Incidence du cancer en Belgique et dans la Communauté Germanophone

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Incidence du cancer en Belgique et dans la Communauté Germanophone"

Transcription

1 Incidence du cancer en Belgique et dans la Communauté Germanophone Julie Francart, Katia Emmerechts, Liesbet Van Eycken Eupen, le 5 Avril 2011

2 Contenu Introduction Objectives Incidence du Cancer en Belgique et dans la communauté Germanophone 2

3 Inauguration, 2006

4 Conseil d administration

5 Conseil Consultatif

6 Loi de Santé, 2006 Chapitre VI, Art. 39 Registre du Cancer o Les objectives et le rôle du Registre du Cancer o Description du réseau: Hôpitaux: données cliniques, pathologie, hématologie Organismes assureurs Consultation multidisciplinaire oncologique Nomenclature, Statut vital o Autorisation de l utilisation du numéro national Numéro d identification de la Sécurité sociale NISS o Cancer et les résultats dans le cadre de diagnostic précoce 19 mai

7 Subsides

8 Objectives du Registre du Cancer (1) Epidémiologie descriptive o Incidence Belgique

9 Incidence de cancer, communauté germanophone 2008: 310 nouveaux cas de cancer

10 Objectives du Registre du Cancer (2) o Monitoring temporospatielle Géographie: Belgique Temps: Région Flamande o Prédictions o Survie => suivi longitudinal => besoin d un identifiant fiable 10

11 Survie relative à 5 ans, Eurocare 4, Cancer de l ovaire Berrino et al, Eurocare 4 11

12 Objectives du Registre du Cancer (3) Evaluation de la qualité des soins Indicateurs de qualité o Réduire la variabilité des traitements (guidelines) o Comparer les résultats (outcome) et les facteurs pronostics Indicateurs de qualité => Feedback vers les médecins specialistes 12

13 Cancer du rectum: projet Procare Variabilité de la prise en charge chirurgicale o o Résection totale du rectum et de l anus avec colostomie Chirurgie conservatrice 18/09/

14 Cancer du sein: Survie observée à 5 ans, p stade I Quality indicators in breast cancer, KCE report, S. Stordeur, J. Vlayen, L. Van Eycken, Jan 2011, Belgium 14

15 Objectives du Registre du Cancer (4) Prévention secondaire: Contribution à l évaluation des programmes de dépistage o Banque de données des examens cytologiques et histologiques liés au screening col de l utérus sein colon et rectum o Cancers d intervalle? o Mortalité? o Incidence? Contribution à la recherche scientifique (facteurs de risque) 18/09/

16 Vielen Dank! Merci! Dank u! Thank you!

17 Circuits d enregistrement des données Circuit clinique 1.Hôpitaux Laboratoires 2. Laboratoires d anatomopathologie Mutualités Kankerregister Registre du Cancer

18 En Communauté germanophone H+L habitants (0.7%) Zone frontalière Liège H+L Verviers H+L H+L H Hôpitaux : - Dans le territoire: Eupen (+ labo) et Saint-Vith - Hôpitaux de proximité: Malmédy, Verviers( + labo), Liège (+ labo) H - Hôpital en Allemagne: Aix la Chapelle

19 Double notification: 2004 vs % 46% 47% 46% 2008 Circuit clinique Laboratoires 9% 70% 70% 21% Circuit clinique Laboratoires

20 Double notification:2008 Communauté Germanophone 9% 70% 21% 70% Circuit clinique Laboratoires BELGIQUE 9% 64% 27% Circuit clinique Laboratoires

21 Nouveaux cas en 2008 Belgium 59,996 Flanders 36,091 Wallonia 18,838 60% 31% 9% Brussels 5,067 German-speaking Community %

22

23

24

25

26 Cancers les plus fréquents chez les hommes ( ) N=12 N=8 N=4 Leukaemia, N=3

27 Cancers les plus fréquents chez les hommes ( )

28

29 Cancers les plus fréquents chez les femmes ( ) N=3 N=3 Head and Neck, N=2,5 Pancreas, N=3

30 Cancers les plus fréquents chez les femmes

31 Cancer de la Prostate 2008 Belgium Germ Com N 8, Rank 1st (35.3%) 1st (25.6%) Incidence

32 Cancer de la Prostate Test PSA Source: Permanente steekproef Thank you IMA!

33 Cancer Colorectal Males 2008 Belgium Germ Com N 4, Rank 3rd (13.8%) 3rd (9.3%) Females 2008 Belgium Germ Com N 3, Rank 2nd (13.4%) 2nd (11.6%)

34 Le cancer colorectal est souvent diagnostiqué à un stade avancé, avec un mauvais pronostic Possibilité de détection précoce et de traitement L objectif du dépistage= diminuer la mortalité

35

36 Cancer du poumon Males 2008 Belgium Germ Com N 5, Rank 2nd (16,6%) 2nd (16,3%) Females 2008 Belgium Germ Com N 1, Rank 3rd (6,5%) 3rd (10,1%)

37 Lung

38 Facteurs de risque liés au style de vie

39 Facteurs de risque liés au style de vie Source: World Cancer Report 2008, IARC

40

41 Liver, males Belgium Pancreas, males Belgium

42

43 Cancer du sein chez la femme 2008 Belgium Germ Com N Rank 1st (35,3%) 1st (31,2%)

44 Screening HST use HST use Screening program (2001)

45

46 Deux cancers gynécologiques: observation différente

47 Cancer de la Thyroïde

48 Cancer de l Estomac

49 Cancer du Testicule

50 Cancer du Testicule, évolution par stade

51 Cancer du Testicule 2008 Belgium Germ Com N 318 4

52 Mélanome malin, incidence par région

53 Mélanome Malin, évolution par localisation

54 Mélanome Malin, Survie relative à 5 ans par localisation

55 Mélanome malin

56 Conclusions En moyenne sur 5 ans, 327 nouveaux cas par an: o Hommes: 172 o Femmes: 155 Cancers les plus fréquents comme pour la Belgique et l Europe En comparaison avec les 3 régions belges: o Incidence moins élevée pour tous les cancers pris ensemble et aussi pour la plupart des cancers pris séparément. =>sous-enregistrement ou vraie différence?

57 Conclusion En comparaison avec les 3 régions belges: o Incidence plus élevée - Hommes: cancer du testicule mélanome malin cancer du rein les lymphomes de Hodgkin - Femmes: cancer de l estomac mélanome malin cancer de l'ovaire cancer de la thyroïde les lymphomes de Hodgkin

58 Conclusions 327 nouveaux cas par an en moyenne Peu! Regard sur 5 ans (incidence ) o + seulement 5 ans de recul insuffisant pour évaluation correcte d'une tendance temporelle de l'incidence des cancers Prudence dans l interprétation Surveillance dans le temps Analyses complémentaires: o Mortalité, survie o Exhaustivité des données o Etudes transfrontalières

59 Vielen Dank, Merci, Dank u, Thank you!

60

61 males: EAPC= 0.9% [p=0.01] females: EAPC= 0.8% [p=0.01] males: EAPC= -0.9% [p=0.00] females: EAPC= -1.1% [p=0.00]

62 Autres cancers chez les hommes

63 Autres cancers chez les femmes

64 Cancer de la Prostate: Survie observée et relative à 5 ans Relative Observed

Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon

Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon Bernard Fortin Mars 2014 Source: Comité consultatif de la Société canadienne du cancer : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013. Toronto

Plus en détail

Le parcours de soin du patient cancéreux : du dépistage à la guérison. Pr Suzy Duflo, Présidente de CME, CHU de Pointe à Pitre Abymes

Le parcours de soin du patient cancéreux : du dépistage à la guérison. Pr Suzy Duflo, Présidente de CME, CHU de Pointe à Pitre Abymes Le parcours de soin du patient cancéreux : du dépistage à la guérison Pr Suzy Duflo, Présidente de CME, CHU de Pointe à Pitre Abymes Données épidémiologiques 2008 2009 2010 2011 Total 1707 1623 1809 1755

Plus en détail

Tous cancers. Survie relative à 5 ans

Tous cancers. Survie relative à 5 ans 3 Tous cancers ANALYSE En France, en 2000, le nombre de nouveaux cas de cancer a été estimé au total à près de 280 000 dont 58 % chez l homme. Le nombre de décès atteint environ 150 000, dont 61 % survenant

Plus en détail

Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche

Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche Données épidémiologiques sur les cancers du sein et colo-rectaux dans la Manche 17 ème Journée Médicale de l ARKM Cherbourg, le 29 Novembre 2014 L incidence de principaux cancers chez les femmes et chez

Plus en détail

Qu est-ce que le cancer?

Qu est-ce que le cancer? Qu est-ce que le cancer? Pierre-Hugues Fortier Oto-Rhino-Laryngologie Oncologie Cervico-Faciale 3 avril 2012 Le cancer Au Québec 100 nouveaux cas par jour 50 morts par jour A travers le monde 1 nouveau

Plus en détail

Estimation de l incidence départementale des cancers à partir de données médico-administratives*

Estimation de l incidence départementale des cancers à partir de données médico-administratives* Estimation de l incidence départementale des cancers à partir de données médico-administratives* Z Uhry 1, L Remontet 2, A Rogel 1, N Mitton 3,4, N Bossard 2, M Colonna 3,4 A Belot 1,2, P Grosclaude 4,

Plus en détail

Registre des cancers Nord Tunisie

Registre des cancers Nord Tunisie Registre des cancers Nord Tunisie Données 1999-2003 Evolution 1994-2003 Projections à l horizon 2024 Ministère de la Santé Publique Institut Salah Azaiez Institut National de la Santé Publique Ministère

Plus en détail

Etude de mortalité et d incidence. des cancers autour du site de Soulaines

Etude de mortalité et d incidence. des cancers autour du site de Soulaines Etude de mortalité et d incidence des cancers autour du site de Soulaines B.VACQUIER Séminaire Environnement / Santé de l ANCCLI et de l IRSN 15 novembre 2012 Contexte Mise en place d un centre de stockage

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS. Dr KALBACHER Elsa 24/01/2013

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS. Dr KALBACHER Elsa 24/01/2013 EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS Dr KALBACHER Elsa 24/01/2013 DEFINITION - Epidémiologie : Étude de la distribution des maladies chez l'homme et étude des variations de cette distribution en fonction de différents

Plus en détail

Le cancer en Suisse. Santé 1182-1000. Neuchâtel, 2011

Le cancer en Suisse. Santé 1182-1000. Neuchâtel, 2011 4 Santé 8-000 Le cancer en Suisse Swiss Childhood Cancer Registry (SCCR) Schweizer Kinderkrebsregister (SKKR) Registre Suisse du Cancer de l Enfant (RSCE) Registro Svizzero dei Tumori Pediatrici (RSTP)

Plus en détail

La situation du cancer, quelques chiffres clés. La recherche avance, la vie progresse.

La situation du cancer, quelques chiffres clés. La recherche avance, la vie progresse. La situation du cancer, quelques chiffres clés Les candidats médicaments 375 composés en phase II, III Les classes thérapeutiques à large spectre restent privilégiées (56%) Mais l innovation se trouve

Plus en détail

Cancers - Pronostics à long terme Une expertise collective de l Inserm

Cancers - Pronostics à long terme Une expertise collective de l Inserm Paris, le 19 avril 2006 Dossier de presse Cancers - Pronostics à long terme Une expertise collective de l Inserm En 2000, d après les estimations issues des registres, le nombre de nouveaux cas de cancer

Plus en détail

La prévention et le dépistage dans le cadre du Plan Cancer belge. Preventie en screening binnen het Kankerplan. Anne Vandenbroucke Guido Van Hal

La prévention et le dépistage dans le cadre du Plan Cancer belge. Preventie en screening binnen het Kankerplan. Anne Vandenbroucke Guido Van Hal La prévention et le dépistage dans le cadre du Plan Cancer belge Preventie en screening binnen het Kankerplan Anne Vandenbroucke Guido Van Hal Action 2 : dépistage et accompagnement des personnes à risque

Plus en détail

Les chiffres du cancer : incidence, différences et survie

Les chiffres du cancer : incidence, différences et survie Les chiffres du cancer : incidence, différences et survie Source des données et méthodes d'estimation Le réseau Francim regroupe l ensemble des registres français des cancers. Il a déterminé l incidence

Plus en détail

Étude de la répartition spatiale des cancers possiblement liés à la pollution des sols par

Étude de la répartition spatiale des cancers possiblement liés à la pollution des sols par Étude de la répartition spatiale des cancers possiblement liés à la pollution des sols par les pesticides organochlorés en Martinique Dr M. Dieye, Dr P. Quénel, S. Goria, A. Blateau, M. Colonna, Pr H.

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS Incidence et mortalité

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS Incidence et mortalité EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS Incidence et mortalité V Jouhet 13 Mai 2009 Encadrement : G. Defossez Plan Définitions Incidence Mortalité Effets influençant la lecture des données épidémiologiques Âge, période,

Plus en détail

Fréquence des cancers en France

Fréquence des cancers en France POINT SUR... John Libbey Eurotext ull Cancer 23 ; 9 (3) : 27-13 Fréquence des cancers en France Frequency of cancer in France Catherine HILL* Françoise DOYON* *Institut Gustave-Roussy et Inserm U521, rue

Plus en détail

Cancer de la prostate Les données du Registre genevois des tumeurs

Cancer de la prostate Les données du Registre genevois des tumeurs Cancer de la prostate Les données du Registre genevois des tumeurs Christine Bouchardy et Gérald G Fioretta Les registres des tumeurs en Europe 150 registres Directives d enregistrement, d de codification

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

Estimation de la prévalence (partielle et totale) du cancer en France métropolitaine chez les 15 ans et plus en 2008

Estimation de la prévalence (partielle et totale) du cancer en France métropolitaine chez les 15 ans et plus en 2008 JUILLET 2014 Estimation de la prévalence (partielle et totale) du cancer en France métropolitaine chez les 15 ans et plus en 2008 Étude à partir des registres des cancers du réseau Francim Auteurs Marc

Plus en détail

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques 2 V o l u m e Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques Volume 2 : Epidémiologie - Situation et actions Recherche des données d incidence estimée des cancers au Maroc Recherche des données

Plus en détail

La fréquence des cancers en France en 2000 et son évolution depuis 1950

La fréquence des cancers en France en 2000 et son évolution depuis 1950 SYNTHÈSE John Libbey Eurotext Bull Cancer 25 ; 92 (1) : 7-11 La fréquence des cancers en France en 2 et son évolution depuis 195 The frequency of cancer in France in year 2, and trends since 195 Catherine

Plus en détail

Registre des cancers de Loire- Atlantique et Vendée. Le cancer en Vendée. F. Molinié. Association EPIC-PL

Registre des cancers de Loire- Atlantique et Vendée. Le cancer en Vendée. F. Molinié. Association EPIC-PL Registre des cancers de Loire- Atlantique et Vendée Le cancer en Vendée F. Molinié Association EPIC-PL www.sante-pays-de-la-loire.com/registre_des_cancers.161.0.html Principaux indicateurs nécessaires

Plus en détail

Indicateurs de qualité : cancer du sein. Cliniques Universitaires Saint-Luc (2001-2006)

Indicateurs de qualité : cancer du sein. Cliniques Universitaires Saint-Luc (2001-2006) Indicateurs de qualité : cancer du sein (2001-2006) 1 1 Survie observée Dans le cadre du projet du KCE sur l évaluation d indicateurs de qualité pour le cancer du sein, la survie observée et relative à

Plus en détail

Cancérologie: la roue de la confiance

Cancérologie: la roue de la confiance Cancérologie: la roue de la confiance B. Danhieux, I.Rousseau,G-B Zocco 20 septembre 2012 INTRODUCTION 60.000 nouvelles tumeurs cancéreuses diagnostiquées chaque année en Belgique o1 homme sur 3 o1 femme

Plus en détail

Dépistage Organisé du cancer du sein en Saône et Loire ADéMaS 71

Dépistage Organisé du cancer du sein en Saône et Loire ADéMaS 71 Dépistage Organisé du cancer du sein en Saône et Loire ADéMaS 71 Dr Catherine HAMEL Médecin Coordonnateur 2013 Les cancers en France 1980 2010 170 000 nouveaux cas 365 000 nouveaux cas > 100 % en 30 ans

Plus en détail

[IC] : Intervalle de confiance à 95% ; RSI : Ratio Standardisé d'incidence ; * Différence statistiquement significative avec la France hexagonale

[IC] : Intervalle de confiance à 95% ; RSI : Ratio Standardisé d'incidence ; * Différence statistiquement significative avec la France hexagonale Effectifs et Taux standardisés d incidence et de mortalité [2008-2012] Hommes Femmes Effectif Taux Taux Effectif Taux Taux RSI moyen Brut standardisé [IC] moyen Brut standardisé [IC] Doubs 1 732 664,8

Plus en détail

Développement et mise en ligne d un outil d observation : le portail des données sur le cancer et la cancérologie (www.lesdonnees.e-cancer.

Développement et mise en ligne d un outil d observation : le portail des données sur le cancer et la cancérologie (www.lesdonnees.e-cancer. Développement et mise en ligne d un outil d observation : le portail des données sur le cancer et la cancérologie (www.lesdonnees.e-cancer.fr) L Lafay, N Vongmany, M Laanani, M Lequellec-Nathan, PJ Bousquet

Plus en détail

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Mars bleu Dossier de presse Ensemble mobilisons nous contre le Cancer colorectal! ADOC 11 Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Un dépistage organisé Le principe du dépistage est de détecter

Plus en détail

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques 3 V o l u m e Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques Volume 2 : Epidémiologie - Situation et actions Volume 3 : Prise en charge Etude des stades de diagnostic et des résultats des traitements

Plus en détail

3 patients diagnostiqués en 2014 était enregistrés comme décédés au 18/10/2016 (15.0 %), dont 3 suite à un cancer. 24,1% 17,9%

3 patients diagnostiqués en 2014 était enregistrés comme décédés au 18/10/2016 (15.0 %), dont 3 suite à un cancer. 24,1% 17,9% III- Cancer de la thyroïde Généralités Seules 2 tumeurs invasives de la thyroïde ont été diagnostiquées en 214, 3 chez des hommes et 17 chez des femmes. Le sex-ratio est de 18 hommes pour femmes (.18).

Plus en détail

Le cancer au Nouveau-Brunswick 2002-2006

Le cancer au Nouveau-Brunswick 2002-2006 Le cancer au Nouveau-Brunswick 2002-2006 Message des co-chefs de la direction du Réseau du cancer du Nouveau-Brunswick (RCNB) Le Réseau du cancer du Nouveau-Brunswick est heureux de vous offrir le Rapport

Plus en détail

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer I) Introduction Traitement actuel du cancer : compétences multiples oncologie médicale radiothérapie réanimation biologie anatomopathologie des tumeurs

Plus en détail

Marqueurs tumoraux. Notion de valeurs usuelles :

Marqueurs tumoraux. Notion de valeurs usuelles : Dr F Desroys du Roure, mars 2011 Marqueurs tumoraux Notion de valeurs usuelles : Le PSA varie en fonction de l âge, le CA125 est significativement plus bas après la ménopause, En pratique, inapplicable

Plus en détail

Le stade du cancer dans la mesure du rendement : un premier coup d oeil

Le stade du cancer dans la mesure du rendement : un premier coup d oeil Le stade du cancer dans la mesure du rendement : un premier coup d oeil Rapport cible sur le rendement du syste me Fe vrier 2015 Annexe technique 1 Saisie des donne es sur le stade inte gralite des donne

Plus en détail

Prévention des cancers. Pr GANRY

Prévention des cancers. Pr GANRY Prévention des cancers Pr GANRY Pourquoi mettre en place une politique de prévention? Cancers de mauvais pronostic: ORL, œsophage, estomac. effet connu de l arrêt du tabagisme, de l alcoolisme Efficacité

Plus en détail

Docteur Brigitte Seradour

Docteur Brigitte Seradour Dépistage du cancer du sein Docteur Brigitte Seradour Pourquoi dépister le cancer du sein? (Selon 10 principes OMS) Il s agit d une maladie grave, fréquente, détectable (phase latente) L examen de dépistage

Plus en détail

Classements média des Cliniques Arnault Tzanck de Mougins

Classements média des Cliniques Arnault Tzanck de Mougins Classements média des Cliniques Arnault Tzanck de Mougins Vaincre le Cancer Septembre 2010 Cancers Rang Cote d Azur sur 28 Ets Rang Nat. Vessie 2 ème 58/213 Rein 3 ème 91/132 Prostate 4 ème 163/323 Colon

Plus en détail

L offre de soins en cancérologie de l AP HP. juin 2012

L offre de soins en cancérologie de l AP HP. juin 2012 L offre de soins en cancérologie de l AP HP Sommaire Cancers du sein : quelle prise en charge à l AP HP?... 3 Cancers gynécologiques : quelle prise en charge à l AP HP?... 4 Cancers digestifs : quelle

Plus en détail

Épidémiologie du cancer du sein en Algérie.

Épidémiologie du cancer du sein en Algérie. Épidémiologie du cancer du sein en Algérie. Mahnane A. Hamdi Cherif M. Registre du Cancer de Sétif. Laboratoire Santé Environnement des Hauts Plateaux Sétifiens. INTRODUCTION Le cancer du sein est le cancer

Plus en détail

ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : Cliquez pour modifier le style du titre

ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : Cliquez pour modifier le style du titre Cliquez pour modifier le style du titre ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? JULIETTE BOUCHET ET ONCOMIP 1 Cliquez INTRODUCTION pour

Plus en détail

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE CANCER Causes de décès - Nombre de décès - Taux comparatifs - Survie à 5 ans Nombre de décès (Sénat) La France se caractérise par une mortalité encore excessive avant 65 ans

Plus en détail

MOURIR D UN CANCER DU SEIN, OU MOURIR AVEC : TELLE EST LA QUESTION. Julien Gelly

MOURIR D UN CANCER DU SEIN, OU MOURIR AVEC : TELLE EST LA QUESTION. Julien Gelly MOURIR D UN CANCER DU SEIN, OU MOURIR AVEC : TELLE EST LA QUESTION Julien Gelly Déclaration de liens d intérêts Chef de clinique de médecine générale Département de médecine générale, Université Paris

Plus en détail

Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention

Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention Indicateur n 2-3 : Indicateurs sur le dépistage du cancer 1 er sous-indicateur : taux de participation au

Plus en détail

CANCER DU SEIN Epidémiologie, Facteurs de risque et objec?fs des traitements. FMC Cancer du sein CNGOF Dr Boiffard Florence 21.11.

CANCER DU SEIN Epidémiologie, Facteurs de risque et objec?fs des traitements. FMC Cancer du sein CNGOF Dr Boiffard Florence 21.11. CANCER DU SEIN Epidémiologie, Facteurs de risque et objec?fs des traitements FMC Cancer du sein CNGOF Dr Boiffard Florence 21.11.13 Épidémiologie (Etat des lieux, INCA 2013) Le cancer du sein fait partie

Plus en détail

Comment va-t-on deux ans après un diagnostic de cancer?

Comment va-t-on deux ans après un diagnostic de cancer? Comment va-t-on deux ans après un diagnostic de cancer? -Modes de découverte de la maladie et gravité au diagnostic -Traitements reçus -Etat de santé à deux ans -Qualité de vie à deux ans Modes de découverte

Plus en détail

Épidémiologie des cancers chez le sujet âgé

Épidémiologie des cancers chez le sujet âgé Session 28/29 UPCOG - Université de Nantes Épidémiologie des cancers chez le sujet âgé Dr F. MOLINIÉ Indicateurs définitions Épidémiologie Étude de la fréquence des phénomènes de santé dans les populations

Plus en détail

S. Beldjillali, H. Boukhari, F. Agag, S. Ouhadj, R. Tedjani, A. Betteyeb, N. Boumansour, L. Zemour, A. Dali Ali, N. Midoun Epidémiologie et Médecine

S. Beldjillali, H. Boukhari, F. Agag, S. Ouhadj, R. Tedjani, A. Betteyeb, N. Boumansour, L. Zemour, A. Dali Ali, N. Midoun Epidémiologie et Médecine S. Beldjillali, H. Boukhari, F. Agag, S. Ouhadj, R. Tedjani, A. Betteyeb, N. Boumansour, L. Zemour, A. Dali Ali, N. Midoun Epidémiologie et Médecine Préventive EHUOran Satisfaire, les besoins de l Administration

Plus en détail

Publications partagées Le cancer en Wallonie

Publications partagées Le cancer en Wallonie Wallonie Santé n 4, 2013 Publications partagées Le cancer en Wallonie TABLE DES MATIERES 1. Introduction 5 Pourquoi publier une brochure sur le cancer en Wallonie...5 L ENREGISTREMENT DU CANCER EN BELGIQUE

Plus en détail

Registre du Cancer de la Région du Grand Casablanca RCRC

Registre du Cancer de la Région du Grand Casablanca RCRC Registre du Cancer de la Région du Grand Casablanca 2005-2007 RCRC Comité du registre Pr Souha Sahraoui, Pr Abdellatif Benider Journée Mondiale la Santé Digestive 1 juin 2013 Définition: Registre de population

Plus en détail

L'évaluation de l'innovation en population générale. Principes et outils

L'évaluation de l'innovation en population générale. Principes et outils L'évaluation de l'innovation en population générale. Principes et outils Principaux indicateurs utilisables Incidence Survie Mortalité surveillance du risque surveillance au long cours alerte efficacité

Plus en détail

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Séminaire Dépistage organisé des cancers 23 juin 2014 Dr Olivier Scemama Adjoint au chef du service

Plus en détail

Registres de cancers et évaluation des pratiques de prise en charge AM Bouvier Réseau FRANCIM

Registres de cancers et évaluation des pratiques de prise en charge AM Bouvier Réseau FRANCIM Registres de cancers et évaluation des pratiques de prise en charge AM Bouvier Réseau FRANCIM Colloque registres 2012 - Registres et politiques de santé publique - Paris - 6 décembre 2012 séries cliniques,

Plus en détail

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Pr Jean Trédaniel Service de pneumologie et oncologie thoracique Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph Université Paris Descartes Sources Données

Plus en détail

Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013

Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013 SOUS EMBARGO JUSQU AU mercredi 29 mai 2013, 3 h 1, HAE Mai 2013 Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013 En 2013 : On estime que 48 700 nouveaux cas de cancer seront

Plus en détail

Qualité des bases médico-administratives pour la surveillance des cancers. Comparaison avec les registres

Qualité des bases médico-administratives pour la surveillance des cancers. Comparaison avec les registres Qualité des bases médico-administratives pour la surveillance des cancers. Comparaison avec les registres P Grosclaude,, C Dentan, Registre des cancers du Tarn, B Trétarre, Registre des cancers l Hérault,

Plus en détail

C A N C E R S. Philippe PEPIN, Oriane BROUSTAL, Isabelle GREMY

C A N C E R S. Philippe PEPIN, Oriane BROUSTAL, Isabelle GREMY ORS Ile-de- Observatoire régional de santé d'ile-de- Epidémiologie des cancers en Ile-de- Philippe PEPIN, Oriane BROUSTAL, Isabelle GREMY On observe en comme dans tous les pays développés une progression

Plus en détail

1 ère Journée Mustapha KHOUFI de Santé Publique de Sfax

1 ère Journée Mustapha KHOUFI de Santé Publique de Sfax EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS EN TUNISIE Ahmed SELLAMI, Mohamed HSAIRI, Tahya BOUDAWARA 1 ère Journée Mustapha KHOUFI de Santé Publique de Sfax Samedi 14 Mai 2011 Introduction (1) L'OMS estime qu'en 2020,

Plus en détail

ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER

ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER ÉPIDÉMIOLOGIE HOSPITALIÈRE DU CANCER ADULTES - HABITANTS LA RÉGION CENTRE PMSI 2006-2011 S.Baron, AI. Lecuyer, C.Gaborit, L.Godillon, E.Rusch (UREH) Rapport UREH www.sante-centre.fr/ureh-centre INTRODUCTION:

Plus en détail

Les lignes directrices de suivi des cancers les plus communs Volet survivance

Les lignes directrices de suivi des cancers les plus communs Volet survivance Les lignes directrices de suivi des cancers les plus communs Volet survivance Alain Bestavros MD, FRCPC Hémato-oncologue Professeur adjoint de clinique Université de Montréal 25 septembre 2015 Je suis

Plus en détail

Les cancers en Auvergne

Les cancers en Auvergne 1. La mortalité par cancers 1.1. Répartition des décès par cancers Les cancers en Auvergne Données de cadrage Observatoire régional de la santé d Auvergne Décembre 2013 Réalisé avec le soutien financier

Plus en détail

Etude sanitaire sur les cancers autour du site nucléaire du Tricastin. CLIGEET 11 juin 2010 Restitution ORS Rhône-Alpes (Olivier Guye)

Etude sanitaire sur les cancers autour du site nucléaire du Tricastin. CLIGEET 11 juin 2010 Restitution ORS Rhône-Alpes (Olivier Guye) Etude sanitaire sur les cancers autour du site nucléaire du Tricastin CLIGEET 11 juin 2010 Restitution ORS Rhône-Alpes (Olivier Guye) Contexte et historique Réunion CLIGEET du 21 mars 2007 : demande d

Plus en détail

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 Cancer du sein 1 2 Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 1er cancer en fréquence et en mortalité de la femme 48.763 nouveaux cas 31,5 % des nouveaux cas de cancers de la femme 50 % des cancers

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse r Orlando, le 2 juin 2009 Roche-EDIFICE : de nouvelles données publiées dans le cadre du congrès de l ASCO confirment l intérêt d un programme structuré de dépistage systématique dans

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, du col et de l ovaire Cancer de l endomètre Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, CancerEst, Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal. Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch

Dépistage du cancer colorectal. Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch Dépistage du cancer colorectal Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch Des rectorragies hémorroïdaires? découverte de 5 minuscules polypes à 32 ans 16 ans plus tard quelques polypes

Plus en détail

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Ramona ITTI, physicienne médicale Service de Cancérologie - Radiothérapie hôpital St. Louis Les Matinées de l Innovation, 27 septembre 2013

Plus en détail

Prévalence des génotypes du HPV à HR oncogènes dans les échantillons cervicaux analysés au Centre Pasteur du Cameroun

Prévalence des génotypes du HPV à HR oncogènes dans les échantillons cervicaux analysés au Centre Pasteur du Cameroun Prévalence des génotypes du HPV à HR oncogènes dans les échantillons cervicaux analysés au Centre Pasteur du Cameroun Richard Njouom Chef du Service de Virologie Centre Pasteur Cameroun Worshop on HPV/Cervical

Plus en détail

SYNTHÈSE Plan national de prévention et de contrôle du cancer

SYNTHÈSE Plan national de prévention et de contrôle du cancer SYNTHÈSE Plan national de prévention et de contrôle du cancer 2010-2019 3 L utter contre le cancer est un vrai chantier de la vie. C est une lutte de longue haleine, qui nous apprend humanité, humilité,

Plus en détail

3C Narbonne-Lézignan. Assemblée Générale du 26 mars 2013

3C Narbonne-Lézignan. Assemblée Générale du 26 mars 2013 3C Narbonne-Lézignan Assemblée Générale du 26 mars 2013 1 Sommaire Généralités : Epidémiologie: Cancers colo-rectaux ; Cancer de la prostate. Le Bilan activité 3C : La RCP Différenciation des localisations

Plus en détail

Statistiques canadiennes sur le cancer

Statistiques canadiennes sur le cancer Statistiques canadiennes sur le cancer 2008 www.cancer.ca PRODUIT PAR : SOCIÉTÉ CANADIENNE DU CANCER, INSTITUT NATIONAL DU CANCER DU CANADA, STATISTIQUE CANADA, RÉGISTRES DU CANCER DES PROVINCES ET DESTERRITOIRES,

Plus en détail

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES PARTICULARITÉS ÉPIDÉMIOLOGIQUES 40 000 nouveaux cas/an en France, 11 000 décès 45% des femmes atteintes ont plus de 65 ans La fréquence s accroît avec l âge, aux USA:

Plus en détail

2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony

2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony 2 ème Journée d Oncologie de l Hôpital Privé d Antony du 2 octobre 2010 CHIRURGIE DE RECONSTRUCTION DU SEIN Docteur Éric DUNET Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique Hôpital Privé d Antony 22,

Plus en détail

SOMMAIRE LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS. a) Au regard de l organisation du dépistage

SOMMAIRE LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS. a) Au regard de l organisation du dépistage SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS Pages I - L ASSOCIATION ARCADES... 3 II - SA MISSION... 4 a) Au regard de l organisation du dépistage b) Au regard de la

Plus en détail

De l épidémiologie à l analyse des causes et conséquences des cancers

De l épidémiologie à l analyse des causes et conséquences des cancers De l épidémiologie à l analyse des causes et conséquences des cancers Sandrine FAIVRE/Stéphane CULINE Service d Oncologie Médicale Hôpitaux Bichat-Beaujon, Saint-Louis Université Paris 7 1 Epidémiologie

Plus en détail

Avertissements. Estimation nationale de l incidence et de la mortalité par cancer en France entre 1980 et 2012. Partie 1 Tumeurs solides / p.

Avertissements. Estimation nationale de l incidence et de la mortalité par cancer en France entre 1980 et 2012. Partie 1 Tumeurs solides / p. Avertissements 1/ La lecture du chapitre Matériel et méthode est indispensable à la compréhension et à l interprétation des données présentées dans cet ouvrage La première partie de ce rapport concerne

Plus en détail

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Anatomie pathologique - Définition Application aux cellules et tissus prélevés de diverses méthodes d analyse basées principalement sur

Plus en détail

Le cancer en Suisse. Santé Neuchâtel, 2011

Le cancer en Suisse. Santé Neuchâtel, 2011 4 Santé 8-000 Le cancer en Suisse Swiss Childhood Cancer Registry (SCCR) Schweizer Kinderkrebsregister (SKKR) Registre Suisse du Cancer de l Enfant (RSCE) Registro Svizzero dei Tumori Pediatrici (RSTP)

Plus en détail

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON MILLE Sara Ronéo de Module 5 LABERGERIE Laura Cours de Mr LECOMTE Le 21/02/11 Le cours est disponible sur l'ent TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON Épidémiologie du Cancer Colo-rectal (CCR): Le

Plus en détail

Portrait du cancer au Québec, 2006

Portrait du cancer au Québec, 2006 Portrait du cancer au Québec, 2006 38 Le document Portrait du cancer au Québec, 2006 est produit conjointement par la Direction de la surveillance de l état de santé et la Direction de la préventiondes

Plus en détail

Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique. Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015

Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique. Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015 Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015 SOMMAIRE 1. Epidémiologie 1. Incidence du cancer bronchique 2. Mortalité liée au cancer bronchique 3. Facteurs de risque

Plus en détail

Etat des lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes. Incidence

Etat des lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes. Incidence lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes Etat des lieux épidémiologique du cancer en Rhône-Alpes Pour accompagner le travail de préparation du SROS de cancérologie, l Observatoire Régional de la

Plus en détail

Statistiques canadiennes sur le cancer

Statistiques canadiennes sur le cancer Statistiques canadiennes sur le cancer 2010 Sujet particulier : soins de fin de vie www.cancer.ca PRODUIT PAR : SOCIÉTÉ CANADIENNE DU CANCER, STATISTIQUE CANADA, RÉGISTRES DU CANCER DES PROVINCES ET DES

Plus en détail

Ceser 07/11/2016 M. Telle-Lamberton V. Féron

Ceser 07/11/2016 M. Telle-Lamberton V. Féron Épidémiologie des cancers en Île-de-France Ceser 07/11/2016 M. Telle-Lamberton V. Féron 1 Épidémiologie des cancers en Île-de-France Principaux chiffres Situation de l Île-de-France par rapport à la France

Plus en détail

Les Signes évocateurs de cancer ORL

Les Signes évocateurs de cancer ORL Les Signes évocateurs de cancer ORL J. Carvalho, A. Dupret-Bories, Ph. Schultz Service d ORL et chirurgie cervico-faciale Hôpital de Hautepierre Objectifs : savoir reconnaître précocement un cancer ORL

Plus en détail

CANCER DE L ENDOMETRE ET GENETIQUE

CANCER DE L ENDOMETRE ET GENETIQUE Hôpitaux Universitaires de Genève CANCER DE L ENDOMETRE ET GENETIQUE C. Stan, C. Delozier-Blanchet, M.-A. Bründler, J.-L. Blouin Incidence des cancers chez la femme à Genève 120 100 114 80 Sein 60 Côlon/Rectum

Plus en détail

Le cancer dans le monde

Le cancer dans le monde Le cancer dans le monde Eva Steliarova-Foucher Jacques Ferlay Centre international de Recherche sur le Cancer Lyon, France 4èmes journées francophones de lutte contre le cancer Montpellier 17-18 mars 2011

Plus en détail

Epidémiologie des cancers digestifs : dernières tendances évolutives. Nouvelles données sur la survie

Epidémiologie des cancers digestifs : dernières tendances évolutives. Nouvelles données sur la survie Epidémiologie des cancers digestifs : dernières tendances évolutives Nouvelles données sur la survie C LEPAGE CHU Dijon, INSERM U1231 EPICAD Université de Bourgogne Localisations des 10 cancers les plus

Plus en détail

Plan National Cancer Luxembourg septembre 2014 Conférence de Presse

Plan National Cancer Luxembourg septembre 2014 Conférence de Presse Plan National Cancer Luxembourg 2014-2018 2 septembre 2014 Conférence de Presse 01/09/2014 1 Incidence des cancers 2428 nouveaux cas de cancers invasifs en 2011 diagnostiqués au LNS - Cancers des enfants

Plus en détail

Congrès National des Réseaux de Cancérologie 2 et 3 Octobre 2014 à Poitiers. Alexandre QUILLET 1, Gautier DEFOSSEZ 1, Pierre INGRAND 1 1

Congrès National des Réseaux de Cancérologie 2 et 3 Octobre 2014 à Poitiers. Alexandre QUILLET 1, Gautier DEFOSSEZ 1, Pierre INGRAND 1 1 Étude TRAJAN : Facteurs associés aux délais d accès aux traitements du cancer du sein à partir d une représentation temporelle automatisée du parcours de soins Alexandre QUILLET 1, Gautier DEFOSSEZ 1,

Plus en détail

EPIC-PL - Registre des cancers de Loire-Atlantique et Vendée

EPIC-PL - Registre des cancers de Loire-Atlantique et Vendée EPIC-PL - Registre des cancers de Loire-Atlantique et Vendée (registre qualifié 2016-2020) Responsable(s) : Molinié Florence Date de modification : 08/09/2017 Version : 2 ID : 224 Général Identification

Plus en détail

ETAT DES LIEUX EPIDEMIOLOGIQUE ETAT DES CONNAISSANCES

ETAT DES LIEUX EPIDEMIOLOGIQUE ETAT DES CONNAISSANCES ETAT DES LIEUX EPIDEMIOLOGIQUE SUR LES CANCERS DU SEIN, DE LA PROSTATE, DU COLON-RECTUM ET DE L UTERUS DANS LES ALPES-MARITIMES ET ETAT DES CONNAISSANCES SUR LE DEPISTAGE DE MASSE DE CES CANCERS EN FRANCE

Plus en détail

Quatre personnes sur dix développent un cancer

Quatre personnes sur dix développent un cancer Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.02.2011, 9:15 14 Santé N 0351-1101-20 Le cancer en Suisse de 1983 à Quatre personnes sur dix

Plus en détail

Le Cancer en Tunisie UN CONTEXTE

Le Cancer en Tunisie UN CONTEXTE Le Cancer en Tunisie UN CONTEXTE 1 Plan de la présentation Analyse de la situation Contexte épidémiologique Les principaux acquis Les principales insuffisances Stratégie de lutte contre le cancer 2010-2014

Plus en détail

Répartition par topographie - Hommes 7,7% 7,2%

Répartition par topographie - Hommes 7,7% 7,2% III-2 Cancer de la prostate Généralités En 2013, le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez les hommes avec 102 nouveaux cas. 6% des patients avaient développé une autre tumeur primitive

Plus en détail

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants.

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Les tumeurs Définitions : tumeur Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Définitions : tumeur bénigne Tumeur bénigne : -néoformation

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal :

Dépistage du cancer colorectal : Dépistage du cancer colorectal : Quels enjeux? Robert Benamouzig Gastro-entérologie Hôpital Avicenne Bobigny Le cancer colorectal dans le monde 3ème cause de cancer Augmentation 1975 : 500 000 cas 1990

Plus en détail

EVOLUTION DE L'INCIDENCE DES CANCERS DECLARES A L'ASSURANCE MALADIE EN ILE-DE-FRANCE ENTRE 1980 ET 1994

EVOLUTION DE L'INCIDENCE DES CANCERS DECLARES A L'ASSURANCE MALADIE EN ILE-DE-FRANCE ENTRE 1980 ET 1994 Retour au sommaire des BEH de 2000 EVOLUTION DE L'INCIDENCE DES CANCERS DECLARES A L'ASSURANCE MALADIE EN ILE-DE-FRANCE ENTRE 1980 ET 1994 P. Pfister 1, B. Asselain 2, B. Blanchon 3, D.Gartenlaub 1, P.

Plus en détail

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES?

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? Chaque année, près de 49 000 cas de cancer du sein sont détectés et 11 900 femmes décèdent des suites de cette maladie. Pourtant, détecté

Plus en détail

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Symposium Plan cancer Bruxelles, 26 novembre 2012 Catherine Morin, responsable du suivi du Plan cancer - INCa Sommaire de la présentation

Plus en détail