Métro Cash and Carry France

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Métro Cash and Carry France"

Transcription

1 Métro Cash and Carry France

2 Présentation de l unité commerciale

3 Les quatre enseignes du groupe Métro Grossiste alimentaire CA 2010: 33 milliards d euros CA Metro Groupe: 68 milliards d euros Commerce électronique et électroménager CA 2010: 19 milliards d euros Commerce alimentaire CA 2010: 12 milliards d euros Grands magasins (Galerie Lafayette) CA 2010: 4 milliards d euros

4 Répartition du CA par enseigne

5 Métro dans le monde

6 Métro en France

7 L entreprise Métro, un grossiste alimentaire et matériel uniquement pour les professionnels. Date de création: 1994 Surface de vente: 3300 m² L entrepôt est divisé en 8 secteurs.

8 Les concurrents directs Promocash Le MIN Métro Pomona

9 La zone de chalandise Zone 1 à 3: % du CA de l entrepôt Angers

10 Les méthodes de vente Le libre-service: La vente assistée: ELD (épicerie, liquide, droguerie) Les fruits et légumes DPH (droguerie, parfumerie, hygiène) La marée BOF (beurre, œuf, fromage) La boucherie La cave Le CHR (cafetiers, hôteliers, restaurateurs) Chiffre d'affaires 2010 d'angers 8,60% 8,47% 5,89% 5,22% 34,29% ELD (épicerie, liquide, droguerie) BOF (beurre, œuf, fromage) Boucherie CHR 11,99% Fruits et légumes 25,54% Marée Cave

11 L offre (CHR) à nos clients professionnels Chiffre d'affaires du CHR en ,32% 4,38% 2,84% 3,29% 3,05% 2,09% 5,27% 9,07% 0,92% 1,29% 1,50% 26,23% Linge professionnel Vêtement professionnel Image et son Chaussures-bagages Equipement des commerces Consommables CHR 3,00% Brosserie entretien Matériel CHR 35,35% 1,40% Electro-ménager Fourniture de bureau Chaine de froid et tirage bière Consommables des commerces Mobilier de bureau Mobilier CHR et agencement Technologie

12 Panier moyen: 290 euros HT La demande

13 Diagnostics partiels de l Unité Commerciale

14 Diagnostic externe OPPORTUNITES DEMOGRAPHIQUE Angers est une ville de habitants, de nombreux professionnels alimentaires sont présents ECONOMIQUE TECHNOLOGIQUE CONCURRENCE Relance de l activité économique après la crise financière Système des caisses automatiques à venir (déjà installé en Allemagne) Métro, leader mondial auprès des professionnels MENACES Mentalité de consommation à la baisse due à l inflation. Les cafés, bars, restaurants ont moins de clients et achètent donc moins à Métro Angers Evolution de la présence des caisses enregistreuses tactiles dans les professions alimentaires Nos concurrents sont situés sur le MIN (lieu de rencontre entre les professionnels de l alimentaire)

15 Diagnostic Interne PRODUITS PRIX COMMUNICATION SERVICES FORCES Assortiment large et profond dans le rayon matériel (CHR): plus de 3000 références Prix compétitifs: stratégie de pénétration Envoi de catalogues promotionnels tous les 15 jours à nos clients Omniprésence de PLV dans l entrepôt Devis gratuits Livraison et raccordement de matériel gratuits pour les clients FAIBLESSES Manque de produits technologiques et innovants dans le rayon CHR Service après-vente (SAV): délais longs

16 Synthèse POINTS FORTS Site Internet marchand (commandes clients envoyés directement à l entrepôt concerné) Forte communication Prix compétitifs POINTS FAIBLES Absence des produits technologiques et innovants dans le rayon CHR Gamme de caisses enregistreuses incomplètes SAV

17 Problématique: Quels sont les moyens à mettre en œuvre pour obtenir une meilleure offre technologique?

18 Les projets Projet n 1: Implanter et revendre un système d encaissement tactile Projet n 2: Implanter un rayon destiné à l offre image (téléviseurs) Objectifs: Dynamiser mon secteur de vente «technologie» S adapter aux technologies et aux innovations Accroitre le chiffre d affaires du rayon

19 Projet n 1 Implanter et revendre un système d encaissement tactile AVANTAGES Faire connaitre un nouveau produit à nos clients Commande en flux tendu Rapidité de la réception du produit en 48 heures INCONVENIENTS Coût minimum de 3000 euros hors taxe Réticence du client pour un investissement Fournisseur quasi inconnu des professionnels

20 Projet n 2 Implanter un rayon destiné à l offre image (téléviseurs) AVANTAGES Augmentation des ventes (événements sportifs) Produit toujours disponible sur plateforme Commande deux fois par semaine Prix compétitif INCONVENIENTS Saisonnalité des ventes Non conforme à l implantation d un rayon type Eco 3 Augmentation de la valeur du stock Marché très concurrentiel (Internet)

21 Projet retenu Implantation et revente d un système d encaissement tactile

22 Justification du projet Contexte Prendre en compte la technologie et l innovation Objectif Réaliser une vente par trimestre Démarche 1. Informer l équipe de ce projet 2. Déterminer l espace approprié 3. Appeler le fournisseur 4. Déterminer la PLV 5. Organiser des démonstrations de l utilisation du produit 6. Mettre en œuvre 7. Analyser les résultats Mise en œuvre Implantation stratégique du produit à côté de la facturation (zone chaude)

23 Justification du projet Moyens Conséquences Résultats attendus Humains: Prise de contact avec le représentant Briefing de l équipe CHR Matériels (logiciels): Métro Solutions: réaliser des devis et des contrats de vente Outlook: échanger des mails avec le représentant Base de données MF 600: cibler les clients potentiels Financiers: Investissement peu important, le produit représente 1,5 % du stock Mise en place d un argumentaire de vente Pas de besoins en personnel supplémentaire Augmentation du chiffre d affaires du client dans le rayon matériel Satisfaction des clients: gain de temps dans la gestion de leur activité Augmentation des ventes

24 Analyse des répercussions Les conséquences du projet: Conséquences organisationnelles et humaines Conséquences commerciales Conséquences stratégiques Conséquences financières Apprentissage de la fiche technique du produit Formation de l équipe (argumentaire de vente) Pas de personnel supplémentaire Satisfaire la clientèle Concurrencer les autres marques Elargir l offre des caisses enregistreuses Innover le rayon «technologie» Investissement faible pour notre rayon, le produit représente 1,5 % de notre stock

25 Analyse des répercussions Les difficultés rencontrées: Intégrer cette nouvelle organisation au sein de l équipe Cibler les clients potentiels Vendre ce produit, investissement lourd pour le professionnel

26 Réflexions sur la mise en œuvre Les compétences acquises: COMPETENCES MANAGERIALES Organisation du travail Formation de l équipe Mise en place des outils de suivi COMPETENCES COMMERCIALES Elaborer une nouvelle offre de produit Dynamiser le rayon «technologie» Réaliser un argumentaire de vente Analyse des résultats

27 Réflexions sur la mise en œuvre Orientations possibles: Elargir la gamme des caisses enregistreuses tactiles Créer une théâtralisation pour dynamiser l offre Organiser des démonstrations une fois par mois Ce projet est un véritable défi pour mon rayon. Ce produit prend en compte notre environnement actuel, l avancée technologique et l innovation au profit de notre clientèle professionnelle.

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Communiqué de presse Février 2012 Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Promocash inaugure lundi 5 mars un nouveau drive à PONTIVY dans le Morbihan. Ce service répond à l attente des professionnels

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Communiqué de presse Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Promocash ouvre son nouveau magasin à SAINT LÔ jeudi 12 juin Ce site a pour objectif d offrir à sa clientèle de professionnels

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1. Définition Vendeur spécialisé dans plusieurs familles de produits, le titulaire de la mention complémentaire «vendeur spécialisé en produits techniques pour

Plus en détail

Référentiel des activités

Référentiel des activités Référentiel des activités professionnelles Annexe I Arrêté du 29 juillet 1998 1. Appellation du diplôme Baccalauréat professionnel Spécialité restauration. 2. Champ d activités Définition Le titulaire

Plus en détail

Projet de prospection OLLIDIS S.A.

Projet de prospection OLLIDIS S.A. Nom Prénom Baccalauréat Professionnel Vente Prospection Négociation Relation Clientèle EPREUVE E3 B3 Unité U32 Projet de prospection OLLIDIS S.A. Session 20.. Etablissement 1 1- L entreprise La société

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

Communiqué de presse. Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h

Communiqué de presse. Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h Communiqué de presse Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h Promocash inaugure son nouveau magasin à Caen-Colombelles. Ce site remplace celui

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE

PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE PAR OU COMMENCER : L ETUDE DE MARCHE L étude de marché est nécessaire pour : - connaître et comprendre le marché dans lequel vous vous situez, - évaluez votre chiffre d affaire potentiel, - élaborer votre

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une entreprise

Plus en détail

ÉPREUVE E1 SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE. SOUS ÉPREUVE E 11 Préparation et suivi de l activité de l unité commerciale CORRIGÉ

ÉPREUVE E1 SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE. SOUS ÉPREUVE E 11 Préparation et suivi de l activité de l unité commerciale CORRIGÉ BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE ÉPREUVE E1 SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SOUS ÉPREUVE E 11 CORRIGÉ Galeries Lafayette LE CORRIGÉ COMPORTE : 9 pages -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- Page 1 sur 12 PREMIÈRE

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION/REPRISE BGE LITTORAL OPALE. Votre projet de création : Présenté par :

DOSSIER DE CREATION/REPRISE BGE LITTORAL OPALE. Votre projet de création : Présenté par : Votre projet de création : Présenté par : PRESENTATION DU PORTEUR DE PROJET Identité Titre : Nom - Prénom : Adresse : Date de naissance : Lieu de naissance : Téléphone : Mail : Profil personnel Situation

Plus en détail

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Sia Conseil Avril 2012 Votre contact

Plus en détail

La TVA à 5.5 % en restauration: Ce qui va changer pour les TOR Le 2 Juin 2009

La TVA à 5.5 % en restauration: Ce qui va changer pour les TOR Le 2 Juin 2009 La TVA à 5.5 % en restauration: Ce qui va changer pour les TOR Le 2 Juin 2009 www.synhorcat.com synhorcat@synhorcat.com REDUCTION DU TAUX DE LA TVA SUR LES ACTIVITES DE TRAITEURS ORGANISATEURS DE RECEPTIONS

Plus en détail

ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE

ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ COMMERCE ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE CORRIGÉ Le corrigé comporte 13 pages Partie 1 :

Plus en détail

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Une fois que vous avez défini les besoins de votre clientèle, il faut que vous sachiez répondre aux solutions convaincantes en adéquation

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

EXPERTISES POUR L IMMOBILIER COMMERCIAL

EXPERTISES POUR L IMMOBILIER COMMERCIAL EXPERTISES POUR L IMMOBILIER COMMERCIAL Riche de notre expérience de plus de 17 ans dans l implantation commerciale et l expertise auprès des commerçants, nous avons développé notre savoir-faire en matière

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

PAPETERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

PAPETERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 PAPETERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PAPETERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PAPETERIE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA PAPETERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PAPETERIE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION I - APPELLATION DU DIPLOME Baccalauréat professionnel Restauration. II - LE CHAMP D'ACTIVITE Définition Le titulaire du baccalauréat professionnel Restauration est un professionnel très qualifié, immédiatement

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

COMMERCES DU GOÛT, DU CHOIX, ET DE LA CHAÎNE DU FROID

COMMERCES DU GOÛT, DU CHOIX, ET DE LA CHAÎNE DU FROID ET DE LA CHAÎNE DU FROID Organisation professionnelle représentative en France des entreprises de distribution de denrées alimentaires transformées et conservées par le froid, surgelées et réfrigérées,

Plus en détail

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting)

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting) الشراكة المؤسسة الا نتاجیة وقطاع التوزیع الواسع( بین التجزي ة) تجارة Partenariat Producteur Grande Distribution Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think

Plus en détail

Traitement et gestion des espèces

Traitement et gestion des espèces Traitement et gestion des espèces Société spécialisée dans le traitement des espèces TRAIDIS est une société de haute technologie, spécialisée dans le traitement des espèces. Son expertise autour des caisses

Plus en détail

TOUT POUR L'ENTREPRISE

TOUT POUR L'ENTREPRISE TOUT POUR L'ENTREPRISE I > Qui sommes-nous? 0 > L offre 0 > La logistique 0 > La distribution 04 > Le site Pro II > Vos besoins : nos solutions 0 > Multi-Adresse 0 > Shop-in-Shop 0 > e-shop 04 > e-shop

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Fleuriste 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 a. Les TPE... 7 b. La grande distribution... 8 c.

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise ENTREPRISES EN DIFFICULTE Gestion de la crise Gestion de la crise Faire face à la crise. S entourer: sortir de son environnement habituel pour s entourer de professionnels spécialisés: avocats, experts-comptables,

Plus en détail

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne Chap 12 : Le prix I. La fixation du prix dans les unités commerciales A. Les étapes 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne En fonction de la cible à atteindre et du positionnement de l enseigne,

Plus en détail

Mise en œuvre de la politique commerciale de l officine en matière de dermocosmétique

Mise en œuvre de la politique commerciale de l officine en matière de dermocosmétique Mise en œuvre de la politique commerciale de l officine en matière de dermocosmétique Animation de l espace de vente dermocosmétique au sein d une pharmacie d officine Conseil du client en matière d hygiène

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 5 L'ACTIVITÉ

Plus en détail

LE CHOIX D UN CONCEPT UNIQUE. Habilleur pour homme depuis 1988

LE CHOIX D UN CONCEPT UNIQUE. Habilleur pour homme depuis 1988 LE CHOIX D UN CONCEPT UNIQUE Habilleur pour homme depuis 1988 Un positionnement haut de gamme Draperies italiennes prestigieuses Des prix uniques par produits Depuis sa création en 1988, MARIO DESSUTI

Plus en détail

Partager les bonnes pratiques et l innovation. Thierry Garnier

Partager les bonnes pratiques et l innovation. Thierry Garnier Partager les bonnes pratiques et l innovation Thierry Garnier Diffuser de façon méthodique nos innovations et nos meilleures pratiques Les forces de Carrefour viennent de notre culture et de notre histoire

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

ACCUEILLIR CONSEILLER SERVIR

ACCUEILLIR CONSEILLER SERVIR Page 1 1 Agent de réservation F/H BTS Hôtellerie-restauration Vous avez le sens de l accueil et de la communication. Vous avez une grande capacité d écoute et d attention. Vous avez une bonne élocution

Plus en détail

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Dossier de présentation Page 1 sur 6 La Franchise INFOLYS Vous souhaitez exploiter un magasin de vente de matériel informatique, nous vous

Plus en détail

51 Idées pour créer son entreprise

51 Idées pour créer son entreprise Écrit et réalisé par William Le Rolland 51 Idées pour créer son entreprise Première impression : janvier 2011 Dernière édition le : 7 mars 2013 Ce même livre a été créé pour le format ebook et livre papier

Plus en détail

JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 3 : prospection et fidélisation

JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 3 : prospection et fidélisation 1 MARKETING JOUR 3 AGENDA 2 JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente JOUR 2 : la présentation des produits JOUR 3 : prospection et fidélisation JOUR 3 : prospection et fidélisation

Plus en détail

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce MONEY CARD Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce Fidéliser ses clients Face à la diversité de l'offre et à la multiplication des formes de distribution, fidéliser est devenu le maître mot

Plus en détail

PARTIE 1 : Diagnostic partiel de l unité commerciale

PARTIE 1 : Diagnostic partiel de l unité commerciale PLAN TYPE DU PDUC v2 Miniintroduction : nom de l UC, lieu, rayon (GMS/GSS) ou service (banque/assurance), tuteur et sa fonction. PARTIE 1 : Diagnostic partiel de l unité commerciale A. Présentation de

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (33 dont 3 à 5 de PFE) T H E M E S POLE 1 COMPTABILITE ET GESTION DES ACTIVITES POLE 2 COMMUNICATION ET ORGANISATION

Plus en détail

Vendeur(se) solutions multimédia

Vendeur(se) solutions multimédia Vendeur(se) solutions multimédia Commercialisation Vendeur(se) conseil en magasin / multimédia Vendeur(se) système multimédia Vendeur régional Vendeur(se) réseaux domestiques / multimédia / communication

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE Nom :.. Prénom :. Date de naissance :. Adresse :.. Tél :.Mail :.. Activité principale : (description succincte de votre projet) : Nature de votre projet :

Plus en détail

Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France

Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France Institut d Informations et de Conjoncture Professionnelles Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France Contacts presse : Samantha Guanine / Isabelle Lebaupain

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Attaché commercial commercial marketing www.cpnef.

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Attaché commercial commercial marketing www.cpnef. production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Attaché commercial commercial marketing www.cpnef.info CQP validé par la CPNE de la branche «Production d eaux embouteillées,

Plus en détail

Refondre le modèle de fonctionnement. Gilles Petit

Refondre le modèle de fonctionnement. Gilles Petit Refondre le modèle de fonctionnement Gilles Petit Refondre le modèle de fonctionnement : Objectifs Refondre le modèle de fonctionnement pour gagner radicalement en efficience et en efficacité tout en améliorant

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1 E-COMMERCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU E-COMMERCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU E-COMMERCE... 4 L'ACTIVITÉ DU E-COMMERCE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU E-COMMERCE... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 11 1 LE MARCHÉ

Plus en détail

+ 33 (0)1 78 16 54 54

+ 33 (0)1 78 16 54 54 À QUI S ADRESSE recompensermoinscher.com? À toutes les entreprises qui veulent Remercier, Stimuler, Récompenser et/ou Mettre en place un système de récompenses et en Faire bénéficier des collaborateurs

Plus en détail

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 5 L'ACTIVITÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 9 EN

Plus en détail

Cas M.7336 -CARREFOUR FRANCE / DIA FRANCE

Cas M.7336 -CARREFOUR FRANCE / DIA FRANCE FR Cas M.7336 -CARREFOUR FRANCE / DIA FRANCE Le texte en langue française est le seul disponible et faisant foi. RÈGLEMENT (CE) n 139/2004 SUR LES CONCENTRATIONS Article 4(4) date: 18.8.2014 COMMISSION

Plus en détail

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com GUIDE DE CREATION & REPRISE D ENTREPRISE BGE FINISTERE Brest Quimper Immeuble Kermeur Hôtel des entreprises 280 rue E. Hemingway 4 rue Kerogan 29200 Brest 29000 Quimper Mon identité Tél : 02 98 46 24 14

Plus en détail

DEVOIR MAISON N 3 DECEMBRE 2015 Lycée Antoine Bourdelle GRC --------- Durée estimée 8 Heures THEME : 422-2 LA CLIENTELE DE L UNITE COMMERCIALE

DEVOIR MAISON N 3 DECEMBRE 2015 Lycée Antoine Bourdelle GRC --------- Durée estimée 8 Heures THEME : 422-2 LA CLIENTELE DE L UNITE COMMERCIALE DEVOIR MAISON N 3 DECEMBRE 2015 Lycée Antoine Bourdelle GRC --------- Durée estimée 8 Heures Les Devoirs Maisons sont en réalité des compilations de plusieurs sujets d ACRC. De plus les devoirs maisons

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5 ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5 RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition Le titulaire de la mention complémentaire Organisateur de réceptions

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT

COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D HABILLEMENT...

Plus en détail

«Souvent imité, jamais égalé»

«Souvent imité, jamais égalé» «Souvent imité, jamais égalé» DOSSIER DE PRESSE Franchise Pizza Manhattan Devenez franchisé du 1 er concept de pizzas À déguster sur place ou emporter!!! 1 - PRÉSENTATION Pizza Manhattan est un jeune réseau

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CREATION, REPRISE OU CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Plus en détail

Présentation CdiscountPro

Présentation CdiscountPro Présentation CdiscountPro T O U T P O U R L ' E N T R E P R I S E Qui sommes-nous? Une puissance logistique 03 > 4 pôles de vente Le site personnalisé Une puissance logistique Qui sommes-nous? 03 > 4 pôles

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Résultats Semestriels 2015 9 septembre 2015

Résultats Semestriels 2015 9 septembre 2015 Résultats Semestriels 2015 9 septembre 2015 Sommaire Présentation du Groupe Toupargel L activité commerciale au 1 er semestre 2015 Les résultats semestriels consolidés 2015 Point sur le projet d entreprise

Plus en détail

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE...

Plus en détail

VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE!

VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE! VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE! e-commerce : des perspectives prodigieuses de croissance! De plus en plus d internautes achètent sur Internet. C est ainsi que le marché du commerce électronique ne

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? RESPONSABLE DES VENTES SECTEUR Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr

Plus en détail

S implanter à l aéroport

S implanter à l aéroport S implanter à l aéroport 1 Sommaire I Conditions d occupation. 3 1- Domaine public.. 3 2- Investissements / travaux.. 4 3- Durée d autorisation 4 4- Conditions financières.. 5 II Exploitation du point

Plus en détail

Le rôle du BtoB dans l aménagement du territoire

Le rôle du BtoB dans l aménagement du territoire Le rôle du BtoB dans l aménagement du territoire Philippe BARBIER, Président Groupe Pomona 3 ème édition des Etats Généraux du Commerce 7 mars 2011 Le Groupe Pomona Métier: distribution livrée de produits

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Compétences et savoir-faire Savoirs associés

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Compétences et savoir-faire Savoirs associés ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Compétences et savoir-faire Savoirs associés UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION CAP Employé de vente spécialisé

Plus en détail

Solution de gestion des espèces destinée à la grande distribution et aux commerces de proximité

Solution de gestion des espèces destinée à la grande distribution et aux commerces de proximité Solution de gestion des espèces destinée à la grande distribution et aux commerces de proximité Contact presse : Agence Réplique Isabelle Laville Tél. : 06 25 47 18 03 Mail : ilaville@replique-com.com

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT EN FONDS PROPRES. Plateforme du capital risque solidaire de proximité en Ile de France

DEMANDE DE FINANCEMENT EN FONDS PROPRES. Plateforme du capital risque solidaire de proximité en Ile de France DEMANDE DE FINANCEMENT EN FONDS PROPRES Plateforme du capital risque solidaire de proximité en Ile de France Ce dossier ainsi que les documents complémentaires nécessaires à son étude (cidessous) doivent

Plus en détail

Jeudi 17 novembre. 17h30 19h30 à la CCIT 05 au CRET à Briançon. «Les leviers du Webmarketing pour améliorer la rentabilité de son site»

Jeudi 17 novembre. 17h30 19h30 à la CCIT 05 au CRET à Briançon. «Les leviers du Webmarketing pour améliorer la rentabilité de son site» Jeudi 17 novembre 17h30 19h30 à la CCIT 05 au CRET à Briançon «Les leviers du Webmarketing pour améliorer la rentabilité de son site» Franck RUBINO Market 4 Web 05000 GAP Jeudi 17 Novembre 2011 1 Des chiffres

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION D ARTICLES WINCWS

SYSTEME DE GESTION D ARTICLES WINCWS II/200f A BIZERBA SYSTEME DE GESTION D ARTICLES WINCWS A CONTROLE CONVIVIAL DE VOTRE FLUX DE MARCHANDISES, DE LA RECEPTION A L EXPEDITION, EN PASSANT PAR LA LIQUIDATION DES STOCKS. A QUELLES SONT LES PERFORMANCES

Plus en détail

EPREUVE PDUC «PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE»

EPREUVE PDUC «PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE» LACOMBE Jennifer BTS MUC 2007/2009 EPREUVE PDUC «PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE» SOMMAIRE 1 ère PARTIE : l analyse commerciale 1/ l U.C. dans son contexte local 1. présentation de l unité

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

I. La fixation des prix :

I. La fixation des prix : THEME 8. LA POLITIQUE DU PRIX Le prix est élément important d action sur le marché, il doit être en cohérence avec les autres variables marketing. Il a une incidence forte pour l entreprise : il procure

Plus en détail

Chapitre 3 : Les options stratégiques Exercices

Chapitre 3 : Les options stratégiques Exercices Chapitre 3 : Les options stratégiques Exercices Exercice 1 : Les stratégies de spécialisation Questions : Complétez le tableau suivant : Entreprise Stratégie adoptée Justification SEB Stratégie de différenciation

Plus en détail

La Carte d Achat, Les grands principes. Sandrine Bailly SBi Conseil

La Carte d Achat, Les grands principes. Sandrine Bailly SBi Conseil La Carte d Achat, Les grands principes Sandrine Bailly SBi Conseil Qu est-ce qu une Carte d Achat? La Carte d Achat est une carte de paiement interbancaire, mais c est surtout un outil de gestion et d'optimisation

Plus en détail

U S A. Nombre de CENTRES D APPELS Nombre de Téléconseillers. En France : 210.000 0,7% - 1700. En Europe : 1.300.000 1% Canada. Pop.

U S A. Nombre de CENTRES D APPELS Nombre de Téléconseillers. En France : 210.000 0,7% - 1700. En Europe : 1.300.000 1% Canada. Pop. 1/ PANORAMA ACTIVITE CENTRE D APPELS Canada U S A EN EUROPE + 22000 Source DATAMONITOR Nombre de CENTRES D APPELS Nombre de Téléconseillers EN FRANCE 3500 Pop.act - 10000 1997 2002-1700 1997 2004 En France

Plus en détail

PRIX JULIE MAS 2014-2015

PRIX JULIE MAS 2014-2015 PRIX JULIE MAS 204-205 D O S S I E R D E.. La création et le développement d une jeune entreprise constituent sans doute le défi le plus passionnant proposé par la vie professionnelle. La diversité des

Plus en détail

Aucun document n est autorisé. Les calculatrices le sont.

Aucun document n est autorisé. Les calculatrices le sont. GESTION Ce cas a été rédigé par l ESC Lille. Consignes Aucun document n est autorisé. Les calculatrices le sont. La pondération des différentes questions est la suivante : Question n 1 : 3 points Question

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

Dématérialisation du processus fournisseur

Dématérialisation du processus fournisseur Dématérialisation du processus fournisseur De l expression l du besoin à la commande 2 De l expression l du besoin à la commande Les flux dématérialisés depuis chaque service Les demandes d approvisionnements

Plus en détail

2 mois pour augmenter le chiffre d affaire

2 mois pour augmenter le chiffre d affaire Le courant passe Véronique Bessonnat, formatrice Georges Fourcade Directeur Commercial 2 mois pour augmenter le chiffre d affaire Entrepreneurs, commerciaux, Venez faire grimper votre chiffre avec nous!

Plus en détail

Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS

Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS Éléments de corrigé BTS Management des Unités Commerciales Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE JARDIN LOISIRS Q1 : 1 ) Question 1 Présentez les enjeux et les moyens de l analyse

Plus en détail

TEL 02 48 70 40 40 - FAX

TEL 02 48 70 40 40 - FAX PLAN D ANIMATION Sommelier Tickets à gratter Borne Multimédia Campagne invitations TEL 02 48 70 40 40 - FAX 02 48 65 87 87 * Document à usage interne - Ne pas diffuser - Offres non contractuelles - Les

Plus en détail

Une philosophie de partage Au cours de ces dernières années, le vin de qualité a obtenu une bonne réputation que ce soit au niveau de la vente au

Une philosophie de partage Au cours de ces dernières années, le vin de qualité a obtenu une bonne réputation que ce soit au niveau de la vente au Une philosophie de partage Au cours de ces dernières années, le vin de qualité a obtenu une bonne réputation que ce soit au niveau de la vente au détail ou de la consommation sur place. Cependant, de nouvelles

Plus en détail

Nouvelle Version! FIDUCIAL Vulcain 5.8

Nouvelle Version! FIDUCIAL Vulcain 5.8 Lyon, le 13 mars 2013 Nouvelle Version! FIDUCIAL Vulcain 5.8 L outil informatique doit tirer le meilleur parti des ressources humaines et matérielles, afin de répondre aux attentes des clients et aux objectifs

Plus en détail