ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14"

Transcription

1 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 1/ Contexte : En Europe, les marchés actions sont toujours aussi peu directionnels. L économie européenne et les risques géopolitiques soulèvent quelques incertitudes. Avec très peu de chiffres économiques, la semaine passée aura été très calme, laissée aux mains des spéculateurs. Cependant sur d autres marchés, l atmosphère était plus propice aux records. Outre atlantique : Le Dow Jones clôture sa quatrième semaine de hausse consécutive depuis la baisse de mi- octobre, mais de manière plus modérée que les semaine précédentes (+0,35% à points). Cela a suffit quand même pour terminer au plus haut de tous les temps en battant son 25ème record de l année. Mais il reste toujours loin du S&P 500 qui en est lui à son 41ème. 1

2 Tendance : haussière. Neutralisation : 2010 Nouvelle impulsion haussière au dessus de A New York, il n y a pas que les indices qui battent des records : Alibaba a vendu pour 9.3 milliards $ le «Jour des célibataires» en Chine (11/11/14), c est 10 fois plus qu il y a 2 ans. Apple est au plus haut de tous les temps, sa capitalisation boursière est de 663 milliards $. Microsoft devient la seconde plus grosse capitalisation mondiale (400 milliards $), en passant devant Exxon. En Asie, le QE japonais n arrête de pas faire baisser le yen et monter les actions. Grâce à l effet Kuroda (gouverneur de la BOJ), le Nikkei signe ses plus haut depuis 7 ans ( points). Notons néanmoins qu il faut relativiser ces records étant donné qu il a autrefois frôlé le niveau des points. Tendance : haussière. Neutralisation sous Nouvelle impulsion haussière au dessus de

3 Du côté des matières premières, le baril de brut signe lui aussi un record mais à la baisse! C est en effet son plus fort déclin hebdomadaire depuis 4 ans. L or stabilise et refuse de casser ses supports chartistes. Tant que le marché des actions bat record sur record, ça sera difficile pour ces deux commodities de reprendre des couleurs. Prochainement, quels pourraient- être les facteurs de hausse ou de baisse des marchés financiers? Les principales inquiétudes concernent : le conflit en Ukraine, avec une possible entrée de troupes russes dans l est du pays de nouvelles sanctions à venir contre les banques le focus sur une économie britannique qui semble montrer des signes de ralentissement A l inverse, le marché pourrait s enthousiasmer sur plusieurs sujets à savoir : les nouvelles injections de la BOJ l intervention de la BCE qui s est dite prête à agir davantage la publication de nouveaux chiffres aux Etats- Unis supérieurs aux attentes (74% l ont été ces dernières semaines) la chute des prix du pétrole, qui pourrait booster la consommation des ménages à la fois en Europe et aux Etats- Unis 3

4 2/ Stratégie : 2.1. INDICES : Ø CAC 40 CAC pts Tendance : Neutre. Biais : Neutre. Au dessus de en clôture journalière : je passe strictement acheteur pour aller chercher puis Zone neutre : Supérieur à : biais haussier Inférieur à : biais baissier. Pour passer vendeur : il faudrait refranchir 4 040, sous ce niveau j attaque à la baisse pour aller chercher puis Sous la zone neutre, j arrête les achats par anticipation et n entre en position que sur des signaux techniques. Je rentre en position avec un effet de levier plus important, mais avec un stop plus proche. 4

5 Au dessus de la zone neutre : plus de ventes systématiques par anticipation ; signaux uniquement (ou forts excès du marché). Ø DAX 30 DAX pts Tendance : Neutre Biais : Haussier Au dessus de en clôture journalière : je passe strictement acheteur pour aller chercher puis Zone neutre : Supérieur à : biais haussier. Inférieur à : biais baissier. Pour passer vendeur : il faudrait refranchir 8 780, sous ce niveau j attaque à la baisse pour aller chercher puis

6 2.2. DEVISES : Ø EUR/USD EUR/USD Au vu de la stabilisation, j abaisse le niveau de neutralisation à 1,2680. Je passe acheteur au dessus de 1,3030. Pour l heure, le sens prioritaire reste baissier. Je privilégie toujours les ventes sur rebond le plus près possible de 1,2620. Les objectifs suivants à la baisse restent 1.23 puis Trading : Je vais essayer de diversifier mes supports et mon horizon de trading. Le but va être de garder des positions plus stratégiques, et plus seulement d accumuler de petits écarts. Je reste toutefois très méfiant. Je vais donc favoriser les entrées en position sur signaux dans les deux sens pour pouvoir prendre des positions avec un plus fort effet de levier tout en maitrisant mon risque. Et ainsi, être un peu plus agressif pour ne pas me faire distancer dans la compétition si les marchés évoluent entre les mêmes limites. Certains contrats arrivent à échéances cette semaine; il faudra s attendre a des fluctuations du marché dues à des débouclements de positions. A compter de vendredi, j adapterai mes niveaux au contrat Décembre Future CAC 40. 6

7 3/ Publications économiques : Les chiffres à surveiller pour la semaine à venir : Ø Lundi 17 Novembre 2014 : 14H30 Indice Empire USA Novembre 10,50 6,20 FORTE State manuf. 15H00 Intervention Europe Novembre FORTE Mario Draghi 15H15 Production indust. USA Octobre 0,20 1,00 FORTE Ø Mardi 18 Novembre 2014 : 10H30 Indice des prix à la Royaume- Octobre MOYENNE conso. Uni 11H00 Indice ZEW Allemagne Novembre - 3,6 FORTE 11H00 Indice ZEM Europe Novembre MOYENNE 14H30 Prix à la production USA Octobre - 0,1% MOYENNE 16H00 Indice Case Shiller USA Novembre 55,00 54,10 MOYENNE Ø Mercredi 19 Novembre 2014 : 05H00 Décision politique Japon Novembre 0,10 0,10 FORTE monétaire 14H30 Permis de USA Octobre 1040K 1018K FAIBLE construire 14H30 Mise en chantier USA Octobre 1025K 1017K MOYENNE 20H00 Compte rendu politique monétaire USA Novembre FORTE Ø Jeudi 20 Novembre 2014 : 7

8 00H50 Balance comm. Japon Octobre - 958B FORTE 02H35 Indice PMI manuf. Japon Novembre MOYENNE 08H00 Prix à la production Allemagne Octobre - 0,2 MOYENNE 09H00 PMI manuf. France Novembre 48,80 48,50 MOYENNE 09H00 PMI serv. France Novembre 48,50 48,30 MOYENNE 09H55 PMI manuf. Allemagne Novembre 51,50 52,40 MOYENNE 09H55 PMI serv. Allemagne Novembre 54,50 54,40 MOYENNE 10H00 PMI manuf. Europe Novembre 50,80 50,60 MOYENNE 10H00 PMI serv. Europe Novembre 52,40 52,30 MOYENNE 10H30 Ventes au détail Royaume- Octobre 0,30-0,3% FORTE Uni 14H30 Prix à la conso. USA Octobre - 0,10% 0,1% FORTE 16H00 Vente de logements USA Octobre 5 170K 5 170K FORTE existants 16H00 Indice de fabrication (FED Philadelphie) USA Novembre 18,50 20,70 FORTE Ø Vendredi 7 Novembre 2014 : 09H00 Intervention du Europe Novembre FORTE président de la BCE 8

STRATEGIE SEMAINE DU 27/10/14 AU 02/10/14

STRATEGIE SEMAINE DU 27/10/14 AU 02/10/14 STRATEGIE SEMAINE DU 27/10/14 AU 02/10/14 Environnement : Magnifique contre pied des marchés la semaine dernière. En effet, alors que la semaine d avant fut très mouvementée, notamment avec la journée

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Analyse pour la semaine du 11 mars 2013 : La hausse se poursuivait encore la semaine dernière sur les principaux indices mondiaux avec un Dow Jones qui évolue désormais sur ses plus hauts historiques à

Plus en détail

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM 29 juin 2009 Forex Weekly Highlights I. Evénements clés et statistiques de la semaine du 22 juin 2009 Le retour de l aversion au risque a permis au billet vert d effacer un peu les pertes accumulées face

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée?

2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée? Flash Stratégie Janvier 2015 2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée? Jean Borjeix Paris, le 20 janvier 2015 Dans ce document nous allons tout d abord rapprocher nos

Plus en détail

Pour la semaine du 31 décembre 2012 :

Pour la semaine du 31 décembre 2012 : Pour la semaine du 31 décembre 2012 : C est dans un climat économique et politique difficile que les marchés entreront cette semaine dans la nouvelle année, inquiets en raison des tergiversations budgétaires

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

La dette des ménages canadiens demeure très élevée

La dette des ménages canadiens demeure très élevée 12 septembre 2014 La dette des ménages canadiens demeure très élevée Faits saillants États Unis : accélération bienvenue des ventes au détail. Forte hausse du crédit à la consommation en juillet aux États

Plus en détail

Pour la journée du 06/02/2013

Pour la journée du 06/02/2013 Pour la journée du 06/02/2013! Les principaux indices mondiaux reprenaient hier une grande partie des pertes de ce début de semaine. Outre-Atlantique, le Dow Jones renouait ainsi avec ses plus hauts, sʼadjugeant

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2014

Perspective des marchés financiers en 2014 Perspective des marchés financiers en 2014 21/01/2014 13 ième édition 1 Outil d aide à la décision : The Screener OUTIL D AIDE À LA DÉCISION : THESCREENER Des analyses sur les valeurs boursières Disponible

Plus en détail

Vendredi : Balances commerciales canadienne et américaine; Taux de chômage américain

Vendredi : Balances commerciales canadienne et américaine; Taux de chômage américain Analyse pour la semaine du 1 avril 2013 : Le marché parisien ouvre aujourd'hui un nouveau trimestre dans un contexte européen toujours troublé. Les indices américains finissaient hier la séance à l'équilibre,

Plus en détail

Les divergences dominent le marché

Les divergences dominent le marché Les divergences dominent le marché L euro a continué de glisser, pour la sixième semaine consécutive, face au dollar américain. Et cette baisse devrait continuer de s accentuer dans les prochains jours,

Plus en détail

Le CAC vu de Nouillorque (Sem 10, 6 mars. 15) Hemve 31

Le CAC vu de Nouillorque (Sem 10, 6 mars. 15) Hemve 31 Le CAC vu de Nouillorque (Sem 10, 6 mars. 15) Hemve 31 Le bulletin hebdomadaire, sur votre site http://hemve.eklablog.com/ La BCE et l emploi US font chuter l euro, Le Cac peut-il s affranchir de Wall

Plus en détail

La Banque nationale suisse surprend les marchés

La Banque nationale suisse surprend les marchés La Banque nationale suisse surprend les marchés 16 janvier 2015 Faits saillants États-Unis : baisse décevante des ventes au détail en décembre. États-Unis : les prix de l essence font diminuer l inflation,

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1

COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1 COMPRENDRE LES OPTIONS BINAIRES - LEÇON 1 Qu est ce que sont les options binaires? Le trading d options binaires, parfois connu sous le nom des options numériques ou ORF (options de retour fixe), est une

Plus en détail

LA DYNAMIQUE DES PRIX AGRICOLES évolutions fondamentales, financiarisation, spéculation

LA DYNAMIQUE DES PRIX AGRICOLES évolutions fondamentales, financiarisation, spéculation LA DYNAMIQUE DES PRIX AGRICOLES évolutions fondamentales, financiarisation, spéculation Michel Aglietta Université Paris Nanterre, Cepii et Groupama-am Evolutions fondamentales: Distinguer tendance de

Plus en détail

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015

ANTICIPATIONS HEBDO. 16 Février 2015. L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Direction de la Recherche Economique Auteur : Philippe Waechter L'élément clé durant la semaine du 9 Février 2015 Le premier point cette semaine porte sur la croissance modérée de la zone Euro au dernier

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS

TARIFS ET CONDITIONS TARIFS ET CONDITIONS Conditions Générales CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE COMPTE CAPSTOCK TRADER Accès à la plateforme téléchargeable (CapstockTrader)... Accès à la plateforme par Internet (CapstockWebTrader)...

Plus en détail

Bien investir sur les marchés financiers

Bien investir sur les marchés financiers Bien investir sur les marchés financiers avec les CFD Bien investir sur les marchés financiers IG 1 Qu est-ce qu un CFD (Contrat pour la Différence)? Produit dérivé accessible aux investisseurs particuliers,

Plus en détail

MÉTHODE Investir en bourse avec Isiotrade. " Hier est derrière. Demain est un mystère. Ce qui compte, c est ce que l'on fait dans l instant.

MÉTHODE Investir en bourse avec Isiotrade.  Hier est derrière. Demain est un mystère. Ce qui compte, c est ce que l'on fait dans l instant. MÉTHODE Investir en bourse avec Isiotrade " Hier est derrière. Demain est un mystère. Ce qui compte, c est ce que l'on fait dans l instant." Version réactualisée au 15 mai 2014 Sommaire 1. A PROPOS D'ISIOTRADE...

Plus en détail

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS FINANCE FONDS DE FONDS A PLUS DYNAMIQUE A PLUS PATRIMOINE A PLUS TALENTS A PLUS OBLIGATIONS RAPPORT DE AU 30-06-2015 COMMENTAIRE DE 1 er SEMESTRE 2015 Le premier semestre 2015 a été caractérisé par le

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA BANQUE DE FRANCE

RAPPORT ANNUEL DE LA BANQUE DE FRANCE 2014 RAPPORT ANNUEL DE LA BANQUE DE FRANCE Rapport adressé à Monsieur le Président de la République et au Parlement par Christian Noyer, gouverneur Sommaire La Banque de France a fait appel à des métiers

Plus en détail

Analyse technique de l'action Apple

Analyse technique de l'action Apple Compte-Rendu Salon de l'analyse technique à l'espace Pierre Cardin à Paris le 24/03/2012. Présentation de cette analyse réalisée par Stéphane Ceaux-Dutheil. Quand on parle de finance de marché il est nécessaire

Plus en détail

Weekly Review. Atténuation des tensions sur les devises. L assouplissement quantitatif sera-t-il différent cette fois? Lundi 18 octobre 2010

Weekly Review. Atténuation des tensions sur les devises. L assouplissement quantitatif sera-t-il différent cette fois? Lundi 18 octobre 2010 Atténuation des tensions sur les devises Les tensions à l égard des devises entre les États-Unis et la Chine ont atteint une nouvelle apogée cette semaine lorsque les réserves en devises étrangères de

Plus en détail

DRAGHI ET LA LIQUIDITÉ

DRAGHI ET LA LIQUIDITÉ Mardi 24 mars 2015 DRAGHI ET LA LIQUIDITÉ RECHERCHE ÉCONOMIQUE FLASH ÉCONOMIE 1. UNE CIBLE D INFLATION A 2% 2. UNE LIQUIDITÉ FORTE MAIS.. 3. L IMPACT SUR LES MARCHÉS FINANCIERS Le biais accommodant de

Plus en détail

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers 1. Risque de liquidité Le risque de liquidité est le risque de ne pas pouvoir acheter ou vendre son actif rapidement. La liquidité

Plus en détail

Flash Stratégie n 2 Octobre 2014

Flash Stratégie n 2 Octobre 2014 Flash Stratégie n 2 Octobre 2014 Vers un retour de l or comme garantie du système financier international. Jean Borjeix Aurélien Blandin Paris, le 7 octobre 2014 Faisant suite aux opérations de règlement

Plus en détail

CFDs : introduction et présentation des produits et de la plateforme de négociation

CFDs : introduction et présentation des produits et de la plateforme de négociation CFDs : introduction et présentation des produits et de la plateforme de négociation Module 1 CFD : introduction et présentation des produits et de la plateforme de négociation Ce module vous présente les

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay.

Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay. Bienvenue chez DayByDay, Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay. Il est en deux parties : - Les idées de trading : quels sont les

Plus en détail

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 CONTRAT SOCIAL 28/03/2014 J.Blanchard NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 ----ooo---- ECONOMIE MONDIALE : sans changement notable sauf crises graves Les dernières prévisions pour 2014 et 2015 confirment les

Plus en détail

Date : Goldman Sachs Turbos. Juillet 2015. Message publicitaire

Date : Goldman Sachs Turbos. Juillet 2015. Message publicitaire Goldman Sachs Turbos Date : Juillet 2015 Message publicitaire 4 Turbos Goldman Sachs Table des matières 1. Gros plan sur les certificats Turbo 8 2. Turbos sur actions et indices 18 3. Turbos sur devises

Plus en détail

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active Ce document est destiné à des investisseurs professionnels uniquement Vivienne investissement L analyse quantitative au service de la gestion active OUESSANT Rapport de gestion Printemps-été 2015 Vivienne

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

La crise de 1929. Lionel Artige. Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège

La crise de 1929. Lionel Artige. Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège La crise de 1929 Lionel Artige Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège Expliquer la crise de 1929? La crise de 1929 a été l objet de nombreuses publications tentant d expliquer ses causes,

Plus en détail

En direct des Marchés

En direct des Marchés Bruxelles, le mercredi 8 juillet 2015 Madame, Monsieur, La réunion de la dernière chance hier est donc devenue celle de l avant-dernière chance et il faudra attendre dimanche pour connaitre la véritable

Plus en détail

Les 5 différents types d ordres

Les 5 différents types d ordres Les 5 différents types d ordres «Au marché» «A la meilleure limite» «Limité» «A seuil de déclenchement» ou «Stop» «A plage de déclenchement» 1 Définitions Type d ordre «Au marché» «A la meilleure limite»

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

WEBINAIRE SUR LE SUIVI DE TENDANCES

WEBINAIRE SUR LE SUIVI DE TENDANCES WEBINAIRE SUR LE SUIVI DE TENDANCES Le 16/02/2012 à 21H Présenté par Gilles SANTACREU (Boursikoter.com) En partenariat avec CMC Markets 1 Gilles SANTACREU, 43 ans - Webmaster et fondateur du site Boursikoter.com

Plus en détail

This document and its content is copyright of Realtimeforex - Realtimeforex 2013. All rights reserved.

This document and its content is copyright of Realtimeforex - Realtimeforex 2013. All rights reserved. Presentation Le TraderTip résume la situation des paires de devises sélectionnées RTFX TraderTip est la présentation du système Nostromo qui fait la synthèse de tous les paramètres techniques (résistances,

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

L instabilité politique en Ukraine et en Grèce sont aussi des éléments qui peuvent continuer à perturber les marchés.

L instabilité politique en Ukraine et en Grèce sont aussi des éléments qui peuvent continuer à perturber les marchés. L année 2014 s achève, pour l indice boursier français, au niveau où elle a commencé, le CAC 40 a perdu - 0,5% sur l année, l indice européen (l Eurostoxx 50) a lui gagné + 2,82%, alors que l indice américain

Plus en détail

Ce n était donc pas un problème d analyse de marché mais bien de point d entrée couplé à un stop pertinent qui me posait un souci.

Ce n était donc pas un problème d analyse de marché mais bien de point d entrée couplé à un stop pertinent qui me posait un souci. Introduction Pour le trader particulier, l un des pièges est de croire qu une tendance dure longtemps sans jamais connaître de mouvements correctifs plus ou moins marqués qui peuvent anéantir un compte

Plus en détail

Deutsche Bank AG (DE) (A+/A2) BRL 6,15% 2018. Deutsche Bank Une opportunité d investissement en réal brésilien. A quoi vous attendre?

Deutsche Bank AG (DE) (A+/A2) BRL 6,15% 2018. Deutsche Bank Une opportunité d investissement en réal brésilien. A quoi vous attendre? Deutsche Bank Une opportunité d investissement en réal brésilien Type d investissement Ce produit est une obligation. En souscrivant à cette obligation, vous prêtez de l argent à l émetteur qui s engage

Plus en détail

Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires!

Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires! Manuel de Trading Bienvenue dans le monde palpitant du trading des options binaires! Ce manuel vous expliquera exactement ce que sont les options binaires, comment les trader et comment utiliser notre

Plus en détail

TURBOS Votre effet de levier sur mesure

TURBOS Votre effet de levier sur mesure TURBOS Votre effet de levier sur mesure Société Générale attire l attention du public sur le fait que ces produits, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations,

Plus en détail

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant)

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Présentation Cogefi Gestion est la société de gestion, filiale à 100% de la maison mère Cogefi. Elle fait partie

Plus en détail

Cette perte concerne exclusivement la gestion en compte propre de la CNCE, c est-à-dire une activité indépendante de sa trésorerie.

Cette perte concerne exclusivement la gestion en compte propre de la CNCE, c est-à-dire une activité indépendante de sa trésorerie. COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 17 octobre 2008 --- Du fait de l extrême volatilité des marchés et du krach boursier de la semaine du 6 octobre, le Groupe Caisse d Epargne a connu un important incident

Plus en détail

Orchidée I Long Short

Orchidée I Long Short Orchidée I Long Short Concilier performance, décorrélationet faible volatilité 1er trimestre 2015 Document d information non contractuel réservé à des investisseurs professionnels au sens du Règlement

Plus en détail

LES ELUCUBRATIONS DE L' INVESTISSEUR

LES ELUCUBRATIONS DE L' INVESTISSEUR LES ELUCUBRATIONS DE L' INVESTISSEUR L analyse fondamentale cherche à dresser un portrait le plus exact possible d une société. Deux approches complémentaires sont utilisées : on examine l entreprise

Plus en détail

"Les Signaux de la richesse".

Les Signaux de la richesse. Pour commencer, permettez-moi de vous remercier pour l achat de ce livre, "Les Signaux de la richesse". Je vous souhaite de bien vous amuser en apprenant comment gagner de l argent le marché excitant et

Plus en détail

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE DE LA GESTION PRIVÉE COMPTE RENDU DAVID DESOLNEUX DIRECTEUR DE LA GESTION SCÉNARIO ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS La croissance économique redémarre, portée par les pays développés. Aux Etats-Unis, après une croissance

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

Sommaire. William Eckhardt. I Qu est-ce que le Trading? II Présentation des Marchés. III Les Produits Accessibles aux Particuliers

Sommaire. William Eckhardt. I Qu est-ce que le Trading? II Présentation des Marchés. III Les Produits Accessibles aux Particuliers Sommaire Sommaire I Qu est-ce que le Trading? II Présentation des Marchés III Les Produits Accessibles aux Particuliers IV Le Passage d Ordres V Le Money Management VI Les Biais Psychologiques VII Les

Plus en détail

La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015

La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015 PERSPECTIVES La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015 Depuis le début de l année 2015, de nombreuses banques centrales à travers le monde ont abaissé leur taux d intérêt ou pris d autres

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

Comment tirer profit des CFD? Guide pratique d utilisation des CFD à l usage des investisseurs néophytes ou confirmés.

Comment tirer profit des CFD? Guide pratique d utilisation des CFD à l usage des investisseurs néophytes ou confirmés. Comment tirer profit des CFD? Guide pratique d utilisation des CFD à l usage des investisseurs néophytes ou confirmés *prenez position Editorial Lancés à l automne 2007 à l occasion de l entrée en vigueur

Plus en détail

N e w s l e t t e r N 34 Semaine du 24 au 28 Septembre 2012

N e w s l e t t e r N 34 Semaine du 24 au 28 Septembre 2012 N e w s l e t t e r N 34 Semaine du 24 au 28 Septembre 2012 A découvrir Site partenaire : http://easy-trader.fr Le Market call d'alexandre Baradez Analyse Technique hebdomadaire CAC40/DAX/Dox Jones Les

Plus en détail

Quantitative Trading Fund - 1 -

Quantitative Trading Fund - 1 - Quantitative Trading Fund - 1 - Quantitative Trading Fund Compartiment du AISM Global Opportunities Fund FCP aux normes UCITS IV Horizon d investissement de 3 ans et plus Objectifs du fonds : Performance

Plus en détail

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Semaine du 20/04/2015 au 24/04/2015 Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Sur le plan international - Etats-Unis : Croissance de 2,7% attendue Sur le plan national -

Plus en détail

Études. Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages

Études. Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages Depuis 25 ans, la structure de l épargne financière des ménages a été singulièrement modifiée par l essor

Plus en détail

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir?

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? 1. Pourquoi cette question Tout trader «travaillant 1» sur les indices s est, à un moment ou un autre, posé cette question : «je sais que la tendance est bien haussière

Plus en détail

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux 7 avril Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux La crise de 9 a eu des conséquences néfastes pour

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats

Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats PRODUITS PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL émis par Société Générale ou Société Générale Effekten GmbH (société ad hoc de droit allemand dont

Plus en détail

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés par Newedge Group S.A. pour le compte d un client «le Client». Le Client est informé qu il existe

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

ENTREZ DANS L UNIVERS L DAYTRADER

ENTREZ DANS L UNIVERS L DAYTRADER ENTREZ DANS L UNIVERS L D UN D DAYTRADER Benoit FERNANDEZ-RIOU Waltrade Institut Salon Actionaria Paris 22 Novembre 2013 Benoit FERNANDEZ-RIOU Trader pour compte propre spécialisé sur le marché des changes,

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

Contexte pétrolier 2010 et tendances

Contexte pétrolier 2010 et tendances Contexte pétrolier 21 et tendances L incertitude du contexte économique, en particulier dans les pays occidentaux, est à l origine d une fluctuation marquée du prix du pétrole en 21 : minimum de 67 $/b

Plus en détail

Table des matières. I. Présentation générale... 3. II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4

Table des matières. I. Présentation générale... 3. II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4 Le RTFX Tradertip Table des matières I. Présentation générale... 3 II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4 A. Fenêtre de points fixes... 4 1. Point clé... 4 2. Elliott... 4 3. Clôture...

Plus en détail

6 conseils indispensables pour bien

6 conseils indispensables pour bien Copyright (c) 2013-2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés. Offert par Comment bien analyser les indicateurs économiques, l ambiance du marché, et profiter de la psychologie de marché 6 conseils

Plus en détail

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 Sommaire I - Le rôle prépondérant des marchés financiers I.1 - Financiarisation de l'économie mondiale I.2 Lien avec l'entreprise

Plus en détail

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix ING Turbos Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos ING a lancé les Turbos

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

Rapport annuel 2014 3,5E 7,5E

Rapport annuel 2014 3,5E 7,5E Rapport annuel 2014 30 6E E 3,5E 6E E 80 E 100% 53% E 6E 7,5E Banque centrale européenne, 2015 Adresse postale : 60640 Francfort-sur-le-Main, Allemagne Téléphone : +49 69 1344 0 Internet : www.ecb.europa.eu

Plus en détail

FOREX & Matieres Premieres. Comptes gérés. Suivre la tendance

FOREX & Matieres Premieres. Comptes gérés. Suivre la tendance FOREX & Matieres Premieres Comptes gérés Suivre la tendance Introduction Kairos Asset Management est une société de gestion basée a Huizen, Pays Bas; elle possède une licence de l A.F.M.(Autorité des Marchés

Plus en détail

Sommaire. Première partie. Lire, comprendre et interpréter les graphiques boursiers Chapitre 1. Chapitre 2. Chapitre 3. Chapitre 4.

Sommaire. Première partie. Lire, comprendre et interpréter les graphiques boursiers Chapitre 1. Chapitre 2. Chapitre 3. Chapitre 4. Sommaire Première partie Lire, comprendre et interpréter les graphiques boursiers Chapitre 1 Qu est-ce que le chartisme Définition Le mode de représentation des graphiques La tendance Les lignes de tendance

Plus en détail

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA)

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA) La BNS capitule: Fin du taux plancher Alain Freymond (BBGI Group SA) Changement radical de politique monétaire le 15/1/2015 Les taux d intérêt négatifs remplacent le taux plancher 1. Abandon du taux plancher

Plus en détail

L analyse boursière avec Scilab

L analyse boursière avec Scilab L analyse boursière avec Scilab Introduction La Bourse est le marché sur lequel se traitent les valeurs mobilières. Afin de protéger leurs investissements et optimiser leurs résultats, les investisseurs

Plus en détail

LES ORDRES DE BOURSE. Le guide. Découvrir et apprendre à maîtriser les différents types d ordres

LES ORDRES DE BOURSE. Le guide. Découvrir et apprendre à maîtriser les différents types d ordres LES ORDRES DE BOURSE Le guide Découvrir et apprendre à maîtriser les différents types d ordres Les renseignements fournis dans le présent guide sont donnés uniquement à titre d information et n ont pas

Plus en détail

Guide WHS FX options. Commencer à trader les options FX. Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX

Guide WHS FX options. Commencer à trader les options FX. Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX Commencer à trader les options FX Guide WHS FX options Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX Affinez votre style de trading et vos perspectives de

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION FCP A FORMULE PULPEA ELIGIBLE AU PEA NOTICE D INFORMATION Forme Juridique de l'opcvm : F.C.P. Etablissements désignés pour recevoir les souscriptions et les rachats : Agences des CAISSES REGIONALES de

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital.

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. TURBOS WARRANTS CERTIFICATS Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. 2 LES TURBOS 1. Introduction Que sont les Turbos? Les Turbos sont des produits

Plus en détail

Stratégie de vente d options d achat couvertes

Stratégie de vente d options d achat couvertes Stratégie de vente d options d achat couvertes La stratégie de vente d options d achat couvertes, également connue sous le nom de stratégie d achat-vente, est mise en œuvre par la vente d un contrat d

Plus en détail

Les marchés du monde entier à portée de clic. Les CFD. Une nouvelle façon d investir en bourse

Les marchés du monde entier à portée de clic. Les CFD. Une nouvelle façon d investir en bourse Les marchés du monde entier à portée de clic Les CFD Une nouvelle façon d investir en bourse Sommaire Les CFD : un nouvel outil d investissement sur les marchés 3 Pourquoi investir avec les CFD? 5 La transparence

Plus en détail

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos Guide Pédagogique Produits à effet de levier avec barrière désactivante Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos 2 Sommaire Introduction : Que sont les Turbos? 1. Les caractéristiques

Plus en détail

AOF. mini-guide. Forex. Décembre 2012

AOF. mini-guide. Forex. Décembre 2012 AOF mini-guide Le Forex Décembre 2012 Le Forex Sommaire 1. Un marché financier pas comme les autres n Un marché «interbancaire» en continu n Un marché ultra liquide n Qui intervient sur le Forex? n Par

Plus en détail

Comment aborder l Investment Challenge dans les meilleures conditions?

Comment aborder l Investment Challenge dans les meilleures conditions? en collaboration avec Comment aborder l Investment Challenge dans les meilleures conditions? Vous participez au concours organisé par l association Transaction l Investment Challenge, et vous avez bien

Plus en détail

La politique monétaire. Lionel Artige HEC Université de Liège

La politique monétaire. Lionel Artige HEC Université de Liège La politique monétaire Lionel Artige HEC Université de Liège La politique monétaire d hier et d aujourd hui Hier Autrefois, les Etats battaient monnaie et les banques centrales dépendaient directement

Plus en détail

Trading et à l Analyse Technique, théoriques, pratiques et matériels l initiation à la pratique, cours particuliers,

Trading et à l Analyse Technique, théoriques, pratiques et matériels l initiation à la pratique, cours particuliers, Qui sommes-nous? Spécialiste de la Formation au Trading et à l Analyse Technique, FormaTrade a pour objectif de remettre à chacun les bagages théoriques, pratiques et matériels nécessaires à la bonne gestion

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER Chapitre 25 Mankiw 08/02/2015 B. Poirine 1 I. Le système financier A. Les marchés financiers B. Les intermédiaires financiers 08/02/2015 B. Poirine 2 Le système

Plus en détail

SERIOUS TRADING. WORLDWIDE. LE TRADING AVEC SAXO BANque SERVICE PROFESSIONNEL POUR INVESTISSEURS PRIVES

SERIOUS TRADING. WORLDWIDE. LE TRADING AVEC SAXO BANque SERVICE PROFESSIONNEL POUR INVESTISSEURS PRIVES SERIOUS TRADING. WORLDWIDE. LE TRADING AVEC SAXO BANque SERVICE PROFESSIONNEL POUR INVESTISSEURS PRIVES AVERTISSEMENT LÉGAL Ces pages contiennent des informations relatives aux services et produits de

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail