La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique"

Transcription

1 Présentation réalisée par des étudiants de SupOptique : Jean-Baptiste Frossard, Julien Saby,, Thierry Lautier Encadrés par : Marc Bondiou La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique

2 Caméra thermique Thermographie La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique

3 1. Fonctionnement d une caméra bolométrique 2. Rayonnement du corps noir 3. Résolution spatiale et résolution en température 4. Diverses applications

4 1- Fonctionnement de la caméra bolométrique Scène à filmer Rayonnement thermique infrarouge (IR) Caméra bolométrique Moniteur Électronique Capteur matriciel Matrices bolométriques Image : carte des températures

5 2. Fonctionnement 240 pixels 320 pixels Objectif en germanium (transparent dans la bande [ 2 µm - 20 µm ]) Détecteur bolométrique (matriciel) petites résistances très fines de très faible capacité calorifique plaque très fines(50 µm x 50 µm) d oxyde de vanadium plaque chauffée variation de conductivité électrique en fonction de la température conductrices électriquement isolées thermiquement Le signal vidéo est proportionnel au flux reçu par chaque pixel.

6 Carte des températures La carte des températures (en couleur ou en noir et blanc) se lit avec l échelle associée : jaune bleu Image prise à la caméra thermique chaud froid La caméra établit une échelle de température de sorte d obtenir une image de la scène avec un bon contraste

7 Fonctionnement global Énergie des photons hν Microbolomètre Échauffement ΔT ΔR mesurée à partir de U et I Traitement des données Carte des températures Mise en forme du signal vidéo Température T de l objet détecté par le microbolomètre

8 2. Rayonnement électromagnétique d un corps Tout corps émet un rayonnement électromagnétique caractéristique de sa température T et de son émissivité ε. Corps ( T, ε ) E=hν L émissivité ε est mesurée en comparant au rayonnement d un «corps noir» à même température d émissivité, ε corps noir = 1. ε = Rayonnement émis par le corps réel Rayonnement émis par un corps noir ( < 1 )

9 Le corps noir Corps noir = objet qui absorbe toute l énergie électromagnétique qu il reçoit sans la réfléchir, tout en réémettant la totalité du flux absorbé. Flux lumineux incident Aucune réflexion Tout le flux reçu est réémis par le corps noir à la température T Corps noir (T) Le flux à une longueur d onde donnée émis par un corps noir, à la température T, est donné par la loi de Planck : df( λ) 2π.. C 5 λ 2 =.. C k. λ. T e En intégrant cette relation sur tout le spectre de longueurs d ondes, on obtient la loi de Stefan Ftotal = σ. T 4 Le flux énergétique total émis par corps noir dépend de sa température absolue. B 1. dλ 1

10 Le pic d émission du corps noir est donnée par la loi de Wien : λ pic x T = constante = 2898 K.µm L pic (6000 K)=0,5 µm L pic (300 K)=10 µm T/20 Plus l objet est chaud, plus important est le rayonnement émis et plus faible est la longueur d onde du maximum d émission (λ pic ).

11 4 Limites de résolution Le bruit Bruits : - Bruit de photons : créé par le flux de photons du rayonnement lié à température ambiante - Bruits électroniques : bruits thermiques, bruits d amplification,.. Limite la résolution en température des capteurs infrarouges La résolution spatiale est limitée : par la dimension des pixels par les aberrations de l optique ou la diffraction

12 Mesure pratique des limitations des imageurs infrarouges On prend en compte la résolution spatiale la résolution thermique Mesure à l aide d un corps noir différentiel : Mire carrée constituée de barres alternativement chaude froide (T et T + Δ Τ) T + Δ Τ T période p

13 4. Diverses applications Domaines d applications Nombreux avantages mesures à distance et non destructrices (milieu étudié non perturbé) précision des mesures facilité d utilisation (portable) Surveillance militaire Mécanique Contrôle aérien Médecine Surveillance des canalisations

14 Exemples d applications Surveillance industrielle : visualisation d un niveau de liquide Contrôle d une ligne électrique : visualisation d une zone d échauffement

15 Pris la main dans le sac! Cliquez pour lancez la vidéo (15 s) visible ou infrarouge Caméra Vidéo Paume de la main (34 C) Caméra thermique Image thermique Le sac plastique n est pas transparent pour les longueurs d onde visibles Le sac plastique est transparent dans l infrarouge

16 Attention de ne pas salir le mur! Cliquez dessus pour lancez la vidéo (15 s) Main chaude Transmission de chaleur au mur Emission de photons plus importante au niveau de la trace Trace de main visible sur le mur (qui disparaît avec la diffusion de la chaleur)

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

Mesure de Température par Caméra Infrarouge

Mesure de Température par Caméra Infrarouge Mesure de Température par Caméra Infrarouge INTRODUCTION La caméra infrarouge capte au travers d un milieu transmetteur (ex : l atmosphère) les rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique

Plus en détail

La Thermographie Infrarouge

La Thermographie Infrarouge Présentation La Thermographie Infrarouge Une composante essentielle de la maintenance prédictive 27/11/2009 Corporate Services International Slide 1 Définitions NOTIONS DE TEMPERATURE La température d

Plus en détail

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge INTRODUCTION L'objectif de ce TP consiste à se familiariser avec l'utilisation d'une caméra Infra-rouge et d'en définir les domaines d'utilisation à travers

Plus en détail

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Fiche thématique A01 Les techniques alternatives au ressuage et à la magnétoscopie Cette fiche liste les techniques qui peuvent

Plus en détail

Procédé de détection de gaz par imagerie infrarouge

Procédé de détection de gaz par imagerie infrarouge Procédé de détection de gaz par imagerie infrarouge Après les détecteurs de gaz ponctuels et linéaires, voici un procédé de détection qui donne enfin une image du nuage. 1 Introduction L actualité récente

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE Application à l industrie automobile Par Jean-Baptiste BLUMENFELD, technicien études essais, responsable de la mise en œuvre et du traitement des mesures par thermographie infrarouge,

Plus en détail

Etude thermographique

Etude thermographique Etude thermographique DONNEUR D'ORDRE CONSTRUCTEUR adresse code postal - ville Téléphone ADRESSE DU BIEN Maison individuelle de Monsieur et Madame MODELE 2 rue Rabelais 86240 SMARVES Opérateur : Franck

Plus en détail

Lp-GPVI. La Thermographie

Lp-GPVI. La Thermographie Lp-GPVI La Thermographie PORTAUX Remy SURKUS Eric 1 Sommaire 1.Définition de la thermographie...3 1.1 Définition...4 1.2 Méthode de thermographie...4 2. Thermographie infrarouge...4 2.1 Définition...4

Plus en détail

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach La thermographie infrarouge de la poutre du VIPP de Merlebach Page 2/19 Principes TIR et caméra Tout matériau émet des ondes électromagnétiques : il rayonne. Les ondes se caractérisent par leur énergie

Plus en détail

Imagerie infrarouge thermique jusqu au millimétrique

Imagerie infrarouge thermique jusqu au millimétrique Imagerie infrarouge thermique jusqu au millimétrique Fondamentaux des caméras thermiques et évolutions Jacques LONNOY, Sagem Défense Sécurité Sagem est le nom commercial de la société Sagem Défense Sécurité

Plus en détail

Programme d introduction à la thermographie 1 jour

Programme d introduction à la thermographie 1 jour Programme d introduction à la thermographie 1 jour Intitulé : Introduction à la thermographie infrarouge - 1J. Opérateurs de thermographie infrarouge débutant. 1 jour (de 9h00 17h00) PARIS - Lycée Jacquard

Plus en détail

Utilisation des caméras thermiques dans la pratique

Utilisation des caméras thermiques dans la pratique Utilisation des caméras thermiques dans la pratique Considérations Générales Daniel Convers Agenda > Concepts de base des caméras thermiques > Portée et Mythes > Principes d'optimisation Concepts de base

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

Aquitaine Thermographie

Aquitaine Thermographie Recherches de fuites par thermographie infrarouge Aquitaine Thermographie La thermographie La thermographie est une technologie précise et efficace, un allié fiable dans le domaine du bâtiment, de la maintenance

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

I) Chauffage par résistance

I) Chauffage par résistance Le chauffage électrique électrique est de plus en plus répandu. Les avantages sont : * Facilité d utilisation * Confort d utilisation * Aucune pollution * Fiabilité et précision de réglage. Dans ce cours

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction Définition 1 Le rayonnement électromagnétique

Plus en détail

Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations?

Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations? Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations? J.-B. Henry, V. Le Sant, R. Chasseigne, S. Pierrard, P. Ridoux 1 Qui sommes-nous? Laboratoire d'essais et expert technique Organisme

Plus en détail

Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix

Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix SYNERGYS TECHNOLOGIES - Quartier Plessier - 39 avenue du 8 e Régiment de Hussards BP 30109-68132 Altkirch

Plus en détail

1. Glossaire. Absorption (facteur d absorption)

1. Glossaire. Absorption (facteur d absorption) 1. Glossaire Terme ou expression Absorption (facteur d absorption) Atmosphère Bruit Cavité isotherme Cavité rayonnante Champ de vision horizontal Conduction Convection Corps gris Corps noir Correction

Plus en détail

Les moyens d observations en astronomie & astrophysique

Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Unité d Enseignement Libre Université de Nice- Sophia Antipolis F. Millour PAGE WEB DU COURS : www.oca.eu/fmillour cf le cours de Pierre Léna : «L

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

Au programme. Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie. Formation de l image. Introduction

Au programme. Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie. Formation de l image. Introduction Au programme Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie Sébastien Roy Jean-Philippe Tardif Marc-Antoine Drouin Département d Informatique et de recherche opérationnelle Université de Montréal

Plus en détail

Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie

Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie Sébastien Roy Jean-Philippe Tardif Marc-Antoine Drouin Département d Informatique et de recherche opérationnelle Université de Montréal Hiver 2007

Plus en détail

La thermographie infrarouge et le bâtiment

La thermographie infrarouge et le bâtiment Patrick ROBE En thermographie depuis 25 ans Certifié Niveau 3 ITC (standard ASNT) Collaborateur de l Université de Liège Laboratoire de thermodynamique Formateur certifié ITC pour Niveaux 1 & 2 Consultant

Plus en détail

Sommaire Introduction Partie théorique : Principe de la Thermographie Infrarouge Définition Principe Rayonnement infrarouge La thermographie

Sommaire Introduction Partie théorique : Principe de la Thermographie Infrarouge Définition Principe Rayonnement infrarouge La thermographie Sommaire Introduction... 2 I. Partie théorique : Principe de la Thermographie Infrarouge... 2 1. Définition... 2 2. Principe... 2 3. Rayonnement infrarouge... 3 4. La thermographie... 6 5. Techniques d'analyse

Plus en détail

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384 Les microscopes classiques (optiques) permettent d'accéder à des dimensions très petites : on peut ainsi observer des êtres vivants dont la taille est de l'ordre de quelques dixièmes de micromètres. Mais

Plus en détail

Repérage des changements de phase par thermographie bi-spectrale

Repérage des changements de phase par thermographie bi-spectrale Repérage des changements de phase par thermographie bi-spectrale Philippe HERVÉ Julie CEDELLE Laboratoire d Énergétique et d Économie d Énergie, Université Paris X Nanterre, 50 Rue de Sèvres, 92140 Ville

Plus en détail

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Printemps des sciences 2008 Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Objectifs L objectif de cette petite démonstration est double : 1. Démontrer l importance d une bonne isolation thermique sur les

Plus en détail

Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité

Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité Club OA du 1er juin 2010 Catherine Courtecuisse Jean-Marie Degaugue LRPC Lille Groupe Contrôles extérieurs et surveillance des OA Source présentation:

Plus en détail

Guide d utilisation théorique et pratique de la Thermobox

Guide d utilisation théorique et pratique de la Thermobox Guide d utilisation théorique et pratique de la Thermobox 1 / Théorie Sommaire 1-1 / Température et mesures thermographiques 1-2 / Rayonnements électromagnétiques 1-3 / Les différentes réflexions 1-4 /

Plus en détail

1) Qu est-ce qu un EIE?

1) Qu est-ce qu un EIE? en ALSACE Caméra thermique et rénovation énergétique, quelle utilisation? Magali AMENTA, Conseillère Info Énergie Alter Alsace Energie Strasbourg Florent RICHARD, Conseiller Info Énergie Ville d'erstein

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge ou comment voir l invisible! vendredi 9 mars 2007 dès 11h45 et jusqu à 13h45 LUNCH-DEBAT 2007 o r g a n i s a t i o n partenaire principal p a r t e n a i r e s La thermographie

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE BILANS THERMIQUES La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique: L approche microscopique décrit le comportement individuel

Plus en détail

Travaux dirigés d analyse d image

Travaux dirigés d analyse d image Travaux dirigés d analyse d image A partir du cours de Claude Kergomard, ENS Paris. http://www.geographie.ens.fr/img/file/kergomard/teledetection/cteledetection.pdf Partie A. Etude d une image NOASS 14-AVHRR

Plus en détail

Énergie solaire et habitat

Énergie solaire et habitat 1 Énergie solaire et habitat LES MODES D EXPLOITATION DE L ÉNERGIE SOLAIRE DANS L HABITAT Énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque provient de la conversion de la lumière du soleil

Plus en détail

Définition. Business Advisers. I-Care. La thermographie infrarouge

Définition. Business Advisers. I-Care. La thermographie infrarouge Cordial I-Care Business Advisers Company Presentation La thermographie infrarouge Tokyo Décembre 2012 August 2007 1 Définition La thermographie infrarouge est une technique sans contact, non destructive

Plus en détail

Paramètres des sources de rayonnement

Paramètres des sources de rayonnement G. Pinson - Effet de serre 1- Flux solaire émis / 1 1- FLUX SOLAIRE EMIS Paramètres des sources de rayonnement Flux énergétique : F [J/s = W] (Ou Flux radiatif) Quantité d'énergie émise par unité de temps

Plus en détail

2. Propriétés thermiques

2. Propriétés thermiques 2. Propriétés thermiques Elles permettent d interpréter les réactions d un matériau aux variations de la température 1. Capacité thermique 2. Dilatation thermique 3. Conductivité thermique Energie de liaison

Plus en détail

Thermographie aérienne de la commune d Andenne. Déperditions de chaleur par les toitures. Projet coordonné par le BEP

Thermographie aérienne de la commune d Andenne. Déperditions de chaleur par les toitures. Projet coordonné par le BEP Thermographie aérienne de la commune d Andenne Projet coordonné par le BEP Auteurs: Marie Wénin Yann Goulem Cartographie réalisée par Déperditions de chaleur par les toitures Qu est ce que la thermographie

Plus en détail

DU BATIMENT ECA N xxx. A xxxxxxxxxxxxxxxxx

DU BATIMENT ECA N xxx. A xxxxxxxxxxxxxxxxx DU BATIMENT ECA N xxx sis sur la parcelle n xxxxxxxx A xxxxxxxxxxxxxxxxx PROPRIETE DE xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Etabli pour xxxxxxxxxxx Lucens, le 28 mars 2013/GS/sr 1. SOMMAIRE 2. GENERALITES INFORMATIONS

Plus en détail

applications en élevage avicole

applications en élevage avicole Thermographie Infrarouge : applications en élevage avicole Fabien LAGOUTTE, Léni CORRAND et Jean-Luc GUERIN ENVT, Clinique des Elevages Avicoles et Porcins Toulouse Agri campus Thermographie en élevage

Plus en détail

Scanner X. Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr

Scanner X. Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr Scanner X Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr Les rayons X Production des rayons X Interaction avec la matière Détection des rayons X Les scanners X Reconstruction de l image L image Ondes électromagnétiques

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

A G P I COLLOQUE MULTI ÉNERGIES 9 et 11 AVRIL 2013

A G P I COLLOQUE MULTI ÉNERGIES 9 et 11 AVRIL 2013 A G P I COLLOQUE MULTI ÉNERGIES 9 et 11 AVRIL 2013 > Technirep Marketing inc., Par Guy Chabot 1 Bon à savoir 4 éléments qui influencent le confort La température t ambiante

Plus en détail

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS SPECTROSCOPIE RAMAN La spectroscopie Raman est une technique d analyse non destructive, basée sur la détection des photons diffusés inélastiquement suite à l interaction de l échantillon avec un faisceau

Plus en détail

solaire photovoltaïque, solaire thermique, Solaire thermodynamique, Mur à accumulation d énergie

solaire photovoltaïque, solaire thermique, Solaire thermodynamique, Mur à accumulation d énergie solaire photovoltaïque, solaire thermique, Solaire thermodynamique, Mur à accumulation d énergie Le mur, placé sur une façade exposée sud, accumule l énergie solaire sous forme thermique durant le jour

Plus en détail

KIT EDUCATION NATIONALE

KIT EDUCATION NATIONALE KIT EDUCATION NATIONALE MANUEL DE TRAVAUX PRATIQUES Page 1/14 Sommaire 1- Intitulé : Mur d émissivités... 3 2- Intitulé : Variation angulaire de l émissivité... 4 3- Intitulé : Résolution spatiale de mesure...

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

Rayonnement et Radiométrie Télédétection : l historique

Rayonnement et Radiométrie Télédétection : l historique Rayonnement et Radiométrie Télédétection : l historique L'expression "télédétection" désigne l'observation de la surface terrestre à partir de l'espace en utilisant les propriétés des ondes électromagnétiques

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

La Bretagne romantique

La Bretagne romantique La Bretagne romantique Energie Thermographie et diagnostic thermique en rénovation Tinténiac, le 25 octobre 2015 Gireg Le Bris Yvan Le Tennier Qu est ce que la thermographie? La thermographie est la technique

Plus en détail

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Objectifs : Extraire et exploiter des informations sur l'absorption des rayonnements par l'atmosphère terrestre. Connaitre des sources

Plus en détail

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE Table des matières 1 Introduction : 2 2 Comment obtenir un spectre? : 2 2.1 Étaller la lumière :...................................... 2 2.2 Quelques montages possibles

Plus en détail

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème pour une résistance de chauffe dans un microsystème Bertrand Selva Bertrand.selva@bretagne.ens-cachan.fr 1 Plan de la présentation Présentation des microsystèmes Dimensions caractéristiques, technique

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT II LE RAYONNEMENT SOLAIRE Introduction : Le soleil est une étoile. La fusion thermonucléaire de l hydrogène en hélium lui fournit toute son énergie,

Plus en détail

Vision industrielle Dispositif optique

Vision industrielle Dispositif optique Vision industrielle Dispositif optique Plan du cours L objectif La focale L ouverture La mise au point Qualité d image Choix de l objectif Cours de Vision Industrielle Nicolas Vandenbroucke 2 Constitution

Plus en détail

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation? thermiques d une habitation? E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment

Plus en détail

4. Microscopie électronique à balayage

4. Microscopie électronique à balayage 4. Microscopie électronique à balayage 4.1. Principe de formation des images en MEB 4.2. Mise en œuvre 4.3. Les différents modes d imagerie 4.4. Les différents types de contraste 4.5. Performances 4.5.1.

Plus en détail

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie TSTI2D 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie 1. Ondes électromagnétiques Définitions 1-1 Structure d une onde électromagnétique Une onde électromagnétique est un signal périodique

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE APPLIQUEE AU BATIMENT

LA THERMOGRAPHIE APPLIQUEE AU BATIMENT LA THERMOGRAPHIE APPLIQUEE AU BATIMENT «Outil du thermicien» 20/01/11 Réunion à thème : Outil terrain de l audit : Thermographie Infiltrométrie 1 L Infrarouge Rayonnement électromagnétique et grandeurs

Plus en détail

Application et méthodologie d acquisition d images

Application et méthodologie d acquisition d images Application et méthodologie d acquisition d images Application industrielle et acquisition de l image 2 Imagerie industrielle est utilisée comme outil de contrôle et de gestion augmentation flexibilité

Plus en détail

DEMONSTRATION AMIENS

DEMONSTRATION AMIENS THERMOGRAPHIE INFRAROUGE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUE SUIVANT LE DESCRIPTIF TECHNIQUE APSAD D19 DEMONSTRATION AMIENS Page 1 / 18 Rapport de contrôle Client : DEMONSTRATION Lieu d'intervention : AMIENS

Plus en détail

La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment

La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment La thermographie infrarouge (ir) Introduction Historique Domaines d application types d équipements Fonctionnement de la caméra ir Facteurs d erreurs

Plus en détail

Pourquoi le rayonnement en météorologie?

Pourquoi le rayonnement en météorologie? Rayonnement Atmosphérique: Equation du Transfert Radiatif: modèles simplifiés 1 Pourquoi le rayonnement en météorologie? C est la seule source d énergie du système Terre-Atmosphère L atmosphère ne consomme

Plus en détail

La thermographie dans tous ses états

La thermographie dans tous ses états SEMINAIRE SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES La thermographie dans tous ses états Sylvain TELMI, ITC 1 Interlocuteur Sylvain TELMI 10 ans d expérience dans le domaine de la thermographie Instructeur licencié

Plus en détail

TRANSFERT DE CHALEUR

TRANSFERT DE CHALEUR TP - L3 Physique - Plate-forme TTE - C.E.S.I.R.E. - Université Joseph Fourier - Grenoble TRANSFERT DE CHALEUR Document à lire avant de commencer TOUT TP de Thermodynamique Ce document est un résumé des

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

L imagerie Thermique et Infrarouge

L imagerie Thermique et Infrarouge Garfa Naguib Hacherez Sofiane Kheribi Ayman L imagerie Thermique et Infrarouge (Matière et forme) Dans quels domaines l imagerie thermique a-t-elle un rôle à jouer? TPE session 2013/2014 1 Sommaire I)

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LA RT2012 Dans la performance thermique et lumineuse des parois vitrées, les fermetures et les stores jouent le rôle de régulateur des entrées et sorties

Plus en détail

PROJET : Instrumentation et mesures

PROJET : Instrumentation et mesures YUKSEL Orbey GONNET Charly POUGET Baptiste BATAILLE Emmanuel 10/02/2013 Enseignant : MILLIEN Anne PROJET : Instrumentation et mesures UTILISATION DE CAMERAS INFRAROUGES Master 2 : Inspection Maintenance

Plus en détail

EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES

EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Exercice 1 : Question de cours. Q1 : Que faut-il pour que la troisième loi de Newton s applique à deux corps A et B en interaction? Q2 : Qu observe t-on lorsque l on réalise

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

FORMATION, CAPTURE et RESTITUTION des IMAGES

FORMATION, CAPTURE et RESTITUTION des IMAGES FORMATION, CAPTURE et RESTITUTION des IMAGES Première partie FORMATION et OBSERVATION Jean-Louis Meyzonnette, Ecole Supérieure d Optique ENSTA ESE 23 1 PROGRAMME Introduction : la chaîne optronique en

Plus en détail

Les nanomatériaux dans les objets quotidiens

Les nanomatériaux dans les objets quotidiens Les nanomatériaux dans les objets quotidiens Inventaire des produits commerciaux contenant des nanomatériaux Nombre de produits 1000 800 600 400 200 0 2005 2006 2007 2008 2009 Source : http://www.nanotechproject.org/inventories/consumer/

Plus en détail

Atelier de photométrie: Principe de mesure et prétraitements

Atelier de photométrie: Principe de mesure et prétraitements Pro/Am WETAL 2015-12 Novembre 2015 - Giron Atelier de photométrie: Principe de mesure et prétraitements Alexandre Santerne Marie Curie Fellow Instituto de Astrofísica e Ciências do Espaço Universidade

Plus en détail

Rayonnements dans l univers

Rayonnements dans l univers Terminale S Rayonnements dans l univers Notions et contenu Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Etude de documents Compétences exigibles Extraire et exploiter

Plus en détail

N.T. C Formatio ns 1

N.T. C Formatio ns 1 1 LA RETRODIFFUSION: La rétrodiffusion consiste à mesurer le temps mis par une impulsion lumineuse pour aller et revenir dans la liaison. L atténuation est le rapport entre la lumière envoyée et la lumière

Plus en détail

Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A

Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A Note d application Pour nous contacter : Tel. : 01 39 67 67 67 67 Fax. :

Plus en détail

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées /

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées / / Dossier Pédagogique / / exposition / / le Soleil et ses énergies / / Observation du Soleil / / Le solarscope / Utilisation Observation du soleil avec le solarscope (par temps beau!). Placez correctement

Plus en détail

Thermique des bâtiments Généralités

Thermique des bâtiments Généralités Thermique des bâtiments Généralités Si initialement, l étude du bilan thermique des bâtiments est effectuée afin d économiser les combustibles de chauffage (fuel, gaz, charbon ou électricité), elle est

Plus en détail

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm. février 2013 Année 2012-2013 DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.fr Test de connaissances 1. Quelle est la caractéristique des

Plus en détail

Les sources de lumière.

Les sources de lumière. Les sources de lumière. 1. La lumière. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par leur longueur d onde et par l énergie

Plus en détail

TRANSFERTS THERMIQUES

TRANSFERTS THERMIQUES TRANSFERTS THERMIQUES I. RAYONNEMENT 1. Connaissances a. Qu est-ce qui véhicule l énergie thermique par rayonnement? b. Quelle est la propriété du modèle idéal du corps noir? c. Imaginons que vous exposiez

Plus en détail

Série E NOUVEAU. Découvrez le monde de l'infrarouge

Série E NOUVEAU. Découvrez le monde de l'infrarouge Série E NOUVEAU Découvrez le monde de l'infrarouge E emples des bénéfices de l'imagerie thermique Une caméra infrarouge est un outil facile à utiliser. Vous allez découvrir que la thermographie offre de

Plus en détail

1. Théorie de la thermographie

1. Théorie de la thermographie 1. Théorie de la thermographie 1.1 Introduction Le domaine du rayonnement infrarouge et les techniques de thermographie associées sont souvent méconnus des nouveaux utilisateurs de caméra infrarouge. Cette

Plus en détail

Rayonnement thermique

Rayonnement thermique 1 Cours Sciences Physiques MP Rayonnement thermique Le rayonnement thermique est un transfert énergétique classé dans les transferts thermiques qui comptent aussi la conduction et la convection. Ce mécanisme

Plus en détail

Concours National Commun d Admission aux Grandes Écoles d Ingénieurs

Concours National Commun d Admission aux Grandes Écoles d Ingénieurs ROYAUME DU MAROC Ministère de l Éducation Nationale et de la Jeunesse Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique Concours National Commun d Admission

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S2 Écran plat Type d'activité Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo Notions et contenus Synthèse additive. Vision des couleurs

Plus en détail

Bilan thermique du chauffe-eau solaire

Bilan thermique du chauffe-eau solaire Introduction La modélisation des phénomènes de transfert dans un chauffe-eau solaire à circulation naturelle reste un phénomène difficile et complexe pour simplifier le problème. Le chauffeeau est divisé

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

RDP : Combien de photons pour une photo?

RDP : Combien de photons pour une photo? 1S Thème : Observer RDP : Combien de photons pour une photo? DESCRIPTIF DU SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution

Plus en détail

Electrothermie industrielle

Electrothermie industrielle Electrothermie industrielle K. Van Reusel 1/102 I. Chauffage par résistances 1. Des fours à résistances 2. Chauffage par conduction 3. Chauffage par rayonnement infrarouge II. Techniques électromagnétiques

Plus en détail

Introduction au Traitement d Images.

Introduction au Traitement d Images. Introduction au Traitement d Images. Andrés Romero Mier y Terán Laboratoire de Recherche en Informatique Université Paris-Sud XI andres.romero@lri.fr September 8, 2013 Acquisition: Capteurs Acquisition:

Plus en détail

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX Les fenêtres sont caractérisées par trois caractéristiques de base : U w : le coefficient de transmission thermique traduisant la capacité

Plus en détail