L union en mouvement RAPPORT DE GESTION 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L union en mouvement RAPPORT DE GESTION 2011"

Transcription

1 L union en mouvement RAPPORT DE GESTION 2011

2 02

3 SOMMAIRE 05 Message du Président 07 Environnement et perspectives 13 La vie institutionnelle de l union 15 Un projet, deux fusions 20 Le travail des commissions 24/25 Les faits marquants de l année 2011 Introduction 26 Naissance d Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France 27 Les enjeux d un acteur global de santé 28 Présentation du groupe de demain Une année de transition vers Harmonie Mutuelle 32 Préparer l organisation politique d Harmonie Mutuelle 36 Préparer l organisation managériale d Harmonie Mutuelle 40 Préparer la fusion Une année de consolidation 46 Développer le service aux adhérents 50 Réaffirmer la place d Harmonie Mutuelles dans le débat public 52 Renforcer nos activités à l international 56/57 Résultats comptes sociaux 58 Bilan Le compte de résultat L affectation du résultat Mandats exercés par les administrateurs d Harmonie Mutuelles en 2011 Harmonie Mutuelles - Rapport de gestion

4 04 MESSAGE DU PRÉSIDENT

5 Guy Herry Président Favoriser l accès à des soins de qualité pour tous À l heure où le pays s enfonce sous le poids de la dette publique, il est de plus en plus clair que l effort à fournir dans les prochaines années pour se désendetter va peser de façon durable sur les ménages. Dans le même temps, le déficit de l Assurance maladie dépassera cette année dix milliards d euros. Dans ce contexte, il est nécessaire de se réinterroger sur les réformes mises en œuvre ces dernières années visant à sécuriser l avenir de notre système de santé. Force est de constater que la maîtrise des dépenses de l Assurance maladie résulte largement d une plus grande contribution des assurés sociaux. Il faut cesser de toujours alourdir le fardeau des plus fragilisés ou des plus malades. Forfaits, franchises, taxes, déremboursements, etc. n ont d autres effets que de faire reculer la solidarité en faisant porter davantage l effort sur les malades et sur les bas revenus. Le résultat est sans appel. Aujourd hui, plus de 30 % de nos concitoyens disent renoncer aux soins chaque année pour des raisons financières. C est trois fois plus qu en 2009, deux fois plus qu en Allemagne et cinq fois plus qu en Grande-Bretagne ou en Suède. Il est temps d arrêter cette spirale infernale. Les efforts à consentir dans les prochaines années pour financer durablement l Assurance maladie doivent être équitablement répartis et toucher tous les revenus. Depuis la réforme de 2004, franchise après franchise, taxe après taxe, l ensemble des réformes ont fait peser la régulation du déficit en grande partie sur les personnes ayant recours au système de soins. Nous sommes passés progressivement d une solidarité nationale financée par l impôt à une solidarité fondée sur les personnes payant une complémentaire santé. La gravité de la crise et ses conséquences immédiates sur un nombre grandissant de personnes, jeunes, travailleurs pauvres, familles, personnes isolées, personnes âgées montre que nous avons eu raison d anticiper en menant notre réflexion stratégique, en décidant de fusionner pour construire la 1 ère mutuelle santé de France. En juin 2012, lors de leurs Assemblées générales respectives, les cinq mutuelles, Harmonie Mutualité, Prévadiès, Mutuelle Existence, Santévie et SPHÉRIA Val de France, ont acté la fusion dans laquelle elles se sont engagées depuis ces dernières années. Notre projet a une double ambition : d une part, accompagner nos adhérents tout au long de leur vie et les aider à faire face aux aléas de l existence ; d autre part, s affirmer comme un acteur majeur de la santé et de la structuration de la protection sociale. Il s agit de se doter des moyens de défendre nos adhérents et de favoriser l accès à des soins de qualité pour tous. Dans le cadre du parcours de soin, il est impératif que chacun puisse avoir accès au tiers payant, à des dépassements maîtrisés, le tout sans franchise. Demain, la dimension d Harmonie Mutuelle nous donnera des droits et des devoirs. Des droits : le fait de protéger 4,5 millions de personnes nous donnera la légitimité de participer au débat public pour porter les valeurs du mutualisme et faire entendre notre voix. Des devoirs : demain, nous aurons l obligation de nous affirmer comme une vraie force de propositions. Être en capacité de réfléchir, d innover, de proposer des solutions. Harmonie Mutuelles - Rapport de gestion

6 06

7 Environnement et perspectives Harmonie Mutuelles - Rapport de gestion

8 ENVIRONNEMENT ET PERSPECTIVES Environnement et perspectives Une accentuation de la crise économique et de la dette publique En matière d Assurance maladie obligatoire, l année 2010 s était terminée dans le respect de l Ondam (Objectif national des dépenses de l Assurance maladie) voté par le Parlement. Pour la deuxième année consécutive, l Ondam sera également respecté en Pour autant, le déficit de l Assurance maladie dépassera dix milliards d euros, sans grande amélioration par rapport à l année précédente. Par ailleurs, la maîtrise des dépenses de l Assurance maladie résulte toujours largement d une plus grande contribution des assurés sociaux. Paradoxalement, noyée dans l ensemble de la dette publique, la question du déficit de l Assurance maladie est sinon évacuée temporairement, du moins peu présente. Toutefois, la perte du triple A de la France souligne à quel point les marges de manœuvre des futurs dirigeants seront étroites. Le respect de l Ondam ne constitue pas, et de loin, une réponse suffisante. Pour assurer l équilibre de l Assurance maladie obligatoire, la question est donc d accroître les recettes et pas seulement de maîtriser les dépenses. 08

9 Les mutuelles mises en cause par les pouvoirs publics et les associations de consommateurs Après avoir décidé de soumettre les complémentaires santé à la taxe sur les conventions d assurance (TSCA) au taux réduit de 3,5 %, le gouvernement a décidé d appliquer le taux normal de 7 % en cours d année. Les contrats solidaires et responsables ne bénéficient plus d aucune exonération, même si la taxation des contrats non solidaires et/ou non responsables est portée à 9 %. En moins d un an, les cotisations des complémentaires santé ont dû absorber une charge supplémentaire de 7 %. La Mutualité Française a fait part de son opposition à cette mesure dans un courrier au Président de la République. Les mutuelles d Harmonie Mutuelles ont fait également part de leur opposition dans une Lettre ouverte au Premier Ministre publiée dans l ensemble de la presse quotidienne régionale et dans Le Monde. Harmonie Mutuelles a également apporté un soutien déterminant à la signature de la pétition lancée par la Fédération nationale de la Mutualité Française (FNMF) pour dire non à cet impôt sur la santé. Le gouvernement a alors accusé les mutuelles, d une part, de ne pas utiliser leurs réserves pour payer cette nouvelle taxe ; d autre part, de faire des économies sur le dos de la Sécurité sociale en raison de la progression des prises en charge à 100 % liées aux affections de longue durée (ALD). Ces deux accusations sont totalement infondées. Pour une large part obligatoires, le montant des réserves par personne protégée n est en rien excessif. Par ailleurs, toutes les données officielles convergent pour indiquer que le reste à charge, après intervention de l Assurance maladie, est 1,5 fois plus important pour les personnes en affection de longue durée que pour les autres. À ces critiques gouvernementales, sont venues s ajouter les interrogations d associations de consommateurs, UFC-Que choisir en particulier, sur le montant des frais de fonctionnement. L analyse des documents transmis chaque année à l Autorité de contrôle prudentiel (ACP) met en évidence un niveau moyen de frais d environ 20 %. En individuel, ce taux est plus important et les écarts plus élevés entre catégories d opérateurs. Ces associations soulignent également que la progression des cotisations est plus importante que celle du pouvoir d achat, en particulier chez les seniors, conduisant à l impossibilité grandissante de faire face. L inconnu des effets d une plus grande transparence dans les frais de gestion Pour répondre aux interrogations soulevées par les consommateurs et usagers, les parlementaires ont décidé, à l occasion de la Loi de financement de l Assurance maladie pour 2012, que les organismes complémentaires devraient informer individuellement leurs adhérents ou clients du niveau de leurs frais de fonctionnement. Outre les questions techniques soulevées par la mise en œuvre d une telle décision (par exemple en matière de champ des frais de fonctionnement), il est difficile d en imaginer les effets. Sans doute, différentes organisations ou sites Internet spécialisés effectueront-ils des comparaisons entre organismes complémentaires. Sans doute les mieux «disant» dans ce domaine se serviront-ils de l argument dans une perspective concurrentielle. Si ces différents impacts se révèlent significatifs sur les adhésions ou les radiations, on devrait, comme l espèrent les parlementaires, assister à une baisse des coûts. Dans un tel contexte, c est la capacité ou les possibilités d adaptation de chaque organisme qui feront la différence. Harmonie Mutuelles - Rapport de gestion

10 ENVIRONNEMENT ET PERSPECTIVES Les dépassements en question Les dépassements médicaux, par leur généralisation dans certaines spécialités ou dans certains territoires, et par l augmentation de leur niveau, constituent un obstacle grandissant à l accès aux soins. Ils sont également un facteur important de dérégulation tarifaire. Désormais, tous les partis politiques ont conscience de cette situation, tout comme une grande partie des professionnels qui n est pas hostile à une nouvelle opposabilité tarifaire, assurant une revalorisation des actes. L éventualité d un nouveau secteur conventionnel, dit «optionnel», a été envisagée pour les chirurgiens, les anesthésistes et les obstétriciens. Il prévoyait d être accessible aux médecins de secteur II, mais aussi du secteur I, acceptant de pratiquer au moins 30 % de leurs actes à tarifs opposables et de ne pas dépasser 50 % du tarif de remboursement pour les autres. Outre la complication de créer un nouveau secteur, cette solution avait pour principal inconvénient de constituer un effet d aubaine pour les médecins de secteur I sans contrepartie, notamment en terme de qualité des soins. Elle a soulevé l opposition de la Mutualité Française, des associations de patients et des syndicats de salariés. Les négociations n ont donc pas abouti et le gouvernement a obtenu du Parlement la possibilité d étendre l option de coordination non seulement aux trois spécialités mentionnées, mais également à l ensemble des spécialistes. En revanche, cette option n est pas accessible aux médecins de secteur I. En réalité, rien n est aujourd hui réglé. La Mutualité Française, avec d autres, réclament le principe d une nouvelle opposabilité tarifaire associant régimes obligatoires et complémentaires. Si une telle solution voyait le jour après les élections présidentielles et législatives, elle aurait sans nul doute un coût pour les mutuelles, car il est peu probable que les sommes déjà consacrées à la prise en charge des dépassements dans le cadre de certaines garanties couvrent la généralisation de cette prise en charge à toutes les garanties. Pour autant, les efforts déjà déployés pour développer des réseaux en matière d optique seront développés et étendus à l audioprothèse avant, selon toute probabilité, de concerner le secteur dentaire. 2012, année de transition vers la fusion et Harmonie Mutuelle Face à la complexité croissante du contexte et aux nombreuses incertitudes politiques, sociales ou financières, la création d Harmonie Mutuelle constitue un atout autant par sa taille et ses ressources que par sa capacité à contribuer à la régulation des acteurs de santé. La fusion d Harmonie Mutuelle, porteuse de l ambition de bâtir ensemble un acteur global de santé au plus près de l adhérent, s affirme comme une réponse à la complexité et aux incertitudes de notre environnement. Dans le même temps, les mutuelles MNAM et SMAR ont décidé, quant à elles, de se rapprocher en vue de fusionner à horizon Juridiquement, la fusion d Harmonie Mutualité, de Mutuelle Existence, de Prévadiès, de Santévie et de SPHÉRIA Val de France au sein d Harmonie Mutuelle n interviendra qu au 1 er janvier Néanmoins, à partir du second semestre 2012, la nouvelle organisation se mettra progressivement en place, notamment sur le plan managérial. Une région pilote fonctionne depuis le mois d avril, et en septembre, le nouvel organigramme des directions centrales sera appliqué. Sur le plan politique, le maintien réglementaire des instances jusqu à la fin de l existence des mutuelles fusionnantes n empêche pas la poursuite de réunions communes, en particulier au niveau des présidents, des comités exécutifs ou apparentés, ou encore des Conseils d administration, comme à Orléans autour de la problématique des services de soins et d accompagnement mutualistes (SSAM). 10

11 Le projet de fusion : un projet riche de valeurs François Venturni Directeur général d Harmonie Mutuelles Les équipes des mutuelles d Harmonie Mutuelles s investissent dans nos projets de fusion avec une vraie énergie, une vraie implication. Dans le même temps, elles ont maintenu sans faille leur engagement aux côtés des particuliers et des entreprises pour garantir une véritable démarche de service, d écoute et de proximité. Elles se sont mobilisées au quotidien en défendant un engagement citoyen et en démontrant la pertinence du modèle mutualiste capable de permettre à chacun, quelles que soient ses ressources, d accéder à des soins de qualité. Ces engagements et ces valeurs, portés chaque jour par l ensemble des collaborateurs de notre groupe, sont au cœur du projet d Harmonie Mutuelle. Le projet que nous menons ensemble va permettre d entreprendre autrement pour élargir les bases de la solidarité, conforter la pérennité des engagements auprès de nos adhérents et peser nationalement à leur profit. A travers Harmonie Mutuelle, nous souhaitons placer, avec encore plus de force, l humain et la solidarité au cœur de nos préoccupations. Il nous appartient de réaffirmer ce principe à un moment où la financiarisation des activités économiques débouche sur des dérives inacceptables. Harmonie Mutuelles - Rapport de gestion

12 12

13 La vie institutionnelle de l union Harmonie Mutuelles - Rapport de gestion

14 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L UNION L union Harmonie Mutuelles a accueilli, en 2011, trois nouvelles composantes. Les mutuelles Santévie, SPHÉRIA Val de France et Mare Gaillard ont officiellement rejoint l union en juillet 2011, se retrouvant pleinement dans la réflexion et les orientations stratégiques portées par l union Harmonie Mutuelles. Durant cette année, six réunions du Conseil d administration se sont tenues. Réunions qui ont été préparées, nourries, enrichies, par les réflexions menées au sein de la commission exécutive mais aussi des quatre commissions et du comité Doctrine et prospectives créés fin 2010 par le Conseil : la commission Europe et international, présidée par Antoine Valentino, la commission innovation et offre de services, présidée par Joseph Deniaud, la commission presse, présidée par Michel Martin, la commission des garanties, présidée par Jean-Pierre Prioul, Le comité doctrine et prospectives, présidé par Joseph Deniaud, et enfin, indirectement, par les travaux des instances des mutuelles composant l union. L Assemblée générale a eu lieu le 29 juin L organisation politique des instances de l union Harmonie Mutuelles en 2011 Conseil d administration 19 administrateurs Harmonie Mutualité 19 administrateurs Prévadiès 4 administrateurs Mutuelle Existence 4 administrateurs Santévie 4 administrateurs SPHÉRIA Val de France 2 administrateurs MNAM 2 administrateurs SMAR 2 administrateurs Mare Gaillard Commission exécutive 8 administrateurs Harmonie Mutualité 8 administrateurs Prévadiès 1 administrateur Mutuelle Existence 1 administrateur Santévie 1 administrateur SPHÉRIA Val de France 1 administrateur MNAM 1 administrateur SMAR 1 administrateur Mare Gaillard Assemblée générale 65 délégués Harmonie Mutualité 65 délégués Prévadiès 11 délégués Mutuelle Existence 11 délégués Santévie 11 délégués SPHÉRIA Val de France 7 délégués MNAM 5 délégués SMAR 6 délégués Mare Gaillard Commissions Presse Garanties Europe et international Innovation et offre de services Comité doctrine et prospectives 14

15 Mutuelles Santévie, SPHÉRIA Val de France et Mare Gaillard en chiffres Santévie s affirme en Midi-Pyrénées comme une «vraie mutuelle dynamique et innovante, solidaire et responsable, forte et compétitive, de proximité». Outre son engagement dans des structures de soins et de services du Livre III, cette mutuelle représente personnes protégées. SPHÉRIA Val de France, groupe de protection sociale, est située en région Centre-Bourgogne et est implantée depuis 2005 en région parisienne. Elle représente plus de personnes protégées. Le groupe SVF comporte également une mutuelle du Livre III, SPHÉRIA Val de France Actions (EHPAD, HAD, SSIAD et clinique de soins de suite et de réadaptation). La mutuelle Mare Gaillard est la première mutuelle des Antilles françaises. Ses agences se situent en Guadeloupe, Martinique et Guyane. Elle protège plus de personnes (près de adhérents). Un projet, deux fusions Cinq mutuelles de l union Harmonie Mutuelles - Harmonie Mutualité, Prévadiès, Mutuelle Existence, Santévie et SPHÉRIA Val de France - sont engagées dans une démarche de fusion qui sera effective à la fin de Ce projet de fusion, visant à créer le socle d une mutuelle nationale, est un moyen au service d une ambition. Il s agit de répondre aux mutations de notre environnement de manière efficace, de démontrer la pertinence du modèle mutualiste et de construire un projet au service de nos adhérents. Les mutuelles Mare Gaillard, MNAM (Mutuelle Nationale Aviation Marine) et SMAR (Mutuelle du ministère de l Agriculture) ne s inscrivent pas dans cette démarche de fusion fin 2012 mais conservent toute leur place au sein de l union Harmonie Mutuelles. Les mutuelles MNAM et SMAR ont décidé, quant à elles, de se rapprocher en vue de fusionner à l horizon Cette décision a été votée, en juin 2011 par les Assemblées générales de chacune des deux structures. Issues de la fonction publique, la MNAM et la SMAR souhaitent créer un pôle dédié à ce secteur au sein du groupe Harmonie. Harmonie Mutuelles - Rapport de gestion

16 MNAM et SMAR vont créer «Harmonie Fonction publique» À l automne 2010, les Conseils d administration de la MNAM (Mutuelle Nationale Aviation Marine) et de la SMAR (Mutuelle du ministère de l Agriculture) ont décidé de s inscrire dans une démarche de rapprochement puis de fusion à l horizon Les Assemblées générales de juin 2011 de la SMAR et de la MNAM ont voté le principe d une fusion. Mutuelles issues de la fonction publique, la MNAM et la SMAR s assemblent pour créer un pôle dédié à la fonction publique au sein du groupe Harmonie. Parallèlement à la création de la première mutuelle santé de France : «Harmonie Mutuelle», «Harmonie Fonction Publique» affichera l ambition du groupe de proposer une alternative aux offres existantes dans ce secteur. Solidarité, fonctionnement démocratique, proximité, absence de but lucratif ( ) sont les valeurs mutualistes portées par ce projet. Le processus de fusion du futur pôle fonction publique démarre en juin 2012 avec une Assemblée générale constitutive à l automne La fusion sera effective lors de l Assemblée générale ordinaire de la mutuelle fusionnée en juin Les Assemblées générales de la SMAR et de la MNAM procèderont aux transferts de portefeuilles dans la nouvelle mutuelle. Une fois la fusion effective, «Harmonie Fonction publique» comptera environ personnes protégées et 450 collaborateurs. Sa démarche s inscrit totalement dans le processus engagé par le groupe Harmonie, les deux Assemblées générales ont d ores et déjà acté leur adhésion à l Union mutualiste de groupe (UMG) en 2011, lors de leurs Assemblées générales respectives. Cette union aura pour vocation de nouer des partenariats engageants avec d autres mutuelles et des structures d assurance de l économie sociale. 16

17 5 orientations stratégiques Ces ambitions se traduisent en cinq orientations stratégiques. Une double ambition La réflexion stratégique réaffirme une éthique : placer l humain au cœur des préoccupations et promouvoir le mutualisme. Cette ambition repose sur deux piliers : le développement de notre offre assurantielle, santé, prévoyance et retraite ; le déploiement d une offre complète de soins et de services (Livre III). La dimension nationale et locale d Harmonie Mutuelle rend cette ambition réaliste en conjuguant deux impératifs clés pour l adhérent : la maîtrise des coûts et, donc, de nos tarifs ; la qualité des offres et services proposés. Faciliter l accès à une couverture assurantielle globale. Faciliter l accès à l offre de soins et de services. Asseoir l organisation politique et le fonctionnement démocratique au service de la proximité avec les adhérents. Développer l implantation d Harmonie Mutuelles et sa notoriété. Développer une stratégie d influence : se faire connaître et reconnaître. Harmonie Mutuelles - Rapport de gestion

18 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L UNION Séminaire des Conseils d administration des mutuelles d Harmonie Mutuelles Le séminaire des Conseils d administration d Harmonie Mutuelles, qui s est déroulé au Mans les 18 et 19 mai 2011, fut un temps d échange sur le projet de fusion avant les Assemblées générales de juin. Ce rendez-vous a permis aux élus des cinq mutuelles fusionnantes - mais aussi de la MNAM et de la SMAR, membres de l union Harmonie Mutuelles - de se rencontrer et de partager l état d avancement du projet de fusion à fin Les travaux concernant l organisation institutionnelle et managériale de la future mutuelle et le nom de la future entité ont été présentés aux participants. Les temps forts du processus de fusion ainsi que les grandes lignes du projet d ici aux Assemblées générales de 2012 ont été rappelés. Les élus ont également approuvé les principes de gouvernance de la future mutuelle. Au terme du séminaire, le projet a été validé par l ensemble des élus, puis acté par les Conseils d administration des mutuelles engagées dans la création de la future mutuelle. Assemblées générales de juin 2011 : l adoption du rapport d étape par l ensemble des mutuelles fusionnantes Le dossier intermédiaire intégrant les éléments d organisation institutionnelle, d organisation managériale et les grandes lignes des travaux à conduire jusqu aux Assemblées générales de 2012 a été approuvé par les Assemblées de chacune des mutuelles fusionnantes et par celle d Harmonie Mutuelles qui s est déroulée le 29 juin La régionalisation politique et managériale est au cœur de l organisation de la future mutuelle. 18

19 Séminaire des délégués des mutuelles d Harmonie Mutuelles, étape capitale dans la construction de la future entité «Harmonie Mutuelle» Le séminaire des élus des mutuelles d Harmonie Mutuelles - 1 er séminaire national des délégués d Harmonie Mutuelles (Harmonie Mutualité, Prévadiès, Mutuelle Existence, Santévie, SPHÉRIA Val de France, MNAM, SMAR et Mare Gaillard) - a été organisé à Lyon les 25 et 26 novembre Cet événement majeur dans la vie de l union Harmonie Mutuelles a réuni un millier de participants. Un séminaire d une telle ampleur regroupant l ensemble des délégués des mutuelles de l union Harmonie Mutuelles était une première. Il a été le point d orgue d un travail engagé depuis de longs mois. Le samedi 26 novembre a fait figure d étape capitale dans la construction du futur groupe avec la création de la future mutuelle «Harmonie Mutuelle», la désignation du premier Conseil d administration pour la période transitoire et les statuts provisoires de la nouvelle mutuelle. Par ailleurs, Guy Herry a été élu président d Harmonie Mutuelle. Les statuts définitifs seront élaborés par une commission dédiée et entérinés lors de l Assemblée générale de juin Ce séminaire avait pour ambition de recueillir la vision des élus de la future gouvernance de la mutuelle sur le rôle et les missions de l élu à l échelon local. Des ateliers ont eu lieu afin de travailler ensemble sur le rôle et le statut de l élu au sein de la future structure, faisant suite aux réunions régionales préalables qui se sont déroulées tout au long de l année. Les échanges ont porté notamment sur la notion de parité (faire en sorte que parmi nos élus soient davantage représentées les femmes), sur la représentation de la diversité, le cumul des mandats, les limites d âge et de renouvellement. Des propositions ont également été faites afin de nourrir le débat, organisé par la Mutualité Française, autour de la plate-forme de propositions sur les améliorations à apporter au système de santé et de protection sociale présentée lors de la campagne pour les élections présidentielles de La résolution finale du séminaire Lors du séminaire de Lyon, les délégués des mutuelles d Harmonie Mutuelles ont adopté une résolution exigeant notamment le retrait immédiat de la taxe de 7 % sur les garanties responsables et l instauration, dès 2012, d un parcours de soins garantissant à tous tiers payant et tarifs opposables. «Face à l ampleur de la crise et à l importance des inégalités sociales de santé dans notre pays, les délégués d Harmonie Mutuelles réaffirment l absolue nécessité d un régime d assurance maladie obligatoire remboursant au plus haut niveau, avec des restes à charges maîtrisés». Cette résolution soutient également la démarche engagée par la Mutualité Française et son président pour un droit effectif à une complémentaire santé. «Conscients de la gravité de la crise et de ses conséquences immédiates sur un nombre grandissant de personnes ( ), les délégués d Harmonie Mutuelles appellent à une alliance rassemblant l ensemble des forces de l économie sociale». Harmonie Mutuelles - Rapport de gestion

20 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L UNION Le travail des commissions La commission Europe et international La commission Europe et international s est réunie quatre fois en Elle a accueilli de nouveaux membres en cours d année provenant de Ressources Mutuelles Assistance (RMA) et des nouvelles structures mutualistes qui ont décidé de rejoindre Harmonie Mutuelles : SPHÉRIA Val de France et Santévie. L accent a été mis sur la nécessité de développer les partenariats auprès des organisations internationales mutualistes et du mouvement coopératif pour donner au groupe Harmonie Mutuelles une visibilité internationale et créer un réseau de partenaires potentiels. Face à un marché national saturé et soumis à une forte pression concurrentielle, il est, en effet, nécessaire de mettre en place des relais de croissance hors de nos frontières. Grâce à ses premières expériences à l international, Harmonie Mutuelles est actuellement présente dans plusieurs réunions et assemblées d organisations internationales. Ses représentants ont participé aux congrès de plusieurs associations : l Association des assureurs mutuels et des coopératives d assurance en Europe (AMICE), l Association information et management (AIM) et également «The International Cooperative and Mutual Insurance Federation» (ICMIF). Ces échanges ont permis de tisser des relations avec d autres structures mutualistes et de commencer des approches pour d éventuels partenariats. L activité de la commission a porté principalement, tout au long de l année, sur l Italie, le Maroc, l Espagne et la Belgique. La commission s est aussi beaucoup impliquée dans le projet d assistance internationale. Sous l impulsion de la commission Europe et international, il a été réalisé un nouveau produit couvrant les étudiants français à l étranger (Harmonie Studies). La commission innovation et offre de services La commission Innovation et offre de services s est réunie deux fois en Un point sur l actualité de la protection sociale et du système de santé a été réalisé systématiquement à chacune des séances, permettant aux délégués d échanger leurs points de vue et de partager une vision commune préalablement aux débats des Conseils d administration des mutuelles adhérentes à l union. Des échanges ont notamment porté sur le secteur optionnel et l option de coordination, sur différentes dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale comme les missions et rémunérations des pharmaciens, la labellisation de contrats de complémentaire santé pour les bénéficiaires de l aide à la complémentaire santé, etc. 20

21 Le schéma directeur du système d information de la Caisse nationale de l assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) a fait l objet de débats nourris. Des études d impact sont en cours et une mobilisation du mouvement mutualiste se met en place pour contrer ce projet a été l année de la mise en œuvre du conventionnement Kalivia Optique pour les bénéficiaires d Harmonie Mutualité, de Prévadiès, de Mutuelle Existence et de la MNAM. Cette année a été l occasion également de réaliser les travaux de préparation du conventionnement Kalivia Audio (réseau d audioprothésistes) qui va être proposé aux adhérents de ces mêmes mutuelles à compter de mai Harmonie Mutuelles a également signé une convention, en avril 2011, avec la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Cette convention prévoit notamment une rémunération des concentrateurs de flux électroniques après négociation tarifaire tenant compte des importants volumes acheminés. En juin 2011, les mutuelles d Harmonie Mutuelles ont adhéré au dispositif fédéral relatif au conventionnement hospitalier mutualiste. Ce dispositif consiste, pour les unions régionales mutualistes, à engager des négociations conventionnelles avec les établissements de santé référencés préalablement sur des critères de qualité et sur une certaine modération des dépassements d honoraire. Ces conventions portent principalement sur le prix de la chambre particulière avec hébergement et posent le principe de la mise en œuvre du tiers payant qui fait ensuite l objet d accords techniques signés entre les mutuelles et les établissements. Le déploiement de ce dispositif s effectuera progressivement au cours de l année La commission presse La commission presse s est réunie quatre fois en L année 2011 a été essentiellement marquée par la poursuite du développement du titre Essentiel Santé Magazine (journal papier, blog, et suppléments) et par le relais de la mobilisation des mutuelles d Harmonie Mutuelles contre la taxe sur les contrats santé. En juin, des fiches pratiques sur la protection sociale, dans la rubrique du blog Accès aux soins, ont été mises en ligne à la demande des élus de la commission presse d Harmonie Mutuelles. De plus, le premier numéro de la newsletter mensuelle a été diffusé. Les élus ont également décidé la mise en œuvre de diverses actions de développement du blog pour renforcer sa visibilité, développer l interactivité avec les internautes et le service aux adhérents. Essentiel Santé Magazine (papier et blog) a obtenu, en 2011, la distinction la plus haute du secteur de la communication : le «Top Com d or» dans la catégorie «Journal externe». Essentiel Santé Magazine est appelé à jouer un rôle de plus en plus important dans la mise en œuvre des orientations stratégiques du groupe aussi bien en tant qu outil d animation de la démocratie sociale que moyen pour renforcer l image d Harmonie Mutuelles et de ses composantes auprès de leurs adhérents et partenaires. La commission des garanties La commission des garanties s est réunie trois fois en Les travaux de cette année ont porté tout d abord sur une analyse complète du positionnement concurrentiel de l offre Harmonie Santé Plus avec, comme chantiers à mener, une réflexion sur l attractivité de notre offre et la fidélisation des adhérents. En ce sens, ont été mises en place des actions Harmonie Mutuelles - Rapport de gestion

www.union-harmonie-mutuelles.fr RAPPORT DE GESTION

www.union-harmonie-mutuelles.fr RAPPORT DE GESTION www.union-harmonie-mutuelles.fr RAPPORT DE GESTION 2012 2 SOMMAIRE 04 LE MESSAGE DU PRÉSIDENT 06 ENVIRONNEMENT ET PERSPECTIVES 12 LA VIE INSTITUTIONNELLE DE L UNION 20 LES FAITS MARQUANTS DE L ANNÉE 2012

Plus en détail

UNE MUTUELLE Profondément humaine

UNE MUTUELLE Profondément humaine Shutterstock / Goodluz UNE MUTUELLE Profondément humaine Avril 2015 1 Notre histoire Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire Le 6 mai 2011, le groupe MGEN, le groupe MNH, la MNT, la MGET et la MAEE se sont réunis en assemblée

Plus en détail

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI:

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: METTRE EN EVIDENCE LES CONDITIONS DE REUSSITE DE LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE A L ENSEMBLE DES SALARIES,

Plus en détail

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.»

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» 39 e Congrès de la Mutualité Française Résolution générale «La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» La crise financière, économique, sociale et écologique frappe durement notre pays,

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

Présentation MFAM 2013

Présentation MFAM 2013 Présentation MFAM 2013 1 Présentation générale 2 Qui sommes nous? une entreprise de droit privé un organisme mutualiste à but non lucratif implanté en Maine et Loire et en Mayenne siège à Angers / délégation

Plus en détail

La Mutualité Française

La Mutualité Française La Mutualité Française en Pays de la Loire Un mouvement pour une santé solidaire en région en Pays de la Loire : une représentation régionale pour défendre l accès à la santé pour tous Les mutuelles Premier

Plus en détail

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ SOMMAIRE LE RAPPROCHEMENT 5 L union fait la force 6 Les grandes étapes 7 UN NOUVEL ENSEMBLE COMPLET 9 Un Groupe équilibré en retraite complémentaire

Plus en détail

Seul le prononcé fait foi. Monsieur le Président de la Mutualité française, cher Etienne CANIARD,

Seul le prononcé fait foi. Monsieur le Président de la Mutualité française, cher Etienne CANIARD, 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Congrès de la Mutualité Française Nantes Jeudi 11 juin 2015 Monsieur le Président de la Mutualité

Plus en détail

L ANI du 11 janvier 2013 : une petite révolution!

L ANI du 11 janvier 2013 : une petite révolution! L ANI du 11 janvier : une petite révolution! Que prévoit l accord? L article 1 er de l Accord National Interprofessionnel du 11 janvier, prévoit, dans le cadre de la sécurisation de l emploi, la généralisation

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE KALIVIA, LE RESEAU D OPTICIENS PARTENAIRES DE MALAKOFF MEDERIC ET DE L UNION HARMONIE MUTUELLES DEVIENT LE 1 ER RESEAU DE FRANCE

COMMUNIQUE DE PRESSE KALIVIA, LE RESEAU D OPTICIENS PARTENAIRES DE MALAKOFF MEDERIC ET DE L UNION HARMONIE MUTUELLES DEVIENT LE 1 ER RESEAU DE FRANCE COMMUNIQUE DE PRESSE KALIVIA, LE RESEAU D OPTICIENS PARTENAIRES DE MALAKOFF MEDERIC ET DE L UNION HARMONIE MUTUELLES DEVIENT LE 1 ER RESEAU DE FRANCE Paris, le 4 novembre 2011 - Poursuivant sa montée en

Plus en détail

Harmonie Mutuelle et le groupe MGEN engagent un rapprochement stratégique

Harmonie Mutuelle et le groupe MGEN engagent un rapprochement stratégique Communiqué de presse 12 janvier 2015 Harmonie Mutuelle et le groupe MGEN engagent un rapprochement stratégique Le 12 janvier 2015, Thierry Beaudet, président du groupe MGEN, et Joseph Deniaud, président

Plus en détail

Juillet 2011. Réponse de la MGEN et de la MS Consultation sur la gouvernance d entreprise 1

Juillet 2011. Réponse de la MGEN et de la MS Consultation sur la gouvernance d entreprise 1 Contribution de la Mutuelle Générale de l Education Nationale - MGEN (France) et de la Mutualité Socialiste - MS (Belgique) au livre vert sur «Le cadre de gouvernance d entreprise dans l UE» Juillet 2011

Plus en détail

dossier presse 19 juin 2013 L alliance mutualiste à vos côtés adhérentes à UNION

dossier presse 19 juin 2013 L alliance mutualiste à vos côtés adhérentes à UNION dossier presse de L alliance mutualiste à vos côtés UNION adhérentes à 19 juin 2013 Sommaire n L alliance mutualiste Une protection sociale au service de tous les publics n Un modèle de gouvernance original

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

La Mutualité en chiffres Édition 2011

La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 6 Sommaire Message du directeur général de la Mutualité Française

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN 1966 L avenant 328 du 1 er

Plus en détail

Etre societaire, pour vivre la banque autrement.

Etre societaire, pour vivre la banque autrement. PREAMBULE Se fondant tout particulièrement sur la notion de valeurs, les coopératives ont montré qu elles constituaient un modèle commercial, robuste et viable, susceptible de prospérer même pendant les

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

Sensibilisation aux accidents de la vie courante

Sensibilisation aux accidents de la vie courante 1er décembre 2012, Saint Nazaire et Nantes Communiqué de presse Harmonie Soins & Services Enfance & Famille, et le service Prévention d Harmonie Atlantique, ont invité les familles de jeunes enfants le

Plus en détail

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille!

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale est un terme générique qui recouvre, la Sécurité Sociale (régime général obligatoire solidaire, géré

Plus en détail

AU CŒUR DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS

AU CŒUR DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS AU CŒUR DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS DES VALEURS défendues et partagées Les mutuelles poursuivent avant tout l objectif de permettre la prise en charge en matière de santé et la qualité des soins pour

Plus en détail

Rendre accessibles les aides auditives à un plus grand nombre : Harmonie Mutuelles et Malakoff Médéric s engagent

Rendre accessibles les aides auditives à un plus grand nombre : Harmonie Mutuelles et Malakoff Médéric s engagent Communiqué de presse Paris, le 24 mai 12 Malakoff Médéric et Harmonie Mutuelles lancent Kalivia Audio, leur deuxième réseau de soins commun, pour faciliter l accès de leurs bénéficiaires aux aides auditives

Plus en détail

La Mutualité en chiffres

La Mutualité en chiffres La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 5 La complémentaire santé dans l activité des mutuelles Les prestations

Plus en détail

Offre santé 2015 FGMM-CFDT

Offre santé 2015 FGMM-CFDT SOMILOR - HARMONIE MUTUELLE Offre santé 2015 FGMM-CFDT Réservée aux adhérents régime général La FGMM-CFDT a négocié pour vous une complémentaire santé groupe SOMILOR-HARMONIE MUTUELLE. Bénéficiez de tous

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Dossier de Presse mars 2013

Dossier de Presse mars 2013 Dossier de Presse mars 2013 Mutuelle Entrain Lors du Congrès de l Union des Mutuelles de Cheminots et des Personnels du Groupe (UMCPG) en 2006 à Montpellier, les délégués ont décidé la constitution d une

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques La loi ESS, enjeux et opportunités (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso) La loi relative à l Economie Sociale et Solidaire (ESS), qui était tant attendue par

Plus en détail

de Mutex Les Brèves VŒUX À VOTRE SERVICE Partenaires sociaux Une équipe renforcée pour vous servir

de Mutex Les Brèves VŒUX À VOTRE SERVICE Partenaires sociaux Une équipe renforcée pour vous servir Les Brèves Lettre d information à destination des Partenaires Sociaux #7 JANVIER 2014 de Mutex VŒUX Les équipes de Mutex et de ses mutuelles partenaires, vous adressent ainsi qu à vos familles et vos amis,

Plus en détail

FRAIS DE GESTION des mutuelles

FRAIS DE GESTION des mutuelles FRAIS DE GESTION des mutuelles Juillet 2014 PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les «frais de gestion» des mutuelles représentent

Plus en détail

«Exigence, créativité, audace et solidarité»

«Exigence, créativité, audace et solidarité» «Exigence, créativité, audace et solidarité» Telles sont les valeurs que porte l ensemble des collaborateurs de l UNMI. Depuis sa création en 1929, l UNMI est résolument ancrée dans les valeurs fondatrices

Plus en détail

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie»

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie» Dossier de presse «Choisissez l offre qui va avec votre vie» SOMMAIRE Renouveler l offre, un enjeu stratégique pour le groupe p.03, mutuelle professionnelle p.03 Un environnement économique, réglementaire

Plus en détail

Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste

Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste Convention collective nationale des industries chimiques Votre complémentaire santé collective avec Mutex - l alliance mutualiste Offre labellisée par les Industries chimiques Une complémentaire santé

Plus en détail

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle Votre épargne s épanouit dans une mutu qui n oublie pas d être une mutu, Votre épargne a tout à gagner des valeurs qui nous animent, Éditorial Fondée à l origine par et pour les anciens combattants, la

Plus en détail

Formations des militants et élus mutualistes en entreprise

Formations des militants et élus mutualistes en entreprise Formations des militants et élus mutualistes en entreprise Programme 2014 1 Formations UNME Programme 2014 Parce que la formation des délégués et administrateurs mutualistes reste plus que jamais une obligation

Plus en détail

Contact chargées de mission FEHAP Centre : Magali BASTELICA, magali.bastelica@fehap.fr, 06 45 55 50 12 Nathalie PERPINIAL,

Contact chargées de mission FEHAP Centre : Magali BASTELICA, magali.bastelica@fehap.fr, 06 45 55 50 12 Nathalie PERPINIAL, Contact chargées de mission FEHAP Centre : Magali BASTELICA, magali.bastelica@fehap.fr, 06 45 55 50 12 Nathalie PERPINIAL, nathalie.perpinial@fehap.fr, 06 74 72 73 78 SOMMAIRE Pourquoi la FEHAP intervientelle

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PROTECTION SOCIALE Note d information N 2012-22 du 6 avril 2012 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires (Journal officiel

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

La loi sur l économie sociale et solidaire. Les principales dispositions et quelques angles de vue

La loi sur l économie sociale et solidaire. Les principales dispositions et quelques angles de vue La loi sur l économie sociale et solidaire Les principales dispositions et quelques angles de vue La loi ESS du 31 juillet 2014 les racines de l ESS Un peu d histoire: Des lois sur les coopératives, les

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

Offre santé 2014 FGMM-CFDT

Offre santé 2014 FGMM-CFDT SOMILOR - HARMONIE MUTUELLE Offre santé 2014 FGMM-CFDT Réservée aux adhérents régime général La FGMM-CFDT a négocié pour vous une complémentaire santé groupe SOMILOR-HARMONIE MUTUELLE. Bénéficiez de tous

Plus en détail

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire L analyse de la MNT sur le projet de décret Patrick DOS Vice-Président de la MNT Participation des employeurs

Plus en détail

Une réponse au défi Création de richesses collectives durables

Une réponse au défi Création de richesses collectives durables 29 Une réponse au défi Création de richesses collectives durables La question de la propriété est au centre des valeurs qui animent l économie sociale. L économie est devenue guerrière lorsqu elle a mis

Plus en détail

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Nathalie CHATILLON FNMF Direction des Affaires Publiques Département International Sommaire

Plus en détail

en toute simplicité!

en toute simplicité! BIEN COMPRENDRE LES NOUVELLES RÉFORMES DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. en toute simplicité! 1 LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ici le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront mettre

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 ACCÈS AU SPORT ACCÈS AUX LOISIRS ET/OU À LA CULTURE 1 PRÉAMBULE Définies dans le

Plus en détail

Statuts. Les soussignés :

Statuts. Les soussignés : Statuts Les soussignés : APICIL PRÉVOYANCE, institution de prévoyance régie par le titre III du livre IX du Code de la Sécurité sociale, dont le siège social est situé 38 rue François Peissel 69300 Caluire

Plus en détail

REGARDS CROISES SUR LA PROTECTION SOCIALE

REGARDS CROISES SUR LA PROTECTION SOCIALE REGARDS CROISES SUR LA PROTECTION SOCIALE Nous sommes tous conscients des efforts à réaliser dans le contexte économique difficile que nous traversons. Un projet de loi de financement qui a pour ambition

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Niger. Régime général des mutuelles de santé

Niger. Régime général des mutuelles de santé Régime général des mutuelles de santé Loi n 2008-10 du 30 avril 2008 [NB - Loi n 2008-10 du 30 avril 2008 portant régime général des mutuelles de santé en République du ] Titre 1 - Dispositions générales

Plus en détail

À tout moment. une mutuelle sur qui compter

À tout moment. une mutuelle sur qui compter À tout moment une mutuelle sur qui compter Harmonie Mutualité, votre partenaire santé Votre entreprise vous permet de bénéficier d une complémentaire santé collective Harmonie Mutualité. En nous rejoignant,

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-73 du 26 juin 2013 relative à la constitution par les mutuelles Harmonie Mutuelle, Mutuelle Nationale de l Aviation Marine, Mutuelle SMAR, Mutuelle de Mare Gaillard

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2011 Environnement de la protection sociale Le déficit du régime général En milliards d euros 2009 2010 Prévisions 2011-0,7-0,7 0-1,8-2,7-2,6-7,2-6,1-8,9-10,6-9,9-11,6-20,3-23,9-18,6

Plus en détail

Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7

Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7 PRESENTATIION DE LA MFP L UNIION DES MUTUELLES ET UNIIONS DE MUTUELLES DU SECTEUR PUBLIIC Présentation de la MFP Janvier 2014 1/7 Membrres Miissiions Engagementts 22 mutuelles ou Unions de mutuelles professionnelles

Plus en détail

ÉDITO. Regards croisés. s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e

ÉDITO. Regards croisés. s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e Regards croisés s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e N 49-25 juillet 2014 Serge Lavagna Secrétaire national de la CFE-CGC Protection sociale ÉDITO Contact : Mireille Dispot Expert protection sociale

Plus en détail

SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES STATUTS

SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES STATUTS SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES ARTICLE 1 : STATUTS CONSTITUTION Il est crée sous la dénomination sociale : SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS

Plus en détail

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger Ce qui tient à cœur Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger c est s engager humanis.com Protéger et accompagner chaque personne, Chaque jour Un groupe paritaire et mutualiste

Plus en détail

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Bonjour à toutes et à tous, Merci d être présents nombreux pour cette 20 ème assemblée générale. Créée en 1994, par des militants

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 2 bis du 2 avril 2009 C2008-77 / Lettre du ministre de l économie, de l industrie et de l emploi du 28 octobre

Plus en détail

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr Regard sur une Mutuelle de proximité www.mutuellebleue.fr Ensem Christian Guichard Président Répondre aux attentes de nos adhérents tout en développant l accès à une protection sociale de qualité auprès

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

Contributions françaises à la problématique internationale de la protection sociale des travailleurs informels et de leurs familles.

Contributions françaises à la problématique internationale de la protection sociale des travailleurs informels et de leurs familles. Contributions françaises à la problématique internationale de la protection sociale des travailleurs informels et de leurs familles. Un groupe de travail se réunit sous la Présidence de Pierre BURBAN au

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-93 du 29 juin 2012 relative à la fusion du Groupe Mornay, du Groupe D&O et de la Fédération Mutualiste Interdépartementale de la Région Parisienne L Autorité de la

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

des mutuelles FRAIS DE GESTION PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE

des mutuelles FRAIS DE GESTION PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE FRAIS DE GESTION des mutuelles PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Les Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les «frais de gestion» des mutuelles représentent 3 milliards

Plus en détail

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé Accord Cadre Du Relatif à L exercice médical à l hôpital Au cœur du système de santé, l hôpital en assure la continuité et la permanence. Avec son fonctionnement

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle

Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Pré programmes des réunions d information UNME 2013

Pré programmes des réunions d information UNME 2013 Pré programmes des réunions d information UNME 2013 1 Etre élu en Mutualité : le rôle de l administrateur d une mutuelle d entreprise dans le mouvement mutualiste Présenter aux participants une vision

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-111 du 3 août 2012 relative à la fusion par absorption des mutuelles Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence, Prévadiès, Santévie, Santévie MP et Spheria Valde-France

Plus en détail

PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE CV Réf. : II-13-1-5 Pôle des services Date : 15.09.2012 services@cdg81.fr Ref : 7-9 Références : - Loi n 83-634 du 13

Plus en détail

*** - par les Pouvoirs publics, conseillés par la communauté scientifique ;

*** - par les Pouvoirs publics, conseillés par la communauté scientifique ; Groupe de travail de la Commission des comptes de la Sécurité sociale, présidé par Monsieur Jean-François CHADELAT, Inspecteur général des Affaires sociales, relatif à la répartition des interventions

Plus en détail

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché

Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché 2013 Plan stratégique 2012-2016 Vision du marché Table des matières 1 Actualisation de la vision du marché w p. 3 2 Impact de l ANI du 11 janvier 2013 pour le marché de la complémentaire p. 14 santé 2

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-20 du 17 février 2014 relative à l affiliation de la Mutuelle Nationale des Personnels Air France à la Société de Groupe d Assurance Mutuelle Macif L Autorité de

Plus en détail

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 2015 STATUTS RÈGLEMENTS M E RMutuelle Retraite Européenne Statuts MRE applicables à compter du 01/01/2015 Titre I ER - Formation, Objet et composition

Plus en détail

LE GROUPE MACIF ET LA RSE

LE GROUPE MACIF ET LA RSE LE GROUPE MACIF ET LA RSE SOMMAIRE Présentation du Groupe MACIF, ses engagements RSE Quelle organisation, quelle prise en compte dans les pratiques internes Quelles réponses aux enjeux RSE dans le cœur

Plus en détail

Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie

Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie Position et propositions d amendements de l UNIOPSS Octobre 2004 Mme Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'état aux

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques DOSSIER DE PRESSE Point presse du 2 juillet 2013 ANNEXES Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques www.rsi.fr Une mission : assurer la protection sociale

Plus en détail

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe 13 juin 2014 Point de vue de la Mutualité Française sur les réseaux de soins Marylène Ogé-Jammet Directrice adjointe -Direction Santé de la

Plus en détail

Santé ET Prévoyance. Complémen ter vous accompagne vraiment plus loin!

Santé ET Prévoyance. Complémen ter vous accompagne vraiment plus loin! Santé ET Prévoyance vous accompagne vraiment plus loin! 3 offres labellisées pour bien accompagner votre démarche de protection sociale La participation financière de votre collectivité fait avancer la

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE EIFR 25.06.2014

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE EIFR 25.06.2014 SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE RISQUE EIFR 25.06.2014 LA MUTUALITÉ FRANÇAISE La mutualité française en quelques chiffres 2 LES CHIFFRES CLÉS ET L ORGANISATION DE LA MUTUALITÉ Un acteur

Plus en détail

LES SOLUTIONS D AG2R LA MONDIALE

LES SOLUTIONS D AG2R LA MONDIALE DOSSIER DE PRESSE Paris, 20 mai 2015 NOUVELLE DONNE EN COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : LES SOLUTIONS D AG2R LA MONDIALE - Un marché de la santé bousculé, plus particulièrement par l ANI Santé 2 - AG2R LA MONDIALE

Plus en détail

Universit 2014. Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales

Universit 2014. Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales Universit niversités s des maires 2014 Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales De la réponse aux attentes des agents à la généralisation

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social

Dossier de presse. Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social Dossier de presse Naissance du premier groupe de protection professionnel du monde de la santé et du social c o n f é r e n c e d e p r e s s e d u m a r d i 7 j u i l l e t 2015 pershing hall 49 rue pierre

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Principales caractéristiques du système de santé en Belgique Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Sécurité sociale Introduction: De quoi vais je parler? Exposé: Seulement sur la sécurité sociale au sens strict!

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

STATUTS TITRE I OBJET DÉNOMINATION SIÈGE DURÉE ARTICLE 1

STATUTS TITRE I OBJET DÉNOMINATION SIÈGE DURÉE ARTICLE 1 STATUTS Edition 03 du 13 décembre 2009 _ Assemblée générale extraordinaire du 16 janvier 2010 ayant pour objet le changement des statuts et règlement intérieur. Titre de l Association : TENNIS CLUB DU

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE Introduction Depuis plus de 30 ans, Syntec Numérique, première chambre syndicale des métiers du numérique, représente les entreprises de son secteur pour défendre

Plus en détail