@Retrouvez les événements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "@Retrouvez les événements"

Transcription

1 REGIONAL P 01 Date N C M J Lausanne, Lavaux, Riviera L accent de votre les événements de votre Région sur notre site internet ou écrivez nous par courrier électronique Internet: Hebdomadaire gratuit, ménages Rédaction-Administration: C.F. Ramuz 99, CP 237, 1009 Pully, Tél , Fax Opinion La Pub? Un mot, un seul! Même en période de «Mundial» ou peut-être justement à cause de ce foot qui replace une majorité des membres d une famille devant un même écran, la pub fait parler d elle. D aucuns s énervent contre cette dame qui a l outrecuidance de couper le film au moment où le cœur palpite. D autres s amusent des trouvailles et gags publicitaires. La dame peut être aussi emmerdeuse que bonne fée. Les spécialistes pourtant la donne pour morte. Maurice Saachi, l un des plus grands publicistes au monde admet que la dame s éteint, essoufflée par la technologie. Plus personne ne regarde la télévision en famille, la pub se dilue alors sur d autres écrans, (portable, PC, ipod, consoles, Internet) et de fait chacun profite de son passage pour faire ses sms, s et autres chats. Elle était bien partie sur Internet puis, lors de l éclatement de la bulle, elle a plongé aussi. De fait, la publicité moderne vit des jours dangereux. Sur le papier, son destin est différent. Bien sûr elle agace tous ceux pour qui l arrivée d une pub dans sa boîte provoque la vision d un arbre abattu. Elle intéresse au hasard des produits proposés, tous ceux qui sont à l affût d actions. Elle a l avantage d être moins volatile, plus palpable. On la met dans un coin puis on la retrouve. Le problème pourtant est que, rare sont les bons communicateurs. Chacun veut mettre un maximum dans sa pub qui arrive dans un incroyable fouillis dans les journaux ou les boîtes aux lettres. Or avec le zapping institutionnalisé, le syndrome de l APC (Attention Partielle Continue) a saisi les cerveaux qui ne peuvent retenir aucun message. Quand verra-t-on des publicitaires et des graphistes proposer de manière pointue un seul message à la fois? Le même Maurice Saachi va plus loin. Pour lui, la future publicité moderne se composera d un seul mot qui identifiera une marque ou un produit. Un mot pour vendre! Un seul. Reste juste à trouver le bon. Et à le communiquer... Le Régional, tout simplement... Nina Brissot Le clown Elastic à la Cité: la fin des grimaces? Page 5 Rubriques Multimédia Nouveautés, conseils, appareils: notre page décodage Lausanne Entrée Libre pour un été, 30 ans de spectacles gratuits Pully - Lavaux Pully: les comptes 2005 sous la loupe Puidoux, Savigny, Epesses: bons comptes 2005 Puidoux: le centre de glace presque là Rivaz: des Moulins au tourisme 12 Vevey-Riviera La Tour: projet de parking sous les Anciens Fossés Swissmedia s engage pour former la relève Voilà l été et les nuisances sonores Culture Le Septembre musical retrouve la confiance 13 Long courrier Les moteurs de Bangkok 16 Pour les amateurs du spectaculaire. Avec écran LCD visionnaire de 101 cm, son lecteur DVD complètement intégré et son puissant système sonore, le BeoVision 7 est encore plus performant que spectaculaire. MEUBLES DE JARDIN ET DE TERRASSE Courtage - Achat - Vente Gérance Location "Prestige" Administration PPE Construction Architecture d'intérieur Evaluations sans frais Expertises Conseil en financement * Offre valable du 1 er avril au 30 juin 2006 sur l ensemble des téléviseurs LCD et plasma de Bang & Olufsen Bang & Olufsen rue de la Poste Coratel, rue de la Poste 18, 1009 Pully Tél , ROUTE DE LAVAUX 425, 1095 LUTRY Tél : +41 (0) Fax : +41 (0) clients Lutry - Lausanne - Vevey - Montreux - Rolle et prochainement Aigle et Yverdon

2 REGIONAL P 02 Date N C M J 2 Jeudi 29 - vendredi 30 juin No 330 Avis d enquête Menuiserie Agencement Duinat Pierre Fenêtres - Portes - Armoires - Rénovation Atelier Rte des Monts de Lavaux 322 Tél Fax Natel Nous cherchons grande et vieille maison de vacances proche Thoune ou Suisse occidentale 6 adultes 2 enfants 1er ou E. Jenni, Thun, Tél , POMPES FUNEBRES OFFICIELLES DE LA VILLE DE LAUSANNE av. des Figuiers Lausanne TL: lignes n 1, 2 et 4 arrêt Maladière Sortie autoroute Lausanne-Sud Convention pour obsèques futures / Rapatriements Hebdomadaire d information régionale paraissant tous les vendredis (48 x par année) Rédaction Nina Brissot, journaliste RP, rédactrice en chef Serge Noyer, journaliste RP C.F. Ramuz 99, CP 237, 1009 Pully Tél Fax Publicité Jean-Philippe Barbey, directeur des ventes - Martial Grognuz Thierry Sicault Philippe Tournier Marketing - Développement Stéphanie Simon Administration - Correspondance C.F. Ramuz 99, CP 237, 1009 Pully Eveline Schenk, administration-comptabilité Tél Fax PAO Marc Rouiller, polygraphe Florence Abansir, graphiste Impression CIE - Centre d impression Edipresse 1030 Bussigny - Tél Distribution BVA, Logistique SA Route Aloïs-Fauquez 93, 1018 Lausanne Tél Fax Le Régional est distribué à exemplaires à Lausanne Centre-Est, Pully, Paudex, Belmont, Epalinges, sur le district de Lavaux, à Chailly, Vevey, La Tour-de-Peilz, Blonay, St-Légier, Corsier, Corseaux, Jongny, Chardonne. Délais pour les parutions chaque vendredi Délai pour le rédactionnel et les annonces les lundis à midi. Pour les billets politiques les vendredis à midi. Tirage: exemplaires Prix: Fr dans les kiosques Abonnement possible hors du périmètre de distribution au prix de Fr /l an Fonds de soutien CCP BCV Lausanne, en faveur compte: C AVIS D ENQUÊTE Commune de Chexbres 6/2006 CAMAC No District: LAVAUX Commune: 1071 Chexbres Lieu-dit ou rue: En Curtille Chemin de Chenilly Coordonnées géographiques: / Parcelle: 192 No ECA: - Note au recensement architectural: - Propriétaire(s): Dutoit Christiane Avenue Viollier Nyon Promettant-acquéreur: - Auteur des plans: Schmid Jean-Pierre J.-P. & H. Schmid arch. SIA dipl. EPFL-ETS Avenue Vinet Clarens Projet, nature des travaux et destination de l ouvrage: Nouvelle construction d une villa et création de 4 places de parc Demande de dérogation:- Particularités:- L enquête publique de 20 jours est ouverte du 30 juin au 20 juillet La Municipalité AVIS D ENQUÊTE Commune de Paudex District: LAUSANNE Commune: 1094 Paudex Lieu-dit ou rue: Chemin de Bochat 23 Coordonnées géographiques: - Parcelle: 12 No ECA: - Note au recensement architectural: - Propriétaire(s): Kottelat Marlène Chemin de Bochat Paudex Promettant-acquéreur: - Auteur des plans: Rosset Cédric BICR Pl. de L Hôtel de Ville Cully Projet, nature des travaux et destination de l ouvrage: Construction enterrée en annexe à l habitation existante Le dossier d enquête peut être consulté au Greffe municipal du 23 juin au 13 juillet La Municipalité AVIS D ENQUÊTE Commune de Chexbres 7/2006 CAMAC No District: LAVAUX Commune: 1071 Chexbres Lieu-dit ou rue: La Rochette Coordonnées géographiques: / Parcelle: 1645 No ECA: - Note au recensement architectural: - Propriétaire(s): L Immobilière du Chêne SA c/o Patrinonium Asset Management SA Av. C.-F. Ramuz Pully Promettant-acquéreur: Guérin-Bisschoff Evelyne et Van Driessche Geert Avenue de Jolimont Lausanne Auteur des plans: Courtinier Laurent Yvazur SA Rue du Stand 1441 Valeyres-sous- Montagny Projet, nature des travaux et destination de l ouvrage: Agrandissement: construction d une véranda chauffée Demande de dérogation: Dérogation au périmètre d évolution PPA «La Rochette» Particularités:- L enquête publique de 20 jours est ouverte du 30 juin au 20 juillet La Municipalité PIANOCENTRE GENAND CD CLASSIQUE PARTITIONS PIANO 4 vitrines contiguës au Musée Jenish Av. de la Gare 4 - VEVEY Tél Accentuez votre communication! Appelez notre service «conseil en publicité» au , il vous aidera à définir la meilleure annonce à bons prix. Auto-moto Ouvert du jeudi au dimanche de 17h à 21h ou sur réservation pour les groupes de 15 à 60 personnes Rens. et réservations point «I» Cully - Tél Du 29 juin au 2 juillet Les Frères Dubois SA Du 6 au 9 juillet Denis Longet Rens. et réservations sur demande Ouvert du vendredi au dimanche 17h à 21h Réservations pour groupes de 15 à 40 personnes, Point «I» Cully - Tél Ouverture officielle vendredi 21 avril 2006 Du 30 juin au 2 juillet Cave Bougnol Du 7 au 9 juillet Corcelles-le-Jorat - Emmanuel Hug Rens. et réservations sur demande - Tél Ouvert du jeudi au dimanche de 17h à 21h Du 29 juin au 2 juillet Esseiva Roger et Nathalie Du 6 au 9 juillet Duboux Marc-Henri Rens. et réservations sur demande - Tél Ou Point «I», Cully - Tél Ouvert du vendredi au dimanche de 17h à 21h Du 30 juin 1 er et 2 juillet Jean-Charles Cardinaux Du 7 au 9 juillet Hubert Testuz et fils

3 REGIONAL P 03 Date N C M J Pully 3 Informations communales Numéro général Tél Fax Page officielle réalisée par la Municipalité de Pully Vous pourrez retrouver le contenu de ces pages sur le site Comptes 2005 Billet du Syndic Comptes Mauvaise surprise à Pully Le coup est dur. Alors que la commune de Pully se bat pour réduire son déficit, les comptes 2005 révèlent une baisse des rentrées fiscales. Les revenus de l impôt sont non seulement inférieurs aux prévisions budgétaires mais aussi aux résultats enregistrés en Comment expliquer cette situation quand l Etat et la plupart des communes du canton ont vu leurs rentrées fiscales s améliorer nettement en 2005? Le déficit des comptes communaux 2005 est cependant inférieur de moitié à celui prévu dans le budget (5.2 millions au lieu de 10), grâce aux efforts d économies engagés par la Municipalité et aux revenus exceptionnels de la succession Kainer. Le terme de mauvaise surprise n est pas exagéré. Le budget 2005 de la commune prévoyait des rentrées fiscales, d une progression tout à fait raisonnable de 4.5%. Par rapport aux données de 2004, il manque aujourd hui près de 9.5 millions pour faire atteindre ces prévisions. Une partie de cet écart est cependant artificielle. L Office d impôt (ODI) n a en effet pas taxé, de manière définitive, les contribuables de Pully à fin 2005 alors que cette proportion atteint 70% en moyenne pour les autres communes. La Municipalité de Pully est intervenue auprès du Département cantonal des finances pour que cette situation ne se prolonge pas et surtout qu elle ne reproduise pas lors des prochains exercices. Elle grève en effet doublement les finances de la commune qui doit payer sans délai ses factures à l Etat alors que ses revenus prennent du retard et ne correspondent pas à la réalité dans le calcul, année après année, des montants de la péréquation financière intercommunale. Globalement, ce qui constitue un élément très satisfaisant, les charges maîtrisables (charges de personnel, biens, services et marchandises ainsi que les aides et subventions) sont inférieures par rapport au budget A l instar cependant des trois précédentes années, les comptes communaux 2005 n en présentent pas moins un déficit qui va croissant, même s il est réduit à 5.2 millions au lieu des 10 millions prévus au budget. Le temps des choix vitaux et indispensables au maintien de prestations qualitatives dans les domaines de la prévention, de l aide sociale, de la culture et des sports, approche à grands pas. La Municipalité saisira, dès cet automne, le nouveau Conseil communal des décisions qui s imposent. Le résultat des comptes communaux de l année 2005 se présente de la manière suivante: Total des charges: CHF Total des revenus: CHF Déficit: CHF Ce déficit, sans la mise en place d un dispositif d économies par la Municipalité, aurait été beaucoup plus important. En effet, les mesures prises ont permis à la Ville de Pully d économiser la somme de CHF 7.7 mios, soit 12.6 % (CHF 3.0 mios au chapitre «Autorités et personnel» et CHF 4.7 mios au chapitre «Biens, services et marchandises»). Au niveau des charges pour lesquelles la Ville de Pully n a aucune maîtrise, par rapport aux comptes 2004, notons une augmentation de 6.0% des remboursements, J.-F. Thonney, syndic participations et subventions à des collectivités. Cette progression est due, pour l essentiel, à l augmentation de la participation de notre ville à la facture sociale. En terme de points d impôts, cette participation représente l équivalent de 39 points, soit plus de 56% des 69 points à notre disposition. La mauvaise surprise de l année 2005, provient de la baisse très importante des recettes fiscales. En effet, le budget 2005 prévoyait des rentrées fiscales nettes à hauteur de CHF 74.3 mios au lieu des CHF 71.1 effectivement rentrés en 2004, soit une progression tout à fait raisonnable de 4.5%. Il manque aujourd hui près de CHF 9.5 mios pour faire le compte. Cette importante différence provient de deux facteurs principaux: Facteur conjoncturel L essentiel est dû à des éléments conjoncturels puisque la différence s explique par des résultats moins bons que prévus: - de l impôt sur les bénéfices des sociétés (CHF 3.1 mios); - de l impôt sur la fortune (CHF 2.9 mios); - des droits de succession (CHF 1.9 mios); - de l impôt spécial sur les étrangers (CHF 0.7 mio); - des droits de mutations (CHF 0.2 mio). Le solde est lié à l augmentation de la provision pour débiteurs douteux et à d autres recettes diverses. Retards de taxation Une partie de ce retard est cependant artificielle. L office d impôt de Lausanne-district n a en effet taxé de manière définitive que 49.6% des déclarations fiscales 2004 des habitants de Pully, alors que cette proportion atteint 70% en moyenne pour les autres communes. L Etat justifie cette différence pénalisante pour Pully en expliquant que l Office d impôt taxe en premier lieu les cas les plus faciles afin de traiter rapidement un maximum de dossiers et que la Ville de Pully compte de nombreux contribuables dont la taxation présente un niveau de difficulté supérieur à la moyenne. Selon des estimations effectuées avec le concours de l Administration cantonale des impôts, Pully devrait toucher avec retard environ CHF 3.2 mios d impôts, normalement imputables sur l année L année 2005 a été, fort heureusement, marquée par une bonne nouvelle. En effet, la Ville de Pully a pu bénéficier d un apport non prévu dans le budget: la succession Kainer. Cette succession en déshérence nous a permis de réaliser un revenu net de CHF 7.1 mios. Actuellement, le service de la dette représente l équivalent d un peu moins de 6 points d impôts. Cette situation pourrait très rapidement se détériorer, car les taux d intérêts sur les marchés financiers ont passablement augmenté ces derniers mois. Le déficit communal relatif aux comptes 2005 est donc de CHF 5.2 mios soit CHF 4.7 mios de moins que ce qui a été prévu dans le budget Cependant, sans l apport à caractère exceptionnel de la succession Kainer, le déficit communal aurait culminé à la hauteur de CHF 12.3 mios. A l instar des trois précédentes années, les comptes 2005 présentent à nouveau un déficit. Ainsi, le déficit communal cumulé, figurant au bilan au 31 décembre 2005, atteint la somme de CHF 16.4 mios. Les mesures d économies, relatives à la part maîtrisable des charges communales, touchent à leur fin. L objectif prioritaire des prochaines années sera d atteindre l équilibre des comptes communaux. Nous sommes convaincus que cet équilibre ne pourra se réaliser sans une réflexion profonde sur les revenus communaux. Sans cette dernière, les déficits continueront à s accumuler année après année, augmentant ainsi la dette communale. Les conditions favorables sur le marché des emprunts sont bientôt terminées. Les comptes 2005 de la Ville de Pully c est: l augmentation de la participation à la facture sociale qui passe à CHF 33.4 mios. un endettement total qui a augmenté de CHF 20.0 mios en 2005 afin d atteindre la somme totale de CHF mios au 31 décembre En 2005, chaque fois que la Ville de Pully a dépensé CHF , elle a consacré : CHF mios de charges qui sont composées de CHF 53.8 mios de charges maîtrisables, de CHF 56.2 mios de charges non maîtrisables et de CHF 8.7 mios de charges internes. Cependant, si l on ne tient pas compte des charges relatives aux services industriels, les charges maîtrisables passeraient à CHF 42.0 mios. une marge d autofinancement négative de CHF 1.4 mios engendrant ainsi une augmentation théorique de l endettement de la Ville de Pully d environ CHF 5.1 mios. La marge d autofinancement est en fait la trésorerie restante après la prise en compte de toutes les charges monétaires de fonctionnement. Administration générale et entretien du patrimoine Services industriels (autofinancés) Sécurité sociale Sécurité publique Enseignement Charges financières et péréquation horizontale Transports publics Sport, culture et loisirs Brèves communales Cartes journalières CGN La Compagnie Générale de Navigation (CGN) propose aux Communes bordant le Léman de vendre des cartes journalières 1re classe à prix réduit! Ces cartes sont valables jusqu au 31 décembre 2006 sur toutes les lignes régulières, à l exception des croisières événementielles. Le prix de vente est de CHF 30.- au lieu de 74.- pour les adultes et de CHF 15.- au lieu de 37.- pour les enfants. Les cartes journalières peuvent être obtenues auprès du Greffe municipal.

4 REGIONAL P 04 Date N C M J 4 Jeudi 29 - vendredi 30 juin No 330 Immobilier Infiltration d eau Humidité Devis gratuits par technicien sur simple appel La Conversion A LOUER OU A VENDRE dans parking souterrain 1 place de parc Fr /mois Montchoisi 5 Lausanne Famille suisse-allemande recherche de privé pour investissement terrain pour immeuble locatif ou rural à transformer avec terrain. Région lémanique, proximité train ou/et transports publics. Solvabilité et discrétion assurées. Tél PSI Fiduciaire et Gérance, Lausanne Tél PENTHALAZ Résidence Bellevue CONSTRUCTION DE 6 LOGEMENTS DE 41/2 PIÈCES D UNE SURFACE DE 120 M 2 DÈS CHF Y COMPRIS: SOUS-SOL,GARAGES FERMÉS ET PLACES DE PARC EXTÉRIEURES CHAUFFAGE: POMPE À CHALEUR ARMOIRE À VINS CLIMATISÉE DÉBUT DES TRAVAUX ÉTÉ 2006 LIVRAISON FIN 2007 VENTE ET INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Tél Emploi Divers COMMUNE DE PAUDEX Le service de la voirie de la Commune de Paudex cherche pour le 14 août 2006 un ou une apprenti(e) pour obtenir le CFC «Nettoyeur en bâtiment» Profil: jeune homme ou jeune fille Titulaire d un certificat VSO N ayant pas peur de l effort physique et aimant le travail pratique à l intérieur et à l extérieur Responsable et capable de s intégrer à une petite équipe de professionnels Nous offrons: Une activité variée au service de la collectivité dans un cadre agréable Un bon encadrement avec des professionnels polyvalents Les conditions cadres du contrat d apprentissage légal pour la profession concernée Si vous êtes intéressé, faites parvenir vos offres avec une lettre de motivation au secrétariat de la Commune de 1094 Paudex, case postale 40, jusqu au lundi 10 juillet. Une semaine de stage peut éventuellement être organisée dans le courant du mois de juillet. La Municipalité PORTES OUVERTES Venez nous retrouver ce samedi 1er juillet de 10h à 13h Villas individuelles d env. 170 m2 habitables Villas jumelles d env. 140 m2 habitables sur plans dès Frs Monts-de-Corsier (derrière le restaurant de l Hautigny) A 10 min. de Vevey et à 5 min. de Châtel St-Denis Muller-Veillard Av. de la Gare Vevey Tél Accentuez votre communication! Une annonce dans Le Régional touche ménages dans votre région. Appelez notre service «conseil en publicité» au , il vous aidera à définir la meilleure annonce à bons prix. Ou visitez notre site

5 REGIONAL P 05 Date N C M J C et PUBLICITÉ Trente années de spectacles estivaux en libre accès Festival Le programme «Entrée libre pour un été» a trente ans. Les deux prochains mois promettent 150 événements gratuits à Lausanne. été, la capitale vaudoise donnera l occasion à ses habitants et à ses visiteurs de se cultiver et de se divertir sans dépenser le moindre sou. La manifestation «Entrée libre pour un été» organise, chaque année de la fin juin à la mi-septembre, de nombreuses activités culturelles. Pour cette édition anniversaire, c est environ 150 spectacles de musique de théâtre et de cinéma ainsi que des activités qui seront proposés. «C est exceptionnel pour une ville comme Lausanne d offrir autant à ses habitants et ses visiteurs et cela gratuitement», rappelle Raymond Rochat président de l association organisatrice de l évènement. Animations à l anglaise Historiquement, l initiative de cette manifestation vient d écoles privées anglaises qui voulaient animer la ville durant leurs camps de vacances d été. Par la suite, en 1974, la ville a décidé de charger le service des affaires culturelles de mettre sur pied un programme expérimental de spectacles artistiques gratuits pour les mois de I l SERVICE LIVRAISON Appel gratuit 0800 / Av. du Chablais LAUSANNE Tél.: Fax: juillet et d août. L expérience étant concluante, la municipalité décide en 1976 de lancer «Lausanne vous offre un été» et d élargir l offre des spectacles. C est en 1991 que l association «Entrée libre pour un été» a été crée par la ville pour organiser l événement. Pour cette année, les organisateurs annoncent plusieurs nouveautés : Une soirée spéciale à l occasion du trentième anniversaire qui prévoit plusieurs concerts le 23 juin à l esplanade de la Cathédrale. On note également le projet de l association Folie Voltaire et du Zinéma : «Huit toiles sous les étoiles». C est une série de films célèbres projetés à la nuit tombée au parc de Mon-Repos. Autre événement: L orchestre classique lausannois Sinfonietta sera accompagné par l Ecole de cirque de Lausanne pour deux représentations. La troupe suisse «Anglung-duo «nous promet aussi un spectacle musical étonnant avec son xylophone géant. Rue de Lausanne 47a 1110 MORGES Tél. & Fax: Lausanne 5 Ballades instructives Les nombreuses visites et ballades thématiques à travers la capitale sont toujours au programme. Cette année, une attention est donnée aux petits de 3 à 7 ans qui pourrant venir avec leurs parents découvrir à leur rythme les endroits amusants de la ville. Pour les plus âgés, des visites de nombreux édifices seront organisées par le Mouvement des aînés. La fête de la musique, le festival de la Cité, la fête de Lausanne et encore d autres évènements estivales gratuits figurent aussi dans la petite brochure d «Entrée libre pour un été». «Même si ces manifestations sont indépendantes financièrement de nous et qu elles font leur propre sélection d artistes, nous les intégrons dans la programmation car elles sont dans la même lignée qu Entrée libre pour un été», explique Nicola Di Pinto, secrétaire général de l association. Entrée libre pour un été, du 21 juin au 22 septembre à Lausanne, brochures disponibles à Lausanne Tourisme et à Info Cité et autres lieux publics. Infos sur Gwenaëlle Reyt Le Courrier Le Festival de la Cité s achemine vers une édition à valeur de test Sursis Après une période de déficits chroniques, les organisateurs espèrent remonter la pente lors de la 34e cuvée, du 7 au 15 juillet. s en est fallu de peu que le principal rendez-vous culturel de l été à Lausanne ne tombe à l eau pour de bon. En 2005, le Festival de la Cité traînait derrière lui un déficit cumulé de francs, hérité des éditions précédentes. Une ardoise que le législatif communal a cependant accepté d effacer en septembre de la même année, sauvant du même coup une manifestation fréquentée chaque année par plus de personnes. La ville met le paquet Pour sa 34e édition de spectacles gratuits dans la Vieille-Ville, qui se déroulera du 7 au 15juillet, le Festival de la Cité se trouve donc à un tournant. Le retour aux chiffres noirs amorcé de justesse en 2005 se confirmera-t-il cette année? Jean-François Chapuisat, secrétaire général du festival, se veut rassurant: «Nous avons un soutien supplémentaire de la ville et aussi de nouveaux Lausanne sponsors». Cet été, la gratuité de la manifestation sera donc assurée notamment par... la Banque privée Edmond de Rotschild. La subvention communale est portée de à francs. Un montant que le directeur de la Culture Jean-Jacques Schilt n était pourtant pas en mesure d articuler, hier lors de la conférence de presse. L augmentation de la manne financière profitera directement à ce qui constitue le coeur de la manifestation: sa programmation. Alors que les artistes pesaient moins de 25% du budget global en 2005, ils s en adjugeront cette année près de la moitié ( francs sur 1,7 million). Il ne s agit pas là d un luxe, l attrait des stands de nourriture et de bières ayant eu parfois tendance, par le passé, à supplanter l intérêt des spectacles. La diversité des formes d expression artistique reste l un des principaux atouts de la manifestation. Dans une dizaine de lieux, pour la plupart situés en plein air, Artisanat - L Association des Artisans lausannois tiendra son 25e marché «Artisanat vivant» du 3 juillet au 19 août au Forum de l Hôtel de Ville, place de la Palud, Lausanne. Portes ouvertes - A l occasion de la parution du No 25 de la revue Passage d encres, Portes ouvertes à l Atelier Claire Nicole. Samedi 1er et dimanche 2 juillet, de 14h à 20h. Rencontre-lecture avec Claire Nicole: L instant et après, samedi 1er juillet à 17h30. Esplanade 3bis, 1012 Lausanne. les festivaliers pourront faire le plein de théâtre, de musique aussi bien classique que rock, d humour, de danse et de spectacles pour enfants. Le jazz fait peau neuve Du côté des programmateurs, l équipe semble s être stabilisée, après l épisode mouvementé qui avait suivi l édition Les responsables des scènes danse et jazz avaient été mis sur la touche par le conseil de fondation, qui estimait qu ils avaient fait leur temps. Deux autres programmateurs, en conflit avec le conseil de fondation, avaient alors démissionné. Cette année, seule la scène de jazz change - à nouveau - de tête, avec l arrivée de Daniel Thentz, fondateur du Cully Jazz Festival. Au menu du festival figurent encore d autres nouveautés. Pour la première fois, le Petit Théâtre de Lausanne participera à la manifestation. Tous les aprèsmidi, il ouvrira son jardin aux familles, en plein quartier de la Cité. Le soir, petits et grands pourront assister à un spectacle sur le thème de l eau. Lieu phare du festival réservé depuis plusieurs années aux musiques actuelles, la place du Château s ouvrira davantage que par le passé à d autres disciplines artistiques. Programme complet et infos pratiques sur UVG Michaël Rodriguez et Gwenaëlle Reyt Le Courrier Familles d accueil Tous à la course de la Riponne Lausanne une course d entraide aura lieu en faveur de la Fondation Mère Sofia. Pour la troisième année consécutive, la Fondation Mère Sofia organise sa course aux sponsors sur la Place de la Riponne. Animé par Ivan Frésard, cet événement réunira toutes celles et tous ceux qui, sensibles à la précarité existante, veulent soutenir les actions d aide aux plus démunis de la Fondation. Organisée dans le cadre des Fêtes de Lausanne pour la seconde fois, la désormais traditionnelle course aux sponsors de la Fondation Mère Sofia est un moment très attendu par les coureurs: il leur permet de voir s affronter dans une saine compétition les citoyens, connus ou inconnus, de notre région. Le succès remporté par cet événement lors de ces précédentes éditions devrait être réitéré cette année, grâce à une mobilisation toujours plus nombreuse envers les plus démunis. Les précédentes éditions ont permis à la Fondation d engranger plusieurs milliers de francs par course. Le principe de la course est toujours le même: pendant Présidence - L Union Vaudoise des Garagistes, section Vaudoise de l UPSA, vient d élire un nouveau président au Comité Central de l Union Professionnelle Suisse de l Automobile. Il s agit de r Nicolas Leuba, administrateur délégué du garage Honegger SA à Echandens, qui a été élu à l unanimité. Il dirigera donc l association faîtière défendant les intérêts de plus de garages en Suisse. M. Leuba aura la délicate tâche de représenter dignement non seulement la Suisse romande, mais également le secteur en plein développement des véhicules utilitaires, poids lourds compris. AFS cherche des familles d accueil pour des étudiants du monde entier. Envie d apprendre à prononcer quelques mots de chinois, à cuisiner des sushis ou encore à danser le tango? Dès septembre, vous en aurez peut-être l occasion! En effet, plus de 140 jeunes âgés de 15 à 18 ans, venant de Chine, Nouvelle-Zélande, Islande, Argentine et plus de trente pays encore, arriveront le 1er septembre en Suisse pour passer une année scolaire. Dans leurs pays d origine, ils ont passé une sélection et se seront préparés à passer 11 mois dans une école suisse, tout en découvrant notre langue et notre culture. Toutes les familles suisses,curieuses et ouvertes, sont invitées à vivre l expérience d offrir, pour quelques mois ou semaines, un chez-soi à un jeune étudiant étranger. Tout au long de ce séjour, les familles d accueil et les étudiants en échange partagent et apprennent à connaître leurs cultures respectives. Chacun peut devenir famille d accueil: les familles monoparentales, sans enfants ou avec enfants en bas âge, personnes à la retraite, etc. Les seules conditions étant un intérêt sincère pour les jeunes et une ouverture à une nouvelle culture. Les étudiants seront donc intégrés dans une famille pour une période de 3 à 11 mois et considérés comme un «enfant temporaire», recevant les mêmes droits et soins qu un autre membre de la famille. Une connaissance des langues étrangères n est pas indispensable. Depuis plus de 50 ans, AFS est l une des plus grandes organisations d échanges au monde. Cette association, à but non lucratif, permet à de jeunes Suisses de passer une année d études à l étranger et aux étudiants du monde entier de venir vivre cette année en Suisse. Plus de 600 bénévoles sont au coeur de l organisation dans notre pays, accompagnant et soutenant les familles d accueil et les étudiants en échanges dans leur région. Si vous souhaitez devenir famille d accueil ou bénévole, veuillez vous adresser à: AFS Programmes Interculturels, Isabelle Heughebaert, Löwenstrasse 16, 8001 Zürich. Tél.: ou par mail: Toutes les informations sous: Epalinges Promotions - Les promotions scolaires pour les classes DES/2, 9VSO, 9VSG1, 9VSG2, 9VSB1, et 9VSB2 auront lieu le vendredi 7 juillet à 10h30 à la Salle des spectacles d Epalinges. Quant à la Fête de écoles elle se déroulera la veille, le jeudi 6 juillet au tour du complexe scolaire de Bois Murat. 30 minutes une personne court. Elle est allée préalablement chercher des personnes qui promettent de verser X francs par tour accompli. Ainsi, plus il y aura de coureuses et de coureurs, plus les montants versés in fine à la Fondation seront importants. Pour l heure, une vingtaine de personnes se sont annoncées. Encouragés par l animateur Ivan Frésard et par le public, ils seront nombreux à prendre le départ à 19h30. Durant 30 minutes, ces personnes viendront mouiller leur maillot pour récolter les fonds nécessaires à la pérennité de la mission de la Fondation. Entre deux matchs du Mondial, la population est vivement invitée à venir soutenir avec ferveur ces coureuses et coureurs dans leurs efforts afin que le maximum d argent puisse être récolté pour venir en aide aux plus démunis. Inscription auprès de Fondation Mère Sofia: ou par internet sur lr PUBLICITÉ

6 REGIONAL P 06 Date N C M J 6 Jeudi 29 - vendredi 30 juin No 330 Soldes SOLDES Les grands couturiers à des prix exceptionnels Jiki, Ungaro, Lanvin, Gaetanonavarra. Av. de la Gare Vevey Tél Fax FABRICANT DE VÊTEMENTS DE SPORT Liquidation totale à Vevey PRIX SACRIFIÉS Meubles contemporains Literie Décoration Grand Place 1800 Vevey Tél SOLDES FRACASSANTS Rue Caroline Lausanne Tél Fax Pour ses éditions des 6, 13 et 20 juillet 2006 fait des promos! Pour toutes vos annonces «Soldes» à paraître dans ces numéros, vous en payez deux et nous vous offrons la troisième parution. Pour profiter de cette offre, contactez rapidement notre service conseil en publicité au

7 REGIONAL P 07 Date N C M J Lavaux 7 Ne m appelez plus jamais «Les Moulins»... Rivaz-Puidoux Le plan partiel d affectation (ppa) de la zone où se trouvaient les Moulins à Rivaz est à l enquête jusqu au 10 juillet. de Rivaz» était constituée dès Gérée par un conseil, elle s est donné pour but «la préservation du site de la Commune de Rivaz, dans l esprit du plan de protection de Lavaux». Alimentée par des fonds anonymes ou secrets elle avait, à sa création, réuni 6 millions. Le rachat du lieu pour 2 millions à la Coop avec les bâtiments des moulins et 58 silos autour, laissait un capital jugé suffisant pour faire quelque chose de bien. La Fondation a alors immédiatement lancé l opération démolition de l ensemble bâti, silos et bâtiments. Seulement, les murs emplis de farine résiduelle présentaient des risques d explosion et la démolition s est prolongée au-delà du temps prévu entraînant un cortège de frais apte à vider la caisse. Un grand silence règne autour des fonds restants. Il y a trois mois un membre du conseil avançait le chiffre de francs. Montant qui serait, selon Vincent Chappuis, remonté à 1.3 ou 1.5 million. Miser sur la culture Lavaux est candidat à son inscription à l Unesco. Si le dossier est accepté, cette région sera répertoriée au patrimoine du monde. Elle a donc des atouts tant géographiques que culturels qui méritent d être mis en exergue. C est vers quoi tend désormais cette fondation qui voit, avec la mise en place d un pavillon touristique un projet à la fois culturel et rassembleur. Il pourrait être équipé d un système de projection multilingue, vantant à la fois la beauté incroyable des lieux et l ensemble du vignoble et de toutes ses appellations. L économie viti-vinicole traverse actuellement une période difficile. La Fondation aimerait, avec un équipement adéquat, lui redonner des lettres de noblesse et «permettre à tous de tirer à la même corde». Reste à attendre la fin du «ppa» et d éventuelles oppositions à lever et à trouver encore quelques mécènes pour financer cette remise en nature mais avec parking en aval de la cantonale et une construction là où se trouvent les garages, à côté de la cascade, d un pavillon de promotion touristique. Par contre, effacer six siècles de paysages avec moulins, méritera sans doute que l on renomme l endroit. Ne m appelez plus jamais Les Moulins... Nina Brissot Le lieu dit «Les Moulins» est à cheval sur les communes de Rivaz et de Puidoux. Il est traversé par la double voie de chemin de fer (jaune), la zone sera partagée entre utilité publique avec parkings (bleu) et viticole (verte) pour la partie en aval de la route cantonale. En amont, au pied de la cascade du Forestay, là où se trouvent actuellement des garages, elle sera également zone d utilité publique. C est sur cet espace que seront implantés les pavillons et du parking si le «ppa» est accepté et que les finances le permettent. Mais... toute trace de moulin aura disparu du paysage! Information, communication et transparence ne sont pas (encore) des mots entrés dans le vocabulaire des Municipalités de Lavaux. C est en tous les cas ce qui frappait lors de la séance «d information» prévue à Rivaz la semaine dernière pour présenter le «ppa» des Moulins. Une salle, avec sur la table, trois dossiers, aucun plan affiché et le maître des lieux, le syndic Pierre Monachon, d annoncer la couleur: «On ne fera pas une grande présentation, regardez les dossiers et si vous avez quelque chose à opposer, il y a une feuille sur la table»! Dans le genre minimaliste, même monsieur Minimum en aurait fait plus. Quelques-uns se sont assis, les autres ont regardé par dessus les épaules, quelques questions ont été posées, et quelques réponses assez évasives ont été données. A croire qu il n y a vraiment rien à dire sur le devenir de cette zone aujourd hui en friche depuis la démolition des moulins. A moins qu il n y ait une crainte des questions qui fâchent? Difficile à dire. Tout ce que l on sait, c est que ce lieu sur lequel du bâti a traversé les siècles, devrait d ici à 2007, se retrouver en vignoble avec, en amont de la route cantonale, un espace dégustation, sur lequel les caristes et les touristes pourront s arrêter pour découvrir, via un film de 10 minutes, les vignobles en terrasses et acheter quelques bouteilles. Tout ça pour ça? Peut-être, mais pas tout à fait... Au fil du temps Dès le XVè siècle, Rivaz a vu des moulins sur sa rive, tournant grâce à la force hydraulique de la cascade du Forestay. Des maisons occupaient également le terrain. Puis la voie de chemin de fer (double) a fait son apparition. Enfin, des bâtisses de 4 à 5 mètres de larges sur 25 mètres de haut ont obstrué la vue sur la cascade depuis le lac. Les moulins avaient grandi. Mais, en 2001 leur exploitation. Situé en bordure immédiate du lac avec la montagne et une cascade au nord, l endroit a fait rêver quelques promoteurs avant qu une Fondation ne vienne calmer les esprits et décide, avant même d acheter, de rendre le littoral à la nature. Une Fondation Présidée par Vincent Chappuis, ancien syndic de Rivaz, une Fondation de droit privé, «Fondation les Moulins L esprit était à d autres «feuilles» Epesses Le Conseil communal adopte des comptes positifs. Programmé en pleines effeuilles, le dernier conseil communal de la défunte législature n a pas chinoisé. Belmont Les conseillers ont coupé court - comme dans les vignes - à toute discussion inutile. Aînés - L arc-en-ciel Le Club des aînés de Belmont et environs fête ce jeudi 2 juin ses 20 ans. Pour marquer cet événement les habitués sont tous attendus à 14h à la salle de gymnastique de Belmont (derrière l administration communale). Un spectacles les y attend avec entre autres réjouissances le Chœur mixte «la Concorde» de Belmont, les musiciens de l Orchestre Musette-Variété du MDA, les enfants des écoles de Belmont et Michel Piccard avec son orgue de Barbarie. A 16h un apéritif sera servi et à 17h un buffet froid. Journée gratuite. Puidoux Fête de la pétanque - Ce week-end, 1er et 2 juillet, Puidoux accueille le championnat suisse de pétanque en triplettes mixtes, c est-à-dire par équipes de trois joueurs, organisé par le club du Verney. A cette occasion, les 128 meilleures équipes du pays auront la possibilité de s affronter samedi 1er et dimanche 2 juillet. Les réjouissances commenceront à 9 heures, à la zone sportive du Verney. Ce vendredi soir 30 juin, le concours populaire en doublettes est ouvert à tous, habitués ou non. Inscriptions: 079/ (ms) Les comptes 2005 ont été acceptés sans la moindre retenue. Il faut savoir que l exercice écoulé boucle sur un excédent de revenus de Fr , résultat que la commune doit principalement à la vente de ses actions CVE. Si les revenus liés aux impôts ont connu une baisse de l ordre de 10 à 15%, c est parce que 2004 s est avérée une année de rattrapage. Quelques contribuables ont également quitté Epesses. Quant aux charges dues à la péréquation, elles ont passé de Fr à Fr Deux préavis municipaux ont passé la rampe sans coup férir. Il s agit de celui relatif à la demande de modification de l art. 26 des statuts de l Association des Eaux du Jorat (AIEJ) et de celui concernant la convention d entente intercommunale instituant la commission intercommunale de Lavaux. Enfin, une motion et une interpellation ont été mises sur le tapis. Les conseillers n avaient plus qu à applaudir au bilan concocté par Madame le Syndic, Nicole Gross, et à passer sur la terrasse de la salle communale pour terminer en beauté. gb Les Moulins avant leur destruction. Pully Promotions - Les cérémonies de promotions de l établissement secondaire de Pully se dérouleront les 6 et 7 juillet dans la salle de l Octogone à Arnold Reymond. Le 6 juillet à 14h30 verra les promotions des classes 9o1, 9g1, 9g2, 9b1 et 9b6et 7. Tandis que le vendredi 7 juillet à 09h30 ce seront les classes 9o2, 9g3 et 9b2,3,4 et 5. Lutry Dégustation - Le dimanche 2 juillet à 11h30 au restaurant Ko-An (au dessus de la Lagune) à Lutry, rte d Ouchy 15 aura lieu une dégustation de saké. Un expert commentera plus de 30 sakés proposés par 6 brasseurs de 6 différentes régions de production. Ces dégustations seront accompagnées de plats japonais et de mets locaux issus du terroir. Un céramiste japonais Takeuchi présentera ses œuvres tandis que Hiroko Suzuki, une designer de bijoux à Tokyo et New York, présentera sa collection de nouvelles créations. Les places sont limitées et la dégustation est proposée au prix de 30 frs par personnes. Il est donc indispensable de s inscrire soit par à : ou par fax sur Musique - Dernier cours de la saison pour les passionnés de Didgeridoo. Chris Haltiner les attend le 1er juillet, de 9h à 12h pour les débutants et de 14h à 17h pour les avancés. Australia, Dream Space, Rte de Taillepied 1, 1095 Lutry. Réservations: PUBLICITÉ POMPES FUNÈBRES ACROPOLE Inhumation et incinération Prévoyance funéraire André Bovay, Directeur 1004 Lausanne La Tour-de-Peilz

8 REGIONAL P 08 Date N C M J 8 Jeudi D ix 29 - vendredi 30 juin No 330 Lavaux Vers une halle multi-sports et patinoire Puidoux La commune comme le département des infrastructures de l Etat de Vaud ont pris position pour un Centre de glace dans la zone loisirs et sports de Puidoux. A la condition toutefois d en trouver le financement. millions! C est la somme qui doit être réunie pour la construction de ce Centre de glace. Quant au budget annuel d exploitation, tout dépendra des fonds propres. Les charges administratives devraient se situer autour de francs l an, les frais financiers seront à hauteur de l emprunt. Le financement semble donc être le dernier obstacle à un Centre de glace prévu pour un bassin de population de personnes, entre Lausanne et Villeneuve. Si les investisseurs publics, privés, fondations, entreprises et autres personnes sollicitées répondent favorablement, la construction pourrait démarrer au printemps 2007 et le Centre entrerait en fonction dès Initiative privée Le manque de place pour les entraînements de hockey, de patinage, et d événements artistiques sur glace est une réalité. Les patinoires lausannoises n ont plus de plages horaires à offrir aux écoles et les patinoires municipales voire régionales et inter-cantonales (Fribourg et Valais) ne peuvent pas répondre à la demande des écoles et clubs sportifs. Et si différents projets font de timides apparitions ici et là, aucun n est aussi avancé que celui du Centre de Verney. C est une initiative privée qui a pris en main le projet de développement d un tel centre qui sera aussi halle multi sports. Jean-Daniel Pasche, président du FairPlay Tennis Club du Verney a réuni quelques amis susceptibles de mener à bien une telle opération. Il a créé «l association pour la réalisation d une halle multisports et patinoire». Cette association, avec l aide des communes de Lavaux a pu mener une étude de faisabilité qui vient de passer la rampe de la commune de Puidoux qui est prête à mettre les terrains à disposition avec droits de superficie et du canton qui s est prononcé pour ce projet avec seulement deux, trois petites remarques liées à des accès pour handicapés. L idée de base est d apporter à un bassin de population de âmes, un vrai centre sportif, accessible à tous. L emplacement offre des conditions remarquables puisqu il est à proximité immédiate de la sortie de l autoroute, à côté de la gare et offre assez d espace pour le stationnement. Il reste même des terrains pour, ultérieurement éventuellement développer des services, style centre commercial ou autre. En plus il se trouve au centre de deux pôles fréquentés que sont Lausanne Pully et Villeneuve. Bref, les éléments positifs sont là et les deux enquêtes publiques n ont rencontré aucune opposition. Qui va payer? Cette lancinante question, très helvétiquement liée à tout projet de développement, privé, mixte ou public est aujourd hui au premier plan de l ordre du jour. Tout le monde va être sollicité, explique Jean Daniel Pasche. Et si les communes de Lavaux ont joué de jeu de 0,50ct par habitant pour l étude de faisabilité, celles du district de Vevey qui ont dit, «faites d abord nous verrons ensuite», seront à nouveau invitées à participer. Une participation de 3 à 5 frs par habitant pour chaque commune entre Lavaux et Villeneuve pourrait être une première solution, mais l appel ira aussi à des entreprises régionales et Nestlé qui mise son avenir sur la santé par une baisse du poids sera «naturellement approché» dit encore le président. Enfin, d autres soutiens devraient arriver et J.D. Perspective N-O. Pasche se dit très optimiste quant au succès de cette entreprise qui pourrait devenir un haut lieu de rendez-vous sportif en Romandie. Futuriste Ajoutons pour faire bonne mesure que si ce Centre de glace voit le jour avec l architecture qui lui est promise, il sera grâce à sa toiture de poutres pneumatiques (comme la toiture du parking de la gare de Montreux) de par sa taille et sa conception une première mondiale. Nina Brissot Encore tout émoustillés par la victoire suisse contre le Togo, intervenue à peine trois heures auparavant, les conseillers et conseillères s apprêtent à affronter, pour la dernière fois de la législature, le lourd programme à l ordre du jour. Vingt petites minutes ont cependant suffit pour approuver, à l unanimité et sans questions notables, deux gros morceaux: les comptes et le rapport de gestion Côté finances, un coquet bénéfice de francs, dégagé notamment grâce à la vente des actions CVE pour un peu plus d un million, confirme la bonne santé retrouvée des finances communales. En termes d endettement, Savigny revient dans la moyenne cantonale. Côté gestion, même la perte d eau enregistrée sur le réseau (env. 10 %), considérée trop importante par le conseiller Lagier, n a pas rafraichit la vague unanime des conseillers. Le municipal Etter, en charge des services industriels, explique que ce pourcentage, bien qu étant acceptable, n est pas encore favorablement influencé par les avantages du système de télésurveillance mis en place au début million de francs aux eaux usées Annoncée depuis de nombreuses PUBLICITÉ Fin de législature dans l unanimité années, repoussée pour moult raisons, la réflexion sur le devenir des stations d épurations a abouti sous forme d une demande de crédit de 4,8 million. Avec ses deux bassins versants, l un vers le Rhône, l autre vers le Rhin, Savigny a aussi deux stations d épuration: celle de Praz Charbon, au sud du village et celle de la Claie-aux-Moines. Vétustes et onéreuses, ces deux installations ne remplissent plus leur fonction épuratrice. Parmi trois variantes, la solution retenue est celle de moderniser et d agrandir la STEP de Praz Charbon et d y refouler les eaux usées actuellement traitées par celle de la Claie-aux- Moines. Cette solution permet le contrôle des coûts, contrairement à un éventuel raccordement sur le réseau de Lausanne, et présente l avantage de concentrer l entretien sur une seule installation. Le sujet est techniquement trop complexe pour susciter une réelle discussion mais à l unanimité, les conseillers sont convaincus de la nécessité de cet investissement et accordent le crédit demandé. La course contre la montre commence, dès lors que l octroi d environ francs de subvention cantonale est subordonné à ce que les travaux soient accomplis pour fin Compte tenu de quelques incertitudes quant à Savigny Les comptes affichent coquet bénéfice. la conformité avec l affectation de la zone restant à traiter avec le service de l aménagement du territoire, l été s annonce chaud! Un centre pour la formation routière (CFR) à la Claie-aux Moines Le conseil est appelé à se prononcer sur l adoption du Plan partiel d affectation (PPA) «En Geffry 2». La réglementation approuvée en 1987, colloquait la parcelle communale concernée en secteur d installations sportives et de loisirs. Cette vision urbanistique n est cependant plus réaliste. Dès lors, une modification de l affectation sectorielle est demandée afin de répondre positivement au projet de création d un CFR déposé par une société basée à Savigny. Ce projet est un des effets de la nouvelle réglementation en matière de permis de conduire et de formation des chauffeurs professionnels. La perspective de création d emplois et de rentabilisation de ces terrains proches de la gravière a suffit à faire l unanimité malgré la faiblesse des accès disponibles soulignée par un petit nombre de conseillers. L utilisation de ce terrain sera réglée par un droit de superficie accordé par la commune de Savigny qui reste ainsi propriétaire du fonds. La colère du syndic Alors que tout le monde s apprête à ranger ses documents, une motion du conseiller Clément ajoute quelques gouttes à la moiteur ambiante. Poisson pilote ou appât, il désire lancer le débat pour que Savigny devienne, ni plus ni moins, le chef-lieu du futur district de Lavaux-Oron. Le sang du syndic Thuillard ne fait qu un tour! Il conteste la validité et la recevabilité de cette motion dont l objet n est pas du ressort du conseil communal. Il déplore ensuite que l on ne tienne pas compte du consensus des communes en faveur du statu quo. Enfin, il regrette que Savigny puisse devenir la «risée du district». Malgré ce fort soupçon d irrecevabilité, la motion est soumise ipso facto au vote des conseillers qui, heureusement pour la cohabitation, la balayent. Bon résultat des comptes communaux Puidoux Le Conseil adopte les comptes 2005 qui se soldent par un «excellent résultat». Lors de sa séance du 23 juin, le Conseil communal de Puidoux a discuté des comptes communaux pour l année Ceux-ci se résument à un total des revenus dépassant de peu les dix millions, alors que les recettes budgétisées ne parvenaient pas aux neuf millions. Quant aux charges de la Commune, elles s élèvent à environ 8.7 millions, auxquels s ajoutent plusieurs amortissements pour un total 1.2 million. Le résultat comptable est alors de mille sept-cents francs pour la Commune de Puidoux. L harmonisation scolaire chahutée Au chapitre des divers, on retiendra l intervention quelque peu amère du municipal Pouly qui a du remettre dans ses tiroirs le projet d harmonisation des transports scolaires qui devait prendre effet à la prochaine rentrée. Face au tollé suscité auprès des parents d élèves chez qui, dit-il, l émotionnel voire l incivilité l a emporté sur le rationnel et la bienséance, l organisation actuelle sera donc maintenue pour l année scolaire Après deux ans et demi au perchoir du conseil communal, Roland Stehlin prend congé de l assistance, non sans une pointe d émotion mais avec l assurance que donne la conviction du devoir accompli. Lui aussi a fait l unanimité. Sandro Rossi retournement de situation ne peut que nous réjouir!» Mais le Conseiller rappelle qu un tel résultat n est pas assuré chaque année et qu il faut «maintenir une ligne de conduite prudente et économe.» Il s agissait encore de la dernière séance du Conseil communal pour Samuel Bovy (syndic) et Bernard Monnier (municipal), qui quittent l exécutif communal après de nombreuses seize ans et demi passés au service des habitants de Puidoux. Mathieu Signorell Résultat excellent, mais attention Ce bon résultat par rapport aux prévisions du budget, une différence de près d un million deux-cent mille francs, est encourageant pour la Commune, comme le souligne Denis Destraz, président de la Commission de gestion: «Malgré un budget déficitaire, les comptes 2005 aboutissent finalement à un excellent résultat. Ce Erratum Une coquille s est glissée dans notre édition de la semaine dernière. La séance du Conseil communal indiquée comme étant celle de Puidoux était en réalité celle de Chexbres, séance durant laquelle le Conseil a adopté les comptes communaux pour l année 2005 et décidé la rénovation du sentier du Tachoz.

9 REGIONAL P 09 Date N C M J Vers un parking souterrain à la place des Anciens-Fossés? La Tour-de-Peilz Petite enfance, finances et sécurité, la Municipalité boélande dresse un bilan satisfaisant de la législature Cap désormais sur l avenir, avec notamment un projet de fusion avec Blonay et St-Légier et un parking souterrain aux Anciens-Fossés. T roisième ville du district de Vevey avec ses habitants, «La Tour-de-Peilz n est pas une commune à scoops», plaisantait il y a peu son municipal des finances, le radical Frédéric Grognuz. Et pourtant! Lors de la présentation de son bilan de législature à la presse, la Municipalité en a lâché un gros, de scoop, révélant être en pleine réflexion autour de la création d un parking souterrain à la place des Anciens- Fossés (lire l encadré). Mais c est de la musique d avenir, alors que l objet de cette conférence de presse était plutôt de jeter un regard dans le rétroviseur de la législature qui s achève. Et à l heure de tirer sa révérence, le syndic libéral Alain Matthey ne cache pas sa satisfaction: «Sur les 40 propositions de notre programme, nous en avons réalisé plus de la moitié». En tête, l accueil de la petite enfance, avec 30 places supplémentaires, la consolidation de l identité «Ville de Jeux», le Musée suisse du jeu devrait bientôt bénéficier d une hausse de la subvention communale de francs (de à ), le renforcement de la politique de sécurité et la bonne santé des finances communales. Sécurité revenue L un des problèmes majeurs rencontrés en cours de législature concerne la sécurité. Comme nombre des communes du district, déclaré zone pilote de la réforme cantonale de Police 2000, La Tour-de-Peilz n y a pas trouvé son compte. A la différence que, c est elle qui a donné l impulsion qui a conduit Police Riviera à quitter Police 2000, dans le but de rapatrier ses agents sur le terrain et de créer une association de commune sur la sécurité. Se faisant l écho des inquiétudes des habitants, confrontés en 2005 à la montée des actes d incivilités, certains conseillers communaux avaient poussé un coup de gueule qui avait incité l exécutif à réagir. Aujourd hui, les résultats sont là : «Depuis le rapatriement des policiers, nous avons une meilleure présence et les agents sont davantage visibles», explique le commissaire Michel Rouiller. «Nous avons une cellule de prévention qui occupe quatre policier, tandis qu un répondant de proximité est affecté à La Tour-de-Peilz». Finances saines L un des autres objectifs prioritaires de la Municipalité était de maintenir la dette communale au niveau le plus bas possible. A fin 2005, elle était de 35 millions au lieu de 49 millions prévus au budget. De plus, au vu de la bonne santé financière de la commune - l exercice 2005 affiche un bénéfice de 6,3 millions - «si nous avions eu des emprunts à échéance fixe, nous n aurions que 27 millions de dette», précise Frédéric Grognuz. Une situation qui rend le municipal des finances «optimiste» quant au financement des investissements à venir, tel que notamment la rénovation de la salle des Remparts. Devisé à 7,5 millions, ce chantier, qui était sans conteste le dossier majeur de cette législature, a Vevey - Riviera 9 démarré en mai et suit son cours sous les meilleurs auspices. Cap sur le futur Mais l exécutif avoue également quelques échecs. «Le dossier de la revitalisation du marché et plus largement, du centre commerçant de la commune, n a guère progressé», déplorent les autorités. Autre projet au point mort, la fusion avec Blonay et St-Légier: «Nous avions fait une proposition courant 2002, mais elle avait été refusée», explique Alain Matthey. «Un tel projet dépend beaucoup des personnes en place», précise Frédéric Grognuz. «Et comme les autorités ont changé, nous allons rouvrir la discussion». Texte et photo: sn Un parking sous la place des Anciens-Fossés permettrait de la débarrasser des voitures qui stationnent en surface, «afin d y faire un vrai marché», imaginent les édiles. Un parking pour l ensemble de la population Ce sera à n en pas douter le gros dossier de la prochaine législature. La Municipalité de La Tour-de-Peilz vient en effet de révéler qu elle projette de créer un parking souterrain à la place des Anciens Fossés. «Nous y réfléchissons», avoue Frédéric Grognuz. «L idée est née en voyant que la Migros, qui prévoit de rénover son supermarché, envisage de le doter d un parking» précisent les édiles. Un tel parking permettrait de débarrasser la place des voitures qui stationnent en surface, «afin d y faire un vrai marché», imaginent les édiles. Il permettrait en outre de sécuriser les piétons et les clients des magasins, qui aujourd hui cohabitent dangereusement avec les automobilistes. «Mais l objectif n est pas seulement de faire un parking pour les clients des magasins, mais «pour l ensemble de la population», souligne Frédéric Grognuz, «comme par exemple «les usagers du port ou des bains». Impossible pour l heure de savoir de quelle capacité sera ce parking, ni quel sera son coût. Seul indice : «Le chantier de la Migros devrait démarrer en 2007», selon Alain Matthey. Reste à savoir si le Conseil communal sera d accord de suivre l exécutif, à l heure où les projets favorisant l automobile sont de moins en moins bien perçus, pollution et nuisances obligent. Montreux Photographies - Sous le titre Luminis, Bruno Mesrine expose du 1er au 16 juillet à l espace d exposition «Le Temps d une Empreinte». Vernissage samedi 1er juillet de 16h à 20h. Ouverture au public vendredi de 17h à 19h, samedi et dimanche de 15h à 18h ou sur rendez-vous au Rue du Centre Montreux - Le Festival de Jazz débute le 30 juin. Jusqu au 15 juillet, Montreux se transformera à nouveau en métropole de la musique. Jazz, rock, Blues, soul, pop, World, Funk, reggae, Rythm n Blues ou électro, ne sont que quelques exemples parmi le vaste choix qu offre annuellement le festival. Sans oublier plus de 200 concerts gratuits dans le cadre du festival Under the Sky. Programme complet, infos pratiques et billetterie sur Solidarité - Le Comité d Organisation des Championnats du Monde de tennis de table pour handicapés a reçu une donation de la part du Club Kiwanis Vevey-Montreux. Lors d une séance particulière, le président du Kiwanis Club a transmis un chèque de francs à Bernard Gallarotti, président du Comité d Organisation, qui s est déclaré «extrêmement heureux de cette donation. Ce geste nous aide à boucler notre budget pour la manifestation». Les Championnats du Monde de tennis de table pour handicapés auront lieu du 24 septembre au 1er octobre 2006 au Centre des Congrès de Montreux. 350 athlètes de plus de 48 pays différents se disputeront les titres mondiaux. Sur la photo, de g. à droite : Eugene Schulthess (responsable sponsoring Montreux 2006), Pierre-Andre Spahn (Président Kiwanis), Bernard Gallarotti (Président Montreux 2006), Olivier Lauffer (Membre Kiwanis) et Martial Large (Membre Kiwanis). Dédicace - François Rouiller, bien connu des amateurs de sciences-fictions comme auteur et illustrateur du genre, vient de sortir 100 mots pour voyager en science-fiction (Le Seuil). Un dictionnaire assez imprévisible qui pose des questions et renouvelle le genre encyclopédique où les sujets sont traités par thème. L amateur comme le profane se laissera surprendre pour (re)découvrir la SF sous un autre angle. L auteur signera son livre samedi 1er juillet, de 10h à 13h à la Librairie La Fontaine, 47 rue du Lac, 1800 Vevey. La Tour-de-Peilz La bibliothèque communale accueillera du 1er au 28 juillet une exposition des dessins de Loana Aleco-Rutayomba. Infos et horaires au La Ludothèque organise une soirée jeux mardi 4 juillet pour adultes et ados, de 19h30 à 22h, au Collège des Marronniers. Entrée libre, infos au La Fête de la jeunesse se déroulera du vendredi 7 au dimanche 9 juillet. Au programme, fête foraine vendredi de 16h à 02h, samedi de 11h à 02h et dimanche de 11h à 18h, cantine, concerts, soirées dansantes et fanfare. Avec comme point fort le cortège qui réunira samedi 8 juillet 600 enfants et 7 corps de musique. La cantine et les concerts sont dans le Préau du Collège des Mousquetaires et la Fête foraine à la Place des Terreaux. Pour davantage d infos, contacter la commune au Vevey Peinture - Jean-Yves Bourcou est le prochain hôte de la galerie Clément, du 30 juin au 29 juillet. Vernissage en présence de l artiste jeudi 29 juin dès 18h. Rue des Deux Marchés 34, du mardi au vendredi de 13h à 18h30, samedi de 10h à 16h ou sur rendez-vous. Infos au ou sur PUBLICITÉ Leasing 3,9% * jusqu au Honda FR-V Dès CHF /mois Profitez sans attendre de l offre de leasing exceptionnelle de 3,9% ou d une prime de CHF à CHF (selon les modèles). Honda FR-V: 1.7i Comfort, 125 ch, CHF ** 2.0i Comfort, 150 ch, CHF i Executive, 150 ch, CHF i-ctdi Comfort, 140 ch, CHF i-ctdi Executive, 140 ch, CHF *Leasing valable sur les FR-V immatriculés jusqu au Exemple de calcul pour le Honda FR-V 1.7i Comfort: prix catalogue CHF (TVA 7,6% comprise). Valeur de reprise: CHF Pour un 1 er loyer facultatif de 10% du prix catalogue, km/an et 48 mensualités: leasing CHF /mois. Coût annuel total: CHF (amortissement et assurance de l objet du leasing exclus) avec un taux d intérêt effectif de 3,9%. Aucun leasing ne sera accordé s il occasionne le surendettement de la cliente ou du client. **Consommation mixte (99/100/CE): 7,5 l/100 km. Emission mixte de CO 2 : 179 g/km. Catégorie de rendement énergétique: C. GARAGE DU LÉMAN Av. de Lavaux Lutry «Vaud Cliniques» Présidence - Réunies à la Clinique La Prairie de Clarens à l occasion de leur 45ème assemblée générale, les cliniques vaudoises ont porté à leur présidence Pierre-Frédéric Guex, Directeur de la Clinique Cecil. P.-F. Guex succède à Michel Walther, directeur général de la Clinique de la Source, qui a présidé l association «Vaud Cliniques» pendant 15 ans. En acceptant son élection, le nouveau président a souligné qu il allait œuvrer dans la continuité à la défense des intérêts de la médecine privée et indépendante. A la tête d un des principaux établissements privés de la capitale vaudoise, il s est engagé à représenter dans toute leur diversité les 11 établissements qui composent l association. Villeneuve Le Tuning International de la Riviera aura lieu le 2 juillet à Villeneuve. Au programme, plus de 40 récompenses, des stands professionnels et de nombreuses animations. Entrée exposant: 15 Frs, visiteurs: gratuit. Infos sur Blonay / St-Légier La Fête des écoles des établissements scolaires de Blonay/St-Légier aura lieu jeudi 6 juillet dès 14h au Groupe scolaire de Bahyse, avec stands, jeux, spectacles, expositions, cantine, etc. La cérémonie de promotion de l établissement scolaire de secondaire de Blonay St-Légier aura lieu vendredi 7 juillet à 10h à l Eglise de la Chiésaz. Assermentations Le Régional publiera les photos réunies de toutes les nouvelles Municipalités dans son édition du 13 juillet. PUBLICITÉ

10 REGIONAL P 10 Date N C M J 10 ACHAT - VENTE En toute CONFIANCE Desmeules Antiquaires vous offre LA MEILLEURE SOLUTION pour vos questions de succession, d assurances, de vente aux enchères, estimations, expertises et courtages. Rue Verdaine 5, 1009 Pully. Tél Discrétion assurée. Paiement comptant. Achète trains Märklin... autos, jouets, violon, Tél VOTRE ABAT-JOUR EST Déchiré, défraîchi, ou vous avez simplement envie de changer de couleur ou de forme Notre atelier est à votre disposition Mobicréation Achats tous bijoux or. Bijouterie Muller. Rue Deux Marchés 12, Vevey WOCHE FAMILIENURLAUB für 4 Personen inkl. Menü im Salzburgerland ab Euro A VENDRE Ordinateur PC complet. Fr Tél FORD FIESTA V Trend, verte foncée métallisée, , 34'700 km, toutes options, garantie d'usine , Fr. 13'200.00, tél. 079/ CHARDONNE, 3 1/2 pces (90m2), A VENDRE Smart city coupé INFORMATIQUE À DOMICILE: cuisine équipée, armoires murales, vue, à 5 min. à pied funiculaire. AUDI A2 1.4 TDI, noire, , fortwo pulse, 1999, noire et argent, Dépannages, installations et cours Fr compris. 92'000 km, expertisée , km, ABS, Airbag, sur PC par informaticienne Possiblité garage à Frs Clim. auto, Radio-CD, Pneus anti-démarrage, boite automatique experimentée. Tél Disponible dès le 01 août été&hiver sur jantes, très 6 vitesses softouch, 4 pneus hiver Tél économique en carburant, supp. Prix Fr à discuter. VOS MEUBLES EN CUIR... Fr. 12'500.00, tél. 078/ Tél Nous pouvons les: - Réparer, nettoyer et entretenir. PIANOS: LE BONHEUR POUR VOTRE ENFANT? c est de louer OPEL OMEGA Mv6 3L, - Rembourrer à neuf. un piano «Clairson» Camus 6, Automatique,102'000Km,Tts - Recouvrir dans la couleur de Estavayer-le-Lac. Documentation Options, Cuir, GPS, CD, votre choix. au T-Ovrant, Vitres éléctrique, Climat, CHERCHONS PERSONNE DE 5 expert. Fr CONFIANCE pour quelques heures Tél PEINTRE effectue tous travaux de de présence auprès d une personne peinture. Travail soigné. âgée encore valide (pour repas). CHARDONNE, 3 pièces, balcon, Prix raisonable. Chardonne. Voiture indispensable (région vue Lac, Tél La Conversion)Tél Comment passer une annonce? Par internet, sur notre site Par tél. au VOS PETITES ANNONCES Express touchent les gens de votre région! En passant à notre réception, à l avenue C.F. Ramuz, à Pully Par fax au En nous renvoyant le bulletin ci-dessous à l adresse suivante: Editions Le Régional SA, CP 237, 1009 Pully Distribution: tous les vendredis à ménages! Délai: lundi midi pour la parution du vendredi Tarifs: Annonce privée: Fr 1. le mot Annonce commerciale: Fr 1.40 le mot Participation aux frais: Fr 5. Supplément sous chiffre: Fr 30. Texte de votre annonce: (merci d écrire en majuscules) Annonce privée Annonce commerciale sous chiffre (supplément Fr. 30. ) Nom: Prénom: Rue: NPA/Localité: Date(s) de parution: Date: Signature:

11 REGIONAL P 11 Date N C M J Swissmedia s engage pour former la relève dans le mutlimédia Enseignement Swissmedia s engage, par convention avec la Haute écolevaudoise d ingénierie et de gestion, à trouver à ses futurs étudiants des places de stage dans les entreprises de la branche. «Nous allons non seulement aider les futurs étudiants à trouver des places de stages au sein d entreprises, mais nous les suivrons tout au long de ces stages», explique Roland Grunder, secrétaire général de Swissmedia à Vevey. Parmi les quelque 200 entreprises membres de Swissmedia et actives dans les technologies de l information (TIC) et du multimédia, «une quinzaine sont susceptibles de prendre des stagiaires», estime Roland Grunder. Les entreprises doivent jouer le jeu Emboîtant le pas de la nouvelle loi sur les HES (Hautes écoles spécialisées), Swissmedia est en passe de signer une convention avec la Haute école vaudoise d ingénierie et de gestion (HEIG-VD). Les gymnasiens souhaitant poursuivre des études dans une filière HES ont en effet désormais l obligation légale d accomplir un stage d une année en entreprise. Aussi, l association veveysanne s engage à la fois à trouver des places de stage dans les entreprises de la branche, à recruter des stagiaires visant la formation d ingénieur des médias et à les «coacher» durant cette période. Car toute la difficulté de cette nouvelle loi est de trouver l entreprise dans le domaine des TIC, des médias ou encore du multimédia, qui acceptera de former un jeune à la vie professionnelle durant une année. «Une responsabilité que les PME, ne sont pas toujours prêtes à assumer, pour le plus grand désarroi des jeunes qui s adressent à elles», déplore Roland Grunder. Se faire une idée des métiers D où l utilité des associations professionnelles telles que Swissmedia. «Etant en contact étroit et permanent avec le marché, les PME et les entrepreneurs, elles doivent impérativement s ériger en interface entre les entreprises et les stagiaires», insiste Roland Grunder, «et se doivent d assumer le parrainage et le suivi des stages durant la période en entreprise». Grâce cette convention, les étudiants pourront se faire une idée très concrète du monde du travail et surtout, se familiariser avec des métiers tels que, par exemple, concepteur de site internet, rédacteur internet, webmaster ou chef de projet CD-Rom. Après quoi ils seront à même de suivre le cursus de la HEIG-VD, comprenant d une part des cours d ingénierie, environ 55% de la formation, et d autre part, des cours de management et de communication humaine. L ingénieur ainsi formé acquiert la capacité à gérer des projets interdisciplinaires et multidimensionnels en y intégrant les aspects technologiques, humains, économiques et organisationnels. Formation unique en Suisse Avec sa filière d ingénieur des médias, le département Communication-Engineering-Management de la HEIG-VD décerne chaque année une quarantaine de diplômes d ingénieur dans ces nouvelles disciplines que sont les médias et les technologies de l information et de la communication. Unique en Suisse, cette formation offre aux entreprises de la branche des technologies de l information, des médias et du multimédia un réservoir de compétences permettant d assurer leur avenir. Et même «si ce n est pas toujours simple pour un jeune qui quitte les bancs d école de se retrouver dans l ambiance particulière de l entreprise avec toutes ses contraintes et ses surprises», relève Roland Grunder, l utilité de tels stages paraît évidente. Ils permettent aux étudiants de vérifier sur le terrain si leur choix de formation est le bon, mais aussi d acquérir un bagage professionnel qui leur sera des plus utiles. Pour toute information complémentaire, annonce de possibilité de stage et gymnasiens-nes à la recherche d un stage, écrire à Texte et photo: sn La HEIG-VD et Swissmedia s allient pour permettre aux futurs étudiants en technologies de l information et du multimédia d effectuer des stages pratiques en entreprises. Santé Conférence - «Examens de dépistages (check-up) dès 60 ans: «sens et nonsens»» est le thème de la conférence que donnera le Pr. Peter Burkhardt, dr en médecine internet et endocrinologie et spécialiste de l ostéoporose. Cette conférence publique et gratuite se déroulera au 2è étage de la Clinique Bois Cerf le 28 juin prochain de 20h à 21h. Vevey - Riviera 11 L été, les décibels montent et les nerfs lâchent... Sensibilisation Police Riviera lance une campagne de sensibilisation aux nuisances sonores, à l origine de près de interventions chaque année. A péros en terrasses, claquement de portes, fêtes dans la joie et la bonne humeur, musique, aboiements ou festivals ;en été, les sources de nuisances sonores sont multiples. Et cet été davantage encore, Coupe du monde de football oblige. Certains riverains de l écran géant installé aux Jardins du Rivage souffrent tellement des tambours brésiliens, applaudissements et autres klaxons d après matchs qu ils sont sous tranquillisants, lit on dans 24Heures! Selon Police Riviera, les nuisances sonores sont à l origine de nombreux litiges et de demandes d interventions. En 2005, pas moins de 996 interventions à ce sujet ont été menées par les forces de l ordre. Les constats dressés par les patrouilles sont souvent les mêmes : les auteurs de nuisances ne sont souvent pas conscients de l impact de celles-ci. A contrario, certaines victimes font preuve de peu de tolérance en situation particulière et temporaire (activités festives, sportives, musicales, lieux de rassemblements en période estivale...). Respect et tolérance Face à cette situation et au développement d une forme de «pollution» sonore, dont nous sommes tous victimes, mais également auteurs, Police Riviera lance une action de prévention et de sensibilisation. Les agents vont aller au devant des citoyens, commerçants et autres acteurs de la vie sociale, notamment dans des endroits sensibles, afin de faire passer un message de respect et de tolérance. Des dépliants seront distribués lors d actions en rue et envoyés aux établissements publics. Ils seront également à disposition des citoyens aux guichets des administrations communales de la Riviera. Sur le slogan «respect des uns + tolérance des autres = esprit de bon voisinage», ces brochures rappellent à tous qu une simple prise de conscience et l adaptation de nos comportements peuvent souvent favoriser un climat de respect mutuel et éviter ainsi des interventions et des litiges inutiles. Et parce qu il existe non seulement des règles de savoir-vivre mais aussi des règles de droit, une mention aux Règlements généraux de police figure dans cette brochure. Il y est précisé l interdiction de faire du bruit sans nécessité et le fait que chacun est tenu de prendre les précautions requises par les circonstances pour éviter de troubler le repos d autrui. PUBLICITÉ sn/(comm) Ce dépliant veut rappeler qu une simple prise de conscience et l adaptation de nos comportements peuvent favoriser un climat de respect mutuel et éviter ainsi des interventions et des litiges inutiles. «Allier affaires et plaisir» Promotion Malgré le peu de terrain disponible et sa forte orientation touristique, la Riviera a enregistré l an passé l implantation de 16 nouvelles entreprises. Grâce notamment au travail de la Promotion économique de la région Montreux Vevey. «L ambiance générale dans le monde des affaires économiques régionales s est considérablement améliorée», estime Susanne Sinclair. A l heure de dresser un bilan de l exercice écoulé, la directrice de la Promotion économique de la région Montreux Vevey (Promove) a le sourire : «Pour 2005, les chiffres sont tout à fait satisfaisants». Mieux encore, elle voit l avenir en rose : «Nous avons constaté un nouvel élan dans l esprit entrepreneurial, empreint d un optimisme encore prudent, mais présent». Endogène et exogène Et Susanne Sinclair est plutôt bien placée pour jouer les devins. L activité de Promove consiste en effet à favoriser et à faciliter l implantation des entreprises dans la région et à soutenir celles qui y sont déjà. Et à ce titre, elle enregistre pour implantations exogènes sur 16 nouvelles entités créées (lire l encadré). Car en matière de promotion économique, il convient de distinguer la création d entreprise, endogène, et l implantation d entreprise, exogène. A noter que depuis quelques années, les implantations étrangères d envergure ne sont plus du ressort de Promove, car entièrement reprise par le DEV (Développement économique vaudois). La promotion se porte bien Pour clarifier les rôles des multiples organismes de promotion romands, les implantations étrangères ne font plus partie du mandat de Promove. Ce qui ne l a pas empêché d enregistrer 4 implantations exogènes sur 16 nouvelles entités créées (contre 10 nouvelles entités en 2004), les 12 sociétés restantes relevant de la création d entreprise, ou promotion endogène. En 2005, 282 nouvelles sociétés ont été enregistrées dans le district de Vevey, pour 215 radiations (contre respectivement 216 et 11 en 2004). En outre, Promove a eu 232 contacts avec des entreprises, dont notamment 45 pour des permis de travail, 49 pour des projets immobiliers et 23 pour des recherches de financement. Si la création et l implantation d entreprise sur la Riviera demeurent difficiles, en raison du peu de terrain disponible et de sa forte orientation touristique, «c est encore une région où il est possible d allier affaires et plaisir», proclame Susanne Sinclair. Partenaire incontournable Jouant un rôle essentiel de conseil et d intermédiaire lors de questions tous azimuts touchant à l entreprise, telle la cession d immeubles et de terrains industriels, Promove octroie son aussi soutien dans les démarches visant à l obtention de permis de travail. Sur demande, Promove propose également des conseils financiers et de l aide dans les demandes d exonérations fiscales. Avec le temps, Promove est devenue un partenaire pour toutes les entreprises de la région et touche ainsi au monde industriel, commercial, culturel ou touristique. sn ACHAT DE BIJOUX OR TOUS BIJOUX EN OR, MONTRES OR, ARGENTERIE, ÉCHANGE DECOBIJOUX sàrl BIJOUTIERS - EXPERTS Rue de l Ale 38, 1 er étage, 1003 Lausanne

12 REGIONAL P 12 Date 30.6 N C M J jeudi 29 - vendredi 30 juin 06 / N 330 multimedia ebay: le no 1 des sites d enchères sur internet Skype: Téléphoner gratuitement avec internet Appareil de photo numérique: lequel choisir? Qui n a pas encore entendu parler d ebay? C est le plus grand site d enchères en ligne du monde! Des millions d internautes sont membres et y achètent et/ou vendent toutes sortes d objets. Le principe est le même que dans les enchères classiques, sauf que tout se fait par internet: le vendeur met en vente son objet à un prix de départ qu il fixe lui-même, et chacun peut ensuite enchérir pendant une durée déterminée. L acheteur gagnant est celui qui mise le montant le plus élevé. Pour le vendeur, le risque est minime puisqu il n envoie son objet qu une fois le payement reçu (PayPal, chèque, virement bancaire ou billets). Par contre, l acheteur peut, en de très rares cas, être confronté à de mauvais vendeurs. Mais l évaluation qualitative du vendeur faite par la communauté des acheteurs d ebay permet déjà de se faire une idée de la fiabilité du vendeur. A éviter: les vendeurs qui offrent leurs premiers objets ou qui ont des évaluations négatives. En cas d offres d objets rares et coûteux, des certificats d authenticité signés par des experts doivent être demandés au vendeur. Le vendeur paie à ebay une commission sur le prix de départ de l objet qu il met en vente, ainsi que sur le prix final atteint. Vu les millions de transactions qui se font 24h/24, les bénéfices d ebay lui ont permis d acheter la société Skype (voir «Téléphoner sur internet»). Le 14 juin, ebay a annoncé qu il intégrait désormais certains services de Skype dans son offre de prestations, ce qui permettra à un acheteur potentiel de dialoguer en temps réel avec le vendeur. ebay dispose par ailleurs de son propre système sécurisé de payements appelé «Paypal». Google: le no 1 des moteurs de recherche Comment trouver une information, un site ou un document placé sur la toile par une entreprise commerciale, un internaute privé ou une institution? Le moteur de recherche no 1 qu est «Google» vous y aidera. Mais attention: si vous n affinez pas votre recherche, vous risquez de recevoir des milliers de références à consulter! L exercice en ligne sera le meilleur moyen de maîtriser cet incroyable outil, qui évalue la qualité, l importance et la pertinence des pages issues de votre recherche. Google, qui est l un des «grands» d internet, a récemment lancé sa propre messagerie «Gmail». Son concurrent Yahoo! a, quant à lui, annoncé le mois dernier avoir signé un accord de partenariat stratégique avec ebay dans le domaine de la publicité en ligne. Touchez ménages en insérant vos annonces dans nos pages multimedia Dates de parutions en 2006: le 24 août le 30 novembre le 14 décembre La société Skype compte actuellement 50 millions d utilisateurs par jour de son logiciel gratuit de VoIP pour téléphoner de PC à PC. Son installation est des plus simples. Il offre en plus des prestations payantes telles que la vidéo-téléphonie (avec une webcam), les appels sur des appareils des réseaux fixe et mobile, le branchement d un répondeur, etc. Pour pouvoir téléphoner avec internet, outre le logiciel de Skype (ou d un autre du même type), il vous faut un casque avec micro («headset», dès fr.20.-). Il est aussi possible d installer une station à poser sur le bureau, avec ou sans fil («handset», entre fr.30.- et 150.-). Seul inconvénient: le PC doit être allumé pour appeler ou être appelé. Cet inconvénient disparaît avec la technologie «SIP» (session initiation protocole), mais c est plus cher! Le système VoIP peut aussi être installé dans les entreprises, il faut pour cela contacter des sociétés spécialisées comme VTX Services SA, à Pully. A noter que la société Skype a été rachetée en septembre 2005 par l un des «grands» d internet, le site d enchères en lignes ebay Imprimantes: Les nouvelles jet d encre multifonctions Les prix des imprimantes personnelles baissent, tout en offrant plus de fonctions! Toutes les principales marques (Epson, Lexmark, Canon, HP, etc.) intègrent maintenant, en plus de l imprimante noir/blanc et couleurs, le scanner voire même le fax. Ces imprimantes permettent d imprimer chez vous (sur du papier photos spécial) les photos que vous avez choisies. Certains fabricants (HP, Canon) vendent aussi des petites imprimantes prévues pour imprimer uniquement au format des photos. Les imprimantes sont devenues indispensables, car elles permettent maintenant d imprimer des billets de concerts et d affranchir son courrier («WebStamp Private» de La Poste). Une comparaison des prix pratiqués par les grands magasins et par les magasins spécialisés ne sera que bénéfique. A noter que les cartouches d encre des nouvelles imprimantes ne sont remplies qu à 10-20%: ne vous étonnez donc pas de devoir acheter de nouvelles cartouches très peu de temps après votre achat! Conseil: certains modèles ont une cartouche par couleur, ce qui peut s avérer avantageux selon l utilisation de l imprimante. multimedia Passer une annonce? Rien de plus facile!: Par tél. au Par fax au Site internet: Le nouveau petit lexique du multimédia Phishing Ce mot - qui est une contraction de «fishing» (allant à la pêche) et de «phreaking» (piratage de lignes téléphoniques) - désigne la technique qui consiste à tromper l internaute en lui envoyant un courriel semblant provenir d une entreprise de confiance (banque, assurance, etc.) dans le but d obtenir des données personnelles (code ou numéro de compte en banque ou de carte de crédit). Ce courriel simule visuellement la vraie page d accueil du site internet de l entreprise. Conseil: il ne faut jamais répondre à ce type de courriels ni remplir de questionnaire, sachant que jamais une entreprise ne vous demandera votre code ou mot de passe (puisqu elle le connaît déjà et qu il est enregistré chez elle). Si elle devait tout de même le faire, elle vous écrirait un courrier postal à votre domicile privé. Podcasting Blog L offre d appareils de photo numérique (les photos sont enregistrées sur une cartemémoire dans l appareil et non plus sur un film) compte tant de modèles qu il n est pas facile de faire le bon choix. Voici quelques questions que vous devez vous poser avant tout achat : combien de photos vais-je faire avant de pouvoir les décharger sur mon PC? Cela aura une incidence sur la capacité de la carte mémoire. Est-ce que je vais beaucoup imprimer de photos sur du papier spécial en grand format ou sur des formats spéciaux? Dans ce cas, la qualité de l appareil doit être plus grande. La gamme de prix pour un appareil numérique va de fr à fr Conseil: allez dans plusieurs magasins, posez vos questions, demandez une démonstration et faites-vous préciser l autonomie et le type de la batterie. Si vous cherchez la rapidité et la simplicité, certains appareils vous permettent, en un clic, de décharger vos photos sans fil (grâce à Bluetooth) directement dans votre PC! C est la «nouvelle révolution de la radio»: né de la combinaison d ipod (baladeur numérique) et de «broadcasting/webcasting» (diffusion), ce terme recouvre la nouvelle diffusion du son par internet. Le «podcasting» permet au moyen d un logiciel spécifique d automatiser le éléchargement d émissions sonores (radio) ou vidéo (TV) pour une écoute ultérieure, notamment sur un baladeur numérique. Ce terme caractérise les sites personnels hébergés gratuitement. Pendant des années, celui qui voulait avoir son «site perso» devait l héberger auprès d une société spécialisée, contre payement bien sûr. Or, depuis l an passé, il est possible d héberger son site personnel sans aucun frais, mais dans une structure de contenu pré-définie. On peut y introduire, de son PC personnel, des textes, des photos, et même des fichiers audio et vidéo au format MP3. Bien davantage qu un phénomène de mode, les blogs se compteraient maintenant par millions (!). (pour un essai gratuit)

13 REGIONAL P 13 Date N C M J Culture 13 Climat de confiance retrouvé pour le Septembre Musical Classique A 60 ans, le festival croque à pleines dents sa seconde jeunesse et s offre de beaux cadeaux d anniversaire. Avec la venue de Tobias Richter à sa direction et la constitution de sa nouvelle Fondation, le Septembre Musical a recréé un climat de confiance et une nouvelle image qui lui sied bien. Tobias Richter a donné un visage au festival tout en privilégiant une programmation noblement populaire. La volonté d offrir une large palette musicale à l égard du public nous emmènera, du 20 août au 14 septembre, aux portes de la musique contemporaine et du jazz tout en portant un accent particulier au répertoire symphonique et à la musique de chambre. Quand Mozart Jazz Une étude a révélé que la moyenne d âge de fréquentation du Septembre Musical avoisinait son âge. Pour ceci ou pour cela, la programmation de cette année brise les conventions à l occasion de ce double anniversaire, 40 pour le Montreux Jazz Festival, 60 pour le Septembre Musical. Ainsi, des œuvres de Mozart seront interprétées par Chick Corea (le 7 juillet) et celles de Frank Zappa par Die Musikfabrik (le 1er septembre), respectivement dans l un et l autre des festivals. «Il ne s agit pas d un effet de mode, commente François Margot. Ce que nous avons voulu faire, c est jouer des partitions qui sont écrites ou transcrites pour des formations classiques par des compositeurs de musique de jazz et, à l inverse, au festival de jazz c est un interprète compositeur qui s est saisi d une composition classique. Si le public apprécie, il n est pas impossible que cela soit reconduit.» A chaque salle sa musique A propos de la polémique suscitée autour de l acoustique de l Auditorium Stravinski, François Margot nous donne le la. «Si cette salle a été ouvertement critiquée, elle l a été essentiellement en regard d une programmation inadéquate. L Auditorium a été construit pour la musique symphonique et, évidemment, lorsqu il s agit d y donner un concert de musique baroque avec des instruments anciens, et de surcroît en petit nombre, ce n est pas adéquat, de même si l on veut y donner un opéra sous forme de concert. L Auditorium est dédié à la musique symphonique et ses qualités ont été largement reconnues dans ce sens.» On jouera donc les pièces plus intimes au Château de Chillon, à l Audiorama (pour la musique contemporaine, une première cette année), à la Salle del Castillo et, pour célébrer cet anniversaire, au Montreux Palace. «C est une belle aventure, conclut François Margot, mais il faut constamment persuader partenaires, public et privé du bien-fondé de notre démarche pour obtenir leur appui. Catalogue raisonné pour Edouard Vallet Patrimoine Cet artiste encore trop méconnu du grand public a laissé un très important témoignage de la vie quotidienne en Helvétie il y a un siècle. Edouard Vallet ( ) fut un artiste précoce puisque sa première exposition eut lieu au Musée Rath à Genève, où il vivait, quand il n avait que 19 ans. Dès le début de sa carrière, il s est attaché à montrer d une part la vie des humbles oeuvrant dans les campagnes ou en montagne, au plus près de la nature, et cette nature elle-même, fervent admirateur qu il était des paysages sous toutes leurs formes. Genevois de naissance, il y vécu longtemps avant de s installer définitivement en Valais qui devint sa seconde patrie. L œuvre peint Pourquoi donc parler ici de ce peintre dont les deux dernières expositions dans notre région ont eut lieu en 1995, au Musée Jenisch à Vevey et en 1999 au Musée cantonal des Beaux-Arts à Lausanne? Pour deux raisons. D abord parce que les 621 oeuvres montrées dans ce Catalogue - dont la quasi totalité présentée en couleur - sont d une exceptionnelle importance pour retrouver le calme et l authenticité de la vie à une époque pas si lointaine où on prenait le temps d admirer et de respecter la nature. Quant aux très nombreux portraits, ils sonnent vrai, le regard de ces hommes et de ces femmes montre qu ils ne font qu un avec leur milieu, qu ils y ont trouvé leur place et que Vallet est «en harmonie avec ses modèles» comme l écrit Bernard Wyder, même si le quotidien n est pas rose tous les jours. Or, à part quelques spécialistes, qui pouvait se vanter d avoir déjà admiré tous les tableaux d Edouard Vallet, dont le talent rejoint celui de Ferdinand Hodler ou de Cuno Amiel? Et la seconde raison est que l un des auteurs de ce gigantesque travail n est autre que Jacques Dominique Rouiller Pulliéran pendant plusieurs décennies et dont la participation au monde artistique est abondante. Réalisé en collaboration avec l historien d art Bernard Wyder, ce Catalogue répertorie 665 oeuvres. Il comprend aussi une importante bibliographie sélective, un relevé de toutes les expositions (de 1895 à 2006) et des ventes aux enchères des oeuvres de Vallet. Il est présenté par J.D.Rouiller qui qualifie Vallet «d un être exceptionnel ayant su mêler son art à la réalité pour en exprimer la quintessence de façon unique et emblématique». Après une biographie très complète, B. Wyder donne à voir le peintre et son oeuvre très en détail pour mieux faire découvrir celle-ci. Les textes de Rouiller et Wyder sont traduits en allemand et anglais. Deux expositions complètent la sortie de ce Catalogue dont l éditeur tient aussi une galerie d art. Alors, plus d excuse pour ignorer Vallet et la vie d hier. Bernard Wyder. Jacques Dominique Rouiller. Catalogue raisonné de l oeuvre peint d Edouard Vallet. Patrick Cramer Editeur. Edouard Vallet. Huiles, dessins, gravures. Galerie Patrick Cramer. 13, rue de Chantepoulet, 1201 Genève. Jusqu au 21 juillet. Edouard Vallet. Fondation Pierre Gianadda, 1920 Martigny. Du 17 novembre 2006 au 4 mars Tous les jours de 10h à 18h. Martine Thomé De Michel et ses petits tracas à Voirie Lumières 2 Spectacle Le Café-théâtre de la Voirie clôt sa saison en beauté. Avant la classique clôture annuelle pour les vacances d été, encore deux spectacles à venir applaudir à la Voirie. Michel et ses petits tracas La Troupe Rakiri présente une comédie de Christophe Maréchal. Au départ une bande de copains, quatre filles et deux garçons, se rencontrent dans un cours de théâtre. Ils veulent se lancer et certains osent jouer Scène Homme et Femme, une pièce de Carole Dubuis. Le pas est franchi, ils récidivent en montant leur propre troupe à laquelle se joint encore un garçon. Le tour est joué. Une des filles, Marina Melon assume la mise en scène. Et ils interprètent Michel et ses petits tracas. L histoire d un soupirant intéressé, d une veuve pas si inconsolable qu il y parait de prime abord, un disparu qui ne l est pas tout à fait, de faux amis et une vraie belle-mère. Agitez le tout dans une cave trop bien garnie. Ne reste plus qu à rire de ces personnages burlesques... Michel et ses petits tracas. Comédie de Christophe Maréchal. Par la Troupe Rakiri. Mise en scène: Marina Melon. Vendredi 30 juin, samedi 1er juillet, à 20h. Voirie Lumières 2 Deuxième édition de ce Festival Voirie Lumières qui, comme l an dernier, clôt la saison par une série de créations. Le programme sera différent les deux soirs. Jeudi 6 juillet: Sanatorium: Musique électronique; Laurent Jüni: Théâtre; Séraphin: Chanson française; Cie Casse-Troupe: Extrait de Cet animal étrange, théâtre; B. Pécoud et L. Zighetti: , film et musique; Constance et Domi: 4 mains; Colvin: Folk rock; Feänor: Chanson française. Vendredi 7 juillet: Magalie Riederer, Caroline Lohmann, Andrea Serafim: 3 étapes musicales: Bach, Doppler, Poulenc, piano, flûte; Cie Casse-Troupe: Extrait de Cet animal étrange, théâtre; Sanshiro: Petites Chansons Tranquilles, chanson et film; J. Fontannaz et A.-L. Sahy: 2femmes et 2femmes en 2temps, théâtre; Laetitia Doschlaeti: Le cauchemar de Beyauncé, théâtre; A. Morel et L. Tchabold: Laxisme, Chihuahua, etc, court-métrage; Le Projet Maurice Tornay: Billy, danse; Zire Spannung Geschwister (ZSP); musique électronique. Voirie Lumières 2,. Jeudi 6, vendredi 7 juillet à 20h30. Café-théâtre de la Voirie, rue du Centre 10, 1009 Pully. Réservations: ou ou mth C est à la fois normal et justifié mais cela demande une énergie importante qui pourrait être affectée à d autres points. Et puis, lorsque l émotion François Margot, président de la Fondation du Septembre Musical. PUBLICITÉ Un budget de fête musicale est là, on sait que tous ces efforts valaient la peine!» Textes et photo: Magaly Mavilia Dans un climat de confiance retrouvée, et pour célébrer les 60 ans de la manifestation, pouvoirs publics, sponsors, mécènes et partenaires ont été plus généreux que jamais. «Ce n était pas une petite affaire que de sauver le festival, commente François Margot, président de la Fondation du Septembre Musical. Le groupe de travail qui a porté à bout de bras la manifestation pendant trois ans a, je crois, réussi dans sa tâche et nous pouvons dire que nous avons enclenché le moteur du deuxième étage de la fusée qui nous permet d avoir aujourd hui une crédibilité plus importante qu il y a cinq ans, tant sur le plan artistique qu institutionnel. Cette année, on voit un effort tout à fait particulier pour les 60 ans du festival, mais cela signifie que l on ne doit pas se leurrer sur les budgets futurs qui seront sans doute inférieurs.» Le budget annuel du festival approche les et comprend notamment les charges fixes et les mandats. La part dévolue à l organisation des concerts (droits, location de salles, cachets, défraiements et régie) avoisine les La Fondation escompte sur un apport de la billetterie et des produits publicitaires de Les subventions publiques couvrent un peu plus de répartis comme suit: Fonds Culturel Riviera: et un cadeau d anniversaire de Commune de Montreux: Commune de Vevey: Canton de Vaud: Taxe de séjour: et une allocation spéciale de l Office fédéral de la culture de à l occasion des 60 ans de la manifestation. L appui des sponsors (BCV, Nestlé, Gétaz Romang) et des partenaires, représente La part de mécénat est de et les prestations en nature de La Mémoire des pierres Spectacle - L auteur pulliéranne Simone Collet remet ça! Alliant tout ce qu elle aime, théâtre, chant, musique, danse, elle a imaginé un spectacle d envergure se jouant en plein air du 14 juillet au 12 août, la mémoire des pierres. Et c est au cœur du village de Sembrancher que se déroule cette histoire qui inclus 80 participants. Il est même prévu des gradins couverts pour les soirs de pluie. Le site s ouvre dès 18h30 les mercredis, vendredis et samedis. Une buvette faisant restauration est ouverte sur places. Réservations ou renseignements sur ou au en semaine de 8h à 11h et de 13h30 à 17h. Après de nombreuses années d activité dans la lingerie et mercerie, Madame Ferrarini informe, avec regret, sa fidèle clientèle, qu elle a fermé sa boutique de Lingerie-Mercerie à l Av. de Chailly n 12. Cependant la boutique Prêt-à-Porter, sise à l Av. de Chailly n 6 continue son activité de plus belle. Nous comptons sur votre fidélité et nous nous réjouissons de votre visite afin de toujours mieux vous satisfaire. VENEZ PROFITER DE NOS SOLDES 6 av. de Chailly 1012 Lausanne Tél. + fax:

14 REGIONAL P 14 Date N C M J gastronomie 14 Jeudi 29 - vendredi 30 juin 2006 No 330 avec Les poissons du lac et de la mer au feu de bois, les viandes 1er choix, les salades, carpaccio, tartares, grillades Grand parking Salles pour banquets, réceptions, fêtes de familles, mariages Place pour enfants Tél Fermé le mercredi Se recommandent: Sylvana et Bernard Frémont Restaurant de l Hautigny Les Monts de Corsier (route Vevey-Châtel) Face aux dents du Midi et au Mont-Blanc la terrasse des gourmets Ouvert du mardi au samedi Yannick et Brigitte Leprovost et leur équipe Route de Lausanne Villette Tél Réservation conseillée Places de parc à disposition Midi et soir, notre «Menu Léman» à Fr. 55. Par beau temps, notre jardin est ouvert le soir. Si le ciel pleure, profitez, bien au sec, de notre véranda avec une vue superbe sur le lac. Hôtel-Restaurant du Château de Paudex Spécialités d été sur notre terrasse Coquelet à la broche Poisson frais du lac et de mer selon la chance du pêcheur «Bouillabaisse» Rte du Simplon 7 Tél Paudex Fax Restaurant de la Piscine de Chexbres Pascal et Karima - Tél Ouvert 7/7, cuisine non-stop Programme estival Tous les lundis soir Cuisses de grenouilles à la Provençale Salade du buffet Fr Tous les mardis soir - A gogo Moules marinières Pommes frites Fr Tous les mercredis soir - A gogo Fondue bourguignonne de cheval Fr Tous les jeudis soir - A gogo Gambas entières flambées au cognac Fr Tous les samedis soir Steak tartare, toast et beurre Fr EN NOUVEAUTÉ La fameuse entrecôte sauce marocaine Sur réservation 24 h à l avance, tous changements des spécialités du soir sont possibles. (min 4 personnes) La Recette du Chef Orecchiette alla Checca Une recette typiquement pugliese (fasano) Restaurant-pizzeria Le Grotto du Léman Angelo Palasciano * * * Avenue du Léman Fermé le dimanche Réservation préalable souhaitable pour la terrasse Places de parc à disposition devant le restaurant Cette recette savoureuse et très facile à préparer sera d'autant plus goûteuse si l'on prend le soin de choisir de bons produits frais de base, comme l'huile d'olive et les tomates. Plat typique du sud de l'italie, cette spécialité est un froid-chaud très apprécié en été. Dans les Puglie, on prépare la sauce la veille ou le matin et, à midi, lorsque l'on rentre des champs, il n'y a plus qu'à cuire les orecchiette et les mélanger avec la préparation à la tomate. Préparation Quelques heures à l'avance, couper les tomates en petits dés, ajouter l'ail finement haché, l'huile d'olive, le basilic coupé en juliennes et le sel. Bien mélanger le tout dans un saladier suffisamment grand pour y ajouter les pâtes ultérieurement. Et voilà, c'est prêt! Cuire les orecchiette fraîche 4 à 5 min, les mélanger intimement avec la sauce. Dressage Saupoudrer de kacio ricotta râpée et décorer avec quelques feuilles de basilic et de ruccola. Ingrédients pour 4 personnes 500 gr d'orecchiette fraîche 600 gr de tomates grappes bien mûres 2-3 gousses d'ail 1 dl d'huile d'olive extra-vierge des Puglie Quelques feuilles de basilic frais Quelques feuilles de rucola 200 gr de kacio ricotta ou ricotta dure salée Sel Avec un bon petit vin Le chef vous recommande de déguster cette recette avec un bon Negroamaro et Malvasia Nera, que l'on peut trouver au restaurant. Le conseil du chef Pour garder des pâtes al dente, le chef vous conseille de ne pas les passer sous l'eau froide, elles seront tièdes avant la fin du repas et, de plus, elles perdent légèrement de leur saveur. La meilleure chose à faire consiste à les sortir à temps et les servir immédiatement. Nous avons aimé La terrasse ombragée en canisses L'ambiance méditerranéenne Les pâtes fraîches maison Les légumes grillés du buffet d'antipasti Les poissons de mer et coquillages frais Les crespelles (crêpes) à la ricotta et aux épinards avec leur coulis de tomates. La carte des vins qui fait le tour des grands crus italiens.

15 REGIONAL P 15 Date N C M J Gastronomie Hôtel-Restaurant de l Aigle Rôtisserie «Café de Paris» Famille P.A. TURRIAN 1844 Villeneuve (VD) Grand-Rue 48 Découvrez nos poissons du Lac Léman (ombles, perches, truites, féras et brochets. Filets de perches: 120 gr. Fr ) Dégustez nos assiettes et menus: servis midi et soir, pour toutes les bourses. Les viandes du Simenthal, Amérique du Sud, la réputées entrecôte Café de Paris tranchée. Les spécialités estivales chaudes et froides. dès Fr fermé le mardi et le mercredi Tél Fax Internet: M. Schmid & C. Bogyo et leur équipe Tél Fax Nouvelle terrasse sur le quai - terrasse sous les platanes pour déguster des mets de saison et des crus au verre Filets de perches, produits frais de saison, tartare de bœuf... petite restauration non stop le week-end. Restaurant de la Piscine de Pully Cathy et Michel Danner NOUVEAU: OUVERT LE SOIR DÈS 18 H 30 Après la baignade, profitez de vous faire une belle soirée Service à table sur notre terrasse panoramique Nous vous proposons le soir notre formule grillade - Fr. 23.-/ 24.-/ 31.-: ENTRÉE: saladier de saison composé de salades vertes mêlées MENU: la grillade de votre choix avec pomme de terre cuite en papillote et fromage frais aux herbes ou des pommes frites NOS GRILLADES: brochette Tunisienne, tranche de porc marinée, entrecôte de bœuf AUTRE CHOIX: nos salades gourmandes, steak de thon, calamars frits, etc... Sans oublier nos desserts. TOUJOURS NOTRE SELF A MIDI Une étape de plaisir entre vignes et lac avec une terrasse agréable pour y déguster les spécialités de poissons du lac. Omble, féra, filets de perche, soupe de poissons. Tournedos au Pinot Noir, entrecôte au poivre vert. Assiette du jour la semaine à midi. Belle carte des vins du terroir. Famille Lambert 1843 St-Saphorin Tél. 021/ Fermé dimanche soir et le lundi. Il est prudent de réserver. Q ue illet politique Billet socialiste serait l équipe nationale de foot sans ses joueurs originaires de l étranger? Probablement pas grand chose. Malheureusement, les nouvelles lois sur l asile et les étrangers risquent d empêcher immigration et asile à un tel point que la nati pourrait bientôt ne plus pouvoir compter sur leurs talents. Un cas exemplaire est celui de Valon Behrami. Arrivé en Suisse comme réfugié, il a été plusieurs fois menacé d expulsion. Avec la nouvelle loi sur conomie Avec la lois sur l asile les étrangers, la nati aurait un héro en moins... l asile sur laquelle le peuple se prononcera en septembre, il n aurait très certainement pas obtenu l asile. Et il aurait aussitôt dû quitter le territoire, victime des nouvelles mesures de contraintes prévue dans la loi sur les étrangers, également soumise au vote en septembre. Derrière le cas de Valon Behrami se cachent des centaines de personnes menacées dans leur sécurité et contrainte de fuir leur pays. Si ces lois sont adoptées, elles n auront plus Des actions en panier BCV Bilan et la BCV s allient pour lancer un produit financier. Romandino est un bouquet d actions constitué d un mélange de titres des meilleures entreprises de Suisse romande. Vendu sous le nom générique de Romandino, il comprend des entreprises aux cotes intéressantes telles Nestlé, Logitech et SGS pour les monuments mais aussi des nouveaux en bourse comme ADB. Au nombre des titres on trouve encore Adecco, Galenica, Edipresse, Givaudan, Temenos, Publigroupe et un peu de luxe avec Richemont. Pondérés de manière optimale afin d éviter de grosses variantes, le bouquet fait ainsi partie de ces portefeuilles modernes équilibrés. Son émission sur le marché se fait depuis le 21 juin au prix de frs par coupure pour démarrer le 4 juillet. Sa cotation sur le marché principal de SWX Swiss Exchange sera également demandée. qu une chance infime de faire valoir leurs droits au cours des nouvelles procédures expéditives et arbitraires. Et se verront traitées comme des criminels, auxquels les garanties de procédure les plus élémentaires seront refusées. Le front contre ces deux nouvelles lois absurdes et contraires aux principes de l Etat de droit grandit. Le PS en fait partie et vous invite à le rejoindre. Jean Christophe Schwaab Président du PS Lavaux, Riex Ce panier d action est promu à la fois par la banque qui en fabrique le contenu, l émet et le place sur le marché secondaire, seul garant d une bonne liquidité quotidienne du papier valeur. La banque met ainsi en évidence le dynamisme des entreprises du canton de Vaud et de l ensemble de la Suisse romande. Partenaire, le magazine Bilan apporte une couverture éditoriale de l activité des entreprises de sa région et participe à la constitution d un produit qui les met en valeur. Bilan couvrira l évolution du certificat tout au long de sa durée de vie prévue, soit un an. La souscription peut se faire jusqu au 3 juillet. nb Fiscalité Acomptes provisionnels 2007 Le Canton de Vaud perçoit jusqu ici les acomptes provisionnels de l année en cours sur neuf tranches entre avril et décembre. Dans beaucoup de cas, cela concerne également les impôts des Communes qui souhaitent déléguer cette tâche d encaissement à l Etat. Dès 2007, grand changement! En effet, l Administration cantonale des impôts annonce qu à la fin de cette année 2006, chaque contribuable recevra dorénavant 12 acomptes à payer, au lieu des 9, dont le premier sera payable au 31 janvier Cela résulte vraisemblablement de souhaits exprimés par les administrés désirant pouvoir régler leurs impôts mensuellement, au travers d un ordre permanent par exemple, et d ainsi mieux gérer leurs liquidités. Adoption et impôts de succession Ala suite du décès de ma mère, mon père s est remarié. Après quelques années, sa nouvelle épouse a décidé de m adopter. Il y a un mois, ma grandmère naturelle, avec qui j avais gardé d excellents contacts, est décédée. Dans le cadre de sa succession, je vais hériter une somme relativement importante. A quel impôt dois-je m attendre? La question ici est de savoir si l héritier va pouvoir bénéficier du taux des petits-enfants (maximum 7% dans le canton de Vaud, voire 0% dans d autres) ou se verra appliquer celui des «non-parents» pouvant s élever jusqu à 50% dans notre canton. L article 267 du Code civil suisse nous donne en fait la réponse. En effet, par l adoption, l enfant acquiert le statut Pour l Etat, cela aura notamment pour avantage de bénéficier de rentrées fiscales plus régulières et d améliorer ainsi ses propres finances. Il restera au contribuable qui dispose des ressources nécessaires la possibilité de régler ses mensualités à l avance et de bénéficier ainsi d un intérêt rémunératoire (1% en 2006). A noter que, pour l instant du moins, cet intérêt a pour avantage de ne pas être imposé. Je rappelle que ces acomptes provisionnels seront comme toujours basés sur des taxations antérieures. Il ne faudra dès lors pas hésiter, s ils ne devaient pas correspondre à la réalité de l année à venir (ou en cours) à demander leur adaptation. Bernard Jahrmann Expert-comptable diplômé Fiduciaire Michel Favre SA, Lausanne juridique d un enfant de ses parents adoptifs. De l autre côté, il perd ses liens de filiation et ainsi ses relations familiales, d un point de vue juridique bien évidemment, avec l intégralité de sa précédente famille. Si, par hypothèse, l enfant était au bénéfice d une pension alimentaire de son «ancien» père, l adoption par le «nouveau» père mettrait fin au paiement de la contribution. Dans notre cas précis, l enfant, bien qu étant le petit-fils naturel de sa grand-mère, n en a plus le statut juridique. Du point de vue de l impôt successoral, il devra ainsi payer l impôt selon le barème des «non-parents». Bernard Jahrmann Expert-comptable diplômé Fiduciaire Michel Favre SA, Lausanne

16 REGIONAL P 16 Date N C M J 16 No 330 LONG COURRIER Les rencontres de Bernard Pichon Les moteurs de Bangkok Impatient de photographier une pirogue au marché flottant, cueillir une orchidée, savourer une papaye, humer du jasmin, me voici coincé à hauteur d un McDo, dans un taxi-meter dont les hauts-parleurs dégoulinent de Britney Spears et Céline Dion! Mais c est un couplet de Starmania qui s impose à ma mémoire: «De New-York à Paris tout est partout pareil dans les villes de l an 2000»...chanson prémonitoire au vu de cet invraisemblable plantation de gratte-ciel sur humus de bidonville. Aije vraiment atterri dans celle qu on surnommait autrefois la Venise de l Orient? Qu a-t-elle fait de ses canaux? Tout à l heure, pourtant, à la sortie de l aéroport, notre véhicule s était engagé sur la piste gauche d une autoroute quasi libérée. Mais nous avons vite déchanté: en ce petit matin déjà humide et étouffant, le bouchon est bien vissé quelques kilomètres plus loin, avec son cortège de tacots crasseux, nargués par de rutilantes Mercedes. Société à deux vitesses, peut-être, mais ralentissement pour tout le monde sur le périphérique! Metropolis Décor à la Fritz Lang: nichés dans un enchevêtrement de viaducs autoroutiers, de rames aériennes, de passerelles superposées, les pharaoniques centres commerciaux de Sukhumvit Road semblent efficacement programmés pour encaisser toutes les royalties de la société de consommation. Une décennie d investissements massifs, auxquels il faudra ajouter les 50 milliards de dollars de l actuel plan quinquennal instrumentent la métamorphose métropolitaine. Affichant sur des façades entières les incontournables icônes de la mondialisation (Bulgari, Samsung, Body Shop), Bangkok témoigne de la bonne récupération thaïlandaise - 6% de croissance annuelle -, suite à la crise dévastatrice de Même les prévisions les plus apocalyptiques, consécutives au tsunami, ont été balayées: le tourisme constitue toujours l un des principaux moteurs de cette économie florissante, élevant sensiblement le niveau de vie de certaines provinces. La réponse nationale à la catastrophe de 2004 s est avérée généreuse, rapide et efficace, puisque fin 2005, le nombre d entrées a légèrement dépassé celui de l exercice précédent. Fluidité? Bien qu il ronge toujours son frein, le chauffeur m assure que le trafic s est amélioré grâce au métro aérien, dernière merveille des transports publics locaux. Le Skytrain, offre une vue saisissante sur les artères encore bloquées aux heures de pointe, à travers ses hublots ne laissant rien filtrer du vacarme ou des miasmes alentour. Dans ce contexte, le perdant pourrait bien être le fameux tuk-tuk, véritable emblème du bitume thaïlandais. Omniprésents il n y a pas si longtemps encore, ces vagues cousins des scooters transformés en taxis de plein air exhalaient de redoutables fumées noires. Beaucoup moins nombreux, toujours pétaradant mais roulant désormais au gaz naturel, leur usage semble réservé aux touristes. «Vous préférez passer par le Temple de l Aube ou par le quartier chinois?», s enquiert Wanchai Songsuk, conducteur de l un de ces trois roues. Il affiche l irrésistible sourire du Sud-Est asiatique, même si, pour lui, les temps sont durs: «Nous ne sommes plus que dans la branche», relève-t-il, en précisant qu il a dû être parrainé pour obtenir son permis. Il faudrait être Thaï pour deviner à sa physionomie ou à son accent que ce beau garçon est né dans une campagne proche du Laos. C est le cas de la plupart de ses collègues, attirés par la capitale comme autant de papillons de nuit vers une ampoule. Evidemment, son travail s avère moins éreintant qu à l époque des rickshaws (tirés à bras d homme) ou des triporteurs à pédale. «Il est malheureusement plus dangereux», regrette Wanchai en évitant de justesse un chauffard. On note alors l instabilité du véhicule, privé de tout équipement de sécurité, et largement exposé au monoxyde de carbone. Contrairement à l agent posté au carrefour, et dont les coups de sifflets hystériques ont bien du mal à émerger du tohu-bohu général, notre jeune homme ne porte aucun masque de protection, jugé inconfortable. Il déplore pourtant de brûler ses poumons pour rien, les jours creux. «Comme je n ai pas de quoi m établir à mon compte, je suis obligé de louer ce tuktuk pour 400 baths la journée (15 frs suisses). Avant de songer au moindre bénéfice, il faut déjà assurer cette rentrée!» Au milieu coule une rivière Autre artère, fluviale celle-là, et connectée au réseau veineux de multiples voies navigables: le fleuve Chao Phraya. Il traverse la ville de part en part. Les touffes de jacinthes aquatiques lentement charriées par le courant sont à cette rivière ce que les blocs de glace sont au Saint-Laurent dès la fin de l hiver canadien: on contemple leur défilement d une terrasse ou d un ponton jusqu à éprouver l irrésistible envie de les rejoindre au fil de l eau. Et c est une bonne idée. Le Mekhala fait partie de ces anciennes barges à riz, vieilles d un demi-siècle et joliment restaurées pour proposer des mini-croisières fluviales entre Bangkok et Ayuthaya (l ancienne capitale du royaume de Siam étale ses trésors à 90 km en amont). On a aménagé sur le bateau en teck une demi-douzaine de cabines climatisées, au confort basique (offrant néanmoins douche et toilettes privatives en plus d une couche bien assez large pour deux). Le pont, véritable balcon grand ouvert sur le panorama des rives tranquilles, révèle de saisissants contrastes entre les fièvres urbaines à peine abandonnées et un quotidien rural aux rites immuables. Au pied des cabanes juchées sur pilotis, les femmes lavent toujours le linge à même le courant. Apparemment immunisés, les enfants s éclaboussent dans cette eau douteuse, sous l œil indifférent de quelques chiens errants, quand ce n est pas en leur compagnie. Soleil couchant L embarcation accoste pour la nuit face au monastère de Kai Tia, juste assez tôt pour entendre les moines psalmodier le Dhamma, à quelques pas du poster de Rama IX ( plus de 70 ans, mais figé dans une éternelle jeunesse sur ses portraits officiels entourés de guirlandes lumineuses). A bord du Mekhala, les boys ont préparé un repas aux chandelles. Demain, quand l aube l aura provisoirement couverte d or, la rivière des rois pourra rivaliser avec le bouddha géant - plus de 15 m. de haut - qui m attend au cœur de la cité dite invincible. Enivré par les volutes d encens, je pourrai alors méditer ses paroles de sagesse: «Quand vous voyez, contentez-vous de voir «Quand vous entendez, contentez-vous d entendre «Quand vous sentez, contentez-vous de sentir «Quand vous touchez, contentez-vous de toucher «Quand vous savez, contentez-vous de savoir...» Inde Chine Y ALLER Dès env. Fr (toutes taxes comprises) L offre thaïlandaise reste avantageuse avec un forfaits de 3 nuits à Bangkok (avion + hôtel 1ère cl /ch. double). Hotelplan Renseignements et réservations: Tél Web: En savoir plus:

Préavis n 9/ 11 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2012

Préavis n 9/ 11 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2012 COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 9/ 11 au Conseil communal Arrêté d'imposition 2012 Délégué municipal : M. Jean-Christophe de Mestral Aubonne, le 13.09.2011 Pl. du Marché 12 Lundi - vendredi Téléphone

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014. 1. Préambule. concernant. l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne

PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014. 1. Préambule. concernant. l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne PREAVIS MUNICIPAL N 1199/2014 concernant l achat de la parcelle N 4 379, propriété de Poste Immobilier SA, à Berne Au Conseil communal de Lutry Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Plus en détail

dos. 5067 Orbe, le 31 octobre 2006

dos. 5067 Orbe, le 31 octobre 2006 MUNICIPALITE D ORBE Secrétariat : tél. 024/442.92.10 fax 024/442.92.19 Hôtel de Ville - 1350 Orbe greffe@orbe.ch Au Conseil communal dos. 5067 Orbe, le 31 octobre 2006 Préavis no 10/06 : Fixation de plafonds

Plus en détail

Un budget 2015 équilibré avec une reprise en main du patrimoine immobilier, mais un avenir suspendu au programme d assainissement de l Etat

Un budget 2015 équilibré avec une reprise en main du patrimoine immobilier, mais un avenir suspendu au programme d assainissement de l Etat COMMUNE DE VAL-DE-RUZ Information aux médias Un budget 2015 équilibré avec une reprise en main du patrimoine immobilier, mais un Le compte de résultat du budget 2015 de la Commune de Val-de-Ruz boucle

Plus en détail

F ONDS CULTUREL R IVIERA

F ONDS CULTUREL R IVIERA F ONDS CULTUREL R IVIERA CONVENTION ENTRE LES COMMUNES DE BLONAY, CHARDONNE, CORSEAUX, CORSIER, JONGNY, MONTREUX, ST-LÉGIER-LA CHIÉSAZ, LA TOUR-DE-PEILZ, VEVEY ET VEYTAUX FONDS CULTUREL R IVIERA - SERVICE

Plus en détail

Préavis n 6/ 10 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2011

Préavis n 6/ 10 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2011 COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 6/ 10 au Conseil communal Arrêté d'imposition 2011 Délégué municipal : M. Luc-Etienne Rossier Aubonne, le 14 septembre 2010 Pl. du Marché 12 Lundi - vendredi Téléphone

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 24/4.15 OCTROI D UNE AIDE FINANCIÈRE À LA SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE IMMOBILIÈRE COOPÉLIA, FUTURE PROPRIÉTAIRE, POUR LA RÉALISATION DE 18 LOGEMENTS À LOYERS MODÉRÉS

Plus en détail

Évaluations statistiques

Évaluations statistiques 1 / 20 Évaluations statistiques Statistiques annuelles 2010, analyses pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 18.03.2011 Centre national

Plus en détail

Implantation d une station de distribution GNC sur Lutry (gaz naturel carburant)

Implantation d une station de distribution GNC sur Lutry (gaz naturel carburant) COMMUNE DE LUTRY PREAVIS MUNICIPAL N 1164/ 2010 Implantation d une station de distribution GNC sur Lutry (gaz naturel carburant) Au Conseil communal de Lutry, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

V I L L E D E C H A T E L - S T - D E N I S

V I L L E D E C H A T E L - S T - D E N I S V I L L E D E C H A T E L - S T - D E N I S Planification financière Note explicative Le Conseil communal transmet au Conseil général la planification et ses mises à jour pour en prendre acte (art.10 al.

Plus en détail

PREAVIS No 15/2013. de la Municipalité au Conseil communal. sur

PREAVIS No 15/2013. de la Municipalité au Conseil communal. sur COMMUNE DE MONTREUX PREAVIS No 15/2013 de la Municipalité au Conseil communal sur l'octroi d'un crédit d investissement du patrimoine administratif d un montant de Fr. 137 000.- au maximum, sous déduction

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 62/14 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2015. François Bryand, Syndic

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 62/14 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2015. François Bryand, Syndic Commune de Prangins Municipalité Préavis No 62/14 Au Conseil Communal Arrêté d'imposition pour l'année 2015 François Bryand, Syndic Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L'arrêté

Plus en détail

Concernant la révision et l actualisation du règlement communal sur l évacuation et l épuration des eaux usées

Concernant la révision et l actualisation du règlement communal sur l évacuation et l épuration des eaux usées Commune de Lutry Direction des travaux Préavis municipal no 1096/2006 Concernant la révision et l actualisation du règlement communal sur l évacuation et l épuration des eaux usées Au Conseil communal

Plus en détail

CONSEILS ET GESTION EN FINANCEMENT IMMOBILIER

CONSEILS ET GESTION EN FINANCEMENT IMMOBILIER CONSEILS ET GESTION EN FINANCEMENT IMMOBILIER Des conseils de qualité adaptés à tous les budgets afin que votre projet devienne une réalité. Chaque dossier est particulier, c est pourquoi nous mettons

Plus en détail

Rapport. Au Conseil communal de Nyon. Monsieur le Président, Mesdames les Conseillères, Messieurs les Conseillers,

Rapport. Au Conseil communal de Nyon. Monsieur le Président, Mesdames les Conseillères, Messieurs les Conseillers, Rapport de la commission chargée d étudier le rapport municipal N o 182 concernant le Secteur de Colovray. Demande d un crédit de CHF 180'000.- TTC pour une planification territoriale du secteur et d un

Plus en détail

Préavis municipal n 14 relatif à la détermination du plafond d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016

Préavis municipal n 14 relatif à la détermination du plafond d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016 MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal n 14 relatif à la détermination du plafond d endettement et de cautionnement pour la législature 2011-2016 Personne responsable: Daniel Collaud, municipal Gland,

Plus en détail

Soirée d information concernant l augmentation du coefficient fiscal

Soirée d information concernant l augmentation du coefficient fiscal Soirée d information concernant l augmentation du coefficient fiscal Guide pour la lecture des comptes communaux Claude Jeanrenaud, Institut de recherches économiques, Université de Neuchâtel Espace Perrier

Plus en détail

V I L L E D E C H A T E L - ST- D E N I S

V I L L E D E C H A T E L - ST- D E N I S V I L L E D E C H A T E L - ST- D E N I S Message pour le Conseil général No. 21 Objet : Installation de la société Marvinpac SA au «Pré aux Oies» - Achat de la parcelle 6818 Crédit d investissement -

Plus en détail

Au Conseil Général de la Commune de Senarclens

Au Conseil Général de la Commune de Senarclens Au Conseil Général de la Commune de Senarclens Préavis municipal concernant l aménagement du terrain communal situé en zone village au lieu-dit «Les Condémines» Validation de l avant-projet et élaboration

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

le réaménagement des anciens locaux de la police et du contrôle des habitants

le réaménagement des anciens locaux de la police et du contrôle des habitants PREAVIS MUNICIPAL n 1129/2008 concernant le réaménagement des anciens locaux de la police et du contrôle des habitants Au Conseil communal de Lutry, Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les Conseillers

Plus en détail

N/réf. 1201 - PG/cv V/réf. Orbe, le 12 mai 2015 A rappeler dans la réponse s.v.p.

N/réf. 1201 - PG/cv V/réf. Orbe, le 12 mai 2015 A rappeler dans la réponse s.v.p. Commune d Orbe CP 32 Hôtel de Ville 1350 Orbe T +41 24 442 92 10 F +41 24 442 92 19 greffe@orbe.ch www.orbe.ch MUNICIPALITE Au Conseil communal 1350 Orbe N/réf. 1201 - PG/cv V/réf. Orbe, le 12 mai 2015

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL 1. Le budget communal est l acte fondamental de la gestion municipale car il détermine chaque année l ensemble des actions qui seront entreprises.

Plus en détail

Les prêts hypothécaires. Habiter chez soi. www.bcn.ch

Les prêts hypothécaires. Habiter chez soi. www.bcn.ch Les prêts hypothécaires Habiter chez soi www.bcn.ch Les financements hypothécaires Vu la valeur généralement élevée des biens immobiliers, il est usuel de faire appel à une banque, afin de participer au

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

Rénovation des églises

Rénovation des églises Commune de LAVEY-MORCLES Préavis de la Municipalité au Conseil communal N 09/2013 Rénovation des églises Lavey, le 10 septembre 2015 Au Conseil communal de Lavey-Morcles, Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2»

Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2» Préavis No 25/2011 Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2» Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers, 1. OBJET DU PRÉAVIS Le présent préavis a pour

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES

DISPOSITIONS GENERALES Commission des arts de la scène Soutien à la création scénique indépendante DISPOSITIONS GENERALES 1. OBJECTIFS Dans le cadre de la politique culturelle de la Ville de Lausanne telle que définie dans le

Plus en détail

Préavis N 19-2011 au Conseil communal

Préavis N 19-2011 au Conseil communal Municipalité Préavis N 19-2011 au Conseil communal Fixation du plafond d'endettement et du plafond pour les cautionnements Responsabilité(s) du dossier : Direction de l administration générale, des finances

Plus en détail

PROGRAMME DE LÉGISLATURE

PROGRAMME DE LÉGISLATURE COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Saint-Sulpice, le 13 février 2012 - 2 - MUNICIPALITÉ DE SAINT-SULPICE PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Préambule Conformément

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

PREAVIS N 3/2014. Au Conseil communal de Chexbres

PREAVIS N 3/2014. Au Conseil communal de Chexbres PREAVIS N 3/2014 Au Conseil communal de Chexbres Préavis municipal concernant le projet de plan de quartier «Nord» - Demande de crédit d étude de Fr. 143'000.-- Madame la Présidente, Mesdames les Conseillères,

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL N 08 / 2013 AU CONSEIL GENERAL. concernant. La création d une fondation. et la cession de notre patrimoine financier

PREAVIS MUNICIPAL N 08 / 2013 AU CONSEIL GENERAL. concernant. La création d une fondation. et la cession de notre patrimoine financier PREAVIS MUNICIPAL N 08 / 2013 AU CONSEIL GENERAL concernant La création d une fondation et la cession de notre patrimoine financier DELEGUE MUNICIPAL: M. Bernard Penel, Syndic 1 Monsieur le Président,

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Rapport de la commission chargée d étudier le préavis 16/2013 : Travaux de transformation du Café du Marché demande de crédit complémentaire.

Rapport de la commission chargée d étudier le préavis 16/2013 : Travaux de transformation du Café du Marché demande de crédit complémentaire. Rapport de la commission chargée d étudier le préavis 16/2013 : Travaux de transformation du Café du Marché demande de crédit complémentaire. Au Conseil communal de et à Payerne Payerne, le 25 juin 2013

Plus en détail

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT?

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Accueil de jour de la petite enfance ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Propositions en vue d un partenariat public privé pour la mise en place de crèches et garderies Lausanne Région Août 2002

Plus en détail

PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL Installation et exploitation d une patinoire de loisirs pour 4 saisons (2008-2012), pour la période de début décembre à fin février Demande de crédit de CHF 497'000.--

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559. 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559. 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010 M. l Adjoint MARIOT, Rapporteur : 1. Les principales caractéristiques

Plus en détail

Nous cherchons des familles d accueil

Nous cherchons des familles d accueil Nous cherchons des familles d accueil Vous travaillez à temps partiel et cherchez un système de garde fiable et bon marché pour vos enfants? Vous ne travaillez pas et cherchez une aide pour le ménage et/ou

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16

TABLE DES MATIÈRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16 PRESTATIONS TABLE DES MATIÈRES Notre banque 4 Crédits 7 Gestion de patrimoine 9 Comptes courants 12 Comptes épargne 14 Comptes prévoyance 16 Autres comptes 17 Une histoire de vie en un clin d œil 18 Numéros

Plus en détail

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008 FREIHALTE-ZONE Fondation de placements immobiliers 2007/2008 2 FREIHALTE-ZONE Sommaire Introduction 4 Environnement général, immeubles d habitation et immeubles commerciaux 5 Généralités concernant le

Plus en détail

Préavis municipal concernant la rémunération de la Municipalité, en réponse à la proposition de décision présentée par le conseiller Raymond Durussel

Préavis municipal concernant la rémunération de la Municipalité, en réponse à la proposition de décision présentée par le conseiller Raymond Durussel 1 Préavis municipal concernant la rémunération de la Municipalité, en réponse à la proposition de décision présentée par le conseiller Raymond Durussel N 33/12 août 2009 AU CONSEIL COMMUNAL DE BALLAIUGES

Plus en détail

Tour à tour, du pragmatisme régional au rêve américain

Tour à tour, du pragmatisme régional au rêve américain Tour à tour, du pragmatisme régional au rêve américain La longue histoire du logement de l Aviron 1926 Fondation du club dans un local mis provisoirement à disposition par un membre. 1931 Bail aux bains

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

Municipalité Direction de l'administration générale et des finances. Préavis No 1-2002 au Conseil communal

Municipalité Direction de l'administration générale et des finances. Préavis No 1-2002 au Conseil communal Municipalité Direction de l'administration générale et des finances Préavis No 1-2002 au Conseil communal 1. Autorisation générale d'acquérir et d'aliéner des immeubles ou des droits réels immobiliers

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

L I B E R T É E T P A T R I E E X T R A I T DU PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAL DE LAUSANNE

L I B E R T É E T P A T R I E E X T R A I T DU PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAL DE LAUSANNE L I B E R T É E T P A T R I E E X T R A I T DU PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAL DE LAUSANNE 5 e séance du mardi 3 mars 05 Présidence de M. Jacques Pernet, président vu le préavis Nº 04/57 de la Municipalité,

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Sommaire. 1. Situation générale 2. Type d entreprise, management 3. Description du projet 4. Marché, clients 5. Plan marketing 6.

Sommaire. 1. Situation générale 2. Type d entreprise, management 3. Description du projet 4. Marché, clients 5. Plan marketing 6. Sommaire 1. Situation générale 2. Type d entreprise, management 3. Description du projet 4. Marché, clients 5. Plan marketing 6. Annexes 2 1. Situation générale Historique Durant l année 2010, les représentants

Plus en détail

Investissements d équipement et finances communales: une planification s impose

Investissements d équipement et finances communales: une planification s impose Journée neuchâteloise de l aménagement, jeudi 21 mars 2002 au Locle «L équipement: le comprendre, le financer et le réaliser» Investissements d équipement et finances communales: une planification s impose

Plus en détail

Association Vevey Retro - p.a. Bruno Minutillo - Ruelle de Borjaux 5 1807 Blonay Tél. +41(0) 79 724 14 91 - www.veveyretro.ch

Association Vevey Retro - p.a. Bruno Minutillo - Ruelle de Borjaux 5 1807 Blonay Tél. +41(0) 79 724 14 91 - www.veveyretro.ch Vevey, le 26 mai 2015 Madame, Monsieur, La mobilité individuelle fait partie de notre vie, de notre société, de la culture moderne et depuis quelques temps aussi des traditions. Les véhicules de collections

Plus en détail

C dc COUR DES COMPTES RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE. Genève, le 25 juin 2013. Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du Moulin à Danses

C dc COUR DES COMPTES RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE. Genève, le 25 juin 2013. Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du Moulin à Danses Rue du XXXI-Décembre 8 Case postale 3159 1211 Genève 3 Tél.: +41 (0)22 388 77 90 Fax: +41 (0)22 388 77 99 Internet: www.ge.ch/cdc Genève, le 25 juin 2013 Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du

Plus en détail

Règlement d attribution des Aides Régionales du spectacle vivant, du patrimoine et des pratiques artistiques

Règlement d attribution des Aides Régionales du spectacle vivant, du patrimoine et des pratiques artistiques DIRECTION GENERALE ------------------------------------------------- POLE ECONOMIE, FORMATION ET COHESION SOCIALE ------------------------------------------------- DEPARTEMENT CULTURE ET PATRIMOINE -------------------------------------------------

Plus en détail

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Collège St-Jean-Vianney 12630, boul. Gouin Est Montréal H1C 1B9 Tél. 514-648-3821 www.st-jean-vianney.qc.ca Mise en contexte Depuis plusieurs années,

Plus en détail

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne»

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Présentation de la fondation «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Conseil des 50 - UCV - 26 novembre 2015 1 Sommaire Une solution innovante à un enjeu sociétal Un positionnement clair

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité

Commune de Prangins Municipalité Commune de Prangins Municipalité Préavis No 53/14 au Conseil Communal Demande d'un crédit de CHF 165'000.-- TTC en vue de travaux de démolition du pavillon scolaire provisoire des Fossés et de la création

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le mercredi 24 mars deux mil dix sous la présidence de Monsieur Gilles SALAÜN, Maire. Présents

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

COMMUNE DE < > PRÉAVIS N < > 2005 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL SUR

COMMUNE DE < > PRÉAVIS N < > 2005 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL SUR COMMUNE DE < > PRÉAVIS N < > 2005 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL SUR L ADOPTION DU RÈGLEMENT SUR LE SERVICE DE DÉFENSE CONTRE L INCENDIE ET DE SECOURS (SDIS) 1. OBJET DU PREAVIS Le présent préavis

Plus en détail

O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS. Une formation pour les adultes

O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS. Une formation pour les adultes O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE C O L L E C T I O N " Q U E S T I O N S " ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS Une formation pour les adultes ARTICLE 32 INFORMATIONS SUR LES PROCÉDURES

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

INSTRUCTIONS A MES PROCHES

INSTRUCTIONS A MES PROCHES INSTRUCTIONS A MES PROCHES Pompes Funèbres Neuchâteloises PFNE.CH PRÉVOYANCE FUNÉRAIRE CHACUN DEVRAIT Y PENSER Pour qui? Notre prévoyance funéraire s adresse à tous ceux qui désirent répondre aux interrogations

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité V I L L E D E L A T O U R D E P E I L Z Municipalité PRÉAVIS MUNICIPAL N 14/2013 le 30 octobre 2013 Concerne : Préavis relatif à la reconnaissance de l'intérêt public régional et à l'adoption du principe

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil IN 153. Initiative populaire cantonale Initiative Cornavin «Pour une extension souterraine de la gare»

Secrétariat du Grand Conseil IN 153. Initiative populaire cantonale Initiative Cornavin «Pour une extension souterraine de la gare» Secrétariat du Grand Conseil IN 153 Initiative populaire cantonale Initiative Cornavin «Pour une extension souterraine de la gare» Le Collectif 500 a lancé l initiative populaire cantonale formulée intitulée

Plus en détail

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE JM Préavis n 19 28 avril 2005 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant le rachat par la Commune des créances détenues par le Crédit Suisse contre

Plus en détail

Conclue entre les Municipalités de : Chavannes-près-Renens Crissier Écublens Renens

Conclue entre les Municipalités de : Chavannes-près-Renens Crissier Écublens Renens Convention régissant les relations techniques et financières dans le cadre du crédit de construction de la rénovation urbaine de la Gare de Renens, lot 3 «espaces publics». Conclue entre les Municipalités

Plus en détail

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Cartes de crédit Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Votre Cembra MasterCard personnelle Nous sommes ravis de constater que vous avez opté pour la Cembra MasterCard. Vous pouvez

Plus en détail

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014

CdC du Pays bellêmois Conseil 25-02-15 Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL. Compte Administratif 2014 BUDGET GÉNÉRAL Compte Administratif 2014 SECTION DE FONCTIONNEMENT DEPENSES CA 2013 CA 2014 Alloué Réalisé Alloué Réalisé 011 Charges à caractère général 445 615 424 289,55 448 291 411 184,65 012 Charges

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF DE LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L ADMINISTRATION

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS BULLETIN D INFORMATIONS SIROS Numéro de septembre 2014. NOUS CONTACTER Commune de Siros 20 Rue Carrerasse 64230 SIROS Tel : 05 59 68 66 05 Fax : 05 59 68 72 80 Courriel : mairie.siros@wanadoo.fr www.siros.fr

Plus en détail

Sondage : les résultats!

Sondage : les résultats! Sondage : les résultats! Avec 104 réponses, le sondage réalisé par le Parti libéral radical de Troistorrents-Morgins s est révélé un franc succès. Sans pouvoir être représentatif, il constitue néanmoins

Plus en détail

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet Acheter pour louer et investissement locatif L achat d un bien immobilier est considéré comme un placement puisqu il est rentable au fil du temps. Il est possible d obtenir différents types de prêts pour

Plus en détail

Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991

Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991 Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991 Prospectus n 8 Valable à partir du 01 février 2008 Les taux mentionnés dans ce prospectus sont repris à titre d exemple. Pour connaître les conditions

Plus en détail

Orientations Budgétaires 2016

Orientations Budgétaires 2016 Conseil d'orientation et de Surveillance du 17 décembre 2015 Orientations Budgétaires 2016 «La tenue du débat d orientation budgétaire (DOB) est obligatoire dans les régions, les départements, les communes

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

Demande de crédit pour financer la réalisation du Plan partiel d affection la Thioleyre

Demande de crédit pour financer la réalisation du Plan partiel d affection la Thioleyre Commune de Bourg-en-Lavaux MUNICIPALITE Rte de Lausanne 2 Case Postale 112 1096 Cully T 021 821 04 14 F 021 821 04 00 info@b-e-l.ch www.b-e-l.ch AU CONSEIL COMMUNAL DE BOURG-EN-LAVAUX PREAVIS N 19/2013

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

Halte d Enfants Multi-lieux. Règlement intérieur 2012-201

Halte d Enfants Multi-lieux. Règlement intérieur 2012-201 Halte d Enfants Multi-lieux Règlement intérieur 2012-201 2013 1 Préambule : L établissement d accueil de jeunes enfants «Petite Pomme», géré par le Centre Intercommunal d Action Social (C.I.A.S), assure

Plus en détail

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E AU CONSEIL COMMUNAL Préavis n 2015/05 Réaménagement routier du chemin du Bochet Demande de crédit de construction Séance de la commission ad hoc, le jeudi

Plus en détail

REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES

REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES DOSSIER DE PRESSE FICHE 1 Une réforme pour réduire le coût des crédits renouvelables et

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 42/13 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2014. François Bryand, Syndic

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 42/13 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2014. François Bryand, Syndic Commune de Prangins Municipalité Préavis No 42/13 Au Conseil Communal Arrêté d'imposition pour l'année 2014 François Bryand, Syndic Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L'arrêté

Plus en détail

Du 2 au 9 mai 2012 - N 610 - www.leregional.ch. Du 2 au 9 mai 2012 - N 610 - www.leregional.ch 41. Pages spéciales

Du 2 au 9 mai 2012 - N 610 - www.leregional.ch. Du 2 au 9 mai 2012 - N 610 - www.leregional.ch 41. Pages spéciales Du 2 au 9 mai 2012 - N 610 - www.leregional.ch Du 2 au 9 mai 2012 - N 610 - www.leregional.ch 41 41 Pages spéciales 42 Du 2 au 9 mai 2012 - N 610 - www.leregional.ch Appellation Villette CULLY EPESSES

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 11015-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 11015-A Secrétariat du Grand Conseil PL 11015-A Date de dépôt : 19 novembre 2012 Rapport de la Commission des finances chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat ouvrant un crédit d investissement de

Plus en détail

PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00

PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00 Ménières, le 28 mai 2014 PV de l assemblée communale du 28 mai 2014 à 20h00 M. le Syndic Joël Robert souhaite la bienvenue et présente la table du Conseil, la table administrative et excuse Mme Pouget,

Plus en détail

Dépliant explicatif et critères d attribution

Dépliant explicatif et critères d attribution Dépliant explicatif et critères d attribution Dépôt de candidatures jusqu au Le Fonds de développement culturel s adresse aux organismes culturels, artistes, artisans et établissements d éducation portcartois.

Plus en détail

Préavis N 10-2014 au Conseil communal

Préavis N 10-2014 au Conseil communal Municipalité Préavis N 10-2014 au Conseil communal Créditts supplémentaires au budget communal de l'exercice 2014, 1ère série Crédit demandé CHF 189'700.00 Responsabilité(s) du dossier : Direction de l

Plus en détail

Préavis No 06/2011 Château-d'Oex, le 17 février 2011 N/réf. : Conseil\Préavis 06/2011/MUN/EM

Préavis No 06/2011 Château-d'Oex, le 17 février 2011 N/réf. : Conseil\Préavis 06/2011/MUN/EM Préavis No 06/2011 Château-d'Oex, le 17 février 2011 N/réf. : Conseil\Préavis 06/2011/MUN/EM Demande de crédit pour : la participation financière communale à l Entreprise de correction fluviale (ECF) du

Plus en détail

Mission d audit financier de début de mandat

Mission d audit financier de début de mandat Ville de Louveciennes Mission d audit financier de début de mandat Synthèse 23 octobre 2014 Vos interlocuteurs : MAZARS Secteur public 61, rue Henri Regnault 92075 La Défense Cedex Thierry GREGOIRE Senior

Plus en détail

3 ème Forum des habitants

3 ème Forum des habitants 3 ème Forum des habitants Mardi 12 novembre 2013 20h00 à la Ferme du Désert Synthèse de la séance Intervenants M. Oscar Tosato, municipal M. Laurent Chenu, Conservateur Cantonal des Monuments et Sites

Plus en détail

Introduction de la taxe sur les résidences secondaires Modification de la taxe de séjour 01.01.2015

Introduction de la taxe sur les résidences secondaires Modification de la taxe de séjour 01.01.2015 Introduction de la taxe sur les résidences secondaires Modification de la taxe de séjour 01.01.2015 1. Bases légales L entrée en vigueur, le 1er janvier 2008, de la nouvelle Loi sur le développement économique

Plus en détail

Festival - Reims DOSSIER DE PARTENARIAT

Festival - Reims DOSSIER DE PARTENARIAT Clin d Oeil 2-5 Festival - Reims July 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Le Festival Clin d Oeil est un événement artistique, biennale organisée le premier weekend de juillet, qui vise à mettre en avant la diversité

Plus en détail

Préavis N 18-2013 au Conseil communal

Préavis N 18-2013 au Conseil communal Municipalité Préavis N 18-2013 au Conseil communal Crédits supplémentaires au budget communal de l'exercice 2013. 2ème série Crédit demandé CHF 318'700.00 Responsabilité(s) du dossier : Direction de l

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail