Les tests PISA : l éducation secondaire Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les tests PISA : l éducation secondaire Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque"

Transcription

1 Les tests PISA : l éducation secondaire Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Note de recherche novembre 2013

2 LA CHAIRE EN BREF La Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CRÉPIC), dont le professeur Stéphane Paquin est le titulaire, propose deux axes de recherche fondamentaux. Le premier axe de recherche porte sur la relation entre l État et le marché, et plus particulièrement sur la résilience des États, notamment des pays sociaux-démocrates, face à la mondialisation. Cet axe s intéresse à la question de la variété des modèles de capitalisme ainsi qu à la réforme de l État dans les pays de l OCDE. Le deuxième axe de recherche porte sur les négociations internationales, le fédéralisme et la gouvernance à paliers multiples, et plus précisément sur le rôle des États fédérés dans la négociation et la mise en œuvre de traités internationaux, surtout ceux qui concernent le commerce et les changements climatiques. À PROPOS DU TITULAIRE Stéphane Paquin est professeur agrégé à l École nationale d administration publique (ENAP) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CRÉPIC). En plus d avoir été professeur de politique appliquée de l Université de Sherbrooke, il a enseigné dans plusieurs université dont l Université Northwestern de Chicago et l Institut d Études politiques de Paris en plus d avoir été secrétaire-général par interim de l Association internationale de science politique. Il a publié six livres dont, en 2009, Économie politique internationale, (Paris, Montchrestien); en 2008, La nouvelle économie politique internationale : Théories et enjeux, (Paris, Armand Colin); en 2004, La paradiplomatie et les relations internationales (Presses interuniversitaires européennes). Il a également co-dirigé une dizaine d ouvrage, et a publié dans diverses revues scientifiques comme The Hague Journal of Diplomacy, Études internationales, Nationalism & Ethnic Politics, Revue canadienne de science politique, Revue canadienne d administration publique, Revue internationale de politique comparée. Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2013 Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée 4750, Henri-Julien, 5e étage Montréal (Québec) H2T3E5 Tout droit réservé

3 LES TESTS PISA : L ÉDUCATION SECONDAIRE Par Jean-Patrick Brady 1 Chercheur boursier à la CREPIC Doctorant à l École nationale d administration publique Et Pier-Luc Lévesque Chercheur boursier à la CREPIC Doctorant à l École nationale d administration publique Comment le Québec se classe-t-il par rapport aux pays scandinaves aux tests PISA de l OCDE? Ces tests servent principalement à comparer les performances des élèves des différents systèmes d éducation des pays participants 2. Les résultats des premiers tests PISA menés par l OCDE ont été dévoilés en Les tests ont été reconduits en 2003, en 2006 et en 2009 et évaluent les compétences acquises par les jeunes âgés de 15 ans. Les compétences évaluées sont celles nécessaires pour réussir la vie de tous les jours dans le domaine de la lecture (compréhension écrite), des mathématiques et des sciences 3. Tableau 1 : Rang obtenu dans les tests PISA de Mathématiques Lecture Sciences Rang Rang Rang Danemark Finlande Suède Québec Les auteurs remercient Stéphane Paquin et Luc Godbout pour leurs commentaires et leur aide dans la réalisation de ce projet. 2 Lors des premiers tests, 32 pays participaient. En 2009, le nombre de pays participants s élevait à OCDE, Résultats du PISA 2009 : Synthèse, Paris, 2010, 26 pages. 4 Pour tous les résultats des pays scandinaves, voir OCDE, Résultats du PISA 2009 : Synthèse, Paris, 2010, 26 pages. 5 Pour tous les résultats du Québec, voir ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport du Québec, La performance des jeunes en lecture, en mathématique et en sciences : Résultats obtenus par les élèves québécois de 15 ans, Québec, 2010, 67 pages. 1

4 Dans les tests PISA de 2009, le Québec s est classé parmi les 10 premiers dans l ensemble des domaines sur 75 États participants. En mathématiques, le Québec est arrivé 5 e contre une 6 e position en lecture et une 10 e en sciences. Le Canada et l Ontario obtiennent des rangs similaires à ceux du Québec en compréhension de l écrit et en sciences, alors que le Québec les devance en mathématiques. Si nous comparons le Québec aux pays scandinaves, deux tendances se dessinent (tableau 1). Le Québec surclasse le Danemark et la Suède dans toutes les disciplines prises en considération. Il n y a que la Finlande qui devance le Québec en compréhension de l écrit avec une 3 e position, et en sciences avec une 2 e position. En mathématiques, la Finlande est derrière le Québec et se classe 6 e. Si nous regardons de plus près les résultats obtenus lors des enquêtes effectuées en 2009 (graphique 1), le Québec occupe une bonne position, peu importe la matière prise en compte. GRAPHIQUE 1 Résultats Pisa Mathématique Science Lecture Québec Danemark Suède Finlande Moyenne OCDE 6 En mathématiques, le Québec a obtenu un score de 543, ce qui le place en 1 re position face aux pays scandinaves. En ce qui concerne les sciences, le Québec obtient 524 et n est devancé que par la Finlande avec 554 points. La moyenne de l OCDE est inférieure de plusieurs points, se situant à 496. En lecture, le Québec fait moins bien que la Finlande avec une note de 522 contre 536, mais dépasse la Suède (497) et le Danemark (495). Le Québec affiche par ailleurs un meilleur score que la moyenne des pays de l OCDE qui est de 493. Comme nous avons pu le constater, le Québec fait bonne figure comparativement aux autres pays de l OCDE. Non seulement se situe-t-il au-dessus de la moyenne de l OCDE dans tous les domaines, mais il est aussi supérieur au Danemark et à la Suède. Il n y a que la Finlande qui obtient régulièrement des notes plus élevées. 6 Pour une meilleure compréhension de la méthode de calcul des tests PISA, voir OCDE, Résultats du PISA 2009 : Savoirs et savoir-faire des élèves. Performance des élèves en compréhension de l écrit, en mathématiques et en sciences, vol. I, Paris, 2011, 286 pages. 2

5 BIBLIOGRAPHIE Conseil des ministres de l éducation du Canada, À la hauteur : Résultats canadiens de l étude PISA de l OCDE, Ottawa, 2010, 84 pages. Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport du Québec, La performance des jeunes en lecture, en mathématique et en sciences : Résultats obtenus par les élèves québécois de 15 ans, Québec, 2010, 67 pages. OCDE, Résultats du PISA 2009 : Savoirs et savoir-faire des élèves. Performance des élèves en compréhension de l écrit, en mathématiques et en sciences, vol. 1, Paris, 2011, 286 pages. OCDE, Résultats du PISA 2009 : Synthèse, Paris, 2010, 26 pages. 3

Les études supérieures Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque

Les études supérieures Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Les études supérieures Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Note de recherche novembre 2013 LA CHAIRE EN BREF La Chaire de recherche du Canada

Plus en détail

Les gaz à effet de serre Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque

Les gaz à effet de serre Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Les gaz à effet de serre Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Note de recherche novembre 2013 LA CHAIRE EN BREF La Chaire de recherche du

Plus en détail

Les transports routiers Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque

Les transports routiers Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Les transports routiers Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Note de recherche novembre 2013 LA CHAIRE EN BREF La Chaire de recherche du

Plus en détail

Les systèmes de santé comparés Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque

Les systèmes de santé comparés Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Les systèmes de santé comparés Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Note de recherche Juin 2013 LA CHAIRE EN BREF La Chaire de recherche

Plus en détail

Bilans de santé comparés Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque

Bilans de santé comparés Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Bilans de santé comparés Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Note de recherche novembre 2013 LA CHAIRE EN BREF La Chaire de recherche du

Plus en détail

Bilans de santé comparés Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque

Bilans de santé comparés Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Bilans de santé comparés Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Note de recherche Juin 2013 LA CHAIRE EN BREF La Chaire de recherche du Canada

Plus en détail

Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves

Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves Stéphane Paquin Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Luc Godbout Note de recherche mai 2013 La chaire en bref

Plus en détail

Portrait du conférencier

Portrait du conférencier Portrait du conférencier Stéphane Paquin est professeur titulaire à l École nationale d administration publique. Il est également le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique

Plus en détail

Le mirage canadien et québécois de la France? Les performances économiques et sociales de la France, du Canada et du Québec comparées

Le mirage canadien et québécois de la France? Les performances économiques et sociales de la France, du Canada et du Québec comparées NOT EDE RE CHE RCHE L emi r a g ec a n a d i e ne t q u é b é c o i sd el af r a n c e?l e sp e r f o r ma n c e s é c o n o mi q u e se t s o c i a l e sd el af r a n c e, d uca n a d ae t d uqu é b e

Plus en détail

Éléments d informations sur les rythmes scolaires au Québec

Éléments d informations sur les rythmes scolaires au Québec Éléments d informations sur les rythmes scolaires au Québec Description du système éducatif québécois (premier et second degrés) Le nombre d années obligatoires L école obligatoire dure dix années : l

Plus en détail

Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves Document de travail 2013/01 Paquin Brady Lévesque Godbout

Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves Document de travail 2013/01 Paquin Brady Lévesque Godbout Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves Document de travail 2013/01 Stéphane Paquin Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Luc Godbout 8 mai 2013 REMERCIEMENTS

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

L ÉTAT QUÉBÉCOIS STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE. L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008

L ÉTAT QUÉBÉCOIS STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE. L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN P E R S P E C T I V E STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008 Aucun élément du contenu du présent document ne peut être utilisé,

Plus en détail

Coup d œil sur les inégalités de revenus au

Coup d œil sur les inégalités de revenus au Coup d œil sur les inégalités de revenus au Québec L expression «nous les 99 %», qui avait servi de cri de ralliement des mouvements Occupy, résume les préoccupations que soulève la tendance mondiale à

Plus en détail

Vivre mieux au Québec? Mesurer et comparer le bien-être à l échelle internationale

Vivre mieux au Québec? Mesurer et comparer le bien-être à l échelle internationale Vivre mieux au Québec? Mesurer et comparer le bien-être à l échelle internationale (Le Québec économique 2011, chap. 1) Luc Godbout et Marcelin Joanis Université de Sherbrooke 31 mai 2012 Forum de l Association

Plus en détail

ENTREPRISES MULTINATIONALES MATIÈRE D EMPLOI

ENTREPRISES MULTINATIONALES MATIÈRE D EMPLOI LES PRATIQUES des ENTREPRISES MULTINATIONALES en MATIÈRE D EMPLOI au CANADA : développer les capacités organisationnelles et les institutions pour favoriser l innovation Jacques Bélanger, Pierre-Antoine

Plus en détail

CURRICULUM VITAE (abrégé) STEPHANE ROUSSEL. École nationale d Administration publique (ENAP), Montréal. Professeur titulaire depuis juin 2012.

CURRICULUM VITAE (abrégé) STEPHANE ROUSSEL. École nationale d Administration publique (ENAP), Montréal. Professeur titulaire depuis juin 2012. CURRICULUM VITAE (abrégé) STEPHANE ROUSSEL POSTE ACTUEL École nationale d Administration publique (ENAP), Montréal. Professeur titulaire depuis juin 2012. EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Université du Québec

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES PLAN DE LA PRÉSENTATION Bref historique des bibliothèques publiques québécoises Quelques comparaisons au fil du temps La bibliothèque du XXIe siècle Le troisième lieu Le Learning Center Le FabLab LA BIBLIOTHÈQUE

Plus en détail

La sécurité financière, ça se planifie!

La sécurité financière, ça se planifie! PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNEL 2014-2015 La sécurité financière, ça se planifie! Cours d'une journée qui s adresse aux dentistes seulement DESCRIPTION Vos besoins évoluent sans cesse. Comment donc assurer

Plus en détail

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Étude préparée pour les villes de Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal Par Kelly Hill, Hill

Plus en détail

L indice de SEN, outil de mesure de l équité des systèmes éducatifs. Une comparaison à l échelle européenne

L indice de SEN, outil de mesure de l équité des systèmes éducatifs. Une comparaison à l échelle européenne L indice de SEN, outil de mesure de l équité des systèmes éducatifs. Une comparaison à l échelle européenne Sophie Morlaix To cite this version: Sophie Morlaix. L indice de SEN, outil de mesure de l équité

Plus en détail

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT 2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT MASTER 2 RECHERCHE OPTION DROIT PRIVE FONDAMENTAL ANCIEN DIPLÔME D ETUDES APPROFONDIES (D.E.A) Option DROIT PRIVE

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

L évaluation scolaire est-elle au service de l orientation?

L évaluation scolaire est-elle au service de l orientation? L évaluation scolaire est-elle au service de l orientation? Lucie Mottier Lopez, Ph.D. Université de Genève Marcelle Gingras, Ph.D. Université de Sherbrooke Les fonctions de l évaluation scolaire en Europe

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation?

Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation? Merci de citer

Plus en détail

PROGRAMME DE STAGES AU SEIN D ORGANISA TIONS INTERNA TIONALES GOUVERNEMENTALES

PROGRAMME DE STAGES AU SEIN D ORGANISA TIONS INTERNA TIONALES GOUVERNEMENTALES Chicago Suisse FAO Turin États- PROGRAMME Unis CGL Rome OÉA BIT Québec Belgique OCDE Sénégal Montréal ONU DE STAGES Italie Genève CIJ Dakar France OIF La Haye OÉA Paris CCE Canada Washington AU SEIN UNESCO

Plus en détail

L AECG et le juriste canadien et québécois

L AECG et le juriste canadien et québécois Colloque portant sur les négociations en vue de la conclusion d un Accord économique et commercial global entre le canada et l Union européenne. L AECG et le juriste canadien et québécois Organisé par

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

Avocat Médiateur Arbitre. jhgagnon@jeanhgagnon.com. www.jeanhgagnon.com NOTES BIOGRAPHIQUES

Avocat Médiateur Arbitre. jhgagnon@jeanhgagnon.com. www.jeanhgagnon.com NOTES BIOGRAPHIQUES Avocat Médiateur Arbitre jhgagnon@jeanhgagnon.com www.jeanhgagnon.com NOTES BIOGRAPHIQUES DISTINCTIONS, HOMMAGES ET PRIX Récipiendaire de la distinction «Advocatus Emeritus (Ad. E.)» décernée par le Barreau

Plus en détail

Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante

Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de article déjà publié d la série ins e e part naires Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante compte environ

Plus en détail

Maîtrise en droit privé comparé

Maîtrise en droit privé comparé Maîtrise en droit privé comparé Une formation internationale à la confluence des systèmes civilistes À la Faculté de droit de l Université de Montréal, nous offrons une maîtrise en droit privé comparé

Plus en détail

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL FACULTÉ DES ARTS ET DES SCIENCES Secteur des sciences sociales et psychologie ÉCOLE DE CRIMINOLOGIE Mesures pénales communautaires 3 crédits Préalable : Aucun Session : Hiver 2015

Plus en détail

Comment va la vie en France?

Comment va la vie en France? Comment va la vie en France? L Initiative du vivre mieux, lancée en 2011, se concentre sur les aspects de la vie qui importent aux gens et qui ont un impact sur leur qualité de vie. L Initiative comprend

Plus en détail

Le droit qui s écrit. Stéphanie Beauchamp *

Le droit qui s écrit. Stéphanie Beauchamp * 325 Le droit qui s écrit Stéphanie Beauchamp * Alain ROY et Violaine LEMAY, Le contrat conjugal : pour l amour ou pour la guerre?, Montréal, Éditions Thémis, 2009, 130 p. Tous le savent, le contexte social

Plus en détail

La force des tornades

La force des tornades F Niveaux visés Primaire 3e cyc;le Secondaire 1er cycle La force des tornades Disciplines Science et technologie Objectifs pédagogiques Disciplines de formation Environnement et écologie À la fin des activités,

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

L'EXERCICE DU LEADERSHIP

L'EXERCICE DU LEADERSHIP L'EXERCICE DU LEADERSHIP Enjeu 9 Édition Chargée de projet : Line Blackburn Rédaction : Line Blackburn et Stéphanie Bonaventure Édition : Guylaine Boucher Mise en page : Patricia Gaury Révision linguistique

Plus en détail

Annexe technique à la Note Économique

Annexe technique à la Note Économique Annexe technique à la Note Économique «Les effets pervers des taxes sur le tabac, l alcool et le jeu» publiée par l Institut économique de Montréal le 22 janvier 2014 Dans le cadre de la publication d

Plus en détail

le système universitaire québécois : données et indicateurs

le système universitaire québécois : données et indicateurs le système universitaire québécois : données et indicateurs No de publication : 2006.04 Dépôt légal 3 e trimestre 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada ISBN

Plus en détail

Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves

Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves Stéphane Paquin Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Luc Godbout Note de recherche mai 2013 La chaire en bref

Plus en détail

Recueil trimestriel de références à l échelle internationale, Parallèle rapporte

Recueil trimestriel de références à l échelle internationale, Parallèle rapporte Volume 2, numéro 3 octobre 2009 Recueil trimestriel de références à l échelle internationale, Parallèle rapporte les dernières tendances, présente les plus récents ouvrages et témoigne des initiatives

Plus en détail

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Mai 2013 Sous la coordination de : Julie Auclair Avec la collaboration

Plus en détail

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL Mention : Géographie et aménagement skin.:program_main_bloc_presentation_label Dans la mesure où il n existe pas de mention de licence aménagement

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PARCOURS DE

PRÉSENTATION DU PARCOURS DE PRÉSENTATION DU PARCOURS DE FORMATION PRÉ-DEP ET AUTRES CHEMINEMENTS SCOLAIRES POSSIBLES Soirée d information pour les parents École secondaire Casavant Avril 2012 DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE Présentation

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

G R E C A U Rapport sur le mémoire de thèse de doctorat ENSA de Toulouse, INSA, école doctorale MEGeP, Spécialité Génie Civil, En co-tutelle avec l'université de Laval, Québec, Canada présenté par Catherine

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE Conférence de presse du 22 juin 2001 Fiscalité des produits d épargne: une comparaison internationale Il n existe pas de véritable point de vue européen en matière de fiscalité des produits d épargne.

Plus en détail

La cote de rendement au collégial (CRC) (explications du calcul)

La cote de rendement au collégial (CRC) (explications du calcul) La cote de rendement au collégial (CRC) (explications du calcul) La cote de rendement au collégial (CRC) est une méthode de classement aux fins de la sélection des candidatures dans des programmes universitaires

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Ambassade de France au Canada

Ambassade de France au Canada SERVICE POUR LA SCIENCE ET LA TECHNOLOGIE COMPOSITION DU RESEAU CANADA «HORS QUÉBEC» Conseiller pour la Science et la Technologie Philippe Carlevan philippe.carlevan@diplomatie.gouv.fr Assistante du Conseiller

Plus en détail

Passeport pour ma réussite Canada Aperçu des résultats

Passeport pour ma réussite Canada Aperçu des résultats Nous bâtissons une nation de diplômés Passeport pour ma réussite Canada Aperçu des résultats Printemps 2011 PASSEPORT POUR MA RÉUSSITE RÉSULTATS DE FIN D ANNÉE DU PROGRAMME : 2009-2010 Passeport pour ma

Plus en détail

Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours

Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours La présentation est un peu rapide si, vous qui me lisez,

Plus en détail

L augmentation des naissances à Montréal

L augmentation des naissances à Montréal Agence de la santé et des services sociaux de Montréal L augmentation des naissances à Montréal Fascicule 1 L évolution des naissances à Montréal, 1984 à 2009 On entend souvent parler dans les médias d

Plus en détail

Plan financier à long terme

Plan financier à long terme Plan financier à long terme Notes biographiques Les membres du Comité sur le plan financier à long terme sont : Melina Spadafora, directrice principale, Affaires bancaires, gouvernements et secteur public,

Plus en détail

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires «L Avenir de l agriculture : l Agriculteur!» Le jeudi 10 novembre 2011 Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires Edith Luc, Ph.D. Consultante et auteure en leadership des personnes

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Questions et réponses sur la cote de rendement au collégial

Questions et réponses sur la cote de rendement au collégial Questions et réponses sur la cote de rendement au collégial Mars 2013 QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LA COTE DE RENDEMENT AU COLLÉGIAL CREPUQ AVANT-PROPOS Ce document apporte des réponses aux principales questions

Plus en détail

NOTE D INTERVENTION DE L

NOTE D INTERVENTION DE L NOTE D INTERVENTION DE L Numéro 40/Février 2015 Les fonds de travailleurs au Québec (Fonds de solidarité FTQ, Fondaction CSN) offrent un RÉER qui est assorti d un crédit d impôt en plus de la déduction

Plus en détail

BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003

BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003 BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003 INTELLIGENCE DU MARCHÉ DE L EMPLOI Études identifiant les besoins de main-d œuvre Réalisation du Profil de la main-d œuvre et de l industrie des services informatiques

Plus en détail

Prix nationaux remis à la Super Expo-sciences Hydro-Québec, finale québécoise 2015

Prix nationaux remis à la Super Expo-sciences Hydro-Québec, finale québécoise 2015 1- Premier Prix Hydro-Québec Bourse en argent de 1 500 $, un trophée et un voyage à la Baie-James (22-23 août 2015) (doublée si duo) Classes : junior, intermédiaire, senior 1 et senior 2 Note : un fanion

Plus en détail

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises 13574-008 Novembre 2009 www.legermarketing.com

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Laurence Sylvestre, Ph.D. 1 Université du Québec à Montréal

Plus en détail

Positionnement du Québec dans les secteurs prioritaires de recherche Une analyse bibliométrique et technométrique

Positionnement du Québec dans les secteurs prioritaires de recherche Une analyse bibliométrique et technométrique Positionnement du Québec dans les secteurs prioritaires de recherche Une analyse bibliométrique et technométrique CRÉDITS Direction des politiques et analyses Ministère du Développement économique, de

Plus en détail

LA PERSÉVÉRANCE AU COLLÉGIAL DANS UN CONTEXTE D HARMONISATION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE

LA PERSÉVÉRANCE AU COLLÉGIAL DANS UN CONTEXTE D HARMONISATION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE LA PERSÉVÉRANCE AU COLLÉGIAL DANS UN CONTEXTE D HARMONISATION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Depuis plusieurs années, les faibles taux de recrutement et de diplomation dans plusieurs secteurs

Plus en détail

NOTE D INFORMATION n 01 Janvier 2014

NOTE D INFORMATION n 01 Janvier 2014 DIRECTION DE L ÉVALUATION, DE LA PROSPECTIVE, ET DE LA PERFORMANCE DEPP NOTE D INFORMATION n 1 Janvier 214 La dépense par élève ou étudiant pour un parcours dans l enseignement scolaire ou supérieur en

Plus en détail

Canada et Brésil : une étude de la citoyenneté et de la bonne gouvernance mondiale

Canada et Brésil : une étude de la citoyenneté et de la bonne gouvernance mondiale Canada et Brésil : une étude de la citoyenneté et de la bonne gouvernance mondiale W. Flanagan Faculté de droit Queen s University Chercheur principal G. Whiteman Rotterdam School of Management Erasmus

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Le Québec et le commerce international

Le Québec et le commerce international Le Québec et le commerce international Stéphane Paquin, Ph.D Professeur ENAP Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée Qui gagne quand tout le monde perd? Mme Alena

Plus en détail

Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des placements» Commentaires présentés à. L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des placements» Commentaires présentés à. L Autorité des marchés financiers Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des placements» Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Le 26 février 2010 Consultation sur le projet de «Ligne directrice

Plus en détail

RÉSUMÉ DE RECHERCHE. Fondé sur un rapport de recherche préparé pour l IB par : Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research

RÉSUMÉ DE RECHERCHE. Fondé sur un rapport de recherche préparé pour l IB par : Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research RÉSUMÉ DE RECHERCHE Comparaison des résultats d élèves issus ou non d établissements dispensant les programmes de l IB au programme ISA d évaluation des écoles internationales, et au questionnaire sur

Plus en détail

CAQ NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS. Données du mois de : Juillet 2015 SECTION 1 - LES SALAIRES SECTION 2 - LES EMPLOIS ET LES TRAVAILLEURS

CAQ NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS. Données du mois de : Juillet 2015 SECTION 1 - LES SALAIRES SECTION 2 - LES EMPLOIS ET LES TRAVAILLEURS NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS Cette note présente des données et analyses supplémentaires en lien avec la création d emplois. L objectif de cette note est de porter l analyse au-delà du nombre d emplois

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences FRANCE PISA 2012 : Faits marquants Performance en mathématiques La performance des élèves de 15 ans en mathématiques se situe en France au niveau de la moyenne des pays de l OCDE, avec un score de 495

Plus en détail

Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires

Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires 2955, boulevard de l Université, Sherbrooke (Québec) J1K 2Y3 Téléphone : 819 822-5540 Télécopieur : 819 822-5286 Le concept de besoin Dans

Plus en détail

MODÈLES ET ENJEUX DU PARTENARIAT MÉDICO-ADMINISTRATIF : ÉTAT DES CONNAISSANCES

MODÈLES ET ENJEUX DU PARTENARIAT MÉDICO-ADMINISTRATIF : ÉTAT DES CONNAISSANCES MODÈLES ET ENJEUX DU PARTENARIAT MÉDICO-ADMINISTRATIF : ÉTAT DES CONNAISSANCES Sommaire exécutif Février 2012 AVANT-PROPOS En 2012, l Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Présentation dans le cadre des consultations prébudgétaires du ministre des Finances du Québec portant sur le budget 2004-2005

Plus en détail

RECHERCHE ET ANALYSE QUALITATIVE :

RECHERCHE ET ANALYSE QUALITATIVE : RECHERCHE ET ANALYSE QUALITATIVE : LE TRAIT D UNION ENTRE L ÉVALUATION DES TECHNOLOGIES EN SANTÉ ET L ÉVALUATION DE PROGRAMME DANS LA PRODUCTION D UNE REVUE DE LA LITTÉRATURE MIXTE 1 Débora Merveille NGO

Plus en détail

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion française É VALUATION DE R EADING, DE LA LECTURE ET

Plus en détail

Des mesures fiscales visant à redresser l'investissement privé : Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances

Des mesures fiscales visant à redresser l'investissement privé : Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances Des mesures fiscales visant à redresser l'investissement privé : Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec et au ministre des Finances du Canada, lors

Plus en détail

Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation ENTRETIEN ANNUEL

Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation ENTRETIEN ANNUEL Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation NOM : Prénom : Né (e) le : Fonction : Occupée depuis le : Date du précédent entretien : Date de l entretien : Entretien mené par :... ENTRETIEN

Plus en détail

La dette du Québec et le budget 2015-2016.

La dette du Québec et le budget 2015-2016. Louis GILL Économiste, retraité de l UQÀM (2015) La dette du Québec et le budget 2015-2016. Un document produit en version numérique par Jean-Marie Tremblay, bénévole, Professeur associé, Université du

Plus en détail

Évaluation des compétences des adultes

Évaluation des compétences des adultes Évaluation des compétences des adultes Éclairages sur les enquêtes PIAAC et IVQ Jonas Nicolas DG Insee, Division Emploi 2013 Introduction Deux enquêtes comparables Information et Vie Quotidienne (IVQ)

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Projet 8INF206 (3cr) Guide

Projet 8INF206 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Projet 8INF206 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES MATIÈRES INFORMATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

Êtes-vous faits pour le marketing?

Êtes-vous faits pour le marketing? Êtes-vous faits pour le marketing? Présentation par Jean-Luc Geha Professeur invité Responsable pédagogique de l option marketing au BAA Département de marketing Liberté, diversité et créativité COMPÉTENCES

Plus en détail

Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal

Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal «Enjeux de l internationalisation de l enseignement supérieur» Les soirées regards croisés

Plus en détail

Information sur le traitement des notes des élèves

Information sur le traitement des notes des élèves EXTRAITS du GUIDE DE GESTION DE LA SANCTION DES ÉTUDES ET DES ÉPREUVES MINISTÉRIELLES (MÉLS) Les notes finales obtenues pour les matières associées à des épreuves uniques tiennent compte, en général, du

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

CURRICULUM VITAE SERVICES À LA COLLECTIVITÉ INTERNE À L UQTR DEPUIS LE 1 ER JUILLET 1989

CURRICULUM VITAE SERVICES À LA COLLECTIVITÉ INTERNE À L UQTR DEPUIS LE 1 ER JUILLET 1989 CURRICULUM VITAE IDENTIFICATION : Bernatchez, Jean-Claude o Jean-claude.bernatchez@uqtr.ca Téléphones : 819-376-5011, poste 3162 Fonction actuelle : o Professeur titulaire, Département des sciences de

Plus en détail

L application de la mesure d efficience en éducation

L application de la mesure d efficience en éducation L application de la mesure d efficience en éducation Rappel : l efficience peut être mesurée par une analyse coût-efficacité, c est-à-dire la mise en relation des moyens mis en œuvre avec les résultats

Plus en détail

La formation à distance, un passage obligé

La formation à distance, un passage obligé La formation à distance, un passage obligé CONFÉRENCE par Jacques Desbiens, Ph.D. Professeur à l UQAC et directeur des programmes en gestion de projet du réseau de l Université du Québec, le 4 juin 2008

Plus en détail

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations prébudgétaires provinciales 2008-2009 Conseil du patronat

Plus en détail

Document d information

Document d information Document d information L étude Choix concurrentiels compare les coûts d exploitation d une entreprise et d autres facteurs de compétitivité dans plus de 100 villes de 10 pays. Cette étude aide les entreprises

Plus en détail

L évaluation ça compte!

L évaluation ça compte! L évaluation ça compte! 9 Immigrantes et immigrants au Canada : le milieu socioéconomique a-t-il de l importance? En éducation, la «réussite» peut être définie comme l atteinte d un haut niveau de rendement

Plus en détail