EDITO JANVIER Enseignement Secondaire Catholique Cinacien Institut Saint-Joseph. Chers amis,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EDITO JANVIER 2013. Enseignement Secondaire Catholique Cinacien Institut Saint-Joseph. Chers amis,"

Transcription

1 Enseignement Secondaire Catholique Cinacien Institut Saint-Joseph Enseignement Secondaire JANVIER 2013 EDITO Chers amis, En ce début janvier 2013, nous tenons à vous présenter nos meilleurs vœux, vous souhaiter de vivre une nouvelle année pleine de joies, de réussites dans vos projets et surtout une bonne santé. L enseignement évolue constamment. Diriger une école aujourd hui n est pas une mince affaire, c est un métier passionnant, mais difficile. Hier, l autorité s imposait comme une évidence. Aujourd hui, elle se gagne au quotidien. Dans la période de profonde mutation que nous connaissons, il est essentiel d attribuer énormément d importance à l école car celle-ci est plus que jamais un des lieux où l on cherche à permettre aux jeunes de se développer d une manière qui leur permette d affronter l existence. C est aussi le lieu où la solidarité et la vie collective sont continuellement dans le trajet de l enfant, mises à l expérience concrète. Lors du congrès de l enseignement catholique qui s est tenu en octobre et celui-ci des écoles lassaliennes en novembre 2012, plusieurs groupes de travail se sont penchés sur ces questions fondamentales à travers les thèmes que voici: les relations de l école avec la famille, le sens des savoirs qu elle dispense, l autorité dont elle a besoin, la place de l école dans la société. Parmi ces thèmes, celui des relations entre les écoles et les familles mérite notre attention. En effet, de récentes études universitaires consacrées au décrochage scolaire démontrent l évidente nécessité d une véritable coéducation des jeunes par leur famille et par les écoles. Il faut oser dire que l absence de contrôle parental sur les rythmes de vie de certains adolescents peut être une des causes des difficultés rencontrées par les élèves. La charge de faire respecter l obligation d être présent à l école ne peut pas être assumée par l école seule et une manière de responsabiliser les parents à ce sujet est à inventer. Mais les élèves, que pensent-ils de l école? Des tables- débats ont permis de mettre en lumière les souhaits des jeunes qui nous sont confiés. Leurs propos sont encourageants. En effet, ils se veulent partenaires de leur école, souhaitent pouvoir la soutenir et la défendre. Afin de s y sentir bien, d exploiter au mieux le temps qu ils passent entre ses murs, ils ont envie de participer à la vie de leur école, dans plusieurs domaines. Les élèves rencontrés ont le désir d être impliqués dans les décisions qui concernent le fonctionnement de l école et qui ont un impact sur eux, n être pas uniquement bénéficiaires, mais acteurs de l institution. Ce souhait de participation active s étend également aux apprentissages. S il se sent plus impliqué, l élève estime être plus motivé. Au niveau relations, ils désirent une école qui soit l affaire de tous (professeurs, directeur, élèves, parents) que chacun puisse «mettre sa pierre à l édifice» et échanger avec les autres. Pour construire une telle école participative, les élèves pointent la nécessité d une relation de qualité, respectueuse entre professeurs et élèves. Leurs rêves de responsabilité, d autonomie et de liberté ont largement et fréquemment été exprimés. Ils sont 1

2 en demande d un cadre dans lequel leur marge de manœuvre traduirait la confiance dont ils bénéficient et serait en même temps l opportunité pour eux de s en montrer dignes. (Si vous souhaitez découvrir toutes les publications concernant ce congrès, voici les références des sites: (http://enseignement.catholique.be/segec/index.php) (http://www.association-ecoles-lasalliennes.be) Ceci dit, en matière de la participation active et cheminement vers plus de citoyenneté, notre école n est pas en reste. En effet, en ce début d année, nous nous sommes lancés dans un projet ambitieux appelé «Agenda 21». Celui-ci a pour but de nous sensibiliser au développement durable au sein de notre établissement. Dans ce cadre, ce sont tous les membres de l école (professeurs, élèves, éducateurs, direction) qui ont accepté de jouer un rôle actif pour améliorer le bien-être à Saint-Jo. 48 élèves ont marqué leur accord pour devenir éco-délégués tant à l EG qu à l ET. Plusieurs projets sont en phase d être réalisés concernant la prévention et le tri des déchets, la propreté et le cadre de vie, l utilisation rationnelle et l énergie, l alimentation durable et le gaspillage. Actuellement, en Wallonie, seulement 15 écoles se sont lancées dans une telle aventure. Nous sommes convaincus que la mobilisation commune autour d un tel projet innovant permettra à chacun de grandir et c est spécialement tout le bien que nous souhaitons à tous nos jeunes élèves. Parmi les événements à venir, nous tenons à signaler que : L école accueillera le samedi 2 février dès 9 h 30 les élèves de 6 primaire et leurs parents. Cette rencontre a pour but de leur expliquer les différentes possibilités et activités présentes à Saint- Joseph. Durant une heure, tous les jeunes élèves pourront participer à un cours de leur choix en vue de se familiariser avec l ambiance de leur future entrée dans le secondaire. Une visite guidée du site sera également organisée. Cette matinée se terminera par un moment plus convivial dans le bâtiment Béjart où les participants pourront prendre une bonne collation en présence des enseignants. Une journée consacrée aux langues anciennes aura lieu le vendredi 19 avril. Le traditionnel week-end «Portes Ouvertes» aura lieu les 24, 25 et 26 mai prochain. Il débutera le vendredi par l inauguration de notre CTA (Centre de Technologies Avancées), l ouverture d une exposition artistique, des laboratoires et ateliers ainsi que le concert choral. Le traditionnel tournoi de mini-foot appelé «Challenge Bernard Desille» aura lieu le samedi ainsi qu un rallye des ancêtres. Cette journée se terminera par le souper des anciens et élèves sortants. Bonne lecture à tous. Jean Dumortier. 2

3 L INSTITUT SAINT-JOSEPH A L HEURE DU DEVELOPPEMENT DURABLE La réflexion concernant l adhésion de l école au projet «Agenda 21 scolaire» de l ASBL COREN avait commencé en Le thème de ce projet est le développement durable dans ses multiples aspects au travers de trois engagements. Le premier engagement nous amène à travailler à la qualité de l environnement et au bien-être des élèves, au travers de la gestion des ressources, les économies d énergie, la politique des achats, la gestion des déchets, l amélioration du cadre de vie, l alimentation, la démocratie. Un second engagement est la construction d un meilleur processus participatif au sein de l école entre toutes ses composantes et l ouverture sur l extérieur. Notre troisième engagement est celui d une éducation au développement durable : former des éco-citoyens Intégrer cette dimension dans la gestion des bâtiments, dans le programme des cours et modifier les attitudes de consommation non durables. Pour la méthode, on part de la situation à l école, des projets déjà en cours sur ce thème pour les situer dans le projet Agenda 21 avec un comité de pilotage, un diagnostic, un plan d action et une évaluation. Ce projet concerne tant nos professeurs que nos élèves. Nous avons reçu le label «Agenda 21 scolaire» pour notre engagement dans le processus d action ce 9 novembre. Le 19 novembre, à l issue d une assemblée générale des projets concrets ont été choisis dans les différents ateliers de professeurs: Une journée sans déchets pour le groupe «Tri des déchets courants» ; le groupe GREEN D1 organise dès la semaine prochaine une sensibilisation en classe en ce qui concerne l alimentation et la santé dans les classes de 1 et l énergie et la santé dans les classes de 2 avec le support d affiches et de slogans. Le groupe GREEN D2D3 prépare un petit déjeuner OXFAM pour ce 19/12/12 accompagné d animations, de plus il désire instaurer un jardin sauvage ainsi qu un jardin aromatique à préparer dès maintenant. L atelier «Energie» se lance dès cette semaine dans la régulation et la réduction des T au JACQUARD, il prévoit dès janvier 2013 la mesure des consommations électriques en heures creuses et l étude des différentes sources d éclairage. De son côté, l atelier «tri des déchets industriels n a pas attendu pour mettre en place des mesures concernant le stockage et la formation au tri des déchets industriels, le tri de nouveaux déchets de laboratoire est en cours à l Enseignement technique. Le 20 novembre, au terme d une journée d information à l attention de nos 1373 élèves du secondaire concernant le développement durable et notre engagement dans le projet «Agenda 21 scolaire», 60 élèves ont marqué leur intérêt pour devenir éco-délégué au sein de l école tant à l EG qu à l ET : 41 élèves au D1 ; 11 au D2 et 8 au D3. Une première réunion sera organisée avant la session de Noël. Des poubelles pour le tri des PMC dans les classes sont commandées. Des devis sont demandés pour la régulation thermique au D1 et pour le bâtiment Jacquard où l on pense aussi à remplacer une partie de l installation. Comme vous venez de le lire, ce nouveau challenge est aujourd hui bien engagé. Patrick BAUDUIN Directeur-adjoint Enseignement Général 3

4 LES SORTIES ET ACTIVITES LA PECHE Le jeudi 18 octobre s'est révélé être une super journée. On est arrivés à l'école à plus ou moins 08h30, on est partis en direction d Annevoie vers 08h40. Monsieur FRANCOIS nous a dit toutes les règles de sécurité en trois consignes. N 1 toujours le gros bout de la canne face à l'eau. N 2 ne pas lancer la canne d'arrière en avant, mais de prendre le fil en main, de mettre la canne vers l'eau et de la lever et de lâcher le fil. N 3 toujours marcher loin des cannes qui sont par terre, ou risque d'accident. Et après, on a pris une canne et on a pêché. Pour nos premières truites, on était si contents. A midi on a mangé deux pains saucisses, trop bons. Et après, on a encore pêché et après on a vidé les truites, enfin Monsieur FRANCOIS des jardins d'annevoie, pas nous. Après, on a rangé tout. Mais en gros, on s'est bien amusés, ça nous a rapprochés dans la classe... JACOB Alison de 2 ème Sp JOURNEE DES OPTIONS 4 EME SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALES Ce jeudi 29 novembre, les élèves de Saint Joseph en 4ème de l option sciences économiques ou sciences sociales se sont rendus à dans le cadre d'une excursion scolaire au sein de la cité ardente. Tout d'abord, les élèves ont passé la matinée au Palais de justice de. En effet, une des matières enseignées cette année concerne la justice. Afin de leur faire prendre conscience de la manière dont se déroule un procès, les élèves ont pu assister à toutes sortes d audiences auprès de juridictions différentes. La plupart des élèves ont commencé par assister à des procès correctionnels. Les affaires vues dans cette juridiction concernaient des vols à l'étalage, des affaires de mœurs et de violence. Cette année, ils ont également eu la chance d'assister à un procès à la cour d'assises concernant le meurtre d'une mère commis par son fils. D ailleurs, c'est grâce à ce procès que les élèves ont compris qu'il ne fallait pas se fier à ses premières impressions et juger hâtivement. Les élèves sont donc sortis de l'audience avec moins de haine envers cet homme que lorsqu'ils sont rentrés. Cette expérience a permis aux élèves de comprendre de manière plus claire et plus précise, le fonctionnement et l objectif de la justice. 4

5 Ensuite, les élèves ont découvert durant l'après-midi l exposition «the golden sixties» implantée à la gare des Guillemins. Pour se plonger dans le contexte économique et social du monde de cette époque, les élèves ont cheminé à travers différentes pièces en découvrant à chaque étape un nouvel univers, décoré et expliqué de façon remarquable. Cette exposition fut à la fois chargée de découvertes pour les élèves, mais aussi de souvenirs pour certains professeurs. Ils ont pu y reconnaître notamment le fameux «pistolet d or», arme constituée à partir d un stylo, d un briquet et d un étui à cigarettes, utilisé dans un James Bond très connu : «l homme au pistolet d or». En parcourant l exposition, les élèves ont été invités à compléter par groupe un questionnaire qui a permis d attirer notre attention sur les éléments importants en lien avec nos cours. Ceux qui avaient répondu correctement aux questions ont été récompensés par quelques friandises. Enfin, les élèves sont rentrés à la gare de Ciney. Certes, fatigués par cette journée bien chargée, mais la tête bouillonnante de nouvelles connaissances et de souvenirs. En conclusion, les 4ème sciences économiques et sciences sociales remercient avant tout l'école et leurs professeurs d'organiser des journées telles que celles-ci et espèrent que ce genre de projet perdurera au fil des années dans notre l'école. Basile Charlotte Daphné Simon, élèves de 4. JOURNEE SPORTIVE DES 3èmes ET 4èmes P Rappelons-nous l enthousiasme des 3èmes P l an dernier, à l occasion de la journée sportive au bord de l Ourthe à Jupille (La Roche). Cette année, nous avons choisi le même endroit pour passer un bon moment avec les 3èmes et 4èmes P. Bonne nouvelle : cette fois, le car a été réservé à l avance, donc plus de souci pour l heure de départ. A 10 h 00, les élèves arrivent sur le beau site de Wild Trails. Cette société d événements accueille le public pour travailler le «team building» et l esprit libre. D un côté, les élèves de 3 ème P, munis de mousquetons, d un casque et d un baudrier, s assurent euxmêmes sur les rochers : ils s attachent sur un câble en acier qui se trouve tout le long du parcours d escalade : le via ferrata. De l autre côté, les 4èmes P s organisent et discutent pour résoudre les problèmes pendant les épreuves de team building. Ils se montrent bien habiles au tir à l arc et à la carabine. Puis, après, un petit défoulement sur la tyrolienne qui les amène à travers les bois. Quand ils rentrent au feu de camp pour déguster l inévitable pain-saucisse, les 3èmes P descendent au death ride : un câble qui part du rocher, à 50 m de haut et qui arrive 100 m plus loin, sur l autre rive de la rivière. Résultat : un grand coup d adrénaline et un élève mouillé... L après-midi, c est aux 4èmes P de faire preuve d audace : monter sur un poteau de 6 m de haut, et une fois dessus, sauter vers le trapèze à 2 m du poteau... La moitié des élèves passe ce test du «poteau pampers» avec bravoure. Nous terminons en rappel : pendus à une corde, les élèves descendent la 5

6 falaise... (15 m). Entretemps, les 3èmes P apprennent l importance de bien réfléchir à l avance et de déterminer en groupe une stratégie pour faire face à différentes épreuves, avec des obstacles imprévus... Enfin, une journée pleine d activités, où tout le monde s est bien amusé et... sans accident! JANSSENS Jeroen, Professeur d éduction physique. UNE APRES-MIDI DEDIEE A LA MAGIE DES COULEURS AINSI QU AUX SONS ET LUMIERES Le 25 octobre, les élèves de 5 et 6 technique se sont rendus au Sart-Tilman pour découvrir quarante expériences spectaculaires de physique et de chimie. Les magiciens chimistes nous ont livré quelques-uns de leurs petits secrets, en nous enseignant en même temps quelques notions d oxydoréduction, de fluorescence, de chimiluminescence et de spectroscopie. Nous avons pu observer un cornichon qui émettait de la lumière ou encore un orage miniature. Les démonstrations réalisées nous ont également dévoilé les principes de la pyrotechnie et des indicateurs colorés. La deuxième partie fut consacrée à l étude des caractéristiques du son et de la lumière : nous avons compris le principe du «bang supersonique» lorsqu un avion dépasse la zone de surpression apparue devant lui (mur du son). L ensemble des caractéristiques et des applications des ondes du spectre électromagnétique nous fut également exposé. Enfin, les expérimentateurs ont terminé par la mise en évidence du caractère dual de la lumière à travers des expériences d interférences (interprétables par le caractère ondulatoire) et en envoyant la lumière d un flash sur une casserole afin de produire un son (interprétable par le caractère corpusculaire). HUYGENS Marjorie, Professeur de sciences. 6

7 VISITE DE L'EXPOSITION "GOLDEN SIXTIES, J'AVAIS 20 ANS EN 60" En ce mois d'octobre 2012, les élèves du 3 e degré Technique de qualification ont visité l'exposition "Golden sixties, j'avais 20 ans en 60", qui se tient actuellement à la gare des Guillemins à. Exposition interactive dans la lignée de "J'avais 20 ans en 45", qui propose un parcours initiatique à travers un dédale d'espaces thématiques. On se retrouve ainsi face à un fragment du mur de Berlin, sur les barricades du boulevard Saint-Germain à Paris en 1968 ou à la fenêtre d'où Lee Harvey Oswald a tiré sur le Président Kennedy à Dallas... Si on ajoute les nombreuses vitrines abritant des documents d'époque, les guitares des stars du rock, un minibus VW version hippie, sans oublier les nombreux objets que certains professeurs reconnaissent pour les avoir utilisés dans leur enfance, on a une idée de la richesse de cette exposition. Ah, les premiers électroménagers, les tourne-disques mono avec le couvercle en guise de haut-parleur, les meubles en formica ou en stratifié, les poufs multicolores... Pour les élèves qui naturellement ne connaissent ces golden sixties qu'à travers des témoignages ou des images enregistrées, la visite de cette exposition a été l'occasion de voyager dans le temps. (Re)vivre la conquête spatiale, le premier pas de l'homme sur la lune ou le fabuleux concert de Woodstock, ou s'installer à la terrasse d'un café sur le port de Saint-Tropez, ou encore déambuler dans le couloir mythique de l'hôtel dans le film "La grande vadrouille", cela tient parfois un peu d'un rêve éveillé. Et le rêve, c'était surtout le cas pour les profs qui l'espace de deux heures ont opéré une plongée dans leur enfance ou leur jeunesse... Quand je parle des profs, je parle des "vieux" évidemment! Une bien belle journée de partage et de nostalgie. Claude DONNAY 7

8 A LA DÉCOUVERTE DE LA FABRICATION DU SUCRE Le 30 novembre dernier, les élèves de 6 Tq techniciens chimistes, électriciens et mécaniciens se sont rendus à la râperie de Longchamps et à la sucrerie de Wanze pour découvrir l entièreté du processus de production du sucre. Dans la matinée, nous avons pu observer la prise d échantillons au sein des chargements en vue de déterminer la teneur en sucre des betteraves apportées par le cultivateur. Ce contrôle s effectue au moyen d un polarimètre. Ensuite, nous avons suivi leur acheminement vers les désherbeuses et le lavoir à haute pression. Les betteraves sont tout de suite après débitées en fines lamelles pour être dirigées vers le diffuseur où le sucre traversera, notamment par osmose, les enveloppes des cossettes qui voyagent à contre sens d un courant d eau chaude. Le liquide d extraction recueilli, appelé jus de diffusion sera finalement chaulé en vue d en augmenter le ph, avant d être envoyé vers Wanze. Prise d un échantillon au moyen d une sonde Détermination du taux de saccharose dans l échantillon grâce au polarimètre Dégustation de cossettes Détermination de l alcalinité par titrage après carbonatation 8

9 Les 8 corps d évaporation pour augmenter la concentration en sucre VOYAGE SCOLAIRE A CHEVETOGNE DES 3 ET 4 Tq TCSC Cette année, dans le cadre des cours de sciences de l option «Techniques sciences», nous sommes allés au Domaine Provincial de Chevetogne. En effet, pas besoin d aller loin pour passer un bon moment et apprendre des nouvelles choses. Après s être installés dans le gîte que nous avons loué, nous avons pu découvrir le domaine et ses richesses naturelles à travers différents «défis». Malgré le fait que ceux-ci nous soient apparus un peu «simples», ils nous ont permis d apprendre à se connaître, à tisser des liens entre les 3èmes et les 4èmes, à faire émerger un véritable esprit d équipe qui, nous l espérons, continuera à se construire durant les prochains mois. Les activités proposées étaient basées sur les trois matières scientifiques enseignées à l école. Le but étant de donner sens aux apprentissages en dehors du milieu scolaire. Ainsi, nous avons réalisé des barrages et des cabanes de bois permettant d illustrer les phénomènes de pression et de répartition des forces. Une balade à la recherche des oiseaux nous a permis de découvrir le biotope du domaine. Un apéritif «cuisine moléculaire» a cherché à faire lien entre chimie et quotidien. 9

10 Durant l une également d écouter cette des deux soirées, nous nous sommes rendus dans une église orthodoxe, afin des chants et d en apprendre plus sur religion. Nous avons ensuite dégusté un délicieux «Tajin» préparé par Sidi, un élève de 3 ème. En bref, au- delà des contenus scientifiques, ce voyage fut également centré sur l apprentissage de la vie collective (avec ses contraintes et ses richesses), ainsi que sur l ouverture aux autres et la tolérance. Mme Wery, Mr Sbille et Mr Vanhuysse EXCURSION A LIEGE DANS LE CADRE DU COURS DE SCIENCES (CINQ PERIODES/SEMAINE) Ce jeudi 29 novembre, nous sommes partis à avec l ensemble des élèves de l option sciences, afin de faire le lien entre ce que l on apprend en classe et la vie quotidienne. Dans un premier temps, nous nous sommes rendus à la Maison de la Science, afin de découvrir des expériences et des applications liées à l électrostatique. Ainsi, nous avons pu découvrir l importance des paratonnerres et des cages de Faraday. Ensuite, c est une présentation sur l azote liquide qui nous a été proposée. De cette manière, nous avons pu revoir les changements d état et des applications de ce produit dans l industrie agro-alimentaire (pour congeler des aliments) ou pharmaceutique (produits contre les verrues). Durant la deuxième partie de la journée, nous nous sommes rendus aux aquariums. Un guide nous a fait découvrir les différents biotopes aquatiques de chez nous et d ailleurs. Nous avons pu nous rendre compte de la diversité des vivants et des coopérations qui existent entre eux dans la nature. Bref, ce fut une journée bien remplie et, nous l espérons, riche de sens pour les élèves. WERY Marion, Professeur de sciences. 10

11 «QUELQUES PAS AVEC LEONARD DE VINCI» Né à Vinci le 15 avril 1452 et mort à Amboise le 2 mai 1519, Léonard de Vinci a toujours fasciné le public. Ce génie de la Renaissance, artiste-peintre, sculpteur, architecte, écrivain, ingénieur et inventeur visionnaire est évidemment célèbre pour ses fresques, ses croquis et ses inventions. Dans le cadre du cours de physique appliquée, j ai eu comme projet avec les élèves de 3 et 4TQ sciences, d aller à la rencontre de ce personnage afin de découvrir les types et fonctionnement des machines simples. C est ainsi que nous avons visité ce jeudi 29 novembre 2012 à l IPAM (L Institut Provincial des Arts et Métiers de Nivelles) une exposition permanente sur Léonard de Vinci. Celle-ci, nous a été commentée par des élèves de cette école. Cette exposition explique la vie du génial inventeur à travers une quinzaine de panneaux d une grande qualité didactique. Ceux-ci ont été rédigés par les élèves de l IPAM et la mise en page à été réalise par les élèves d infographie. Mais le sommet de cette exposition est la reproduction de vingt inventions de Léonard de Vinci. On peut ainsi découvrir la vis aérienne, le parachute, la turbine à eau, le marteaupilon, le cric à crémaillère, des boîtes de vitesse, le char d assaut,. Créant ainsi un nombre incontestable d œuvres, de machines et de croquis à travers un grand nombre de thématiques (le génie civil, les techniques militaires, l étude de l air, la mécanique, l étude de l eau, les mathématiques, la physique et l anatomie). Quel Mec ce Léonard! L après-midi, c est à Sainte Gertrude que nous avons donné rendez-vous. La collégiale Sainte-Gertrude est l'une des plus anciennes et des plus grandes églises romanes d'europe. Grâce à une visite guidée pendant plus d une heure, nous avons pu découvrir les richesses de ce magnifique édifice (la chasse de sainte Gertrude, la crypte, le sous-sol archéologique, le cloître et les œuvres du sculpteur Laurent Delvaux). La beauté et la joie de cette journée sont le fruit non seulement de ce que nous avons vu, mais également de la qualité d être des élèves de 3 ème et 4 ème TQ sciences. Eric Vanhuysse 11

12 UN MOMENT FORT POUR DECOUVRIR LA VIE DANS LES EAUX DOUCES La mare de l école étant temporairement indisponible (travaux de réhabilitation en cours), nous avons choisi d investiguer cette année dans la réserve naturelle du Pachis aux Chevaux située à proximité de la piscine de Ciney. Qui dit réserve naturelle dit aussi endroit préservé et autorisation... Les formalités accomplies, merci à Mutien- Marie GILMARD, nous étions prêtes, les profs de bio, à lancer notre «journée mare». Vendredi 5 octobre 2012, 08 h 30. Le temps s annonce gris et pluvieux et l endroit à prospecter ne nous est pas familier, malgré les repérages. Nos «cinquièmes», ceux du Technique et ceux du Général réunis pour l occasion, semblent un peu perplexes. La zone est vaste, il y a des marais, une rivière, des bosquets. Passé le moment d hésitation, la curiosité l emporte : «Par où faut-il commencer?» «Peut-on pêcher ici? On a pris notre canne à pêche!» «Peut-on déraciner cette plante?» L énergie afflue et l équipe des professeurs de biologie est là pour la canaliser. Marie-Cécile VIROUX et moi-même sommes parées et la pionnière, Marie-Paule BRASSINE, pourtant à la retraite, est fidèle au poste pour nous prêter mainforte. Les récoltes s opèrent, les sujets se choisissent et les observations commencent. De retour au labo, les microscopes chauffent, les livres passent de main en main, les questions fusent et les neurones bouillonnent. Nos jeunes s investissent! C est un moment fort! C est la démarche scientifique qui s opère dans l envie d apprendre et l enthousiasme! La réalisation de posters vient boucler l activité, laissant les participants fatigués, mais satisfaits de l expérience. DARVILLE Bernadette, Professeur de sciences. 12

13 UNE JOURNEE DE RESSOURCEMENT Les élèves de 7 ème professionnelle Bernard Dekoninck Eric Vanhuysse Dans le cadre du cours de religion une journée de ressourcement s est organisée le jeudi 11 octobre La journée avait pour thème : «Construire ensemble la spiritualité, Une aventure!» Tout d abord, nous avons réalisé un parcours de voltige et de construction au «Dinant Aventure». Chacun à pu se surpasser dans les défis proposés par l animateur Qu éne plégi!... un moment partagé dans la joie entre l esprit de «La grande vadrouille» et «Mais où est donc passé la 7 ème compagnie». En route, ensuite, pour la brasserie du Bocq. Une visite intéressante et finalement gustative qui a enchanté tout les élèves. Pour terminer, dîner au soleil sur une terrasse à l Abbaye de Maredsous suivie par la visite de celle-ci en compagnie d un imminent et humoristique Frère Thierry. Tout un programme! Eric Vanhuysse 13

14 RESULTATS DES ANCIENS ELEVES (LISTE PARTIELLE POUR L ANNEE ) Nom et prénom Etablissement Année d études réussie ABEL Denis FUNDP 1 master biochimie et biologie moléculaire et cellulaire ABIR Damir FUNDP 1 baccalauréat médecine ADAM Charline Département paramédical Sainte-Elisabeth 3 baccalauréat soins infirmiers ANSIAUX Christophe FUNDP Docteur en sciences BADET Pauline Département paramédical 1 baccalauréat sage-femme Sainte-Elisabeth BARNICH Julie Département pédagogique de 2 baccalauréat normale primaire BARTHELEMY Marie UCL Agrégation de l'enseignement secondaire supérieur (langues et littératures françaises et romanes) BASTIN Perrine Département pédagogique de 3 baccalauréat normale secondaire sciences BELLEMANS Nicolas UCL 3 baccalauréat sciences de l'ingénieur, orientation bio-ingénieur BIHIN Benoît UCL Master complémentaire en pédagogie universitaire et de l'enseignement supérieur BIHIN Jérémie FUNDP 1 baccalauréat sciences géographiques et géologiques BOKA Céline UCL Master sciences de l éducation, à finalité spécialisée BOKA Wendy UCL 2 baccalauréat langues et littératures modernes et anciennes BORSU Marjorie ULg 3 année médecine vétérinaire BOTHY Julie FUNDP 3 baccalauréat ingénieur de gestion BOUCHAT Anne-Sophie UCL 2 master sciences pharmaceutiques, à finalité spécialisée BOULANGER Steven Haute Ecole Province 1 baccalauréat technologue de laboratoire médical BOURGEAU Céline UCL Année d'études préparatoire master sciences de gestion BOURGUIGNON Coline Département pédagogique de 2 baccalauréat normale secondaire mathématiques BRACHOTTE Cyliane UCL 1 master sociologie, à finalité spécialisée BRACK Nicolas UCL 2 master sciences mathématiques, à finalité approfondie BRIOT Xavier UCL 2 master ingénieur civil des constructions, à finalité spécialisée BURLET Nadège UCL Master complémentaire conjoint en cliniques psychothérapeutiques intégrées 14

15 CAMERMAN Boris FUNDP 1 baccalauréat sciences économiques et de gestion CHABOTIER Samuel HELHa Mons 2 baccalauréat construction CHAIDRON Francine UCL Année préparatoire master politique économique et sociale CHEFFERT Sébastien CHENU Emmanuelle Haute Ecole de la Province de Haute Ecole de la Province de 3 bachelier technologue de laboratoire médical option chimie clinique ( ) 1 master kinésithérapie ( ) CHEUVART Charline UCL 2 baccalauréat sciences politiques, orientation générale CHEUVART Florian Haute Ecole de la Province de 3 bachelier sciences industriel- les groupe chimie-biochimie CHLEIDE Florent FUNDP 2 baccalauréat ingénieur de gestion CHOQUET Laetitia UCL Master langues et littératures modernes, orientation germaniques CLAUDE Valentine Haute Ecole de la Province de 3 baccalauréat logopédie CLAVAREAU Marie-Hélène UCL Master complémentaire notariat CLOSSET Valentine UCL 1 baccalauréat sciences psychologiques et de l éducation, orientation générale COCHART Clémentine Département paramédical Sainte-Elisabeth 3 baccalauréat soins infirmiers COLARD Corentin Département pédagogique de 2 baccalauréat normale primaire COLARD Martin IESN 2 baccalauréat marketing COLLARD Christelle ULg 1 master gestion des ressources humaines, à finalité COLLARD Vivian FUNDP 3 baccalauréat langues et littératures modernes, orientation germanique (anglaisnéerlandais) COLLET Maxime UCL 1 master information et communication, à finalité spécialisée COLLIN Dimitri UCL Année préparatoire master en information et communication COLLINGE Alice Département pédagogique de 2 baccalauréat normale primaire COLLINGE Marie-Lucie UCL 2 master information et communication, à finalité spécialisée COMBLEN Julie UCL Agrégation de l'enseignement secondaire supérieur (langues et littératures modernes, orientation germaniques) CORNET Charlotte CORNET Nicolas Haute Ecole de la Province de Haute Ecole de la Province de 2 baccalauréat kinésithérapie 3 baccalauréat éducateur spécialisé en accompagnement psycho-éducatif ( ) CRAPANZANO Laura Haute Ecole de la Province de 2 baccalauréat kinésithérapie D HONDT Jérémy Haute Ecole Province 1 baccalauréat technologue de laboratoire médical ( ) 15

Nom de l'étudiant Ecole Section Résultat Master en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire

Nom de l'étudiant Ecole Section Résultat Master en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire Nom de l'étudiant Ecole Section Résultat ABEL Denis Master en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire ABIR Damir Bachelier en médecine ADAM Charline Elisabeth Soins infirmiers ANSIAUX Christophe

Plus en détail

Palmarès 2013. Université Libre de Bruxelles. Université de Liège. Morgan LECOMTE, 2e master sciences chimiques, grande distinction

Palmarès 2013. Université Libre de Bruxelles. Université de Liège. Morgan LECOMTE, 2e master sciences chimiques, grande distinction Palmarès 2013 Université Libre de Bruxelles Morgan LECOMTE, 2e master sciences chimiques, grande distinction Sophie BAUDUIN, doctorat en sciences en cours Florence ROBIN, 2e bac histoire de l art et archéologie,

Plus en détail

A.Gt 07-03-2013 M.B. 24-04-2013

A.Gt 07-03-2013 M.B. 24-04-2013 Docu 38640 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant les passerelles donnant accès aux études organisées en Hautes Ecoles A.Gt 07-03-2013 M.B. 24-04-2013 Cet arrêté entre en vigueur

Plus en détail

Vous avez accès à ces Formations universitaires

Vous avez accès à ces Formations universitaires Bachelier en agronomie Master en Sciences des religions 1 Master en Statistique, orientation Biostatistique I Master en Sciences biologiques 1 Master en Biochimie et biologie moléculaire et cellulaire

Plus en détail

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant LA HAUTE ECOLE FRANCISCO FERRER porte à votre connaissance qu'une réserve de recrutement est constituée pr l'année académique 2015-2016. En cas d'engagement, et pr autant que le budget allé par la Communauté

Plus en détail

Le Pôle Hainuyer un partenariat dynamique en matière dʼenseignement

Le Pôle Hainuyer un partenariat dynamique en matière dʼenseignement Le Pôle Hainuyer un partenariat dynamique en matière dʼenseignement Créé au début de l année académique 2009-2010, le Pôle Hainuyer regroupe autour de l Université de Mons (UMONS), les deux institutions

Plus en détail

Répertoire des Hautes écoles - Liège

Répertoire des Hautes écoles - Liège Haute Ecole Charlemagne de la Communauté française - HECH (FWB) Rue des Rivageois 6-4000 Liège T : 04/254 76 11 F : 04/253 39 15 Mail : secr.presidence@hech.be Site : www.hech.be Service d information

Plus en détail

Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant la liste de correspondance entre les anciens et nouveaux grades académiques

Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant la liste de correspondance entre les anciens et nouveaux grades académiques Lois 28923 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant la liste de correspondance entre les anciens et nouveaux grades académiques A.Gt 19-05-2004 M.B. 27-07-2004 Le Gouvernement de la

Plus en détail

Passerelles vers l université

Passerelles vers l université Passerelles vers l université Trois scénarios d accès sont prévus par l arrêté de la Communauté française du 30 juin 2006, en fonction de votre diplôme de Haute Ecole (type court ou type long) et du master

Plus en détail

erratum M.B. 16-10-2006

erratum M.B. 16-10-2006 Supérieur universitaire et non universitaire Lois 31009 RE 2013-2014 - annexe 4 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant les conditions d'accès aux études à l'université pour les porteurs

Plus en détail

AGRONOMIE. Type court. Type long. Spécialisation. Répertoire des formations organisées en Hautes Ecoles. Agronomie. Agronomie des régions chaudes

AGRONOMIE. Type court. Type long. Spécialisation. Répertoire des formations organisées en Hautes Ecoles. Agronomie. Agronomie des régions chaudes Notice d utilisation : les lettres et chiffres renvoient aux répertoires des Hautes écoles numérotées par province => B : Bruxelles et Brabant, H : Hainaut, L : Liège, N : Namur et Luxembourg AGRONOMIE

Plus en détail

ANNEXE II AU DÉCRET DÉFINISSANT

ANNEXE II AU DÉCRET DÉFINISSANT ANNEXE II AU DÉCRET DÉFINISSANT LE PAYSAGE DE L ENSEIGNEENT SUPÉRIEUR ET L ORGANISATION ACADÉIQUE DES ÉTUDES HAILITATIONS À ORGANISER DES ÉTUDES INITIALES DE 1ER ET 2E CYCLES Liste des grades académiques

Plus en détail

EDITO JANVIER 2012. Chers amis,

EDITO JANVIER 2012. Chers amis, Enseignement Secondaire Catholique Cinacien Institut Saint-Joseph Enseignement Secondaire JANVIER 2012 EDITO Chers amis, Alors que plusieurs hurluberlus alarmistes annonçaient la fin du monde, 2012 vient

Plus en détail

Job s Day du Pôle académique de Namur 25 novembre 2014

Job s Day du Pôle académique de Namur 25 novembre 2014 Job s Day du Pôle académique de Namur 25 novembre 2014 1. Présentation du Pôle académique de Namur Le Pôle académique de Namur s est récemment constitué conformément au décret «Paysage» réorganisant le

Plus en détail

Supérieur non universitaire

Supérieur non universitaire Lois 31095 p.1 Décret établissant les grades académiques délivrés par les Hautes Ecoles organisées ou subventionnées par la Communauté française et fixant les grilles d'horaires minimales D. 02-06-2006

Plus en détail

Namur, le 10 juin 2011. Objet : Pourquoi pas un(e) stagiaire éco-conseiller(ère) dans votre association? Madame, Monsieur,

Namur, le 10 juin 2011. Objet : Pourquoi pas un(e) stagiaire éco-conseiller(ère) dans votre association? Madame, Monsieur, Namur, le 10 juin 2011 Objet : Pourquoi pas un(e) stagiaire éco-conseiller(ère) dans votre association? Madame, Monsieur, L Institut Eco Conseil organise depuis 1989, des formations d éco conseillers.

Plus en détail

Considérations de nos Anciens sur la Pédagogie Active

Considérations de nos Anciens sur la Pédagogie Active Considérations de nos Anciens sur la Pédagogie Active Donner un aperçu de la richesse pédagogique qui règne au sein de l Athénée Léonie de Waha s avère être une tâche très complexe tant les spécificités

Plus en détail

Répertoire des Hautes écoles - Hainaut

Répertoire des Hautes écoles - Hainaut Haute Ecole en Hainaut HEH (FWB) Rue Pierre-Joseph Dumenil 4-7000 Mons T : 065/34 79 83 F : 065/39 45 25 Mail : info@heh.be - Site : www.heh.be H1 HEH Campus pédagogique Mons Boulevard Albert Elisabeth,

Plus en détail

Tableau passerelles de droit (OUT) Haute Ecole de la Ville de Liège

Tableau passerelles de droit (OUT) Haute Ecole de la Ville de Liège Tableau passerelles de droit (OUT) Haute Ecole de la Ville de Liège Arrêté du 30 juin 2006 du Gouvernement de la Communauté française fixant les conditions d accès aux études à l université pour les porteurs

Plus en détail

Passerelles : Type court vers Type long

Passerelles : Type court vers Type long Passerelles : Type court vers Type long "Arrêté du Gouvernement de la Communauté Française fixant les passerelles donnant accès aux études organisées en Hautes Ecoles " Décret Communauté Française 30/06/2006

Plus en détail

Supérieur non universitaire

Supérieur non universitaire Lois 32146 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant la liste de correspondance entre les anciens grades et les nouveaux grades académiques délivrés par les établissements d'enseignement

Plus en détail

24 H TOUT TERRAIN DE FRANCE Clamens S.A

24 H TOUT TERRAIN DE FRANCE Clamens S.A 24 H TOUT TERRAIN DE FRANCE Clamens S.A Hors série Chevannes 2012 Clamens ET Les 24H TT de France Les 24H Tout Terrain de France fêtaient, ces 15 et 16 septembre 2012, leur 20ème anniversaire sous un soleil

Plus en détail

Ces règles sont les suivantes (Extrait du RGE 2011/2012) : Article 48 (Introduction)

Ces règles sont les suivantes (Extrait du RGE 2011/2012) : Article 48 (Introduction) Depuis le 1 er janvier 2011, les jurys de la Communauté française ne sont plus organisés par l administration de la Communauté française mais sont décentralisés au niveau des Hautes Ecoles. Le Conseil

Plus en détail

Bulletin de l Amicale des anciens élèves et des amis de l Athénée Royal de Gilly

Bulletin de l Amicale des anciens élèves et des amis de l Athénée Royal de Gilly L Appeau Janvier 2014 Bulletin de l Amicale des anciens élèves et des amis de l Athénée Royal de Gilly Information : cotisation 2013-2014 Nous remercions les membres qui ont déjà répondu aux précédents

Plus en détail

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 1 SOMMAIRE I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 2 I- RAPPEL DU PROJET Impacts Environnement est une association étudiante dont les objectifs

Plus en détail

Bilan du forum des Industries de la santé du Grand Ouest, 17 Octobre 2013

Bilan du forum des Industries de la santé du Grand Ouest, 17 Octobre 2013 Bilan du forum des Industries de la santé du Grand Ouest, 17 Octobre 2013 Présentation de l association et de ses membres: L association : Née d une profonde volonté d aller à la rencontre des professionnels,

Plus en détail

PROCÉDURE D ADMISSION

PROCÉDURE D ADMISSION PROCÉDURE D ADMISSION ÉTUDIANT ISSU D UN PAYS HORS UNION EUROPÉENNE Année académique : 2015-2016 La procédure d admission pour l étudiant issu d un pays hors union européenne diffère selon qu il est ou

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

10.4 - Table de référence des domaines disciplinaires

10.4 - Table de référence des domaines disciplinaires 10.4 - Table de référence des domaines disciplinaires La codification des domaines disciplinaires utilisée par moveon est la codification définie par la Commission Européenne dans le cadre de la gestion

Plus en détail

Présentation aux élèves de Troisième et Seconde Collège Stanislas, Campus de Québec 01 décembre 2014

Présentation aux élèves de Troisième et Seconde Collège Stanislas, Campus de Québec 01 décembre 2014 Présentation aux élèves de Troisième et Seconde Collège Stanislas, Campus de Québec 01 décembre 2014 SCHÉMA SIMPLIFIÉ DU SYSTÈME SCOLAIRE 3 e (4 e secondaire) DEP Diplôme d études professionnelles 2 nde

Plus en détail

Institut de Liturgie

Institut de Liturgie Faculté Pontificale de Théologie - Licence en Théologie (Baccalauréat Canonique) 165 crédits Bac + 5 ans - Diplôme d Études Approfondies en Théologie (Licence Canonique) 48 crédits Licence + 2 ans - Doctorat

Plus en détail

ANNEXES AU STATUT ORGANIQUE DE LA HAUTE ECOLE DE LA PROVINCE DE NAMUR. Mise à jour du 5 octobre 2015

ANNEXES AU STATUT ORGANIQUE DE LA HAUTE ECOLE DE LA PROVINCE DE NAMUR. Mise à jour du 5 octobre 2015 ANNEXES AU STATUT ORGANIQUE DE LA HAUTE ECOLE DE LA PROVINCE DE NAMUR Mise à jour du 5 octobre 2015 SMA HEPN - Annexe au Statut organique Mise à jour du 5 octobre 2015.doc 1 Table des annexes Annexe 1

Plus en détail

Projet d Etablissement 2013-2016

Projet d Etablissement 2013-2016 Projet d Etablissement 2013-2016 L organisation pédagogique d un établissement scolaire doit être conçue en fonction d un projet d établissement. Le dernier projet (2007-2010) est arrivé à son terme. Le

Plus en détail

Lire et comprendre un tableau. Dans la classe de Simon, il y a 24 élèves. Parmi ces 24 élèves, il y a 15 filles. Filles Garçons total

Lire et comprendre un tableau. Dans la classe de Simon, il y a 24 élèves. Parmi ces 24 élèves, il y a 15 filles. Filles Garçons total Dans la classe de Simon, il y a 24 élèves. Parmi ces 24 élèves, il y a 15 filles. Dans la classe de Joey, il y a 32 élèves. Parmi ces 32 élèves, il y a 18 garçons. Dans la classe de Chloé, il y a 27 élèves.

Plus en détail

Chloé, Loris, Antoine et les autres sur le podium Les champions belges des métiers sont connus

Chloé, Loris, Antoine et les autres sur le podium Les champions belges des métiers sont connus Chloé, Loris, Antoine et les autres sur le podium Les champions belges des métiers sont connus Les résultats du championnat belge des métiers ont été dévoilés ce soir lors de la cérémonie «Palmarès» au

Plus en détail

Si vous avez des questions concernant les options n hésitez pas à contacter les enseignants suivants :

Si vous avez des questions concernant les options n hésitez pas à contacter les enseignants suivants : 2015-2016 Si vous avez des questions concernant les options n hésitez pas à contacter les enseignants suivants : Matière Enseignant Art dramatique Arts plastiques Biotechnologies Chimie Édu Plus Entrepreneuriat

Plus en détail

CIO 8, Quai Boissier de Sauvages 30100 ALES Tel: 04 66 56 46 70 Fax: 04 66 56 46 90

CIO 8, Quai Boissier de Sauvages 30100 ALES Tel: 04 66 56 46 70 Fax: 04 66 56 46 90 CIO 8, Quai Boissier de Sauvages 30100 ALES Tel: 04 66 56 46 70 Fax: 04 66 56 46 90 Après la Seconde GT... Comment choisir son bac? Son projet, ses centres d intérêt Ses capacités, qualités, aptitudes

Plus en détail

Contenu des modules thématiques de la plate-forme de formation en ligne

Contenu des modules thématiques de la plate-forme de formation en ligne Fédération Sportive des Pêcheurs Francophones de Belgique asbl Rue L. Namêche, 10, B-5000 Namur. Tél.: 081/41.34.91 Contenu des modules thématiques de la plate-forme de formation en ligne Ce document vous

Plus en détail

Du 7 Octobre 2015 au 21 février 2016 Programme

Du 7 Octobre 2015 au 21 février 2016 Programme Programme Du 7 Octobre 2015 au 21 février 2016 Le mot du Président Malgré des temps difficiles pour l ensemble des mouvements culturels, je tiens à rappeler de nouveau le caractère unique de notre association

Plus en détail

Mémoriser avec la gestion mentale

Mémoriser avec la gestion mentale Mémoriser avec la gestion mentale Type d outil : outil d aide à la mémorisation Auteurs : Equipe éducative de Don Bosco, Liège, avec l aide de M. Giroul, P.P. Delvaux et Ch. Leclercq (formateurs) Cycles

Plus en détail

Le système scolaire finlandais

Le système scolaire finlandais Le système scolaire finlandais Législation des années 1970 Particularités du système Résultats obtenus Statistiques Avant les années 1970: jardin d enfants école primaire obligatoire gratuite enseignement

Plus en détail

ECOLE secondaire DES FRERES INSTITUT NOTRE-DAME DE TOURNAI

ECOLE secondaire DES FRERES INSTITUT NOTRE-DAME DE TOURNAI 1 er degré d observation 1 ère et 2 ème années communes (1C/2C) 1 ère 2 ème Français 6h 5h Mathématique 4h 5h Etude du milieu 4h 4h Sciences 3h 3h Education physique 3h 3h Education par la technologie

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008 I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ - Aide Aux Personnes Solidarités - Sécurité / Environnement

Plus en détail

haute école catégorie paramédicale

haute école catégorie paramédicale haute école catégorie paramédicale Bachelier en Soins Infirmiers Spécialisation en Pédiatrie Spécialisation en Santé communautaire Spécialisation en Salle d opération Spécialisation interdisciplinaire

Plus en détail

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique Pour un adolescent, se projeter dans l avenir nécessite de : Se sentir bien au présent, être soutenu et encouragé dans son investissement scolaire.

Plus en détail

ENSEIGNEMENT LIBRE ATH. Bienvenue!

ENSEIGNEMENT LIBRE ATH. Bienvenue! ENSEIGNEMENT LIBRE ATH Bienvenue! 2 février 2015 Les écoles secondaires libres - ATH Collège Saint-Julien Ce qui nous réunit 1. Offre d enseignement diversifiée et complémentaire 2. Souci que chaque élève

Plus en détail

Après le Bac Scientifique

Après le Bac Scientifique Après le Bac Scientifique Poursuites d études des Bacheliers Scientifiques (stat 2010) Les formations longues L université (la fac) Les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) Les écoles spécialisées

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

Entreprises dans la Cité - 21 rue Charles Roger - 44100 Nantes - www.club-edc.fr

Entreprises dans la Cité - 21 rue Charles Roger - 44100 Nantes - www.club-edc.fr Entreprises dans la Cité - 21 rue Charles Roger - 44100 Nantes - www.club-edc.fr du Festival de films sur les métiers "METIERS A L'AFFICHE" L'association Entreprises dans la Cité, l'onisep et le Carif-Oref

Plus en détail

Projet d établissement. Grand-Manil. Section maternelle : rue Verlaine, 4 081/610187 Section primaire : place Séverin, 2 081/600 616

Projet d établissement. Grand-Manil. Section maternelle : rue Verlaine, 4 081/610187 Section primaire : place Séverin, 2 081/600 616 Projet d établissement Grand-Manil Section maternelle : rue Verlaine, 4 081/610187 Section primaire : place Séverin, 2 081/600 616 1 Notre école L école communale de Grand-Manil fait partie de l école

Plus en détail

Choix de cours 2014-2015

Choix de cours 2014-2015 Choix de cours 2014-2015 CST Présentation aux parents 12 février 2014 Déroulement de la soirée Processus de réflexion Explication des séquences Contenu des programmes Incidences sur le choix de carrières

Plus en détail

A l issue de celles-ci, trois médailles (or, argent, bronze) sont décernées pour chaque métier.

A l issue de celles-ci, trois médailles (or, argent, bronze) sont décernées pour chaque métier. Communiqué de presse 6 avril 2011 19 h Arsenal Namur Contact presse : skillsbelgium Square Arthur Masson, 1/15 B-5000 Namur Tel. + 32 81 40 86 10 www.skillsbelgium.be Fabienne Guilleaume Directrice de

Plus en détail

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences...

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences... Découvrez toutes nos activités 2015-2016 Ateliers Soutien Tutorat Stages Événements Conferences... WWW.SCIENCEOUVERTE.FR L Association Science Ouverte exerce son action principalement dans des territoires

Plus en détail

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010»

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Bonjour! Je m appelle LU Chun, étudiant de français à l Université de Jianghan. Cet été, j ai eu l occasion d aller en France dans le cadre d un programme

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné

Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné "S'il n'y avait pas l'enfant à élever, à protéger, à instruire et à transformer en homme pour demain, l'homme d'aujourd'hui deviendrait un non-sens et

Plus en détail

ENSEIGNEMENT LIBRE ATH. Bienvenue!

ENSEIGNEMENT LIBRE ATH. Bienvenue! ENSEIGNEMENT LIBRE ATH Bienvenue! 20 février 2014 Les écoles secondaires libres - ATH Collège Saint-Julien Ce qui nous réunit 1. Offre d enseignement diversifiée et complémentaire 2. Souci que chaque élève

Plus en détail

Preuve en matière pénale et progrès technique et scientifique

Preuve en matière pénale et progrès technique et scientifique Preuve en matière pénale et progrès technique et scientifique réf.: PEN-045 Public-cible La formation est obligatoire pour : Les magistrats du parquet de première instance qui ont été nommés après le 1

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement Ecole fondamentale Nos petits / Le Karrenberg / Les Aigrettes Commune de Watermael-Boitsfort Rue François Ruytinx, 31 1170 Bruxelles Tél : 02/ 672 72 38 Fax : 02 / 673 60 78 Mail

Plus en détail

Classes Préparatoires Scientifiques Lycée Lalande

Classes Préparatoires Scientifiques Lycée Lalande Classes Préparatoires Scientifiques Lycée Lalande Samedi 7 Décembre 2013 9h-17h AINTEREXPO 16 rue du Lycée 01011 Bourg en Bresse Tél : 04 74 23 63 55 Les CPGE : quels atouts? Une transition douce avec

Plus en détail

À la découverte de notre quartier

À la découverte de notre quartier Éveil au Langage et Ouverture à la Diversité Linguistique À la découverte de notre quartier 1/14 Résumé de la situation d apprentissage et d évaluation : Les élèves réalisent en équipe des affiches, murales

Plus en détail

A.Gt 17-07-2015 M.B. 20-08-2015

A.Gt 17-07-2015 M.B. 20-08-2015 Docu 41759 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française arrêtant la liste des fonctions touchées par la pénurie pour l'année scolaire 2014-2015 A.Gt 17-07-2015 M.B. 20-08-2015 Le Gouvernement

Plus en détail

Natation Course All Time Ranking : Papillon Bassin : 25 m.

Natation Course All Time Ranking : Papillon Bassin : 25 m. All Time Ranking : Papillon Bassin : 25 m. Les 10 meilleures nageuses 50 Papillon Dames 1. 31.73 COLOMBIER Amélie (1994) CLUB DES DAUPHINS FIRMINY CLERMONT-FERRAND 20/12/2014 2. 31.87 MARTINEZ Orlane (1989)

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ 300.35 PR2 PROFIL ENVIRONNEMENT

SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ 300.35 PR2 PROFIL ENVIRONNEMENT PHARE : MAINTENIR LE CAP SUR LA RÉSSITE! SCIENCES HUMAINES 300.32 PROFIL ADMINISTRATION 300.33 PROFIL INDIVIDU 300.35 PR1 PROFIL MONDE ET SOCIÉTÉ À leur arrivée dans le programme SCIENCES HUMAINES, ttes

Plus en détail

Frédéric Storme, Président - Fondateur

Frédéric Storme, Président - Fondateur Horizon Photographie La Fondation d'utilité publique I See est née de notre volonté de devenir un réel partenaire du handicap visuel doté d une approche novatrice et positive. Si notre première activité

Plus en détail

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE ÉCOLE TRAVERSIÈRE JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE jury & admission Ecole Traversière asbl Place de l Université 25-1348 Louvain-la-Neuve - Tél.: 010/246.369 www.traversiere.be

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT «Amener chacun à une autonomie responsable» INTRODUCTION Dans l esprit du Projet Educatif défini par le Pouvoir Organisateur du Collège Notre-Dame et dans la volonté de respecter

Plus en détail

Université de Moncton à l horizon

Université de Moncton à l horizon Université de Moncton à l horizon Organisée par la conseillère en orientation, Mme Manon et l agent de liaison de l UdeM Université de Moncton Écoles Carrefour de l Acadie et Abbey-Landry : Le mardi 5

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES www.usaintlouis.be Une université au cœur de Bruxelles p.1 Des faits et des chiffres p.2 Recherche p.3 Conférences p.3 Enseignement et langues p.4 Bibliothèque p.6 Publications

Plus en détail

PROGRAMMES UNIVERSITAIRES PAR DISCIPLINES

PROGRAMMES UNIVERSITAIRES PAR DISCIPLINES SCIENCES BIOLOGIQUES ET DE LA SANTÉ AGRICULTURE ET ALIMENTATION DROIT Agronomie Agricultural sciences Économie et gestion agroalimentaires Nutrition (voir Diététique) Sciences et technologie des aliments

Plus en détail

«Portfolio» depuis 1994

«Portfolio» depuis 1994 «Portfolio» depuis 1994 Corpo Aventure allie innovation et approche dans l action pour offrir des programmes de Team building stratégiques et récréatifs Plus de 1 500 réalisations à notre actif, notre

Plus en détail

Commune de Paliseul. Recueil des activités destinées aux enfants de 2,5 ans à 12 ans.

Commune de Paliseul. Recueil des activités destinées aux enfants de 2,5 ans à 12 ans. Commune de Paliseul Recueil des activités destinées aux enfants de 2,5 ans à 12 ans. 2012-2013 1 2 Voici la 10 ème édition de ce livret qui vous informe des nombreuses activités proposées aux enfants de

Plus en détail

Bibliothèque Municipale Château d Eau

Bibliothèque Municipale Château d Eau Bibliothèque Municipale Château d Eau SOMMAIRE Bibliothèque Municipale Château d Eau Édito Exposition collective Bibliothèque Mairie Expositions dans les lieux du 10 e Conférences débats & animations Contacts

Plus en détail

BACHELIER AGRONOMIE. Finalité agro-industries et biotechnologies Finalité techniques et gestion agricoles Finalité environnement

BACHELIER AGRONOMIE. Finalité agro-industries et biotechnologies Finalité techniques et gestion agricoles Finalité environnement école de la province de namur HEPNhaute www.hepn.be BACHELIER AGRONOMIE Finalité agro-industries et biotechnologies Finalité techniques et gestion agricoles Finalité environnement 1 TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Explication de la démarche

Explication de la démarche Conférence de citoyens : La participation des habitants dans la politique de la ville Samedi 29 & dimanche 30 juin 2013 Mains d Œuvres Saint-Ouen Explication de la démarche SUR LE CONTENU Quel est l'objectif

Plus en détail

Journal de l école primaire Malsert 1 Année 2013 /2014. Bravo à. notre championne de course! à l école!

Journal de l école primaire Malsert 1 Année 2013 /2014. Bravo à. notre championne de course! à l école! Journal de l école primaire Malsert 1 Année 2013 /2014 Bravo à Laura notre championne de course! Carnaval à l école! Classe de CP Nous faisons un rallye lecture. Il y a 24 livres. Tous les jours nous lisons

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

APRES LA SECONDE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE

APRES LA SECONDE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE APRES LA SECONDE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE LE CHOIX DE LA SÉRIE DE BACCALAURÉAT CIO de Montbrison Rentrée 2015 F(x 2 )+xy 2 xy+f(y 2 ) Les choix possibles après la 2 nde 1 ère ère générale ES, L, S Pour

Plus en détail

Newsletter Roc 14 N 4 2ème Quinzaine Décembre 2009

Newsletter Roc 14 N 4 2ème Quinzaine Décembre 2009 Newsletter Roc 14 N 4 2ème Quinzaine Décembre 2009 Edito Grimpeurs, grimpeuses, Plus que quelques jours avant l arrivée de Noël et de ses excès caloriques Par ailleurs, la fin de l année, c est un peu

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le projet d établissement vise à concrétiser les objectifs du décret Missions, le projet éducatif de l Enseignement catholique, le projet pédagogique du Pouvoir organisateur. Les

Plus en détail

AVEC UN DOCTORAT ET UNE EXPÉRIENCE DE LA RECHERCHE

AVEC UN DOCTORAT ET UNE EXPÉRIENCE DE LA RECHERCHE CHERCHEUR AVEC UN DOCTORAT ET UNE EXPÉRIENCE DE LA RECHERCHE DEVENEZ DIRECTEUR OU DIRECTRICE DE RECHERCHE AU CNRS Reconnu pour la qualité de ses publications et l excellence des projets qu il a menés,

Plus en détail

Informations sur le programme et description des cours

Informations sur le programme et description des cours SCIENCES HUMAINES - 300.A0 Profil A3 Développement humain et société Informations sur le programme et description des cours Service de la gestion et du développement des programmes d études 2015-2016 SCIENCES

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

CONFÉRENCE DE CONSENSUS

CONFÉRENCE DE CONSENSUS CONFÉRENCE DE CONSENSUS P R O G R A M M E NOMBRES ET OPÉRATIONS : PREMIERS APPRENTISSAGES À L ÉCOLE PRIMAIRE COMMENT APPRENDRE À COMPTER ET À CALCULER? 12 &13 NOVEMBRE 2015 Lycée Buffon 16 boulevard Pasteur

Plus en détail

Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012

Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012 Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012 Présents Micheline IZBICKI, Jean-Marie BIAU, Bernard CIROUX, Dominique DUCOURANT, Gérard DUPUIS, Hervé DEMORGNY, Philippe FARGEIX, Anne-Sophie LOLLIVIER,

Plus en détail

Etude de l intérêt de l utilisation de systèmes vésiculaires associés à une molécule active dans le but d une application dermatologique

Etude de l intérêt de l utilisation de systèmes vésiculaires associés à une molécule active dans le but d une application dermatologique Université de Liège Faculté de Médecine Laboratoire de Technologie Pharmaceutique Professeur B. EVRARD Etude de l intérêt de l utilisation de systèmes vésiculaires associés à une molécule active dans le

Plus en détail

Sciences religieuses. Sciences médicales et infirmières

Sciences religieuses. Sciences médicales et infirmières Sciences religieuses FACULTÉ DES SCIENCES RELIGIEUSES (FSR) Licence en sciences des religions (6 semestres) Master en sciences religieuses (4 semestres) Doctorat en sciences religieuses (6 semestres) Le

Plus en détail

VOYAGE LITTERAIRE ET LINGUISTIQUE A DUBLIN LUNDI 14 JANVIER A VENDREDI 18 JANVIER CLASSES DE 611 ET 612

VOYAGE LITTERAIRE ET LINGUISTIQUE A DUBLIN LUNDI 14 JANVIER A VENDREDI 18 JANVIER CLASSES DE 611 ET 612 VOYAGE LITTERAIRE ET LINGUISTIQUE A DUBLIN LUNDI 14 JANVIER A VENDREDI 18 JANVIER CLASSES DE 611 ET 612 Le voyage est déjà fini! Merci à Laura Lalvée d avoir fourni ces belles photos et d avoir recueilli

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

Projet d établissement de l Ecole de la Maillebotte

Projet d établissement de l Ecole de la Maillebotte Ecole Communale de la Maillebotte Square des Nations Unies,7 1400 Nivelles Tel : 067 84 47 77 Fax : 067 22 12 31 agnes.vermeyen@nivelles.be www.maillebotte.be Projet d établissement de l Ecole de la Maillebotte

Plus en détail

Le marché des connaissances

Le marché des connaissances Le marché des connaissances Type d outil : Outil pour valoriser les compétences construites par les enfants en dehors de l école et développer les compétences transversales relationnelles 1 Auteur : Aline

Plus en détail

Jeunes en refuges MONTER VOTRE PROJET PÉDAGOGIQUE EN REFUGE : informations, trucs et astuces, ressources et partenaires

Jeunes en refuges MONTER VOTRE PROJET PÉDAGOGIQUE EN REFUGE : informations, trucs et astuces, ressources et partenaires dis c est par où le refuge? Jeunes en refuges MONTER VOTRE PROJET PÉDAGOGIQUE EN REFUGE : informations, trucs et astuces, ressources et partenaires Emmanuelle Durand La montagne est espace de nature, depuis

Plus en détail

Les contacts de l'ufr Humanités

Les contacts de l'ufr Humanités Les contacts de l'ufr Humanités Espace accueil * orientation dans l'ufr et les services universitaires * délivrance/renouvellement carte Aquipass * courriers, dépôt de documents pédagogiques * relevés

Plus en détail

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Académie universitaire Wallonie-Bruxelles Académie universitaire Wallonie-Europe Académie universitaire Louvain Institut supérieur

Plus en détail

Dans l attente de vous rencontrer bientôt Meilleures salutations

Dans l attente de vous rencontrer bientôt Meilleures salutations Nous sommes heureux de vous présenter nos programmes linguistiques et expliquer, ici, ce qui fait notre renommée dans le royaume des opportunités internationales pour les jeunes et les adultes. Les programmes

Plus en détail

Livret de l Unité en formation

Livret de l Unité en formation Livret de l Unité en formation Les FORMATIONS RéSeAu UniFor Formateur Animateur Animateur d Unité Des étapes pour grandir De l autonomie à l engagement, les capacités de l enfant et du jeune grandissent

Plus en détail

Choisir une formation BTS à Saint-Joseph La Salle d Auxerre

Choisir une formation BTS à Saint-Joseph La Salle d Auxerre Choisir une formation BTS à Saint-Joseph La Salle d Auxerre L Enseignement supérieur à Saint-Joseph comporte deux filières post-baccalauréat : BTS Commerce International & BTS Notariat. Le BTS Commerce

Plus en détail