LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE"

Transcription

1 LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE Par définition, un éco-quartier est un milieu de vie, circonscrit dans un territoire donné, qui respecte et applique les principes du développement durable. En théorie, il s agit d un projet d aménagement urbain qui est pensé et évalué de manière à maximiser les bienfaits économiques et sociaux, tout en minimisant les impacts environnementaux dans l aménagement d un quartier. En pratique, il intègre toute une collectivité dans son processus. Que comporte un éco-quartier? Dans le but de réduire l impact du bâtiment sur l environnement, un éco-quartier tente d accorder une importance à différents enjeux environnementaux tels que la réduction des consommations énergétiques, une meilleure gestion des déplacements (en encourageant les déplacements piétonniers et cyclables), une réduction de la consommation d eau, la favorisation de la biodiversité, etc. La dimension sociale d un éco-quartier vise quant à elle à impliquer les citoyens du quartier au cœur du processus. Ce sont les citoyens, en concertation, qui participent à la conception du

2 quartier ou au démarrage du projet de réhabilitation. Le concept d un éco-quartier s intéresse particulièrement au maillage socioéconomique, culturel et intergénérationnel, bref, à une qualité de vie riche en loisirs et accessible pour tous. Cette concertation citoyenne permet également une meilleure intégration des nouveaux arrivants dans le quartier et dans la municipalité. Finalement, du point de vue économique, les services et les commerces d un éco-quartier sont multifonctionnels et visent avant tout un lien de proximité avec les gens du quartier. Un écoquartier peu aussi adopter un style de vie qui pourrait voir naître des commerces ou des services spécialisés. À quoi ressemble un éco-quartier en milieu rural? Il est vrai que l éco-quartier fait davantage allusion à une ville car c est là que l on observe le plus de références sur le concept. À Montréal, par exemple, on retrouve 28 éco-quartiers. Le programme d éco-quartier de la ville de Montréal vise une prise en charge du citoyen aux campagnes de recyclage, de propreté, d embellissement et de verdissement des quartiers. Il ne faut toutefois pas s arrêter qu aux grandes agglomérations urbaines pour appliquer ce concept qui gagne en popularité. Les villes et les villages ruraux peuvent constituer des endroits encore plus propices au développement des éco-quartiers, surtout si on considère leur potentiel pour revitaliser un village ou pour planifier le développement résidentiel dans les 2 e et 3 e couronnes de banlieue telle que la MRC de Rouville. Selon un récent sondage, plus de la moitié des québécois sont prêts à payer plus cher pour posséder une maison écologique. En excluant les éco-villages qui ciblent les mêmes objectifs que les éco-quartiers mais en y adhérant les principes de l autosuffisance et de l autonomie (alimentaire et énergétique), il n existe que très

3 peu d exemple d éco-quartiers dans le Québec rural. Le plus connu se situe à Saint-Mathieu-du-Parc, en Mauricie, où le changement de vocation de l école primaire combiné au développement du 1 er éco-quartier au Québec rural a permis à la petite municipalité d accueillir de nombreuses familles. Et si on s inspirait outre-mer? De l autre côté de l Atlantique, à Douzy, une commune d environ 1650 habitants située dans les Ardennes en France, est l une des trois communautés rurales de France qui s est lancée dans un projet alliant l environnement, la ruralité et l urbanisme. La naissance d un éco-quartier est avant tout une question de vision à long terme. D après le maire de la commune de Douzy, M. Jean- Luc Warsmann, «( ) nos concitoyens, dans les années à venir, chercheront à habiter dans des quartiers avec des normes environnementales poussées. C est important pour la commune, mais aussi pour l attractivité du département». Peut-on réaliser un éco-quartier à partir d un quartier existant? On peut utiliser le concept d éco-quartier comme outil pour revitaliser des quartiers existants, à condition qu il y ait une densité de population suffisante. Ainsi, autant la grande ville que la rue

4 principale d un village peuvent appliquer le concept. Chacun y va à son image, en fonction des besoins qu il a identifiés. Par exemple, la ville de Paris et la Ville de Montréal ont une approche différente du concept. En France, les éco-quartiers sont davantage axés sur l économie d énergie et un environnement sain lié à la construction des bâtiments à haut rendement énergétique, comparativement à Montréal où l engagement citoyen occupe une place prépondérante dans le processus d amélioration de qualité de vie du quartier. Des outils à votre portée Bien qu il existe plusieurs exemples qui prônent les bienfaits qu un éco-quartier peut apporter aux citoyens comme à l ensemble d une municipalité, sa réalisation doit faire partie d une planification à long terme et son développement doit se dérouler en concertation avec une multitude d acteurs. Plusieurs outils sur la toile sont accessibles pour ceux et celles qui désirent en apprendre plus sur les éco-quartiers. Pour les décideurs, le Ministère des Affaires Municipales, des Régions et de l Occupation du Territoire (MAMROT) rend disponible quelques documentations qui aide à planifier l aménagement d un écoquartier. Force est de constater que la population est de plus en plus concernée et sensibilisée à l impact des éco-quartiers sur l environnement. Selon un récent sondage, plus de la moitié des québécois sont prêts à payer plus cher pour posséder une maison écologique. Pourquoi ne pas regrouper ces maisons écolos dans un quartier bien planifié, y ajouter des espaces verts et des commerces de proximité pour ainsi créer un milieu de vie attrayant et vivant où le sentiment d appartenance des citoyens aura un rôle prépondérant

5 sur le maintien de leur qualité de vie? Certes, le territoire bâti du Québec continu de croître tout comme les préoccupations environnementales. Le temps est sûrement adéquat pour faire un choix sensé en matière d occupation du territoire. Source : E-mag du CLD de la Montérégie Rédigé par Pierre-Olivier Labart, conseiller en développement rural Complément d information du site Internet d Écohabitation Les éco-quartiers au Québec Rendez-vous au :

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable.

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable. Préambule 1 De plus en plus d organisations s engagent dans une démarche concertée d éducation à l environnement et au développement durable tout en rendant public leur engagement. L école de la Morelle

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Le développement durable à Rivière-du-Loup Par MM. Michel Morin et Éric Côté. Colloque RQVVS Rivière-du-Loup, le 17 septembre 2010

Le développement durable à Rivière-du-Loup Par MM. Michel Morin et Éric Côté. Colloque RQVVS Rivière-du-Loup, le 17 septembre 2010 Le développement durable à Rivière-du-Loup Par MM. Michel Morin et Éric Côté Colloque RQVVS Rivière-du-Loup, le 17 septembre 2010 Trois questions de base Qu est-ce qu une municipalité? Une entreprise ou

Plus en détail

La participation citoyenne au coeur des villes de demain

La participation citoyenne au coeur des villes de demain La participation citoyenne au coeur des villes de demain Anne Juillet, chef d équipe du volet aménagement et transports actifs, Centre d écologie urbaine de Montréal Colloque Urbanisme durable et villes

Plus en détail

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Plan de fidélisation des familles 2014-2017 Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Montréalaises, Montréalais, Notre ville est riche de près de 300 000 familles sur son territoire,

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

Projet de mobilisation pour le contrôle de l herbe à poux :

Projet de mobilisation pour le contrôle de l herbe à poux : Projet Herbe à poux 2007-2010 Projet de mobilisation pour le contrôle de l herbe à poux : exemple d une expérience à succès réalisée au Québec Colloque Ambrosia 2012, 29-30 mars 2012, Lyon, France Nolwenn

Plus en détail

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT FICHE D INTENTION MARS 2013 Propriété intellectuelle Les résultats des travaux de recherche réalisés par les chercheurs du projet demeureront la propriété

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd)

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015 Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) 1. Le rôle du Padd dans le Schéma de cohérence territoriale 2.

Plus en détail

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Les mécanismes d aménagent du territoire pour appuyer les transports collectifs Congrès annuel 2009 de l'association Canadienne du transport

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur Le 7400 St Laurent Décembre 2010 PRÉSENTATION DE LA FOHM La Fédération des OSBL d habitation de Montréal (FOHM) est une

Plus en détail

Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs. Juin 2013

Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs. Juin 2013 Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs Présenté par Michel Coté ing MBA Présenté par Michel Coté, ing MBA Juin 2013 Présentation Michel Côté ing. MBA GESTION DE CONSTRUCTION FORMATION

Plus en détail

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi?

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi? Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? C est un plan détaillé produit lorsqu un secteur fait face ou prévoit faire face à des changements importants. Le PPU fixe des objectifs pour l

Plus en détail

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Réalisé En cours ou en continu À faire PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Étudier la possibilité de réaménager ou de déménager les bureaux municipaux Offrir des services municipaux de qualité Mettre

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

Le Faubourg Saint-Laurent

Le Faubourg Saint-Laurent Intérêt porté au projet Depuis de nombreuses années les acteurs sociaux, économiques et les résidants déplorent l état de la rue Saint-Laurent et son manque de dynamisme commercial Le projet présenté sera

Plus en détail

ÉCO CONSTRUCTION SUÈDE. CCFS Programme 28/06/2011

ÉCO CONSTRUCTION SUÈDE. CCFS Programme 28/06/2011 2011 ÉCO CONSTRUCTION SUÈDE CCFS Programme 28/06/2011 «Éco construction, éco matériaux et performance énergétique pour les bâtiments de demain». 28 au 29 SEPTEMBRE 2011 Construire autrement le défi constant

Plus en détail

Analyse socio-économique des sites archéologiques

Analyse socio-économique des sites archéologiques Analyse socio-économique des sites archéologiques Flux touristique Économie local Équipements para-touristiques Exploitation touristique du site Emplois Carthage Développement local Composantes sociales:

Plus en détail

Mobilité active et environnements favorables aux saines habitudes de vie

Mobilité active et environnements favorables aux saines habitudes de vie Mobilité active et environnements favorables aux saines habitudes de vie Richard Delisle Conseiller Kino-Québec Présenté dans le cadre de la rencontre régionale 2013 Villes et Villages en santé et Municipalités

Plus en détail

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés.

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés. Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Plan d action 2014-2016 Vivre, s unir et s épanouir Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Légende minime : - 3 000 $ moyen : 3 000 $ à 20 000 $ considérable

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011

Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011 Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011 Comment l urbanisme durable prend en compte le cadre et les modes de vie?

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Municipalité de Saint-Anicet Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Les priorités Agir avec dynamisme dans la gestion des affaires de la Municipalité et obtenir des services

Plus en détail

Nom du service 2013 - Ville de Rezé 1

Nom du service 2013 - Ville de Rezé 1 Nom du service 2013 - Ville de Rezé 1 La nouvelle équipe municipale 2 Le nouveau conseil municipal 3 La refonte du Dialogue citoyen 4 La nouvelle organisation du Dialogue Citoyen 5 Conférences citoyennes

Plus en détail

Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble

Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble 2. Programme et coût des équipements publics CONSEIL MUNICIPAL du 12 mai 2011 Ville d Herblay Services Techniques Subdivision Aménagement et Développement

Plus en détail

Commission permanente sur le développement économique et urbain et. qui lui ont fait part de leurs commentaires, suggestions et

Commission permanente sur le développement économique et urbain et. qui lui ont fait part de leurs commentaires, suggestions et Commission permanente sur le développement économique et urbain et Recommandations sur la v LA COMMISSION PERMANENTE SUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET URBAIN ET La commission remercie vivement les citoyens

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

10 h à 10 h 10. Atelier méthodologique Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti

10 h à 10 h 10. Atelier méthodologique Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2013, au cours de l'atelier méthodologique «Des outils à votre portée pour établir le portrait de l'environnement bâti» dans le cadre des 17es Journées

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Comment développer Ecoville : le cahier des charges

Comment développer Ecoville : le cahier des charges Comment développer Ecoville : le cahier des charges Les élus d Ecoville ont besoin de vous pour décider du futur de la commune. Ce document vous explique les objectifs principaux et les phases de développement

Plus en détail

MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline 2, COLSON François 2

MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline 2, COLSON François 2 Aménagement et gestion des espaces verts pour produire, sous contraintes réglementaires, des bouquets de services écosystémiques : Témoignage de la ville de Rennes MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Avant-propos. Les informations contenues dans ce plan d action proviennent de deux sources différentes :

Avant-propos. Les informations contenues dans ce plan d action proviennent de deux sources différentes : PLAN D ACTION EN DÉVELOPPEENT DURABLE 2010-2015 SAINTE-ANGÈLE-DE-ONNOIR Avant-propos Le Plan d action en développement durable 2010-2015 de la municipalité de Sainte-Angèle-de-onnoir est un outil pour

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

Le CLIC de Bordeaux-Cartierville

Le CLIC de Bordeaux-Cartierville Étude de cas #1 Le CLIC de Atelier sur l impact collectif Mai 2014 Les conditions préalables à l impact collectif Un sentiment d'urgence En 1990, un colloque intitulé "Deux mondes, deux réalités" est organisé

Plus en détail

Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur des sites contaminés

Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur des sites contaminés Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur des sites contaminés Les exigences préalables et les documents d appui sont déterminés en fonction du statut du

Plus en détail

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Une méthodologie innovante et élaborée au cas par cas pour créer votre quartier mixte, intelligent et durable. Concevoir votre projet sur-mesure Fédérer

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013 Nantes, le 21 février 2013 Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016 Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr Sommaire Communiqué de synthèse

Plus en détail

Des accords internationaux de Kyoto (1997) aux EcoQuartiers en France (2009) : la stratégie de l'état en matière de ville durable

Des accords internationaux de Kyoto (1997) aux EcoQuartiers en France (2009) : la stratégie de l'état en matière de ville durable Des accords internationaux de Kyoto (1997) aux EcoQuartiers en France (2009) : la stratégie de l'état en matière de ville durable Noémie SIMAND CETE de Lyon POLE ECOQUARTIER CVRH de Mâcon Quelle ville

Plus en détail

Écologie, démocratie et participation

Écologie, démocratie et participation Écologie, démocratie et participation citoyenne: une équation nécessaire Passeport pour l écocitoyenneté 9e colloque de Montréal en éducation relative à l environnement Novembre 2008 Anne Latendresse Département

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES DANS UNE PERSPECTIVE D AUTONOMIE RÉGIONALE JANVIER 2008

Plus en détail

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS VERSION JUIN 2014 COMPRENDRE SON QUARTIER et EXPLORER DES SOLUTIONS ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée à condition

Plus en détail

Voyage d études à Barcelone

Voyage d études à Barcelone Voyage d études à Barcelone 4 et 5 février 2009 Le développement durable au cœur du renouveau économique et urbain de Barcelone INTRODUCTION Capitale historique, administrative et économique de la Catalogne,

Plus en détail

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la conciliation travail-famille. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi n

Plus en détail

Écoparc Saint-Bruno 17 COTOBRE 2012

Écoparc Saint-Bruno 17 COTOBRE 2012 17 COTOBRE 2012 Historique 1992± Exclusion des terrains de la zone agricole 2000 Vente d un terrain industriel à Glass Luoyang Canada Inc. (Projet non réalisé) Construction de la rue René-Descartes Aménagement

Plus en détail

L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville

L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville Charles Marceau Coordonnateur aux grands projets économiques Des écoquartiers,

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE L Assemblée générale des Nations Unies constituait la Commission mondiale de l

Plus en détail

QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES. Bonjour!

QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES. Bonjour! QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES Bonjour! L Office de consultation publique de Montréal (OCPM) tient présentement une consultation sur l avenir du Quartier des gares.

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Inventaire et étude du patrimoine bâti

Inventaire et étude du patrimoine bâti Inventaire et étude du patrimoine bâti Votre maison : pourquoi est-elle incluse dans l inventaire? Votre maison a été incluse dans l inventaire parce qu elle a été identifiée «d intérêt patrimonial» et

Plus en détail

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable la maison de l environnement, des sciences et du développement durable www.agglo-sqy.fr/maison-environnement PAPIER RECYCLÉ Maison de l environnement, des sciences et du développement durable 6 rue Haroun

Plus en détail

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur ACTIVITES ECONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Les Français et la mer : perceptions et attachements Analyse socio-économique générale A RETENIR Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Jean Laliberté, maire Le 2 août 2011 PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE UN PLAN D ACTIONS POUR RELEVER LES DÉFIS DU 21 e SIÈCLE Se doter d un Plan stratégique

Plus en détail

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises 1.1) Offre de transport collectif et actif 1.1.1) Amélioration de l offre de transport collectif et actif 1.1.1.1) Faire les représentations nécessaires

Plus en détail

Programme de l atelier Cadre bâti sain

Programme de l atelier Cadre bâti sain Programme de l atelier Cadre bâti sain Ce document est destiné à servir de modèle pour un atelier s adressant aux professionnels de la santé environnementale. Cet atelier nécessite un animateur et un conférencier.

Plus en détail

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Déposé à la Commission de l aménagement du territoire de l Assemblée nationale du Québec Dans le cadre

Plus en détail

PARTENAIRES LOCAUX CONSTRUISONS DES QUARTIERS INTELLIGENTS

PARTENAIRES LOCAUX CONSTRUISONS DES QUARTIERS INTELLIGENTS PARTENAIRES LOCAUX CONSTRUISONS DES QUARTIERS INTELLIGENTS 2015 Aujourd hui, on appartient tous à un quartier que l on partage avec sa communauté Ce sont nos commerçants qui font l authenticité de nos

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC Novembre 2014 UN BREF RAPPEL : Pourquoi ce sondage a été réalisé? Parce que l opinion du citoyen est importante. La Municipalité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

LA REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE (RUI) DANS UN SECTEUR DE CHOMEDEY RAPPORT FINAL DE L ENTENTE DE PARTENARIAT 2008-2009-2910

LA REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE (RUI) DANS UN SECTEUR DE CHOMEDEY RAPPORT FINAL DE L ENTENTE DE PARTENARIAT 2008-2009-2910 LA REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE (RUI) DANS UN SECTEUR DE CHOMEDEY RAPPORT FINAL DE L ENTENTE DE PARTENARIAT 2008-2009-2910 La RUI de Chomedey: une définition, une approche Le territoire visé et la raison

Plus en détail

Politique de développement et de gestion des ressources humaines

Politique de développement et de gestion des ressources humaines RÈGLEMENT N 3 Politique de développement et de gestion des ressources humaines Adopté par le Conseil d administration Le 26 mars 1996 - Résolution n o 1931 Table des matières I. Préambule... 3 II. Objectifs

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Baromètre 2010 Carrefour Property TNS Sofres «Attentes des consommateurs en Centre-Ville» pour Centre-ville en Mouvement SYNTHESE

Baromètre 2010 Carrefour Property TNS Sofres «Attentes des consommateurs en Centre-Ville» pour Centre-ville en Mouvement SYNTHESE Baromètre 2010 Carrefour Property TNS Sofres «Attentes des consommateurs en Centre-Ville» pour Centre-ville en Mouvement SYNTHESE A l heure où les modes de consommation évoluent, la relation qui unit les

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT

PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT Le Permis de Construire (PC) et le lotissement sont deux outils de planification urbaine qui touchent plus particulièrement la construction. Ces deux outils ont émergé

Plus en détail

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général Notre fonctionnement Réhabilitation de la Résidence Anne de Bretagne - Sanitas dle Conseil d Administration de 23 membres dont 4 membres élus par les locataires pour un mandat de 4 ans. Il forme en son

Plus en détail

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Philippe CLERGEAU Muséum National d Histoire Naturelle Journée Adaptation aux Changements Climatiques et Trames Vertes

Plus en détail

APPEL DE PROJETS 2015 DU PACTE RURAL DE LA MRC DE ROUSSILLON. Document d information (cadre de gestion)

APPEL DE PROJETS 2015 DU PACTE RURAL DE LA MRC DE ROUSSILLON. Document d information (cadre de gestion) APPEL DE PROJETS 2015 DU PACTE RURAL DE LA MRC DE ROUSSILLON Document d information (cadre de gestion) 12/02/2015 Table des matières QU EST CE QUE LE PACTE RURAL... 1 LES TERRITOIRES VISÉS... 1 NATURE

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009 ÎLOTS DE FRAÎCHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUES Le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité

Plus en détail

ALLOCUTION DU MAIRE. Chers collègues du Conseil municipal, Monsieur le directeur général, Chers concitoyens,

ALLOCUTION DU MAIRE. Chers collègues du Conseil municipal, Monsieur le directeur général, Chers concitoyens, ALLOCUTION DU MAIRE À L OCCASION DE LA PRÉSENTATION DU BUDGET 2016 DE LA VILLE DE PONT-ROUGE À LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 DÉCEMBRE 2015 Chers collègues du Conseil municipal, Monsieur

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

Programme. Le Longdoz : mutations urbanistiques d un quartier depuis le 19 e siècle

Programme. Le Longdoz : mutations urbanistiques d un quartier depuis le 19 e siècle Programme Le Longdoz : mutations urbanistiques d un quartier depuis le 19 e siècle Le quartier du Longdoz est un des anciens quartiers industriels de la ville de Liège qui a connu une urbanisation rapide

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE Dans le cadre de l Entente relative au Fonds de développement des territoires (FDT) 2015-2016 Présentée au Ministère des

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés PLAN D ACTION MADA politique municipalité amie des ainés Mot du maire Chères concitoyennes, chers concitoyens, Nous tenions à nous doter d une politique Municipalité amie des aînés (MADA) pour témoigner

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent.

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent. Initiative de soutien au développement de la sécurité alimentaire dans la région de Montréal. Cadre de référence 2007-2012 Document de consultation Agence de la santé et des services sociaux de Montréal-

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

Fiche technique. Réservations Thème Public : Hors écoles Public : Écoles et collèges. Objectifs»Amener le public à prendre conscience des conséquences

Fiche technique. Réservations Thème Public : Hors écoles Public : Écoles et collèges. Objectifs»Amener le public à prendre conscience des conséquences Réservations Thème Public : Hors écoles Public : Écoles et collèges Présentation de l atelier éducatif Aménagement urbain, développement durable. Agriculture urbaine. Créez et entretenez votre propre jardin

Plus en détail

Site Web SGBS «Responsabilité Sociale et Environnementale»

Site Web SGBS «Responsabilité Sociale et Environnementale» Site Web SGBS «Responsabilité Sociale et Environnementale» Nous sommes engagés à prendre en compte dans l exercice de son activité les attentes de nos parties prenantes internes et externes dans le cadre

Plus en détail

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Mise en oeuvre 2010 / 2012 2 ème édition Mise à jour du calendrier Définition du développement durable : La terminologie officielle le définit

Plus en détail

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul 1 Plan de la présentation 1. Origine de la démarche 2. Méthodologie 3. La concrétisation

Plus en détail

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Centre Meredith/ Meredith Centre Centre communautaire Gymnase double Aréna Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Contenu de la présentation Bref historique de la Fondation Chelsea et le Centre

Plus en détail

Autopromotion/Habitat Participatif

Autopromotion/Habitat Participatif Autopromotion/Habitat Participatif L autopromotion est un regroupement de familles qui mutualisent leurs ressources pour concevoir réaliser et financer ensemble leur logement au sein d un bâtiment collectif,

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE Le présent document est la première politique de développement durable du Musée Stewart, développée et mise en œuvre en collaboration avec le Musée McCord.

Plus en détail

Plan d action de développement durable de la. Municipalité de Lacolle. Septembre 2011. Conseil régional de l environnement de la Montérégie

Plan d action de développement durable de la. Municipalité de Lacolle. Septembre 2011. Conseil régional de l environnement de la Montérégie Plan d action de développement durable de la municipalité de Lacolle Septembre 2011 Présenté à : Municipalité de Lacolle 1, rue de l Église Sud Lacolle Québec, J0J 1J0 Préparé par : Conseil régional de

Plus en détail