La Belle Epoque 1880/

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Belle Epoque 1880/1896-1914"

Transcription

1 La Belle Epoque 1880/

2 Pourquoi 1880 et pourquoi : amnistie des communards la culture républicaine: Marseillaise: hymne national (1879) 14 juillet: fête nationale (1880) Majorité républicaine (1877, 1879) 1896: fin de la Grande dépression ( ) Longue dépression (après 1929)

3 Caractéristiques de la BE La républicanisation Le ralliement Une période de paix Un nationalisme revanchard Lente urbanisation (population rurale presque 60 %) Retard dans l industrialisation Démogaphie peu dynamique

4 Quelques mouvements Patriotisme Nationalisme Radicalisme Socialisme anarchisme

5 Les grandes crises du régime La crise du 16 mai 1877 et ses conséquences La crise de Panama Le Boulangisme L affaire Dreyfus: Emile Zola: J accuse (1898), sa mort L action française Le sionisme

6 L Affaire Dreyfus Octobre 1894: arrestation Décembre 1894: condamnation 1895: dégradation 1896: premiers dreyfusards (Bernard Lazare) 1897: révélation de la culpabilité du commandant Esterhazy. Méline: Il n y a pas d affaire Dreyfus) 1898: J acccuse et deux procès Zola 1898: suicide du colonel Henry 1899: deuxième procès Dreyfus, condamnation et grâce présidentielle 1900 amnistie générale 1906 réhabilitation

7 Les hommes (et une femme) politiques Adolphe Thiers ( ) Louise Michel ( ) Léon Gambetta ( ) Jules Ferry ( ) Georges Clemenceau ( ) Jean Jaurès ( ) Aristide Briand ( ) Raymond Poincaré ( )

8 Les gouvernements Ministère Waldeck-Rousseau 6/1899-6/1902 Ministère Combes 6/1902-1/1905 Ministère Rouvier 1/1905-3/1906 Ministère Sarrien 3/ /1906 Ministère Clemenceau 10/1906-7/1909 Ministère Briand 7/ /1910 Deuxième ministère Briand 11/1910-3/1911 Ministère Monis 3/1911-6/1911 Ministère Caillaux 6/1911-1/1912 Ministère Poincaré 1/1912-1/1913 Encore cinq: Briand, Barthou, Doumergue, Ribot, Viviani

9 Les dates clés 1870: Proclamation de la République Gouvernement de la Défense nationale 1871: Thiers chef du pouvoir exécutif 1871: Commune de Paris 1873: Max Mahon président de la République 1875: vote des trois lois constitutionnelles : les lois scolaires 1884: syndicalisme 1884: Les membres des familles ayant régné sur la France sont inéligibles à la présidence de la République

10 Les dates clés : Boulangisme 1892: crise du Panama : attentats anarchistes : l affaire 1901: fondation du Parti radical et radical-socialiste 1905: Séparation de l Eglise et de l Etat 1905: fondation de la SFIO (Parti socialiste) 1905 et 1911: crises du Maroc 1906: vaste mouvement de grèves 1906: Charte d Amiens (syndicalisme) 1913: la loi des trois ans 1914: mobilisation générale

11 La société française La paysannerie 17 millions vivent de l agriculture Le monde rural non limité à la paysannerie: 22 millions de Français répartis sur communes rurales 17 millions dans 1400 communes Agriculture première activité économique Caractère traditionnel Paysannerie parcellaire (morcellement) Diversification: - gros fermiers - petits exploitants - prolétariat rural

12 La société Paysans méprisés, humiliations Langue: deux langues: français (école), patois (service militaire) Image négative dans la littérature, Balzac, Zola, Bécassine (BD) Monde rural considéré comme stupide, retardé, réactionnaire accapareur Solidarité: défense du monde rural phobie de la société industrielle contre l exode rural contre la poussée du socialisme

13 La bourgeoisie La bourgeoisie hierarchisée La grande bourgeoisie: finance, banques, industrie Certaines industries entre les mains de familles: - Textile (Dansette, Motte) dans le Nord - Sidérurgie: Wendel, Schneider en Lorraine Le Creusot: pouvoir régional - chimie: Kuhlman, Péchiney, Saint-Gobain

14 La bourgeoisie Moyenne et petite bourgeoisie Milieu hétérogène Patrons de PME Salariés de la fonction publique Artisans, employés Fidèles au régime républicain et au radicalisme En périodes de crise: ouverts aux démagogues Vers fin 19e appauvrissement ou très faible enrichissement Antisémitisme Edouard Drumont: antisémitisme populaire, petite et moyenne bourgeoisie appauvrie par les juifs, le complot juif

15 La bourgeoisie Bourgeoisie désigne une classe sociale Au 19e: une classe montante, pas encore vraiment dominante, noblesse encore un pouvoir non négligeable Le bourgeois: une personne aisée qui habite la ville Qui a des revenus réguliers et un patrimoine On lui associe l aisance, non la fortune L idée de moyenne, entre prolétaires qui n ont rien et les privilégiés qui ont tout

16 Le bourgeois L adjectif bourgeois : plusieurs sens péjoratifs: sans goût, sans dignité, mesquin, vulgaire (Emile Littré, Dictionnaire de la langue française, caricatures d Honoré Daumier) Image aussi véhiculée par la littérature, longue tradition (Molière, Le bourgeois gentilhomme) Deuxième moitié du 19e image reprise par les auteurs; le bourgeois est un être bas, ridicule, l argent reste pour lui la mesure de toutes choses. C est un parvenu, profiteur des révolutions ou de spéculations Atention: ce n est pas du grand bourgeois qu on se moque, mais des petits qui veulent sortir de leur condition et se rendent ainsi ridicules.

17 Le bourgeois chez Flaubert Gustave Flaubert Son oeuvre et sa correspondance: invectives contre le bourgeois: épais, inepte, pense bassement (types comme Homais; Bouvard et Pécuchet; Dictionnaire des idées reçues) Personnages sans goût, aucun sens pour la poésie, la musique (les artistes des fainéants ) Flaubert critique un monde fondé sur l argent, les valeurs matérielles, la production (culture = pure distraction) Donc une critique de l inculture et du conformisme, moins critique d une appartenance sociale que d un comportement.

18 Le monde ouvrier Le monde ouvrier: diversité Contraste entre entreprises concentrées et les très nombreuses petites structures Immigration: étrangers dans des conditions souvent prolétariennes En général: condition ouvrière s améliore Mais: Croissance économique prix augmentent les salaires moins, donc: Précarité, manque de sécurité sociale Relative faiblesse du mouvement ouvrier, car séparation entre socialisme et syndicalisme (Chartes d Amiens), contrairement à l Allemagne et l Angleterre

19 Le monde ouvrier En 1914: 4,5 millions d ouvriers (1/3 de la population active) Salaires: après augmentation réelle entre 1871 et 1905, baisse de 1905 à 1914 Jusqu à 50% de moins pour les femmes Disparité Paris provinces Chômage élevé Dans l ensemble condition de pauvreté et de précarité Crise du logement (Paris!), insalubrité, exiguïté

20 Le monde ouvrier Progression du nombre des ouvrières Plus de deux millions en 1906 Industrie textile, manufactures de tabac, industries alimentaires Travail sous-rémunéré Syndicats dénoncent le travail féminin (baisse de salaires et chômage des hommes) Prostitution à Paris: provinciales sans travail Protection sociale: les femmes totalement oubliées Dispositions légales: 1848: travail quotidien limité à 12 heures 1892 et 1900: 10 heures pour les moins de 16 ans 11 heures pour les moins de 18 ans Effets pervers de ces mesures (licenciement des femmes et des jeunes)

21 La condition ouvrière Précarité Violence - dureté des conditions du travail - semaine légale: 6 journées de 12 heures - vie professionnelle usure (mort plus précoce) - accidents du travail - maladies Violence des mœurs Problèmes financiers (loyers impayés, ardoises) Alcoolisme (Zola: L Assomoir) Campagnes de la CGT contre l alcoolisme Délinquance: progression de la criminalité, dénoncée par la presse, climat de peur dans la population Autour de l Exposition universelle: des bandes organisées

22 Les ouvriers de la Belle Epoque La Belle Epoque une période de grèves Les ouvriers considérés comme danger social - la délinquance ( classe laborieuse, classe dangereuse ) - réputation de rouges (Commune de Paris) - l Etat et le patronat surveillent de près - mouvement ouvrier ne cesse de gagner en force - son expression: la grève 1900: 890 grèves 1904: : : 1500 Entre 1906 et 1910: pas seulement de plus en plus nombreuses, mais souvent violentes 1906: Clemenceau ministre de l Intérieur, puis président du Conseil Crée ministère du travail (ses idées sociales)

23 Les grèves Les grèves entre 1906 et 1909 (ministère Clemenceau): soutenues par Jaurès et la SFIO En 1906: catastrophe de Courrières (coup de grisou, 1100 morts) Grève, violence, troubles, incidents Clemenceau fait appel à la troupe ( danger d une révolution ) Grèves dans d autres secteurs: - bâtiment - métallurgie - automobile En 1907: électriciens de Paris, ouvriers dans l industrie (chaussure): heurts entre la troupe et les grévistes: des blessés, des morts Insurrection du midi viticole En 1909: grève des postiers En 1910: grève des cheminots Sur le plan théorique: Georges Sorel, Réflexions sur la violence: mythe de la grève générale

24 Le sydicalisme Luttes sociales de 1906 à 1910: mais faible puissance du syndicalisme français En 1902: salariés syndiqués En 1910: Taux de syndicalisation 4 9%, un taux parmi les plus bas des pays industriels La question sociale posée depuis le milieu du 19e siècle (paternalisme de Napoléon III) Mouvement ouvrier Mouvement socialiste Mouvement syndicaliste Obligent l Etat à intervenir 1898 loi sur les accidents du travail (première loi d assurance sociale) 1905 assistance obligatoire aux vieillards infirmes 1910 retraites ouvrières et paysannes Sont des progrès notables, mais réticence du patronat (libéralisme) Dans l ensemble la France de la Belle Epoque entre dans l ère industrielle.

25 Le colonialisme français Deux empires coloniaux: 1er: du début du XVIIe siècle au début du XIXe 2e: de 1830 à 1962 La formation de l empire colonial se déroule sur une longue période (quatre siècles) L expansion se base sur plusieurs facteurs: - une pression démographique - la recherche de profits commerciaux et financiers - une mission civilisatrice - la volonté de maintenir la puissance de la France dans le monde

26 Première expansion coloniale Première expansion a pour motif le refus par les rois de France d accepter le partage du Nouveau Monde entre l Espagne et le Portugal Au 16e siècle François I er (Clément VII): le partage ne concerne pas les terres qui restent à découvrir Jacques Cartier ( ) découvreur du Canada Il essaie de s établir dans la baie de Rio de Janeiro et en Floride Opposition du Portugal et de l Espagne, puis les guerres de religion: fin de ces initiatives

27 Le colonialisme Les expéditions reprennent sous Henri IV ( ) et surtout sous Richelieu et Colbert Des colonies fondées en Amérique du Nord (la Louisiane, 1682), aux Antilles, la Guyane Des Comptoirs sont ouverts en Afrique et sur l Océan Indien (Chandernagor, Pondichéry) En 1713: recul territorial au profit de l Angleterre L expansion française atteint son apogée au milieu du XVIIIe siècle En Amérique du Nord: du Canada à la Louisiana En Inde

28 Réduction de l empire Ce véritable empire bientôt réduit et détruit Série de conflits avec l Angleterre L Angleterre profite de la guerre de Sept Ans ( ) pour conquérir le Canada (1759) et pour asseoir son hégémonie sur l Inde 1763: Traité de Paris: pour la France: perte de l Amérique du Nord (Louisiane), de plusieurs îles des Antilles, des comptoirs du Sénégal; marque la fin de la présence française en Inde.

29 Perte des colonies Revanche de la France Entre 1778 et 1783 soutien des treize colonies britanniques révoltées (Etats-Unis d Amérique) Traité de Versailles (1783): la France renonce à reprendre pied en Amérique du Nord Tentatives de Napoléon de récupérer la Louisiane se solde par un échec tout comme la tentative de garder la colonie de Sainte- Domingue (Haiti) révolte des esclaves noirs

30 Congrès de Vienne Une conséquence des guerres napoléoniennes (en guerre contre l Angleterre): perte de toutes les possessions françaises d outre-mer. A l issue du Congrès de Vienne la France recouvre une partie de ses anciennes colonies et de ses comptoirs: Saint-Pierre-et-Miquelon, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, les comptoirs du Sénégal et de l Inde et l île de la Réunion (île Bourbon)

31 Dimensions de l empire Cet emsemble compte moins de habitants sur km 2 La France 5 e rang des puissances coloniales: - la Grande-Bretagne - les Pays-Bas - l Espagne - le Portugal

32 Début du second empire colonial Les rapports entre la France et la régence turque d Alger se détériorent dans les années 1820 Charles X ( ) décide une action militaire: prise d Alger inaugure la conquête de l Algérie et la création d un véritable empire colonial La monarchie de Juillet ( ): née de l opposition libérale à l expédition d Alger: évacuation de l Algérie ajournée, finalement colonisation de toute l Algérie (1840). Dans le même temps: la flotte envoyée pour occuper des points d appuis en Afrique (Côte d Ivoire, Dahomey, Gabon), dans l océan Indien (Mayotte, Madagascar) et dans le Pacifique (Tahiti).

33 Second Empire et les colonies La IIe République: abolition de l esclavage dans les colonies, mais pas d extension du domaine colonial français. Reprise sous le Second Empire: Sénégal; intervention militaire au Liban et en Syrie (secourir les chrétiens menacés); percement du canal de Suez (Ferdinand de Lesseps); intervention en Chine et en Annam (Vietnam central); annexion de la Cochinchine (Sud du Vietnam); protectorat sur le Cambodge; implantation en Nouvelle- Calédonie. En somme: l empire colonial deux fois plus étendu que la métropole (un million de km 2 contre ) avec seulement 5,4 millions d habitants. Aprés une pause due à l effondrement du Second Empire et la défaite dans la guerre franco-allemande reprise de l extension coloniale à partir de 1879/1880.

34 Expansion coloniale sous la IIIe 1879/1880 le point de départ d une expansion coloniale sans précédent Fièvre qui gagne toutes les puissances européennes: une sorte de partage du monde (partage de ce qui peut encore être partagé) Plusieurs facteurs: - crise économique de 1873 (insuffisance des marchés traditionnels, surproduction) - ancienneté du fait colonial - grandeur nationale, rivalités internationales - les colonies sont des zones d influence

35 Expansion coloniale 1881: première implantation en Tunisie Régime de protectorat: la politique étrangère et militaire, parfois aussi les affaires intérieures assurées par la puissance protectrice (de tutelle) Ensuite: le Tonkin (Vietnam du Nord) 1885: Madagascar sous contrôle de la France et l expansion reprend en Afrique noire Très forte opposition à cette politique incarnée par Jules Ferry.

36 L opposition à la colonisation Opposition hétéroclite: - les catholiques (sa politique scolaire) - les nationalistes: la ligne bleue des Vosges - les socialistes: lutte contre le colonialisme est un aspect de la lutte contre le capitalisme, mais les socialistes encore peu influents Georges Clemenceau L opinion publique divisée: expéditions lointaines avec des soldats du contingent

37 Le parti colonial Vers 1890 constitution d un parti colonial (pas un parti politique) En 1889 (exposition universelle) un congrès colonial réuni à Paris, des groupes coloniaux se forment à la Chambre et au Sénat, sortes de lobby: Hommes politiques, économistes, militaires, explorateurs, géographes, banquiers, industriels, hauts fonctionnaires avec soutien d une grande partie de la presse Le Comité de l Afrique française (1890) lance des campagnes pour l occupation de certains territoires: le Tchad, le Niger, l Afrique centrale, demande la pénétration au Sahara.

38 Justifications de l expansion Le Maroc: d abord le statu quo, ensuite la pénétration pacifique, finalement la solution du protectorat. L empire colonial est nécessaire: - assurer l avenir de la France dans les nouveaux continents - y réserver un débouché pour les marchandises françaises - y trouver des matières premières pour les industries françaises. En 1894 est fondé le Ministère des colonies.

39 Oppositions et résistances Toujours de l opposition à l expansion coloniale, mais de plus en plus le fait de l extrême gauche (des socialistes) qui se heurte à une propagande colonialiste intense (la place au colonialisme dans les expostions universelles 1889 et 1900) Rivalité entre Etats colonisateurs de plus en plus âpre: les territoires moins nombreux et d autres puissances réclament leur part (Allemagne, Italie). La colonisation non sans résistance, partout recours à la force: en Indochine résistance armée jusqu en 1905, protectorat établi sur le Laos Conflits avec le Siam (Thaïlande) A Madagsacar: une expédition militaire particulièrement meurtrière, annexion en 1896

40 Organisation coloniale Organisation en Afrique: En 1904 est créée l AOF (Afrique Occidentale Française): la Côte d Ivoire, le Dahomey (Benin), la Guinée, le Haute-Volta (Burkina Faso), la Maurétanie, le Sénégal, le Niger, le Soudan. En 1910 l AEF (Afrique Equatoriale Française): la République Centrafricaine, le Congo, le Gabon, le Tchad. La conquête du Sahara réalisée par étapes, le Maroc devient protectorat en En 1914 l empire colonial français s étend sur 14,4 millions de km 2 et compte près de 48 millions d habitants.

41 Premier empire colonial - la Nouvelle-France (l Acadie, le Canada, la Louisiane, la région des Grands lacs) - des îles Caraïbes (Anguilla, Antigua, Grenade, Tobago, Saint Domingue) - Rio de Janeiro; les îles Malouines - Ile Maurice; les Seychelles Les Indes françaises (la moitié de l Inde)

42 Second empire colonial Les Caraïbes: Guadeloupe (1er empire colonial), Martinique (1er), Saint-Martin (1er), Saint-Barthélémy (1er) Amérique du Sud: Guyane française (1er) Afrique du Nord: Algérie, Tunisie, Maroc Afrique sub-saharienne: Bénin (Dahomey), Burkina Faso (Haute-Volta), Cameroun (1919), République centrafricaine, Tchad, République du Congo, Gabon, Guinée, Côte d Ivoire, Mali (Soudan français), Mauritanie, Niger, Sénégal (1er), Togo Mer Rouge: Djibouti, Somalie Moyen-Orient: Syrie (1920), Liban (1920) Asie du Sud: Pondichéry, Chandernagor

43 Second empire colonial (2) Océan Indien: Comores, Madagascar (1er), île Maurice, Mayotte, La Réunion (1er), Tanzanie (Zanzibar) Indochine: Cambodge, Laos, Vietnam (Tonkin, Annam, Cochinchine) Chine: Concessions françaises de Shanghai, de Tianjin (Pékin) ainsi qu à Wuhan et Canton Océanie: Ile de Clipperton, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Wallis-et-Futuna

44 Aujourd hui Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Saint- Barthélémy Guyane française Mayotte, La Réunion, Iles Eparses (île Europa, îles Glorieuses etc) Ile de Clipperton (Ile de la Passion), Nouvelle- Calédonie, Polynésie française, Wallis-et- Futuna Terre Adélie en Antarctique

45 L empire colonial n est pas un empire Empire colonial ne signifie pas une structure uniforme, mais seulement un ensemble de territoires dépendants, ce n est pas un empire. Quelques colonies seulement sont représentées au Parlement français, comme l Algérie, la Guyane, la Réunion, le Sénégal etc.; la diversité des régimes administratifs tient compte des particularités locales et régionales. On distingue trois types de personnes: - les citoyens (essentiellement métropolitains) - les sujets (les indigènes dans les territoires d administration directe) et - les protégés ( les indigènes dans les protectorats). 1, Français seulement vivent dans les colonies, mais l Algérie à elle seule compte habitants d origine française.

46 Oppositions et résistances Existence déjà de mouvements nationalistes, mais très localisés. En Tunisie, p. ex. est créé en 1907 le Comité Union et Progrès: grèves d étudiants en 1910, quelques manifestations avant Mais ces mouvements nationalistes surtout portés par des minorités d intellectuels. Les résistances armées presque partout brisées et pas encore de mouvements nationalistes disposant d une base populaire et visant à l indépendance. Les choses vont changer après la Première Guerre mondiale.

47 L empire colonial après la Grande guerre Après 1918/1919 une nouvelle expansion du domaine colonial: la SDN (Société des nations) confie à la France des mandats sur le Togo, le Cameroun, le Liban et la Syrie. Des troubles graves éclatent dans l entre-deux-guerres: - déception générale (promesses faites pendant la guerre non tenues) - renforcement de l exploitation économique - déclin de la puissance de l Europe - influence de la révolution en Russie En métropole malgré une opposition plus nette depuis la création du PCF (1920) l opinion ne met pas en doute la colonisation justifiée par: - un nationalisme renforcé après la victoire - le thème du génie assimilateur de la France.

48 Les colonies pendant la seconde guerre Pendant la Seconde guerre mondiale l empire a joué un rôle important: il a servi de base à la France Libre. Mais la crise se manifeste aussi pendant la guerre. La France s oppose à la domination étrangère et les peuples soumis, colonisés veulent également se libérer de la domination (française). L état de dépendance ne pouvait pas être maintenu. L assimilation autrefois demandée, mais refusée, est maintenant contestée. Pendant la guerre encore, en 1944: Conférence de Brazzaville: jette les bases de l Union française qui éclate bientôt à cause de la guerre d Indochine et de la guerre d Algérie.

49 La décolonisation De Gaulle, de retour au pouvoir en 1958, une nouvelle formule: la Communauté française. Mais l un après l autre les territoires qui devaient constituer la Communauté deviennent indépendants. La décolonisation achevée en Un paradoxe: restent au sein de la République des territoires qui ont appartenu, pour la plupart, au premier empire colonial: les DOM (la Réunion, la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane), les TOM dans l Océan Atlantique (Saint-Pierre-et-Miquelon), dans le Pacifique (Tahiti, la Nouvelle-Calédonie) et dans l Océan Indien.

50 Oppositions et résistance Le Maroc ébranlé en par la révolte d Abd el-krim: une guerre dure (soldats du contingent), capitulation d A. Les jeunes intellectuels marocains désirent une restauration de l indépendance d un Maroc modernisé. (Crises marocaines en 1905 et 1911). En Algérie les colons s opposent à des réformes électorales ce qui conduit à une recrudescence de mouvements de résistance aux revendications diverses: - revendication de l indépendance - revendication de l assimilation - attrait du communisme. En Tunisie des troubles en : des réformes sont accordées. Des mouvements de mécontentement au Proche-Orient. Des mouvements révolutionnaires s organisent en Indochine.

51 La francophonie Terme lancé par le géographe Onésime Reclus à la fin du XIX e siècle Deux significations: - la langue française et le fait de parler cette langue - l ensemble des Etats souverains ayant en commun l usage du français regroupés aujourd hui au sein de l OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) 56 pays membres (25 africains), 19 pays observateurs, 890 millions de personnes ayant en partage la langue française

52 Francophonie (2) Différenciation des pays membres: - les pays ou régions de langue maternelle française - les pays créolophones où la langue d usage est très proche du français (Antilles, Haïti) ainsi que ceux où le français est une langue de communication (Afrique noire, Madagascar) - les pays où le français subsiste encore (Egypte, Syrie, Roumanie) ou est la première langue parlée - et puis les pays au statut d observateurs (Autriche, Hongrie, Serbie, Géorgie, Estonie etc.)

53 Organisation de l OIF Les Sommets francophones des chefs d Etat et de gouvenement, tous les deux ans, depuis 1986 (Versailles), 2012: Kinshasa Secrétaire général de la Francophonie (fonction créée en 1997 au Sommet de Hanoï) - Boutros Boutros-Ghali, ancien Secrétaire général de l ONU): Abdou Diouf, ancien Président du Sénégal depuis 2003, réélu en 2006 (Sommet de Bucarest), réélu en 2010 (Sommet de Montreux).

54 Opérateurs de la Francophonie Agence universitaire de la francophonie (AUF) Université Senghor d Alexandrie TV5 (1984) aujourd hui TV5 monde Critique de la francophonie: néocolonialisme

55 Les expositions universelles Le début des Expositions Universelles et Internationales: à Londres en 1851 Période de révolution industrielle et de colonialisme Double thème des expositions: innovation industrielle (culte du progrès) et exotisme Encore relativement rares au milieu du siècle, très nombreuses vers la fin.

56 Expositions universelles à Paris Après la Grande guerre: : Exposition universelle de Paris : Exposition universelle de Paris, Exposition Coloniale Internationale : Exposition universelle de Paris, Arts et Techniques (la dernière) Une seule Exposition universelle à Vienne (1873), une seule en Allemagne (2000 à Hanovre) En Belgique huit (Bruxelles, Liège, Gand, Anvers)

57 Les expositions sont Le reflet de l état d une nation de sa vitalité économique de sa maîtrise technologique opération de propagande pour le pays organisateur (glorifier la grandeur de la nation) contribuer au progrès des connaissances: conférences et congrès, visites guidées (en plusieurs langues) Peu à peu le souci d enseignement concurrencé par la nécessité de distraire (pour faire des recettes) Mais équilibre financier rarement atteint.

58 L exposition 1855 Sous l Empire de Napoléon III Se tient sur le Champ de Mars (deviendra le site traditionnel) Une exposition en pleine révolution industrielle; montrées les avancées dans les progrès industriels 5 millions de visiteurs, mais déficit de plus de 8 millions de francs Toutes les Expos réservent une place privilégiée à l architecture

59 L exposition 1855 (2) En 1839 construction d une rotonde sur les Champs Elysées, qui fera partie des bâtiments de l Expo, mais détruit l année suivante. Un nouveau panorama, le Panorama National deviendra, en 1893, le Palais des Glaces, une des attractions de la BE Est aujourd hui le Théâtre du Rond-Point (1981: la Compagnie Madeleine Renaud Jean-Louis Barrault)

60 L exposition 1867 Se tient également au Champs de Mars. Construction d un gigantesque édifice ovale dans lequel et autour duquel sont installés de nombreux petits pavillons nationaux et industriels (en 1855 des pavillons isolés). Festival du Théâtre International (au Théâtre de la Gaité Montparnasse) 1867 crise du régime impérial, revendication des libertés nécessaires 11 millions de spectateurs, bénéfice net de 4 millions de francs.

61 L exposition 1878 Autour du et sur le Champ de Mars Un grand ensemble avec des galeries classées par nature dans un sens, par nations dans l autre. Pour le première fois un thème dominant: eaux et forêts. Architecture: construction du Palais du Trocadero (démoli en 1936), remplacé par l actuel Palais de Chaillot (1937), qui héberge plusieurs musées: le Musée de l Homme, le Musée de la Marine, la Cité de l architecture et du patrimoine, jusqu en 2005 aussi la Cinémathèque française. 16 millions de visiteurs, déficit de presque 32 millions de francs

62 L exposition mai 31 octobre 1889 Organisée à l occasion du centenaire de la Révolution française, conforte la République tourmentée par la crise Boulanger Sur l esplanade des Invalides et sur le Quai d Orsay, trois bâtiments: le Palais des beaux-arts, la Galerie des machines et le Palais de l industrie Le thème dominant: le gaz Construction du symbole des symboles: la tour Eiffel (début de construction en 1887) 28 millions de visiteurs, bénéfice de 8 millions de francs

63 La Tour Eiffel Manifestation de l art de l ingénieur moderne Les chiffres: dessins et plans, pièces de métal, 2,5 millions de rivets, une hauteur de 320 mètres, une masse de tonnes; Le coût du chantier 8 millions de francs, dont 1,5 de subventions de l Etat La Société de la Tour Eiffel obtient l exploitation du monument pendant vingt ans L année de l inauguration deux millions de visiteurs pour les six premiers mois Le succès populaire retombe vite ( au début du siècle); l existence de la Tour menacée

64 La Tour Eiffel (2) Critique des artistes et des architectes: inutile et monstrueuse tour, squelette de beffroi (Verlaine), une cheminée d usine La Tour attire tous les motifs de rejet esthétiques, spirituels, idéologiques de l époque, au nom d un passé interprété comme un mythique âge d or; la Tour signifie l irruption d une modernité de rupture dans l architecture gothique et classique de Paris, l écrasement de Notre- Dame, le triomphe du capital au service d une bourgeoisie républicaine. En revanche: pour les avant-gardes, Apollinaire, les surréalistes, les peintres: une œuvre offerte à toutes les interprétations et à tous les fantasmes.

65 L exposition avril 12 novembre Exaltation de toutes les formes nouvelles de la technique, le bilan d un siècle De nombreux pavillons sur l esplanade des Invalides témoignent d un style nouveau: l Art nouveau L architecture est à l honneur: - le Grand Palais - le Petit Palais des beaux-arts - le Palais de l Electricité - la Gare d Orléans (inaugurée le 14 juillet 1900) - la Gare des Invalides - la Gare de Lyon aménagée - le Pont Alexandre III (première píère posée par le tsar) - la Tour japonaise et le pavillon japonais (Bruxelles)

66 L exposition 1900 (2) Inaugurée par le Président Emile Loubet: la foi dans le progrès ; le travail qui mène vers le bonheur Le thème dominant: l électricité La Fée Electricité : grande admiration par le palais qui lui est consacré, illuminé par plus de lampes (Paris ville lumière) La Rue de l avenir : un trottoir roulant (boucle de 3,5 km) Le Métropolitain: première ligne: Vincennes Porte Maillot; inaugurée le 19 juillet 1900; tout un symbole de la modernité La technique pas encore au point, de nombreux courts-circuits 10 août 1903: un court-circuit sur la ligne 2 (Nation Porte Dauphine) provoque un incendie qui fait 82 victimes (asphyxiés)

67 Le métro parisien Conçu par Fulgence Bienvenüe (avec Edmond Huet) Breton, Ecole Polytechnique, classé 9 e à la sortie de l Ecole, ingénieur, entre à l Ecole des Ponts et chaussées Toute sa vie consacrée aux chemins de fer Conception d un réseau de transport urbain Les entrées du métro (les bouches) conçues par Hector Guimard (Art nouveau)

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs :

L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs : L Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle (3 heures) Objectifs : Connaître et utiliser les repères suivants : Les grandes puissances politiques en Europe Les empires coloniaux sur une carte du monde

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

l industrialisation?

l industrialisation? L AGE INDUSTRIEL Fiche d objectifs p105 à 115 Quels bouleversements l industrialisation du XIXe siècle a- t-elle entraîné? I- L INDUSTRIALISATION ET SES CONSEQUENCES ECONOMIQUES AU XIXè siècle.( p110/111)

Plus en détail

CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS

CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS Tarifs applicables à compter du 1er Janvier 2014 SOMMAIRE LA LETTRE 3 LA LETTRE PRIORITAIRE ET VERTE... 3 LA LETTRE PRIORITAIRE GRAND COMPTE ET TEM POST

Plus en détail

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com G2 Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com Séance 1 : Les territoires français dans le Monde 1. Quels territoires français ne sont pas une ile ou un archipel? 2. Dans quel océan ne

Plus en détail

Bienvenue en France. Czyli przewodnik francuskojęzycznego turysty. Webinarium Worldwide School. Prowadzenie Matylda Włodek. 21 lutego 2013 r.

Bienvenue en France. Czyli przewodnik francuskojęzycznego turysty. Webinarium Worldwide School. Prowadzenie Matylda Włodek. 21 lutego 2013 r. Bienvenue en France Czyli przewodnik francuskojęzycznego turysty Webinarium Worldwide School. Prowadzenie Matylda Włodek 21 lutego 2013 r. Plan webinarium: La France : ses habitans et son territoire Les

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

PARIS. Ville Lumière

PARIS. Ville Lumière PARIS Ville Lumière Paris 1. Paris est la capitale de la France et se trouve dans la région appelée Ile-de-France. 2. Paris est traversée par la Seine qui sépare la Rive Droite de la Rive Gauche. 3. Aujourd

Plus en détail

La France et l Europe au 19ème siècle. Je m entraîne 1- Dans quels pays, royaumes ou états se sont déroulées des révolutions en 1848?

La France et l Europe au 19ème siècle. Je m entraîne 1- Dans quels pays, royaumes ou états se sont déroulées des révolutions en 1848? La France et l Europe au 19ème siècle enquête Les «Trois glorieuses» étaient... Avant d être empereur, il était président de la République... L Allemagne a été créé en 1871 à partir de... Ce que je crois

Plus en détail

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830.

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830. Quels progrès techniques voit-on apparaitre au XIXème siècle? Une première phase de la Révolution Industrielle. 1769 : James Watt invente la machine à vapeur. La machine à vapeur est l une des plus importantes

Plus en détail

La population résidente 2014-2013-2012

La population résidente 2014-2013-2012 La population résidente 2014-2013-2012 Mise à jour au 12/09/14 Ce document a pour objet de présenter les données statistiques de la rentrée 2014 et de les comparer aux deux années précédentes. Ce document

Plus en détail

Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud

Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud Unité 5: L Inde, l Égypte et l Afrique du Sud 5.1.1 Définir : autodétermination, colonialisme, loi sur l indépendance de l Inde, apartheid, Congrès national africain. (c) Autodétermination: La détermination

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français Ouvrages généraux ESCLAVAGE, TRAITE, ABOLITION Julia. Ferloni, Marchands d esclaves, de la traite à l abolition, édition de conti, 2005 Gilles Gauvin,Abécédaire

Plus en détail

N 1, 2 ET 3 TERRES D OUTRE-MER DANS LES OCÉANS PACIFIQUE, ATLANTIQUE ET INDIEN

N 1, 2 ET 3 TERRES D OUTRE-MER DANS LES OCÉANS PACIFIQUE, ATLANTIQUE ET INDIEN N 1, 2 ET 3 TERRES D OUTRE-MER DANS LES OCÉANS PACIFIQUE, ATLANTIQUE ET INDIEN INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Introduction À travers son histoire, la France s est constituée un vaste territoire ultramarin.

Plus en détail

Statistiques et enquêtes de satisfaction

Statistiques et enquêtes de satisfaction Statistiques et enquêtes de satisfaction congressistes / exposants réalisées par Pneumologie Développement Document Pneumologie Développement 1 Inscrits : 5301 dont 1662 exposants Pharmacien Infirmier

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

PASSEPORT * F 012 * R 2 A * N E I C N O O H P PASSEPORT

PASSEPORT * F 012 * R 2 A * N E I C N O O H P PASSEPORT PASSEPORT * FRANCOPHONIE * 2012 * PASSEPORT La francophonie 5 continents O P M P O N U 890 MILLIONS d'habitants L D A I T I A O 13 % N E L Bâtir un espace de solidarité dans l humanisme, la démocratie

Plus en détail

ARCHIVES DU BUREAU SÉCURITÉ D'APPROVISIONNEMENT

ARCHIVES DU BUREAU SÉCURITÉ D'APPROVISIONNEMENT ARCHIVES DU BUREAU SÉCURITÉ D'APPROVISIONNEMENT Répertoire numérique détaillé du versement 20150385 Pauline CALLENS Studia Conseil Première édition électronique Mention de note éventuelle Archives nationales

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Décret n o 2014-527 du 23 mai 2014 portant modification du code de l entrée et du séjour des étrangers et du droit d asile (partie

Plus en détail

LA FRANCOPHONIE PASSEPORT. www.francophonie.org

LA FRANCOPHONIE PASSEPORT. www.francophonie.org PASSEPORT * FRANCOPHONIE * 2013 * LA FRANCOPHONIE PASSEPORT www.francophonie.org LA FRANCOPHONIE 5 continents O P M P O N U 900 MILLIONS d'habitants L A T I O 13 % D I A N E L Produit par l Organisation

Plus en détail

La France et l Union européenne : influence mondiale, puissance incomplète

La France et l Union européenne : influence mondiale, puissance incomplète La France et l Union européenne : influence mondiale, puissance incomplète Capacités Localiser et situer : - le territoire français ultramarin sur un planisphère - les principaux espaces de la francophonie

Plus en détail

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN 1. Présentation... 413 2. Méthodologie... 413 3. Sources de documentation... 413 4. Tableaux... 414 Liste des tableaux Tableau 33. 1 : Répartition des représentations

Plus en détail

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES La reconnaissance de la qualité de «résident étranger» conditionne l application des conventions fiscales internationales. QU EST CE QU

Plus en détail

DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE

DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE 14 ANNEXE IV DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE Je soussigné (e) (1). épouse Professeur des universités - Praticien hospitalier (2) Maître de conférences des universités - Praticien hospitalier (2) En

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 Table des matières Préface de Victor Karady... 7 Introduction... 17 Chapitre i La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 La «seconde patrie du monde instruit»... 34 Un marché universitaire

Plus en détail

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG Baccalauréat Technologique Devoir Commun Session 2014-2015 ***** Histoire- Géographie Série : STMG Durée : 2h30 Coefficient : 2 Les calculatrices ne sont pas autorisées Le candidat doit répondre à toutes

Plus en détail

L Europe dans le monde au XVIIIe siècle

L Europe dans le monde au XVIIIe siècle L Europe dans le monde au XVIIIe siècle Problématique Les colonies et les échanges mondiaux, fondements de la puissance européenne? ETUDE DE CAS: BORDEAUX, PORT ACTIF DU COMMERCE MONDIAL Situer Bordeaux

Plus en détail

JJ Mois Année Conférence UBM Projet Bâle 2 Société Générale. Pierre ALOUGES Date: 07/06/2007

JJ Mois Année Conférence UBM Projet Bâle 2 Société Générale. Pierre ALOUGES Date: 07/06/2007 JJ Mois Année Conférence UBM Projet Bâle 2 Société Générale Pierre ALOUGES Date: 07/06/2007 Société Générale : La banque de détail hors de France Bassin Méditerranéen Algérie Égypte Jordanie Liban Maroc

Plus en détail

C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815. I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire

C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815. I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815 I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire A) Le poids de l Europe dans le Monde - 1815 : L Europe

Plus en détail

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis Mission DRI du 2 septembre 2013 Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis L Institut d Emission des Départements d Outre-Mer Des missions de banque

Plus en détail

DECLARATION CLASSIQUE

DECLARATION CLASSIQUE SNPNAC SYNDICAT NATIONAL DU PERSONNEL NAVIGANT DE L AERONAUTIQUE CIVILE E-Mail: contact@snpnac.fr - snpnac@free.fr - www.snpnac.fr Mardi 17 Mai 2011 Chers collègues, Nos déclarations d impôt sur le revenu

Plus en détail

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire?

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? LES RELATIONS INTERNATIONALES DE 1945 à nos JOURS p126 à 157 Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? I- LES

Plus en détail

Histoire 2 e secondaire Dossier 4 : L industrialisation

Histoire 2 e secondaire Dossier 4 : L industrialisation Nom : foyer : Histoire 2 e secondaire Dossier 4 : L industrialisation École secondaire Jean-Grou 0 1- La révolution industrielle Avant la révolution industrielle, les produits étaient fabriqués dans de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

XVI : DROIT COMPARE ET DROIT ETRANGER

XVI : DROIT COMPARE ET DROIT ETRANGER 1. XVI-0 > XVI-9 : DROIT COMPARE 0. REVUES 1. Revues législatives et de documentation 2. Revues de droit comparé 1. UNIFICATION DU DROIT 2. Droit civil 3. Droit commercial 4. Procédure civile 2. CONGRES

Plus en détail

Territoires de Demain

Territoires de Demain Journée de présentation du Living Lab Territoires de Demain Sénat, le 7 janvier 2009 Intervenant : Michel DESMARCHELIER, OGER INTERNATIONAL Direction du Développement et de la Maîtrise de Projets REPRESENTATION

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Géographie. Chapitre n. L organisation du territoire français

Géographie. Chapitre n. L organisation du territoire français Géographie Chapitre n. L organisation du territoire français I) L agglomération parisienne Problématiques : Comment se manifestent le poids et le rayonnement de Paris? Quels sont les contrastes territoriaux

Plus en détail

Banque de Détail à l International - BHFM. Zoom sur la microfinance à la Société Générale

Banque de Détail à l International - BHFM. Zoom sur la microfinance à la Société Générale Banque de Détail à l International - BHFM Zoom sur la microfinance à la Société Générale JUIN 2007 LA SOCIETE GENERALE Un Groupe solide et performant Chiffres clés fin 2006 : Notations : 59 milliards EUR

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie.

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Le 18ème siècle est appelé «siècle des Lumières». Les Lumières est un courant de pensée qui remettent en cause des idées établies depuis longtemps. Ces penseurs

Plus en détail

La place de la France dans le monde

La place de la France dans le monde 5 La France dans l espace européen et mondial La place de la France dans le monde La France, petit pays à l échelle mondiale par sa population et par sa superficie, a été au XIX e siècle et au début du

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini*

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini* Éducation, formation 2 Les étudiants étrangers en France et français à l étranger Jérôme Fabre, Magda Tomasini* En 2001, 1,8 million d étudiants poursuivent des études supérieures dans un pays de l OCDE

Plus en détail

Proposition d'une étude de situation : Christophe Colomb. Sujet d'étude : Voyages et découvertes XVIè-XVIIIè siècles

Proposition d'une étude de situation : Christophe Colomb. Sujet d'étude : Voyages et découvertes XVIè-XVIIIè siècles Histoire Seconde Bac Pro 3 ans Proposition d'une étude de situation : Christophe Colomb Sujet d'étude : Voyages et découvertes XVIè-XVIIIè siècles Contenu : - problématique - axes d'analyse et éléments

Plus en détail

La colonisation : Les empires coloniaux en 1914

La colonisation : Les empires coloniaux en 1914 La colonisation : Les empires coloniaux en 1914 La colonisation a débuté dès le XV e siècle avec les grands explorateurs. Les pays occidentaux voient dans ces nouvelles terres des opportunités commerciales

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

LES EMPIRES COLONIAUX EN 1914

LES EMPIRES COLONIAUX EN 1914 SITUATION INTERNATIONALE LA MONTEE DES PERILS LES EMPIRES COLONIAUX EN 1914 (les origines de la participation coloniale) Superficie (en millions de km2) Population (en millions d'habitants) Royaume-Uni

Plus en détail

L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT

L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT Stage nouveaux programmes de Terminales ES/L Florian NICOLAS L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT Le redressement de l Afrique, auteur inconnu Source : www.cemcis.org (DR) Comment traiter la séquence?

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST-AFRICAINE ------------------------------------------ La Commission -----------------------------------

UNION ECONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST-AFRICAINE ------------------------------------------ La Commission ----------------------------------- UNION ECONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST-AFRICAINE ------------------------------------------ La Commission ----------------------------------- Etat des lieux de la transition numérique en Afrique Département

Plus en détail

QUIZZ «UBIQUANDO?» Nom : Prénom : Classe : 4 e

QUIZZ «UBIQUANDO?» Nom : Prénom : Classe : 4 e Nom : Prénom : Classe : 4 e QUIZZ «UBIQUANDO?» Consignes : Répondez aux différentes questions directement sur les feuilles, sans faire forcément des phrases. Si jamais les feuilles se détachent, veillez

Plus en détail

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012 Offre Entreprises Colissimo Solution d affranchissement en ligne s applicables au 1 er mars 2012 OFFRE Nationale Colissimo Access F Livraison en boîte à lettres* Colissimo Expert F Colissimo Services F

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème HISTOIRE DES ARTS Classe : 4ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : Premier Empire Thématique : Mécénat Arts, Etats, pouvoir Sujet : Comment ce monument célèbre t -il la Révolution et l

Plus en détail

Rabat, le 20 mars 2014

Rabat, le 20 mars 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 20 mars 2014 Durant les dix dernières années, les flux d investissements directs étrangers réalisés en Afrique ont enregistré, selon les données de

Plus en détail

SOLIDARITE AU DELA DE NOS FRONTIERES

SOLIDARITE AU DELA DE NOS FRONTIERES SOLIDARITE AU DELA DE NOS FRONTIERES Création d une FEDERATION INTERNATIONALE FRANCOPHONE DE SOINS PALLIATIFS Bernard WARY et les membres du comité de pilotage 1 Fondé en 2010 lors du 16 ème congrès de

Plus en détail

Agnès D ANGIO-BARROS Éric ANCEAU 7 janvier 2014. Les Mardis de l École des chartes

Agnès D ANGIO-BARROS Éric ANCEAU 7 janvier 2014. Les Mardis de l École des chartes Agnès D ANGIO-BARROS Éric ANCEAU 7 janvier 2014 Les Mardis de l École des chartes Plan général I Les grandes dates de la vie de Morny II Les biographies antérieures III L apport des sources accessibles

Plus en détail

L Europe et le monde au début du XVIIIe siècle. Quelle est la place de l'europe dans le monde au XVIIIe siècle?

L Europe et le monde au début du XVIIIe siècle. Quelle est la place de l'europe dans le monde au XVIIIe siècle? L Europe et le monde au début du XVIIIe siècle. Quelle est la place de l'europe dans le monde au XVIIIe siècle? Intérieur du port de Marseille, huile sur toile de Joseph Vernet (1714-1789), 1.65m x 2.63m,

Plus en détail

Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours

Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours 1 INTRODUCTION GENERALE 1. Naissance et définition de la politique moderne 2. La Révolution française

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

demande n Pays Ville d'affectation Structure d'accueil Intitulé du poste soumise par

demande n Pays Ville d'affectation Structure d'accueil Intitulé du poste soumise par 1 Belgique Bruxelles OIF RPUE 2 Belgique Bruxelles OIF RPUE Assistant(e) de projet chargé/e des questions de l usage de la langue française, la promotion de la paix, les droits de l Homme, la démocratie

Plus en détail

BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL

BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL BELGIQUE APERCU HISTORIQUE STRUCTURE DE L ETAT FEDERAL 1 APERCU HISTORIQUE 1830 : révolution belge indépendance du pays 1831 : La constitution organise l Etat sous forme d une monarchie constitutionnelle

Plus en détail

31 mars 1889 La Tour Eiffel domine Paris

31 mars 1889 La Tour Eiffel domine Paris La Tour Eiffel est inaugurée le 31 mars 1889, en avantpremière de l'exposition universelle de Paris qui commémore le centenaire de la Révolution française (33 millions de visiteurs). Elle deviendra contre

Plus en détail

INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en

INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en LA FRANCE DES ANNEES 30 INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en France. Cette période est caractérisée

Plus en détail

ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC

ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC PLUSIEURS BONNES RAISONS DE CHOISIR L UNIVERSITÉ DE MONCTON Le meilleur ratio professeur/étudiant

Plus en détail

Comment sont nés les Etats-Unis?

Comment sont nés les Etats-Unis? Comment sont nés les Etats-Unis? Au début du 18ème siècle, l Amérique est composée de colonies européennes. En 1776, les 13 colonies Anglaises d Amérique du nord se révoltent et prennent le nom d Etats-Unis

Plus en détail

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone Texte original Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone 0.814.021.3 Conclu à Montréal le 17 septembre 1997 Approuvé par l Assemblée fédérale le 6

Plus en détail

HISTOIRE GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE CORRECTION COLLEGE VOLTAIRE BREVET BLANC. 1/9 Education civique: /10. Géographie: /13

HISTOIRE GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE CORRECTION COLLEGE VOLTAIRE BREVET BLANC. 1/9 Education civique: /10. Géographie: /13 Histoire: /13 1/9 Education civique: /10 Géographie: /13 O/P: /4 Note: /40 (L orthographe et la présentation sont sur 4 points) CORRECTION COLLEGE VOLTAIRE BREVET BLANC HISTOIRE GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE

Plus en détail

HISTOIRE DU QUÉBEC ET DU CANADA

HISTOIRE DU QUÉBEC ET DU CANADA HISTOIRE DU QUÉBEC ET DU CANADA DES PREMIÈRES NATIONS À L UNION DU HAUT ET DU BAS CANADA HIS-4016-2 PRÉTEST FORME A QUESTIONNAIRE ET CAHIER DE RÉPONSES NOM: CENTRE: COMMISSION SCOLAIRE: DATE DE PASSATION:

Plus en détail

LES GRANDS NUMISMATES

LES GRANDS NUMISMATES 15 LES GRANDS NUMISMATES François Joyaux JULES SILVESTRE (1841 1918) Jules Silvestre fut le premier grand spécialiste français de la numismatique extrême-orientale. Sa carrière militaire et administrative

Plus en détail

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Projet d'aménagements apportés au programme d'histoire-géographie éducation civique Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Octobre 2013 MEN/DGESCO Histoire Géographie_

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 24 septembre 2014 fixant par pays et par groupe le montant de l indemnité spécifique

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Délai : J+1, indicatif. Dimension. 20 g 0,63 50 g 1,05 100 g 1,55 250 g 2,55 500 g 3,40 1 kg 4,40 2 kg 5,75 3 kg 6,70. Ecopli

Délai : J+1, indicatif. Dimension. 20 g 0,63 50 g 1,05 100 g 1,55 250 g 2,55 500 g 3,40 1 kg 4,40 2 kg 5,75 3 kg 6,70. Ecopli À DESTINATION DE LA FRANCE LETTRE VERTE Service d envois rapide de correspondance. LETTRE Prioritaire Service d envois prioritaire de correspondance. Service universel : Jusqu à 2 kg : Minimales : 14 X

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

LIGNE DE TEMPS. Indices A B C D E F G H I J. Répulsion. Attraction. Expérience

LIGNE DE TEMPS. Indices A B C D E F G H I J. Répulsion. Attraction. Expérience EuGENEus Bienvenue au jeu Plier bagage! Associe chaque facteur répulsif (raison pour quitter un endroit) et chaque facteur attractif (raison pour choisir un endroit) à la période qui lui convient. Tu pourras

Plus en détail

La 1 ère Guerre mondiale

La 1 ère Guerre mondiale CM2 La 1 ère Guerre mondiale Histoire L Epoque contemporaine Objectifs notionnels : o o o -Prendre conscience de l ampleur du conflit -Comprendre la notion de guerre mondiale - Comprendre les conséquences

Plus en détail

Discours de Monsieur KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN

Discours de Monsieur KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN Programme d analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) Ouverture de l atelier international de renforcement des capacités des décideurs et analystes sur la Gestion axée sur les résultats (GAR)

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Délai : J+1, indicatif. Dimension. 20 g 0,63 50 g 1,05 100 g 1,55 250 g 2,55 500 g 3,40 1 kg 4,40 2 kg 5,75 3 kg 6,70. Ecopli

Délai : J+1, indicatif. Dimension. 20 g 0,63 50 g 1,05 100 g 1,55 250 g 2,55 500 g 3,40 1 kg 4,40 2 kg 5,75 3 kg 6,70. Ecopli À DESTINATION DE LA FRANCE LETTRE VERTE Service d envois rapide de correspondance. LETTRE Prioritaire Service d envois prioritaire de correspondance. Service universel : Jusqu à 2 kg Délai : J+2, indicatif

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES Direction des Archives

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES Direction des Archives MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES Direction des Archives SERIE : K-AFRIQUE 1918-1940 PANISLAMISME 1 Dossier général concerne notamment les écrits antifrançais (publications, articles, tracts) diffusés

Plus en détail

Après la 3 ème À la découverte des voies professionnelle, générale et technologique.

Après la 3 ème À la découverte des voies professionnelle, générale et technologique. Après la 3 ème À la découverte des voies professionnelle, générale et technologique. Samedi 7 février 2015 9h00-13h00 Cité scolaire Colbert, 56 rue du Docteur Schweitzer 51100 Reims Tramway : lignes A

Plus en détail

visiteurs M u s é e C l e m e n c e a u Suivez le parcours et remplissez le questionnaire

visiteurs M u s é e C l e m e n c e a u Suivez le parcours et remplissez le questionnaire M u s é e C l e m e n c e a u Guide pour les jeunes visiteurs Suivez le parcours et remplissez le questionnaire 8, rue Benjamin Franklin - 75116 Paris Tél. 01 5 0 5 1 musee.clemenceau@wanadoo.fr musee-clemenceau.fr

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d expédition informatisée (SEI)

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d expédition informatisée (SEI) Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

FÊTES NATIONALES Janvier Février Mars

FÊTES NATIONALES Janvier Février Mars FÊTES NATIONALES Janvier 1 er Andorre Fête de l'indépendance 1 er Cuba Fête de la libération 1 er Haïti Fête de l'indépendance (1804) 1 er Soudan Fête nationale 4 Myanmar Fête de l'indépendance (1948)

Plus en détail

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale Nations Unies A/63/473 Assemblée générale Distr. générale 8 octobre 2008 Français Original : anglais Soixante-troisième session Point 62 a) de l ordre du jour Élimination du racisme et de la discrimination

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

Séquence 11 : «Marseille, porte du sud»

Séquence 11 : «Marseille, porte du sud» Le pont transbordeur, Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 11 : «Marseille, porte du sud» Marseille, en ce début du XX ème siècle, est marquée par l inauguration du pont transbordeur,

Plus en détail

Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne

Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne États Afghanistan Afrique du Sud Albanie (5) Algérie Andorre (4) Angola Antigua-et-Barbuda Arabie saoudite

Plus en détail

LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers

LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF Atelier «accueil des étudiants étrangers» 8 décembre d 2007-1 Accompagner l inscription Aider les établissements dans leur sélection Un guichet unique en ligne

Plus en détail

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude -

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Tel : 01 80 48 30 80 Email Tél : jgoarant@opinion-way.com 01.78.94.89.87 Juin 2013 Méthodologie Echantillon

Plus en détail

Produits des privatisations (Millions de dollars de 1995) Dépenses de l'administration centrale (% du PIB)

Produits des privatisations (Millions de dollars de 1995) Dépenses de l'administration centrale (% du PIB) Dépenses de l'administration centrale Part du PIB (%) Entreprises d'état Part de intérieur brut (%) Produits des privatisations ( de 1995) Dépenses militaires Commerce (% du PIB à la PPA) Flux nets de

Plus en détail

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Partez à la découverte de la Cité Phocéenne avec la Société des Amis de l IMA Au cours d un weekend de 3 jours à Marseille, nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS MARIUS FONTANE, secrétaire général de la Compagnie du Canal maritime de Suez

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS MARIUS FONTANE, secrétaire général de la Compagnie du Canal maritime de Suez CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL FONDS MARIUS FONTANE, secrétaire général de la Compagnie du Canal maritime de Suez 2006 020 Introduction Activités Secrétaire général de la Compagnie du Canal Maritime

Plus en détail