel. Paul FABING L préir virl Pl FABING L x L'ffi ri ' viié q pr fibl prpri ri éjr A i 80% r ifri ppr xi à l'ffi ri C ppr v b hz l prir ri 50% Frçi éqipé rph L û xi à ir vi l 3G pr l érgr prhibiif rriir è r ri i ff L'

Plus en détail

Pilou. Impre rie PEAU

Pilou. Impre rie PEAU M N 4 - EM VN L ENT à 2 9 IS 28 SD i fm i L l Vi 7, : 28 i bli l i P Di ii l D l : i i m L i lx i A F imi i M i i Syl mm i : S i ii l i b A A liq Ag ib i L P Pili i D i M Pi Gill i K Alb i l y S : i i

Plus en détail

Bilan et suivi de l'action au 31 décembre 2009 1/20

Bilan et suivi de l'action au 31 décembre 2009 1/20 il ivi l'i ér 9 / ir.x jif l'i... x géérl régil... jif l'i «r ir rgg»... 4 r rii à l'i...4.él ly rir i l'i...5 él ér 9...5 Églié rfill...5 ivi 5 r r rvillr hié...6 ig ly rir i l'i... éigg il l....ii '

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Pr rl Py--Dô, v civi i r c, riv iq, cr c Acii i iv c l r ri rc, ci rcr i ll v l vcc, O rr i r f r liir (ESS) ciif, c l ci l ci j rôl ll rri, i iv cr c r l ii l rg v l ci l

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi c. f. www i l y v 14 F c li 20 b w C Sil c H B i k M lic h ED w f f F N g hi M i w F N Th 2 014 i yh bg f h v c 300 x C ic O fif w, h C l liic l y c. T c hy ck b h, lci hi v ic wih cii y -k. Thi y w lgi

Plus en détail

Supplément Nouveautés 2015

Supplément Nouveautés 2015 Ki d pli Trèfl à 4 fill Blb Cry Gri Cr Cffr rmiq Pr d prli d r prj, ccz- : Pl Arbr Cri : Gii CODRON Pblici : 06 15 25 61 27 - Jill 2014 Dcm ph crcll - Crdi ph : G. CODRON & Fli. Spplm N 2015 L gl pbliciir

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

ÆffiÆffiffiÆ reffiffi

ÆffiÆffiffiÆ reffiffi ÆffiÆffiffiÆ reffiffi -.:*4î Parquet Naturel et chaleureux Maison dans son pays Les Bouches du Rhône Restauration La Ferme de Souliès ij (:jdê!:r.él$g.i. n' rila:r É.", na r..;r., 'l +rié :'Ê..*.!Ë','ta

Plus en détail

Seulement pour revendeurs FR#6

Seulement pour revendeurs FR#6 Slm FR#6 NOUVEAU DANS CETTE ÉDITION Dlgi QikS I QM & QBT 2400 : Pi mbil PwS PM & PBT 9500 : L -b 2D iil Elf Hlh : PDA b l l é Mm X3 : Oi mbil fm h Hywll Gi 1280i : S iil lg i Dlhi 60 : Sh è m Dlhi 6110

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

SOCIALISTE. La Crise est ouverte. la joure d'hier, il n'a été. net. Elle parait certaine à fassis mon- le vred,,,, dedurant

SOCIALISTE. La Crise est ouverte. la joure d'hier, il n'a été. net. Elle parait certaine à fassis mon- le vred,,,, dedurant N L céi xplé vi p è il pil p pcé SCALSTE 045 C C px 5277 Mll 35 R Rq/ TULUSE SSUREAUX A PARS 28 Fy l Aii Téé G 758 UM «c4 ASPNEMETS 43 U x i_ plè Pix LA L Ci v fipè l fz EXCUSADLE j i il éé g DE_ M TARDEU

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr é z s r séc abac 100 % gra b é a r f sps a grâc à www.bma.cm.fr l p m c f s l c x f! U sps p r c r a s VwM, l acr a sr l marché la ésrllac, a éé sélcé par Bma pr pmsr mps rél la sécré r p. Grâc à la chlg

Plus en détail

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions HQ = He 1 He 2 He 3 He 4 HQ e 5 comme anneaux (avec centre Re 1 Re 2 Re 3 Re 4

Plus en détail

aide à la sécurité >>

aide à la sécurité >> ir ifrmti i à l érité >> r tilitir* l ûr * L «tilitir» t Véhil Utilitir Légr tié trrt mrhi t l i ttl hrg xè 3,5 t ty mitt l l rtil R.311-1 C l Rt t lé N1 l l irtiv ré 2007/46/CE. L véhil tilitir légr mégé

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Patrick Ciarlet et Vivette Girault ciarlet@ensta.fr & girault@ann.jussieu.fr ENSTA & Laboratoire Jacques-Louis Lions, Paris 6 Condition

Plus en détail

Ressources humaines. Joëlle Imbert. Les tableaux de bord RH. Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage

Ressources humaines. Joëlle Imbert. Les tableaux de bord RH. Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage Ressources humaines Joëlle Imbert Les tableaux de bord RH Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage Sommaire Introduction... 1 I Les défis humains de l entreprise : génération de profit,

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux TUBES ET ACCESSOIRES 47 Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux Possibilité d autres sections sur demande. Les caractéristiques indiquées sont théoriques et non garanties. TUBES 48 TUBES

Plus en détail

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Déclarer un événement indésirable un élément majeur pour la sécurits curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Les hôpitaux plus meurtriers que la route Courrier de l escaut, janvier

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

%% & ' (#%)%* & ' (#*)% 01 " # % 5+ 6.0,*% *. ":=! *.? @@$ / +. :'' & +?:5 2.0< & + :# % ' ++*!+.7+(7 ")

%% & ' (#%)%* & ' (#*)% 01  # % 5+ 6.0,*% *. :=! *.? @@$ / +. :'' & +?:5 2.0< & + :# % ' ++*!+.7+(7 ) !"#$ %% & ' (#%)%* & ' (#*)%!+"'%,-#%. /'/% 01 " # % 23+40"++++## %$ 5+ 6.0,*%!+7+8 * 9:++5+"* /':++:* 94+++:+;* 94"#* 94"'#*

Plus en détail

Tel : +32.2.478.29.38 Fax : +32.2.478.56.40

Tel : +32.2.478.29.38 Fax : +32.2.478.56.40 MAFACT SPRL Avenue de l Araucaria, 108 1020 Bruxelles Belgique Tel : +32.2.478.29.38 Fax : +32.2.478.56.40 Http : www.mafact.com Email : sales@mafact.com Tab lle des mat iières Table des matières... 2

Plus en détail

Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues

Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues Département de Mathématiques École polytechnique Remise en forme mathématique 2013 Suite de Cauchy Soit (X, d) un espace métrique. Une suite

Plus en détail

Cours d analyse numérique SMI-S4

Cours d analyse numérique SMI-S4 ours d analyse numérique SMI-S4 Introduction L objet de l analyse numérique est de concevoir et d étudier des méthodes de résolution de certains problèmes mathématiques, en général issus de problèmes réels,

Plus en détail

Flexipro Conditions générales

Flexipro Conditions générales Flxir Citi grl Prtti Prit N r i l r Flxir Mltiri rfil t tit trri Citi Grl QUELQUES NUMEROS UTILES E iitr Si z i it : Di l Fr : 0 800 085 085 (mr rt) Di l Étrgr : 33 1 41 85 88 48 Tt gg tr r li rmrmt ri

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

SUR MODULE CAMÉRA C38A (OV7620)

SUR MODULE CAMÉRA C38A (OV7620) Applications maquette d'étude EP10K20 DÉMULTIPLEXEUR BT.656 SUR MODULE CAMÉRA C38A OV7620 SCHÉMAS ET DESCRIPTIONS AHDL 1. Schéma principal Le démultiplexeur proprement dit est la fonction "Decod_BT656_1".

Plus en détail

! " #$ % $! & '(# ) (%%

!  #$ % $! & '(# ) (%% " #$ % $ & '(# ) (%% "#$ %&' # ( ) #* +,#*+-),- ). * /. 0),12-3 45 #3 /45 ) 67 #*+ & ) 5 ) #*+ )5 #& #*+ 0 / )5 8 )0 ) 0)12 5+ )& ) )12) 7)0 5 ) 9/ 5 2 ) ) '12 ) /) 5" ) 7) 6 ): 05 2 5 80 7 ) 0,$#- ) &

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Force développée par un vérin Ø du cylindre (mm) Ø de la tige (mm) 12 6 16 6 20 8 25 10 32 12 40 16 50 20 63 20 80 25 100 25 125 32 160 40 200 40 250 50 320 63 ction Surface utile

Plus en détail

W i r e l e s s B o d y S c a l e - i B F 5 T h a n k y o u f o r p u r c h a s i n g t h e W i r e l e s s B o d y S c a l e i B F 5. B e f o r e u s i n g t h i s u n i t f o r t h e f i r s t t i m

Plus en détail

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F.

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F. CAV COMPLET F.17107 M14150 F.17108 12-20 F.17109 M14-150 ELEMENT : F.296 SEPAR ELEMENT : F. F.SE200010 F.SE20005 PURFLUX F.PO ELEMENT : F. F.CN135 Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67

Plus en détail

SUR UNE FORMULE GÉNÉRALE POUR LE CALCUL DES PRIMES PURES D'ASSURANCES SUR LA VIE. Professeur à /' Université de Strasbotirg, Strasbourg, France.

SUR UNE FORMULE GÉNÉRALE POUR LE CALCUL DES PRIMES PURES D'ASSURANCES SUR LA VIE. Professeur à /' Université de Strasbotirg, Strasbourg, France. SUR UNE FORMULE GÉNÉRALE POUR LE CALCUL DES PRIMES PURES D'ASSURANCES SUR LA VIE PAR M. MAURICE FRéCHET, Professeur à /' Université de Strasbotirg, Strasbourg, France. INTRODUCTION Dans son ouvrage Introduction

Plus en détail

rf( 1 f(x)x dx = O. ) U concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse

rf( 1 f(x)x dx = O. ) U concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse page 8 AGREGATIN de MATHEMATIQUES: 1991 1/5 externeanalyse concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse NTATINS ET DGFINITINS Dans tout le problème, R+ désigne l intervalle

Plus en détail

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances Chapitre 18 Les probabilités OBJECTIFS DU CHAPITRE Calculer la probabilité d événements Tester ses connaissances 1. Expériences aléatoires Voici trois expériences : - Expérience (1) : on lance une pièce

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Cinétique et dynamique des systèmes de solides

Cinétique et dynamique des systèmes de solides Cinétique et dynamique des systèmes de solides Page 2/30 CINÉTIQUE des systèmes matériels... 3 1.) Notion de masse...3 2.) Centre de masse d'un ensemble matériel...4 3.) Torseurs cinétique et dynamique...6

Plus en détail

04002-LOR 2004 Mars 2004

04002-LOR 2004 Mars 2004 04002-LOR 2004 LES INTERACTIONS IPSEC/DNS ---ooo--- Abstract :!! "!! $!!! "!! %$ & '( ) * + *, $ $,, $ ---ooo - - *./ 0! 1023224" 4 %- - *5 " 6 " 6 7 6 8./ 0! 1023224" 4 %6 "6 7 5 " - - * Jean-Jacques.Puig@int-evry.fr

Plus en détail

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes.

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes. WebInfoRoute Gestion de l'information routière outil développé en partenariat avec le Conseil Général des Hautes-Alpes Sommaire L'information routière dans les Hautes-Alpes Patrouilles Viabilité hivernale

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

à la fonction remplie par la pièce. AMP 1200 est un système de ventilation décentralisée d'applications. AMP 1200 est une centrale

à la fonction remplie par la pièce. AMP 1200 est un système de ventilation décentralisée d'applications. AMP 1200 est une centrale 68 NOMBREUSES POSSIBILITÉS OFFERTES PAR AMP 1 69 INFORMATION PRODUIT AMP 1 Avec un Airmaster vous ne choisissez pas seulement une solution d'avenir durable - mais PLEINS FEUX SUR LA FONCTIONNALITÉ ET LE

Plus en détail

?'@ABCD'E&DA6?'&?'F'GH&'D&6AH6'& I?GD4JBF'&K&

?'@ABCD'E&DA6?'&?'F'GH&'D&6AH6'& I?GD4JBF'&K& !"#$"%&'(%)*+",&$"&-#& -).#/),&$"&-0"(1&$"& 2)(%,#3"& &40,+5#&&6+-+7080),&&9:)2)&& '7+,"5",/"-8;&!&!"#$%&$'()%*'(+#,,"$'((-.."/0121&0$'(34501"67'(86/1"67(109:((?'@ABCD'E&DA6?'&?'F'GH&'D&6AH6'&

Plus en détail

Formes quadratiques. 1 Formes quadratiques et formes polaires associées. Imen BHOURI. 1.1 Définitions

Formes quadratiques. 1 Formes quadratiques et formes polaires associées. Imen BHOURI. 1.1 Définitions Formes quadratiques Imen BHOURI 1 Ce cours s adresse aux étudiants de niveau deuxième année de Licence et à ceux qui préparent le capes. Il combine d une façon indissociable l étude des concepts bilinéaires

Plus en détail

SECTION 5 PERFORMANCES

SECTION 5 PERFORMANCES TABLE DES MATIERES Page LIMITATION ACOUSTIQUE 5.2 CALiBRATION ANEMOMETRIQUE 5.3 COMPENSATION AL TIMETRIQUE 5.4 VITESSES DE DECROCHAGE 5.5 COMPOSANTES VENT 5.6 AVERTISSEMENT 5.7 INFLUENCE DE L'ALTERNATE

Plus en détail

CREDITS BANCAIRES TPE DE MOINS DE 25 000 EUROS

CREDITS BANCAIRES TPE DE MOINS DE 25 000 EUROS SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE Les engagements : CREDITS BANCAIRES TPE DE MOINS DE 25 000 EUROS Une réponse du banquier dans un délai de 15 jours Une motivation

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité Renseignements généraux www.csst.qc.ca De nvelles dispositions Le 1 er janvier 2011, de nvelles dispositions concernant

Plus en détail

Consolidation et codification, simplifier et faciliter l accès au droit

Consolidation et codification, simplifier et faciliter l accès au droit FORUM EUROPEEN DES JOURNAUX OFFIICIIELS Grroupe de Trravai ill "Aveniir des publliicattiions offffiiciielllles" Consolidation et codification, simplifier et faciliter l accès au droit Rééuunni iioonn aannnnuueel

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

Révision des Principes des Nations Unies pour la protection du consommateur. Dernières évolutions. Tunis, 18 mars 2014

Révision des Principes des Nations Unies pour la protection du consommateur. Dernières évolutions. Tunis, 18 mars 2014 Révision des Principes des Nations Unies pour la protection du consommateur Dernières évolutions Tunis, 18 mars 2014 Contenu Contenu des Principes Directeurs des Nations Unies pour la Protection du Consommateur

Plus en détail

FINANCEMENT DES CEREALES AVEC AVAL DE FRANCEAGRIMER POUR LA CAMPAGNE 2014-2015

FINANCEMENT DES CEREALES AVEC AVAL DE FRANCEAGRIMER POUR LA CAMPAGNE 2014-2015 DECISION DU DIRECTEUR GENERAL DE FRANCEAGRIMER DIRECTION FILIERES ET INTERNATIONAL SERVICE ENTREPRISES ET MARCHES UNITE ENTREPRISES ET FILIERES 12, RUE ROL-TANGUY TSA 20002 93555 MONTREUIL SOUS BOIS CEDEX

Plus en détail

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant :

Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Indications requises par l OHMI: Référence du déposant/représentant : Office de l harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) Réservé pour l OHMI: Date de réception Nombre de pages Demande d enregistrement international relevant exclusivement du protocole de Madrid OHMI-Form

Plus en détail

DAB+ TUNER BOX 945. Enjoy it. Notice d'utilisation

DAB+ TUNER BOX 945. Enjoy it. Notice d'utilisation DAB+ TUNER BOX 945 Enjoy it. Notice d'utilisation Table des matières Consignes de sécurité... 3 Utilisation conforme...3 Instructions de montage...3 Déclarations du fabricant... 3 Garantie...3 Déclaration

Plus en détail

Services à la famille et Consommation Manitoba Programmes de soutien des personnes handicapées et Aide à l emploi et au revenu

Services à la famille et Consommation Manitoba Programmes de soutien des personnes handicapées et Aide à l emploi et au revenu Services à la famille et Consommation Manitoba Programmes de soutien des personnes handicapées et Aide à l emploi et au revenu Services d intégration communautaire pour les personnes handicapées Services

Plus en détail

parisien de tontine chinoise

parisien de tontine chinoise La Kntine. M. Lelart. Ed. AUPELF-UREF. John Libbey Eurotext. Paris 0 1990, pp. 95-108. 5 Un exemple parisien de tontine chinoise Thierry PAIRAULT CNRS. Centre de recherche et de documentation sur la Chine

Plus en détail

Exposing a test of homogeneity of chronological series of annual rainfall in a climatic area. with using, if possible, the regional vector Hiez.

Exposing a test of homogeneity of chronological series of annual rainfall in a climatic area. with using, if possible, the regional vector Hiez. Test d homogéné$é Y. BRUNET-MORET Ingénieur hydrologue, Bureau Central Hydrologique Paris RÉSUMÉ Présentation d un test d homogénéi.té spécialement conçu pour vérijier Z homogénéité des suites chronologiques

Plus en détail

CALEFFI. Pots de décantation DIRTCAL - DIRTMAG. séries 5462-5463 - 5465-5468 - 5469. 01137/13FR ACCREDITED remplace la 01137/12FR

CALEFFI. Pots de décantation DIRTCAL - DIRTMAG. séries 5462-5463 - 5465-5468 - 5469. 01137/13FR ACCREDITED remplace la 01137/12FR Pots de décantation IRL - IRMG LI séries 546-546 - 5465-5468 - 5469 07/R RI ISO 900 M 654 ISO 900 No. 000 remplace la 07/R onction ans les installations de chauffage et de rafraîchissement, l eau contient

Plus en détail

Mitry-Mory Villeparisis Mitry-le-Neuf RB. Aéroville - Belle Borne. Lemoine. Vaillant. couturier. Prévert. > Horaire des bus

Mitry-Mory Villeparisis Mitry-le-Neuf RB. Aéroville - Belle Borne. Lemoine. Vaillant. couturier. Prévert. > Horaire des bus 701 è Aéroport CDG1 RB RB Couturier è Aéroport CDG1 RB Du lundi au vendredi Arrivée du RER B de PARIS 6:19 6:58 7:34 7:58 11:46 12:31 12:46 13:16 14:01 RB 6:29 7:07 7:40 8:07 12:05 12:39 12:51 13:35 14:15

Plus en détail

Réinterprétation par inversion bayésienne des sondages électriques sur le lac Tritrivakely (Madagascar)

Réinterprétation par inversion bayésienne des sondages électriques sur le lac Tritrivakely (Madagascar) Colloq GOFCAN Gohyiq d ol t d fotio f i c i l l 11-12 t 1997, Body, Fc BRGM, INRA, ORSTOM, UMC Atct t R td Ritttio ivio yi d odg lctiq l lc Titivkly (Mdgc) Hiti Rkoto 1, Flvi Rivo-Nojhy 1, J-Bo Rtizfy

Plus en détail

Commutateurs ProCurve 2900

Commutateurs ProCurve 2900 NOUVEAU Commutateurs ProCurve 2900 La série ProCurve 2900 est composée de deux switches : le switch ProCurve 2900-24G 24 ports 10/100/1000 et le switch ProCurve 2900-48G 48 ports 10/100/1000. Chaque switch

Plus en détail

?,i- ' ^/mmmmmm. CACU ^..""'V ii\teimmies EîiiEsmmii ''?A y? K 1^ 1 - r Par le Moyede Formules Algébriques ) v-^' ET A 'AIDE DES OGARITHMES.../v:?i.'?Xi:: F, X, BURQUE, Ptr. Professeur de MatJu'matiques,

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

Paiements transfrontaliers

Paiements transfrontaliers Paiements transfrontaliers Transférer rapidement et facilement des fonds à partir de et vers un compte à l étranger Valable à partir du 1 e janvier 2007 Valable à partir du 1 e janvier 2007 La vie actuelle

Plus en détail

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile 2EVHUYDWRLUH L v d l oobl Dgo ov 2012 / 2013 C do édé l Aoo Nol o l Foo Aoobl Sv éd ov 2 ll 44483 CARQUEFU CEDEX obvo@f-o.f é à édo : Jol Gobl Av l ollboo d : Mo Vl Phl L Gll Edo 10/2012, Cqfo (44) 41

Plus en détail

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille.

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Symposium sur les Créneaux d'excellence québécois et les Pôles de compétitivité français Québec Mercredi

Plus en détail

professionnelle Fiche pratique Préparateur en pharmacie hospitalière Avril 2010 Fiche pratique professionnelle du Synprefh INTRODUCTION

professionnelle Fiche pratique Préparateur en pharmacie hospitalière Avril 2010 Fiche pratique professionnelle du Synprefh INTRODUCTION Fiche pratique professionnelle du Synprefh Préparateur en pharmacie hospitalière Fiche pratique professionnelle INTRODUCTION En milieu hospitalier comme à l officine, les préparateurs en pharmacie sont

Plus en détail

Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015

Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015 Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015 Siège social Siège social 1400, boul. Guillaume-Couture Lévis (Québec) G6W 8K7 6 735,7 1 654 611,60 $ Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec 53,

Plus en détail

Politiques monétaire et fiscale Cours de M2R Printemps 2006

Politiques monétaire et fiscale Cours de M2R Printemps 2006 Politiques monétaire et fiscale Cours de M2R Printemps 2006 Ekkehard Ernst OCDE Ekkehard Ernst 1 Introduction et résumé du cours Objectifs Connaître et apprendre les concepts modernes d analyse monétaire

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

Altivar 11. Guide d exploitation User s manual Bedienungsanleitung Guía de explotación Guida all impiego //////

Altivar 11. Guide d exploitation User s manual Bedienungsanleitung Guía de explotación Guida all impiego ////// Altivar 11 Guide d exploitation User s manual Bedienungsanleitung Guía de explotación Guida all impiego Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones, Variable speed drives for asynchronous motors, Frequenzumrichter

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5 Introduction.................................................. 1 Mesurer l efficacité des services informatiques................. 1 La réduction des coûts......................................

Plus en détail

i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0"- --' I... 1 1!ll.o, tr..; LIS----s

i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0- --' I... 1 1!ll.o, tr..; LIS----s -'\.:.r-r-.j.o._.-j ''-:-" '.ij.:.r-r-...).qj t d..j' J ) t.:.:-...l.-:...j \ U ~..:J ~L;s:,'_ ~:'~ Jt_ ',~u.jt cl-_1_ i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0"- --'... 1 1!ll.o, tr..; LS----s ( 2 5 J'

Plus en détail

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.11.2014 C(2014) 8734 final ANNEX 1 ANNEXE au RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION remplaçant les annexes I et II du règlement (UE) n 1215/2012 du Parlement

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

À TABLE! S entraîner efficacement

À TABLE! S entraîner efficacement LE MAGAZINE SUR LA SANTÉ ET LE MIEUX-ÊTRE DE WINNIPEG MAI/JUIN 2014 À TABLE! LES NOUVELLES LIGNES DIRECTRICES OFFRENT DES CONSEILS POUR LA SAINE ALIMENTATION DE BÉBÉ PLUS U tit rvill Alrt rg Cil érité

Plus en détail

i {rdti(lii l-/ L'Agence Nationale de I'Assurance Maladie Le Ministère de la Santé, CONVENTION CADRE RELATIVE

i {rdti(lii l-/ L'Agence Nationale de I'Assurance Maladie Le Ministère de la Santé, CONVENTION CADRE RELATIVE ROYAIIMEDUMAROC i {rdti(lii CONVENTION CADRE RELATIVE A la formation, à la communication et à I'accompagnement de la généralisation du Régime d'assistance Médicale (RAMED) ENTRE Le Ministère de la Santé,

Plus en détail

É í í Ö í í í Í ÍÍ Á Á ó Á Í ü í Ü Ü É É í í É ü TXUOGNAGE Courir ]Tst D u s p o r t a u t o m o b i ldea n s1 e s p a y sd e ' E s t i... D a n sn o t r e e n t o u r a g eq, u a n dn o u s e n p a r

Plus en détail

Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi

Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi !"##" %&'(" ) *+,- +./"'#&% 0" 1+,2 )&0"- 3 *-4*)-"- 1+#-" -"'("-'(" 05"6*7+&8 2)92 *+,- ),#)9#"9#-"-0)927"04#)&70"2+,#&72:!;8?,&%"-+9#75+./"#05,9"),#-"%&'(":@>AB+,#"

Plus en détail

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!!

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!! "#$%&$()*+*,-.#$*/,"&012"34)*54%6%789:8:;9?8> &)*+*,)#$*/,"&0B"/%#C*DE/ 1 "#$$%&(%)*+,-+..+ Esprits de Faubourg : C est la rentrée F%)*+*,-.#$*/,"&0*G$)H3,%#$I*+*3J)G9%#G+%#G,*KJ%/$)*/+JL%JM"J/C+*NI$4J#*D

Plus en détail

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4 COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS Les joints Standards F-A Joint pour liaison à 90 F-A se combine avec F-B, F-A et F-C 51 mm 51 mm 90 F-B Joint d angle à 90 Il se combine à un autre F-B ou à 2 F-A. 47

Plus en détail

ONE200 Manuel d installation

ONE200 Manuel d installation ONE200 Manuel d installation Version A Avril 2005 http://www.oneaccess-net.com 1 OneAccess 28, rue de la Redoute 92260 Fontenay aux Roses France La loi du 11 Mars 1957 n autorisant, aux termes des alinéas

Plus en détail

:tï::,ï"i".ï::ffi ::ïdl5:;*:d;:*ff iî.,î:::'i::

:tï::,ïi.ï::ffi ::ïdl5:;*:d;:*ff iî.,î:::'i:: - REpu8t_tffir fij 8[NlN,, _ Lr:/orrou, kr îf l "liil,,.,, i.fiffi#tf TRANSTT{ilRI 0[ RfGuiAïtril û[s F{tsT[s ET Tftft{lMfi {JillfiAnfi ff s :tï::,ï"i".ï::ffi ::ïdl5:;*:d;:*ff iî.,î:::'i:: posles et des

Plus en détail

Chapitre 4 : Exclusion mutuelle

Chapitre 4 : Exclusion mutuelle Chapitre 4 : Exclusion mutuelle Pierre Gançarski Juillet 2004 Ce support de cours comporte un certain nombre d erreurs : je décline toute responsabilité quant à leurs conséquences sur le déroulement des

Plus en détail

Sur les pas d Anne Morgan

Sur les pas d Anne Morgan S l pa d A Moga Bléao, V--A, Soo, Az-l-Châa, Co-l-Châa Edé pa la Coaé d Co d Val d l Al C-déov L CARD * a v d l A dévaé * Coé Aéa po l Régo Dévaé Ch a, Da vo dè l, vo dadz à qo bl o d CARD. J a oé alb

Plus en détail

ll. l' Union des râu,.:i "'r,l, t,,:tr*::: lndustries et Yéti rs de:ô Mélollurqie **5$tËt? 3t,arss, lt Itlllr, i:!:4, ltaraa-.

ll. l' Union des râu,.:i 'r,l, t,,:tr*::: lndustries et Yéti rs de:ô Mélollurqie **5$tËt? 3t,arss, lt Itlllr, i:!:4, ltaraa-. ll. l' Union des lndustries et Yéti rs de:ô Mélollurqie **5$tËt? 3t,arss, râu,.:i "'r,l, t,,:tr*::: :a::.i. iaart:itra lt Itlllr, i:!:4, ltaraa-.i lneiar:fata5 {* âr:arç r.{:w llr::':-,;irl.j rlaraa:,ar

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Exercice - - L/Math Sup - On multiplie le dénominateur par sa quantité conjuguée, et on obtient : Z = 4 i 3 + i 3 i 3 = 4 i 3 + 3 = + i 3. Pour

Plus en détail