Note de synthèse 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note de synthèse 2012"

Transcription

1 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de l année 2012 ainsi que les évolutions et tendances par rapport à l année L année 2012 marque une forte progression des formations à la prévention dans les entreprises artisanales : +2 de stagiaires formés à la prévention. Cette hausse s explique en partie par un renforcement du dispositif de formation pour l amiante et l électricité imposant la formation à l ensemble des travailleurs susceptibles d être exposé à ces risques. L obligation de formation reste donc le principal facteur de participation. Dans le même temps, les risques plus courants comme les manutentions manuelles restent à la marge des actions de formation alors qu elles restent la 1ère cause d accidents du travail et de maladies professionnelles pour ces professionnels. LES DOMAINES DE FORMATION LES METIERS DU BTP LES THEMES DE PREVENTION LES REGIONS LES STAGIAIRES LES FICHES METIER Pour toute information : IRIS-ST 2 bis rue Béranger PARIS Au regard des résultats de l Observatoire, quelques pistes de travail émergent pour une amélioration du suivi des formations à la prévention dans le BTP parmi lesquelles : Rééquilibrer le suivi des formations en fonction de chaque métier et promouvoir les formations relatives aux contraintes physiques Améliorer le suivi des formations à la prévention en agissant sur les freins Intégrer la prévention comme une compétence métier Adapter l enseignement prévention aux besoins et contraintes des entreprises artisanales du BTP Intégrer la prévention à toutes les étapes clés de l acquisition de connaissance et de compétence (formation initiale, création et reprise d entreprise ). La prévention 2 ème Hausse du nombre domaine de de stagiaires formation (4 formés à la des formations prévention suivies ) Thèmes prévention les plus suivis : 1. Conduite d engins 2. Travail en hauteur 3. 4.

2 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION 2 La prévention 2 ème domaine de formation C est le nombre d artisans du BTP formés à la prévention en Avec une part de 4 en 2012, la prévention conserve sa deuxième place. Gestion Prévention 3 Gestion Prévention 4 Grille de lecture : En 2012, les formations à la prévention représentent 4 des formations suivies par les actifs du BTP contre 3 en Technique 5 Technique 46% Des écarts selon le statut du stagiaire Forte progression de la prévention Maintien des disparités de suivi des formations à la prévention entre actifs non-salariés et salariés en 2011 et Evolution des effectifs stagiaires 2011/ 2012 Chefs d entreprises Salariés Technique % Prévention % 3 5 Gestion Grille de lecture : En 2012, 1 des formations réalisées par les chefs d entreprise et conjoints non-salariés sont des formations à la prévention contre 5 pour les salariés. Grille de lecture : En 2012, le nombre de stagiaires salariés et non-salariés formés à la prévention a augmenté de 2. Répartition des effectifs stagiaires prévention par rapport aux effectifs de chaque métier Evolution des effectifs stagiaires 2011/ % 2 Maçonnerie Carrelage % 17% % Charpente Menuiserie Agencement Couverture Plomberie Chauffage -7 Métiers du Plâtre et de l'isolation Peinture Vitrerie Revêtement +17% +1 Métiers de la Pierre % Charpente Menuiserie Agencement Couverture Plomberie Chauffage Maçonnerie Carrelage Métiers de la pierre Effectifs des stagiaires en 2012 Métiers du Plâtre et de l'isolation Paysage Peinture Vitrerie Revêtement Effectifs des actifs par métier Serrurerie Métallerie Travaux Publics Serrurier Métallier Travaux Publics Grille de lecture : En 2012, les électriciens représentent 1 des stagiaires formés à la prévention alors qu ils constituent 1 des effectifs des actifs du BTP. Grille de lecture : En 2012, les métiers de la maçonnerie et du carrelage enregistrent une progression de 2 de leur effectif stagiaires dans les formations à la prévention Les métiers de l électricité et des travaux publics, figurent parmi les métiers les plus représentés dans les formations à la prévention au regard de leur effectif de référence. Ces chiffres doivent néanmoins être analysés avec prudence et recul. En particulier, la proportion de chaque métier dans les formations à la prévention doit nécessairement être corrélée avec les risques inhérents de ces métiers ainsi qu avec les formations obligatoires nécessaires à l activité de l entreprise (ex : habilitation électrique, autorisation de conduite d engins, attestation de compétence pour l utilisation d échafaudages ). Aucune évolution constatée entre 2011 et Seuls les métiers de la pierre enregistrent une baisse des effectifs formés (graphique ci-dessus), mais compte tenu du faible nombre de stagiaires comptabilisés (17 en 2012 et 60 en 2011), ce résultat (-7) ne peut être considéré comme statistiquement significatif.

3 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION 3 Quelques thèmes prévention privilégiés par les artisans du BTP L année 2012 enregistre une hausse globale des effectifs stagiaires pour l ensemble des thèmes sécurité (graphique ci-dessous), avec des progressions plus importantes notamment pour l amiante, l électricité et le secourisme. L amiante et l électricité ont été impactés par des évolutions réglementaires, au cours de l année étudiée, qui ont renforcée l obligation de formation, obligeant les entreprises à former leurs équipes. Les formations aux risques professionnels plus ordinaires tels que les contraintes physiques marquées ou l utilisation de produits dangereux restent peu suivies malgré leur augmentation et les enjeux forts sur ces sujets. Evolution des effectifs stagiaires par thème prévention Addictions Conduite d'engins Explosion Incendie Produits dangereux Risque routier Grille de lecture graphique ci-contre : En 2012, 3 des formations prévention suivies par les artisans du BTP sont des formations relatives à la conduite d engins de chantier (ce chiffre exclus les permis de conduire). Conduite d'engins Répartition des effectifs stagiaires en % 6% 1 3 Risques biologiques Risques psychosociaux Grille de lecture graphique ci-dessus : En 2012, 3 des formations prévention dispensées aux artisans du BTP salariés et non-salariés sont des formations relatives à la conduite d engins de chantier et de manutention (hors permis de conduire). Un déséquilibre entre formations sécurité suivies et accidentologie Manutentions manuelles Accidents de plain-pied Chutes de hauteur Outils portatifs Masse en mouvement Machines 7% 1 16% 2 3 Le rapprochement des chiffres de la sinistralité avec ceux des formations à la prévention suivies par les artisans du BTP met en évidence un écart entre les principales causes des accidents survenus et les thématiques de sécurité suivies par les professionnels. Ainsi, les contraintes physiques (manutentions manuelles) constituent la 1 ère cause d accidents pour ces professionnels alors que la formation à ce risque est très faible (contraintes physiques : ). Ce constat peut traduire une offre de formation insuffisante ou inadaptée aux besoins et réalités du terrain des professionnels. AT non classés Véhicules Grille de lecture : En 2012, sur les accidents déclarés, 3 étaient liés à la manutention manuelle. Dans la continuité de l année 2011 plus de 1 accident sur 3 est lié à de la manutention manuelle et plus de 9 des maladies professionnelles du BTP sont des troubles musculo-squelettiques (TMS), provoqués par certains gestes et postures de travail (Source CNAMTS).

4 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION 4 Des disparités régionales qui perdurent malgré une progression générale En 2012 la Lorraine se démarque et figure parmi les régions les plus dynamiques tandis que l Ile-de-France et la région Languedoc-Roussillon montrent un dynamisme moins important. Le dynamisme des régions dans les formations à la prévention doit être mis en corrélation avec les caractéristiques propres à chacune d elles (activité des entreprises, politiques incitatives ). Variation en points par rapport à l effectif de référence : Hausse égale ou supérieur à 2 points Hausse égale à 1 point Pas de variation Baisse égale à 1 point Baisse égale ou supérieure à 1 point Grille de lecture : En 2012, la Lorraine se démarque et figure parmi les régions les plus dynamiques tandis que l Ile-de-France et la région PACA demeurent en deçà de leur effectif de référence. Les hommes entre 21 et 30 ans restent plus impliqués dans les formations prévention Les femmes constituent 1 des effectifs du BTP mais, compte tenu de leur emploi plus administratif, celles-ci sont de fait peu concernées par des formations sécurité axées sur des problématiques de terrain. En revanche, elles ont un rôle fondamental dans la mise en œuvre et la gestion au quotidien de la démarche de prévention au sein de l entreprise. Effectifs des stagiaires en 2012 Effectifs des actifs par tranches d'âge > 50 ans 1 Grille de lecture : En 2012, les hommes représentent 98% des stagiaires formés à la prévention contre pour les femmes. 41 / 50 ans 31 / 40 ans 21 / 30 ans 26% 28% 3 Grille de lecture : En 2012, la tranche 20/30 représente 3 des stagiaires formés à la prévention.. 20 ans En 2012, les tranches 21/30 ans et 31/40 ans restent les plus impliquées dans les formations à la prévention. A l inverse les deux extrémités de la pyramide des âges demeurent en deçà de leur valeur de référence. Après un certain âge le bagage de l expérience et l engagement d un investissement en fin de carrière, qui s annonce donc peu rentable, peuvent être l origine de leur faible présence en formation à la prévention. Pour les actifs de moins de 20 ans cet écart peut s expliquer par leur sortie récente de la formation initiale, durant laquelle les jeunes diplômés ont pu être formés à certains aspect de la prévention (ex : PRAP, échafaudages, SST ). Une majorité de stagiaires salariés en formation prévention Chefs d entreprises et conjoints non-salariés Salariés Dans la continuité de l année 2011, les formations à la prévention sont en grande majorité suivies par les salariés, qui représentent 9 des stagiaires formés à la prévention en Ce constat s explique en partie par une obligation de formation portée essentiellement sur les salariés.

5 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION Evolution formations prévention 2011/2012 : Malgré une légère baisse en 2012, la conduite d engins reste la formation la plus suivie pour l ensemble des activités de ce métier (3). Les formations au travail en hauteur enregistrent également une légère baisse (2 en 2012 contre 26% en 2011). En revanche les formations au secourisme sont en hausse en 2012 (2 contre 2 en 2011) AT (1 des AT du BTP) 551 Maladies Professionnelles déclarées (8% des MP du BTP) 3 manutentions manuelles TMS 1 ère cause de MP pour ce corps de métier. 18% chutes de plain-pied 1 chutes de hauteur AT/MP 2011 : AT 598 MP 1 27% 16% 2 16% Evolution formations prévention 2011/2012 : L année 2012 enregistre une progression des formations relatives à l amiante (1 en 2012 contre 7% en 2011), qui s explique en partie par une forte mobilisation des activités d installation sur ce thème en Malgré une légère baisse, les formations à la conduite d engins figurent parmi les formations les plus réalisées (27% en 2012 contre 3 en 2011) AT (17% des AT du BTP) 876 Maladies Professionnelles déclarées (1 des MP du BTP) 36% manutentions manuelles TMS 1 ère cause de MP pour ce corps de métier. 19% chutes de plain-pied 18% chutes de hauteur AT/MP 2011 : AT 847 MP

6 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION 6 Explosion Incendie 9% 1 29% 4 Evolution formations prévention 2011/2012 : Aucune évolution majeure constatée pour ces métiers en entre 2011 et AT (7% des AT du BTP) 534 Maladies Professionnelles déclarées (8% des MP du BTP) 3 manutentions manuelles TMS 1 ère cause de MP pour ce corps de métier. 2 chutes de plain-pied 2 chutes de hauteur AT/MP 2011 : AT 479 MP Addictions Produits dangereux 6% % Evolution formations prévention 2011/2012 : L année 2012 enregistre une progression des formations à l amiante (6% en 2012 contre en 2011) liées à une forte participation des activités de démolition et de maçonnerie générale. En dépit d une baisse en 2012, les formations à la conduite d engins restent en tête des thèmes de prévention suivis par ces métiers (38% en 2012 contre 4 en 2011) AT (27% des AT du BTP) Maladies Professionnelles déclarées (29% des MP du BTP) 3 manutentions manuelles TMS 1 ère cause de MP pour ce corps de métier. 2 chutes de plain-pied 1 chutes de hauteur AT/MP 2011 : AT MP

7 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION 7 18% 3 47% Evolution formations prévention 2011/2012 : Compte tenu du faible nombre de stagiaires formés à la prévention en 2012, il est impossible de tirer des conclusions AT ( des AT du BTP) 120 Maladies Professionnelles déclarées ( des MP du BTP) 48% manutentions manuelles TMS 1 ère cause de MP pour ce corps de métier. 2 chutes de plain-pied 8% chutes de hauteur AT/MP 2011 : AT 111 MP Produits dangereux Risque routier 6% 1 18% 26% 28% Evolution formations prévention 2011/2012 : En 2012, augmentation sensible des formations relatives à l amiante (6% en 2012 contre en 2011) et à l électricité (1 en 2012 contre 9% en 2011). En revanche baisse des thèmes conduite d engins (26% contre 29% en 2011) et travail en hauteur (28% contre 3 en 2011) même s ils constituent les principales actions de formation pour ces métiers AT ( des AT du BTP) 323 Maladies Professionnelles déclarées ( des MP du BTP) 36% manutentions manuelles TMS 1 ère cause de MP pour ce corps de métier. 2 chutes de plain-pied 2 chutes de hauteur AT/MP 2011 : AT 352 MP

8 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION 8 Produits dangereux Risque routier 8% % Evolution formations prévention 2011/2012 : Progression des thèmes amiante (8% contre en 2011), électricité (1 contre 7% en 2011) et secourisme (2 contre 18% en 2011). A l inverse forte baisse des formations relatives au travail en hauteur (27% contre 38% en 2011) AT (1 des AT du BTP) 924 Maladies Professionnelles déclarées (1 des MP du BTP) 3 manutentions manuelles TMS 1 ère cause de MP pour ce corps de métier. 2 chutes de plain-pied 2 chutes de hauteur AT/MP 2011 : AT 982 MP Produits dangereux % 4 Evolution formations prévention 2011/2012 : Malgré une légère baisse en 2012 (4 contre 47% en 2011) la conduite d engins se détache comme étant la principale formation prévention sur ces métiers. Aucune évolution constatée sur les autres thématiques sécurités entre 2011 et AT ( des AT du BTP) 244 Maladies Professionnelles déclarées ( des MP du BTP) 4 manutentions manuelles TMS 1 ère cause de MP pour ce corps de métier. 1 chutes de plain-pied 1 chutes de hauteur AT/MP 2011 : AT 246 MP

9 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION 9 6% % Evolution formations prévention 2011/2012 : Faute de données en 2011 pour ces. Métiers, aucune évolution n a pu être constatée. 163 AT (0, des AT du BTP) 4 Maladies Professionnelles déclarées (0, des MP du BTP) 3 manutentions manuelles TMS 1 ère cause de MP pour ce corps de métier. 2 chutes de plain-pied 1 chutes de hauteur AT/MP 2011 : 211 AT 5 MP Explosion Incendie Evolution formations prévention 2011/2012 : En 2012 progression des formations relatives à l amiante (1 contre en 2011), à l électricité (1 contre 8% en 2011) et au secourisme (2 contre2 en 2011). En revanche baisse significative des formations à la conduite d engins de chantier (4 contre 5 en 2011) (1 des AT du BTP) Maladies Professionnelles déclarées (17% des MP du BTP) 3 manutentions manuelles TMS 1 ère cause de MP pour ce corps de métier. 2 chutes de plain-pied 1 chutes de hauteur AT/MP 2011 : AT MP

10 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION 10 L IRIS-ST (Institut de Recherche et d Innovation en Santé et Sécurité au Travail) est un pôle d innovation créé en 2007 par la CAPEB et la CNATP, et reconnu par les pouvoirs publics en Il se consacre intégralement aux questions de prévention des risques dans l artisanat du BTP. Grâce à sa connaissance du monde artisanal, l IRIS-ST développe et met à disposition des artisans des solutions et des outils adaptés, en privilégiant une approche métier. Accompagner, informer, rechercher des équipements innovants, créer des outils ou mener des études ciblées sont autant d actions réalisées par l IRIS-ST, en partenariat avec de nombreux acteurs du secteur. L IRIS-ST s attache ainsi à apporter des réponses claires et opérationnelles aux artisans pour maîtriser les risques auxquels ils sont exposés. Pour en savoir plus : La CAPEB (Confédération de l Artisanat et des petites Entreprises du Bâtiment) est le syndicat patronal représentant l artisanat du Bâtiment. Depuis 1946, la CAPEB se mobilise pour promouvoir, défendre, représenter les intérêts économiques et sociaux des entreprises artisanales du bâtiment. Pour en savoir plus : La CNATP (Chambre Nationale des Artisans des Travaux publics et du Paysage) assure la défense des intérêts des artisans des Travaux publics et du Paysage. Elle fait connaître les qualités et les compétences des artisans de ses métiers et participe à l évolution des décisions dans les directions souhaitées par les artisans, par sa présence au sein des instances nationales. Pour en savoir plus : L'OPPBTP (Organisme Professionnel de Prévention du BTP) réalise l'accompagnement de la branche du BTP en matière de prévention, sécurité, santé et amélioration des conditions de travail. Depuis 1947, les missions de l'oppbtp ont évolué pour s adapter aux besoins des entreprises et se traduisent aujourd'hui autour de 3 axes : le conseil, la sensibilisation et la formation. Pour en savoir plus : L Institut de Recherche et d Innovation en Santé et Sécurité au Travail (IRIS-ST) analyse depuis 2011 les formations à la prévention réalisées par les entreprises artisanales du BTP en partenariat avec la CAPEB, la CNATP et l OPPBTP. L objectif de cette étude est simple, il s agit d avoir une meilleure connaissance des formations sécurité suivies par ces professionnels pour pouvoir dégager des axes d actions. Afin de réaliser cette étude, l Institut utilise les données disponibles en s appuyant notamment sur les fichiers du FAFCEA pour les chefs d entreprises et les conjoints nonsalariés et ceux de CONSTRUCTYS pour les salariés. Ils regroupent l ensemble des stages ayant fait l objet d une prise en charge par ses organismes. Le périmètre d analyse porte sur les actifs des entreprises artisanales de moins de 20 salariés et les artisans travaillant seuls.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CHAPITRE 21 LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS L économie de la branche 433 Poursuite de la croissance 433 Les risques professionnels 435 Les accidents du travail

Plus en détail

MATINALE DES RISQUES PRO RESTAURATION COLLECTIVE

MATINALE DES RISQUES PRO RESTAURATION COLLECTIVE MATINALE DES RISQUES PRO RESTAURATION COLLECTIVE 19 février 2015 NOTRE PROGRAMME REGIONAL D ACTIONS POUR LA SANTE AU TRAVAIL 2014-2017 Notre mission : assurer la santé et la sécurité au travail, promouvoir

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Des tendances d évolution différenciées pour les femmes

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010

DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010 DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010 Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels Planchard Marie-Eva marie-eva.planchard@cnamts.fr

Plus en détail

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes LES FEMMES DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Sommaire Les femmes dans l économie régionale L effectif féminin du Bâtiment et des en RhôneAlpes L effectif féminin du Bâtiment et des par

Plus en détail

CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007

CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007 CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007 Conseil supérieur de la prévention des risques professionnels Ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité Direction générale du travail La présente

Plus en détail

Dossier de presse. La Carsat Bretagne : les derniers chiffres et les nouveaux services en ligne

Dossier de presse. La Carsat Bretagne : les derniers chiffres et les nouveaux services en ligne Dossier de presse La Carsat Bretagne : les derniers chiffres et les nouveaux services en ligne Contacts presse: Delphine Frezel / Ghislaine Le Roux Mels. : delphine.frezel@carsat-bretagne.fr ; ghislaine.le-roux@carsat-bretagne.fr

Plus en détail

MATINALE DES RISQUES PRO BTP

MATINALE DES RISQUES PRO BTP MATINALE DES RISQUES PRO BTP 26 juin 2014 1 INTRODUCTION BERNARD BOUDON, INGÉNIEUR CONSEIL RÉGIONAL CARSAT L-R NOTRE PROGRAMME REGIONAL D ACTIONS POUR LA SANTE AU TRAVAIL 2014-2017 3 4 VOUS ACCOMPAGNER

Plus en détail

L OPPBTP développe la campagne nationale pour prévenir le risque de chute de hauteur dans le secteur du BTP Travaux en hauteur : pas droit à l erreur!

L OPPBTP développe la campagne nationale pour prévenir le risque de chute de hauteur dans le secteur du BTP Travaux en hauteur : pas droit à l erreur! L OPPBTP développe la campagne nationale pour prévenir le risque de chute de hauteur dans le secteur du BTP Travaux en hauteur : pas droit à l erreur! L OPPBTP se félicite de l initiative de l Etat en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels

DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels Les statistiques de la CAFAT pour l année 27 portant sur l évolution des accidents du travail (AT) permettent de dégager les constats suivants :

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015 Jeudi 2 avril 2015 d 1 SOMMAIRE Présentation de la journée Les thèmes de l édition 2015 : - l amiante - les risques professionnels dans le bâtiment Comment se déroule une session? Le site internet Les

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Novembre 2015 Les chiffres de la sinistralité en 2014 et faits marquants dans les secteurs d activité

DOSSIER DE PRESSE Novembre 2015 Les chiffres de la sinistralité en 2014 et faits marquants dans les secteurs d activité DOSSIER DE PRESSE Novembre 2015 Les chiffres de la sinistralité en 2014 et faits marquants dans les secteurs d activité Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels Marie-Eva PLANCHARD 01

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT

QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT QUALITE HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT Normes iso 9001-V 2008 Réaliser des audits qualité internes Sauveteurs Secouristes du Travail SST Recyclage SST CHSCT de 300 salariés Renouvellement CHSCT en intra

Plus en détail

PETIT GUIDE 2012 LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL

PETIT GUIDE 2012 LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL PETIT GUIDE 2012 LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL 1 1 SOMMAIRE EDITO....3 Manutention 4 à 5 Equipements de Protection Individuelle.....6 à 10 Vêtements de travail 11 à 14 Travail en hauteur 15 à 20 Echafaudages

Plus en détail

DOSSIER PRESSE. Préventica Strasbourg 30 et 31 mai 2012 STAND G11 CONTACTS PRESSE. Brigitte LESCURE Tél. : 01 49 30 10 70 relations-presse@oppbtp.

DOSSIER PRESSE. Préventica Strasbourg 30 et 31 mai 2012 STAND G11 CONTACTS PRESSE. Brigitte LESCURE Tél. : 01 49 30 10 70 relations-presse@oppbtp. DE Préventica Strasbourg 30 et 31 mai 2012 STAND G11 CONTACTS PRESSE Brigitte LESCURE Tél. : 01 49 30 10 70 relations-presse@oppbtp.fr Sonia CHATELAIN Tél. : 01 46 09 27 28 sonia.chatelain@oppbtp.fr DOSSIER

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Les acteurs de la prévention Les acteurs au sein de la collectivité Les acteurs de la prévention dans la collectivité : rôles, liens et coordination...5509 9 Responsabilité

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS DANS L'AIRE URBAINE DE MONTPELLIER

BAROMÈTRE DE LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS DANS L'AIRE URBAINE DE MONTPELLIER BAROMÈTRE DE LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS DANS L'AIRE URBAINE DE MONTPELLIER 2015 - SOMMAIRE 4- L'AIPALS, qui sommes-nous? 5- POURQUOI un baromètre annuel de la santé au travail dans l'aire urbaine de Montpellier?

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE MÉMO SANTÉ MÉTIERS DE LA PIERRE CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie Édition 2 Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PRESENTATION DU FAFCEA... 3 II. L ACTIVITE EN 2013... 5 FORMATION... 6 1) LE BUDGET DU FAFCEA... 6 Les dépenses de formation par secteur en 2013... 8 A.

Plus en détail

mémo santé contraintes physiques : les reflexes à adopter et de l isolation métiers du plâtre Chef d entreprise artisanale

mémo santé contraintes physiques : les reflexes à adopter et de l isolation métiers du plâtre Chef d entreprise artisanale mémo santé Chef d entreprise artisanale métiers du plâtre et de l isolation contraintes physiques : les reflexes à adopter Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais

La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais STRUCTURE DES ACTIVITÉS ET FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL Direccte Nord - Pas-de-Calais 1 LA STRUCTURE D ACTIVITÉS DE LA RÉGION EXPLIQUE LA MOITIÉ DE

Plus en détail

MATINALE DES RISQUES PRO GRANDE DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

MATINALE DES RISQUES PRO GRANDE DISTRIBUTION ALIMENTAIRE MATINALE DES RISQUES PRO GRANDE DISTRIBUTION ALIMENTAIRE 27 juin 2014 1 NOTRE PROGRAMME REGIONAL D ACTIONS POUR LA SANTE AU TRAVAIL 2014-2017 2 3 VOUS ACCOMPAGNER DANS LA PREVENTION DES RISQUES EST NOTRE

Plus en détail

PRESENTATION STRATEGIQUE

PRESENTATION STRATEGIQUE Programme «Accidents du travail Maladies professionnelles» 7 PRESENTATION STRATEGIQUE DU PROGRAMME DE QUALITE ET D EFFICIENCE «ACCIDENTS DU TRAVAIL MALADIES PROFESSIONNELLES» La branche «accidents du travail

Plus en détail

FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS. CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE»

FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS. CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE» FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE» Intervenant : Jean-Jacques LANTONNET Expert Tarification AT-MP Direction des Risques Professionnels Caisse

Plus en détail

Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale

Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale Estelle DAVIN Psychologue du lien social Formatrice EDOFASE Titulaire d un Master II Psychologie du Lien Social

Plus en détail

ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org

ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org 1 2 NOTRE OBJECTIF A l issue de la formation, le SST sera capable : FORMATION

Plus en détail

DISPOSITIF HAPA Un projet de prévention à 3 niveaux : Accidents du Maladies

DISPOSITIF HAPA Un projet de prévention à 3 niveaux : Accidents du Maladies Les enjeux sécurité du secteur HAPA sont très importants Les accidents du travail y sont fréquents et graves Contact : Mathilde 0675 633 640 fpc sud ouest@gmail.com www.fpcso.com TAUX DE FREQUENCE (2012)

Plus en détail

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Des tendances stables En 2007, le périmètre de la presse tel que défini par l Observatoire comprenait 2 066 entreprises, soit 321

Plus en détail

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail Catalogue E-LEARNING 2015 www. Catalogue e-learning Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage DOSSIER PRATIQUE BTP Evaluation des risques professionnels EDITIONS TISSOT Textes à jour au 1 er septembre 2006 Plan général de l ouvrage 1 re partie : A propos d évaluation des risques... 101 2 e partie

Plus en détail

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Prévention et Sécurité au Travail Fiche Santé et Travail n 111 Date : 01/09/2014 "Un homme averti en vaut deux" Ce proverbe souligne que l on est plus

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante C A T A L O G U E 2016 Management de la sécurité F O R M A T I O N S Elaborer son document unique Formation du référent sécurité Formation à l analyse des AT : L arbre des causes Formation des membres

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LE RISQUE ÉLECTRIQUE L électricité ne se voit pas, ne s entend pas, n a pas d odeur mais entraine chaque année des accidents graves

Plus en détail

Colloque de la prévention World Trade Center de Jarry, Guadeloupe

Colloque de la prévention World Trade Center de Jarry, Guadeloupe INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES AU DOSSIER DE PRESSE Avril 2014 Colloque de la prévention World Trade Center de Jarry, Guadeloupe Présentation de l étude DIMECO «La Dimension Economique de la Prévention»

Plus en détail

«Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse

«Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse «Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse Matinée de la prévention organisée par la CGSS et ses partenaires 1 er septembre 2011 Présentation de l action En France, la loi impose aux employeurs

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 www. CATALOGUE DVD & USB Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au

Plus en détail

Vous êtes artisan TERRASSEMENT TRAVAUX PUBLICS

Vous êtes artisan TERRASSEMENT TRAVAUX PUBLICS Vous êtes artisan TERRASSEMENT TRAVAUX PUBLICS Le m o t de s P r é siden t s Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un

Plus en détail

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44 ORST Charentes - Baromètre régional Santé au travail 14. Synthèse Cette analyse, à visée descriptive, met en évidence la diversité dans le recueil comme dans l exploitation des données des accidents du

Plus en détail

Une campagne nationale pour sensibiliser les apprentis du BTP à la prévention des risques

Une campagne nationale pour sensibiliser les apprentis du BTP à la prévention des risques Une campagne nationale pour sensibiliser les apprentis du BTP à la prévention des risques Pour la 3 e année consécutive, l OPPBTP, en partenariat avec le CCCA-BTP, lance la campagne 100 minutes pour la

Plus en détail

formations 2015 >> santé et sécurité au travail Formations animées par la Carsat Centre Ouest

formations 2015 >> santé et sécurité au travail Formations animées par la Carsat Centre Ouest formations 2015 >> santé et sécurité au travail Formations animées par la Carsat Centre Ouest Carsat Centre Ouest 37, avenue du Président René Coty 87048 LIMOGES CEDEX Principe de participation Afin de

Plus en détail

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Matin de la prévention Programme TMS Pros Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques 19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Programme de la réunion 1 -

Plus en détail

Enquête éco-construction. Bilan et résultats

Enquête éco-construction. Bilan et résultats Enquête éco-construction Bilan et résultats Introduction Lancée sur l ensemble de la région Rhône-Alpes en juin 29 par le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat de Rhône-Alpes et en partenariat

Plus en détail

Une fiche thématique sur la prévention des risques professionnels

Une fiche thématique sur la prévention des risques professionnels Charte Prévention Artisans et Entreprises du Bâtiment La démarche V.A.L.E.U.R. Bien sûr... Boîte à outils Une fiche thématique sur la prévention des risques professionnels État des lieux du risque Statistiques

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 LE PLAN NATIONAL D ACTIONS COORDONNEES DE PREVENTION de la branche Risques professionnels de l Assurance Maladie 2009 -> 2012 Fiche 1 : Une politique de prévention renforcée

Plus en détail

La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne

La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne Prévention des risques professionnels secteur de l aide à domicile La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne CARSAT Nord-Picardie Emmanuel DELECOURT Ingénieur

Plus en détail

«Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC»

«Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC» «Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC» Retrouvez-nous sur www.aec-formation.com Le Centre AEC FORMATION, le partenaire national pour toutes vos formations dans les domaines

Plus en détail

L Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics. Conférence AFTES du 20 juin 2014 à Bron

L Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics. Conférence AFTES du 20 juin 2014 à Bron L Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics Conférence AFTES du 20 juin 2014 à Bron L OPPBTP Depuis 60 ans, l OPPBTP est le conseil de la branche du BTP en matière de prévention,

Plus en détail

Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles RASSCT 2013

Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles RASSCT 2013 Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 10/2015 Cl.

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MAÇONS CARRELEURS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MAÇONS CARRELEURS MÉMO SANTÉ MAÇONS CARRELEURS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais

La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais ATLAS RÉGIONAL ACTUALISATION 2012 Direccte Nord - Pas-de-Calais ÉDITORIAL La publication de l Atlas régional de la santé au travail s inscrit désormais

Plus en détail

Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD

Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD Conférencières : Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD Séverine TOMASELLI Ingénieur Prévention Delphine MEHDI Ingénieur Prévention Entre 2000 et 2040, le nombre de personnes âgées dépendantes

Plus en détail

Statistiques des risques professionnels des salariés agricoles

Statistiques des risques professionnels des salariés agricoles Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques ETUDE Avril 2014 Statistiques des risques professionnels des salariés agricoles Données nationales 2012 www.msa.fr Avril 2014 Statistiques des risques

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement

Qualité, Sécurité, Environnement Qualité, Sécurité, Environnement Santé, Sécurité, Hygiène au travail Déployer un Système de Management SST efficient (OHSAS 18001) Mettre un place une démarche «M.A.S.E.» Mettre en œuvre et optimiser l

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail»

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Titre II du décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret 2012-170 du 3 février 2012 (articles 6 à 9) Article

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER SERRURIERS METALLIERS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER SERRURIERS METALLIERS MÉMO SANTÉ SERRURIERS METALLIERS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015

Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015 Offre de service établissements médico-sociaux ------------ ARS 27 mai2015 Sommaire Branche Assurance AT/MP Axes nationaux prioritaires Présentation Carsat Centre Ouest Rôle et missions Plans d Actions

Plus en détail

Réforme de la Santé au Travail : Quelle Prévention pour les Intérimaires? Réforme Santé Travail / Intérim 18/12/12

Réforme de la Santé au Travail : Quelle Prévention pour les Intérimaires? Réforme Santé Travail / Intérim 18/12/12 LYON VILLEURBANNE 18 Décembre 2012 Réforme de la Santé au Travail : Quelle Prévention pour les Intérimaires? 1 Programme Sinistralité AT/MP dans l intérim Claude ROBIN - Ingénieur prévention CARSAT Actions

Plus en détail

Objet : Lancement des programmes de formation en Santé et Sécurité 3S Morocco

Objet : Lancement des programmes de formation en Santé et Sécurité 3S Morocco Casablanca, le 04/03/2013 SIEGE SOCIAL 5 Rue de la pie - Oasis - Casablanca Tél. : (212) 0 22 99 22 22 (LG) Fax : (212) 0 22 98 24 07 E-mail : troissmorocco@3smorocco.com Site web: www.3smorocco.com Capital

Plus en détail

E-learning Apave : gagnez en efficacité

E-learning Apave : gagnez en efficacité E-learning Apave : gagnez en efficacité Des solutions qui s'adaptent à vos besoins Apave formation vous propose des formations à distance, tutorées et suivies si nécessaire de phases présentielles (blended

Plus en détail

La prévention des risques professionnels en EHPAD. Mme Fourel, Service Prévention des risques professionnels de la CARSAT-AM

La prévention des risques professionnels en EHPAD. Mme Fourel, Service Prévention des risques professionnels de la CARSAT-AM La prévention des risques professionnels en EHPAD Mme Fourel, Service Prévention des risques professionnels de la CARSAT-AM Qui sommes nous? Le service prévention est un des services de la CARSAT Rôle

Plus en détail

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Action GPECT «Artisanat facteur d évolution du territoire» Juillet 2012 - CT, HL et GA 1 Introduction : Les premières mentions de la ville de Fécamp remontent

Plus en détail

PROGRAMME ANNUEL DE PRÉVENTION ACADÉMIQUE ANNÉE 2015

PROGRAMME ANNUEL DE PRÉVENTION ACADÉMIQUE ANNÉE 2015 PROGRAMME ANNUEL DE PRÉVENTION ACADÉMIQUE ANNÉE 2015 Le programme annuel de prévention académique 2015 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques ministérielles de l Éducation nationale,

Plus en détail

Les risques professionnels Le document Unique

Les risques professionnels Le document Unique 1 Les risques professionnels Le document Unique Le mercredi 28 octobre 2015 8h30/15h30 CENTHOR Cette opération est pilotée par : la Commission bâtiment et travaux publics, présidée par monsieur Hutson

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Cette étude a été réalisée auprès de six entreprises de transport urbain de voyageurs, sur le territoire de la CINOR, sur la base des déclarations des

Plus en détail

Accidents du travail et maladies professionnelles en EHPAD, Priorité TMS!

Accidents du travail et maladies professionnelles en EHPAD, Priorité TMS! Accidents du travail et maladies professionnelles en EHPAD, Priorité TMS! Sandrine Fourel, psychologue du travail, Service prévention des risques professionnels, CARSAT-AM Qui sommes nous? Le service prévention

Plus en détail

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER DEcas

Plus en détail

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Le mot des Présidents Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un document unique.

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles

La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles La Nouvelle tarification des risques professionnels Accidents du travail et maladies professionnelles 1 La nouvelle tarification ne change pas dans son principe mais elle est plus simple à comprendre et

Plus en détail

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion Août 2015 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment et des

Plus en détail

PLAN D ACTIONS BTP REUNION 2012

PLAN D ACTIONS BTP REUNION 2012 REGION REUNION PLAN D ACTIONS BTP REUNION 2012 APPEL A PROPOSITIONS CONSTRUCTYS REUNION - 2-1- Identification de l organisme - Raison sociale (nom) : CONSTRUCTYS Ile de la Réunion - Statut (forme juridique)

Plus en détail

TRAVAUX CHEZ VOUS CHUTES MANUTENTIONS AMIANTE HYGIÈNE

TRAVAUX CHEZ VOUS CHUTES MANUTENTIONS AMIANTE HYGIÈNE TRAVAUX CHEZ VOUS CHUTES MANUTENTIONS AMIANTE HYGIÈNE LES RISQUES Sur les chantiers de construction ou lors de travaux dans les maisons individuelles ou les appartements, les conditions de travail des

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2010

RAPPORT D ACTIVITÉ 2010 RAPPORT D ACTIVITÉ 2010 SOMMAIRE I. PRESENTATION DU FAFCEA... P3 II. PRiORITES ET MODALITES DE PRISES EN CHARGE DU FAFCEA EN 2010... P4 III. L ACTIVITE EN 2010... P8 2 I. PRESENTATION DU FAFCEA Le Fonds

Plus en détail

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013)

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013) FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 20 (octobre-novembre-décembre 20) Evolutions différenciées en fin

Plus en détail

Synthèse du rapport du Pr William Dab sur la formation des managers et ingénieurs en santé au travail

Synthèse du rapport du Pr William Dab sur la formation des managers et ingénieurs en santé au travail - Synthèse du rapport du Pr William Dab sur la formation des managers et ingénieurs en santé au travail Remis à Valérie Pécresse, Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche et à Xavier Bertrand,

Plus en détail

Dossier de presse 15 décembre 2014

Dossier de presse 15 décembre 2014 Santé au travail Accidents du travail et maladies professionnelles : les chiffres en Normandie en 2013 Dossier de presse 15 décembre 2014 Accidents du travail / maladies professionnelles (AT/MP) : la tendance

Plus en détail

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Octobre 0 Généralités Objectifs de l étude Les orientations du Grenelle de

Plus en détail

Emploi. FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % ILE-DE-FRANCE

Emploi. FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % ILE-DE-FRANCE Emploi Rappel des dernières données disponibles Données clefs ILE-DE-FRANCE FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % Evolution annuelle

Plus en détail

Dispositif de formation à la prévention des risques de troubles musculosquelettiques

Dispositif de formation à la prévention des risques de troubles musculosquelettiques Dispositif de formation à la prévention des risques de troubles musculosquelettiques «Initier, piloter et manager son projet de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS)» «Devenir personne ressource

Plus en détail

Les textes réglementaires de ce guide sont fournis à titre indicatif et non exhaustif. Se référer au Code du Travail en vigueur..

Les textes réglementaires de ce guide sont fournis à titre indicatif et non exhaustif. Se référer au Code du Travail en vigueur.. Pour toute réclamation, merci d adresser votre courrier ou votre mail à : Mme Sandrine PERRIER Directrice du service 9 rue du Cros - B.P. 261 23006 - GUERET Cedex sandrine.perrier@acist23.fr ACIST 23 Membre

Plus en détail

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 ANALYSE Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 Juillet 2012 ÉDITO Chez les sapeurs-pompiers, l accidentologie est très marquée par les évènements survenus

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation G1 Recrutements des assistants de recherche et de formation...2 G1.1 Assistant gestion de données patrimoniales...2 G1.2 Assistant technique en génie climatique...2 G1.3 Assistant technique en électricité...2

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Statistiquesaccidents dutravailetmaladies professionnelesdu BTP

Statistiquesaccidents dutravailetmaladies professionnelesdu BTP Extraitdusitewww.inrs.fr Miseàjour:21/10/2011 Statistiquesaccidents dutravailetmaladies professionnelesdu BTP Présentationdesstatistiquesdesaccidentsdu travailetdesmaladiesprofessionnelespourle secteurdelaconstructionen2010.

Plus en détail