C.E.T. DANIEL. La fête est une tradition à Bullion! CENTURY 21 LD IMMOBILIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C.E.T. DANIEL. La fête est une tradition à Bullion! CENTURY 21 LD IMMOBILIER"

Transcription

1 Bulletin municipal n 91 Aout 2010 CRÉATION, ENTRETIEN, TERRASSEMENT, ASSAINISSEMENT C.E.T. DANIEL La fête est une tradition à Bullion! 266, rue Saint-Vincent Bullion Portable : Tél./Fax : Estimation gratuite Achat-Vente Location L D I M M O B I L I E R CENTURY 21 LD IMMOBILIER Agence de Limours 6, route de Chartres LIMOURS Village du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse

2 Edito Après la neige Nous avons connu plusieurs épisodes de neige depuis le mois de décembre qui ont fortement réduit la circulation sur nos routes. Il est difficile pour une commune rurale comme la nôtre de dégager l ensemble des rues du village. Une priorité a été donnée aux routes donnant accès à l hôpital pédiatrique et de rééducation (HPR) afin que l activité de l hôpital soit le moins possible bouleversée. Notre matériel vieillissant, le tracteur est tombé en panne au début du premier épisode de neige, en décembre. Aidés par une entreprise locale, les services techniques se sont mobilisés avec les moyens matériels dont nous disposions, et je tiens particulièrement à les remercier tous, pour les heures passées, tôt le matin et tard le soir. Lors du débat d orientation budgétaire, le 17 février dernier, le Conseil municipal a décidé l achat d un tracteur en 2010 et nous avons sollicité une subvention au titre de la réserve parlementaire auprès du Sénat afin de nous aider à financer cet achat. La subvention a été accordée et l achat concrétisé. le soleil quelques nuages Après un hiver si marqué par la présence de la neige, le printemps était vivement attendu. Les jours rallongent, le soleil est là, tout nous donne envie de sortir et de profiter de notre village. Les équipements du stade, de l aire de jeu, de la piste de VTT sont à la disposition de tous. Malheureusement, je déplore les dégâts occasionnés ces derniers mois : plusieurs tuiles de l abri bus de Longchêne ont été cassées ainsi que la poubelle (après réparation, c est le banc qui a été cassé puis, début juin, les murs ont été tagués ), une des structures de l aire de jeu a été descellée, des bouteilles de verres près des écoles, de l espace jeunes et de l entrée de l espace Paragot sont retrouvées fréquemment brisées, ce qui est dangereux pour tous ceux qui utilisent ces lieux. Il est regrettable de voir abîmés et détériorés les biens de la collectivité, cela représente un coût de réparation conséquent en remplacement de matériel et une perte de temps importante pour les services techniques. Des actions de sensibilisation sont menées auprès des habitants fréquentant les espaces communs de la commune. et toujours, la solidarité Je souhaite remercier toute l équipe du Centre Communal d Action Sociale de la commune (CCAS) qui œuvre à la fois auprès des anciens mais aussi auprès de toutes personnes se trouvant en difficulté. L équipe du CCAS assure différentes missions directement orientées vers la population, aide et accompagnement aux personnes âgées et aux familles en difficultés. Depuis plusieurs années, les équipes des CCAS de Bonnelles, La Celles les Bordes et Bullion travaillent ensemble pour tout ce qui concerne les activités des anciens de nos communes, afin tout d abord de faciliter la rencontre entre habitants, éviter l isolement des anciens et ensuite de partager les coûts des activités faites. Toute l activité liée à l aide sociale est gérée par chaque CCAS afin de respecter la confidentialité de chaque situation. Depuis début 2010, les équipe des CCAS des communes de Rochefort et de Longvilliers nous ont rejoints et je leur souhaite la bienvenue. Elles avanceront demain à 5, tout comme les maires de ces communes qui travaillent déjà ensemble, sans structure intercommunale, seulement par la seule volonté de chaque maire. La fête du village Après la dynamique relancée par l équipe municipale l an passé, le CSL a repris le défi auquel se sont joints d autres associations, Le Bullionnais et sa Horde de Patagonie, les Amis de Bullion, l Amicale de la pêche, l AMB ainsi que La Bel Attitude l association de nos commerçants, pour offrir aux habitants une fête de village animée au quotidien pour petits et grands, diversifiée et conviviale. La présence des habitants en famille témoigne de ce succès. Un grand merci à nos associations et aux commerçants du village. Je vous souhaite à tous un bel été, de bonnes vacances et une excellente rentrée. Votre Maire Blandine Le Texier-Jault Les aînés de nos communes se sont retrouvés lors d un goûter organisé par le CCAS de La Celle-les-Bordes. Bullion Bulletin municipal n 91 Aout 2010 Mairie de Bullion Rédaction : Publicité : Photos : 149 rue de Guette Tél. : Fax : Courriel : Site Internet : bullion.fr Patrick Blanc et Xavier Caris, Denis Charpentier, Benoît Petitprez, Denise Van Hauwe, Hubert Aspeculo, Nicole Racato, Blandine Le Texier Jault, Nicole Benoît, Natacha Poirier, Alexandre Mari, associations Patrick Blanc, Véronique Guillerme Hubert Aspeculo, Patrick Blanc, Xavier Caris, Alain Marliot, Natacha Poirier, Sictom, associations Création graphique : Chris Sharpe - La fête est une tradition à Bullion! Impression : Imprimerie de Pithiviers 3

3 Projets et grands travaux Les travaux de la Châtaigneraie : le choix d une haute qualité environnementale Résumés des Conseils Municipaux h Séances du 1 er semestre 2010 Des nouvelles du projet Cœur de village Lors de la réunion publique du 27 novembre 2009 concernant le projet Cœur de village, vous avez été nombreux à venir nous écouter et à dialoguer. Nous avions convenu, lors de la campagne municipale, que les habitants seraient invités à donner leurs avis, leurs opinions sur ce projet. Cet échange en a témoigné et je vous en remercie. Les remarques, commentaires, interrogations ont été notées et nous servent aujourd hui à alimenter notre réflexion. Vous avez été nombreux à venir échanger sur ce projet. J avais annoncé également que d autres réunions publiques seraient organisées afin de vous informer de l avancée de ce projet. A ce jour, des travaux de mise en sécurité et de rénovation des bâtiments communaux ainsi que des voiries se sont avérés urgents à réaliser. Leur inscription prioritaire au budget primitif de 2010 a été choisie par le Conseil municipal. Aussi, il n y a pas eu d enveloppe budgétaire affectée au projet Cœur de village pour le budget Néanmoins, le projet est toujours d actualité et le travail au sein du Conseil municipal se poursuit. Nous reviendrons donc vers vous ultérieurement. L isolation en laine de chanvre, un éco-matériaux aux qualités remarquables, apportera une excellente isolation thermique et acoustique, ainsi qu une régulation hygrométrique très appréciable pour les locataires. Le bâtiment de la Châtaigneraie, rue de Noncienne, propriété de la commune, comprend 4 logements qui étaient à réhabiliter complètement : z un 4 pièces de 75 m2, avec jardin privatif, z un 3 pièces de 57 m2 avec un petit jardin privatif, z un 3 pièces de 49 m2, z un studio de 19 m2. Ces logements, qui ne sont pas des logements qualifiés de sociaux, sont cependant attribués par le Centre Communal d Action Sociale de la Commune. Une mise en concurrence pour choisir un architecte a été faite afin que celui-ci assure la maîtrise d œuvre du chantier, (diagnostic du bâtiment, élaboration des cahiers des charges pour les entreprises, suivi des entreprises sur le chantier). Le bâtiment est ancien, et au regard du diagnostic fait par l architecte, la réhabilitation impliquait plusieurs corps d état : z gros œuvre/maçonnerie, z menuiseries intérieures/extérieures, z électricité, z plomberie, z peinture. Après une mise en concurrence faite à l automne 2009, les 5 entreprises ont été choisies et les travaux ont pu débuter en début d année Au regard de l ampleur des travaux à engager, des choix à long terme ont été faits, aussi bien pour les matériaux utilisés que sur les compétences et qualités des entreprises devant intervenir sur le chantier. Ainsi, les menuiseries intérieures sont en double vitrage, le bâtiment a été isolé par l intérieur en optant pour une isolation en laine de chanvre, qui assure une meilleure isolation tant thermique qu acoustique et une meilleure régulation hygrométrique, une ventilation mécanique contrôlée a été installée dans les pièces humides, un sol souple en marmoléum, c est à dire en fibres naturelles, sera installé dans les chambres des logements. L objectif a été de privilégier la qualité des travaux et des matériaux lors de la réhabilitation afin d éviter des entretiens annuels de bâtiments qui finissent par être excessivement coûteux. De plus, cela contribue au confort et à la qualité de vie des locataires du bâtiment, mais aussi à des économies d énergie accrues grâce à l isolation intérieure, au double vitrage et à l installation de la VMC. Les travaux devraient s achever à la fin de l été. Blandine Le Texier-Jault Le Conseil municipal s est réuni six fois de décembre 2009 à juin Les principaux sujets et votes durant ces séances sont résumés ci-après. Le Conseil municipal a notamment : z délibéré contre l accroissement des nuisances des survols aériens ; z renouvelé la convention de places de crèches entre Bullion et l HPR ; z pris connaissance du nouveau contrat d objectifs et de cofinancement «Enfance et jeunesse» proposé par la CAF applicable entre autres au Centre de loisirs et à l Espace Jeunes ; z décidé de maintenir le montant des frais d écolage ; z été informé des travaux de réhabilitation du pont de Villevert et des perturbations générées ; z tenu un débat d orientation budgétaire en février afin de définir les investissements de l année 2010 votés lors de la séance du 25 mars (voir encadré et pages Budget) ; z accueilli au sein de la nouvelle commission Culture les deux candidats qui ont postulé pour participer aux travaux de cette commission : Madame Liza Venturi et Monsieur Alain Madrange ; z signé une convention avec le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse qui finance à 100 % les travaux de réouverture et d aménagement de la prairie communale de Moutiers Sainte-Anne, au titre de la préservation des fonds de vallée humide et de la biodiversité ; la convention couvre la gestion des espaces et du cheptel d animaux rustiques nécessaires durant 20 ans ; z accepté après débat la proposition du ministère de l Education Nationale de reporter les cours du vendredi de l Ascension 03 juin 2011 au mercredi 03 novembre 2010 ; z décidé d instituer un abattement de 10 % sur la valeur locative des habitations soumises à la taxe d habitation en faveur des personnes handicapées ou invalides, prévu à l article 1411 II 3 bis du CGI ; z entendu la présentation du rapport annuel d activité du Sictom ; z entendu la présentation du rapport annuel de la Lyonnaise des Eaux, notamment pour l eau potable dont les faits marquants de l année 2009 sont : z début des essais de l intercommunication entre Bullion et Bonnelles ; z renouvellement de 23 branchements en plomb rue de l Acquisition, rue de Noncienne, et route des Yvelines. Mise aux normes de deux abri-bus Le montant de ces travaux est estimé à Une subvention de 100 % (hors étude) peut être sollicitée au titre de l accessibilité aux personnes handicapées auprès du STIF (Syndicat des Transports de l Ile de France) ainsi qu une subvention à hauteur de 300 par abribus pour l étude auprès du Conseil Régional. Porche de l église St Vincent sécurisé Suite à l apparition de fissures et d un début de descellement d une poutre du porche, des mesures conservatoires ont été prises : un tunnel et un étaiement ont été mis en place, permettant l accès sécurisé par le porche principal de l église. Un suivi régulier des désordres apparus est assuré. Un bilan précis des travaux à réaliser sera ensuite effectué par un architecte spécialiste des patrimoines anciens. Blandine Le Texier-Jault 4 5

4 Création de poste Fête foraine 2010 Le poste et les formations de garde champêtre ayant quasi disparu, il est proposé de créer un emploi d adjoint administratif 1 re classe, permanent à temps complet qui pourra reprendre les activités administratives de Mme Cerdan (urbanisme, accueil, état civil), qui part en retraite à la fin de cet été. Ses fonctions de garde champêtre seront reprises par une personne habilitée. Un contrôle renforcé des documents de sécurité est réalisé auprès des forains à qui un tarif fixé cette année à 6 euros par mètre linéaire est exigé : - avis de conformité de chaque manège, valide et sans rature, - avis d assurance à jour des différents équipements, - contrat établi avec le fournisseur d électricité et respect des normes de sécurité. Pain bio quotidien à la rentrée scolaire Après un sondage très favorable réalisé auprès des parents d élèves, le Conseil municipal opte pour la fourniture de pain bio à chaque repas à la cantine scolaire. Le surcoût ne s élève qu à 2 centimes par repas, soit une augmentation annuelle de 2,88 euros par enfant. Ce choix s inscrit dans la continuité des démarches entreprises par la commune depuis plusieurs années en faveur du développement durable et d une alimentation la plus saine possible pour les enfants. Le pain bio sera fourni par la boulangerie de Bullion. A noter que les enfants bénéficient déjà d un repas bio mensuel et d une semaine bio complète dans le cadre des thématiques proposées par le fournisseur des repas. La châtaigneraie : montant des loyers Après comparaison, évaluation et débat, le Conseil municipal a décidé de fixer les loyers des logements rénovés de la Châtaigneraie aux valeurs suivantes (hors charges). Logement n 1 : 3 chambres + grand jardin privatif, 74,85m2 : 950 /mois Logement n 2 : 2 chambres, + petit jardin privatif ; 56,41 m2 : 700 /mois Logement n 3 : 2 chambres, 48,92 m2 : 600 /mois. Logement n 4 : studio, 18,39 m2 : 300 /mois. Rappelons que les séances du Conseil municipal sont ouvertes au public et que leurs comptes-rendus complets sont consultables en mairie et sur le site Internet Prochaine séance : lundi 13 septembre 2010 à 20h45. Débat d orientation budgétaire 2010 Le bilan de l exercice 2009 fait ressortir un excédent d investissement de ,59 euros. Le débat d orientation budgétaire n est pas une étape obligatoire dans l élaboration du budget primitif 2010 pour les communes de moins de 3500 habitants. Néanmoins, le Conseil municipal a souhaité débattre des investissements à engager et faire des choix pour l exercice 2010 (ce débat ne concerne que la section investissement du budget de la commune). Les points suivants ont été retenus : Installations générales z Réhabilitation des logements communaux La Châtaigneraie : suite de l opération engagée en 2009 ; z Aménagement du grenier de la mairie : l objectif de ce projet est de créer un espace d archive et de transformer l espace actuellement occupé par les archives en bureau. Coût de l opération : ,12 TTC et les possibilités de financement, à savoir : - DGE 2010, catégorie Travaux d aménagement, gros entretien et mise en sécurité des locaux municipaux, taux de subvention fixé à 30 % sur un montant HT total de travaux plafonné à euros (nota : la DGE n a malheureusement pas été accordée cette année). - Réserve parlementaire 2010 de l Assemblée Nationale : taux de subvention fixé à 50 % sur un montant HT total de travaux et ne doit en aucun cas être supérieur à 80 % de la totalité de la dépense. z Divers aménagements d électricité : mise aux normes des différents bâtiments suite au contrôle obligatoire effectué par SOCOTEC. z Divers aménagements de menuiserie, clôture stade parking et pose de mains courantes (escaliers place de la mairie et côté Poste), réfection des marches de la salle Robert Paragot afin de répondre à des obligations de sécurité et d urgence. Réseaux de voirie z DGE 2008 éclairage public : enfouissement du réseau d éclairage public rue du Chat Noir au hameau des Carneaux. Un dossier de candidature a été adressé au Conseil Général en fin d année 2009 pour des travaux d enfouissement des réseaux électriques et de télécommunications de cette même rue, en attente de réponse. z Réfection des allées du cimetière : le projet consiste à résoudre le problème de l entretien. Ce travail est actuellement assuré par le service technique, et représente une charge importante. L utilisation des produits chimiques pour désherber n est plus pratiquée depuis deux ans sur la commune par les services techniques. Des directives environnementales interdisent l utilisation de tels produits. Il est également à considérer que la population est profondément attachée à ce que ce lieu soit bien entretenu (constat fait dans diverses autres communes) c est pourquoi il est proposé un aménagement pérenne. Le projet est inscrit à la demande de subvention DGE 2010 (nota : DGE non accordée malheureusement). z Programme triennal : inscrire la Commune au programme triennal d aide à la voirie 2010 afin d obtenir un montant de subvention maximum par rapport au plafond des dépenses subventionnables HT ( ) défini par le Département. z Signalisation routière : renouvellement de panneaux de signalisation. Autre matériel et outillage z Défibrillateur (suggestion de la commission Handicap). Informatique z Acquisition d un nouveau logiciel SEGILOG. z Remplacement des anciens PC du secrétariat de mairie devenus obsolètes. z Peinture intérieure école et cantine : les peintures n ont pas été refaites depuis la création du groupe scolaire et nécessitent d être restaurées. Matériel roulant z Tracteur : la commune dispose de deux tracteurs très anciens (35 ans pour l un, achetés d occasion en 1990) qui ne sont plus homologués. Il n est plus possible de les utiliser en l état et leurs réparations seraient trop coûteuses. Ils ne peuvent pas faire l objet de revente, même à un particulier, en raison de leur non-conformité. 6 7

5 Budget La commune demeure prudente pour le budget 2010 La section investissement a fait l objet de débats lors du Conseil municipal de février 2010, l excédent d investissement 2009 a été reporté. Un virement de ,78 a été effectué de la section fonctionnement vers la section investissement pour équilibrer le budget des dépenses et des recettes. A noter que le budget est en nette compression par rapport à l année dernière. Dépenses de fonctionnement ( ,41 ) Le budget de fonctionnement intègre toutes les dépenses courantes. Le poste le plus important est celui des frais de personnel pour près de 44 %. Les frais généraux pour 25 % incluent les charges de cantine scolaire, les espaces verts, le nettoyage de locaux confiés à des entreprises. Les services aux usagers représentent 26 %, ce sont toutes les sommes que la commune verse à des organismes ou à des associations publiques ou privées pour gérer des services spécifiques (enfance, jeunesse, action sociale, associations d une part, et SICSA, Parc naturel, syndicat de rivières, assainissement, services incendie d autre part). Les frais financiers ne sont que de 1 %, montrant ainsi le très faible endettement de la commune. Les recettes de la commune nous laissent 5 % d excédent pour abonder l autofinancement qui permet de couvrir la part communale des investissements. Répartition des frais généraux ( ,00 ) 35% 30% 25% 20% Répartition des dépenses de fonctionnement Disponible pour investissement 5% Charges financières : 1% Services aux usagers 26% Frais généraux : 25% Répartition des services extérieurs et subventions versées Parc Naturel Régional : 3% Syndicat de La Rémarde 7% Personnel 44% Nota : les pourcentages étant arrondis, le total est supérieur à 100. Service Incendie 20% Budget investissements Les Investissements concernent tous les équipements nécessaires à la vie quotidienne du village : voirie, écoles, centre de loisirs, bâtiments communaux, matériel, secrétariat, culture Les tableaux présentés sont le reflet du budget 2010 mais en fait, les investissements courent sur plusieurs années avec des reports et des reprises : il y a en effet des chevauchements sur plusieurs années tant sur les durées de travaux que sur les diverses subventions qui sont généralement perçues à la fin des travaux, d où la nécessité parfois pour la commune d avancer le financement. Voirie Logements la Chataigneraie Bâtiments communaux Matériel d entretien Remboursement emprunts Informatique, administration Divers Recettes d investissement Au niveau des recettes d investissement, la principale ressource est l autofinancement (48 %), suivie par les subventions (35 %). Il faut noter que les subventions reçues sont très variables d un projet à l autre (20 à 100 %) et que le principal contributeur est le département. Un travail d investigation permanent est effectué pour rechercher toutes les sources d aides. Le projet de prairie humide à Moutiers n apparaît pas dans le budget communal car il est pris en charge directement et à 100 % par le Parc naturel régional. Recettes d investissement : ,74 Restes à réaliser : ,89 Excédent reporté : ,59 Total : , Taxe locale d equipement ,00E Autres subventions : ,69E Dotation globale d equipement ,84E Dépenses d investissement Les coûts les plus importants sont la voirie (entretien des chaussées et des réseaux, sécurité) bien que les routes départementales qui traversent la commune soient à la charge du Département. L autre principal projet actuel est la réhabilitation des logements communaux de La Châtaigneraie rue de Noncienne. Dépenses d investissement : ,93 Restes à réaliser : ,29 Total : ,22 Parc Naturel Régional : ,49E Département ,75E Région : ,71E Autofinancement ,74E Vente d actifs ,00E 15% 10% 5% 0% Entretien, Maintenance Energie, Eau, Carburants Alimentation, Cantine Fournitures générales Frais de gestion Communication Fêtes et cérémonies Assurances Formation Documentation, Bibliothèque Principales ressources du budget de fonctionnement : - les impôts locaux (52 %), - les dotations publiques (26 %), - et plus modestement les produits de services : loyers, refacturation de la cantine. Service Assainissemant 29% Répartition des recettes de fonctionnement ( ,41 ) Taxes SICSA : 12% Taxes electricité : 5% Droits de mutation : 4% Produits de services : 5% Produits de gestion : 8% Dotations et participations : 26% Enfance, jeunes 20% Associations : 4% Action sociale 6% Contributions directes 52% Budget primitif eau : Section d exploitation Dépenses : ,68 Recettes : ,68 Section d investissement Dépenses : ,16 Déficit reporté : 3 739,86 Total Dépenses : ,02 Recettes : 9 141,49 Excédent 2008 : ,53 Total Recettes : ,02 Budget primitif assainissement : Section d exploitation Dépenses : ,89 Recettes : ,89 Section d investissement Dépenses : ,94 Recettes : ,38 Excédent reporté : ,56 Total Recettes : ,94 Tarifs communaux Taux d augmentation retenu pour les indices de référence des loyers : 0,32 % Taxe d assainissement : 0,33 %. Tarif de la surtaxe communale assainissement : 0,4002 par m 3 à compter du 1 er avril Tarifs inchangés pour les locations de la salle Robert Paragot. Taux des taxes : Taxe d habitation : 8,85 % Taxe foncière (bâti) : 9,43 % Taxe foncière (non bâti) : 54,72 % Budget Résultats des finances 2009 Budget de la commune Investissement : les recettes se sont élevées à , les dépenses à ,27. Fonctionnement : les recettes sont de ,75, les dépenses de ,82. Résultat cumulé des deux sections : ,92 Budget du service de l eau Section Exploitation : Recettes : ,33 Dépenses : 7 595,08 Solde positif : ,25 Section Investissement : Recettes : ,72 Dépenses : ,15 Solde déficitaire : - 382,43 En incluant le report de la section d exploitation, nous arrivons à un solde global d exécution de 7 086,67. Budget Assainissement Section Exploitation : Recettes : ,22 Dépenses : ,01 Solde déficitaire : ,79 Section Investissement : Recettes : ,99 Dépenses : ,62 Solde positif : ,37 Benoît Petitprez 68 9

6 Les infos Portage de repas à domicile Des plus souvent courriel De plus en plus d informations, d annonces de manifestations (programme des 4 Jours, fête de la musique, exposition d art contemporain, 14 juillet ) voire d urgences climatiques (les épisodes de verglas et de neige cet hiver par exemple) sont diffusées depuis la mairie via Internet sur les adresses courriel des habitants dont nous avons les coordonnées (un appel avait été lancé dans un précédent bulletin municipal). Ce mode de diffusion pratique et rapide est très apprécié de tous. Cependant, nous n avons pas les adresses de toutes les familles bullionnaises. N hésitez pas à nous communiquer votre courriel afin de recevoir à l avenir ces bulletins d informations, ces brèves ou ces messages importants. Votre adresse sera inscrite dans une liste de diffusion exclusivement municipale et en mode «caché». Vous pouvez envoyer vos coordonnées sur l adresse de la mairie : L agent social, en plus de livrer votre repas, prendra quelques minutes pour discuter avec vous et s assurer que vous allez bien. Le CIAS (Centre Intercommunal d Action Sociale) propose des repas à consommer chez soi, livrés quotidiennement par un agent social. Ce service est proposé aux personnes âgées de 60 ans et plus et/ou handicapées, ou les personnes relevant d une prescription médicale pour une durée limitée. Plus qu un simple livreur de repas, l agent social est attentif à vos besoins et sait passer quelques minutes pour discuter avec vous. Les livraisons se font du lundi au vendredi hors jours fériés. Les repas des samedis et dimanches s effectuent le vendredi et la veille pour les jours fériés. Les repas sont livrés froids, chaque plat est présenté dans une barquette jetable qui peut être réchauffée au bain marie, au micro onde ou par tout autre moyen traditionnel. La mise en place peut se faire très rapidement sur votre demande ou celle d un proche au CCAS de votre commune ou au CIAS. Contact : CIAS, 149 rue de Guette Bullion Mme Poirier : courriel : Élection législative partielle de la circonscription de Rambouillet Résultats A Bullion (1307 inscrits) Total de la circonscription 1 er tour (dimanche 4 juillet) 2 e tour (dimanche 11 juillet) Taux de participation Anny Poursinoff : 45,05 % Maxime Rouquet : 0 % Guillaume Sebileau : 0,68 % Vincent Liechti : 6,3 % Philippe Chevrier : 4,05 % Jean-Frédéric Poisson : 42,57 % Michel Finck : 1,35 % Anny Poursinoff : 55,83 % Jean-Frédéric Poisson : 44,17 % 1 er tour : 34,5 % 2 e tour : 37,03 % Anny Poursinoff : 42,62 % Maxime Rouquet : 0,66 % Guillaume Sebileau : 1,3 % Vincent Liechti : 4,05 % Philippe Chevrier : 7,48 % Jean-Frédéric Poisson : 40,71 % Michel Finck : 3,19 % Anny Poursinoff : 51,72 % Jean-Frédéric Poisson : 48,28 % 1 er tour : 26,75 % 2 e tour : 29,42 % Vandalisme, encore Ce printemps, des dégradations ont eu lieu à plusieurs reprises sur les bâtiments communaux. z Atelier informatique de l école : porte vitrée brisée. z Equipement du terrain de basket : arceaux des filets dessoudés. z Terrain VTT : les mousses de protection ont été tailladées au cutter. z Le CLB a été visité sans qu il y ait de dégâts. z Des bouteilles d alcool sont fréquemment abandonnées et cassées aux abords de l école, de la salle Paragot, du Centre de Loisirs et des tennis le week-end. z L abri bus de Longchêne semble être devenu une cible privilégiée : tuiles cassées, panneau d affichage des horaires saccagé et murs tagués le tout à plusieurs reprises ; et dernièrement le banc a été arraché et la poubelle incendiée Des dégradations ont été commises également sur des véhicules (pneus tailladés) rue St-Vincent. Aire de jeux dégradée dès sa mise en service En novembre dernier, la municipalité se réjouissait d annoncer la mise en service de l aire de jeu pour les «petits» à l espace Framboisines. Les installations du mobilier et les plantations à peine terminées, cet espace a déjà subi d importantes dégradations. Nous déplorons encore une fois le manque de civisme et la bêtise des auteurs de ces actes. Rappelons que ce sont tous les habitants de Bullion qui en payent les conséquences puisque les frais de réparation des équipements communaux sont imputés sur le budget de fonctionnement communal. Si certaines familles et certains parents semblent avoir pris conscience de l origine de ces dégradations, il semble que d autres pourraient s inquiéter davantage des jeux, occupations et consommations de leur progéniture, qu elle ait 12 ans, 15 ans, voire 18 ans ou plus. La gendarmerie prévenue de tous ces méfaits réalise désormais beaucoup plus de contrôles le soir mais aussi en journée et le week-end. Il est triste de devoir en arriver là. Une réunion de rencontre, de sensibilisation, d écoute, de propositions et d information avec des jeunes et des parents a été organisée par la mairie en partenariat avec l Espace jeunes ce printemps. Une vingtaine de personnes était présente. Nous reconduirons ce type de rendez-vous en espérant que les messages circulent aussi auprès des absents. L avantage d une médiation familiale La médiation familiale a été créée en lieu et place d une procédure judiciaire de fixation de pension alimentaire. Conflits familiaux, séparation, divorce la médiation familiale permet de dépasser le conflit et de renouer un dialogue dans l intérêt des enfants. Elle peut également, depuis janvier 2010, se substituer à une procédure judiciaire de pension alimentaire. Dans le cadre de l Allocation de soutien familial (Asf) et/ou du Revenu de solidarité active (Rsa), la Caisse d Allocation Familiales des Yvelines (Cafy) peut demander aux allocataires d entreprendre une démarche afin de fixer une pension alimentaire. L allocataire peut alors : - engager une procédure pour faire fixer la pension alimentaire, - ou entreprendre une médiation familiale englobant l obligation alimentaire auprès d une association de médiation familiale. La Cafy apporte son soutien financier aux associations de médiation familiale pour les familles allocataires. Grâce à cette aide, la participation financière des parents est allégée. Des plaquettes d informations sont disponibles en mairie, sur le site de la Cafy : ou par courrier : CAFY, 2 avenue des Prés, St Quentin-en- Yvelines cedex

7 Permis de détention pour les chiens dangereux Depuis le 1 er janvier 2010, la réglementation a changé pour les chiens dangereux. Tout en maintenant les mesures existantes, les propriétaires ou détenteurs de chiens d attaque (catégorie 1 : pitbull, boerbull, tosa et chiens de la catégorie 2 sans pédigrée) et de chiens de garde ou de défense (catégorie 2 : american staffordshire terriers, rottweiler et assimilés) doivent être titulaires d un permis de détention. Celui-ci est délivré par la mairie sur présentation d un certain nombre de documents dont une évaluation comportementale du chien, réalisée par un vétérinaire et une attestation d aptitude du maître obtenue par un formateur agrée. Le défaut de permis peut être puni de 3 mois d emprisonnement et de d amende. Vie associative Le Conservatoire de l Abeille Noire en Ile de France (CANIF) Une nouvelle association communale d intérêt général! Rappels En été, les beaux jours nous font parfois oublier quelques règles et horaires pourtant propices aux bonnes relations de voisinage! Alors pour vous rafraîchir la mémoire sous le chaud soleil, voici quelques rappels toujours bienvenus et fort utiles! Le bruit Les travaux de bricolage et de jardinage, notamment par utilisation de tondeuses à gazon, perceuses, ponceuses ou autres, ainsi que l émission de bruits gênants par leur intensité (pétards, réglage de moteurs, ) sont autorisés : z les jours ouvrables de 8h30 à 12h00 et de 14h30 à 19h30 z les samedis de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00 z les dimanches et jours fériés de 10h00 à 12h00 Merci à tous de respecter ces horaires, objets d un arrêté préfectoral! Les feux Les feux sont soumis à autorisation du 1 er mars au 30 septembre. Une dérogation doit être demandée en mairie par écrit au moins 5 jours avant la date prévue (arrêté préfectoral du 02 juillet 1980). La taille des haies et des arbres sur voie publique est une obligation Si vous n avez pas profité du printemps pour tailler vos haies, il est toujours temps de bien faire! Mais ne tardez pas car, rappelons-le, les riverains des voies publiques ont l obligation de couper la végétation des haies ou des arbres de leur propriété à la limite du domaine public. Non seulement l élagage doit préserver la circulation des piétons sur les trottoirs, mais il doit également permettre à tout véhicule, et en particulier aux camions et aux autocars de circuler sans être contraints de faire des écarts sur la partie gauche de la chaussée en raison du débord excessif des plantations de grande hauteur. L exemple de cette photo est flagrant : la végétation empêche d utiliser le trottoir et les branches qui débordent sur la voie oblige les automobilistes à un écart d autant plus dangereux qu il s agit ici d un virage à visibilité réduite dans une rue étroite L illustration n a pas été prise à Bullion pour éviter de montrer du doigt untel ou untel. Pourtant les exemples sont malheureusement très nombreux dans notre commune et les doigts des deux mains n auraient pas suffit Nous faisons donc appel au bon sens et au civisme des Bullionnais pour que les haies et branches gênant la circulation des usagers de la route et des trottoirs soient régulièrement entretenues et taillées. Faites face à la canicule Selon l âge, le corps ne réagit pas de la même façon aux fortes chaleurs. Les personnes âgées transpirent peu, elles risquent un coup de chaleur (hyperthermie). Les enfants et les adultes, parce qu ils transpirent beaucoup, risquent la déshydratation. Personne âgée Je mouille ma peau plusieurs fois par jour tout en assurant une légère ventilation et Je ne sors pas aux heures les plus chaudes. Je passe plusieurs heures dans un endroit frais ou climatisé. Je maintiens ma maison à l abri de la chaleur. Je mange normalement (fruits, légumes, pain, soupe ). Je bois environ 1,5 L d eau par jour. Je ne consomme pas d alcool. Je donne de mes nouvelles à mon entourage. Si vous êtes une personne âgée, isolée ou handicapée, pensez à vous inscrire sur le registre de la mairie auprès du Centre Communal d Action Sociale (CCAS). Vous bénéficierez ainsi d une aide en cas de canicule. Si vous prenez des médicaments, n hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou à votre pharmacien. Si vous voyez une personne victime d un malaise ou d un coup de chaleur, appelez immédiatement les secours en composant le 15. Communiqué du ministère chargé de la santé et de l Inpes Le territoire de la commune, riche en fleurs, en abeilles, en apiculteurs et en chercheurs est devenu l épicentre d une nouvelle association : le CANIF. Celle-ci a été créée pour la conservation, la sélection et le développement de l abeille noire, une variété d abeille aux multiples qualités que nous expliquent les membres de l association. L abeille noire est l abeille gauloise, celle qui est originaire de notre pays, autrement nommée abeille d Europe occidentale, ou encore abeille ouest européenne, du nom latin : Apis mellifera mellifera. Elle se distingue par sa très bonne adaptation à son milieu, globalement toute la zone d Europe de l ouest. Rusticité, adaptation à l environnement local, économie des provisions de miel sont ses principales caractéristiques. Différentes populations d abeilles sont en cours d études par Lionel Garnery (habitant à Moutiers) du Laboratoire Evolution, Génomes et Spéciation du CNRS de Gif-sur-Yvette pour rechercher des caractères d adaptation (écotypes) de populations régionales en France. Les plus grands spécialistes et sélectionneurs admettent que ce serait une grande perte de voir disparaître l abeille noire française. L abeille noire ne fait pas l objet d élevage et sa diffusion sur le territoire s en trouve donc limitée. Les professionnels qui doivent remplacer les ruches disparues pour cause de maladies, de parasites ou d intoxications ne trouvent pas d élevages d abeilles noires et sont contraints d importer des reines d autres races pour reconstituer leur cheptel. L abeille noire est ainsi concurrencée par ces importations d abeilles et par les élevages à partir de races différentes mais également par les transhumances de colonies étrangères qui produisent des hybridations incontrôlées. Ces croisements modifient les qualités de l abeille noire locale et risquent de dégrader son adaptation environnementale. Multiplier les ruches à Bullion et alentours L initiative de l association créée autour d apiculteurs passionnés a pour but d augmenter le nombre de colonies d abeilles noires dans la zone du conservatoire qui comprend les communes de Bullion, Bonnelles, Rochefort et Saint-Arnoult-en-Yvelines. La mise en place de ce centre d élevage et de sélection permettra grâce à un suivi scientifique, d étudier encore mieux cette race d abeille, de la développer au moyen d élevage de reines, d essaims d abeilles et d en assurer la promotion auprès d autres apiculteurs, amateurs ou professionnels. Toute personne intéressée par cette initiative peut rejoindre l association. Il est aussi prévu de réaliser, en collaboration avec Bonnelles Nature, une étude d impact et d estimer la proportion d abeilles noires locales. Pour cela nous demandons à tout apiculteur de la zone de prendre contact avec nous. René Guillaume (président du CANIF Anita Blasco Lionel Garnery

8 Rejoignez le chœur des Carnutes De nouvelles voix sont toujours les bienvenues. Notre chœur vit : il se fait, se défait, s enrichit de l apport de chacun, et ce depuis plus de 30 ans! Si vous avez l envie de chanter, laissez-la s exprimer. Même si vous ne connaissez pas la musique, venez essayer, cela ne vous engage à rien. Mais nul doute que vous y découvrirez un grand plaisir et un partage avec d autres chanteurs qui vous accueilleront avec joie! Forum des associations Samedi 11 septembre à Bullion 9h à 12h et 14h à 18h En alternance avec Bonnelles, le forum des associations de nos deux communes se tient cette année à Bullion, salle Paragot. Rendez-vous incontournable de la rentrée, ce forum offre toujours l occasion de rencontres et d échanges particulièrement conviviaux. Venez en famille, chacun trouvera son bonheur parmi le très vaste choix d activités que vous proposent les bénévoles très actifs de Bullion et Bonnelles : sports, loisirs, culture, patrimoine il y en a pour tous les goûts et tous les âges! Centre de loisirs une nouvelle équipe au conseil d administration Pratique énergétique chinoise L association bullionnaise Sun Simiao ouvrira de nouveaux cours à la rentrée à Rochefort. Christian Portal nous précise la teneur de cet art martial doux et sans contact : À l origine, le taiji quan est un art martial. On l appelle le combat contre l ombre. Il est intimement lié à la philosophie taoïste. Par exemple, le Yin et le Yang, connus superficiellement par beaucoup, représentent les deux pôles complémentaires qui naissent de l unité fondamentale, le Dao. Ils naissent l un de l autre et se nourrissent mutuellement. Ainsi, nos mouvements alternent selon des principes d accumulation et de restitution qui se nourrissent l un de l autre. Pourtant, le taiji quan n est pas une pratique qui consiste à faire des mouvements mais dont les mouvements ont une fonction utile pour le corps. Tous nos mouvements comme nos actions ont un effet sur le Qi, que les occidentaux traduisent par énergie ou souffle. En fait, et c est pour cela que le concept est complexe, le Qi est différent selon l espace dans lequel il s exprime. Dans le corps, c est un véritable fluide qui circule dans les méridiens. Dans la nature, il est plus impalpable mais tout aussi puissant.comme notre vie a tendance à perturber les mouvements du Qi, il est utile de faire des pratiques qui permettent d harmoniser et de nourrir le Qi. Je vous propose de faire ce travail à travers la pratique du taiji quan qui, ainsi ne sera pas un objectif mais un moyen. Je vous invite à en faire l expérience en assistant à une première séance. Les cours auront lieu les mardis soir à la salle des fêtes de Rochefort sous l égide de l association l Union de Rochefort en partenariat avec l association Sun Simiao. Inscriptions lors du forum à Rochefort samedi 11 septembre (salle des fêtes) ou renseignez-vous auprès de Christian Portal au , ou par Internet à l adresse : Sites : et Chaque année le chœur prépare un nouveau programme qui nous donne l occasion de présenter au moins un concert dans l église St Vincent de Bullion, généralement début avril. Ainsi, pour cette année 2010 c est la messe St Nicolas de Joseph Haydn que nous avons interprétée. Quant à l année 2011, elle sera centrée autour de Vivaldi et Scarlatti. Le Chœur des Carnutes répète tous les lundis soir de 20h30 à 22h30 à la salle polyvalente de Bullion. Renseignements : Christian Arnault au Site Internet : Activités manuelles, ludiques, sportives, promenades en forêt, jardinage les loisirs sont multiples et variés pour les enfants qui fréquentent le CLB. Le bureau de l association a été renouvelé en avril. Les membres du conseil d administration, en plus des conseillers municipaux (Corinne Gay, Isabelle Margot-Jacq, Nicole Racato et Christophe Daix), sont : Carine Cornu : présidente, suppléante : Florence Ballaud ; Christophe Daix : trésorier, suppléant : Frédéric Rousseau ; Nathalie Ducept : facturière, suppléante : Christine Bonnaud ; Anne-France Gazeau-Boussier : secrétaire, suppléante : Caroline Quignette. Au titre d observateurs, Mesdames Magalie Pichot, Fabienne Chalvet, Christine Bonnaud, Mélanie Mathivon, Sandrine Charbonneau, Nathalie Puche, Frédérique Ksiazek et Monsieur Eric Trinel apportent leur aide ponctuellement lorsque la charge de travail est plus importante et lorsque le Centre prend part à des activités telles que le Téléthon, le goûter des 4 jours de Bullion, le carnaval des écoles Situé près de la mairie, le Centre de Loisirs de Bullion (CLB) est ouvert les mercredis et les vacances scolaires de 7h30 à 19h. Pour toute information, vous pouvez joindre la directrice Régine Doussinaud, au ou par courriel : 14 15

9 Les pieds sur terre Les anciennes prairies humides de Sainte-Anne à Moutiers, propriété communale, vont être remises en pâturage extensif au printemps D avril à novembre, plusieurs chevaux de races rustiques seront les hôtes de ce site de 4 hectares. Ils contribueront à entretenir cette zone humide et favoriser la biodiversité. Pour mener à bien ce projet, la commune a confié la réhabilitation et la gestion des prairies au Parc naturel régional qui signera une convention avec des éleveurs et/ou propriétaires d équins rustiques pour la mise à l herbe des animaux selon un cahier des charges précis. Début des travaux en septembre D ici là, d importants travaux de remise en état du site vont avoir lieu à partir de septembre A l issue d un appel d offre mené par le PNR, c est l entreprise cellibordienne Arbres et Environnement qui a été retenue pour le lot forestier. Dès le 1 er septembre, les bûcherons vont intervenir pour dégager les 2 ha de la Le pâturage s étendra sur le fond parcelle boisée située au nordest du lavoir. Plusieurs bosquets de ce pré et principalement de l autre côté du rû Ste Anne. et arbres remarquables seront conservés afin de préserver des espaces de quiétude pour la faune sauvage ainsi que des zones d ombres pour les chevaux. Moutiers Réouverture des anciennes prairies Sainte-Anne Une bande de ripisylve (forêt bordant la rivière) va également être préservée pour maintenir ombrage et fraîcheur sur le ruisseau Sainte-Anne. Après abattage et façonnage des grumes dans la parcelle, les produits forestiers vont être débardés à l aide d un cheval de trait Breton et de treuils portatifs afin de réduire l impact au sol sur ce terrain très marécageux. Les grumes seront vendues en bois de chauffe tandis que les rémanents seront broyés pour être valorisés sous forme de BRF (bois raméal fragmenté : matériau permettant de restaurer les sols épuisés, voire de supprimer le labour, les apports d engrais et l irrigation). Une fois les travaux forestiers terminés, l entreprise Environnement Forêts s occupera de l aménagement pastoral du site : - installation des clôtures et portes de prairies, - création d une mare, - pose de pompes de prairie pour l abreuvement du troupeau, - création d une passerelle de franchissement du ruisseau Pour cette seconde phase d intervention qui se déroulera sur le mois d octobre, une pelle de chantier équipée de chenilles spécifiques pour évoluer dans les zones de marais interviendra sur le site. Accès dégagé au chantier par la rue de la Chapelle Ste-Anne Merci aux riverains concernés de faciliter la circulation des entreprises dans la rue de la Chapelle Sainte-Anne, seule voie possible d accès au site, pendant toute la durée du chantier (01 septembre 31 octobre). Un arrêté municipal d interdiction de stationnement dans cette rue sera pris lors des phases de déposes des matériaux (amené et repli de la pelle marais notamment) nécessitant de libérer totalement l emprise de la voirie. Un tract d information sera déposé préalablement dans vos boîtes à lettre. Merci de veiller à respecter les périmètres de sécurité indiqués sur le chantier (coupe forestière, circulation des engins de chantier). Les services du PNR encadreront les travaux et se tiennent à votre disposition pour toutes informations (contact au PNR : Alexandre Mari au ). Tri des déchets ménagers : Bullion peut mieux faire Le SICTOM et le SITREVA (Syndicat intercommunal pour le traitement et la valorisation des déchets) ont procédé ce printemps à des contrôles de nos poubelles avant ramassage. Quelques conteneurs ont malheureusement été refusés en raison de déchets qui n avaient rien à faire là. Quelques rappels s imposent : - la collecte représente un coût important pour la collectivité, - elle est effectuée et vérifiée par des personnes qui prennent des risques selon les produits qu ils pourraient être amenés à manipuler sans en connaître la teneur, - des filières de tri sélectif permettent d acheter certains de nos déchets, ceci afin de recycler des matériaux et réduire ainsi les pollutions induites, la consommation de matières premières et le coût de traitement de nos déchets. Par respect vis-à-vis des personnels qui travaillent dans ce secteur d activité, par conscience vis-à-vis de l impact environnemental et économique de la gestion de nos déchets, il est essentiel de trier correctement et efficacement ses déchets. Nous vous invitons à relire les pages consacrées à ces sujets, notamment dans les bulletins municipaux n 85 page 13, n 87 (octobre 2008) pages et n 89 (septembre 2009) pages Vous pouvez aussi consulter la réglette distribuée l an dernier, le dépliant diffusé il y a quelques mois dans les boîtes aux lettres «Tous unis pour le tri» ou vérifier auprès du Sitreva (par téléphone au ou par Internet : www. sitreva.fr) dans quelle poubelle déposer tel ou tel produit. Quelques exemples : - Tous les déchets provenant des automobiles se déposent chez les garagistes : pneus notamment. - Les vieux appareils électroménagers (aspirateur, téléviseur, radio etc.) sont à apporter en déchetterie. - Les déchets «vert» (tontes d herbe, feuillages, branches, etc.) sont à composter chez soi si vous le pouvez (bac à compost à demander en mairie) ou à apporter en déchetterie. Des filières de valorisation par compostage récupèrent ces déchets. - Les médicaments sont à remettre à votre pharmacien. - D autres produits représentent un danger manifeste, voici quelques précisions transmises par le Sictom. Dépôt des déchets interdits dans les bacs de collecte : produits toxiques, piles, seringues Que faire de ces déchets? Afin de protéger l environnement et le personnel de collecte, nous vous demandons, concernant ces déchets, de bien respecter les règles suivantes : 1. Les produits toxiques ou volatiles du type : - peinture et lasure en pot, - diluant / solvant, - acide, - produits phytosanitaires, doivent obligatoirement être apportés en déchèteries. Il est formellement interdit de jeter ces produits dans les réseaux d eaux usées car ils compromettent le bon fonctionnement des stations d épuration. 2. Les piles usagées sont à déposer dans les bornes spécifiques mises à disposition par le Sictom de Rambouillet, dans les mairies et dans les déchèteries. 3. Les déchets piquants / coupants ou infectieux (ex : seringues) : la plupart des pharmacies distribuent des mini conteneurs de collecte pour ce type de déchets qui sont à déposer ensuite dans les bornes spécialement prévues à cet effet dans les déchèteries. Tous ces déchets seront ensuite dirigés vers des filières spécialisées pour un traitement spécifique. Combien de temps la nature met-elle pour éliminer les déchets? Mouchoir en papier Allumette Mégot à filtre Chewing-gum Boîte de bière Briquet jetable Bouteille plastique Bouteille de verre Une réglette très pratique pour savoir où jeter quoi! 3 mois 6 mois 1 à 2 ans 5 ans 10 ans 100 ans 100 à ans ans En France, tonnes de piles et accumulateurs usagés sont rejetés chaque année par les ménages et les entreprises. Aujourd hui, seules 1000 tonnes sont récupérées par la voie des collectes sélectives. Pensez à utiliser les bornes dans les magasins, les mairies, les écoles de vos enfants. Les piles bouton contiennent entre 5 et 30 % de mercure ; le mercure d une seule pile pollue 500 litres d eau ou un mètre cube de terre

10 Opération nettoyage de printemps Menée pour la deuxième fois à l échelle du Parc, cette opération a réuni sur deux week-end environ 550 volontaires sur 13 communes. 30 m 3 de déchets ménagers ont été ramassés (près de 40 conteneurs de 770 litres). A Bullion, pour cette huitième édition organisée par la commission Environnement développement durable, une quarantaine de personnes se sont attelées à la tâche. Le volume ramassé a atteint environ 3 conteneurs de 770 litres. La palme des déchets en plus grand nombre revient toujours aux bouteilles d alcool, aux canettes de bière et aux mégots, et au verre pour le poids. Vos textiles ont une 2 e vie, c est bon pour la planète! Une borne est à votre disposition pour déposer vos textiles qui seront ensuite recyclés, réutilisés pour les vêtements en bon état (distribution auprès de personnes en difficulté, voire boutiques d occasions), transformés en chiffons, en isolants, etc. Ne jetez donc plus les vêtements qui vous encombrent, valorisez les en faisant un geste très utile qui contribuera également à diminuer le tonnage des déchets ménagers collectés et à traiter! C est aussi la création et la pérennisation d emplois par l entreprise qui gère ce service. La borne est accessible à côté de la boulangerie, à l entrée des ateliers municipaux dont le portail est ouvert en semaine tous les jours aux horaires de l atelier (fermé entre 12h et 13h30 et après 16h30 ou 16h en hiver et le vendredi). Le conteneur textile est situé près du rond-point des Framboisines, à côté de la boulangerie à l entrée de l atelier municipal. L inspection et le ramassage minutieux des abords des routes a permis de découvrir une orchidée rare en plein coeur du village à quelques pas du lavoir des Valentins. L école de Bullion était partenaire de l opération ; un grand merci à la directrice, Véronique Boulard, aux parents et enfants présents ce samedi 20 mars. La journée s est terminée par un goûter bio sur la place de la mairie, un moment convivial très apprécié par les participants qui se sont vus remettre un dépliant du Parc Sentiers et patrimoines de Bullion ainsi que des entrées gratuites à un salon du développement durable (en avril à Rambouillet). A Ronqueux, le conteneur du Sictom n a pas suffit et les pneus ont été déposés dans un garage. Les Carneaux sous les étoiles En octobre 2009, nous avions durant une soirée coupé l éclairage public. L expérience et les témoignages encourageants nous conduisent aujourd hui à vous proposer de franchir une première étape. A l occasion de la réfection de l éclairage de la rue du Chat noir et de l enfouissement de ses réseaux aériens, nous souhaitons mettre en place de nouveaux créneaux d éclairage de la tombée de la nuit jusqu à 23h30 et à partir de 6h du matin jusqu au lever du jour (selon les saisons, l éclairage ne redémarrera donc pas le matin). Cette démarche expérimentale souhaitée par la municipalité dans le cadre de ses actions en faveur du développement durable ici, en l occurrence, limitation de la pollution lumineuse nocturne et baisse des consommations d énergie ne sera pas imposée aux habitants mais soumise à leur avis. Tel un référendum, nous invitons donc les habitants des Carneaux (les autres Bullionnais peuvent le faire également) à s exprimer sur ce choix en répondant aux questions suivantes. Vous pouvez découper et déposer le questionnaire au secrétariat de la mairie ou envoyer vos réponses par courriel au plus tard pour le 11 septembre à : Coupure de l éclairage public aux Carneaux de 23h30 à 6h q Je suis favorable q Je ne suis pas favorable Je préférerais la plage horaire suivante : de... à... Nom :... Adresse :... A noter : - le Département et la Direction Interdépartementale des routes d Îlede-France (Dirif) ont pris la décision ce printemps de couper l éclairage public la nuit sur de nombreuses portions d autoroutes et de nationales sans que cela représente de risque d après les enquêtes de la Sécurité Routière. - Les vols et effractions sont statistiquement en France commis principalement le jour : 80 % en journée contre 20 % la nuit. Limitons les pesticides Le Conseil Général de l Isère a édité une petite plaquette de 16 pages très pertinente qui mériterait d être diffusée dans tous les départements! En voici quelques extraits. Appelés aussi produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques, les pesticides sont des produits chimiques conçus pour détruire des «organismes indésirables». Ils sont composés : d une ou de plusieurs substances actives qui tuent un organisme ciblé : insectes, acariens, limaces, escargots, rats, souris, plantes, champignons, moisissures, etc. d un ou de plusieurs additifs. Ce sont les multiples adjuvants, mouillants ou émulsionnants, employés pour diluer ou augmenter l efficacité du mélange. Trop de pesticides en liberté dans la nature Au contact de l eau, du sol ou de l air, les substances actives des pesticides se dégradent en produits dérivés dont la toxicité est mal connue et apparaît parfois plusieurs années après la première utilisation. Les recherches évaluent à moins de 1 % la part de pesticides qui entre en contact avec l organisme ciblé! Ce qui veut dire que 99 % des substances déversées se dispersent inutilement dans notre environnement! (source : Pimentel, University of Minnesota, 1996) Une foule d organismes non visés est donc exposée aux pesticides : plantes, insectes, oiseaux, vers de terre, grand gibier... Mais aussi les animaux domestiques et l homme. Partout, l homme est exposé aux pesticides On retrouve des résidus de pesticides à peu près partout, dans l air ambiant, dans les sols, dans les nappes phréatiques, dans les aliments. A des doses mêmes faibles, les pesticides peuvent être toxiques pour l homme. Souvent, les jardins reçoivent davantage de produits phytosanitaires par unité de surface que les terres agricoles... Tout jardinier amateur doit donc essayer de restreindre l usage des substances les plus toxiques. Des troubles peuvent survenir immédiatement après l exposition au produit : irritations cutanées, nausées, vomissements ou troubles neuro-musculaires. L intoxication chronique peut conduire à des altérations du système immunitaire, des perturbations endocriniennes, des maladies neurologiques, des cancers. Dominique Belpomme, cancérologue à l Hôpital Pompidou, dénonce dans son livre Ces maladies créées par l homme la présence de résidus de pesticides dans les aliments qui, selon lui, augmentent les risques de cancers chez les sujets jeunes et âgés. 1 gr de pesticide déversé dans un ruisseau, c est 10 km de cours d eau pollué. Veillez à l étiquetage Si vous devez utiliser des pesticides, veillez à acheter uniquement des produits portant la mention «emploi autorisé dans les jardins». Seuls les produits portant cette mention sur l emballage sont désormais utilisables. Cette indication assure que le produit ne sera pas classé T+ (très toxique) ou T (toxique) et ne contiendra pas : plus de 1 % de molécule classée R40 («effet cancérogène suspecté - preuves insuffisantes») plus de 5 % d une molécule classée R63 («risque possible pendant la grossesse d effets néfastes sur l enfant») Le saviez-vous? Il existe aussi des pesticides biologiques. Il s agit essentiellement de préparations à base de minéraux (bouillie bordelaise, sulfate de cuivre ou de fer). Ces produits ne sont cependant pas sans innocuité. Prenez les précautions nécessaires pour leur emploi. Vous pouvez aussi adopter des produits sains et des gestes simples, souvent oubliés, pour résoudre bien des problèmes : Pour éloigner les moustiques, utilisez des plantes à effet répulsif : laurier, citronnelle, thym, romarin, géranium. Et contre les mites : clous de girofle, genièvre, lavande, boules de cèdre, cyprès. Pour lutter contre les puces de votre animal domestique, lavezle au savon et peignez-le régulièrement. Abandonnez les colliers anti-puces qui contiennent des substances susceptibles à long terme de poser des problèmes de santé pour tous les habitants de la maison. Le citron moisi constitue un excellent anti-fourmis. La craie et le talc possèdent les mêmes propriétés répulsives. Plantez ou gardez les haies constituées d essences locales. Elles abritent la faune prédatrice de parasites (limaces, pucerons, vers, charançons, campagnols, rats). Un sol riche en humus est excellent pour la croissance des végétaux et la résistance des plantes vis-à-vis des ravageurs, des maladies ou du froid. Installez des nichoirs pour accueillir les mésanges, grandes consommatrices de chenilles et d insectes ravageurs. Préservez ou créez des mares. Les grenouilles dévorent de grandes quantités d insectes friands de légumes

11 Protégez les pollinisateurs : abeilles, bourdons, cétoines, papillons. Pensez aux plantes auxiliaires : le romarin repousse la piéride du chou ; au pied des pommiers, la capucine prévient l apparition des pucerons lanigères. Associée aux tomates, elle diminue les attaques du mildiou. Pour lutter contre les plantes indésirables, la méthode préventive la plus efficace est le mulch c est-à-dire le paillage. Le mulch empêche le développement des plantes spontanées et limite le dessèchement du sol. N attendez pas la montée en graine pour enlever manuellement les plantes indésirables. Sarclez quand le sol est sec afin d éviter l enracinement des morceaux coupés. Pour éliminer les mauvaises herbes qui poussent entre les joints des dalles et des pavés, versez de l eau bouillante dessus. C est très efficace! Le désherbage thermique (utilisé par le service technique de Bullion) est également accessible aux particuliers. Léger et pratique, il permet d éliminer sans se baisser les herbes et mousses le long des plate-bandes ou entre les dalles. La renouée du Japon : méfiez-vous La renouée du Japon (Fallopia japonica) est une espèce invasive de plantes herbacées vivaces de la famille des Polygonaceae qui se rencontre dans une grande diversité de milieux et qui sévit aussi à Bullion. En Europe et en Amérique, elle est l une des principales espèces invasives. Elle est d ailleurs inscrite à la liste de l Union internationale pour la conservation de la nature des 100 espèces les plus préoccupantes. Son élimination passe par le brûlage ou le pâturage. Aucun pesticide n en vient à bout. Attention, ses racines sont gigantesques Patrick Blanc Bullion de Culture Ce lieu qui m importe Ce lieu qui m importe est un projet d écriture intercommunal et intergénérationnel proposé par Michèle Geoffroy et fédéré par le Parc naturel régional. Des habitants volontaires ont été invités à parler de leur commune, par le «petit bout de la lorgnette», et à évoquer un lieu personnel qui leur importe dans ses dimensions historiques, naturelles, paysagères mais aussi imaginaires. Un habitant de Bullion a ainsi choisi de conter à sa façon un site qui lui est cher : les cressonnières. Une animation ouverte à tous se déroulera le samedi 20 novembre autour de son texte. Venez nombreux! Promenade contée Les cressonnières au fil de l eau et du temps Le texte de Laurent Malghem sera prétexte (!) à une redécouverte de ces bassins historiques, à la fois mystérieux et merveilleux, entre fiction et réalité, entre passé, présent et futur. L intrigue débute dans la cour de la ferme du manoir, à proximité de la zone humide dite Les Cressonnières, en plein cœur du village de Bullion Promenade suivie d un diaporama sur la réhabilitation du site, accompagné d un vin chaud pour les adultes, d un chocolat chaud pour les enfants et de châtaignes grillées! Samedi 20 novembre, 11h - Place de la mairie Renseignements : Bullion a accueilli fin juin un Atelier d écriture avec les acteurs du projet Ce lieu qui m importe. Michèle Geoffroy, Sophie Dransart du PNR et l artiste Antonio Placer venu guider les auteurs locaux afin de préparer un spectacle (qui sera joué en décembre) inspiré des textes des uns et des autres, avaient choisi la fraîcheur des abords des cressonnières pour cette rencontre. P.B. L art contemporain de Paris à Bullion 300 visiteurs à l exposition Parade, les 25 et 26 juin! Les amateurs d art contemporain connaissent sans doute les expositions parisiennes du FRAC (Fonds régional d art contemporain). Mais pour que ces formes d expression artistique soient accessibles et découvertes par tous les publics, Guillaume Désanges a entrepris de faire une galerie itinérante à partir d une sélection d œuvres. Sa volonté : «partager avec le plus de monde possible, attiser la curiosité des visiteurs». L intérêt majeur de cette initiative est d avoir accompagné et guidé chaque visiteur. Les messages parfois ésotériques des artistes ont ainsi été perçus plus clairement, leur créativité a pu trouver sa résonance Bibliothèque L équipe de la bibliothèque, en place depuis le mois de novembre 2009, vous accueille : z mercredi de 15h à 18h, z vendredi de 16h à 19h, z samedi de 10h à 12h. Les mardis après-midi sont réservés aux enfants des écoles de Bullion, qui viennent lire et écouter des histoires avec leurs enseignants. L hiver dernier, la bibliothèque a proposé à ses lecteurs quelques uns des titres importants de la rentrée littéraire (prix Goncourt, Prix Renaudot, Prix du auprès du public de tous âges. Les enfants des écoles, suite à leur visite du vendredi matin (expo ouverte spécialement pour eux) et après-midi, ont tout naturellement incité leurs parents à venir découvrir cette exposition originale lors de la fête de l école qui suivait, ainsi que samedi 26 juin. Près de 300 Bullionnais se sont déplacés en deux jours, une réussite tant pour le FRAC que pour le Parc et pour la commission municipale Culture, partenaires co-organisateurs de cette manifestation. P.B. roman de l Académie française ). Cette politique d achat de nouveautés, tant pour les adultes que pour les jeunes, va être continuée cette année. Et il ne faut pas oublier l aide de la BDY (bibliothèque départementale des Yvelines) qui a permis de proposer ce printemps 500 nouveaux titres supplémentaires. Plus d un foyer sur cinq s est déjà inscrit, nous vous attendons encore plus nombreux, pour venir emprunter des romans, documentaires ou bandes dessinées, parler et échanger autour de vos lectures! La cotisation annuelle est modique : z Famille : 8 z Individuel : 5 z Enfant (- de 14 ans) : 3 N hésitez pas à venir nous voir et à vous inscrire. A très bientôt sans doute. Pour nous joindre aux heures d ouverture : L équipe de la bibliothèque 20 21

12 Services, artisans LC Gestion et Graines de beauté viennent d être créées à Bullion cette année : deux nouvelles activités à domicile dont les dirigeantes exercent leur talent dans l administration et la comptabilité pour la première, l onglerie et l esthétique pour la seconde. Bienvenue à deux nouvelles auto-entreprises du bout du doigt jusqu au bout des cils LC Gestion Une pro sur qui compter! Q u e s t i o n n a i r e Afin de mettre à jour nos fichiers, nous invitons professionnelles et associations à consacrer quelques instants aux questions ci-après. Vos réponses nous permettront de renseigner le site Internet bullion.fr et le prochain Guide pratique de Bullion actuellement en préparation. Si vous ne souhaitez pas être présent sur le site Internet ou sur le futur Guide pratique de la commune, n hésitez pas à nous le préciser tout en remplissant cependant cette fiche qui nous aidera à mieux vous connaître et vous contacter le cas échant. Nous vous remercions de bien vouloir déposer cette fiche d ici le 15 septembre au secrétariat de la mairie ou l envoyer par courriel à : Activités professionnelles (entreprises, commerces, services, artisans, structures d accueil, professions libérales, agriculteurs ) Audrey propose de chouchouter vos mains et d embellir votre regard à domicile. Elle répond à nos questions : Vous êtes très jeunes, qu estce qui vous a incité à devenir indépendante? Après avoir obtenue mon DUT Techniques de communication en 2008, je suis passée de petits boulots en petits boulots pendant une année mais rien ne me correspondait vraiment. J ai toujours été attirée par les métiers de la beauté mais le constat était que je n avais pas suivie la bonne voie pour y arriver. On entend tellement en ce moment que le service à domicile est en plein essor alors voilà, je me suis dis que c était le moment de se lancer. Pourquoi avoir choisi cette activité? Personne ne proposait cette activité dans les alentours, alors je me suis décidé à suivre une formation professionnalisante en tant que styliste ongulaire et donc de proposer une onglerie à domicile pour aller chouchouter les mains et les pieds de mes clientes chez elles. Et le train s est mis en marche : J ai opté pour un statut d auto entrepreneur depuis début 2010 pour m aider à bien démarrer et voir si l activité serait viable. En plus de proposer la beauté des mains et des pieds, j ai pu voir qu une nouvelle technique était très en vogue aux USA et venait petit à petit sur le marché Français. J ai donc pris les devants et fait cette formation «Extension de cils» qui consiste à fixer en prolongement d un cil naturel, un cil synthétique plus allongé, épais, recourbé pour un résultat bluffant et ultra naturel. L avantage est de dire adieu à son mascara et au démaquillage fastidieux. S installer à Bullion est un choix tout aussi mûri? Depuis l âge de 8 ans, j habite à Bullion et j ai suivi toute ma scolarité dans les alentours. Je me sens bien ici et j ai envie d y construire mon avenir professionnel. Mon but étant d ouvrir par la suite, un «bar à ongles» dans notre belle commune. A l heure d aujourd hui, je me déplace sur le secteur du 78 et 91 (villes limitrophes du 78). Contact : Audrey Astorino : L extension de cils L onglerie Depuis le 1 er janvier 2010, Laurence Caris a créé son auto-entreprise en gestion administrative, comptable et paie. Titulaire d un BTS en comptabilité, elle possède 15 ans d expérience en qualité de secrétaire comptable dont 9 ans dans la gestion de la paie (bulletin de salaires, charges sociales, DADS). «Mon activité se destine plus particulièrement aux professionnels (responsable d une TPE, artisan, profession libérale, responsable d association ) qui ont besoin d une aide administrative ou comptable, afin qu ils soient plus disponibles pour se consacrer entièrement à leur activité.» Son maître mot est le suivant :«Sous-traitez vos tâches comptables, sociales et fiscales et vous pourrez vous concentrer sur votre vrai métier.» Les avantages de sa structure sont la flexibilité, la disponibilité, l absence de charges sociales supplémentaires pour l entreprise cliente : «vous ne payez que le travail réellement effectué, selon un tarif contractuellement défini, précise-t-elle. Et mes tarifs ne sont pas soumis à TVA (en application de l article 293B du CGI).» Les petites structures présentent en effet de nombreux avantages on peut ajouter la proximité et sont gages de qualité, c est «le patron» qui fait le travail et qui engage son nom, sa réputation. Si le savoir-faire de Laurence Caris peut intéresser votre entreprise, n hésitez pas à l appeler! Contact : LC Gestion, 2 Place des Patagons Tél. : Courriel : Nous adressons tous nos vœux de réussite à Laurence et Audrey et nous vous encourageons à faire appel à ces deux jeunes chefs d entreprise. Si vous aussi avez créé ou souhaitez ouvrir une nouvelle entreprise ou structure de service, contactez le secrétariat de la mairie, nous recensons tous les professionnels installés sur la commune (voir questionnaire ci-contre). Et pour vous aider à vous faire connaître lors du démarrage de votre activité, nous pourrons si vous le désirez publier un communiqué sur celle-ci. Nom :... Activité :... N SIRET :... Président, directeur, personne(s) à contacter :... Adresse principale (lieu d activité) : Téléphone : Site Internet :... Adresse de correspondance (si différente de l adresse principale) : Commentaires divers (heures d ouverture, ) : Activités associatives Toutes les associations bullionnaises ont reçu ce printemps un questionnaire similaire. À celles qui n ont pas encore répondu, nous vous remercions de le faire d ici le 15 septembre en précisant les points suivants : Nom de l association / Président / Trésorier / Secrétaire / Eventuellement autre(s) personne(s) à contacter / Adresse de correspondance / Téléphone / / Site Internet Détails par activité proposée : nom, lieu, horaires et jours, animateur ou professeur, conditions particulières expliquer très succinctement chaque activité et joindre une photo avec légende souhaitée. Formation Communiqué du CNAM Le Cnam Île de France propose à Evry (91), Versailles (78) et Paris 20 e la préparation de bac+3 et bac+4 en apprentissage. Vous avez moins de 26 ans et êtes intéressé pour vous former en alternance au métier de Responsable Commercial, Assistant Ressources Humaines ou Concepteur- Architecte Informatique, demandez très vite par une documentation à : tél. : Rubrique réalisée par Nicole Racato, Xavier Caris, Patrick Blanc 22 23

13 Dossier La création depuis peu de chambres d hôte et d un gîte sur le territoire de la commune serait-elle le signe perceptible et souhaité d un développement touristique à Bullion? L activité est encouragée par les organismes favorisant le tourisme local : Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, Comité départemental du tourisme, Gîtes de France. L offre, selon eux, est nettement insuffisante dans les Yvelines pour faire face à la demande lors des pics de fréquentation. Mais en dehors de ces hautes saisons, les hôtes choisissent-ils Bullion? Et qui sont-ils, touristes, voyageurs, professionnels en mission locale? Depuis septembre 2009, Karine et Alain vous accueillent au Domaine de La Claye dont la capacité d hébergement est de 8 adultes. Il comporte un accès indépendant, 3 chambres et un salon - salle à manger réservé aux hôtes. Les petits déjeuners, copieux et variés, sont servis dans le Salon Uzès qui est recouvert d une fresque historique sur laquelle on peut reconnaître la Duchesse d Uzès (arrière petite fille de la Veuve Cliquot). L hébergement est labellisé Gîtes de France sous la référence 2063 et s inscrit dans la démarche d obtention du label Marque Parc qui vise à une prestation touristique ou un savoir-faire contribuant au développement durable du territoire. L intérêt de ce domaine, de par sa situation géographique, est le tourisme en Vallée de Chevreuse, estiment Karine et Alain qui ne manquent pas d exemples : - Le GR1 passe devant le domaine, pour le plus grand plaisir de tous les randonneurs ; les Châteaux de Breteuil, Rambouillet, Versailles ; l abbaye des Vaux de Cernay et ses alentours ; la fondation Elsa Triolet-Aragon à Saint Arnoult ; la découverte du brame du cerf à partir de début septembre ; le Balado Guide du Parc naturel régional (GPS de poche) Pour satisfaire leurs hôtes, Karine et Alain, font aussi découvrir Chambres d hôte à Bullion Les lieux d accueil à Bullion (trois pour l instant et peut-être d autres bientôt ) ont chacun une particularité, un charme singulier, un esprit qui devraient faire leur réputation et leur succès. Très recommandables, ils peuvent aussi accueillir vos familles de passage! Nos reporters sont partis à leur rencontre et ont bien failli rester dormir sur place! Aux carrefours des sentiers : le Domaine de La Claye à Moutiers P.B. les produits régionaux en collaboration avec les fermes de Villeneuve à Rambouillet, la Noue à la Celle-les-Bordes ou Coubertin à Saint-Rémy-lès-Chevreuse sous forme de panier pique-nique ou de repas. Le cheval a aussi son importance dans ce domaine d 1,5 ha qui comporte des abris et des paddocks modulables à volonté. Les randonneurs sont ravis de rester à proximité de leurs compagnons et c est le lieu idéal pour une étape ou un séjour car il se situe sur la boucle équestre n 5 du Conseil Général des Yvelines. Aux portes de la forêt, les possibilités de promenade foisonnent dès que l on discute avec Karine et Alain, soit juste pour un passage, soit pour des balades en étoiles car les possibilités sont multiples à partir de chez eux (vers Rambouillet, La Cense, Saint Arnoult, ). Ils évoquent également des partenariats avec le club équestre des Molières, pour des randonnées de 2 jours par exemple, le développement de circuit avec attelages, avec l aide des communes, pour accéder aux chemins forestiers, un accompagnement possible avec Alain pour mieux découvrir l environnement. Enfin, les randonneurs recherchent souvent des formules modulables que Karine et Alain se chargent d organiser au cas par cas. Par exemple, pendant les 4 jours de Bullion, ils ont accueilli un groupe de 8 cavaliers, dont l un d eux est myopathe et pour lequel il a fallu revoir l agencement de l hébergement. Au Domaine de La Claye, les amoureux de la nature, qu ils randonnent à pied, à vélo ou à cheval seront ravis d être hébergés dans un site qui leur permet de se retrouver et de partager leurs expériences du moment. Xavier Caris Contact : Karine et Alain Derouillon, Domaine de la Claye, Route des Yvelines, Moutiers Tél. : L art du repos à La petite maison des Carneaux Chez Valérie et Ruy Prazeres, aux Carneaux, à l angle des deux rues qui traversent le hameau, un portail métallique donnant sur une petite cour vous permet d accéder à la chambre d hôtes. Au premier abord, rien de particulier, vous pourriez vous sentir dans une cour de ferme et les mots semblent justes, La petite maison vous ouvre grand la porte Retirée de la ville, loin de ses tracas et de son stress, elle est un lieu privilégié des citadins que recherchent calme et repos à la campagne. Peu de randonneurs la fréquentent, confie Valérie. Les hôtes viennent ici le temps d un repos dominical, se ressourcer dans l air vivifiant de notre campagne. Ici rien de fastueux, mais l accueil n est que plus respectable et appréciable dans un espace où art et chambre d hôtes font bon ménage. Un mélange qui peut surprendre, mais à l image des artistes qui habitent les lieux, Valérie et Ruy. Dans une grande pièce de plus de 30 m2, les murs sont habillés des toiles de la maîtresse de maison ; vous êtes chez des artistes qui vous permettront de visiter leur atelier si le cœur vous en dit et si le temps de votre visite vous laisse entrevoir que dans nos campagnes, l art reste aussi vivace que dans les grandes villes. Une approche loin de décevoir ceux qui se laissent tenter. La petite maison fait le plaisir des visiteurs qui laissent courir leur imaginaire! Hubert Aspeculo Contact : Valérie Prazeres, 248 Rue du Chat Noir, Les Carneaux Tél. : html Se mettre au vert Chez Séréna Dans le cœur du village, au fond de la cour des Abeilles, Séréna, Laurent et leurs deux jeunes enfants réservent à leurs hôtes un accueil des plus écologiques. Lorsqu ils se sont installés il y a près de quatre ans dans cette maison, en son temps refuge de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), ils ont entrepris de rénover cette bâtisse pour l aménager à leur goût. Ce ne fut pas chose facile que de trouver des matériaux écologiques. Il aura fallu sillonner les environs et naviguer sur internet. Ainsi ils ont appliqué une peinture éco-labellisée, posé un parquet en bois non traité, installé un récupérateur d eaux pluviales alimentant les WC et le lave linge, vissé des ampoules basse consommation. La terrasse elle-même est en bois exotique non traité. Quant au jardin, est-il nécessaire d ajouter qu il est entretenu sans pesticides ni produit chimique d aucune sorte. Séréna et Laurent recherchaient un logement avec un coin de verdure et permettant de vivre sereinement. Cette maison correspondait bien à leurs attentes. Ces deux années de travaux ont transformé cette habitation et vu naître ce gîte. Deux formules sont proposées : gîte (appartement 2 pièces) et chambre d hôtes. Là, le petit déjeuner est servi dans la plus pure démarche écologique. Vous ne trouverez dans ce panier bien garni que des produits bio ; lait, sucre, thé, sans oublier le pain bio de la boulangerie de Bullion et la confiture maison très remarquée par les clients. Bien que les demandes pour des week-end ne cessent de parvenir, essentiellement pour des besoins d hébergement lors de manifestations familiales, mariages ou autres, cette famille franco-italienne nous fait remarquer que la demande est faible en semaine, sans doute liée à un tourisme peu développé dans le sud du Parc naturel. Séréna et Laurent ne veulent pas en rester là. Une collaboration avec un naturopathe de Rambouillet permet d offrir aux clients une formule Week-end Bien-être associant calme et détente : massage, soins de relaxation Peut-être verrons-nous apparaître dans quelques temps une table d hôtes offrant ainsi une prestation globale dans un esprit de développement durable. Contact : Serena Deligny, 4 Cour des Abeilles Tél. : Denis Charpentier 24 25

14 Jeunesse De nouvelles aventures pour Anaïs et pour l Espace jeunes Animatrice de l Espace Jeunes depuis novembre 2007, Anaïs Chardine part en septembre suivre des études (licence pro de management des organisations et développement des associations) à Besançon et laisse à la personne qui lui succèdera un Espace Jeunes vitaminé! En trois ans, elle a hissé cette structure intercommunale à l échelon des associations qui animent avec succès la vie locale. Partie prenante lors de la fête de la musique, du 14 juillet, des 4 jours, l Espace Jeunes a acquis grâce à son travail une reconnaissance de la part de tous les habitants. Plutôt qu un bilan, nous avons demandé à Anaïs la façon dont elle a réussi durant ces trois années à attirer les jeunes, les occuper, les raisonner parfois, les aider «L accueil à mes débuts a été facilité par ma fonction d assistante d éducation au collège de Bonnelles, je côtoyais déjà une partie des jeunes qui fréquentent l Espace. Je n ai pas de méthode particulière si ce n est de privilégier le dialogue. Les jeunes savent qu ils peuvent discuter de tout avec moi. Et même en cas de pépin en dehors de l Espace, ils peuvent compter sur moi, je suis là pour les écouter et les aider autant que pour monter des projets avec eux. Ils ont vu aussi que je me bougeais, pour eux et pour moi : le fait que je reprenne des études les a interpellés et, d une certaine manière, leur a montré un exemple d avenir possible et encourageant. Nos premiers sujets de discussion sont d ordre préventif, nous abordons sans aucun tabou les questions de sexualité, d alcool, d école, de cours séchés Plus on parle avec eux, plus il est facile d aborder tous les sujets. Les parents sont aussi les bienvenus pour découvrir ce que nous faisons ici et, le cas échéant, évoquer les soucis de leur enfant.» Une ligne de conduite que suivra sans doute la personne qui succèdera à Anaïs (pas encore confirmée à l heure où nous bouclons ce bulletin), et qui sera enrichie aussi par sa propre personnalité. A partir de septembre, la fréquentation de l Espace jeunes passera par une adhésion modique mais obligatoire, comme pour toute association. Celle-ci apportera une assurance aux jeunes, des réductions sur les sorties et animations organisées ici et à la MJC de Rambouillet (rappelons que l Espace jeunes de Bullion-Bonnelles est sous l égide de la MJC de Rambouillet). Des réductions seront également consentis chez certains commerçants de Rambouillet. 16 ans, je me fais recenser! Indispensable, l attestation de recensement vous sera demandée pour vos dossiers de candidature aux examens, aux concours, au permis de conduire, à la conduite accompagnée Le recensement est donc un acte citoyen, essentiel et utile à l avenir des jeunes filles et garçons qui seront également appelés à effectuer la Journée d Appel de Préparation à la Défense (JAPD). Ce recensement permet aussi d être inscrit automatiquement sur les listes électorales dès vos 18 ans. Comment se faire recenser? Tout simplement en se rendant à la mairie dans les trois mois qui suivent votre seizième anniversaire. Festival Respire Le festival Respire a pour vocation de sensibiliser les jeunes aux questions qui les préoccupent et aux risques encourus par la consommation d alcool, de drogues Ceci tout en offrant une scène de concert à des groupes locaux afin qu ils puissent exprime leur musique et leur création. Créé en octobre 2007 par Patrick Blanc et organisé depuis par l Espace jeunes, l édition 2010 s est déroulée à Bonnelles et a réalisé environ 140 entrées. Les trois groupes dont les musiciens venaient de Bullion, Bonnelles, Limours, Briis et Dourdan étaient invités à délivrer un message dans l esprit de ce festival très éthique et réussi, un festival à voir et à reconduire sans modération! Bacheliers avec mention Les jeunes bacheliers ayant obtenu une mention cette année sont invités à se faire connaître en mairie. Un cadeau leur sera remis lors des vœux du Maire en janvier P.B. Bullion en Fête Le loto a fait salle comble 28 mars 2010, le Loto de la Caisse des écoles a connu un gros succès. Une demi-heure avant l ouverture des portes une trentaine de personnes faisait déjà la queue devant la Salle Robert Paragot! Face à la très grande affluence l équipe d animation a installé des tables supplémentaires, afin de satisfaire tous les participants. Les parties se sont déroulées comme d habitude dans une bonne ambiance, avec la traditionnelle vente de crêpes, gâteaux, bonbons et boissons. Les entreprises et commerçants de la commune et des communes avoisinantes ont également répondu présentes, en permettant d offrir des lots de qualité. Cette année, le gros lot fut un téléviseur à écran plat de 82cm gagné par un couple venu de Coignières. Carnaval buissonnier X.C. Le 27 mars vers 10h, le carnaval des écoles prenait le départ avec un nouvel itinéraire. Cette édition 2010 était, comme traditionnellement, encadrée par le Centre de loisirs, les enseignants, l association Parole et les parents d élèves. Débutant sur le parking des écoles, les enfants ont remonté la rue de Guette, puis emprunté la rue de Noncienne, redescendu l espace Framboisines et fini dans la salle Robert Paragot par une chanson. Ce défilé convivial a surpris les habitants, les amenant à regarder par les fenêtres au passage du cortège. La matinée s est achevée par une collation dans la salle Robert Paragot. X.C coureurs au 19 e Semi marathon Le 14 février dernier, le froid et la neige persistante, n ont pas arrêté les 1071 concurrents du semi-marathon de Bullion, organisé par le Lions Club au profit des enfants du H.P.R. Cette 19 e édition a été remportée par Mohamed Benkheda en 1h10 03, malgré sa chute au 12 e kilomètre sur une portion encore gelée du parcours. Claire Ackerman est la première femme de la course, en franchissant la ligne d arrivée avec le 100 e temps en 1h Le départ a été donné par Mme Le Maire, en présence du directeur de l H.P.R. Yannick Gouriou et de Jean-Claude Van Hauwe, Maire Honoraire. X.C

15 Jazz à toute heure Minvielle fait des merveilles Ils étaient deux sur scène. Deux seulement mais ils nous ont donné tant, André Minvielle jouant de la corde vocale à merveille et Lionel Suarez caressant son piano du pauvre avec une richesse musicale rare. Pour la 4 e fois à Bullion, la magie a opéré et le concert du festival Jazz à toute heure a remporté un immense succès auprès du public, qu il soit connaisseur ou non. Chaque année, Bullion accueille une programmation éclectique de très haute qualité comme l ensemble du festival mais dans un registre susceptible de séduire un large public. Nul besoin donc d être un amateur de jazz pour apprécier. Après Bïa, Marc Berthoumieux, Tigran Hamasyan, André Minvielle a délivré toute son énergie et son scat à une assistance qui n a pu s empêcher, emportée par le rythme Photo : Catherine Talon irrésistible de ses chansons, de taper des mains et des pieds, mais aussi de rire beaucoup lors des intermèdes parlés du chanteur béarnais. Alors si vous aimez la musique de qualité, sans a priori, n hésitez pas à assister au prochain concert bullionnais de Jazz à toute heure au printemps 2011! Souvenirs de grands moments, en bref et en images! 9 e Fête de la musique bullionnaise Rendez-vous devenu traditionnel le vendredi soir le plus proche du 21 juin à Bullion, la fête de la musique a comme d habitude proposé une affiche de haute tenue avec des jeunes musiciens locaux très prometteurs et des groupes confirmés, voire semiprofessionnels tel Shaman Culture dont le reggae créole a transcendé le public en clôture de cette 9 e édition bullionnaise. P.B. Les 4 Jours, on aimerait que cela dure toujours! Jeudi, au petit matin, autour de l étang de Vaubersan s étaient regroupés les inconditionnels de la pêche à la ligne le temps d un concours. A la suite du repas champêtre de l association Paroles qui s est déroulé dans une ambiance conviviale, Scène en Herbe a réveillé les talents des jeunes participants devant un public nombreux. Le CSL a été ravi d accueillir vendredi le Foyer d Ulysse de Moutiers ainsi que quelques enfants de l HPR. Tous ont pu s adonner au plaisir des structures gonflables et du maquillage qui ont fait la joie des enfants durant ces 4 jours de fête. Le soir, le concert de Jo s Cellar Band a donné l occasion de battre le rythme, chanter et danser au gré des standards du rock et du blues. Samedi, la brocante a connu une nouvelle fois un vif succès tant auprès des exposants que des visiteurs, tandis que sautaient les vélos sur le terrain de bosses. En soirée, l ambiance électrique du concert a stimulé les riders jusqu à leur faire atteindre des hauteurs hallucinantes sous les projecteurs. Dimanche matin, les plus courageux ont participé à la 1 re édition des 20 et 40 kms du «Sanglier bullionnais» qui a rassemblé plus de 240 vététistes. L après-midi, la Horde de Patagonie a poursuivi le spectacle avec le contest VTT pendant que boulistes d un côté et amateurs de musique avec le concert de l AMB de l autre, profitaient autrement de la clémence du temps et clôturaient la fête. Le CSL tient à remercier tous les acteurs bénévoles de la réussite de cette 45 e édition des 4 Jours de Bullion. A cette occasion, le nouveau bureau avait l ambition de marquer le coup et les nombreux témoignages reçus tendent à montrer que l objectif est atteint. Si vous aussi vous partagez cette opinion notez que nous ne pourrons renouveler à ce niveau notre effort l année prochaine qu avec davantage encore de bénévoles qu il n y en a eu cette année. Et si vous souhaitez proposer des nouvelles idées, n hésitez pas à nous les communiquer pour vous aider à les mettre en place. Contact : L école en fête Larges sourires et joues rouges de trac pour les enfants, yeux rivés sur leur progéniture, voire mouillés de larmes pour les parents, le spectacle de la fête de l école est d une réjouissance communicative! Moment d échanges et d amitié, cette fête ne saurait exister sans la volonté et la disponibilité de toutes les personnes qui la préparent. Qu ils en soient tous ici remerciés. Galipettes pour le gala du CSL Pirouettes et galipettes font le bonheur des enfants et du public! Le CSL a présenté le samedi 26 juin l ensemble de ses activités aux Bullionnais. Le gala de danse s est déroulé en début d aprèsmidi. Les professeurs et animateurs des différentes sections ont ensuite accueilli les visiteurs pour leur présenter en avantpremière les loisirs auxquels ils pourront s inscrire à la rentrée, lors du Forum des associations le 11 septembre. La soirée bleu blanc rouge Les animations de la soirée du 14 juillet 2010 se sont parfaitement insérées entre les averses de l après-midi et de la nuit, sous une éclaircie durable commandée pour l occasion. Dîner en musique avec repas proposé par Stéphane et blues-rock de Jo s Cellar Band, retraite aux flambeaux via les Framboisines et la rue de Noncienne, feu d artifice magistral comme chaque année, la fête nationale, si elle a attiré un peu moins de monde cette année, a cependant une nouvelle fois séduit l ensemble des personnes présentes. P.B. L association Hélium, née au cœur du Parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse, rassemble des artistes plasticiens professionnels et engagés dans leur art, mais aussi, en particulier pour son Parcours annuel, des musiciens, des danseurs, des poètes, des comédiens, des écrivains, des conteurs Hélium a pour objectif de développer les échanges interculturels, de fédérer les artistes professionnels et leur permettre de rencontrer un large public. Cette année encore le parcours rassemble 70 artistes qui vous accueilleront dans leurs ateliers ou dans des expositions collectives, dans une quinzaine de communes du PNR. Vendredi 1 er octobre à 18 h à la mairie de Bonnelles, soirée de lancement du Parcours : - Concert de Marie Busato et François Fuchs, duo étonnant de swing et jazz, une voix, une contrebasse, des mots, du culot! Et un invité surprise - Performance des poètes de la Compagnie Uppercut dans le cadre du lancement de la 7 e édition de PoésYvelines-la semaine des poètes organisée par la Maison de la Poésie de Saint-Quentinen-Yvelines avec le soutien du Conseil Général des Yvelines. - Exposition des sculptures de François Gaulier et des photographies de Jean-Paul Privat. - Présentation des œuvres des artistes qui seront vendues au profit de l association Solidarités nouvelles pour le logement-vallée de Chevreuse en faveur de la création de logements pour les plus démunis. Site : Blog :

16 Agenda n Août Samedi 28 20h à 22h30 A la rencontre des chauvesouris en forêt départementale de Ronqueux RV 20h devant l église St Vincent Venez découvrir le monde fascinant de cet animal méconnu et si utile : la chauvesouris. Randonnée guidée, organisée par le Conseil Général en partenariat avec le Centre Ornithologioque d Île-de-France (CORIF). Inscription obligatoire au L an dernier, une randonnée analogue avait été organisée autour de la découverte de la vie sauvage nocturne. Ici, au départ, les participants avaient été fascinés par la faune aquatique que recèle le lavoir des Valentins! n Septembre Samedi 11 Forum des associations de Bullion et de Bonnelles Salle Paragot 9h-12h et 14h-18h. Vide-greniers Place de la mairie - organisé par Les Amis de Bullion au profit de la restauration de l église St Vincent. Renseignements : / Samedi 18 et dimanche 19 Journées du patrimoine Eglises, châteaux, musées proposent des animations et visites guidées à l occasion de cette manifestation nationale. L église St-Vincent à Bullion et la chapelle Ste-Anne à Moutiers seront ouvertes aux visiteurs. n Octobre Samedis-dimanches 2-3 et e édition du Parcours d ateliers d artistes Samedis de 14h à 19h et dimanches de 11h à 19h Chapelle Sainte Anne à Moutiers : Dominique Ramaud, peintre ; Christine Freyd, peintre ; Murielle Huvé-Lejeune, sculpteur ; Didier Abis, photographe. Dimanche 3 octobre à 15h et 16h Quatuor H2M, clarinettes et saxo alto. Jazz, classique, variété. Samedi 16 Concert : Les Amicroches Bullion - église St Vincent Ensemble vocal masculin dont le répertoire varie du Negro Spirituals, au romantisme de Franz Schubert, en passant par la liturgie russe et les grands airs de jazz, avec quelques arrangements inédits dont ils ont le secret. Dirigés par Franck Verchuren et accompagnés par Myriam Gilson, élève de José van Dam. Organisation et réservation : Les amis de Bullion / n Novembre Samedi 6 Concert du groupe vocal «La Clef des chants» à 20h30 salle Robert Paragot Récital des plus grandes chansons françaises bénéfices de la soirée reversés au profit du Téléthon. Renseignements auprès de Simon Violant : Samedi 13 et dimanche 14 Forum éco-habitat Moulin d Ors à Châteaufort. Un week-end pour rencontrer professionnels (architectes, installateurs, constructeurs) spécialisés dans l écoconstruction, l isolation et les énergies renouvelables. Renseignements auprès du Parc au ou sur le site Samedi 20 Les cressonnières au fil de l eau et du temps Promenade contée Conte de Laurent Malghem. Promenade suivie d un diaporama sur la réhabilitation du site, accompagné d un vin chaud pour les adultes, d un chocolat chaud pour les enfants et de châtaignes grillées! Départ à 11h, place de la mairie Renseignements : n Décembre Vendredi 3 et samedi 4 16 e Téléthon à Bullion L édition s annonce au moins aussi belle que celles des années précédentes avec quelques nouveautés qui devraient attirer encore plus de monde (Capoeira brésilienne, etc. mais ne dévoilons pas tout!). Du vendredi 3/12 à 16h au samedi 4/12 à 24h : défi 30h de course à pied, marche nocturne, loto à La Celle-les-Bordes vendredi soir, prestations sportives et artistiques, marché de Noël, jeux, repas, soirée spectacle et dansante le samedi à Bullion, etc. Renseignements : Simon Violant

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse REGLEMENT INTERIEUR 2015 D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES DE LEROUVILLE Adopté par le Conseil Municipal par délibération n 58 du 16

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le deux avril à 20H30, le conseil municipal de la commune d URY, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte.

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte. Séance du lundi 8 septembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 2 septembre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Redevances d occupation du domaine public

Plus en détail

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 Etaient présents : Mrs BLEVIN Pierre ; BONNET Claude ; GODERE Yannick ; MOUE Philippe ; MORICEAU Bertrand ; QUELVEN Jacques ; SEITZ Alfred ; SUISSE Michel

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 AVRIL 2014 -------------------- Etaient présents : MMES CONNETABLE, GONNORD, GUIRAUD, PUYGUIRAUD, RAFFAULT, VIEILLY, ZANNIER et Melle WETZ MM. ALLIRAND, ANSART,

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 29 Septembre 2014 à 20 H Convocation du 22 Septembre 2014 L'an deux mil quatorze et le vingt-neuf septembre

Plus en détail

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE SAVERNE COMMUNE DE HURTIGHEIM

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE SAVERNE COMMUNE DE HURTIGHEIM DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE SAVERNE COMMUNE DE HURTIGHEIM PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Date de la convocation : 24 mars 2015 SEANCE DU : 30 MARS 2015 Membres présents

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants)

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants) Conseils et gestes éco citoyens à appliquer Une installation défectueuse ou mal entretenue peut présenter un risque pour la santé et l environnement. LA RÉGLEMENTATION Code de la Santé Publique (articles

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 L an deux mil quinze, le 14 avril les membres du conseil municipal se sont réunis à la Mairie, sous la présidence de Christian BREMAUD, Maire. Nombre de

Plus en détail

ENSEMBLE, GARDONS NOTRE VILLE PROPRE!

ENSEMBLE, GARDONS NOTRE VILLE PROPRE! ENSEMBLE, GARDONS NOTRE VILLE PROPRE! A l initiative de l Echevinat de la Propreté. Imprimé à 3.000 exemplaires sur papier recyclé LA PROPRETE, C'EST L'AFFAIRE DE TOUS La citoyenneté, c est penser aussi

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES

Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES PRESENTATION Séminaire au centre Tadjabone LES ENERGIES RENOUVELABLES Organisé avec France Volontaires 24/05/2014 1 ORGANISATION DE LA JOURNEE 10H30 // 11H00 // 11H30 // Accueil et arrivée des participants

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 Le onze décembre deux mil treize à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Cenves, s est réuni sur convocation de Monsieur

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. *************

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. ************* REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. ************* ETAIENT PRESENTS : Mrs VIAULT G., Maire ; Mrs OLLAR Ph., ROUSSEAU Ch., DUFOUR T., Adjoints BOURBONNAIS O., Mmes NOBLET Ch.,

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 L an deux mil quinze, le cinq février, à vingt heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie sous la présidence de M. Jean DUFRESNE,

Plus en détail

Lettre info environnement

Lettre info environnement S O M M A I R E : 1-Edito du Président 2-Equipement des Professionnels et Particuliers en containers ordures ménagères 3-Les Permanences en Mairie et au bâtiment technique 4 Les Modalités de distribution

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010 PRESENTS : M. X. MADELAINE, Maire ; L.AUGUSTE, L.PARDOEN, E.DELAUNAY, R.FOLTETE, B.LEDRU, P.GOUPIL, C.LECHARPENTIER, B.NUYTEN, N.DUPUIS,

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département de la Corrèze Arrondissement de Tulle Canton de Tulle Campagne Nord COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE

Plus en détail

Le compte rendu de la réunion du 11 septembre 2006 est signé par tous les membres présents ou représentés.

Le compte rendu de la réunion du 11 septembre 2006 est signé par tous les membres présents ou représentés. COMPTE RENDU DE LA REUNION du 9 octobre 2006 L an deux mille six et le neuf octobre à 20 Heures, le conseil municipal de Pujols sur Ciron, convoqué le 29 septembre 2006, s est réuni sous la présidence

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 19 OCTOBRE 2012. *************

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 19 OCTOBRE 2012. ************* REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 19 OCTOBRE 2012. ************* ETAIENT PRESENTS : Messieurs VIAULT G., Maire ; OLLAR Ph., ROUSSEAU Ch., DUFOUR T., Adjoints ; BOURBONNAIS O., Mmes NOBLET

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Communauté de Communes Le village 04290 SALIGNAC Tél. 04.92.34.46.75 Fax. 04.92.32.69.86 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Étaient présents : Pour

Plus en détail

La mise en place de la redevance incitative

La mise en place de la redevance incitative SICTOM DE LA ZONE SOUS VOSGIENNE novembre 2010-n 4 La mise en place de la redevance incitative Dans ce numéro : La redevance incitative: qu est-ce que c est? La redevance incitative Astuces pour réduire

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 AVRIL 2011

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 AVRIL 2011 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 AVRIL 2011 L an deux mil onze le 26 avril à 20 H 30 de la Ville de POMMEUSE, légalement convoqué en date du 19 avril 2011, s est réuni au lieu ordinaire de ses séances

Plus en détail

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS DELIBERATIONS L'an deux mil quatorze, le cinq août à dix huit heures trente, le Conseil municipal de la Commune de PORT- SAINTE-FOY-et-PONCHAPT, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 1 SOMMAIRE I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 2 I- RAPPEL DU PROJET Impacts Environnement est une association étudiante dont les objectifs

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Commune de Mittelschaeffolsheim

Commune de Mittelschaeffolsheim DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE STRASBOURG CAMPAGNE Commune de Mittelschaeffolsheim Procès-verbal de la séance du 27 juin 2014 Date de convocation : 23 juin 2014 Membres présents : M. Alain WACK,

Plus en détail

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie.

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie. 1 L eau c est la vie! À l origine était l eau... Lors du refroidissement de la terre, qui était une boule de feu à sa création, les nuages qui l entouraient ont déversé leur eau, formant les mers et les

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du MERCREDI 18 Mars 2015

COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du MERCREDI 18 Mars 2015 DEPARTEMENT de LA MAYENNE CANTON DE MAYENNE-OUEST COMMUNE de ST-GEORGES-BUTTAVENT COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du MERCREDI 18 Mars 2015 ETAIENT PRESENTS : Gérard BRODIN, Alain MANCEAU,

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 L an deux mille Douze, le douze du mois de juillet à 19 heures 30 minutes, le Conseil Municipal

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 27 SEPTEMBRE 2012

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 27 SEPTEMBRE 2012 RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 27 SEPTEMBRE 2012 L an deux mil douze, le vingt-sept septembre à vingt heures, Le Conseil Municipal de la Commune de Saint-Rémy dûment convoqué, s est réuni en session

Plus en détail

Appel à candidature pour la gestion et l exploitation de la «Buvettoparc»

Appel à candidature pour la gestion et l exploitation de la «Buvettoparc» AGGLOMERATION D AGEN DIRECTION DE L ENFANCE, DE L EDUCATION, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS 8, rue André Chénier CS 10190 47916 Agen cedex 9 Tél: 05.53.69.68.67 GESTION ET EXPLOITATION DE LA BUVETTOPARC

Plus en détail

LIVRET D'ACCUEIL. EHPAD Valle Longa 0495532200 www.vallelonga.fr 20117 Cauro

LIVRET D'ACCUEIL. EHPAD Valle Longa 0495532200 www.vallelonga.fr 20117 Cauro LIVRET D'ACCUEIL EHPAD Valle Longa 0495532200 Sialare www.vallelonga.fr 20117 Cauro LE MOT D ACCUEIL Madame, Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue à la résidence Valle Longa de Cauro. Valle Longa,

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

COMMUNE DE DANGOLSHEIM BAS-RHIN -------

COMMUNE DE DANGOLSHEIM BAS-RHIN ------- Département du COMMUNE DE DANGOLSHEIM BAS-RHIN ------- Arrondissement Extrait du procès-verbal de MOLSHEIM des délibérations du Conseil Municipal ------- Nombre des conseillers élus : 15 Séance du 27 mars

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 6 SEPTEMBRE 2013

CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 6 SEPTEMBRE 2013 CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 6 SEPTEMBRE 2013 L'an deux mille treize, le six septembre, à 20 heures 30, les membres du Conseil Municipal de la commune de SAINT NICOLAS DE MACHERIN se sont réunis en séance

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin

REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin PREAMBULE En application des objectifs de soutien aux arts visuels et aux musiques actuelles, un espace mutualisé de travail est ouvert par la Ville

Plus en détail

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 Informations Régie des Eaux Renseignements Accueil Téléphonique ipale des eaux siège de la Régie munic et de l Assainissement 58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 8h00 à 12h30 vendredi de Bureau ouvert

Plus en détail

Principaux éléments de l emploi en particulier la filière professionnelle, le cadre d emplois correspondant au poste, la durée de travail, etc

Principaux éléments de l emploi en particulier la filière professionnelle, le cadre d emplois correspondant au poste, la durée de travail, etc MODELE DE FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE : AGENT POLYVALENT DES SERVICES TECHNIQUES OBJECTIF PRINCIPAL DU POSTE : Principaux éléments de l emploi en particulier la filière professionnelle, le cadre d

Plus en détail

Réunion du 20 février 2014. Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire.

Réunion du 20 février 2014. Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire. Réunion du 20 février 2014 Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire. Etaient présents : Ms PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (adjoints)

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni en son lieu habituel, sous la présidence de Madame le Maire, Corinne DUCROCQ. Absent excusé : Philippe GALLET,

Le Conseil Municipal s est réuni en son lieu habituel, sous la présidence de Madame le Maire, Corinne DUCROCQ. Absent excusé : Philippe GALLET, COMMUNE DE COULAURES CONSEIL MUNICIPAL L an deux mil douze, le 09 octobre SEANCE DU 30 MARS 2012 Le Conseil Municipal s est réuni en son lieu habituel, sous la présidence de Madame le Maire, Corinne DUCROCQ.

Plus en détail

Commune de Kœnigsmacker

Commune de Kœnigsmacker Commune de Kœnigsmacker PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JANVIER 2015 L an deux mille quinze, le 29 janvier, à dix-neuf heures et trente minutes, les membres du Conseil

Plus en détail

CHICHEBOVILLE APPROBATION DU PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU 20 OCTOBRE 2014

CHICHEBOVILLE APPROBATION DU PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU 20 OCTOBRE 2014 Département du Calvados Commune de PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 NOVEMBRE 2014 80, rue Éole 14370 02 31 23 06 87 chicheboville@wanadoo.fr Le 17 novembre 2014 à 19h45, le conseil

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 Date de convocation : le 25 mars 2008 Date d affichage: le 25 mars 2008 Nombre de Conseillers en exercice : 15 Présents : 14 Votants

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014 Nombre de membres En exercice : 15 Présents : 13 Votants : 14 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE Le 10 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le dix Avril à vingt heures trente, les membres

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes Le dix octobre deux mil treize à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Monsieur MORIN Loïc Maire Etaient présents : Ms ALIX PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (Adjoints) Ms KPALMA KRUGLER-

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015 COMMUNE DE VAL-DE-FIER COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015 Présents : DERRIEN Patrice, BAU ROUPIOZ Valérie, BEAUD CATHELIN Gaëlle, BERAUD François, BLOUET Christine, BURGOD

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00

Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00 Procès-verbal du Conseil Municipal de la Commune de Chouday en date du samedi 21 février 2015 à 10h00 Présents, excusés: Mrs et Mmes BRANCHEREAU Carole, BARDON Louis-Patrick BONNEFOY Joëlle, CHARPENTIER

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT»

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Page 1 ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Le Maire de la Commune de Labouheyre, Vu l article

Plus en détail

Bancs publics. Problématiques traitées : FICHE

Bancs publics. Problématiques traitées : FICHE Bancs publics Pour un piéton dont les ressources de mobilité sont limitées, le banc public n est pas uniquement un lieu de détente, mais il lui sert également à retrouver des forces pour poursuivre son

Plus en détail

Mme Élise MOURA souhaite que soient remis dans la délibération les tarifs du marché comportant l abonnement annuel.

Mme Élise MOURA souhaite que soient remis dans la délibération les tarifs du marché comportant l abonnement annuel. COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL L an deux mil douze, le treize novembre, le Conseil Municipal de la Commune du Porge, dûment convoqué s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

agence locale pour l'emploi Association Sans But Lucratif Place du Champs de Mars, 4 1050 BRUXELLES Tel: 02. 515 79 30 Fax: 02.

agence locale pour l'emploi Association Sans But Lucratif Place du Champs de Mars, 4 1050 BRUXELLES Tel: 02. 515 79 30 Fax: 02. Listes des activites autorisees EN ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENTS 2 AU PROFIT DES PERSONNES PHYSIQUES 3 EN ASBL, ASSOCIATION DE FAIT 5 1 POUR LES POUVOIRS COMMUNAUX 7 Activités ALE autorisées en ETABLISSEMENTS

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE Affiché en exécution de l article L2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales. ETAIENT PRESENTS : MM. Jean-Louis MOLLARD, David MERMOUD,

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal Séance du 19 septembre 2013

Compte rendu du Conseil Municipal Séance du 19 septembre 2013 Compte rendu du Conseil Municipal Séance du 19 septembre 2013 Séance du 19 septembre 2013 Convocation du 12 septembre 2013 Conseillers municipaux en exercice : 19 Nombre de Conseillers ayant pris part

Plus en détail

AGENT POLYVALENT DES SERVICES TECHNIQUES

AGENT POLYVALENT DES SERVICES TECHNIQUES AGENT POLYVALENT DES SERVICES TECHNIQUES Missions du poste : Maintenir en état de fonctionnement et de propreté les surfaces et abords de la collectivité. Entretenir les espaces verts de la collectivité.

Plus en détail

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H Psychiatrie infanto-juvénile UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION Edition : Août 2015 Franck RENAUDIN U.P.A.H Pavillon «l Orme» 20 avenue du 19 mars 1962 72703 ALLONNES Cédex 02.43.43.51.20

Plus en détail

Décisions du conseil municipal Séance du jeudi 13 novembre

Décisions du conseil municipal Séance du jeudi 13 novembre Décisions du conseil municipal Séance du jeudi 13 novembre II APPROBATTIION DU PROCÈÈSS--VEERBALL DEE LLA SSEEANCEE DU JJEEUDII 18 SSEEPTTEEMBREE 2008 :: Le procès-verbal du Conseil Municipal de la séance

Plus en détail

Mon cerveau a ENCORE besoin

Mon cerveau a ENCORE besoin LUNEtt Mon cerveau a ENCORE besoin ES de Le partage des tâches : qui fait quoi? Le partage des tâches à la maison est source de stress et de conflits pour plusieurs couples. Le problème est souvent encore

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUILLET 2011

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUILLET 2011 Tél : 05 49 59 40 44 Fax : 05 49 58 13 68 COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUILLET 2011 Le maire certifie avoir convoqué en session extraordinaire le 5 juillet 2011 les membres du conseil

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président,

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président, Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992 Bordeaux, le 22 mars 2010 Monsieur le Président, Par lettre du 9 septembre 2008, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien CHARTE QUALITÉ 4 engagements pour garantir la qualité de nos services au quotidien Pourquoi cette charte? Depuis plus de 50 ans, nous construisons et gérons des logements sociaux, au service de toutes

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : De très nombreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics, prestations de maîtrise d œuvre fourniture et pose

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010)

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010) Département des finances, des institutions et de la sécurité Service cantonal des contributions Section des personnes physiques Departement für Finanzen, Institutionen und Sicherheit Kantonale Steuerverwaltung

Plus en détail

Guide branchement Eaux usées

Guide branchement Eaux usées Guide branchement Eaux usées Description du branchement Le raccordement au réseau public d assainissement collectif consiste à mettre en place un branchement d assainissement, allant de la limite de votre

Plus en détail